Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX



Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum.

L'église et L'immigration: Comment y voir Clair ?

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: L'église et L'immigration: Comment y voir Clair ?

Message par Zamie le Lun 28 Aoû 2017 - 14:41



Une photo pour illustrer ce qui nous attends avec la bénédiction papale, nous irons au paradis .
avatar
Zamie
Combat l'antechrist

Féminin Messages : 2155
Localisation : Sud -Ouest France
Inscription : 19/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'église et L'immigration: Comment y voir Clair ?

Message par Philippe-Antoine le Lun 28 Aoû 2017 - 15:04

Pardon, Zamie, mais je trouve cette image insultante pour la grande majorité des musulmans qui vivent sur notre sol et qui ne demandent qu'à vivre en Paix parmi nous!
avatar
Philippe-Antoine
Combat l'antechrist

Masculin Messages : 2053
Age : 64
Localisation : Grenoble
Inscription : 27/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'église et L'immigration: Comment y voir Clair ?

Message par scapulaire le Lun 28 Aoû 2017 - 15:07

Vous savez j'ai toujours été inquiète à la lecture de L'Ancien Testament par ex lorsqu'il est dit "Le Seigneur endurcit le coeur de pharaon" etc . Je me demandais toujours pourquoi ? pourquoi ne pas adoucir le coeur de pharaon et libérer les Israelites sans passer par tous les fléaux etc. La réponse est "pour la gloire de Dieu,pour la manifestation totale de sa gloire" donc aujourd'hui j'en suis là .Je sens comme vous le mal fondre sur l'Europe une part par l'immigration massive une part par les mondialistes assoiffés d'or une part par l'abêtissement programmé du sens critique et moral. Donc nous voilà (de mon point de vue) avec une part d'européens éveillés et l'autre part qui est dans le déni. Mais et si les deux faisaient tout simplement la volonté de Dieu?, "ne te bat pas contre ton Dieu" est-il dit, oui mes amis j'en suis là, je ne baisse pas les bras mais avec humilité je me dis que Dieu exerce sa volonté c'est pour ça que les "angélistes" de l'immigration ne peuvent même pas supporter l'expression de nos souffrances alors ce doit être la volonté divine.(au fait encore cambriolée cette nuit en passant ! un pot de fleurs,un tableau oh pas grand chose à revendre aux puces, j'ai rien de valeur à voler ! est-ce que je participe vraiment ainsi à l'enrichissement des aussi pauvres que moi du quartier multi-etnique ou j'habite toujours faute de moyens pour echapper au vivre-ensemble obligatoire même en province pour ceux que l'argent ne protège pas). Je ne m'explique ce marasme mondial qu'ainsi et donc ne faire RIEN ; si c'est la volonté de Dieu il n'y aura rien à faire. Si c'est"la volonté de Dieu et qu"elle concoure toujours au bien" des Justes et bien nous verrons, si ce n'est pas sa volonté il nous suscitera des libérateurs, en attendant que sa volonté soit faite et non la nôtre. Courage mes frères, persévérons dans la confiance en Notre Seigneur. Agissons bien et supportons !
Peuple de baptisés je nous envie car nous sommes fort de l'Amour de Dieu , moi j'ai vraiment confiance en lui (ce qui ne dispense pas d'avoir les yeux ouverts!!!)
Amen
avatar
scapulaire
Avec Saint Benoit

Féminin Messages : 122
Age : 44
Localisation : mulhouse
Inscription : 02/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'église et L'immigration: Comment y voir Clair ?

Message par Zamie le Lun 28 Aoû 2017 - 15:18

Philippe-Antoine a écrit:Pardon, Zamie, mais je trouve cette image insultante pour la grande majorité des musulmans qui vivent sur notre sol et qui ne demandent qu'à vivre en Paix parmi nous!
Expliquez moi pourquoi cette image est selon votre qualificatif : insultante ?


Dernière édition par Zamie le Lun 28 Aoû 2017 - 15:27, édité 1 fois (Raison : Rajout écriture)
avatar
Zamie
Combat l'antechrist

Féminin Messages : 2155
Localisation : Sud -Ouest France
Inscription : 19/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'église et L'immigration: Comment y voir Clair ?

Message par tlig77 le Lun 28 Aoû 2017 - 15:19

J'ignore quelle est la portée de ces 21 propositions ? s'il s'agit d'une mesure vaticanne ou bien d'une recommandation internationale.

S'il s'agit d'une recommandation internationale cette proposition peut prêter à confusion. Nous ne sommes plus des pays riches ou il fait bon vivre ! L'oligarchie mondialiste nous endette et nous traine dans la précarité !
Faudrait-il donner aux migrants ce que nous sommes incapables de nous donner à nous même !?

Le principe d'accueillir le migrant pour désamorcer le choc des civilisations me paraît juste mais de là à sacrifier nos enfants pour le migrant à qui tout est DU ! DANS CE CAS : NE serait-ce pas ouvrir la porte aux brigands en pensant s'attirer leur bienveillance ? 
      Ces 21 propositions reprises par la presse le sont par une presse qui déforme le fond du message.

Oui l'église n'a pas d'attache à une nation particulière, elle est en quelque sorte transnationale...universelle et promeut la charité au delà des frontières. Mais prises de façon systématique, à notre regard idéologisé, ces mesures peuvent apparaître comme une norme obligatoire dénuée de charité et de spontanéité !! Jamais la charité et les œuvres de miséricordes ne peuvent être institutionnalisées en l'état actuel de nos structures. 
Benoît XVI : caritas in veritate :
"Quand la logique du marché et celle de l’État s’accordent entre elles pour perpétuer le monopole de leurs domaines respectifs d’influence, la solidarité dans les relations entre les citoyens s’amoindrit à la longue, de même que la participation et l’adhésion, l’agir gratuit, qui sont d’une nature différente du donner pour avoir, spécifique à la logique de l’échange, et du donner par devoir, qui est propre à l’action publique, réglée par les lois de l’État."

Le vrai pauvre est celui qui cherche le christ.
Ces 21 points sont valables et cohérents uniquement si le pape fait l'unité avec les orthodoxe pour montrer véritablement l'exemple et pratiquer les œuvres de charité dans l'unité avec un nouvel élan missionnaire. Le jours où ces 21 mesures seront appliquées, soit nous vivront véritablement dans la civilisation de l'amour, soit nous et  les flux migratoires seront des instruments rentables au service du capital.


Dernière édition par tlig77 le Lun 28 Aoû 2017 - 19:23, édité 2 fois
avatar
tlig77
MEDIATEUR
MEDIATEUR

Masculin Messages : 243
Inscription : 05/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'église et L'immigration: Comment y voir Clair ?

Message par Zamie le Lun 28 Aoû 2017 - 15:24

tlig77 a écrit:
J'ignore quelle est la portée de ces 21 propositions ? s'il s'agit d'une mesure vaticanne ou bien d'une recommandation internationale.

S'il s'agit d'une recommandation internationale cette proposition peut prêter à confusion. Nous ne sommes plus des pays riches ou il fait bon vivre ! L'oligarchie mondialiste nous endette et nous traine dans la précarité !
Faudrait-il donner aux migrants ce que nous sommes incapables de nous donner à nous même !?

Le principe d'accueillir le migrant pour désamorcer le choc des civilisations me paraît juste mais de là à sacrifier nos enfants pour le migrant à qui tout est DU ! DANS CE CAS : NE serait-ce pas ouvrir la porte aux brigands en pensant s'attirer leur bienveillance ? 
C'est une évidence que certains ne veulent pas voir , c'est dommage que beaucoup de nos concitoyens soient aveugles .Mais à ce point c'est inquiétant .
avatar
Zamie
Combat l'antechrist

Féminin Messages : 2155
Localisation : Sud -Ouest France
Inscription : 19/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'église et L'immigration: Comment y voir Clair ?

Message par Zamie le Lun 28 Aoû 2017 - 15:24


Double 


Dernière édition par Zamie le Lun 28 Aoû 2017 - 15:25, édité 1 fois (Raison : double)
avatar
Zamie
Combat l'antechrist

Féminin Messages : 2155
Localisation : Sud -Ouest France
Inscription : 19/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'église et L'immigration: Comment y voir Clair ?

Message par Philippe-Antoine le Lun 28 Aoû 2017 - 16:15

Zamie a écrit:
Philippe-Antoine a écrit:Pardon, Zamie, mais je trouve cette image insultante pour la grande majorité des musulmans qui vivent sur notre sol et qui ne demandent qu'à vivre en Paix parmi nous!
Expliquez moi pourquoi cette image est selon votre qualificatif : insultante ?
Je l'ai dit. C'est par rapport à "la grande majorité des musulmans qui vivent sur notre sol et qui ne demandent qu'à vivre en Paix parmi nous"
Si le terme "insultant" vous dérange vous pouvez le remplacer par "injuste" ou "blessant" En tout cas, du moins pour moi, ce genre d'image n'a rien à faire ici, sur un forum censé promouvoir la Paix!
avatar
Philippe-Antoine
Combat l'antechrist

Masculin Messages : 2053
Age : 64
Localisation : Grenoble
Inscription : 27/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'église et L'immigration: Comment y voir Clair ?

Message par Zamie le Lun 28 Aoû 2017 - 17:04

Philippe-Antoine a écrit:
Zamie a écrit:
Philippe-Antoine a écrit:Pardon, Zamie, mais je trouve cette image insultante pour la grande majorité des musulmans qui vivent sur notre sol et qui ne demandent qu'à vivre en Paix parmi nous!
Expliquez moi pourquoi cette image est selon votre qualificatif : insultante ?
Je l'ai dit. C'est par rapport à "la grande majorité des musulmans qui vivent sur notre sol et qui ne demandent qu'à vivre en Paix parmi nous"
Si le terme "insultant" vous dérange vous pouvez le remplacer par "injuste" ou "blessant" En tout cas, du moins pour moi, ce genre d'image n'a rien à faire ici, sur un forum censé promouvoir la Paix!
Ah bien sûr ! 
L'islam religion " de paix et d'amour ". 
La France est la fille aînée de l'Eglise ,l'Europe est une terre chrétienne et DOIVENT le rester. 
Cette fausse religion n'a pas sa place parmi nous .
Je n'attaque pas les personnes mais l'islam qui n'a rien à faire chez nous .
Relisez la lettre du Père C. de Foucault , vous comprendrez mieux .
Le dessin représente des personnes comme vous dans toute l'Europe .
Votre politique est donc :  je ne voie rien , je n'entends rien , je ne dis rien .
avatar
Zamie
Combat l'antechrist

Féminin Messages : 2155
Localisation : Sud -Ouest France
Inscription : 19/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'église et L'immigration: Comment y voir Clair ?

Message par Zamie le Lun 28 Aoû 2017 - 17:06

Zamie a écrit:
Philippe-Antoine a écrit:
Zamie a écrit:
Philippe-Antoine a écrit:Pardon, Zamie, mais je trouve cette image insultante pour la grande majorité des musulmans qui vivent sur notre sol et qui ne demandent qu'à vivre en Paix parmi nous!
Expliquez moi pourquoi cette image est selon votre qualificatif : insultante ?
Je l'ai dit. C'est par rapport à "la grande majorité des musulmans qui vivent sur notre sol et qui ne demandent qu'à vivre en Paix parmi nous"
Si le terme "insultant" vous dérange vous pouvez le remplacer par "injuste" ou "blessant" En tout cas, du moins pour moi, ce genre d'image n'a rien à faire ici, sur un forum censé promouvoir la Paix!
Ah bien sûr ! 
L'islam religion " de paix et d'amour ". 
La France est la fille aînée de l'Eglise ,l'Europe est une terre chrétienne et DOIVENT le rester. 
Cette fausse religion n'a pas sa place parmi nous .
Je n'attaque pas les personnes mais l'islam qui n'a rien à faire chez nous .
Relisez la lettre du Père C. de Foucault , vous comprendrez mieux .
Le dessin représente des personnes comme vous dans toute l'Europe .
Votre politique est donc :  je ne voie rien , je n'entends rien , je ne dis rien .
avatar
Zamie
Combat l'antechrist

Féminin Messages : 2155
Localisation : Sud -Ouest France
Inscription : 19/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'église et L'immigration: Comment y voir Clair ?

Message par Philippe-Antoine le Lun 28 Aoû 2017 - 22:41

Bonsoir zamie,

D'abord, pourquoi ramener le débat sur l'Islam,  alors que le sujet porte sur l'immigration? 
Oui, je sais, vous allez sans doute me dire que la plupart des problèmes que nous connaissons actuellement en Europe et plus particulièrement en France sont le fait des musulmans et de leur religion. Pour autant, pensez-vous réellement que si nous avons perdu la plupart de nos valeurs chrétiennes c'est à  cause de l'Islam? Vous savez, (ou peut-être ne savez vous pas) que ce que beaucoup de musulmans (certes, pas tous!) nous reprochent, c'est justement cela!
Bien sûr, il ne s'agit pas pour nous de renier notre foi, bien au contraire! mais d'essayer de mieux comprendre celle des autres pour peut-être mieux l'affirmer, ce qui est tout à fait différent.  Dove
avatar
Philippe-Antoine
Combat l'antechrist

Masculin Messages : 2053
Age : 64
Localisation : Grenoble
Inscription : 27/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'église et L'immigration: Comment y voir Clair ?

Message par Zamie le Mar 29 Aoû 2017 - 0:07

Bonsoir Philippe-Antoine ,
"La  plupart des problèmes ", vous appelez problèmes ce que je nomme assasinats, vols, viols , tueries sauvages au camion , au couteau et la liste n'en finit pas de s'allonger .
L'immigration ? Tous ces gens jeunes qui envahissent les villes ,font des incivilités de toutes sortes , tous ces gens des migrants ? Je nomme cela des envahisseurs avec pour seul code de conduite l'islam qui leur tient de guide , de façon de vivre .

Et nous en France et en Europe nous sommes muets , on tue , on assassine et l'on dépose des nounours , des fleurs , on rend hommage etc ..sur les lieux du crime .
Voila un peuple qui sans le savoir se prépare des lendemains qui pleurent .

Souvenez vous des avertissements d'évêques syriens , irakiens , du Père Boulad .Ils vivent en conctat immergés dans des pays musulmans .Ils ont prophétisé que ce qui leur arrive , nous arrivera .
Je ne comprends pas que l'on puisse être aveugle à ce point .

Certes , les valeurs chrétiennes se sont perdues et se perdent encore , la faute à qui ? Les chrétiens de nos pays occidentaux sont dans un bien être tout centré sur eux , ils se veulent sans Dieu , ils ne manifestent pas leur Foi par des actions style procession , où là  au moins ils sont visibles .
Et la nature ayant horreur du vide , des jeunes ou moins jeunes , paumés sans culture chrétienne , parce que les catéchismes des trente dernières années ont donné un vide abyssal , ils se tournent pour certains vers cette religion visible , virile , conquérante , jadis à l'épée aujourd'hui avec  des bombes .

La photo que vous avez  qualifiée d'insultante est la représentation de ce que l'Europe commet  avec force salamalecs et mosquées et écoles et cantines halal , pour les musulmans .L'arbre arrosé par nous ,  grandira par des naissances et nous serons pris à notre propre piège .Ils  se servent de nos institutions de nos lois pour avancer :   islamophobie , racisme , et se font plaindre .

L'Islam , les musulmans c'est bonnet blanc et blanc bonnet. il n'y a pas d'islam modéré , il y a l'islam ( soumission) .
Les musulmans de France , d' Europe lisent le même coran que les soldats de l'état islamique eh oui ! 

Notre plus grand tord ,c'est que nous en Occident , on regarde justement avec nos yeux d'occidentaux une civilisation en l'occurrence la civilisation  musulmane qui n'a rien à voir avec notre mentalité chrétienne ou même dévoyée   (Droit de l'homme  ) .
Exemple : lors d'un attentat si des musulmans sont tués , si ce sont de bons musulmans ils iront au paradis et si ce sont de mauvais musulmans  ils rejoindront les koufards . 
Cette vision d'esprit découle de leur mentalité et  ce qui est impensable pour nous .

L'Eglise dans tout cela en France ou en Europe se conduit sans conviction , sans fermeté , elle est un ventre mou .Elle invite dans des églises les musulmans pour la rupture  du jeune , elle invite des musulmans pour prier dans des églises comme cela c'est fait lors de l'égorgement du Père Hamel , elle organise des rencontres pour le " vivre ensemble ".
Mais tout cela aux yeux  des musulmans est considéré comme une soumission .

Nous n'avons pas à comprendre une fausse religion qui nie ce qui fonde la religion chrétienne , le Christ Jésus , le Fils de Dieu , la seule , la vraie , le chemin , la vérité , la vie .
Nous avons à évangéliser , à convaincre avec l'aide de Dieu et ainsi un musulman pourra devenir un Français  à part entière en devenant chrétien comme l'écrivait le Père C. de Faoucauld .
L'Eglise confond la charité que l'on doit assumer pour son prochain proche , avec une fausse charité dévoyée , soumise au goût du monde moderne déboussolée .Au lieu d'être le phare , le roc inébranlable par son enseignement , par ses prise de position , elle se plaît à naviguer et à se mouvoir sur des terrains sableux , mous qui s'effondreront avec le temps .
Je vous conseille d'aller voir le site de l'Abbe Pagès , prêtre qualifié sur ce sujet , citant des sourates incitant au meurtre , des croisés puisque c'est écrit dans le coran.


Dernière édition par Zamie le Mar 29 Aoû 2017 - 0:20, édité 1 fois (Raison : rajout texte)
avatar
Zamie
Combat l'antechrist

Féminin Messages : 2155
Localisation : Sud -Ouest France
Inscription : 19/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'église et L'immigration: Comment y voir Clair ?

Message par scapulaire le Mar 29 Aoû 2017 - 11:56

zamie
quoi qu'il en soit ne laissons pas le diviseur nous diviser au sujet de l'immigration. On reconnait l'arbre à ses fruits.
Le 4ème mystère douloureux = le portement de croix nous rappelle la soumission à la providence ! C'est à dire à la volonté de Dieu ! Faisons confiance que de ce grand mal sorte un grand bien non visible actuellement je vous le concède. Et surtout chrétiens restons unis !
Paix et Joie en Christ !
avatar
scapulaire
Avec Saint Benoit

Féminin Messages : 122
Age : 44
Localisation : mulhouse
Inscription : 02/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'église et L'immigration: Comment y voir Clair ?

Message par Philippe-Antoine le Mar 29 Aoû 2017 - 13:12

Merci scapulaire pour vous paroles pleines de sagesse. Dove
avatar
Philippe-Antoine
Combat l'antechrist

Masculin Messages : 2053
Age : 64
Localisation : Grenoble
Inscription : 27/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'église et L'immigration: Comment y voir Clair ?

Message par azais le Mar 29 Aoû 2017 - 14:19

tlig77 a écrit:L'accueil du migrant dans l'église catholique: la journée mondiale du migrant et du réfugié été instaurée en 1914 par St Pie X.

Quand le Pape François dit accueillez les migrants, il dit :
DESAMORCEZ LA BOMBE DU CHOC DE CIVILISATION PROGRAMMEE PAR LES CHEFS D'ORCHESTRE DU CHAOS MONDIAL!

Il ne parle pas sur le plan d'une politique nationale bonne ou mauvaise, il s'adresse aux fidèles qui doivent avoir la disposition intérieure qui amortit la violence du choc programmé. L'amour qui désarme. 
Ils n'ont pas encore réussi à faire éclater la guerre civile alors qu'ils pensaient que ça aurait déjà éclaté ! Le déplacement de population de masse est une des plus grosses armes de guerre souvent utilisées dans l'histoire....

 C'est ça la vraie Bombe    L'amour qui désarme.
 le reste n'est que Programmation dévastatrice du Malin, des Pharaons modernes sous couvert d'Islamisme ou de Laicisme (en réalité de haine de la Foi et de l'Amour commandé par Dieu à tous les hommes) , ou de façon plus occultes mais plus redoutablement organisées d'Immuminatisme actif 

Nous nous savons que l'amour est vainqueur de tout , même si nous devons être bannis, ciblés systématiquement, nous  savons que Dieu nous aime  et nous sauve , Il nous prepare une place  dans laquelle Il nous tient déjà ici bas 

De ce point de vue : l'immigration ne nous fait pas peur .... , le message est clair pour nous  et sans ambiguité ; nous avons appris que nous étions des immigrés sur cette terre pour nous aimer les uns les autres , parce que Lui le premier nous a aimé . Il a donné Sa vie pour ceux qu'Il aime . ET IL n'est pas un seul homme ou femme ou enfant qu'Il 'aime  pas 

 Oui merci @tlig77 une BOMBE 
avatar
azais
MEDIATEUR
MEDIATEUR

Masculin Messages : 4786
Age : 66
Inscription : 10/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'église et L'immigration: Comment y voir Clair ?

Message par territoire en héritage le Mar 29 Aoû 2017 - 16:14

tlig77 a écrit:J'ignore quelle est la portée de ces 21 propositions ? s'il s'agit d'une mesure vaticanne ou bien d'une recommandation internationale.

S'il s'agit d'une recommandation internationale cette proposition peut prêter à confusion. Nous ne sommes plus des pays riches ou il fait bon vivre ! L'oligarchie mondialiste nous endette et nous traine dans la précarité !
Faudrait-il donner aux migrants ce que nous sommes incapables de nous donner à nous même !?

Le principe d'accueillir le migrant pour désamorcer le choc des civilisations me paraît juste mais de là à sacrifier nos enfants pour le migrant à qui tout est DU ! DANS CE CAS : NE serait-ce pas ouvrir la porte aux brigands en pensant s'attirer leur bienveillance ? 
      Ces 21 propositions reprises par la presse le sont par une presse qui déforme le fond du message.

Oui l'église n'a pas d'attache à une nation particulière, elle est en quelque sorte transnationale...universelle et promeut la charité au delà des frontières. Mais prises de façon systématique, à notre regard idéologisé, ces mesures peuvent apparaître comme une norme obligatoire dénuée de charité et de spontanéité !! Jamais la charité et les œuvres de miséricordes ne peuvent être institutionnalisées en l'état actuel de nos structures. 
Benoît XVI : caritas in veritate :
"Quand la logique du marché et celle de l’État s’accordent entre elles pour perpétuer le monopole de leurs domaines respectifs d’influence, la solidarité dans les relations entre les citoyens s’amoindrit à la longue, de même que la participation et l’adhésion, l’agir gratuit, qui sont d’une nature différente du donner pour avoir, spécifique à la logique de l’échange, et du donner par devoir, qui est propre à l’action publique, réglée par les lois de l’État."

Le vrai pauvre est celui qui cherche le christ.
Ces 21 points sont valables et cohérents uniquement si le pape fait l'unité avec les orthodoxe pour montrer véritablement l'exemple et pratiquer les œuvres de charité dans l'unité avec un nouvel élan missionnaire. Le jours où ces 21 mesures seront appliquées, soit nous vivront véritablement dans la civilisation de l'amour, soit nous et  les flux migratoires seront des instruments rentables au service du capital.

Je suis presque entièrement d'accord avec vous ! A remarquer que ces 21 propositions sont celles du pape François lui-même ...

Le Figaro les a extraites avec exactitude et fidélité


http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2017/08/22/01016-20170822ARTFIG00186-le-pape-francois-propose-21-mesures-pour-l-accueil-des-migrants.php

(le texte que j'ai donné ci-dessus)

du discours du pape François du lundi 21 aout, à l’occasion de la Journée mondiale du migrant et du réfugié, le 14 janvier prochain et dont le texte intégral est ici :

http://fr.radiovaticana.va/news/2017/08/21/message_du_pape_pour_la_journ%C3%83%C2%A9e_mondiale_du_migrant_et_du_r%C3%83%C2%A9fugi%C3%83%C2%A9/1331872

Le point 5 du texte du Figaro rapportant la phrase du pape "Toujours faire passer la sécurité personnelle avant la sécurité nationale" étant justifié selon François par l'affirmation du "principe de la centralité de la personne humaine" citation extraite du § 47 de l'encyclique Caritatis in Veritate, voici le passage exact :

http://w2.vatican.va/content/benedict-xvi/fr/encyclicals/documents/hf_ben-xvi_enc_20090629_caritas-in-veritate.html




[...]
47.
Le renforcement des diverses typologies d’entreprises et, en particulier, de celles capables de concevoir le profit comme un instrument pour parvenir à des objectifs d’humanisation du marché et des sociétés, doit être poursuivi aussi dans les pays qui sont exclus ou mis en marge des circuits de l’économie mondiale, et où il est très important d’avancer par le biais de projets, fondés sur une subsidiarité conçue et administrée de façon adaptée, qui tendent à affermir les droits tout en prévoyant toujours une prise de responsabilités correspondantes. Dans les interventions en faveur du développement, le principe de la centralité de la personne humaine doit être préservé car elle est le sujet qui, le premier, doit prendre en charge la tâche du développement. L’urgence principale est l’amélioration des conditions de vie des personnes concrètes d’une région donnée, afin qu’elles puissent accomplir ces tâches qu’actuellement leur indigence ne leur permet pas de remplir.

[...]



qui concerne en réalité le développement des entreprises et pas le principe (faux) de la prééminence en société de la sécurité personnelle sur la sécurité nationale ...

Quelques autres passages de l'Encyclique Caritatis in Veritate :



6. « Caritas in veritate » est un principe sur lequel se fonde la doctrine sociale de l’Église, un principe qui prend une forme opératoire par des critères d’orientation de l’action morale. Je désire en rappeler deux de manière particulière; ils sont dictés principalement par l’engagement en faveur du développement dans une société en voie de mondialisation: la justice et le bien commun.

...



7. Il faut ensuite prendre en grande considération le bien commun. Aimer quelqu’un, c’est vouloir son bien et mettre tout en œuvre pour cela. À côté du bien individuel, il y a un bien lié à la vie en société: le bien commun. C’est le bien du ‘nous-tous’, constitué d’individus, de familles et de groupes intermédiaires qui forment une communauté sociale [4]. Ce n’est pas un bien recherché pour lui-même, mais pour les personnes qui font partie de la communauté sociale et qui, en elle seule, peuvent arriver réellement et plus efficacement à leur bien. C’est une exigence de la justice et de la charité que de vouloir le bien commun et de le rechercher. Œuvrer en vue du bien commun signifie d’une part, prendre soin et, d’autre part, se servir de l’ensemble des institutions qui structurent juridiquement, civilement, et culturellement la vie sociale qui prend ainsi la forme de la pólis, de la cité. On aime d’autant plus efficacement le prochain que l’on travaille davantage en faveur du bien commun qui répond également à ses besoins réels[size=13]. [/size]


...

Aujourd’hui, les occasions d’interaction entre les cultures ont singulièrement augmenté ouvrant de nouvelles perspectives au dialogue interculturel; un dialogue qui, pour être réel, doit avoir pour point de départ la conscience profonde de l’identité spécifique des différents interlocuteurs. On ne doit toutefois pas négliger le fait que la marchandisation accrue des échanges culturels favorise aujourd’hui un double danger. On note, en premier lieu, un éclectisme culturel assumé souvent de façon non-critique: les cultures sont simplement mises côte à côte et considérées comme substantiellement équivalentes et interchangeables entre elles.


...


Comme mon prédécesseur Jean-Paul II [68] l’avait publiquement dit et déploré à plusieurs reprises et ainsi que je l’ai fait moi-même, [size=18][size=16]de fait, aujourd’hui on tue souvent en invoquant le saint nom de Dieu.
Les violences freinent le développement authentique et empêchent la marche des peuples vers un plus grand bien-être socio-économique et spirituel. Cela s’applique spécialement au terrorisme de nature fondamentaliste [69], qui engendre douleur, dévastation et mort, bloque le dialogue entre les nations et détourne d’importantes ressources de leur usage pacifique et civil. Il faut néanmoins ajouter que, outre le fanatisme religieux qui, en certains milieux, empêche l’exercice du droit à la liberté religieuse, la promotion programmée de l’indifférence religieuse ou de l’athéisme pratique de la part de nombreux pays s’oppose elle aussi aux exigences du développement des peuples, en leur soustrayant l’accès aux ressources spirituelles et humaines. Dieu est le garant du véritable développement de l’homme, puisque, l’ayant créé à son image, Il en fonde aussi la dignité transcendante et alimente en lui la soif d’« être plus ». L’homme n’est pas un atome perdu dans un univers de hasard [70], mais il est une créature de Dieu, à qui Il a voulu donner une âme immortelle et qu’Il aime depuis toujours.

...

[/size][/size]


@Philippe-Antoine,


Philippe-Antoine a écrit:
...
Oui, je sais, vous allez sans doute me dire que la plupart des problèmes que nous connaissons actuellement en Europe et plus particulièrement en France sont le fait des musulmans et de leur religion. Pour autant, pensez-vous réellement que si nous avons perdu la plupart de nos valeurs chrétiennes c'est à  cause de l'Islam? Vous savez, (ou peut-être ne savez vous pas) que ce que beaucoup de musulmans (certes, pas tous!) nous reprochent, c'est justement cela!
...



Peut-être, oui, mais bien entendu il y a un abîme entre cette critique éventuelle d'un fait avéré - mais qui changera ... - et la pratique que certains font s'ensuivre du terrorisme islamique avec cette "justification" qui n'est d'ailleurs pas toujours celle-là seulement puisque pour certains musulmans les non-musulmans sont de toute façon des "mécréants" et de plus parfois à exécuter ... c'est là toute la gravité de cet énorme danger, de cette folie aveugle, de cette barbarie qui nous menace ! ! ...


Petite indication de faits - moins graves mais graves quand même et significatifs - relatés par le salon beige :

http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2017/08/-la-s%C3%A9curit%C3%A9-nationale-passe-avant-le-bien-%C3%AAtre-des-demandeurs-dasile-.html

La sécurité nationale passe avant le bien-être des demandeurs d’asile »



Le ministre norvégien de l’Immigration et de l’Intégration Sylvi Listhaug a déclaré :
« Il faut remettre en cause les droits de l’homme quand ça ne permet pas de protéger notre population ».
Elle a rappelé qu’il fallait expulser les demandeurs d’asile s’ils ne quittaient pas  volontairement la Norvège après le refus de leur demande.
« Je veux dire que nous devrions contester la Convention européenne des droits de l’homme si cela conteste la légitimité d’un pays pour défendre ses citoyens ». « La sécurité nationale passe avant le bien-être des demandeurs d’asile »
Le bien commun demeure la mesure du droit à immigrer.


http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2017/08/une-fillette-chr%C3%A9tienne-plac%C3%A9e-par-les-services-sociaux-chez-des-musulmans.html

28 août 2017




Une fillette chrétienne placée par les services sociaux chez des musulmans



Encore en Grande-Bretagne :
"Une fillette blanche chrétienne de 5 ans a été placée par les services sociaux dans des familles d’accueil musulmanes. Elle a été encouragée à apprendre l’arabe par l’une des familles, qui ne parlait pas anglais. On lui a demandé de retirer sa croix et on lui a appris que « Noël est stupide » et que les femmes européennes sont « alcooliques ». Dans l’une des familles, la mère portait un niqab, dans l’autre une burka.


http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2017/08/tribunal-dhimmi.html




28 août 2017



Tribunal dhimmi



Le tribunal administratif de Dijon a annulé ce lundi la décision de la ville de Chalon-sur-Saône (Saône-et-Loire) qui avait supprimé depuis 2015 les menus de substitution au porc dans les cantines scolaires. Le tribunal a estimé que
« cette décision n’avait pas accordé, au sens de la convention internationale relative aux droits de l’enfant, une attention primordiale à l’intérêt des enfants ».

http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2017/08/longtemps-je-me-suis-tupar-peur-d%C3%AAtre-accus%C3%A9-dislamophobie-ou-de-racisme-rampant.html




28 août 2017



"Longtemps je me suis tu...par peur d'être accusé d'islamophobie ou de racisme rampant"



Bernard Ravet (déjà évoqué hier) s'est décidé, une fois à la retraite à raconter sa vie de principal dans trois collèges de Marseille, où l'islamisme croît :
«Il faut en finir avec la loi du silence qui pèse sur l'impact du religieux dans certains établissements». Le fanatisme «frappe à la porte de dizaines d'établissements, (...) imposant ses signes et ses normes dans l'espace scolaire, dans les cours de récréation, les cantines, les piscines. Longtemps, je me suis tu. Par respect du devoir de réserve. Par crainte de stigmatiser les établissements que je dirigeais et d'en aggraver la réputation peu flatteuse (...). Par souci de protéger les élèves et les familles alors majoritaires qui résistaient aux coups de boutoir du fanatisme. Par peur d'être accusé d'islamophobie ou de racisme rampant». 
Les antiracistes sont ainsi les complices de l'islamisme.
Florilège :

  • ces enseignantes et ces élèves qui, à la sortie du collège, se font bombarder de canettes de coca aux cris de «putes! salopes!». Leur point commun? Elles avaient mis une jupe.
  • ces jeunes dealers, des barbus en sweat et tee-shirt qui viennent expliquer que le fait de vendre de la drogue ne pose pas de problème en dépit de leur croyance religieuse car «les consommateurs ne sont pas musulmans. Si la drogue tue, elle ne tue que des mécréants. Ce n'est pas contraire à notre religion».
  • Marginal en 2000, «le refus de manger de la viande qui n'était pas halal était devenu la norme en 2013, lorsque j'ai quitté le collège Izzo».
  • De même que la pratique du ramadan. Si en 2000, la moitié de ses élèves le respectaient, «en 2013 nous étions à 90% ou 95%».
  • ces élèves, qui, le matin sont soudain plus nombreuses à arriver voilées devant l'établissement. «La plupart se découvrent avant d'arriver à la porte. Mais certaines tentent de forcer le passage, de retarder au maximum le moment d'enlever leur voile, de pénétrer d'un mètre, de deux mètres, dans l'enceinte du collège. Toujours grignoter du territoire. C'est une bataille pied à pied».



Petite réflexion trouvée sur le FC :

http://www.leforumcatholique.org/message.php?num=834011

[...]
Vous confondez également l’amour du prochain (le plus proche) avec l’humanisme béat. Votre prochain, ce n’est pas l’immigré qui vient de débarquer et qui agresse votre famille. Votre prochain, c’est votre compatriote agressé.

Et l’étranger dans la bible, [...] c’est le voyageur sans famille, sans défense, menacé d’agression. Pas le délinquant, pas l’exigeant, pas le déserteur qui agresse.

Sur sputniknews :


https://fr.sputniknews.com/international/201708281032822101-groupe-visegrad/
 



Pour le groupe de Visegrad, le lien immigration-terrorisme est établi


Pour les représentants du groupe de Višegrad, le refus acharné de la politique migratoire de Bruxelles est avant tout une question de sécurité. Car pour les Hongrois, Polonais, Tchèques ou Slovaques, le lien entre terrorisme islamique et immigration ne fait aucun doute, comme le montre pour eux la vague d’attentats qui frappe l’Europe de l’Ouest.
 
© REUTERS/ Tuomas Forsell
Les Finlandais exigent le durcissement de la politique d’immigration
«Je conseille à M. le président de s'occuper des affaires de son pays, il réussira alors peut-être à avoir les mêmes résultats économiques et le même niveau de sécurité de ses citoyens que ceux garantis par la Pologne». Beata Szydlo n'a pas apprécié les propos d'Emmanuel Macron à son endroit et au sujet de son pays et renvoie coup pour coup. Sous-entendu transparent de la Première ministre polonaise, la vague terroriste islamique qui frappe l'Europe de l'Ouest et singulièrement la France. Car la Pologne, pas plus que les autres pays du groupe de Višegrad (Hongrie, Pologne, République tchèque, Slovaquie) n'a été jusqu'à présent frappée par ce fléau.
 
© Sputnik.
Pour eux, aucun doute, s'ils sont épargnés, c'est grâce à leur refus de la politique migratoire voulue par l'UE. Ainsi, le pour le ministre polonais de la Défense, Michał Dworczyk, l'attentat terroriste de Barcelone est «Une preuve de plus que la politique migratoire et la politique de sécurité doivent être conduites de manière très réfléchie et responsable (…) La sécurité qui règne en Pologne est entre autres le résultat de la politique conséquente du gouvernement»
Un point de vue appuyé par Péter Szijjarto, ministre hongrois des Affaires étrangères, pour qui accueillir des migrants «est un risque énorme».
 
© REUTERS/ Pascal Rossignol
UE: les limites du multiculturalisme
«Nous pouvons déjà voir que l'Europe fait face à la vague terroriste la plus grave. Maintenant, on voit des attentats se produire presque tous les mois, c'est tout à fait inacceptable», appuie le chef de la diplomatie hongroise.
Un discours qui paraît choquant vu d'Europe de l'Ouest, où le lien entre terrorisme et immigration est considéré comme inacceptable par les médias, la classe politique et une bonne partie de la population. En témoignent à chaque attentat islamiste les slogans sur le thème de «c'est pas ça l'islam», «pas d'amalgame», «islam, religion de paix», avec force démonstrations d'amitié et de compassion avec les musulmans stigmatisés du fait des agissements de quelques djihadistes. Sputnik a pu le vérifier en direct lors d'un micro-trottoir, où la plupart des personnes interrogées qui voyaient un lien entre terrorisme et immigration le faisaient visage masqué…
Une opinion masquée, donc, mais qui reste majoritairement hostile à la répartition des migrants en Europe, de manière moins franche toutefois qu'à l'Est: si en août 2017, 61% de l'opinion publique française y serait, selon l'IFOP, réticente, ils étaient 98,3% des Hongrois, en octobre 2016, à être opposés à la relocalisation des demandeurs d'asile dans leur pays.
Pour autant, force est de constater que ces pays d'Europe de l'Est, arc-boutés dans leur refus de la politique d'accueil des migrants voulue par Bruxelles, sont jusqu'à maintenant épargnés par la vague d'attentats islamistes. Dans sa liste des attaques terroristes imputables à l'islam radical depuis 2001 en Europe, le site «The religion of peace» (La religion de paix) ne relève aucun acte de cette nature pour les pays du groupe de Višegrad, contre 58 en France, 50 en Grande-Bretagne (Angleterre et Écosse), 32 en Allemagne, 15 en Belgique, 10 en Italie ou 6 en Espagne. Des chiffres à nuancer, le site en question avouant inclure des «crimes d'honneur», qui ne rentrent pas dans la définition du terrorisme, même si les ordres de grandeur fournis restent pertinents.
Mais des chiffres à rapprocher des niveaux d'immigration respectifs de ces pays depuis les années 60, tant il est vrai que les attentats islamistes sont plus souvent le fait de nationaux d'origine étrangère (parfois de troisième ou quatrième génération) en rupture de ban que de migrants de fraîche date, même si certains membres des cellules terroristes qui ont frappé Paris le 13 novembre 2015 ou Bruxelles le 22 mars 2016 s'étaient infiltrés dans les pays-cibles en suivant les voies migratoires.
En tout état de cause, c'est le plus souvent en s'appuyant sur l'argument du terrorisme islamique en Europe de l'Ouest que s'appuient les pays du groupe de Visegard pour refuser les quotas de migrants que souhaite leur imposer Bruxelles.
«Nous disons non aux quotas obligatoires», déclarait Robert Fico, en septembre 2015.
«Je ne veux pas être responsable d'un éventuel attentat juste parce que nous avons mal estimé quelque chose», ajoutait le Premier ministre slovaque.
Plus récemment, la Première ministre polonaise Beata Szydlo affirmait qu'«après ce qui s'est passé hier à Bruxelles, il n'est pas possible en ce moment de dire que nous sommes d'accord pour accepter un groupe quelconque de migrants».
«C'est clair comme deux plus deux font quatre, c'est clair comme de l'eau de roche. Il y a un lien évident» entre l'immigration illégale et le terrorisme, affirmait pour sa part Viktor Orbàn en juillet 2016. «Si quelqu'un nie l'existence de ce lien alors, dans les faits, cette personne nuit à la sécurité des citoyens européens», avait ajouté le Premier ministre hongrois.
«Le président tchèque se prononce contre toute option d'accueil des réfugiés sur le territoire tchèque», a pour sa part déclaré en août 2016 le porte-parole de Milos Zeman.
«Notre pays ne peut pas se permettre des risques qui peuvent dégénérer en attentats comme ceux survenus en France et en Allemagne», précisait alors le représentant du président tchèque.
Pour autant, la menace terroriste n'est pas la seule à faire peur au groupe de Visegard.
«Nous devrions totalement changer notre culture, baisser radicalement le niveau de sécurité dans notre pays. Il ne s'agit pas seulement du terrorisme, puisque d'autres menaces sont plus graves encore. Cela signifierait une sorte de catastrophe sociale», a affirmé en mai 2017 le président du parti polonais Droit et justice (PiS), cité par Gazeta Polska Coddiennie.
Miloš Zeman estimait pour sa part en septembre 2016 que «l'Europe n'a pas besoin d'immigrés», lors de l'ouverture de la 14e session du Forum public mondial. Et le président tchèque de préciser: «Seulement 37% des migrants arrivant en Europe ont reçu une éducation primaire de base. Le reste est constitué de personnes illettrées. Comme l'économie de l'UE se base sur des connaissances et sur un travail qualifié, l'Union n'a pas besoin de ces gens».
Conservateurs rétrogrades et vaguement racistes, comme ils sont souvent présentés dans les médias ouest-européens, les dirigeants du groupe de Višegrad? Ne sont-ils pas plutôt les Cassandres de l'Union européenne, condamnés à annoncer les échecs de la société multiculturelle promue par Bruxelles et qu'ils refusent?




.


Dernière édition par territoire en héritage le Mar 29 Aoû 2017 - 16:30, édité 1 fois
avatar
territoire en héritage
Combat avec Sainte Marie

Masculin Messages : 1721
Inscription : 04/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'église et L'immigration: Comment y voir Clair ?

Message par tlig77 le Mar 29 Aoû 2017 - 16:18

oui mais ça change tout de présenter une simple liste ou de lire le discours du pape...

Même si la liste est exacte elle dénature la finalité car elle ne rapporte pas l'entièreté des propos du pape. Cela constitue une amputation dolosive quant à la substance du propos.
avatar
tlig77
MEDIATEUR
MEDIATEUR

Masculin Messages : 243
Inscription : 05/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'église et L'immigration: Comment y voir Clair ?

Message par territoire en héritage le Mar 29 Aoû 2017 - 16:45

tlig77 a écrit:oui mais ça change tout de présenter une simple liste ou de lire le discours du pape...

Même si la liste est exacte elle dénature la finalité car elle ne rapporte pas l'entièreté des propos du pape. Cela constitue une amputation dolosive quant à la substance du propos.

La liste est bien exacte, je l'ai vérifiée.

La substance du propos n'est pas altérée, nous avons une raison pour penser ... mais libre à vous d'essayer de prouver en quoi la liste pourrait dénaturer le sens (? ...) : nous sommes sur un forum et l'argumentation y est prévue donc vous pouvez la faire, ne vous en privez pas svp, merci (d'autant plus que vous avez déjà donné votre opinion en bonne partie avec laquelle j'étais plutôt d'accord ...).

tlig77 a écrit:J'ignore quelle est la portée de ces 21 propositions ? s'il s'agit d'une mesure vaticanne ou bien d'une recommandation internationale.

S'il s'agit d'une recommandation internationale cette proposition peut prêter à confusion. Nous ne sommes plus des pays riches ou il fait bon vivre ! L'oligarchie mondialiste nous endette et nous traine dans la précarité !
Faudrait-il donner aux migrants ce que nous sommes incapables de nous donner à nous même !?

...


Ces 21 points sont valables et cohérents uniquement si le pape fait l'unité avec les orthodoxe pour montrer véritablement l'exemple et pratiquer les œuvres de charité dans l'unité avec un nouvel élan missionnaire. Le jours où ces 21 mesures seront appliquées, soit nous vivront véritablement dans la civilisation de l'amour, soit nous et  les flux migratoires seront des instruments rentables au service du capital.





.
avatar
territoire en héritage
Combat avec Sainte Marie

Masculin Messages : 1721
Inscription : 04/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'église et L'immigration: Comment y voir Clair ?

Message par azais le Mar 29 Aoû 2017 - 16:53

moi je trouve que le meilleur de @tlig77 c'est le coup de la Bombe de l'amour , là on touche  au fond de la question qui éclaire tout , surtout le texte de la lettre du Pape François et même les 21 propositions et même encore les différents avis (comme par exemple ceux que vous citez de Famille chrétienne : là on est dans l'application concrète de l'amour  qui n'est pas gnan-gnan mais  intelligent ... normal )
avatar
azais
MEDIATEUR
MEDIATEUR

Masculin Messages : 4786
Age : 66
Inscription : 10/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'église et L'immigration: Comment y voir Clair ?

Message par Philippe-Antoine le Mar 29 Aoû 2017 - 17:18

D'accord avec @tlig77 et @azais

@territoire en héritage
Quand vous dites : " La substance du propos n'est pas altérée, nous avons une raison pour penser ... mais libre à vous d'essayer de prouver en quoi la liste pourrait dénaturer le sens (? ...)


Je ne dirais pas qu'il y a dénaturation du sens, mais manque d'eclairage si nous ne prenons pas en compte la globalité de sa pensée. Mais pour cela il faut déjà bien vouloir s'en donner la peine!
avatar
Philippe-Antoine
Combat l'antechrist

Masculin Messages : 2053
Age : 64
Localisation : Grenoble
Inscription : 27/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'église et L'immigration: Comment y voir Clair ?

Message par Zamie le Mar 29 Aoû 2017 - 23:47

YLes 21 mesures papales sur l’immigration





1. Développer les ‘possibilités d’entrées sûres et légales’ dans les pays de destination : notamment par ‘l’octroi de visas humanitaires’ délivrés selon un mode ‘étendu et simplifié’ et favoriser ‘le regroupement familial’.

2. Multiplier les ‘corridors humanitaires pour les réfugies les plus vulnérables’ pour éviter les filières illégales.

3. Créer un système de ‘visas temporaires spéciaux’ pour ‘ceux qui fuient les conflits dans les pays voisins’.

4. Ne pas recourir aux ‘expulsions collectives et arbitraires’ de réfugiés et de migrant non ‘adéquates’ surtout quand elles renvoient des personnes dans des pays qui ‘ne peuvent garantir le respect de la dignité et des droits fondamentaux’.

5. ‘Toujours faire passer la sécurité personnelle avant la sécurité nationale’ : par conséquent ‘former adéquatement le personnel préposé aux contrôles de frontière’ pour que le « premier accueil » des migrants et des réfugiés soit ‘approprié et digne’.

6. Trouver des ‘solutions alternatives à la détention pour ceux qui entrent sur le territoire national sans autorisation’.

7. Dans le pays de départ, créer un système d’immigration légale pour agir ‘contre les pratiques de recrutement illégal’ par des filières.

8. Dans le pays d’arrivée, ‘assurer aux migrants une assistance consulaire’, le ‘droit de toujours garder sur soi les documents d’identité personnels’, un accès à la justice, ‘la possibilité d’ouvrir des comptes bancaires’, la ‘garantie d’une subsistance minimum vitale’.

9. Que soit accordée dans le pays d’arrivée ‘la liberté de mouvement, la possibilité de travailler et l’accès aux moyens de télécommunications’.

10. Pour ceux qui désirent rentrer dans leur pays la mise en place de ‘programmes de réintégration professionnelle et sociale’.

11. Protéger les ‘mineurs migrants’ en évitant ‘toute forme de détention’ et en assurant ‘l’accès régulier à l’instruction primaire et secondaire’.

12. Octroyer une nationalité à tous les enfants ‘à la naissance’.

13. Lutter contre ‘l’apatridie’ de migrants et réfugiés en créant une ‘législation sur la citoyenneté’.

14. t’.

15. Garantir à ‘tous les étrangers présents sur le territoire la liberté de profession et de pratique religieuse’.

16. Promouvoir ‘l’insertion socio-professionnelle des migrants et des réfugiés, garantissant à tous - y compris aux demandeurs d’asile - la possibilité de travailler, des formations linguistiques et de citoyenneté active’.

17. Prévenir les « abus » du travail productif de ‘mineurs migrants’.

18. Favoriser ‘le regroupement familial - y compris des grands-parents, des frères et sœurs et des petits-enfants - sans jamais le soumettre à des capacités économiques’.

19. Renforcer l’attention et le soutient aux migrants, réfugiés, demandeurs d’asile ‘un situation de handicap’.

20. Aider davantage les pays en voie de développement qui accueillent des réfugiés.

21. Intégrer ‘sans supprimer’ chez les migrants leur ‘identité culturelle’ par une ‘offre de citoyenneté’ qui soit ‘dissociée des capacités économiques et linguistiques’ et par une ’offre de parcours de régularisation extraordinaire pour les migrants qui peuvent faire valoir une longue présence dans le pays’.

(Source : lefigaro.fr)



C'est un discours de politique , ( pour un pape qui ne voulait pas en faire ) ,  c'est un discours qui plus est de mauvaise politique digne d'un politicien  mondialiste  à la Soros ! 


Dernière édition par Zamie le Mar 29 Aoû 2017 - 23:51, édité 1 fois (Raison : Rajout écriture)
avatar
Zamie
Combat l'antechrist

Féminin Messages : 2155
Localisation : Sud -Ouest France
Inscription : 19/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'église et L'immigration: Comment y voir Clair ?

Message par azais le Mer 30 Aoû 2017 - 12:15

Zamie a écrit:

YLes 21 mesures papales sur l’immigration


(...)   c'est un discours qui plus est de mauvaise politique digne d'un politicien  mondialiste  à la Soros ! 
Permettez moi de ne pas partager votre point de vue  chère @zamie

Et si vous offriez  et si nous offrions chacune de ces 21 propositions  dans le Coeur  de Jésus et de Feu de la Tres Sainte Trinité ,  je crois que cela porterait une fecondité nouvelle et incomparable  qui se repandrait sur toute la terre
avatar
azais
MEDIATEUR
MEDIATEUR

Masculin Messages : 4786
Age : 66
Inscription : 10/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'église et L'immigration: Comment y voir Clair ?

Message par territoire en héritage le Mer 30 Aoû 2017 - 15:42

Philippe-Antoine a écrit:D'accord avec @tlig77 et @azais

@territoire en héritage
Quand vous dites : " La substance du propos n'est pas altérée, nous avons une raison pour penser ... mais libre à vous d'essayer de prouver en quoi la liste pourrait dénaturer le sens (? ...)


Je ne dirais pas qu'il y a dénaturation du sens, mais manque d'eclairage si nous ne prenons pas en compte la globalité de sa pensée. Mais pour cela il faut déjà bien vouloir s'en donner la peine!

N'hésitez pas - comme demandé aussi à tlig77 - à expliquer et argumenter, comme fruit de la peine que vous vous êtes éventuellement donnée pour l'éclairage souhaité par vous de cette globalité svp, merci d'avance !

Zamie a écrit:

Les 21 mesures papales sur l’immigration


[...]

C'est un discours de politique , ( pour un pape qui ne voulait pas en faire ) ,  c'est un discours qui plus est de mauvaise politique digne d'un politicien  mondialiste  à la Soros !


D'accord avec ce que vous dites. Je pense aussi, hélas ! ... que c'est de la "mauvaise politique" vu la "potentialité des conséquences", conséquences graves ...

Pourtant à une époque le pape François disait ne pas vouloir faire de politique concernant un pays (dans cet exemple l'Italie) :


https://fr.zenit.org/articles/ce-nest-pas-le-role-du-pape-de-faire-de-la-politique/
 

Ce n’est pas le rôle du pape de faire de la politique


Conférence de presse dans l’avion Ciudad Juarez-Rome

23 février 2016


« Parce que le pape est pour tout le monde, et il ne peut s’impliquer dans la politique concrète, intérieure d’un pays : ce n’est pas le rôle du pape », déclare le pape François lors de la conférence de presse dans l’avion Ciudad Juarez-Rome (17-18 février).


Il rappelle qu’un « parlementaire catholique doit voter selon sa conscience bien formée ».


Carlo Marroni (Il Sole 24 Ore) — Quelle est la pensée du pape sur le thème des adoptions dans le cadre des unions civiles, et sur le droit des enfants ?



Pape François — Avant tout, je ne sais pas où en sont les choses au Parlement italien. Le pape ne s’immisce pas dans la politique italienne. Lors de la première réunion que j’ai eue avec les évêques [italiens], en mai 2013, une des trois choses que j’ai dites : « Avec le gouvernement italien, occupez-vous en vous-mêmes. » Parce que le pape est pour tout le monde, et il ne peut s’impliquer dans la politique concrète, intérieure d’un pays : ce n’est pas le rôle du pape. Et ce que je pense, c’est ce que pense l’Église, et qu’elle a dit en de nombreuses occasions. Parce que ce n’est pas le premier pays qui fait cette expérience : il y en a beaucoup. Je pense ce que l’Église a toujours dit.


Franca Giansoldati (Il Messaggero) – Encore à propos de la loi au Parlement italien. Un document de la Congrégation pour la doctrine de la foi, de 2003, dit que les parlementaires catholiques ne doivent pas voter ces lois. A-t-il encore une valeur ? Quel comportement pour un parlementaire catholique ?


Pape François – Je ne me souviens pas bien de ce document de 2003 de la Congrégation pour la doctrine de la foi. Mais un parlementaire catholique doit voter selon sa conscience bien formée : voilà, je dirais seulement cela. Je crois que c’est suffisant. Et je dis « bien formée »parce que ce n’est pas la conscience du « ce qu’il me semble ». Je me souviens quand le mariage des personnes de même sexe a été voté à Buenos Aires, il y avait égalité de votes et à la fin quelqu’un a dit à un autre : « Mais tu y vois clair ? – Non. – Moi non plus. – Allons-nous en ! – Si nous partons, nous n’atteindrons pas le quorum ». Et l’autre a dit : « Mais si nous atteignons le quorum, nous donnons le vote à Kirchner ! », et l’autre : « Je préfère le donner à Kirchner qu’à Bergoglio ! »… et en avant ! Ça, ce n’est pas une conscience bien formée ! Et à propos des personnes de même sexe, je redis ce que j’ai dit pendant le voyage de retour de Rio de Janeiro et qui est dans le Catéchisme de l’Église catholique.


© Traduction de Zenit, Constance Roques


Concernant les racines chrétiennes de l'Europe, l'immigration, le terrorisme islamique et le choc culturel le pape François répond à la-croix.com :


http://www.la-croix.com/Religion/Pape/Pape-Francois-Il-faut-integrer-les-migrants-2016-05-16-1200760525


La Croix : Dans vos discours sur l’Europe, vous évoquez les « racines » du continent, sans jamais pour autant les qualifier de chrétiennes. Vous définissez plutôt « l’identité européenne » comme « dynamique et multiculturelle ». Selon vous, l’expression de « racines chrétiennes » est inappropriée pour l’Europe ?


Pape François : Il faut parler de racines au pluriel car il y en a tant. En ce sens, quand j’entends parler des racines chrétiennes de l’Europe, j’en redoute parfois la tonalité, qui peut être triomphaliste ou vengeresse. Cela devient alors du colonialisme. Jean-Paul II en parlait avec une tonalité tranquille. L’Europe, oui, a des racines chrétiennes. Le christianisme a pour devoir de les arroser, mais dans un esprit de service comme pour le lavement des pieds. Le devoir du christianisme pour l’Europe, c’est le service.

[...]

Vous avez posé un geste fort en ramenant des réfugiés de Lesbos à Rome le 16 avril dernier. Mais l’Europe peut-elle accueillir tant de migrants ?
Pape François : C’est une question juste et responsable parce qu’on ne peut pas ouvrir grand les portes de façon irrationnelle. Mais la question de fond à se poser est pourquoi il y a tant de migrants aujourd’hui. Quand je suis allé à Lampedusa, il y a trois ans, ce phénomène commençait déjà.


> Lire aussi : La crise des migrants au cœur du pontificat du pape François


Le problème initial, ce sont les guerres au Moyen-Orient et en Afrique et le sous-développement du continent africain, qui provoque la faim. S’il y a des guerres, c’est parce qu’il y a des fabricants d’armes – ce qui peut se justifier pour la défense – et surtout des trafiquants d’armes. S’il y a autant de chômage, c’est à cause du manque d’investissements pouvant procurer du travail, comme l’Afrique en a tant besoin.


Cela soulève plus largement la question d’un système économique mondial tombé dans l’idolâtrie de l’argent. Plus de 80 % des richesses de l’humanité sont aux mains d’environ 16 % de la population. Un marché complètement libre ne fonctionne pas. Le marché en soi est une bonne chose mais il lui faut, en point d’appui, un tiers, l’État, pour le contrôler et l’équilibrer. Ce qu’on appelle l’économie sociale de marché.


Revenons aux migrants. Le pire accueil est de les ghettoïser alors qu’il faut au contraire les intégrer. À Bruxelles, les terroristes étaient des Belges, enfants de migrants, mais ils venaient d’un ghetto. À Londres, le nouveau maire (Sadiq Khan, fils de Pakistanais, musulman, NDLR) a prêté serment dans une cathédrale et sera sans doute reçu par la reine. Cela montre pour l’Europe l’importance de retrouver sa capacité d’intégrer. Je pense à Grégoire le Grand (pape de 590 à 604, NDLR), qui a négocié avec ceux qu’on appelait les barbares, qui se sont ensuite intégrés.


Cette intégration est d’autant plus nécessaire aujourd’hui que l’Europe connaît un grave problème de dénatalité, en raison d’une recherche égoïste de bien-être. Un vide démographique s’installe. En France toutefois, grâce à la politique familiale, cette tendance est atténuée.


La crainte d’accueillir des migrants se nourrit en partie d’une crainte de l’islam. Selon vous, la peur que suscite cette religion en Europe est-elle justifiée ?


Pape François : Je ne crois pas qu’il y ait aujourd’hui une peur de l’islam, en tant que tel, mais de Daech et de sa guerre de conquête, tirée en partie de l’islam. L’idée de conquête est inhérente à l’âme de l’islam, il est vrai. Mais on pourrait interpréter, avec la même idée de conquête, la fin de l’Évangile de Matthieu, où Jésus envoie ses disciples dans toutes les nations.


[...]



Personnellement je ne suis pas d'accord avec l'idée que l'esprit de conquête de l'islam soit comparable en quoi que ce soit avec le désir du Seigneur Jésus de faire évangéliser les nations.



C'est plutôt cet esprit de conquête de l'islam - dont parle François - qui est du "colonialisme" et non pas du tout le fait des racines chrétiennes de l'Europe comme le dit le pape François.


Ce phénomène de violence islamique dont le pape François n'aime pas qu'on parle et qu'il compare à la "violence catholique" :


http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2016/07/31/01016-20160731ARTFIG00176-pape-francois-si-je-parle-de-violence-islamique-je-dois-parler-de-violence-catholique.php

 

 
Pape François: «Si je parle de violence islamique, je dois parler de violence catholique»

  • Par Jean-Marie Guénois
  • Mis à jour le 01/08/2016 à 14:23
  • Publié le 31/07/2016 à 23:04



De notre envoyé spécial à Cracovie




Comme à son habitude au retour de voyage le pape François a répondu, dimanche 31 juillet, aux questions des journalistes qui l'accompagnaient sur le vol, Cracovie-Rome dans un avion de la LOT, la compagnie nationale polonaise.
Le vol était court, le pape était fatigué après cinq journées de voyages intenses en Pologne où il avait présidé les Journées Mondiales de la Jeunesse (JMJ) sur lesquelles il fait un rapide commentaire: «J'aime parler avec les jeunes et j'aime les écouter. Ils me mettent toujours en difficulté parce qu'ils me disent des choses auxquelles je n'avais pas pensées ou que je pensais vaguement. Les jeunes sont inquiets et créatifs.”
Il a ensuite refusé de se prononcer sur la situation de la Turquie sur laquelle il était aussi questionné et ses arrestations en masse parce qu'il n'était «pas encore sûr des informations reçues à propos de ce qui se passe vraiment». Mais il a fait remarquer deux choses aux journalistes. La première est que: «Quand j'ai dû dire quelque chose qui ne plaisait pas à la Turquie et sur une information certaine, je l'ai dite, avec les conséquences que vous connaissez.» Se justifiant ainsi: «C'est la vertu de prudence, mais vous êtes témoins que quand j'ai dû dire quelque chose qui touchait la Turquie, je l'ai dite». Et la seconde chose: «C'est vrai que l'on doit toujours éviter le mal aux catholiques».

Ce qui a introduit une question sur le fait qu'il se refusait à parler d'islamistes ou de musulmans pour commenter des attentats pourtant commis au nom de l'islam, comme celui du Père Hamel, mais qu'il utilisait toujours le mot «terroristes».

«Je crois qu'il y a presque toujours dans toutes les religions un petit groupe de fondamentalistes. Nous en avons»

François a d'abord répondu: «Je n'aime pas parler de violence islamique, parce qu'en feuilletant les journaux je vois tous les jours que des violences, même en Italie: celui-là qui tue sa fiancée, tel autre qui tue sa belle-mère, et un autre… et ce sont des catholiques baptisés! Ce sont des catholiques violents. Si je parle de violence islamique, je dois parler de violence catholique.

Non, les musulmans ne sont pas tous violents, les catholiques ne sont pas tous violents. C'est comme dans la macédoine, il y a de tout… Il y a des violents de cette religion…»

Puis il a continué sur la question du fondamentalisme: «Une chose est vraie: je crois qu'il y a presque toujours dans toutes les religions un petit groupe de fondamentalistes. Nous en avons. Quand le fondamentalisme arrive à tuer… mais on peut tuer avec la langue comme le dit l'apôtre Jacques, ce n'est pas moi qui le dit. On peut aussi tuer avec le couteau, non?»

[...]




.
avatar
territoire en héritage
Combat avec Sainte Marie

Masculin Messages : 1721
Inscription : 04/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'église et L'immigration: Comment y voir Clair ?

Message par Yeshoua le Mer 30 Aoû 2017 - 18:56

Les réactions, souvent désobligeantes, au message du Pape François pour la journée 2018 du migrant et du réfugié, publiée en août 2017, sont révélatrices de deux graves confusions.
 
La contestation essentielle porte sur la trop grande bienveillance du Pape à l’égard des migrants. Ses propos concernant les conditions de leur accueil semblent à certains totalement délirants. Contrairement aux auteurs des critiques, le Pape serait d’un angélisme naïf, à la limite dangereux, concernant l’identité réelle des migrants : ils sont étrangers (à la culture européenne) et de surcroit ils sont musulmans. Le Pape ignore la menace que l’Islam fait peser sur l’Europe : voilà son tort. Demain, le Pape sera le complice tout trouvé, des attentats que l’on nous prédit. Il n’est pas comme toutes les vraies bonnes consciences qui le critiquent, un défenseur de la supériorité culturelle de l’Europe chrétienne. Ces migrants menacent l’intégrité ethnique et religieuse de l’Europe. C’est pourquoi ces auteurs ne comprennent pas que le Pape ne soit pas le défenseur de l’Europe, telle qu’elle s’est développée dans l’histoire, produisant une culture basée sur la foi au Christ, repoussant vaillamment l’hérésie que représente l’Islam pour le Christianisme.
Ces personnes revendiquant leur identité « catholique » n’hésitent plus à annoncer que Rome tombera sous la domination de l’Islam, et que le Pape en sera responsable. En attaquant ainsi le Pape, ces personnes adressent un triste signal de division à ceux qu’ils veulent combattre. Ce n’est pas parce que Rome est en Europe et est le siège de l’Eglise catholique, que l’Eglise a pour mission d’édifier une Europe chrétienne. Ce serait là une logique de domination territoriale qui consonne avec celle que l’on présume des musulmans, soucieux d’étendre leur empire sur l’Europe et sur le monde. Nous assistons ici à une première confusion : la réduction du christianisme à une identité culturelle, à un détournement de la foi au Christ dans un rapport de force culturel et religieux. Si cela a pu exister dans l’histoire, il semble que l’Eglise soit davantage soucieuse de faire entrer l’humanité dans l’ère de la liberté de conscience et dans la responsabilité personnelle qui en découle. Rome est le lieu du martyr des apôtres Pierre et Paul, témoins de la Parole de Vie qui s’énonce dans le don de soi jusqu’au bout et par amour.
Sans doute faut-il redire que le christianisme n’a pas à mimer des prétentions de conquêtes géographiques comme critères de son action, de sa crédibilité. Ce n’est pas parce que l’Evangile rapporte la parole du Christ « Allez, faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit » Matthieu 28,19, que cela indique une hégémonie territoriale à atteindre. Ce ne sont pas des nations qui sont à conquérir, mais des disciples : dans toutes les nations, faites naître des disciples ! Or, un disciple du Christ est une personne qui a compris que son humanité n’était pas encore complète et que son achèvement suppose un don de soi, une relation à l’autre et le combat permanent contre l’illusion de la possession, de la jouissance et de la puissance. Autrement dit, le Pape François est d’abord le témoin de la Parole vivante de Dieu qui donne à l’être humain d’atteindre à sa plénitude. Il a pour souci l’accomplissement de l’humanité en toute personne et non pas la protection culturelle d’une Europe dont il sait qu’elle accélère sa stérilisation en se refermant sur elle-même.
Il y a bien dans l’inquiétude de tant de personnes aujourd’hui, une relation inavouée entre l’état spirituel de l’Europe et son appartenance à une religion. Dans une Europe qui a très largement renoncée à fonder son développement intellectuel et spirituel sur la Parole de Dieu, certains reprochent à l’Eglise et à ses pasteurs, cette perte d’emprise sur les âmes. C’est oublier que la foi dans la Parole de Dieu ne se commande pas, ne s’impose pas. S’il devait apparaître que le délitement spirituel et culturel de l’Europe, assommée par l’idéologie du progrès et aveuglée sur la vocation de la nature humaine, viennent d’une apostasie silencieuse des baptisés, ce serait une prise de conscience salutaire. En attendant, s’en prendre au Pape et le rendre responsable de notre état actuel relève de l’imposture.
Il faut donc rappeler que la responsabilité du Pape est d’abord le développement humain intégral, telle qu’il est apparu dans la personne du Christ. La doctrine chrétienne ne peut s’abstraire de la réalité de la personne en chair et en os. Le cardinal Parolin faisait observer, en ce sens, cette sensibilité du pape. Pour François, « la réalité est toujours supérieure à l’idée. Nous nous rencontrons dans le réel, dans la vie concrète, avant de nous confronter avec des idées et des systèmes de pensées différents. En d’autres termes, ce n’est qu’en embrassant l’autre, comme il se présente et là où il se trouve, que je peux entreprendre avec lui un voyage fraternel vers la vérité et la réconciliation ». (Discours à l’Ambassade d’Italie près le Saint Siège, le 10 mai 2017).
Il faut alors noter une seconde confusion dans les critiques adressées au Pape François. On ne distingue plus la personne de sa religion. Or, il faut de toute urgence opérer une distinction entre la personne et sa croyance. Ce n’est pas parce que ces migrants sont musulmans qu’ils ne partagent pas la même et unique humanité qui nous forme. Enfermer une personne dans sa croyance religieuse, c’est lui interdire de changer de religion, d’accéder à la rencontre et à la foi au Christ. Etre de confession musulmane, n’est pas, pour un chrétien, le dernier mot d’une identité humaine. Si les chrétiens voulaient rendre un service bien utile pour faire face aux défis de notre temps, ils seraient bien inspirés de ne pas essentialiser leur propre identité chrétienne. Un chrétien est un baptisé. Un baptisé s’efforce de vivre son baptême et de devenir ainsi « chrétien », disciple du Christ, ce qu’il ne peut vivre sans l’ouverture de son être à l’action de l’Esprit-Saint. Autrement dit, le chrétien atteste que son humanité est encore en genèse, et qu’elle croît à mesure que le Christ grandit en lui. Pour un chrétien, il faut chercher prioritairement à concevoir en soi-même l’amour dont le Christ a voulu aimer chacun de nous.
Tant que nous ne parviendrons pas à distinguer l’accueil inconditionnel des personnes (en tant qu’elles partagent la commune humanité) et l’effort de réflexion critique sur les contenus des doctrines religieuses, nous continuerons à essentialiser les identités religieuses. Il risque de devenir plus courant d’incriminer le Pape que de faire l’effort de comprendre ce qu’est l’être humain. Pour le Pape François, l’humanité est première, c’est elle que le Christ est venu sauver en chacun, en nous permettant de nous accomplir dans son propre passage vers son Père : dans le don de lui-même sans mesure. Pour cela, François est d’abord et « toujours attentif aux situations de mal-être matériel et moral, qui blessent l’humanité de notre temps ».
Si François veut prouver à l’Europe qu’elle conserve quelque chose de son dynamisme évangélique, il ne peut faire autrement que de réveiller en elle sa capacité à prendre soin de ce qu’il y a d’humain en chacun de ces migrants. Il sait que son pontificat se déroule dans une période de craquements de l’histoire. La perte du sens de l’homme en est certainement le plus assourdissant. S’il fallait que le Pape se mette à crier au loup avec tous ceux qui annoncent les nouvelles invasions barbares et sonnent le branle-bas de combat, il aurait abdiqué sa mission d’être le gardien de ce qui fait que l’être humain accède à sa pleine humanité et devient « fils de Dieu », en reconnaissant en un autre homme, fût-il son ennemi, son frère.
S’il appartient aux responsables politiques de gérer la sécurité des Etats face à l’évidente période de violence aveugle du terrorisme fondamentaliste, il appartient au Pape de regarder à ce qu’il y a de plus profond dans l’homme, car l’horizon authentique de sa vie ne se voit pas à vue humaine, mais dans la Résurrection du Christ, gage de notre avenir commun. Le chef de l’Eglise n’a pas à son agenda la sécurité de l’Europe. Il aurait davantage l’idée de conduire cette génération à se défaire de ses fausses sécurités. Ce monde n’est pas le dernier lieu de l’homme, mais le lieu transitoire par lequel l’homme accède à son humanité en ayant avant tout le goût de « la lutte contre la pauvreté, aussi bien matérielle que spirituelle, la volonté de construire la paix et de construire des ponts. » « C’est un chemin difficile » concluait le cardinal Parolin, « nous restons piégés dans la prison de notre indifférence ; un chemin irréalisable, si nous croyons que la paix n’est simplement qu’une utopie ; un chemin possible, si nous acceptons le défi d’avoir confiance en Dieu et en l’homme, et si nous nous engageons pour reconstruire une authentique fraternité, en prenant soin de la création. Il faut avoir beaucoup de courage et abandonner derrière nous les complaisantes certitudes que nous avons acquises, en nous engageant dans une authentique conversion du cœur, des priorités, des styles de vie ».

Yeshoua
Avec Saint Maximilien Kolbe

Masculin Messages : 95
Inscription : 14/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'église et L'immigration: Comment y voir Clair ?

Message par Zamie le Mer 30 Aoû 2017 - 18:59

azais a écrit:
Zamie a écrit:

YLes 21 mesures papales sur l’immigration




(...)   c'est un discours qui plus est de mauvaise politique digne d'un politicien  mondialiste  à la Soros ! 
Permettez moi de ne pas partager votre point de vue  chère @zamie

Et si vous offriez  et si nous offrions chacune de ces 21 propositions  dans le Coeur  de Jésus et de Feu de la Tres Sainte Trinité ,  je crois que cela porterait une fecondité nouvelle et incomparable  qui se repandrait sur toute la terre
A votre aise cher  @ Azais vous n'êtes pas d'accord, moi non plus avec vos propos qui frisent l'irresponsabilité totale .
Enfin s' il est nécessaire , vital de prier , il est nécessaire AUSSI d'affirmer sa Foi de chrétien catholique : prières, actions.
Action par notre conviction ferme de chrétien dans une France chrétienne qui DOIT le redevenir .

Regardez autour de vous , ce ne sont que mosquées , écoles ,femmes voilées , menus halal ,la France est en train de se soumettre et l'Europe avec .

Ces propositions du discours sont socialisantes,  mondialistes, de l'inconscience pure de la part de cet homme fut il pape .

Quant à la " bombe d'amour " évoquée par un intervenant , je rêve .
Allez parler de " bombe d'amour " aux chrétiens d'Orient qui se sont fait massacrer parce qu'ils étaient chrétiens et qui nous avertissent .
Savez vous pourquoi les irakiens chrétiens ne veulent pas venir en France , parce que c'est le pays où il y a le plus de musulmans .

Vous écrivez que peu de personnes connaissent Dieu et Jésus Christ , le pape François n'en parle pas dans ces 21 propositions .
Il parle de l'humain , seulement de l'humain , horizontalement  humain et je le déplore fort .
avatar
Zamie
Combat l'antechrist

Féminin Messages : 2155
Localisation : Sud -Ouest France
Inscription : 19/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'église et L'immigration: Comment y voir Clair ?

Message par Philippe-Antoine le Mer 30 Aoû 2017 - 19:19

http://mobile.francetvinfo.fr/monde/vatican/pape-francois/dans-la-banlieue-de-naples-le-pape-denonce-la-mafia_855141.html

Déjà le temoignage par l' action de ce Pape qui n'hésite pas à  mettre en jeu sa propre sécurité au service de l'Amour et de la Vérité me semble beaucoup plus crédible et judicieux que tous les commentaires.

Je ne dirai qu'un seul mot : "Respect!"


[size=35]A méditer! 
[/size]
avatar
Philippe-Antoine
Combat l'antechrist

Masculin Messages : 2053
Age : 64
Localisation : Grenoble
Inscription : 27/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'église et L'immigration: Comment y voir Clair ?

Message par Yeshoua le Mer 30 Aoû 2017 - 21:25

Oui il es courageux et contrairement aux apparences que donne les "gauchistes" et les "journaliste" le pape est hais de ses gens la et des mondialistes, ils nous mette sous projecteurs les sujet brulant seulement en omettant ses discours et homélies sur la foi, faussant son image, pour l'Europe et en particulier la France je ne vois personnellement aucune issue "humaine" , car il y a de grosse chance que cela finisse en guerre civile ou que nous devenions des dhimmis, c'est se que veulent beaucoup pour la fille ainée de l'église, les pratiquants étant minoritaires, sans un miracle il y aura beaucoup de dégâts temporels, prions que notre foi tienne la tempête et que nous ayons confiance au pape que la providence a élu

Yeshoua
Avec Saint Maximilien Kolbe

Masculin Messages : 95
Inscription : 14/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'église et L'immigration: Comment y voir Clair ?

Message par territoire en héritage le Mer 30 Aoû 2017 - 23:08

Yeshoua a écrit:
Les réactions, souvent désobligeantes, au message du Pape François pour la journée 2018 du migrant et du réfugié, publiée en août 2017, sont révélatrices de deux graves confusions.
 [...]

Le texte que vous donnez est précisément celui du Père Laurent Stalla-Bourdillon, aumônier des parlementaires, dans lavie.fr :

http://www.lavie.fr/blog/laurent-stalla-bourdillon/francois-et-les-migrants-ce-que-les-critiques-revelent,4954

Par le lefigaro.fr on apprend qu'il a dans son bureau un bouddha :

http://www.lefigaro.fr/politique/le-scan/2015/08/05/25001-20150805ARTFIG00236-l-aumonier-de-l-assemblee-un-cure-tres-politique.php


[...]

Ce Parisien pure souche - fils d'un juriste et d'une traductrice - a été nommé en 2012 par l'archevêque de Paris. «Je dis souvent que c'est parce que je ne connaissais personne», s'amuse-t-il. «Une surprise», pour celui qui fut notamment diacre pour Jean-Paul II lors de la messe des Rameaux en 1999. Ancien élève d'une école de commerce à Reims, puis à Londres, plutôt du genre «étudiant sérieux», Laurent-Stalla Bourdillon n'est pas du sérail. «Je n'ai pas fait Sciences po», lâche-t-il en souriant.


L'homme d'Église est le cadet d'une famille pratiquante. Mais ses parents n'ont jamais été en mesure d'expliquer leur foi. «Cela a produit en moi le désir de chercher des réponses». Après une épreuve de la vie - un incendie qui a emporté une tante et des cousins - des questionnements naissent. Puis l'envie de dédier sa vie à Dieu mûrit durant ses années de formation. Il est finalement ordonné prêtre en 1999, à 29 ans.


Dans le bureau de Laurent Stalla-Bourdillon, une sculpture de Bouddha et une «vierge khmer» en bois trônent aussi au côté des livres savants.

Encore un détail singulier: «Je vais en Asie une fois par an. Surtout en Inde».

Il y visite, à chaque fois, différentes communautés religieuses. «Nous devrions mieux préparer la population française à interroger les autres cultures», conclut-il.


Le bouddha n'est pas une figure catholique ... 


D'autre part je réaffirme qu'il y a utopie dangereuse dans ce texte des 21 propositions ...


Et la bombe d'amour évoquée auparavant dans ce fil est comprise dans un autre sens du mot bombe par les milliers de djihadistes en Europe ...


.
avatar
territoire en héritage
Combat avec Sainte Marie

Masculin Messages : 1721
Inscription : 04/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'église et L'immigration: Comment y voir Clair ?

Message par Zamie le Mer 30 Aoû 2017 - 23:46

TVliberté
Interview récente du Père Boulad s.j. 


[ltr]https://www.youtube.com/watch?v=_j_NtvcySUA[/ltr]


15e minute : "... accusation de complaisance du haut clergé français envers l'islamisme ... pas seulement ... tout le courant amorcé depuis Nostra Aetate"

16 : 34 : "... la charité sans la vérité ça ne va pas ... 

17 : 40 : "... le fameux islamologue égyptien [Georges]Anawati dominicain très connu ... un ami à moi, il est mort depuis ... il me disait j'ai passé deux heures avec un chef de l'Azhar qui m'écoutait très gentiment, très attentivement avec un sourire et quand j'eûs terminé au lien de me répondre à mes arguments par d'autres argument, il me dit : 
"Écoutez, vous et tous les chrétiens finirez en enfer." Ça été la conclusion du dialogue.  

- Et le Pape François, le Pape actuel qui est jésuite comme vous, est-ce que ça ne vous aide pas à mieux comprendre sa démarche, et peut-être à dialoguer avec lui? 

18, 22 : "... je lui ai envoyé une lettre il y a huit mois à peu près, en lui disant:

"Très Saint Père, cher confrère puisqu'il est jésuite comme moi, je vous aime, je vous admire, mais permettez-moi de vous faire une petite remarque.

Il y a deux points sur lequel je ne suis pas d'accord avec vous. 

L'islam que vous ne connaissez pas pour ne pas l'avoir vécu. 

Quand on n'a pas baigné dedans on ne sait pas ce que c'est. 
Quand on apprend par des encyclopédies, des livres, on ne sait pas. 
Et sur l'immigration massive en Europe que vous encouragez.

" Alors, il ne m'a pas répondu. Je lui ai réexpédié

La première lettre lui a été remise par le cardinal Schönborn personnellement, en main. La deuxième lettre je l'ai traduite en espagnol et je l'ai envoyée par un évêque égyptien, un de mes amis, il y a trois mois, lors de sa visite ad limina.

Donc, il a reçu cette lettre en main. Il ne m'a pas répondu.

Or il y a un quart d'heure, on me disait : quand quelqu'un lui envoie des voeux de Noël, il lui répond. Il a tout un secrétariat pour ça. 
Mais, moi, son confrère, son aîné si je puis dire et qui a quelque chose à lui dire, je lui propose de le rencontrer, de dialoguer, de causer... 
il 
Fin de non-recevoir. Je suis surpris. Et un peu peiné, si je puis dire.
avatar
Zamie
Combat l'antechrist

Féminin Messages : 2155
Localisation : Sud -Ouest France
Inscription : 19/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'église et L'immigration: Comment y voir Clair ?

Message par Philippe-Antoine le Mer 30 Aoû 2017 - 23:55

Yeshoua a écrit:
Les réactions, souvent désobligeantes, au message du Pape François pour la journée 2018 du migrant et du réfugié, publiée en août 2017, sont révélatrices de deux graves confusions.
 
La contestation essentielle porte sur la trop grande bienveillance du Pape à l’égard des migrants. Ses propos concernant les conditions de leur accueil semblent à certains totalement délirants. Contrairement aux auteurs des critiques, le Pape serait d’un angélisme naïf, à la limite dangereux, concernant l’identité réelle des migrants : ils sont étrangers (à la culture européenne) et de surcroit ils sont musulmans. Le Pape ignore la menace que l’Islam fait peser sur l’Europe : voilà son tort. Demain, le Pape sera le complice tout trouvé, des attentats que l’on nous prédit. Il n’est pas comme toutes les vraies bonnes consciences qui le critiquent, un défenseur de la supériorité culturelle de l’Europe chrétienne. Ces migrants menacent l’intégrité ethnique et religieuse de l’Europe. C’est pourquoi ces auteurs ne comprennent pas que le Pape ne soit pas le défenseur de l’Europe, telle qu’elle s’est développée dans l’histoire, produisant une culture basée sur la foi au Christ, repoussant vaillamment l’hérésie que représente l’Islam pour le Christianisme.
Ces personnes revendiquant leur identité « catholique » n’hésitent plus à annoncer que Rome tombera sous la domination de l’Islam, et que le Pape en sera responsable. En attaquant ainsi le Pape, ces personnes adressent un triste signal de division à ceux qu’ils veulent combattre. Ce n’est pas parce que Rome est en Europe et est le siège de l’Eglise catholique, que l’Eglise a pour mission d’édifier une Europe chrétienne. Ce serait là une logique de domination territoriale qui consonne avec celle que l’on présume des musulmans, soucieux d’étendre leur empire sur l’Europe et sur le monde. Nous assistons ici à une première confusion : la réduction du christianisme à une identité culturelle, à un détournement de la foi au Christ dans un rapport de force culturel et religieux. Si cela a pu exister dans l’histoire, il semble que l’Eglise soit davantage soucieuse de faire entrer l’humanité dans l’ère de la liberté de conscience et dans la responsabilité personnelle qui en découle. Rome est le lieu du martyr des apôtres Pierre et Paul, témoins de la Parole de Vie qui s’énonce dans le don de soi jusqu’au bout et par amour.
Sans doute faut-il redire que le christianisme n’a pas à mimer des prétentions de conquêtes géographiques comme critères de son action, de sa crédibilité. Ce n’est pas parce que l’Evangile rapporte la parole du Christ « Allez, faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit » Matthieu 28,19, que cela indique une hégémonie territoriale à atteindre. Ce ne sont pas des nations qui sont à conquérir, mais des disciples : dans toutes les nations, faites naître des disciples ! Or, un disciple du Christ est une personne qui a compris que son humanité n’était pas encore complète et que son achèvement suppose un don de soi, une relation à l’autre et le combat permanent contre l’illusion de la possession, de la jouissance et de la puissance. Autrement dit, le Pape François est d’abord le témoin de la Parole vivante de Dieu qui donne à l’être humain d’atteindre à sa plénitude. Il a pour souci l’accomplissement de l’humanité en toute personne et non pas la protection culturelle d’une Europe dont il sait qu’elle accélère sa stérilisation en se refermant sur elle-même.
Il y a bien dans l’inquiétude de tant de personnes aujourd’hui, une relation inavouée entre l’état spirituel de l’Europe et son appartenance à une religion. Dans une Europe qui a très largement renoncée à fonder son développement intellectuel et spirituel sur la Parole de Dieu, certains reprochent à l’Eglise et à ses pasteurs, cette perte d’emprise sur les âmes. C’est oublier que la foi dans la Parole de Dieu ne se commande pas, ne s’impose pas. S’il devait apparaître que le délitement spirituel et culturel de l’Europe, assommée par l’idéologie du progrès et aveuglée sur la vocation de la nature humaine, viennent d’une apostasie silencieuse des baptisés, ce serait une prise de conscience salutaire. En attendant, s’en prendre au Pape et le rendre responsable de notre état actuel relève de l’imposture.
Il faut donc rappeler que la responsabilité du Pape est d’abord le développement humain intégral, telle qu’il est apparu dans la personne du Christ. La doctrine chrétienne ne peut s’abstraire de la réalité de la personne en chair et en os. Le cardinal Parolin faisait observer, en ce sens, cette sensibilité du pape. Pour François, « la réalité est toujours supérieure à l’idée. Nous nous rencontrons dans le réel, dans la vie concrète, avant de nous confronter avec des idées et des systèmes de pensées différents. En d’autres termes, ce n’est qu’en embrassant l’autre, comme il se présente et là où il se trouve, que je peux entreprendre avec lui un voyage fraternel vers la vérité et la réconciliation ». (Discours à l’Ambassade d’Italie près le Saint Siège, le 10 mai 2017).
Il faut alors noter une seconde confusion dans les critiques adressées au Pape François. On ne distingue plus la personne de sa religion. Or, il faut de toute urgence opérer une distinction entre la personne et sa croyance. Ce n’est pas parce que ces migrants sont musulmans qu’ils ne partagent pas la même et unique humanité qui nous forme. Enfermer une personne dans sa croyance religieuse, c’est lui interdire de changer de religion, d’accéder à la rencontre et à la foi au Christ. Etre de confession musulmane, n’est pas, pour un chrétien, le dernier mot d’une identité humaine. Si les chrétiens voulaient rendre un service bien utile pour faire face aux défis de notre temps, ils seraient bien inspirés de ne pas essentialiser leur propre identité chrétienne. Un chrétien est un baptisé. Un baptisé s’efforce de vivre son baptême et de devenir ainsi « chrétien », disciple du Christ, ce qu’il ne peut vivre sans l’ouverture de son être à l’action de l’Esprit-Saint. Autrement dit, le chrétien atteste que son humanité est encore en genèse, et qu’elle croît à mesure que le Christ grandit en lui. Pour un chrétien, il faut chercher prioritairement à concevoir en soi-même l’amour dont le Christ a voulu aimer chacun de nous.
Tant que nous ne parviendrons pas à distinguer l’accueil inconditionnel des personnes (en tant qu’elles partagent la commune humanité) et l’effort de réflexion critique sur les contenus des doctrines religieuses, nous continuerons à essentialiser les identités religieuses. Il risque de devenir plus courant d’incriminer le Pape que de faire l’effort de comprendre ce qu’est l’être humain. Pour le Pape François, l’humanité est première, c’est elle que le Christ est venu sauver en chacun, en nous permettant de nous accomplir dans son propre passage vers son Père : dans le don de lui-même sans mesure. Pour cela, François est d’abord et « toujours attentif aux situations de mal-être matériel et moral, qui blessent l’humanité de notre temps ».
Si François veut prouver à l’Europe qu’elle conserve quelque chose de son dynamisme évangélique, il ne peut faire autrement que de réveiller en elle sa capacité à prendre soin de ce qu’il y a d’humain en chacun de ces migrants. Il sait que son pontificat se déroule dans une période de craquements de l’histoire. La perte du sens de l’homme en est certainement le plus assourdissant. S’il fallait que le Pape se mette à crier au loup avec tous ceux qui annoncent les nouvelles invasions barbares et sonnent le branle-bas de combat, il aurait abdiqué sa mission d’être le gardien de ce qui fait que l’être humain accède à sa pleine humanité et devient « fils de Dieu », en reconnaissant en un autre homme, fût-il son ennemi, son frère.
S’il appartient aux responsables politiques de gérer la sécurité des Etats face à l’évidente période de violence aveugle du terrorisme fondamentaliste, il appartient au Pape de regarder à ce qu’il y a de plus profond dans l’homme, car l’horizon authentique de sa vie ne se voit pas à vue humaine, mais dans la Résurrection du Christ, gage de notre avenir commun. Le chef de l’Eglise n’a pas à son agenda la sécurité de l’Europe. Il aurait davantage l’idée de conduire cette génération à se défaire de ses fausses sécurités. Ce monde n’est pas le dernier lieu de l’homme, mais le lieu transitoire par lequel l’homme accède à son humanité en ayant avant tout le goût de « la lutte contre la pauvreté, aussi bien matérielle que spirituelle, la volonté de construire la paix et de construire des ponts. » « C’est un chemin difficile » concluait le cardinal Parolin, « nous restons piégés dans la prison de notre indifférence ; un chemin irréalisable, si nous croyons que la paix n’est simplement qu’une utopie ; un chemin possible, si nous acceptons le défi d’avoir confiance en Dieu et en l’homme, et si nous nous engageons pour reconstruire une authentique fraternité, en prenant soin de la création. Il faut avoir beaucoup de courage et abandonner derrière nous les complaisantes certitudes que nous avons acquises, en nous engageant dans une authentique conversion du cœur, des priorités, des styles de vie ».

Excellente analyse! 100% daccord avec cela 
Merci de l'avoir postée.
avatar
Philippe-Antoine
Combat l'antechrist

Masculin Messages : 2053
Age : 64
Localisation : Grenoble
Inscription : 27/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'église et L'immigration: Comment y voir Clair ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum