Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX



Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum.
anipassion.com

Marche dans la Bible reprend le 5 Juin 2017(Personnages Bibliques)

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Marche dans la Bible reprend le 5 Juin 2017(Personnages Bibliques)

Message par Marie du 65 le Lun 7 Aoû 2017 - 8:54


Ruth


07/08/2017




Ton Dieu sera mon Dieu

Ruth répondit à Noémi :

« Ne me force pas à t’abandonner et à m’éloigner de toi.

Où tu iras j’irai, ton peuple sera mon peuple et ton Dieu sera mon Dieu


Livre de Ruth, chapitre 1, verset 16




Méditation



frère Marie-Augustin




Couvent de Strasbourg


Écouter


http://marche.retraitedanslaville.org/ton-dieu-sera-mon-dieu/autoPlay___songLinkMeditation/#linkmed



Hors de ma zone de confort

Comme tant d’autres de nos jours, Noémi avait quitté sa terre poussée par la faim.

Lorsqu’elle décide de retourner dans son pays, à Bethléem, une de ses deux belles-filles choisit de la suivre : c’est Ruth qui choisit un exil volontaire, par fidélité à Noémi.

Où cela va-t-il la mener ?

Elle ne le sait pas.

Elle fait seulement ce serment à sa belle-mère :

« Où tu iras, j’irai. »

Comme un écho lointain à la parole de Rébecca quand elle choisit de suivre ce Jacob qu’elle épouse :

« Oui, je partirai. » *

Même si Ruth vit, elle, le deuil de son époux, son départ a le même sens que pour Rébecca : comme elle, elle s’est liée à un homme et à ses proches, et donc aussi à la terre de cette nouvelle famille qui l’accueille.


Une relation d’amitié vraie nous fait rencontrer plus qu’un ami : elle nous emmène dans son monde, dans son univers et peut-être même dans sa terre, chez lui, chez les siens.

Cette aventure peut nous emmener loin de nos habitudes, en dehors de notre zone de confort, comme Ruth qui, en s’attachant aux pas de Noémi, va se retrouver loin de son pays de Moab.


Entrer en amitié avec le Seigneur, laisser cette amitié s’épanouir en amour au fil du temps, c’est aussi accepter d’être conduit par lui dans une terre inconnue, peut-être parfois celle « où nous ne voudrions pas aller » **.

Terre de joie, sûrement, terre d’épreuves aussi, parfois.


Aux heures où un tel appel retentit à notre cœur, il est bon de se redire avec le psalmiste : « Le Seigneur est mon berger, avec lui je ne crains aucun mal. » ***


* Gn 24,58
** Jn 21,18
*** Ps 22



Méditation enregistrée dans les studios d'Alsace Média
















Texte Biblique



Lu par



Miglé Berekaité


Écouter


http://marche.retraitedanslaville.org/ton-dieu-sera-mon-dieu/autoPlay___songLinkParole




Ruth 1, 8 ; 14-21

Alors Noémi dit à ses deux belles-filles :

« Allez, retournez chacune à la maison de votre mère.

Que le Seigneur vous montre le même attachement que vous avez eu envers nos morts et envers moi !


Alors les deux belles-filles élevèrent la voix et se mirent à pleurer.

Orpa embrassa sa belle-mère, mais Ruth restait attachée à ses pas.


Noémi lui dit :

« Tu vois, ta belle-sœur est retournée vers son peuple et vers ses dieux.

Retourne, toi aussi, comme ta belle-sœur. »


Ruth lui répondit :

« Ne me force pas à t’abandonner et à m’éloigner de toi, car où tu iras, j’irai ; où tu t’arrêteras, je m’arrêterai ; ton peuple sera mon peuple, et ton Dieu sera mon Dieu.


Où tu mourras, je mourrai ; et là je serai enterrée.

Que le Seigneur me traite ainsi, qu’il fasse pire encore, si ce n’est pas la mort seule qui nous sépare ! »


Voyant qu’elle était résolue à l’accompagner, Noémi cessa de lui parler de cela.


Ainsi, elles allaient leur chemin, toutes les deux, jusqu’à ce qu’elles arrivent à Bethléem.

À leur arrivée à Bethléem, toute la ville fut en émoi.

Les femmes disaient :

« Est-ce bien là Noémi ? »

Mais elle leur dit :

« Ne m’appelez plus Noémi (Ma-gracieuse), appelez-moi Mara (Amertume).

Car le Puissant m’a remplie d’amertume.


J’étais partie comblée, mais le Seigneur me ramène les mains vides.

Pourquoi m’appeler encore Noémi ?

Le Seigneur m’a humiliée, le Puissant m’a fait du mal ! »



Marche dans la Bible est une proposition de
avatar
Marie du 65
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE

Féminin Messages : 18410
Age : 62
Localisation : Vendée (Marie du 85)
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marche dans la Bible reprend le 5 Juin 2017(Personnages Bibliques)

Message par Marie du 65 le Mer 9 Aoû 2017 - 9:22


Ruth


09/08/2017




Booz endormi

Booz mangea et but.

Puis, le cœur content, il alla se coucher contre la meule.

Alors, Ruth s’approcha discrètement, découvrit les pieds de Booz et se coucha.


Livre de Ruth, chapitre 3, verset 7




Méditation



frère Marie-Augustin




Couvent de Strasbourg


Écouter


http://marche.retraitedanslaville.org/booz-endormi/autoPlay___songLinkMeditation/#linkmed




Prier avec ses pieds


Les pieds, ce n’est pas forcément très beau...

Autrefois couverts de la poussière des chemins, au point que le premier geste d’accueil d’un hôte dans la Palestine de Jésus est de lui laver les pieds *, ils sont aujourd’hui soustraits à nos regards par des chaussures.


Mais sans pieds, pas de marche, et sans marche, pas de rencontre.

C’est pourquoi saint Paul ne craint pas de célébrer la beauté des pieds du messager de la bonne nouvelle, en reprenant un verset d’Isaïe :

« Comme ils sont beaux, les pieds de celui qui porte la bonne nouvelle ! » **


Un pèlerin de Compostelle, qui avait fait tout le chemin en quelques mois, me disait de cette marche :

« Au début, on rumine dans sa tête sa douleur, et puis petit à petit, on en vient à prier avec ses pieds. »

Le rythme de la marche pénètre par les pieds, remonte au cœur et atteint l’âme, lui révélant la présence intime du Seigneur : la bonne nouvelle, on l’entend aussi avec son corps, dans son corps.


Ruth vient trouver de nuit Booz et ne le réveille pas, mais se love à ses pieds dans son sommeil, comme un chien loyal le ferait.

Curieuse déclaration !

Ruth, qui avait choisi de s’attacher aux pas de Noémi, se révèle une figure de fidélité : fidèle à Noémi au point de la suivre jusqu’en sa patrie, elle s’attache à ce pays.

Courbée sur cette terre, elle y glane de quoi vivre, et lorsque son regard se relève, c’est pour s’attacher à Booz, maître de cette terre, qui l’épouse.


La fidélité d’une itinérance lui a permis de découvrir les bienfaits de Dieu pour elle. Mais pour cela, il a fallu mettre un pied devant l’autre…


* Lc 7, 44
** Rm 10, 13



Méditation enregistrée dans les studios d'Alsace Média








Texte Biblique



Lu par




Miglé Berekaité


Écouter


http://marche.retraitedanslaville.org/booz-endormi/autoPlay___songLinkParole




Ruth 3, 1-4 ; 6-11

Noémi, sa belle-mère, dit à Ruth :

« Ma fille, ne devrais-je pas chercher &agraveagrave; t’établir pour que tu sois heureuse ?


Et maintenant, Booz n’est-il pas notre parent, lui dont tu as suivi les servantes ?

Voici que, cette nuit, il vanne lui-même l’orge sur l’aire.


Va te baigner, te parfumer et mettre ton manteau.

Tu descendras sur l’aire.

Ne te fais pas reconnaître de l’homme avant qu’il ait fini de manger et de boire.
Quand il sera couché, tu sauras où il se couche.

Alors, va, découvre-lui les pieds, et là, tu te coucheras.

Lui t’indiquera ce que tu devras faire. »


Et Ruth descendit sur l’aire et fit tout ce que sa belle-mère lui avait ordonné.
Booz mangea et but. Puis, le cœur content, il alla se coucher contre la meule.

Alors, Ruth s’approcha discrètement, découvrit les pieds de Booz et se coucha.


Or, au milieu de la nuit, l’homme frissonna, il se tourna pour voir : et voici qu’une femme était couchée à ses pieds !


Il demanda :

« Qui es-tu ? »

Elle répondit :

« C’est moi, Ruth ta servante.

Étends sur ta servante le pan de ton manteau, car c’est toi qui as droit de rachat. »


Alors, il dit :

« Sois bénie du Seigneur, ma fille !

Ce geste d’attachement est encore plus beau que le premier : tu n’as pas recherché les jeunes gens, pauvres ou riches.


Et maintenant, ma fille, n’aie pas peur ; tout ce que tu diras, je le ferai pour toi, car tout le monde ici sait que tu es une femme parfaite.


Marche dans la Bible est une proposition de
avatar
Marie du 65
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE

Féminin Messages : 18410
Age : 62
Localisation : Vendée (Marie du 85)
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marche dans la Bible reprend le 5 Juin 2017(Personnages Bibliques)

Message par Marie du 65 le Ven 11 Aoû 2017 - 8:41




Ruth

11/08/2017




Booz épouse Ruth


Le Seigneur accorda à Ruth de concevoir, et elle enfanta un fils


Livre de Ruth, chapitre 2, versets 2, 1-3. 8-11 ; 4, 13-17




Méditation



frère Marie-Augustin




Couvent de Strasbourg


Écouter


http://marche.retraitedanslaville.org/booz-eacutepouse-ruth/autoPlay___songLinkMeditation/#linkmed




Un remarquable détour


Ces derniers versets qui récapitulent la succession des générations juste avant et juste après l’union de Booz à Ruth nous sont bien connus : la liturgie nous les fait entendre dans la semaine préparatoire à Noël, et de nouveau juste avant la messe de minuit, lorsque la vigile de la Nativité du Seigneur se conclut par la généalogie du Christ selon saint Matthieu, qui reprend ces quelques générations mot à mot *, en y incluant une mention de Ruth :

« Booz engendra Obed, de Ruth ».

Matthieu ajoute « de Ruth » :

il ne manque pas d’évoquer ce petit détour qu’a fait le Seigneur pour se révéler à son peuple et lui donner un sauveur.


C’est un sacré détour, tout de même, car pour que du peuple promis à Abraham naisse le Messie annoncé, via des figures aussi prestigieuses qu’Isaac, Jacob, le roi David ou Salomon, il aura fallu Ruth, l’étrangère, elle qui, venant de Moab, n’était pas concernée par les promesses de Dieu.


Qui aurait pu croire que son attachement aux pas de Noémi puis aux pieds de Booz lui donnerait une telle place dans la mémoire des croyants ?

Aurait-elle pu imaginer qu’elle préfigurerait ainsi l’ouverture du salut à toutes les nations ?

Savait-elle que par elle nous serait révélé que Dieu arrive dans nos vies à ses fins, y compris parfois au moyen de nos écarts de route ?


Bienheureuse Ruth, de là où tu es, veille sur nos chemins, rends-nous attentifs aux appels que le Seigneur nous adresse pour prendre des directions inattendues, donne-nous ta confiance !


* Mt 1,3-6


Méditation enregistrée dans les studios d'Alsace Média






Texte Biblique



Lu par




Miglé Berekaité


Écouter


http://marche.retraitedanslaville.org/booz-eacutepouse-ruth/autoPlay___songLinkParole




Ruth 4, 13-17

Booz prit donc Ruth comme épouse, elle devint sa femme et il s’unit à elle.

Le Seigneur lui accorda de concevoir, et elle enfanta un fils.


Les femmes de Bethléem dirent à Noémi :

« Béni soit le Seigneur qui aujourd’hui ne t’a pas laissée sans quelqu’un pour te racheter !

Que son nom soit célébré en Israël !


Cet enfant te fera revivre, il sera l’appui de ta vieillesse : il est né de ta belle-fille qui t’aime, et qui vaut mieux pour toi que sept fils. »


Noémi prit l’enfant, le mit sur son sein, et se chargea de l’élever.


Les voisines lui donnèrent son nom.

Elles disaient :

« Il est né un fils à Noémi. »

Et elles le nommèrent Obed (c'est-à-dire : serviteur).

Ce fut le père de Jessé, qui fut le père de David.


Voici la descendance de Pérès : Pérès engendra Esrone.

Esrone engendra Ram, Ram engendra Aminadab.

Aminadab engendra Naassone, Naassone engendra Salmone ;
Salmone engendra Booz, Booz engendra Obed ;


Obed engendra Jessé, et Jessé engendra David.

Marche dans la Bible est une proposition de
avatar
Marie du 65
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE

Féminin Messages : 18410
Age : 62
Localisation : Vendée (Marie du 85)
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marche dans la Bible reprend le 5 Juin 2017(Personnages Bibliques)

Message par Marie du 65 le Lun 14 Aoû 2017 - 10:16


David


14/08/2017




L'onction de David

Le Seigneur dit alors, ‘Lève-toi, donne-lui l’onction.

C’est lui


1 Samuel, chapitre 16, verset 12




Méditation



sœur Véronique Margron




Communauté de Paris


Écouter


http://marche.retraitedanslaville.org/lonction-de-david/autoPlay___songLinkMeditation/#linkmed




Dieu, chercheur de l’homme


Le roi Saül, maltraitant son peuple, est rejeté par Dieu.

Samuel est alors envoyé à Bethléem, chez Jessé, pour donner à Israël un autre roi.

Dieu cherche un roi-pasteur. Un berger selon son cœur.

Qui paisse son troupeau, le guide et le protège.


Pas un notable. Pas un puissant déjà bien installé.

Samuel peine à se défaire des attributs communs du pouvoir, que sont le rang, le nom, l’influence : commençant par l’aîné des fils de Jessé - comme la tradition le réclame - il lui faudra du temps avant de percevoir que c’est le plus jeune, le plus modeste, le moins reconnu des fils que Dieu choisit.


À l’écart, dans un champ, là où nul ne chercherait un messie pour Israël. Pas toujours facile pour Dieu, roi de l’univers, de faire entendre le secret de l’Alliance qu’Il veut tisser avec son peuple.

« Lève-toi, donne-lui l’onction. C’est lui ! » Parole claire, sûre, définitive. «  L’Esprit du Seigneur s’empara de David à partir de ce jour-là.»*


Entrer dans une alliance de vie avec le Dieu créateur, c’est recevoir le don de Son Esprit :

« amour, joie, paix, patience, bonté, bienveillance, fidélité, douceur et maîtrise de soi ».**

Dieu donne ce qu’Il est à celui qui Le reçoit.

Pour tenir dans l’alliance, pour l’honorer au mieux, du sein même de la finitude de l’humain.

L’Esprit qui « rend libre »***, par ses visages et ses manifestations multiples, inattendus, inespérés parfois, est là, au cœur du lien que Dieu scelle avec l’homme.


Comme Samuel, l’homme apprend à L’écouter, à percevoir Sa présence, l’orientation qu’Il inspire.

Car l’alliance est toujours à réinventer selon la singularité de chacun.

Elle reste une gageure, tiraillés que nous sommes entre ce qui rapproche de la Source qui guide et fait vivre, et ce qui en éloigne.

Parfois pour le pire.

Tel sera le chemin de David, prophète et roi, choisi par Dieu.


* 1 Samuel 16, 13
** Épître de Paul aux Galates, 5, 22-23
*** Galates, 5, 1


Méditation enregistrée dans les studios de Radio Notre-Dame Paris






Texte Biblique



Lu par



Sébastien Depommier


Écouter


http://marche.retraitedanslaville.org/lonction-de-david/autoPlay___songLinkParole




1 Samuel 16, 10-13

Jessé présenta ainsi à Samuel ses sept fils, et Samuel lui dit :

« Le Seigneur n’a choisi aucun de ceux-là. »


Alors Samuel dit à Jessé :

« N’as-tu pas d’autres garçons ? »

Jessé répondit :

« Il reste encore le plus jeune, il est en train de garder le troupeau. »

Alors Samuel dit à Jessé :

« Envoie-le chercher : nous ne nous mettrons pas à table tant qu’il ne sera pas arrivé. »


Jessé le fit donc venir : le garçon était roux, il avait de beaux yeux, il était beau.


Le Seigneur dit alors :

« Lève-toi, donne-lui l’onction : c’est lui ! »


Samuel prit la corne pleine d’huile, et lui donna l’onction au milieu de ses frères.

L’Esprit du Seigneur s’empara de David à partir de ce jour-là.


Quant à Samuel, il se mit en route et s’en revint à Rama.

Marche dans la Bible est une proposition de
avatar
Marie du 65
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE

Féminin Messages : 18410
Age : 62
Localisation : Vendée (Marie du 85)
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marche dans la Bible reprend le 5 Juin 2017(Personnages Bibliques)

Message par Marie du 65 le Mer 16 Aoû 2017 - 8:45



David


16/08/2017




La jalousie de Saül envers David

À David on attribue les dizaines de milliers, et à moi les milliers ; il ne lui manque plus que la royauté.

À partir de ce jour-là, Saül regardait David avec méfiance.


1 Samuel, chapitre chapitre 8, verset 9




Méditation



sœur Véronique Margron




Communauté de Paris


Écouter


http://marche.retraitedanslaville.org/la-jalousie-de-sauumll-envers-david/autoPlay___songLinkMeditation/#linkmed




La tyrannie de la comparaison


David a été choisi et oint : attente d’un avenir pour le nouveau pasteur d’Israël.

Mais Saül est toujours roi et chaque mission confiée à David se révèle un succès.

Non seulement il est un valeureux défenseur du territoire contre les Philistins, mais de surcroît David plaît, jusque dans les rangs de son aîné.

Et ses exploits sont célébrés bien plus que ceux de Saül.

La différence des chiffres – « à moi des milliers » ; « à lui des dizaines de milliers » - dit la tyrannie de la comparaison dans laquelle Saül s’est installé.

Il se comprend, s’évalue, se définit depuis le regard que les autres portent sur lui.

Que le peuple, et les femmes en particulier, célèbrent David plus que lui, lui est insupportable.


Cette quête d’un regard toujours approbateur d’autrui introduit alors le soupçon dans sa relation avec David.

Pour Saül qui s’est éloigné de Dieu, David est devenu une menace : il pourrait usurper son rang de roi – ce que David est déjà dans le cœur de Dieu * .

Il pourrait prendre le pouvoir sur le peuple, ce que Saül refuse, lui, le premier roi-messie d’Israël.

Mais qu’est-ce qu’un roi qui n’a pas soin de son peuple et qui envie plus modeste que lui ?

Ceci n’est pas sans rappeler un des tous premiers actes de comparaison dans la Bible : l’épisode fatal du meurtre d’Abel par Caïn.

Caïn, jaloux du regard que Dieu porte sur le travail de son frère, l’entraîne dans un champ, se jette sur lui et le tue.

** Saül aura les mêmes pensées que Caïn : « Ne portons pas la main sur lui, mais que des Philistins le fassent ! »**


Attenter à la vie de l’autre, sous quelque forme que ce soit, pour imaginer se faire une place.

Mettre à mort le corps du messie, choisi et oint, pour maintenir une royauté sans consistance et sans orientation.

Résonne déjà ici la fin inique de Jésus, Messie crucifié.

Supplication, pour chacun, à devenir libre de nous-même.


* 1 Samuel 16, verset 12
** Genèse 4, verset 8
*** 1 Samuel 18, verset 17


Méditation enregistrée dans les studios de Radio Notre-Dame Paris








Texte Biblique



Lu par



Sébastien Depommier


Écouter


http://marche.retraitedanslaville.org/la-jalousie-de-sauumll-envers-david/autoPlay___songLinkParole




1 Samuel 18, 5-9

Dans ses expéditions, David réussissait partout où l’envoyait Saül, et Saül le mit à la tête des hommes de guerre.

Il était bien vu de tout le peuple et même des serviteurs de Saül.


Au retour de l’armée, lorsque David revint après avoir tué le Philistin, les femmes sortirent de toutes les villes d’Israël à la rencontre du roi Saül pour chanter et danser au son des tambourins, des cris de joie et des cymbales.


Les femmes dansaient en se renvoyant ce refrain :

« Saül a tué ses milliers, et David, ses dizaines de milliers. »


Saül le prit très mal et fut très irrité. Il disait :

« À David on attribue les dizaines de milliers, et à moi les milliers ; il ne lui manque plus que la royauté ! »


Depuis ce jour-là, Saül regardait David avec méfiance.



Marche dans la Bible est une proposition de
avatar
Marie du 65
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE

Féminin Messages : 18410
Age : 62
Localisation : Vendée (Marie du 85)
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marche dans la Bible reprend le 5 Juin 2017(Personnages Bibliques)

Message par Marie du 65 le Ven 18 Aoû 2017 - 9:41


David


18/08/2017




David épargne Saül


Pourquoi écoutes-tu les gens qui te disent :

‘David te veut du mal ?’



1 Samuel, chapitre 24, verset 9




Méditation



sœur Véronique Margron




Communauté de Paris


Écouter


http://marche.retraitedanslaville.org/david-eacutepargne-sauumll/autoPlay___songLinkMeditation/#linkmed






Quelle voix écoutons-nous ?


David, maltraité par Saül, pourchassé par ses armées, réfugié au désert d’Enn-Guédi, se retient d’un geste fatal et épargne Saül :

« Je ne porterai pas la main sur mon Seigneur le roi qui a reçu l’onction du Seigneur. »*

Pour David, attenter à la vie d’un roi-messie, c’est ôter de Saül la vie-même reçue de Dieu.


Il consent à ne pas se poser en juge de son beau-père (car, entre temps, David a épousé Mikal, la fille de Saül), et néanmoins tortionnaire :

« C’est le Seigneur qui sera juge entre toi et moi, c’est le Seigneur qui me vengera de toi, mais ma main ne te touchera pas. »**


David laisse la place à une autre justice que celle de la loi du Talion.


Il s’en remet à un Autre. À Celui-là même dont il a reçu l’Esprit par l’onction.

C’est ce que fera aussi Jésus, trahi, humilié, blessé à mort :

« Père, pardonne-leur. »***

Remettre à Dieu, maître de toute justice, sa propre capacité de juger, voire de pardonner, c’est d’abord déposer l’inextricable, l’incompréhensible :

« Je n’ai pas commis de faute contre toi et toi, tu traques ma vie pour me l’enlever. »


Puis confier ce qui ne peut relever du possible de l’humain, afin que la trahison, l’injustice, la colère, la blessure insoutenable n’envahissent pas tout le champ de l’existence, de l’imaginaire, des choix à venir.

Quelle voix écouter alors ?

Celle qui, sans cesse, rumine la vengeance méritée ?

Ou celle qui invite à tout remettre au Dieu vivant afin que de la vie, jusque-là impensée, advienne ? David a choisi le côté de la vie.


Le Christ nous offrira sa vie pour toujours par son côté transpercé. A nous de nous laisser tourner vers l’avenir, malgré tout.


* 1 Samuel 24, verset 11
** 1 Samuel 24, verset 12
*** Luc 23, verset 34



Méditation enregistrée dans les studios de Radio Notre-Dame Paris











Texte Biblique



Lu par




Sébastien Depommier


Écouter


http://marche.retraitedanslaville.org/david-eacutepargne-sauumll/autoPlay___songLinkParole




1 Samuel 24, 4-10 ; 12-13



À l’est des rocs des bouquetins, il y avait une grotte où Saül entra.

Or, David et ses hommes se trouvaient au fond de la grotte.

Les hommes de David lui dirent :

« Voici le jour dont le Seigneur t’a dit :

“Je livrerai ton ennemi entre tes mains, tu en feras ce que tu voudras.” »

David vint couper furtivement le pan du manteau de Saül.

Alors le cœur lui battit d’avoir coupé le pan du manteau de Saül.

Il dit à ses hommes :

« Que le Seigneur me préserve de porter la main sur mon maître, qui a reçu l’onction du Seigneur. » Par ses paroles, David retint ses hommes.

Il leur interdit de se jeter sur Saül. Alors Saül quitta la grotte et continua sa route.


David se leva, sortit de la grotte, et lui cria :

« Mon seigneur le roi ! »

Saül regarda derrière lui.


David s’inclina jusqu’à terre et se prosterna, puis il lui cria :

« Pourquoi écoutes-tu les gens qui te disent :

“David te veut du mal” ?

Regarde, père, regarde donc : voici dans ma main le pan de ton manteau.

Puisque j’ai pu le couper, et que pourtant je ne t’ai pas tué, reconnais qu’il n’y a en moi ni méchanceté ni révolte.

Je n’ai pas commis de faute contre toi, alors que toi, tu traques ma vie pour me l’enlever.

C’est le Seigneur qui sera juge entre toi et moi, c’est le Seigneur qui me vengera de toi, mais ma main ne te touchera pas ! »

Marche dans la Bible est une proposition de
avatar
Marie du 65
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE

Féminin Messages : 18410
Age : 62
Localisation : Vendée (Marie du 85)
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marche dans la Bible reprend le 5 Juin 2017(Personnages Bibliques)

Message par Marie du 65 le Lun 21 Aoû 2017 - 9:06



David


21/08/2017



Le sacre de David, roi d'Israël


Tu seras le berger d’Israël mon peuple, tu seras le chef d’Israël.







Méditation



frère Olivier Catel



Couvent de Jérusalem


Écouter


http://marche.retraitedanslaville.org/le-sacre-de-david-roi-disraecircl/autoPlay___songLinkMeditation/#linkmed




Le Seigneur me conduit


Le roi David a été librement choisi par Dieu pour être le grand roi d’Israël, le messie, c’est-à-dire celui qui a reçu l’onction royale.

David reçoit Jérusalem, la ville sainte par excellence, à partir de laquelle il bâtit et agrandit son royaume.


Jérusalem devient la ville sainte et résonne jusqu’à aujourd’hui de la gloire de David.

Le Christ, le Messie promis par toutes les Écritures, a reçu l’onction, le Christ a reçu le Royaume de Dieu.

Jésus nous invite donc, chacune et chacun, à habiter la ville sainte, à habiter le Royaume de Dieu.


Dans cette Cité de Dieu, nous ne sommes pas, sur cette terre, des sujets passifs à la merci d’un roi despotique mais bien plutôt des citoyens actifs : Jésus règne sur nos cœurs et sur nos vies non pas pour nous opprimer et contraindre notre liberté mais bien plutôt pour nous rendre libres et nous inviter à trouver de nouvelles formes de charité.

Bien des voix s’élèvent pour nous dire que le Royaume de Dieu ne tiendra pas, qu’il s’écroulera, emporté par l’argent, la méchanceté des hommes, les guerres et les souffrances.


Les images qui défilent sur nos écrans pourraient bien donner raison à ces voix de malheur.


Mais ce Royaume de Dieu tient bon, siècle après siècle, car son roi n’est pas un roi à la manière des rois humains :

il est « doux et humble de cœur »*, il est là pour « servir et non pas pour être servi »**.

Le Christ est l’exemple que nous devons suivre, l’exemple qui renverse les valeurs apparemment établies de ce monde.

Le Christ a semé l’espérance sur cette terre : nous devons cultiver cette semence pour que ce Royaume s’étende et que ce règne de paix parvienne à tous les hommes.



* Évangile selon saint Matthieu, chapitre 11, verset 29.
** Évangile selon saint Matthieu, chapitre 20, verset 28.



Méditation enregistrée dans un studio du Christian Media Center






Texte Biblique



Lu par




Marilyne Fontaine


Écouter


http://marche.retraitedanslaville.org/le-sacre-de-david-roi-disraecircl/autoPlay___songLinkParole




2 Samuel 5, 1-7

Alors toutes les tribus d’Israël vinrent trouver David à Hébron et lui dirent :

« Vois !

Nous sommes de tes os et de ta chair.

Dans le passé déjà, quand Saül était notre roi, c’est toi qui menais Israël en campagne et le ramenais, et le Seigneur t’a dit :

“Tu seras le berger d’Israël mon peuple, tu seras le chef d’Israël.” »


Ainsi, tous les anciens d’Israël vinrent trouver le roi à Hébron.

Le roi David fit alliance avec eux, à Hébron, devant le Seigneur.

Ils donnèrent l’onction à David pour le faire roi sur Israël.


Il avait trente ans quand il devint roi, et il régna quarante ans : à Hébron il régna sur Juda pendant sept ans et demi ; et à Jérusalem il régna trente-trois ans, à la fois sur Israël et sur Juda.


Le roi avec ses hommes marcha sur Jérusalem contre les habitants de la région, les Jébuséens.

On lui dit :

« Tu n’entreras pas ici : des aveugles et des boiteux suffiraient à te repousser.

» Autrement dit :

David n’entrera pas ici.


Mais David s’empara de la forteresse de Sion – c’est la Cité de David.




Marche dans la Bible est une proposition de
avatar
Marie du 65
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE

Féminin Messages : 18410
Age : 62
Localisation : Vendée (Marie du 85)
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marche dans la Bible reprend le 5 Juin 2017(Personnages Bibliques)

Message par Marie du 65 Aujourd'hui à 8:22


David


23/08/2017




La prophétie de Natân



Mais ma fidélité ne lui sera pas retirée.




2 Samuel, chapitre 7, verset 15




Méditation



frère Olivier Catel




Couvent de Jérusalem


Écouter


http://marche.retraitedanslaville.org/la-propheacutetie-de-natacircn/autoPlay___songLinkMeditation/#linkmed




Le Seigneur me bâtit une maison


Que fit saint François d’Assise quand il entendit la voix du Christ qui lui demandait de reconstruire son Église ?

Il se mit à refaire la toiture de la petite chapelle de San Damiano avant de comprendre que le Seigneur lui demandait de reconstruire la grande Église, celle du peuple de Dieu.


François donna sa vie pour accomplir cette tâche et, finalement, le Seigneur a construit pour lui une immense maison, celle de l’ordre franciscain.

Dans ma vie aussi, je me demande ce que je peux faire pour construire une maison au Seigneur, pour l’honorer.

C’est bon et juste, mais si, finalement, je laissais le Seigneur agir ?


Dieu a en effet déjà construit, pour moi, avant même ma naissance, l’Église, qui est son corps, il m’a aussi donné de naître dans ce monde et est venu habiter au plus profond de mon être par le don de l’Esprit saint *.

Cette maison de l’Église ou de mon âme peut parfois être souillée mais le Seigneur « corrige » et purifie ce péché pour autant que je me tourne vers lui.

Cette maison est plus stable que toutes les constructions humaines.


La « Maison du Seigneur », le Temple de Jérusalem a été détruit, tout a disparu.

La maison que Dieu construite pour moi est inébranlable, car elle repose sur la promesse même de Dieu, sur Dieu lui-même, en Jésus-Christ qui est la pierre d’angle de cet édifice.

Dieu a, en toutes choses, l’initiative. Seigneur, donne-moi d’habiter ta maison tous les jours de ma vie, d’être dans tes parvis, car ta promesse et ta fidélité s’étendent d’âge en âge.

* Première lettre de saint Paul Apôtre aux Corinthiens, chapitre 6, verset 19 :

« Ne le savez-vous pas ?

Votre corps est un sanctuaire de l’Esprit saint, lui qui est en vous et que vous avez reçu de Dieu ; vous ne vous appartenez plus à vous-mêmes. »


Méditation enregistrée dans un studio du Christian Media Center






Texte Biblique



Lu par




Marilyne Fontaine


Écouter


http://marche.retraitedanslaville.org/la-propheacutetie-de-natacircn/autoPlay___songLinkParole




2 Samuel 7, 11-15

Le prophète Natan dit à David :

« Le Seigneur t’annonce qu’il te fera lui-même une maison.

Quand tes jours seront accomplis et que tu reposeras auprès de tes pères, je te susciterai dans ta descendance un successeur, qui naîtra de toi, et je rendrai stable sa royauté.

C’est lui qui bâtira une maison pour mon nom, et je rendrai stable pour toujours son trône royal.

Moi, je serai pour lui un père ; et lui sera pour moi un fils.


S’il fait le mal, je le corrigerai avec le bâton, à la manière humaine, je le frapperai comme font les hommes.

Mais ma fidélité ne lui sera pas retirée, comme je l’ai retirée à Saül que j’ai écarté de devant toi. »



Marche dans la Bible est une proposition de
avatar
Marie du 65
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE

Féminin Messages : 18410
Age : 62
Localisation : Vendée (Marie du 85)
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marche dans la Bible reprend le 5 Juin 2017(Personnages Bibliques)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum