Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX



Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum.

LA CHRONIQUE DE PIERRE N° 134 - PEDOPHILIE DANS L'EGLISE ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Pédophilie en Egypte: milliers de filles de 11 à 18 ans louées l'été

Message par sylvia le Mar 13 Aoû 2013 - 23:14

Pédophilie en Egypte: des milliers de filles de 11 à 18 ans louées à de riches arabes pendant l’été

13 août, 2013

Chaque été, des hommes touristes riches originaires des Etats arabes du Golfe affluent vers l’Egypte pour fuir la chaleur étouffante de la Péninsule arabique, prenant résidence dans des hôtels et appartements de luxe loués au Caire et à Alexandrie.

Beaucoup viennent avec leurs familles et le personnel de ménage, passant leurs journées à la piscine, en faisant des emplettes et en fréquentant des cafés et des boîtes de nuit. D’autres viennent pour un objectif plus sinistre.

A El Hawamdia, une ville agricole pauvre à 20 kilomètres au sud du Caire, ils sont faciles à repérer. Des hommes arabes dans des ‘thawbs’ (jalabs) blancs se baladent dans les rues de la ville jonchées de nids de poule et d’ordures, dans leurs voitures et véhicules de sport utilitaires de luxe.

A leur arrivée, des combinards égyptiens dans des sandales courent à côté de leurs véhicules, offrant des appartements à court terme et, ce qui est pour eux le produit le plus recherché de la ville – des filles mineures.

“C’est une forme de prostitution infantile sous le couvert de mariage”

Chaque année, à El Hawamdia et dans d’autres communautés rurales pauvres à travers l’Egypte, des milliers de filles âgées de 11 à 18 ans sont vendues par leurs parents à des hommes arabes riches du Golfe beaucoup plus âgés sous prétexte de mariage. Les noces fictives peuvent durer entre quelques heures et plusieurs années, selon l’arrangement négocié.

“C’est une forme de prostitution infantile sous le couvert de mariage”, affirme à IPS, Azza El-Ashmawy, directeur de l’Unité de lutte contre la traite des enfants au Conseil national pour l’enfance et la maternité (NCCM). “L’homme paie une somme d’argent et reste avec la fille pendant quelques jours ou l’été, ou la ramène dans son pays pour des travaux domestiques ou la prostitution”.

“Certaines filles ont été mariées 60 fois au moment où elles ont 18 ans”

La fille est retournée à sa famille à la fin du mariage, généralement pour être mariée de nouveau. “Certaines filles ont été mariées 60 fois au moment où elles ont 18 ans”, indique El-Ashmawy. “La plupart ‘des mariages’ durent juste quelques jours ou semaines”.

Les accords sont conclus dans les nombreux bureaux de “courtier en mariage” d’El Hawamdia, identifiables par la présence remarquable de climatiseurs dans une ville délabrée disposant d’une énergie intermittente.

Les courtiers, généralement des avocats de second ordre, offrent également un service de livraison. Des filles de village de l’âge de 11 ans sont amenées dans les hôtels des touristes arabes ou appartements loués pour être sélectionnées. Les hommes arabes qui voyagent avec leurs femmes et leurs enfants prévoient souvent un appartement séparé à de telles fins.

Les mariages temporaires offrent un moyen de contourner les restrictions islamiques sur les rapports sexuels avant le mariage. “Beaucoup d’hôtels et de propriétaires en Egypte ne veulent pas louer de chambre aux couples non mariés”, explique Mohamed Fahmy, un agent immobilier au Caire. “Un certificat de mariage, même fragile, permet aux visiteurs d’avoir des liaisons sexuelles”.

Avoir des relations sexuelles avec des mineures est illégal en Egypte. Les courtiers peuvent aider dans cette situation aussi, fabriquant des actes de naissance ou utilisant la carte d’identité de la sœur aînée de la fille.

Une journée de mariage ‘mut’a’ ou “de plaisir” peut être arrangée pour seulement 800 livres égyptiennes (115 dollars). L’argent est partagé entre le courtier et les parents de la fille.

Un ‘misyar’ ou mariage “avec visiteur” pendant tout l’été coûte entre 20.000 livres égyptiennes (2.800 dollars) et 70.000 livres égyptiennes (10.000 dollars). Le contrat juridiquement non contraignant se termine quand l’homme retourne dans son pays.

La “dot” que les hommes arabes du Golfe sont prêts à payer pour avoir des rapports sexuels avec des jeunes filles est une forte attraction pour les familles égyptiennes pauvres dans un pays où un quart de la population subsiste avec moins de deux dollars par jour.

Une enquête commanditée par le NCCM sur 2.000 familles dans trois villes près du Caire – El Hawamdia, Abu Nomros et Badrashein – a constaté que les fortes sommes versées par les touristes arabes étaient la principale raison qui explique le taux élevé des “mariages d’été” dans ces villes. Environ 75 pour cent des répondants connaissaient des filles impliquées dans le commerce, et la plupart croyaient que le nombre de mariages a augmenté.

Cette enquête réalisée en 2009 indiquait que 81 pour cent des “conjoints” venaient de l’Arabie saoudite, 10 pour cent des Emirats Arabes Unis, et quatre pour cent du Koweït.

L’Organisation internationale des migrations (OIM) étudie aussi ces “mariages”. “La famille prend l’argent, et le ‘mari’ étranger abandonne généralement la fille après deux ou trois semaines”, explique Sandy Shinouda, un responsable de l’Unité de l’OIM contre la traite, basé au Caire. “Les mariages non enregistrés ne sont pas reconnus par l’Etat et n’accordent aucun droit à la fille, ou aux enfants qui proviennent de ces unions”.

Shinouda, qui gérait autrefois un refuge pour les victimes de la traite, affirme que la plupart des jeunes filles viennent de grandes familles qui voient le mariage avec un étranger plus âgé et plus riche comme un moyen d’échapper à la misère noire. “La fille peut avoir 10 frères et sœurs, alors la famille la considère comme une marchandise”, souligne-t-elle.(Agences).

Source: algerie1.com
http://lesmoutonsenrages.fr/2013/08/13/pedophilie-en-egypte-des-milliers-de-filles-de-11-a-18-ans-louees-a-de-riches-arabes-pendant-lete/
avatar
sylvia
Avec les anges

Féminin Messages : 6631
Inscription : 22/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Malhonnêteté de France 2 dans " Pedophilie dans l'Eglise "

Message par Zamie le Mar 21 Mar 2017 - 15:16

France 2 / 20h55 - Dans « Pédophilie dans l’Église : le poids du silence », l’émission d’Élise Lucet, en partenariat avec Mediapart, enquête sur le fléau qui frappe les instances catholiques. Au risque du sensationnalisme…




(........)


"Les téléspectateurs jugeront. Mais qu’apprendront-ils dans ce documentaire? Sur le fond, pas grand-chose: cette enquête confirme que l’Église jusqu’à un passé récent a géré ces affaires de pédophilie par l’omerta. Quand le scandale public risquait de se produire, elle déplaçait le prêtre dans un autre diocèse, parfois à l’étranger, sans parfois même prévenir du danger la nouvelle paroisse. Il a fallu que l’association de victimes SNAP aux États-Unis réussisse en 2001 à confondre un prêtre prédateur de Boston pour que cette culture du silence de la hiérarchie épiscopale soit mise au jour. Et que des mesures soient progressivement prises au Vatican et dans les diocèses selon un mot d’ordre: la «tolérance zéro»." 



http://tvmag.lefigaro.fr/programme-tv/l-eglise-de-france-denonce-la-mauvaise-foi-de-cash-investigation_49139700-0e06-11e7-ba5a-1c9b7b870ad9/



-------


Sur " Famille chrétienne " 





[ltr][size=38]Cash Investigation : lettre à Élise...Lucet[/size]

Logo de l'émission Cash Investigation

Chère Élise Lucet,
« Pédophilie dans l’Église : le poids du silence ». Tel est l’intitulé du reportage diffusé ce 21 mars dans votre émission, « Cash investigation », sur France 2. À l’heure d’écrire ces lignes, impossible de juger du contenu de cette enquête vu que seuls des médias triés sur le volet ont eu le droit de la visionner au préalable, malgré notre insistance. Il faut donc s’en tenir à ce que vous annonciez avant la diffusion de l’émission, à savoir « une grande enquête internationale » sur « un fléau qui fait aujourd’hui vaciller l’Église catholique : la pédophilie ». Ainsi qu’aux prétendues révélations de votre partenaire, le site Mediapart, qui évoque des cas de prêtres pédophiles « couverts » par cinq évêques encore en poste, mais dont les actes honteux sont déjà connus et traités
Entendons-nous bien : la pédophilie est une perversion qu’il faut dénoncer avec force et bannir à tout jamais. Parce que des ministres ordonnés ont détruit la dignité d’enfants qui leur étaient confiés, ces actes sont une honte pour l’Église catholique qui a enclenché grâce à Benoît XVI, avec courage et détermination, un processus irréversible afin que plus aucun enfant ne puisse être victime de l’un de ses représentants. Il n’est plus possible qu’un seul de ces crimes soit encore mis sous le tapis.
[/ltr]
Il n’est plus possible qu’un seul de ces crimes soit encore mis sous le tapis.
[ltr]
Au-delà des révélations en cascade que vous annoncez, pointant d’ailleurs parmi les coupables présumés des évêques qui, décédés, ont déjà fait face au jugement du Père, ce sont vos méthodes qui sont abjectes. Lors de l’assemblée des évêques de France, en novembre dernier, de grands médias généralistes, absents lors des trois premiers jours de travaux, sont finalement venus relayer la démarche de prière et de pénitence de l’épiscopat et assister au bilan des mesures prises six mois plus tôt dans la lutte contre la pédophilie.
Vous étiez parmi ces journalistes, chère consœur, et vos méthodes n’honorent pas la profession. Je vous ai vue courir après des hommes d’Église et les harceler, suivie par une caméra. J’ai vu votre mise en scène alors que vous interpelliez au loin des évêques qui se rendaient à l’office des vêpres, faisant croire qu’ils fuyaient vos questions et votre caméra. Avec quel mépris, enfin, avez-vous répondu aux responsables de l’épiscopat qui refusaient, devant ces méthodes, d’apparaître en plateau dans une telle émission du service public ! « Vous ferez trois Pater et quatre Ave pour expier vos fautes » (sic), leur avez-vous écrit dans un mail.
Si les médias ont pu jouer un rôle de catalyseur pour que l’Église prenne sérieusement en main cette question douloureuse, votre méthode cherche moins à aider, enquêter et guérir qu’à accuser, pourfendre et condamner. Au risque d’y perdre toute crédibilité et de nourrir, une fois de plus, cet âpre ressentiment anti-médias bien vivant aujourd’hui dans une société française qui, ne vous en déplaise chère Élise, reste attachée à l’Église et à ses pauvres curés !

http://www.famillechretienne.fr/eglise/vie-de-l-eglise/cash-investigation-lettre-a-elise-lucet-215167[/ltr]
Antoine-Marie Izoard, directeur de la rédaction


Dernière édition par Zamie le Mar 21 Mar 2017 - 15:21, édité 2 fois (Raison : Erreur titre Re erreur titre)
avatar
Zamie
Contemplatif

Féminin Messages : 1906
Localisation : Sud -Ouest France
Inscription : 19/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA CHRONIQUE DE PIERRE N° 134 - PEDOPHILIE DANS L'EGLISE ?

Message par Scala-Coeli le Mar 21 Mar 2017 - 23:56

Merci @Zamie pour cette information.
Le lien ci-dessous peut être un complément, notamment les commentaires qui indiquent majoritairement qu'E. Lucet est partisane et qu'en conséquence son émission n'a rien d'objectif...
http://tvmag.lefigaro.fr/programme-tv/l-eglise-de-france-denonce-la-mauvaise-foi-de-cash-investigation_49139700-0e06-11e7-ba5a-1c9b7b870ad9/

On ne parle ici en effet que de l'Eglise catholique, comme si c'était un mal spécifique à elle seule... On ne peut pas dire qu'elle ne fait rien, seulement c'est la seule mise sous le feu des projecteurs (on ne dit rien des autres, donc il ne se passe rien ?).
On veut délibérément entacher l'église, c'est bien elle qui est visée par ce moyen facile et lâche. Enfin, cela ne signifie-t-il pas justement que l'Eglise a toujours été martyre de la société, allant à contre-courant, et cette société cherche tous les prétextes pour l'attaquer.

Oui, la pédophilie est très grave et il y a lieu de lutter contre cela mais on ne peut pas dire que l'Eglise ne soit pas active sur cette question.
avatar
Scala-Coeli
MEDIATRICE
MEDIATRICE

Féminin Messages : 1008
Localisation : Lutèce
Inscription : 04/07/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA CHRONIQUE DE PIERRE N° 134 - PEDOPHILIE DANS L'EGLISE ?

Message par caillon le Mer 22 Mar 2017 - 10:42

Bonjour frères et soeurs en christ 

Nous sommes quand mm en 2017 ne l'oublions pas et les pas de Dieu se font sentirent . La bible déclare dans LUC 12-2  il n y a rien de cacher qui ne sera découvert. Derrière ce problème de pédophilie  , il y a des familles qui ont fait confiance au pretres, de l’église par la foi qui  se culpabilisent, des enfants qui  souffrent et qui ne comprennent plus rien des enfants meurtris a vie et qui ne croient plus en Dieu .  je crois que il faut dénoncer ces pratiques, ce sont des représentants de Dieu des ministres de Dieu ils sont  supposés censés nous enseigner  a nous éloigner du pêché, la foi , la vérité, et être un modèle par leur comportement , malheureusement ils deviennent la cause de nos souffrances et dans ce cas on ne peut pas empêcher la justice des hommes; comment voulez vous que l’Église CATHOLIQUE soit crédible? les protestants évangélistes et autres sont en train de faire le ménage, pour quoi nous ?  Moi perso je me pose des question je n'arrive mm plus a communier des mains des pretres et si je n'avais pas été bien  formée spirituellement par le défunt père Halter et d'autres surtout la lecture biblique qui me permets de regarder CHRIST et non les hommes , je resterais chez moi parce que le seigneur par sa grâce m'a permis et me permets  de voir des choses ce qui me conforte dans ma foi ; c'est vraiment dommage  que nos pretres deviennent des fonctionnaires de l’Église et non au service du roi , je vous dis que le diable est rentré dans la bergerie et ça peur , alors n'accusons pas cette journaliste qui ne fait que son travail , c'est a nous de faire le ménage. Pour guérir d'une maladie il faut  la nommer. shalom
avatar
caillon
Avec Saint Benoit

Féminin Messages : 113
Age : 51
Localisation : CAMPBON (PAYS DE LA LOIRE)
Inscription : 11/08/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA CHRONIQUE DE PIERRE N° 134 - PEDOPHILIE DANS L'EGLISE ?

Message par Scala-Coeli le Mer 22 Mar 2017 - 11:20

Même des personnes qui ne sont pas croyantes sont offusquées par les manières de faire des journalistes qui ont réalisé l'émission, c'est dire...
Je pense que le problème est plus complexe que ça, il y a une réelle volonté des médias de s'en prendre à l'église catholique et un prétexte légitime peut justifier toutes les méthodes pour aborder le sujet (la fin justifie les moyens)...

@caillon, vous savez, lorsque vous recevez un sacrement, ce n'est pas le prêtre en lui-même qui vous donne le sacrement, c'est Jésus lui-même par l'intermédiaire de ce prêtre. C'est complètement différent.
avatar
Scala-Coeli
MEDIATRICE
MEDIATRICE

Féminin Messages : 1008
Localisation : Lutèce
Inscription : 04/07/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA CHRONIQUE DE PIERRE N° 134 - PEDOPHILIE DANS L'EGLISE ?

Message par Isabelle-Marie le Mer 22 Mar 2017 - 12:43

Les évêques ne sont pas dupes du jeu des médias, heureusement qu'ils réagissent !

Est-il opportun de rappeler le long article qu'avait consacré à la question de l'Eglise et la pédophilie, en 2010 déjà (du temps de Benoît 16) le père Manjackal, ce Gandhi chrétien ! qui a le mérite de défendre l'Eglise, tellement humiliée et traînée dans la boue aujourd'hui (mais plus qu'autrefois ?) qu'il faut un certain courage, et plus encore de la part d'un prêtre, pour le faire.



_________________________________



Lettre du Père James Manjackal M.S.F.S. Munich le 6 Avril 2010 * La pédophilie dans l’Église…*COMMENCEZ D’ABORD PAR ENLEVER LA POUTRE QUI EST DANS VOTRE OEIL ET QUE CELUI QUI EST SANS PÉCHÉ JETTE LA PREMIÈRE PIERRE

 


 

 

 

 



 



En ces jours l’information sensationnelle et bouleversante dans le monde des médias, c’est le scandale de l’Église Catholique concernant la maltraitance des enfants par son clergé. L’attaque par les médias et les journalistes consiste à dépeindre le Pape Benoît et l’Église Catholique qu’il conduit, comme « l’épicentre de la violence sexuelle sur les jeunes. »

Dans ce petit article je tiens à expliquer aux lecteurs ce qui se passe dans le monde aujourd’hui, comment le Pape et l’Église sont blâmés et ridiculisés et ce qu’ils font dans le monde actuel. Ceux qui ignorent ce qui se passe de nos jours dans le monde – particulièrement depuis la révolution sexuelle qui s’est installée dans notre société dans les dernières années du deuxième millénaire – pourraient penser que le Pape, le chef de l’Église catholique, les évêques et prêtres célibataires proches de lui, sont à blâmer pour tous les scandales sexuels dans le monde et particulièrement ceux de pédophilie.

« L’abus physique et sexuel des enfants et des jeunes est un fléau mondial ; ses manifestations couvrent un large éventail qui s’étend depuis la caresse des professeurs jusqu’au viol par les oncles ! »(George Weigel, First Things Magazine, March 29th. 2010). La révolution sexuelle qui s’est répandue dans toutes les couches de la société, a perverti et dégradé la dignité humaine en détruisant toutes les formes de valeurs morales et les fondements éthiques de la vie. Tout ce que les gens considéraient comme moralement bon jusque récemment, n’est maintenant plus bon !

Il n’y a pas si longtemps encore, c’était moralement bon pour un jeune homme ou une jeune fille d’être chaste ou vierge, maintenant cela est considéré comme anormal et malsain. De même, pour les couples mariés, c’était une obligation morale pour un couple de rester fidèle l’un à l’autre dans les liens du mariage, maintenant c’est considéré comme une atteinte à la liberté personnelle.


Auparavant, l’avortement était considéré comme un assassinat d’enfant maintenant il est approuvé et légalisé partout comme une normalité. Autrefois, l’homosexualité et le lesbianisme étaient qualifiés de perversion, maintenant ce sont des gens normaux dans notre société !

Il y a très peu de temps aussi les personnes âgées étaient respectées, elles recevaient la compassion, l’amour et les soins, mais maintenant la société veut s’en débarrasser par l’euthanasie. C’était normal également que les enfants soient nés après le mariage, mais maintenant la majorité des enfants, particulièrement dans les pays occidentaux, sont nés hors mariage. Le nombre d’hommes et de femmes vivant ensemble avec des relations sexuelles, sans aucune forme de mariage, civil ou religieux, est en augmentation. Il en est de même quant au nombre des unions entre homosexuels ou lesbiennes.

La masturbation, le sexe avant le mariage, la fornication, l’adultère, le sexe libre, le concubinage, la prostitution, le divorce, l’avortement, l’homosexualité, l’euthanasie, la pornographie, les boutiques érotiques et de sexe, les hôtels et maisons pour la pédophilie, etc. … sont devenus comme quelque chose de normal et acceptable dans la « société moderne et permissive d’aujourd’hui. »

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé quarante-deux millions d’avortements sont officiellement signalés chaque année ! Les avortements sont principalement le résultat de vies licencieuses et immorales. Le taux de divorces dans les pays occidentaux est environ de 70%. Depuis ces cinq dernières années, plus de la moitié des enfants nés dans les pays occidentaux, sont nés de mères célibataires. L’industrie pornographique gagne 2.500 euros par seconde en Europe. A chaque seconde, 28.000 utilisateurs réguliers visitent les sites internet pornographiques. Chaque année l’industrie pornographique gagne plus de 75 milliards d’euros.


L’abus sexuel d’enfants, « la pédophilie » est la conséquence « normale » d’une société moralement malade et permissive comme celle dans laquelle nous vivons aujourd’hui et dans laquelle le « sexe » lui-même en tant que pur instrument de luxure et de plaisir, est anormalement valorisé par les institutions publiques et privées. Selon l’étude du Secrétaire Général de l’ONU sur la violence contre les enfants (2006), 150 millions de filles et 75 millions de garçons de moins de 18 ans sont contraints de subir des rapports sexuels et de la violence sexuelle chaque année et pour la plupart d’entre eux par leurs parents, leurs proches et éducateurs.

Environ 10-15% de tous les enfants européens sont victimes de maltraitance. 1,8 million d’enfants sont contraints à la prostitution et la pornographie, et 1,2 millions d’enfants sont vendus comme esclaves pour le travail des enfants y compris les victimes du tourisme sexuel, spécialement populaire en Europe. Le taux de pédophilie par les homosexuels est plus important que tout autre dans la société.
L’Église catholique est la seule institution, avec le Saint-Père le Pape à sa tête, ses Évêques et prêtres comme ses messagers, qui se bat constamment bec et ongles et sans aucun compromis, contre l’ignominie morale, la dépravation et la dégradation dans la société humaine. Il est certain que le démon de l’immoralité qui pervertit la société humaine essaie de salir le Pape et l’Église par la calomnie et la diffamation et ceci afin d’éliminer la voix du Pape et de l’Église qui est en réalité la voix du Maître. L’esprit d’antichrist, celui qui détruit l’œuvre du Christ, est actuellement au travail dans le monde. Le Pape actuel, Benoît XVI, comme ses prédécesseurs, a averti, et ceci à maintes reprises, des dangers de l’esprit de modernisme, du sécularisme et du relativisme.


Une façon de penser antichrétienne grandit de jour en jour dans le monde. Elle consiste à croire que la vie humaine n’est pas sacrée et que par conséquent il n’est pas nécessaire de défendre la vie dans le ventre de la mère ; le mariage n’est pas simplement et intrinsèquement l’union entre un homme et une femme, donc les unions entre personnes de même sexe doivent être considérées comme normales ; Le sexe et la sexualité sont un besoin pour tout homme et chacun devrait être libre de les utiliser comme bon lui semble ; la religion ne devrait pas dicter ses règles à la conscience humaine, hommes et femmes, etc.

Pour atteindre ces objectifs et d’autres également, la voix de Jésus qui s’exprime dans l’Église à travers le Pape et le clergé, doit être réduite au silence ! Tout le monde sait que l’Europe est en train de retirer toute la culture et les racines chrétiennes ! D’où l’attaque actuelle contre l’Église et le Pape, campagne habilement et frénétiquement planifiée par Satan afin de diffamer le nom du Pape et celui de l’Église dans le monde d’aujourd’hui. Il y a même des appels téléphoniques au Vatican provenant d’Autriche, d’Allemagne, d’Angleterre et d’Irlande, demandant au pape de démissionner.




Certains ont même osé réclamer son arrestation ! Ne laissez pas Satan et tous ceux qui sont contaminés par ses tactiques, penser qu’ils peuvent intimider et museler le Pape et l’Église. Jusqu’à la fin des temps, le Pape et l’Église lutteront contre l’Esprit d’antichrist et l’esprit d’immoralité et la victoire finale sera celle de l’Église.
Demeurant fidèle et authentique à la voix de son maître, l’Église, par ses Papes, ses Évêques et ses Prêtres, préconise, propage et favorise la sainteté de vie, particulièrement en ce qui concerne la pureté sexuelle, basant les enseignements sur de solides valeurs morales et éthiques provenant des lois naturelles et divines. Toujours et partout l’Église courageusement proclame haut et fort : « La volonté de Dieu pour l’humanité est la sainteté de vie, par conséquent tout être humain doit s’abstenir de toute forme d’immoralité » (I Th 4 : 3). L’esprit que souffle l’Église sur ceux qui croient en Jésus Christ est un esprit de sainteté et de pureté, et par conséquent les Chrétiens tout particulièrement sont appelés à la sainteté de vie (I Th 4 : 7-Cool.

Dans ce contexte il est facile de comprendre pourquoi l’esprit d’impureté et d’impiété est en train d’entrer en guerre, comme un lion rugissant, contre l’Église et le Vicaire du Christ. Il est temps pour l’Église de discerner et connaître les esprits d’impureté et d’antichrist qui infestent l’humanité et d’être équipé pour lutter contre eux avec courage et audace.
Il est vrai que l’esprit d’impureté s’est infiltré dans la vie de quelques ecclésiastiques dans l’Église Catholique et qu’ils sont maintenant la proie des journalistes et des médias. Les Papes récents étaient conscients de cela, et sans cacher les choses ils ont fait de leur mieux pour corriger, réprimander et même dans une certaine mesure punir ces personnes. Le Pape actuel, Benoit XVI, met toujours en évidence la nécessité d’une culture exempte d’abus sexuel. Même avant de monter à la Papauté, il était déterminé à nettoyer l’Église de « la crasse » (le discours de Ratzinger à Subiaco le 1?r. Avril 2005).


Le Pape Benoît a cherché énergétiquement et efficacement à nettoyer l’Église des diverses tendances et pratiques corrompues qui s’y sont glissées. Dans les 50 dernières années des prêtres ont été accusés pour 3000 cas d’abus d’enfants déclarés, bien qu’ils n’aient pas tous été reconnus coupables et passibles de condamnation. Charles J. Scicluna promoteur de justice de la congrégation pour la doctrine de la foi (qui est comme un procureur général au Vatican, responsable des affaires criminelles) dit que de ces 3000 cas, 60% sont des actes d’éphébophilie, 30% sont des cas de relations hétérosexuelles et seulement 10% sont véritablement des cas de pédophilie ; cela signifie seulement 300 cas sur un total de 500.000 prêtres dans le monde ce qui fait seulement 0.06 %. Selon le Professeur Philippe Jenkins (auteur de « La pédophilie et les prêtres, anatomie d’une crise contemporaine – Oxford University Presse ») le problème de pédophilie dans le clergé catholique est moins important que dans les autres confessions chrétiennes et autres religions dans le monde.

Par exemple, selon le rapport publié par Luigi Accatoli, sur les 210.000 cas de violence sexuelle en Allemagne depuis 1995, seulement 94 appartiennent à des personnes ou des institutions de l’Église catholique. En Autriche, sur 510 cas, seuls 17 se rapportent aux membres du clergé catholique. Par l’exagération et le mensonge une « panique morale » artificielle est créée, spécialement à l’Occident, sur la pédophilie du clergé catholique.

Les politiciens et la presse essaient de ramener l’Église à l’Europe médiévale, à l’époque de la révolution française, afin de la détruire. Selon Jenkins – la force de la propagande ininterrompue sur le problème de la pédophile est l’un des moyens de propagande et de harcèlement utilisé par les politiciens dans leur tentative de briser la puissance de l’Église catholique allemande en particulier dans les domaines de l’éducation et des services sociaux.


La plupart des cas de pédophilie du clergé datent des années 60 ! C’était l’époque où des universités catholiques aux États-Unis et en ‘Europe ont développé un enseignement erroné sur la sexualité humaine et la théologie morale. Peut-être que quelques-uns parmi les séminaristes de cette époque ont été influencés par cet enseignement et ont agi de façon indigne.

Le Pape Jean-Paul II s’est fermement opposé à cette corruption, annulant l’autorisation d’enseigner de certains enseignants dans les séminaires et les universités. Il faut savoir que les prêtres d’aujourd’hui et les ministres de l’Église sont recrutés parfois dans des familles éclatées et parfois même dans des familles qui ont des antécédents immoraux.

La période longue et fastidieuse de la formation n’a pas nécessairement complètement supprimé tous les défauts de leur personnalité sur le plan spirituel et moral bien que ce soit là le but recherché par leurs supérieurs qui les ont guidés dans la compréhension des Saintes Écritures et des enseignements de l’Église, saturés de prières, méditations et vie sacramentelle. La pédophilie est un trouble psychologique de la personnalité ; c’est un intérêt sexuel pour les enfants qui n’ont pas encore atteint l’âge de la puberté.


La psychanalyse reconnaît le pédophile généralement comme un homme typiquement immature qui veut “donner de l’amour” à un petit garçon, amour qu’il n’a pas reçu lui-même dans son enfance. Il fait une identification narcissique avec l’enfant, le voyant comme une version idéalisée de lui-même, et se perçoit lui-même comme donnant le même amour qu’il aurait aimé recevoir de la part de son propre père.
Ainsi le pédophile ne peut pas comprendre qu’il inflige un préjudice émotionnel à la personne en question, et dans son subconscient il pense qu’il fait quelque chose de bien. (Problème de la pédophilie. 5 Novembre 1998 à Narth).

Il n’y a donc rien d’étonnant si une petite minorité du clergé catholique a des mauvaises tendances à l’homosexualité, la pédophilie ou d’autres comportements immoraux, même si celles-ci sont à déplorer, à retirer et qu’il faille y renoncer. Le Pape Benoît a agi sans aucune tolérance, sans aucun compromis contre tout ce qui a terni l’honneur et la dignité du sacerdoce et l’intégrité des victimes de violence sexuelle. Il a pris des mesures rapides lorsque le problème de pédophilie a commencé à apparaître dans certains diocèses des USA et en Irlande.


Dans une des ses lettres à l’Église en Irlande, le Pape a appelé « traîtres » ceux qui sont coupables d’abus et a annoncé une inspection rigoureuse dans les diocèses, séminaires et organisations religieuses. Quand il était le Préfet de la Congrégation de la Doctrine de la Foi, il a inclus ces abus dans la liste des péchés graves et exhorté les Évêques à soumettre ces cas au Vatican.

A ce stade, nous devrions connaître la signification de l’Église. L’Église est à la fois humaine et divine. L’Église est fondée par Jésus-Christ, le saint et unique Fils de Dieu, sur le fondement des apôtres qui marchaient avec lui. Grâce à la réception des divers sacrements, l’Esprit Saint garde les membres de l’Église comme les concitoyens des Saints (Ep 2 : 19-22). Mais en même temps, les membres de l’Église vivent ici sur terre, ils sont de chair et de sang avec toutes leurs faiblesses et fragilités et ils cherchent à être saints avec la grâce reçue dans les sacrements et la prière liturgique.

Les membres de l’Église sont appelés à être saints, mais aujourd’hui ils se battent et luttent contre Satan, la chair et le monde et sont sur le chemin de la sainteté. Ainsi, l’Église sur terre n’est pas la communion des saints mais c’est la communion de ceux qui sont appelés à être saints et qui deviennent des saints ! Il faut savoir que les prêtres et les ministres de l’Église sont également partie intégrante de cette Église – la maison de Dieu.

Qu’en est-il des 99,4 % de prêtres catholiques qui ne sont pas accusés de scandale sexuel ? Ils sont les témoins de la sainteté de l’Église Catholique grâce à la pratique de leur célibat, et les Journalistes et médias dans le monde n’ont rien à dire sur eux. La sainteté des prêtres catholiques par la pratique du célibat est l’axe et l’épicentre pour toute l’humanité pour recevoir la puissance et la grâce de vivre une vie moralement bonne ; et c’est là la force de l’Église Catholique.


Il y a une histoire qui raconte qu’une fois une petite statue est tombée du dôme d’une grande cathédrale et les journalistes ont pris des photos et fait des reportages sur ce sujet et ont mis des informations sensationnelles dans tous les journaux, magazines, télés, etc. Ils en parlent avec une profonde tristesse, mais ont oublié de dire que 999 belles et grandes statues étaient encore debout sur la même coupole ! Les prêtres catholiques qui vivent une vie sainte par la pratique du célibat connaissent la puissance de celui-ci et ils la font rayonner sur ceux parmi lesquels ils travaillent les amenant à la sainteté de vie.
Voici 37 ans que je suis prêtre Catholique et j’ai prêché la parole de Dieu dans 97 pays et sur les 5 continents ; Chaque semaine j’ai une retraite ou convention pendant 4 ou 5 jours. Dans tout mon travail pour le Seigneur et Son Église, je sens et fais l’expérience de la puissance du célibat dans ma vie.

Toute mon énergie sexuelle est abandonnée à l’action et l’onction de l’Esprit Saint qui la sublime en énergie surnaturelle pour vivre et travailler pour Jésus et Son royaume. Durant mes 34 dernières années de ministère de prédication, je n’ai jamais été confronté à l’accusation de quiconque ayant été abusé ou violenté par un prêtre Catholique ; mais plusieurs fois j’ai pleuré sur les cas d’enfants qui ont été abusés sexuellement par leurs parents ou leurs proches.



Il est dommage que les autres confessions du christianisme qui ont enlevé la vérité de l’Église, qui est colonne et support de la vérité et se sont séparés de l’Église Mère pour leurs propres intérêts égoïstes, sont maintenant en train de condamner les fautes de l’Église Catholique avec une attitude non chrétienne. Déjà nous avons vu qu’il y a plus de pédophiles et abus sexuels dans ces églises que dans l’Église Catholique. Et ils disent que tout cela est à cause du célibat des prêtres dans l’Église Catholique.

Des millions et des millions d’enfants maltraités dans le monde ne sont pas abusés par des prêtres catholiques, mais par des gens mariés, et même par leurs propres parents. Il faut savoir que de nombreux pasteurs de ces églises ont divorcé de leurs épouses, ils ont officiellement légalisé l’avortement, le divorce et les unions homosexuelles. Qu’est-ce à dire! Ils n’ont pas seulement des femmes prêtres, mais ils ont des prêtres et des évêques lesbiennes.

Ce sont eux qui tentent d’enlever l’écharde dans les yeux de l’Église catholique oubliant la poutre qui se trouve dans leurs propres yeux. Aujourd’hui, le Christ interroge la conscience de ceux qui accusent l’Église catholique : « Que celui d’entre vous qui est sans péché Soit le premier à lui jeter la première pierre » (Jn 8: 7).



Pendant ce temps de purification, l’Église doit être consciente de ce que dit la Bible «Soyez sobres et veillez. Votre adversaire le diable, comme un lion rugissant, rôde cherchant qui dévorer. Résistez-lui, fermes dans la foi, sachant que c’est le même genre de souffrance que subit la communauté des frères, répandue dans le monde » (I P 5: 8-9). « Car ce n’est pas contre des adversaires de sang et de chair que nous avons à lutter, mais contre les Principautés, contre les Puissances, contre les Régisseurs de ce monde de ténèbres, contre les esprits du mal qui habitent les espaces célestes.» (Ep 6: 12). Mais elle ne craint pas les agressions de l’ennemi parce que Jésus le Seigneur et Chef de l’Église est là pour se battre avec elle.


La promesse que Jésus avait faite au premier Pape Pierre, reste toujours valable et la même pour le Pape aujourd’hui, « Eh bien ! moi je te dis : Tu es Pierre, et sur cette pierre je bâtirai mon Église, et les Portes de l’Hadès ne tiendront pas contre elle. Je te donnerai les clefs du Royaume des Cieux : quoi que tu lies sur la terre, ce sera tenu dans le cieux pour lié, et quoi que tu délies sur la terre, ce sera tenu dans les cieux pour délié.»(Mt 16, 18-19).

Jésus a fondé l’Église Catholique, avec le Pape à sa tête, et lui a donné les clefs du royaume de Dieu, et les portes de l’enfer ne prévaudront point contre elle. Quand les soldats ont crucifié Jésus, ils ont pensé que Son histoire était terminée, mais ce n’était seulement que le commencement de l’histoire.
L’humiliation dans laquelle l’Église Catholique a été traînée par le mensonge et la calomnie des journalistes et des médias dans le monde se terminera bientôt, la véritable Église du Christ, l’Église Catholique, va triompher à nouveau comme la lumière du monde pour répandre la lumière et la grâce sur tous ceux qui vivent dans l’ombre du péché et les ténèbres, spécialement dans les péchés d’immoralité, de sorte que les êtres humains créés à l’image et à la ressemblance de Dieu qui est sainteté et bonté, puissent à nouveau briller par une vie sainte grâce aux enseignements de la Bible et de l’Église.



 Article de Myriamir
avatar
Isabelle-Marie
MEDIATRICE
MEDIATRICE

Féminin Messages : 562
Localisation : France
Inscription : 15/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

LA CHRONIQUE DE PIERRE N° 134 - PEDOPHILIE DANS L'EGLISE ?

Message par surleroc.org le Mer 22 Mar 2017 - 19:56

avatar
surleroc.org
MEDIATEUR
MEDIATEUR

Masculin Messages : 500
Inscription : 24/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA CHRONIQUE DE PIERRE N° 134 - PEDOPHILIE DANS L'EGLISE ?

Message par Marie du 65 le Mer 22 Mar 2017 - 20:45

Merci Pierre pour cette chronique, et oui, on ne parle pas des milieux politiques etc.....Vous parlez des prêtres qui se sont suicidés, je pense au Père Marie Do qui a souffert de ces calomnies et bien d'autres!
Madame Lucet le jour où  vous ferez une émission sur tous ces "salopards" politiciens, monde de le couture etc... et bien je regarderai votre émission, pour celle d'hier j'ai zappé et je ne le regrette pas!!
avatar
Marie du 65
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE

Féminin Messages : 16926
Age : 62
Localisation : Vendée (Marie du 85)
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA CHRONIQUE DE PIERRE N° 134 - PEDOPHILIE DANS L'EGLISE ?

Message par Scala-Coeli le Mer 22 Mar 2017 - 21:06

@Marie du 65 a écrit:
Madame Lucet le jour où  vous ferez une émission sur tous ces "salopards" politiciens, monde de le couture etc... et bien je regarderai votre émission, pour celle d'hier j'ai zappé et je ne le regrette pas!!

Le plus fou, c'est qu'en 1999, elle avait fait une émission sur les sacrifices d'enfants dans les rituels sataniques. Des enfants qui avaient subi ces horreurs étaient interrogés dans son émission.

https://www.youtube.com/watch?v=__HyjOpwNzI




<iframe width="560" height="315" src="https://www.youtube.com/embed/__HyjOpwNzI" frameborder="0" allowfullscreen></iframe>
avatar
Scala-Coeli
MEDIATRICE
MEDIATRICE

Féminin Messages : 1008
Localisation : Lutèce
Inscription : 04/07/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA CHRONIQUE DE PIERRE N° 134 - PEDOPHILIE DANS L'EGLISE ?

Message par Marie du 65 le Mer 22 Mar 2017 - 21:19

Merci mais oh... je ne pourrai pas regarder ta vidéo!!
Viol=horreur!!! 
Sad
avatar
Marie du 65
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE

Féminin Messages : 16926
Age : 62
Localisation : Vendée (Marie du 85)
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA CHRONIQUE DE PIERRE N° 134 - PEDOPHILIE DANS L'EGLISE ?

Message par Scala-Coeli le Mer 22 Mar 2017 - 21:33

@Marie du 65 a écrit:Merci mais oh... je ne pourrai pas regarder ta vidéo!!
Viol=horreur!!! 
Sad

@Marie du 65 Console
avatar
Scala-Coeli
MEDIATRICE
MEDIATRICE

Féminin Messages : 1008
Localisation : Lutèce
Inscription : 04/07/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA CHRONIQUE DE PIERRE N° 134 - PEDOPHILIE DANS L'EGLISE ?

Message par Marie du 65 le Mer 22 Mar 2017 - 21:41

Kisses
avatar
Marie du 65
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE

Féminin Messages : 16926
Age : 62
Localisation : Vendée (Marie du 85)
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA CHRONIQUE DE PIERRE N° 134 - PEDOPHILIE DANS L'EGLISE ?

Message par Zamie le Jeu 23 Mar 2017 - 21:40

Saint Matthieu 18 


5 Et quiconque reçoit en mon nom un petit enfant comme celui-ci, me reçoit moi-même.
6 Mais, si quelqu’un scandalisait un de ces petits qui croient en moi, il vaudrait mieux pour lui qu’on suspendît à son cou une meule de moulin, et qu’on le jetât au fond de la mer.


7 Malheur au monde à cause des scandales ! Car il est nécessaire qu’il arrive des scandales ; mais malheur à l’homme par qui le scandale arrive !
avatar
Zamie
Contemplatif

Féminin Messages : 1906
Localisation : Sud -Ouest France
Inscription : 19/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA CHRONIQUE DE PIERRE N° 134 - PEDOPHILIE DANS L'EGLISE ?

Message par Yeshoua le Ven 24 Mar 2017 - 1:34

bonsoir a tous,

Avant toute chose il faudrait félicité le travail et la tenacité de la Journaliste Elise Lucet, en temps que catholique j'ai moi même été écœure par le témoignage et le double langage de certains prélat de notre église, notamment le prêtre légitiment cette pratique démoniaque avec le "service" ministériel, de tout ses criminels dont les supérieurs connaissent la maladie et le taux de récidive et qui sont malgré tout toujours en fonction, envoyé dans d'autres diocèse ou pays, sous développé pour les plus téméraires ou la corruption locale peut acheter le silence... Saint Paul nous dis bien que l'eglise n'est pas de se monde et se genre d'actes ne peuvent etre défendu ou soutenu, les plus faible et les enfants sont les premières victimes, et cela ne peut se comparer aux actes qui se passe dans les institutions de "se monde", le Christ nous demande d’être le sel et la lumière de se monde, a nous il a plus été donné et cela et d'autant plus honteux pour nous

Yeshoua
Aime la Bible

Masculin Messages : 12
Inscription : 14/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA CHRONIQUE DE PIERRE N° 134 - PEDOPHILIE DANS L'EGLISE ?

Message par Père Nathan le Ven 24 Mar 2017 - 3:23

@sylvia a écrit:Pédophilie en Egypte: des milliers de filles de 11 à 18 ans louées à de riches arabes pendant l’été

13 août, 2013

Chaque été, des hommes touristes riches originaires des Etats arabes du Golfe affluent vers l’Egypte pour fuir la chaleur étouffante de la Péninsule arabique, prenant résidence dans des hôtels et appartements de luxe loués au Caire et à Alexandrie.

Beaucoup viennent avec leurs familles et le personnel de ménage, passant leurs journées à la piscine, en faisant des emplettes et en fréquentant des cafés et des boîtes de nuit. D’autres viennent pour un objectif plus sinistre.

A El Hawamdia, une ville agricole pauvre à 20 kilomètres au sud du Caire, ils sont faciles à repérer. Des hommes arabes dans des ‘thawbs’ (jalabs) blancs se baladent dans les rues de la ville jonchées de nids de poule et d’ordures, dans leurs voitures et véhicules de sport utilitaires de luxe.

A leur arrivée, des combinards égyptiens dans des sandales courent à côté de leurs véhicules, offrant des appartements à court terme et, ce qui est pour eux le produit le plus recherché de la ville – des filles mineures.

“C’est une forme de prostitution infantile sous le couvert de mariage”

Chaque année, à El Hawamdia et dans d’autres communautés rurales pauvres à travers l’Egypte, des milliers de filles âgées de 11 à 18 ans sont vendues par leurs parents à des hommes arabes riches du Golfe beaucoup plus âgés sous prétexte de mariage. Les noces fictives peuvent durer entre quelques heures et plusieurs années, selon l’arrangement négocié.

“C’est une forme de prostitution infantile sous le couvert de mariage”, affirme à IPS, Azza El-Ashmawy, directeur de l’Unité de lutte contre la traite des enfants au Conseil national pour l’enfance et la maternité (NCCM). “L’homme paie une somme d’argent et reste avec la fille pendant quelques jours ou l’été, ou la ramène dans son pays pour des travaux domestiques ou la prostitution”.

“Certaines filles ont été mariées 60 fois au moment où elles ont 18 ans”

La fille est retournée à sa famille à la fin du mariage, généralement pour être mariée de nouveau. “Certaines filles ont été mariées 60 fois au moment où elles ont 18 ans”, indique El-Ashmawy. “La plupart ‘des mariages’ durent juste quelques jours ou semaines”.

Les accords sont conclus dans les nombreux bureaux de “courtier en mariage” d’El Hawamdia, identifiables par la présence remarquable de climatiseurs dans une ville délabrée disposant d’une énergie intermittente.

Les courtiers, généralement des avocats de second ordre, offrent également un service de livraison. Des filles de village de l’âge de 11 ans sont amenées dans les hôtels des touristes arabes ou appartements loués pour être sélectionnées. Les hommes arabes qui voyagent avec leurs femmes et leurs enfants prévoient souvent un appartement séparé à de telles fins.

Les mariages temporaires offrent un moyen de contourner les restrictions islamiques sur les rapports sexuels avant le mariage. “Beaucoup d’hôtels et de propriétaires en Egypte ne veulent pas louer de chambre aux couples non mariés”, explique Mohamed Fahmy, un agent immobilier au Caire. “Un certificat de mariage, même fragile, permet aux visiteurs d’avoir des liaisons sexuelles”.

Avoir des relations sexuelles avec des mineures est illégal en Egypte. Les courtiers peuvent aider dans cette situation aussi, fabriquant des actes de naissance ou utilisant la carte d’identité de la sœur aînée de la fille.

Une journée de mariage ‘mut’a’ ou “de plaisir” peut être arrangée pour seulement 800 livres égyptiennes (115 dollars). L’argent est partagé entre le courtier et les parents de la fille.

Un ‘misyar’ ou mariage “avec visiteur” pendant tout l’été coûte entre 20.000 livres égyptiennes (2.800 dollars) et 70.000 livres égyptiennes (10.000 dollars). Le contrat juridiquement non contraignant se termine quand l’homme retourne dans son pays.

La “dot” que les hommes arabes du Golfe sont prêts à payer pour avoir des rapports sexuels avec des jeunes filles est une forte attraction pour les familles égyptiennes pauvres dans un pays où un quart de la population subsiste avec moins de deux dollars par jour.

Une enquête commanditée par le NCCM sur 2.000 familles dans trois villes près du Caire – El Hawamdia, Abu Nomros et Badrashein – a constaté que les fortes sommes versées par les touristes arabes étaient la principale raison qui explique le taux élevé des “mariages d’été” dans ces villes. Environ 75 pour cent des répondants connaissaient des filles impliquées dans le commerce, et la plupart croyaient que le nombre de mariages a augmenté.

Cette enquête réalisée en 2009 indiquait que 81 pour cent des “conjoints” venaient de l’Arabie saoudite, 10 pour cent des Emirats Arabes Unis, et quatre pour cent du Koweït.

L’Organisation internationale des migrations (OIM) étudie aussi ces “mariages”. “La famille prend l’argent, et le ‘mari’ étranger abandonne généralement la fille après deux ou trois semaines”, explique Sandy Shinouda, un responsable de l’Unité de l’OIM contre la traite, basé au Caire. “Les mariages non enregistrés ne sont pas reconnus par l’Etat et n’accordent aucun droit à la fille, ou aux enfants qui proviennent de ces unions”.

Shinouda, qui gérait autrefois un refuge pour les victimes de la traite, affirme que la plupart des jeunes filles viennent de grandes familles qui voient le mariage avec un étranger plus âgé et plus riche comme un moyen d’échapper à la misère noire. “La fille peut avoir 10 frères et sœurs, alors la famille la considère comme une marchandise”, souligne-t-elle.(Agences).
Source: algerie1.com
http://lesmoutonsenrages.fr/2013/08/13/pedophilie-en-egypte-des-milliers-de-filles-de-11-a-18-ans-louees-a-de-riches-arabes-pendant-T
t
Afraid
avatar
Père Nathan
PERE SPIRITUEL DU FORUM
PERE SPIRITUEL DU FORUM

Masculin Messages : 2170
Age : 66
Localisation : Assignation : Rimont (diocèse d'Autun)
Inscription : 13/07/2008

http://catholiquedu.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA CHRONIQUE DE PIERRE N° 134 - PEDOPHILIE DANS L'EGLISE ?

Message par Marie du 65 le Ven 24 Mar 2017 - 8:00

Sujet fusionné
avatar
Marie du 65
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE

Féminin Messages : 16926
Age : 62
Localisation : Vendée (Marie du 85)
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA CHRONIQUE DE PIERRE N° 134 - PEDOPHILIE DANS L'EGLISE ?

Message par Marie du 65 le Ven 24 Mar 2017 - 8:04

@surleroc.org a écrit:
Merci Pierre pour cette vidéo, à celles et ceux qui n'auraient pas bien compris tout est dit ici
avatar
Marie du 65
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE

Féminin Messages : 16926
Age : 62
Localisation : Vendée (Marie du 85)
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA CHRONIQUE DE PIERRE N° 134 - PEDOPHILIE DANS L'EGLISE ?

Message par surleroc.org le Ven 24 Mar 2017 - 8:11

Yeshoua a écrit : 
Avant toute chose il faudrait félicité le travail et la tenacité de la Journaliste Elise Lucet, en temps que catholique j'ai moi même été écœure par le témoignage et le double langage de certains prélat de notre église, notamment le prêtre légitiment cette pratique démoniaque avec le "service" ministériel, de tout ses criminels dont les supérieurs connaissent la maladie et le taux de récidive et qui sont malgré tout toujours en fonction, envoyé dans d'autres diocèse ou pays, sous développé pour les plus téméraires ou la corruption locale peut acheter le silence...

Je crois qu'il vous faut réécouter ma chronique, car je me réjouis du triomphe de la vérité et je souligne l'immense effort de l’Église sur ce problème. Elle est la seule institution à agir de la sorte et avec peu de moyens. Ce qui n'enlève rien au manque de rigueur de Mme Lucet ni à son option accusatrice pour un sujet déjà traité par ailleurs.
avatar
surleroc.org
MEDIATEUR
MEDIATEUR

Masculin Messages : 500
Inscription : 24/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA CHRONIQUE DE PIERRE N° 134 - PEDOPHILIE DANS L'EGLISE ?

Message par Isabelle-Marie le Dim 26 Mar 2017 - 0:07

@Marie du 65 a écrit:
@surleroc.org a écrit:
Merci Pierre pour cette vidéo, à celles et ceux qui n'auraient pas bien compris tout est dit ici


Oui, merci Pierre, peu de voix osent s'élever courageusement contre la vision oblique, partisane des médias.
Nos sociologues relativistes qui aiment à "contextualiser" le font généralement, sauf pour l'Eglise, systématiquement à charge.
Mais comme vous dites, humilité va de pair avec humiliation. A celle qu'elle vit en ce moment, l'Eglise en essuiera d'autres, puisque Notre Seigneur Jésus Christ les a eues toutes ; ne faut-il pas nous en réjouir, si elles contribuent à notre purification ?




Saint François, cheminant avec frère Léon, lui exposa ce qu'est la joie parfaite (les Fioretti) :

Et comme de tels propos avaient bien duré pendant deux milles, frère Léon, fort étonné, l'interrogea et dit: « Père, je te prie, de la part de Dieu, de me dire où est la joie parfaite. » et saint François lui répondit: « Quand nous arriverons à Sainte-Marie-des-Anges, ainsi trempés par la pluie et glacés par le froid, souillés de boue et tourmentés par la faim, et que nous frapperons à la porte du couvent, et que le portier viendra en colère et dira: « Qui êtes-vous ? » et que nous lui répondons: « Nous sommes deux de vos frères », et qu'ils dira: « Vous ne dites pas vrai, vous êtes même deux ribauds qui allez trompant le monde et volant les aumônes des pauvres; allez-vous en »; et quand il ne nous ouvrira pas et qu'il nous fera rester dehors dans la neige et la pluie, avec le froid et la faim, jusqu'à la nuit, alors si nous supportons avec patience, sans trouble et sans murmurer contre lui, tant d'injures et tant de cruauté et tant de rebuffades, et si nous pensons avec humilité et charité que ce portier nous connaît véritablement, et que Dieu le fait parler contre nous, ô frère Léon, écris que là est la joie parfaite. Et si nous persistons à frapper, et qu'il sorte en colère, et qu'il nous chasse comme des vauriens importuns, avec force vilenies et soufflets en disant: « Allez-vous-en d'ici misérables petits voleurs, allez à l'hôpital, car ici vous ne mangerez ni ne logerez », si nous supportons tout cela avec patience, avec allégresse, dans un bon esprit de charité, ô frère Léon, écris que là est la joie parfaite. Et si nous, contraints pourtant par la faim, et par le froid, et par la nuit, nous frapperons encore et appelons et le supplions pour l'amour de Dieu, avec de grands gémissements, ne nous ouvrir et de nous faire cependant entrer, et qu'il dise, plus irrité encore: « ceux-ci sont des vauriens importuns, et je vais les payer comme ils se méritent », et s'il sort avec un bâton noueux, et qu'il nous saisisse par le capuchon, et nous jette à terre, et nous roule dans la neige, et nous frappe de tous les nœuds de ce bâton, si tout cela nous supportons patiemment et avec allégresse, en pensant aux souffrances du Christ béni, que nous devons supporter pour son amour, ô frère Léon, écris qu'en cela est la joie parfaite. Et enfin, écoute la conclusion, frère Léon : au-dessus de toutes les grâces et dons de l'Esprit Saint que le Christ accorde à ses amis, il y a celui de se vaincre soi-même, et de supporter volontiers pour l'amour du Christ les peines, les injures, les opprobres et les incommodités; car de tous les autres dons de Dieu nous ne pouvons nous glorifier, puisqu'ils ne viennent pas de nous, mais de Dieu, selon que dit l'Apôtre: « Qu'as-tu que tu ne l'ais reçu de Dieu ? et si tu l'as reçu de lui, pourquoi t'en glorifies-tu comme si tu l'avais de toi-même ? ».Mais dans la croix de la tribulation et de l'affliction, nous pouvons nous glorifier parce que cela est à nous, c'est pourquoi l'Apôtre dit: « Je ne veux point me glorifier si ce n'est dans la croix de Notre Seigneur Jésus Christ. »


A qui soit toujours honneur et gloire dans les siècles des siècles.
Ainsi soit-il.
avatar
Isabelle-Marie
MEDIATRICE
MEDIATRICE

Féminin Messages : 562
Localisation : France
Inscription : 15/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA CHRONIQUE DE PIERRE N° 134 - PEDOPHILIE DANS L'EGLISE ?

Message par Zamie le Dim 26 Mar 2017 - 22:49

Madame Lucet accuse certains prêtres de l'Eglise , les victimes accusent et pleurent ,les chrétiens dont je fais partie, accusent,  ont honte et sont infiniment tristes .
Le mal doit être dénoncé , jugé et puni et non caché, déplacé .
Si la pedophilie est dégoûtante pour tous ( dans les domaines que vous citez @ surleroc ) , il n'en reste pas moins qu' elle est dégoûtante en majuscule chez les hommes qui sont devenus prêtres .

Oui, l'Eglise dans ses autorités a commis une faute énorme qui a sali les plus petits , les plus faibles ,les'plus innocents .
Oui, l'Eglise salit toujours le Christ puisque  certains de ses bergers , évêques , font encore partie de loges FM, font pour certains passer la théologie de la libération avant l'Evangile , servant ainsi le diviseur au lieu du Créateur .
Heureusement que des mesures ont été prises par le cardinal Ratzinger . Sont elles appliquées ? 

On reste sans voix, devant cette immonde perversion là où devrait se tenir une sainteté comme celle du curé d'Ars.
On reste sans voix devant ces évêques FM. PC. ,préférant remplir les séminaires avec des gens à tendances douteuses ! 
On reste sans voix devant des Daneels et cie aux robes cramoisies ! 
On reste sans voix devant l'état actuel de l'Eglise du Christ .
 
Si seulement TOUS les chrétiens méditaient ces paroles explicatives de St Augustin sur la samaritaine , l'on saurait qui est notre Seigneur :

Sous l’emblème des cinq premiers maris, les cinq sens du corps sont désignés comme les époux de l’âme. 
Car à sa naissance, et avant d’avoir l’usage de son esprit et de sa raison, chaque homme n’a pour le régir que ses sens corporels. 
Ce qui tombe sous le sens de l’ouïe, de la vue, de l’odorat, du goût, du toucher, voilà chez le petit enfant tout l’objet de ses répugnances ou de ses désirs. Ce qui flatte ses sens, il le recherche, il repousse ce qui les blesse; car ce qui les flatte est plaisir, ce qui les blesse est douleur. 
C’est donc sous l’influence de ces cinq sens comme d’autant de maris que l’âme vit d’abord, parce que c’est par eux qu’elle est régie.

Pourquoi leur donne-t-on le nom de maris ? Parce qu’ils sont légitimes. 
C’est Dieu qui les a formés, c’est Dieu qui les a donnés à l’âme. 
Elle  ( l'âme ) est infirme tant qu’elle demeure sous la loi des sens et qu’elle agit sous l’autorité de ces cinq maris ; mais aussitôt que le temps est venu de délivrer la raison de leur influence, si l’âme se laisse diriger par une règle de conduite supérieure, et par les leçons de la sagesse, alors succèdent à l’empire et à l’influence des sens, l'empire et l’influence d’un seul véritable et légitime mari, meilleur que les autres; et ce mari la gouverne mieux, la dirige, la cultive, la prépare dans le sens de l’éternité. 
Loin de nous imprimer une direction qui aboutisse à l’éternité, les sens ne nous portent que vers les choses du temps, soit pour nous les faire désirer, soit pour nous en inspirer le dégoût. 
Mais dès que l’entendement pénétré par la sagesse a pris le gouvernement de l’âme, il ne lui apprend plus uniquement à éviter les fossés et à suivre le chemin droit que les yeux indiquent à son âme débile, ou à écouter avec plaisir les sons mélodieux et à fermer les oreilles aux sons discordants, à se complaire aux odeurs agréables et à repousser les odeurs nauséabondes, à aimer le miel et à détester le vinaigre, à toucher avec plaisir ce qui est poli et à éprouver une sensation désagréable au contact des aspérités. Toutes ces connaissances, l’âme infirme en avait besoin. 
Dans quel sens l’entendement y ajoute-t-il sa direction ? 
Il vient discerner, non plus le blanc du noir, mais le juste de l’injuste, le bien du mal, l’utile de l’inutile, la chasteté de l’impudicité, l’une pour l’aimer, l’autre pour la fuir; la charité de la haine, la première pour y demeurer, la seconde pour s’en garantir.

Chez cette femme, les cinq premiers maris n’avaient pas encore cette sorte de successeur; car, où l’entendement ne succède pas aux sens, là règne l’erreur, elle domine en maître. 
En effet, dès qu’elle commence à devenir capable de raisonner, l’âme se laisse conduire par la sagesse ou par l’erreur. 
Or, l’erreur ne gouverne pas, elle conduit aux abîmes
Après avoir subi l’empire de ses sens, cette femme était donc encore en butte à l’erreur, et l’erreur la ballottait comme aurait fait un vent violent. 
Cette erreur n’était pas un mari légitime, mais un adultère; c’est pourquoi le Seigneur lui répond : « Tu as dit avec justesse : Je n’ai pas de mari, car tu as eu cinq maris ». 
Les cinq sens de ton corps ont été tes maîtres; tu es parvenue à l’âge de raison, mais non à la sagesse; tu es tombée dans l’erreur : aussi, « après ces cinq maris, celui que tu as maintenant n’est pas ton mari ». 
Mais s’il n’était pas le mari, qu’était-il donc, sinon un adultère? « Appelle-le », non « l’adultère », mais « ton mari », afin de m’entendre selon l’Esprit, et non selon l’erreur qui te donnerait de moi de fausses idées. 
En effet, c’était de la part de cette femme une erreur de penser à l’eau du puits de Jacob, quand c’était du Saint-Esprit que lui parlait le Seigneur. 
Pourquoi se trompait-elle, sinon parce qu’elle vivait avec un adultère, au lieu de vivre avec son mari légitime? Débarrasse-toi donc de cet adultère qui te corrompt: « va, et appelle ton mari ». Appelle-le et reviens, et tu me comprendras."
avatar
Zamie
Contemplatif

Féminin Messages : 1906
Localisation : Sud -Ouest France
Inscription : 19/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA CHRONIQUE DE PIERRE N° 134 - PEDOPHILIE DANS L'EGLISE ?

Message par Scala-Coeli le Mar 11 Avr 2017 - 20:56

Bonjour à tous,

en naviguant sur le net, je suis tombée sur cette page :
http://eglisesetpedophilie.blogspot.fr/2014/07/qui-se-cache-vraiment-derriere-le.html

«  L’église Catholique est de loin, sans équivoque le plus grand trafiquant de nouveau-nés dans l’histoire de l’humanité, engrangeant des millions chaque année en faisant le commerce des nouveau-nés catholiques avec des orphelinats, des centres d’aide sociale à l’enfance et des tiers anonymes. Rien qu’en Espagne, 300 000 enfants ont fait l’objet d’un trafic entre 1940 et 1980, rapportant plus de 20 milliards $. (cf. témoignage d’Antonio Barrero devant l’ICLCJ). Et l’actuel Pape François, lui-même sous le coup d’une inculpation, est l’organisateur de ce genre d’opération marketing sur les enfants, de plus de 30 000 prisonniers politiques en Argentine lors de son passage de façade à la junte militaire dans les années 1970 et 1980. (Témoignage du Témoin N° 32 devant l’ICLCJ) »


Kevin Arnett, auteur du blog en question, accuse l'église de trafics et de tortures d'enfants. Il est protestant. Son site s'emploie à salir le Pape et le Vatican.
avatar
Scala-Coeli
MEDIATRICE
MEDIATRICE

Féminin Messages : 1008
Localisation : Lutèce
Inscription : 04/07/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA CHRONIQUE DE PIERRE N° 134 - PEDOPHILIE DANS L'EGLISE ?

Message par azais le Mer 12 Avr 2017 - 3:28

@Scala-Coeli a écrit:Bonjour à tous,

en naviguant sur le net, je suis tombée sur cette page :
http://eglisesetpedophilie.blogspot.fr/2014/07/qui-se-cache-vraiment-derriere-le.html

«  L’église Catholique est de loin, sans équivoque le plus grand trafiquant de nouveau-nés dans l’histoire de l’humanité, engrangeant des millions chaque année en faisant le commerce des nouveau-nés catholiques avec des orphelinats, des centres d’aide sociale à l’enfance et des tiers anonymes. Rien qu’en Espagne, 300 000 enfants ont fait l’objet d’un trafic entre 1940 et 1980, rapportant plus de 20 milliards $. (cf. témoignage d’Antonio Barrero devant l’ICLCJ). Et l’actuel Pape François, lui-même sous le coup d’une inculpation, est l’organisateur de ce genre d’opération marketing sur les enfants, de plus de 30 000 prisonniers politiques en Argentine lors de son passage de façade à la junte militaire dans les années 1970 et 1980. (Témoignage du Témoin N° 32 devant l’ICLCJ) »

Kevin Arnett, auteur du blog en question, accuse l'église de trafics et de tortures d'enfants. Il est protestant. Son site s'emploie à salir le Pape et le Vatican.

Je me risque à répondre ... au delà du fait que des ecclésiastiques puissent être membres de réseaux occultes ( maçonniques ou Illuminati) .... auquel cas la réponse est simple : ils sont protégés (sauf si ils sont découverts) , normal les rats se couvrent à haut niveau les uns les autres et c'est vrai ou qu'ils soient et en particulier dans les hauts niveau de pouvoir civil, institutionnels, associatifs , médiatiques politiques scientifiques etc etc

Sur le site http://www.alterinfo.net/La-cour-internationale-de-droit-coutumier-declare-le-Vatican-comme-entite-criminelle-internationale_a95379.html
On voit qu'ils veulent condamner le pape François, tous les membres de l'Eglise, fidèles et salariés pour crime et complicité avec les crimes de pédophilie ... du délire !! Ils disent le contraire de la vérité: le pape benoit xvi et le pape François ont au contraire décidé que les fautifs soient jugés, non cachés, déférés à la justice civile pour être jugés civilement ... Bref leurs propos sont simplement calomnieux au possible
Si on ne peut ignorer la possibilité qu'il y ait des clercs franc maçons ou occultes au vatican ou dans les évêques ou prêtres ( et même des cardinaux ) : au delà du fait qu'ils sont "protégés" par leurs pairs , il est plus que possible que ceux ci participent à des "exercices " ou cultes occultes avec rituels pedo-criminels . Il y a bien trafic et torture voire crime contre des enfants . On rejoint ici les dénonciations de pedocriminalité d'Etat , comme je le disais à l'instant : échec garanti car la Justice les couvrira

Mais ne cibler, comme le fait l'ICLCJ , que sur le pape et des évêques ou cardinaux relève évidemment de présomption de culpabilité complètement réservée aux ecclésiastiques tandis que prévaut pour les barons du pouvoir non religieux : présomption d'innocence . On voit bien que les propos tels que ceux que tu communiques sont d'une partialité intolérable et dépourvue de surcroit de quelconque preuve . Tout crime de ce type qui serait connu et prouvé pour un criminel serait immédiatement porté en jugement si c'était le cas ... je pense donc que ces allégations de l'ICLCJ ne s'appuient sur aucune preuve. C'est évident ! Car si il y avait une onde d'indice il y aurait longtemps que le pape François serait mis sous enquête judiciaire internationale
avatar
azais
MEDIATEUR
MEDIATEUR

Masculin Messages : 4258
Age : 66
Inscription : 10/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA CHRONIQUE DE PIERRE N° 134 - PEDOPHILIE DANS L'EGLISE ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum