Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX

Éphéméride de l'Eglise  - Page 11 Bannie10

Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum. Notre mail : moderateurlepeupledelapaix@yahoo.com

Éphéméride de l'Eglise

Page 11 sur 12 Précédent  1, 2, 3 ... , 10, 11, 12  Suivant

Aller en bas

Éphéméride de l'Eglise  - Page 11 Empty Re: Éphéméride de l'Eglise

Message par véronique69 le Mar 21 Mai 2019 - 8:30

merci à Isabelle-Marie pour l'analyse de cette œuvre qui est une bonne feuille de route pour la génération des "Derniers jours"...

véronique69
Avec Saint Joseph

Féminin Messages : 1287
Inscription : 09/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

Éphéméride de l'Eglise  - Page 11 Empty Re: Éphéméride de l'Eglise

Message par territoire en héritage le Jeu 23 Mai 2019 - 12:09

.

Le Brésil consacré au coeur immaculé de Marie

https://www.lesalonbeige.fr/le-bresil-consacre-au-coeur-immacule-de-marie/

...
Le Brésil consacré au coeur immaculé de Marie

Éphéméride de l'Eglise  - Page 11 66f8d2d8e3025ad1fe863633d1756ece?s=50&r=g&default=https%3A%2F%2Fwww.lesalonbeige.fr%2Fwp-content%2Fplugins%2Fbuddypress-first-letter-avatar%2Fimages%2Fdefault%2F96%2Flatin_m   Par Michel Janva le 23 mai 2019    

Éphéméride de l'Eglise  - Page 11 61103221_2367318456846456_1453180537966428160_n-1050x600
Mgr Fernando Arêas Rifan, évêque de l’Administration Apostolique Saint-Jean Marie Vianney à Campos au Brésil (diocèse attaché à la forme extraordinaire du rite romain), a consacré le Brésil u Coeur Immaculé de Marie le 21 mai en présence du Président Jair Bolsonaro. Les parlementaires catholiques étaient présents.
Éphéméride de l'Eglise  - Page 11 60697903_2367318410179794_5468314071633756160_n
L’acte de consécration a été signé par le ministre du Secrétariat général de la Présidence de la République, Floriano Peixoto. Il y a une vidéo de l’évènement, mais pas de très bonne qualité. Il y a quelques photos sur la page Facebook de l’Administration apostolique.
.
territoire en héritage
territoire en héritage
Combat l'antechrist

Masculin Messages : 2071
Inscription : 04/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Éphéméride de l'Eglise  - Page 11 Empty Re: Éphéméride de l'Eglise

Message par Isabelle-Marie le Ven 24 Mai 2019 - 21:27

Éphéméride de l'Eglise  - Page 11 Marx-c10

Église d’Allemagne : Los von Rom ? 

Avec la « démarche synodale » qu’elle vient d’engager, l’intention de l’Église d’Allemagne de rompre avec le magistère de l’Église universelle est désormais manifeste. Une rupture est-elle possible ?

Les observateurs présents lors de la récente réunion de la Conférence épiscopale allemande, dans la petite ville de Lingen (Basse-Saxe), en mars dernier, ne s’y sont pas trompés. La décision annoncée par le cardinal Marx, l’homme fort de l’Église allemande, d’engager celle-ci dans une « démarche synodale » (synodaler Weg) est apparue pour beaucoup comme la première étape d’un Sonderweg, d’une voie particulière par rapport à l’Église universelle.

Cette crise, qui couvait depuis plusieurs années, frappe une Église qui présente aujourd’hui trois traits caractéristiques.

Il s’agit, tout d’abord, d’une Église puissante dans son apparence. Puissante en moyens financiers, grâce au système du Kirchensteuer, c’est-à-dire la taxe prélevée directement sur les salaires au même titre que les impôts et destinée au financement des églises (environ 8 % des impôts), et qui permet de faire vivre un nombre considérable d’institutions sociales et éducatives. Puissante en moyens intellectuels, grâce à son réseau de facultés de théologie, qu’elles soient publiques (au nombre de 15), diocésaines (Trèves, Fulda et Paderbon) et religieuses (par exemple, les facultés jésuites de Francfort-sur-le-Main et de Munich).

Il s’agit, ensuite, d’une Église largement dévitalisée dans sa réalité. Le nombre de prêtres, d’environ 26 000 en 1970, s’établit à 13 000 aujourd’hui, tandis que les ordinations sont passées, pendant la même période, d’environ 300 à 60. Quant à la pratique religieuse, elle s’est littéralement effondrée, et le nombre de fidèles demandant à sortir de l’Église (Kirchenaustritt) atteint en moyenne 160 000 par an, ce qui pourrait, à terme, menacer la pérennité même du Kirchensteuer. Reste encore un réseau important d’assistants pastoraux, c’est-à-dire de laïcs payés par l’Église, qui assurent pour une large part l’animation catéchétique et le quotidien des paroisses.

Il s’agit, enfin, d’une Église progressiste dans sa majorité, et ce au moins depuis le concile Vatican II, où ses cardinaux Döpfner (Munich) et Frings (Cologne) y jouèrent un rôle éminent. C’est dans cette direction et animés d’un solide complexe anti-romain que, dans les années qui suivirent le concile, des théologiens de langue allemande exercèrent une influence considérable sur la théologie européenne et nord-américaine, avec les noms connus de Karl Rahner, Hans Küng et Johann-Baptist Metz.

En dépit de ces trois caractéristiques, la tendance centrifuge de l’Église allemande est longtemps demeurée endiguée par la volonté des papes de l’après-concile de conforter les principes du magistère et de la morale traditionnelle. De là, une situation d’équilibre instable, qu’aucune des parties en cause n’avait intérêt à rompre, mais qui donnait lieu à des coups d’éclat réguliers.

Des coups d’éclat

Ces coups d’éclat allaient d’abord concerner des théologiens revendiquant le droit de diffuser publiquement des thèses contraires à la doctrine catholique, tout en conservant la missio canonica, c’est-à-dire l’habilitation à enseigner dans les facultés de théologie catholiques. Le personnage le plus emblématique à cet égard est Hans Küng, auteur d’un ouvrage retentissant, Infaillible ? Une interpellation (DDB), publié en 1971 après la parution de l’encyclique Humanae vitae (1968), et privé de son habilitation en 1979. Quelques années plus tard, la même sanction frappera Eugen Drewermann, professeur à la faculté de Paderborn, en raison de la parution de son ouvrage Les fonctionnaires de Dieu.

Des coups d’éclat allaient également émailler les rapports entre les évêques allemands eux-mêmes et le Vatican, en particulier au sujet de la question très sensible de l’avortement. Alors que, en 1999, les centres de planning familial dépendant de l’Église allemande avaient été contraints par Rome de ne plus participer aux consultations accueillant les femmes envisageant une interruption de grossesse, le président de la Conférence épiscopale de l’époque, le cardinal Lehmann, avait reconnu, amer : « Nous avons résisté aussi longtemps que possible, mais nous avons perdu. » Mais c’est surtout à l’occasion du voyage du pape Benoît XVI dans son pays natal en 2011 que le conflit latent entre certains évêques et la papauté allait apparaître au grand jour : au discours de Benoît XVI appelant à une « démondanisation » (Entweltlichung) de l’Église, les évêques allemands avaient opposé un silence lourd de sens.

Trois sujets de tension

On aurait pu imaginer que l’élection du pape François en 2013 ouvrirait un chapitre dépassionné de l’histoire des relations entre Rome et l’Église allemande, ce d’autant que cette élection avait été largement encouragée par les cardinaux allemands, que le nouveau pape, sitôt élu, avait exprimé sa dette envers la théologie de Karl Rahner et qu’il avait fait entrer le cardinal Marx au Conseil des cardinaux (C9) nouvellement créé. Pourtant, en dépit de la grande popularité dont jouit le pape François en Allemagne, certains malentendus n’allaient pas tarder à apparaître entre les deux parties, comme si la fièvre réformatrice de l’Église allemande, longtemps tenue au silence, n’entendait plus tolérer une quelconque tutelle.

Un premier sujet de tension a concerné l’accès à l’Eucharistie des divorcés-remariés : avant même que le synode de la famille de 2015 ait pris position sur le sujet, le cardinal Marx n’avait pas hésité à proclamer que l’Église allemande n’était pas « une filiale de Rome » et qu’elle ne pouvait attendre « qu’un synode nous dise comment nous devons faire pour prendre un soin pastoral du mariage et de la famille ».

Un autre sujet de tension est survenu en 2018 lorsque la conférence épiscopale allemande a adopté à la majorité un texte autorisant l’accès à l’Eucharistie des protestants mariés avec des catholiques. Alors que Rome, saisie par des évêques minoritaires, avait indiqué que ce texte soulevait des « problèmes d’une importance considérable », car touchant la « foi de l’Église », et n’était pas « mûr pour être publié », le cardinal Marx est passé outre et a fait diffuser le texte en cause, sans d’ailleurs cacher son mécontentement : « Certaines choses au cours des deux dernières semaines ont été limites pour moi. »

La question de l’homosexualité a constitué un troisième point de tension, à l’occasion de l’affaire Wucherpfennig, du nom du recteur de la faculté jésuite Sankt-Georg de Francfort-sur-le-Main, dont le renouvellement du mandat avait été bloqué par la Congrégation pour l’Éducation catholique en raison de propos tenus en 2006 en faveur d’une révision radicale de la doctrine catholique sur l’homosexualité. L’intéressé a refusé de se soumettre et a même obtenu gain de cause, grâce à une intervention du supérieur général des jésuites, le P. Arturo Sosa.

Fuite en avant à la réunion de Lingen

Mais c’est avec la réunion de Lingen, mentionnée au début de cet article, que la fuite en avant de l’Église allemande semble avoir pris un élan décisif. Prétextant la grave crise provoquée par les abus sexuels et imputant ceux-ci au « cléricalisme », elle a décidé, dans le cadre de sa « démarche synodale », de mettre en place trois forums, consacrés respectivement au pouvoir dans l’Église, à la morale sexuelle et à la vie sacerdotale.

Or, en soulevant ces trois questions, l’intention de la fraction majoritaire de la Conférence épiscopale est bien de remettre en cause des pans entiers du magistère de l’Église catholique, ce d’autant plus que cette Conférence a décidé d’associer à ces forums le Zentralkomitee der deutschen Katholiken (comité central des catholiques allemands, ZdK), la puissante association des laïcs connue pour son progressisme radical.

Ainsi, s’agissant de la question du pouvoir dans l’Église, l’objectif est de parvenir, autant que faire se peut, à découpler l’état sacerdotal de la fonction de gouvernement des paroisses, voire des diocèses, au besoin en faisant fi des dispositions canoniques en vigueur. Cet objectif est, du reste, déjà mis en œuvre dans certains diocèses ou sur le point de l’être, comme dans celui de Munich, où, selon un projet récemment diffusé, la fonction de vicaire général pourrait être attribuée conjointement à un prêtre et à un laïc, ou dans celui d’Osnabrück, où la direction effective d’une paroisse a été confiée à une femme.

Pour ce qui est de la morale sexuelle, la visée de la « démarche synodale » apparaît encore plus spectaculaire, puisque celle-ci entend opérer une rupture nette avec la « théologie du corps » enseignée par Jean-Paul II. Il suffit à cet égard de renvoyer aux propos du cardinal Marx à Lingen, selon lesquels, d’une part, la morale sexuelle de l’Église n’avait pas encore intégré des apports décisifs de la théologie et des sciences humaines, et, d’autre part, la « signification personnelle » de la sexualité avait été jusqu’alors insuffisamment prise en considération. Il n’est pas non plus anodin que l’animation du forum consacré à cette question soit confiée au représentant le plus emblématique du progressisme épiscopal, en l’occurrence Mgr Franz-Josef Bode (Osnabrück), celui-là même qui, encore récemment, proposait la bénédiction des couples de même sexe.

Quant à la vie sacerdotale, ce n’est un secret pour personne que l’Église allemande entend obtenir la possibilité d’ordonner des hommes mariés, voire des femmes. Cette dernière revendication (l’ordination des femmes) n’est, d’ailleurs, pas le fait de théologiens en marge, mais a été soulevée par des personnalités religieuses de premier plan, parmi lesquelles une religieuse responsable d’une des plus grandes communautés bénédictines allemandes et deux évêques.

Rupture avec Rome ?

Il n’est pas aisé de prévoir ce qui va résulter de cette démarche synodale. Risque-t-elle, comme certains le redoutent, de conduire l’Église allemande à une rupture avec Rome, à un nouveau « Los von Rom », après celui de Luther ?

Certes, dans l’hypothèse où Rome refuserait toutes les avancées demandées par l’Église allemande, à savoir la possibilité d’ordonner des hommes mariés, de bénir des couples de même sexe et de partager le gouvernement des diocèses et des paroisses entre clercs et laïcs, il n’est pas exclu que ladite Église passe outre et mette en œuvre les réformes souhaitées, consommant ainsi la rupture. Toutefois, dans ce cas extrême, le schisme se doublerait sans doute d’un autre schisme, interne celui-là à l’Église allemande, car une minorité d’évêques ainsi qu’une partie du laïcat ne seraient pas disposées à se rallier à l’agenda progressiste du cardinal Marx et du Comité central des catholiques allemands. Tel est notamment le cas des pratiquants arrivés récemment d’Afrique, d’Asie ou d’autres pays européens.

Mais le scénario du schisme n’apparaît pas, en l’état, comme le plus probable. Devant les risques que représente une telle issue, les deux parties – Rome et l’Église allemande – seront probablement disposées à faire chacune un pas vers l’autre. Ainsi Rome pourrait accorder, à l’occasion du synode pour l’Amazonie d’octobre prochain, la possibilité d’ordonner des viri probati, comme le porte déjà à croire le document préparatoire de ce synode. De même, elle pourrait, sans formellement changer son enseignement sur l’homosexualité, garder le silence sur d’éventuelles bénédictions de couples de même sexe (qui sont d’ailleurs déjà pratiquées). Quant à l’Église allemande, celle-ci pourrait renoncer, au moins temporairement, à ses revendications les plus radicales, comme l’ordination des femmes.

Quoi qu’il en soit, dans les mois à venir, l’Église allemande devra être observée avec la plus grande attention, car, dans ce pays qui a vu naître la Réforme, l’Église universelle joue peut-être une partie de son avenir.

Jean Bernard

https://lanef.net/2019/04/30/eglise-dallemagne-los-von-rom/
Isabelle-Marie
Isabelle-Marie
MEDIATRICE
MEDIATRICE

Féminin Messages : 4514
Localisation : France
Inscription : 15/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Éphéméride de l'Eglise  - Page 11 Empty Re: Éphéméride de l'Eglise

Message par territoire en héritage le Lun 27 Mai 2019 - 15:05

.

Cardinal Burke: Il est «responsable» pour les nations chrétiennes de résister à une «immigration musulmane à grande échelle»

https://www.lifesitenews.com/news/cdl.-burke-its-responsible-for-christian-nations-to-resist-large-scale-muslim-immigration



ROME, 17 mai 2019 ( LifeSiteNews ) -

La résistance à une "immigration musulmane à grande échelle" est "un exercice responsable de son patriotisme", a déclaré aujourd'hui le cardinal Raymond Burke.


 Le cardinal a fait cette remarque lors de la séance de questions et réponses de cet après-midi au Rome Life Forum à Rome.  La session a immédiatement suivi le discours de Burke sur la piété filiale et le patriotisme national.


On avait demandé à Burke, vraisemblablement à propos du refus du pape François d'accorder une audience au vice-premier ministre italien, Matteo Salvini , si un homme politique qui résiste à l'immigration à grande échelle musulmane se voyait refuser une bénédiction papale.


Le cardinal a indiqué qu'il ne ferait pas de commentaire sur les bénédictions papales, mais qu'il pensait que la «question fondamentale» concernait la moralité de la résistance à la migration de masse islamique.


"Je pense que la question fondamentale est celle-ci: est-ce que quelqu'un qui résiste à l'immigration à grande échelle musulmane commet un acte immoral, et devrait donc être, disons, privé de la sainte communion ou d'une certaine manière être reconnu comme pécheur public", a-t-il déclaré.


Burke a répondu en affirmant que l'enseignement de l'Église sur l'immigration, dont il avait parlé dans son discours, soutenait les personnes qui «ne sont pas en mesure de trouver un moyen de vivre dans leur propre pays».


"Et ce n'est pas le cas des immigrants opportunistes, en particulier dans le cas de l'Islam, qui, par définition, se croit destiné à gouverner le monde, venant en grand nombre dans des pays", a-t-il déclaré.


«Vous n'avez pas besoin d'être un spécialiste des fusées pour voir ce qui s'est passé, par exemple en Europe, dans des pays comme la France et l'Allemagne et également ici en Italie.  Et cela se passe aussi aux États-Unis. "


Burke a cité un livre intitulé No Go Zones (Zones interdites) qui, a-t-il déclaré, "enregistre des endroits aux États-Unis où, en fait, les immigrants musulmans ont mis en place leur propre ordre juridique".


"En d'autres termes, ils résistent à l'autorité légitime de l'État", a-t-il poursuivi.


Cela suggère donc au cardinal que résister à l'immigration massive de musulmans dans son pays est un acte louable de patriotisme.


"Donc, s'opposer à l'immigration musulmane à grande échelle est… un exercice responsable de son patriotisme", a-t-il déclaré.


«Oui, certaines personnes sont de vrais réfugiés. Nous devons les recevoir et les aider de toutes les manières, mais ce n'est pas le cas lorsque vous avez une immigration à grande échelle ».


Dans son discours précédant la séance de questions-réponses, le cardinal avait cité le Catéchisme catholique de 1992 concernant l'immigration, citant des passages selon lesquels les pays devaient faire preuve de discernement en matière de migration et avait également souligné le devoir des immigrants de respecter les coutumes et les lois de leurs pays hôtes:


"Le Catéchisme de l'Église catholique assume alors les obligations des" nations les plus prospères ..., dans la mesure de leurs possibilités, d'accueillir l'étranger en quête de la sécurité et des moyens de subsistance qu'il ne trouve pas dans son pays d'origine "

Burke a déclaré: "Un tel accueil, comme il ressort clairement du texte, n’est pas aveugle, car il dépend de la capacité des nations à accepter de tels réfugiés de leur pays et de leur impossibilité de trouver le moyen de vivre dans leurs patries. "


Burke a noté que le Catéchisme dit aussi que les immigrants doivent "respecter avec gratitude l'héritage matériel et spirituel du pays qui les reçoit, obéir à ses lois et aider à porter des fardeaux civiques".


.
territoire en héritage
territoire en héritage
Combat l'antechrist

Masculin Messages : 2071
Inscription : 04/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Éphéméride de l'Eglise  - Page 11 Empty Re: Éphéméride de l'Eglise

Message par territoire en héritage le Mer 29 Mai 2019 - 20:06

.

EXCLUSIF: Mgr Viganò dit que le Pape ment dans le dernier démenti à propos de McCarrick

sur lifesitenews du 28 mai 2019

Éphéméride de l'Eglise  - Page 11 Vigano_and_Pope_Francis_810_500_75_s_c1

https://www.lifesitenews.com/news/exclusive-abp-vigano-says-pope-is-lying-in-latest-denial-about-mccarrick

...

ROME, 28 mai 2019 ( LifeSiteNews ) -

Pour ce qui semble être la première fois, le pape François a ouvertement démenti avoir eu connaissance des activités immorales de l'ancien cardinal Théodore McCarrick, ce qui contredit directement le récit de leur conversation à ce sujet par l'archevêque Carlo Maria Viganò.

"Je ne savais rien ... rien, rien", a déclaré le pape François dans une nouvelle interview publiée mardi dans Vatican News.

En réponse, l'ancien nonce apostolique aux États-Unis a directement accusé le pape François de mentir.

Dans des commentaires adressés à LifeSite après la publication de l'interview, Mgr Viganò a déclaré: «Ce que le pape a dit à propos de ne rien savoir est un mensonge. [...] Il fait semblant de ne pas se souvenir de ce que je lui ai dit à propos de McCarrick, et il prétend que ce n'est pas lui qui m'a posé des questions sur McCarrick.

Les deux entretiens coïncident avec la publication d'une correspondance divulguée entre le pape François, le cardinal Pietro Parolin, secrétaire d'État du Vatican, et le cardinal Theodore McCarrick, confirmant que le Vatican avait été soumis à des restrictions par le Vatican en 2008, et que l'ancien cardinal (qui a laïques sur des accusations d'abus sexuel) ont beaucoup voyagé pendant le pontificat de François, jouant un rôle diplomatique clé dans l'établissement de l'accord controversé entre le Vatican et la Chine communiste.

La nouvelle interview

Dans son entretien avec la journaliste mexicaine Valentina Alazraki, le 28 mai, le pape François a cherché à expliquer pourquoi il n'avait jamais ouvertement démenti le témoignage original de l'archevêque Vigano, alors qu'il semblerait pour la première fois le nier.

Les lecteurs se rappelleront que la nouvelle du témoignage de l'ancien nonce américain a éclaté le 25 août dernier, alors que le pape Francis assistait au World Meeting Families à Dublin.
Un jour plus tard, lors d'une conférence de presse en vol à son retour à Rome, le pape a évité de poser des questions sur les allégations explosives qu'il aurait eues au sujet des violences commises par l'ancien cardinal Theodore McCarrick.

Lisez attentivement la déclaration de [Viganò ] et prenez votre propre jugement. Je ne vais pas en dire un mot », a déclaré le pape aux journalistes à bord de l'avion papal ( voir la vidéo ici ).

«Vous avez tous une capacité journalistique suffisante pour tirer des conclusions», a-t-il déclaré.

"C'est un acte de confiance", a ajouté le Saint-Père. «Quand un peu de temps s'écoulera et que vous aurez tiré des conclusions, j'en parlerai peut-être, mais j'aimerais que votre maturité professionnelle fasse ce travail. Cela vous fera du bien, vraiment.

Dans l'entretien d'aujourd'hui avec Alazraki, le journaliste et ami de longue date de Jean-Paul II a confié au pape François: «Ce silence a été très pénible, car pour la presse et pour de nombreuses personnes, quand on se tait, on se croirait mari et femme. n'est-ce pas? Vous attrapez votre mari et il ne vous répond pas. Et vous dites: "Il y a quelque chose de pourri ici."

"Alors pourquoi le silence?", Demande Alazraki au pape François. "Le moment est venu de répondre à la question que nous vous avons posée dans l'avion."

«Oui», répond le pape François. "Ceux qui ont étudié le droit romain disent que le silence est une façon de parler."

Il continue:

L'affaire Viganò: Je l'ai vue, je n'avais pas lu la lettre en entier. J'ai vu un peu et je savais déjà ce que c'était, et j'ai fait un choix: je fais confiance à l'honnêteté des journalistes et je leur ai dit: «Regardez, vous avez tout ici. Etudiez-le et tirez vos conclusions.

”Et c'est ce que vous avez fait, car vous avez fait le travail, c'était génial, et j'ai été très prudent de dire que les choses n'étaient pas là, mais trois ou quatre mois plus tard, un juge de Milan a déclaré eux quand il a été reconnu coupable.

«Vous parlez de sa famille», demande Alazraki.

"Bien sûr", répond le pape. «Je me suis tu, pourquoi devrais-je aggraver les choses. Laissez les journalistes découvrir. Et vous l'avez trouvé, vous avez trouvé ce monde entier. C'était un silence de confiance envers vous… Et le résultat était bon, c'était mieux que si j'avais commencé à expliquer, à me défendre.

Le pape François suggère que l'archevêque Viganò a été exposé comme étant peu fiable en raison d'un conflit juridique avec son frère qui a été réglé devant un tribunal de Milan.

Dans des commentaires à LifeSite, l'archevêque Viganò a rejeté la tentative du pape de mettre en doute la fiabilité de son différend avec son frère concernant la gestion de leur héritage - une question qu'il a soulignée n'avait «aucune pertinence pour les allégations concernant le cardinal McCarrick».

«Ce que le pape François a dit à propos de la décision de Milan et de ma famille n'a rien à voir avec quoi que ce soit, car cela a été complètement clarifié. Ce n'était qu'une division des biens entre frères. Je l'ai accepté pour faire la paix. Ni moi ni mon frère n'ont fait appel de la décision, alors l'histoire s'est terminée là. Et cela n'a rien à voir avec McCarrick. C'est l'une des nombreuses histoires qu'ils ont rapportées pour détruire ma crédibilité. "

Le récit de cette procédure par Mgr Viganò a été minutieusement vérifié par LifeSite [voir notre rapport ici ].

En octobre 2018, le Vatican a annoncé qu'une «étude approfondie» de tous les documents pertinents sur McCarrick conservés dans les bureaux du Vatican serait menée. On ignore toutefois pourquoi le pape François aurait besoin d'une enquête archivistique pour dire s'il était au courant des méfaits du cardinal McCarrick.

Dans ses commentaires à LifeSite, Mgr Viganò a déclaré:

«Sur le vol de retour de Dublin, le pape a déclaré aux journalistes:" Je fais confiance à votre professionnalisme. " Il a promis de fournir des documents et il ne les fournit pas. Dites-moi comment les journalistes sont censés connaître la vérité si vous ne fournissez pas les documents. Combien de temps s'est écoulé depuis que le Vatican a promis une enquête? C'est tout une contradiction. Il se contredit complètement.

«Le pape feint de ne pas se souvenir de ce que je lui ai dit à propos de McCarrick», a ajouté l' archevêque Viganò . «Il prétend que ce n’est pas lui qui m’a posé des questions sur McCarrick. Et il fait semblant de ne pas se souvenir de ce que je lui ai dit.

Au cours de l'entretien, le pape a même affirmé qu'il y avait eu des accusations selon lesquelles l'archevêque Viganò aurait été corrompu pour faire des déclarations préjudiciables à son sujet [il est obscur à qui le Saint-Père se réfère], insinuant dans le contexte une comparaison de l'ancien nonce américain à Judas Iscariot. .

Presser le pape François

Dans l'interview du 28 mai, Alazraki demande au pape Francis de savoir s'il est au courant des méfaits de l'ancien cardinal Theodore McCarrick.
«Je ne connaissais rien de McCarrick, évidemment, rien, rien», dit-il. "Je l'ai dit à plusieurs reprises, que je ne savais pas, je n'en avais aucune idée."

Il est difficile de savoir à quoi le pape François fait allusion lorsqu'il a nié avoir eu connaissance à plusieurs reprises des activités immorales de McCarrick, son refus de commenter d'une manière ou d'une autre ayant été un élément particulièrement notable du scandale.

Le pape François poursuit:
«Quand [l'archevêque Viganò] a dit qu'il m'avait parlé ce jour-là [le 23 juin 2013], qu'il était venu… je ne me souviens pas s'il me l'a dit, si c'est vrai ou non, aucune idée ! Mais vous savez que je ne connaissais rien de McCarrick; sinon je n'aurais pas gardé le silence, non?

L'archevêque Viganò a commenté cette remarque:
«Il essaie d'être intelligent, affirmant qu'il ne se souvient pas de ce que je lui ai dit, alors que c'était lui qui m'avait posé des questions sur McCarrick.

Le pape a déclaré lors de l'entretien qu'il avait un double motif. «D'abord, dit-il à Alazraki, parce que la preuve était là, vous jugez. C'était vraiment un acte de confiance. "

«Deuxièmement, ajoute-t-il, à cause de [l'exemple de Jésus], il est préférable de ne pas parler dans les moments de méchanceté, car cela aggrave la situation. Tout va aller contre toi. Le Seigneur a appris à utiliser ce chemin et je le suis.

Fuite de correspondance

La nouvelle des commentaires du pape François à propos de l'archevêque Viganò a coïncidé avec la publication mardi d'une correspondance entre Theodore McCarrick, pape François et le secrétaire d'État du Vatican, le cardinal Pietro Parolin.

La correspondance, obtenue par l'ancien assistant de Theodore McCarrick, Monseigneur américain Anthony Figueiredo, confirme que le Vatican a été soumis à des restrictions par le Vatican en 2008, et que l'ancien cardinal, laïcisé pour des accusations d'abus sexuel, a beaucoup voyagé lors du pontificat de François , jouant un rôle diplomatique clé dans l’établissement d’un accord du Vatican avec la Chine.

Interrogé aujourd'hui sur la correspondance, l'archevêque Viganò a déclaré à LifeSite que «les lettres chantaient».

«Mgr. Figueiredo était le secrétaire personnel de McCarrick lors de son arrivée à Rome », a déclaré l'ancien nonce américain. «Il a publié ces lettres de McCarrick à Parolin et au pape dans lesquelles il rend compte de ses voyages en Chine, en Iran et ailleurs. Par conséquent, ils étaient tous bien informés à ce sujet. "

Mgr Viganò a également noté que la correspondance montrait que le Vatican avait été informé du fait que McCarrick partageait un lit avec des séminaristes. "McCarrick l'a admis," dit-il.

"Pour se défendre avec le pape, McCarrick a déclaré qu'il n'avait jamais eu de relations sexuelles avec qui que ce soit, mais qu'il avait dormi dans le même lit que des séminaristes et des prêtres", a déclaré l'ancien nonce américain.

Mgr Viganò a expliqué:

C'est la même chose qu'il a dite avant la décision de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi. La peine pour le réduire à l'état laïc était basée sur des abus envers des adultes, des mineurs et des abus dans la confession.
Soit la phrase du Saint-Office [Congrégation pour la Doctrine de la Foi] est sans importance, soit ce que McCarrick a dit qu'il n'avait jamais eu de relations avec qui que ce soit, est un mensonge - tout comme ce que le Pape a dit de ne rien savoir est un mensonge, tout comme ce qu'il a dit à propos de ne pas se souvenir de ce que je lui ai dit est un mensonge, alors que c'était lui qui me l'avait demandé.

L'ancien nonce aux États-Unis a également indiqué que les lettres confirmaient l'implication du cardinal Parolin dans l'affaire McCarrick, ajoutant qu'il était temps d'enquêter sur lui.

«Comme je l'ai écrit dans mon premier témoignage en mai 2014 - lorsque l'article paru dans le Washington Times mentionnant le voyage de McCarrick en Afrique centrale -, j'ai écrit au cardinal Parolin pour lui demander: Les restrictions qui ont été imposées à McCarrick sont-elles toujours valables ou pas?"

"Parolin ne m'a jamais répondu", a déclaré l'archevêque, ajoutant que le secrétaire d'État du Vatican devrait également faire l'objet d'une enquête. "Il n'a jamais répondu à ma lettre, car c'est un total oui, comme on le voit avec l'accord avec la Chine."
.
territoire en héritage
territoire en héritage
Combat l'antechrist

Masculin Messages : 2071
Inscription : 04/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Éphéméride de l'Eglise  - Page 11 Empty Re: Éphéméride de l'Eglise

Message par Isabelle-Marie le Jeu 30 Mai 2019 - 18:49

Que le Clergé corrompu apprenne et se convertisse ! Référence sur le Blog d’Edson Glauber du 29 Mai 2019…

Éphéméride de l'Eglise  - Page 11 F4bf1-10

L’Église meurt parce que les bergers ont peur de parler avec une vérité et une clarté complètes.

Nous, évêques, devrions trembler à la pensée

de nos silences coupables,

de nos silences de complicité,

de nos silences de complaisance avec le monde.

Nous devons au peuple chrétien un enseignement clair, constant et stable.

Comment accepter si les conférences épiscopales se contredisent?

– Là où règne la confusion, Dieu ne peut pas habiter!

Je regrette que de nombreux évêques et prêtres négligent leur mission essentielle,

– à savoir leur propre sanctification et

l’annonce de l’Évangile de Jésus,

pour s’attaquer à des problèmes sociopolitiques tels

que l’environnement, la migration ou les sans-abri.

Il est légitime de rechercher de nouvelles formes d’évangélisation que le monde moderne puisse comprendre et recevoir,

– mais il est naïf et superficiel de vouloir le réconcilier à tout prix avec l’Église.

La perte du sens de Dieu est la matrice (noyau-centre) de toutes les crises.

– Aucun prêtre ne peut tirer avantage de son autorité sur le peuple de Dieu pour exposer ses idées personnelles.

– Sa parole ne lui appartient pas!

– C’est juste l’écho du Verbe éternel.

L’humanité globalisée, mondialisée, sans frontières, c’est l’enfer.

Une paroisse sans Adoration du Saint-Sacrement est une paroisse morte ou malade. (Cardinal Sarah)

Pitié Seigneur, pour les évêques désobéissants.

Seigneur pitié, pour les prêtres rebelles.

Pitié Seigneur, pour les consacrés qui vivent comme de vrais païens.

https://myriamir.wordpress.com/
Isabelle-Marie
Isabelle-Marie
MEDIATRICE
MEDIATRICE

Féminin Messages : 4514
Localisation : France
Inscription : 15/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Éphéméride de l'Eglise  - Page 11 Empty Re: Éphéméride de l'Eglise

Message par territoire en héritage le Ven 31 Mai 2019 - 13:56

.

Quid du mensonge au plus "haut niveau hiérarchique" ? Un autre document sur l'attestation du mensonge :


------------------------------------------------------------------------------------------
Irrecevable à la manière dont est traité Le Pape François avec un manque de respect insupportable !
----------------------------------------------------------------------------------------- 


Cf. aussi :

https://www.kath.net/news/68088


Lors d'entretiens, Francis avait affirmé ne pas être au courant des crimes de l'ancien cardinal McCarrick. L'ancien nonce Viganò le critique maintenant sévèrement.

Vatican (kath.net)
Après que le pape François eut récemment accordé des entretiens aux accusations de l'ancien archevêque du Nonce Carlo Maria Viganò (photo) de l'été dernier et affirmé qu'il n'avait rien su des crimes de l'ancien cardinal Theodore McCarrick, l'ancien nonce américain dit à "LifeSiteNews" à nouveau de parler et le pape explicitement accusé de mentir.

"Ce que le pape a dit à propos de ne pas savoir est un mensonge, il prétend ne pas se souvenir de ce que je lui ai dit à propos de McCarrick." Aux États-Unis Francis avait abordé la question dans une interview avec la journaliste mexicaine Valentina Alazraki, publiée par le journal espagnol Vatican News.
Alazraki, qui entretenait alors une relation amicale avec le pape Jean-Paul II, a demandé à Francis pourquoi il était resté silencieux sur le sujet et a commenté dans l'entretien: "Le moment est venu de répondre aux questions que nous avons posées dans l'avion
"Oui", répondit maintenant Francis en déclarant: "Ceux qui ont étudié le droit romain savent que le silence est aussi une façon de parler."
Il a ensuite expliqué que il n'a pas lu complètement le testament de Viganò. "J'ai vu une partie, alors je savais déjà ce que c'était et j'ai pris une décision: j'ai fait confiance à l'honnêteté des journalistes, je leur ai dit: 'Regardez, ici vous avez tout. Étudiez cela et tirez vos conclusions. "

Ensuite, Francis a évoqué dans la conversation le différend entre les deux frères Viganò sur la succession, il y a quelques mois, dans lequel l'ancien nonce devait payer une indemnité de 1,8 million d'euros à l'un de ses frères. Ce qui n’a pas été mentionné dans les médias, cependant, est que les quatre autres frères du nonce américain étaient à ses côtés à ce moment-là et le protégeaient expressément.

Viganò lui-même a été nommé par la famille en 2010 en tant qu'administrateur héréditaire. Pourquoi Francis avait mentionné cela maintenant a également surpris un peu Alazraki.
"Tu parles de sa famille?" Demanda-t-elle. "Bien sûr", a déclaré Francis, "j'étais silencieux, pourquoi devrais-je aggraver la situation, laisser les journalistes le savoir, et vous l'avez découvert, et le résultat était bon, c'était mieux que de m'expliquer ou me défendre. "

L'archevêque Viganò rejette la tentative de saper sa crédibilité en faisant référence au conflit familial. Cela n'a aucune pertinence pour le cardinal McCarrick. "Ce que le pape François a dit à propos du verdict de Milan et de ma famille n'a rien à voir avec les allégations, et cela a été entièrement clarifié. Il s'agissait simplement de diviser des frères et des soeurs, et j'ai accepté cette ordonnance du tribunal pour la paix. mon frère ou moi avons objecté, donc cette histoire est terminée et n'a rien à voir avec McCarrick. "

Viganò se rappelle alors que le pape avait promis de fournir des documents l'été dernier. Il n'a pas fait jusqu'à présent.
"S'il vous plaît, expliquez-moi comment les journalistes devraient connaître la vérité. Si vous ne leur fournissez aucune documentation, combien de temps s'est écoulé depuis que le Vatican a promis d'ouvrir une enquête? C'est une contradiction, elle se contredit complètement."

.
territoire en héritage
territoire en héritage
Combat l'antechrist

Masculin Messages : 2071
Inscription : 04/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Éphéméride de l'Eglise  - Page 11 Empty Re: Éphéméride de l'Eglise

Message par Isabelle-Marie le Lun 3 Juin 2019 - 11:32

Critiquer le Pape (extrait de "Pierre et les loups")

Il est fréquent d'entendre dire ceux qui accusent le Pape François de ceci ou cela : « Nous ne pouvons pas nous taire. Il est juste de critiquer cet évêque et même le pape ! » Mais n'est-ce pas vanité de penser que tel prêtre ou évêque est assis là-bas à Rome, passant ses journées à lire chacune de vos diatribes ? À quoi bon dès lors balancer votre vitriol ? Il est une chose d'être confus et même fâché face à certaines choses vraiment déroutantes qui filtrent hors des murs du Vatican ces jours-ci. Il en est une autre de décharger cette colère sur Internet. Qui essayons-nous d'impressionner ? Comment cela aide-t-il le Corps du Christ ? En quoi cela résout-il les divisions ? Au contraire, cela ne fait-il pas qu'aggraver les blessures, créer davantage de confusion, affaiblir davantage la foi de ceux qui sont déjà suffisamment ébranlés ? Vous ne savez rien de celui qui lit vos commentaires, ni ne savez si vous ne poussez pas certains à quitter l'Église à cause de vos déclarations imprudentes. Imaginez qu'une personne envisage de devenir catholique mais se trouve subitement effrayée par vos paroles, en vous lisant dépeindre la hiérarchie de l'Église avec de monstrueux coups de pinceau ? Je n'exagère pas en vous disant que je lis ce genre de commentaires presque tous les jours sur Internet.

Tu t'assieds, tu diffames ton frère, tu calomnies le fils de ta mère. Quand tu fais cela, devrais-je garder le silence ?
Psaume 49 (50) : 20-21

D'un autre côté, si vous vous adressez à ceux qui sont effrayés par la confusion actuelle, en leur rappelant que le Bâtisseur de notre Église est plus grand que toutes ces crises, si graves soient-elles, vous faites alors deux choses : vous affirmez premièrement la puissance du Christ à travers chaque épreuve et tribulation ; deuxièmement, vous reconnaissez la réalité de ces problèmes sans pour autant entacher la réputation d'autrui ni sa dignité.

Bien sûr, il est ironique que j'écrive ceci le jour où Mgr Carlo Maria Viganò et le Pape François se sont engagés dans un pénible échange en public, s'accusant l'un l'autre de mentir au sujet de l'ancien Cardinal Theodore McCarrick. Ces épreuves ne feront en fait qu'augmenter dans les prochains jours. Et cependant…

https://www.pierre-et-les-loups.net/critiquer-nos-bergers-471.html
Isabelle-Marie
Isabelle-Marie
MEDIATRICE
MEDIATRICE

Féminin Messages : 4514
Localisation : France
Inscription : 15/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Éphéméride de l'Eglise  - Page 11 Empty Re: Éphéméride de l'Eglise

Message par territoire en héritage le Lun 3 Juin 2019 - 15:37

.

Le discernement de Mallett (pierreetlesloups) est souvent déficient et faux, je ne m'y attarderai pas ... cependant, en l’occurrence, il dit presque vrai sur 2 choses :

- les deux discours en question accusent en fait de mensonge(s) ou plus exactement : si l'un des deux dit vrai, l'autre dit faux - entre Vigano et François ... chacun pourra se faire son intime conviction.

Mais de toute façon ce n'est pas manquer de respect (comme l'écrit la modération pour faire des coupes, une fois de plus) que d'évoquer la possibilité du péché, ici du mensonge : personne n'est parfait et ainsi saint Jean-Paul II se confessait régulièrement et un pape et un concile ont anathémisé un autre pape même après sa mort et ce n'était pas de l'irrespect ! ...

- les conséquences pour les fidèles peuvent être importantes sinon graves ...

De nouveaux éléments ici :

https://www.diakonos.be/settimo-cielo/qui-a-couvert-les-mefaits-de-mccarrick-les-silences-et-les-paroles-du-pape/



Qui a couvert les méfaits de McCarrick ? Les silences et les paroles du Pape

Éphéméride de l'Eglise  - Page 11 McCarrick2-300x257

Ces derniers jours, l’affaire Theodore E. McCarrick est revenue sur le devant de la scène, il s’agit de ce cardinal américain déchu de la pourpre cardinalice avant d’être renvoyé de l’état clérical en février dernier après avoir été reconnu coupable par la Congrégation pour la doctrine de la foi de « sollicitation en confession et violation du sixième commandement du Décalogue avec des mineurs et des adultes, avec la circonstance aggravante d’abus de pouvoir ».


Deux événements simultanés attirent de nouveau l’attention sur cette affaire : certaines déclarations du pape François dans l’interview avec Valentina Alazraki de la chaîne de télé mexicaine « Televisa » publiée en avant-première sur « Vatican News » le 28 mai et, le même jour, la publication d’un « rapport » sur les relations entre McCarrick et les hautes autorités de l’Église rédigé par son ex-secrétaire et confident, le Père Anthony J. Figuereido.


Ces deux éléments, bien loin de contribuer à résoudre cette affaire, l’aggravent plus que jamais jusqu’à en faire un cas emblématique, pas vraiment du fléau des abus sexuels commis par des ministres sacrés – des abus qui dans le cas de McCarrick ont été confirmés et condamnés – mais plutôt des protections accordées à certains abuseurs de la part des autorités de l’Église, jusqu’au plus haut niveau. Des protections qui dans le cas de McCarrick semblent très étendues et sur lesquelles la lumière est encore très loin d’être faite.

Le P. Figuereido a agrémenté les deux pages de son rapport avec des citations de lettres, de courriels et de documents encore inédits et considérés comme authentiques par des spécialistes consultés pour l’occasion.


Encore une fois, on y trouve surtout l’information que les restrictions imposées à McCarrick pendant le pontificat de Benoît XVI ne lui avaient pas été seulement transmises oralement mais qu’elles aussi avaient été mises par écrit dans une lettre de 2008 du cardinal Giovanni Battista Re, qui était à l’époque préfet de la Congrégation pour les évêques, une lettre que le même McCarrick déclare avoir immédiatement « partagée » avec l’archevêque de Washington de l’époque, le cardinal Donald Wuerl.


Le cardinal Wuerl a toujours nié avoir été au courant de quoi que ce soit, aussi bien à propos des abus commis par McCarrick que des restrictions qui lui avaient été imposées, concrètement l’obligation de se retirer à la vie privée.
Par ailleurs, McCarrick s’est toujours bien gardé de se plier à de telles restrictions, aussi bien durant le pontificat de Benoît XVI que par la suite, quand il a au contraire intensifié ses voyages dans le monde entier, y compris en Chine, de connivence avec la Secrétairerie d’État du Vatican et le cardinal Pietro Parolin.


Ce rapport contient une autre information inédite. Il s’agit des arguments avancés par McCarrick pour se défendre contre les accusations d’abus sexuels, dans une lettre adressée en 2008 au Secrétaire d’État de l’époque, Tarcisio Bertone.  Il y admettait que, oui, il avait imprudemment « partagé la couche » avec des prêtres et des séminaristes « quand la maison de vacances du diocèse était bondée » mais sans jamais avoir eu ou tenté d’entreprendre des rapports sexuels avec eux, parce qu’il les considérait comme « faisant partie de sa famille », comme il l’avait souvent fait avec ses « cousins, oncles et autres parents », en dormant dans le même lit mais toujours en tout bien tout honneur.

Comme on le sait, cette autodéfense de McCarrick – qui, à notre connaissance, n’a encore posé aucun acte de repentir public – a été battue en brèche onze ans après par le verdict de condamnation de la Congrégation pour la doctrine de la foi.


Ce qu’il reste encore à éclaircir, ce sont justement les responsabilités de nombreuses hautes autorités de l’Église qui étaient au courant de ses exactions et qui n’ont pas fait ce qu’elles auraient dû faire.
La position du cardinal Wuerl, pour prendre un exemple, est aujourd’hui plus intenable que jamais, après les révélations du rapport du P. Figuereido.


Mais par-dessus tout, le comportement du pape François n’est toujours pas clair. Il a bien essayé de justifier sa conduite dans l’interview accordée à « Televisa » mais il l’a fait en laissant beaucoup trop de questions en suspens.

Celui qui a accusé le pape François d’avoir couvert McCarrick, c’est l’ex-nonce aux États-Unis, Carla Maria Viganò, dans son « témoignage » publié la nuit du 25 au 26 août 2018.


Cette nuit-là, le pape François était à Dublin pour la clôture la rencontre mondiale des familles. Résultat, quelques heures plus tard, il était interpellé à ce sujet par la journaliste de NBC, Anna Matranga au cours de la conférence de presse sur le vol de retour à Rome.


Mgr Viganò avait rapporté que le 23 juin 2013, à l’occasion d’une brève rencontre à tu et à toi, le pape François lui avait demandé ce qu’il pensait du cardinal McCarrick et qu’il lui avait répondu que « à la Congrégation pour les évêques, il y a un dossier gros comme ça sur lui.

Il a corrompu des générations entières de séminaristes et de prêtres et le pape Benoît lui avait déjà enjoint de se retirer à une vie de prière et de pénitence. » 

En ajoutant : « Le pape n’a pas fait le moindre commentaire sur mes déclarations malgré leur gravité et on ne pouvait voir sur son visage aucune expression de surprise, comme si la chose lui était déjà connue depuis longtemps, puis il a tout de suite changé de sujet. »


Quand Anna Matranga lui a demandé si « c’était vrai », le pape François a répondu : « Je ne dirai pas un mot là-dessus ». Le pape a plutôt invité les journalistes à « étudier » eux-mêmes la crédibilité des accusations de Viganò.  Et il ajouta : « Quand un peu de temps aura passé et que vous aurez tiré les conclusions, peut-être que je parlerai ».  Enfin, une nouvelle fois invité à répondre, il promit, sans plus de « peut-être » : « Étudiez, puis je vous dirai ».


Quelques semaines plus tard, le 6 octobre, dans un communiqué, le pape François a fait savoir qu’il avait ordonné « une nouvelle analyse minutieuse de tous les documents présents dans les archives des dicastères et des bureaux du Saint-Siège » concernant McCarrick.  Tout en assurant que « le Saint-Siège ne manquera pas, en temps utile, de rendre publiques les conclusions de cette affaire ».


Mais neuf mois ont passé depuis que l’affaire a éclaté et aucun document n’a encore été publié.


Ce 29 mai, le cardinal Parolin a déclaré que l’enquête était toujours en cours et qu’ « une fois ce travail terminé, il y aura une déclaration », sans pour autant laisser entendre que ce serait pour bientôt.
Et les déclarations du pape François dans son interview par Valentina Alazraki il y a quelques jours, les premiers commentaires qu’il a prononcé en public depuis cette promesse fait dans l’avion le 26 août, sont tout sauf clarificatrices.

Aux questions de Valentina Alazraki, le Pape a surtout répondu pour justifier son silence et sa décision initiale d’inviter les journalistes à « étudier » eux-mêmes l’acte d’accusation de Viganò.


Cela parce que – a-t-il déclaré – « je n’avais pas lu toute la lettre, je n’ai fait qu’y jeter un œil et je savais déjà ce dont il s’agissait ».
A vrai dire, dans l’avion le 26 août, le pape François avait prétendu l’avoir lue en entier.
Mais maintenant, il a fait comprendre que son préjugé négatif sur l’acte d’accusation de Viganò tenait à la personnalité de l’ancien nonce, peu recommandable, selon lui,
vu que « trois ou quatre mois plus tard, il a été condamné par la justice de Milan », vu que « certains ont même écrit qu’il avait été payé » et surtout vu son « acharnement », face auquel la seule réponse à apporter était le silence, comme l’a fait Jésus « le Vendredi saint ».



En fait, le verdict du tribunal de Milan n’était en rien une « condamnation » de Viganò mais la clôture au civil d’un contentieux entre frères et sœurs concernant le partage d’un héritage important. 
Un conflit familial de longue date dont le Pape a déclaré être au courant depuis longtemps mais qu’il avait toujours choisi de taire en public pour ne pas « jeter l’opprobre » sur l’ancien nonce.  Quant à la suspicion d’un paiement occulte, François a tout de suite ajouté « Je ne sais pas, ça ne me dit rien ».  Il n’en demeure pas moins qu’à présent, il a publiquement déclaré ces deux choses, et maladroitement, en se contredisant de manière flagrante.


Á la question cruciale de savoir s’il était au courant ou pas des exactions de McCarrick, voici ce que le pape François a répondu dans l’interview à « Televisa » :


« Je n’étais au courant de de rien sur McCarrick, évidemment, rien de rien. Je l’ai dit plusieurs fois que je ne savais rien, je n’en avais pas la moindre idée.  Et quand [Viganò] dit qu’il m’a parlé ce jour-là, qu’il est venu… je ne me souviens pas s’il m’a parlé de ça, si c’est vrai ou pas.  Je n’en ai pas la moindre idée !  Vous vous doutez bien que je ne savais rien sur McCarrick, sinon je ne serai pas resté sans rien dire, non ? ».


Chez un homme doté d’une mémoire hors du commun tel que Jorge Mario Bergoglio, ce trou semble anormal. Et Viganò n’a d’ailleurs pas tardé à répondre, depuis le lieu secret où il se cache, en accusant le pape de mentir.


Qui faut-il croire à ce stade ? Viganò ou Francesco ? 

La réponse ne peut provenir que des documents conservés au Vatican, à la nonciature et dans les diocèses où McCarrick a été en pose : New York, Metuchen, Newark et Washington.
Parce que s’il était avéré que le pape François n’a jamais rien su des exactions de McCarrick, reste alors à expliquer comment cela a pu se produire, alors qu’au Vatican et aux États-Unis, il y avait un tel nombre de prélats de haut rang qui étaient au courant depuis de nombreuses années.
Si on avait l’an dernier ouvert un procès canonique en bonne et due forme contre McCarrick, tout ce réseau de protection aurait inexorablement été révélé au grand jour.


Mais au lieu de cela, on a choisi la voie expéditive du décret administratif, qui se limite à la seule personne du condamné.
Il ne reste donc qu’à attendre la publication des résultats de l’enquête documentaire annoncée le 6 octobre dernier et confirmée ces derniers jours par le cardinal Parolin.


Un article de Sandro Magister, vaticaniste à L’Espresso.

.
territoire en héritage
territoire en héritage
Combat l'antechrist

Masculin Messages : 2071
Inscription : 04/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Éphéméride de l'Eglise  - Page 11 Empty Re: Éphéméride de l'Eglise

Message par Nicolas-p le Lun 3 Juin 2019 - 16:16

il n'y a qu'une seule chose de sûre:
 
un des 2 ne dit pas toute la vérité ( je corrige car le terme de mensonge est inapproprié je m'en excuse) lequel? la est la question...
 
il faut que les documents puissent être étudiés par ceux qui en ont la légitimité (congrégation pour la doctrine de la foi?: autre?)
 
il faut prier pour les deux et Vigano comme François n'en restent pas moins cardinal et pape et nous leur devons soumission (pape) et respect (Vigano) quoi qu'ils aient pu faire ou ne pas faire.


Dernière édition par Nicolas-p le Lun 3 Juin 2019 - 20:38, édité 1 fois
Nicolas-p
Nicolas-p
Contre la Franc Maconnerie

Masculin Messages : 331
Age : 46
Localisation : aquitaine
Inscription : 01/12/2018

Revenir en haut Aller en bas

Éphéméride de l'Eglise  - Page 11 Empty Re: Éphéméride de l'Eglise

Message par olivier0 le Lun 3 Juin 2019 - 18:10

Je crois que si le pape François ment ( bien mal ) c'est qu'il a sûrement de bonnes raisons pour cela.
Je n'aimerai pas être à sa place et je comprends pourquoi il demande à ce que l'on prie pour l'évêque de Rome.
Je crois que si le Cardinal dit la vérité il le fait sûrement en toute sincérité mais en y mettant aussi peut-être de l'orgueil car il semble s'acharner et en faire une affaire de principe. Peut-être ne possède t'il pas tous les éléments pour condamner ainsi publiquement le Saint Père.
C'est juste un ressenti de ma part.
Seul Dieu voit tout et juge en toute équité.

Envoyé depuis l'appli Topic'it
olivier0
olivier0
Avec Sainte Therese de l'Enfant Jésus

Masculin Messages : 168
Age : 49
Inscription : 21/09/2018

Revenir en haut Aller en bas

Éphéméride de l'Eglise  - Page 11 Empty Re: Éphéméride de l'Eglise

Message par Nicolas-p le Lun 3 Juin 2019 - 18:22

@olivier0 a écrit:Je crois que si le pape François ment ( bien mal ) c'est qu'il a sûrement de bonnes raisons pour cela.
Je n'aimerai pas être à sa place et je comprends pourquoi il demande à ce que l'on prie pour l'évêque de Rome.
Je crois que si le Cardinal dit la vérité il le fait sûrement en toute sincérité mais en y mettant aussi peut-être de l'orgueil car il semble s'acharner et en faire une affaire de principe. Peut-être ne possède t'il pas tous les éléments pour condamner ainsi publiquement le Saint Père.
C'est juste un ressenti de ma part.
Seul Dieu voit tout et juge en toute équité.

Envoyé depuis l'appli Topic'it
cela me semble très pertinent.

Vigano ne me semble pas être un mauvais bougre et plutôt sincère et personnellement je trouve que  ses déclarations l'on mis dans la "mouise" et ne lui ont rien rapporté... à part un intérêt obscur à dénigrer le pape que nous ne connaitrions pas...je ne vois pas l'intérêt personnel qu'il aurait pu avoir à se mettre dans une telle situation...

son erreur à  probablement été de rendre publiquement responsable le pape.

quand au pape, j'avoue ne pas savoir et quoi qu'il en soit je lui doit comme tout catholique obéissance et respect.... c'est ce que nous demande le christ et si ce qu'il fait n'est pas correcte c'est surement que le christ par ce biais nous met à l'épreuve pour tester notre fidélité. c'est dans l'adversité que la fidélité se révèle.

car qui n'est plus fidèle au pape ou à l'église n'est plus fidèle au christ.


fidélité ne veux pas dire suivre aveuglément mais respecter, rester unie à l'église et la papauté quoi qu'il arrive


Dernière édition par Nicolas-p le Lun 3 Juin 2019 - 20:39, édité 1 fois
Nicolas-p
Nicolas-p
Contre la Franc Maconnerie

Masculin Messages : 331
Age : 46
Localisation : aquitaine
Inscription : 01/12/2018

Revenir en haut Aller en bas

Éphéméride de l'Eglise  - Page 11 Empty Re: Éphéméride de l'Eglise

Message par Père Nathan le Lun 3 Juin 2019 - 20:04

aucun intérêt
et même malsain,
ttes ces considérations contraires aux Parfums de l'Esprit Saint ...

"menteurs" : non mais quoi encore ?
Faut être dingue !


Et si on écoutait les Saints que Dieu nous donne, je veux dire le Saint Père

tranquillement


Réconfortant, facile à comprendre, impossible à recevoir dans ces esprits doubles





Allez !
Allons sur du vrai, du réel, du pas trafiqué par vomisseurs et baveurs  :




Père Nathan
Père Nathan
PERE SPIRITUEL DU FORUM
PERE SPIRITUEL DU FORUM

Masculin Messages : 3752
Age : 68
Localisation : Assignation : Rimont (diocèse d'Autun)
Inscription : 13/07/2008

http://catholiquedu.net

Revenir en haut Aller en bas

Éphéméride de l'Eglise  - Page 11 Empty Re: Éphéméride de l'Eglise

Message par Nicolas-p le Lun 3 Juin 2019 - 20:32

Bon le terme est un peu fort peut être et sûrement déplacé car il s'agit d'un jugement dont on ferait mieux de se garder.  

J'ai corrigé mon post car certains termes choquant étaient déplacés veuillez m'en excuser.
Néanmoins ce n'est pas la clarté qui prime dans ses échanges entre vigano et notre saint père. .. et cela favorise une certaine confusion qui perturbe.

Quand l'un dit qu'il a averti le pape directement et notre saint père François dit qu'il n En a rien su... comment appelle t'on cela mon père...
Disent ils la vérité ? Cela pose question.


Dernière édition par Nicolas-p le Lun 3 Juin 2019 - 20:55, édité 3 fois
Nicolas-p
Nicolas-p
Contre la Franc Maconnerie

Masculin Messages : 331
Age : 46
Localisation : aquitaine
Inscription : 01/12/2018

Revenir en haut Aller en bas

Éphéméride de l'Eglise  - Page 11 Empty Re: Éphéméride de l'Eglise

Message par territoire en héritage le Lun 3 Juin 2019 - 20:39

@olivier0 a écrit:Je crois que si le pape François ment ( bien mal ) c'est qu'il a sûrement de bonnes raisons pour cela.
Je n'aimerai pas être à sa place et je comprends pourquoi il demande à ce que l'on prie pour l'évêque de Rome.
Je crois que si le Cardinal dit la vérité il le fait sûrement en toute sincérité mais en y mettant aussi peut-être de l'orgueil car il semble s'acharner et en faire une affaire de principe. Peut-être ne possède t'il pas tous les éléments pour condamner ainsi publiquement le Saint Père.
C'est juste un ressenti de ma part.
Seul Dieu voit tout et juge en toute équité.

Envoyé depuis l'appli Topic'it

Oui ... sauf que Vigano a explicitement dit qu'il ne voulait pas se présenter devant le Seigneur en ayant caché cette vérité tout simplement ... il veut sa conscience tranquille même au prix de l'exil en secret à cause des dangers qui le menacent ...
Ceci répond aussi à Nicolas-p.

Il faut reconnaître aussi cette affaire d'énorme soubassement homosexualiste parmi les hauts dirigeants ecclésiaux de l'Eglise catholique qui est l'un des deux "piliers" de la sape contre l'Eglise catholique comme l'a rappelé de façon fracassante récemment le pape (émérite) Benoit XVI, l'autre "pilier" étant la "mise de côté", "l'oubli" (hélas) de notre Seigneur ! ... (en résumé)

La mise en exergue, en valeur, en puissance de tous ces dirigeants ecclésiastiques "de haut rang" n'a d'ailleurs pas été stoppée par le Vatican qui les a promus : ils sont là et bien là sauf un à priori (Monsieur McCarrick) et encore de justesse parce qu'il n'était vraiment plus possible de faire autrement ... !

Sinon c'est bien un socle puissant de maçonnerie ecclésiastique qui est ancré dans l'Eglise plus que jamais : la maçonnerie ecclésiastique annoncée par la Sainte Vierge Marie à Don Gobbi au Mouvement Sacerdotal Marial (livre bleu) - ... Cf. aussi la juxtaposition des 2 églises prophétisée par exemple par Anne Catherine Emmerich dont l'une essaie de détruire l'autre par son action souterraine d'enfer (les démolisseurs , par ex. https://prophetesetmystiques.blogspot.com/2009/11/i-propheties-anne-catherine-emmerich.html ).

@Nicolas-p a écrit:...
quand au pape, j'avoue ne pas savoir et quoi qu'il en soit je lui doit comme tout catholique obéissance et respect serait il même un démon incarné
...

Nicolas-p il faut savoir ce que signifie obéissance :

http://www.vatican.va/archive/FRA0013/__P24.HTM

...
891 " De cette infaillibilité, le Pontife romain, chef du collège des évêques, jouit du fait même de sa charge quand, en tant que pasteur et docteur suprême de tous les fidèles, et chargé de confirmer ses frères dans la foi, il proclame, par un acte définitif, un point de doctrine touchant la foi et les mœurs (...). L’infaillibilité promise à l’Église réside aussi dans le corps des évêques quand il exerce son Magistère suprême en union avec le successeur de Pierre ", surtout dans un Concile Œcuménique (LG 25 ; cf. Vatican I : DS 3074). Lorsque par son Magistère suprême, l’Église propose quelque chose " à croire comme étant révélé par Dieu " (DV 10) et comme enseignement du Christ, " il faut adhérer dans l’obéissance de la foi à de telles définitions " (LG 25). Cette infaillibilité s’étend aussi loin que le dépôt lui-même de la Révélation divine (cf. LG 25).
892 L’assistance divine est encore donnée aux successeurs des apôtres, enseignant en communion avec le successeur de Pierre, et, d’une manière particulière, à l’évêque de Rome, Pasteur de toute l’Église, lorsque, sans arriver à une définition infaillible et sans se prononcer d’une " manière définitive ", ils proposent dans l’exercice du Magistère ordinaire un enseignement qui conduit à une meilleure intelligence de la Révélation en matière de foi et de mœurs. A cet enseignement ordinaire les fidèles doivent " donner l’assentiment religieux de leur esprit " (LG 25) qui, s’il se distingue de l’assentiment de la foi, le prolonge cependant.

http://w2.vatican.va/content/benedict-xvi/fr/homilies/2005/documents/hf_ben-xvi_hom_20050507_san-giovanni-laterano.html

...
Le Pape n'est pas un souverain absolu. Le ministère du Pape est la garantie de l'obéissance envers le Christ et envers Sa Parole
Cette autorité d'enseignement effraie un grand nombre d'hommes à l'intérieur et à l'extérieur de l'Eglise. Ils se demandent si celle-ci ne menace pas la liberté de conscience, si elle n'est pas une présomption s'opposant à la liberté de pensée. Il n'en est pas ainsi. Le pouvoir conféré par le Christ à Pierre et à ses successeurs est, au sens absolu, un mandat pour servir. L'autorité d'enseigner, dans l'Eglise, comporte un engagement au service de l'obéissance à la foi. Le Pape n'est pas un souverain absolu, dont la pensée et la volonté font loi. Au contraire:  le ministère du Pape est la garantie de l'obéissance envers le Christ et envers Sa Parole. Il ne doit pas proclamer ses propres idées, mais se soumettre constamment, ainsi que l'Eglise, à l'obéissance envers la Parole de Dieu, face à toutes les tentatives d'adaptation et d'appauvrissement, ainsi que face à tout opportunisme.
...

https://www.portstnicolas.org/eglise/ecclesiologie/le-magistere-du-pape-et-des-eveques-et-le-sens-de-la-foi-du-peuple-chretien.html

...
 
1°) Avant d’être, en certains cas très particuliers, celle du pape et des évêques, l’infaillibilité est d’abord celle de Dieu puis celle de toute l’église (LG 12 ; DV 10 ) : « Pour maintenir l’église dans la pureté de la foi transmise par les apôtres, le Christ a voulu conférer à son église une participation à sa propre infaillibilité, Lui qui est la Vérité. Par le »sens surnaturel de la foi« , le Peuple de Dieu »s’attache indéfectiblement à la foi« , sous la conduite du Magistère vivant de l’église. » (CEC §889)
2°) L’infaillibilité du magistère est une exception. Elle ne saurait être postulée : « Aucune doctrine n’est considérée comme infailliblement définie que si cela est manifestement établi » (CIC c 749-3 ). Dans la pratique, on ne peut pas dire qu’elle ait donné lieu à beaucoup d’abus, puisque, depuis la définition de l’infaillibilité pontificale au concile de Vatican I en 1870, le pape n’est intervenu qu’une seule fois « ex cathedra », pour proclamer en 1950 le dogme de l’Assomption !
Nombre de théologiens et d’évêques ont cependant été surpris, voire troublés, par l’autorité engagée par le pape Jean-Paul II dans sa lettre apostolique Ordinatio sacerdotalis du 22 mai 1994... et plus encore par le communiqué de la Congrégation pour la Doctrine de la foi présentant, après coup, cette lettre apostolique comme un « acte du Magistère pontifical ordinaire, en soi non infaillible, attestant le caractère infaillible de l’enseignement d’une doctrine déjà en possession de l’église » !
3°) Le charisme de l’infaillibilité porte sur la foi comme sur les moeurs (LG 25 ; CIC c.749 )
...


Cf aussi:

https://fr.wikipedia.org/wiki/Magist%C3%A8re_de_l%27%C3%89glise_catholique

etc ...

Par exemple s'il est question - question politique, sociale etc ... - d'approuver l'immigration massive personne n'est tenu d'y adhérer en tant qu'obéissance à l'Eglise ! ...

Il y a différents critères de discernements possibles encore, comme, par exemple :

http://lepeupledelapaix.forumactif.com/t20194-le-conclave-est-infaillible-election-d-un-pape

@Joannes Maria a écrit:...

 le Ven 15 Fév 2013 - 11:03
On sera vite fixé sur le nouveau pape et l'orthodoxie de sa doctrine.
Par exemple si il est pour le mariage des prêtres etc.

En fait le mariage des prêtres est dit exclu mais des prêtres mariés sont acceptés par François, comme déjà vu.


Etc ... vous voyez donc qu'il y a moyen de respecter la papauté en respectant l'intégrité du for interne catholique comme l'Eglise le permet expressément elle qui n'a jamais accepté le viol des consciences (il s'agit bien de l'Eglise, non de certaines personnes ... ).
.
territoire en héritage
territoire en héritage
Combat l'antechrist

Masculin Messages : 2071
Inscription : 04/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Éphéméride de l'Eglise  - Page 11 Empty Re: Éphéméride de l'Eglise

Message par Philippe-Antoine le Lun 3 Juin 2019 - 21:12

Sans vouloir manquer de respect envers les prélats qui contestent l'autorité du Pape, j'ai l'impression qu'il y a un peu de ça :

Éphéméride de l'Eglise  - Page 11 640_izno-et-bulle-couv-album-50-ans
Philippe-Antoine
Philippe-Antoine
Enfant de Dieu

Masculin Messages : 3029
Age : 66
Localisation : Grenoble
Inscription : 27/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

Éphéméride de l'Eglise  - Page 11 Empty Re: Éphéméride de l'Eglise

Message par territoire en héritage le Mar 4 Juin 2019 - 12:16

@Philippe-Antoine a écrit:Sans vouloir manquer de respect envers les prélats qui contestent l'autorité du Pape, j'ai l'impression qu'il y a un peu de ça :
...
Je veux être calife à la place du calife
...

Philippe-Antoine, certains ont des difficultés à comprendre que critiquer légitimement - pour l'infaillibilité cf. textes ci-dessus - telle ou telle opinion, profane ou non, n'est pas "contester l'autorité du pape".


D'ailleurs voici un texte de François sur le sujet :

http://lepeupledelapaix.forumactif.com/t42855p90-a-tous-ceux-qui-luttent-contre-dieu-en-critiquant-le-saint-pere-francois

https://www.cath.ch/newsf/pape-ouvre-breche-faveur-de-lordination-dhommes-maries/

“Je suis un homme tout à fait normal”

Le pape François explique aussi qu’il ne tient pas à être érigé en modèle.

"Je suis un homme tout à fait normal qui fait ce qu'il peut. Je suis pécheur et faillible.

Nous ne devons pas oublier  que l’idéalisation d’une personne est une forme subtile d’agression
.”

François rapporte aussi qu’il prie quotidiennement pour conserver sa paix intérieure et son humour. Face aux attaques contre lui ou contre l’Eglise, il affirme n’avoir pas perdu sa sérénité avec son élection. “Je peux comprendre que ma manière d’aborder les choses ne plaise pas à certains. C’est légitime et humainement enrichissant”, conclut-il (cath.ch/kna/mp)

et même :

https://fr.zenit.org/articles/je-vous-demande-de-deranger-les-pasteurs/

...
« Vous – dit ce saint – vous devez être ainsi avec les pasteurs : frapper toujours à leur porte, à leur coeur, pour qu’ils vous donnent le lait de la doctrine, le lait de la grâce et le lait de la conduite ». Et je vous demande, s’il-vous plaît, d’importuner les pasteurs, de déranger les pasteurs, nous tous pasteurs
...
Autrement dit encore par Mgr Ginoux évêque de Montauban :

https://www.lesalonbeige.fr/il-faut-decomplexer-les-catholiques-par-rapport-au-pape-quel-quil-soit/
...
Il faut décomplexer les catholiques par rapport au pape quel qu’il soit

Éphéméride de l'Eglise  - Page 11 Mgr-ginoux-gilets-jaunes_article-1050x600
Intéressante déclaration de Mgr Ginoux, évêque de Montauban, interrogé dans L’Incorrect sur divers sujets : les gilets jaunes, le MRJC, les abus sexuels, Vincent Lambert, l’immigration, l’islam… :
Éphéméride de l'Eglise  - Page 11 Capture-decran-2019-06-04-a-09-22-15
.
territoire en héritage
territoire en héritage
Combat l'antechrist

Masculin Messages : 2071
Inscription : 04/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Éphéméride de l'Eglise  - Page 11 Empty Re: Éphéméride de l'Eglise

Message par mamounette30 le Mar 4 Juin 2019 - 17:20

et puis il faut comprendre comment le pape "fonctionne" quand il parle dans un avion ou devant une foule de gens : c'est affectueux et il déborde

il n'est pas dans le style du Pontife infaillible : il parle pour exprimer amour et affection quelque soient ses auditeurs
mamounette30
mamounette30
J'ai la foi

Féminin Messages : 5
Inscription : 11/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Éphéméride de l'Eglise  - Page 11 Empty Re: Éphéméride de l'Eglise

Message par Zamie le Mar 4 Juin 2019 - 18:15

@territoire en héritage a écrit:
@Philippe-Antoine a écrit:Sans vouloir manquer de respect envers les prélats qui contestent l'autorité du Pape, j'ai l'impression qu'il y a un peu de ça :
...
Je veux être calife à la place du calife
...

Philippe-Antoine, certains ont des difficultés à comprendre que critiquer légitimement - pour l'infaillibilité cf. textes ci-dessus - telle ou telle opinion, profane ou non, n'est pas "contester l'autorité du pape".


D'ailleurs voici un texte de François sur le sujet :

http://lepeupledelapaix.forumactif.com/t42855p90-a-tous-ceux-qui-luttent-contre-dieu-en-critiquant-le-saint-pere-francois

https://www.cath.ch/newsf/pape-ouvre-breche-faveur-de-lordination-dhommes-maries/

“Je suis un homme tout à fait normal”

Le pape François explique aussi qu’il ne tient pas à être érigé en modèle.

"Je suis un homme tout à fait normal qui fait ce qu'il peut. Je suis pécheur et faillible.

Nous ne devons pas oublier  que l’idéalisation d’une personne est une forme subtile d’agression
.”

François rapporte aussi qu’il prie quotidiennement pour conserver sa paix intérieure et son humour. Face aux attaques contre lui ou contre l’Eglise, il affirme n’avoir pas perdu sa sérénité avec son élection. “Je peux comprendre que ma manière d’aborder les choses ne plaise pas à certains. C’est légitime et humainement enrichissant”, conclut-il (cath.ch/kna/mp)

et même :

https://fr.zenit.org/articles/je-vous-demande-de-deranger-les-pasteurs/

...
« Vous – dit ce saint – vous devez être ainsi avec les pasteurs : frapper toujours à leur porte, à leur coeur, pour qu’ils vous donnent le lait de la doctrine, le lait de la grâce et le lait de la conduite ». Et je vous demande, s’il-vous plaît, d’importuner les pasteurs, de déranger les pasteurs, nous tous pasteurs
...
Autrement dit encore par Mgr Ginoux évêque de Montauban :

https://www.lesalonbeige.fr/il-faut-decomplexer-les-catholiques-par-rapport-au-pape-quel-quil-soit/
...
Il faut décomplexer les catholiques par rapport au pape quel qu’il soit

Éphéméride de l'Eglise  - Page 11 Mgr-ginoux-gilets-jaunes_article-1050x600
Intéressante déclaration de Mgr Ginoux, évêque de Montauban, interrogé dans L’Incorrect sur divers sujets : les gilets jaunes, le MRJC, les abus sexuels, Vincent Lambert, l’immigration, l’islam… :
Éphéméride de l'Eglise  - Page 11 Capture-decran-2019-06-04-a-09-22-15
.
Très intéressant ce que dit Monseigneur Ginoux : " il faut décomplexer les catholiques par rapport au pape quel qu'il soit
Bravo Monseigneur !
Zamie
Zamie
En adoration

Féminin Messages : 2980
Localisation : Sud -Ouest France
Inscription : 19/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Éphéméride de l'Eglise  - Page 11 Empty Re: Éphéméride de l'Eglise

Message par territoire en héritage le Sam 8 Juin 2019 - 13:25

.

Le cardinal Walter Marx a déclaré le 4 juin 2019 au quotidien Frankfurter Rundschau que le changement de la tradition du sacerdoce célibataire dans l'Église latine (qui remonte à l'époque apostolique) pourrait avoir lieu au Synode de l'Amazonie en octobre prochain.


https://www.lifesitenews.com/news/cardinal-kasper-says-pope-will-probably-accept-married-priests-in-latin-rite-if-synod-bishops-ask-for-it

Éphéméride de l'Eglise  - Page 11 DSC_0267_810_500_75_s_c1



Cardinal Kasper: le pape François «acceptera probablement» les prêtres mariés si le synode d'Amazonie le propose


ROME, 5 juin 2019 ( LifeSiteNews ) - Le cardinal Walter Kasper a déclaré que si tous les évêques d'Amazonie proposaient que les hommes mariés soient ordonnés à la prêtrise, le pape François «l'accepterait probablement en principe».

S'exprimant avec le quotidien allemand Frankfurter Rundschau le 4 juin, l'ancien président du Conseil pontifical pour la promotion de l'unité des chrétiens a déclaré que le changement de la tradition du sacerdoce célibataire dans l'Église latine (qui remonte à l'époque apostolique) pourrait avoir lieu au Synod le l'Amazone en octobre prochain.

Le cardinal Kasper, considéré comme l'un des conseillers théologiques préférés du pape François, a déclaré lors de l'entretien que "le célibat n'est pas un dogme, il ne constitue pas une pratique inaltérable".

Il a ajouté que s'il préconisait le célibat clérical obligatoire dans le rite latin en tant que moyen de témoigner de l'engagement indéfectible du prêtre envers Christ, il ne voulait pas "exclure que, dans des situations spéciales, un homme marié puisse assumer le ministère sacerdotal".

...

Dans ses remarques à bord de l'avion papal, le pape a déclaré qu'il pourrait y avoir «une possibilité» pour le clergé marié dans «des lieux très éloignés», ajoutant que lorsqu'il y a une «nécessité pastorale, le pasteur devrait penser aux fidèles».

Les commentaires du pape ont toutefois suscité un vif intérêt, à savoir sa référence aux idées de l'évêque allemand Fritz Lobinger, dont le livre controversé de 1998, " Comme ses frères et sœurs - ordonner les dirigeants de la communauté ", prônait l'ordination d'une "équipe d'anciens" des communautés locales, y compris les hommes mariés qui n'avaient pas assisté au séminaire.

...

L'idée d'ordonner exceptionnellement les hommes mariés au sacerdoce dans le rite latin a également été ouvertement soutenue par le secrétaire d'État du Vatican, le cardinal Pietro Parolin.

Lors d'une conférence sur le célibat sacerdotal organisée à l'Université pontificale grégorienne en 2016, le cardinal Parolin a conclu son long discours en suggérant qu'une crise sacramentelle ou des «exigences d'évangélisation» pourraient justifier une telle exception à la tradition apostolique constante.

...

Dans le même temps, en mars, le cardinal brésilien Claudio Hummes, qui sera le général relator du synode amazonien, a depuis longtemps prôné l'ordination d'hommes mariés (appelé viri probati ), a fait écho à la déclaration du cardinal Parolin, affirmant que ce serait au synode de décider " oui ou non »à propos d'un tel changement, mais il sera« nécessaire de discuter »de la question au Synode amazonien.

Le cardinal Hummes a déclaré que "cela ne veut pas dire que ce soit pour le monde entier, mais pour des situations d'extrême nécessité" ", mais comme de nombreux observateurs à Rome l'ont fait remarquer, si la porte est ouverte même une fente, les évêques allemands et autrichiens pousseront pour que la même exception soit faite dans leurs pays, où les vocations à la prêtrise sont au plus bas .

...


Dans son homélie lors d'une messe pontificale à Chartres, en France, le dimanche de la Pentecôte 2018, le cardinal Robert Sarah, préfet de la Congrégation pour le culte divin et la discipline des sacrements, a déclaré que la modification proposée du célibat sacerdotal serait une «pause définitive». avec la tradition apostolique.

"Le Cardinal Sarah a dit:

Chers frères dans le sacerdoce, conservez toujours cette certitude: être unis au Christ à la croix, car le célibat sacerdotal en témoigne dans le monde! Le projet, comme il a de nouveau été repris par certaines personnes, consistait à séparer le célibat du sacerdoce en administrant le sacrement de l'ordination sacerdotale à des hommes mariés (« viri probati »), pour «des raisons pastorales ou pour subvenir à leurs besoins». disons - conduit à de graves conséquences et à une rupture définitive avec la Tradition apostolique.

Ensuite, nous établirions un sacerdoce selon des critères humains, mais nous ne continuerions pas le sacerdoce de Christ - obéissant, pauvre et chaste. En effet, le prêtre n'est pas seulement un « alter Christus » [un autre Christ], mais il est vraiment « ipse Christus », le Christ lui-même! Par conséquent, le prêtre qui suit le Christ dans l'Église sera toujours un signe de contradiction!

.
territoire en héritage
territoire en héritage
Combat l'antechrist

Masculin Messages : 2071
Inscription : 04/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Éphéméride de l'Eglise  - Page 11 Empty Re: Éphéméride de l'Eglise

Message par Zamie le Lun 10 Juin 2019 - 13:58

Rédigé par l'abbé Claude Barthe le 10 juin 2019 dans Religion



Deux cardinaux et trois évêques rappellent le magistère...




Le cardinal Burke, patron de l'Ordre souverain militaire de Malte, le cardinal Janis Pujats, archevêque émérite de Riga (Lettonie), et trois évêques, Mgr Tomash Peta, archevêque de Sainte Marie à Astana, Mgr Jan Pawel Lenga, archevêque émérite de Karaganda et Mgr Athanasius Schneider, évêque auxiliaire de Sainte-Marie d'Astana (Kazakhstan) viennent ce matin du lundi de Pentecôte de rendre publique une Declaration of Truths, « Déclaration des vérités », réaffirmant ,les enseignements de l'Église concernant les points aujourd’hui les plus mis à mal, jusqu’au plus haut niveau, dans une époque qu'ils qualifient de « confusion et désorientation doctrinales quasi universelle ». L’information et le texte de huit pages sont donnés par le vaticaniste Edward Pentin, dans le National Catholic Register.
Les rappels moraux concernent la procréation, le mariage et visent spécialement la doctrine d’Amoris lætitia qui fait difficulté :
« Quiconque, époux ou épouse, qui a obtenu un divorce civil du conjoint avec lequel il est validement marié et qui a contracté un mariage civil avec une autre personne du vivant de son conjoint légitime, et qui vit maritalement avec le partenaire civil, choisissant de rester dans cet état en pleine connaissance de la nature de l'acte posé et avec plein consentement à cet acte, est dans un état de péché mortel et ne peut donc recevoir la grâce sanctifiante, ni croître en charité. »
En prévision de l’assemblée du Synode sur l’Amazonie, dont tout porte à croire qu’il remettra en question la discipline du célibat sacerdotal, les déclarants affirment :
« La loi par laquelle les prêtres sont tenus d'observer la continence parfaite dans le célibat découle de l'exemple de Jésus-Christ et appartient à la tradition immémoriale et apostolique selon le témoignage constant des Pères de l'Église et des Pontifes Romains. Pour cette raison, cette loi ne doit pas être abolie dans l'Église romaine par la nouveauté d'un célibat sacerdotal facultatif, que ce soit au niveau local ou universel ».
Sur l’œcuménisme, ils ont ces paroles définitives :
« Le véritable œcuménisme veut que les non-catholiques entrent dans l'unité que l'Église catholique possède déjà indestructiblement en vertu de la prière du Christ, toujours entendue par son Père, "afin qu'ils soient un" (Jean 17,11) »,
Mais l’article de la Déclaration le plus fort est l’article 9, qui vise directement et terme à terme la phrase du document d’Abu Dhabi, signé conjointement par le pape François et l’imam d’Al Azhar, du 4 février 2019, portant sur le fait que Dieu voudrait la diversité des religions :
« La religion née de la foi en Jésus-Christ, le Fils incarné de Dieu et le seul Sauveur de l'humanité, est la seule religion voulue positivement par Dieu. Erronée donc l'opinion qui dit que de même que Dieu veut positivement la diversité des sexes masculin et féminin et la diversité des nations, de même il veut aussi la diversité des religions ».
Pour finir, le document en appelle au témoignage de foi des pasteurs et des fidèles, manifestant l’infaillibilité in credendo de l’Église :

« Une voix commune des Bergers et des fidèles par une déclaration précise des vérités sera sans aucun doute un moyen efficace d'aide fraternelle et filiale pour le Souverain Pontife dans la situation extraordinaire actuelle de confusion et de désorientation doctrinale générale dans la vie de l'Église ».
https://www.hommenouveau.fr/2882/religion/deux-cardinaux-et-trois-eveques-rappellent-le-magistere-br-a-la-place-du-pape--.htm
Zamie
Zamie
En adoration

Féminin Messages : 2980
Localisation : Sud -Ouest France
Inscription : 19/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Éphéméride de l'Eglise  - Page 11 Empty Re: Éphéméride de l'Eglise

Message par territoire en héritage le Mar 11 Juin 2019 - 16:33

.

@Zamie a écrit:
Mais l’article de la Déclaration le plus fort est l’article 9, qui vise directement et terme à terme la phrase du document d’Abu Dhabi, signé conjointement par le pape François et l’imam d’Al Azhar, du 4 février 2019, portant sur le fait que Dieu voudrait la diversité des religions :
« La religion née de la foi en Jésus-Christ, le Fils incarné de Dieu et le seul Sauveur de l'humanité, est la seule religion voulue positivement par Dieu. Erronée donc l'opinion qui dit que de même que Dieu veut positivement la diversité des sexes masculin et féminin et la diversité des nations, de même il veut aussi la diversité des religions ».
...



L'article 9 reprend effectivement l'affirmation :

http://w2.vatican.va/content/francesco/fr/travels/2019/outside/documents/papa-francesco_20190204_documento-fratellanza-umana.html

...
Le pluralisme et les diversités de religion, de couleur, de sexe, de race et de langue sont une sage volonté divine, par laquelle Dieu a créé les êtres humains.
...

déjà mentionnée ici :

http://lepeupledelapaix.forumactif.com/t39462p210-ephemeride-de-l-eglise
ou :
http://lepeupledelapaix.forumactif.com/t43338p30-manifeste-sur-notre-saint-pere-francois

et qui n'a jamais eu de rétractation publique officielle, mais une remarque donnée à Mgr Athanasius Schneider en privé ! ...


Le texte complet en français sur le blog de Jeanne Smits :

https://leblogdejeannesmits.blogspot.com/2019/06/declaration-verites-erreurs-communes-eglise-catholique-burke-schneider.html

A remarquer en particulier aussi, à toute fin utile ...  :

...
8. L'enfer existe et ceux qui sont condamnés à l'enfer pour n’importe quel péché mortel dont ils ne se sont pas repentis y sont punis éternellement par la Justice divine (voir Mt 25, 46). Ce ne sont pas seulement les anges déchus qui sont damnés éternellement, mais aussi des âmes humaines (voir 2 Thess 1:9 ; 2 P 3:7). Les êtres humains éternellement damnés ne seront pas anéantis, puisque leur âme est immortelle selon l'enseignement infaillible de l'Église (voir le Ve Concile du Latran, sess. 8 ).
...
...
.
territoire en héritage
territoire en héritage
Combat l'antechrist

Masculin Messages : 2071
Inscription : 04/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Éphéméride de l'Eglise  - Page 11 Empty Re: Éphéméride de l'Eglise

Message par territoire en héritage le Mar 11 Juin 2019 - 16:40

.

La renonciation de Benoît XVI

(une interview d'Aldo Maria Valli dans www.aldomariavalli.it ) :

http://benoit-et-moi.fr/2019/benot-xvi/une-interview-dam-valli.html


Benoît XVI, la renonciation, le rôle du Pape émérite

www.aldomariavalli.it
30/5/2019
Ma traduction

* * *

---

Aldo Maria Valli, Vous êtes l'auteur du livre Uno sguardo nella notte. Ripensare Benedetto. La "démission" de Benoît XVI, loin d'être tombée dans l'oubli, est d'une actualité brûlante: que sait-on du geste historique de Joseph Ratzinger?

J'ai eu l'occasion de parler longuement sur ce sujet avec divers représentants de l'Eglise et, en particulier, de la Curie romaine. Le tableau qui en ressort présente un pape, Benoît XVI, qui, déjà depuis 2010, l'annus horribilis des attaques contre l'Eglise catholique pour des cas d'abus sexuels commis par des prêtres, commence à penser à la possibilité de quitter le trône pétrinien.

Pas tant pour abandonner le navire dans de mauvaises eaux, mais parce qu'il ressent qu'il n'a pas assez de force, tant sur le plan physique que sur le plan moral, pour affronter une situation aussi difficile. Selon lui, la barque de Pierre a besoin d'un timonier plus robuste et plus décidé, capable d'ouvrir une nouvelle page et de redonner espoir à une Église qui apparaît à ce moment à la merci de la tempête.
Nous ne devons pas oublier que le Vatican est dans ces années-là, je me réfère à la période de 2010 à 2013, au centre de scandales et de controverses sans fin.

Il n'y a pas que le scandale des abus sexuels, qui se répand surtout aux États-Unis. Il y a l'affaire Vatileaks avec la fuite de documents confidentiels, il y a les tensions au sein de l'IOR avec l'introduction d'une nouvelle loi, au nom de la transparence, voulue par Benoît XVI lui-même mais contrecarrée par des forces internes au Vatican (tensions qui vont conduire au renvoi du Président de l'IOR, Gotti Tedeschi). Bref, un tableau vraiment compliqué, à l'égard duquel Benoît XVI ressent de manière de plus en plus décisive qu'il n'est plus en mesure de gouverner.

Il ne faut pas oublier l'action d'opposition, plus ou moins visible, conduite par certains cardinaux de la ligne progressiste. Comme nous l'apprendrons plus tard par les révélations de l'un d'eux, le cardinal Godfried Danneels de Bruxelles, des cardinaux tels que Kasper, Silvestrini, Van Luyn, Martini, Murphy O'Connor, Lehman, da Cruz, Husar, Hume, faisaient partie du groupe dit "la mafia de Saint-Gall" (du nom du monastère suisse où ils se rencontraient), et leur action, selon Dannells, visait non seulement à favoriser l'élection de Jorge Mario Bergoglio dans le conclave de 2013, mais aussi à créer les conditions favorables à la "démission" de Ratzinger.

A présent, il y a des cercles dans l'Église selon lesquels, à la lumière de ces révélations, l'élection de Bergoglio serait invalide, parce que la constitution apostolique Universi Dominici Gregis promulguée par Jean-Paul II interdit les complots et accords entre cardinaux pour influencer l'élection d'un pape. Mais, au-delà de cet aspect, ce que Danneels (disparu en mars de cette année) a révélé nous fait comprendre que la démission historique de Benoît XVI (11 février 2013), vécue par l'opinion publique comme un éclair dans un ciel clair, a eu en fait une longue incubation.

En tout cas, l'état de santé et l'état de fatigue ont certainement joué un rôle décisif. Comme l'a dit le père Stephan Horn, qui fut l'assistant de Ratzinger à l'Université de Ratisbonne, les médecins ont fortement conseillé à Benoît XVI de ne pas voyager, et comme une importante Journée mondiale de la Jeunesse au Brésil (juillet 2013) était en vue, Benoît XVI a pris sa grande décision au début de cette année, pour que les JMJ se tiennent avec le nouveau pape.

Quel rôle le scandale de la pédophilie a-t-il joué dans la démission de Benoît XVI?

Je dirais qu'il a eu un rôle important, mais indirect. Je veux dire que Benoît XVI n'a pas abandonné le trône pétrinien à cause de ces scandales, mais les événements liés à ces scandales ont certainement contribué, comme je l'ai déjà dit, à rendre la situation de l'Église particulièrement complexe et difficile, ce qui a amené Ratzinger à prendre conscience de la nécessité de donner à la barque de Pierre un nouveau timonier.

Permettez-moi de faire une brève parenthèse. Je ne parle jamais de "scandale de la pédophilie" car, à la lumière des faits, nous sommes confrontés non pas à des abus commis contre des mineurs, mais, dans la grande majorité des cas, à des abus commis par des religieux contre des adolescents, voire des hommes mûrs. Il s'agit donc d'éphébophilie (intérêt sexuel de l'adulte vers le milieu ou la fin de l'adolescence), conséquence directe de l'homosexualité.

Cette précision terminologique (qui me semble nécessaire pour mieux expliquer quel est le problème) étant faite, j'ajouterais que Benoît XVI, aussi longtemps qu'il le pouvait, a travaillé avec une grande efficacité pour combattre le phénomène des abus. Et même, il a certainement été le pape qui a oeuvré plus que quiconque dans cette direction. Il suffit de penser aux nouvelles normes pour les crimes les plus graves (Normae de gravioribus delictis) de 2010, qui ont accéléré les procédures pour déterminer des responsabilités, prévoient la présence de laïcs dans les tribunaux de l'Église, protègent également les personnes ayant un usage limité de la raison et introduisent le cas de la pédopornographie.

Bref, Benoît XVI ne s'est pas retiré face aux scandales, comme on a tendance à le faire croire aujourd'hui. Au contraire, il s'est battu, a pris des mesures et est intervenu plusieurs fois avec de fortes dénonciations. Pensons à la Lettre aux catholiques d'Irlande (2010), mais aussi à ce qu'il a dit à l'occasion de ses voyages aux États-Unis et en Australie, en 2008, où ses discours (basés sur deux principes: rendre justice et aider les victimes) ont été très appréciés.

Y a-t-il vraiment une dialectique entre le pontife actuel et le précédent?

...

Tandis que Ratzinger voyait dans le relativisme, qui désormais s'est introduit dans l'enseignement de l'Église, un ver qui risque de vider la foi de l'intérieur, Bergoglio semble même favoriser une certaine "liquidité" doctrinale en faveur d'une image de l'Église plus disposée à justifier et accueillir.
...
C'est pourquoi aujourd'hui dans l'Église, inutile de le cacher, il y a deux "partis", celui plus favorable à François et celui qui regrette Benoît. Jusqu'à quel point cette tension peut être endurée par l'Église sans créer de dangereuses fractures (il n'est pas rare aujourd'hui, que certains observateurs aillent même jusqu'à prévoir le risque d'un schisme), c'est un problème réel, auquel l'Église elle-même a été confrontée sans préparation adéquate.

De ce point de vue, sur la base des témoignages que j'ai recueillis, je peux dire que Benoît XVI lui-même est préoccupé. Mais quand on me demande si, de son côté, au moment de sa démission, il y avait une sous-estimation du problème, je ne sais sincèrement pas comment répondre.
Je ne sais pas si Ratzinger n'avait pas prévu les tensions qui se déclencheraient, s'il les avait sous-estimées ou, au contraire, s'il avait jugé nécessaire de les faire ressortir. Pour moi, cela reste une question non résolue. Cependant, certains indices me font penser que Ratzinger n'a pas imaginé les turbulences actuelles.
On m'a dit qu'il était convaincu que son successeur serait l'archevêque de Milan de l'époque, le cardinal Angelo Scola, ce qui aurait garanti une certaine continuité dans la ligne doctrinale et pastorale. Mais les choses se sont passées très différemment au conclave de 2013.

En quoi Ratzinger a-t-il été prophétique au sujet des événements de l'Église et du monde?

Dès les années soixante du siècle dernier, le professeur Ratzinger commença à parler d'une Église catholique qui, soumise à une dure confrontation avec la modernité, allait émerger redimensionnée, avec peu de fidèles, contrainte d'abandonner de nombreux lieux de culte.


Une Église de minorité, un petit troupeau sans influence sur les choix politiques, souvent humiliée, mais paradoxalement revigorée, car plus proche de ses origines, moins impliquée dans le pouvoir, plus simple et plus spirituelle.

Quand je pense que ce tableau a été tracé par Ratzinger à l'occasion de plusieurs émissions de radio diffusées en Allemagne en 1969, je me rends compte qu'il a vraiment vu loin. A cette époque, le Concile Vatican II (1962-1965) venait de s'achever et l'Eglise, malgré la tempête de protestations qui a suivi Soixante-huit, semblait plutôt bien équipée pour faire face aux nouveaux défis.

...

Dans ces conférences à la radio Ratzinger a été prophétique aussi parce qu'il a expliqué que l'Eglise devrait abandonner la tentation, née de la nécessité de répondre aux temps nouveaux, de réduire les prêtres à des assistants sociaux et leur travail à une proposition sociale et politique. L'Église, a-t-il dit, connaîtra une crise profonde, mais elle se régénérera, et quand les hommes réaliseront qu'ils vivent dans un monde plein de solitude et de désespoir, elle sera prête à donner espoir.
...
.
territoire en héritage
territoire en héritage
Combat l'antechrist

Masculin Messages : 2071
Inscription : 04/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Éphéméride de l'Eglise  - Page 11 Empty Re: Éphéméride de l'Eglise

Message par Yeshoua le Mar 11 Juin 2019 - 21:40

Ainsi parle Yahweh: Maudit soit l'homme qui se confie en l'homme, Qui fait de la chair son bras, Et dont  le cœur se détourne de Yahweh! 
Jerémie 17-5
Yeshoua
Yeshoua
Aime la Divine Volonté

Masculin Messages : 829
Inscription : 14/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Éphéméride de l'Eglise  - Page 11 Empty Re: Éphéméride de l'Eglise

Message par territoire en héritage le Ven 14 Juin 2019 - 14:48

@Yeshoua a écrit:
YeshouaAinsi parle Yahweh: Maudit soit l'homme qui se confie en l'homme, Qui fait de la chair son bras, Et dont  le cœur se détourne de Yahweh! 
Jerémie 17-5



Pourriez-vous expliquer le pourquoi de cette citation biblique ici ? ...
.
territoire en héritage
territoire en héritage
Combat l'antechrist

Masculin Messages : 2071
Inscription : 04/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Éphéméride de l'Eglise  - Page 11 Empty Re: Éphéméride de l'Eglise

Message par territoire en héritage le Ven 14 Juin 2019 - 14:53

.
 
Cardinal George Pell : l'audience d'appel tourne à son avantage dans l'affaire des abus sexuels qui lui sont imputés
 
 
https://leblogdejeannesmits.blogspot.com/2019/06/cardinal-george-pell-audience-appel-abus-sexuels-mineurs.html
 
Éphéméride de l'Eglise  - Page 11 Pell5_810_500_75_s_c1

 
L'audience d’appel dans l’affaire des actes pédophiles imputés au cardinal George Pell s’est achevée jeudi avec une impression positive pour la défense. Le cardinal avait interjeté appel contre sa condamnation pour abus sexuels sur mineurs à Melbourne, en Australie, au cours des années 1990.

La presse anglophone rapporte que le procureur Christopher Boyce a « bredouillé et bafouillé » au cours de son réquisitoire jeudi après-midi, tandis que les trois magistrats, Anne Ferguson, Chris Maxwell Mark Weinberg ont fait plusieurs remarques plutôt favorables à la version du Cardinal.

Les juges ont mis leur décision en délibéré et le cardinal Pell est retourné en prison, où il fêtait ce samedi son 78e anniversaire dans sa cellule où il est maintenu isolé 23 heures par jour. Il a déjà passé trois mois de sa peine de six ans dans une prison à sécurité maximale et ne pourra solliciter la libération conditionnelle avant d'avoir purgé trois ans et huit mois.

Si les juges d’appel lui donnent raison, il sera libéré immédiatement, à moins qu’ils n'ordonnent un nouveau procès. S'il est à nouveau reconnu coupable, le cardinal pourrait saisir la Haute Cour, mais contrairement à cette cour d'appel australienne, ne décide que très rarement d’approuver l'annulation de verdicts de jurés populaires réservés à la première instance.

La décision de la cour d'appel devrait en principe être rendue dans les deux prochaines semaines, mais aucune date n'a été fixée.

Des photos ont été diffusées dans les médias du monde entier montrant comment le cardinal Pell, l'ancien chef du conseil des conseillers du pape François, a été emmené menotté à la cour. Les manchettes les plus agressives l'ont qualifié de « pédophile condamné » ; les médias de gauche ont soutenu que les arguments en faveur de la poursuite ont été présentés de manière convaincante jeudi.

Pell lui-même n'a jamais cessé de proclamer son innocence ; sa défense était fondée sur le fait que le verdict était « déraisonnable » parce que le seul témoin survivant dans l'affaire n'était pas fiable, et parce qu'il y avait deux grandes irrégularités dans son procès, ce qui rendait le verdict de culpabilité du jury « douteux ».

La défense du Cardinal a été présentée mercredi par une équipe juridique renouvelée dirigée par l’avocat Bret Walker, basé à Sydney. Celui-ci a soutenu que le jury s'était gravement trompé en déclarant le Cardinal Pell coupable et qu'il y avait treize obstacles à sa condamnation qui auraient dû être pris en compte.

S'adressant aux juges qui, au cours des dernières semaines, ont étudié de très près le dossier et les vidéos de l'affaire, et qui se sont également rendus à la cathédrale où les abus allégués ont eu lieu, Walker a souligné toutes les « impossibilités » qui font selon lui que le témoignage de la victime n’est pas digne de foi.

L'un de ses principaux arguments était que le cardinal Pell, au moment où l'une des agressions aurait eu lieu, rencontrait des paroissiens à la porte ouest de la cathédrale St Patrick de Melbourne, à une distance de la sacristie qui aux yeux du droit était « aussi loin que l’autre rive du Tasman ».
« S'il était à la porte ouest, la loi de la physique signifie qu'il est littéralement et logiquement impossible que le délit se soit produit », a-t-il expliqué.

Walker a ajouté que le choriste qui a témoigné des faits était un menteur qui avait laissé libre cours à sa fantaisie.

Lors du premier interrogatoire de Pell, enregistré sur vidéo et diffusé au public, le cardinal disait d’emblée à la police que si les crimes allégués avaient eu lieu après la messe un grand jour de fête dans la sacristie (où les portes étaient toujours ouvertes et qui était toujours pleine de monde après les grand-messes) aux heures et aux endroits nommés par le témoin, il ne pouvait les avoir commis. Il avait même demandé à la police de répéter tous les détails, se montrant alors convaincu que toute accusation à son encontre tomberait d’elle-même.

En outre, il n'y avait pas d'autres témoins des abus allégués. Le deuxième choriste qui aurait subi des attouchements sexuels est mort, depuis, d'une overdose. Mais auparavant, il avait nié qu'il y ait eu des abus.

Il n'y a pas eu davantage de témoin d'un deuxième incident au cours duquel le cardinal Pell a été reconnu coupable d'avoir « tripoté » le premier enfant de chœur, alors même que le plaignant assurait que cela s'était produit au milieu d'une chorale de 50 personnes, dans un corridor bondé où se trouvaient les autres enfants, en présence d'au moins un autre prêtre.

Bien d'autres contradictions et divergences abondent. La victime principale a modifié son témoignage à plusieurs reprises, évoquant des moments et des détails différents et contradictoires au cours de déclarations successives.

Jeudi, le procureur Christopher Boyce a semblé secoué par les questions des juges et a aggravé sa situation en nommant presqu’immédiatement, par accident, le plaignant, dont le nom n'aurait pas dû être révélé, car il était mineur à l'époque des faits allégués.

Boyce a qualifié le témoignage de l'accusateur de « convaincant » en raison notamment de sa disposition à « concéder » certaines « erreurs » qu’il avait faites. Il affirma également d’une manière quelque peu incohérente que si l'accusation avait été si improbable, pourquoi l'accusateur l'aurait-il inventée ? « Vous répondez à votre propre question », répondit sèchement le juge Maxwell.

En fait, les arguments de Boyce en faveur de la culpabilité de Pell semblaient reposer sur le fait que l'ancien choriste avait décrit avec précision la sacristie où les premières agressions auraient eu lieu.
Boyce s’est trouvé bien embarrassé pour expliquer comment le prélat avait pu remonter l’aube qui lui arrivait à la cheville, vêtement sans ouverture attachée par un cordon, ainsi qu'une chasuble, et tenir ses vêtements tout en tenant la tête du garçon de ses deux mains, en réponse à une question que lui avait posée le juge Weinberg.

Les journalistes présents à l'audience ont également raconté que, lorsqu'on a demandé au maître de cérémonie Mgr Charles Portelli d'expliquer comment un prêtre portant l’ensemble de ses ornements rend aux toilettes, il a répondu : « On n’y va pas. »

Boyce a généralement fait mauvaise impression, allant même jusqu’à reconnaître que « répéter des platitudes n'est peut-être pas très utile ». Il a déjà été accusé par certains d'avoir à ce point raté son intervention que l'accusation va perdre l’affaire.

De fait, les juges n'ont pas hésité à souligner ses contradictions. Ils l'ont notamment réduit au silence en soulignant que, contrairement à ce qu'il affirmait, le témoignage de l’ancien choriste n'avait pas été si convaincant puisque, lors du premier procès, le jury n'avait pu s'entendre à l'unanimité sur la culpabilité du cardinal Pell. C’est bien pour cela que tout a été remis à plat et jugé en présence d’un nouveau jury.

Ils ont également souligné certaines faiblesses de la ligne de défense de l’avocat du Cardinal Pell appuyée sur l'« impossibilité » des agressions alléguées. Le juge Weinberg a fait remarquer que cela avait peut-être induit le jury en erreur en l'a amenant à répondre à une mauvaise question : l'abus sexuel était-il « possible » ? Telle ne devait pas être la question, a-t-il insisté. Le jury aurait dû prendre sa décision en tenant compte du fait que les procureurs doivent prouver leur cause « au-delà de tout doute raisonnable » et pas seulement démontrer que les événements étaient « tout à fait possibles » comme l'accusation l'avait soutenu.

Selon la Financial Review, le même juge a déclaré : « J'ai déjà dit dans des jugements que les jurys prennent presque toujours la décision qui convient, mais le mot important est “presque”. » Plus tard, il devait ajouter qu’« on a connu beaucoup de cas où le témoin avait semblé être véridique et crédible, mais où le verdict du jury avait été jugé douteux ».

D'autres sources ont fait remarquer que le cardinal Pell semblait s’être détendu au fur et à mesure des deux jours d'audience, prenant de nombreuses notes et « riant » à certaines plaisanteries des juges.
Le site pro-vie anglophone LifeSite a rapporté que des observateurs critiques du procès de Pell ont trouvé des similitudes frappantes entre le témoignage du principal plaignant et celui fait au cours d’une affaire qui avait été rapportée en détail par le magazine Rolling Stone il y a quelques années.


.
territoire en héritage
territoire en héritage
Combat l'antechrist

Masculin Messages : 2071
Inscription : 04/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Éphéméride de l'Eglise  - Page 11 Empty Re: Éphéméride de l'Eglise

Message par Joannes Maria le Ven 14 Juin 2019 - 18:20

Spécialement pour vous cher Territoire qui dites adhérer en toutes choses au Livre bleu...sauf, visiblement lorsque Dieu vient contrarier votre vision humaine des choses :

Voici un message extrêmement clair de la Très Sainte Vierge Marie donné à Don Stefano Gobbi en 1976, où déjà la Mère de Dieu nous dit que Satan fait tout pour nous faire croire que le Pape trahit la Vérité, ce qui est encore pire aujourd'hui sous le pontificat du Saint Père François :

Du recueil « Aux prêtres, les fils de prédilection de la Vierge » :

- extrait du message n° 108 « Votre Reine et votre Chef » donné le 22 août 1976, pages 119 et 120 :

« j) "Je suis votre Chef"

k) Vous, mes fils de prédilection, vous devez donc écouter ma voix, vous rendre dociles à mes instructions ; surtout vous devez être prêts et soumis à mes ordres.

l) Je veux faire de vous des enfants qui veulent, qui savent toujours obéir.

m) L'obéissance et la docilité : voilà l'uniforme dont Je veux vous revêtir.

n) Mes ordres, Je vous les communiquerai par la voix de ceux que mon Fils a placés au gouvernement de son Église le Pape et la Hiérarchie unie à lui.

o) Aujourd'hui, comme mon Cœur de Maman est blessé et affligé en voyant que des Prêtres, et même des Évêques, n'obéissent plus aux ordres du Vicaire de mon Fils Jésus !

p) Tout royaume divisé contre lui-­même est destiné à la défaite et à la ruine.

q) Ceux de mes pauvres fils qui n'obéissent pas, qui se rebellent, sont déjà victimes de la forme la plus subtile et la plus insidieuse de l'orgueil et cheminent vers la mort.

r) A quel point Satan, mon Adversaire dès le commencement, réussit aujourd'hui à vous tromper et à vous séduire !

s) Il vous donne l'impression d'être les gardiens de la tradition et les défenseurs de la foi alors que vous êtes les premiers à faire naufrage dans la foi et à vous laisser imperceptiblement glisser dans l'erreur.

t) Il vous persuade que le Pape trahit la Vérité et ainsi, Satan démolit le fondement sur lequel est bâtie l'Église et grâce auquel la Vérité se maintient intacte au cours des siècles.

u) Il va jusqu'à vous faire penser que, Moi­-même, Je n'approuve pas l'action du Pape, et c'est ainsi qu'en mon nom, sont diffusées des critiques acerbes contre la personne et l'œuvre du Saint ­Père.

v) Prêtres, fils de ma prédilection maternelle, soyez prudents, soyez attentifs, soyez clairvoyants car la ténèbre désormais envahit tout.

w) Comment la Maman peut ­elle publiquement critiquer les décisions du Saint ­Père, quand lui seul a grâce d'état pour l'exercice de ce sublime ministère ?


x) J'ai été silence à la voix de mon Fils ; J'ai été silence à la voix des Apôtres. Maintenant, Je suis silence d'Amour à la voix du Pape : afin qu'elle se répande de plus en plus, qu'elle soit écoutée de tous et toujours accueillie par les âmes.

y) C'est pourquoi Je suis toujours auprès de la personne de mon premier fils de prédilection, le Vicaire de mon Fils Jésus.

z) Par mon silence, Je l'aide à parler.

A) Par mon silence, Je donne force à sa parole même.

B) Mes fils Prêtres, revenez, revenez à l'amour, à l'obéissance envers le Pape, à la communion avec lui !

C) Ainsi seulement, vous pourrez appartenir à ma cohorte dont Je suis la Reine et le Chef.

D) Ainsi seulement, vous pourrez entendre mes ordres que Je donnerai par la voix même du Pape.

E) Ainsi seulement, vous pourrez combattre avec Moi en vue de la victoire certaine ; autrement, vous êtes déjà en route vers la défaite.

(...)

F) Je vous revêtirai de ma propre docilité intérieure et vous serez toujours obéissants ; Je ferai ainsi de vous des instruments aptes à ma bataille et vous verrez finalement ma victoire royale ».

En espérant que cela soit désormais clair pour nous toutes et tous ici, on ne peut faire plus précis, plus juste et plus vrai que les Paroles mêmes de la Reine du Ciel et de la terre, l'Immaculée Conception, notre tendre et si bonne Maman du Ciel.

Voulons nous l'écouter et nous sauver, ou préférons nous écouter notre gros moi et risquer la damnation éternelle ?

Nous sommes prévenus.


Vos serviteurs en Jésus et Marie.
Joannes Maria
Joannes Maria
Enfant de Dieu

Masculin Messages : 3228
Inscription : 19/05/2010

http://jeanderoquefort.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Éphéméride de l'Eglise  - Page 11 Empty Re: Éphéméride de l'Eglise

Message par territoire en héritage le Ven 14 Juin 2019 - 23:57

@Joannes Maria a écrit:...Territoire qui dites adhérer en toutes choses au Livre bleu...sauf, visiblement lorsque Dieu vient contrarier votre vision humaine des choses :

...

[édité]

...
En espérant que cela soit désormais clair pour nous toutes et tous ici, on ne peut faire plus précis, plus juste et plus vrai que les Paroles mêmes de la Reine du Ciel et de la terre, l'Immaculée Conception, notre tendre et si bonne Maman du Ciel.

Voulons nous l'écouter et nous sauver, ou préférons nous écouter notre gros moi et risquer la damnation éternelle ?

Nous sommes prévenus.

Vos serviteurs en Jésus et Marie.

Mais si vous êtes tous les deux prévenus je pense que vous pourriez déjà commencer par prendre la précaution pour vos âmes de vous abstenir par exemple de calomnier, comme déjà demandé auparavant.

A vous deux qui êtes sous le pseudonyme de Joannes Maria, je dis que prétendre être utile à la cause de Dieu et utiliser des moyens douteux, comme certains faux prophètes, (qu'on retrouve sur votre site), de demande implicite à la modération de me censurer etc ... est une illusion : cela ne vous donnera pas plus de "légitimité" ni de justesse pour vos points de vue, au contraire.

Maintenant il est surprenant que vous ne soyez pas gênés par les agissements actuels d'évêques ou hauts prélats qui étaient en claire opposition à saint Jean-Paul II et Benoît XVI et qui ont maintenant "pignon sur rue", nommés à de hauts postes ecclésiaux ou hautes fonctions actuellement et qui promeuvent :

- les uns l'homosexualisme 
- d'autres les prêtres mariés
- d'autres l'ordination des femmes
- un autre encore que le diable est un symbole
- un autre la légitimité des migrations de masses etc ...

Certainement l'infaillibilité ne s'applique pas par exemple à des opinions politiques ou à des erreurs religieuses ou des comportements fautifs et l'obligation d'obéissance par approbation, contre sa conscience, n'existe alors pas, n'est pas légitime ... De nombreux exemples existent au long des siècles concernant certains papes comme vous le savez probablement ...

Je vous rappelle l'infaillibilité énoncée dans l'Eglise catholique :

http://www.vatican.va/archive/FRA0037/_P2F.HTM

...
Can. 749 - § 1. Le Pontife Suprême, en vertu de sa charge, jouit de l'infaillibilité dans le magistère lorsque, comme Pasteur et Docteur suprême de tous les fidèles auquel il appartient de confirmer ses frères dans la foi, il proclame par un acte décisif une doctrine à tenir sur la foi ou les moeurs.
...

Considérez les paroles du pape Benoît XVI :

http://confrerieroyale.blogspot.com/2016/06/a-propos-damoris-laetitia.html


Éphéméride de l'Eglise  - Page 11 2Q==

« On doit surtout éviter l'impression que le pape (ou l'office en général) peut seulement recueillir et exprimer de temps à autre la moyenne statistique de la foi vivante, et donc qu'une décision contraire à ces valeurs statistiques moyennes (que leur constatabilité rend même problématiques) n'est pas possible.   La foi tire ses règles des données objectives de l'Écriture et du dogme, qui, dans des périodes sombres peuvent même dramatiquement disparaître de la conscience de la majorité (statistique) de la chrétienté, sans rien perdre cependant de leur caractère exigeant et contraignant.   Dans ce cas la parole du pape peut et doit sans aucun doute s'élever CONTRE les statistiques et contre le pouvoir d'une opinion, qui prétend avec force être la seule valide; et cela doit être fait avec d'autant plus de décision que le témoignage de la tradition sera plus clair (comme dans le cas supposé).   En revanche, une critique des déclarations papales sera possible et nécessaire si (dans la mesure où) il leur manque la couverture dans l'Ecriture et dans le Credo, dans la foi de l'Eglise universelle.   Là où il n'existe ni l'unanimité de l'Église universelle ni un clair témoignage des sources, une décision contraignante et exigeante n'est pas possible; si elle advenait formellement, il lui manquerait les conditions indispensables et il faudrait alors soulever le problème de sa légitimité ».
Joseph Ratzinger-Benoît XVI
Fede, ragione, verità e amore”, p. 400 (Lindau 2009)

Éphéméride de l'Eglise  - Page 11 Images?q=tbn:ANd9GcSGoz8jSAvbr55er30qzTvzFg9uAcG-vPicCdfVkB4hkFalsPqroQ« Le Pontife Romain est soumis - comme tous les fidèles - à la Parole de Dieu, à la foi catholique, et il est le garant de l’obéissance de l’Église; et, en ce sens, il est servus servorumIl ne décide pas selon son bon plaisir, mais il exprime la volonté du Seigneur qui parle à l’homme dans l’Écriture vécue et interprétée par la Tradition. En d’autres termes, "l’episkopè" du Primat a des limites qui viennent de la loi divine et de la constitution divine inviolable de l’Église, telle qu’elle est contenue dans la Révélation ».

Congrégation pour la Doctrine de la Foi, "La primauté du Successeur de Pierre dans le mystère de l'Église" (1998)

http://w2.vatican.va/content/benedict-xvi/fr/homilies/2005/documents/hf_ben-xvi_hom_20050507_san-giovanni-laterano.html

...
Le Pape n'est pas un souverain absolu. Le ministère du Pape est la garantie de l'obéissance envers le Christ et envers Sa Parole

Cette autorité d'enseignement effraie un grand nombre d'hommes à l'intérieur et à l'extérieur de l'Eglise.
Ils se demandent si celle-ci ne menace pas la liberté de conscience, si elle n'est pas une présomption s'opposant à la liberté de pensée.

Il n'en est pas ainsi.

Le pouvoir conféré par le Christ à Pierre et à ses successeurs est, au sens absolu, un mandat pour servir. L'autorité d'enseigner, dans l'Eglise, comporte un engagement au service de l'obéissance à la foi. Le Pape n'est pas un souverain absolu, dont la pensée et la volonté font loi. Au contraire:  le ministère du Pape est la garantie de l'obéissance envers le Christ et envers Sa Parole.

Il ne doit pas proclamer ses propres idées, mais se soumettre constamment, ainsi que l'Eglise, à l'obéissance envers la Parole de Dieu
, face à toutes les tentatives d'adaptation et d'appauvrissement, ainsi que face à tout opportunisme.

Il y aurait encore beaucoup à dire mais souvent vous n'en tenez pas compte, alors voilà  ...

Je souhaite pour vous la guérison de votre aveuglement …

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------
nous professons l'amour du Pape François, relisez notre charte dont vous ne tenez aucun compte ! quel exemple donne des chrétiens qui se tirent des balles dans les pattes, à commencer envers celui qui est à leur tête, en se fiant à des articles qui le trainent dans la boue. Voyez plutôt les actes des saints et mystiques dont l'obéissance et la fidélité au Saint Père, à travers toute l'histoire de la Papauté, ont toujours été parfaites !
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------- 


.
territoire en héritage
territoire en héritage
Combat l'antechrist

Masculin Messages : 2071
Inscription : 04/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Éphéméride de l'Eglise  - Page 11 Empty Re: Éphéméride de l'Eglise

Message par Nicolas-p le Sam 15 Juin 2019 - 9:10

@territoire en héritage a écrit:
@Joannes Maria a écrit:...Territoire qui dites adhérer en toutes choses au Livre bleu...sauf, visiblement lorsque Dieu vient contrarier votre vision humaine des choses :

...

édité

...
En espérant que cela soit désormais clair pour nous toutes et tous ici, on ne peut faire plus précis, plus juste et plus vrai que les Paroles mêmes de la Reine du Ciel et de la terre, l'Immaculée Conception, notre tendre et si bonne Maman du Ciel.

Voulons nous l'écouter et nous sauver, ou préférons nous écouter notre gros moi et risquer la damnation éternelle ?

Nous sommes prévenus.

Vos serviteurs en Jésus et Marie.

Mais si vous êtes tous les deux prévenus je pense que vous pourriez déjà commencer par prendre la précaution pour vos âmes de vous abstenir par exemple de calomnier, comme déjà demandé auparavant.

A vous deux qui êtes sous le pseudonyme de Joannes Maria, je dis que prétendre être utile à la cause de Dieu et utiliser des moyens douteux, comme certains faux prophètes, (qu'on retrouve sur votre site), de demande implicite à la modération de me censurer etc ... est une illusion : cela ne vous donnera pas plus de "légitimité" ni de justesse pour vos points de vue, au contraire.

Maintenant il est surprenant que vous ne soyez pas gênés par les agissements actuels d'évêques ou hauts prélats qui étaient en claire opposition à saint Jean-Paul II et Benoît XVI et qui ont maintenant "pignon sur rue", nommés à de hauts postes ecclésiaux ou hautes fonctions actuellement et qui promeuvent :

- les uns l'homosexualisme 
- d'autres les prêtres mariés
- d'autres l'ordination des femmes
- un autre encore que le diable est un symbole
- un autre la légitimité des migrations de masses etc ...

Certainement l'infaillibilité ne s'applique pas par exemple à des opinions politiques ou à des erreurs religieuses ou des comportements fautifs et l'obligation d'obéissance par approbation, contre sa conscience, n'existe alors pas, n'est pas légitime ... De nombreux exemples existent au long des siècles concernant certains papes comme vous le savez probablement ...

Je vous rappelle l'infaillibilité énoncée dans l'Eglise catholique :

http://www.vatican.va/archive/FRA0037/_P2F.HTM

...
Can. 749 - § 1. Le Pontife Suprême, en vertu de sa charge, jouit de l'infaillibilité dans le magistère lorsque, comme Pasteur et Docteur suprême de tous les fidèles auquel il appartient de confirmer ses frères dans la foi, il proclame par un acte décisif une doctrine à tenir sur la foi ou les moeurs.
...

Considérez les paroles du pape Benoît XVI :

http://confrerieroyale.blogspot.com/2016/06/a-propos-damoris-laetitia.html


Éphéméride de l'Eglise  - Page 11 2Q==

« On doit surtout éviter l'impression que le pape (ou l'office en général) peut seulement recueillir et exprimer de temps à autre la moyenne statistique de la foi vivante, et donc qu'une décision contraire à ces valeurs statistiques moyennes (que leur constatabilité rend même problématiques) n'est pas possible.   La foi tire ses règles des données objectives de l'Écriture et du dogme, qui, dans des périodes sombres peuvent même dramatiquement disparaître de la conscience de la majorité (statistique) de la chrétienté, sans rien perdre cependant de leur caractère exigeant et contraignant.   Dans ce cas la parole du pape peut et doit sans aucun doute s'élever CONTRE les statistiques et contre le pouvoir d'une opinion, qui prétend avec force être la seule valide; et cela doit être fait avec d'autant plus de décision que le témoignage de la tradition sera plus clair (comme dans le cas supposé).   En revanche, une critique des déclarations papales sera possible et nécessaire si (dans la mesure où) il leur manque la couverture dans l'Ecriture et dans le Credo, dans la foi de l'Eglise universelle.   Là où il n'existe ni l'unanimité de l'Église universelle ni un clair témoignage des sources, une décision contraignante et exigeante n'est pas possible; si elle advenait formellement, il lui manquerait les conditions indispensables et il faudrait alors soulever le problème de sa légitimité ».
Joseph Ratzinger-Benoît XVI
Fede, ragione, verità e amore”, p. 400 (Lindau 2009)

Éphéméride de l'Eglise  - Page 11 Images?q=tbn:ANd9GcSGoz8jSAvbr55er30qzTvzFg9uAcG-vPicCdfVkB4hkFalsPqroQ« Le Pontife Romain est soumis - comme tous les fidèles - à la Parole de Dieu, à la foi catholique, et il est le garant de l’obéissance de l’Église; et, en ce sens, il est servus servorumIl ne décide pas selon son bon plaisir, mais il exprime la volonté du Seigneur qui parle à l’homme dans l’Écriture vécue et interprétée par la Tradition. En d’autres termes, "l’episkopè" du Primat a des limites qui viennent de la loi divine et de la constitution divine inviolable de l’Église, telle qu’elle est contenue dans la Révélation ».

Congrégation pour la Doctrine de la Foi, "La primauté du Successeur de Pierre dans le mystère de l'Église" (1998)

[size=42]http://w2.vatican.va/content/benedict-xvi/fr/homilies/2005/documents/hf_ben-xvi_hom_20050507_san-giovanni-laterano.html[/size]

...
Le Pape n'est pas un souverain absolu. Le ministère du Pape est la garantie de l'obéissance envers le Christ et envers Sa Parole

Cette autorité d'enseignement effraie un grand nombre d'hommes à l'intérieur et à l'extérieur de l'Eglise.
Ils se demandent si celle-ci ne menace pas la liberté de conscience, si elle n'est pas une présomption s'opposant à la liberté de pensée.

Il n'en est pas ainsi.

Le pouvoir conféré par le Christ à Pierre et à ses successeurs est, au sens absolu, un mandat pour servir. L'autorité d'enseigner, dans l'Eglise, comporte un engagement au service de l'obéissance à la foi. Le Pape n'est pas un souverain absolu, dont la pensée et la volonté font loi. Au contraire:  le ministère du Pape est la garantie de l'obéissance envers le Christ et envers Sa Parole.

Il ne doit pas proclamer ses propres idées, mais se soumettre constamment, ainsi que l'Eglise, à l'obéissance envers la Parole de Dieu
, face à toutes les tentatives d'adaptation et d'appauvrissement, ainsi que face à tout opportunisme.

Il y aurait encore beaucoup à dire mais souvent vous n'en tenez pas compte, alors voilà  ...

Je souhaite pour vous la guérison de votre aveuglement ...
.
Parfaitement d'accord. 

Je ne pense pas que la modération ai conscience que cette persone qui n'est (que je sache) ni prêtre ni théologien ni représentant de l'église catholique, de bonne foi  certes mais un peu "aveuglé" par sa mission dont il se croit investi peut induire certains en erreur par son site.

Territoire en Héritage est-il prêtre, théologien, représentant de l'Eglise catholique à un titre spécial qui lui donne d'être un utile redresseur de torts ?
Nicolas-p
Nicolas-p
Contre la Franc Maconnerie

Masculin Messages : 331
Age : 46
Localisation : aquitaine
Inscription : 01/12/2018

Revenir en haut Aller en bas

Éphéméride de l'Eglise  - Page 11 Empty Re: Éphéméride de l'Eglise

Message par Nicolas-p le Sam 15 Juin 2019 - 9:51

Je n en sait rien mais promouvoir à tour de bras son site sur votre forum avec des erreurs ( promotion de mystiques non reconnus présentés comme digne de confiance et véritables)  ne vous pose aucun problème ??

Certains pourraient prendre pour vrai tout ce qui est écrit.
Personnellement cela m'interpelle.
Nicolas-p
Nicolas-p
Contre la Franc Maconnerie

Masculin Messages : 331
Age : 46
Localisation : aquitaine
Inscription : 01/12/2018

Revenir en haut Aller en bas

Éphéméride de l'Eglise  - Page 11 Empty Re: Éphéméride de l'Eglise

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 11 sur 12 Précédent  1, 2, 3 ... , 10, 11, 12  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum