Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX



Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum. Notre mail : moderateurlepeupledelapaix@yahoo.com

Bioéthique manipulations modifications génétiques

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Bioéthique manipulations modifications génétiques

Message par Jesus Christ est mon Dieu le Dim 16 Déc 2007 - 14:26

Bioéthique : pour un réveil des consciences




Avortement , contraception et sida


https://www.dailymotion.com/JCMD67/video/x3rwgs_avortement-contraception-et-sida_family
avatar
Jesus Christ est mon Dieu
Aime le chapelet

Messages : 414
Localisation : La Nouvelle Jérusalem.
Inscription : 03/04/2006

http://foicatholique.cultureforum.net/

Revenir en haut Aller en bas

Evénements : journées bioéthique Paray le Monial 11 -13 nov

Message par azais le Ven 28 Oct 2016 - 12:23

 La Bioéthique est un terme qui traite de la génétique qui inclut en sa menace principale: le Clonage humain  
 Cette non - procréation qu'est le clonage humain  est une agression contre la Conception humaine, le fondement de la Procréation , la Source et l'essence de la nature humaine .
 NE PAS S'EN PREOCCUPER EST TRES TRES GRAVE . 


Elle est un crime contre l'humanité ( Nuremberg déclaration des Droits de l'homme ) , contre l'espèce humaine ( Conseil National Ethique CNE ) un "Abime qui s'ouvre pour toute l'humanité "( Mgr Sgrecia , Academis Pontificale pour la Vie 2002 ) " Une Transgressions sans precedent " ( Card Barbarin , 2003 , CEF Lyon ), .. l'Abomination de la Désolation ( exégèse CESHE de daniel 9, 27 )

Le gros ennui ou  problème de ces journées animées par la Cté Emmanuel : la diffusion de fascicules bioéthiques qui ne disent pas la vérité sur le clonage humain, sa légalisation en France en particulier depuis 2013 avec des embryons humains dans nos PMA, et sa non interdiction à l'ONU ... et pas un mot pendant leurs journées sur le sujet !

Comme Journées d'information sur la Bioéthique tous les ans, on ne peut pas faire mieux comme manquement et faute d'intelligence ou même de souci élémentaire de la vérité. Ces journées seront-elles différentes de ce point de vue des 11 années successives précédentes?

voici leur annonce sur leur page Face book 

Les Journées de Bioéthique
Comment agir en vérité tout en demeurant miséricordieux, lorsque l'on chercher à défendre la vie et la dignité de la personne humaine ? 
Monseigneur de Germay, évêque d'Ajaccio, viendra nous donner des pistes de réflexion et de discernement, et nous aider à mettre en cohérence notre attitude avec nos paroles.

 
Aux Journées de Bioéthique à Paray le Monial les 11, 12 et 13 Novembre prochain !




1 partage
6 commentaires

     Bruno de Vergeron Voir ci-après un article qui dit que de fait le clonage humain en France est légal . Et non pas comme le disent ces journées depuis 10 ans (et es Brochures Cté Emmanuel) soi disant interdites : en résumé ne vous inquiétez pas ! 
        Or Les chercheurs et médecins peuvent donc le pratiquer sans risque d'être juridiquement pénalisés ou poursuivis dans nos maternités équipées de Centres de PMA (Procréation Médicales Assistées), c'est à dire là où sont proposées depuis 20 ans des Fécondations In Vitro ( FIVE) et congélations d'embryons humains 
SURTOUT N'EN PARLONS PAS A CES JOURNEES BIOETHIQUES ET LOUONS LE SEIGNEUR 

 https://www.facebook.com/notes/bruno-de-vergeron/le-clonage-humain-est-il-autorisé-en-france-par-la-loi-bioéthique-oui-pourquoi-d/80635873271903
le clonage humain est il autorisé en France par la Loi bioéthique : oui . Pourquoi ? Décryptage des textes de la Loi
 Résumé : Le clonage humain jusqu'à sa  libéralisation, totale, en 2013 
=> Légalisation "en douceur" en 2004, (dérogations pour 5 ans à l’interdiction du clonage thérapeutique, qui d’ailleurs ne portait pas sur la «conception» du clone mais sa «constitution» (développement jusqu’au 7è jour). Pour le clonage reproductif...
Lire la suite  : en 3 articles décryptage des lois Bioéthiques [size=12]de 2004 , 20011 et 2013
[/size]

 FACE ce au SILENCE COMPLICE une seule solution : veiller jeûner Prier 
 (Jésus à une personne qui vit la passion comme Marthe robin depuis 17 ans)
 Michel Carta Ce que dit Bruno de Vergeron mérite notre attention. Et celle de nos évêques, en dehors de toute idée préconçue. J'appuie les messages de Bruno de Vergeron.


Dernière édition par azais le Lun 31 Oct 2016 - 11:38, édité 1 fois
avatar
azais
Dans la prière

Masculin Messages : 5382
Age : 67
Inscription : 10/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bioéthique manipulations modifications génétiques

Message par Isabelle-Marie le Sam 29 Oct 2016 - 12:42

@azais a écrit: La Bioéthique est un terme qui traite de la génétique qui inclut en sa menace principale: le Clonage humain  (..) le clonage humain  est une agression contre la Conception humaine, le fondement de la Procréation , la Source et l'Essence de la nature humaine .

 NE PAS S'EN PREOCCUPER EST TRES TRES GRAVE :  Elle est un crime contre l'humanité (Nuremberg déclaration des Droits de l'homme) , contre l'espèce humaine (Conseil National Ethique CNE) un "Abime qui s'ouvre pour toute l'humanité "(Mgr Sgrecia , Academie Pontificale pour la Vie 2002) " Une Transgression sans precedent " (Card Barbarin, 2003, CEF Lyon ), .. l'Abomination de la Désolation (exégèse CESHE de Daniel 9, 27 )

Le gros problème de ces journées des 11-13 novembre à Paray le Monial animées par la Cté Emmanuel : la diffusion de fascicules bioéthiques qui ne disent pas la vérité sur le clonage humain, sa légalisation en France depuis 2004 (Et, en particulier depuis 2013 avec des embryons humains dans nos PMA), et sa non interdiction à l'ONU ... et PAS UN MOT PENDANT CES JOURNEES DEPUIS 10 ANS !

Comme Journées Bioéthique annuelles on ne peut pas faire mieux comme faute et manquement au souci élémentaire de la vérité. Ces journées seront-elles différentes de ce point de vue des 11 années successives précédentes?

voici leur annonce sur leur page Face book  Les Journées de Bioéthique
Comment agir en vérité tout en demeurant miséricordieux, lorsque l'on chercher à défendre la vie et la dignité de la personne humaine ? 
Monseigneur de Germay, évêque d'Ajaccio, viendra nous donner des pistes de réflexion et de discernement, et nous aider à mettre en cohérence notre attitude avec nos paroles.

Aux Journées de Bioéthique à Paray le Monial les 11, 12 et 13 Novembre prochain !



1 partage
6 commentaires

     Bruno de Vergeron Voir ci-après  un article qui dit que de  fait le clonage humain est légal en France et non pas interdit (Brochures Cté Emmanuel à ses sessions Biotiques). Les chercheurs et médecins peuvent donc le pratiquer sans risque d'être juridiquement pénalisés ou poursuivis dans nos maternités équipées de Centres de PMA (Procréation Médicales Assistées), c'est à dire là où sont proposées depuis 20 ans des Fécondations In Vitro (FIVE) et congélations d'embryons humains 

 https://www.facebook.com/notes/bruno-de-vergeron/le-clonage-humain-est-il-autorisé-en-france-par-la-loi-bioéthique-oui-pourquoi-d/80635873271903
le clonage humain est il autorisé en France par la Loi bioéthique : oui . Pourquoi ? Décryptage des textes de la Loi  Résumé : Le clonage humain jusqu'à sa  libéralisation, totale, en 2013 
=> Légalisation "en douceur" en 2004, (dérogations pour 5 ans à l’interdiction du clonage thérapeutique, qui d’ailleurs ne portait pas sur la «conception» du clone mais sa «constitution» (développement jusqu’au 7è jour). Pour le clonage reproductif... dérogations dès 2004 à des fins de prévention et traitement des maladies embryonnaire( autrement dit la stérilité des parents et les maladies embryonnaires)
Lire la suite  : en 3 articles décryptage des lois Bioéthiques [size=12]de 2004 , 20011 et 2013
[/size]

 FACE a ce SILENCE COMPLICE une seule solution :
Veiller Jeûner Prier 
 (Jésus à une personne qui vit la passion comme Marthe robin depuis 17 ans)
 Michel Carta Ce que dit Bruno de Vergeron mérite notre attention. Et celle de nos évêques, en dehors de toute idée préconçue. J'appuie les messages de Bruno de Vergeron.
Que l'épée de vérité de Notre Seigneur Jésus-Christ fasse toute justice, et la lumière sur cette question, pour que cesse ce scandale, qui éclabousse d'abord notre Eglise.
avatar
Isabelle-Marie
MEDIATRICE
MEDIATRICE

Féminin Messages : 3484
Localisation : France
Inscription : 15/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bioéthique manipulations modifications génétiques

Message par véronique69 le Sam 29 Oct 2016 - 18:02

La Communauté de l'Emmanuel est donc bien informée de la question du clonage et du meshom. Elle ne pourra pas dire : je ne savais pas. Si elle persiste à ne pas vouloir adhérer à ce que lui a montré clairement Vigilance-Clonage, elle est sur le point d'être COMPLICE éclairée DU MESHOM en toute connaissance de cause.

Prions instamment le Seigneur pour qu'ils écoutent les paroles de Vérité de Mgr de Germay, Evêque d'Ajaccio qui lui sait ce que veut dire "l'Abomination de la Désolation.

Des responsables de l'Emmanuel ont été au Rwanda, terre de martyrs, pour prier l'Esprit-Saint de les renouveler pour porter le témoignage de la Vérité, aidés de leurs frères africains forts dans la foi.
Etre renouvelés , cela veut dire accepter de se remettre en cause, d'avoir le courage et l'humilité de reconnaître les erreurs. C'est une erreur de ne pas s'associer au combat pour la vérité de ce qui est en France , en particulier , en matière de lois et de pratiques dans nos PMA  légalement et à l'insu de tous, à cause de tels SILENCES et informations erronées (dont vigilance clonage illustre la réalité) et au contraire de s'y opposer avec une certain violence bien éloignée de la douceur du COEUR DE JESUS dont ils se réclament et qui a dit : "Je SUIS DOUX ET HUMBLE DE COEUR.
Nous avons tous à travailler pour être davantage dans la ressemblance avec le Cœur de Jésus dans Sa Douceur et Son Humilité.

véronique69
Avec le Pape François

Féminin Messages : 972
Inscription : 09/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bioéthique manipulations modifications génétiques

Message par véronique69 le Dim 30 Oct 2016 - 2:52

Ces journées, si elles sont à l'écoute respectueuse de Mgr de Germay sont donc très importantes sinon capitales pour que cesse dans l'Eglise l'OMERTA par rapport à l'Abomination de la Désolation comme le démontrent depuis tant d'années avec persévérance et  courage, et dans l'incompréhension, les travaux de Vigilance-Clonage.
Cette omerta est entretenue par les courants qui tiennent une place importante dans l'Eglise : Cté de l'Emmanuel, Cté St Jean, responsables de la Manif pour tous surtout en la personne de Tugdual Derville, le Primat des Gaules  qui sans s'être opposé d'une façon frontale peut-être ne s'est plus impliqué.

Que ces journées puissent enfin ouvrir  la brèche pour faire jaillir le Repentir Mondial qui ouvrira la porte à une plus grande Effusion de la Grâce qui aidera au relèvement et à la restauration spirituelle du monde.

véronique69
Avec le Pape François

Féminin Messages : 972
Inscription : 09/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bioéthique manipulations modifications génétiques

Message par azais le Dim 30 Oct 2016 - 10:43

S.O.S.

Merci pour vos prières Merci!

avatar
azais
Dans la prière

Masculin Messages : 5382
Age : 67
Inscription : 10/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bioéthique manipulations modifications génétiques

Message par véronique69 le Dim 30 Oct 2016 - 11:25

Peut-on dire que la Cté Saint-Jean n'a  peut-être pas toute liberté d'action et  de manœuvre en ce domaine car cela risque de mettre en cause dangereusement certains écrits du fondateur et donc de déstabiliser encore plus la Cté qui n'a peut-être pas besoin de cela , au moins pour le moment.

C'est peut-être plus à la Communauté de l'Emmanuel de reprendre le flambeau en la matière , car elle est moins impliquée (?) dans la controverse relative à la question de l'animation immédiate , pourtant enseignée par Jean Paul II, élément essentiel quant à la corrélation possible entre clonage humain et Profanation du Sanctuaire de la Vie réservée à Dieu seul (Le Saint des Saints de Daniel 9,27): la réalisation du Meshom

véronique69
Avec le Pape François

Féminin Messages : 972
Inscription : 09/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bioéthique manipulations modifications génétiques

Message par Isabelle-Marie le Dim 30 Oct 2016 - 11:42

@véronique69 a écrit:La Communauté de l'Emmanuel est donc bien informée de la question du clonage et du meshom. Elle ne pourra pas dire : je ne savais pas. Si elle persiste à ne pas vouloir adhérer à ce que lui a montré clairement Vigilance-Clonage, elle est sur le point d'être COMPLICE éclairée DU MESHOM en toute connaissance de cause.

Prions instamment le Seigneur pour qu'ils écoutent les paroles de Vérité de Mgr de Germay, Evêque d'Ajaccio qui lui sait ce que veut dire "l'Abomination de la Désolation.

Des responsables de l'Emmanuel ont été au Rwanda, terre de martyrs, pour prier l'Esprit-Saint de les renouveler pour porter le témoignage de la Vérité, aidés de leurs frères africains forts dans la foi.
Etre renouvelés , cela veut dire accepter de se remettre en cause, d'avoir le courage et l'humilité de reconnaître les erreurs. C'est une erreur de ne pas s'associer au combat pour la vérité de ce qui est en France , en particulier , en matière de lois et de pratiques dans nos PMA  légalement et à l'insu de tous, à cause de tels SILENCES et informations erronées (dont vigilance clonage illustre la réalité) et au contraire de s'y opposer avec une certain violence bien éloignée de la douceur du COEUR DE JESUS dont ils se réclament et qui a dit : "Je SUIS DOUX ET HUMBLE DE COEUR.
Nous avons tous à travailler pour être davantage dans la ressemblance avec le Cœur de Jésus dans Sa Douceur et Son Humilité.

Oui, comment ne pas être choqué non seulement par le manque de vérité, mais aussi de charité, car la plus élémentaire charité serait de répondre, ne serait-ce que pour débattre, et non pas d'entretenir cette omerta, comme vous le dites dans le message suivant.
Alors unissons nos prières ! Pray Pray Pray
avatar
Isabelle-Marie
MEDIATRICE
MEDIATRICE

Féminin Messages : 3484
Localisation : France
Inscription : 15/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bioéthique manipulations modifications génétiques

Message par M1234 le Dim 30 Oct 2016 - 14:10

@azais a écrit:S.O.S.

Merci pour vos prières   Merci!


En UDP

Chapelet
avatar
M1234
CONSEILLERE DU PEUPLE DE LA PAIX
CONSEILLERE DU PEUPLE DE LA PAIX

Féminin Messages : 26508
Age : 64
Localisation : Vendée (Marie du 85)
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bioéthique manipulations modifications génétiques

Message par véronique69 le Dim 30 Oct 2016 - 14:58

A noter que remettre en cause certains éléments chez un fondateur d'une Cté ne signifie pas remettre en cause un charisme de fondation qui DEPASSE les limites d'un fondateur.
C'est toute la pédagogie de l'Eglise qu'elle a mise en œuvre avec par exemple la Cté des Béatitudes. Si l'équipe des fondateurs a été mise de côté, il n'empêche que la fondation demeure au-delà de la tempête , car si Dieu se sert d'instruments faillibles, au-delà, c'est l'œuvre de l'Esprit-Saint qui s'y déploie.

véronique69
Avec le Pape François

Féminin Messages : 972
Inscription : 09/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bioéthique manipulations modifications génétiques

Message par Isabelle-Marie le Lun 31 Oct 2016 - 0:17

@véronique69 a écrit:
comique 
C'est peut-être plus à la Cté de l'Emmanuel de reprendre le flambeau en la matière car elle est moins impliquée (?) dans la controverse relative à la question de l'animation immédiate , pourtant enseignée par Jean Paul II, élément essentiel quant à la corrélation théologique possible entre clonage humain et Profanation du Sanctuaire de la Vie réservée à Dieu seul (le Saint des Saints de Daniel 9,27): la réalisation du Meshom.
Espérons dans le courage de cette communauté, qu'elle ne trahisse pas une si grande cause.
Sacré Coeur de Jésus, priez pour nous !

Priez aussi pour la communauté st Jean, qui porte le nom de votre disciple bien-aimé !
avatar
Isabelle-Marie
MEDIATRICE
MEDIATRICE

Féminin Messages : 3484
Localisation : France
Inscription : 15/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bioéthique manipulations modifications génétiques

Message par azais le Lun 20 Fév 2017 - 22:51

http://www.ieb-eib.org/fr/bulletins/retrospective-2016-402.html
- RETROSPECTIVE 2016
de l'Institut Europeen de Bioéthique
31/12/2016 [Français]

EUTHANASIE Belgique
EUTHANASIE : autres pays
SOINS PALLIATIFS
OBJECTION DE CONSCIENCE
DON D’ORGANES
AVORTEMENT
MERES PORTEUSES (GPA)
PROCREATION MEDICALEMENT ASSISTEE
GROSSESSE - DIAGNOSTIQUE PRENATAL
RECHERCHE EMRYONNAIRE / GENETIQUE
CONTRACEPTION

Pour chaque ligne vous pouvez cliquer  par exemple   sur
RECHERCHE EMRYONNAIRE / GENETIQUE
20/12/2016 - Recherche biomédicale
=>
o    Royaume-Uni: vers une recherche sans restriction sur l’embryon ?
o    Belgique: 10 millions d’euros pour une nouvelle banque de données ADN
o    Pays-Bas: la Ministre Schippers lance une campagne pour le don de cellules souches adultes
o    Union européenne: autorisation d’un médicament à base de cellules souches humaines
o    Belgique: pas de statistiques relatives au nombre total d'embryons surnuméraires congelés
o    Pays-Bas: création d’embryons pour la recherche
o    CRISPR-CAS9: quand l'Arlésienne refait surface ou le retour de la thérapie génique
o    Union Européenne: appel à un moratoire sur la modification du génome humain
o    Docteur honoris causa à la KULeuven et mise en garde à propos du CRISPR-Cas9
o    Grande-Bretagne: manipulations génétiques sur l’embryon autorisées


A se demander si les français n'ont rien à dire à cet organisme européen de veille . peut être que en france on  Sleep
avatar
azais
Dans la prière

Masculin Messages : 5382
Age : 67
Inscription : 10/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

actualité manipulations modifications génétiques

Message par azais le Mar 21 Fév 2017 - 14:09

http://www.la-croix.com/Sciences-et-ethique/Sciences/Des-scientifiques-plaident-pour-le-droit-de-modifier-le-genome-hereditaire-humain-2017-02-19-1200825868

Des scientifiques plaident pour le droit de modifier le génome héréditaire humain


Dans un rapport, des médecins, biologistes et ingénieurs de l’Académie des sciences des États-Unis plaident pour la recherche et l’application à la population de la manipulation de gènes portant sur les cellules reproductrices. Ils relancent un débat d’ordre éthique.





Mon commentaire :
Quand reprendra-t- on le débat éthique sur la fabrication de clones humains et d'enfants sans sexes ( légalisés dans nos maternités , ce que le journal La Croix s'est bien gardé de nous dire ...depuis 13ans ....

ET pourtant Ces modifications génétiques ne seront elles pas faites sur des embryons humains disponibles et sur des clones qui en sont issus ( loi du 6 aout 2013)

C'est comme si on ne disait rien sur les avortements de façon ce que personne ne sache que les IVG soient légaux et pratiqués en masse, et que on mette un article de recherche scientifique qui porte sur ce qui est en fait l'utilisation de leurs organes pour faire progresser la science "médicale "

Ou si on ne disait rien des utérus artificiels, légalisés en France par Sarkozy-Valerie Pecresse en 2011 ( qui tiennent jusqu'a 3 mois après la fécondation ! ) et qu'on écrive sur la GPA à l'étranger (en fait qui servent à assurer la gestation de résultats de recherches et modifications génétiques , clonage humain inclus : cela aussi est occulté ) en attendant que les progrès de l'ectogénèse : vive les utérus artificiels , sachant que les couveuses pour fins de grossesses prématurées "marchent" dès le 5è mois de grossesse .

Mais en France les "meilleurs " sont "autorisés à combattre contre la GPA ... ou l'IVG ( et encore que ...) pas contre le clonage humain ni contre l'utilisation des organes issus de l'ivg et des embryons FIVE des PMA !!! Pourquoi ???
avatar
azais
Dans la prière

Masculin Messages : 5382
Age : 67
Inscription : 10/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bioéthique manipulations modifications génétiques

Message par azais le Mar 21 Fév 2017 - 14:33

@Catherine Jouenne a écrit:Une autre information, datant du 13 septembre 2016 :

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2016/09/13/97001-20160913FILWWW00274-des-souris-nees-sans-partir-d-un-ovule.php

"Des chercheurs sont parvenus pour la première fois à faire naître des souris en injectant du sperme dans une cellule qui n'est pas un ovule, une méthode qui ouvre des perspectives en matière de procréation médicalement assistée."

"On pensait que seul un ovocyte était capable d'activer le sperme pour rendre possible le développement de l'embryon. C'est la première fois que l'on obtient un développement mené à terme en injectant du sperme dans des embryons", a déclaré le Dr Tony Perry, principal auteur de l'article, publié dans la revue Nature. L'"embryon" utilisé est une forme très particulière et artificielle, obtenue en stimulant chimiquement un ovule pour qu'il commence le processus de division cellulaire sans intervention de spermatozoïdes. En injectant du sperme dans ces cellules particulières, appelés parthénotes, les chercheurs sont parvenus à faire naître des souris vivantes dans 24% des cas.

Ces bébés souris sont devenues des adultes fertiles et ont eu une espérance de vie normale, a souligné le Dr Perry au cours d'une conférence de presse à Londres. Selon plusieurs experts interrogés, cette publication, qui participe à une meilleure compréhension des mécanismes de la reproduction chez les mammifères, entrouvre aussi des perspectives d'application pour la procréation médicalement assistée. Les auteurs de l'étude, de l'université de Bath au Royaume-Uni et de l'université de Regensburg en Allemagne, envisagent même qu'on puisse un jour se passer d'ovules pour la reproduction. "C'est un tour de force technique", a jugé Robin Lovell-Badge, biologiste britannique au Francis Crick Institute, à Londres. "Je suis sûr que cela nous apprendra des choses importantes sur la reprogrammation (cellulaire) lors des premiers stades du développement", même si l'article "ne dit pas encore comment", a-t-il ajouté.

L'étude a réussi à montrer que l'activation du génome paternel contenu dans le sperme, opération qui déclenche la formation de l'embryon, "peut se faire à un stade plus tardif qu'anticipé au départ, pas seulement dans l'ovocyte", a observé Marie-Hélène Verlhac, chercheuse en biologie cellulaire au CNRS. A l'avenir, "on peut imaginer utiliser aussi les parthénotes" dans la reproduction médicalement assistée, a-t-elle ajouté, ce qui permettrait de moins dépendre des ovocytes, dont la collecte est très contraignante.

Si, pour l'instant, on est obligé de partir d'un ovocyte pour fabriquer ce parthénote, on peut imaginer qu'on pourra s'en passer à l'avenir, en les produisant par exemple à partir de cellules de peau, a avancé le Dr Perry. "Mais les souris ne sont pas des humains (...). Même si c'est possible en théorie, il faudra de nombreuses années pour comprendre les risques pour l'ADN et la santé des humains", a averti Simon Fishel, directeur général de la clinique privée britannique Care Fertility. Ces résultats soulèvent des questions éthiques, a par ailleurs souligné le biologiste. En effet, un des arguments avancés pour justifier l'utilisation des parthénotes comme source de cellules souches chez l'homme était le fait que ces embryons n'étaient pas viables."


@marie-victoire a écrit:Merci Catherine pour tes interventions

Ce que je viens de lire , concernant ces souris dans lesquelles ont injecte du sperme , franchement c'est horrible , que ne fait on pas des Hommes ? , ce sont des actes anormaux , immoraux , je refuse que la science avance par de tels moyens , par grâce , nous avons une arme , la prière !
Pardonnez leur Seigneur car ils ne savent pas ce qu'il font .
marie-victoire

Gloire à Dieu

Je vais lire et relire : je ne comprends pas encore très bien ce qui se passe ... C'est certainement une révolution ? Dr Alexandra Caude Henrion a toujours insisté pour dire que on aurait toujours besoin d'ovocyte ... ces expériences semblent dire qu'une barrière pourrait être franchie ...

En attendant ce qui est la transgression encore occultée c'est le clonage humain , , sa légalisation en France , contrairement à tous les communiqués et brochures éditées chez les catholiques les plus avancés sur le sujet , évêques inclus qui s'appuient sur leurs auteurs , et sa pratique effective et réussie dans les Centres de PMA ...

Cela il ne faut pas cesser de le dénoncer , le condamner, et d'appeler à réparer et demander à l'Eglise de lancer un Cri vers le Ciel : "jusques à quand Seigneur !" qui interpelle toute l'Eglise et les fidèles , et à travers eux toute l'humanité et la Création, dans une grande demande de Pardon et de Supplication


avatar
azais
Dans la prière

Masculin Messages : 5382
Age : 67
Inscription : 10/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bioéthique manipulations modifications génétiques

Message par azais le Mar 21 Fév 2017 - 14:43

déplacé du FIL actualité du clonage humain
http://lepeupledelapaix.forumactif.com/t11241p420-actualite-sur-le-clonage-humain

@Catherine Jouenne a écrit:Sylvain nous fait part aujourd'hui d'une information sur le fil :
http://lepeupledelapaix.forumactif.com/t39252-des-embryons-melant-des-cellules-de-porcs-et-humaines#397949

Pour la première fois, des chercheurs ont réussi à implanter des cellules souches humaines dans des embryons de cochons.  

http://www.lefigaro.fr/sciences/2017/01/27/01008-20170127ARTFIG00167-des-embryons-melant-cellules-de-porcs-et-humaines-crees-pour-la-1ere-fois.php

"L'expérience a été menée pendant quatre ans avec quelque 1.500 embryons de cochons. Les scientifiques y ont implanté une très faible proportion de cellules souches humaines (capables de devenir n'importe quel tissu) à un stade très précoce - au cinquième ou sixième jour de développement - pour éviter tout rejet. Ces embryons «mixtes» ont ensuite ensuite été transférés dans l'utérus de truies porteuses. Les chercheurs les ont laissés se développer seulement pendant quatre semaines, comme le stipulent les réglementations américaines, et ont pu observer que les cellules humaines avaient commencé à former du tissu musculaire, notamment cardiaque."
avatar
azais
Dans la prière

Masculin Messages : 5382
Age : 67
Inscription : 10/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bioéthique manipulations modifications génétiques

Message par azais le Jeu 23 Fév 2017 - 19:32

COLLOQUES
PERSONNE HUMAINE ET GÉNOME
https://www.collegedesbernardins.fr/content/personne-humaine-et-genome
le 4 mars 2017
Un rendez vous à ne pas rater : Alexandra Caude Henrion parviendra t elle à briser le mur du Silence sur ce qui se passe réellement à coté de Axel Kahn son ancien Dr de Recherche OU RESTERA T ELLE SUR LE CRISP ca9 ??

Personne humaine et génome Intervention sur le génome, l’éthique a-t-elle son mot à dire ?
Comment parler des manipulations génétiques entre le mythe, le bénéfice attendu et l’éthique ?
Certaines techniques dont le CRISPR-Cas9*, suscitent le débat. N’est-ce pas l’occasion de faire le point sur les avancées de la génétique et de s’interroger sur une certaine vision qui consisterait à réduire la personnalité d'un individu à son génome ?
La technique CRISPR-cas9* est un outil de thérapie génique découvert il y a quelques années et dont les applications pour soigner quelques maladies spécifiques sont désormais opérationnelles dans certains laboratoires hospitaliers.
Sous le patronage de Laurent Degos et Emmanuel Sapin, en partenariat avec le département Ethique biomédicale, du Collège des Bernardins

0]]Programme et intervenants :
MATINEE
Conférences :

[/b]
MANIPULATION DU GENOME HUMAIN : ENTRE HIPPOCRATE ET BELLEROPHON ?
Alain Privat, membre de l'Académie de médecine

L'EPIGENETIQUE, UNE ALTERNATIVE A L’INTERVENTION SUR LE GENOME ?
Michel Morange, professeur de biologie, ENS, Paris

Débat :
MODIFIER LES GENES, AGIR SUR L'ETRE, DILEMMES ETHIQUES D'UN POUVOIR. REVOLUTIONS ET EVOLUTIONS DE LA GENETIQUE AU 21E SIECLE, AVANCEES ET LIMITES.
Avec :Axel Kahn, ancien président de l'Université Paris-Descartes
Alexandra Henrion-Caude, directrice de recherche Inserm, Necker-Enfants Malades

Pause déjeuner de 12h45 à 14n

APRES-MIDI
0]b][b]Conférences :


PHILOSOPHIE DE LA PERSONNE HUMAINE, LA PERSONNE HUMAINE SE REDUIT-ELLE A SON GENOME ?
Dominique Folscheid, professeur de philosophie à l’Université Paris-Est ; co-directeur du département d’Ethique biomédicale, au Collège des Bernardins

REGARD D’UN THEOLOGIEN
P. Brice de Malherbe, professeur de théologie à la Faculté Notre-Dame ; co-directeur du département d’Ethique biomédicale, au Collège des Bernardins

Débat final
AVEC TOUS LES INTERVENANTS

avatar
azais
Dans la prière

Masculin Messages : 5382
Age : 67
Inscription : 10/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

le 4 mars  2017 Bernardins COLLOQUE PERSONNE HUMAINE ET GÉNOME

Message par azais le Jeu 23 Fév 2017 - 19:37

Un rendez vous à ne pas rater : Alexandra Caude Henrion parviendra t elle à briser le mur du Silence sur ce qui se passe réellement à coté de Axel Kahn son ancien Dr de Recherche OU RESTERA T ELLE SUR LE CRISP ca9  ??

@azais a écrit:
COLLOQUES
PERSONNE HUMAINE ET GÉNOME

https://www.collegedesbernardins.fr/content/personne-humaine-et-genome

le 4 mars  2017

Personne humaine et génome Intervention sur le génome, l’éthique a-t-elle son mot à dire ?
Comment parler des manipulations génétiques entre le mythe, le bénéfice attendu et l’éthique ?
Certaines techniques dont le CRISPR-Cas9*, suscitent le débat. N’est-ce pas l’occasion de faire le point sur les avancées de la génétique et de s’interroger sur une certaine vision qui consisterait à réduire la personnalité d'un individu à son génome ?
La technique CRISPR-cas9* est un outil de thérapie génique découvert il y a quelques années et dont les applications pour soigner quelques maladies spécifiques sont désormais opérationnelles dans certains laboratoires hospitaliers.
Sous le patronage de Laurent Degos et Emmanuel Sapin, en partenariat avec le département Ethique biomédicale, du Collège des Bernardins

0]]Programme et intervenants :
MATINEE
Conférences :

[/b]
MANIPULATION DU GENOME HUMAIN : ENTRE HIPPOCRATE ET BELLEROPHON ?
Alain Privat, membre de l'Académie de médecine

L'EPIGENETIQUE, UNE ALTERNATIVE A L’INTERVENTION SUR LE GENOME ?
Michel Morange, professeur de biologie, ENS, Paris

Débat :
MODIFIER LES GENES, AGIR SUR L'ETRE, DILEMMES ETHIQUES D'UN POUVOIR. REVOLUTIONS ET EVOLUTIONS DE LA GENETIQUE AU 21E SIECLE, AVANCEES ET LIMITES.
Avec :Axel Kahn, ancien président  de l'Université Paris-Descartes
Alexandra Henrion-Caude, directrice de recherche Inserm, Necker-Enfants Malades

Pause déjeuner de 12h45 à 14n

APRES-MIDI
0]b]Conférences :

PHILOSOPHIE DE LA PERSONNE HUMAINE, LA PERSONNE HUMAINE SE REDUIT-ELLE A SON GENOME ?
Dominique Folscheid, professeur de philosophie à l’Université Paris-Est ; co-directeur du département d’Ethique biomédicale, au Collège des Bernardins

REGARD D’UN THEOLOGIEN
P. Brice de Malherbe, professeur de théologie à la Faculté Notre-Dame ; co-directeur du département d’Ethique biomédicale, au Collège des Bernardins

Débat final
AVEC TOUS LES INTERVENANTS

avatar
azais
Dans la prière

Masculin Messages : 5382
Age : 67
Inscription : 10/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bioéthique manipulations modifications génétiques

Message par azais le Mar 28 Fév 2017 - 0:38

proposé en article  au salon beige  avec le commentaire suivant :

Un rendez vous à ne pas manquer  : Alexandra Caude Henrion parviendra t elle à briser le mur du Silence sur ce qui se passe réellement à coté de Axel Kahn son ancien Dr de Recherche  ou osera t elle approfondir ce qu'elle disait si lumineusement en octobre  2015 dans deux émissions successives sur radiomaria  le 3 octobre  https://www.radiomaria.fr/colloque-lhomme-la-societe-la-paix/ et sur radio Enghein le 5 octobre ...  https://www.youtube.com/watch?v=B31D7kqg1ZM&t=1510s si peu relayée  voire complètement ignorées depuis ..."

(...)
"l'une ou l'autre interview sont utiles à entendre pour pouvoir permettre au Dr Alexandra Caude Henrion de pouvoir ouvrir un peu plus la porte sur la vérité de l'être humain et de la conception humaine ... face aux transgressions des recherches et expérimentations génétiques telles que le Crisp ca9 certes mais aussi des modifications chromosomiques à la conception ( légalisée en France l 11 février 2013 par dérogation dans une omerta qui continue à ce sujet ) et du clonage humain d'embryons humain légalisé également par aloi du 6 aout 2015 ( ce qui est également dénoncé par le Dr Alexandra Caude Henrion dans les émissions ci dessus et dans son appel de 2012 dans sciences-en conscience.fr en porte parole de 300 scientifiques et académiciens )

IL suffit de laisser encore dire les "théologiens " dire que St Thomas d'Aquin disait que l'ame n'était présente au 6 mois . C'est ignorer la pensée de St Thomas qui disait que l'ame humaine (et donc sa substance qu'est l'esprit) était liée à l'identité sexuelle de la personne (à cette époque -et personne ne le dit - la médecine ne pouvait affirmer le sexe de l'embryon qu'au 80 è jour et celui du garçon le 40 è jour , ce que relatait st thomas d'Aquin car tel était aussi la position d'Aristote ) . Comme si la connaissance de la génétique n'avait pas progressé en 3000 ans : c'était mépriser et ignorer le Procès de Maryville en 1988 au cours duquel Le Pr Jérome Lejeune avait convaincu son auditoire que l'être humain était pleinement présent dès le 2ème mitose ( apparition de la 3ème cellule embryonnaire )

Il suffit d'ignorer que l'ame humaine a trois puissances dont celle oubliée systématiquement la Memoria Dei,ou Mémoire Ontologique , pourtant largement magnifiée par un autre Docteur de l'Eglise ( SaintAugustin )

Il suffit d'ignorer les révélations de trois autres Docteurs de l'Eglise sur le don de l'ame , que spirituellement nous appelons "conception humaine " ( la conception spirituelle est communément associée ou confondue avec le fécondation de l'ovule , ce qui contredit l'Enseignement du St Pape Jean Paul II le 24 Fevrier 1998 à l'académie pontificale pour la vie , laquelle ignorera systématiquement cet Enseignement ... pendant 25 ans jusqu'au remerciement par le pape Francois de tous ses membres ) . quelles sont ces trois Docteurs : ste Therese d'Avila, , Ste Brigitte de suède et ste Hildegarde von Bingen

Peut on espérer que cet espace des bernardins permettra de laisser entrer l'accès à ces lumineuses vérités sur qui nous sommes , et toute la splendeur de la vérité de notre alpha ?

extrait joint en complément : http://www.atlantico.fr/decryptage/clonage-dolly-20-ans-deja-que-science-appris-depuis-alexandra-henrion-caude-2969919.html

(interview pour le 20 è anniversaire de la brebis Dolly )
avatar
azais
Dans la prière

Masculin Messages : 5382
Age : 67
Inscription : 10/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bioéthique manipulations modifications génétiques

Message par azais le Mer 1 Mar 2017 - 2:23

hélas je serai avec M en Alsace ... mais je souhaite tellement que soient posées des questions sur l'animation de l'embryon: une âme spirituelle , humaine dès la conception et non pas comme disent les curés à qui on envoie en ce moment des lettres et aux évêques: http://lepeupledelapaix.forumactif.com/t39148p90-appel-a-mobilisation-des-pretres-eveques-paroisses-non-nes-broyes)
"au debut il y a une âme végétative " ..... DESOLANT ! nos curés !
Sont -ils sur ce plan plus élevés... ceux qui parleront à la tribun samedi ? . ils ne parlent que d'animation tardive ce qui revient au même . Résultat on laisse passer les lois sur le clonage humain, les manipulations génétiques et les modifications du génome ou de l'ovule ou du spermatozoïde etc etc etc: "C'est pas grave il n'y a pas d'âme ! "

Mais la présence de Alexandra Caude Henrion parviendra t elle à faire mieux que d'habitude ? J'ai un doute du fait qu'elle sera à coté de Axel Kahn ( sic : interview du 15 oct 2015 a radio Enghein) .. FM et son directeur de recherches de Cochin jusqu'en 2015 ....
Pourtant il y a un peu d'espoir elle est tres sensible au sort des enfants congelés et a créé des autels de vie ou de consolation comme celui de ND des Victoires , dont elle ne parlera probablement pas dans cet espace tres casuistique et intellectuel ( et dira-t-on ce n'est pas le sujet ! ) .
C'est aussi elle qui a parlé ( inspirée juste qq jours auparavant par mes informations elle demandait des repères anthropologiques (!) ) sur cette video de 5mn remarquablement :
https://www.radiomaria.fr/colloque-lhomme-la-societe-la-paix/
"à la conception on est à la jonction de l'infini et du fini , de l'alpha et de l'omega , du créateur et de l'acte paternel incréé etc etc "

S'IL se trouvait dans la salle des gens pour poser la question a Alexandra lui rappelant ces propres propos et de'n évoquer les conséquences en termes de métaphysique ( donc d'éthique ) et m^me de morale car là on touche à une personne dès lors qu'on intervient sur le génome qui est le lieu et l'instant de l'acte de création divin... ( ce qui est concomitant à la création de l'ame , que seul Dieu crée )

Axel kahn se dit agnostique ( en fait c'est un gnostique ) on ne voit pas ce qu'il vient faire dans ce débat : il avait dir aux Semaines sociales de France en 2002 qu'il ne savait pas répondre à la question !!! Mais bon c'est le choix des intervenants par les bernardins ... comme d'habitude

En plus comme par hazard la question éthique et genome porte bien sur le fait de pouvoir "intervenir sur le génome" , à l'instar du Crisp ça 9 :

Et le clonage humain n'est-ce pas plus que tout -e autre manipulation intervenir sur le génome , de surcroit pour lui, donner vie ?
Et la création d'embryons sans sexe ( par modification chromosomique du génome à la conception ) ce n'est pas intervenir sur le génome ?

Et ça, clonage et gender génique , ça n'a pas été autorisé par la Loi en France le 16 juillet 2013 ( utilisation d'embryons pour ces manipulations modifications et recherches génétiques et reproductives à des fins médicales, y compris de procréation !! ) et le 11 février 2013 ( fete de ND de lourdes comme par hasard)
PAS UN MOT AUX BERNARDINS depuis sa création, n'est ce pas désolant ?
avatar
azais
Dans la prière

Masculin Messages : 5382
Age : 67
Inscription : 10/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bioéthique manipulations modifications génétiques

Message par azais le Mer 1 Mar 2017 - 2:37

marc dino a écrit:Bonjour azais,

Ce qu'on espère lors de ce colloque, c'est de pouvoir s'informer, discuter, comprendre un peu plus sur les diverses questions abordées. Si on commence tout de suite par les anathèmes, on n'y arrivera pas.

Il y a derrière des questions philosophiques et théologiques difficiles. Philosophiquement, peut-on, comme je l'ai entendu un jour d'un médecin de la Fondation Lejeune, commencer un exposé en définissant la personne humaine par la conscience réfléchie, l'intelligence, etc, en s'appuyant sur Aristote et d'autres philosophes, et terminer son exposé en annonçant qu'un embryon de quelques cellules est une personne humaine? Car alors de quelle "personne" s'agit-il? Comment quelques cellules peu organisées, sans la moindre cellule nerveuse, pourraient-elles "avoir conscience" etc.? Il faut essayer de rester rationnel, raisonnable, sinon on ne pourra pas être entendus.

Une remarque sur cette question extrêmement difficile : il y a de très nombreux avortements spontanés de petits embryons. Un embryon d'une dizaine de cellules est une petite goutte de liquide à peine visible à l'oeil nu : faut-il, si ce sont des personnes, les guetter, pour essayer de les baptiser ou au moins les enterrer dans les règles? On voit alors à quelles sortes d'absurdités conduirait l'insistance excessive sur la "personne" alors qu'elle n'est pas encore là. Toute la difficulté provient de la continuité du processus (ce qui, selon moi, est bien dans la manière du Créateur).

Sur le plan théologique, ce n'est pas plus facile. Rappelons que pour Saint Thomas d'Aquin, l'enfant n'était une personne qu'à partir du 6e mois (ou quelque chose d'approchant; on peut retrouver les textes exacts, les termes exacts, ce n'est pas ma spécialité). Mais c'est ainsi. Il y a eu, et il y a toujours, débat chez les théologiens. Et il y a visiblement un problème de théologie de la création. Il y a tout un courant, très fort me semble-t-il et dans lequel je me retrouve, qui considère que la création est continue, continuée. Je suis créé par Dieu en ce moment, comme vous, et comme toute la nature. Alors que signifie cette création spéciale d'une "âme" au moment de la fécondation? Le petit embryon est animé, oui, car deux cellules vivantes qui s'unissent donnent une nouvelle cellule vivante, l'oeuf, comme dans tout le règne animal. Pas besoin d'un petit miracle sur mesure (et Dieu aurait alors besoin de "ré-intervenir" sans arrêt dans sa création? Est-ce bien dans sa manière?).

Tu l'auras compris, je suis de ces mauvais cathos, à double vie, coupables de non-assistance à personnes en danger et de non-protestation contre crimes contre l'humanité, etc. je suis voué aux enfers, comme mauvais catho, mauvais intellectuel, mauvais chrétien, etc. J'ai vraiment tout raté!
Nous essayerons quand même de réfléchir sereinement, de comprendre plus, y-compris du côté de la philosophie et de la théologie. Pries pour nous: peut-être le Seigneur enverra-t-il un peu de son Esprit Saint pour convertir tous ces pauvres intellectuels, moi le premier?

Cher Marc
Au-delà du fait que je ne partage pas vraiment ta démarche  de pensée , en ce sens que pour moi  la personne ne se resume pas à son intelligence, ce qui serait un point de vue tres restrictif ( la personne est un tout  dont la conscience n'est pas sans devoir être reliée à la substance de son âme , dont St Augustin affirme qu'elle existe dès le premier moment)   Même si de telles argumentations ou positions comme les tiennes sont  tres communément partagées, elles sont  néanmoins contraires à la vérité et à la raison enseignée par la métaphysique (philosophie de l'être)  et l'Eglise Magistérielle ( complètement ignorée par le plus grand nombre dans ce domaine)  
Ensuite comment relier cela aux réalités visibles du corps fut il embryonnaire est toute la question : encore faut il avoir en mains les essentiels de la personne humaine (par exemple Alexandra saura dire que la première cellule transmets des informations à sa mère et que celle-ci lui répond : c'est ce qui a décidé le pape Benoit XVI à considérer que jean PaulII en 1998 avait bien dit vrai )

A une  de tes objections .... qui  est également curieuse, j'ai du mal à laisser passer  sans réagir : " On voit alors à quelles sortes d'absurdités conduirait l'insistance excessive sur la "personne" alors qu'elle n'est pas encore là. Toute la difficulté provient de la continuité du processus (ce qui, selon moi, est bien dans la manière du Créateur)."
Je ne peux laisser dire des choses pareilles ! Si St Jean Paul II  déclarait le 24 février 1998  "Dieu crée une âme spirituelle qui imprègne et vivifie le genome ( la PREMIERE  cellule embryonnaire individu , une vingtaine d'heures après la,fécondation de l'ovule par la gamme paternelle ) dès son apparition "  c'est qu'il y a une âme spirituelle  et une âme pleinement humaine dès cet instant .
Et une âme  et mieux encore la substance de l'ame ( l'esprit ) ne se divise pas  en âme végétative ( une cellule, un légume, un liquide  certes vivant mais un liquide ) , puis  en âme animale , puis en âme humaine ! c'est de la science métaphysique ( philosophie de l'être : qui "je suis ")  que même les philosophes paiens il y a 3000 ans avaient su décrire .. St Thomas d'Aquin  et l'Eglise  et nous n'avons pas à contredire cette vérité fondamentale ( ou alors merci de nous en apporter la démonstration !!! )

Or qu'est ce qu'une personne ?  Sinon un être humain , justement doté d'une âme humaine . Ce n'est pas le corps qui détermine la personne mais l'ame qui anime ce corps ( et quand elle ne l'animera plus , à la mort  la personne subsistera au corps tu le sais bien ou alors nous n'avons pas le même Credo)
Donc des la conception ( définition de la conception : un corps fut il embryonnaire  est animé .. par son âme : "Dieu m'a conçu un Fils " : seul Dieu crée une âme ) la personne EST là  et ne cesse plus d'être animée dans un continuum de vie
Il faut bien distinguer  l'être  ( je suis , j'existe )  et la vie  (je vis , je suis vivant )
 Il n'est donc pas, et cela ne PEUT PAS  être,  dans la manière du Créateur de procéder en ce qui concerne l'ame dans la continuité : cela appartiendra à la liberté humaine de mener la personne de l'image à la ressemblance de Dieu  qui Lui,  se "retire" en quelque sorte  et laisse la personne dans cette solitude existentielle qui le fera rechercher  Dieu et sa finalité ... c'est ce que les docteurs de l'Eglise appellent le Péché originel : une ombre vient recouvrir l'ame humaine et  c'est la première  grande séparation  existentielle . Ste Therese d'Avila en a une vision et en fait une description inimitable, Ste Hildegarde également . Mais Dieu laisse le soin à l'ame  unie au ci corps de se developper et de grandir dans toutes ses dimensions  corporelles et humaines ( les 3 puissances de l'ame humaine sont je rappelle la mémoire ontologique , l'intelligence et la volonté , les deux dernières seront en acte plus tardivement  et la première  St Augustin  explique qu'elle porte le sceau de sa conception  et de sa fin : en quelque sorte  l'alpha et l'omega de la personne humaine) et je peux grandir dans ces 3 puissances  par la Grace sanctifiante (baptème et son  actualisation par des vertus et actes de FOI  de Charite  et d'Espérance , chacune à l'intérieur de ces 3 puissances )  et la Grace accidentelle (point besoin de baptème pour cela elle touche tout personne universellement, mais les 3 puissances en sont vivifiées , éclairées , sanctifiées )

Un plus il y a l'encyclique de Pie XII Humani Generi , qui dit explicitement cela encore autrement : Dieu créée une âme ("immédiate " en italien ), c'est à dire directement , et sans voile : il n'a pas besoin d'autre matière que celle de l'embryon qui apparait et à qui il donne vie . Aucune notion de continuité à ce titre  comme tu l'entends . Il n' y a donc aucune difficulté puisque c'est le mot que tu emploies : elle est balayée par cette Encyclique

J'espère que si l'un ou l'autre  participe à ce colloque , ces repères de base vous permettront de discerner la hauteur , la larguerez la profondeur de ces débats ....

Un rendez vous à ne pas manquer  : Alexandra Caude Henrion  osera t elle approfondir ce qu'elle disait si lumineusement en octobre  2015 dans deux émissions successives

sur radiomaria  le 3 octobre  https://www.radiomaria.fr/colloque-lhomme-la-societe-la-paix/
(écouter au moins mais tres attentivement, surtout la dernière minute de  l'interview de 5mn)  
et sur radio Enghein le 5 octobre ...  https://www.youtube.com/watch?v=B31D7kqg1ZM&t=1510s


Dernière édition par azais le Mer 1 Mar 2017 - 20:50, édité 1 fois
avatar
azais
Dans la prière

Masculin Messages : 5382
Age : 67
Inscription : 10/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bioéthique manipulations modifications génétiques

Message par azais le Mer 1 Mar 2017 - 2:42

marc dino a écrit:
Cher azais,
La vérité et la raison sont enseignées par la métaphysique ? En partie, mais il n'y pas que cela.
Ce n'est pas la métaphysique qui a fait réaliser les progrès de la biologie, et justement ces progrès ont été possibles parce qu'on a abandonné des concepts qui ne sont plus pertinents, comme celui d'âme et celui de substance. Au Moyen-âge, on pouvait "comprendre" la substance et l'accident. Au XXe siècle, quelqu'un qui a un peu de science ne s'y retrouve plus du tout, et laisse tomber.

Le concept d'âme dit des choses importantes sur l'homme, d'ordre philosophique, mais il n'est plus opérant du tout en biologie cellulaire. Désolé si ce n'est ni auprès des métaphysiciens, ni auprès de l'Eglise magistérielle, que je prends mes leçons de biologie ou mes leçons de paléontologie. Je prends mes leçons de biologie auprès des biologistes! Ce serait bien qu'un métaphysicien puisse comprendre cela.
Si chacun pouvait voir les limites de ses compétences, le dialogue serait possible (et l'église aurait évité quelques bêtises retentissantes).
(...)  
Autre conseil sur la métaphysique et Aristote : allez voir ce qu'il pensait du ciel et de la terre... et vous comprendrez pourquoi une partie des scientifiques laisse de côté la métaphysique.
Un peu de modestie, et la reconnaissance de ses compétences et de leurs limites, peuvent permettre un dialogue fécond. On essayera samedi, avec ceux qui le veulent bien.
Marc

Cher Marc

Evidemment si pour toi le dialogue consiste à ne pas ... dialoguer , ce n'est pas la peine  Mais  surtout , dis moi,   je te croyais dans des fraternités évangéliques de Jérusalem  et figure-toi que tes phrases me choquent   ... je suppose qu'en te relisant un peu, tu sauras pourquoi et  à quoi je fais référence

Ensuite c'est toi qui invites tout le monde à un  débat qui s'intitule  , me semble -t-il :
PERSONNE HUMAINE ET GÉNOME  et encore l'après midi  
LA PERSONNE HUMAINE SE REDUIT-ELLE A SON GENOME ? après  avoir parlé de choses comme :
MANIPULATION DU GENOME HUMAIN
et MODIFIER LES GENES, AGIR SUR L'ETRE,
sans parler du fil rouge  dans tout ça  : L'ETHIQUE

Dont le débat (et la question qui se pose aussi à la conscience) n'est pas réduit me semble -t il  au seul champ de la biologie , qui est du ressort de la science cognitive (de la connaissance, du savoir faire, du  progrès scientifique )
Il semblerait  pour toi que tout ce qui se rapporte à la science et le progrès de celle-ci prime sur tout autre rapport que celle ci peut avoir avec la personne humaine  en soi , à l'être  humain .. lequel revêt plusieurs visages et réalités : toi, moi,  celui (ou "cela" ?) qui EST ton enfant, ton proche . C'est à se demander si ce colloque finalement t'intéresse vraiment : sauf à y apprendre par des spécialistes qui côtoient quotidiennement la recherche génétique où ils en sont, où on va arriver, mieux en apprendre sur l'épigénétique  et même les modifications possibles  de la personne sur le plan biologique

Bon pourquoi pas ? Mais  ne manquerais-tu pas 90% de l'objet du colloque ???  Dans ces conditions  quelle place à l'éthique dans cette seule perspective qui semble être la tienne ? D 'ailleurs y a t il une autre ethique de la science réduite à elle même autre que l'ivresse de la découverte et de la créativité ?
Pourtant L'éthique  c'est  quoi sinon  la morale , la recherche de ce qui est bien et de ce qui est mal ?  Sur quel critère vas tu juger de ce qui est bien ou mal dans ces avancées technologiques: le bien ne serait il  peut être encore plus que l'efficacité ? la performance ? la créativité ? l'innovation ? le dépassement des limites  et des contraintes habituelles ? Finalement  l'exaltation de la victoire sur ce qu'est le corps humain ? ses limites ? ses contraintes ? sa finitude ?

Bien sur, à t'entendre il ne faudra jamais faire reference à l'Etre humain , pas plus qu'à la métaphysique (intelligence ou sagesse de l'être , de qui "je suis")  qui l'inscrit dans une finalité d'éternité, tout de même ,   Et tout ça , parce que  la prise en compte de l'être " n'aura jamais fait avancer la biologie " ( sic !!! )   laquelle n'aura progressé que parce que "on avait abandonné ces concepts" et que ces choses là sont à reléguer au temps du Moyen Age , bien sur !!!
Comme si ces " concepts " ne revêtaient pas des réalités plus  signifiantes de ce qu'est une personne, alors  que sa biologie  qui en est la figure, ou  même encore est ce-par-laquelle peuvent s'exprimer ces personnes, la profondeur de leur être, et leur caractère sacré,  et par  là même leur dignité et leur respect qui  doit être  défendu ?
Est-ce que  ce n'est pas là et seulement là qu'on pourra parler  vraiment d'éthique . Le Bien et le Mal  ne sont ils pas en rapport direct avec la personne dans ce qu'elle est, libre, intelligente, faite pour le bien, aimable, aimante.  

Exemple entre mille : on sait aujourd'hui qu'avec la nanotechnologie et toutes les avancées technologiques ( intelligence artificielle, bionique  etc etc , dans quelques dizaines d'années seulement on connaitra des gens qui vivront 1000 ans .  ET après ?

Autre exemple : la loi  a autorisé  ( le 11 février 2013 exactement ) de faire des enfants sans sexe ( par inhibition chromosomique du genome ). C'est quoi cet être là ? pourquoi d'ailleurs ? parce que le clonage humain ( lui issu autorisé et l'ecotcgenèse permettront de se passer de l'union conjugale pour faire des enfants grâce aux utérus artificiels ( eux aussi autorisés depuis novembre 2011)  
Aussi pourquoi garder des hommes et des femmes ???? cet être a-sexué est il une personne humaine ? est ce éthique ? et si ça ne l'est pas pourquoi et au nom de quoi , puisque  ni ces notions moyen-ageuses  ni les points de vue  religieux , totalement obscurs pour l'homme de science , sinon obscurantistes ( on se croirait, ma foi, dans un atelier maçonnique !!! )  n'ont quoique ce soit à apporter ?

Quant au caractère sacre de la personne : sur quoi se base t on pour qualifier ainsi  l'être humain: sur la Bible ?  sur la Révélation ? ou sur la Vérité ?
Et à partir de quel moment  ce caractères sacre  s'imprime t il ? Est ce que la science peut agir , sans prendre en compte la personne et les conséquences de ces Manipulations, modifications génétiques , avant qu'il ne soit revêtu de ce sceau  "divin" ,   ou encore même dans le lieu et l'instant où ce caractère sacre est créée ?

Et ses conséquences ne peut on pas les appréhender un peu : quant on sait l'importance justement de l'épigenetique sur la génétique . L'importance de l'amour et de la paix qui entourent une conception sur l'équilibre ou au contraire les traumatismes irréversibles  sur la personne ? Et que cela est vrai aussi des traumatismes biologiques eux même qu'on fait subir à un être humain à son tout début ?

Non Cher Marc , je plaide pour que l'ame et l'être et m^me si c'est possible l'esprit (Dieu ) s'invitent aussi dans ce débat .. qui sinon sera une fois de plus tronqué pour laisser continuer les princes de l'horreur métaphysique et les rois des idéologies les plus dévastatrices de l'humanité

Pardonne moi ma réaction mais je ne peux pas m'en empêcher : donner la voie ainsi au diable , carrément je le dis ainsi on ne pouvait pas faire mieux qu'en restant sur ta ligne de pensée , telle que tu l'as exprimée et que je l'ai comprise  

bien cordialement
avatar
azais
Dans la prière

Masculin Messages : 5382
Age : 67
Inscription : 10/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bioéthique manipulations modifications génétiques

Message par Isabelle-Marie le Jeu 2 Mar 2017 - 15:15

@azais a écrit:
marc dino a écrit:
Cher azais,
La vérité et la raison sont enseignées par la métaphysique ? En partie, mais il n'y pas que cela.
Ce n'est pas la métaphysique qui a fait réaliser les progrès de la biologie, et justement ces progrès ont été possibles parce qu'on a abandonné des concepts qui ne sont plus pertinents, comme celui d'âme et celui de substance. Au Moyen-âge, on pouvait "comprendre" la substance et l'accident. Au XXe siècle, quelqu'un qui a un peu de science ne s'y retrouve plus du tout, et laisse tomber.

Le concept d'âme dit des choses importantes sur l'homme, d'ordre philosophique, mais il n'est plus opérant du tout en biologie cellulaire. Désolé si ce n'est ni auprès des métaphysiciens, ni auprès de l'Eglise magistérielle, que je prends mes leçons de biologie ou mes leçons de paléontologie. Je prends mes leçons de biologie auprès des biologistes! Ce serait bien qu'un métaphysicien puisse comprendre cela.
Si chacun pouvait voir les limites de ses compétences, le dialogue serait possible (et l'église aurait évité quelques bêtises retentissantes).
(...)  
Autre conseil sur la métaphysique et Aristote : allez voir ce qu'il pensait du ciel et de la terre... et vous comprendrez pourquoi une partie des scientifiques laisse de côté la métaphysique.
Un peu de modestie, et la reconnaissance de ses compétences et de leurs limites, peuvent permettre un dialogue fécond. On essayera samedi, avec ceux qui le veulent bien.
Marc

Cher Marc

Evidemment si pour toi le dialogue consiste à ne pas ... dialoguer , ce n'est pas la peine  Mais  surtout , dis moi,   je te croyais dans des fraternités évangéliques de Jérusalem  et figure-toi que tes phrases me choquent   ... je suppose qu'en te relisant un peu, tu sauras pourquoi et  à quoi je fais référence

Ensuite c'est toi qui invites tout le monde à un  débat qui s'intitule  , me semble -t-il :
PERSONNE HUMAINE ET GÉNOME  et encore l'après midi  
LA PERSONNE HUMAINE SE REDUIT-ELLE A SON GENOME ? après  avoir parlé de choses comme :
MANIPULATION DU GENOME HUMAIN
et MODIFIER LES GENES, AGIR SUR L'ETRE,
sans parler du fil rouge  dans tout ça  : L'ETHIQUE

Dont le débat (et la question qui se pose aussi à la conscience) n'est pas réduit me semble -t il  au seul champ de la biologie , qui est du ressort de la science cognitive (de la connaissance, du savoir faire, du  progrès scientifique )
Il semblerait  pour toi que tout ce qui se rapporte à la science et le progrès de celle-ci prime sur tout autre rapport que celle ci peut avoir avec la personne humaine  en soi , à l'être  humain .. lequel revêt plusieurs visages et réalités : toi, moi,  celui (ou "cela" ?) qui EST ton enfant, ton proche . C'est à se demander si ce colloque finalement t'intéresse vraiment : sauf à y apprendre par des spécialistes qui côtoient quotidiennement la recherche génétique où ils en sont, où on va arriver, mieux en apprendre sur l'épigénétique  et même les modifications possibles  de la personne sur le plan biologique

Bon pourquoi pas ? Mais  ne manquerais-tu pas 90% de l'objet du colloque ???  Dans ces conditions  quelle place à l'éthique dans cette seule perspective qui semble être la tienne ? D 'ailleurs y a t il une autre ethique de la science réduite à elle même autre que l'ivresse de la découverte et de la créativité ?
Pourtant L'éthique  c'est  quoi sinon  la morale , la recherche de ce qui est bien et de ce qui est mal ?  Sur quel critère vas tu juger de ce qui est bien ou mal dans ces avancées technologiques: le bien ne serait il  peut être encore plus que l'efficacité ? la performance ? la créativité ? l'innovation ? le dépassement des limites  et des contraintes habituelles ? Finalement  l'exaltation de la victoire sur ce qu'est le corps humain ? ses limites ? ses contraintes ? sa finitude ?

Bien sur, à t'entendre il ne faudra jamais faire reference à l'Etre humain , pas plus qu'à la métaphysique (intelligence ou sagesse de l'être , de qui "je suis")  qui l'inscrit dans une finalité d'éternité, tout de même ,   Et tout ça , parce que  la prise en compte de l'être " n'aura jamais fait avancer la biologie " ( sic !!! )   laquelle n'aura progressé que parce que "on avait abandonné ces concepts" et que ces choses là sont à reléguer au temps du Moyen Age , bien sur !!!
Comme si ces " concepts " ne revêtaient pas des réalités plus  signifiantes de ce qu'est une personne, alors  que sa biologie  qui en est la figure, ou  même encore est ce-par-laquelle peuvent s'exprimer ces personnes, la profondeur de leur être, et leur caractère sacré,  et par  là même leur dignité et leur respect qui  doit être  défendu ?
Est-ce que  ce n'est pas là et seulement là qu'on pourra parler  vraiment d'éthique . Le Bien et le Mal  ne sont ils pas en rapport direct avec la personne dans ce qu'elle est, libre, intelligente, faite pour le bien, aimable, aimante.  

Exemple entre mille : on sait aujourd'hui qu'avec la nanotechnologie et toutes les avancées technologiques ( intelligence artificielle, bionique  etc etc , dans quelques dizaines d'années seulement on connaitra des gens qui vivront 1000 ans .  ET après ?

Autre exemple : la loi  a autorisé  ( le 11 février 2013 exactement ) de faire des enfants sans sexe ( par inhibition chromosomique du genome ). C'est quoi cet être là ? pourquoi d'ailleurs ? parce que le clonage humain ( lui issu autorisé et l'ecotcgenèse permettront de se passer de l'union conjugale pour faire des enfants grâce aux utérus artificiels ( eux aussi autorisés depuis novembre 2011)  
Aussi pourquoi garder des hommes et des femmes ???? cet être a-sexué est il une personne humaine ? est ce éthique ? et si ça ne l'est pas pourquoi et au nom de quoi , puisque  ni ces notions moyen-ageuses  ni les points de vue  religieux , totalement obscurs pour l'homme de science , sinon obscurantistes ( on se croirait, ma foi, dans un atelier maçonnique !!! )  n'ont quoique ce soit à apporter ?

Quant au caractère sacre de la personne : sur quoi se base t on pour qualifier ainsi  l'être humain: sur la Bible ?  sur la Révélation ? ou sur la Vérité ?
Et à partir de quel moment  ce caractères sacre  s'imprime t il ? Est ce que la science peut agir , sans prendre en compte la personne et les conséquences de ces Manipulations, modifications génétiques , avant qu'il ne soit revêtu de ce sceau  "divin" ,   ou encore même dans le lieu et l'instant où ce caractère sacre est créée ?

Et ses conséquences ne peut on pas les appréhender un peu : quant on sait l'importance justement de l'épigenetique sur la génétique . L'importance de l'amour et de la paix qui entourent une conception sur l'équilibre ou au contraire les traumatismes irréversibles  sur la personne ? Et que cela est vrai aussi des traumatismes biologiques eux même qu'on fait subir à un être humain à son tout début ?

Non Cher Marc , je plaide pour que l'ame et l'être et m^me si c'est possible l'esprit (Dieu ) s'invitent aussi dans ce débat .. qui sinon sera une fois de plus tronqué pour laisser continuer les princes de l'horreur métaphysique et les rois des idéologies les plus dévastatrices de l'humanité

Pardonne moi ma réaction mais je ne peux pas m'en empêcher : donner la voie ainsi au diable , carrément je le dis ainsi on ne pouvait pas faire mieux qu'en restant sur ta ligne de pensée , telle que tu l'as exprimée et que je l'ai comprise  

bien cordialement

@marc dino : Si vous supprimez la métaphysique (merci Descartes, merci Kant !), qu'est-ce qui vous empêche de réduire la personne humaine à un objet de science, manipulable autant que le permettent les expériences que l'on fait sur elle ?
La science repose sur le positivisme, donc par principe le refus de tout ce qui dépasse l'expérience sensible, vous appelez ça un progrès. Qui conduit à quoi ? Gagner quoi, mille ans de vie terrestre supplémentaire, mais si vous y perdez votre âme ?
L'âme n'est pas un concept scientifique, d'accord, cela veut il dire qu'elle n'existe pas ? Ange aureole Père éternel
Et ce que pensait Aristote du ciel et de la terre, est-il plus idiot que les théories de nos physiciens d'aujourd'hui ?
avatar
Isabelle-Marie
MEDIATRICE
MEDIATRICE

Féminin Messages : 3484
Localisation : France
Inscription : 15/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bioéthique manipulations modifications génétiques

Message par marie poncet le Ven 3 Mar 2017 - 17:51

Merci infiniment pour ce débat courtois, Messieurs...Très très intéressant...et délicat, complexe, ouvert sur l'infini...Que L'Esprit-Saint vous assiste, tous les deux...AMDG!

marie poncet
Va recevoir Jésus Christ

Féminin Messages : 40
Inscription : 16/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bioéthique manipulations modifications génétiques

Message par Catherine Jouenne le Sam 4 Mar 2017 - 11:24

@azais a écrit: Un rendez vous à ne pas rater : Alexandra Caude Henrion parviendra t elle à briser le mur du Silence sur ce qui se passe réellement à coté de Axel Kahn son ancien Dr de Recherche OU RESTERA T ELLE SUR LE CRISP ca9  ??

@azais a écrit:
COLLOQUES
PERSONNE HUMAINE ET GÉNOME

https://www.collegedesbernardins.fr/content/personne-humaine-et-genome

le 4 mars  2017

MATINEE
Conférences :


MANIPULATION DU GENOME HUMAIN : ENTRE HIPPOCRATE ET BELLEROPHON ?
Alain Privat, membre de l'Académie de médecine

L'EPIGENETIQUE, UNE ALTERNATIVE A L’INTERVENTION SUR LE GENOME ?
Michel Morange, professeur de biologie, ENS, Paris

Débat :
MODIFIER LES GENES, AGIR SUR L'ETRE, DILEMMES ETHIQUES D'UN POUVOIR.
REVOLUTIONS ET EVOLUTIONS DE LA GENETIQUE AU 21E SIECLE, AVANCEES ET LIMITES.

Avec :
Axel Kahn, ancien président  de l'Université Paris-Descartes
Alexandra Henrion-Caude, directrice de recherche Inserm, Necker-Enfants Malades

Pause déjeuner de 12h45 à 14n

APRES-MIDI
Conférences :

PHILOSOPHIE DE LA PERSONNE HUMAINE, LA PERSONNE HUMAINE SE REDUIT-ELLE A SON GENOME ?
Dominique Folscheid, professeur de philosophie à l’Université Paris-Est ; co-directeur du département d’Ethique biomédicale, au Collège des Bernardins

REGARD D’UN THEOLOGIEN
P. Brice de Malherbe, professeur de théologie à la Faculté Notre-Dame ; co-directeur du département d’Ethique biomédicale, au Collège des Bernardins

Débat final
AVEC TOUS LES INTERVENANTS


Le colloque "Personne humaine et génome" commence ce matin, 
et en fin de matinée le débat auquel participe le Professeur Alexandra Henrion-Caude. 
Prions Dieu de donner à tous les participants la grâce de dire la Vérité.
Prions pour le Professeur Alexandra Henrion-Caude qui à plusieurs reprises ces dernières années a eu le courage de parler de la réalité du clonage de l'homme.
avatar
Catherine Jouenne
MEDIATRICE
MEDIATRICE

Féminin Messages : 485
Age : 54
Localisation : France
Inscription : 07/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bioéthique manipulations modifications génétiques

Message par azais le Mar 7 Mar 2017 - 1:49

au vu de la prise de notes de ce colloque  qui a rempli la salle des Bernardins  ce qui est tres rare  il faut le signaler ...
abréviations :
AP = Alain Privat
MM = Michel Morange
AK  = Axel Kahn
ACH  = Alexandra Henrion-Caude,
B de M   = P. Brice de Malherbe,

sur le fond :

j'apprécie  

-de façon générale le Pr Privat AP et  MM  sur le role important de l'épigénétique ( environnement dans lequel se développe le genome et l'embryon : y compris l'environnement affectif et psychologique ou traumatique de la mère qui le porte ) dans les mutations et évolutions de l'espèce ( humaine donc ) D'ailleurs ACH precise que tout n'est pas dans le génome (noyau primordial) mais aussi dans les noyaux des mitochondries ( véritables "centrales nucléaires" qui vont nourrir nos cellules)
[chacun sait que l'ovocyte en étant fécondé va donner un ovule avec un noyau de 23 chromosomes maternels qui vont fusionner en plusieurs heures avec les 23 chromosomes paternels ... mais que simultanément 23 chromosomes vont rejoindre la paroi de l'ovule pour nourrir et developper l'embryon tout au long de son développement . Imaginons qu'on transfère un genome premier noyau humain dans un ovule d'animal : cela donnera un être hybride ...]

-ACH qui place le debut de la personne au genome  et même dans un timing précis de 24h après la fécondation en FIVETE  (ce qui correspond à l'enseignement de JP II)

-le distingo  fait par la Congrégation pour la doctrine de la Foi ( curieux:  ce n'est pas l'académie pontificale pour la vie )  entre thérapie génique germinale  et somatique

- AP révélé  que des travaux sont en cours avec la Fondation Lejeune  sur des programmes qui se servent d'enfants avortés pour sa recherche sur la trisomie...
[ achètent ils des organes garantis frais et sans défaut  au Planning Familial spécialisé dans l'extraction d'organes et de tissus intacts ? ( est ce pour ce motif que JM Lemene avait accueilli avec mépris la parution traduite en français de la video du Planning familial en disant " Pff ce n'est pas un scoop " ?) Evidemment notre grand défenseur de l'embryon  de concert avec VITA faisait un flop sur ces videos démontrant que les foetus condamnés à l'avortement et accouchés vivants pour être disséqués vivants , alors que ce la fait plus de 4-5 ans que l'information a traversé l'atlantique ] 

- sur le clonage humain ACH répondra que 3 centres y sont parvenus ( même s'il manque 2 autres au palmarès : un en Corée et  deux autres aux USA )....

- Pré B de M  repond spontanément : "le clone moi je le baptise". Il est donc bien pourvu d'une âme humaine  et d'un esprit ...


je regrette ( et déplore )  que

- pas de réponse à AK qui dit une énormité :  "sur les embryons surnuméraires s'il y a de la recherche à faire cela n'a rien à voir avec  l'animation " c'est justement l'objet du débat . S'il y a une âme et un esprit qui anime cet embryon  il EST une personne!!  le Père B de M avait l'occasion de le repriser l'après midi : les notes ne permettent pas de  savoir . Rajouter la phrase  il est une personne  était répondre à la question du  colloque  . Encore une fois il a voulu rester au stade du "doute"
[ néanmoins  à la question posée sur le clonage humain ... ACH répondra   AK partiellement en disant que après avoir découvert le gêne de l'anémie  les embryons malades avaient été supprimés : découverte sans objet ...]

- nous restons globalement sur notre faim sur le debut de la personne : pas de réponse théologique , pas de réponse philosophique ( qui est  jugée être  une issue possible  qu'on aurait pas trouvé  ) ,  pas d'évocation de la métaphysique  (qui est tout de même la science de l'être  , donc on était au coeur de la question du colloque !!!) pas de réponse ecclésiale  (aucun des animateurs n'a évoqué l'Enseignement de Jean Paul II du 24 février 1998  à l'Académie Pontificale pour la Vie .... notamment ACH qui le sait parfaitement ), pas d'évocation détestes dogmatiques  ( Donum Vitae notamment , mais pas seulement , loin de là )

-  B de M  l'ignore allant dans le sens de la trahison de l'Eglise qu'il perpétue  en restant sur la position de "au benefice du doute "  donc d'ignorer ou prétendre que JP II finalement n'a laissé qu'une position indigne d'interêt pour laisser la place au "bénéfice du doute "  
ET Cela se passe aux Bernardins tout de même et à un colloque organisé par l'associations de scientifiques CHRETIENS  !!)

-le massacre de St Thomas d'Aquin  par AK  (le "maitre" de ACH  agnostique et FM ) peine remis en place par les autres ...  St Thomas d'Aquin situait la personne dans son identité sexuelle : elle est connue à l'apparition du genome ni avant ni ne se dévoile après . C'est pourtant simple à dire  , en appui de la phrase " à son époque on n'avait pas connaissance des informations scientifiques d'aujourd'hui" )

- sur le clonage humain : rien mais rien n'est dit sur la légalisation en France

- sur le gender genique : rien n'est dit sur l'inhibition chromosomique du genome autorisée le 11 février 2013 ; Certes il ne fait que modifier l'identité sexuelle .. on est  en plus en pleine modification somatique qui stoppe toute germinalité !!

- le pire : le clone n'a pas d'ame   n'est pas une personne humaine !! signé ACH  . Là je reste  stupéfait  et scandalisé  ( merci à BdeM pour la repartie  de simple bon sens !
Au moins  le colloque ne s'est pas achevé sur un non sens ...


Dernière édition par azais le Mar 7 Mar 2017 - 15:10, édité 1 fois
avatar
azais
Dans la prière

Masculin Messages : 5382
Age : 67
Inscription : 10/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bioéthique manipulations modifications génétiques

Message par véronique69 le Mar 7 Mar 2017 - 5:25

Merci de cette précision sur la Fondation Lejeune ;
le procès en BEATIFICATION en cours de son Fondateur ne doit pas néanmoins nous inciter à soutenir cette fondation compte tenu de leurs méthodes.
"Science sans conscience n'est que ruine de l'âme"...

véronique69
Avec le Pape François

Féminin Messages : 972
Inscription : 09/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bioéthique manipulations modifications génétiques

Message par azais le Mar 7 Mar 2017 - 15:15

Les actes du colloque organisé par l'Association des Scientifiques chrétiens (ASC) seront intégrés dans leur revue connaitre .Il est possible de se le procurer en adhérant à cette Association (contre 35 e à l'ASC , chez JB Kammerer , 13 rue de Douai 75009 Paris)
avatar
azais
Dans la prière

Masculin Messages : 5382
Age : 67
Inscription : 10/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bioéthique manipulations modifications génétiques

Message par azais le Mer 8 Mar 2017 - 21:01

à la question posée sur un autre FIL : pouvez vous nous expliquer ce que recouvre le mot gendre- génique , voici ma réponse qui me parait avoir être mis en lien avec les explications données dans ce colloque

@azais a écrit:cela veut dire que génétiquement parlant les centres  de Procréation Médicale Assistée (PMA), pourront fabriquer des êtres humains ,  par fécondation in vitro, (voire ensuite un utero pourquoi pas ? )  en inhibant le chromosome X   du genome , premier noyau humain embryonnaire , après sa fécondation  (ou la technique de clonage  si c'est un clone d'embryon humain )
La Dérogation à la loi bioéthique  a été votée le 11 février 2013 pendant les manifestations LMPT ( sans que les organisateurs n'en dirent  un seul mot ni ne s'en offusquent ,  et encore jus'a aujourd'hui réussissent à maintenir l'OMERTA ...... comme d'ailleurs pendant les débats et votes sur la révision de la loi bioéthique qui finalement décidera de la libérer de "recherche" sur l'embryon humain provenant des congélateurs ou tant qu'ils n'y soient mis ,  cherche qui inclut leur  clonage et ... le gender génique )

En inhibant le chromosome X que faites vous,  sinon modifier l'identité sexuelle  de l'enfant conçu ??  Jusqu'ou sera poussée l'inhibition? Quelles seront les conséquences "collatérales " pour cet être humain ?

On pourra se reporter aux débats du colloque des Bernardins à ce sujet : quand on modifie une tranche d'ADN ou ne connait pas les conséquences etc on sait qu'il y en a , sur les "tranches  voisines "
avatar
azais
Dans la prière

Masculin Messages : 5382
Age : 67
Inscription : 10/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bioéthique manipulations modifications génétiques

Message par J-Ph Cazelle le Mer 8 Mar 2017 - 22:44

Finalement ce que je comprends de la finalité, du but inavoué de ce colloque s'est de conforter l'idée que la personne et le génome sont bien distinct    (remarque toute personnelle). C'est dans l'intitulé même de cette réunion:
"personne humaine ET génome"
Toute la question et là! Ils s’efforcent à bien séparer la personne du génome c'est là leur seule motivation. Les scientifiques ont besoin de cette séparation et les "théologiens" leur fournissent de faux arguments pour conforter cette position.
Seule la conversion de ces "savants"(scientifiques et théologiens) pourrait les éclairer!

J-Ph Cazelle
Avec les chérubins

Masculin Messages : 55
Inscription : 28/06/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bioéthique manipulations modifications génétiques

Message par azais le Jeu 9 Mar 2017 - 0:43

@J-Ph Cazelle a écrit:Finalement ce que je comprends de la finalité, du but inavoué de ce colloque s'est de conforter l'idée que la personne et le génome sont bien distinct    (remarque toute personnelle). C'est dans l'intitulé même de cette réunion:
"personne humaine ET génome"
Toute la question et là! Ils s’efforcent à bien séparer la personne du génome c'est là leur seule motivation. Les scientifiques ont besoin de cette séparation et les "théologiens" leur fournissent de faux arguments pour conforter cette position.
Seule la conversion de ces "savants"(scientifiques et théologiens) pourrait les éclairer!

il y a tout de même des pour ( en bleu dans mon message du Mar 7 Mar 2017 - 1:49) et des contre ( en rouge dans mon message Mar 7 Mar 2017 - 1:49 )

Ce qui est à regretter c'est que ce soit le théologien B de Malherbe qui ne donne pas la clef : l'animation immédiate enseignée pourtant par Jean Paul II le 24 février aux scientifiques du Conseil Pontifical pour la vie chargés de faire connaitre ... son Enseignement et qui l'ont caché ( on remarque que la fondation Lejeune qui en était à le tête utilise des embryons avortés pour faire sa recherche pour la trisomie : Froid )

Est-ce finalement la faute des scientifiques ? pas des non catholiques en tous cas Ill
avatar
azais
Dans la prière

Masculin Messages : 5382
Age : 67
Inscription : 10/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bioéthique manipulations modifications génétiques

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum