Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX



Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum.

Le Seigneur ne précipite personne dans l'Enfer...

Page 1 sur 11 1, 2, 3 ... 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Pourquoi ce silence des prêtres au sujet du Ciel et de l'enfer ???...

Message par Gilles le Mer 23 Mar 2011 - 15:36


LE CIEL UNE DESTINATION PAR DÉFAUT OU C’EST L’ENFER?
On ne peut parler du ciel sans parler de l’enfer.
L’un ne va pas sans l’autre.
Le péché nous sépare d’une relation avec Dieu, le Créateur de l'univers.
Non, la main de l'Éternel n'est pas trop courte pour sauver, ni son oreille trop dure pour entendre.
Mais ce sont vos crimes qui mettent une séparation entre vous et votre Dieu ; ce sont vos péchés qui vous cachent sa face et l'empêchent de vous écouter. Esaïe 59 :1-2
Parce que Dieu est tellement Saint qu’il ne peut toléré le péché dans sa présence.
Tes yeux sont trop purs pour voir le mal, Et tu ne peux pas regarder l'iniquité. Pourquoi regarderais-tu les perfides, et te tairais-tu, Quand le méchant dévore celui qui est plus juste que lui ?Habakuk 1 :13
Parce que nous sommes pécheurs, il ne nous est pas permis d’entrer dans la Présence de Dieu.
Nous ne pouvons entrer dans le ciel comme nous sommes présentement.
C’est pourquoi le ciel n’est pas une destination par défaut.
Pas l’un d’entre nous ne peut y aller automatiquement.
Tant que le problème du péché n’est pas réglé, nous avons l’enfer comme destination automatique ou par défaut.
Jésus a été très clair là-dessus.
Entrez par la porte étroite. Car large est la porte, spacieux est le chemin qui mènent à la perdition, et il y en a beaucoup qui entrent par là.
Mais étroite est la porte, resserré le chemin qui mène à la vie, et il y en a peu qui les trouvent. Mathieu 7 :13-14
Ce n’est pas un grand nombre qui ira au ciel.
Vous ne pouvez pas seulement attendre et voir lorsque le moment de passer de l’autre coté viendra ou de vous croiser les doigts en espérant que votre nom sera écrit dans le livre de vie.
Vous pouvez savoir, vous devez savoir avant de mourir!
Et parce que vous pouvez mourir à n’importe lequel moment, vous avez besoin de le savoir maintenant.
Pas dans un mois ou la prochaine année!
Vous qui ne savez pas ce qui arrivera demain ! Car, qu'est-ce votre vie ? Vous êtes une vapeur qui paraît pour un peu de temps, et qui ensuite disparaît. Jacques 4 :14
Il est de la plus haute importance que vous soyez sur que vous allez au ciel et non en enfer.
Cette voix qui murmure : « Ça presse pas! Pense à autre chose! Tu auras amplement de temps d’y penser» n’est pas la voix de Dieu.
L’Éternel dit :«Car il dit : Au temps favorable je t'ai exaucé, Au jour du salut je t'ai secouru. Voici maintenant le temps favorable, voici maintenant le jour du salut.» 2 corinthiens 6 : 2
Réalisez que l’enfer sera habité par des gens qui n’auront pas reçus le cadeau e la rédemption en Christ.
« Et je vis les morts, les grands et les petits, qui se tenaient devant le trône. Des livres furent ouverts. Et un autre livre fut ouvert, celui qui est le livre de vie. Et les morts furent jugés selon leurs oeuvres, d'après ce qui était écrit dans ces livres.

La mer rendit les morts qui étaient en elle, la mort et le séjour des morts rendirent les morts qui étaient en eux ; et chacun fut jugé selon ses oeuvres.

Et la mort et le séjour des morts furent jetés dans l'étang de feu. C'est la seconde mort, l'étang de feu.

Quiconque ne fut pas trouvé écrit dans le livre de vie fut jeté dans l'étang de feu
.» Apocalypse 20 : 12-15

Après le retour de Christ, il y aura une résurrection des croyants pour la vie éternelle dans le ciel et une résurrection des incroyants pour l’enfer.
« Ne vous étonnez pas de cela ; car l'heure vient où tous ceux qui sont dans les sépulcres entendront sa voix, et en sortiront.
Ceux qui auront fait le bien ressusciteront pour la vie, mais ceux qui auront fait le mal ressusciteront pour le jugement
.» Jean 5 :28-29

Les non-sauvés qui n’auront pas leur nom écrit dans le livre de vie seront jugés par Dieu selon leurs œuvres qu’ils auront accomplis ces œuvres étant enregistrés dans des livres célestes.
« Puis je vis un grand trône blanc, et celui qui était assis dessus. La terre et le ciel s'enfuirent devant sa face, et il ne fut plus trouvé de place pour eux.

Et je vis les morts, les grands et les petits, qui se tenaient devant le trône. Des livres furent ouverts. Et un autre livre fut ouvert, celui qui est le livre de vie. Et les morts furent jugés selon leurs oeuvres, d'après ce qui était écrit dans ces livres
.» Apocalypse 20 :11-12

A cause de leurs œuvres, du rejet de Christ, ils seront consignés à une place de destruction éternelle.
« Or, comme on arrache l'ivraie et qu'on la jette au feu, il en sera de même à la fin du monde.
Le Fils de l'homme enverra ses anges, qui arracheront de son royaume tous les scandales et ceux qui commettent l'iniquité :
et ils les jetteront dans la fournaise ardente, où il y aura des pleurs et des grincements de dents
.» Mathieu 13 :40-42

et Christ dira à ceux qui ne sont pas couvert par son sang :
Ensuite il dira à ceux qui seront à sa gauche : Retirez-vous de moi, maudits ; allez dans le feu éternel qui a été préparé pour le diable et pour ses anges. Mathieu 25 : 41
L’enfer n’est pas l’endroit souvent décrit comme un lieu semblable à un bar immense où les gens seront en train de boire en se racontant de bons souvenirs terrestres.
Cela sera plutôt un endroit misérable :
Mathieu : 13:42
et ils les jetteront dans la fournaise ardente, où il y aura des pleurs et des grincements de dents.
Mathieu 25:30
Et le serviteur inutile, jetez-le dans les ténèbres du dehors, où il y aura des pleurs et des grincements de dents.

Luc 13:28
C'est là qu'il y aura des pleurs et des grincements de dents, quand vous verrez Abraham, Isaac et Jacob, et tous les prophètes, dans le royaume de Dieu, et que vous serez jetés dehors.

Cela sera un endroit où chacun aura conscience d’un châtiment pour ses péchés, un endroit où l’espoir aura disparu.
C’est ce que Dante avait exprimé dans «L’inferno» où il décrivait les signes enchâssés dans la voûte surplombant l’entrée de l’enfer : « Abandonnez tout espoir, vous qui entrez!»
La réalité de l’enfer devrait briser notre cœur et nous faire tomber à genoux pour demander à Christ qu’on puisse influencer d’une manière positive à accepter le salut en Jésus-Christ à ceux qui n’ont pas accepté Christ dans leur vie.
Beaucoup s’imagine que c’est plus civilisé, plus humain, plus de compassion de dénié l’existence d’un enfer éternel mais en fait c’est une démonstration d’arrogance comme créature de pensez que nous sommes enracinés dans une moral qui est plus grande que ce que Dieu, notre Créateur, a clairement révélé.
Nous ne voulons pas croire en un châtiment éternel pour quiconque parce que dans le fond nous savons que nous risquons, nous aussi d’y passer le reste de notre éternité si nous n’avons pas Christ comme sauveur.
Par notre déni, notre négation de l’existence d’un enfer éternel, nous minimisons l’œuvre de Christ sur la croix.
Si la mort et la résurrection de Christ ne peut nous délivrer d’un enfer éternel, son œuvre sur la croix est moins héroïque, moins puissante, sans conséquences et ne mérite pas notre adoration et louange.
Réalisez ceci :
Satan possède des motifs suffisant pour renforcir notre négation d’un enfer éternel. Il désire que les incroyants rejette Christ sans crainte et veut que les croyants ne soient pas motivés à partager la bonne nouvelle de l’Évangile apporté par Christ.
Il veut que Dieu reçoive le minimum de gloire pour le changement radical de notre nature par l’œuvre de Christ.
Beaucoup de livre dénie l’existence d’un enfer.
Plusieurs embrassent l’universalisme en croyant que tout les peuples, nations, seront ultimement sauvés.
Beaucoup considère que l’enfer est une invention de prophètes obsédés par la colère divine.
Beaucoup argumente que les chrétiens devraient prendre «l’autoroute» de l’amour de Christ.
Mais toutes ces perspectives empoisonnent une réalité notable :
Dans la bible, Jésus est celui qui a le plus parler de l’enfer :
«Ne craignez pas ceux qui tuent le corps et qui ne peuvent tuer l'âme ; craignez plutôt Celui qui peut faire périr l'âme et le corps dans la géhenneMathieu 10:28
Or, comme on arrache l'ivraie et qu'on la jette au feu, il en sera de même à la fin du monde.
Le Fils de l'homme enverra ses anges, qui arracheront de son royaume tous les scandales et ceux qui commettent l'iniquité :et ils les jetteront dans la fournaise ardente, où il y aura des pleurs et des grincements de dents.

Mathieu 13:40 -42
Jésus se réfère à une place littérale et le décrit en des termes graphiques incluant la description d’un feu dévorant et d’un ver qui ne s’éteint point.
Mais les fils du royaume seront jetés dans les ténèbres du dehors, où il y aura des pleurs et des grincements de dents.Mathieu 8:12
Dans l’histoire du riche homme et de Lazare, Jésus dit que dans l’enfer le pécheur souffre terriblement, il est pleinement conscient, il possède des désirs, il se rappelle qu’il a des frères, il raisonne, il a envie de revivre, ne peut être consolé et ne peut quitter ce lieu de tourment et a perdu tout espoir.
"Il y avait un homme riche, qui était vêtu de pourpre et de fin lin, et qui chaque jour menait joyeuse et brillante vie.

Un pauvre, nommé Lazare, était couché à sa porte, couvert d'ulcères,et désireux de se rassasier des miettes qui tombaient de la table du riche ; et même les chiens venaient encore lécher ses ulcères.

Le pauvre mourut, et il fut porté par les anges dans le sein d'Abraham.
Le riche mourut aussi, et il fut enseveli.

Dans le séjour des morts, il leva les yeux ; et, tandis qu'il était en proie aux tourments, il vit de loin Abraham, et Lazare dans son sein.
Il s'écria : Père Abraham, aie pitié de moi, et envoie Lazare, pour qu'il trempe le bout de son doigt dans l'eau et me rafraîchisse la langue ; car je souffre cruellement dans cette flamme.
Abraham répondit : Mon enfant, souviens-toi que tu as reçu tes biens pendant ta vie, et que Lazare a eu les maux pendant la sienne ; maintenant il est ici consolé, et toi, tu souffres.
D'ailleurs, il y a entre nous et vous un grand abîme, afin que ceux qui voudraient passer d'ici vers vous, ou de là vers nous, ne puissent le faire.
Le riche dit : Je te prie donc, père Abraham, d'envoyer Lazare dans la maison de mon père ; car j'ai cinq frères.
C'est pour qu'il leur atteste ces choses, afin qu'ils ne viennent pas aussi dans ce lieu de tourments.
Abraham répondit : Ils ont Moïse et les prophètes ; qu'ils les écoutent.
Et il dit : Non, père Abraham, mais si quelqu'un des morts va vers eux, ils se repentiront.

Et Abraham lui dit : S'ils n'écoutent pas Moïse et les prophètes, ils ne se laisseront pas persuader quand même quelqu'un des morts ressusciterait
.

Luc 16:19 -31

COMBIEN DE TEMPS DURERA L’ENFER?
Éternellement!
Et ceux-ci iront au châtiment éternel, mais les justes à la vie éternelle.
Mathieu 25:46
C’est pourquoi par amour pour ceux que nous aimons, nous ne pouvons pas faire autrement que de parler de ces lieux : l’enfer/ le ciel.
Il faut réaliser que nous sommes nés avec un pilote automatique qui nous amène directement en enfer. L’héritage d’Adam et Ève dans nos gènes.
Pas besoin d’effort.
Cette destination ne requiert aucun changement de conduite.
L’enfer reste la plus grande tragédie de l’univers, conséquence ultime de la chute.
Dieu nous aime assez pour nous dire la vérité : qu’il y a deux destinations éternelles, pas juste une seule et que nous devons choisir le chemin qui nous mène au ciel.
C’est à mon sens la plus grande application du sens de la liberté.
L’être humain reste libre de choisir sa destination éternelle avec les conséquences de son choix.
Par contre, ce n’est pas tous les chemins qui mènent au ciel.
Un seul nous y conduit.
Jésus lui dit : Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi. Jean 14:6
Tous les autres chemins conduisent en enfer.
Une connaissance et l’acceptation de la réalité de l’enfer nous feront apprécier plus profondément la réalité du ciel et fera monter des louanges de reconnaissance envers notre Rédempteur.

Source: espace.canoe.ca


Dernière édition par Gilles le Dim 21 Oct 2012 - 23:44, édité 2 fois
avatar
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 24031
Age : 62
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Seigneur ne précipite personne dans l'Enfer...

Message par Brenda Lee le Ven 1 Avr 2011 - 16:39

Et dire qu'il existe même des prêtres qui croient à peine au purgatoire et pas du tout à l'enfer!!
Comment est-ce possible?

avatar
Brenda Lee
Combat avec l'Archange Michel

Féminin Messages : 1174
Age : 55
Localisation : Sud Est de la France
Inscription : 01/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Seigneur ne précipite personne dans l'Enfer...

Message par violaine le Ven 1 Avr 2011 - 22:28

Cher Gilles

vous le savez bien, tout le monde n'ira pas au ciel, hélas cela doit être la destinée de tout être humain, mais Dieu a laissé la volonté de choisir le ciel ou l'enfer, et chaque ame sera de sa propre volonté soit en enfer ou au ciel

Violaine
avatar
violaine
Avec les anges

Féminin Messages : 6366
Localisation : bretagne
Inscription : 10/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Seigneur ne précipite personne dans l'Enfer...

Message par Gilles le Sam 2 Avr 2011 - 14:32

Bonjour et bon week-end à vous deux Brenda et Violaine ! sunny

Oui ! Comme c'est triste qu'on ne parle plus du Ciel ni de l'enfer dans nos églises. Shocked


Je partage avec vous un excellent article d'origine catholique qui nous rappelle que l'enfer et le ciel existent, même si des membres du clergé n'y croient plus !
Cet article a été rédigé par un prêtre canadien...

--------------------------------------------------------------

L'ENFER EXISTE



Abbé Marcel Nault [1] (1927-1997)




Discours prononcé à la Conférence Mondiale de la Paix des évêques catholiques, à Fatima, Portugal, en 1992. Ces propos eurent un tel impact qu'après la conférence, plusieurs évêques demandèrent à l'abbé Nault d'entendre leur confession.

Notre Seigneur Jésus-Christ est venu sur la terre pour une raison, pour sauver les âmes de l'enfer. Enseigner la réalité de l'enfer est la tâche la plus importante et la plus nécessaire de la Sainte Église Catholique. Un des grands Pères de l'Église, Saint Jean Chrysostome, ne cessait d'enseigner que Notre Seigneur Jésus-Christ prêchait plus souvent sur l'enfer qu'à propos du Ciel. Certains pensent qu'il est préférable de prêcher sur le Ciel. Je ne suis pas d'accord. Prêcher sur l'enfer produit davantage et de meilleures conversions que celles obtenues par la simple prédication sur le Ciel.

Saint Benoit, le fondateur des Bénédictins, alors qu'il vivait à Rome, a entendu l'Esprit Saint lui dire: "À Rome, tu vas perdre ton âme, et tu iras en enfer." Benoit quitta Rome et se retira pour vivre dans le silence et la solitude loin de Rome pour méditer sur la vie de Jésus et le Saint Évangile. Saint Benoit a fui toutes ces occasions de péché de la Rome païenne. Il pria et se mortifia pour lui-même et pour les pécheurs. L'Esprit Saint répandit la nouvelle de sa sainteté. Comme résultat, les gens le visitaient pour voir, écouter et suivre son exemple et ses conseils. Saint Benoit s'est pour lui-même éloigné de toute occasion de péché et a atteint la sainteté. La Sainteté attire les âmes.

Pourquoi pensez-vous que Saint Augustin a changé de vie? Par crainte de l'enfer! Je prêche souvent sur la tragique réalité de l'enfer. C'est un dogme catholique que les prêtres et les évêques ne prêchent plus. Le Pape Píe IX, qui a proclamé les dogmes de l'infaillibilité du Pape et de l'Immaculée Conception de Marie, et qui a également publié son fameux Silabus dénonçant les erreurs et les hérésies du monde moderne, avait l'habitude de demander aux prédicateurs de prêcher plus souvent aux fidèles sur les quatre fins dernières, et spécialement sur l'enfer, tout comme lui-même en donnait l'exemple dans sa prédication. Le Pape demanda cela parce que la méditation sur l'enfer génère les saints.



Les saints craignent l'enfer
Voilà que nous nous retrouvons avec quelque chose de curieux : les saints craignent d'aller en enfer mais les pécheurs ne ressentent pas une telle crainte.

Saint François de Sales, saint Alphonse Marie de Liguori, le saint curé d'Ars, sainte Thérèse d'Avila, la petite Thérèse de l'Enfant-Jésus, ont eu peur d'aller en enfer. Saint Simon Stock, le supérieur général du Carmel, savait que ses moines avaient peur d'aller en enfer. Ses moines jeûnaient et priaient. Ils vivaient reclus, séparés du monde dangereux dominé par Satan. Même ainsi, ils avaient peur d'aller en enfer.

En 1251, Notre Dame du mont Carmel apparût en Aylesford, Angleterre, à Saint Simon Stock. Elle lui dit: "Ne craignez plus. Je te confie un vêtement spécial : quiconque mourra en portant ce vêtement n'ira pas en enfer." Moi je porte mon scapulaire brun sous mes vêtements et j'en ai un autre dans ma poche parce que je ne sais jamais quand les gens vont me demander de leur parler de l'enfer ou du scapulaire brun. Marie a dit à un prêtre dominicain, le bienheureux Alain de la Roche, "Je sauverai le monde par mon Rosaire et par mon scapulaire."



On ne peut se spécialiser en tout et enseigner sur tout; on doit choisir. Je crois que c'est la volonté de Dieu que je prêche sur l'enfer. Un Monseigneur, mon supérieur il y a longtemps, m'a dit à une occasion : "Tu prêches trop souvent sur l'enfer et ça fait peur au monde." Il ajouta : "Marcel, moi je n'ai jamais prêché sur l'enfer, parce que les gens n'aiment pas ça. Toi tu leur fais peur." Sur un ton de confidence intime, Monseigneur m'a dit dans son bureau: "Marcel, je n'ai jamais prêché sur l'enfer et jamais je ferai ça, et regarde quelle position agréable et prestigieuse j'ai obtenue." J'ai gardé un long silence, puis je l'ai regardé dans les yeux. "Monseigneur", que je lui ai dit, "vous êtes sur le chemin de l'enfer pour toute l'éternité. Monseigneur, vous prêchez pour plaire aux hommes, plutôt que de prêcher pour être agréable au Christ et sauver les âmes de l'enfer. Monseigneur, c'est un péché mortel d'omission que de refuser d'enseigner le dogme catholique sur l'enfer."


Quand Dieu a envoyé les prophètes dans l'Ancien Testament, ce fut pour rappeler à l'homme de revenir à la vérité, de revenir à la sainteté. Jésus est venu, il a prêché et a envoyé ses Apôtres dans le monde pour prêcher le Saint Évangile. Le Serpent est venu et a répandu son venin au moyen des hérésies, mais Jésus a envoyé sa Mère Très Aimante, la Reine des prophètes: "Va sur la terre combattre les hérésies." Les Pères de l'Église ont écrit que la Mère de Dieu est le marteau des hérésies.



Si on prend le temps d'étudier avec attention le message de Notre Dame de Fatima, on s'aperçoit que c'est un message des plus tragiques et des plus profonds, qui reflète les enseignements des saints Évangiles.


Les leçons données à Fatima
Le résumé du message de Fatima, c'est que l'enfer existe. Que l'enfer est éternel et que c'est là que nous irons si nous mourons en état de péché mortel. "Que sert à l'homme de gagner l'univers s'il perd son âme?" Notre Dame est venue nous dire que nous pouvons nous sauver au moyen de ses deux divins sacramentaux de prédestination: le saint Rosaire et le scapulaire brun. Elle met aussi un emphase spécial sur la dévotion à son Cœur Immaculé et sur la dévotion des cinq premiers samedis. À la première apparition de l'ange du Portugal au Cabeço, en mai 1916, l'ange est venu aux trois enfants et leur a montré comment adorer Dieu par la prière : "Mon Dieu, je crois, j'adore, j'espère et je vous aime. Je vous demande pardon pour ceux qui ne croient pas, qui n'adorent pas, qui n'espèrent pas et qui ne vous aiment pas." L'ange a récité cette prière en se prosternant le front au sol. L'ange de Fatima avait montré aux trois enfants ce qui vient en premier dans l'ordre des prières. En premier, on doit adorer Dieu et ensuite prier les saints. Dieu d'abord, les créatures ensuite. L'ange de Fatima a montré à l'homme qu'il doit adorer Dieu et prier devant Lui à genoux. Plus l'homme connaît Dieu, plus il s'humilie devant Dieu son Créateur.

Le grand évêque français Bossuet a dit: "L'homme n'est grand qu'à genoux." Oui vraiment, l'homme se grandit quand il s'agenouille devant son Créateur et son Rédempteur, Jésus, dans le Très Saint Sacrement. L'ange de Fatima est venu enseigner aux trois enfants que notre premier devoir, conformément au premier commandement, est d'adorer Dieu. À sa troisième apparition au Cabeço, l'ange du Portugal s'est présenté avec un Calice dans la main gauche et une Hostie dans la main droite. Les enfants se demandaient ce qui se passait. L'ange laissa suspendus miraculeusement le Calice et l'Hostie dans les airs et se prosterna jusqu'à terre en récitant cette prière de profonde adoration à la Trinité: "Très Sainte Trinité, Père, Fils et Esprit Saint, je Vous adore profondément et je Vous offre les Très Précieux Corps, Sang, Âme et Divinité de Notre Seigneur Jésus-Christ, présent dans tous les Tabernacles du monde, en réparation des offenses, sacrilèges, abandons et indifférences par lesquels Il est Lui-même offensé. Et par les mérites infinis de son Très Saint Cœur et du Cœur Immaculé de Marie, je Vous demande la conversion des pauvres pécheurs."

Dieu veut que nous L'adorions à genoux. Nous agenouillons-nous en adoration et en prière devant Jésus dans le Très Saint Sacrement? Nous devons le faire. Quand les trois Rois Mages de l'Orient sont allés à Béthléem et sont entrés là où était l'Enfant-Jésus, ils se prosternèrent devant Lui pour L'adorer à genoux. Nous avons cet exemple dans les Écritures et celui de l'ange de Fatima, que Dieu veut que nous L'adorions à genoux.


Le renforcement des dogmes catholiques
Un an plus tard, le 13 mai 1917, les enfants ont vu une jeune femme apparaître devant eux. C'était la première apparition de Notre Dame. Lucie lui demanda : "D'où venez-vous?" Elle lui a répondu: "Je viens du Ciel." Le dogme catholique de l'existence du Ciel. Les enfants ont demandé: "Irons-nous au Ciel?" Elle a répondu: "Oui, vous irez au Ciel." Alors ils ont demandé : "Nos deux jeunes amies sont au Ciel?" Marie leur répondit: "Une d'elles, oui". Les enfants demandèrent : "Où est l'autre jeune fille? Est-elle au Ciel?" Marie leur a répondu: "Elle est au purgatoire, et elle y sera jusqu'à la fin du monde." Cette jeune fille était âgé de 18 ans. Un second dogme catholique, le purgatoire existe et durera jusqu'à la fin du monde. La Mère de Dieu ne peut mentir. L'ange de Fatima a enseigné aux trois enfants comment adorer Dieu le Père, Dieu le Fils et Dieu Esprit Saint. C'est là un renforcement du dogme de la Très Sainte Trinité, le plus grand de tous, sans lequel la Chrétienté ne pourrait continuer d'exister. Nous devons adorer les Trois personnes de la Très Sainte Trinité.


Une vision de l'enfer...

Le vendredi 13 juillet 1917, Notre Dame apparût à Fatima et s'adressa aux trois petits voyants. Notre Dame n'a jamais souri. Comment pouvait-elle sourire, puisque ce jour-là elle allait donner aux enfants la vision de l'enfer? Elle dit: "Priez, priez beaucoup parce que beaucoup d'âmes vont en enfer." Notre Dame étendit les mains et soudain les enfants virent un trou dans le sol. Ce trou, dísait Lucie, était comme un océan de feu dans lequel se voyaient des âmes avec une forme humaine, des hommes et des femmes, brûlant dans le feu, criant et pleurant inconsolablement. Lucie disait que les démons avaient un aspect horrible comme des animaux étranges. Les enfants étaient si horrifiés que Lucie cria. Elle était si terrorisée qu'elle a cru qu'elle allait mourir. Marie dit aux enfants: "Vous avez vu l'enfer, c'est là où vont les pécheurs quand ils ne se repentent pas."




Un dogme catholique de plus, l'existence de l'enfer.


L'enfer est éternel. Notre Dame a dit: "Chaque fois que vous récitez le Rosaire, dites après chaque dizaine: Ô mon Jésus, pardonnez-nous nos péchés, libérez-nous du feu de l'enfer, et conduisez au Ciel toutes les âmes, spécialement celles qui ont le plus besoin de votre miséricorde." Marie est venu à Fatima comme prophète du Très Haut pour sauver les âmes de l'enfer.

Le patron de tous les pasteurs, Saint Jean Marie Vianney, avait l'habitude de prêcher que le plus grand acte de charité envers le prochain était de sauver son âme de l'enfer. Et le second acte de charité est de soulager et de libérer les âmes des souffrances du Purgatoire. Un jour dans sa petite église (où jusqu'à ce jour on conserve son corps intact), un homme possédé du démon s'est approché de saint Jean Marie Vianney et lui dit: "Je te déteste, je te hais parce que tu as arraché de mes mains 85,000 âmes."


Éminences, Excellences, messieurs les abbés, quand nous serons jugés par Jésus, Jésus va nous poser une seule question: "Je t'ai fait Prêtre, Évêque, Cardinal, Pape, combien d'âmes as-tu sauvées de l'enfer? Saint François de Sales, d'après les statistiques, a converti, et probablement sauvé, plus de 75,000 hérétiques. Combien d'âmes as-tu sauvées, toi?


Quand nous lisons les Pères de l'Église, les docteurs de l'Église et les saints, on est bouleversé devant une réalité : ceux-ci ont tous prêché l'Évangile de Jésus et sur les quatre fins éternelles: la Mort, le Jugement, l'enfer et le Paradis. Tous ont prêché le dogme catholique de l'enfer parce que, quand nous méditons sur le destin des damnés, nous ne voulons pas aller en enfer.

Ce n'est pas mon intention de critiquer les évêques, mais je dois confesser cette vérité. En mes 30 années de sacerdoce, il est triste d'admettre que jamais je n'ai vu, ni entendu dire qu'un évêque, même mon évêque ou tout autre évêque, ait prêché le dogme de l'Église catholique romaine sur l'enfer. Je suppose que dans vos pays ou ailleurs ils le font, mais en Amérique du Nord, on ne prêche pas ce dogme de Foi. Un jour, dans une cathédrale, j'ai dit à un évêque: "Votre Excellence, vous faites de belles méditations sur le Saint Rosaire chaque soir à la radio. C'est beau. Mais je suis obligé de vous demander, pourquoi vous n'abrégez pas un peu votre méditation pour insérer après chaque dizaine du Rosaire la prière: "Ô mon Jésus, pardonnez-nous nos péchés, libérez-nous du feu de l'enfer, et conduisez au Ciel toutes les âmes, spécialement celles qui ont le plus besoin de votre miséricorde." Pourquoi refusez-vous de dire cette petite prière après chaque dizaine, comme l'a demandée Notre Dame de Fatima le 13 juillet 1917, après avoir montré l'enfer aux trois voyants? L'évêque m'a répondu: "Écoute, les gens n'aiment pas que nous prêchions sur l'enfer, le mot enfer leur fait peur." Nous n'avons pas à prêcher ce qui plaît aux foules mais pour sauver leurs âmes de l'enfer, pour empêcher qu'elles aillent en enfer éternellement. Il est possible que cette affirmation ne soit pas acceptée par tous les évêques, mais bien souvent je les entends réciter le Rosaire en omettant cette pieuse prière pour sauver les âmes de l'enfer. Je crois que cette petite prière de Notre Dame de Fatima, donnée aux enfants le 13 juillet 1917, est plus puissante et plus agréable à Dieu que n'importe quelle méditation, si belle soit-elle, quand bien même elle aurait été énoncée par un évêque. Chacun de nous avons reçu notre mission de Dieu, et je crois que Jésus et Notre Dame veulent que ma mission soit de prêcher sur l'enfer. C'est pour cela que je prêche sur l'enfer. Il y a de nombreuses révélations que nous pouvons lire dans la biographie des âmes privilégiées. Certaines âmes qui sont en enfer ont été obligées par Dieu à nous parler pour nous aider à grandir dans la foi. Ça constitue un péché mortel d'omission que de refuser de prêcher le dogme catholique sur l'enfer. Telles âmes damnées ont dit: "Nous pourrions supporter de rester en enfer durant mille ans. Nous pourrions supporter de rester en enfer un million d'années, si nous savions qu'un jour nous sortirons de l'enfer."


Mes amis, il nous faut méditer non seulement sur le feu de l'enfer, non seulement sur la privation de la contemplation de Dieu, mais il nous faut aussi méditer sur l'éternité de l'enfer. Méditer sérieusement devant le Tabernacle sur le dogme catholique sur l'enfer. Chers évêques, vous devez prêcher complètement l'Évangile de Jésus, y inclus la tragique réalité de l'enfer éternel.



Concept hérétique de la Miséricorde de Dieu...

Un prêtre a dit dans une conférence charismatique à une foule de quelques 3,000 personnes et environ 100 prêtres que: "Dieu est amour, Dieu est miséricorde et vous verrez son infinie miséricorde à la fin du monde, quand Jésus libérera toutes les âmes de l'enfer, même les démons." Ce prêtre continue à prêcher et son évêque ne suspend pas ses autorisations pour enseigner une semblable hérésie. "Allez au feu éternel", a dit Jésus. Feu éternel, non pas feu temporaire.

Avec ma petite intelligence humaine, je me risque à faire une petite réflexion philosophique : "Dieu est amour. Dieu est Notre Père. Comment un père peut-il, par amour de Dieu! prendre le petit Pierre et le jeter dans une fournaise ardente ? C'est impossible. C'est une insulte à Dieu, qui est amour." Combien de fois avez-vous entendu cela? La vérité, cependant, est que l'enfer existe. L'enfer est éternel, et tous nous irons en enfer si nous mourons en état de péché mortel. Moi je peux aller en enfer. Vous autres, vous pouvez aller en enfer. Si certains de nous mourons en état de péché mortel, nous resterons en enfer pour toute l'éternité, brûlant, pleurant et gémissant sans nous consoler. Non pour un million d'années, mais pour des billions et des billions et des billions d'années, et davantage encore, pour toute l'éternité. En notre vie mortelle, qui n'a pas commis un péché mortel? Un seul péché mortel non confessé avec repentir avant de mourir, est suffisant pour que Jésus nous jette en enfer.


Un des grands Pères de l'Église, patron de tous les prédicateurs catholiques, Saint Jean Chrysostome a dit: "Peu d'évêques se sauvent et nombreux sont les prêtres qui se damnent." En venant de Lisbonne à Fatima par autobus, j'ai eu l'occasion de prêcher aux laïcs, aux prêtres et aux évêques présents dans l'autobus. Je les ai imploré : "S'il-vous-plaît, quand vous arriverez à Fatima, pourquoi ne pas vous décider à faire une bonne confession générale de votre vie ? Ça fait peut-être dix ans, ça fait peut-être cinquante ans que vous n'avez pas le courage de confesser ce péché grave, par honte. S'il-vous-plaît, faites une bonne confession complète à Fatima avant votre retour. Il y a beaucoup de prêtres à Fatima que jamais plus vous ne reverrez jusqu'à ce que vous parveniez au Ciel." Moi je prêche aux évêques comme je le fais avec toute personne, parce que les évêques aussi ont une âme à sauver. Et si les évêques sont réellement humbles, ils accepteront la vérité même si elle provient d'un simple prêtre ordinaire. Ne quittons pas Fatima sans faire une bonne confession générale.


Un grand acte de charité...

Vos excellences, Jésus nous a fait prêtres. Jésus, Notre Seigneur, nous a choisi entre des millions d'hommes pour faire de nous des prêtres. Nous sommes devenus prêtres pour une raison: pour offrir le saint Sacrifice de la messe à Dieu le Père Tout Puissant, pour réciter le bréviaire chaque jour et pour prêcher l'Évangile de Jésus pour sauver les âmes de l'enfer. Personne n'a l'assurance d'aller au Ciel à moins d'avoir reçu une révélation privée de Dieu, comme c'est arrivé au bon larron sur la croix ou aux trois voyants de Fatima. Pourquoi ne pas adopter les moyens sûrs que le Ciel nous a donné, le saint Rosaire ("la dévotion à Mon Rosaire est un signe assuré de prédestination"), le scapulaire brun et le merveilleux sacrement de la confession.

Prêchez, mes chers évêques, comme le faisaient les Pères de l'Église. La tâche principale d'un évêque est de prêcher, et non pas seulement d'administrer un diocèse. L'Église a besoin de voir et d'entendre les évêques prêcher comme le faisaient les Pères de l'Église. Si un seul de vous, évêques présents ici à Fatima, retournait dans son diocèse et à quelques occasions prêchait sur les quatre fins dernières ainsi que sur l'ensemble du message de Fatima, quel grand acte de charité ce serait pour tous ses fidèles bien-aimés. Avec l'aide de l'Esprit Saint, dites à vos fidèles: "Écoutez, mes frères en Jésus-Christ, je suis votre évêque, je suis ici pour sauver votre âme de l'enfer. S'il-vous-plaît, écoutez, acceptez et méditez mon enseignement de ce jour. Vous aussi, mes bien-aimés prêtres de mon diocèse, imitez votre évêque, et prêchez sur l'enfer avec l'autorité que Jésus vous a donnée. Prêchez à tout le moins une fois par année un sermon complet sur l'enfer." Si vous faites cela, vous réaliserez le plus grand acte de charité de votre vie sacerdotale, de votre vie épiscopale. Comme je l'ai déjà mentionné plus tôt, dans mes trente ans de sacerdoce, jamais je n'ai entendu un évêque prêcher sur l'enfer. Quand je veux trouver un sermon sur l'enfer, je me vois obligé de lire Saint Jean Chrysostome, les Pères de l'Église, les Docteurs de l'Église et les saints prédicateurs. Chers évêques, s'il-vous-plaît, prêchez sur l'enfer comme l'a fait Jésus, Notre Dame de Fatima, les Pères et les Docteurs de l'Église, et vous sauverez beaucoup d'âmes. Qui sauve une âme sauve son âme propre. Prêcher sur l'enfer est un grand acte de charité parce que ceux qui vous écoutent croiront par l'autorité que vous confère l'Église. Ces personnes rectifieront leur mode de vivre et feront une sainte confession de leurs péchés.


Le vêtement de la grâce...

Souvent les gens me demandent: "Père, pourquoi est-ce qu'on ne prêche plus sur le scapulaire brun? Dans le passé on recevait le scapulaire à notre première communion, mais maintenant il n'y a plus de bénédiction ni d'imposition du scapulaire brun. Le scapulaire brun est-il encore valide comme dans le passé?" Oui, le scapulaire brun est valide à notre époque aussi, cette vérité n'a pas changée. Le samedi 13 octobre 1917, durant le Miracle du soleil à Fatima, la Vierge Marie apparut devant les trois voyants en tenant le scapulaire brun dans une main. Sœur Lucie a dit: "Le Rosaire et le scapulaire brun sont inséparables." Pourquoi alors les prêtres ne prêchent plus sur le scapulaire brun? Comment pourraient-ils le faire si délibérément ils refusent de prêcher sur l'enfer? S'ils ne prêchent jamais sur l'enfer, les gens ne croiront pas á l'enfer et alors, pour quelle raison on recevrait et porterait sur soi le scapulaire brun?

Jésus a dit: "Si vous avez la foi, vous déplacerez des montagnes." Si vous avez la foi, vous convertirez les âmes avec la grâce de Dieu. Si vous prêchez sur l'enfer avec foi, les gens croiront à l'enfer. Saint Paul a dit à ses disciples: "Prêchez avec conviction." Seulement prononcer ou lire une homélíe dans une église, ce n'est pas prêcher. La prédication doit chercher à faire agir les volontés; la prédication doit motiver les hommes à changer leurs vies pour sauver leurs âmes de l'enfer.



La désertion sacerdotale...

Il y a quatre raisons principales por lesquelles 75,000 prêtres ont abandonné le sacerdoce: 1) Parce qu'ils ont refusé de prier chaque jour. 2) Parce qu'ils n'ont pas évité les occasions de péché et oublièrent que la prudence est la science des saints. 3) Parce qu'ils n'ont pas eu l'humilité et le courage de faire de bonnes confessions générales. Jésus a dit: "Sans Moi, vous ne pouvez rien faire." 4) Parce qu'ils vivaient en état de péché mortel et continuaient de célébrer. Si un prêtre est en état de péché mortel et célèbre la sainte messe, c'est une messe sacrílège pour lui. Quand il reçoit la communion en cet état, il fait une communion sacrilège. Alors, comment un prêtre en état de péché mortel peut-il prêcher sous l'inspiration et la force de l'Esprit Saint? Comment peut-il prêcher s'il est sous l'emprise du démon? Prêtres, allez faire une sainte confession et vous deviendrez d'excellents prédicateurs. L'Esprit Saint vous parlera à vous et par votre intermédiaire, et vous sauverez des milliers d'âmes du feu de l'enfer. Un jour, le saint curé d'Ars reçut la visite d'un jeune prêtre d'une paroisse voisine. Ce prêtre avait un grand désir de connaître personnellement le curé d'Ars. Après le diner, le curé d'Ars lui dit: "Serais-tu assez aimable d'entendre ma confession?" Le jeune prêtre pour un peu aurait tombé de sa chaise devant la demande du curé d'Ars d'entendre la confession de cet admirable prêtre avec une réputation de sainteté. Les saints se confessent! Et ceux qui se confessent deviennent saints.

Finalement, Notre Dame de Fatima a dit: "Priez, priez beaucoup et faites beaucoup de sacrifices. Des âmes en grand nombre vont en enfer parce que personne ne prie ni ne fait de sacrifices pour elles." Prions continuellement et chaque jour la prière qu'Elle nous a enseigné: "Ô mon Jésus, pardonnez-nous nos péchés, délivrez-nous du feu de l'enfer, et conduisez au Ciel toutes les âmes, spécialement celles qui ont le plus besoin de votre miséricorde."


[1] Le 30 mars 1997, à midi le dimanche de Pâques, l'abbé Marcel Nault fut appelé de cette vie terrestre en la présence de Dieu qu'il a aimé et servi avec une profonde dévotion. Il est né le 3 mars 1927 à Montréal, Québec, Canada. Sa vocation fut relativement tardide. Il fut ordonné prêtre diocésain le 4 mars 1962, un jour après avoir fêté ses 35 ans.

Source: iesvs.tripod.com
avatar
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 24031
Age : 62
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Seigneur ne précipite personne dans l'Enfer...

Message par violaine le Sam 2 Avr 2011 - 21:10

Finalement, Notre Dame de Fatima a dit: "Priez, priez beaucoup et faites beaucoup de sacrifices. Des âmes en grand nombre vont en enfer parce que personne ne prie ni ne fait de sacrifices pour elles." Prions continuellement et chaque jour la prière qu'Elle nous a enseigné: "Ô mon Jésus, pardonnez-nous nos péchés, délivrez-nous du feu de l'enfer, et conduisez au Ciel toutes les âmes, spécialement celles qui ont le plus besoin de votre miséricorde."

oui Gilles , les ames qui vont en enfer sont nombreuses, il est évident que maintenant dans nos églises on ne parle plus de péché, ni de purgatoire, ni d'enfer

Violaine
avatar
violaine
Avec les anges

Féminin Messages : 6366
Localisation : bretagne
Inscription : 10/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Seigneur ne précipite personne dans l'Enfer...

Message par fabrice remy le Dim 3 Avr 2011 - 1:05

@ Gilles,

Merci pour ce bel article édifiant, qu'il conviendrait de diffuser davantage.

D'ailleurs, si certains forumeurs connaissent des prêtres qui sont sensibles à ces considérations, pour peu qu'ils résidents à Strasbourg ou en Alsace, je suis preneur (en MP bien sûr) !

Durant de nombreuses années, j'ai croisé de nombreuses personnes qui s'étaient éloignées de l'Eglise parce qu'elles n'y trouvaient qu'un discours lénifiant et édulcoré. Seigneur ! Il y a tant d'ardents égarés hors de l'Eglise, et tant de paroissiens endormis en son sein !

La crainte de l'enfer devrait amener les seconds à sortir de leur confort pour aller sauver les âmes des premiers. On aurait tant besoin d'eux !

Bon dimanche de Carême.
avatar
fabrice remy
Aime la Divine Volonté

Masculin Messages : 859
Inscription : 24/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Seigneur ne précipite personne dans l'Enfer...

Message par m123 le Sam 9 Avr 2011 - 15:05

Limité comme choix pour des êtres ayant leur libre arbitre,
Le paradis il faudrait que l'on se soigne
(mais en combien de vies ?)
Le purgatoire on y est
L'enfer n'est pas en option dans le purgatoire
Regardons notre monde ....notre société...
Crying 2
Ceci est mon point de vue...
avatar
m123
Va recevoir Jésus Christ

Masculin Messages : 48
Age : 53
Inscription : 30/07/2008

http://tout1art-by-max.magix.net/public/mystere.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Seigneur ne précipite personne dans l'Enfer...

Message par Gilles le Lun 6 Juin 2011 - 14:44

Bonjour à vous tous chers (es) amis (es) ! sunny


J'aimerais savoir s'il se passe la même chose dans vos églises en France ou dans les autres pays européens...

Dans nos églises au Québec, les prêtres ne prêchent jamais sur les réalités du Ciel, de l'enfer ou de la fin des temps. Shocked

Il m'arrive souvent d'être las d'entendre des sermons abstraits et vides de la puissance de l'évangile. Crying or Very sad

Pourtant, il serait tellement bon pour l'âme des catholiques d'entendre les prêtres nous parler de ces vérités essentielles que sont le Ciel, l'enfer et les fins dernières. Hélàs, on nous présente la plupart du temps des homélies ennuyantes n'ayant aucun rapport avec l'évangile pour ne parler que de causes sociales. I don\'t want that

Qu'en pensez-vous ?
J'aimerais connaître votre opinion. Merci à l'avance et bonne journée ! sunny
avatar
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 24031
Age : 62
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Seigneur ne précipite personne dans l'Enfer...

Message par FrancoiseF le Lun 6 Juin 2011 - 15:21

Bonjour Gilles,

Vous avez entièrement raison de soulever ce problème.

Les réalités d'en-haut, l'enfer, la fin des temps sont des sujets inabordables : aussi bien avec les Prêtres, qu'avec d'autres "chrétiens catholiques".

Désolée de le souligner, mais il n'y a qu'avec les "charismatiques" que j'ai pu en entendre parler et développer mon intérêt sur ces sujets.

Comment faire pour intéresser d'autres personnes ? Si quelqu'un a une réponse pertinente, je suis preneur.

Rien que le fait de parler de ce forum catholique, et j'en en fais la triste expérience ce week-end, m'a fait passer pour une "sectaire". Et je vous assure que je n'ai fais qu'aborder le sujet !

Moi qui passait pour une fille à peu près équilibrée, on m'a regardé avec des gros yeux ronds, et on m'a carrément dit que je faisais fausse route !
Sympa, les copines cathos !

Je suis restée sur un gros point d'interrogation ?????

Choc

Union de prières,
Françoise.

FrancoiseF
Avec Saint Joseph

Féminin Messages : 1376
Inscription : 21/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Seigneur ne précipite personne dans l'Enfer...

Message par Michael le Lun 6 Juin 2011 - 15:23

Bonjour Gilles!!!
Effectivement,rare sont les prêtres qui prêchent sur l'enfer et la fin des temps.
Je présume que pour la majorité,ça doit être de peur de déplaire et repousser les gens à la maison.
Bonne journée.

Michael
Dans la prière

Masculin Messages : 5206
Inscription : 08/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Seigneur ne précipite personne dans l'Enfer...

Message par Nicolas77 le Lun 6 Juin 2011 - 16:06

chers Gilles et tout le monde.

Oui c'est vrai que c'est très rare de voir des prêtre parler de l'enfer, de paradis et encore moins du purgatoire, cela fais un peu plus d'un an que je suis en cheminement mais j'ai entendu parler de cela que par un prêtre, membre de la communauté de l'Emmanuel lors d'un enseignement qui est suivit d'adoration.
le problème c'est que j'ai vraiment l'impression que des fois certain prêtre ne parlent que de ce que nous voulons entendre (mais j'ai du mal a dire cela car je ne veut pas critiquer ou jugé nos prêtre car nous leurs devons le respect).
quand je prie pour les vocations, je prie le Seigneur pour qu'Il nous envoie des prêtres qui nous ferais entendre ce qui est nécessaire pour "gagner" la Vie Éternelle. que durant l'homélie le prêtre nous mette devant nos problèmes et nous "sermonne" pour nos ramener sur la voie du Seigneur.
à l'exemple du St Curé d'Ars.

par exemple il y a une choses que j'aimerais faire chez moi c'est de demander une messe pour les âmes du purgatoire mais il y a des réticences car certaine personne ne croient pas au purgatoire.

c'est pas facile des fois. mais la seul solution c'est la prière.
que pouvons nous faire d'autre ?

nicolas
avatar
Nicolas77
Contemplatif

Masculin Messages : 1752
Age : 30
Localisation : Seine et Marne
Inscription : 06/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Seigneur ne précipite personne dans l'Enfer...

Message par yossi08 le Lun 6 Juin 2011 - 16:34

Tres cher Gilles,
merci pour ton message sur l'enfer,je ne dirai rien sur le fait qu'il ne soit pratiquement plus prêché dans nos églises,
par contre je te l'avoue ainsi qu'à tous,que c'est le fait qui m'effraie le plus,je ne doute pas une seconde qu'il existe,sans quoi Jesus-Christ n'aurait pas eut à mourir crucifié pour tous et particulièrement pour ceux qui tentent de le suivre,sachant que seul son parfait et unique sacrifice,peut
avec notre foi,confiance absolue dans ce sacrifice et son auteur Dieu lui-même!Y échapper,je pense que nous devrions tous prendre garde,ne pas minimiser le pêché,et reconnaitre que sans naissance d'en haut(nouvelle naissance prêchée à Nicodeme (St-Jean3:3) nous ne verrons pas le Royaume de Dieu!Donc...:L'ENFER!!C'est aussi la raison suprême de prier,de parler de Jesus-Christ,d'essayer d'arracher notre entourage au feu,ainsi que ceux à qui je parviens à venir sur le sujet du Salut en
Christ,tout en prenant garde de ne point être moi-même disqualifié et être jeté en enfer!OUI C'EST LE PROBLÊME LE PLUS TRAGIQUE POUR L'ÊTRE HUMAIN!Une courte vie terrestre suivie de L'ETERNITE,au CIEL ou en ENFER!
D'après Jesus-Christ le chemin qui mène au Ciel est étroit et resseré PEUT l'engage!et SPACIEUX est celui qui mène à la perdition,L'ENFER ETERNEL!
Pour moi il s'agit d'une question plus grâve que la mort elle-même,L'ETERNITE OU??? ENFER ou PARADIS?
Yossi.
avatar
yossi08
Avec l'Archange Gabriel

Masculin Messages : 550
Age : 49
Localisation : suisse
Inscription : 17/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Seigneur ne précipite personne dans l'Enfer...

Message par Michael le Lun 6 Juin 2011 - 16:43

Nicolas 77 a écrit:
par exemple il y a une choses que j'aimerais faire chez moi c'est de demander une messe pour les âmes du purgatoire mais il y a des réticences car certaine personne ne croient pas au purgatoire.

Bonjour Nicolas!!!
Je ne comprend pas.
Je n'ai jamais eu de réticences pour cette raison.
Ma plus grande dévotion est justement pour les âmes du purgatoire.
Bonne journée.

Michael
Dans la prière

Masculin Messages : 5206
Inscription : 08/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Seigneur ne précipite personne dans l'Enfer...

Message par Maud le Lun 6 Juin 2011 - 17:03

@ Françoise

Je comprends votre désarroi devant l'attitude de vos " copines " cathos !

Elles ne savent pas car elles ne connaissent pas ce Forum ...il faudrait leur envoyer le Lien pour qu'elle puissant venir y jeter " coup d'oeil " .Elles seraient alors surprises de découvrir toute cette variétés de fils proposés ..tous ouverts non sectaires ...dont leurs auteurs ..en recherche ou affirmés .. tendent vers la même direction ...la Découverte de l' Amour du Seigneur qui se révèle au coeur de ce Monde ...dur... souvent impitoyable et dont l'esprit belliqueux agit sur les âmes encore fragiles


Prions pour elles et pour tous les sceptiques pour que la Lumière vienne éclairer leurs âmes en attente .

Confiance !

Maud
avatar
Maud
Citoyen d'honneur vers la sainteté

Féminin Messages : 14722
Localisation : France
Inscription : 16/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Seigneur ne précipite personne dans l'Enfer...

Message par Nicolas77 le Lun 6 Juin 2011 - 18:21

Michael a écrit:Nicolas 77 a écrit:
par exemple il y a une choses que j'aimerais faire chez moi c'est de demander une messe pour les âmes du purgatoire mais il y a des réticences car certaine personne ne croient pas au purgatoire.

Bonjour Nicolas!!!
Je ne comprend pas.
Je n'ai jamais eu de réticences pour cette raison.
Ma plus grande dévotion est justement pour les âmes du purgatoire.
Bonne journée.

chers michael,

en fait une fois j'ai voulus dire une messe pour une défunte et pour l’ensemble des défunts du purgatoire et j'ai sentie une gêne, et, attention ce n'est pas un rejet mais je sens un malaise quand on aborde ce sujet.
mais c'est peut etre moi.
quoi qu'il en soit je trouve cela dommage que cela ne soit pas abordé plus en profondeur durant la Sainte Messe. mais bon qui suis je pour dire quoi que ce soit.

en tout cas je suis tout a fait d'accord avec le message de maud

en union de prière
nicolas
avatar
Nicolas77
Contemplatif

Masculin Messages : 1752
Age : 30
Localisation : Seine et Marne
Inscription : 06/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Seigneur ne précipite personne dans l'Enfer...

Message par Gilles le Lun 6 Juin 2011 - 19:01

L'ENFER EXISTE



Abbé Marcel Nault [1] (1927-1997)



<iframe frameborder="0" width="480" height="342" src="http://www.dailymotion.com/embed/video/x548qu"></iframe><br /><a href="http://www.dailymotion.com/video/x548qu_t-harpur-les-visions-de-l-enfer_news" target="_blank">T.Harpur_Les Visions de l'enfer</a> <i>par <a href="http://www.dailymotion.com/Introcrate" target="_blank">Introcrate</a></i>
Discours prononcé à la Conférence Mondiale de la Paix des évêques catholiques, à Fatima, Portugal, en 1992. Ces propos eurent un tel impact qu'après la conférence, plusieurs évêques demandèrent à l'abbé Nault d'entendre leur confession.




Notre Seigneur Jésus-Christ est venu sur la terre pour une raison, pour sauver les âmes de l'enfer. Enseigner la réalité de l'enfer est la tâche la plus importante et la plus nécessaire de la Sainte Église Catholique. Un des grands Pères de l'Église, Saint Jean Chrysostome, ne cessait d'enseigner que Notre Seigneur Jésus-Christ prêchait plus souvent sur l'enfer qu'à propos du Ciel. Certains pensent qu'il est préférable de prêcher sur le Ciel. Je ne suis pas d'accord. Prêcher sur l'enfer produit davantage et de meilleures conversions que celles obtenues par la simple prédication sur le Ciel.




Saint Benoit, le fondateur des Bénédictins, alors qu'il vivait à Rome, a entendu l'Esprit Saint lui dire: "À Rome, tu vas perdre ton âme, et tu iras en enfer." Benoit quitta Rome et se retira pour vivre dans le silence et la solitude loin de Rome pour méditer sur la vie de Jésus et le Saint Évangile. Saint Benoit a fui toutes ces occasions de péché de la Rome païenne. Il pria et se mortifia pour lui-même et pour les pécheurs. L'Esprit Saint répandit la nouvelle de sa sainteté. Comme résultat, les gens le visitaient pour voir, écouter et suivre son exemple et ses conseils. Saint Benoit s'est pour lui-même éloigné de toute occasion de péché et a atteint la sainteté. La Sainteté attire les âmes.




Pourquoi pensez-vous que Saint Augustin a changé de vie? Par crainte de l'enfer! Je prêche souvent sur la tragique réalité de l'enfer. C'est un dogme catholique que les prêtres et les évêques ne prêchent plus. Le Pape Píe IX, qui a proclamé les dogmes de l'infaillibilité du Pape et de l'Immaculée Conception de Marie, et qui a également publié son fameux Silabus dénonçant les erreurs et les hérésies du monde moderne, avait l'habitude de demander aux prédicateurs de prêcher plus souvent aux fidèles sur les quatre fins dernières, et spécialement sur l'enfer, tout comme lui-même en donnait l'exemple dans sa prédication. Le Pape demanda cela parce que la méditation sur l'enfer génère les saints.


Les saints craignent l'enfer
Voilà que nous nous retrouvons avec quelque chose de curieux : les saints craignent d'aller en enfer mais les pécheurs ne ressentent pas une telle crainte.




Saint François de Sales, saint Alphonse Marie de Liguori, le saint curé d'Ars, sainte Thérèse d'Avila, la petite Thérèse de l'Enfant-Jésus, ont eu peur d'aller en enfer. Saint Simon Stock, le supérieur général du Carmel, savait que ses moines avaient peur d'aller en enfer. Ses moines jeûnaient et priaient. Ils vivaient reclus, séparés du monde dangereux dominé par Satan. Même ainsi, ils avaient peur d'aller en enfer.




En 1251, Notre Dame du mont Carmel apparût en Aylesford, Angleterre, à Saint Simon Stock. Elle lui dit: "Ne craignez plus. Je te confie un vêtement spécial : quiconque mourra en portant ce vêtement n'ira pas en enfer." Moi je porte mon scapulaire brun sous mes vêtements et j'en ai un autre dans ma poche parce que je ne sais jamais quand les gens vont me demander de leur parler de l'enfer ou du scapulaire brun. Marie a dit à un prêtre dominicain, le bienheureux Alain de la Roche, "Je sauverai le monde par mon Rosaire et par mon scapulaire."




On ne peut se spécialiser en tout et enseigner sur tout; on doit choisir. Je crois que c'est la volonté de Dieu que je prêche sur l'enfer. Un Monseigneur, mon supérieur il y a longtemps, m'a dit à une occasion : "Tu prêches trop souvent sur l'enfer et ça fait peur au monde." Il ajouta : "Marcel, moi je n'ai jamais prêché sur l'enfer, parce que les gens n'aiment pas ça. Toi tu leur fais peur." Sur un ton de confidence intime, Monseigneur m'a dit dans son bureau: "Marcel, je n'ai jamais prêché sur l'enfer et jamais je ferai ça, et regarde quelle position agréable et prestigieuse j'ai obtenue." J'ai gardé un long silence, puis je l'ai regardé dans les yeux. "Monseigneur", que je lui ai dit, "vous êtes sur le chemin de l'enfer pour toute l'éternité. Monseigneur, vous prêchez pour plaire aux hommes, plutôt que de prêcher pour être agréable au Christ et sauver les âmes de l'enfer. Monseigneur, c'est un péché mortel d'omission que de refuser d'enseigner le dogme catholique sur l'enfer."




Quand Dieu a envoyé les prophètes dans l'Ancien Testament, ce fut pour rappeler à l'homme de revenir à la vérité, de revenir à la sainteté. Jésus est venu, il a prêché et a envoyé ses Apôtres dans le monde pour prêcher le Saint Évangile. Le Serpent est venu et a répandu son venin au moyen des hérésies, mais Jésus a envoyé sa Mère Très Aimante, la Reine des prophètes: "Va sur la terre combattre les hérésies." Les Pères de l'Église ont écrit que la Mère de Dieu est le marteau des hérésies.




Si on prend le temps d'étudier avec attention le message de Notre Dame de Fatima, on s'aperçoit que c'est un message des plus tragiques et des plus profonds, qui reflète les enseignements des saints Évangiles.


Les leçons données à Fatima
Le résumé du message de Fatima, c'est que l'enfer existe. Que l'enfer est éternel et que c'est là que nous irons si nous mourons en état de péché mortel. "Que sert à l'homme de gagner l'univers s'il perd son âme?" Notre Dame est venue nous dire que nous pouvons nous sauver au moyen de ses deux divins sacramentaux de prédestination: le saint Rosaire et le scapulaire brun. Elle met aussi un emphase spécial sur la dévotion à son Cœur Immaculé et sur la dévotion des cinq premiers samedis. À la première apparition de l'ange du Portugal au Cabeço, en mai 1916, l'ange est venu aux trois enfants et leur a montré comment adorer Dieu par la prière : "Mon Dieu, je crois, j'adore, j'espère et je vous aime. Je vous demande pardon pour ceux qui ne croient pas, qui n'adorent pas, qui n'espèrent pas et qui ne vous aiment pas." L'ange a récité cette prière en se prosternant le front au sol. L'ange de Fatima avait montré aux trois enfants ce qui vient en premier dans l'ordre des prières. En premier, on doit adorer Dieu et ensuite prier les saints. Dieu d'abord, les créatures ensuite. L'ange de Fatima a montré à l'homme qu'il doit adorer Dieu et prier devant Lui à genoux. Plus l'homme connaît Dieu, plus il s'humilie devant Dieu son Créateur.




Le grand évêque français Bossuet a dit: "L'homme n'est grand qu'à genoux." Oui vraiment, l'homme se grandit quand il s'agenouille devant son Créateur et son Rédempteur, Jésus, dans le Très Saint Sacrement. L'ange de Fatima est venu enseigner aux trois enfants que notre premier devoir, conformément au premier commandement, est d'adorer Dieu. À sa troisième apparition au Cabeço, l'ange du Portugal s'est présenté avec un Calice dans la main gauche et une Hostie dans la main droite. Les enfants se demandaient ce qui se passait. L'ange laissa suspendus miraculeusement le Calice et l'Hostie dans les airs et se prosterna jusqu'à terre en récitant cette prière de profonde adoration à la Trinité: "Très Sainte Trinité, Père, Fils et Esprit Saint, je Vous adore profondément et je Vous offre les Très Précieux Corps, Sang, Âme et Divinité de Notre Seigneur Jésus-Christ, présent dans tous les Tabernacles du monde, en réparation des offenses, sacrilèges, abandons et indifférences par lesquels Il est Lui-même offensé. Et par les mérites infinis de son Très Saint Cœur et du Cœur Immaculé de Marie, je Vous demande la conversion des pauvres pécheurs."




Dieu veut que nous L'adorions à genoux. Nous agenouillons-nous en adoration et en prière devant Jésus dans le Très Saint Sacrement? Nous devons le faire. Quand les trois Rois Mages de l'Orient sont allés à Béthléem et sont entrés là où était l'Enfant-Jésus, ils se prosternèrent devant Lui pour L'adorer à genoux. Nous avons cet exemple dans les Écritures et celui de l'ange de Fatima, que Dieu veut que nous L'adorions à genoux.


Le renforcement des dogmes catholiques
Un an plus tard, le 13 mai 1917, les enfants ont vu une jeune femme apparaître devant eux. C'était la première apparition de Notre Dame. Lucie lui demanda : "D'où venez-vous?" Elle lui a répondu: "Je viens du Ciel." Le dogme catholique de l'existence du Ciel. Les enfants ont demandé: "Irons-nous au Ciel?" Elle a répondu: "Oui, vous irez au Ciel." Alors ils ont demandé : "Nos deux jeunes amies sont au Ciel?" Marie leur répondit: "Une d'elles, oui". Les enfants demandèrent : "Où est l'autre jeune fille? Est-elle au Ciel?" Marie leur a répondu: "Elle est au purgatoire, et elle y sera jusqu'à la fin du monde." Cette jeune fille était âgé de 18 ans. Un second dogme catholique, le purgatoire existe et durera jusqu'à la fin du monde. La Mère de Dieu ne peut mentir. L'ange de Fatima a enseigné aux trois enfants comment adorer Dieu le Père, Dieu le Fils et Dieu Esprit Saint. C'est là un renforcement du dogme de la Très Sainte Trinité, le plus grand de tous, sans lequel la Chrétienté ne pourrait continuer d'exister. Nous devons adorer les Trois personnes de la Très Sainte Trinité.


Une vision de l'enfer
Le vendredi 13 juillet 1917, Notre Dame apparût à Fatima et s'adressa aux trois petits voyants. Notre Dame n'a jamais souri. Comment pouvait-elle sourire, puisque ce jour-là elle allait donner aux enfants la vision de l'enfer? Elle dit: "Priez, priez beaucoup parce que beaucoup d'âmes vont en enfer." Notre Dame étendit les mains et soudain les enfants virent un trou dans le sol. Ce trou, dísait Lucie, était comme un océan de feu dans lequel se voyaient des âmes avec une forme humaine, des hommes et des femmes, brûlant dans le feu, criant et pleurant inconsolablement. Lucie disait que les démons avaient un aspect horrible comme des animaux étranges. Les enfants étaient si horrifiés que Lucie cria. Elle était si terrorisée qu'elle a cru qu'elle allait mourir. Marie dit aux enfants: "Vous avez vu l'enfer, c'est là où vont les pécheurs quand ils ne se repentent pas."




Un dogme catholique de plus, l'existence de l'enfer.


L'enfer est éternel. Notre Dame a dit: "Chaque fois que vous récitez le Rosaire, dites après chaque dizaine: Ô mon Jésus, pardonnez-nous nos péchés, libérez-nous du feu de l'enfer, et conduisez au Ciel toutes les âmes, spécialement celles qui ont le plus besoin de votre miséricorde." Marie est venu à Fatima comme prophète du Très Haut pour sauver les âmes de l'enfer.




Le patron de tous les pasteurs, Saint Jean Marie Vianney, avait l'habitude de prêcher que le plus grand acte de charité envers le prochain était de sauver son âme de l'enfer. Et le second acte de charité est de soulager et de libérer les âmes des souffrances du Purgatoire. Un jour dans sa petite église (où jusqu'à ce jour on conserve son corps intact), un homme possédé du démon s'est approché de saint Jean Marie Vianney et lui dit: "Je te déteste, je te hais parce que tu as arraché de mes mains 85,000 âmes."




Éminences, Excellences, messieurs les abbés, quand nous serons jugés par Jésus, Jésus va nous poser une seule question: "Je t'ai fait Prêtre, Évêque, Cardinal, Pape, combien d'âmes as-tu sauvées de l'enfer? Saint François de Sales, d'après les statistiques, a converti, et probablement sauvé, plus de 75,000 hérétiques. Combien d'âmes as-tu sauvées, toi?




Quand nous lisons les Pères de l'Église, les docteurs de l'Église et les saints, on est bouleversé devant une réalité : ceux-ci ont tous prêché l'Évangile de Jésus et sur les quatre fins éternelles: la Mort, le Jugement, l'enfer et le Paradis. Tous ont prêché le dogme catholique de l'enfer parce que, quand nous méditons sur le destin des damnés, nous ne voulons pas aller en enfer.


Ce n'est pas mon intention de critiquer les évêques, mais je dois confesser cette vérité. En mes 30 années de sacerdoce, il est triste d'admettre que jamais je n'ai vu, ni entendu dire qu'un évêque, même mon évêque ou tout autre évêque, ait prêché le dogme de l'Église catholique romaine sur l'enfer. Je suppose que dans vos pays ou ailleurs ils le font, mais en Amérique du Nord, on ne prêche pas ce dogme de Foi. Un jour, dans une cathédrale, j'ai dit à un évêque: "Votre Excellence, vous faites de belles méditations sur le Saint Rosaire chaque soir à la radio. C'est beau. Mais je suis obligé de vous demander, pourquoi vous n'abrégez pas un peu votre méditation pour insérer après chaque dizaine du Rosaire la prière: "Ô mon Jésus, pardonnez-nous nos péchés, libérez-nous du feu de l'enfer, et conduisez au Ciel toutes les âmes, spécialement celles qui ont le plus besoin de votre miséricorde." Pourquoi refusez-vous de dire cette petite prière après chaque dizaine, comme l'a demandée Notre Dame de Fatima le 13 juillet 1917, après avoir montré l'enfer aux trois voyants? L'évêque m'a répondu: "Écoute, les gens n'aiment pas que nous prêchions sur l'enfer, le mot enfer leur fait peur." Nous n'avons pas à prêcher ce qui plaît aux foules mais pour sauver leurs âmes de l'enfer, pour empêcher qu'elles aillent en enfer éternellement. Il est possible que cette affirmation ne soit pas acceptée par tous les évêques, mais bien souvent je les entends réciter le Rosaire en omettant cette pieuse prière pour sauver les âmes de l'enfer. Je crois que cette petite prière de Notre Dame de Fatima, donnée aux enfants le 13 juillet 1917, est plus puissante et plus agréable à Dieu que n'importe quelle méditation, si belle soit-elle, quand bien même elle aurait été énoncée par un évêque. Chacun de nous avons reçu notre mission de Dieu, et je crois que Jésus et Notre Dame veulent que ma mission soit de prêcher sur l'enfer. C'est pour cela que je prêche sur l'enfer. Il y a de nombreuses révélations que nous pouvons lire dans la biographie des âmes privilégiées. Certaines âmes qui sont en enfer ont été obligées par Dieu à nous parler pour nous aider à grandir dans la foi. Ça constitue un péché mortel d'omission que de refuser de prêcher le dogme catholique sur l'enfer. Telles âmes damnées ont dit: "Nous pourrions supporter de rester en enfer durant mille ans. Nous pourrions supporter de rester en enfer un million d'années, si nous savions qu'un jour nous sortirons de l'enfer."




Mes amis, il nous faut méditer non seulement sur le feu de l'enfer, non seulement sur la privation de la contemplation de Dieu, mais il nous faut aussi méditer sur l'éternité de l'enfer. Méditer sérieusement devant le Tabernacle sur le dogme catholique sur l'enfer. Chers évêques, vous devez prêcher complètement l'Évangile de Jésus, y inclus la tragique réalité de l'enfer éternel.


Concept hérétique de la Miséricorde de Dieu
Un prêtre a dit dans une conférence charismatique à une foule de quelques 3,000 personnes et environ 100 prêtres que: "Dieu est amour, Dieu est miséricorde et vous verrez son infinie miséricorde à la fin du monde, quand Jésus libérera toutes les âmes de l'enfer, même les démons." Ce prêtre continue à prêcher et son évêque ne suspend pas ses autorisations pour enseigner une semblable hérésie. "Allez au feu éternel", a dit Jésus. Feu éternel, non pas feu temporaire.




Avec ma petite intelligence humaine, je me risque à faire une petite réflexion philosophique : "Dieu est amour. Dieu est Notre Père. Comment un père peut-il, par amour de Dieu! prendre le petit Pierre et le jeter dans une fournaise ardente ? C'est impossible. C'est une insulte à Dieu, qui est amour." Combien de fois avez-vous entendu cela? La vérité, cependant, est que l'enfer existe. L'enfer est éternel, et tous nous irons en enfer si nous mourons en état de péché mortel. Moi je peux aller en enfer. Vous autres, vous pouvez aller en enfer. Si certains de nous mourons en état de péché mortel, nous resterons en enfer pour toute l'éternité, brûlant, pleurant et gémissant sans nous consoler. Non pour un million d'années, mais pour des billions et des billions et des billions d'années, et davantage encore, pour toute l'éternité. En notre vie mortelle, qui n'a pas commis un péché mortel? Un seul péché mortel non confessé avec repentir avant de mourir, est suffisant pour que Jésus nous jette en enfer.




Un des grands Pères de l'Église, patron de tous les prédicateurs catholiques, Saint Jean Chrysostome a dit: "Peu d'évêques se sauvent et nombreux sont les prêtres qui se damnent." En venant de Lisbonne à Fatima par autobus, j'ai eu l'occasion de prêcher aux laïcs, aux prêtres et aux évêques présents dans l'autobus. Je les ai imploré : "S'il-vous-plaît, quand vous arriverez à Fatima, pourquoi ne pas vous décider à faire une bonne confession générale de votre vie ? Ça fait peut-être dix ans, ça fait peut-être cinquante ans que vous n'avez pas le courage de confesser ce péché grave, par honte. S'il-vous-plaît, faites une bonne confession complète à Fatima avant votre retour. Il y a beaucoup de prêtres à Fatima que jamais plus vous ne reverrez jusqu'à ce que vous parveniez au Ciel." Moi je prêche aux évêques comme je le fais avec toute personne, parce que les évêques aussi ont une âme à sauver. Et si les évêques sont réellement humbles, ils accepteront la vérité même si elle provient d'un simple prêtre ordinaire. Ne quittons pas Fatima sans faire une bonne confession générale.


Un grand acte de charité
Vos excellences, Jésus nous a fait prêtres. Jésus, Notre Seigneur, nous a choisi entre des millions d'hommes pour faire de nous des prêtres. Nous sommes devenus prêtres pour une raison: pour offrir le saint Sacrifice de la messe à Dieu le Père Tout Puissant, pour réciter le bréviaire chaque jour et pour prêcher l'Évangile de Jésus pour sauver les âmes de l'enfer. Personne n'a l'assurance d'aller au Ciel à moins d'avoir reçu une révélation privée de Dieu, comme c'est arrivé au bon larron sur la croix ou aux trois voyants de Fatima. Pourquoi ne pas adopter les moyens sûrs que le Ciel nous a donné, le saint Rosaire ("la dévotion à Mon Rosaire est un signe assuré de prédestination"), le scapulaire brun et le merveilleux sacrement de la confession.




Prêchez, mes chers évêques, comme le faisaient les Pères de l'Église. La tâche principale d'un évêque est de prêcher, et non pas seulement d'administrer un diocèse. L'Église a besoin de voir et d'entendre les évêques prêcher comme le faisaient les Pères de l'Église. Si un seul de vous, évêques présents ici à Fatima, retournait dans son diocèse et à quelques occasions prêchait sur les quatre fins dernières ainsi que sur l'ensemble du message de Fatima, quel grand acte de charité ce serait pour tous ses fidèles bien-aimés. Avec l'aide de l'Esprit Saint, dites à vos fidèles: "Écoutez, mes frères en Jésus-Christ, je suis votre évêque, je suis ici pour sauver votre âme de l'enfer. S'il-vous-plaît, écoutez, acceptez et méditez mon enseignement de ce jour. Vous aussi, mes bien-aimés prêtres de mon diocèse, imitez votre évêque, et prêchez sur l'enfer avec l'autorité que Jésus vous a donnée. Prêchez à tout le moins une fois par année un sermon complet sur l'enfer." Si vous faites cela, vous réaliserez le plus grand acte de charité de votre vie sacerdotale, de votre vie épiscopale. Comme je l'ai déjà mentionné plus tôt, dans mes trente ans de sacerdoce, jamais je n'ai entendu un évêque prêcher sur l'enfer. Quand je veux trouver un sermon sur l'enfer, je me vois obligé de lire Saint Jean Chrysostome, les Pères de l'Église, les Docteurs de l'Église et les saints prédicateurs. Chers évêques, s'il-vous-plaît, prêchez sur l'enfer comme l'a fait Jésus, Notre Dame de Fatima, les Pères et les Docteurs de l'Église, et vous sauverez beaucoup d'âmes. Qui sauve une âme sauve son âme propre. Prêcher sur l'enfer est un grand acte de charité parce que ceux qui vous écoutent croiront par l'autorité que vous confère l'Église. Ces personnes rectifieront leur mode de vivre et feront une sainte confession de leurs péchés.

Le vêtement de la grâce.


Souvent les gens me demandent: "Père, pourquoi est-ce qu'on ne prêche plus sur le scapulaire brun? Dans le passé on recevait le scapulaire à notre première communion, mais maintenant il n'y a plus de bénédiction ni d'imposition du scapulaire brun. Le scapulaire brun est-il encore valide comme dans le passé?" Oui, le scapulaire brun est valide à notre époque aussi, cette vérité n'a pas changée. Le samedi 13 octobre 1917, durant le Miracle du soleil à Fatima, la Vierge Marie apparut devant les trois voyants en tenant le scapulaire brun dans une main. Sœur Lucie a dit: "Le Rosaire et le scapulaire brun sont inséparables." Pourquoi alors les prêtres ne prêchent plus sur le scapulaire brun? Comment pourraient-ils le faire si délibérément ils refusent de prêcher sur l'enfer? S'ils ne prêchent jamais sur l'enfer, les gens ne croiront pas á l'enfer et alors, pour quelle raison on recevrait et porterait sur soi le scapulaire brun?




Jésus a dit: "Si vous avez la foi, vous déplacerez des montagnes." Si vous avez la foi, vous convertirez les âmes avec la grâce de Dieu. Si vous prêchez sur l'enfer avec foi, les gens croiront à l'enfer. Saint Paul a dit à ses disciples: "Prêchez avec conviction." Seulement prononcer ou lire une homélíe dans une église, ce n'est pas prêcher. La prédication doit chercher à faire agir les volontés; la prédication doit motiver les hommes à changer leurs vies pour sauver leurs âmes de l'enfer.




La désertion sacerdotale


Il y a quatre raisons principales por lesquelles 75,000 prêtres ont abandonné le sacerdoce: 1) Parce qu'ils ont refusé de prier chaque jour. 2) Parce qu'ils n'ont pas évité les occasions de péché et oublièrent que la prudence est la science des saints. 3) Parce qu'ils n'ont pas eu l'humilité et le courage de faire de bonnes confessions générales. Jésus a dit: "Sans Moi, vous ne pouvez rien faire." 4) Parce qu'ils vivaient en état de péché mortel et continuaient de célébrer. Si un prêtre est en état de péché mortel et célèbre la sainte messe, c'est une messe sacrílège pour lui. Quand il reçoit la communion en cet état, il fait une communion sacrilège. Alors, comment un prêtre en état de péché mortel peut-il prêcher sous l'inspiration et la force de l'Esprit Saint? Comment peut-il prêcher s'il est sous l'emprise du démon? Prêtres, allez faire une sainte confession et vous deviendrez d'excellents prédicateurs. L'Esprit Saint vous parlera à vous et par votre intermédiaire, et vous sauverez des milliers d'âmes du feu de l'enfer. Un jour, le saint curé d'Ars reçut la visite d'un jeune prêtre d'une paroisse voisine. Ce prêtre avait un grand désir de connaître personnellement le curé d'Ars. Après le diner, le curé d'Ars lui dit: "Serais-tu assez aimable d'entendre ma confession?" Le jeune prêtre pour un peu aurait tombé de sa chaise devant la demande du curé d'Ars d'entendre la confession de cet admirable prêtre avec une réputation de sainteté. Les saints se confessent! Et ceux qui se confessent deviennent saints.




Finalement, Notre Dame de Fatima a dit: "Priez, priez beaucoup et faites beaucoup de sacrifices. Des âmes en grand nombre vont en enfer parce que personne ne prie ni ne fait de sacrifices pour elles." Prions continuellement et chaque jour la prière qu'Elle nous a enseigné: "Ô mon Jésus, pardonnez-nous nos péchés, délivrez-nous du feu de l'enfer, et conduisez au Ciel toutes les âmes, spécialement celles qui ont le plus besoin de votre miséricorde."






[1] Le 30 mars 1997, à midi le dimanche de Pâques, l'abbé Marcel Nault fut appelé de cette vie terrestre en la présence de Dieu qu'il a aimé et servi avec une profonde dévotion. Il est né le 3 mars 1927 à Montréal, Québec, Canada. Sa vocation fut relativement tardide. Il fut ordonné prêtre diocésain le 4 mars 1962, un jour après avoir fêté ses 35 ans.
avatar
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 24031
Age : 62
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Seigneur ne précipite personne dans l'Enfer...

Message par Nicolas77 le Lun 6 Juin 2011 - 19:47

bonsoir,

je viens de regarder la vidéo, cela m'a un peu troublé dans le sens horrifier mais une chose m'ai venue a l'esprit en regardant cette vidéo.
ils parlent d'expérience de mort imminente et bien cela me fait penser a l'avertissement qui nous est dit par certains prophète.
mais bon c'est ma façon de penser
nicolas
avatar
Nicolas77
Contemplatif

Masculin Messages : 1752
Age : 30
Localisation : Seine et Marne
Inscription : 06/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Seigneur ne précipite personne dans l'Enfer...

Message par Michael le Mar 7 Juin 2011 - 7:34

Nicolas77 a écrit:
chers michael,

en fait une fois j'ai voulus dire une messe pour une défunte et pour l’ensemble des défunts du purgatoire et j'ai sentie une gêne, et, attention ce n'est pas un rejet mais je sens un malaise quand on aborde ce sujet.
mais c'est peut etre moi.
J'ai un peu de difficulté à suivre Nicolas.
Il n'y a aucune gêne à avoir, surtout sur ce sujet.Les prêtres sont très heureux de célébrer une messe pour les défunts.
Je vous encourage non seulement à faire chanter des messes pour les àmes du purgatoire, mais aussi à y participer si possible.
Vous pouvez choisir la date et l'heure qui vous convient.
Les Âmes du purgatoire vous seront éternellement reconnaissants et prieront pour vous.
Bonne journée Nicolas.

Michael
Dans la prière

Masculin Messages : 5206
Inscription : 08/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Seigneur ne précipite personne dans l'Enfer...

Message par Nicolas77 le Mar 7 Juin 2011 - 8:32

chers Michael,

vous avez raison, c'est peut etre moi qui me fais des idées c'est avec grand plaisir que je ferais dire des messes.
la prière envers les âmes du purgatoire me touche beaucoup

merci
avatar
Nicolas77
Contemplatif

Masculin Messages : 1752
Age : 30
Localisation : Seine et Marne
Inscription : 06/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Seigneur ne précipite personne dans l'Enfer...

Message par Gilles le Dim 14 Aoû 2011 - 12:01







Si le Ciel est incontournable, l'apostasie est inévitable !



1) Introduction


C'est une loi de la science sociologique: «Toute religion qui enseigne qu'on va au Ciel automatiquement, tend à se retrouver dans les poubelles automatiquement».

2) Pourquoi l'apostasie est-elle inévitable?


Apostasier, ce n'est pas avoir un petit doute sur un dogme de foi en particulier. Apostasier, c'est renier radicalement sa religion, parce qu'on la considère comme complètement fausse. En d'autres mots, il faut avoir vu (ou cru voir) une absurdité manifeste au coeur même de notre foi.

Or une religion, par définition, implique qu'il y a un but à atteindre (le Salut, souvent appelé «Paradis» ou «Ciel»), et des moyens à prendre pour atteindre ce but (une Révélation à croire, des rites religieux à pratiquer, des commandements de Dieu à respecter, etc.). Si le but est incontournable, alors il ne sert à rien de prendre des moyens pour l'atteindre!

Une religion qui enseigne qu'il faut prendre les bons moyens pour aller au Ciel, et qui en même temps prétend que le Ciel est automatique, est une religion complètement incohérente. Il est donc tout à fait normal que ses membres apostasient.

3) Comment les prêtres québécois font la promotion de l'apostasie


N'est-ce pas ce qui se produit au Québec de nos jours? L'apostasie généralisée se constate facilement, car le catholicisme est moribond. Pour ce qui est de l'inévitabilité du Ciel, la preuve est moins facile à établir. En effet, en général, les mauvais prêtres ne se risquent pas à dire publiquement et par écrit que le Ciel est automatique.

La méthode utilisée par certains prêtres pour dénaturer la foi catholique et encourager l'apostasie générale est la suivante:

3.1) Insister à temps et à contre-temps sur l'amour et le pardon. Ces prêtres ne ratent jamais l'occasion de parler de l'amour, de la tendresse et de la miséricorde de Dieu. Ils citent abondamment la Bible à ce sujet.

3.2) Parler de pardon sans contrition. Ces prêtres évitent de parler de la contrition («la douleur de l'âme et la détestation du péché commis avec la résolution de ne plus pécher à l'avenir» [CÉC, No. 1451]). Mais si on aime son péché, on n'aime pas Dieu!

3.3) Ne jamais citer les passages «compromettants» de la Bible. Jésus parle souvent et sans ménagements de l'Enfer et de la damnation. Mais comme par magie ces passages ne se retrouvent jamais dans les homélies.

3.4) Ne jamais renvoyer les fidèles aux enseignements officiels de l'Église . Une homélie, ce n'est pas un cours de théologie! Par contre, référer à une source d'information fiable sur notre foi ne prend que trois lettres! «C-É-C» (Catéchisme de l'Église Catholique).

3.5) Attaquer tous les gens qui osent insinuer que le Ciel n'est peut-être pas si incontournable que ça. Ces prêtres aiment se gargariser avec des homélies sur l'oecuménisme, et répètent souvent «Ne jugez point, si vous ne voulez pas être jugés». Mais s'ils rencontrent un catholique qui insinue que l'Enfer existe, cette personne est rejetée et accusée d'être membre d'une secte.

4) L'Enfer ne repousse-t-il pas les gens?


Mais si on prend le risque de parler de l'Enfer, ne va-t-on pas retomber dans les horribles excès du passé? D'abord, les «horribles excès du passé» existent surtout dans l'imagination des loups qui font la promotion de l'apostasie générale. Ensuite, un catholicisme en santé exige le juste milieu entre l'Amour de Dieu, et sa Justice. Oui, le bon «dosage» de ces deux médicaments peut être fait par un prêtre, mais à un moment donné, les prêtres ne peuvent pas tout faire! Allez-vous demander à un prêtre de venir attacher vos lacets de souliers le matin? Franchement, il y a certaines choses que vous devriez être capable de faire tout seul!

Si vous êtes terrorisés par l'Enfer, au point de douter de l'amour de Jésus, lisez ceci:

«Car Dieu a tant aimé le monde, qu'il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne meurt point, mais ait la vie éternelle.»
[Jn 3:16]

Si par contre vous doutez de l'existence de l'Enfer:

«Allez loin de moi, maudits, dans le feu éternel, préparé pour le Diable et ses anges!»
[Mt 25:41]

Si le catholicisme vous semble une religion de vengeance et de souffrance:

Dieu veut que «que personne ne périsse, mais que tous arrivent au repentir»
[2P 3:9]

Si vous ne voyez pas pourquoi vous devriez faire un gros effort pour éviter le péché:

«Entrez par la porte étroite. Car large et spacieux est le chemin qui mène à la perdition, et il en est beaucoup qui le prennent»
[Mt 7:13-14]

«Je crois en Jésus-Christ [...] il viendra juger les vivants et les morts»
[Credo]

5) Conclusion


N'oublions jamais que la plus grande ruse de Satan est de faire croire aux gens qu'il n'existe plus!



Source: www.inquisition.ca

avatar
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 24031
Age : 62
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Seigneur ne précipite personne dans l'Enfer...

Message par Brenda Lee le Dim 14 Aoû 2011 - 12:04

"Les fumées de Satan sont entrées dans l'Eglise" disait Paul VI.

Nous en constatons les conséquences tous les jours, hélas!
avatar
Brenda Lee
Combat avec l'Archange Michel

Féminin Messages : 1174
Age : 55
Localisation : Sud Est de la France
Inscription : 01/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Seigneur ne précipite personne dans l'Enfer...

Message par Emmanuel le Dim 14 Aoû 2011 - 12:06

Merci, Gilles, pour ce texte juste et ancré dans la Vérité.

Emmanuel
avatar
Emmanuel
Citoyen d'honneur

Masculin Messages : 10326
Inscription : 14/04/2010

http://imitationjesuschrist.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Seigneur ne précipite personne dans l'Enfer...

Message par Gilles le Dim 14 Aoû 2011 - 12:09

Very Happy
avatar
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 24031
Age : 62
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Seigneur ne précipite personne dans l'Enfer...

Message par yossi08 le Dim 14 Aoû 2011 - 14:32

Très cher Gilles,
tu as raison je n'ai jamais entendu prêcher le risque d'aller en enfer,
et pourtant Jesus-Christ en parle souvent dans les évangiles,
satan aveugle les masses non croyantes en faisant croire qu'il n'existe pas,ou que l'on a pas tué ni volé nous serons sauvés!Même parmi les chrétiens!ON NE NAIT PAS CHRETIEN,ON LE DEVIENT!...
Yossi.
avatar
yossi08
Avec l'Archange Gabriel

Masculin Messages : 550
Age : 49
Localisation : suisse
Inscription : 17/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Seigneur ne précipite personne dans l'Enfer...

Message par Nicolas77 le Lun 15 Aoû 2011 - 14:24

merci gille,
je suis d'accord avec yossi, pour ma part je n'ai jamais entendu parler de l'Enfer ou très rarement lors d'homélie, pour ma part qui suis en cheminement c'est mon accompagnateur et sa femme qui m'ont mit en garde et beaucoup enseigné a ce sujet aussi sur l'importance de prier pour les âmes du purgatoire
avatar
Nicolas77
Contemplatif

Masculin Messages : 1752
Age : 30
Localisation : Seine et Marne
Inscription : 06/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Seigneur ne précipite personne dans l'Enfer...

Message par Gilles le Dim 21 Aoû 2011 - 16:55





Aujourd'hui peu de chrétiens croient en l'enfer.Comment en effet concevoir qu'un Dieu si bon qui prône toujours le pardon pourrait punir éternellement un être humain.Très peu de prêtres croient également au chatiement éternel; beaucoup n'en parlent mème plus ou trés vaguement dans leurs homélies.


Il existe cependant un certain nombre d'arguments suffisamment convaincants pour ne pas douter de l'existence bien réelle de l'enfer et de toute son horreur.


Jésus tout d'abord a dit que l'enfer existait et ceci à quinze reprises lors de son pasage sur terre. Voici une de ses paroles « Si votre pied ou votre oeil est pour vous une occasion de chute, coupez-le, arrachez-le, et jetez-le loin de vous : il vaut mieux entrer dans la vie éternelle avec un seul pied ou un seul oeil, que d'être jeté avec vos deux pieds ou avec vos deux yeux, dans la prison de feu éternel où le remords ne cesse point et où le feu ne s'éteint pas."


D'autres part un certain nombre de phénomènes surnaturels suffisamment convaincants ont confirmé l'existence bien réelle de l'enfer:


-Par la grace de Dieu,des ètres humains ont visité en esprit l'enfer et en ont rendu compte par des écrits,comme par exemple Sainte Thérèse d'avila
-Des ames damnées sont apparues à des humains qui en ont fait le récit.
-De nombreux cas de possession diaboliques ont mis en évidence la réalité des démons et donc de l'enfer.
-La Sainte Vierge lors d'apparitions reconnues comme authentique par l'église comme à Fatima au Portugal,a montré à des enfants comment est l'enfer et a réaffirmé son existence.



L'ensemble de tous ces éléments plus d'autres est suffisamment éloquent pour ne pas douter de l'horrible réalité de l'enfer.


Par diverses façons Dieu a donc permis à l'homme de connaitre la réalité concrète de l'enfer.De ces révélations il ressort que l'enfer est un lieu terrifiant ou l'ètre humain privé de Dieu subit des souffrances épouvantable et qui ne ne s'arrèteront jamais. L'homme doit donc tout faire pour éviter de tomber en enfer.Et c'est le devoir des prètres de parler de l'enfer comme il convient.


Que Dieu vous protège vous et votre famille !



Source: enfer-catholique.blogspot.com

avatar
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 24031
Age : 62
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Seigneur ne précipite personne dans l'Enfer...

Message par Nicolas77 le Dim 21 Aoû 2011 - 17:00

merci gille pour ce texte.
ce qui est le plus incompréhensible c'est que l'enfer est bien mentionné dans la Ste Bible alors pourquoi certain réfute son existence.
ils ne se rendent pas compte qu'ils se perdent eux mêmes mais aussi les autres.
mais ce problème touche aussi bien les prêtres que les laïc.
le malin est en train de dérouler sont plan : de faire croire qu'il n'existe pas.
mais avec l'Avertissement qui est proche cela ne durera pas.
avatar
Nicolas77
Contemplatif

Masculin Messages : 1752
Age : 30
Localisation : Seine et Marne
Inscription : 06/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

au sujet des prêtres qui ne parlent plus de l'Enfer

Message par vivianeala le Dim 21 Aoû 2011 - 17:41

Cher Gilles,

Je me présente: je m'appelle Viviane, j'ai 68 ans, et je viens vous dire que je suis en accord avec tout ce que vous dites sur ce sujet. Ce matin même, à la Messe, le prêtre n'a pas osé parler de l'Enfer, il a même remplacé le mot enfer par mort, dans la phrase de Jésus: "Je bâtirai mon Église et les forces de l'Enfer ne prévaudront pas sur elle". Le mot enfer a donc été remplacé par "la mort" ne prévaudra pas sur elle.... il a même dit qu'il ne fallait donc pas avoir peur, car DIEU gagne toujours. Il a semble-t-il seulement oublié, que malgré tout, ces forces de l'Enfer arrachent bien de pauvres âmes au Créateur.... et qu'alors, c'est l'Enfer le lieu de leur Éternité, et dans d'atroces souffrances..... Amicalement.
avatar
vivianeala
J'ai la foi

Féminin Messages : 7
Age : 74
Localisation : dordogne
Inscription : 26/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Seigneur ne précipite personne dans l'Enfer...

Message par Gilles le Mer 24 Aoû 2011 - 16:21




Tabou!

L'enfer, un mot tabou, on n’en parle plus dans nos églises. Ainsi que le disait sœur Lucie au Père Fuentès, c’est réellement une désorientation diabolique. On se demande comment des théologiens, des évêques, "spécialistes" des questions de la foi, font l’impasse sur cette question fondamentale de la destinée humaine, ou la tronquent, lorsqu’ils l’évoquent, en éliminant la damnation éternelle. On ne se soucie plus que des choses de la terre, dont on veut faire une sorte de paradis. Et, pourtant, l'affaire la plus importante, pour nous, est de travailler à notre salut; nous n'avons qu'une seule vie, à l'issue de laquelle nous irons soit au Ciel, soit en Enfer. Ce sort éternel ne dépend que de nous.

Pour reprendre l'expression de sœur Lucie, c'est une véritable désorientation diabolique qui s'est emparée des esprits. Un exemple, mais il y en aurait d'autres. Un prêtre, un jour, axe son homélie sur les fins dernières de l'homme, avec, bien entendu, la partie qui concerne l'enfer. Cela n'a pas plu à certains de ses paroissiens qui sont allés se plaindre à leur évêque. Celui-ci ,au lieu de les enseigner, a demandé au prêtre de ne plus aborder ce sujet. Un autre exemple, le célèbre théologien suisse, Von Balthasar, a déclaré que l'enfer existait bien, mais qu'il était vide. Affirmation contraire à la sentence du Christ: "Allez au feu éternel".

"Entrez par la porte étroite. Car large est la porte, spacieux le chemin qui mène à la perdition, et nombreux sont ceux qui le prenent; mais étroite est la porte, resserré le chemin qui mène à la Vie, et peu le trouvent" (Matthieu 7/13-14).

De ces paroles, des saints et des théologiens ont conclu que le nombre des damnés était, sans doute, supérieur à celui des élus. Sainte Thérèse de l'Enfant Jésus, l'apôtre de l'Amour Miséricordieux, écrit à sa soeur Céline, le 14 juillet 1889: "Céline, durant les brefs instants qui nous restent, ne perdons pas de temps... sauvons les âmes... car les âmes se perdent comme des flocons de neige... La Très Sainte Vierge Marie, à Fatima, a déclaré "Beaucoup d'âmes vont en enfer, parce que personne ne prie, ni se sacrifie pour elles."

Que notre responsabilité est lourde! La liberté nous est laissée de participer à l'application, au plus grand nombre d'âmes, des mérites de la Passion et de la Mort de Jésus-Christ, d'obtenir pour elles le bonheur éternel...

Source: lacapelinha.hautetfort.com

avatar
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 24031
Age : 62
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Seigneur ne précipite personne dans l'Enfer...

Message par yossi08 le Mer 24 Aoû 2011 - 16:51

Bonsoir,c'est terrible,malgré qu'ont en parle plus il existe bel et bien si j'ose dire!Ce qui me choque le plus c'est que des chrétiens ni croient pas!
Je leur demande pourquoi Jésus-Christ c'est donné en Sacrifice Parfait?
Ils oublient que Dieu est Amour et que dans l'Amour il y a La Justice!
Prions les uns pour les autres pour que nos vies soient irréprochables!
Je ne souhaite pas à mon pire ennemi l'enfer,c'est trop terrible!
Et dire que des centaines de milions de gens vivent comme si Dieu n'existait pas!Je n'ose imaginer la Colère de Celui qui est venu sur terre Jesus pour en fin de compte donner sa vie en rançon pour le pardon de nos pêchés après repentance!et qui voit ces foules qui ne se soucient pas de Lui!Oh Mon Jésus accordent leurs la grâces de se savoir pêcheurs en route pour l'enfer!pitié pour nous tous,et merci pour ton Sacrifice Parfait et Unique!
Yossi.
Yossi.
avatar
yossi08
Avec l'Archange Gabriel

Masculin Messages : 550
Age : 49
Localisation : suisse
Inscription : 17/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Seigneur ne précipite personne dans l'Enfer...

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 11 1, 2, 3 ... 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum