Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX



Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum.

Comment comprendre ce verset de St Paul ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Comment comprendre ce verset de St Paul ?

Message par Zamie le Jeu 1 Déc 2016 - 21:53

Saint Paul dans sa lettre aux Colossiens chapitre 1,24 écrit ceci :

" En ce moment je trouve ma joie dans les souffrances que j'endure pour vous, et  je complète ce qui manque aux tribulations du Christ en ma chair pour son Corps, qui est l'Eglise ."

Comment peut -on comprendre ?

ET

Que signifie :

"je complète ce qui manque aux tribulations du Christ en ma chair pour son Corps ,qui est l'Eglise ."


Vos lumières 💡 💡 💡  pour éclairer ma lanterne    .
avatar
Zamie
Combat l'antechrist

Féminin Messages : 2170
Localisation : Sud -Ouest France
Inscription : 19/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment comprendre ce verset de St Paul ?

Message par Sofoyal le Jeu 1 Déc 2016 - 22:13

Si on se médite ces pensées profondes et essentielles du christianisme:

"Vous êtes le corps du Christ"
"Ce n'est plus moi qui vit mais le Christ qui vit en moi".
Alors on comprends peu à peu.
Et mieux, on complète de bon gré  dans notre vie terrestre (ou Chair)"ce qui manque aux tribulations du Christ".

Il y aurait une petite difficulté, pour notre esprit parfois obscurci,
dans la compréhension de " ce qui manque".

Je dirais qu'il s'agit de l'expression d'un douce résignation...
Il ne s'agit pas d'un manque technique de souffrance pour l'agneau de Dieu afin qu'il accomplisse sa Rédemption.

C'est l'expression de la continuation de sa mission rédemptrice,
dans les souffrances de ceux qui vivant de Sa vie,
doivent participer à la rédemption, Chacun(e) à son niveau,
souffrances qui sont infligées aux disciples comme au Maître,
par le monde et le diable qui le haïssent.

C'est toujours le Saint Créateur qui est visé dans ses créatures.
avatar
Sofoyal
Combat l'antechrist

Masculin Messages : 2385
Inscription : 03/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment comprendre ce verset de St Paul ?

Message par Zamie le Ven 2 Déc 2016 - 13:09

Merci @ sofoyal

" expression d'une douce résignation"

ou peut être offrande volontaire dans la joie de ses souffrances ?
N'est ce pas davantage en accord avec l'enseignement du Christ ?
La difficulté vient de " ce qui manque "  et mon esprit embrumé bloque sur ce mot ,ce passage fait obstacle à ma compréhension .
Le Christ sur La Croix a pris tous nos pêchés ,toute notre souffrance pour notre rédemption.Puisque le Christ est la tête du Corps qui est l'Eglise ,pourquoi donc ce Corps doit il souffrir ?
En imitation du Maître en offrande volontaire ?
avatar
Zamie
Combat l'antechrist

Féminin Messages : 2170
Localisation : Sud -Ouest France
Inscription : 19/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment comprendre ce verset de St Paul ?

Message par granny le Ven 2 Déc 2016 - 15:54

je comprends ces paroles dans le sens où il faut s'imprégner de la vie du christ de son vécu, de ce qu'il a pu ressentir, de ce qu'il souhaite au plus profond de lui malgré nos incompréhensions.

on ne vit pas à l'identique ce qu'il a vécu, mais grâce au ressentiment, à la compassion, on peut s'en inspirer ! En le faisant vivre en nous la vérité saute aux yeux !

j'espère que l'on comprendra ma manière simpliste de voir les choses

scratch

















avatar
granny
Pour le roi

Féminin Messages : 631
Localisation : aux portes du Médoc
Inscription : 23/04/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment comprendre ce verset de St Paul ?

Message par tous artisans de paix le Ven 2 Déc 2016 - 16:23

Bonjour @Zamie,


Jésus nous unit à Lui. De sorte que Saint Paul a pu déclarer: "J'ai été crucifié avec le Christ, et si je vis, ce n'est plus moi qui vis, c'est le Christ qui vit en moi". (Galates 2. 19-20)


Saint Paul nous enseigne également que Jésus est la tête et que nous sommes les membres d'un même corps; or, lorsqu'un membre du corps souffre, les autres souffrent avec lui:


"Si un seul membre souffre, tous les membres partagent sa souffrance" (1 Corinthiens 12.26)


Puisque nous faisons corps avec Jésus, puisque nous sommes son corps mystique, puisqu'il nous unit à Lui et qu'il vit en nous, lorsque nous souffrons, nos souffrances sont donc aussi les siennes.


"Puisque nous sommes ses enfants, nous sommes aussi ses héritiers : héritiers de Dieu, héritiers avec le Christ, si du moins nous souffrons avec lui pour être avec lui dans la gloire". (Romains 8.17)


Un extrait de la lettre encyclique miserentissimus redemptor, du pape Pie XI:

Ajoutons encore que la Passion du Christ se renouvelle, et d'une certaine manière elle se poursuit et s'achève, dans son corps mystique qui est l'Église. Car, pour nous servir encore des paroles de saint Augustin : "Le Christ a souffert tout ce qu'il devait souffrir ; la mesure de ses souffrances est désormais à son comble. La dette de souffrances était donc payée dans la Tête, mais elle demeurait entière dans son corps". Le Seigneur Jésus lui-même a bien voulu nous l'apprendre, quand il disait à Saul, respirant encore la menace et la mort contre les disciples : Je suis Jésus que tu persécutes. Il laissait ainsi nettement entendre que les persécutions déchaînées contre l'Église visaient et atteignaient le divin Chef de l'Église lui-même. C'est donc à bon droit que, souffrant toujours en son corps mystique, le Christ veut nous avoir pour compagnons de son expiation. Notre situation envers lui l'exige également, car, puisque nous sommes le corps du Christ et ses membres chacun pour notre part, tout ce que souffre la tête, les membres le doivent souffrir aussi".


Le Christ a souffert Sa passion en tant qu'Homme et en tant que tête du corps. Maintenant, Il souffre à travers nous, son corps mystique.


Et nous, nous souffrons en Lui, avec Lui. C'est pourquoi nous pouvons offrir nos souffrances.


Par ailleurs, le Seigneur porte nos souffrances, Il nous aide à les porter, Il nous soutient toujours dans l'épreuve et nous soulage.


Dans la paix de Jésus-Christ

avatar
tous artisans de paix
Enfant de Dieu

Féminin Messages : 3323
Inscription : 17/06/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment comprendre ce verset de St Paul ?

Message par tous artisans de paix le Ven 2 Déc 2016 - 16:34

Un autre extrait de cette même encyclique:


– Notre participation

La surabondante Rédemption du Christ nous a fait remise de toutes nos fautes. Cependant, par une admirable disposition de la Sagesse divine, nous devons compléter dans notre chair ce qui manque aux souffrances du Christ pour son corps qui est l'Église. En conséquence, aux louanges et aux réparations "dont le Christ s'est acquitté envers Dieu au nom des pécheurs" pouvons-nous, et même devons-nous ajouter encore nos louanges et nos expiations. Mais nous ne devons jamais l'oublier, toute la vertu d'expiation découle uniquement du sacrifice sanglant du Christ, qui se renouvelle sans interruption, d'une manière non sanglante sur nos autels, car "c'est toujours une seule et même victime, c'est le même qui s'offre maintenant par le ministère du prêtre et qui s'offrit jadis sur la croix; seule la manière d'offrir diffère." C'est pour cette raison qu'au très auguste Sacrifice eucharistique les ministres et le reste des fidèles doivent joindre leur propre immolation, de sorte qu'ils s'offrent eux aussi comme des hosties vivantes, saintes, agréables à Dieu. Bien plus, saint Cyprien ne craint pas d'affirmer que "le sacrifice du Seigneur n'est pas célébré avec la sainteté requise si notre propre oblation et notre propre sacrifice ne correspondent pas à sa Passion". Pour cette raison encore, l'Apôtre nous exhorte à "porter dans notre corps la mort de Jésus," à nous ensevelir avec Jésus et à nous greffer sur lui par la ressemblance de sa mort non seulement en crucifiant notre chair avec ses vices et ses convoitises en fuyant la corruption de la concupiscence qui règne dans le monde, mais encore en manifestant la vie de Jésus dans nos corps et, unis à son éternel sacerdoce, à offrir ainsi des dons et des sacrifices pour nos péchés.

A ce sacerdoce mystérieux et à cette mission de satisfaire et de sacrifier ne participent pas seulement les ministres choisis par notre Pontife, le Christ Jésus, pour l'oblation immaculée qui se doit faire en son nom divin depuis l'Orient jusqu'à l'Occident mais encore le peuple chrétien tout entier, appelé à bon droit par le Prince des Apôtres race élue, sacerdoce royal; car soit pour eux-mêmes, soit pour le genre humain tout entier, les fidèles doivent concourir à cette oblation pour les péchés, à peu près de la même manière que le Pontife choisi parmi les hommes est établi pour les hommes en ce qui concerne les choses de Dieu.

Plus notre oblation et notre sacrifice ressembleront au sacrifice du Christ, autrement dit plus parfaite sera l'immolation de notre amour-propre et de nos convoitises, plus la crucifixion de notre chair se rapprochera de cette crucifixion mystique dont parle l'Apôtre, plus abondants seront les fruits de propitiation et d'expiation que nous recueillerons pour nous et pour les autres. Car entre les fidèles et le Christ il existe une admirable relation, semblable à celle qui relie la tête aux divers membres du corps; mais de plus, par cette mystérieuse communion des saints que professe notre foi catholique, les hommes et les peuples non seulement sont unis entre eux, mais encore avec Celui-là même qui est la tête, le Christ. C'est de lui que tout le corps, coordonné et uni par le lien des membres qui se prêtent un mutuel secours et dont chacun opère selon sa mesure d'activité, grandit et se perfectionne dans la charité. C'est la prière qu'avant de mourir le Christ Jésus, médiateur entre Dieu et les hommes, adressait lui-même à son Père : Que je sois en eux et vous en moi, afin qu'ils soient parfaitement un.
avatar
tous artisans de paix
Enfant de Dieu

Féminin Messages : 3323
Inscription : 17/06/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment comprendre ce verset de St Paul ?

Message par Sofoyal le Ven 2 Déc 2016 - 19:32

Zamie a écrit:Merci @ sofoyal

" expression d'une douce résignation"

ou peut être offrande volontaire dans la joie de ses souffrances ?
N'est ce pas davantage en accord avec l'enseignement du Christ ?
La difficulté vient de " ce qui manque "  et mon esprit embrumé bloque sur ce mot ,ce passage fait obstacle à ma compréhension .
Le Christ sur La Croix a pris tous nos pêchés ,toute notre souffrance pour notre rédemption.Puisque le Christ est la tête du Corps qui est l'Eglise ,pourquoi donc ce Corps doit il souffrir ?
En imitation du Maître en offrande volontaire ?

Voici quelques éléments de ma propre compréhension:

Nous ne souffrons pas volontairement
mais nous acceptons volontairement nos souffrances.
C'est aussi simple que cela.

Nos souffrances sont les persécutions actives du monde, dont les principes sont ennemis de ceux du Dieu vivant,
ou sa froideur passive pour tout ce qui est beau, juste et bon.

Véritablement, la joie que l'on trouve à travers nos souffrances, ne réside pas dans les souffrances elle même,
mais dans l'assurance des rétributions de la vie éternelle: La victoire sur le mal et la mort.

En conclusion et pour répondre  à votre question finale,
je dirais que le corps souffre, parce que la tête souffre...  (Et réciproquement)
Jésus même ressuscité souffre encore.
Sa Sainte Passion d'amour pour l'humanité est intacte.(et la réponse du monde est encore la même)

Saintement étonnant?
Oui...
avatar
Sofoyal
Combat l'antechrist

Masculin Messages : 2385
Inscription : 03/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment comprendre ce verset de St Paul ?

Message par Zamie le Ven 2 Déc 2016 - 19:43

Merci à tous @sofoyal @granny @tousartisansdepaix

avatar
Zamie
Combat l'antechrist

Féminin Messages : 2170
Localisation : Sud -Ouest France
Inscription : 19/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment comprendre ce verset de St Paul ?

Message par pax et bonum le Sam 3 Déc 2016 - 11:05

Oui la phrase de saint Paul est surprenante.
Outre le désir de souffrir pour le Christ que l'on retrouve chez les saints comme Sainte Thérèse de l'enfant Jésus,Saint Paul suggère que les souffrances du Christ seraient incomplètes...
La Rédemption effectuée par le Christ total est elle même totale et ne demande pas de complémentarité.Cependant,comme l'Eglise est le prolongement du Corps du Christ,ses souffrances et celles de ses membres sont associées à la Rédemption.
Telle a été plus exactement la pensée de Saint Paul.
avatar
pax et bonum
Avec les anges

Masculin Messages : 6041
Localisation : france-sud-est
Inscription : 10/03/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment comprendre ce verset de St Paul ?

Message par jbrouquerol le Dim 4 Déc 2016 - 19:57

Paul est un serviteur fidèle, ce qui va de soi. Il n’hésite pas à subir des périls pour exercer ce ministère avec courage. Ainsi donc, Paul montre de quel coeur il supporte les tribulations ; ensuite avec quel fruit : et c'est ce verset ! "J’endure, etc... d’un cœur joyeux", puisque je trouve ma joie, etc... pour vous, c'est-à-dire dans votre intérêt.
Et aussi :
"Si nous sommes affligés, c’est pour votre consolation et pour votre salut, etc..." (II Corinthiens 1, 6).

C’est aussi à cause de la joie de la vie éternelle que j’en attends, fruit de mon ministère.: "Ne voyez qu’un sujet de joie, mes frères, dans l’épreuve de toute sorte qui tombera sur vous; sachez, etc.. " (Jacques I, 2).

"Dût mon sang servir de libation dans le sacrifice et dans le service de votre foi, je m’en réjouis et vous en félicite, etc..." (Philippiens II, 17).

Un autre fruit [de ces labeurs] est que ce qui manque aux souffrances du Christ, je l’achève, etc...

Ces paroles, entendues superficiellement, pourraient recevoir cette mauvaise compréhension que la Passion du Christ ne suffirait pas pour la rédemption et qu’il a fallu la compléter par les souffrances des saints.

Ce serait hérétique : le sang du Christ suffit au rachat même d’un grand nombre de mondes. "Il est lui-même une victime de propitiation pour nos péchés, etc..." (I Jean, X 2).

Au contraire, il faut comprendre : le Christ, et l’Eglise forment une seule personne mystique, dont la tête est le Christ, et le corps tous les justes. Chacun des justes est comme un membre pour cette tête. "[Vous êtes le corps du Christ] et vous êtes ses membres, chacun pour sa part" (I Corinthiens XII, 27).

Dieu donc a déterminé, dans son décret de prédestination, la somme de mérites que doit acquérir l’Eglise entière, tant dans ses chefs que dans ses membres; de même qu’il a prédestiné le nombre des élus.

Les souffrances des saints sont parmi les principaux de ces mérites.

Mais les mérites de la tête, le Christ, sont infinis; les saints apportent quelques mérites, chacun selon sa mesure.

Ainsi s’expliquent les paroles de l’Apôtre : ce qui manque à la Passion du Christ, c’est-à-dire de l’Eglise entière dont le Christ est la tête, je l’achève, j’ajoute ma mesure ; et cela dans ma chair, en souffrant moi-même, ou encore en passant par les souffrances qui manquent à ma chair.

Il manquait au Christ, comme il avait souffert en tant que Christ, dans son propre corps, de souffrir en Paul, l’un de ses membres, et de même en tous les autres.

Je l’achève pour son corps, l’Église, qui devait être rachetée par le Christ. "… pour la faire paraître devant lui, cette Eglise, glorieuse, sans tache, sans ride" (Ephésiens V, 27).

Tous les saints souffrent ainsi pour l’Eglise qui reçoit de leur témoignage une nouvelle force.

La Glose fait ce commentaire : "Il manque des souffrances parce que le trésor de l’Église n’est pas encore plein; il ne le sera qu’à la fin des temps. Ce trésor, c’est comme un vase ou une maison où l’on accumule les richesses".



C'est la réponse donnée par St Thomas d'Aquin : elle me satisfait pas mal !

jbrouquerol
Avec Saint Benoit

Masculin Messages : 101
Inscription : 19/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment comprendre ce verset de St Paul ?

Message par azais le Lun 5 Déc 2016 - 0:56

merci St Thomas d'Aquin !! 
avatar
azais
MEDIATEUR
MEDIATEUR

Masculin Messages : 4915
Age : 66
Inscription : 10/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment comprendre ce verset de St Paul ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum