Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX

L'islamisation de l'Europe châtiment de son apostasie par l'abbé Pagès - Page 6 Bannie10

Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum. Notre mail : moderateurlepeupledelapaix@yahoo.com

L'islamisation de l'Europe châtiment de son apostasie par l'abbé Pagès

Page 6 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Aller en bas

L'islamisation de l'Europe châtiment de son apostasie par l'abbé Pagès - Page 6 Empty Re: L'islamisation de l'Europe châtiment de son apostasie par l'abbé Pagès

Message par Zamie le Mer 8 Jan 2020 - 18:38

SUITE ET FIN DE L'ENTRETIEN 

L'islamisation de l'Europe châtiment de son apostasie par l'abbé Pagès - Page 6 25374-160518093617619-01-630x0-300x200Vous avez pour l’islam des paroles extrêmement dures. Vous présentez cela, si je résume, comme une religion du diable. Vous avez parlé de vos sermons, de vos prêches en ce sens, aux musulmans. Comment êtes-vous accueilli ?
Il faut être clair : l’islam est une des têtes de la Bête de l’Apocalypse (Ap 13.1+). Il est vraiment l’Antichrist. Je résume ma prédication auprès des musulmans, et dans l’oreille des chrétiens qui veulent bien l’entendre, par cette seule question : Qui peut venir après le Christ, sinon l’Antichrist ? L’islam est l’Antichrist selon la définition même qu’en donne saint Jean six siècles avant son apparition, laquelle correspond exactement à la raison d’être revendiquée de l’islam : rejeter la foi en la Trinité, en l’Incarnation et en la Rédemption (1 Jn 2.22). Il est un Antichrist d’autant plus dangereux qu’il se prétend religieux, récapitulant même la totalité de la Révélation divine ! Jésus nous a mis en garde contre la venue de faux-prophètes après Son départ (Mt 24.4,11,24). Telle est la vérité qu’il faut dire pour le salut des musulmans et des chrétiens ! Les pasteurs qui ne le font pas se rendent coupables de la perdition des uns et des autres. Les musulmans ont le droit de savoir qu’ils ont été trompés, et les chrétiens ont le droit d’être mis en garde contre l’islam et non pas invités à l’accueillir chez eux ! On ne pourra jamais dire trop de mal de l’islam, étant toujours cependant rappelée la distinction entre islam et musulman, en sorte de pouvoir dire : « Je haïs l’islam de toute mon âme, mais j’aime les musulmans comme moi-même pour l’amour de Dieu ». Jésus est venu apporter non pas la paix, mais la division (Lc 12.51). Il est un rocher qui fracasse celui qui s’y heurte, et qui écrase celui sur qui Il tombe (Lc 12.18). Ce Jésus est-Il encore prêché ? Le vrai Jésus est-Il encore prêché ? Qui prêche encore comme les Apôtres : « Ne formez pas d’attelage disparate avec des infidèles. Quel rapport en effet entre la justice et l’impiété ? Quelle union entre la lumière et les ténèbres ? Quelle entente entre le Christ et Satan ? Quelle association entre le fidèle et l’infidèle ? (2 Co 6.14-18) » Qui prêche encore comme saint Jean, l’Apôtre de l’Amour, qui a reposé sa tête sur le Cœur de Jésus : « Si quelqu’un vient à vous sans apporter cette doctrine [i.e. l’Évangile], ne le recevez pas chez vous. Quiconque le salue participe à ses œuvres mauvaises (2 Jn 1.7-11) » ? Qui prêche comme saint Jude : « Les uns, ceux qui hésitent, cherchez à les convaincre ; les autres, sauvez-les en les arrachant au feu ; les autres enfin, portez-leur une pitié craintive, en haïssant jusqu’à la tunique contaminée par leur chair ! (Jude 1.22-23) » ? Pas de compromission avec le Mensonge, l’Imposture, l’hérésie, l’apostasie ! « Si quelqu’un vous annonce un évangile différent de celui que vous avez reçu, qu’il soit maudit ! (Ga 1.8-9) » ! Aujourd’hui, on s’aveugle avec l’humanitaire. Comme s’il suffisait de donner de la soupe ou de la manger pour aller au Paradis ! Sans la charité, c’est-à-dire l’union à Dieu, cela ne sert de rien nous a prévenus saint Paul (1 Co 13.3). C’est cette fausse charité qui fait notre faiblesse, parce qu’un musulman, en fin de compte, ce qui l’intéresse, c’est d’échapper à l’Enfer. Il est musulman uniquement pour cela ! Le plat de lentilles en face d’un tel avenir promis ne pèse pas lourd… D’ailleurs, si la Vierge Marie est venue à Fatima montrer l’Enfer, ce n’est pas sans raison : elle savait que nous aurions besoin aujourd’hui de nous rappeler ce dogme… et elle a voulu aussi dire aux musulmans que les chrétiens, malgré les apparences, croient eux-aussi à l’Enfer ! Si le Saint-Siège et l’État portugais n’avaient pas mis le holà !, Fatima serait aujourd’hui un lieu de pèlerinage musulman, tant la noria des pèlerins s’était amorcée, convaincus (ce qu’ils sont toujours !) que c’est la fille du « Prophète » qui là est apparue. Si l’Enfer n’existe pas, rien n’est grave, ce n’est pas la peine de prêcher la conversion au prix de persécutions, ni de se convertir, ni de cesser de pécher… Si nous ne retrouvons pas la crainte de l’Enfer, nous ne ferons pas le poids face aux musulmans. « Je vous le dis à vous, mes amis : Ne craignez rien de ceux qui tuent le corps et après cela ne peuvent rien faire de plus. Je vais vous montrer qui vous devez craindre : craignez Celui qui, après avoir tué, a le pouvoir de jeter en Enfer ; oui, Je vous le dis, Celui-là, craignez-Le ! (Lc 12.4-5) »
En somme, quand on parle à des musulmans, il faut leur faire comprendre que c’est nous qui cherchons à les arracher à l’enfer, et que c’est un langage qu’ils comprennent ?
Exactement. Je vous garantis que tout musulman est musulman parce qu’au fond, il ne veut pas aller en enfer. Je ne vous dis pas que se convertir par crainte d’aller en Enfer c’est la perfection de la charité ― il n’y a pas de charité en islam ―, mais que c’est déjà quelque chose, aussi vrai que la sagesse commence avec la crainte de Dieu et de l’Enfer (Ps 111.10 ; Pr 1.7). En cela, même si leur vision du péché, de l’Enfer, de Dieu, et de tout, est totalement dévoyée, les musulmans ont une attitude plus méritoire que celle des chrétiens pour lesquels tout le monde va au Paradis !
En fait, quand on est face à un musulman, on peut travailler sur cette base.
Oui. Voilà. On va directement au but, on ne perd pas son temps (Cf. Mt 10.14 ; Tt 3.10). La parabole du semeur éclaire bien la situation. Vous la connaissez : le semeur a laissé tomber du grain sur le chemin, puis en un endroit pierreux, ensuite dans les ronces, et enfin dans la bonne terre (Mt 13.3-9,18-23). Si en aucune des trois premières catégories de terrain le grain ne peut porter du fruit, le terrain rempli de ronces et d’épines est l’image parfaite de l’âme musulmane : une âme remplie de calomnies, mensonges et préjugés au sujet de la foi chrétienne. Un musulman sait depuis le berceau que les chrétiens sont coupables du seul péché impardonnable, celui de croire en la Sainte Trinité (Coran 4.48), que leur Bible a été falsifiée, en sorte que quoiqu’ils puissent dire, cela est nul et non avenu d’office. Ce conditionnement antichrétien en lequel se résume véritablement l’islam, empêche évidemment toute prédication de l’Évangile. Que fait donc un bon paysan qui veut semer dans un terrain où il y a des ronces ? Il commence par arracher les ronces ! Ainsi, la première chose à faire pour évangéliser un musulman, est de commencer par lui arracher les raisons qu’il a d’être musulman. Et c’est seulement une fois qu’il aura vu que l’islam est faux, parce que contradictoire et monstrueux, qu’il sera possible de lui donner la parole évangélique. Voilà ce qu’à mon avis il faut faire : adopter cette attitude offensive et non pas flatter les musulmans en leur disant que l’islam est une bonne religion que les extrémistes défigurent. « Nous vivons dans la chair, évidemment, mais nous ne combattons pas selon la chair. Non, les armes de notre combat ne sont point charnelles, mais elles ont, au service de Dieu, la puissance de renverser les forteresses. Nous renversons les sophismes et toute puissance altière qui se dresse contre la connaissance de Dieu, et nous faisons toute pensée captive pour l’amener à obéir au Christ. (2 Co 10.3-5) » Ma tactique est aussi simple qu’efficace, et en un temps où le prosélytisme est condamné, elle est moralement inattaquable : elle consiste à poser des questions (J’ai d’ailleurs écrit un livre à cet effet : « Interroger l’islam, Mille et une questions à poser aux musulmans »). Peut-être posez-vous cette question parce que vous voulez vous convertir à l’islam, raison pour laquelle vous demandez un surcroît d’information ? Votre interlocuteur musulman va donc se mettre en devoir de vous donner la réponse la plus logique possible, et c’est alors que commençant à réfléchir à sa religion, vient aussi la fin pour lui d’être musulman… C’est ce qui s’est passé par exemple pour Joseph Fadelle (qui a eu la bonté de préfacer de façon on ne peut plus élogieuse mon ouvrage) : à la demande du chrétien qu’il voulait islamiser, il s’est mis à lire le Coran en cherchant à comprendre ce qu’il lisait. Cela a suffi pour qu’il rejette la trinité islamique : Allah, Mahomet et le Coran.
Pour autant, et je ne pense pas que ce soit contradictoire, les récits de conversion musulmane insistent beaucoup sur la question de l’amour, cet amour qu’ils ont trouvé et qu’ils n’avaient pas encore. Deux piliers : d’une part, leur sens de la vie éternelle, et deuxième pilier, leur besoin d’amour. Est-ce que cela est suffisant à votre avis pour entraîner, si Dieu le veut, un jour une vraie conversion massive ?
Je pense que ce sont là effectivement deux piliers importants sur lesquels faire reposer l’œuvre de leur conversion. Il faut cependant en ajouter un troisième pour que l’édifice soit stable : la démonstration rationnelle, logique, et de l’inanité de l’islam et de la congruence de la foi chrétienne. Leur parler en vérité, sans chercher à leur plaire, en témoin de la vérité (Jn 18.37) désireux de leur salut et de rendre gloire à Dieu, est une preuve indubitable d’amour pour eux à laquelle ils sont vraiment sensibles. Plusieurs ― Dieu merci !― se sont convertis ainsi. Il y a plusieurs façons pour un musulman de rencontrer le Christ. L’une d’elles est l’expression de l’amour chez les chrétiens (Jn 13.35). Je connais plusieurs « migrants », qui, de fervents musulmans, bouleversés devant ce qui reste de charité dans notre société, ont compris que la vraie religion était chez les chrétiens. Alors que dans leur pays l’islam méprise les chrétiens et les humilie, voilà qu’ici les mécréants voués au feu de l’Enfer les accueillent, prennent soin d’eux, leur donnant gratuitement CMU, logements, nourritures, formations… Ce témoignage de l’amour désintéressé est un puissant argument apologétique, c’est vrai. On peut ajouter la lecture de la Parole de Dieu, lorsqu’elle leur est offerte…
Donc ce que l’on doit faire si l’on aime les musulmans, et non pas l’islam, c’est les amener à mieux connaître leur propre religion ?
Voilà, exactement ! En leur posant des questions. Par exemple : Allah parle à Mahomet dans le Coran. Or le Coran est censé être la parole éternelle d’Allah. Mahomet est-il éternel ou non ? Ou bien : Si Jésus est la Parole de Dieu (Coran 4.171 ; 6.73) et que tout a été créé par la Parole de Dieu (Coran 6.73 ; 16.40), alors Jésus n’a pas été créé, ou S’est créé Lui-même. Dans les deux cas, peut-Il ne pas être Dieu ?
Nous sommes partis de l’immigration, de l’immigration massive. Nous sommes donc face à cette immigration massive, dont on a pu dire que c’est une immigration invasion. Qui dit invasion dit guerre. Qui dit guerre dit arme. Quelle est la bonne arme ? Sont-ce des armes de fer ou d’acier, et faut-il verser le sang ? Ou sommes-nous appelés à autre chose ?
Il faut savoir utiliser toutes les armes, mais chacune en son temps et de la manière qui convient. Le Catéchisme énonce à quelles conditions l’usage de la force militaire est légitime : « Que le dommage infligé par l’agresseur à la nation ou à la communauté des nations soit durable, grave et certain. Que tous les autres moyens d’y mettre fin se soient révélés impraticables ou inefficaces. Que soient réunies les conditions sérieuses de succès. Que l’emploi des armes n’entraîne pas des maux et des désordres plus graves que le mal à éliminer. L’appréciation de ces conditions de légitimité morale étant laissée au jugement prudentiel de ceux qui ont la charge du bien commun. (n°2309) ». Il est évident que lorsque le rapport démographique sera en faveur de l’islam, celui-ci instaurera ce pour quoi il existe : soumettre à la loi d’Allah ce qui ne l’est pas encore. Il suffit d’étudier un brin l’histoire de Mahomet ou de l’islam pour s’en convaincre, ou bien encore écouter un récent chef d’État européen : « Il ne peut y avoir ni paix ni coexistence entre la religion islamique et des institutions politiques et sociales non-islamiques. […] La renaissance islamique ne peut commencer sans une révolution religieuse, mais elle ne peut se poursuivre et être menée à bien sans révolution politique. Notre première tâche doit être de gagner non le pouvoir mais les hommes. […] Le soutien qu’un peuple musulman apporte effectivement à un régime en place est directement proportionnel au caractère islamique de ce dernier. […] Nous devons être des prêcheurs et ensuite des soldats. […] Le mouvement islamique doit prendre le pouvoir dès qu’il est en situation morale et numérique suffisante pour lui permettre de renverser le gouvernement non-islamique (Alija Izetbegovic, chef d’État de Bosnie-Herzégovine de 1990 à 2000, Déclaration islamique, 1970) ». Même le très politiquement correct recteur de la Grande mosquée de Paris, Dalil Boubakeur, le reconnaît : « L’islam ne doit pas être considéré comme une simple religion […] C’est un phénomène sociopolitique, c’est une idéologie de lutte et d’agression (BFM TV, 3.01.2011) ». M. Erdogan, actuel Président de la Turquie, est clair lorsqu’il s’adresse aux immigrés turcs à Paris en avril 2012 : « Personne ne peut vous demander d’être assimilés. Pour moi, le fait de demander l’assimilation est un crime contre l’humanité. […] La France vous a donné droit à la double nationalité. Pourquoi ne la demandez-vous pas ? Prendre un passeport français ne vous fait pas perdre votre identité turque ». Quelque temps auparavant, il avait déclaré : « Les minarets sont nos baïonnettes, les coupoles nos casques, les mosquées nos casernes et les croyants nos soldats (06.12.1997) ». Bref, nos dirigeants ne peuvent avoir l’excuse de ne pas savoir ce qu’est l’islam. Mais y a-t-il pire sourd que celui qui ne veut pas savoir ? Considéré comme relevant seulement de la sphère privée, l’islam se voit honoré par une civilisation qu’il se doit de détruire… L’islam-religion jouant du respect de la liberté de conscience est le cheval de Troie utilisé chez nous pour atteindre le but du djihad : soumettre l’humanité à Allah. Au lieu d’accepter de voir l’islam tel qu’il est et non tel que nous le voudrions, la France et l’Occident s’islamisent volontairement en favorisant une immigration musulmane de masse. En France, pour acheter l’éphémère vote musulman et « le vivre ensemble », la circoncision est remboursée, la polygamie tolérée, financée par les allocations familiales, le ramadan célébré par l’État, la loi contournée pour construire centres culturels et mosquées, les programmes scolaires et l’enseignement de l’histoire falsifiés au profit de l’islam et au préjudice de la foi chrétienne, la justice pratique la discrimination positive, et appuie le djihâd judiciaire pour faire taire toute critique de l’islam, etc. Déjà, au lieu d’aider l’Église à évangéliser ses colonies, la France y a financé les lieux de culte musulmans, salarié les imams, organisé les pèlerinages à la Mecque, tandis qu’en métropole elle interdisait les congrégations religieuses catholiques, expulsait par dizaines de milliers leurs membres, préemptait leurs biens immobiliers, et plaçait ses pièces d’artillerie devant abbayes et monastères… Résultat : elle a perdu ses colonies et se trouve maintenant islamisée sur son propre sol ! Il y a une justice immanente.
L'islamisation de l'Europe châtiment de son apostasie par l'abbé Pagès - Page 6 Alg%C3%A9rie-france-448x293-300x196Mais les Français pourront-ils résister à l’islam tant qu’ils ne seront pas chrétiens ?
Non. Comme l’affirmait Charles de Foucauld : « Tant qu’ils ne seront pas chrétiens, ils ne seront pas Français ». La France est sortie des fonds baptismaux avec Clovis. Notre Seigneur tout au long de son histoire a manifesté Sa sollicitude particulière pour elle. Il l’a appelée à revenir à Son cœur par le Message de Paray-le-Monial. Et la Vierge Marie, Patronne de la France, n’a pas ménagé ses peines pour nous obtenir salut et liberté. Qu’il suffise de rappeler son apparition à Pontmain en pleine guerre de 1870 : « Mais priez mes enfants, Dieu vous exaucera en peu de temps. »… C’est un fait que je constate souvent : étudier l’histoire de notre pays a conduit nombre de musulmans à Jésus-Christ. Ils deviennent alors en retour de très fervents patriotes. Nous parlions des armes tout à l’heure. Face à cette malédiction de l’islam, notre première arme est la prière pour la conversion des musulmans, ce à quoi est précisément consacrée la prière de l’Angélus, dont nous devons reprendre la dévotion si nous ne voulons pas que des rares clochers d’où il sonne encore ce ne soit bientôt le muezzin qui y résonne… Puis il y a le devoir d’évangéliser. Chacun se doit d’évangéliser son prochain musulman, et la société d’organiser des débats contradictoires publics forçant les musulmans à exposer et défendre leurs raisons d’être musulmans, de sorte que l’islam apparaisse au grand jour, au lieu de le laisser prospérer dans les ténèbres… Et il faut enfin sanctionner pénalement toute publication ou acte en contradiction avec nos principes législatifs et constitutionnels.
Une question un peu plus politique. Il y a aujourd’hui dans une certaine frange de la « droite » de la droite française une tendance à favoriser l’islam, en particulier l’islam chiite, comme force anti-américaine. Que pensez-vous de cela ?
Les États-Unis sont certes responsables de beaucoup de malheurs dans le monde, mais je ne vois pas comment la résistance à leur hégémonie, comme d’ailleurs à toute entreprise mauvaise, pourrait être de dresser les gens les uns contre les autres. A quoi cela pourrait-il aboutir sinon à accroître le mal dans le monde, et fortifier l’islam ? Est-ce vraiment souhaitable ? Dieu, qui nous a parlé par l’histoire d’Israël, nous a appris que chaque fois que ce petit peuple a cherché des alliances avec ses voisins pour échapper à la menace de l’un d’eux, il s’est retrouvé durement châtié. La leçon était qu’il fallait compter sur Dieu, le Maître de tout, et elle est toujours valable. La solution est pour tous dans l’amour de Jésus, qui a « reçu tout pouvoir au Ciel et sur la terre (Mt 28.18) ». « Ne vend-on pas cinq passereaux pour deux as ? Et pas un d’entre eux n’est en oubli devant Dieu. Bien plus, vos cheveux mêmes sont tous comptés. Soyez donc sans crainte ; vous valez mieux qu’une multitude de passereaux (Lc 12.6-7) ».
Il y a des conversions de musulmans que vous avez pu accompagner. On parle beaucoup des musulmans qui ont des visions, des rêves… L’avez-vous constaté, et pensez-vous que Dieu ait cette miséricorde, cet amour pour les musulmans de vouloir les attirer ainsi à Lui ?
Notre Seigneur, surtout dans les pays musulmans où l’expression publique de la foi chrétienne est pénalement et gravement sanctionnée, n’a guère d’autres moyens de les atteindre… L’islam a enfermé les âmes musulmanes dans une prison à quatre enceintes concentriques formées de l’ignorance, de la peur, de l’orgueil et de la haine. A moins d’un miracle, d’un songe, Dieu ne peut pas les atteindre par les médiations humaines, la culture, les arts, le dialogue interreligieux, la philosophie… Le n°220 du Code pénal marocain punit le fait d’ébranler la foi d’un musulman de six mois à trois ans de prison et d’une amende de 500 dirhams. L’Algérie le sanctionne de cinq ans de prison et d’une amende de 500 000 à 1 000 000 dinars (depuis mars 2006). Il y a de quoi mettre à rude épreuve le zèle des missionnaires chrétiens… En Égypte, une femme et ses sept enfants ont été condamnés chacun début 2013 à quinze ans de prison pour s’être convertis au christianisme (15 ans !). En Arabie saoudite, il est interdit de posséder une Bible, un chapelet ou une image pieuse, et le simple fait de prier chrétiennement, même en famille, peut valoir la peine de mort aux immigrés philippins. Tout travailleur immigré ne pratiquant pas le ramadan est expulsé d’Arabie saoudite. En septembre 2013, le grand mufti d’Arabie saoudite a même demandé à ce que du sol saoudien soient extirpées les fondations des antiques églises et monastères chrétiens que l’on y découvre régulièrement…
Sauf ce que vous disiez tout à l’heure : la réflexion rationnelle, mais qui n’est pas si simple pour un musulman.
J’ai rencontré des ingénieurs musulmans capables à la fois d’exceller dans l’usage de l’examen critique propre aux sciences, et de se dire fervents musulmans. Cela ne les gênait nullement de ne pas interroger leur foi, comme ils le faisaient des problèmes liés à leurs activités professionnelles. Un mur étanche sépare pour le musulman le monde de la foi de celui de l’expérience et de la réflexion. Il y a là une schizophrénie, source de toutes les folies.
Et nous qui vivons hélas dans des pays apostats, notre premier devoir est peut-être de prier ?
Je ne vois rien en effet qui puisse sauver l’héritage du Christ qu’un miracle obtenu par la Vierge. Que l’on se rappelle Covadonga, Pontmain, Lépante… Le rapport des forces en présence est très largement défavorable au petit troupeau du Seigneur (Lc 12.32) qui doit faire face à une radicalisation et une expansion foudroyante de l’islam, à un accueil toujours plus large de l’islam par l’Occident apostat, et à une Église déboussolée et discréditée. Tout à l’heure nous parlions de l’immigration, laquelle me fait penser à ce verset de l’Apocalypse : « Satan s’en ira séduire les nations des quatre coins de la terre, Gog et Magog, et les rassembler pour la guerre, aussi nombreux que le sable de la mer (Ap 20.Cool »… Comment ne pas y voir la description de l’invasion musulmane actuelle, depuis la Norvège jusqu’à l’Australie, depuis l’Argentine jusqu’aux Philippines ? Partout, en Suède, au Canada… la mode est à l’islam. M. Erdogan, se voyant bien sans doute en nouveau Calife, annonce que « l’islam est l’avenir de l’Europe ». Ce n’est pas moi qui le dis… A l’instant où je relis cet entretien, des foules de jeunes d’origine algérienne fêtent la victoire de l’équipe de bale au pied d’Algérie sur les Champs Élysées ― où plusieurs magasins viennent d’être dévalisés (razzia oblige !) ― aux cris de : « On a gagné ! On a gagné ! ».
Zamie
Zamie
Enfant de Dieu

Féminin Messages : 3191
Localisation : Sud -Ouest France
Inscription : 19/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

L'islamisation de l'Europe châtiment de son apostasie par l'abbé Pagès - Page 6 Empty Re: L'islamisation de l'Europe châtiment de son apostasie par l'abbé Pagès

Message par Philippe-Antoine le Mer 8 Jan 2020 - 19:43

@ Zamie
Après ça vous ne pourrez pas reprocher à Joannes-Maria de mettre de longs copiés-collés qui monopolisent tout l'espace du forum!!!
Les gens sont assez grands pour savoir sur quel site aller pour puiser leurs infos afin de se forger une opinion personnelle. Que l'on mette de temps à autre une courte citation pour étayer ses propos, OK, mais à ce stade cela devient de la "propagande" et non pas de l'échange.

Merci par avance de votre compréhension.
Philippe-Antoine
Philippe-Antoine
Pour la Paix

Masculin Messages : 3822
Age : 66
Localisation : Grenoble
Inscription : 27/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

L'islamisation de l'Europe châtiment de son apostasie par l'abbé Pagès - Page 6 Empty Re: L'islamisation de l'Europe châtiment de son apostasie par l'abbé Pagès

Message par Joannes Maria le Jeu 9 Jan 2020 - 6:33

http://jeanderoquefort.free.fr/relations_musulmans_catholiques.html

@Joannes Maria a écrit:
Jean de Roquefort au Père Guy Pagès qui promet l'Enfer aux musulmans


Cher Père,

c'est avec grande attention que je suis vos interventions et regarde vos vidéos qui nous montrent combien la doctrine présentée dans le Coran [dans sa plus grande partie, car il y a des exceptions permises par la Très Sainte Trinité, comme par exemple la sourate 3 verset 42, qui affirme que "Marie est la plus grande des femmes de l'univers"] ne peut venir du Vrai Dieu et est bien l’œuvre de Satan pour tromper les âmes.

A ce sujet, la Très Sainte Vierge Marie disait en locution à Don Stefano Gobbi, fondateur du Mouvement Sacerdotal Marial [MSM]:

http://jeanderoquefort.free.fr/3_4_8_antichrist.html

m) si le nombre 333 est le nombre qui indique la Divinité, celui qui veut se mettre au-dessus de Dieu même est indiqué par le nombre 666.
n) Le nombre 666 indiqué une fois, c’est-à-dire par un, exprime l’année 666.
En cette période historique, l’Antéchrist se manifeste à travers le phénomène de l’Islam, qui nie directement le mystère de la Divine Trinité et la Divinité de Notre Seigneur Jésus Christ.
L’islamisme, avec sa force militaire, se déchaîne partout, détruisant toutes les anciennes communautés chrétiennes ; il envahit l’Europe et ce n’est que par ma maternelle et extraordinaire intervention, sollicitée fortement par le Saint-Père, qu’il ne réussit pas à détruire complètement la chrétienté.

Pour autant, il existe des musulmans qui aiment leur prochain et glorifient le Dieu unique, recevant la bénédiction de la Très Sainte Trinité.


L'apôtre Saint Jean, dans sa première épître, précise bien que "celui qui aime est né de Dieu", donc ce qui fait notre filiation divine, qui fait que l'on est fils et fille de Dieu, est en premier lieu l'amour que l'on porte en son cœur pour nos frères et sœurs en humanité. En ce sens, le baptême n’affranchit pas de l'Enfer, évidemment. Celui qui se dit chrétien et est baptisé, mais qui vit dans la haine de son prochain est sur un chemin de perdition tout comme le musulman ou le juif.

Ainsi, c'est trahir l'image du Vrai Dieu, que de dire que tous ceux qui ne croient pas au Dieu Trinité et qui sont musulmans sont irrémédiablement voués à l'Enfer ! Bien sûr, l'adage "hors de l’Église point de salut" * concernent en particulier les chrétiens mais ne "vise pas ceux qui, sans leur faute, ignorent le Christ et son Église" (§ 847 du Catéchisme de l'Eglise Catholique ) comme l'a rappelé le Saint Concile Vatican II.

Je vous invite à lire ce que dit Notre-Seigneur Jésus-Christ à ses petites âmes au sujet des musulmans, j'entends tous ceux qui sont de bonne volonté et qui cherchent Dieu dans la droiture, la crainte, le respect et qui vivent le plus possible la charité, et non les extrémistes qui tuent de part le monde, notamment les chrétiens au nom de Dieu. Pour autant, Dieu les attend et souhaite leur conversion car Il ne veut pas la mort du pécheur mais qu'il se convertisse et qu'il vive (Ez 33) :

Notre Seigneur Jésus à Monique-Marie : Ce sont les catholiques fervents et les musulmans qui purifient la France, Fille aînée de l’Église

Du sixième cahier d'Amour « O génération rebelle et blessée, reviens au cœur du Père ! » :

- message donné le 31 décembre 2009 « Enfin ! Ils sont là ! », page 93 à 95 :

« Ma fille bien-aimée, Je t'ai donné au cours de la Messe à la Chapelle miraculeuse de la Rue du Bac à Paris, cette Parole jaillie de Mon Cœur brulant, pour que tu l'écrives et la transmettes. Oui ils sont là ceux que Mon Cœur cherche ! Oui, ils sont là, vos frères musulmans, qui ne Me reconnaissent encore aujourd'hui que comme un prophète ! Oui, ils sont là, ceux que Je veux amener à Mon Cœur glorieux. En effet aujourd'hui, Je ne peux plus envoyer des missionnaires dans leurs pays, car ils ne les recevraient pas, mais ici, dans Mon pays de France, dans Mon pays livré à tous les péchés, dans Mon doux pays défiguré par son péché, ils M'écouteront.

Pour cela, écoutez-Moi aussi et comprenez.

Qui aujourd'hui est en train de purifier votre pays, la Fille aînée de Mon Église, sans même que vous vous en rendiez compte ? Qui ?

Ce ne sont pas les hommes ordinaires livrés au monde, aux drogues, aux mass médias, au péché et aux sectes ; ce ne sont pas les catholiques timides et timorés ; ce ne sont pas les évangéliques qui rassemblent les foules en n'aimant ni Mon Eglise, ni Mes Sacrements, ni Ma Sainte Maman ; ce ne sont pas tous les autres protestants qui ne sont pas encore revenus à Ma Seule Église.

Qui donc alors purifie aujourd'hui Mon pays de France ?

Les catholiques fervents, et les musulmans. Oui, les musulmans. Pourquoi ?

Les musulmans prient, adorent Dieu, honorent Ma Sainte Mère, et transmettent à leurs familles les devoirs d'obéissance, de pudeur et de crainte de Dieu. Bien qu'ils ne Me connaissent pas, Moi Jésus-Christ, vrai Dieu et vrai Homme, ils honorent Dieu. Ils croient fermement qu'Il existe et dirige toute vie. Ils prient et essaient de fuir le péché. Dans les rues, regardez Mes filles impudiques, indécentes, orgueilleuses et malades et voyez les femmes musulmanes pudiques et mères aimantes. Regardez, ouvrez vos yeux. Ce sont eux (avec les catholiques fervents) qui purifient Ma Fille aînée ! Et c'est pourquoi leurs prières montent jusqu'à Mon Père qui les écoute et les exaucera en leur révélant Celui qu'ils ignorent : le Fils. Comment ? Par Ma Mère, Ma très Sainte Mère, Vierge, qu'ils honorent et défendent ! Car tout homme qui honore Ma Mère est inspiré par l'Esprit-Saint qui l'éclaire sur le vrai Dieu. Tout homme qui aime Marie vient à Jésus.

C'est pourquoi, en ces temps où ils sont parmi vous, Je vais enfin pouvoir Me révéler à leurs âmes. Je vais enfin pouvoir briser les portes de l'ignorance dans laquelle on les tient. Je vais enfin pouvoir me manifester à eux. Pour cela dites souvent le chapelet pour les musulmans que J'ai donné dans le Quatrième Cahier d'Amour, répandez-le autour de vous, n'ayez pas peur de le faire connaître, car c'est de votre supplication que dépend leur conversion. Et aimez, aimez toujours davantage Mon Église, la Sainte Église Catholique ! Fréquentez-là, défendez-là ! Que l'on vous trouve à genoux devant Ma présence réelle et tout se fera.

Votre Jésus qui peut tout avec vous. Amen.

Pour eux encore, pour vos frères musulmans nés dans des familles musulmanes, dans une culture dont ils dépendent, comme vous en dépendriez vous-même, si vous étiez nés musulmans ou musulmanes, pour eux, implorez les défunts.

En effet, tous les défunts de tradition musulmane sont soit au Ciel, soit au Purgatoire, soit en Enfer et tous savent maintenant qui est le Fils. Cependant ceux du Ciel et du Purgatoire peuvent encore transmettre à leurs familles cette magnifique découverte du Fils de l'Homme, Verbe de Dieu, Jésus-Christ Rédempteur ! Mais qui le leur demande puisque tout musulman croit que les chrétiens se trompent ? Il faut donc que ce soit vous, Mes fils et Mes filles, qui implorez les âmes défuntes, afin qu'elles murmurent à leurs familles terrestres, l'inimaginable, l'inouï, la folie d'Amour de Votre Dieu
.

Chaque fois donc que vous verrez un cimetière, pensez aussi aux âmes musulmanes, implorez-les, priez pour celles qui sont encore au Purgatoire et ces âmes répondront très vite à votre demande.

Vite, vite, les temps sont proches où je veux Me faire connaître à tous. Amen, amen.

Jésus, le Sauveur de tous
».

http://jeanderoquefort.free.fr/monique_marie_les_musulmans_purifient_la_france_et_honorent_dieu.html

Votre serviteur dans l’Église servante.

Jean de Roquefort.

* "Hors de l’Église point de salut"

Source : http://www.vatican.va/archive/FRA0013/__P23.HTM (site internet du Vatican)

§ 846 : Comment faut-il entendre cette affirmation souvent répétée par les Pères de l’Église ? Formulée de façon positive, elle signifie que tout salut vient du Christ-Tête par l’Église qui est son Corps :

Appuyé sur la Sainte Écriture et sur la Tradition, le Concile enseigne que cette Église en marche sur la terre est nécessaire au salut. Seul, en effet, le Christ est médiateur et voie de salut : or, il nous devient présent en son Corps qui est l’Église ; et en nous enseignant expressément la nécessité de la foi et du Baptême, c’est la nécessité de l’Église elle-même, dans laquelle les hommes entrent par la porte du Baptême, qu’il nous a confirmée en même temps. C’est pourquoi ceux qui refuseraient soit d’entrer dans l’Église catholique, soit d’y persévérer, alors qu’ils la sauraient fondée de Dieu par Jésus-Christ comme nécessaire, ceux-là ne pourraient être sauvés (LG 14).

§ 847 : Cette affirmation ne vise pas ceux qui, sans leur faute, ignorent le Christ et son Église :

En effet, ceux qui, sans faute de leur part, ignorent l’Évangile du Christ et son Église, mais cherchent pourtant Dieu d’un cœur sincère et s’efforcent, sous l’influence de sa grâce, d’agir de façon à accomplir sa volonté telle que leur conscience la leur révèle et la leur dicte, ceux-là peuvent arriver au salut éternel (LG 16 ; cf. DS 3866-3872).

§ 848 : "Bien que Dieu puisse par des voies connues de lui seul amener à la foi sans laquelle il est impossible de plaire à Dieu" (He 11,6) des hommes qui, sans faute de leur part, ignorent l’Évangile, l’Église a le devoir en même temps que le droit sacré d’évangéliser " (AG 7) tous les hommes.

Source : http://qe.catholique.org/pourquoi-l-eglise/2478-hors-de-l-eglise-point-de-salut

Que signifie l’expression « Hors de l’Eglise, point de salut » ? Que ceux qui sont en-dehors de l’Eglise n’ont pas d’importance pour Dieu ? Que les croyants d’autres religions ne seront pas sauvés ? Quelques points de repères !

D’abord un peu d’histoire : la formule vient de saint Cyprien, évêque de Carthage au IIIe siècle. Confronté aux persécutions et aux apostasies des chrétiens, il rappelait à ceux qui quittaient l’Eglise qu’ils refusaient ce faisant le salut : « personne ne peut avoir Dieu pour Père s’il n’a pas l’Eglise pour mère ».

Cependant, notre époque pose cette question de façon différente : peut-on être sauvé si l’on n’appartient pas à l’Eglise catholique ? C’est un point crucial dans le dialogue avec le monde contemporain, qu’a voulu le Concile Vatican II. Et c’est aussi un élément de discussions à l’intérieur de l’Eglise elle-même... Pour être précis, nous allons nous référer à l’abrégé du Catéchisme, qui vient d’être publié.
Rappelons tout d’abord que le Salut ne vient que de Dieu. Lui seul est capable de se réconcilier les hommes après le péché originel, qui nous a rendu « ennemis » de Dieu (selon l’expression de Saint Paul : Rom V, 10). Le Christ est celui qui nous réconcilie avec Lui, et Il a institué l’Eglise pour administrer les moyens du Salut : « elle annonce la totalité et l’intégralité de la foi. Elle contient et elle administre la plénitude des moyens du salut » (Abrégé CEC n. 166).

Mais il est vrai que Dieu aime tous les hommes, sans exception, même ceux qui n’appartiennent pas à l’Eglise. Pas un seul humain, en tous temps, en tous lieux, n’est hors du cœur de Dieu. Il "veut que tous les hommes soient sauvés" (1 Tm 2,4), voilà pourquoi "le Christ s’est livré en rançon pour tous" (1 Tm 2,6). Dieu se propose à tous. En chaque être humain l’Esprit Saint travaille, très discrètement le plus souvent (la discrétion, le respect de la liberté de l’autre font partie de l’amour). Dieu passe par les moyens qu’Il trouve en nous et auxquels notre liberté doit collaborer.

C’est là tout le rôle de la conscience, présence de Dieu en l’homme, même non baptisé. En effet, dans le cœur de tout homme est inscrite une loi naturelle : "Fais le bien, évite le mal", "Ne fais pas à autrui, ce que tu ne voudrais pas qu’on te fasse", etc. (cf. tout le chapitre, extrêmement beau, de Gaudium et Spes 16). Certaines personnes ne connaissent pas Dieu, mais vivent selon leur conscience, les vertus naturelles, leur devoir d’état. Ces âmes sont tournées vers Dieu par une grâce venant déjà de lui, appelée " grâce prévenante ", et ont tout à espérer de sa miséricorde : "peuvent parvenir au salut éternel ceux qui, sans faute de leur part, ignorent l’Évangile du Christ et son Église, mais recherchent Dieu sincèrement et, sous l’influence de la grâce, s’efforcent de faire sa volonté" (Abrégé CEC n°171)

Le concile Vatican II a rappelé que les religions peuvent apporter une certaine aide à notre quête de Dieu. Cela ne veut nullement dire que toutes les religions se valent ! L’Eglise est la voie royale. En elle se dit et se vit la plénitude du Salut. "L’Eglise catholique reconnaît que ce qu’il y a de bon et de vrai dans les autres religions vient de Dieu". (Abrégé CEC n°170)

L’Eglise est nécessaire car elle seule, aujourd’hui, dispense les sacrements, "signes efficaces du salut." Sans eux, le peuple des croyants se réduirait à une association parmi d’autres qui rassemblerait ses adhérents le dimanche pour évoquer la mémoire du fondateur. Par les sacrements, Dieu nous donne sa grâce, sans aucun mérite de notre part, mais par les mérites de Jésus-Christ, en vue de la vie éternelle. Les sacrements les plus nécessaires pour notre salut sont le baptême et la réconciliation. Le plus grand de tous est celui de l’Eucharistie, parce qu’il contient non seulement la grâce, mais encore Jésus-Christ, auteur de la Grâce et des sacrements

A nous de témoigner réellement de notre foi, d’annoncer concrètement cette Bonne Nouvelle du salut proposé à tous ! "Allez et enseignez toutes les nations, baptisant au nom du Père, et du Fils, et du Saint-Esprit" (Mt 28,19). Nous participons ainsi, à notre place, à la mission de l’Eglise. Ne démissionnons pas !
Dieu qui veut se manifester à tout homme nous précède dans le cœur de ceux à qui nous transmettons la Bonne Nouvelle.
Joannes Maria
Joannes Maria
Gloire à toi Seigneur Jésus-Christ

Masculin Messages : 4032
Inscription : 19/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

L'islamisation de l'Europe châtiment de son apostasie par l'abbé Pagès - Page 6 Empty Re: L'islamisation de l'Europe châtiment de son apostasie par l'abbé Pagès

Message par Philippe-Antoine le Jeu 9 Jan 2020 - 9:50

La nouvelle croisade de l'Abbé Pagès

L'islamisation de l'Europe châtiment de son apostasie par l'abbé Pagès - Page 6 41lIbFDuNBL._AC_SY400_ML2_
Philippe-Antoine
Philippe-Antoine
Pour la Paix

Masculin Messages : 3822
Age : 66
Localisation : Grenoble
Inscription : 27/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

L'islamisation de l'Europe châtiment de son apostasie par l'abbé Pagès - Page 6 Empty Re: L'islamisation de l'Europe châtiment de son apostasie par l'abbé Pagès

Message par Isabelle-Marie le Jeu 9 Jan 2020 - 10:07

Les deux articles sont un peu longs, c'est vrai, mais avec le surlignage, on peut aller à l'essentiel et ensuite éventuellement poursuivre la lecture. Très intéressant et nourrissant : Viens vite, Seigneur Jésus !  Ange aureole

Jésus confiance
Isabelle-Marie
Isabelle-Marie
MEDIATRICE
MEDIATRICE

Féminin Messages : 5389
Localisation : France
Inscription : 15/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

L'islamisation de l'Europe châtiment de son apostasie par l'abbé Pagès - Page 6 Empty Re: L'islamisation de l'Europe châtiment de son apostasie par l'abbé Pagès

Message par Philippe-Antoine le Jeu 9 Jan 2020 - 10:40

Aussi étonnant que cela puisse paraître, le dialogue inter-religieux  peut s'avérer parfois beaucoup plus facile et enrichissant que le dialogue intra-religieux, mais c'est vrai pour toutes les religions y-compris la nôtre.
La clé pour sortir de l'impasse (à mon sens) c'est d'abandonner toutes nos "rigidités" culturelles ou autres, nos préjugés ou présupposés pour faire la place à l'Esprit-Saint qui oeuvre dans le coeur de chaque homme, même s'il n'est pas connu par tous de façon explicite.
Philippe-Antoine
Philippe-Antoine
Pour la Paix

Masculin Messages : 3822
Age : 66
Localisation : Grenoble
Inscription : 27/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

L'islamisation de l'Europe châtiment de son apostasie par l'abbé Pagès - Page 6 Empty Re: L'islamisation de l'Europe châtiment de son apostasie par l'abbé Pagès

Message par Joannes Maria le Jeu 9 Jan 2020 - 11:50

@Philippe-Antoine a écrit:Aussi étonnant que cela puisse paraître, le dialogue inter-religieux  peut s'avérer parfois beaucoup plus facile et enrichissant que le dialogue intra-religieux, mais c'est vrai pour toutes les religions y-compris la nôtre.
La clé pour sortir de l'impasse (à mon sens) c'est d'abandonner toutes nos "rigidités" culturelles ou autres, nos préjugés ou présupposés pour faire la place à l'Esprit-Saint qui oeuvre dans le coeur de chaque homme, même s'il n'est pas connu par tous de façon explicite.

En effet, cher frère. Merci.
Joannes Maria
Joannes Maria
Gloire à toi Seigneur Jésus-Christ

Masculin Messages : 4032
Inscription : 19/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

L'islamisation de l'Europe châtiment de son apostasie par l'abbé Pagès - Page 6 Empty Re: L'islamisation de l'Europe châtiment de son apostasie par l'abbé Pagès

Message par purgatoire2000 le Jeu 9 Jan 2020 - 21:53

@Philippe-Antoine a écrit:Aussi étonnant que cela puisse paraître, le dialogue inter-religieux  peut s'avérer parfois beaucoup plus facile et enrichissant que le dialogue intra-religieux, mais c'est vrai pour toutes les religions y-compris la nôtre.
La clé pour sortir de l'impasse (à mon sens) c'est d'abandonner toutes nos "rigidités" culturelles ou autres, nos préjugés ou présupposés pour faire la place à l'Esprit-Saint qui oeuvre dans le coeur de chaque homme, même s'il n'est pas connu par tous de façon explicite.


Vous avez une triple prétention. D'abord vous croyez que vous avez raison or les faits et l'histoire montrent que non. Ensuite vous insinuez que vous êtres le bien et ceux qui ne sont pas de votre avis - très politiquement correcte et très pensée dominante - sont des "rigides". Et enfin vous estimez de fait que l'esprit saint est à l'oeuvre dans votre esprit si éclairé et exemplaire contrairement à vos contradicteurs - remplis de préjugés et de haine. 

Triple prétention qui vaut son pesant de cacouette !!!
purgatoire2000
purgatoire2000
Contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 517
Inscription : 04/03/2019

Revenir en haut Aller en bas

L'islamisation de l'Europe châtiment de son apostasie par l'abbé Pagès - Page 6 Empty Re: L'islamisation de l'Europe châtiment de son apostasie par l'abbé Pagès

Message par Zamie le Jeu 9 Jan 2020 - 22:01

@Philippe-Antoine a écrit:@ Zamie
Après ça  vous ne pourrez pas reprocher à Joannes-Maria de mettre de longs copiés-collés qui monopolisent tout l'espace du forum!!!
Les gens sont assez grands pour savoir sur quel site aller pour puiser leurs infos afin de se forger une opinion personnelle. Que l'on mette de temps à autre une courte citation pour étayer ses propos, OK, mais à ce stade cela devient de la "propagande" et non pas de l'échange.

Merci par avance de votre compréhension
Maintenant PA vous faites le maître censeur sur le forum ... Prends pitie
De quoi je me mêle ...vous n'étes pas modérateur ! 

J'avoue que cette prose est longue mais UTILE pour qui veut en toute vérité connaître la situation dans laquelle nous sommes en France et ailleurs .

Si ces lignes vous déplaisent, ne venez pas sur ce fil pour les lire ou mettre des images ironiques, c'est insupportable, le sujet est trop grave pour le prendre avec moquerie! 

L'abbé Pages se démène pour ramener des âmes perdues dans l'islam vers le Christ SEUL Sauveur , ne le critiquez plus , c'est vraiment déplaisant de voir à quel point vous êtes méprisant envers cet abbé .

Prends pitie
Zamie
Zamie
Enfant de Dieu

Féminin Messages : 3191
Localisation : Sud -Ouest France
Inscription : 19/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

L'islamisation de l'Europe châtiment de son apostasie par l'abbé Pagès - Page 6 Empty Re: L'islamisation de l'Europe châtiment de son apostasie par l'abbé Pagès

Message par purgatoire2000 le Jeu 9 Jan 2020 - 22:15

@Philippe-Antoine a écrit:La nouvelle croisade de l'Abbé Pagès

L'islamisation de l'Europe châtiment de son apostasie par l'abbé Pagès - Page 6 41lIbFDuNBL._AC_SY400_ML2_


"Ce genre de propos qui vous renvoie à votre propre image ne vous honore pas !"


Respectez le père Pagès qui fait un travail remarquable sans doute plus inspiré par l'Esprit saint que d'autres qui s'en réclame sur ce même forum.
purgatoire2000
purgatoire2000
Contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 517
Inscription : 04/03/2019

Revenir en haut Aller en bas

L'islamisation de l'Europe châtiment de son apostasie par l'abbé Pagès - Page 6 Empty Re: L'islamisation de l'Europe châtiment de son apostasie par l'abbé Pagès

Message par Philippe-Antoine le Jeu 9 Jan 2020 - 23:26

Je respecte l'Abbé Pagès, c'est certainement un homme courageux, sans doute sincère, mais le temps des croisades est revolu. Je pense qu' il se trompe à la fois de combat et d'époque.
Voilà ce que je voulais signifier à travers cette image.
Philippe-Antoine
Philippe-Antoine
Pour la Paix

Masculin Messages : 3822
Age : 66
Localisation : Grenoble
Inscription : 27/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

L'islamisation de l'Europe châtiment de son apostasie par l'abbé Pagès - Page 6 Empty Re: L'islamisation de l'Europe châtiment de son apostasie par l'abbé Pagès

Message par véronique69 le Ven 10 Jan 2020 - 8:10

"il se trompe de combat et d'époque"

quelle clairvoyance,
effectivement le vrai combat à mener comme le fait Sainte Greta Thunberg est celui de la lutte contre le changement climatique causé par la SEULE action des hommes sans autres paramètres (bien que signalés par des scientifiques  mis au rancard car non dans le politiquement correct du moment)

et la protection de l'environnement, sachant que le péché des hommes en particulier contre la loi naturelle n'a AUCUN impact sur l'environnement...

véronique69
Combat avec Sainte Marie

Féminin Messages : 1688
Inscription : 09/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

L'islamisation de l'Europe châtiment de son apostasie par l'abbé Pagès - Page 6 Empty Re: L'islamisation de l'Europe châtiment de son apostasie par l'abbé Pagès

Message par Nicolas-p le Ven 10 Jan 2020 - 13:47

@Philippe-Antoine a écrit:Je respecte l'Abbé Pagès, c'est certainement un homme courageux, sans doute sincère, mais le temps des croisades est revolu. Je pense qu' il se trompe à la fois de combat et d'époque.
Voilà ce que je voulais signifier à travers cette image.
vous savez, beaucoup de mensonges circulent sur les croisades:

voici les faits historique relatés

La présence chrétienne en Terre Sainte remonte comme vous le savez au temps du Christ. 
Au IVème siècle, il existait déjà un nombre important de monastères, d'églises pour accueillir les pèlerins à Jérusalem.  

Progressivement, à partir du VIIème siècle, avec l’arrivée de l’islam, les chrétiens vont  subir des exactions. Lorsque celui-ci apparaît, le bassin méditerranéen est en grande partie chrétien depuis plusieurs siècles. 

L’islam, dès la révélation coranique, part en guerre contre ceux qu'ils considèrent comme infidèles à la nouvelle religion. A la mort de Mahomet en 632, les musulmans contrôlent la moitié de l’Arabie Saoudite. 
Tombent alors successivement la Syrie chrétienne à l'époque(634-637) puis Jérusalem (638) puis l’Egypte chrétienne aussi (642), les provinces des empires perses et byzantins. 

L’Afrique du Nord qui compte de très nombreux diocèses est entièrement conquise en 701. Puis, c’est le tour de l’Espagne avec le franchissement de Gibraltar en 711 et des Pyrénées en 717. Suivent encore la Provence (719) et la Bourgogne (725). Partout ce sont destructions d’églises, d’abbayes, pillages de villes, enlèvement de populations livrées à l’esclavage par les musulmans. Dans la même période, la conquête se poursuit jusqu’au nord de l’Inde et aux portes de la Chine (650-700). La Sicile est occupée en 830 et Rome est pillée en 846.

 Les pèlerins qui se rendent en Terre Sainte vont être rançonnés, dépouillés, vendus comme esclaves ou massacrés par les "sarrasins". 
sans oublier de parler de la dhimmitude, imposée sur leurs propres terres aux chrétiens vaincus. 

En 1009, le calife Hakim se met à pourchasser chrétiens et juifs et fait détruire toutes les églises et tous les monastères en Palestine. Le Saint Sépulcre est rasé en 1010. Le massacre de pèlerins le plus important est peut-être celui de 1065. Cette année-là, Gunther, l’évêque de Bamberg en Allemagne emmène 12000 fidèles, la plupart sans armes. Une troupe de bédouins surgit alors et entame un massacre qui durera trois jours.

 En 1071, c’est l’invasion  par les turcs qui s’emparent de l’Arménie, puis de Jérusalem en 1073. En 1074, les byzantins de plus en plus menacés demandent de l’aide au Pape Grégoire VII. Nicée tombe en 1081, Antioche en 1084.

 C’est par rapport à tous ces événements qu’il faut comprendre la décision du Pape Urbain II, au Concile de Clermont, en 1095, de lancer un appel  pour la reconquête de la Terre Sainte.
La cause des croisades est d’abord humanitaire. C’est un acte de légitime défense

Elles ne sont pas dans leur principe une manifestation d’intolérance ni une guerre sainte dans le but d’imposer la foi aux infidèles, mais une solidarité avec des personnes innocentes opprimées. 

Que feraient les musulmans si les chrétiens occupaient La Mecque, en interdisaient l’accès aux pèlerins et détruisaient les mosquées?


http://classes.bnf.fr/idrisi/pedago/croisades/urbain.htm

https://www.ichtus.fr/idees-recues-sur-les-croisades/

https://www.lefigaro.fr/histoire/2018/09/26/26001-20180926ARTFIG00265-les-croisades-au-dela-du-mythe.php

https://www.tvlibertes.com/la-petite-histoire-la-verite-sur-les-croisades

 l'abbé pages, le père boulad etc... connaissent parfaitement l'islam qui est un système politico-religieux pervers et à combattre à la différence des musulmans qui sont des personnes et souvent prisonnières de ce système, qui en subissent en premier lieu les exactions (guerres sunnites chiites/ régime totalitaire iranien...Daech qui persécute les musulmans, chrétiens aussi yazidis...)

même si il est brut de "décoffrage" l'abbé pages à sur le fond raison sur l'islam en tant que système antichristique (ce qui ne veut en aucun cas dire que les musulmans ne sont pas nos frères et que parmi eux il y a surement des personnes très croyantes, très droites et que nous serons surement surpris d'en retrouver certains au paradis ...)
Nicolas-p
Nicolas-p
Aime la Divine Volonté

Masculin Messages : 839
Age : 46
Localisation : aquitaine
Inscription : 01/12/2018

Revenir en haut Aller en bas

L'islamisation de l'Europe châtiment de son apostasie par l'abbé Pagès - Page 6 Empty Re: L'islamisation de l'Europe châtiment de son apostasie par l'abbé Pagès

Message par Philippe-Antoine le Ven 10 Jan 2020 - 14:09

http://www.histoire-france.net/moyen/croisades
Vrai ou faux, je n'en sais rien....suis pas historien, mais ne versons pas dans le manichéisme pour tout justifier. En revanche, ce dont on peut être certains c'est que tout n'est pas blanc ou noir d'un côté comme de l'autre. Encore une fois ne confondons pas Chrétienté et Eglise en tant que Corps Mystique du Christ au risque de verser nous aussi dans l'idéologie que l'on impute aux autres.
Philippe-Antoine
Philippe-Antoine
Pour la Paix

Masculin Messages : 3822
Age : 66
Localisation : Grenoble
Inscription : 27/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

L'islamisation de l'Europe châtiment de son apostasie par l'abbé Pagès - Page 6 Empty Re: L'islamisation de l'Europe châtiment de son apostasie par l'abbé Pagès

Message par purgatoire2000 le Ven 10 Jan 2020 - 21:18

@Philippe-Antoine a écrit:http://www.histoire-france.net/moyen/croisades
Vrai ou faux, je n'en sais rien....suis pas historien, mais ne versons pas dans le manichéisme pour tout justifier. En revanche, ce dont on peut être certains c'est que tout n'est pas blanc ou noir d'un côté comme de l'autre. Encore une fois ne confondons pas Chrétienté et Eglise en tant que Corps Mystique du Christ au risque de verser nous aussi dans l'idéologie que l'on impute aux autres.


Vous dites aimer la vérité mais en fait vous vous en fichez complètement. Vous n'aimez pas la vérité. Vous êtes toujours dans le mensonge. Vous ne la recherchez pas non plus parce que vous savez qu'elle vous dérange.

Je ne suis pas historien non plus et pourtant il n'y a que la vérité qui m’intéresse. Sur ces sujets je la recherche tous les jours. Et je suis convaincu que l'Eglise corps mystique comme vous l'appelez, qui est l'église catholique avant tout, possède la Vérité. Contrairement à vous.
purgatoire2000
purgatoire2000
Contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 517
Inscription : 04/03/2019

Revenir en haut Aller en bas

L'islamisation de l'Europe châtiment de son apostasie par l'abbé Pagès - Page 6 Empty Re: L'islamisation de l'Europe châtiment de son apostasie par l'abbé Pagès

Message par Philippe-Antoine le Ven 10 Jan 2020 - 21:27

L'Eglise catholique est certes la voie Royale pour nous mener à la Vérité mais je crains fort que d'autres, en prenant d'autres chemins un peu plus sinueux y parviennent avant nous.
Philippe-Antoine
Philippe-Antoine
Pour la Paix

Masculin Messages : 3822
Age : 66
Localisation : Grenoble
Inscription : 27/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

L'islamisation de l'Europe châtiment de son apostasie par l'abbé Pagès - Page 6 Empty Re: L'islamisation de l'Europe châtiment de son apostasie par l'abbé Pagès

Message par purgatoire2000 le Ven 10 Jan 2020 - 21:31

@Philippe-Antoine a écrit:L'Eglise catholique est certes la voie Royale pour nous mener à la Vérité mais je crains fort que d'autres, en prenant d'autres chemins un peu plus sinueux y parviennent avant nous.


Je ne crois pas. Et le relativisme dans lequel vous déployez toute votre intelligence a été combattu par le pape Benoit 16.
purgatoire2000
purgatoire2000
Contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 517
Inscription : 04/03/2019

Revenir en haut Aller en bas

L'islamisation de l'Europe châtiment de son apostasie par l'abbé Pagès - Page 6 Empty Re: L'islamisation de l'Europe châtiment de son apostasie par l'abbé Pagès

Message par Joannes Maria le Ven 10 Jan 2020 - 22:07

[quote="purgatoire2000"]
@Philippe-Antoine a écrit:L'Eglise catholique est certes la voie Royale pour nous mener à la Vérité mais je crains fort que d'autres, en prenant d'autres chemins un peu plus sinueux y parviennent avant nous.

Oui bien entendu cher frère, ce sont les paroles-mêmes de Notre Seigneur Jésus-Christ dans le Saint Évangile en Mt 21,23-32 :


23 Jésus était entré dans le Temple, et, pendant qu’il enseignait, les grands prêtres et les anciens du peuple s’approchèrent de lui et demandèrent : « Par quelle autorité fais-tu cela, et qui t’a donné cette autorité ? »

24 Jésus leur répliqua : « À mon tour, je vais vous poser une question, une seule ; et si vous me répondez, je vous dirai, moi aussi, par quelle autorité je fais cela :

25 Le baptême de Jean, d’où venait-il ? du ciel ou des hommes ? » Ils faisaient en eux-mêmes ce raisonnement : « Si nous disons : “Du ciel”, il va nous dire : “Pourquoi donc n’avez-vous pas cru à sa parole ?”

26 Si nous disons : “Des hommes”, nous devons redouter la foule, car tous tiennent Jean pour un prophète. »

27 Ils répondirent donc à Jésus : « Nous ne savons pas ! » Il leur dit à son tour : « Moi, je ne vous dis pas non plus par quelle autorité je fais cela.

28 Quel est votre avis ? Un homme avait deux fils. Il vint trouver le premier et lui dit : “Mon enfant, va travailler aujourd’hui à la vigne.”

29 Celui-ci répondit : “Je ne veux pas.” Mais ensuite, s’étant repenti, il y alla.

30 Puis le père alla trouver le second et lui parla de la même manière. Celui-ci répondit : “Oui, Seigneur !” et il n’y alla pas.

31 Lequel des deux a fait la volonté du père ? » Ils lui répondent : « Le premier. » Jésus leur dit : « Amen, je vous le déclare : les publicains et les prostituées vous précèdent dans le royaume de Dieu.

32 Car Jean le Baptiste est venu à vous sur le chemin de la justice, et vous n’avez pas cru à sa parole ; mais les publicains et les prostituées y ont cru. Tandis que vous, après avoir vu cela, vous ne vous êtes même pas repentis plus tard pour croire à sa parole.

Joannes Maria
Joannes Maria
Gloire à toi Seigneur Jésus-Christ

Masculin Messages : 4032
Inscription : 19/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

L'islamisation de l'Europe châtiment de son apostasie par l'abbé Pagès - Page 6 Empty Re: L'islamisation de l'Europe châtiment de son apostasie par l'abbé Pagès

Message par Philippe-Antoine le Ven 10 Jan 2020 - 22:08

@Purgatoire2000
Quel "relativisme"?
Au contraire, faire du "relativisme" c'est croire que nous possédons l'entière Vérité  du simple fait de notre appartenance à une religion fût elle celle de la religion catholique (qui est la "Voie Royale" du Salut") alors que la Vérité de Dieu nous dépasse tous infiniment et nous transcende. Tant que nous ne sommes pas parvenus au Ciel pour contempler Dieu "face à face" nous ne pouvons pas comprendre ce qu'est l'entière Vérité et n'en n'avoir qu'une infime partie (donc toute relative).
Ceci dit toutes les religions monothéistes ne se valent pas, bien entendu, mais nous disposent au Salut.


Dernière édition par Philippe-Antoine le Ven 10 Jan 2020 - 22:22, édité 1 fois
Philippe-Antoine
Philippe-Antoine
Pour la Paix

Masculin Messages : 3822
Age : 66
Localisation : Grenoble
Inscription : 27/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

L'islamisation de l'Europe châtiment de son apostasie par l'abbé Pagès - Page 6 Empty Re: L'islamisation de l'Europe châtiment de son apostasie par l'abbé Pagès

Message par Joannes Maria le Ven 10 Jan 2020 - 22:13

@Philippe-Antoine a écrit:Quel "relativisme"?
Au contraire, faire du "relativisme" c'est croire que nous possédons l'entière Vérité  du simple fait de notre appartenance à une religion fût elle celle de la religion catholique (qui est la "Voie Royale" du Salut") alors que la Vérité de Dieu nous dépasse tous infiniment et nous transcende. Tant que nous ne sommes parvenus au Ciel pour contempler Dieu "face à face" nous ne pouvons pas comprendre ce qu'est l'entière Vérité et n'en n'avoir qu'une infime partie (donc toute relative).

Oui et même dans l'éternité nous n'aurons jamais fini de découvrir Dieu, car Dieu est infini dans son Être, Son Essence.

http://lepeupledelapaix.forumactif.com/t42467-dieu-est-il-infini#439059

Bienheureuse Conchita Carbrera de Armida (récemment béatifiée par le Pape François) dans son journal spirituel :

"Il est impossible de faire contenir l'Amour de Dieu dans ma pauvre âme ; ce que je fais, c'est me plonger dans cet Océan sans rivages...à l'intérieur de ce feu...dans le tréfonds sans limites de l'essence infinie de Dieu. Je ne sais faire autre chose que me perdre comme un point imperceptible dans l'immensité de la possession de Dieu".
Joannes Maria
Joannes Maria
Gloire à toi Seigneur Jésus-Christ

Masculin Messages : 4032
Inscription : 19/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

L'islamisation de l'Europe châtiment de son apostasie par l'abbé Pagès - Page 6 Empty Re: L'islamisation de l'Europe châtiment de son apostasie par l'abbé Pagès

Message par purgatoire2000 le Ven 10 Jan 2020 - 22:33

@Philippe-Antoine a écrit:@Purgatoire2000
Quel "relativisme"?
Au contraire, faire du "relativisme" c'est croire que nous possédons l'entière Vérité  du simple fait de notre appartenance à une religion fût elle celle de la religion catholique (qui est la "Voie Royale" du Salut") alors que la Vérité de Dieu nous dépasse tous infiniment et nous transcende. Tant que nous ne sommes pas parvenus au Ciel pour contempler Dieu "face à face" nous ne pouvons pas comprendre ce qu'est l'entière Vérité et n'en n'avoir qu'une infime partie (donc toute relative).
Ceci dit toutes les religions monothéistes ne se valent pas, bien entendu, mais nous disposent au Salut.


Vous dites n'importes quoi. Je suis désolé de vous le dire tout net.

Le relativisme c'est l'idéologie qui prétend que personne ne détient la vérité et donc que toutes les religion la possède de manière relative. Or c'est complètement faux. C'est un mensonge que les papes ont toujours combattus avec zèle car l'église catholique fondée sur Pierre et choisi par Jésus Christ, est la Lumière de ce monde à la dérive. Et vous Philippe vous voulez mettre cette lumière sous le boisseau parce qu'elle gène vos conviction relativiste.

La mission de l'église est de guider les peuples du monde en vivant et en annonçant la Parole quelque soit les obstacles idéologiques. L'église catholique est l'anticipation du royaume des cieux.
purgatoire2000
purgatoire2000
Contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 517
Inscription : 04/03/2019

Revenir en haut Aller en bas

L'islamisation de l'Europe châtiment de son apostasie par l'abbé Pagès - Page 6 Empty Re: L'islamisation de l'Europe châtiment de son apostasie par l'abbé Pagès

Message par Marzina le Ven 10 Jan 2020 - 22:35

L'islam radical et son ancrage français


Livre sous la direction de Bernard Rougier : Les territoires conquis de l'islamisme



Une plongée effarante dans les quartiers de grandes villes françaises tombées aux mains des religieux radicaux.

C'est un livre choc écrit par les étudiants du Centre d'études arabes et orientales de la Sorbonne Nouvelle et de la chaire Moyen-Orient Méditerranée de l'ENS, sous la direction de l'un des meilleurs spécialistes de l'islamisme en France, Bernard Rougier. Cette enquête sur les territoires devenus des enclaves aux mains de réseaux radicaux, le plus souvent salafistes - une de plus dira-t-on - est tout bonnement glaçante. Aubervilliers, Toulouse, Argenteuil, Champigny, Mantes-la-Jolie : les auteurs montrent comment « des entrepreneurs religieux » ont profité de la dégradation socio-économique des quartiers pour en prendre le contrôle et y imposer leur loi, en rupture avec les valeurs de la République.


Marzina
Avec Sainte Therese de l'Enfant Jésus

Féminin Messages : 152
Inscription : 06/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

L'islamisation de l'Europe châtiment de son apostasie par l'abbé Pagès - Page 6 Empty Re: L'islamisation de l'Europe châtiment de son apostasie par l'abbé Pagès

Message par Philippe-Antoine le Ven 10 Jan 2020 - 23:57

@purgatoire2000 a écrit:
@Philippe-Antoine a écrit:@Purgatoire2000
Quel "relativisme"?
Au contraire, faire du "relativisme" c'est croire que nous possédons l'entière Vérité  du simple fait de notre appartenance à une religion fût elle celle de la religion catholique (qui est la "Voie Royale" du Salut") alors que la Vérité de Dieu nous dépasse tous infiniment et nous transcende. Tant que nous ne sommes pas parvenus au Ciel pour contempler Dieu "face à face" nous ne pouvons pas comprendre ce qu'est l'entière Vérité et n'en n'avoir qu'une infime partie (donc toute relative).
Ceci dit toutes les religions monothéistes ne se valent pas, bien entendu, mais nous disposent au Salut.


Vous dites n'importes quoi. Je suis désolé de vous le dire tout net.

Le relativisme c'est l'idéologie qui prétend que personne ne détient la vérité et donc que toutes les religion la possède de manière relative. Or c'est complètement faux. C'est un mensonge que les papes ont toujours combattus avec zèle car l'église catholique fondée sur Pierre et choisi par Jésus Christ, est la Lumière de ce monde à la dérive. Et vous Philippe vous voulez mettre cette lumière sous le boisseau parce qu'elle gène vos conviction relativiste.

La mission de l'église est de guider les peuples du monde en vivant et en annonçant la Parole quelque soit les obstacles idéologiques. L'église catholique est l'anticipation du royaume des cieux.

Attention aussi à l'utilisation des mots que vous employez :

""""""" Le relativisme : où est le danger ?
PIETRI Gaston le 30/06/2007 à 00:00
photo photo photo


Le relativisme est, semble-t-il, le grand danger actuel pour la foi. Le plus souvent, il est qualifié de relativisme culturel, mais aussi de relativisme éthique. Ce qui est en cause, c'est la valeur objective et absolue de la Révélation chrétienne : il remettrait en cause la vérité de Dieu, telle qu'elle a été dévoilée une fois pour toutes en Jésus-Christ et telle que l'Église est chargée de la transmettre. Dès qu'un chrétien entre sérieusement en rapport avec des personnes ou groupes professant d'autres convictions que chrétiennes, il perçoit que sa manière de se référer à l'absolu passe, aux yeux des autres, pour relative.



Comment pourrait-il en être autrement ? Dès l'instant où le chrétien accepte que son interlocuteur pense autrement que lui et qu'il vaut la peine de poursuivre le dialogue, est-il par le fait même sur la pente du relativisme ? Il est à craindre qu'à ce premier niveau il y ait déjà confusion. En effet, la capacité d'affirmation croyante n'a de sens que si elle va avec une égale capacité d'écoute. C'est ce que risquent d'oublier beaucoup de pourfendeurs systématiques du relativisme. Qu'est-ce qu'écouter, sinon s'exposer à la parole de l'autre ? Qu'est-ce qu'échanger, sinon se laisser atteindre par des questions qui, dans un premier temps au moins, peuvent troubler beaucoup de certitudes acquises ? Va-t-on pour autant édulcorer ce qui est l'essence de la foi chrétienne ? Des accents vont se déplacer, des proportions se modifier par rapport à des présentations devenues habituelles, des intuitions émerger qui avaient été recouvertes par des schémas et des pratiques trop facilement identifiées à l'Évangile. Mais cela est l'aventure même de la foi au cours de l'histoire. La foi ne peut se vivre que confrontée à tout ce qui, en dehors d'elle, s'affirme comme porteur de sens pour la destinée humaine.



Le P. Jules Monchanin, qui voulut pousser très loin sa découverte de l'hindouisme, finissait par résumer ainsi l'essentiel de sa recherche : « Au contact de l'hindouisme, prendre une conscience plus profonde - parfois nouvelle - de soi-même en tant que chrétien et présenter (au sens de rendre présente) cette conscience aux hindous, sans plus. » Si une telle attitude pouvait être taxée de relativisme, alors il n'existerait d'autre protection contre le danger que de s'installer en surplomb. De là, on se donnerait l'illusion de pouvoir proclamer une vérité désormais à l'abri de la moindre contestation.

Il est en effet une façon de présenter la foi où les réponses, dirait-on, peuvent se passer du temps de la question et donc de l'écoute. Mais où serait alors cette « conscience plus profonde, parfois nouvelle, de soi-même » où Jules Monchanin voyait l'effet positif de l'accueil de l'autre ?

Méfions-nous de l'obsession du relativisme. À la limite, elle pourrait conduire l'apôtre à l'enfermement, et la communauté chrétienne à une forme, mineure mais périlleuse, de communautarisme. Quand l'éthique est en jeu, l'oscillation est flagrante : d'un côté, ceux qui s'attachent prioritairement aux changements des mentalités jugés irréversibles et trop vite destinés à devenir la norme ; de l'autre côté, ceux qui, convaincus de l'absolu intangible de certaines valeurs, le sont tout autant de la nécessité de les faire entériner comme telles par la loi civile. Il arrive qu'entre ces deux positions, l'antagonisme soit sévère.

Plusieurs documents du magistère catholique ont dénoncé à cet égard « l'alliance du relativisme et de la démocratie ». On voit ce qui est visé : le droit que se reconnaissent des majorités parlementaires, en dépénalisant certains choix, de bafouer des valeurs qui sont au fondement de la morale. Répétée en toute occasion avec insistance, l'expression « alliance du relativisme et de la démocratie », laisse croire que ce lien serait congénital. Il n'en est rien. Car les majorités, et notamment les majorités d'idées, peuvent aussi se former au sein de discussions démocratiques, où les valeurs trouvent leur place. À condition qu'elles disposent de témoins non seulement courageux, mais crédibles à travers leur respect des autres. Si la démocratie est d'office soupçonnée d'ouvrir la voie au relativisme, la conclusion sera que le témoignage en faveur de ce que nous croyons être la vérité peut et même doit se passer de toute loyale et fraternelle confrontation.

Périlleux saut que celui de cette vérité drapée dans sa toute-puissance et, par là, dans sa suffisance. Les questions dérangent. Parfois elles sont inédites. Elles obligent non à se renier, mais à accepter le renouvellement des problématiques. Le message en sortira-t-il affaibli ? Qui n'a vérifié que les réponses maintes fois y gagnent en pertinence ? Le prix à payer consiste à jouer de bon gré le jeu du pluralisme tant éthique que culturel ou religieux.


Ce n'est pas être relativiste que de mesurer combien l'universalité de la foi chrétienne et de ses conséquences morales est loin d'être aujourd'hui une éclatante évidence. Du sein de cette situation, qui est celle du pluralisme de notre temps, il est encore possible au chrétien d'offrir à d'autres l'expression de sa foi en ce Christ qui est pour nous « le chemin, la vérité et la vie ». Il appartient à chacun d'en faire l'expérience, parfois difficile mais finalement féconde."""


PIETRI Gaston
Philippe-Antoine
Philippe-Antoine
Pour la Paix

Masculin Messages : 3822
Age : 66
Localisation : Grenoble
Inscription : 27/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

L'islamisation de l'Europe châtiment de son apostasie par l'abbé Pagès - Page 6 Empty Re: L'islamisation de l'Europe châtiment de son apostasie par l'abbé Pagès

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum