Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX



Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum.

Le moment du don de l'âme. Maria Valtorta.

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Le moment du don de l'âme. Maria Valtorta.

Message par Philippe Marie le Dim 3 Avr 2016 - 11:55

Moi je vois les choses différemment :
1 : Le monde phénoménologique ne pourra jamais modifier le monde métaphysique, ou même préternaturel. 
2 : Marie a dit a La Salette qu'on parviendra à ressusciter des morts, mais ce seront des corps sans âme habité par un démon.


1 Le monde phénoménologique ne pourra jamais modifier le monde métaphysique, ou même préternaturel. META, c'est à dire au-dessus. et si c'est au-dessus de nous on ne contrôle pas sinon c'est physique et non méta. De même pour le préternaturel (au-dessus de notre nature) du monde des anges. Deuxio on ne contraint jamais Dieu le Père et rien ne l’embête, et on ne peut pas le forcer à mettre une âme là ou il n'aurait pas envie d'en mettre une. 
2 Marie a bien dit à La Salette qu'on arriverait bien a ressusciter des morts, créer des "androïdes" (des robots biologiques humains), mais pour dire qu'il n'y aurait pas d'âme humaine et que ces corps serait habité par un démon. 


La conclusion est donc simple : Il y a une sorte de sacrement naturel où le Père des Cieux donne une âme, et ce "sacrement", c'est l'union charnelle de l'homme et de la femme, où on ne touche pas au génome. 
OUI on peut créer des androïdes, mais sans âme parce que hors de la création charnelle normale. et c'est l'abomination de la désolation parce que l'homme n'est plus alors sujet mais objet, et que la fin du corps qui est d'être temple du Saint esprit n'est plus. Et donc toutes la création s'écroule puisque la création a été voulu pour l'homme temple du Saint Esprit. 
Outre qu'on ne va pas s'arrêter là dans l'horreur : on peut très bien imaginer un chercheur faisant un bébé à son assistante (donc don d'une âme par le Père) mais ensuite il modifie le génome afin de faire un croisement entre l'homme et un singe...ou un poisson...........Imaginez la douleur de ce monstre muni d'une âme humaine....
On peut dire qu'il y a deux livres sacrés donnés à l'homme : La bible et le génome  


Maintenant, dire qu'on va contraindre Dieu à donner une âme à un androïde ou même modifier l'âme humaine, NON je ne pense pas.
avatar
Philippe Marie
Avec Saint Joseph

Masculin Messages : 1385
Age : 69
Localisation : Maisons Laffitte
Inscription : 13/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le moment du don de l'âme. Maria Valtorta.

Message par azais le Dim 3 Avr 2016 - 13:10

@phiphi. Attention je n'ai pas parlé des androïdes ni des cyborgs ( juste ai je évoqué les créations hybrides contre nature de monstres ou chimères qui ne sont pas des êtres humains sinon on ne les qualifierait pas de chimères ou d'hybrides ) .... Ce sont des assemblages de composants humains et matériels qui ne font pas un homme même si on leur donne une intelligence artificielle comme on peut le faire pour des robots ...
Non je parlais des clones humains ... Un forçage en quelque sorte de la phase de mitose de la première cellule par scission nucléaire de CSE . L'être humain est aussi humain que celui dont il est le clone tout en étant distinct de lui ( comme le jumeau se distingue de son homo homo zygote bien qu'il ait l'élément patrimoine génétique de départ ... Ce dont le père Nathan a râle en spécifiant bien que l'âme spirituelle du second jumeau est donné des lors qu'il apparaît dans son autonomie et détachement de son frère ) . Cette nature humaine du clone est indéniable . Ce n'est pas le cas de toutes les autres créations de cyborgs , de chimères .... Ou transformations génomiques qui interviennent après l'apparition de la première cellule embryonnaire unicellulaire qui signe l'existence d'une personne a part entière y compris âme spirituelle ( voir position du Magistère de jp ii du 24 février 1998 )
avatar
azais
MEDIATEUR
MEDIATEUR

Masculin Messages : 4290
Age : 66
Inscription : 10/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le moment du don de l'âme. Maria Valtorta.

Message par Philippe Marie le Dim 3 Avr 2016 - 13:59

Bon sang mais quelle époque incroyable....Nous voilà tenus de devenir des experts. 


Bon ! j'ai l'impression que tout se joue autour de cette sorte de "sacrement" naturel de l'union charnelle de l'homme et de la femme qui seul peut donner une âme. Mais les enfants bébé-éprouvette ont une âme Dieu merci.
Deuxième clause : on ne doit pas modifier le génome humain sinon réparer des maladies ou des mutations négatives, mais rester dans le génome humain tel que la nature nous le donne.
avatar
Philippe Marie
Avec Saint Joseph

Masculin Messages : 1385
Age : 69
Localisation : Maisons Laffitte
Inscription : 13/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le moment du don de l'âme. Maria Valtorta.

Message par Père Nathan le Dim 3 Avr 2016 - 14:13

Phiphi a écrit:[color=#0000ff]
[size=16]On peut dire qu'il y a deux livres sacrés donnés à l'homme : La bible et le génome  

Maintenant, dire qu'on va contraindre Dieu à donner une âme à un androïde ou même modifier l'âme humaine, NON je ne pense pas.

Oui c'est vrai
Et si on ne peut contraindre Dieu à donner une âme, ON entre qd même dans le projet et dans le Saint des saints du lieu et de l'instant où Il le crée ordinairement, on espère pouvoir y arriver, trouver une échappatoire pour contourner (en s'y prenant à trois fois par exemple comme expliqué dans Splice )

avatar
Père Nathan
PERE SPIRITUEL DU FORUM
PERE SPIRITUEL DU FORUM

Masculin Messages : 2172
Age : 66
Localisation : Assignation : Rimont (diocèse d'Autun)
Inscription : 13/07/2008

http://catholiquedu.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le moment du don de l'âme. Maria Valtorta.

Message par Philippe Marie le Dim 3 Avr 2016 - 14:24

Je vais étudier ça, et je crois que je vais faire une Veillée (des Veilleurs) à Maisons laffitte sur le sujet. Et ça tombe bien car on a dans le noyau un directeur de recherche en bio du CNRS. La chrétienté doit prendre conscience, et pas seulement les chrétiens.
avatar
Philippe Marie
Avec Saint Joseph

Masculin Messages : 1385
Age : 69
Localisation : Maisons Laffitte
Inscription : 13/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le moment du don de l'âme. Maria Valtorta.

Message par 123456gg le Dim 3 Avr 2016 - 17:43

Bonjour à tous, Bonjour Azaïs,

Bonne fête de la Miséricorde...

Voici un message reçu par Luz Amparo (voyante de l’Escorial) le 1er décembre 2001

* LE CLONAGE… * L’Horreur des horreurs * L’ABOMINATION !

La Sainte Vierge :  Ma fille, Me voici encore une fois comme Mère et Souveraine de toute la création, Mère des pécheurs, et des affligés. Je viens lancer un appel à la prière et à la pénitence, ma fille. Ma fille, la foi des hommes diminue de jour en jour dans leurs coeurs. Le monde va de mal en pis. Dieu est oublié et outragé, et la nature humaine se rebelle contre les droits souverains du Créateur.

Notre Seigneur : Oui, ma fille, les hommes veulent devenir des créateurs du monde. Jusqu’où vont-ils aller ?

Comme ils détruisent la vie humaine ! Je t’ai dit, ma fille, il y a longtemps, que l’homme faisait des études sur l’être humain sans avoir peur de le convertir en un être sans sentiments.

En beaucoup d’endroits, ma fille, ils sont en train d’étudier, et regarde quels monstres…

(Luz Amparo, devant cette vision, s’exclame : Ah ! Ah ! Quelle  horreur ! Ah !)

Voilà où ils veulent en venir, ma fille. L’homme sans Dieu n’a pas de vie parce que c’est une vie végétative. C’est pourquoi je vous demande, mes enfants, priez, priez pour que l’homme ne soit pas orgueilleux au point de vouloir enlever au Créateur, sa place. Et personne n’est comme Dieu !

L’homme est une créature créée par lui. Le monde est corrompu, ma fille, les hommes n’ont pas de morale. Jusqu’où, créatures de Dieu, voulez-vous arriver ? Le monde est ainsi parce que les hommes ont perdu le sentiment. C’est pourquoi je demande la prière ; seule la prière et la pénitence peuvent aider l’homme à courber l’échine et à se refuser à transgresser la Loi de Dieu.

La Sainte Vierge :  Priez mes enfants, approchez-vous des sacrements, aimez beaucoup Jésus-Christ, et réfugiez-vous en nos Coeurs. L’homme est déshumanisé et lorsque l’homme n’a plus de sentiments, il est pire qu’une bête sauvage.

Il détruit tout ce qu’il touche. C’est pourquoi je demande : aimez-vous les uns les autres, mes enfants, voilà ce qui manque dans le monde ; la charité, c’est l’amour.

Que vais-je dire de plus, mes enfants, alors que j’ai déjà tout dit ? Je vous demande
seulement de prier, et de ne pas vous endormir.

Dans la prière, vous êtes en communication avec Dieu et celui qui a Dieu ne doit craindre personne. Il ne lui manque rien. Soyez humbles mes enfants, et aimez ceux qui vous persécutent et vous calomnient.

Accourez à ce lieu, car vous y serez bénis.
Levez tous les objets. Ils seront tous bénis pour les pauvres pécheurs.

Mes enfants, je vous le répète : priez, prière et pénitence, car l’homme a oublié la  prière.

C’est pourquoi l’homme n’accepte pas son état naturel ; chacun modifie sa nature car il n’est pas d’accord avec ce que Dieu a fait en lui. L’homme n’est pas capable de se soumettre à la Loi divine et c’est pourquoi les hommes établissent eux-mêmes leurs propres règles.

Ils ne s’acceptent pas tels qu’ils sont et je le répète ; l’homme veut être une femme et la femme veut être un homme. Ils n’acceptent pas de mener une vie propre et pure ; ils ne se soumettent pas à la volonté de Dieu : Que chacun soit comme il est.

Le monde est en train de devenir comme Sodome et Gomorrhe. Ce sera horrible d’aller jusque dans les rues. Vous ne vous rendez pas compte du danger que court le monde ni des pièges de Satan. Soyez en éveil pour vos âmes. Veillez.

Je vous bénis comme le Père vous bénit, par l’intermédiaire du Fils et avec le Saint Esprit.

Luz Amparo

+ + + + +

Azaïs,

Quand la Sainte dit à Amparo : "Je t’ai dit, ma fille, il y a longtemps, que l’homme faisait des études sur l’être humain sans avoir peur de le convertir en un être sans sentiments."...

La Sainte Vierge nous parle bien d'hommes ou d'êtres "sans sentiments", c'est-à-dire "sans âme"... et pas de chimères ou de monstres mi-homme - mi-animal !...

Je vous rappelle les paroles de la Sainte Vierge à Kérizinen : "Le surnaturel a le secret de la vraie science..." et nous parlons de la VRAlE SCIENCE de DIEU... Et le surnaturel ne se laisse découvrir que par l'étude de la Bible, mais aussi par l'étude des messages et des paroles des prophètes des temps actuels...

C'est toujours ce que j'ai dit au père Nathan, à savoir de toujours interroger les âmes privilégiées, et il m'a dit l'avoir fait pour le clonage car il s'inquiétait du silence des Evêques!... Et il lui a été répondu : "Père, ne vous inquiétez pas parce qu'il arrivera un moment, on ne parlera plus que de clonage...

UdP en JMJ

123456gg
Hosanna au plus haut des cieux!

Masculin Messages : 463
Inscription : 24/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le moment du don de l'âme. Maria Valtorta.

Message par 123456gg le Dim 3 Avr 2016 - 18:50

Phiphi a écrit:
... Marie a bien dit à La Salette qu'on arriverait bien a ressusciter des morts, créer des "androïdes" (des robots biologiques humains), mais pour dire qu'il n'y aurait pas d'âme humaine et que ces corps serait habité par un démon...

Bonjour Père Nathan Phiphi, (excusez-moi Père Nathan, voilà qui est corrigé)

Où avez vous entendu que la Sainte Vierge a dit à La Salette qu'on arriverait à créer des "androïdes" (des robots biologiques humains) ?...
Elle n'a jamais dit cela, c'est vous qui phosphorez et qui interprétez de manière assez mal inspirée...

Voila mon explication : la Sainte Vierge a bien dit à La Salette qu'on arriverait à ressusciter des morts...
Que signifient ces paroles ?... Ce n'est pas très compliqué à comprendre pour celui qui a assisté à des phénomènes de possession, à savoir des situations où les démons, qui habitent une personne, se manifestent avec grande violence, au plus fort et sous la contraintes des prières de libération d'un prêtre exorciste !...

La personne possédée se mettent à hurler, à s'agiter, à montrer une connaissance et des pouvoirs inhabituels qui ne peuvent provenir que des pouvoirs surnaturels des démons qui habitent cette personne et qui s'agitent violemment sentant leur expulsion prochaine...

Les démons ont les pouvoirs nécessaires pour pouvoir se manifester sur des Hommes vivants...
Mais ils ont les mêmes pouvoirs pour agiter des cadavres de défunts, jusqu'à faire croire qu'ils seront vivants (d'autres prophéties en parlent), mais pour un temps assez court et avec certaines anomalies, car le démon ne peut jamais vraiment et longuement s'exprimer avec la perfection de l'âme humaine, d'essence divine...  

Lorsque nous serons dans les temps de l'Antéchrist, ce personnage impie aura tous les pouvoirs de Satan, hormis celui de ressusciter les morts car ce pouvoir n'appartient qu'à Dieu, mais il pourra entrer dans des cadavres pour essayer de tromper les humains par des simulacres de résurrection... Ces cadavres morts "s'animeront" durant un temps assez court, juste par les pouvoirs de Satan qui possèdera ces cadavres et les observateurs qui se trouveront autour, mais en aucun cas, il ne s'agira de l'insufflation d'une âme telle que Jésus l'a fait pour Lazare...

Mais expliquez moi : Pour la résurrection de Lazare !
1°) Conception de Lazare : Dieu crée en lui une âme...
2°) Lazare meurt d'une bonne mort biologique qui dure trois jours et son corps sent déjà les odeurs de décomposition chimique, donc son âme a bien quitté son corps pour un court séjour dans l'antichambre qu'est le Purgatoire...
3°) Arrive enfin Jésus qui passait par là !... Il réconforte et rassure Marthe...
Et il ressuscite son ami Lazare auquel Il ordonne de sortir du tombeau : "Lazare, veni foras !"...
Mais alors, de quoi s'agit-il ? Jésus crée une nouvelle âme, où il "réincarne" l'âme primitive de Lazare ?...

Merci pour vos réponses éclairées.

UdP en JMJ


Dernière édition par Ray Sugar Mandozza le Dim 3 Avr 2016 - 20:12, édité 1 fois

123456gg
Hosanna au plus haut des cieux!

Masculin Messages : 463
Inscription : 24/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le moment du don de l'âme. Maria Valtorta.

Message par Père Nathan le Dim 3 Avr 2016 - 20:01

Ray Sugar Mandozza a écrit:
Phiphi a écrit:
... Marie a bien dit à La Salette qu'on arriverait bien a ressusciter des morts, créer des "androïdes" (des robots biologiques humains), mais pour dire qu'il n'y aurait pas d'âme humaine et que ces corps serait habité par un démon...

Bonjour Père Nathan,

Où avez vous entendu que la Sainte Vierge a dit à La Salette qu'on arriverait à créer des "androïdes" (des robots biologiques humains) ?...
Elle n'a jamais dit cela, c'est vous qui phosphorez et qui interprétez de manière assez mal inspirée...

Voila mon explication : la Sainte Vierge a bien dit à La Salette qu'on arriverait à ressusciter des morts...
Que signifient ces paroles ?... Ce n'est pas très compliqué à comprendre pour celui qui a assisté à des phénomènes de possession, à savoir des situations où les démons, qui habitent une personne, se manifestent avec grande violence, au plus fort et sous la contraintes des prières de libération d'un prêtre exorciste !...

La personne possédée se mettent à hurler, à s'agiter, à montrer une connaissance et des pouvoirs inhabituels qui ne peuvent provenir que des pouvoirs surnaturels des démons qui habitent cette personne et qui s'agitent violemment sentant leur expulsion prochaine...

Les démons ont les pouvoirs nécessaires pour pouvoir se manifester sur des Hommes vivants...
Mais ils ont les mêmes pouvoirs pour agiter des cadavres de défunts, jusqu'à faire croire qu'ils seront vivants (d'autres prophéties en parlent), mais pour un temps assez court et avec certaines anomalies, car le démon ne peut jamais vraiment et longuement s'exprimer avec la perfection de l'âme humaine, d'essence divine...  

Lorsque nous serons dans les temps de l'Antéchrist, ce personnage impie aura tous les pouvoirs de Satan, hormis celui de ressusciter les morts car ce pouvoir n'appartient qu'à Dieu, mais il pourra entrer dans des cadavres pour essayer de tromper les humains par des simulacres de résurrection... Ces cadavres morts "s'animeront" durant un temps assez court, juste par les pouvoirs de Satan qui possèdera ces cadavres et les observateurs qui se trouveront autour, mais en aucun cas, il ne s'agira de l'insufflation d'une âme telle que Jésus l'a fait pour Lazare...

Mais expliquez moi : Pour la résurrection de Lazare !
1°) Conception de Lazare : Dieu crée en lui une âme...
2°) Lazare meurt d'une bonne mort biologique qui dure trois jours et son corps sent déjà les odeurs de décomposition chimique, donc son âme a bien quitté son corps pour un court séjour dans l'antichambre qu'est le Purgatoire...
3°) Arrive enfin Jésus qui passait par là !... Il réconforte et rassure Marthe...
Et il ressuscite son ami Lazare auquel Il ordonne de sortir du tombeau : "Lazare, veni foras !"...
Mais alors, de quoi s'agit-il ? Jésus crée une nouvelle âme, où il "réincarne" l'âme primitive de Lazare ?...
Merci pour vos réponses éclairées.
UdP en JMJ


J'espère que les lecteurs de ce FIL l'auront noté d'eux-même  :
Je ne suis pas à l'origine de ces lignes que vous m'attribuez, et j'ai eu l'occasion à trois reprises déjà de donner l'explication qui est la votre dans la suite de ce post... Je vois que vous avez de bonnes sources!
avatar
Père Nathan
PERE SPIRITUEL DU FORUM
PERE SPIRITUEL DU FORUM

Masculin Messages : 2172
Age : 66
Localisation : Assignation : Rimont (diocèse d'Autun)
Inscription : 13/07/2008

http://catholiquedu.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le moment du don de l'âme. Maria Valtorta.

Message par 123456gg le Dim 3 Avr 2016 - 20:18

Pere Nathan a écrit:
...
J'espère que les lecteurs de ce FIL l'auront noté d'eux-même  :
Je ne suis pas à l'origine de ces lignes que vous m'attribuez, et j'ai eu l'occasion à trois reprises déjà de donner l'explication qui est la votre dans la suite de ce post... Je vois que vous avez de bonnes sources !

Bonjour Père Nathan, excusez-moi j'ai corrigé pour rediriger vers Phiphi...

Mais, je vous pose à vous aussi la question concernant la résurrection de Lazare !

1°) Conception de Lazare : Dieu crée en lui une âme...
2°) Lazare meurt d'une bonne mort biologique qui dure depuis trois jours et son corps sent déjà des odeurs de la décomposition chimique, donc son âme a bien quitté son corps pour un court séjour dans l'antichambre qu'est le Purgatoire...
3°) Arrive enfin Jésus qui passait par là !... Il réconforte et rassure Marthe...
Et il ressuscite son ami Lazare auquel Il ordonne de sortir du tombeau : "Lazare, veni foras !"...
Mais alors, de quoi s'agit-il ? Jésus crée une nouvelle âme, où il "réincarne" l'âme primitive de Lazare ?...
Merci pour vos réponses éclairées.

UdP en JMJ

123456gg
Hosanna au plus haut des cieux!

Masculin Messages : 463
Inscription : 24/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le moment du don de l'âme. Maria Valtorta.

Message par Père Nathan le Dim 3 Avr 2016 - 20:35

Ray Sugar Mandozza a écrit:
Pere Nathan a écrit:
...
J'espère que les lecteurs de ce FIL l'auront noté d'eux-même  :
Je ne suis pas à l'origine de ces lignes que vous m'attribuez, et j'ai eu l'occasion à trois reprises déjà de donner l'explication qui est la votre dans la suite de ce post... Je vois que vous avez de bonnes sources !

Bonjour Père Nathan, excusez-moi j'ai corrigé pour rediriger vers Phiphi...

Mais, je vous pose à vous aussi la question concernant la résurrection de Lazare !

1°) Conception de Lazare : Dieu crée en lui une âme...
2°) Lazare meurt d'une bonne mort biologique qui dure depuis trois jours et son corps sent déjà des odeurs de la décomposition chimique, donc son âme a bien quitté son corps pour un court séjour dans l'antichambre qu'est le Purgatoire...
3°) Arrive enfin Jésus qui passait par là !... Il réconforte et rassure Marthe...
Et il ressuscite son ami Lazare auquel Il ordonne de sortir du tombeau : "Lazare, veni foras !"...
Mais alors, de quoi s'agit-il ? Jésus crée une nouvelle âme, où il "réincarne" l'âme primitive de Lazare ?...
Merci pour vos réponses éclairées.UdP en JMJ

Comme l'explique Ezechiel, c'est l'unique âme qui retrouve l'unique corps à la résurrection
Jésus lui dit : Jean 11, 44  : "Lazare, sors!"
Il ne parle ni à l'âme ni au corps mais à l'unité des deux.
St Théophile indique pourtant que l'âme est partie loin du corps, bien séparée ! Le Sauveur élève la voix pour fermer la bouche aux païens qui prétendent sans aucun fondement que les âmes des morts sont dans les tombeaux, et il appelle à haute et forte voix l'âme de Lazare comme étant absente très au loin.
Et le Concile de Vienne: l'âme est la forme substantielle unique d'un corps unique
avatar
Père Nathan
PERE SPIRITUEL DU FORUM
PERE SPIRITUEL DU FORUM

Masculin Messages : 2172
Age : 66
Localisation : Assignation : Rimont (diocèse d'Autun)
Inscription : 13/07/2008

http://catholiquedu.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le moment du don de l'âme. Maria Valtorta.

Message par Philippe Marie le Dim 3 Avr 2016 - 23:45

A noter qu'à la mort de la fille de Jaïre, Jésus ne pleure pas. il dit : "elle dort".
Mais à la mort de Lazare, Jésus pleure.
Pourquoi une telle différence de traitement ? Mon explication fumeuse : 
par ces deux passages d’Évangile, Jésus met en évidence l'état de DORMITION qu'on aurait conservé malgré la chute originelle. Pendant un certain temps à la cessation de la vie, l'homme est en quelque sorte seulement endormi et il garde toute liberté pour dire OUI au Seigneur. Puis au bout de....maximum trois jours mais Marthe Robin disait quelques heures, on passe alors à la véritable mort à cause du péché originel. Sans le péché nous n'aurions connu que la dormition suivi immédiatement de la glorification.
La fille de Jaïre était encore dans la dormition et Lazare déjà dans la mort. D'où une différence de traitement. 
avatar
Philippe Marie
Avec Saint Joseph

Masculin Messages : 1385
Age : 69
Localisation : Maisons Laffitte
Inscription : 13/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le moment du don de l'âme. Maria Valtorta.

Message par Père Nathan le Lun 4 Avr 2016 - 4:12

Phiphi a écrit:A noter qu'à la mort de la fille de Jaïre, Jésus ne pleure pas. il dit : "elle dort".
Mais à la mort de Lazare, Jésus pleure.
Pourquoi une telle différence de traitement ? Mon explication fumeuse : 
par ces deux passages d’Évangile, Jésus met en évidence l'état de DORMITION qu'on aurait conservé malgré la chute originelle. Pendant un certain temps à la cessation de la vie, l'homme est en quelque sorte seulement endormi et il garde toute liberté pour dire OUI au Seigneur. Puis au bout de....maximum trois jours mais Marthe Robin disait quelques heures, on passe alors à la véritable mort à cause du péché originel. Sans le péché nous n'aurions connu que la dormition suivi immédiatement de la glorification.
La fille de Jaïre était encore dans la dormition et Lazare déjà dans la mort. D'où une différence de traitement. 


Pour Lazare aussi Jésus dit : "il dort" jean 11, 11 & 12
avatar
Père Nathan
PERE SPIRITUEL DU FORUM
PERE SPIRITUEL DU FORUM

Masculin Messages : 2172
Age : 66
Localisation : Assignation : Rimont (diocèse d'Autun)
Inscription : 13/07/2008

http://catholiquedu.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le moment du don de l'âme. Maria Valtorta.

Message par Philippe Marie le Lun 4 Avr 2016 - 9:22

Pour Lazare aussi Jésus dit : "il dort" jean 11, 11 & 12


Et plouf ! toute mon exégèse tombe à l'eau  Smile
Mais je crois quand même à l'état de dormition. je vais travailler ça plus à fond.
avatar
Philippe Marie
Avec Saint Joseph

Masculin Messages : 1385
Age : 69
Localisation : Maisons Laffitte
Inscription : 13/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le moment du don de l'âme. Maria Valtorta.

Message par azais le Lun 4 Avr 2016 - 13:51

@Ray pardonne moi Raymond si tu lis bien le message à amparo , il y a la disparates toutes les créations d'êtres humains artificielles qui sont évoquées pelé mêle . Tu peux très bien avoir des chimères par fécondation et pas par clonage , les modifications du génome ( resultat d'une fécondation naturelle ex utero ( FIVE ) ou in utero ) peuvent très bien donner des êtres humains sans sentiments : c'est le cas de l'inhibition du chromosome X dont j'ai déjà parle et qui enlevé aussi l'identité sexuelle . Tu surajoutes à cela la technique du clonage humain et il y a les manipulations génétiques et transgéniques à la puissance 2 ( on rajoute à la transgression du clonage humain car elle opère dans le Saint des Saints - encyclique Humani generis - les monstruosités dont on ne connaît pas toutes les caractéristiques : les possibilités de dérives sont innombrables ) à tout cela tu rajoutes des couches supplémentaires : modification des spermatozoïdes ou des ovules avant fécondation , grossesses en utérus artificiel sans implantation in utérus , après ou sans congélation des uns ou des autres , etc etc. ! IL CONVIENT DE DÉNONCER LE CLONAGE CAR C'EST BIEN CELA QUE DÉSIGNE LA LOI BIOÉTHIQUE Et c'est lui et sa légalisation qu'on cache a l'opinion . Le reste se dévoilera de lui meme .
@phiphi si tu fais une soirée veilleur n'hésite pas j'arrive nous sommes vigilancecmonage international sur le front depuis 18 ans
avatar
azais
MEDIATEUR
MEDIATEUR

Masculin Messages : 4290
Age : 66
Inscription : 10/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le moment du don de l'âme. Maria Valtorta.

Message par 123456gg le Lun 4 Avr 2016 - 16:56

Bonjour à tous,

Voici Lazare dans L'œuvre de Maria Valtorta

http://www.maria-valtorta.org/Personnages/Lazare.htm

Lazare (de Béthanie) - Le disciple ressuscité.

Lazare est un homme de la haute société juive, fils d'un syrien, Théophile, gouverneur local de la Province et d'Euchérie, une judéenne de lignée royale. Cela explique la protection dont lui et ses propriétés, bénéficient de la part des autorités romaines.

Car Lazare, par héritage, est "puissamment riche. Une bonne partie de la ville (de Jérusalem) lui appartient ainsi que beaucoup de terres de Palestine."

Il possède notamment :
- le Cénacle,
- une propriété à Jérusalem hors les murs, près du Cédron (Tome 2, chapitre 83, page 470) ;
- le Gethsémani, à l'extérieur de la ville, sur le Mont des Oliviers ;
- un riche palais à Jérusalem, gardé par Lévi, qu'il déserte tant que dure l'inconduite de sa sœur, Marie de Magdala ;
- Béthanie où il se réfugie auprès de son autre sœur Marthe ;
- des propriétés à Antioche de Syrie (Tome 8, chapitre 47), bases futures d'une communauté chrétienne florissante (Actes 11,19-26) ;
- des vergers près de Gaza; une propriété aux confins de la Samarie premier refuge de Jésus.

Cette énumération montre combien nombre de propriétés de Lazare servent d'appui à l'évangélisation.

Comment Jésus "qui n'a même pas une pierre pour reposer sa tête" (Matthieu 8,20 – Luc 9,58) peut-il avoir un ami aussi riche et puissant ? Jésus s'en explique :

"… Lazare est une exception parmi les riches. Lazare est arrivé à cette vertu qu'il est très difficile de trouver sur la terre et encore plus difficile à pratiquer pour l'enseigner à autrui. La vertu de la liberté à l'égard des richesses" (Tome 3, chapitre 68, page 400).

Caractère et aspect

Lazare est "Affable, distingué et plein d'assurance comme tous les hommes de grande naissance …" la petite trentaine, environ 1,65 m, il n'a rien d'imposant : "Toujours maigre et pâle, avec des cheveux courts, peu épais et sans boucles, rasé jusqu'au menton, seulement habillé de lin très blanc" (Tome 8, chapitre 27).

Quand Simon le zélote, l'apôtre de Béthanie, lui présente son voisin Lazare, Jésus découvre un personnage très cultivé, empreint de la culture hellénisante détestée par les dirigeants d'Israël : "Celui qui initie son fils dans la science des grecs ressemble à celui qui élève des porcs" dit le Talmud (Bara Kama f 82 b). Jésus l'encourage au contraire dans ces lectures profanes : "Cela te servira à connaître le monde païen… Continue". Cette remarque anodine est à rapprocher de la tradition qui fait de Lazare l'évangélisateur de la ville grecque de Massalia (Marseille).

Si Lazare appartient à la haute-société, il en est écarté : c'est un sang-mêlé juif-syrien, protégé des envahisseurs romains, frère de celle qui fut d'abord la très scandaleuse Marie de Magdala. "Il est ton ami Lazare ? S'étonne un synhédriste auprès de Jésus. Mais tu ne dois pas ! Ne sais-tu pas qu’il est anathème parce que sa sœur Marie est prostituée ?".

Il perd tous ses amis sauf une poignée de fidèles : Joseph d'Arimathie, Nicodème, Simon le zélote, son voisin (Tome 8, chapitre 42).

Les tourments causés par l'inconduite de sa sœur s'ajoutent aux ennuis de santé de Lazare. Mais les souffrances et les mortifications servent à la conversion tant attendue de Marie de Magdala : "Réjouis-toi car, pour t'avoir, Lazare t'a arrachée au démon..." (Tome 5, chapitre 66).

La joie de cette conversion atténue un moment la maladie qui continue cependant sa progression inexorable. Les jambes de Lazare se putréfient en dégageant une odeur nauséabonde que tentent de supporter courageusement ses sœurs qui le soignent. "Je ne saurais pas moi non plus y résister, dit Maria Valtorta, tant sont effrayantes et répugnantes les plaies qui se sont formées le long des varices des jambes" (Tome 7, chapitre 216). D’abord révolté par l’idée de mourir, il en vient à comprendre le sens du sacrifice et à le désirer (Tome 6, chapitre 104).

Malgré la supplication de Marthe et de Marie, Jésus semble impuissant à sauver son ami de la mort : Lazare meurt au terme d'une terrible agonie (Tome 8, chapitre 4). "Seigneur, il sent" dit Marthe à Jésus revenu trop tard à Béthanie.

Sa mort déplace le "Tout Jérusalem" (Jean 11,18-19), ce qu'expliquent la richesse et la puissance du défunt : "La maison de Lazare est une grande maison, et nos usages comportent que l'on donne ces honneurs à un homme puissant qui meurt" glisse perfidement un synhédriste (Tome 8, chapitre 5). Le Sanhédrin est en effet venu surtout pour jouir de l'impuissance manifeste de Jésus à sauver son ami. L'imposture est démasquée. Certains demandent même à voir le corps pour être sûr qu'il n'y aura pas de supercherie.

Mais c'est bien un corps en décomposition que Jésus ressuscite publiquement (Tome 8, chapitre Cool : "Lazare ! vient dehors !" (Jean 11, 43).

Le sens de sa résurrection lui est donné plus tard par Jésus : "Toi qui es nouvellement né, … Tu es un homme et tu es un enfant. Tu es homme pour l'âge, tu es enfant pour la pureté du cœur. Tu as sur les enfants l'avantage de connaître déjà le Bien et le Mal, et d'avoir déjà su choisir le Bien. Tu as été plongé dans les flammes allumées par l'amour. Tu dois être "amour", pour ne plus jamais connaître autre chose que l'étreinte amoureuse de Dieu." - "Et en agissant ainsi, j'accomplirai la mission pour laquelle tu m'as ressuscité ?" - "En agissant ainsi, tu l'accompliras." (Tome 8, chapitre 11)

Lazare, une fois ressuscité, se montre un peu partout et "jusqu'en Syrie". Il suscite partout curiosité et appréhension mais manifeste en même temps publiquement la puissance de Jésus (Tome 8, chapitre 27).

Après le dernier repas que Jésus prend à Béthanie (Jean 12, 1-Cool, il prend à part Lazare, lui annonce sa Passion imminente et lui ordonne formellement de ne pas quitter Béthanie à l'heure de la tourmente qui s'approche. Il doit accueillir les apôtres désorientés :

"... où iront-ils dans leur désarroi ? Chez Lazare. … Rassemble-les. Rends leur courage. Dis-leur que je leur pardonne. Je te confie mon pardon pour eux. Ils n'auront pas de paix à cause de leur fuite. Dis-leur de ne pas tomber dans un plus grand péché en désespérant de mon pardon." (Tome 9, chapitre 6, page 29)

Lors de l'Ascension il est appelé au plus près de Jésus :"Toi, Lazare, mon ami. Toi, Joseph, et toi, Nicodème, pleins de pitié pour le Christ quand cela pouvait être un grand danger" (Tome 10, chapitre 23).

Avec les persécutions naissantes Lazare, comme la famille de Béthanie, s'expatrie :

"On ne peut certainement pas se dire que Lazare, Marie et Marthe ont été des créatures craintives. Tu vois pourtant que, bien qu’avec une extrême douleur, ils se sont éloignés d’ici pour porter ailleurs la Parole divine qui ici aurait été étouffée par les juifs" (Tome 10, chapitre 34). Ce qui corrobore la tradition de leur exil en Gaule (voir ci-dessous).

Son nom

Lazare est la forme grecque d'Éléazar [Èl'azar] qui signifie Dieu a secouru ou Dieu vient en aide. Référence historique : le fils d'Aaron qui devint grand prêtre comme lui à sa mort.

Où en parle-t-on dans l'œuvre ?

Lazare fait partie des Personnages fondamentaux, cités plus de 50 fois dans l'œuvre.

En savoir plus sur ce personnage

Sainte-Marie Majeure de Marseille ou nouvelle Major, qui a remplacé l’ancienne Major.

Extraits du Dictionnaire des personnages de l’Évangile, selon Maria Valtorta (Mgr René Laurentin, François-Michel Debroise, Jean-François Lavère, Éditions Salvator, 2012).

----------------------------------------

Plusieurs écrits attestent de l'exil de la famille de Lazare en Gaule Narbonnaise à la suite des persécutions naissantes et la nomination de Lazare comme évêque de Marseille où il meurt. Parmi eux : "La Légende Dorée" de Jacques de Voragine au XIIIème siècle, les Annales ecclésiastiques du cardinal C. Baronius à la fin du XVIème siècle, A.C. Emmerich au début du XIXème siècle, etc … Il faut parfois distinguer dans une littérature abondante, ce que la piété populaire a pu rajouter, en faits légendaires, aux récits de la tradition.

Épiphane (IVème siècle) écrit qu'il était de tradition de croire que Lazare avait 30 ans lorsqu'il fut ressuscité et qu'il vécut encore 30 ans après. Il serait donc mort en 60. L'Église le fête le 29 juillet. Sa tête est conservée dans l'antique cathédrale de la Major à Marseille

Jusqu'au IIIème siècle les autres évêchés reconnaissaient Marseille comme le lieu de la "première" Église des Gaules. Cette primauté du port de Marseille passa ensuite à Arles, puis à Lyon.

Saint Jérome de Stridon signale son tombeau à Béthanie, mais c'est sans doute celui de sa résurrection.

123456gg
Hosanna au plus haut des cieux!

Masculin Messages : 463
Inscription : 24/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le moment du don de l'âme. Maria Valtorta.

Message par Hélène vie et amour le Lun 4 Avr 2016 - 17:59

@pere nathan  @phiphi  @azais   @carine @catherine jouenne  @marie du 65
_ l'âme n'a pas d'age
MERCI RAY!
LAZARE dans VALTORTA  (que je n'ai jamais eu le temps de lire!)
Je retiens l'url du site sur les personnages!  Vous  êtes champion pour trouver tant de réponses!
Cela dit, ne serait-il pas possible de cesser de "couper les cheveux en quatre" sur chaque sujet, notamment "l'âme"! - car la plupart de ces citations/livres  ont été TRADUITES - ce qui dépend obligatoirement de la 'compréhension' du traducteur qui doit parfois 'choisir entre deux mots', ou retourner une phrase pour qu'elle aie du sens dans la nouvelle langue - mais .......selon le canal de son propre intellect ou appréciation.  Les temps évoluent et la compréhension donnée au lecteur par le SAINT Esprit aussi ?  Sinon pourquoi y a-t-il plusieurs traductions vernaculaires de la Bible ?  Il en va de même pour les 'messagères' - car souvent elles-mêmes n'ont pas pleine compréhension de la portée future et prophétique de ce qu'elles transcrivent, sauf sous dictée - qui n'est PAS Parole d'Evangile!.    
SALUT en cette Fête de l'Annonciation et dans la montée vers l'Unité de "la Tunique sans couture" du Post-Parcours vers la Pâques Orthodoxe - la vraie date ?
Hélène Vie et Amour

Hélène vie et amour
Veut-etre un saint/e

Féminin Messages : 220
Inscription : 05/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le moment du don de l'âme. Maria Valtorta.

Message par 123456gg le Mar 5 Avr 2016 - 16:44

http://www.maria-valtorta.org/Thematiques/Ame.htm

Dans "l'Évangile tel qu'il m'a été révélé"

Qui a une âme ? Qu'est-ce que l'âme ?

Chaque lieu a son âme, c'est à dire l'esprit pour lequel il fut édifié; le Temple devrait avoir l'âme de prière, de sainteté 2.33

Qu'est-ce que c'est, l'âme ? - C'est ce qui, de l'homme fait un dieu et non un animal. Le vice, le péché la tue, et, elle morte, l'homme devient un animal repoussant. 2.41

L’âme distingue l’homme de l’animal 2.51

La nature de l’âme et de ses compléments. L'âme est l'essence spirituelle de l'homme. 2.96.

L’âme. Est la vraie noblesse de l’homme 3.14.

La pensée du Créateur Dieu, qui a donné l'âme à l'homme, était que toutes le âmes humaines se rassemblent en un même lieu : le Ciel 4.152.

D'où vient l'âme ? Toute âme humaine ? De Dieu. Qui est Dieu ? L'Esprit très intelligent, très puissant, parfait. Cette chose admirable qu'est l'âme, chose créée par Dieu pour donner à l'homme son image et sa ressemblance comme signe indiscutable de sa Paternité très Sainte, résulte des qualités propres de Celui qui l'a créée. 4.154.

Les âmes ! C'est ce qu'il y a de plus varié 7.171

L'homme possède en lui une âme, une chose impalpable mais qui est ce qui le rend vivant, une chose qui ne meurt pas. 7.188

L'âme n'est pas la pensée, homme. L'âme, c'est l'esprit, le principe immatériel de la vie, le principe impalpable, mais vrai, qui anime tout l'homme et dure après l'homme. C'est pour cela qu'elle est dite immortelle. C'est une chose tellement sublime que la pensée, même la plus puissante, n'est rien en comparaison. La pensée a une fin, mais l'âme, bien qu'elle ait un commencement n'a pas de fin. 7.221

En eux (dans les plantes et les semences), elle (la partie vitale) n'est pas éternelle, créée pour chaque espèce le premier jour que les arbres et les blés le furent. Chez l'homme, elle est éternelle, ressemblant à son Créateur, créée chaque fois pour chaque nouvel homme qui est conçu. Mais c'est par elle que la matière vit. C'est pour cela que je dis que c'est seulement par l'âme que l'homme vit. Non seulement vit ici, mais au-delà. Il vit par son âme. 8.11

123456gg
Hosanna au plus haut des cieux!

Masculin Messages : 463
Inscription : 24/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le moment du don de l'âme. Maria Valtorta.

Message par 123456gg le Mar 5 Avr 2016 - 16:46

http://www.maria-valtorta.org/Thematiques/Ame.htm

Dans "l'Évangile tel qu'il m'a été révélé"

Rôle de l'âme

Que de vérités vous dirait votre âme si vous saviez converser avec elle 1.24

Dans le cœur de l'homme, il est un point qui garde le souvenir du Visage de Dieu, un point particulièrement choisi qui est notre "Saint des Saints" d'où lui viennent les saintes inspirations et les saintes résolutions 2.59

L’âme et le corps : dans sa nostalgie, elle est affamée du Dieu Vrai dont elle garde le souvenir - L'âme passe par trois phases. La première c'est la création propre à tous les hommes. La seconde c'est une nouvelle création, propre aux justes. La troisième c'est la perfection, propre aux saints. 3.65.

Te donner une âme, c'est te donner un trésor 4.125.

Et alors ? Tu ne sais pas que l’âme a toujours une activité dans la vie de l'au-delà ? Sainte, si elle est sainte. Mauvaise, si elle est mauvaise. 4.151.

L'âme sait, au moins confusément, combien de temps lui est donné. Un rien de temps comparé à l'éternité. 5.73.

Le travail de la vigne appliqué au travail de l’âme : "L'homme confie donc sa vigne inculte à celui qui la travaille : le libre arbitre; et lui commence à la cultiver". Plaine d’Esdrelon, juin/juillet de la 3ème année 6.119.

Dans l'âme aimante se trouve Dieu qui opère grandement 7.211

L'âme n'a pas d'âge. Et même je te dis que l'âme enfantine, parce que sans malice, est pour la capacité de comprendre Dieu, plus adulte que celle d'un vieillard pécheur. 8.16

123456gg
Hosanna au plus haut des cieux!

Masculin Messages : 463
Inscription : 24/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le moment du don de l'âme. Maria Valtorta.

Message par 123456gg le Mar 5 Avr 2016 - 17:00

http://www.maria-valtorta.org/Thematiques/Ame.htm

Dans "l'Évangile tel qu'il m'a été révélé"

Vie et mort de l'âme

Sachez que l'âme peut mourir avant le corps et que vous pouvez porter, sans le savoir, en votre sein une âme en putréfaction. C'est tellement insensible la mort d'une âme ! C'est comme la mort d'une fleur. 2.63

Tout d'abord, l'homme n'est qu'un animal qui se forme un embryon d'animal pas différent de celui qui maintenant grossit dans le sein de cette brebis. Mais, à partir du moment où dans cette conception humaine pénètre cette partie incorporelle et qui cependant est la plus puissante dans son incorporéité qui l'élève, voilà qu'alors l'embryon animal, non seulement existe avec les pulsations de son cœur, mais "vit" selon la Pensée Créatrice, et devient homme, créé à l'image et à la ressemblance de Dieu, fils de Dieu, futur citoyen du Ciel. 2.85

Survivance de l’âme - L’âme est visible en tout ce qui différencie l’homme de la brute 3.27  

L'âme n'est pas une brute. L'embryon, oui. C'est si vrai que l'âme n'est donnée que quand le fœtus est déjà formé. 3.65.  

Ne savez-vous pas que les âmes se relèvent plus facilement que les corps et que la parole de pitié et d'amour qui dit : "Ma sœur, relève-toi, pour ton bien" opère souvent le miracle ? 4.95.  

La reconstruction de Jérusalem et du Temple, au temps d’Esdras et de Néhémie, comparée à la reconstruction des âmes par le Christ : Les matériaux sont dans les préceptes du Seigneur - Ce n'est pas la peur qui sauve.- L'amour au contraire est constructeur. 4.159.  

Le prix d'une âme est tel qu'il vaut la peine de subir n'importe quelle humiliation pour obtenir cette âme. 4.166.

Dieu fait bien tout ce qu'il fait. Quand Il libère une âme - cela n'est pas évident pour les hommes dont l'intelligence est relative - quand il libère une âme, il le fait toujours pour un bien plus grand, de l'âme elle-même et de ceux qui lui sont unis. 4.171.

En vérité, je vous dis que pour Moi il est plus facile de guérir un corps difforme qu'une âme difforme 5.17.

Dans la pensée éternelle, l'âme, l'esprit, est la chose qui règne dans l'homme, dans l'animal créé que l'on appelle : homme. […] Elle a pour mission de faire de la créature appelée homme, un roi du grand royaume éternel, de faire de la créature appelée homme un dieu au-delà de la vie, un "vivant" dans la Demeure du très sublime, unique Dieu, elle a été créée reine, et avec l'autorité et le destin d'une reine. 7.221

L'âme, créée par Dieu, est pareille pour tous, douée des mêmes propriétés, des mêmes dons de Dieu. Entre l'âme de Jean, je parle du Baptiste, et la tienne (Judas), il n'y avait pas de différence quand elles furent infusées dans la chair. 8.28

Cela ne doit tenter personne à arriver à la mort de l'esprit en disant : "Le Très-Haut me rendra la vie de l'âme". Ne tentez pas le Seigneur votre Dieu. C'est à vous de venir à la Vie. Il n'y a plus le temps d'attendre. La Vigne va être cueillie et pressée. Préparez votre esprit au Vin de la Grâce qui va vous être donné. 8.33

+ + + + +

Père Nathan,

Donc en résumé, et selon les révélations faites à maria Valtorta :

*** Survivance de l’âme - L’âme est visible en tout ce qui différencie l’homme de la brute 3.27

*** L'âme n'est pas une brute. L'embryon, oui. C'est si vrai que l'âme n'est donnée que quand le fœtus est déjà formé. 3.65.

Donc, en conclusion :

1°) - L'animation immédiate n'existe pas...

2°) - L'âme est "INFUSEE" dans le corps lorsque l'embryon est formé...

Dur, dur à entendre PPP... Désolé pour vous...

UdP en JMJ

123456gg
Hosanna au plus haut des cieux!

Masculin Messages : 463
Inscription : 24/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le moment du don de l'âme. Maria Valtorta.

Message par Père Nathan le Mar 5 Avr 2016 - 17:45

Père Nathan,
Donc en résumé, et selon les révélations faites à maria Valtorta :
1°) - L'animation immédiate n'existe pas...
2°) - L'âme est "INFUSEE" dans le corps lorsque l'embryon est formé...
Dur, dur à entendre PPP... Désolé pour vous...

////////////////////////////////////////////////////////////


Horresco referens!!

TOTALEMENT FAUX

La doctrine de l'Eglise a engagé expressément comme anathème ceux qui annoncent ces deux propositions

Ainsi que j'ai expliqué, références expresses comprises, dans les précédents FIL du forum

Maria Valtorta:

N'importe quel imbécile peut reprendre chacune de ces citations, à partir de l'italien bien sûr (non déformées: je remercie Johannes pour ce travail) pour lui donner l'interprétation du St Père et des définitions dogmatiques déjà citées ici

Et aussi selon le principe que l'Eglise catholique donne pour interpréter les messages privés de personnes honorables, que je vous ai donné en long, large et en intégrité dans le FIL Pere Spirituel  "ce qui me choque"  en prenant exemple sur les apparentes affirmations de Ste Catherine de Sienne à propos de l'absurdité de la foi en L'IMMaculée Conception

:::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::


Dire cela alors que VOUS SAVEZ de quoi il retourne!
Et pour affaiblir les faibles !
Photo

Oh que c'est pas beau!
Blah

Oh que c'est pas beau!
Chaud

Ohhhhhhhhh!
Computer smash


A partir d'aujourd'hui : je ne réponds plus jamais à AUCUNE DE VOS PROVOCATIONS meshomiques : que le forum comprenne que pour nous cette discussion avec vous est définitivement close
avatar
Père Nathan
PERE SPIRITUEL DU FORUM
PERE SPIRITUEL DU FORUM

Masculin Messages : 2172
Age : 66
Localisation : Assignation : Rimont (diocèse d'Autun)
Inscription : 13/07/2008

http://catholiquedu.net

Revenir en haut Aller en bas

l'ame n'a pas d'age

Message par Hélène vie et amour le Mar 5 Avr 2016 - 19:08

l'âme n'a pas d'age     @pere nathan    @azais  et @catherine jouenne @gilles @carine @phiphi @écume
Oh là là!  Qu'ai-je fait en vous répondant mon pauvre Ray,  Prends pitie  scratch     comique  
uniquement dans l'espoir d'inciter vous et d'autres (puis que vous aviez cité Dien Biem Phou) à prier pour les  défunts ou blessures dues aux diverses Guerres,  à cette époque du Dimanche de Miséricorde - car OUI, il y a des apaisements, guérisons -notamment dans les familles de militaires - QUE d'âmes pour qui personne n'a jamais prié,  que d'évènements pour les quels personne ne s'est repenti - avec des morts, blessés et conséquences des deux cotés y compris dans l'amertume de la mémoire collective?!!-- c'est un fruit de l'expérience!  Et en plus vous voulez m'envoyer me faire BOXER par un ami prêtre!!!   Acceptez mes plus humbles excuses de vous avoir ainsi 'vexer', Ray - c'était involontaire!  Mais SURTOUT ne me répondez plus jamais!!!  Pour moi aussi, les sujets sont clos avec vous!  Bow down
   Je suis sûre que vos parents sont merveilleux.  
ET les blessures reçues n'incriminent pas les victimes.  Je tends la main, consciente de mes pauvres moyens!
   NEANMOINS, pour la clarté de compréhension de ceux qui pourraient avoir la PATIENCE de lire les invectives de votre lettre, je rappellerais que la raison de votre colère première, était que je vous avais mis en garde contre RENNES-le-CHATEAU que vous teniez en exergue comme clé du futur certain de la France- et que le Père aussi vous aurait mis en garde ???  Pour le reste, je tâcherai de suivre les bons conseils de Maman Marie - me taire et PRIER!    Pray  Jésus confiance  Gloire à toi Seigneu

Azais, MERCI,  MERCI, MERCI d'avoir si amplement et BIEN répondu concernant l'âme.  J'espère que beaucoup le liront!  et même que ça pourrait être mis sur un autre FIL pour mieux enseigner, éclairer ?   High five  Bravo  Merci  Merci

Hélène vie et amour
Veut-etre un saint/e

Féminin Messages : 220
Inscription : 05/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le moment du don de l'âme. Maria Valtorta.

Message par 123456gg le Mar 5 Avr 2016 - 20:23

Pere Nathan a écrit:
...

Horresco referens!!

TOTALEMENT FAUX

La doctrine de l'Eglise a engagé expressément comme anathème ceux qui annoncent ces deux propositions
...
A partir d'aujourd'hui : je ne réponds plus jamais à AUCUNE DE VOS PROVOCATIONS meshomiques : que le forum comprenne que pour nous  cette discussion avec vous est définitivement close

Bonjour Père Nathan,

Je vous remercie pour votre réaction aussi rapide...
Je ne savais pas que vous aviez Maria Valtorta en aversion...
Et qu'il était souhaitable de bien faire le tri dans ses commentaires...
Vous m'avez encore anathémisé, inquisitionné, ébouillanté, mis au large...
Mais je suis tout de même heureux d'apprendre que vous ne me répondrez plus...
Ainsi, cela nous préservera tout deux avec bonheur de vos excès...

Enfin, dire que mes messages sont des provocations montre un certain manque de discernement...
Parler au grand public de ce forum de "PROVOCATIONS meshomiques" montre une incapacité à se mettre simplement à la portée des gens...

UdP en JMJ


Dernière édition par Ray Sugar Mandozza le Mer 6 Avr 2016 - 1:10, édité 1 fois

123456gg
Hosanna au plus haut des cieux!

Masculin Messages : 463
Inscription : 24/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le moment du don de l'âme. Maria Valtorta.

Message par 123456gg le Mar 5 Avr 2016 - 21:11

@Hélène vie et amour a écrit:
...
Oh là là! Qu'ai-je fait en vous répondant mon pauvre Ray...

Exactement la même ânerie qu'avec ce dernier message... Vous étalez vos fragilités...
Et à toujours venir pérorer derrière le Père Nathan, on croirait à une sujétion entre une groupie et ...
Vous me considérez comme "pauvre" ?... Nous le sommes tous ! Je vous en remercie...

[/quote]
... uniquement dans l'espoir d'inciter vous et d'autres (puis que vous aviez cité Dien Biem Phou) à prier pour les  défunts ou blessures dues aux diverses Guerres, à cette époque du Dimanche de Miséricorde - car OUI, il y a des apaisements, guérisons -notamment dans les familles de militaires - QUE d'âmes pour qui personne n'a jamais prié,  que d'évènements pour les quels personne ne s'est repenti - avec des morts, blessés et conséquences des deux cotés y compris dans l'amertume de la mémoire collective?!!-- c'est un fruit de l'expérience ! Et en plus vous voulez m'envoyer me faire BOXER par un ami prêtre ! Acceptez mes plus humbles excuses de vous avoir ainsi "vexer", Ray - c'était involontaire ! Mais SURTOUT ne me répondez plus jamais !...  Pour moi aussi, les sujets sont clos avec vous !...
[/quote]

Non, c'est faux !... Vous êtes venu nous bassiner avec vos connaissances et votre speudo science...
Vous vous mêlez de ce qui ne vous concerne pas, vous êtes hors sujet et vous êtes sur le mauvais fil...
Vous venez me raconter des histoires qui ne me concernent pas et qui ne m'intéressent personne...
Le frère pugiliste ami de Saint François, Jean de Bologne n'était pas prêtre mais frère mineur...
Et en plus, excusez-moi, il n'était pas de Bologne mais de Florence... Saint François d’Assise avait en horreur les médisants, et il les envoyait au "boxer de Florence" pour une bonne raclée. 
Voici ce qui est raconté dans la "Vita Seconda" de Thomas de Celano, son premier biographe : " Comme toute âme remplie de charité, François détestait lui aussi ceux qui étaient odieux à Dieu, mais parmi tous les autres vicieux, il haïssait avec une véritable horreur les dénigreurs, disant qu'ils portaient sous la langue le poison avec lequel ils attaquaient le prochain (...) ". Un jour, il entendit un moine qui dénigrait la réputation d'un autre et, se tournant vers son vicaire, le Frère Pietro di Cattaneo, il prononça ces mots terribles : "De graves dangers incomberont à l'Ordre, s'il n'est pas remédié aux détracteurs. Bientôt la douce odeur de beaucoup se transformera en une odeur dégoûtante, si on ne ferme pas la bouche de ces fétides. Courage, va, examine avec diligence et, si un moine qui a été accusé est reconnu innocent, punis l'accusateur d'un châtiment sévère et exemplaire ! Remets-le entre les mains du boxeur (pugiliste) de Florence, si personnellement tu ne te sens pas capable de le punir". Il appelait "boxeur" le Frère Jean de Florence, un homme de grande stature et doté une grande force.

Ce n'étaient pas de vaines menaces, puisque ce Frère Jean, ancien pugiliste, entré dans l'Ordre avec une réputation de saintes vertus, n'hésitait pas, sur ordre, à se remettre en action au point qu’il était surnommé "bourreau impitoyable".

En attendant, si vous saviez comme je suis heureux d'apprendre que vous allez me fiche la paix... Merci...  

[/quote]
... Je suis sûre que vos parents sont merveilleux.  
ET les blessures reçues n'incriminent pas les victimes. 
Je tends la main, consciente de mes pauvres moyens !...
[/quote]

Oui, mes chers parents ont quelque chose que vous ne possèderez jamais, mais inutile de poursuivre...
Vous ne me comprendriez pas !...
Pour le reste, je ne suis intéressé ni par vos discours, ni par vos compétences...

[/quote]
... NEANMOINS, pour la clarté de compréhension de ceux qui pourraient avoir la PATIENCE de lire les invectives de votre lettre, je rappellerais que la raison de votre colère première, était que je vous avais mis en garde contre RENNES-le-CHATEAU que vous teniez en exergue comme clé du futur certain de la France et que le Père aussi vous aurait mis en garde ?...
[/quote]

Vous en êtes ridicule !... Encore une fois, vous parlez de choses dont vous ignorez tout...
Et vous portez des jugements péremptoires et téméraires sans même savoir de quoi vous parlez...
Quand au père Nathan, il fait aussi fausse route sur ce sujet, sur cette affaire et sur ces mystères, sur lesquels beaucoup de prêtres se sont penchés, avant lui, au cours des siècles, sans les pollutions ni les avatars des mythes modernes de toute une littérature basée sur du réalisme-fantastique...

Du coup j'en profite pour remettre une petite annonce :

Chers amis, la teneur de ce site (que je consulte assez régulièrement, comme vous le savez) m’incite à vous faire part de la parution d’un ouvrage particulièrement intéressant d’Herman Treil :

" Code AA, Rennes-le-Château, l’Énigme "

(voir le site :   www.codeaa-rennes-le-chateau.fr )

Cet ouvrage inattendu remet les pendules à l’heure, sur tout ce qui a été produit jusqu’à présent autour de ce lieu particulier, rendez-vous des sectes du monde entier !

Imaginez que l’on découvre dans un temps relativement proche, une sépulture et des ossements attribués au Christ ! Plus de Résurrection et c’est la fin du christianisme (catholicisme, orthodoxie, protestantisme, angli-canisme) avec toutes ses graves conséquences : déséquilibre de ce monde instable au profit des idéaux politiques ou religieux fondés sur une prise de pouvoir plus ou moins violente dont on entrevoit déjà les signes plané-taires. On aura oublié que tous les grands idéaux sociaux et humanitaires sont nés dans des pays chrétiens, d’une pensée chrétienne laïcisée !...

Le climat nous y prépare : observons périodiquement l’annonce de cette découverte par les médias, notamment en Terre Sainte, à Talpiot, ou dans la banlieue de Jérusalem, supercherie de faussaires démasquées par les archéologues… Sans compter les innombrables ouvrages présentant un Jésus marié à Marie-Madeleine et pourvu de frères, l’ensemble se recoupant dans les publications gravitant autour de l’Énigme de Rennes-le-Château, à la source du « Da Vinci Code » édité en plus de 40 langues  (!) :

« Quelque chose fut enfoui dans les environs de Rennes-les-Bains (village voisin de Rennes-le-Château)… S’agirait-il du corps momifié de Jésus ? D’un document relatif à son mariage ou à la naissance de ses enfants ?...» (Michael Baigent, Richard Leigh, Henri Lincoln, L’Enigme Sacrée, p..358-359)

« La tombe ultime du Christ se trouve, selon toute vraisemblance, dans un lieu quasi inaccessible des Pyrénées, protégée par une immense conspiration du silence qui dure maintenant depuis deux mille ans…  À l’approche du troisième millénaire, ne serait-il pas temps de réviser non seulement la vie de Jésus, mais aussi sa mort ? »  (R. Andrews, P. Schellenberger, La montagne sacrée, 1997, p..343-353)

«…un Messie mortel chargé de régner sur une Europe unie nous paraît mille fois préférable à un Messie surnaturel destiné à précipiter l’Armageddon…» (M. Baigent, R. Leigh, H. Lincoln, The Messianic Legacy, 1986,. trad.. française, réédition.2006 : Le Message, Da Vinci Code, les sources, La lignée de Jésus et le devenir de notre civilisation, op..cit., pp. 470-471)

Dans le Secret de La Salette (1846), Notre-Dame révélait :

« Les mauvais livres abonderont sur la terre !...»

… cependant que le Catéchisme de l’Église Catholique (art. 675-677), réalisé par les évêques du monde entier à la demande de Jean-Paul II, rappelle les graves événements qui précèderont le Retour en Gloire du Christ sur les Nuées du Ciel (Mt 24,27-30 ; cf. 16,27-17,2 ; Mc 8,38-9,3 ; 13,26 ; Lc 9,26-29 ; 17,37 ; 21,27 s ; Ac 1,11 ; Tite 2,13-14, Ap 1,7 s), et non dans une nouvelle incarnation terrestre… qui sera celle de l’Antéchrist :
« Avant l’Avènement du Christ, l’Église doit passer par une épreuve finale qui ébranlera la foi de nombreux croyants. La persécution qui accompagne son pèlerinage sur la terre dévoilera « le Mystère d’Iniquité » sous la forme d’une imposture religieuse apportant aux hommes une solution apparente à leurs problèmes au prix de l’Apostasie de la Vérité. »  

Dans son ouvrage sérieusement documenté, Herman Treil, découvreur de la disposition codée de l’église de Rennes-le-Château qui a fait le tour du monde par le biais d’Internet, hélas déformée et amputée de son fondement chrétien (!), met en garde le lecteur sur la découverte de catacombes antiques abritant la sépulture d’un grand romain catholique dont les restes mortels seront pris pour ceux du Christ, compte tenu de l’environnement solennel de Saintes Reliques déposées auprès de lui !

En ce sens, l’auteur, maniant les trois langues bibliques (hébreu, grec, latin), livre une  étude magistrale sur les sociétés secrètes de l’Église, dont la Compagnie du Saint-Sacrement et l’Aa intimement associées, toutes deux utilisant le code spécial AA découlant du Secret lui-même, auquel eurent accès nombre de personnalités historiques, artistiques, religieuses, parmi lesquelles : François Rabelais, Gaspard de Fieubet, Nicolas Fouquet, Nicolas Poussin, etc…

Aux multiples documents produits, s’ajoutent des prophéties anciennes et d’autres relativement récentes confirmant cette découverte qui, après avoir ébranlé la foi de nombreux croyants, manifestera l’éclat du Royaume de Dieu dans le triomphe attendu de la Civilisation de l’Amour !

[/quote]
... Pour le reste, je tâcherai de suivre les bons conseils de Maman Marie - me taire et PRIER !...
[/quote]

Voilà de sages paroles et de belles décisions... J'espère seulement que vous saurez vous y tenir !...

UdP en JMJ


Dernière édition par Ray Sugar Mandozza le Mer 6 Avr 2016 - 1:05, édité 1 fois

123456gg
Hosanna au plus haut des cieux!

Masculin Messages : 463
Inscription : 24/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le moment du don de l'âme. Maria Valtorta.

Message par Père Nathan le Mar 5 Avr 2016 - 22:19

@Hélène vie et amour a écrit:L'Ame n'a pas d'age            @martine ouandji
 @gilles  @catherine jouenne  
L'âme n'a pas d'age:  Jésus à Valtorta:  l'âme est crée dans la 1/1Oe de seconde après la fécondation - on peut dire IMmédiatement?  ,-d'où  vient l'Innocence divine parfaitement pure, aussitôt entaché des suites générationnelles du péché des origines (par l'humain)- et ensuite souillée ou édifiée (à travers les neurones) par les émotions captées du vécu de sa mère?  


Bonne question!

Jésus dans Maria Valtorta par exemple ( mais pas seulement à elle !)  explique à bien des reprises qu'on ne peut dissocier fécondation et procréation. Je crois que c'est vers le Volume 3 qu'on trouve ceci :  (mes commentaires en jaune )



L'âme est, à la ressemblance de Dieu, éternelle c'est à dire spirituelle.
Éternelle à partir du moment où elle est créée.
( l'âme est créée avec cette touche d'éternité dès le départ : JP II dira: elle est inscrite au Livre de Vie dès qu'elle est créée à l'instant de l'apparition du Premier génome le 24 février 1998 )

Tandis que Dieu est le Très parfait, Éternel et pour cette raison n'a pas de commencement dans le temps, comme Il n'aura pas de fin.
( l'âme est éternelle et Dieu Eternel: pour  ces textes  à consonance italienne, dire âme éternelle avec une minuscule, c'est dite âme spirituelle dans un toucher éternel de Dieu Eternel qui la créée)

"L'âme, lucide, intelligente, spirituelle, œuvre de Dieu, s'en souvient. Et elle souffre parce qu'elle désire Dieu, le vrai Dieu de qui elle vient, et elle a faim de Dieu. Voilà pourquoi elle aiguillonne le corps engourdi pour chercher à s'approcher de Dieu."

( le premier acte de l'âme c'est le "souvenir" de la Memoria Dei que décrit St Augustin  et Ste Thérèse d'Avila )

"Alors, nous avons une âme comme ceux de votre peuple que vous appelez "justes" ? Vraiment la même ?"
"Non, Plautina. Cela dépend de ce que tu veux dire. Si tu veux parler de l'origine et de la nature, votre âme est en tout égale à celle de nos saints.
"L'âme passe par trois phases. La première c'est la création. La seconde c'est une nouvelle création. La troisième c'est la perfection. La première phase est commune à tous les hommes. "

( ce qui est commun à tous les hommes, c'est ... l'animation immédiate: l'âme est créée immédiatement par Dieu, sans voile, avec touche d'éternité: définition dogmatique de Pie XII, Humani Generis )

"Si tu parles de la formation,
(deuxième phase: la croissance personnelle )

alors je te dis que déjà elle est différente.  .... Cette seconde âme est propre aux justes qui par leur volonté amènent l'âme à une création encore plus complète, en unissant leurs bonnes actions à la bonté du travail de Dieu et se font par conséquent une âme déjà plus parfaite spirituellement que la première."

"Si tu veux parler de la perfection atteinte avant la mort, alors la différence peut être absolue. Mais cela n'est pas seulement pour vous les païens. Même un fils de ce peuple peut être absolument différent d'un saint dans la vie future.  C'est un trait d'union entre la première phase et la troisième. Cette troisième est propre aux bienheureux, aux saints"



D'autres passages pour dire que l'âme est végétative, sensitive, puis identique au corps spirituel... La partie psychique (végétative et sensitive) de l'âme n'est pas la partie spirituelle identique en dignité à tous de la première phase ! En français, nous disons: l'esprit vivant anime le corps non formé, et l'âme anime l'embryon formé. Cette dualité âme/corps est propre au dualisme gnostique et janséniste trop cartésien du gaulois que nous sommes; le latin lui n'a pas besoin de parenthèses pour comprendre)


En résumé Maria Valtorta et la Doctrine disent d'une seule voix, c'est pour cela que nous les aimons tellement tous les deux [et..  à condition de ne pas venir séparer ce que Dieu a unis !!!]

( nous sommes par procréation immédiate esprit,corps et âme image et ressemblance de Dieu créés immédiatement par Lui [càd sans intermédiaire] en Procréation )



Merci , Helene de nous avoir fait préciser ces choses si importantes pour la future Paix du Monde Nouveau et pour l'Unité et de l'Eglise et du genre humain !
Sensus Ecclesiae Imperat!
avatar
Père Nathan
PERE SPIRITUEL DU FORUM
PERE SPIRITUEL DU FORUM

Masculin Messages : 2172
Age : 66
Localisation : Assignation : Rimont (diocèse d'Autun)
Inscription : 13/07/2008

http://catholiquedu.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le moment du don de l'âme. Maria Valtorta.

Message par F123456 le Mer 6 Avr 2016 - 8:57

Supprimé


Dernière édition par Françoise. le Mer 6 Avr 2016 - 13:05, édité 2 fois
avatar
F123456
Aime le chapelet

Féminin Messages : 423
Inscription : 25/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le moment du don de l'âme. Maria Valtorta.

Message par Père Nathan le Mer 6 Avr 2016 - 10:06

Je passe ce post ( notre 667ème message ) parce-que le post qui précède a malheureusement un très mauvais chiffre et je ne veux pas que ce chiffre s'affiche plus longtemps sur le SUJET : parcours spirituel dans PERE SPIRITUEL

Ouf! C'est fait
avatar
Père Nathan
PERE SPIRITUEL DU FORUM
PERE SPIRITUEL DU FORUM

Masculin Messages : 2172
Age : 66
Localisation : Assignation : Rimont (diocèse d'Autun)
Inscription : 13/07/2008

http://catholiquedu.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le moment du don de l'âme. Maria Valtorta.

Message par F123456 le Mer 6 Avr 2016 - 11:57

Est-ce un avertissement @Pere Nathan ??? Ce livre pourrait-il être "dangereux" pour l'âme ? ... J'essaie de lire entre les lignes et ce n'est pas mon fort ! Prie
avatar
F123456
Aime le chapelet

Féminin Messages : 423
Inscription : 25/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le moment du don de l'âme. Maria Valtorta.

Message par Père Nathan le Mer 6 Avr 2016 - 13:02

Françoise. a écrit:Est-ce un avertissement @Pere Nathan ??? Ce livre pourrait-il être "dangereux" pour l'âme ? ... Prie

C'est vous même qui l'avez dit
Gravement dangereux


Je vous conjure d'éditer (càd en voyer à la poubelle/ supprimer tout ce qu'il y a dedans) ce message 666.... le plus vite posssible


Je prie pour vous
Je vous recouvre en attendant du Très Précieux sang de Jésus
avatar
Père Nathan
PERE SPIRITUEL DU FORUM
PERE SPIRITUEL DU FORUM

Masculin Messages : 2172
Age : 66
Localisation : Assignation : Rimont (diocèse d'Autun)
Inscription : 13/07/2008

http://catholiquedu.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le moment du don de l'âme. Maria Valtorta.

Message par Père Nathan le Mer 6 Avr 2016 - 13:49

Françoise. a écrit:Supprimé

Applaudissement Console Applaudissement
Welcome de groupe
avatar
Père Nathan
PERE SPIRITUEL DU FORUM
PERE SPIRITUEL DU FORUM

Masculin Messages : 2172
Age : 66
Localisation : Assignation : Rimont (diocèse d'Autun)
Inscription : 13/07/2008

http://catholiquedu.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le moment du don de l'âme. Maria Valtorta.

Message par 123456gg le Mer 6 Avr 2016 - 17:33

Pere Nathan a écrit:
Françoise. a écrit:Est-ce un avertissement @Pere Nathan ???
Ce livre pourrait-il être "dangereux" pour l'âme ? ... Prie
C'est vous même qui l'avez dit : Gravement dangereux
Je vous conjure d'éditer (càd en voyer à la poubelle/ supprimer tout ce qu'il y a dedans) ce message 666...  le plus vite possible
Je prie pour vous
Je vous recouvre en attendant du Très Précieux sang de Jésus


Bonjour Père Nathan,

Vous ne pouvez pas vous empêcher de venir me chercher des poux dans la tête !...
Hier, vous disiez que vous ne répondriez plus à mes messages, et aujourd'hui, vous m'attaquez indirectement, en dénigrant un ouvrage que je présente et que vous n'avez lu...
On croit rêver ! vous n'avez, semble t-il, pas été assez persécuté par toute la hiérarchie de l'Eglise de France, il vous faut en plus vous auto-proclamer grand inquisiteur pour venir me marcher sur les pieds...  

Tout d'abord votre message au sujet du message 666 est d'un ridicule !... Vraiment vous me désespérez !...
Le Nombre 666 n'a jamais rien eu de mauvais en lui-même, ce que vous annoncez ressemble à de la superstition, où alors, il vous faudra très rapidement écrire au Pape François en lui exprimant vos inquiétudes... et en lui expliquant votre théorie hautement théologique sur le nombre 666, en lui proposant par exemple de publier un décret par lequel il ordonnera à tous les baptisés et à tous les prêtres du monde entier, de déchirer, d'arracher, de brûler ou tout au moins de ne plus lire, le contenus des pages 666 de toutes les bibles du monde entier...

Ensuite, je suis vraiment navré quand je vous lis !...
Vous vous permettez de dénigrer, comme Helen, un livre que vous n'avez pas lu parce qu'il traite de l'affaire de Rennes-le-Château, affaire à la quelle vous n'aviez strictement rien compris...

Je me contre-fiche de vos avis négatifs sur le sujet parce que vous ne connaissez rien à cette affaire...
Vous croyez la connaître, mais je vous certifie que vous n'y connaissez strictement rien !...

Par contre vous aussi allez être jugé plus sévèrement lorsque vous vous permettez publiquement d'apposer un 666 infamant sur la lecture de cet ouvrage...
Vous seriez donc le nouvel grand inquisiteur qui jugez et brûlez sans connaître...
 
Mais je vous en remercie car cela me permet ainsi de vous répondre, et comme disait je ne sais plus qui :
"Parlez de ce livre en bien ou en mal, mais surtout parlez-en !...

Vous êtes aujourd'hui notre meilleure publicité car un peu de polémique ne nuit à personne, bien au contraire...  

Je vais mettre quelques extraits choisis de cet ouvrage qui parle de l'Eglise comme peu de gens sont aujourd'hui capables de le faire...

Cette affaire est un grand mystère de l'Eglise lié à notre période de la Fin des Temps, et à la mission divine de la France... Et beaucoup de papes, cardinaux, prêtres, religieux et congrégations des 18° et 19° siècles, tels les Jésuites, Lazaristes, Capucins, Saint-Sulpiciens, les congrégations de Sacré-Coeur ont été liés de près ou de loin à cette mystérieuse affaire de la Haute Vallée de l'Aude, et plus particulièrement les membres de l'Aa sacerdotale...

- AA - Assemblées d'Amis (les deux A mis ensemble) : Présente dans de nombreuses villes de France au XIXème, on ne trouva des archives sur ces sociétés secrètes qu'à Toulouse. A l'origine, il s'agissait de sociétés fondées sur le secret et prônant le perfectionnement spirituel. Après 1789, ces sociétés secrètes mènent l'opposition à la Constitution civile du clergé. Ces dernières entrent ouvertement en lutte contre Napoléon suite au sac de Rome et à l'arrestation du Pape. A Toulouse la société de l'Aa est menée par le Chanoine Maurice Garrigou et le Père Marie-Antoine Clergue ofm Capucin, le Saint de Toulouse, et elle s'associera avec les Chevaliers de la foi...

Ces mystérieuses Aa ont vu le jour à l'époque de l'existence de la Compagnie du Saint Sacrement...

- Saint Vincent de Paul et la Compagnie du Saint Sacrement -

Dans un de ses ouvrages, Gérard de Sède annonçait que Saint Vincent de Paul, l’Abbé Ollier, curé de Saint-Sulpice, et Mgr Nicolas Pavillon, Evêque d’Alet dirigeaient la Compagnie du Saint-Sacrement de l’Autel. L’auteur émettait aussi l’hypothèse que les archives de la Compagnie auraient pu être cachées dans les souterrains qui conduisent à la crypte du "Tombeau des Seigneurs de Rennes" sous l’Eglise Sainte Marie-Madeleine de Rennes-le-Château. Personnellement, je ne crois à cette hypothèse et je pense plutôt à d’autres archives qui auraient pu être cachées en ce lieu durant la Terreur Révolutionnaire, à savoir les archives et trésor sacré de l'ancienne Evêché d'Alet, ainsi que les économies de l'archevêque de Narbonne, Mgr Richard Dillon ; du dernier Evêque d'Alet, Mgr de La Cropte de Chanterac, et de nombreux prêtres de l'Evêché d'Alet. Il furent 8000 prêtres et religieux obligés de s'exiler en Espagne pour une période qui dura 10 ans. Beaucoup moururent en exil, dont les deux Evêques cités plus haut...    

L’Abbé Henri Boudet, ancien curé de Rennes-les-Bains (Aude), dans son livre à clef « La Vraie Langue Celtique et Le Cromleck de Rennes-les-Bains » paru en 1886, nous parle aux pages 276 et 277, du sanctuaire de Notre Dame de Marseille qui était gardé par les enfants de Saint Vincent de Paul (les Lazaristes), le saint dont le cœur appartenait aux orphelins et aux malheureux, et sous la direction de ces pieux et savants missionnaires, dignes héritiers des vertus et de la charité de leur bienheureux fondateur. Ce temple privilégié a vu une foule considérable, s'agenouiller et prier dans l’enceinte sacrée après avoir gravi en procession et en entonnant des cantiques, la rampe pavée bordée d'arbres qui porte le nom de « Voie Sacrée », et qui conduit l’humble pèlerin pénitent  au pied de notre Dame de Marceille en son sanctuaire.  

Nous découvrirons aussi prochainement le rôle joué par Saint Vincent de Paul dans les mystères spirituels de la Haute vallée de l’Aude.

Nous comprendrons enfin la raison pour laquelle un des proches de Monsieur Vincent qui participait aux conférences du mardi, à Paris, Monsieur Nicolas Pavillon, y fut nommé Evêque sur son conseil au siège épiscopal d’Alet, et ne voulu plus jamais le quitter malgré que son cher diocèse était catalogué d’Evêché crotté du haut des vanité mondaines parisiennes, certainement du fait de la rudesse de ses escarpements au pied des Pyrénées. C’est pour le même immense mystère d’Eglise, que l’Abbé Bérenger Saunière refusa toute promotion et tout éloignement de sa chère colline, légèrement envoutée, il est vrai par la fièvre de l'Or. Tout l'Or qui est caché en ces lieux est destiné au relèvement de la France et au retour des rois...  

Avant cela, je vous propose de jeter un regard sur cette société catholique dont le secret était l’âme.  

La Compagnie du Saint-Sacrement de l’Autel était une Association Catholique, de piété, de zèle et de bienveillance, fondée à Paris par le Duc Henri de Ventadour, le Père Philippe d’Angoumois (Capucin) et l’Abbé de Grignan, futur Evêque d’Uzès. L’objet principal de la Compagnie était de dresser son intention et de former ses actions soit en commun, soit en particulier, chacun selon son pouvoir et sa condition pour la plus grande gloire de Dieu, et plus spécialement pour rendre un singulier hommage, culte et révérence à la Sainte Eucharistie. Elle fut établie à Paris par permission du Roi Louis XIII, au mois de mars 1630. Elle fut entourée de mystère au moins au début de son existence car elle ne voulait pas être connue au dehors (selon le principe de Charité prescrit par Jésus : « que tu main gauche ignore ce que fait ta main droite ») et elle prescrivait à tous les membres, le secret de son existence.

En 1653, Vincent de Paul en dit grand bien dans une lettre à Lambert aux Couteaux.

L’idéal que recherchait la Compagnie était de nature à séduire tous les hommes qui se sentaient un cœur d’apôtre, et les personnalités les plus en vue du clergé séculier, de la magistrature et de l’armée vinrent à elle. Contentons-nous de signaler … Saint Vincent de Paul, le Père de Condren, Monsieur Olier, Alain de Solminihac, Abelly, Perrochel, François Fouquet, Bossuet, Louis de Chaudenier, Pierre de Bérulle, Hubert de Charpentier (Betharram !), etc.

La Compagnie étendait son action aussi loin que la piété et la charité peuvent s’étendre. Aucun besoin, tant de l’âme que du corps ne laissait indifférent. Elle s’occupe des pauvres, des mendiants, des malades, des prisonniers, des galériens, des esclaves de Barbarie, des condamnés à mort, de filles débauchées, des apprentis, des écoles, etc.

Quand elle ne prend pas elle-même l’initiative, elle prête son appui pécuniaire et moral.

Louis XIII, Anne d’Autriche, Richelieu et le Nonce Bagni donnèrent à cette Compagnie du Saint Sacrement des marques de bienveillance. Par contre, Jean-François de Gond, archevêque de Paris se montra toujours défiant, et refusa son approbation. Quant à Mazarin, ce ne fut pas seulement froideur mais haine et hostilité ! Une Compagnie puissante qui agissait dans le secret devait naturellement lui porter ombrage en ne pouvant être qu’une opposition permanente et dangereuse à son action et à son pouvoir politique. Il mit en jeu tous les moyens dont il disposait pour la discréditer et la détruire. Ainsi, le zèle exagéré de plusieurs confrères et quelques fâcheux incidents furent exploités contre elle, avec succès ! Elle survécut de cinq ans seulement au redoutable ministre, mais impuissante et moribonde… l’année 1666, marquée d’un coup de griffe vengeur ( 666 : le diabolos ! selon le père Nathan), vit sa fin !

Entre 1694 et 1695, le Comte d’Argenson publia « Les Annales de la Compagnie du Saint Sacrement » pour intéresser Monseigneur de Noailles, Archevêque de Paris, à la société dissoute injustement, dans l’espoir qu’il contribuerait à sa reconstitution, mais il écrit en « apologiste » ! Il y fait la part trop belle à la Compagnie, en lui attribuant des Œuvres qui ne lui revenaient pas, ou qui ne lui revenaient seulement qu’en partie.

Lorsque ces « Annales » parurent en 1990 (seulement !) on fut frappé du singulier parallélisme qui existait entre les récits du Comte d’Argenson et ceux d’Abelly. Certains, plus ou moins bien intentionnés ou tout simplement mal-informés, en tirèrent des conclusions défigurant l’Histoire. Pierre Coste a rétabli la vérité dans le « Bulletin de la Littérature Ecclésiastique » de décembre 1907, et il affirme, preuves à l’appui, que l’activité de la Compagnie du Saint Sacrement dans le domaine de la Charité, n’enlève rien à celle de Saint Vincent de Paul, telle que Abelly nous l’a faite connaître.

A la fondation de la Compagnie du Saint Sacrement, en 1630, quelques unes des grandes fondations de Saint Vincent de Paul existaient déjà (1617, 1625, 1628) et les Œuvres qui suivront, seront le développement et en quelque sorte l’épanouissement des premières, dont elles découlent. Si Saint Vincent de Paul apportait beaucoup à la Compagnie du Saint Sacrement, il était sûr de trouver en elle, un soutien logistique et un appui pécuniaire, moral et spirituel des plus utiles pour le développement de ses fondations : Lazaristes, Filles de la Charité, Enfants Trouvés, etc.

Si l’on prend les actes de la Compagnie du Saint Sacrement tels qu’ils sont ; si on les débarrasse de tout ce que des affirmations sans fondement et des raisonnements fautifs y sont rajoutés, Saint Vincent de Paul ne sort nullement amoindri ! et demeure toujours au premier rang des hommes qui méritent reconnaissance et admiration.

Si le voile placé devant ses Œuvres par son humilité venait à tomber, loin d’être diminué, Saint Vincent de Paul s’en trouverait grandi.

UdP en JMJ

123456gg
Hosanna au plus haut des cieux!

Masculin Messages : 463
Inscription : 24/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le moment du don de l'âme. Maria Valtorta.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum