Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX



Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum. Notre mail : moderateurlepeupledelapaix@yahoo.com

Lutter contre le péché d'impureté (péchés sexuels) - Sponsalité...

Page 25 sur 25 Précédent  1 ... 14 ... 23, 24, 25

Aller en bas

Re: Lutter contre le péché d'impureté (péchés sexuels) - Sponsalité...

Message par nine le Ven 16 Nov 2018 - 17:38

@Père Nathan a écrit:Oui, le cinquième Sceau de l’Apocalypse peut s’ouvrir, les temps sont terminés. L’histoire va continuer, nous l’avons déjà bien dit, ce n’est pas la Fin du monde. Mais les temps n’ont plus du tout la même signification. "

Nous attendons cette ouverture avec un grand désir ! Je dis nous car plusieurs personnes autour de moi l'espèrent aussi. J'espère qu'il en est de même pour vous. 


Comme au cénacle, prions avec la Sainte Vierge Marie
pour la seconde Pentecôte.
Amen !

nine
nine
nine
Avec Sainte Therese de l'Enfant Jésus

Féminin Messages : 151
Inscription : 13/09/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutter contre le péché d'impureté (péchés sexuels) - Sponsalité...

Message par Isabelle-Marie le Dim 2 Déc 2018 - 12:23

Témoignage du Père Dimitri Smirnov, président de la commission famille du Patriarcat de Moscou :

cette civilisation anti-chrétienne dans laquelle nous vivons a forcément une influence, souvent bien négative
 

Mariage, Eucharistie, contraception

La communion au Corps et au Sang du Christ raffermit l’union des époux. Quel lien y a t- il entre le sacrement du mariage et celui de l’Eucharistie ?

Comme la circulation du sang dans l’organisme de quelqu’un nous dit qu’il est vivant, la vie n’est pas seulement biologique mais aussi spirituelle. Et la fréquentation constante du Sacrement témoigne que telle personne a une vie spirituelle. Comme l’a dit un saint russe il y a cent ans, celui qui n’a pas le zèle de communier n’aime pas Jésus-Christ. Quand les gens s’aiment, ils cherchent à s’unir, dans le mariage, dans l’amitié, dans une affaire en commun, etc. Il existe dans le monde toutes sortes de formes de christianisme auquel on a arraché quelque chose. Par exemple dans le protestantisme, ils ont rejeté la Mère de Dieu, l’Icône, l’Eglise, et même un objet si magnifique que la parole de Dieu, ils l’ont réduite… Si bien que même la musique en a pris un coup ! Enfin c’est mon avis…

À l’exception de Bach, peut-être ?

Mais Bach, c’est une musique considérée comme chrétienne, c’est encore un terreau de christianisme. Ce n’est pas un hasard si après Bach il n’y a pas eu de Bach, c’est la mort de la perception… Il faut donc être prudent à cet égard. Dieu nous a donné les sacrements pour notre vie… Pendant que nous sommes en vie, nous sommes pécheurs et nous avons donc sans cesse besoin de régénération. C’est comme une dialyse. L’homme malade a besoin d’un renouvellement constant, sinon il s’empoisonne lui-même. C’est la même chose. Si l’homme vivait au paradis, il n’en aurait pas besoin puisqu’il serait en communion constante et totale avec Dieu.
 
Il y a quelque chose de frappant aujourd’hui : l’Eucharistie est moins vue comme un don que comme un droit. L’esprit de la société de consommation instille cette approche dans les esprits de manière très forte. Peut-on s’approprier le Corps et le Sang du Christ ? Comment réagissez-vous à cela ?

J’essaie d’éclairer le peuple, mais j’ose le dire, cette civilisation anti-chrétienne dans laquelle nous vivons a forcément une influence, souvent bien négative. Je n’y vois pas grand-chose de positif. Les gens pourront certainement comprendre mon approche sévère. Pourtant, quand le prêtre dit à quelqu’un qu’il vaut mieux ne pas communier, il peut arriver que la personne s’indigne ; c’est somme toute une réaction naïve. Qui m’étonnera toujours. (…)

S’agissant de l’amour entre les époux, connaissez-vous l’encyclique Humanæ Vitæ ?

Oui. Les sujets qu’elle aborde m’intéressent, mais je n’ai pas pris véritablement le temps de la lire.

Y a-t-il une doctrine relative à la contraception que vous conseillez aux chrétiens puisque cette question est quand liée au problème de l’avortement ?

Si l’on mène une vie chrétienne normale, enracinée dans l’Evangile, alors on sait respecter des périodes d’abstinence, c’est-à-dire sans recourir à la contraception. On comprend bien que les tentations viennent, diverses et variées, mais on peut les surmonter avec l’aide de Dieu. De même qu’il faut savoir s’abstenir sur d’autres plans. L’Apôtre saint Paul dit qu’il ne faut pas céder à la concupiscence de la chair.

Avec la contraception, les femmes oublient qu’elles ont un cycle ; et un certain nombre d’entre elles qui désirent avoir un enfant en s’approchant de la quarantaine, découvrant les richesses de leur féminité, font la triste expérience que leur corps n’est plus très fécond, en tous cas moins qu’avant… La déconnexion de la psychologie avec les lois du corps est à l’origine de beaucoup de souffrances chez les femmes. Autre exemple de déconnexion aux lourdes conséquences : la grossesse sans désir d’enfant. Terrible distorsion intérieure qui conduit certaines femmes à choisir l’avortement lorsqu’elles se découvrent enceintes… Imaginons, que d’un côté, certaines pleurent de ne pouvoir avoir d’enfant, et de l’autre, certaines connaissent l’angoisse d’être mère. Le drame c’est que dans tous les cas, c’est le plus faible qui trinque, celui a le moins sa voix au chapitre : la femme à qui l’on n’a jamais dit que la pilule lui retranche une part de sa féminité et l’enfant, assassiné dans le sanctuaire de la vie…

Oui, j’ai connu des femmes dans ces tristes situations…


https://www.lesalonbeige.fr/cette-civilisation-anti-chretienne-dans-laquelle-nous-vivons-a-forcement-une-influence/
Isabelle-Marie
Isabelle-Marie
MEDIATRICE
MEDIATRICE

Féminin Messages : 3756
Localisation : France
Inscription : 15/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutter contre le péché d'impureté (péchés sexuels) - Sponsalité...

Message par Isabelle-Marie le Sam 15 Déc 2018 - 1:52

"Si je reçois mon épouse dans l’exercice admirable de la matière du Sacrement de Mariage dans l’au-delà de l’Unité des deux dans l’Unité sponsale, alors à ce moment-là je rentre dans ce vol libre vers les Noces de l’Agneau.

Oui, le cinquième Sceau de l’Apocalypse peut s’ouvrir, les temps sont terminés. L’histoire va continuer, nous l’avons déjà bien dit, ce n’est pas la Fin du monde. Mais les temps n’ont plus du tout la même signification. "

http://catholiquesdu.free.fr/2016/EntretiensDuPereNathan/18SteHildegardeSponsaliteViriditeMemoire.pdf

Isabelle-Marie
Isabelle-Marie
MEDIATRICE
MEDIATRICE

Féminin Messages : 3756
Localisation : France
Inscription : 15/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutter contre le péché d'impureté (péchés sexuels) - Sponsalité...

Message par Jeannedelamontagne le Sam 15 Déc 2018 - 10:43

@Isabelle-Marie a écrit:"Si je reçois mon épouse dans l’exercice admirable de la matière du Sacrement de Mariage dans l’au-delà de l’Unité des deux dans l’Unité sponsale, alors à ce moment-là je rentre dans ce vol libre vers les Noces de l’Agneau.

Oui, le cinquième Sceau de l’Apocalypse peut s’ouvrir, les temps sont terminés. L’histoire va continuer, nous l’avons déjà bien dit, ce n’est pas la Fin du monde. Mais les temps n’ont plus du tout la même signification. "

http://catholiquesdu.free.fr/2016/EntretiensDuPereNathan/18SteHildegardeSponsaliteViriditeMemoire.pdf


Merci, Isabelle-Marie pour ce rappel!

Que tous ceux qui ont la joie d'avoir reçu le sacrement de mariage s'exercessent pour rentrer dans ce vol inouï vers les Noces de l’Agneau!

Et que ceux q'ui ne l'ont pas reçu encore auront la grâce de recevoir le sacrement de mariage: Quelle joie!




Et ceux qui ne recevront pas le sacrement de mariage, s'y plongent en vivant du fruit de ce grand sacrement!

http://catholiquedu.free.fr/2014/Fruits.pdf

A partir de page 49

Jeannedelamontagne
Avec Saint Thomas d'Aquin

Féminin Messages : 364
Age : 53
Localisation : Pyrenées
Inscription : 05/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutter contre le péché d'impureté (péchés sexuels) - Sponsalité...

Message par Isabelle-Marie le Dim 30 Déc 2018 - 16:24




Source [Cahiers libres] Une époque prise en étau entre hypersexualisation et  "balancetonporc"

La chasteté est l’objet de beaucoup de malentendus actuellement. Voilà une vertu qui, en ces temps d’hypersexualisation, suscite pas mal de remarques ironiques, voire égrillardes. Bien sûr, nous vivons à l’ère de  "metoo" et "balancetonporc", et les propos déplacés et autres conduites « inappropriées » n’ont qu’à bien se tenir ! Peut-être que les hommes devront bientôt prendre le métro avec les mains en l’air, en gage d’intentions pacifiques envers les passagères du beau sexe, et de preuve de non-agression. Mais de là à faire l’éloge de la chasteté ! On imagine difficilement Libération chanter ses louanges ! On veut bien que les hommes se conduisent convenablement avec les dames, mais pas au point de devenir chastes !

Les clichés ont la vie dure

C’est ici que se greffe le malentendu relatif à cette notion. Car la chasteté n’est ni la continence, ni l’abstention sexuelle. On peut être chaste et marié. Cette vertu est faite de délicatesse et de retenue envers le prochain. La chasteté n’est pas intrusive, ni manipulatrice. Elle respecte l’homme ou la femme avec qui elle traite.

Cependant, malgré notre obsession des « harcellements » en tout genre, elle a peu de chance de devenir à la mode, même si elle hérisse  moins nos mentalités que sa consoeur, la vertu de pureté. Pourtant, la chasteté possède tous les atouts pour plaire aux nouveaux Savonarole progressistes, qui découvrent subitement que les pulsions ne sont pas toutes innocentes. Mais les clichés ont la vie dure.  Pas plus que la pureté, la chasteté n’a vocation à devenir une vertu spécialement à l’honneur… Peut-être que le libéralisme-libertarisme subodore en elle une retenue qui pourrait s’avérer préjudiciable au plein épanouissement de la pulsion acheteuse…

La chasteté, une école de discernement de l’invisible

Notre époque a souvent le mot de « respect » à la bouche. Mais sait-elle de quoi elle parle en l’employant ? Il ne suffit pas de s’abstenir de  commettre des incivilités ou de proférer des injures, pour respecter l’autre. Accueillir le mystère de l’altérité de mon prochain, et l’accueillir positivement,  constitue déjà une marque de chasteté. Celle-ci représente en effet une vertu qui discerne et devine Dieu en tout être humain. La chasteté est une vertu qui, au-delà des apparences, et dans les apparences, entrevoit l’invisible. Loin de mépriser la matière, la chasteté la comprend au contraire comme l’épiphanie de l’être, de la transcendance et de la sainteté.

La chasteté discerne intuitivement la dimension transcendante de notre prochain. C’est pourquoi elle ne s’en approche qu’avec une infinie délicatesse. La chasteté craint d’offenser cette dimension divine de l’être humain par un regard impudique ou des pensées déplacées. Cette vertu devine en chaque homme ou femme un fils ou une fille de Dieu.

Jésus le seul chaste

La postmodernité fait également grand honneur à l’idée d’égalité. Cette aspiration  reste néanmoins un voeu pieux la plupart du temps. Seule la chasteté est capable de traiter tous les hommes sur un pied d’égalité. Comme toutes les vertus, elle est un habitus, une habitude, un bon réflexe issu d’un entraînement moral et priant. La chasteté ne fait pas de différence entre les personnes. Elle regarde avec un égal respect une prostituée et un notable.

Ici aussi, Jésus est notre maître à tous, lui à qui les pharisiens disaient: «Maître, nous savons que tu es franc et que tu enseignes la voie de Dieu avec franchise, sans te préoccuper de qui que ce soit, car tu ne regardes pas au rang des personnes.».Beau compliment sorti de la bouche de ses contradicteurs ! Jésus a regardé avec le même respect les publicains, les pécheurs, que les maîtres de la Loi en Israël. Aucune trace chez lui d’un regard hautain, ironique, ou de mépris.

Le contraire de la chasteté, c’est en effet le mépris inconscient. Ou bien le sourd désir de prendre l’autre, terme affreux qui désigne le désir sexuel captatif, par lequel l’homme ravale son prochain au simple rang d’instrument de plaisir et d’orgueil.

Un fruit du don de crainte

La  vertu de chasteté, fruit du don de crainte, nous fait approcher notre semblable avec le respect qui est dû aux choses saintes, ou plutôt aux personnes saintes. La chasteté pressent en effet que nous sommes tous saints, sinon actuellement, du moins en puissance. Rien d’étonnant dès lors à ce que nous demandions à notre Mère très sainte de nous conformer à elle sous le rapport de cette vertu. Avec le concours de l’Esprit Saint.

« Elle me regarda comme une personne » dit Bernadette à propos de Marie, lors de sa première apparition à Lourdes. Chasteté de la Mère de Dieu ! La Reine des cieux mendie l’attention de la bergère méprisée ! Accueillir l’autre chastement, cela consiste à reconnaître en lui le signe divin que son Créateur et Sauveur a déposé en lui. Tel Moïse au Sinaï, qui se déchaussa en présence du Saint, l’homme chaste abandonne  son regard prédateur afin de recevoir du Très-Haut l’enseignement de la crainte révérencieuse dû aux créatures créées à Son l’image et ressemblance, afin de recevoir de l’Esprit Saint le respect dû aux fils et filles de Dieu. Par le regard chaste que je jette sur lui, je reconnais la transcendance de mon frère et de ma soeur en Christ.

Nulle n’est plus habilitée à nous enseigner cette vertu que celle qui est la mère de l’Image parfaite du Dieu invisible, celle qui voit chacun de nous à la lumière divine de son Fils.

Jean-Michel Castaing

Retrouvez d'autres informations sur ce sujet via le lien suivant :

http://cahierslibres.fr/2018/03/chastete-nest-lon-croit/


http://www.libertepolitique.com/Actualite/Decryptage/La-chastete-n-est-pas-ce-que-l-on-croit
Isabelle-Marie
Isabelle-Marie
MEDIATRICE
MEDIATRICE

Féminin Messages : 3756
Localisation : France
Inscription : 15/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutter contre le péché d'impureté (péchés sexuels) - Sponsalité...

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 25 sur 25 Précédent  1 ... 14 ... 23, 24, 25

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum