Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX



Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum.

Corée du Nord menace l'Amérique d'une frappe nucléaire "à tout moment"

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Corée du Nord menace l'Amérique d'une frappe nucléaire "à tout moment"

Message par Gilles le Lun 4 Avr 2016 - 16:58

lundi 4 avril 2016


La Corée du Nord menace l'Amérique d'une frappe nucléaire "à tout moment"

La plus haute instance militaire de Corée du Nord a accusé lundi des "forces hostiles" emmenées par Washington de soumettre le pays au même type de sièges que ceux endurés par Leningrad pendant la Seconde guerre mondiale ou Cuba pendant la crise des missiles.

La Corée du Nord a accusé Washington de lui faire subir un siège tel celui de Leningrad durant la Seconde guerre mondiale. Dans un communiqué publié par l'agence officielle KCNA, un porte-parole de la puissante Commission de défense nationale (CDN) dit également que les dernières résolutions imposées à Pyongyang par l'ONU sont "anachroniques et suicidaires", et susceptibles de provoquer une frappe nucléaire sur le continent américain.

Le Conseil de sécurité de l'ONU a adopté début mars l'arsenal de sanctions les plus lourdes jamais infligées à la Corée du Nord en réaction à son quatrième essai nucléaire du 6 janvier, suivi le 7 février par un tir de fusée considéré largement comme un essai de missile balistique déguisé.


"Une frappe nucléaire contre le continent américain"

Ces sanctions sont l'oeuvre "des forces américaines et d'autres forces hostiles" déterminées à attaquer la Corée du Nord "en masse pour l'avaler", a affirmé le porte-parole de la CDN. "Le blocus de Leningrad qui a semé la terreur dans le coeur des gens et la crise caribéenne de la Guerre froide peuvent à peine souffrir la comparaison avec la situation".

Mais loin de saper le moral de Pyongyang, cette campagne ne fera que renforcer sa détermination, ajoute la CDN. Washington est en train de provoquer une crise qui pourrait conduire le Nord à "mener en représailles une frappe nucléaire contre le continent américain à tout moment", déclare-t-elle également.

La répétition générale de l'invasion de son territoire

Depuis des semaines, le Nord ne cesse de menacer les Etats-Unis et la Corée du Sud de frappes nucléaires ou conventionnelles. Les tensions ont redoublé du fait des manoeuvres annuelles conjointes entre les Etats-Unis et la Corée du Sud, considérées par Pyongyang comme la répétition générale de l'invasion de son territoire.

La Corée du Nord a également revendiqué une série de percées dans son programme d'armements nucléaires à longue portée. La plupart des spécialistes estiment toutefois qu'elle est encore à des années de pouvoir frapper le continent américain.


Pendant ce temps, Séoul mène des exercices à munitions réelles près de la frontière avec le Nord

La Corée du Sud a mené lundi des exercices à grande échelle de tirs à munitions réelles en mer du Japon, où la Corée du Nord a procédé à une série de tirs de missiles sous la supervision du numéro un Kim Jong-Un. Ces exercices, au cours desquels ont été utilisés des obusiers autopropulsés K-9 et des lance-roquettes multiples de 130 mm, se sont déroulés dans la ville côtière de Goseong, frontalière de la Corée du Nord. Le but de la manœuvre est de répéter "le scénario d'une provocation maritime nord-coréenne", a déclaré à la presse le porte-parole du ministère sud-coréen de la Défense Moon Sang-Gyun.

Ces exercices surviennent alors que les tensions se sont considérablement aggravées sur la péninsule, après le quatrième essai nucléaire nord-coréen du 6 janvier, suivi le 7 février par un tir de fusée largement considéré comme un essai de missile balistique déguisé. Au cours du mois écoulé, Kim Jong-Un a supervisé personnellement plusieurs tirs de missiles ou de roquettes en mer du Japon, également appelée mer Orientale, y compris les premiers lancements en deux ans de missiles balistiques à moyenne portée.

RTL info


avatar
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 24031
Age : 62
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Corée du Nord menace l'Amérique d'une frappe nucléaire "à tout moment"

Message par Gilles le Mar 5 Avr 2016 - 19:00

mardi 5 avril 2016


Après Washington, la Corée du Nord menace de bombarder Séoul

La Corée du Nord a diffusé une nouvelle vidéo de propagande, menaçant la capitale de son voisin sudiste de tirs de roquettes. Une précédente vidéo imaginait une attaque nucléaire contre Washington...

Vidéo : http://bcove.me/86f4lyg5

La République démocratique populaire de Corée dispose de redoutables pirates informatiques, mais de piètres concepteurs de vidéos. Avec des effets spéciaux grossiers, sur fond de musique martiale et de choeurs de l'armée, un clip de propagande nord-coréen a été diffusé lundi par le site DPRK Today sur sa chaîne YouTube, dépeignant un bombardement fictif de Séoul.


La vidéo, intitulée «En cas d'absence de réponse à l'ultimatum», montre des lance-roquettes BM-21 Grad, de conception soviétique, tirer du côté nord-coréen sur la Maison Bleue, le siège de la présidence sud-coréenne. Elle se conclut par cet avertissement: «Tout sera réduit en cendres». La piètre qualité de la vidéo a provoqué la risée des inernautes sud-coréens et américains.

Washington en flammes

Dix jours auparavant, une autre vidéo montrait dans le même style ampoulé une attaque nucléaire nord-coréenne sur Washington. Le clip débutait avec des images d'archives de la guerre de Corée, qui s'est tenue de 1950 à 1953. La propagande nord-coréenne y affirme que le conflit a été déclenché par les «traîtres» sudistes, et s'est soldé par une victoire.

Vidéo : http://bcove.me/k4h3h2zy

En réalité, la guerre fut provoquée par Kim Il-Sung, fondateur de la Corée du Nord et protégé de Staline, qui souhaitait réunifier sous son autorité la péninsule coréenne, divisée entre le Nord communiste et le Sud pro-américain, depuis la défaite du Japon en 1945, à la fin de la Seconde guerre mondiale.

Soutenu par l'Union soviétique et la Chine voisine, le Nord a été mis en échec par une intervention onusienne sous commandement américain. Après trois ans de combats sanglants, et des centaines de milliers de morts, la frontière entre les deux pays est demeurée inchangée. Malgré l'armistice signé par les belligérants, l'état de guerre est toujours officiellement en vigueur entre les deux voisins coréens. Près de 30.000 soldats américains sont déployés en Corée du Sud, pour protéger le pays d'une attaque nord-coréenne.

«Comme le siège de Léningrad»

Les tensions montent entre la Corée du Nord et ses voisins, après le quatrième essai nucléaire nord-coréen du 6 janvier, suivi le 7 février par un tir de fusée, qui pourrait constituer un essai de missile balistique déguisé. En représailles, les Etats-Unis et la Corée du Sud ont organisé des manoeuvres militaires conjointes. Washington, Séoul et Tokyo ont également introduit à l'ONU de nouvelles sanctions économiques contre Pyongyang.

Pour disposer d'une monnaie d'échange, les autorités nord-coréennes ont mis la main sur un étudiant américain de 21 ans, Otto Warmbier, arrêté alors qu'il effectuait un séjour touristique à Pyongyang. Accusé d'avoir voulu dérober une affiche de propagande en souvenir, il a été forcé de confesser son crime en public, dans la pure tradition d'autocritique communiste, et condamné aux travaux forcés. Il sera certainement l'objet de négociations secrètes pour obtenir sa libération en échange d'un adoucissement des sanctions sur la Corée du Nord.

Malgré l'arrivée au pouvoir à Pyongyang du jeune Kim Jong-Un en 2011, fils et petit-fils des précédents dictateurs, et formé en Suisse, qui avait fait espérer un assouplissement du régime, la Corée du Nord n'a pas renoncé à sa stratégie de provocations calculées à l'égard de ses voisins.

Lundi dernier, jour de la diffusion de la nouvelle vidéo de propagande des frappes fictives sur Séoul, la Comission de défense nationale, la plus haute instance militaire nord-coréenne, a affirmé que les «forces américaines et autres forces hostiles» reproduisaient le «siège de Léningrad» sur la Corée du Nord. Redevenue Saint-Pétersbourg après 1991, la ville soviétique avait subi un blocus implacable de la part des Allemands pendant la Seconde guerre mondiale. «Le blocus de Léningrad qui a semé la terreur dans le cœur des gens (...) et la crise caribéenne de la Guerre froide peuvent à peine souffrir la comparaison avec la situation», a déclaré l'instance militaire nord-coréenne.

Le blocus de Léningrad et la crise de Cuba: en dépit de la chute du Mur de Berlin, les militaires nord-coréens restent fidèles à leurs exemples soviétiques.

Le Figaro


  Pouce bas

avatar
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 24031
Age : 62
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Corée du Nord menace l'Amérique d'une frappe nucléaire "à tout moment"

Message par Gilles le Mar 5 Avr 2016 - 21:38

avatar
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 24031
Age : 62
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Corée du Nord menace l'Amérique d'une frappe nucléaire "à tout moment"

Message par Gilles le Mer 6 Avr 2016 - 4:38

5 avril 2016


La Chine impose des sanctions commerciales contre la Corée du Nord      Bravo   Super Thumbsup

Pékin a annoncé mardi des restrictions commerciales à l'encontre de Pyongyang concernant des matières premières. La Chine met en œuvre les sanctions décidées par le Conseil de sécurité de l'ONU après un essai nucléaire et un tir de fusée menés par Pyongyang.


La Chine, seule allié de la Corée du Nord, va-t-elle le rester longtemps ? Pékin a annoncé mardi 5 avril qu'elle interdira désormais les importations de charbon, de terres rares et de plusieurs autres matières premières en provenance de Corée du Nord a annoncé le ministère chinois du Commerce.

La Corée du Nord est très dépendante de son voisin économique. Elle a exporté environ 20 millions de tonnes de charbon., soit une hausse de 27% sur un an vers la Chine en 2015. La Corée du Nord est le troisième plus gros fournisseur derrière l'Australie et l'Indonésie, rappelle Reuters. En outre, Pékin bloquera les ventes à Pyongyang de kérosène et dérivés d'hydrocarbures.

Entente avec les États-Unis

La Chine et les Etats-Unis s'étaient entendus fin février pour donner une réponse "ferme et unie" à la Corée du Nord, suite à l'essai nucléaire de la Corée du Nord en janvier et ses tirs de fusée et de missiles. Le 21 mars, la Chine se disait "très préoccupée par la situation de la Péninsule coréenne. Nous espérons que la RPDC s'abstiendra d'entreprendre des actions qui violent les résolutions de l'ONU", comme le rapporte l'Agence Chine nouvelle.

Mais, comme l'expliquait le New York Times, la politique de la Chine par rapport à la Corée du Nord est en train de changer. Le journal rappelle que Kim Jong-un ne s'est pas rendu à Pékin depuis que son père l'a fait en avril 2012, pour demander une assistance économique.

avatar
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 24031
Age : 62
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Corée du Nord menace l'Amérique d'une frappe nucléaire "à tout moment"

Message par Gilles le Mer 6 Avr 2016 - 15:48



La Corée du Nord, seule contre tous ?

Depuis quelques semaines, la Corée du Nord s’attire les foudres de ses voisins suite aux essais nucléaires et tirs d’intimidation. L’un de ses partenaires historiques, la Chine, semble lui tourner le dos au fur et à mesure de la progression du nucléaire en Corée du Nord. Comme si les limites du raisonnable, au sens que la Chine l’entend, avaient été franchies. Tour d’horizon des relations de la Corée du Nord et de ses voisins...

Suite de l'article ici : La Corée du Nord, seule contre tous ?


avatar
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 24031
Age : 62
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Corée du Nord menace l'Amérique d'une frappe nucléaire "à tout moment"

Message par Gilles le Mer 6 Avr 2016 - 19:05

Le Documentaire : Envoyé Spécial Voyage en corée du Nord entre défié militaire et parc d'attraction


avatar
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 24031
Age : 62
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Corée du Nord menace l'Amérique d'une frappe nucléaire "à tout moment"

Message par Gilles le Mer 6 Avr 2016 - 23:04

avatar
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 24031
Age : 62
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Corée du Nord menace l'Amérique d'une frappe nucléaire "à tout moment"

Message par Gilles le Jeu 7 Avr 2016 - 15:48



Encore un bluff de ce gros joufflu ?

Après Washington, Séoul menacée : la Corée du Nord a encore frappé - Monde - MYTF1News
avatar
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 24031
Age : 62
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Corée du Nord menace l'Amérique d'une frappe nucléaire "à tout moment"

Message par Gilles le Sam 9 Avr 2016 - 5:39

8 avril 2016


La Corée du Nord dit avoir testé un moteur de missile balistique intercontinental

Pyongyang affirme avoir testé avec succès un moteur de missile balistique intercontinental (ICBM) qui lui assure la capacité d'effectuer une frappe nucléaire sur le continent américain, rapportent samedi les médias officiels nord-coréens.

L'essai a été réalisé sur un site de lancement près de la côte occidentale du pays, selon l'agence de presse officielle KCNA, qui rapporte que le leader nord-coréen Kim Jong-un a supervisé personnellement le test.

Grâce à ce nouveau moteur, la Corée du Nord « peut équiper ses missiles balistiques intercontinentaux d'un nouveau type avec des têtes nucléaires plus puissantes et maintenir à portée de tir tous les bas-fonds remplis de malfaisants de la Terre, y compris la zone continentale des États-Unis », a affirmé le leader nord-coréen, selon KCNA.

La Corée du Nord a procédé à une série de tirs expérimentaux de missiles de courte portée ces dernières semaines, répliquant ainsi, selon les médias officiels de Pyongyang, aux sanctions imposées par les Nations unies à la suite du quatrième essai nucléaire nord-coréen, survenu en janvier.

Les autorités de Pyongyang ont annoncé en mars avoir miniaturisé une tête nucléaire afin d'en équiper un missile balistique et avoir effectué une simulation de rentrée dans l'atmosphère d'un missile de ce type.

Les spécialistes étrangers sont toutefois sceptiques au sujet des nombreuses revendications nord-coréennes du même genre, qui se sont multipliées ces derniers temps. Certains suggèrent que le pouvoir de Pyongyang tente de mettre en valeur ses actions avant le congrès du parti le mois prochain.

Radio-Canada avec Agence France-Presse et Reuters




avatar
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 24031
Age : 62
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Corée du Nord menace l'Amérique d'une frappe nucléaire "à tout moment"

Message par Gilles le Sam 9 Avr 2016 - 17:15

8/04/16
 
La présidente de la Corée du Sud Park Geun-hye © reuters.


"Prostituée", "chien enragé": la Corée du Nord insulte la présidente du Sud

La Corée du Nord a lancé vendredi une nouvelle bordée d'injures personnelles contre la présidente sud-coréenne Park Geun-hye, qualifiée de "femme maléfique" emprunte de bellicisme, Séoul réagissant en dénonçant des "mots vulgaires et inqualifiables".


Cette salve d'insultes émises par la Commission pour la réunification pacifique de la Corée (CRPC) fait suite à un sommet sur le nucléaire présidé la semaine dernière par le président américain Barack Obama, auquel participait Mme Park.


"Crise d'épilepsie d'une maniaque méprisable"

D'après un porte-parole de la CRPC, le comportement de Mme Park pendant ce sommet qui a condamné le développement du programme nucléaire nord-coréen, peut s'assimiler à "une crise d'épilepsie d'une maniaque méprisable cherchant la confrontation".

Tensions aggravées

Les tensions se sont considérablement aggravées sur la péninsule après le quatrième essai nucléaire nord-coréen du 6 janvier, suivi le 7 février par un tir de fusée largement considéré comme un essai de missile balistique déguisé.


Attaques verbales

Les médias officiels nord-coréens ont lancé plusieurs attaques verbales contre la présidente sud-coréenne, souvent grossières et sexistes, lui reprochant sa fermeté en matière nucléaire et son alliance avec les Etats-Unis.

"La pire tête de mule"

Dans son communiqué publié par l'agence officielle KCNA, la CRPC estime que l'insistance de Mme Park pour que Pyongyang abandonne son programme nucléaire prouve que c'est "la pire tête de mule, qui ne sait pas comment marche le monde". "Cette femme maléfique sans pareil a conduit les relations Nord/Sud dans une impasse totale et augmenté les risques de guerre", écrit encore la CRPC, évoquant un comportement de "chien enragé".

Propagande

En début de semaine, un site officiel nord-coréen avait publié une vidéo de propagande montrant de multiples tirs de roquettes contre la présidence sud-coréenne. "Elle ne pourra pas trouver de refuge, pas même aux Etats-Unis", a ajouté le porte-parole de la CRPC.

"Prostituée"

La version en langue coréenne du communiqué -publié aussi en anglais- est encore plus brutale: Mme Park y est qualifiée de "prostituée" de Barack Obama qui a vendu les intérêts de son pays à une force étrangère.


Réaction de Séoul

Séoul a réagi avec force. "Le gouvernement sud-coréen met fermement en garde la Corée du Nord contre toute diffamation du chef de l'Etat, toute utilisation de mots vulgaires et inqualifiables (...) et contre toute menace physique", a déclaré Park Soo-jing, porte-parole adjointe du ministère sud-coréen de l'Unification.


Ligne dure

La présidente sud-coréenne a adopté une ligne très dure vis-à-vis du Nord depuis l'essai nucléaire de janvier, prenant la tête de la campagne pour le durcissement des sanctions et promettant de riposter militairement à toute provocation nord-coréenne directe.

avatar
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 24031
Age : 62
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Corée du Nord menace l'Amérique d'une frappe nucléaire "à tout moment"

Message par Gilles le Sam 9 Avr 2016 - 22:27

avatar
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 24031
Age : 62
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Corée du Nord menace l'Amérique d'une frappe nucléaire "à tout moment"

Message par Gilles le Lun 11 Avr 2016 - 19:51

lundi 11 avril 2016


Corée du Nord : un haut gradé du renseignement fait défection et rejoint le Sud

L'ancien responsable des opérations de surveillance visant la Corée du Sud serait le plus haut gradé militaire à avoir fait défection.

Quitter le pays de Kim Jong-Un pour rejoindre la Corée du Sud n'est pas chose aisée. Particulièrement pour un haut fonctionnaire. Un colonel nord-coréen a pourtant fait défection l'année dernière, selon l'agence de presse sud-coréenne Yonhap.

Le ministère de la Défense sud-coréen ne souhaite pas dévoiler l'identité de cet officier mais affirme qu'il était responsable de l'espionnage des opérations militaires de Séoul au sein du Bureau général de reconnaissance de Pyongyang. Il s'agirait à ce jour du plus haut gradé ayant quitté l'administration nord-coréenne.

On estime à quelques dizaines le nombre de hauts fonctionnaires nord-coréens ayant obtenu l'asile en Corée du Sud. Le plus célèbre d'entre eux était Hwang Jang-Yop, tuteur de Kim Jong-Il et artisan du "juche", une idéologie proche du communisme qui prône l'autosuffisance économique et l'autonomie politique et militaire. L'homme, décédé en 2010, avait rejoint Séoul en 1997, profitant d'un voyage à Pékin pour faire défection.

Au total, près de 30.000 Nord-Coréens ont fui leur pays depuis la fin de la guerre de Corée mais les défections de hauts gradés sont extrêmement rares. L'agence de presse Yonhap voit dans la fuite de ces hauts responsables militaires le signe de l'affaiblissement du leadership de Kim Jong-Un.

L'opposition sud-coréenne reproche, quant à elle, au gouvernement de Séoul, qui se félicite de l'efficacité de ses sanctions contre Pyongyang, une tentative de récupération politique deux jours avant les élections législatives du 13 avril.
avatar
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 24031
Age : 62
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Corée du Nord menace l'Amérique d'une frappe nucléaire "à tout moment"

Message par Gilles le Ven 15 Avr 2016 - 15:01

Mis à jour le 15/04/2016 | 07:34

Une photo de propagande du régime nord-coréen montrant un tir de missile, diffusée le 12 avril 2016. (KCNA / KCNA VIA KNS / AFP)

La Corée du Nord échoue à tirer un missile de moyenne portée, selon les Américains

La nouvelle démonstration de force de la Corée du Nord a fait flop. Pyongyang a échoué, vendredi 15 avril, dans sa tentative de tirer un missile de moyenne portée, de type Musudan, selon les déclarations d'un responsable américain de la Défense. Il s'agit d'un revers pour le régime stalinien de Kim Jong-un après une série d'avancées revendiquées dans les programmes nucléaire et balistique nord-coréens.

L'armée sud-coréenne s'attendait à ce que Pyongyang tente une manœuvre pour le jour anniversaire de la naissance du dictateur fondateur du régime (et grand-père de l'actuel dirigeant), Kim Il-sung (1912-1994) –un jour férié qui est toujours l'occasion, pour le régime, de montrer ses muscles. Et la maîtrise du missile Musudan reste une priorité pour Pyongyang, puisque sa portée serait suffisante pour atteindre les bases américaines de Guam, dans le Pacifique.

Les tensions s'aggravent depuis le début de l'année

Le régime nord-coréen prépare en outre le congrès de son parti au pouvoir, qui sera le premier depuis trente-six ans. De nombreux observateurs estiment que, dans ce contexte, son dirigeant Kim Jong-un tente de mettre en valeur les "réussites" de sa politique. Ainsi, Pyongyang a revendiqué ces derniers mois une série d'avancées dans ses programmes nucléaire et balistique. Des programmes pourtant condamnés par l'ONU et la communauté internationale.

Le climat dans la péninsule coréenne s'est nettement détérioré depuis le début de l'année, après le quatrième essai nucléaire nord-coréen en janvier, suivi en février par le lancement d'une fusée, largement considéré comme un essai déguisé de missile. Les manœuvres annuelles conjointes entre Washington et Séoul ont ajouté à la nervosité au Nord.



avatar
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 24031
Age : 62
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Corée du Nord menace l'Amérique d'une frappe nucléaire "à tout moment"

Message par Gilles le Ven 15 Avr 2016 - 18:57

avatar
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 24031
Age : 62
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Corée du Nord menace l'Amérique d'une frappe nucléaire "à tout moment"

Message par Gilles le Sam 16 Avr 2016 - 16:30



Un animateur américain se moque de la Corée du Nord à la frontière

L'emblématique animateur américain Conan O'Brien a enregistré une partie de son "Late Night Show" à la frontière coréenne. Une capsule humoristique qui se permet d'ailleurs de railler le régime nord-coréen sur ses propres terres. Ou presque.

Conan O'Brien s'est rendu à la frontière démilitarisée pour réaliser l'interview de Steven Yeun, un acteur américain d'origine coréenne célèbre pour son rôle dans la série à succès The Walking Dead. 

La zone, paradoxalement qualifiée de "démilitarisée", présente la particularité de voir quasiment face à face les soldats du Nord et ceux du Sud, gardiens rigoureux de leurs territoires respectifs. 

Un local, sorte de "no man's land" unique, réunit d'ailleurs les deux puissances antagonistes dans un cadre pour le moins absurde où un militaire de chaque camp surveille l'espace neutre sans sourciller, et ce sous les caméras du Nord et du Sud. 

Un détail qu'a exploité Conan O'Brien pour tourner en dérision le régime nord-coréen en imaginant que l'autoritaire leader de Pyongyang, Kim Jong-un, s'éclatait en compagnie de ses généraux devant son téléviseur. 

La séquence à découvrir ci-dessus...


Vidéo : Un animateur américain se moque de la Corée du Nord à la frontière



avatar
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 24031
Age : 62
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Corée du Nord menace l'Amérique d'une frappe nucléaire "à tout moment"

Message par Gilles le Dim 17 Avr 2016 - 12:20

16 avril 2016



Le Pentagone confirme qu'un missile nord-coréen a explosé en vol


Pyongyang a échoué vendredi dans sa tentative de tirer un missile qui semblait être un Musudan de moyenne portée. Ce revers qui intervient après une série d'avancées revendiquées dans les programmes nucléaire et balistique nord-coréen a été confirmé vendredi en fin d'après-midi par le Pentagone. L'armée sud-coréenne s'attendait à ce que Pyongyang tente vendredi -jour anniversaire de la naissance du fondateur du régime Kim Il Sung (1912-1994)- de faire voler pour la première fois son missile Musudan, dont la portée serait suffisante pour atteindre les bases américaines de Guam, dans le Pacifique.

Ce test a été détecté par les forces armées américaines et sud-coréennes.

"La Corée du Nord a tenté de lancer un missile à 20h33 GMT" (jeudi) mais cet essai "a échoué", a indiqué un responsable américain de la Défense sous couvert d'anonymat. "Le missile a été détecté et suivi par le Centre de commande stratégique américain. Notre estimation est que le lancement a échoué", a ajouté ce responsable.

Pyongyang a revendiqué ces derniers mois une série d'avancées dans ses programmes nucléaire et balistique interdits. La Corée du Nord a notamment affirmé être parvenue à miniaturiser des têtes thermonucléaires pouvant être placées sur un missile balistique et à créer ainsi une "vraie" dissuasion nucléaire.

Les experts sceptiques malgré les progrès nord-coréens

Samedi, elle a annoncé avoir testé avec succès un moteur de missile balistique intercontinental (ICBM) qui lui assurerait la capacité d'effectuer une frappe nucléaire sur le continent américain. Les spécialistes étrangers ont accueilli ces affirmations avec le plus grand scepticisme, tout en s'accordant à dire que les programmes nucléaires et balistiques du Nord avaient fait d'importants progrès. Mais s'il se confirme que l'engin testé vendredi était un Musudan, il s'agirait d'un cinglant et public revers qui alimenterait les doutes sur les véritables capacités de la Corée du Nord pour ce qui est de ses systèmes de vecteurs nucléaires.

Le climat s'est nettement détérioré sur la péninsule coréenne depuis le début de l'année, après le quatrième essai nucléaire nord-coréen en janvier, suivi en février par le lancement d'une fusée, largement considéré comme un essai déguisé de missile. Les manœuvres annuelles conjointes entre Washington et Séoul ont ajouté à la nervosité au Nord.

Des menaces directes contre les Etats-Unis

Pyongyang y a répliqué par des menaces récurrentes de frappes nucléaires, ainsi que par des tirs de missiles en mer du Japon, également appelée mer Orientale, y compris les premiers lancements en deux ans de missiles balistiques à moyenne portée. Le Musudan, dont la portée estimée est de 2.500 à 4.000 kilomètres, avait pour la première fois été dévoilé en octobre 2010 lors d'un défilé militaire à Pyongyang.

A en croire le cabinet de conseil spécialisé dans les questions de sécurité IHS Jane's, il s'agirait d'un missile de portée intermédiaire inspiré du missile russe R-27 et utilisant une technologie adaptée du Scud.




          
avatar
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 24031
Age : 62
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Corée du Nord menace l'Amérique d'une frappe nucléaire "à tout moment"

Message par Gilles le Lun 18 Avr 2016 - 16:43



L'incroyable calme du métro de Pyongyang en Corée du Nord


Un touriste en voyage en Corée du Nord filme l'impressionnant et surréaliste calme du métro de Pyongyang. Ça fait froid dans le dos...



avatar
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 24031
Age : 62
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Corée du Nord menace l'Amérique d'une frappe nucléaire "à tout moment"

Message par Gilles le Sam 23 Avr 2016 - 22:04

samedi 23 avril 2016


Pyongyang aurait lancé un missile d'un sous-marin

SÉOUL, République de Corée - La Corée du Nord a apparemment lancé un missile balistique depuis un sous-marin, ont révélé des représentants des autorités militaires sud-coréennes, samedi.

Les représentants n'ont pu confirmer où le missile avait atterri. Le lancement a été effectué près de la ville côtière de Sinpo, dans le nord-est de la Corée du Nord, où des analystes ont déjà rapporté avoir détecté des efforts de la part de Pyongyang pour développer des systèmes permettant de lancer des missiles à partir de sous-marins.

Dans un communiqué, les chefs d'état-major de la Corée du Sud ont indiqué que le missile avait parcouru environ 30 kilomètres. Ils ont précisé qu'habituellement, un missile lancé depuis un sous-marin peut faire au moins 300 kilomètres.

Le dernier essai du régime nord-coréen pour ce type de lancement remonte au 25 décembre, mais ce test avait été un échec, ont ajouté les chefs d'état-major sud-coréens.

Le département d'État américain n'a pas voulu commenter l'affaire, samedi, mais a souligné que le lancement de missiles balistiques allait clairement à l'encontre de plusieurs résolutions du Conseil de sécurité des Nations unies.

Le porte-parole John Kirby a exhorté Pyongyang à s'abstenir de poser des gestes risquant de déstabiliser davantage la région et de plutôt se concentrer sur les mesures à prendre pour respecter ses obligations et engagements envers la communauté internationale.

La Corée du Nord a récemment procédé au lancement d'une série de missiles et de bombes d'artillerie dans l'océan alors que les États-Unis et la Corée du Sud effectuaient leurs exercices militaires communs annuels. Le régime nord-coréen voit ces exercices comme une répétition pour l'invasion de son territoire.

La Presse Canadienne par Kim Tong-Hyung

******************************************************

SEOUL, 20 avr. (Yonhap) -- L'armée sud-coréenne a déclaré ce mercredi avoir achevé son plus grand exercice jamais effectué pour prévenir les éventuelles infiltrations des troupes nord-coréennes par la côte ouest du pays.

Le 2e commandement des opérations de l'armée de terre sud-coréenne a fait savoir que l'armée a terminé une manœuvre de trois jours plus tôt ce jour-ci, qui s'est focalisée sur un scénario d'extermination d’ennemis s’infiltrant au Sud par la côte ouest.



                
avatar
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 24031
Age : 62
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Corée du Nord menace l'Amérique d'une frappe nucléaire "à tout moment"

Message par Gilles le Lun 25 Avr 2016 - 18:39

        

Découvrez 32 informations insolites sur la Corée du Nord...


32 choses que vous ne saviez pas sur la Corée du Nord ...

La Corée du Nord ne cessera jamais de nous étonner. Ce pays est tellement mystérieux et on en sait si peu de chose qu'il en devient franchement captivant. En occident, une drôle de fascination s'est dessinée pour le dirigeant actuel, Kim Jong-un. Despote mégalo, tyran orgueilleux et implacable, il suit les traces de ses père et grand-père. Sa jeunesse et ses ambitions en ont même fait régulièrement la cible d'Internet, qui n'en finit plus de créer de mèmes à sont effigie.

Cette dictature, où il est quasi impossible de se rendre et sur lesquelles les informations sont très difficiles à obtenir intrigue. Une sorte de fascination morbide s'est mise en place vis-à-vis de ce régime ultra-autoritaire, où liberté rime avec inexistant. A l'intérieur, les habitants souffrent pour la plupart de la faim (très peu de nord-coréens ont accès à trois repas par jour). Ils vivent un peu ce que vit Jim Carrey dans le film The Truman Show, mais à l'échelle d'un pays. Les 3 chaînes de télévisions existantes, l'unique fréquence radio et les journaux ne diffusent que des images de propagandes, destinées à glorifier le leader et la Corée du Nord, ainsi qu'à diaboliser le monde occidental, en particulier les Etats-Unis et bien sûr la soeur et ennemi juré du pays : la Corée du Sud.

Une situation face à laquelle l'ONU ne peut rien, malgré des sanctions régulières, qui ne font qu'irriter Kim Jong-un, qui réitère lui-même ses menaces. Un cercle vicieux, dont les victimes sont totalement impuissantes : les quelques 24,9 millions de nord-coréens.

Easyvoyage par  Constance Boileau
avatar
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 24031
Age : 62
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Corée du Nord menace l'Amérique d'une frappe nucléaire "à tout moment"

Message par Pécheur le Lun 25 Avr 2016 - 18:58

@Gilles a écrit:

Encore un bluff de ce gros joufflu ?

Après Washington, Séoul menacée : la Corée du Nord a encore frappé - Monde - MYTF1News

en attendant le gros joufflu n'a jamais envoyé de bombe atomiques sur personne, contrairement aux Etats-Unis qui ont assassiné froidement ou mutilé sur plusieurs générations des centaines de milliers de japonais, hommes, femmes et enfants.
avatar
Pécheur
Aime la Divine Volonté

Masculin Messages : 867
Inscription : 14/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Corée du Nord menace l'Amérique d'une frappe nucléaire "à tout moment"

Message par Gilles le Mar 26 Avr 2016 - 14:42




D’une certaine manière, la Corée du Nord est en train de donner espoir à tous les petits potentats autour du monde. Grâce à elle, ils pourraient continuer à opprimer leur population sans crainte de représailles. Ils pourraient se prémunir contre les attaques de grandes puissances. Mais en même temps, la dissémination de l’armement atomique rend de plus en plus probable son emploi dans des conflits régionaux ou encore à des fins tactiques sur un champ de bataille. Cette évolution est peut-être inévitable. La Corée du Nord l’accélère.

Suite de l'article : Missiles et grands changements en Corée du Nord | JDM

avatar
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 24031
Age : 62
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Corée du Nord menace l'Amérique d'une frappe nucléaire "à tout moment"

Message par Gilles le Mar 26 Avr 2016 - 17:11

mardi 26 avril 2016


La Corée du Nord est prête pour son cinquième essai nucléaire

La Corée du Nord a achevé ses préparatifs pour un cinquième essai nucléaire qu'elle pourrait mener à tout moment, a déclaré ce mardi la présidente sud-coréenne alors que des informations de presse font aussi état d'un possible nouvel essai de missile à moyenne portée.

Menace de "lourdes" représailles

Le congrès du Parti des travailleurs au pouvoir, le premier en 36 ans, pourrait être l'occasion pour le dirigeant nord-coréen Kim Jong-Un de vanter les progrès des programmes nucléaire et balistique de son pays. "Nous estimons qu'ils ont achevé les préparatifs pour un cinquième essai nucléaire et qu'ils peuvent le mener quand ils le décident", a déclaré Park Geun-Hye lors d'une rencontre avec la presse sud-coréenne. S'il avait lieu, la communauté internationale ne manquerait pas de réagir avec sévérité, a ajouté la présidente.

"Bien que les sanctions actuelles soient sévères, nous pouvons en imposer d'encore plus lourdes pour combler d'éventuelles lacunes". "La Corée du Nord fait de mauvais calculs. En ignorant les avertissements de la communauté internationale et en continuant ses provocations, elle ne défendra pas sa sécurité mais accélèrera sa propre chute", a-t-elle poursuivi.

avatar
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 24031
Age : 62
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Corée du Nord menace l'Amérique d'une frappe nucléaire "à tout moment"

Message par Gilles le Mer 27 Avr 2016 - 15:55

26 avril 2016


Illusion, cynisme et cruauté : la dictature nord-coréenne vécue de l’intérieur

Pour la première fois, un auteur dissident nord-coréen a fait passer clandestinement son œuvre en Corée du Sud.

La dénonciation, recueil de sept nouvelles tout juste publié en France, nous plonge dans le quotidien des familles en Corée du Nord. Ces histoires sont le cri d’un homme étouffé par le totalitarisme. Elles sont aussi le cri de tout un peuple brisé sous le joug du communisme nord-coréen.
« J’ai écrit ces histoires,
Poussé non par le talent
Mais par l’indignation,
Et je ne me suis pas servi d’une plume et d’encre,
Mais de mes os et de mes larmes de sang.
(…) Cher lecteur, je t’en prie, lis-les ! »



La dénonciation, de Bandi. Éditions Philippe Picquier, récits traduits du coréen par Lim Yeong-hee et Mélanie Basnel, 256 pages, 19,50€.


Suite de l'article : Illusion, cynisme et cruauté : la dictature nord-coréenne vécue de l’intérieur

par Violaine Plagnol
avatar
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 24031
Age : 62
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Corée du Nord menace l'Amérique d'une frappe nucléaire "à tout moment"

Message par Gilles le Jeu 28 Avr 2016 - 19:35

jeudi 28 avril 2016


La Corée du Nord échoue une nouvelle fois à lancer un missile balistique

La Corée du Nord a subi un nouvel échec en tentant de lancer ce qui semble être un missile à moyenne portée, a annoncé jeudi 28avril le ministère de la défense sud-coréen. C’est la seconde fois en deux semaines que le pays dirigé par Kim Jong-un échoue à lancer un missile balistique Musudan.

D’après un responsable du ministère, cité par l’Agence France-Presse (AFP), le missile a été tiré sur la côte orientale.

«Il est tombé quelques secondes après son lancement. Alors il semble que ce soit un échec.»

Avec une portée estimée de 2500 à 4000km le missile Musudan pourrait menacer la Corée du Sud et le Japon mais aussi l’île américaine de Guam, dans le Pacifique. Le 15avril, date anniversaire du fondateur du régime Kim Il-sung, la Corée du Nord avait déjà essuyé un échec en testant un missile Musudan.

Ces revers surviennent au moment où la Corée du Nord prépare un congrès de son parti unique au pouvoir, le premier en près de quarante ans, dont de nombreux observateurs craignent qu’il ne soit précédé par un nouvel essai nucléaire.

M.Kim devrait en effet se servir de cet événement pour asseoir encore davantage sa stature de leader suprême et s’attribuer les mérites des réussites de son pays en matière de programmes nucléaire et balistique.

Ces derniers mois, malgré les résolutions de l’ONU, la Corée du Nord a revendiqué toute une série d’avancées techniques vers ce qui semble être l’objectif ultime de son programme nucléaire: la mise au point d’un missile balistique intercontinental équipé d’une tête nucléaire capable de frapper le continent américain.

Le Monde


avatar
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 24031
Age : 62
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Corée du Nord menace l'Amérique d'une frappe nucléaire "à tout moment"

Message par Gilles le Jeu 23 Juin 2016 - 18:27

jeudi 23 juin 2016


Corée du Nord: Kim vante sa capacité de frapper les Etats-Unis dans le Pacifique

Kim Jong-un, qui a personnellement supervisé mercredi l'essai réussi de deux missiles, a présenté ces tests comme un "grand événement" renforçant la capacité de frappe nucléaire préventive de son pays, selon l'agence de presse nord-coréenne KCNA, maintenant capable d’atteindre, entre autres, les bases américaines situées dans le Pacifique. Dans le même temps, le Conseil de sécurité de l'ONU discute de sa riposte.

La Corée du Nord a tiré mercredi les deux missiles Musudan à portée intermédiaire (de 2.500 km à 4.000 km) qui, théoriquement, menacent la Corée du Sud, le Japon et les bases américaines de l'île de Guam. "Nous avons la capacité certaine d'attaquer d'une manière globale et concrète les Américains sur le théâtre d'opérations du Pacifique", a affirmé Kim Jong-un, cité par l'agence nord-coréenne. Le succès de cet essai "a marqué une occasion importante de renforcer encore la force de frappe nucléaire offensive de notre Etat", a-t-il encore dit.



avatar
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 24031
Age : 62
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Corée du Nord menace l'Amérique d'une frappe nucléaire "à tout moment"

Message par Ayor le Jeu 23 Juin 2016 - 19:42

Un sacré malade celui-là !!!

Ayor
Avec Sainte Therese de l'Enfant Jésus

Masculin Messages : 157
Inscription : 20/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Corée du Nord menace l'Amérique d'une frappe nucléaire "à tout moment"

Message par Gilles le Jeu 23 Juin 2016 - 22:08

@Ayor a écrit:Un sacré malade celui-là !!!
Oui en effet !!! geek   jocolor


        


     








 
avatar
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 24031
Age : 62
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Corée du Nord menace l'Amérique d'une frappe nucléaire "à tout moment"

Message par Gilles le Ven 8 Juil 2016 - 4:31

jeudi 7 juillet 2016


Pyongyang promet une riposte à la "déclaration de guerre" des USA

Ces sanctions constituent "l'acte le plus hostile" des Etats-Unis et "une déclaration de guerre ouverte", a estimé le ministère nord-coréen des Affaires étrangères dans un communiqué publié par l'agence de presse officielle KCNA. L'agence qualifie même la décision américaine de "crime abject".

Le Trésor américain a imposé mercredi ses premières sanctions individuelles contre le leader nord-coréen pour de graves violations des droits de l'Homme allant d'exécutions extra-judiciaires à des actes de torture. Dix autres responsables du régime nord-coréen et cinq ministères ou administrations ont également été placés sur liste noire. Aux termes de ces sanctions, leurs éventuels avoirs aux Etats-Unis seront gelés.

Le régime de Pyongyang, dans sa première réaction à cette annonce de Washington, a appelé les Etats-Unis à revenir immédiatement sur ces sanctions. Il a prévenu qu'il romprait immédiatement tous les canaux diplomatiques si Washington ne le faisait pas.

"Les Etats-Unis ont osé défier notre plus haute autorité, commettant l'acte le plus hostile qui va au-delà d'une confrontation au sujet de la soi-disant question des droits de l'homme", affirme ce communiqué. Pyongyang prendra des "contre-mesures extrêmement fortes" en représailles, ajoute-t-il, sans autre précision sur la nature de ces éventuelles mesures.

La Corée du Sud avait salué mercredi la décision de Washington de placer le dirigeant nord-coréen Kim Jong-Un sur sa liste noire, exprimant l'espoir que cela servirait à mettre un coup de projecteur sur les abus des droits de l'homme commis en Corée du Nord.



 
avatar
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 24031
Age : 62
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Corée du Nord menace l'Amérique d'une frappe nucléaire "à tout moment"

Message par Gilles le Lun 11 Juil 2016 - 17:51

lundi 11 juillet 2016


Pyongyang coupe tout contact avec Washington

La Corée du Nord veut ainsi protester contre les sanctions américaines visant son dirigeant Kim Jong-Un.

La Corée du Nord a annoncé lundi qu'elle allait couper l'un des derniers canaux de communication encore existant avec Washington. Elle entend ainsi protester contre les sanctions américaines visant son dirigeant Kim Jong-Un pour violations graves des droits humains.

Le ministère nord-coréen des Affaires étrangères a informé Washington qu'il allait cesser toutes ses communications avec le gouvernement américain via la mission nord-coréenne au siège des Nations unies à New York, a annoncé l'agence officielle KCNA.

Le bureau de la Corée du Nord à l'ONU sert depuis longtemps à des discussions officielles et informelles avec les autorités américaines, y compris des pourparlers qui avaient eu lieu sur l'arrêt du programme nucléaire nord-coréen.

Droit en temps de guerre

Dans son message transmis par l'intermédiaire de son bureau à l'ONU, la Corée du Nord dit que toutes les questions bilatérales seront désormais traitées selon les termes du droit en temps de guerre, dont la question de deux ressortissants américains actuellement détenus en Corée du Nord.

«Nous avons informé les Etats-Unis qu'ils seront tenus pour entièrement responsables de tous les développements malheureux qui pourraient survenir à l'avenir», ajoute KCNA, sans autre précision.

Pyongyang avait déjà assimilé à une «déclaration de guerre» le placement par Washington la semaine dernière de Kim Jong-Un sur sa liste noire des sanctions contre les individus. Les autorités américaines avaient cité de graves violations des droits humains, allant des exécutions extra-judiciaires à des actes de torture.

Le Nord avait également prévenu que tous les canaux diplomatiques seraient rompus si les sanctions n'étaient pas levées. Dix autres responsables du régime nord-coréen ont également été placés sur cette liste noire. Aux termes de ces sanctions, leurs éventuels avoirs aux Etats-Unis seront gelés.



avatar
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 24031
Age : 62
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Corée du Nord menace l'Amérique d'une frappe nucléaire "à tout moment"

Message par Gilles le Mer 3 Aoû 2016 - 16:48

3 août 2016


«Menace sérieuse»: Kim Jong-un bombarde au large du Japon

La Corée du Nord a tiré mercredi un nouveau missile qui s'est abattu au large du Japon, provoquant la colère de Tokyo. Ce tir aggrave un climat déjà très tendu avec Séoul et Washington.

L'armée américaine a indiqué que le Nord avait en fait lancé simultanément deux missiles Rodong de portée intermédiaire. L'un a vraisemblablement explosé lors de son tir. Le Japon a affirmé que l'un des missiles s'était abattu à 250 km au large de sa côte nord, à l'intérieur de sa Zone économique exclusive (ZEE) de l'archipel.

"C'est un acte scandaleux qui ne saurait être toléré", a déclaré à la presse le Premier ministre japonais, Shinzo Abe. Il a évoqué une "menace sérieuse à la sécurité du pays".

Ces tirs interviennent quelques semaines après que Pyongyang a menacé de lancer une "action physique" contre un bouclier antimissiles américain qui doit être déployé en Corée du Sud et que Séoul juge vital pour sa sécurité nationale. Ils interviennent aussi quelques semaines avant de nouvelles manœuvres conjointes entre Américains et Sud-Coréens.

Les États-Unis ont condamné de leur côté une violation claire des résolutions du Conseil de sécurité de l'ONU. "Cette provocation ne sert qu'à renforcer la détermination de la communauté internationale à contrer les activités interdites" de la Corée du Nord, a déclaré Gary Ross, le porte-parole du Pentagone.

Le Commandement stratégique américain a indiqué que les deux missiles avaient été tirés d'une zone dans l'ouest de la Corée du Nord vers 00h50 mercredi.

"Les premières éléments indiquent que l'un des missiles a explosé immédiatement après son lancement. Le second a pu être suivi au dessus de la Corée du Nord jusqu'en mer du Japon", a-t-il déclaré.

C'est la première fois depuis 1998 qu'un missile nord-coréen s'abîme dans la ZEE japonaise. Le porte-parole du gouvernement japonais, Yoshihide Suga, a indiqué qu'aucun avertissement n'avait précédé ce tir. "Du point de vue de la sécurité maritime et aérienne, c'est un acte extrêmement problématique et dangereux", a-t-il dit.

Le Rodong est une version améliorée du Scud. Sa portée est de l'ordre de 1300 km.

Depuis son quatrième essai nucléaire en janvier, Pyongyang a réalisé une série de tirs de missiles balistiques, en violation de toutes les résolutions de l'ONU.

La Corée du Nord avait le 19 juillet tiré trois missiles balistiques, dont un Rodong. Ils devaient simuler des frappes nucléaires préventives sur des ports et des aérodromes sud-coréens.

Washington et Séoul avaient annoncé auparavant un accord sur le déploiement au Sud du bouclier antimissiles THAAD (Terminal High Altitude Area Defence) américain d'ici la fin de l'année prochaine, face à la multiplication des menaces venues de Corée du Nord. Condamné par Pyongyang, ce projet inquiète également Moscou et Pékin.

Depuis le quatrième essai nucléaire nord-coréen du 6 janvier, les tensions ne cessent de s'aggraver dans la péninsule coréenne. Alors que les résolutions de l'ONU lui interdisent tout programme nucléaire ou balistique, la Corée du Nord a revendiqué une série d'avancées dans ces programmes.

De nombreux experts s'accordent à dire que Pyongyang a progressé dans ses efforts pour mettre au point un missile intercontinental (ICBM) capable de porter le feu nucléaire sur le continent américain.



avatar
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 24031
Age : 62
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Corée du Nord menace l'Amérique d'une frappe nucléaire "à tout moment"

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum