Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX



Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum. Notre mail : moderateurlepeupledelapaix@yahoo.com

Faut-il réhabiliter Martin Luther le réformateur ?

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Faut-il réhabiliter Martin Luther le réformateur ?

Message par Gilles le Mar 9 Fév 2016 - 14:41

mardi 9 février 2016


Faut-il réhabiliter Luther ?

Les 500 ans de la Réforme en 2017 suscitent un regain d’intérêt pour Luther. L’œcuménisme favorise une meilleure connaissance entre chrétiens ; mais jusqu’où peut aller la conciliation ? Aujourd’hui, il est possible d’avoir un regard catholique positif sur Luther, ce qui n’exclut pas la critique.

1. Luther n’a pas inventé l’idée de réforme. Au Moyen Âge, la vie de l’Église est traversée par des mouvements de réforme, et au XVe siècle, après la terrible crise du Grand Schisme, de nombreux responsables ecclésiastiques ressentent l’urgent besoin d’une réforme, en particulier d’une redéfinition de l’autorité dans l’Église. Qui est la dernière instance : le concile ou le Pape ? La question est importante, car la réponse que l’on y apporte permettrait de mieux savoir à qui incombe le devoir de réformer et de renouveler l’Église. Les divisions dont a souffert la papauté aux XIVe et XVe siècles l’ont déconsidérée, si bien que le conciliarisme, doctrine selon laquelle le concile œcuménique détient l’autorité suprême dans l’Église, rencontre un certain succès parmi les théologiens et les canonistes. Dès lors, l’idée qu’il appartient au concile de prendre en main la nécessaire réforme de l’Église est relativement répandue dans les esprits.

2. Né en 1483 dans une famille d’origine paysanne en voie d’élévation sociale, Martin Luther s’engage d’abord dans des études juridiques avant de se décider brusquement à entrer dans la vie religieuse, au couvent des ermites augustins d’Erfurt, en Thuringe. Ordonné prêtre probablement en 1507, Luther est un religieux consciencieux jusqu’au scrupule. Il veut vivre de la grâce de Dieu, mais le sentiment de son indignité, de son incapacité à mériter cette grâce le tourmente. À la demande de ses supérieurs, il perfectionne sa connaissance des Saintes Écritures, obtient le doctorat en théologie en 1512 et commence à enseigner à l’université de Wittenberg. Il étudie en particulier l’épître de saint Paul aux Romains, qui le libère de son angoisse du salut : il y découvre que la justice de Dieu s’exerce non pas en condamnant l’homme pécheur, mais au contraire en se communiquant à lui pour le rendre juste, le justifier, par le moyen de la foi en Jésus-Christ, Fils de Dieu mort et ressuscité. Cette « justification par la foi », indépendante de tout mérite personnel chez le croyant, est le fondement de l’expérience spirituelle et de l’enseignement ultérieur de Martin Luther.

3. La campagne financière peu édifiante menée en Allemagne autour des indulgences fournit à Luther, de manière tout à fait imprévue, l’occasion de partager largement les fruits de son travail exégétique et surtout de son expérience spirituelle. Luther n’est pas seulement un théologien de métier ni un chercheur de Dieu solitaire : il est aussi un prêtre qui, comme tel, accueille les pénitents au confessionnal et souffre de voir les fidèles ignorer ce qu’il considère comme la vérité du salut et de la vie nouvelle offerte par Jésus Christ. Que l’autorité ecclésiastique promette aux chrétiens la remise de toutes les peines dues pour la réparation des conséquences des péchés en échange d’un peu d’argent qui servira à financer la reconstruction de Saint-Pierre de Rome, n’est-ce pas un trafic indigne ? Une vive polémique éclate à partir de la publication des 95 thèses de Luther sur la vertu des indulgences, le 31 octobre 1517.

4. D’abord préoccupé par la question du salut et de sa gratuité absolue, fondée sur la seule Miséricorde divine, Luther aborde de plus en plus dans ses écrits la question ecclésiologique : Quelle est l’autorité de l’Église, et qui a l’autorité dans l’Église ? La confrontation avec la papauté est inévitable, elle devient rapidement violente. Dans un premier temps, Luther affirme ne pas vouloir s’en prendre au pape, mais progressivement, il en arrive à la conclusion que Rome est la nouvelle Babylone, et le pape l’incarnation de l’Antéchrist. L’année 1520 est à la fois une année de grande fécondité théologique et littéraire pour Luther, et une année de rupture sans retour, avec la publication de la bulle d’excommunication Exsurge Domine, qui laisse à Luther un délai pour se rétracter – ce qu’il refuse de faire. Désormais, il ne voit plus dans l’Église romaine l’Église du Christ : si l’on veut être fidèle à l’Évangile de Jésus-Christ tel que Luther pense l’avoir redécouvert, il faut quitter cette prétendue Église irrémédiablement corrompue par les hommes.

5. Logiquement, une nouvelle Église évangélique se met progressivement en place dans les territoires gagnés aux idées luthériennes. Celles-ci rencontrent en effet un succès rapide dans de nombreuses régions d’Allemagne. Aussi à l’aise en latin qu’en allemand, Luther s’adresse aux théologiens comme aux élites civiles et à la population alphabétisée. Dans ses écrits, fort bien diffusés par un réseau d’imprimeurs et de libraires, il prêche un christianisme qui semble à la fois nouveau et ancien, séduisant et exigeant, dramatique et joyeux, dans un style qui fait de lui l’un des fondateurs de la langue allemande moderne. La nouvelle Église se dote d’une nouvelle liturgie, de nouvelles structures hiérarchiques liées aux pouvoirs civils ; elle se débarrasse des monastères et des couvents et se dote d’un nouvel outil pastoral pour l’instruction des enfants et des adultes : le catéchisme.

6. Le dialogue œcuménique encourage les catholiques à chercher et à valoriser les éléments positifs présents dans les traditions chrétiennes autres que la leur. Certes, il ne fait pas de doute que pour bien des catholiques, le nom de Luther demeure associé à la rupture probablement la plus grave de l’unité chrétienne. Néanmoins, cet héritage douloureux ne doit pas empêcher l’effort de compréhension et de bienveillance, au nom même de l’Évangile du Christ et de l’exigence de réconciliation. Au cœur de l’expérience et de l’enseignement de Luther se trouve la doctrine de la justification par la foi. L’expression est technique et peut sembler abstraite, mais elle exprime une vérité spirituelle capitale que l’on peut reformuler ainsi : être chrétien, c’est se savoir aimé sans condition par Dieu, venu à la rencontre de l’homme en Jésus-Christ ; rien, ni nos péchés ni la mort, ne pourra nous séparer de cet amour gratuit et immérité ; et sans cet amour, nous ne pouvons rien faire. Même si cette vérité n’est pas la propriété exclusive du luthéranisme, il faut reconnaître qu’il revient à Luther d’avoir rappelé cela avec une énergie incomparable – au prix, certes, de nombreux excès verbaux et doctrinaux qui ont engendré une séparation profondément nuisible à la crédibilité de l’Évangile jusqu’à nos jours. L’histoire peut nous aider à comprendre de manière apaisée les motifs de cette rupture bientôt cinq fois centenaire ; elle doit aussi nous aider à réfléchir sur la pertinence de cette séparation aujourd’hui et sur les moyens d’y remédier, alors même que la dialogue œcuménique, s’il a permis aux catholiques et aux luthériens de se rapprocher significativement sur certaines questions, ne les a pas empêchés de diverger de manière très sensible sur d’autres problèmes.

Pour en savoir plus, c’est ici

Pour en savoir beaucoup plus, c’est là

par Père David Gilbert
avatar
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 24588
Age : 63
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il réhabiliter Martin Luther le réformateur ?

Message par bach88 le Mar 9 Fév 2016 - 17:45

c est bien cet article gilles mais tu connais les gens sur ce forum et leur opinion des protestants tu vas t attirer les foudres de tous
avatar
bach88
Combat avec Sainte Marie

Masculin Messages : 1556
Localisation : israel
Inscription : 18/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il réhabiliter Martin Luther le réformateur ?

Message par Gilles le Mar 9 Fév 2016 - 18:17

@bach88 a écrit:c est bien cet article gilles mais tu connais les gens sur ce forum et leur opinion des protestants tu vas t attirer les foudres de tous
Merci pour ton soutien @bach88 ! thumright

Tu sais nom ami, je n'ai jamais caché mon amour fraternel pour nos frères protestants, même si je suis catholique. Very Happy

Certains catholiques traditionalistes sur le forum ont vraiment une haine farouche envers les protestants. Annoyed and disappoi

Et pourtant, le Berger de notre Église le pape François démontre ouvertement son Amour pour les autres chrétiens. cheers

Voici un autre article qui t'intéressera sûrement...




Un bon ami de notre bon pape François et un bel exemple d’œcuménisme en cette semaine de l'Unité des chrétiens ...

Par Céline Hoyeau, Envoyée Spéciale à Lake Forest (californie), le 15/01/2016 à 16h29


Saddleback, l’église où le fidèle est roi

La megachurch évangélique du pasteur Rick Warren est un modèle d’évangélisation pour de nombreuses paroisses, y compris catholiques, qui participent dès lundi 18 janvier à la Semaine de prière pour l’unité des chrétiens.

Depuis près de quarante ans, le pasteur a construit sa megachurch sur cette conviction : c’est à l’Église de se mettre à la portée de ceux qui sont loin d’elle, et non l’inverse. Un credo que le pape François ne renierait pas, lui que Warren cite souvent, quand il ne sort pas de sa poche l’exhortation de Paul VI sur l’évangélisation, noircie d’annotations.

Dans un entretien diffusé après la conférence sur la chaîne EWTN, Rick Warren a appelé les adeptes des diverses confessions au sein du christianisme à s’unir aux catholiques romains et à François afin de travailler ensemble sur trois objectifs communs : défendre la sainteté de la vie, la sainteté du sexe, et la sainteté du mariage : « Il existe à la fois une grande communauté, et aucune division sur ces trois points », a-t-il affirmé. Rick Warren a également pris la défense du catholicisme, clarifiant certaines des idées fausses les plus courantes sur l’enseignement catholique, concernant les dogmes mariaux et la prière aux saints.


Suite :Saddleback, l'église où le fidèle est roi - La Croix


  
avatar
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 24588
Age : 63
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il réhabiliter Martin Luther le réformateur ?

Message par Oïkouméné le Mar 9 Fév 2016 - 18:44

Gilles, je suis d'accord avec Bach. N'allons pas trop vite. Si Luther n'est pas "blanc", les cathos ne le sont pas non plus... Conscience
Rappelez-vous que ce qui a "révolté" le réformateur c'est l'affaire des indulgences. Pour être pardonné il fallait payer une certaine somme. Cet argent a servi, entre autre, à édifier la basilique Saint Pierre. Luther n'a jamais voulu fonder une autre "église". Il voulait que les fidèles reviennent à une foi simple.
Après cela a dégénéré. Luther s'est séparé de Rome.
Nous verrons ce que le Pape François fera en Suède mais je ne pense pas, malgré son désir de faire avancer l'unité visible des chrétiens, qu'il réhabilitera Luther. Il mettra certainement des choses au point (quitte à s'attirer les foudres des tradis et de certains membres du forum).
Prions pour que ce voyage soit un plus pour cette unité...
avatar
Oïkouméné
Avec Saint Thomas d'Aquin

Féminin Messages : 362
Age : 73
Localisation : Monaco
Inscription : 11/10/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il réhabiliter Martin Luther le réformateur ?

Message par Gilles le Mar 9 Fév 2016 - 18:54

@Oïkouméné a écrit:Gilles, je suis d'accord avec Bach. N'allons pas trop vite. Si Luther n'est pas "blanc", les cathos ne le sont pas non plus... Conscience
Rappelez-vous que ce qui a "révolté" le réformateur c'est l'affaire des indulgences. Pour être pardonné il fallait payer une certaine somme. Cet argent a servi, entre autre, à édifier la basilique Saint Pierre. Luther n'a jamais voulu fonder une autre "église". Il voulait que les fidèles reviennent à une foi simple.
Après cela a dégénéré. Luther s'est séparé de Rome.

Nous verrons ce que le Pape François fera en Suède mais je ne pense pas, malgré son désir de faire avancer l'unité visible des chrétiens, qu'il réhabilitera Luther. Il mettra certainement des choses au point (quitte à s'attirer les foudres des tradis et de certains membres du forum).
Prions pour que ce voyage soit un plus pour cette unité...
Rigole Un grand MERCI pour votre éloquent commentaire chère @Oïkouméné Good!     High five

Soyez bénie mon amie !

avatar
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 24588
Age : 63
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il réhabiliter Martin Luther le réformateur ?

Message par bach88 le Mar 9 Fév 2016 - 19:51

@gilles a écrit:
Certains catholiques traditionalistes sur le forum ont vraiment une haine farouche envers les protestants. Annoyed and disappoi

je sais je comprend pas les gens sur ce forum qui haissent les juifs et les protestants (je parle pas de toi )      c est a cause de ca que le forum a une sale reputation et que l amour pour jésus est ralentie
avatar
bach88
Combat avec Sainte Marie

Masculin Messages : 1556
Localisation : israel
Inscription : 18/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il réhabiliter Martin Luther le réformateur ?

Message par BENEDICTE 2 le Mar 9 Fév 2016 - 20:49

bonsoir

il n'est pas  question d'ètre  pour  ou  contre  Luther ...mais  de  rechercher
ce  qui a motivé (en réalité )Luther  dans  sa  démarche  et  POURQUOI   il s'était retrouvé moine ???
par  contre ,lui  avait une haine envers l'Eglise Catholique

il existe beaucoup de livres ou trouverez tout et le contraire ...



BENEDICTE 2
Pour le roi

Féminin Messages : 647
Localisation : france
Inscription : 25/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il réhabiliter Martin Luther le réformateur ?

Message par pax et bonum le Mar 9 Fév 2016 - 20:58

N'oublions pas le message principal de Myrna de Soufanieh:

La division est un péché et Celui qui a créé la division a péché.

Non,Monsieur Oekouméné,ce n'est pas en réhabilitant celui qui a créé le schisme que viendra l'union des églises.
Ce n'est pas en canonisant Marx ou Staline que l'empire soviétique s'est effondré,mais par la foi et la résistance du peuple.
Le compromis n'est jamais le mode opératoire du Saint-Esprit.
avatar
pax et bonum
Avec les anges

Masculin Messages : 6329
Localisation : france-sud-est
Inscription : 10/03/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il réhabiliter Martin Luther le réformateur ?

Message par bach88 le Mar 9 Fév 2016 - 21:03

@BENEDICTE 2 a écrit:bonsoir

il n'est pas  question d'ètre  pour  ou  contre  Luther ...mais  de  rechercher
ce  qui a motivé (en réalité )Luther  dans  sa  démarche  et  POURQUOI   il s'était retrouvé moine ???
par  contre ,lui  avait  une  haine  envers l'Eglise Catholique
il existe  beaucoup  de  livres ou trouverez tout et le  contraire ...

marthin luther avait de la haine contre l eglise catholique de l epoque car il avait vu que les hauts dirigeants vivaient dans la richesse alors que les chrétiens du peuple etaient pauvre. ceci s éloignait du message de jesus
avatar
bach88
Combat avec Sainte Marie

Masculin Messages : 1556
Localisation : israel
Inscription : 18/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il réhabiliter Martin Luther le réformateur ?

Message par Gilles le Mar 9 Fév 2016 - 21:50

En fait, Martin Luther aimait sincèrement Notre Seigneur Jésus-Christ.

Cependant, il fulminait contre l'achat des indulgences en échange du pardon des péchés. J'aurais fait la même chose. (Cela est un très grave péché qui se nomme simonie.)

Simonie — Wikipédia


500 ans de la Réforme : le Pape François se rendra en ...

avatar
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 24588
Age : 63
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il réhabiliter Martin Luther le réformateur ?

Message par vinz 109 le Mar 9 Fév 2016 - 22:05

Je rejoins plusieurs avis. Sur Martin Luther j'avoue être partagé.

Il faut tout-de-même reconnaître, et st Jean-Paul II lui-même l'a fait, que l'Eglise de l'époque avait aussi ses torts. Comme dit plus haut, la vente des indulgences de l'époque ressemblait de plus en plus de la simonie et certains papes de l'époque n'étaient pas des modèles de sainteté.

Par la suite Luther a dévié avec le refus de la primauté pontificale et du sacerdoce universel mais il faut se souvenir qu'au départ, il ne voulait pas créer une autre église mais purifier celle-ci. Et puis comme les politiques de l'époque s'en sont aussi mêlés...

Résultat le corps du Christ a été déchiré, puissions-nous revenir à l'unité mais sans renier notre foi.
avatar
vinz 109
Combat avec l'Archange Michel

Messages : 1069
Inscription : 26/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il réhabiliter Martin Luther le réformateur ?

Message par Gilles le Mar 9 Fév 2016 - 22:24



Nous avons connu au Québec également l'équivalent de Martin Luther dans notre Église québécoise...


Charles Chiniquy — Wikipédia

avatar
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 24588
Age : 63
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il réhabiliter Martin Luther le réformateur ?

Message par Oïkouméné le Mar 9 Fév 2016 - 22:26

Pax et Bonum,
Relisez bien mon message. J'ai écrit qu'il ne faut pas aller trop vite ! Le pape François fera ce qu'il jugera bon de faire. Il n'ira pas en Suède pour "fêter les 500 ans de la Réforme" comme vous semblez le dire. Il ira pour prier avec des frères chrétiens.

PS : Je ne suis pas un monsieur mais une dame !
avatar
Oïkouméné
Avec Saint Thomas d'Aquin

Féminin Messages : 362
Age : 73
Localisation : Monaco
Inscription : 11/10/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il réhabiliter Martin Luther le réformateur ?

Message par BENEDICTE 2 le Mar 9 Fév 2016 - 22:53

L'Eglise catholique est faite d'hommes et de femmes , elle a fait des erreurs , elle s'est remise en question.
Après la réforme de Luther , L'Eglise catholique a fait une contre réforme .

Luther a remis en question des choses importantes , ou disons qu'il les a supprimées .....
pas besoin de confesser ses péchés , ni de faire des pénitences ,des efforts.....il suffit de croire en JESUS CHRIST pour ètre sauver .
la présence réelle de JESUS dans l'eucharistie n'existe pas , pas de tabernacle dans les églises protestantes pour conserver les hosties consacrées .
à la suite de Luther ,il y a eu de nombreuses églises issues de la réforme
on les appelle les églises évangéliques , on en compte 250 dans le monde,
encore une des difficultés ,si on s'éloigne du Magistère

BENEDICTE 2
Pour le roi

Féminin Messages : 647
Localisation : france
Inscription : 25/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il réhabiliter Martin Luther le réformateur ?

Message par Gilles le Mar 9 Fév 2016 - 22:56


@Gilles a écrit:

Nous avons connu au Québec également l'équivalent de Martin Luther dans notre Église québécoise, mais en pire ! affraid


Charles Chiniquy — Wikipédia








avatar
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 24588
Age : 63
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il réhabiliter Martin Luther le réformateur ?

Message par pax et bonum le Mer 10 Fév 2016 - 8:26

La différence fondamentale entre Luther,Quintiny,Jean Huss et avant eux l'anglais John Wicliff,avec les saints n'est pas dans la réforme,car les saints à leur manière ont réformé l'Eglise en douceur et de l'intérieur.
On sait comment Saint François d'Assise a fustigé le luxe et les richesses de l'Eglise de son époque.
Le péché consiste à couper,se séparer et fonder une église parallèle qui entre en concurrence avec celle de Rome.
Il fallait effectivement revoir le système des indulgences,le culte des reliques qui devenaient un "fétichisme sacré",et autres abus,mais pas en reniant l'essentiel:les sacrements,le Pape et la théologie mariale.

A+
avatar
pax et bonum
Avec les anges

Masculin Messages : 6329
Localisation : france-sud-est
Inscription : 10/03/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il réhabiliter Martin Luther le réformateur ?

Message par Gilles le Mer 10 Fév 2016 - 14:41



Pour le cardinal Koch, le jubilé de la Réforme est une occasion de relancer la recherche de l’unité

Le cardinal suisse Kurt Koch estime que le jubilé de la Réforme en 2017 est l’occasion de réaliser de nouvelles avancées dans l’œcuménisme. Les communautés chrétiennes ne doivent pas se résigner « avec la situation anormale de la séparation en différentes Églises », a dit le président du Conseil pontifical pour la promotion de l’unité des chrétiens jeudi 16 avril à Munich.

« Nouveaux pas vers l’unité »

Les catholiques et les luthériens ont « des raisons de faire pénitence » pour « la mauvaise foi et les blessures qu’ils se sont infligées durant les 500 dernières années », souligne le président du Conseil pontifical pour la promotion de l’unité des chrétiens.
Dans un 2e temps, les deux parties pourraient se réjouir des progrès réalisés ces dernières décennies dans le dialogue œcuménique.
Dans ce domaine, le cardinal Koch cite la Déclaration conjointe sur la doctrine de la justification, que l’Église catholique et la Fédération luthérienne mondiale ont signée en 1999 à Augsbourg.
À partir de là, il faut oser accomplir « de nouveaux pas vers l’unité », estime-t-il. Une « nouvelle Déclaration commune sur l’Église, l’Eucharistie et le Ministère » constituerait « un pas décisif sur le chemin vers une communion totale des Églises », ajoute-t-il.

Éclaircir la position de la Réforme sur la tradition

Kurt Koch ne cache pas qu’un long chemin est encore à accomplir jusqu’alors. Le cheminement œcuménique devrait « revenir vers une recherche frénétique en vue de l’unité ». L’œcuménisme ne devrait pas se contenter d’une reconnaissance mutuelle dans la diversité, ce qui équivaudrait à un éloignement de la profession de foi des Églises telle qu’elle était proclamée durant les deux premiers siècles de l’ère chrétienne.
La question de l’essence même de l’Église ne doit être prioritaire que dans la poursuite du dialogue œcuménique. Le cardinal suisse espère ainsi que l’année 2017 apportera de nouvelles clarifications.
Il conviendra notamment d’éclaircir quelle est la position de la Réforme sur la tradition commune de l’Église. Kurt Koch rappelle à ce propos que les catholiques et les luthériens ont partagé une histoire commune de 1 500 ans avant le XVIe siècle.

Des réformes dans l’Église

On ne peut donc pas considérer et fêter la Réforme comme « la naissance de l’Église de la liberté ». D’ailleurs le but de réformer l’Église dans son ensemble n’a pas été atteint. Le développement des Églises issues de la Réforme doit donc être considéré historiquement comme « une solution de secours ».
Le cardinal de curie relève également que la Réforme ne détient pas l’exclusivité des mouvements de réforme dans l’Église. Il en existait déjà avant le XVIe siècle et également après. Selon lui, le « réformateur le plus radical » a même été François d’Assise, et il a agi « en unité avec le pape ».
Puis, l’Église catholique elle-même a accompli sa propre réforme avec le Concile Vatican II et la redécouverte de l’importance primordiale de la Parole de Dieu et le sacerdoce commun de tous les baptisés, qui ont été des thèmes marquants de l’enseignement de Martin Luther.
Début janvier, le cardinal Reinhard Marx, s’exprimant dans le magazine Politik & Kultur, avait affirmé : « Les catholiques peuvent aussi beaucoup apprendre de Luther. »
En 2017, les protestants fêteront les 500 ans de la Réforme : c’est le 31 octobre 1517 que Martin Luther, alors religieux augustin, afficha à Wittenberg les « 95 thèses » dénonçant la vente des indulgences par l’Église catholique romaine, acte fondateur du protestantisme.

avatar
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 24588
Age : 63
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il réhabiliter Martin Luther le réformateur ?

Message par pax et bonum le Mer 10 Fév 2016 - 15:36

Plutôt que de réhabiliter les fondateurs schismatiques,il vaudrait mieux chercher du côté de l'intercommunion afin que tout baptisé qui a la foi eucharistique puisse communier à l'Eucharistie.
Plutôt que la réhabilitation,il serait mieux de lever les excommunications.
Mais je pose une question:Si un protestant croit en la présence réelle eucharistique,en la virginité de la toujours Vierge Marie...Que fait-il donc chez les protestants?!
avatar
pax et bonum
Avec les anges

Masculin Messages : 6329
Localisation : france-sud-est
Inscription : 10/03/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il réhabiliter Martin Luther le réformateur ?

Message par pax et bonum le Mer 10 Fév 2016 - 20:14

On peut difficilement réhabiliter un homme qui a fait tant d'erreurs.
Parmi celles-ci,on parle peu de la question de la prédestination.Chez Luther,l'homme est d'abord prédestiné à l'enfer et sauvé par le Christ selon ce qu'il a vécu.
Pour les catholiques,l'homme est d'abord destiné au Paradis (comme Adam et Eve) mais racheté de ses fautes par le Christ.
On oublie aussi son antisémitisme et les lettres qu'il a écrites contre les juifs...
Il faut donc oublier ce triste moine et considérer le sort des millions de protestants qui vivent leur foi dans la bonne volonté et non plus dans un esprit de séparation.

A+
avatar
pax et bonum
Avec les anges

Masculin Messages : 6329
Localisation : france-sud-est
Inscription : 10/03/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il réhabiliter Martin Luther le réformateur ?

Message par violaine le Mer 10 Fév 2016 - 21:31

si on réhabilite cet homme, cela montre que l'église est rendue bien loin dans sa déchéance.

satan est vraiment bien installé au vatican, c'est lui qui dirige et tout le monde dit "amen" à ces graves hérésies que commet l'église.

un jour il faudra rendre des comptes à Dieu.

violaine
avatar
violaine
Avec les anges

Féminin Messages : 6385
Localisation : bretagne
Inscription : 10/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il réhabiliter Martin Luther le réformateur ?

Message par L15648 le Sam 29 Oct 2016 - 16:16

@violaine a écrit:si on réhabilite cet homme, cela montre que l'église est rendue bien loin dans sa déchéance.

satan est vraiment bien installé au vatican, c'est lui qui dirige et tout le monde dit "amen" à ces graves hérésies que commet l'église.

un jour il faudra rendre des comptes à Dieu.

violaine

Je suis tombée là-dessus, pourrais dire par hasard ... mais vu qu'il n'existe pas ...
(âmes sensibles s'abstenir --- cela dit, la mienne l'est, me suis retenue de vomir, mais la vérité doit à tout prix être révélée) Je ne copie pas les passages qui vous intéresseront, pour ceux qui comme moi les découvrent, vous saurez les trouver :

http://www.paperblog.fr/57726/l-esthetique-du-suicide-selon-michel-thevoz/
avatar
L15648
Contre le nouvel ordre mondial

Féminin Messages : 521
Localisation : FRANCE
Inscription : 28/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il réhabiliter Martin Luther le réformateur ?

Message par Ayor le Dim 30 Oct 2016 - 15:31

@pax et bonum a écrit:La différence fondamentale entre Luther,Quintiny,Jean Huss et avant eux l'anglais John Wicliff,avec les saints n'est pas dans la réforme,car les saints à leur manière ont réformé l'Eglise en douceur et de l'intérieur.
On sait comment Saint François d'Assise a fustigé le luxe et les richesses de l'Eglise de son époque.
Le péché consiste à couper,se séparer et fonder une église parallèle qui entre en concurrence avec celle de Rome.
Il fallait effectivement revoir le système des indulgences,le culte des reliques qui devenaient un "fétichisme sacré",et autres abus,mais pas en reniant l'essentiel:les sacrements,le Pape et la théologie mariale.

A+

Je dis bravo à @pax et bonum Je suis entièrement d'accord avec vous ! Le Credo énonce bien que je crois en l'Eglise, "UNE, sainte, catholique et apostolique". Ce qui veut bien dire que la place pour la division n'existe pas. Peut être Luther avait il des intentions louables au début mais la finalité qu'il a créé a causé des ravages énormes ! Je ne vois pas comment il est possible de le réhabiliter comme vous le souhaitez ! Suppression de la confession, suppression de la croyance en la transsubstantiation, abandon de la dévotion mariale... çà me semble bien convenir à la pensée du diable pour détruire l'Eglise, la Vrai ! Oui, je souhaite de tout coeur l'unité des chrétiens mais pas à n'importe quel prix. L'unité dans l'Eglise Catholique uniquement. Je suis catholique et fier de l'être mais certains sur ce forum semblent tièdes dans l'affirmation de leur croyance en la seule vrai religion. N'oubliez que Dieu a dit qu'il vomira les tièdes de sa bouche.

Ayor
Avec l'Archange Saint Michel

Masculin Messages : 181
Inscription : 20/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il réhabiliter Martin Luther le réformateur ?

Message par Oïkouméné le Dim 30 Oct 2016 - 22:25

Avant de parler dans le vide attendons de voir ce que dira François en Suède. Il ne réhabilitera pas Luther (faut quand même pas pousser...) mais il va pour prier avec les luthériens et les catholiques afin que vienne le jour tant espéré où ensemble nous pourrons communier, dans le pluralisme de nos confessions, au Corps et au Sang du Seigneur dans Sa Présence Réelle.
avatar
Oïkouméné
Avec Saint Thomas d'Aquin

Féminin Messages : 362
Age : 73
Localisation : Monaco
Inscription : 11/10/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il réhabiliter Martin Luther le réformateur ?

Message par M1234 le Dim 30 Oct 2016 - 22:59

Comme vous y allez fort, ici, il n'y a pas que la pensée unique!!
Comme dit mon amie P plus haut pas de précipitation, attendons de voir ce que notre Pape va faire!!

Je suis catholique et fier de l'être mais certains sur ce forum semblent tièdes dans l'affirmation de leur croyance en la seule vrai religion. N'oubliez que Dieu a dit qu'il vomira les tièdes de sa bouche. a écrit:
avatar
M1234
CONSEILLERE DU PEUPLE DE LA PAIX
CONSEILLERE DU PEUPLE DE LA PAIX

Féminin Messages : 26508
Age : 64
Localisation : Vendée (Marie du 85)
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il réhabiliter Martin Luther le réformateur ?

Message par Isabelle-Marie le Dim 30 Oct 2016 - 23:36

@Oïkouméné a écrit:Avant de parler dans le vide attendons de voir ce que dira François en Suède. Il ne réhabilitera pas Luther (faut quand même pas pousser...) mais il va pour prier avec les luthériens et les catholiques afin que vienne le jour tant espéré où ensemble nous pourrons communier, dans le pluralisme de nos confessions, au Corps et au Sang du Seigneur dans Sa Présence Réelle.

En attendant, certains tirent déjà "à boulets rouges" sur le Pape, mais quand nous prions le Seigneur, n'appartenons-nous pas à un même troupeau ?

  Prie  Prie  Pape  Prie Prie  Amen Church  Gloire à toi Seigneu
avatar
Isabelle-Marie
MEDIATRICE
MEDIATRICE

Féminin Messages : 3310
Localisation : France
Inscription : 15/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il réhabiliter Martin Luther le réformateur ?

Message par véronique69 le Lun 31 Oct 2016 - 7:03

"communier dans le PLURALISME de nos confessions" ??? ou communier dans l'UNITE retrouvée !
Certes, dans ce pluralisme, on pourra sans doute communier lorsque dans l'Eglise  Catholique qui aura fait tellement de concessions à l'œcuménisme et au protestantisme, il n'y aura PLUS la Présence Réelle et l'Eglise dite CATHOLIQUE se calquera sur la CENE protestante ,autre facette annoncée de "l'abomination de la désolation". C'et ce qu'on appellera "la nouvelle religion mondiale.", tous frères dans l'AMOUR.
Utopie ou vigilance : à chacun son choix...

véronique69
Avec le Pape François

Féminin Messages : 967
Inscription : 09/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il réhabiliter Martin Luther le réformateur ?

Message par pax et bonum le Lun 31 Oct 2016 - 8:27

Merci à Ayor d'avoir repris ma citation.
Ce voyage ne manque certes pas d'ambiguïté,mais nous commençons à en avoir l'habitude avec le pape François.
Va-t-il cautionner le schisme après 500 année de désaveu,sinon de lutte?
Probablement pas.Mais il va rencontrer les évêques schismatiques et ,parmi eux des femmes évêques dont certaines sont homosexuelles déclarées...!
Il ne leur manque plus que de demander la crémation et tout sera complet!
avatar
pax et bonum
Avec les anges

Masculin Messages : 6329
Localisation : france-sud-est
Inscription : 10/03/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il réhabiliter Martin Luther le réformateur ?

Message par véronique69 le Lun 31 Oct 2016 - 8:46

pax et bonum
d'accord avec vos appréhensions avec entre autres, la rencontre avec des évêques femmes dt certaines sont homosexuelles déclarées (même mariées et mères par PMA : vu par ailleurs mais à vérifier : information déjà lointaine)
"il ne manque plus que la "chrismation" "(plutôt que crémation sans doute mais c'est bientôt le 2.11)

véronique69
Avec le Pape François

Féminin Messages : 967
Inscription : 09/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il réhabiliter Martin Luther le réformateur ?

Message par véronique69 le Lun 31 Oct 2016 - 9:05

faut-il oser être honnête :
je redoute le ridicule d'une photo du pape tout sourire avec Mmes ces Evêques femmes, homosexuelles, mariées, mères par PMA , elles aussi, tout sourire, triomphantes, victorieuses mais qui ont l'air à mon avis un peu déguisées dans leur habit épiscopal digne des déguisements d'Halloween.
Mais chut, il ne faut pas analyser ce qui est pour une juste et noble cause sans doute.
(si on n'a pas l'habitude de l'analyse, bonjour les courbettes devant l'antéchrist dt la venue n'est peut-être pas loin !)
Mais qui suis-je pour juger : je ne juge pas, je ris -un peu jaune- à la perspective de ce tableau !

véronique69
Avec le Pape François

Féminin Messages : 967
Inscription : 09/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il réhabiliter Martin Luther le réformateur ?

Message par M1234 le Lun 31 Oct 2016 - 10:00

@Isabelle-Marie a écrit:
@Oïkouméné a écrit:Avant de parler dans le vide attendons de voir ce que dira François en Suède. Il ne réhabilitera pas Luther (faut quand même pas pousser...) mais il va pour prier avec les luthériens et les catholiques afin que vienne le jour tant espéré où ensemble nous pourrons communier, dans le pluralisme de nos confessions, au Corps et au Sang du Seigneur dans Sa Présence Réelle.

En attendant, certains tirent déjà "à boulets rouges" sur le Pape, mais quand nous prions le Seigneur, n'appartenons-nous pas à un même troupeau ?

  Prie  Prie  Pape  Prie Prie  Amen Church  Gloire à toi Seigneu

Bonjour Isabelle-Marie,
Très bonne réflexion, et oui, nous avons le même Dieu, d'ailleurs pourquoi faire des plans sur la comète notre Pape François est hautement capable de juger ce qui est bon de faire ou pas!En tout cas Merci pour cette saine réflexion!!

Amitiés Gloire à toi Seigneu Encens Prie
avatar
M1234
CONSEILLERE DU PEUPLE DE LA PAIX
CONSEILLERE DU PEUPLE DE LA PAIX

Féminin Messages : 26508
Age : 64
Localisation : Vendée (Marie du 85)
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il réhabiliter Martin Luther le réformateur ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum