Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX



Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum.

Inscription pour parcours spirituel de 4 semaines avec le père Nathan

Page 6 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Inscription pour parcours spirituel de 4 semaines avec le père Nathan

Message par Père Nathan le Lun 29 Fév 2016 - 15:28

@carine @Marie du 65
tezenas a écrit:Merci pour les belles prières a l ESprit Saint et merci francoise de nous les avoir transmise

Vous aviez demandé une nouvelle inscription
http://lepeupledelapaix.forumactif.com/t35116-presentation-de#344261

Mais vous ne l'avez pas remplie!!!!
Ce qui a affecté le fonctionnement de votre pseudo en cours
 et désactivé votre nom sur liste des retraitants

Vous vouliez sans doute changer de pseudo

Est-ce toujours votre choix, ou vous vous en fichez ?

allez de ttes façons remplir
http://lepeupledelapaix.forumactif.com/t35116-presentation-de#344261

et réglez ctte question : pseudo tezena ou autre pseuso avec la responsable de ceFIL
http://lepeupledelapaix.forumactif.com/t35116-presentation-de#344261

Marie du 65
avatar
Père Nathan
PERE SPIRITUEL DU FORUM
PERE SPIRITUEL DU FORUM

Masculin Messages : 2290
Age : 66
Localisation : Assignation : Rimont (diocèse d'Autun)
Inscription : 13/07/2008

http://catholiquedu.net

Revenir en haut Aller en bas

L'Eglise a une pensée analogique: il ne faut pas être univoque

Message par Père Nathan le Jeu 3 Mar 2016 - 20:25

surleroc.org a écrit:L'âme se dissout en Dieu
Cette formulation exprime une donnée qui s'est infiltrée dans la pensée commune du peuple de Dieu et qui fait écho au New-âge et à la philosophie bouddhiste, ce n'est pas un reproche personnel, c'est une mise en garde dont j'ai moi même fait l'objet en son temps.
Si on n'est pas vigilant, on peut facilement diffuser des idées injustes sans que l'on s'en aperçoive, car on ne se rend pas compte à quel point la sémantique est manipulée surtout quand on entre dans le domaine de la théo et de la philo... Il n'y a rien de personnel... Les temps sont si confus qu'il faut, même entre soi, être d'une grande précision.
.
En Théologie mystique, on verra St Jean de laCroix, Docteur de l'Eglise expliquer "métaphoriquement" bien sûr, ce que fait le dépouillement, la confrontation à « la nuit obscure de la foi. Ce que saint Jean de la Croix (+ 1591), désigne sous le nom de "nuit de l’esprit"

»

Bible
Dieu opère silencieusement dans l’âme, il dissout la substance spirituelle et l’absorbe en une profonde et absolue obscurité au point que l’âme se sent fondre, se voit anéantie dans une cruelle mort de l’esprit à la vue directe de ses misères. L’âme va alors souffrir dans cette nuit obscure

Soyons attentifs      Pray
La précision doctrinale donne comme utile de savoir si lorsqu'on exprime une vérité, on l'exprime dans son domaine propre
Si c'est en Métaphysique, la sentence sera New Age indubitablement
Si c'est en Théologie dogmatique on ne devra pas non plus la recevoir comme telle

En Théologie mystique, la sentence sonne bien, à condition qu'elle soit reçue comme ce qu'elle est : vraie et vécue dans l'ordre des vives flammes d'Amour des dernières Demeures

En fait, les Personnes s'effacent l'une dans l'Autre ,sans se détruire: tel est le fond du Mystère par exemple de la Très Saint Trinité, Trois en Un, Un en Trois

Notre professeur de Dogmatique répétait à l'envi :
L'Eglise a une pensée analogique: il ne faut pas être univoque
L'univocité est source de schisme, et signe une intelligence non formée
avatar
Père Nathan
PERE SPIRITUEL DU FORUM
PERE SPIRITUEL DU FORUM

Masculin Messages : 2290
Age : 66
Localisation : Assignation : Rimont (diocèse d'Autun)
Inscription : 13/07/2008

http://catholiquedu.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Inscription pour parcours spirituel de 4 semaines avec le père Nathan

Message par apis le Dim 6 Mar 2016 - 21:42

J'aimerai avoir accès au FIL réservé aux retraitants
@carine

J'avais commencé à partir d'envois trouvés sur le site du Pere Nathan !

C'est lui qui m'a marié il y a quelques années !
avatar
apis
Avec les chérubins

Masculin Messages : 53
Age : 44
Inscription : 06/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Inscription pour parcours spirituel de 4 semaines avec le père Nathan

Message par Père Nathan le Sam 12 Mar 2016 - 14:34

Témoignage de parcoureurs, au fil du carême:

les propos de XXX m'ont profondément déprimée et découragée pendant quelques jours. J'ai failli tout abandonner. Mais maintenant j'ai compris qu'il faut que j'aille chercher des ressources spirituelles plus profondes et éternelles pour passer ce cap. Heureusement, Marie et le Ciel  m'aident (ainsi que, peut-être, les prières d'autres personnes) et je  commence à être à-nouveau dans la paix, la joie et la lumière.
Pour ZZZ, je me dis que xxx a peut-être relaté des faits passés (sous l'inspiration du Tintin) qui ont réellement eu lieu. Mais cela fait plus de deux ans que je prie pour le zzz, le père Michel Bianco a aussi prié pour lui. Alors j'espère .... Pour ma part, je vais vraiment essayer de comprendre d'où vient l'obstacle intérieur qu'il y a encore un peu en moi.
Et je viens aussi de comprendre de manière plus profonde qu'il est indispensable que les membres de l'Eglise du Christ se soutiennent et prient les uns pour les autres. Si nous arrivons à former un petit noyau joyeux, libre et fervent, cela exercera une attraction sincère dans le coeur de nos frères et soeurs (une oasis dans ce monde soumis aux forces du mal) et alors le royaume de Dieu s'accomplira de lui-même.
avatar
Père Nathan
PERE SPIRITUEL DU FORUM
PERE SPIRITUEL DU FORUM

Masculin Messages : 2290
Age : 66
Localisation : Assignation : Rimont (diocèse d'Autun)
Inscription : 13/07/2008

http://catholiquedu.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Inscription pour parcours spirituel de 4 semaines avec le père Nathan

Message par Catherine Jouenne le Sam 2 Avr 2016 - 13:59

Bonjour à tous,
A des questions posées par BINOMA à Père Nathan et à Binôma au sujet du livre du maître bouddhiste Thich Nhat Hanh, livre intitulé l’énergie de la prière, je voudrais vous faire part de ces questions que se posent certainement aussi beaucoup des lecteurs du Forum du Peuple de la Paix, et de la pauvre réponse partielle que j'ai apportée parce qu'en cette Semaine Pascale la méditation du Mystère de la Résurrection dont un extrait est cité ci-dessous sera je l’espère une aide, comme il l’a été pour moi, pour ceux qui la liront ou l’écouteront en mp3 :


De BINOMA à Père Nathan et à Binôma
Bonjour mon Père, bonjour Binôma,

Veuillez trouver ci-joint un premier extrait du livre du maître bouddhiste Thich Nhat Hanh, sur lequel je souhaiterais solliciter vos observations svp.

Voici mes questions :
Pour moi, il y a des similitudes avec le catholicisme :
- bodhisattvas : saints,
- conscience collective : plus ou moins le monde spirituel dans lequel nous évoluons, voire à terme le corps mystique du Christ pour les chrétiens ?
- nature de Bouddha en nous : memoria dei,
- vérité ultime : Dieu,
- dans son interprétation du "basileia", je ferais un autre parallèle spontané qui ne vaut sans doute pas grand chose :
Royaume : dimension historique : Jésus
Souveraineté : réalité ultime : Dieu le Père
Règne : dimension de l'action : Saint Esprit
- action de la prière sur les réalités visibles et invisibles
- énergie spirituelle : un peu l'action spirituelle de l'Esprit Saint

Mais le point qui me pose "problème" est le suivant : je trouve ce livre très intéressant. Mais parfois il me semble que Vérité ultime et Conscience collective sont assimilées alors que pour moi cela n'est pas la même chose.
Pour moi, Vérité ultime : Dieu : une personne. Et conscience collective : plus ou moins  ce que nous produisons spirituellement à partir de nos actes et de notre ouverture aux grâces du Ciel.

Il me semble donc que la démarche des bouddhistes à partir de la memoria dei est très intéressante, mais que les bouddhistes, finalement, occultent Dieu le Père en qualité de personne. Savez-vous s'il y a une raison historique ou géographique à celà ?
Un peu comme si les bouddhistes comptaient sur leurs propres forces et non pas sur les grâces du Ciel.
En plus, je me demande si des bouddhistes non baptisés ont déjà eu des apparitions (au moins en songe) du Christ ou de la très sainte Vierge Marie. J'ai lu que le Christ et la Sainte Vierge se manifestent de plus en plus aux musulmans. Mais qu'en est-il des bouddhistes et des hindouistes ?

Et surtout, quels sont les autres points de ce livres qui ne seraient pas en adéquation avec la foi catholique ?

Je vous remercie encore une fois pour votre précieuse aide spirituelle.
En union de prières.
Bien cordialement.


De Binôma à Père Nathan et à BINOMA
Bonjour mon Père, bonjour BINOMA,

J'écoutais Dimanche dernier l'enregistrement du Mystère de la Résurrection que vous nous avez proposé pour la Résurrection au printemps 2003, j'en ai relevé un petit passage que je vous envoie ci-dessous, il m'avait beaucoup aidé à comprendre la différence entre Dieu et les énergies.

La lecture de l'Apocalypse (en annexe des Cédules du Parcours) m'a aussi apporté beaucoup de réponses au sujet du bouddhisme.

Je crois que vous m'excuserez de ne pas lire l'extrait du livre.
C'est qu'avant ma conversion j'ai beaucoup 'baigné' dans la pratique du yoga et d'un art martial énergétique, dans les lectures de la Bhagavad Gita, des Upanishads, des maîtres cosmiques, de l'ésotérisme, du New Age, et Dieu Père Fils et Saint-Esprit et vous mon Père avez eu la bonté (et la lourde tâche !) de m'en détacher, je vous en suis très reconnaissante et je ne veux pas retourner à des lectures autres que celles de la Doctrine infaillible de l'Eglise fondée par Jésus de Nazareth. Je sais que vous comprendrez.

BINOMA, si vous voulez, en complément des passages de l'Apocalypse que vous pourrez relire dans les Cédules, voilà donc le passage du Mystère de la Résurrection dont je vous parlais au début de ce mail :

(tous les Mystères du Rosaire sont en audio et en texte sur le site catholiquedu.net, à la perle 10 : "Méditation du Rosaire" pour les textes, et à la perle 16 : "Audio" : Méditation du Rosaire, Bible, Apocalypse, pour les enregistrements en mp3)

"(...)
Egersis, le premier témoin de la Résurrection, est la Trans-Verbération du cœur de Marie. C’est l’ange qui le dit : égersis.
Et quand l’Apôtre parle, et Jésus, et l’ange encore, c’est anastasis, trois fois.
Quelle est la différence entre les deux ?

Egersis : le petit cosmos que constitue le corps de Jésus ressuscité d’entre les morts dans l’humanité intégrale avec la nouvelle Eve commencée, peut habiter et traverser effectivement tous les temps, tous les lieux et tous les éléments de matière. Il est ressuscité d’entre les morts. Jésus a atteint tous les confins de l’univers glorieusement en les traversant, sans y demeurer. Il les a seulement traversés. La preuve ? Ils ne sont pas glorifiés (regardons-nous : nous sommes toujours aussi ternes). Il les a traversés en laissant les traces des énergies de sa résurrection (comme le dirait Grégoire Palamas), des traces glorieuses du feu de sa Résurrection, feu métaphysique et surnaturel, dans tous les éléments substantiels des particules de matière, de temps et de lieux.

Il ne faut pas s’arrêter là : « Ne me touche pas ! Je ne suis pas encore monté vers mon Père ».

Anastasis : Il les a traversés, les dépassant ainsi en Lui dans l’immensité de sa divinité, puisque il est devenu Dieu : tous ces éléments traversés du cosmos, ressaisis par Lui dans sa propre substance, Il les a laissés sans les emporter comme il nous laissé sa substance eucharistique sur la terre (Voilà pourquoi Il a donné la communion).
Son corps physique, son corps matériel, que l’on peut toucher, est rentré à l’intérieur de Dieu, faisant exploser toutes les limites du cosmos, faisant exploser toutes les limites de l’univers, toutes les limites du temps.

Egersis : Il est allé jusqu’aux limites du temps et du cosmos ; Il les a traversé, les a dépassé corporellement, et les a marqués des traces vivantes de sa gloire et son Amour…

Anastasis : Il a pénétré corporellement son éternité, se faisant Dieu corporellement.

Dans le premier mystère joyeux, Dieu s’était fait chair.

Dans le premier mystère glorieux, l’humanité glorifiée du Christ est faite Dieu : Il est rentré corporellement dans toute l’intériorité de Dieu (s’y assimilant parfaitement et complètement), laissant dans le temps ceux de ses membres vivants qui vivent le mystère de compassion, le baptême. La grande transformation de l’univers par la médiation de son corps mystique entier et vivant va permettre le surgissement d’une naissance provenant de cette introduction fameuse.

Il a également emporté avec Lui au ciel la plaie glorieuse et immaculée de la Trans-Verbération du cœur de Marie, l’inscrivant dans le Livre de vie de l’Immaculée Conception, établissant ainsi un nouveau trône pour la naissance glorieuse de la Jérusalem spirituelle et de la Jérusalem glorieuse à partir du ciel dans la terre de la foi.

Ayant ainsi traversé, égersis, s’étant ainsi établi dans la gloire de la Résurrection pour la conception de l’Eglise de la Jérusalem glorieuse à partir de la Jérusalem spirituelle de la foi, Il a laissé dans le cosmos des traces de sa Résurrection.

Mais Lui est dans l’anastasis, Il n’est plus dans l’egersis.

Il est fondamental, essentiel, de comprendre cela.

Parce que si je prends du Christ ce qu’il y a dans le cosmos et qui vient de la Résurrection, je me coupe de l’anastase incarnée, glorieuse et divine : je me coupe des sacrements. Si je ne vis que du Christ cosmique et que je prends de ces réalités provenant pourtant du Christ ressuscité (elles ne viennent pas de quelqu’un d’autre), je me coupe du corps mystique glorieux du Dieu vivant et de la Jérusalem céleste."

Ainsi, Dieu garde à Ses enfants la "liberté de choisir Dieu ou leur propre gloire : ils ont à leur disposition toute la gloire de la Résurrection dans le cosmos pour eux, s’ils le veulent, tout en gardant cette malheureuse possibilité de vivre hors de Dieu.
La nouvelle tentation est arrivée : celle de la fin des temps.

Nous comprenons mieux ici la différence entre égersis et anastasis.
C’est prodigieusement intéressant et important.
Le corps de Jésus glorifié est rentré dans l’anastase ; le corps de Marie est témoin de la Résurrection ; le travail de l’Eglise a commencé, tissant du ciel du trône de l’unité sponsale glorieuse de Jésus, nouvel Adam et nouvelle Eve, une nouvelle maternité de la foi de Marie.
Autant l’Eglise a été conçue à la blessure du cœur (nous l’avons vu dans le cinquième mystère douloureux), autant la Jérusalem glorieuse a été conçue à l’heure de la Résurrection."



En ce dernier jour de la Neuvaine à la Miséricorde Divine, nous sommes à la veille de la Fête de la Miséricorde Divine au sujet de laquelle Jésus a dit à Sainte Faustine :

« Je désire que la Fête de la Miséricorde soit un recours et un refuge pour toutes les âmes, et surtout pour les pauvres pécheurs. (...) je déverse tout un océan de grâces sur les âmes qui s’approcheront de la source de Ma miséricorde. Toute âme qui se confessera et communiera recevra le pardon complet de ses fautes et la remise de sa punition. » (Petit Journal 699)

« La source de Ma miséricorde fut largement ouverte par la lance sur la croix pour toutes les âmes, Je n’ai exclu personne » (Petit Journal 1182)

« D’abord tu diras un « Notre Père », un « Je vous salue Marie » et le » Je crois en Dieu » puis sur les grains du « Notre Père », tu vas dire les mots suivants : Père Eternel, je T’offre le Corps et le Sang, l’Ame et la Divinité de Ton Fils bien-aimé, Notre Seigneur Jésus-Christ. En réparation de nos péchés et de ceux du monde entier ; sur les grains du « Je vous salue Marie », tu diras les mots suivants : Par Sa douloureuse Passion, sois miséricordieux pour nous et pour le monde entier. A la fin tu réciteras trois fois ces paroles : Dieu Saint, Dieu Fort, Dieu Éternel, prends pitié de nous et du monde entier. » (Petit Journal, 474-476).


Gloire  à  Dieu  Père  Fils  et  Saint-Esprit
avatar
Catherine Jouenne
MEDIATRICE
MEDIATRICE

Féminin Messages : 415
Age : 53
Localisation : France
Inscription : 07/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

NOUVELLE ETAPE VERS LA PÄQUES ORTHODOXE

Message par Père Nathan le Sam 2 Avr 2016 - 18:36

NOUVELLE ETAPE

Pere Nathan a écrit: en attendant le Saint Feu Marial du Grand Sabbath de 30 avril
EPILOGUE EN CE SAMEDI de PÄQUES  :

VOICI EPILOGUE pour un forum du Divin Fiat en LIGNE
 
Kisses  Kisses  Kisses

en pdf telecharger ici   PDF En Word imprimable - modifiable:  WORD:


Kisses  Bravo  Kisses  Bravo  Kisses  Bravo  Kisses  Kisses  
...............................................................................................




Votre attention, s'il vous plait :
Epilogue, chaque samedi, continue par renouvellement des textes pour se préparer au Divin Fiat, spiritualité catholique proposée par le St Père pour les Temps qui s'ouvrent
avatar
Père Nathan
PERE SPIRITUEL DU FORUM
PERE SPIRITUEL DU FORUM

Masculin Messages : 2290
Age : 66
Localisation : Assignation : Rimont (diocèse d'Autun)
Inscription : 13/07/2008

http://catholiquedu.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Inscription pour parcours spirituel de 4 semaines avec le père Nathan

Message par Catherine Jouenne le Dim 3 Avr 2016 - 16:07

Voici la suite de l’échange du Samedi 2 avril entre BINOMA, Père Nathan et Binôma

De BINOMA à Père Nathan et à Binôma, dimanche 3 avril à 0:48
Bonjour, merci beaucoup pour, une nouvelle fois, votre aide formidable.
Pour moi, les termes théologiques sont un peu difficiles à comprendre car, pour le moment, je n'ai pas trop de culture théologique. Tout ce qui m'a fait avancer spirituellement vient du vécu et je manque cruellement de culture.

Voici deux ou trois questions supplémentaires pour m'éclairer basiquement, svp :
- finalement, les bouddhistes contemporains parviennent bien à "toucher" Dieu (réelle expérience spirituelle), par le biais des traces laissées par le Christ dans l'univers. Mais, comme ils ne font pas encore partie du corps mystique du Christ (donné par les sacrements), le risque est qu'ils restent hors de la Jérusalem céleste ?
- dans ce cas, espérons qu'ils se convertissent en masse après l'avertissement. A moins que nous autres, chrétiens, les incorporions à l'Eglise du Christ par nos prières de consécrations de toutes les âmes humaines au cœur immaculé de Marie, et peut-être aussi en communiant à leur intention ?
- le bouddhisme est antérieur de 500 ans au christianisme. Quelle est la réalité spirituelle que Bouddha a perçue ? Ne seraient tout simplement pas les liens spirituels "karmiques" de causes à effets, l'existence d'une "conscience collective" et l'intuition d'une memoria dei, sachant que pour moi ces réalités spirituelles expliquent les réalités matérielles d'un point de vue presque scientifique et mécanique, mais ne permettent pas d'accéder à la réalité transcendante de Dieu (puisque seul le Christ est la porte du Ciel). Un peu comme si les bouddhistes se cantonnaient à l'atmosphère terrestre mais ne pouvaient pas accéder au cosmos ?
- lorsque des personnes travaillent sur les "énergies" (reiki et autres), elles ont un accès indéniable à des données réelles sur les autres, données auxquelles des personnes normales n'ont pas accès. Mais la tentation est alors peut-être de vouloir essayer d'aiguiller la réalité future par des moyens spirituels inspirés par l'orgueil et l'esprit d'indépendance, au lieu de dire à Dieu : "que ta volonté soit faite sur la terre comme au Ciel ?". Et du coup, c'est cela le nouveau plan des anges déchus : entraver le plan de salut de Dieu en donnant aux hommes des outils spirituels qui les incitent à exclure Dieu de leur vie, par orgueil, esprit de domination et esprit d'indépendance ? Sachant que cela aboutira forcément à un plus grand désordre sur la terre ?
Ma manière de voir les choses est sans doute très simpliste, mais est-ce bien cela svp ?
Je vous remercie d'avance pour votre aide.


De Binôma à Père Nathan et à BINOMA, Dimanche 3 avril à 3:32
Bonjour mon Père, bonjour BINOMA,
Bonne Fête de la Miséricorde Divine

Pour essayer de répondre aux questions de BINOMA, je vais les noter pour les avoir sous les yeux
(si je ne copie pas les questions je ne les ai plus à l’écran)

J’ai bien conscience que mes essais de réponses sont très incomplets,
j’espère surtout qu’ils ne sont pas hérétiques,
s'ils le sont je vous en demande pardon

Première question : finalement, les bouddhistes contemporains parviennent bien à "toucher" Dieu (réelle expérience spirituelle), par le biais des traces laissées par le Christ dans l'univers. Mais, comme ils ne font pas encore partie du corps mystique du Christ (donné par les sacrements), le risque est qu'ils restent hors de la Jésuralem céleste ?

Ce que j’ai retenu, c’est que quand on touche à ces traces laissées par la Résurrection de Jésus dans le cosmos, on ne touche pas Dieu Lui-même, on ne touche que les traces qu’Il a laissées en traversant tous les espaces et tous les temps lors de Sa Résurrection (égersis), mais Dieu est au-delà du cosmos, Il est "là" où Jésus est dans l'anastase.

Dans le Livre de l'Apocalypse, Saint Jean nous dit :
« Ex tou cosmou, kai péri tou tronou étè »

Méditation du chapitre 6 de l'Apocalypse par Père Nathan, dans la Cédule 6 :
« Ex tou cosmou : vous êtes arrachés à ce monde cosmique (les énergies),
kai : puisque, c’est-à-dire,
péri tou tronou : vous êtes à l’intérieur du trône, dans l’éternité. Le trône de Dieu n’est pas dans les énergies cosmiques, et il faut être arraché de cela, sinon nous ne touchons pas à Dieu, nous ne pouvons pas le voir. Celui qui lit l’Apocalypse voit cela aussitôt : il le vit. Le voir est un miracle.

Nous en étions à la lecture des sept sceaux de l’Apocalypse …
Résumons ce que l’Apocalypse nous a dévoilé :
St Jean vient de célébrer la messe, il a un peu plus de cent ans. Personne sur la terre n’a été mieux formé que Jean à l’époque de Jean-Baptiste, et le voici 88 ans plus tard, de travail du Saint Esprit et de travail du ciel…

Ex tou cosmou : il nous apprend à sortir de ce monde cosmique, être arraché à ce monde cosmique, et à nous laisser emporter jusqu’au Trône : C’est le jour du Seigneur, Saint Jean célèbre la messe, comme tous les jours, il communie, et tout à coup, le voici arraché à ce monde cosmique (il en a l’habitude, croyez-le bien). Le ciel s’ouvre. Dans le ciel de son intellect-agent, son intelligence incarnée, quelque chose se déchire, et il rentre à l’intérieur de ce tremendum et fascinendum, de cette frontière entre la grâce à l’état pur : Marie glorifiée, et la gloire.

Alors il entend une lumière, il se retourne (une mutation se fait, il est complètement converti, retourné : il vit de Dieu, de Jésus, de Marie) et il voit Jésus recouvert de la gloire de Marie.
Ayant vu Jésus recouvert de toute la gloire de Marie, aussitôt, tout le Corps mystique de Jésus lui est rendu présent : il le voit….

Saint Jean se retrouve dans le trône, péri tou tronou. Mais voici que lui sont montrées, avec Jésus dans la gloire, Joseph dans la gloire, Marie dans la gloire, quelles sont les décisions de Dieu pour l’univers, quelles sont les décisions de Dieu pour le ciel, quelles sont les décisions de Dieu pour la terre. Ces décisions sont dans la main du Père : dans la main du Père il y a une Révélation, un livre écrit devant et derrière, et secret puisque le Fils lui-même n’a pas autorité pour le donner : le Père seul.

Le livre est scellé de sept sceaux, personne ne peut l’ouvrir.
L’Agneau console saint Jean qui pleurait, pleurait abondamment, bien qu’il fût dans la gloire, dans l’extase, le ravissement, dans le comble de la béatitude. Il pleurait parce que personne ne pouvait ouvrir les secrets de l’Apocalypse, les sceaux du livre.

Enfin, il entendit que l’Agneau pouvait ouvrir les sept sceaux. »



2e question : dans ce cas, espérons qu'ils se convertissent en masse après l'avertissement. A moins que nous autres, chrétiens, les incorporions à l'Eglise du Christ par nos prières de consécrations des toutes les âmes humaines au coeur immaculé de Marie, et peut-être aussi en communiant à leur intention ?

Oui, il est nécessaire de prier pour tous nos frères et sœurs et de leur donner le fruit des Sacrements (pour la Communion il est nécessaire de leur donner d’abord le fruit du Sacrement de la Confession, puisqu’il nous est demandé de ne pas communier si nous ne sommes pas confessés, pour communier à l'intention de ceux qui veulent bien demander pardon à Dieu et à leur prochain.


3e question : le bouddhisme est antérieur de 500 ans au christianisme.

C’est ce que nous disent les livres d’histoire mais ce n’est pas exact. Le petit extrait (ci-dessous) de « Mémoire Ontologique » du Père Nathan en parle un peu, vous verrez.

Quelle est la réalité spirituelle que Bouddha a perçue ? Ne seraient tout simplement pas les liens spirituels "karmiques" de causes à effets, l'existence d'une "conscience collective" et l'intuition d'une memoria dei, sachant que pour moi ces réalités spirituelles expliquent les réalités matérielles d'un point de vue presque scientifique et mécanique, mais ne permettent pas d'accéder à la réalité transcendante de Dieu (puisque seul le Christ est la porte du Ciel). Un peu comme si les bouddhistes se cantonnaient à l'atmosphère  terrestre mais ne pouvaient pas accéder au cosmos ?

Je crois que les bouddhistes accèdent au cosmos, malheureusement avec l’aide des anges déchus (puissances intermédiaires) qui sont dans le cosmos, mais ils ne peuvent, sans Dieu, aller au-delà du cosmos. Pour le début de votre question, voici l'extrait de « Mémoire Ontologique » donné il y a un peu plus de 20 ans par Père Nathan :

« Nous allons traiter de la passivité mystique tibétaine. Cet exercice du sâmadhi est intéressant parce qu’il rejoint certaines de nos activités chrétiennes dans la vie mystique pour atteindre cet état de passivité absolue.

Les quatre nobles vérités qui sont le fondement du bouddhisme enseigné par Bouddha, sont dans l’ordre pédagogique : la constatation de la souffrance ; le fait que la souffrance a une cause ; quand nous découvrons la nature de la souffrance, nous pouvons découvrir la nature de la cause qui a pour effet cette souffrance, et en découvrant la vraie cause de la souffrance, nous pouvons arriver à cesser de souffrir ; suivre la voie qui permet la cessation de toutes les causes de la souffrance, la voie de la boddhéïté, la voie de la libération.

Un autre fondement de la doctrine bouddhique, le samsara, constate qu’à partir de la conception du corps et de l’esprit, le corps ne peut naître que du corps, parce que l’esprit ne peut pas engendrer la matière, et l’esprit ne peut naître que de l’esprit, parce que la matière ne peut pas engendrer l’esprit. Nous revenons à la première cellule du bébé. Nous constatons que son corps ne vient pas de lui-même, mais du corps de ses parents. C’est la notion d’interdépendances des phénomènes. L’esprit ne naissant pas de la matière, n’ayant aucune réalité propre (nous en revenons à la notion de vacuité, d’absence de substance), et constatant que l’esprit, à un instant T, a forcément une cause qui est une conscience spirituelle à l’instant T-1 (le bouddhisme ne parle pas de l’âme, mais de la conscience : il n’y a pas d’animus, de principe aimant, mais ce que l’on appelle le ‘mindstream’, le continuum de conscience) nous en déduisons logiquement que l’esprit est la conséquence de l’esprit à T-1. Comme il n’y a pas d’autonomie propre, nous ne pouvons pas dire qu’une conscience existe : c’est un état de conscience par rapport à un objet, à un temps T, à un temps T-1, et ces petits moments de conscience dans le temps (je prends conscience de mon corps, d’un arbre, d’une pomme), forment ce que l’on appelle le ‘continuum de concience’ qui n’a ni début ni fin. Donc le méga-dérapage, à mon avis, se situe non pas dans la manière dont les bouddhistes vivent la mystique, mais de leur point de vue sur le bébé, l’être humain dans l’œuf. Une des éminences grises du Dalaï Lama m’a confirmé que la notion de réincarnation venait du constat que l’esprit de l’œuf ne pouvait être le résultat de la matière de l’œuf. Comme il n’admet pas d’acte créateur parce qu’il n’admet pas d’acte pur, et qu’il n’admet pas la substance, nous sommes dans l’absence de substance, dans l’intéropérabilité, nous vivons donc dans un continuum, une relativité pure de cause à effet.  

Les fondements doctrinaux de bouddhisme sont : les quatre nobles vérités sur la souffrance, les causes, les cessations et la voie ; le karma (toute souffrance a une cause, toute action positive a un effet positif, toute action invariable a un effet invariable, toute action négative a un effet négatif) ; est hérétique celui qui ne croit pas aux quatre nobles vérités, au karma et à la réincarnation. La réincarnation vient de cette conception de l’œuf ; le karma vient du principe causal appliqué à la souffrance ; les quatre nobles vérités viennent de l’enseignement de Bouddha : toute souffrance est déterminée par une cause, en éliminant la racine de cette souffrance (le karma) et la délusion qui sont les deux causes de la souffrance, on arrive à une cessation des causes, donc de la souffrance, donc on obtient une passivité, une espèce de paix qui n’est pas du tout la paix substantielle.
Il y a deux principes de métaphysique dans la pensée bouddhiste : le principe causal, et l’interdépendance des phénomènes. Il y a trois voies pour obtenir la boddhéïté : un comportement juste, la méditation juste, la sagesse juste, pour accéder à un comportement transcendant, à une méditation transcendante et à une sagesse transcendante.

Il est beaucoup plus intéressant de regarder la doctrine de Bouddha, pure à son origine, que celle du Dalaï Lama qui elle prend au passage d’autres notions religieuses et philosophiques, notamment la notion de Tao et de confucionisme, procurant aux mystiques tibétains une nouvelle voie qui n’est absolument pas bouddhique mais qui provient de l’hindouisme, avec un ensemble de pratiques et de rituels magiques. La notion de ‘chakras’ connue dans le New-Age, vient du tantrisme. Il s’agit d’un canal d’énergies dans lequel peut se manifester le mindstream. En éveillant les chakras, les degrés de conscience liés au corps sont éveillés et l’on parvient plus vite à la boddhéïté. Le tantrisme procure plus de techniques et de moyens, mais ce n’est pas l’enseignement de Bouddha. Les gens tâtonnent dans ce fouillis invraisemblable et prennent leur bien pour faire finalement un corpus.

Nous allons essayer d’expliquer le point de vue historique des origines du bouddhisme, de l’islam, et nous découvrirons qu’il n’y a aucune preuve historique, écrite, liturgique, architecturale, paléographique, qui permet de dire que Bouddha a existé au 5e ou 6e siècle avant Jésus-Christ. Le nom de Boddha (et non Bouddha) n’apparaît que huit siècles plus tard, dans les ‘Stromates’ de St. Clément d’Alexandrie, donc vers 200 après JC. Nous découvrirons avec stupéfaction que le bouddhisme vient du christianisme, que l’islam vient du messianisme, du judaïsme ébionite (nom donné à diverses sectes chrétiennes ou juives répandues surtout en Asie au 2e et 3e siècles) et nous découvrirons que tout ce qui ressemble au christianisme dans la doctrine de Bouddha vient mot à mot du christianisme et de ses déformations gnostiques. Nous ferons donc cette genèse pour y voir clair au départ, car si nous ne regardons pas les origines dogmatiques, doctrinales, du côté des novateurs ou prophètes de chacune de ces religions, nous naviguons dans le vide.
Le bouddhisme n’a commencé à apparaître qu’au 1e ou 2e siècle après JC.

Nous nous rendrons peut-être compte que finalement ces mystiques correspondent à la mystique gnostique, laquelle nie quelque chose de substantiel, donc le caractère absolu d’une doctrine dogmatique comme celle du christianisme apostolique. C’est de là que vont s’insérer les différentes mystiques dans l’islam et le bouddhisme. Cette hypothèse envisagée très sérieusement depuis quelques années est intéressante à développer.

La base commune de la mystique est de reconnaître que nous ne sommes rien et que Dieu est mon origine, mon tout, ma fin. Nous allons donc essayer de retrouver cette mystique de la vacuité et de voir, si possible, dans quelle mesure la mystique de la vacuité est absolue. Est-ce sur le plan de notre vie mystique lorsque nous vivons des sept dons du Saint Esprit ? Est-ce sur le plan de notre vie surnaturelle et théologale, lorsque nous vivons des vertus théologales ? Sur le plan de notre vie religieuse, lorsque nous vivons de l’adoration, de l’union avec notre Créateur ? Ou sur le plan de notre vie humaine ?

A quel moment cette mystique de la vacuité doit-elle être absolue ? A partir du moment où nous avons distingué ces quatre niveaux de la vie intérieure, nous nous apercevons que la mystique de la vacuité n’est absolue que lorsque nous vivons mystiquement de l’union du Père et du Fils dans la Gloire de l’Esprit Saint. Mais pour cela, nous devons être nous-mêmes bien conscients que nous sommes des créatures, que nous existons et que nous dépendons du Créateur. Si nous nions, si nous mettons la vacuité par rapport à nous-mêmes, nous ne pouvons plus rien vivre sur le plan surnaturel.

La gnose, précisément, consiste sans doute à rayer tous les niveaux. Déjà l’hegelianisme et l’ontologisme n’ont plus distingué l’être et la vie. Mais dans les mystiques tibétaines (et d’autres), ce ne sont pas seulement l’être et la vie qui sont confondus, parce qu’en effet ils disent qu’ils ont la vie, mais pas l’être (et de ce point de vue-là, ils ont raison : la vie n’est pas l’être), seulement ils n’ont jamais fait le jugement de l’existence, ce n’est pas leur faute. Ils confondent aussi le point de vue religieux, le point de vue théologal, et le point de vue incréé des missions invisibles des Personnes divines. A partir du moment où ces niveaux supérieurs dont ‘laïcisés’, si l’on peut dire, la doctrine de la vacuité devient un absolu terminal et ultime.

Il est très important de comprendre cela. Toute la compréhension, toute la lucidité sur cette question de la mémoire ontologique vient précisément de la différence entre ces cinq niveaux. Et la mémoire ontologique fonctionne sur ces cinq niveaux. Si nous n’avons ni la foi ni le point de vue théologal, si nous pensons que Dieu n’existe pas et qu’il n’y a pas d’être, il n’y a plus qu’un seul niveau, et donc toutes les caractéristiques d’une union mystique avec Dieu (se vivant sur les cinq niveaux) sont vécus uniquement au niveau de la vie. Voilà le lamaïsme, au niveau éthique. Les clochettes, la tiare pontificale, la crosse, les enfants de cœur, l’encens… sont là, mais à un seul niveau, au niveau de ce que nous devons vivre, uniquement dans ce circuit vital qui ne correspond à aucune substance.

Mais un tibétain peut vivre des dons du Saint-Esprit sans le savoir, parce que dans sa doctrine (sans qu’il le sache) il y a la place pour ces cinq niveaux. Mais comme il ne le sait pas, il ne peut pas y accéder par une foi vive et par conséquent, il n’a aucune fécondité sur le plan mystique surnaturel par rapport au prochain. S’il vit de cela, c’est uniquement parce qu’il rejoint la grande trace dans laquelle se situe la Jérusalem céleste, le passage de la résurrection dans le cosmos, le passage de l’Immaculée Conception dans la maternité universelle de Marie. L’Eglise toute entière réactive cette donation triple dans tous ceux qui sont de bonne volonté, qui vivent alors de la grâce sans le savoir. Jésus a tout fait, Marie a tout reçu, tout nous est donné, la Jérusalem céleste est irrémédiablement victorieuse, en mouvement, du point de vue de la cause finale. Mais du point de vue de la puissance et du pouvoir, ce sont ceux qui ont la foi et posent des actes de foi, d’espérance et d’amour, et qui laissent la liberté au Saint Esprit d’agir à travers eux, qui sont responsables de l’implication de la grâce dans le monde sur les hommes de bonne volonté. Alors le Saint-Esprit prend possession de tous ces gens-là, non pas par la foi ni par leur union à Dieu, mais par leur soif, leur désir d’une innocence qui soit en même temps pure, d’amour, et en même temps absolue. Chez eux, cela ne se pose pas par des actes, précisément dans le cas de la vacuité terminale.

Comment donc, en dehors de la foi et de l’espérance, va-t-on vivre de la mémoire ontologique ? Vous voyez que c’est dans les sept dons du Saint-Esprit, mais surtout dans l’esprit de crainte : « Bienheureux les pauvres en esprit, ils seront appelés fils de Dieu » et dans l’esprit de conseil : « Bienheureux les doux, ils hériteront de la terre ». Dans ces deux dons du Saint-Esprit, la mémoire ontologique est activée par l’Esprit Saint, tandis qu’elle a appris précisément à faire qu’elle ne soit mue que par l’Esprit Saint.
Il est donc très important pour nous de regarder comment Jésus nous apprend à rentrer dans cet anéantissement de nous à cette crucifixion, la kénose, comme il est dit dans notre foi et dans l’Ecriture, pour que, Jésus ayant étreint tous nos anéantissements, toutes nos fautes, toutes nos fêlures, toutes nos non-substances, c’est-à-dire tous nos péchés, nous puissions rejoindre cet anéantissement pour qu’il n’y ait plus que la brûlante gloire du Christ Sauveur ressuscité qui prenne la place dans ce vide laissé par nos péchés.

Les tibétains sont très fragiles par rapport aux puissances intermédiaires (c’est-à-dire au démon, aux esprits déchus). Nous retrouvons ce problème dans l’hindouisme qui renonce au ‘bhakti’, à la voie d’amour, à la dévotion du cœur pour le Divin.

Mais si un tibétain recherche sincèrement cette innocence, s’il se dispose, au bout d’un certain temps, à recevoir autre chose que ce qu’il veut lui, s’il est disponible et de bonne volonté, il a implicitement la foi (et non pas explicitement). Il s’anéantit donc lui-même totalement pour ne vivre que de l’absolu, d’une espèce de grâce originelle. Ce cycle dans lequel interviennent différents phénomènes, sans arrêt, seconde après seconde, n’est pas sa vie, c’est un courant divin attribué à la grâce. Il ne sait pas que c’est la grâce, mais puisqu’il est disponible à ce courant de grâce, la grâce peut prendre possession de lui.
C’est la doctrine de l’Eglise. L’Eglise considère que les hommes ne peuvent pas être de bonne volonté et faire le bien dans toute leur vie, sans la grâce. »


4e question : lorsque des personnes travaillent sur les "énergies" (reiki et autres), elles ont un accès indéniable à des données réelles sur les autres, données auxquelles des personnes normales n'ont pas accès. Mais la tentation est alors peut-être de vouloir essayer d'aiguiller la réalité future par des moyens spirituels inspirés par l'orgueil et l'esprit d'indépendance, au lieu de dire à Dieu : "que ta volonté soit faite sur la terre comme au Ciel ?". Et du coup, c'est cela le nouveau plan des anges déchus : entraver le plan de salut de Dieu en donnant aux hommes des outils spirituels qui les incitent à exclure Dieu de leur vie, par orgueil, esprit de domination et esprit d'indépendance ? Sachant que cela aboutira forcément à un plus grand désordre sur la terre ?

Oui, il me semble aussi que c’est le plan des anges déchus qui utilisent les personnes qui travaillent avec les énergies : inciter les hommes à exclure Dieu de leur vie…

Et même, depuis que le clonage de l’homme existe : à ne pas se contenter d’oublier Dieu ou de rejeter Dieu de leur vie, mais à aller jusqu’à détruire volontairement Sa Paternité d’Amour.

A ce sujet j'ai réécouté hier soir la vidéo proposée dans le premier menu des dernières cédules :
la 2ème partie de l'entrevue où Pierre demande à Père Nathan d'expliquer ce qu'est le Meshom
https://www.youtube.com/watch?v=HmB0UpABOns
et en écoutant j’ai relu en même temps le texte correspondant http://catholiquedu.free.fr/parcours/HommagePEmmanuelMemoireDeDieu2ePartie.pdf
MERCI beaucoup mon Père pour vos explications très claires.


En ce Dimanche de la Miséricorde Divine,      Prends pitie         PARDON pour tous nos péchés

MERCI Dieu notre Père,   IHS MERCI Seigneur Jésus Verbe de Dieu fait chair, MERCI Dieu Saint-Esprit
avatar
Catherine Jouenne
MEDIATRICE
MEDIATRICE

Féminin Messages : 415
Age : 53
Localisation : France
Inscription : 07/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Inscription pour parcours spirituel de 4 semaines avec le père Nathan

Message par Philippe Marie le Dim 3 Avr 2016 - 23:20

Mon père j'ai étudié le Bouddhisme beaucoup moins que vous et j'en ai donc une conception beaucoup plus simple. Pour moi le Bouddha s'est limité à une libération psychique et non surnaturelle. Notre esprit a un double réalité : Phénoménologique et ontologique, psychique et âme surnaturelle. Et si on ne peut nier notre âme spirituelle, on ne peut pas nier non plus notre psychisme avec ses lois propres. la mort de l'ego pour sombrer dans le néant ? ben ! oui et le christianisme ne dit rien d'autre quand il prêche la mort à soi-même, mais pour découvrir la moi profond. 
Notre dialogue avec les Bouddhistes ? Une branche de celui ci surtout représenté par le lama Sogyal Rinpoché propose que le Bouddhisme devienne (mais il y a encore du chemin) la sagesse du psychisme, en intégrant parfaitement la culture Héléno-chrétienne et sans s'opposer à aucun de ses dogmes, mais en restant dans sa sphère et l'autonomie de sa discipline. Et parfois je me demande, SI le Bouddhisme arrivant à cette maturité,  ne remplacerait pas O! combien cette fumisterie de Freudisme ?
avatar
Philippe Marie
Avec Saint Joseph

Masculin Messages : 1385
Age : 69
Localisation : Maisons Laffitte
Inscription : 13/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Inscription pour parcours spirituel de 4 semaines avec le père Nathan

Message par Père Nathan le Sam 9 Avr 2016 - 12:03

Phiphi a écrit:[color=#0000ff][size=16]Notre dialogue avec les Bouddhistes ? Une branche de celui ci surtout représenté par le lama Sogyal Rinpoché propose que le Bouddhisme devienne (mais il y a encore du chemin) la sagesse du psychisme, en intégrant parfaitement la culture Héléno-chrétienne et sans s'opposer à aucun de ses dogmes, mais en restant dans sa sphère et l'autonomie de sa discipline. Et parfois je me demande, SI le Bouddhisme arrivant à cette maturité,  ne remplacerait pas O! combien cette fumisterie de Freudisme ?

Je redoute beaucoup les Rimpoche

Je crois vraiment que les pratique du jivan mukta et du lamaisme thibétain est en totale contradiction avec la sagesse et naturelle et encore plus ... la sagesse surnaturelle


Dans le bouddhisme, le lamaïsme, le Bien suprême est l’An-atman, la non-existence en soi : lorsque vous atteignez la non-existence en soi (parfois appelée Nirvana), à ce moment-là vous atteignez votre Bien. Mais en philosophie et dans la mystique occidentale, Dieu n’est pas du tout non-être : Il est Etre Premier, donc le Bien en soi ne désigne pas pour tous la même Réalité. Quelque part, le bouddhisme est anti-métaphysique

Il est probable que pour une majorité d’hommes et de femmes crucifiés dans leur pureté intellectuelle et dans leur liberté d’amour, il ne leur reste plus que cette organisation de l’âme et du corps à travers la mémoire ontologique pour se retrouver eux-mêmes, retrouver l’autre, trouver Dieu. L en occident a constitué une vie béante d’accès où s’engouffrent à fond le bouddhisme lamaïque tibétain et l’activité spirituelle de tous ceux qui utilisent les énergies métapsychiques dans les sociétés d’Arcane et du Nouvel Age.

Saint Augustin est le théologien de l’Eglise : il fait autorité. Il faut justement que l’expérience cumulative de la référence hologrammique de cette source morphogénétique augustinienne puisse engendrer un vaste courant de masse qui fasse que cette mémoire nous ne la vivions pas en métapsychique ni en « mystico-hindouistico-bouddhistico-tantrique », mais en spirituel humain :


Au fond, nous avons le choix :
Nous pouvons quelque part atteindre la mémoire ontologique, notre origine, notre pureté, notre innocence par une mystique philosophique très concrète, en respectant le corps, en respectant la vérité.
Nous pouvons le faire par le point de vue de la conscience psycho-spirituelle (bouddhisme encore lié à Ishvara), mais là, comme avec le point de vue de la conscience matérielle (bouddhisme), il y a de grands dangers d’être encore dans un mélange avec des champs ou des réalités qui ne sont ni Dieu ni l’homme, et qui sont des puissances de l’air : les puissances intermédiaires.


avatar
Père Nathan
PERE SPIRITUEL DU FORUM
PERE SPIRITUEL DU FORUM

Masculin Messages : 2290
Age : 66
Localisation : Assignation : Rimont (diocèse d'Autun)
Inscription : 13/07/2008

http://catholiquedu.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Inscription pour parcours spirituel de 4 semaines avec le père Nathan

Message par Renee emmanuelle le Sam 9 Avr 2016 - 14:43

Bonjour mon Père,

Je vais vous paraître certainement idiote et simpliste mais : est-ce que cela veut dire que les bouddhistes entrent en contact avec les puissances intermédiaires (puissances de l'air) par leur pratique spirituelle et non pas avec l'Esprit Saint ?
Que faudrait-il aux bouddhistes pour être emplis de l'Esprit Saint : le baptême, ou bien pourraient-ils être emplis de l'Esprit Saint par une nouvelle Pentecôte, par exemple au moment de l'Avertissement ou juste après, ou alors par une expérience individuelle de rencontre avec le Christ ?
Enfin, si nous suivons la voie bouddhiste de recherche du bien et de la vertu, mais sans la mystique bouddhiste, ne peut-on pas dire que cette voie s'apparente à celle prônée par le Christ dans les évangiles ?
Et si un bouddhiste a une foi implicite et prie sincèrement pour le bien de toute l'humanité, est-ce que cela n'est pas mieux pour le bien commun qu'un athée rempli de préoccupations matérielles et qui ne prie jamais pour les autres ?
Est-ce que Dieu se laisse toucher par les prières des personnes d'autres confessions, du moment qu'elles sont sincères, même si seule la Sainte Eglise Chrétienne est la vraie lumière du monde ?
Et dans ce cas, ne vaudrait-il pas mieux, comme le pape François a semblé le dire dans sa vidéo de janvier 2016, que toutes les personnes de bonne volonté se mettent à prier d'un seul coeur pour la paix dans le monde et la sauvegarde de la Création, même si certaines personnes sont dans l'erreur d'un point de vue dogmatique (ex: les bouddhistes avec la réincarnation) ?
Est-ce que les prières sincères des personnes d'autres confessions donnent davantage de poids aux prières des chrétiens lorsqu'elles sont associées aux prières des chrétiens ? Finalement, si des bouddhistes, des hindouistes, des juifs, des musulmans s'associent de manière sincère aux prières des chrétiens, sous le "leadership" du Saint Père, n'est-ce pas un moyen pour le Saint-Père d'incorporer mystiquement toute l'humanité au corps mystique du Christ, à la Sainte Eglise de Dieu, même si certains sont plus éloignés du Christ que d'autres ?
Mes questions sont peut-être un peu bêtes, mais ce sont vraiment les questions que je me pose depuis longtemps.

J'imagine que la Très Sainte Trinité et la Très Sainte Vierge Marie seraient ravies de voir l'humanité prier d'un seul coeur, dans la paix et l'amour du prochain, plutôt que se quereller, se diviser, et finir par se détruire, pour la plus grande satisfaction de satan le diviseur.
Peut-être que Notre Dame de Fatima attend tout simplement que nous soyons capables d'amour et d'unité (unité des chrétiens d'abord, unité de tous les hommes ensuite) pour écraser la tête de Satan ? Et peut-être justement que c'est cette unité d'amour qui affaiblira Satan (puisque que Satan agit au moyen du mensonge et de la division) ?

En union de prières.

Renee emmanuelle
Avec Saint Benoit

Féminin Messages : 121
Inscription : 07/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Inscription pour parcours spirituel de 4 semaines avec le père Nathan

Message par Père Nathan le Sam 9 Avr 2016 - 17:43

Renee emmanuelle a écrit:Bonjour mon Père,
Et si un bouddhiste a une foi implicite et prie sincèrement pour le bien de toute l'humanité, est-ce que cela n'est pas mieux pour le bien commun qu'un athée rempli de préoccupations matérielles et qui ne prie jamais pour les autres ?.


Dieu seul connait la foi
Si quiconque a en lui la foi implicite il est sauvé
Non en raison de sa spiritualité ou de sa religion, qui l'écartent plutot du salut, mais justement en raison de sa FOI IMPLICITE qui est chrétienne et surnaturelle sans qu'il le sache
Parce qu'il y obéit dans ses actes  sans savoir que cette grâce lui vient  du fruit des sacrements vécus par les membres vivants de Jésus vivant en FOI EXPLICITE
La source de leur foi implicite c'est la fécondité universelle des sacrements vécus par les chrétiens  qui surabonde dans toutes "les âmes largement ouvertes à la grâce sans le savoir"

Leur religion les en éloignent, mais la grâce invisible de la charité surnaturelle des chrétiens est plus forte que l'éloignement qu'opère leurs pratiques en lien avec les puissances intermédiaires
avatar
Père Nathan
PERE SPIRITUEL DU FORUM
PERE SPIRITUEL DU FORUM

Masculin Messages : 2290
Age : 66
Localisation : Assignation : Rimont (diocèse d'Autun)
Inscription : 13/07/2008

http://catholiquedu.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Inscription pour parcours spirituel de 4 semaines avec le père Nathan

Message par Père Nathan le Sam 9 Avr 2016 - 20:38

en attendant le Saint Feu Marial du Grand Sabbath de 30 avril   EPILOGUE EN CE SAMEDI de PÄQUES  :

VOICI l'EPILOGUE de la deuxième semaine pour un forum du Divin Fiat en LIGNE

Kisses Kisses  Kisses

en pdf telecharger ici   PDF En Word imprimable - modifiable:  WORD:


Kisses  Bravo  Kisses  Bravo  Kisses  Bravo  Kisses  Kisses  
...............................................................................................





Votre attention, s'il vous plait :
Epilogue, chaque samedi, continue par renouvellement des textes pour se préparer au Divin Fiat, spiritualité catholique proposée par le St Père pour les Temps qui s'ouvrent
avatar
Père Nathan
PERE SPIRITUEL DU FORUM
PERE SPIRITUEL DU FORUM

Masculin Messages : 2290
Age : 66
Localisation : Assignation : Rimont (diocèse d'Autun)
Inscription : 13/07/2008

http://catholiquedu.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Inscription pour parcours spirituel de 4 semaines avec le père Nathan

Message par Philippe Marie le Sam 9 Avr 2016 - 21:30

Mon père, en principe les bouddhiste ne font pas de métaphysique, ni donc de morale ni de spirituel. Ils sont donc dans la sphère du phénoménologique, du psychisme. 
On a un psychisme, qui est un peu comme le logiciel pour gérer le cerveau. 
Avec une certaine maturité qui manque actuellement, le bouddhisme pourrait devenir cette sagesse ?
Du moins c'est ce qu'on peut leur proposer, et le concile ne parle pas du Bouddhisme comme quelque chose de diabolique.

Maintenant, pour l’ego qui nest qu'un complexe et qui doit retourner au néant ? Ben oui ! L'ego égocentrique. et le christianisme parle de la mort à nous-même. Mais pour trouver le moi profond......
avatar
Philippe Marie
Avec Saint Joseph

Masculin Messages : 1385
Age : 69
Localisation : Maisons Laffitte
Inscription : 13/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Inscription pour parcours spirituel de 4 semaines avec le père Nathan

Message par Père Nathan le Sam 9 Avr 2016 - 22:29

Phiphi a écrit:Mon père, en principe les bouddhiste ne font pas de métaphysique, ni donc de morale ni de spirituel. Ils sont donc dans la sphère du phénoménologique, du psychisme. 
On a un psychisme, qui est un peu comme le logiciel pour gérer le cerveau. 
Avec une certaine maturité qui manque actuellement, le bouddhisme pourrait devenir cette sagesse ?
Du moins c'est ce qu'on peut leur proposer, et le concile ne parle pas du Bouddhisme comme quelque chose de diabolique.
Maintenant, pour l’ego qui nest qu'un complexe et qui doit retourner au néant ? Ben oui ! L'ego égocentrique. et le christianisme parle de la mort à nous-même. Mais pour trouver le moi profond......

Pardo Pardon PArdon

En 1998 avec Michaël, nous avons suivi la retraite du Dalai Lama sur la Vacuité
8 jours
C'était une recherche en METAPHYSIQUE sur la question de l'OUSIA et de la substance
et leurs implications pratiques, et donc un discours de présentation d'une MORALE organique*J"ai fréquenté des lamas thibétains pendant deux ans et demi, et eux même m'expliquaient au contraire qu'ils UTILISAIENT les puissance kaaliques, cà d les puissances déchues, pour atteindre la Lumière lamaique

Alors? Ils m'ont menti pendant deux à trois ans

Ils ont demandé le Baptême .... rassurez vous
avatar
Père Nathan
PERE SPIRITUEL DU FORUM
PERE SPIRITUEL DU FORUM

Masculin Messages : 2290
Age : 66
Localisation : Assignation : Rimont (diocèse d'Autun)
Inscription : 13/07/2008

http://catholiquedu.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Inscription pour parcours spirituel de 4 semaines avec le père Nathan

Message par Philippe Marie le Dim 10 Avr 2016 - 9:18

Dans ce cas le Bouddhisme Tibétain est en errance  par rapport à l'enseignement du Bouddha, surtout avec la "puissance kaalique". Mais moi je pense au Bouddhisme en générale, et l'Eglise n'a jamais dit que c'était diabolique. 
On peut leur suggérer qu'ils sont dans une sagesse phénoménologique et psychique et c'est peut être là le terrain d'entente ? 


PS A une certaine époque, la Sorbonne rejetait la philosophie et Platon était cause de scandale ?
avatar
Philippe Marie
Avec Saint Joseph

Masculin Messages : 1385
Age : 69
Localisation : Maisons Laffitte
Inscription : 13/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Inscription pour parcours spirituel de 4 semaines avec le père Nathan

Message par marie-victoire le Lun 11 Avr 2016 - 11:36

bonjour
j'envoie ce lien à ceux que ça pourrait interesser de lire le tome 1 de louisa Piccarreta dand la Divine Volonté ;
merci
marie-victoirehttp://www.temoins-amour-esperance.fr/Francais/Messages_fichiers/Biographies/LuisaPiccarreta_fichiers/Textes/luisa_piccarreta_le_royaume_du_divin_fiat_tome_1.html

marie-victoire
Veut-etre un saint/e

Féminin Messages : 218
Age : 58
Localisation : Auvergne
Inscription : 09/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Inscription pour parcours spirituel de 4 semaines avec le père Nathan

Message par azais le Jeu 14 Avr 2016 - 18:30

J'avais pose la question à père j Verlinde pour le bouddhisme tibétain lui donnant des liens sur les nombreux livres édités par le dalaï lama en france ou il enseignait le tantrisme kalachacrique
Réponse " je ne cesse de répéter que le tibetanisme puise ses énergies dans l'occultisme " il me répondait effaré en découvrant que le lama diffusait le tantrisme kalachakrique : kaal est le chef des démons les plus noirs . Des études de doctorat en Allemagne évoquent les abominations sataniques commises par les moines sur des filles pubères en lesquelles ils puisent leurs énergies ... Ainsi que des sacrifices infanticides ignobles
avatar
azais
MEDIATEUR
MEDIATEUR

Masculin Messages : 4905
Age : 66
Inscription : 10/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Inscription pour parcours spirituel de 4 semaines avec le père Nathan

Message par apis le Ven 15 Avr 2016 - 16:28

Interressant azais cette réaction spontanée de padre verlinde .... On se rappproche des autres religions, mais on ne se méfie plus assez de ce qu'elles cachent par derrière
avatar
apis
Avec les chérubins

Masculin Messages : 53
Age : 44
Inscription : 06/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Inscription pour parcours spirituel de 4 semaines avec le père Nathan

Message par marie-victoire le Ven 15 Avr 2016 - 21:36

bonjour
Je viens partager cela avec ceux et celles que cela peut intéresser ;
Dès que l'on est entrer dans la Divine Volonté ( avoir reciter la priere de l'acte de consecration ) , on en reçoit immediatement les bienfaits , et bien plus encore quand on y est installés des semaines plus tard .
JESUS dit aussi à Louisa Piccarreta : le Royaume de la Divine Volonté ne régnera pas totalement sur la terre jusqu'à ce QU UN NOMBRE D ACTES aient été complétés dans la Volonté Divine .
il n'est pas necessaire qu'il y est la population entiere qui entre dans cette Oeuvre , car une seule âme qui prie chez elle tranquillemnt , et prononce la priere donné par JESUS ,ex : je m'unie à toutes les âmes créées depuis Adam jusqu'à al dernière et j'entre en vous Divine Volonté pour reciter le crédo , et bien , cette personne seule , mais dans le Fiat Divin , offre à DIEU un actes qui comportes la Priere de milliard de personnes , donc des milliards d'actes offert par une seule personne , en ayant prier le Crédo , qui de plus rend gloire à DIEU , voilà aussi une petite explication de ce qu'est la vie dans cette Oeuvre , elle est immense et tres simple .... on peut prier ainsi pour tout , en disant son chapelet du jour , pendant la Messe au confiteor offrir notre pardon et celui des âmes créées depuis Adam jusqu'à la derniere, à l'offertoire on offre toute les Messes passées , presentes et futures , de la même ,façon , au pater aussi ... imaginons ainsi le nombres d'actes offert à DIEU , bon , on ne peut pas l'immaginer en effet cela nous depasse , et on peut faire ainsi au fil de sa journée , dans ses actes banales , comme boire un verre d'eau , c'est un acte aussi .... car pendant sa vie cachée JESUS a deja vécu chacun de nos actes , sauf nos pechés , et IL les a offert à DIEU , mais nous de notre coté sur terre dans notre vie nous devons à notre tour offrir à DIEU nos actes , et dans la Divine Volonté , JESUS peut les prendre et les diviniser , puisqu iils completent les actes deja pris par JESUS par le passé , on retablit les choses telles qu'elles devaient etre avant le peche d'Adam , qui vivait dans la Divine Volonté avant le Péché .
c'est tout simple c'est à la portée de tous !
marie-victoire
Gloire à dIEU



marie-victoire
Veut-etre un saint/e

Féminin Messages : 218
Age : 58
Localisation : Auvergne
Inscription : 09/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Inscription pour parcours spirituel de 4 semaines avec le père Nathan

Message par Père Nathan le Ven 15 Avr 2016 - 22:45

O Merci, Marie-Victoire !
Allez dans le monde entier. Proclamez la Bonne Nouvelle à la création Création toute entière (Finale de l'Ev. de St Marc).
avatar
Père Nathan
PERE SPIRITUEL DU FORUM
PERE SPIRITUEL DU FORUM

Masculin Messages : 2290
Age : 66
Localisation : Assignation : Rimont (diocèse d'Autun)
Inscription : 13/07/2008

http://catholiquedu.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Inscription pour parcours spirituel de 4 semaines avec le père Nathan

Message par Renee emmanuelle le Sam 16 Avr 2016 - 8:05

Bonjour à tous,

Au sujet du bouddhisme : si le bouddhisme tibétain puise son énergie dans l'occultisme, est-ce qu'il en est de même pour le bouddhisme zen vietnamien ?
Quand je lis les ouvrages de M. Thich Nhat Hanh, je n'en ai pas trop l'impression, même si je sens qu'il manque une dimension au bouddhisme par rapport au christianisme.
En plus, M. Thich Nhat Hanh s'intéresse beaucoup au christianisme et a beaucoup étidié les textes chrétiens, me semble-t-il.
Père Nathan, comme cela serait intéressant si vous pouviez aller au Village des Pruniers, en Dordogne, pour rencontrer M. Thich Nhat Hanh et avoir une vraie discussion théologique de haut niveau avec lui, pour faire avancer le dialogue interreligieux en cette année de la Divine Miséricorde ! Marcel Van avait dit que la victoire spirituelle de la France viendrait du lien entre la France et le Vietnam, alors qui sait, peut-être qu'une petite discussion pourrait faire avancer les choses ? Imaginez, si finalement les bouddhistes zen se rendent compte que le bâptème est indispensable et demandent à être baptisés, quel impact pour l'Eglise du Christ : impact médiatique, mais aussi impact spirituel, car les moines zen ont plus le profil de Saints que de Pécheurs. Seul Dieu connaît la suite de l'Histoire, et moi, rien ne m'empêche de rêver à un monde meilleur, fait de paix et d'unité entre tous les peuples, et de tolérance aussi.

En union de prières.

Renee emmanuelle
Avec Saint Benoit

Féminin Messages : 121
Inscription : 07/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Inscription pour parcours spirituel de 4 semaines avec le père Nathan

Message par Renee emmanuelle le Mar 17 Mai 2016 - 22:12

Bonjour Père Nathan,

Au sujet des autres religions, je me pose encore trois questions et vous saurez peut-être répondre :
-est-ce que des personnes non baptisées ayant une pratique spirituelle sincère peuvent être emplies de l'Esprit Saint par la grâce de Dieu, en tant qu'être humain créé à l'image de Dieu, ou le baptême est-il indispensable pour recevoir l'Esprit Saint ?
-est-ce que certains pratiquants d'autres religions peuvent atteindre les dernières demeures de l'âme par leur pratique spirituelle, même si le chemin choisi est plus escarpé, voire dangereux (ex: les hindouistes qui doivent traverser des zones démoniaques pour accéder à certaines demeures de l'âme, alors que nous, le Seigneur l'a fait pour nous et nous épargne cela) ?
- dans les autres religions, existe-t-il d'authentiques Saints, notamment des Saints ayant eu de leur vivant des charismes de délivrance ou de guérison reconnus, comme certains Saints catholiques, ou bien les personnes non catholiques ne peuvent-elles avoir que des facultés métapsychiques ? Cette question rejoint d'ailleurs les deux premières questions.

Je vous remercie de tout coeur pour votre aide sur ces sujets.

En union de prières.

Renee emmanuelle
Avec Saint Benoit

Féminin Messages : 121
Inscription : 07/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Inscription pour parcours spirituel de 4 semaines avec le père Nathan

Message par marie-victoire le Mer 18 Mai 2016 - 22:33

Renee emmanuelle a écrit:
-est-ce que certains pratiquants d'autres religions peuvent atteindre les dernières demeures de l'âme par leur pratique spirituelle, même si le chemin choisi est plus escarpé, voire dangereux (ex: les hindouistes qui doivent traverser des zones démoniaques pour accéder à certaines demeures de l'âme, alors que nous, le Seigneur l'a fait pour nous et nous épargne cela) ?

Je me mêle de ce qui ne me regarde pas ?
Mais sur ce point je me rappelle avoir lu du Père Garrigou Lagrange que les plus hauts sommets  de ces spirituels n'ont jamais pu dépasser  les états surnaturel constatés dans la quatrième demeure de la transformation du Carmel

Les phénomènes spirituels qu'on a pu voir s'y surajouter, et même mesurer (!!!) montrent qu'il ne s'agit plus d'états relevant du surnaturel chrétien, mais d'éclatements qu'on pourrait effectivement classer dans la séparation astrale  comme par exemple le samadhi sans racine

Ce genre de mesures extraordinaires ont été faites et répertoriées dans les années 40/ 50  et consignées dans une science neuro-psychologique  qu'on ne trouve plus aujourd'hui dans les universités

Vous avez raison   Père Nathan devrait pouvoir nous donner des références de ces recherches très précises portant, extraordinaire n'est-ce-pas?      .... sur le spirituel expérimental

marie-victoire
Veut-etre un saint/e

Féminin Messages : 218
Age : 58
Localisation : Auvergne
Inscription : 09/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Inscription pour parcours spirituel de 4 semaines avec le père Nathan

Message par Renee emmanuelle le Jeu 19 Mai 2016 - 7:38

Merci beaucoup, Marie-Victoire, pour ces informations !
Je m'adresse souvent à Père Nathan pour avoir des réponses fiables, mais toutes les réponses fiables sont bienvenues.

Ce serait vraiment intéressant de pouvoir retrouver les sources documentaires de tout cela, pour approfondir un peu le sujet. Et cela serait aussi très intéressant si Père Nathan pouvait nous donner son explication de prêtre, notamment en ce qui concerne l'Esprit Saint.

Renee emmanuelle
Avec Saint Benoit

Féminin Messages : 121
Inscription : 07/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Inscription pour parcours spirituel de 4 semaines avec le père Nathan

Message par marie-victoire le Jeu 19 Mai 2016 - 18:55

je retrouve un passage la dessus :

Congrès des Etudes Carmélitaines qui, en 1948 , n'a pas hésité à conclure, en sa méconnaissance de la haute tradition chrétienne : « la possibilité d'un yoga chrétien ne saurait être rejetée a priori », et a qualifié le yoga de « mystique naturelle ». On ne voit pas comment naturalisme et mystique peuvent cohabiter. Le P. Garrigou-Lagrange - dix ans avant - avait précisé « prémystique naturelle », soulignant qu'il pouvait s'agir (peut-être) d'une préparation. Tout au plus, pourrait-on dire paramystique ou pseudo-mystique, substitut de la mystique, voire péri-mystique, d’autres diront méta-psychique, car les adeptes tournent autour du « Château » sans y pénétrer.

(... )

Il est évident que les meilleurs d'entre les Yoguins restent dans les IVmes Demeures, comme l'a démontré, il y a quinze ans, le P. Garrigou-Lagrange. On pouvait s'attendre à mieux des jnanins, car enfin la voie de jnana est un tel à-pic que Ra¬makrishna déclarait qu'à peine un yoguin par siècle pouvait arriver par cette voie .

marie-victoire
Veut-etre un saint/e

Féminin Messages : 218
Age : 58
Localisation : Auvergne
Inscription : 09/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Inscription pour parcours spirituel de 4 semaines avec le père Nathan

Message par lulio97250 le Dim 17 Juil 2016 - 16:09

Je voudrais m'inscrire s'il reste de la place Rend grâce Rend grâce
avatar
lulio97250
J'ai la foi

Féminin Messages : 8
Localisation : MARTINIQUE
Inscription : 23/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Inscription pour parcours spirituel de 4 semaines avec le père Nathan

Message par Catherine Jouenne le Dim 17 Juil 2016 - 19:31

lulio97250 a écrit:Je voudrais m'inscrire s'il reste de la place Rend grâce Rend grâce

Lulio, faites un MP (message privé) au Père émérite pour le lui dire
avatar
Catherine Jouenne
MEDIATRICE
MEDIATRICE

Féminin Messages : 415
Age : 53
Localisation : France
Inscription : 07/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Inscription pour parcours spirituel de 4 semaines avec le père Nathan

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum