Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX



Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum. Notre mail : moderateurlepeupledelapaix@yahoo.com

Divorce et remariage chez les orthodoxes

Aller en bas

Divorce et remariage chez les orthodoxes

Message par Erg74 le Dim 24 Jan 2016 - 2:50

Le problème du divorce est une question très épineuse, car il touche souvent une réalité humaine douloureuse.
Le divorce ne guérit pas un mariage malade, mais il le tue. L'Eglise reconnaît qu'il y a des cas où la vie conjugale n'a plus de contenu ou même qu'elle peut conduire à la perte de l'âme. Saint Jean Chrysostome dit que, dans ce cas, "il vaut mieux rompre le mariage, que perdre son âme". Néanmoins, l'Eglise orthodoxe considère le divorce comme une tragédie due à une faiblesse et au péché de l'être humain.

Bien que l'Eglise condamne le péché, elle veut aussi toujours rester une aide pour ceux qui souffrent et, pour ceux-ci, elle peut autoriser un deuxième mariage. C'est assurément le cas lorsque le mariage a cessé d'être une réalité. Un éventuel deuxième mariage n'est donc concédé qu'à cause de la "faiblesse humaine". Ainsi, l'Apôtre Paul dit à propos des personnes non mariées ou veuves : "S'ils ne peuvent vivre dans la continence, qu'ils se marient" (1 Cor., 7 9). C'est concédé comme une approche pastorale, en vertu de l'"économie" envers la faiblesse de l'homme et du monde corrompu dans lequel nous vivons. En d'autres termes, c'est à tous les niveaux qu'il y a un lien étroit entre le divorce et la possibilité d'un remariage. Mais ici il faut signaler un élément essentiel de la doctrine de l'Eglise orthodoxe : la dissolution d'un mariage ne
crée pas ipso facto le droit de contracter un autre mariage. Si nous nous reportons à l'époque de l'Eglise primitive, celle des premiers siècles, il nous faut observer que l'Eglise n'avait aucune compétence juridique par rapport aux mariages, et qu'elle ne s'est donc jamais exprimée sur la validité de ceux-ci.
Saint Basile le Grand, par exemple, renvoyait, en ce domaine, non pas à une règle, mais à un usage. A propos de l'homme trompé par sa femme, il affirme que cet homme est "pardonnable" (à excuser) s'il se remarie. Il est bon de rappeler qu'en général l'Eglise orthodoxe a toujours eu un sentiment de réserve vis-à-vis des deuxièmes mariages. Il serait donc tout à fait erroné de croire que des chrétiens orthodoxes peuvent se marier deux ou trois fois! Et pourtant le droit canonique orthodoxe permet, au nom de "l'économie", un deuxième et même un troisième mariage, mais interdit strictement un quatrième. En principe, le divorce n'est reconnu qu'en cas d'adultère, mais pratiquement il l'est aussi pour d'autres raisons. Il existe une
liste de motifs de divorce, admis par l'Eglise orthodoxe. Dans la pratique les évêques appliquent à l'occasion l'"économie" avec libéralité. Pourtant, le divorce et le remariage ne sont tolérés qu'au nom de l'économie", c'est-à-dire par souci pastoral, par compréhension de la faiblesse humaine. Un deuxième ou un troisième mariage sera donc toujours une déviation par rapport à l'"idéal d'un mariage unique", souvent une nouvelle chance pour "corriger une faute" .....

....En fait, l'économie se base sur la recommandation faite par le Christ à ses apôtres : "Recevez l'Esprit Saint; ceux à qui vous remettrez les péchés, ils leur seront remis. Ceux à qui vous les retiendrez, ils leur seront retenus" (Jn, 20 22s). ...
Le but de l'économie est très précisément d'empêcher qu'une personne fragile soit définitivement
exclue de la communion ecclésiale, à l'exemple du Christ, toujours prompt à sauver celui qui est perdu.

http://orthodoxie.com/mariage_divorce/
http://christophe.levalois.free.fr/fichier/Mar_div_ev_Ath..pdf
avatar
Erg74
Pour le roi

Masculin Messages : 671
Localisation : La Yaute
Inscription : 23/08/2015

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum