Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX



Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum.

Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU

Page 19 sur 19 Précédent  1 ... 11 ... 17, 18, 19

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU

Message par Nicolas le Sam 4 Fév 2017 - 19:44

Bonsoir à toutes et à tous Livre







Dimanche 5 Février 2017
 
 
5ième Dimanche du Temps Ordinaire
 
 
(Couleur liturgique : Vert )
Année A
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Lien :
http://www.ktotv.com/emissions/priere-et-vie-de-l-eglise/priere/en-marche-vers-dimanche
 
Vu sur :
www.KTOTV.com
 
 
 
 
 

(Première lecture)
Livre du Prophète Isaïe       58 : 7 à 10  
 
 
«  Ta lumière jaillira comme l’aurore   »  
 
Ainsi PARLE le SEIGNEUR :
    Partage ton pain avec celui qui a faim,
accueille chez toi les pauvres sans abri,
couvre celui que tu verras sans vêtement,
ne te dérobe pas à ton semblable.
    Alors ta lumière jaillira comme l’aurore,
et tes forces reviendront vite.
Devant toi marchera ta justice,
et la GLOIRE DU SEIGNEUR fermera la marche.
    Alors, si tu appelles, le SEIGNEUR répondra ;
si tu cries, IL dira : « ME VOICI. »
Si tu fais disparaître de chez toi
le joug, le geste accusateur, la parole malfaisante,
    si tu donnes à celui qui a faim ce que toi, tu désires,
et si tu combles les désirs du malheureux,
ta lumière se lèvera dans les ténèbres
et ton obscurité sera Lumière de midi.
 
 
– PAROLE du SEIGNEUR.

 
 
Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris

 
 
 
 
 
 
  Le bonheur tranquille des fidèles

 
Psaume  111 (112), entièrement

 
 
Psaume  111 (112)  :  4 et 5, 6 et 7, 8a et 9 

 
R/ Lumière des cœurs droits,
le juste s’est levé dans les ténèbres.

 
Lumière des cœurs droits, il s’est levé dans les ténèbres,
homme de justice, de tendresse et de pitié.
L’homme de bien a pitié, il partage ;
il mène ses affaires avec droiture.
R/

 
Cet homme jamais ne tombera ;
toujours on fera mémoire du juste.
Il ne craint pas l’annonce d’un malheur :
le cœur ferme, il s’appuie sur le SEIGNEUR.
R/

 
Son cœur est confiant, il ne craint pas.
À pleines mains, il donne au pauvre ;
à jamais se maintiendra sa justice,
sa puissance grandira, et sa gloire !
R/

 
Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris
 

« Chants audio du Psaume 111 (112) » 

Du CD, Signes :

http://www.mirari.fr/XWyu

 
 
 
 
 

(Deuxième lecture)
Première Lettre de Saint Paul Apôtre aux Corinthiens        2 : 1 à 5
 
 
« Je suis venu vous annoncer le MYSTÈRE DU CHRIST CRUCIFIÉ »  
 
Frères,
quand je suis venu chez vous,
je ne suis pas venu vous annoncer le MYSTÈRE DE DIEU
avec le prestige du langage ou de la sagesse.
    Parmi vous, je n’ai rien voulu connaître d’autre que JÉSUS CHRIST,
ce MESSIE CRUCIFIÉ.
    Et c’est dans la faiblesse, craintif et tout tremblant,
que je me suis présenté à vous.
    Mon langage, ma proclamation de l’Évangile,
n’avaient rien d’un langage de sagesse qui veut convaincre ;
mais c’est l’ESPRIT et SA PUISSANCE qui se manifestaient,
    pour que votre foi repose, non pas sur la sagesse des hommes,
mais sur la PUISSANCE DE DIEU.  
 
 
– PAROLE du SEIGNEUR.

 
 
Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris

 
 
 
 
 
 
 
Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Matthieu        5 : 13 à 16
 
Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
 
MOI, JE SUIS LA LUMIÈRE du monde, dit le SEIGNEUR.
Celui qui Me suit aura la LUMIÈRE DE LA VIE.
 
Alléluia.
(cf. Jn 8, 12)
  
 
 
 
Vous êtes la LUMIÈRE du monde
 
En ce temps-là,
JÉSUS disait à Ses Disciples :
    « Vous êtes le sel de la Terre.
Mais si le sel devient fade,
comment lui rendre de la saveur ?
Il ne vaut plus rien :
on le jette dehors et il est piétiné par les gens.
 
    Vous êtes la LUMIÈRE du monde.
Une ville située sur une montagne
ne peut être cachée.
    Et l’on n’allume pas une lampe
pour la mettre sous le boisseau ;
on la met sur le lampadaire,
et elle brille pour tous ceux qui sont dans la maison.
    De même, que votre LUMIÈRE brille devant les hommes :
alors, voyant ce que vous faites de bien,
ils rendront GLOIRE à votre PÈRE qui est aux Cieux. »
 
 
– Acclamons la PAROLE de DIEU.

 
 
Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

http://www.aelf.org/2017-02-05/romain/messe

 
Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/

 
 
 
 
 
Amicalement, fraternellement
Nicolas

Nicolas
Aime la Divine Volonté

Masculin Messages : 843
Age : 46
Inscription : 25/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU

Message par Marie du 65 le Dim 5 Fév 2017 - 10:58

Merci@Nicolas


_________________


Notre Dame de Lourdes Priez pour nous qui avons recours à Vous
"Je veux passer mon ciel à faire du bien sur la terre" (Ste Thérèse de Lisieux)
"Que mon âme était heureuse, ô bonne Mère quand j'avais le Bonheur de Vous contempler" (Ste Bernadette à la Vierge Marie)

Marie du 65
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE

Féminin Messages : 14432
Age : 62
Localisation : LOURDES
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU

Message par Nicolas le Dim 5 Fév 2017 - 20:13

Bonsoir à toutes et à tous Livre






  Lundi 6 Février 2017
 
Saint Paul Miki et ses compagnons, Martyrs 
Mort en 1597. Paul Miki, jésuite japonais, était l’un des vingt-six chrétiens – religieux et laïcs – qui furent crucifiés sur une colline, près de Nagasaki. 
 
5ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Rouge )
Année A
 
 
 
 
 
 

(Première lecture)
Livre de la Genèse                   1 : 1 à 19
 
 
«  DIEU dit. Et ce fut ainsi  »
 
Au commencement,
DIEU créa le ciel et la Terre.
La Terre était informe et vide,
les ténèbres étaient au-dessus de l’abîme
et le SOUFFLE DE DIEU planait au-dessus des eaux.

DIEU dit :
« Que la lumière soit. »
Et la lumière fut.
DIEU vit que la lumière était bonne,
et DIEU sépara la lumière des ténèbres.
DIEU appela la lumière « jour »,
IL appela les ténèbres « nuit ».
Il y eut un soir, il y eut un matin :
premier jour.

Et DIEU dit :
« Qu’il y ait un firmament au milieu des eaux,
et qu’il sépare les eaux. »
DIEU fit le firmament,
IL sépara les eaux qui sont au-dessous du firmament
et les eaux qui sont au-dessus.
Et ce fut ainsi.
DIEU appela le firmament « ciel ».
Il y eut un soir, il y eut un matin :
deuxième jour.

Et DIEU dit :
« Les eaux qui sont au-dessous du ciel,
qu’elles se rassemblent en un seul lieu,
et que paraisse la terre ferme. »
Et ce fut ainsi.
DIEU appela la terre ferme « terre »,
et IL appela la masse des eaux « mer ».
Et DIEU vit que cela était bon.

DIEU dit :
« Que la terre produise l’herbe,
la plante qui porte sa semence,
et que, sur la terre, l’arbre à fruit donne,
selon son espèce,
le fruit qui porte sa semence. »
Et ce fut ainsi.
La terre produisit l’herbe,
la plante qui porte sa semence, selon son espèce,
et l’arbre qui donne, selon son espèce,
le fruit qui porte sa semence.
Et DIEU vit que cela était bon.
Il y eut un soir, il y eut un matin :
troisième jour.

Et DIEU dit :
« Qu’il y ait des luminaires au firmament du ciel,
pour séparer le jour de la nuit ;
qu’ils servent de signes
pour marquer les fêtes, les jours et les années ;
et qu’ils soient, au firmament du ciel,
des luminaires pour éclairer la Terre. »
Et ce fut ainsi.
DIEU fit les deux grands luminaires :
le plus grand pour commander au jour,
le plus petit pour commander à la nuit ;
il fit aussi les Etoiles.
DIEU les plaça au firmament du ciel
pour éclairer la Terre,
pour commander au jour et à la nuit,
pour séparer la lumière des ténèbres.
Et DIEU vit que cela était bon.
Il y eut un soir, il y eut un matin :
quatrième jour.
 
– PAROLE du SEIGNEUR.

 
Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris

 
 
 
 
 
 
 
 Merci à DIEU le CRÉATEUR

 
[Psaume  103 (104)  ; entièrement]

 
 
  Psaume  103 (104) : 1 et 2a, 5 et 6, 10 et 12, 24 et 35c  

 
R/  Que DIEU se réjouisse en SES ŒUVRES !

 
Bénis le SEIGNEUR, ô mon âme ;
SEIGNEUR mon DIEU, TU ES SI GRAND !
REVÊTU DE MAGNIFICENCE,
TU AS POUR MANTEAU LA LUMIÈRE !
R/

 
TU as donné son assise à la Terre :
qu’elle reste inébranlable au cours des temps.
TU l’as vêtue de l’abîme des mers :
les eaux couvraient même les montagnes.
R/

 
Dans les ravins TU fais jaillir des sources
et l’eau chemine aux creux des montagnes ;
les oiseaux séjournent près d’elle :
dans le feuillage on entend leurs cris.
R/

 
Quelle profusion dans TES ŒUVRES, SEIGNEUR !
Tout cela, TA SAGESSE l’a fait ;
la Terre s’emplit de TES BIENS.
Bénis le SEIGNEUR, ô mon âme !
R/

 
Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris
 
 
 
 
 
 
 
Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Marc                             6 : 53  à  56
 
Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
JÉSUS proclamait l’Évangile du Royaume et guérissait toute infirmité dans le peuple.    
Alléluia.
(cf. Mt 4, 23)
  
 
 
 
«  Tous ceux qui touchèrent la frange de SON MANTEAU étaient sauvés  »
 
En ce temps-là,
après la traversée,
abordant à Génésareth
JESUS et Ses Disciples accostèrent.
Ils sortirent de la barque,
et aussitôt les gens reconnurent JESUS :
ils parcoururent toute la région,
et se mirent à apporter les malades sur des brancards
là où l’on apprenait que JESUS se trouvait.
Et dans tous les endroits où IL se rendait,
dans les villages, les villes ou les campagnes,
on déposait les infirmes sur les places.
Ils LE suppliaient de leur laisser toucher
ne serait-ce que la frange de SON MANTEAU.
Et tous ceux qui La touchèrent
étaient sauvés.
 
– Acclamons la PAROLE de DIEU.

 
Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris
 
 
Évangile + commentaire (audio)

 
http://www.radiofidelite.fr/comment/evangcom.php?jour=37
 
Écouté sur :
http://radiofidelite.fr/fr/ 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

http://www.aelf.org/2017-02-06/romain/messe

 
Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/

 
 
 
 
 
Amicalement, fraternellement
Nicolas

Nicolas
Aime la Divine Volonté

Masculin Messages : 843
Age : 46
Inscription : 25/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU

Message par Nicolas le Lun 6 Fév 2017 - 20:41

Bonsoir à toutes et à tous Livre






  Mardi 7 Février 2017
 
De la férie
 
5ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Vert )
Année A
 
 
 
 
 
 

(Première lecture)
Livre de la Genèse                   1 : 20   à   2 : 4a
 
 
«  Faisons l’homme à notre image, selon NOTRE RESSEMBLANCE  »
 
Quand IL créa le ciel et la Terre,
DIEU dit encore :
« Que les eaux foisonnent
d’une profusion d’êtres vivants,
et que les oiseaux volent au-dessus de la terre,
sous le firmament du ciel. »
DIEU créa, selon leur espèce,
les grands monstres marins,
tous les êtres vivants qui vont et viennent
et foisonnent dans les eaux,
et aussi, selon leur espèce,
tous les oiseaux qui volent.
Et DIEU vit que cela était bon.
DIEU les bénit par CES PAROLES :
« Soyez féconds et multipliez-vous,
remplissez les mers,
que les oiseaux se multiplient sur la Terre. »
Il y eut un soir, il y eut un matin :
cinquième jour.
 
Et DIEU dit :
« Que la Terre produise des êtres vivants
selon leur espèce,
bestiaux, bestioles et bêtes sauvages
selon leur espèce. »
Et ce fut ainsi.
DIEU fit les bêtes sauvages selon leur espèce,
les bestiaux selon leur espèce,
et toutes les bestioles de la Terre selon leur espèce.
Et DIEU vit que cela était bon.

DIEU dit :
« Faisons l’homme à NOTRE IMAGE,
selon NOTRE RESSEMBLANCE.
Qu’il soit le maître des poissons de la mer, des oiseaux du ciel,
des bestiaux, de toutes les bêtes sauvages,
et de toutes les bestioles
qui vont et viennent sur la Terre. »
DIEU créa l’homme à SON IMAGE,
à l’IMAGE DE DIEU IL le créa,
IL les créa homme et femme.
DIEU les bénit et leur dit :
« Soyez féconds et multipliez-vous,
remplissez la Terre et soumettez-la.
Soyez les maîtres
des poissons de la mer, des oiseaux du ciel,
et de tous les animaux qui vont et viennent sur la Terre. »
DIEU dit encore :
« Je vous donne toute plante qui porte sa semence
sur toute la surface de la Terre,
et tout arbre dont le fruit porte sa semence :
telle sera votre nourriture.
À tous les animaux de la Terre,
à tous les oiseaux du ciel,
à tout ce qui va et vient sur la terre
et qui a souffle de vie,
Je donne comme nourriture toute herbe verte. »
Et ce fut ainsi.
Et DIEU vit tout ce qu’IL avait fait ;
et voici : cela était très bon.
Il y eut un soir, il y eut un matin :
sixième jour.

Ainsi furent achevés le ciel et la Terre,
et tout leur déploiement.
Le septième jour,
DIEU avait achevé l’ŒUVRE qu’IL avait faite.
IL se reposa, le septième jour,
de toute l’ŒUVRE qu’IL avait faite.
Et DIEU bénit le septième jour :
IL le sanctifia
puisque, ce jour-là, IL se reposa
de toute l’ŒUVRE de CREATION qu’IL avait faite.
 
Telle fut l’Origine du ciel et de la Terre
lorsqu’ils furent créés.
 
– PAROLE du SEIGNEUR.

 
Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris

 
 
 
 
 
 
 
 La GLOIRE de DIEU et la grandeur de l’homme

 
Psaume appartenant au répertoire du chef de chorale et au recueil de David. Accompagnement sur la harpe de Gat. 
 
[Psaume  8  ; entièrement]

 
 
 
  Psaume  8 : 4 et 5, 6 et 7, 8 et 9  

 
R/  Ô SEIGNEUR notre DIEU,
qu’IL EST GRAND, TON NOM par toute la Terre !

 
À voir TON CIEL, ouvrage de TES DOIGTS,
la Lune et les Étoiles que TU fixas,
qu’est-ce que l’homme pour que TU penses à lui,
le fils d’un homme, que TU en prennes souci ?
R/

 
TU l’as voulu un peu moindre qu’un dieu,
le couronnant de gloire et d’honneur ;
TU l’établis sur les ŒUVRES DE TES MAINS,
TU mets toute chose à ses pieds.
R/

 
Les troupeaux de bœufs et de brebis,
et même les bêtes sauvages,
les oiseaux du ciel et les poissons de la mer,
tout ce qui va son chemin dans les eaux.
R/

 
Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris
 
 
 
 
 
 
 
Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Marc                             7 : 1  à  13
 
Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
Incline mon cœur vers TES EXIGENCES ; fais-moi la grâce de TA LOI, SEIGNEUR.    
Alléluia.
(Ps 118, 36a.29b)
  
 
 
 
«  Vous laissez de côté le COMMANDEMENT DE DIEU, pour vous attacher à la tradition des hommes  »
 
En ce temps-là,
les pharisiens et quelques scribes, venus de Jérusalem,
se réunissent auprès de JESUS,
et voient quelques-uns de Ses Disciples prendre leur repas
avec des mains impures, c’est-à-dire non lavées.
– Les pharisiens en effet, comme tous les Juifs,
se lavent toujours soigneusement les mains avant de manger,
par attachement à la tradition des anciens ;
et au retour du marché,
ils ne mangent pas avant de s’être aspergés d’eau,
et ils sont attachés encore par tradition
à beaucoup d’autres pratiques :
lavage de coupes, de carafes et de plats.
Alors les pharisiens et les scribes demandèrent à JESUS :
« Pourquoi Tes Disciples ne suivent-ils pas la tradition des anciens ?
Ils prennent leurs repas avec des mains impures. »
JESUS leur répondit :
« Isaïe a bien prophétisé à votre sujet, hypocrites,
ainsi qu’il est écrit :

  Ce peuple M’honore des lèvres,
mais son cœur est loin de Moi.
C’est en vain qu’ils Me rendent un culte ;
les doctrines qu’ils enseignent ne sont que des préceptes humains.


Vous aussi, vous laissez de côté le COMMANDEMENT DE DIEU,
pour vous attacher à la tradition des hommes. »
IL leur disait encore :
« Vous rejetez bel et bien le COMMANDEMENT DE DIEU
pour établir votre tradition.
En effet, Moïse a dit :

  Honore ton père et ta mère.

Et encore :

  Celui qui maudit son père ou sa mère sera mis à mort.

Mais vous, vous dites :
Supposons qu’un homme déclare
à son père ou à sa mère :
“Les ressources qui m’auraient permis de t’aider
sont korbane , c’est-à-dire Don réservé à DIEU”,
alors vous ne l’autorisez plus à faire quoi que ce soit
pour son père ou sa mère ;
vous annulez ainsi la PAROLE DE DIEU
par la tradition que vous transmettez.
Et vous faites beaucoup de choses du même genre. »
 
– Acclamons la PAROLE de DIEU.

 
Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris
 
 
Évangile + commentaire (audio)

 
http://www.radiofidelite.fr/comment/evangcom.php?jour=38
 
Écouté sur :
http://radiofidelite.fr/fr/ 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

http://www.aelf.org/2017-02-07/romain/messe

 
Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/

 
 
 
 
 
Amicalement, fraternellement
Nicolas

Nicolas
Aime la Divine Volonté

Masculin Messages : 843
Age : 46
Inscription : 25/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU

Message par Nicolas le Mar 7 Fév 2017 - 19:55

Bonsoir à toutes et à tous Livre






  Mercredi 8 Février 2017
 
 
Saint Jérome Émilien
Mort en 1537. Ancien soldat vénitien converti en captivité, il fonda en 1534 la Compagnie des Serviteurs des Pauvres pour l’éducation des enfants abandonnés.
 
Sainte Joséphine Bakhita, Vierge
Morte en 1947. Après avoir connu l’horreur de l’esclavage, cette native du Darfour devint religieuse canossienne en Italie. Canonisée en 2000, elle est la première Sainte soudanaise.
 
 
5ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Vert )
Année A
 
 
 
 
 
 

(Première lecture)
Livre de la Genèse                   2 : 4b à 9, 15 à 17
 
 
«  Le SEIGNEUR DIEU prit l’homme et le conduisit dans le jardin d’Éden  »
 
Lorsque le SEIGNEUR DIEU fit la Terre et le ciel,
aucun buisson n’était encore sur la Terre,
aucune herbe n’avait poussé,
parce que le SEIGNEUR DIEU n’avait pas encore fait pleuvoir sur la Terre,
et il n’y avait pas d’homme pour travailler le sol.
Mais une source montait de la Terre
et irriguait toute la surface du sol.
Alors le SEIGNEUR DIEU modela l’homme
avec la poussière tirée du sol ;
IL insuffla dans ses narines le souffle de vie,
et l’homme devint un être vivant.
Le SEIGNEUR DIEU planta un jardin en Éden, à l’orient,
et y plaça l’homme qu’IL avait modelé.
Le SEIGNEUR DIEU fit pousser du sol
toutes sortes d’arbres à l’aspect désirable et aux fruits savoureux ;
il y avait aussi l’ARBRE DE VIE au milieu du jardin,
et l’arbre de la connaissance du bien et du mal.
Le SEIGNEUR DIEU prit l’homme
et le conduisit dans le jardin d’Éden
pour qu’il le travaille et le garde.
Le SEIGNEUR DIEU donna à l’homme cet ORDRE :
« Tu peux manger les fruits
de tous les arbres du jardin ;
mais l’arbre de la connaissance du bien et du mal,
tu n’en mangeras pas ;
car, le jour où tu en mangeras,
tu mourras. »
 
– PAROLE du SEIGNEUR.

 
Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris

 
 
 
 
 
 
 
 Merci à DIEU le CRÉATEUR


 [Psaume  103 (104)  ; entièrement]

 
 
  Psaume  103 (104) : 1 et 2a, 27 et 28, 29bc et 30  

 
R/  Bénis le SEIGNEUR, ô mon âme !

 
Bénis le SEIGNEUR, ô mon âme ;
SEIGNEUR mon DIEU, TU ES SI GRAND !
REVÊTU DE MAGNIFICENCE,
TU AS POUR MANTEAU LA LUMIÈRE !
R/

 
Tous, ils comptent sur TOI
pour recevoir leur nourriture au temps voulu.
TU donnes : eux, ils ramassent ;
TU ouvres la MAIN : ils sont comblés.
R/

 
TU reprends leur souffle, ils expirent
et retournent à leur poussière.
TU envoies TON SOUFFLE : ils sont créés ;
TU renouvelles la face de la Terre.
R/

 
Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris
 
 
 
 
 
 
 
Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Marc                             7 : 14  à  23
 
Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
TA PAROLE, SEIGNEUR, EST VÉRITÉ ; dans cette VÉRITÉ, sanctifie-nous.    
Alléluia.
(cf. Jn 17, 17ba)
  
 
 
 
«  Ce qui sort de l’homme, voilà ce qui rend l’homme impur  »
 
En ce temps-là,
appelant de nouveau la foule, JESUS lui disait :
« Écoutez-Moi tous, et comprenez bien.
Rien de ce qui est extérieur à l’homme
et qui entre en lui
ne peut le rendre impur.
Mais ce qui sort de l’homme,
voilà ce qui rend l’homme impur. »

Quand il eut quitté la foule pour rentrer à la maison,
Ses Disciples L’interrogeaient sur cette parabole.
Alors IL leur dit :
« Êtes-vous donc sans intelligence, vous aussi ?
Ne comprenez-vous pas
que tout ce qui entre dans l’homme, en venant du dehors,
ne peut pas le rendre impur,
parce que cela n’entre pas dans son cœur,
mais dans son ventre, pour être éliminé ? »
C’est ainsi que JESUS déclarait purs tous les aliments.

IL leur dit encore :
« Ce qui sort de l’homme,
c’est cela qui le rend impur.
Car c’est du dedans, du cœur de l’homme,
que sortent les pensées perverses :
inconduites, vols, meurtres,
adultères, cupidités, méchancetés,
fraude, débauche, envie,
diffamation, orgueil et démesure.
Tout ce mal vient du dedans,
et rend l’homme impur. »
 
– Acclamons la PAROLE de DIEU.

 
Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris
 
 
Évangile + commentaire (audio)

 
http://www.radiofidelite.fr/comment/evangcom.php?jour=39
 
Écouté sur :
http://radiofidelite.fr/fr/ 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

http://www.aelf.org/2017-02-08/romain/messe

 
Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/

 
 
 
 
 
Amicalement, fraternellement
Nicolas

Nicolas
Aime la Divine Volonté

Masculin Messages : 843
Age : 46
Inscription : 25/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU

Message par Nicolas le Mer 8 Fév 2017 - 19:39

Bonsoir à toutes et à tous Livre







  Jeudi 9 Février 2017
 
De la férie
 
5ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Vert )
Année A
 
 
 
 
 
 

(Première lecture)
Livre de la Genèse                   2 : 18 à 25
 
 
«  DIEU amena la femme vers l’homme. Et tous deux ne feront plus qu’un  »
 
Le SEIGNEUR DIEU dit :
« Il n’est pas bon que l’homme soit seul.
Je vais lui faire une aide qui lui correspondra. »
Avec de la terre, le SEIGNEUR DIEU modela
toutes les bêtes des champs et tous les oiseaux du ciel,
et IL les amena vers l’homme
pour voir quels noms il leur donnerait.
C’étaient des êtres vivants,
et l’homme donna un nom à chacun.
L’homme donna donc leurs noms à tous les animaux,
aux oiseaux du ciel et à toutes les bêtes des champs.
Mais il ne trouva aucune aide qui lui corresponde.
Alors le SEIGNEUR DIEU fit tomber sur lui un sommeil mystérieux,
et l’homme s’endormit.
Le SEIGNEUR DIEU prit une de ses côtes,
puis IL referma la chair à sa place.
Avec la côte qu’IL avait prise à l’homme,
IL façonna une femme
et IL l’amena vers l’homme.
L’homme dit alors :
« Cette fois-ci, voilà l’os de mes os
et la chair de ma chair !
On l’appellera femme – Ishsha –,
elle qui fut tirée de l’homme – Ish. »
À cause de cela,
l’homme quittera son père et sa mère,
il s’attachera à sa femme,
et tous deux ne feront plus qu’un.

Tous les deux, l’homme et sa femme, étaient nus,
et ils n’en éprouvaient aucune honte l’un devant l’autre.
 
– PAROLE du SEIGNEUR.

 
Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris

 
 
 
 
 
 
 
 Le bonheur des fidèles

 
Chant des pèlerinages.
 
 [Psaume  127 (128)  ; entièrement]

 
 
 
  Psaume  127 (128) : 1 et 2, 3, 4 et 5  

 
R/  Heureux qui craint le SEIGNEUR !  

 
Heureux qui craint le SEIGNEUR
et marche selon SES VOIES !
Tu te nourriras du travail de tes mains :
Heureux es-tu ! À toi, le bonheur !
R/

 
Ta femme sera dans ta maison
comme une vigne généreuse,
et tes fils, autour de la table,
comme des plants d’olivier.
R/

 
Voilà comment sera béni
l’homme qui craint le SEIGNEUR.
De Sion, que le SEIGNEUR te bénisse !
Tu verras le bonheur de Jérusalem tous les jours de ta vie.
R/

 
Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris
 
 
 
 
 
 
 
Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Marc                             7 : 24  à  30
 
Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
Accueillez dans la DOUCEUR LA PAROLE semée en nous : c’est ELLE qui peut vous sauver.     
Alléluia.
(cf. Jc 1, 21bc)
  
 
 
 
«  Les petits chiens, sous la table, mangent bien les miettes des petits enfants !  »
 
En ce temps-là,
JESUS partit et se rendit dans le territoire de Tyr.
IL était entré dans une maison,
et IL ne voulait pas qu’on le sache,
mais IL ne put rester inaperçu :
une femme entendit aussitôt parler de LUI ;
elle avait une petite fille possédée par un esprit impur ;
elle vint se jeter à SES PIEDS.
Cette femme était païenne, syro-phénicienne de naissance,
et elle LUI demandait d’expulser le démon hors de sa fille.
IL lui disait :
« Laisse d’abord les enfants se rassasier,
car il n’est pas bien de prendre le pain des enfants
et de le jeter aux petits chiens. »
Mais elle LUI répliqua :
« SEIGNEUR, les petits chiens, sous la table,
mangent bien les miettes des petits enfants ! »
Alors IL lui dit :
« À cause de cette parole, va :
le démon est sorti de ta fille. »
Elle rentra à la maison,
et elle trouva l’enfant étendue sur le lit :
le démon était sorti d’elle.
 
– Acclamons la PAROLE de DIEU.

 
Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris
 
 
Évangile + commentaire (audio)

 
http://www.radiofidelite.fr/comment/evangcom.php?jour=40
 
Écouté sur :
http://radiofidelite.fr/fr/ 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

http://www.aelf.org/2017-02-09/romain/messe

 
Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/

 
 
 
 
 
Amicalement, fraternellement
Nicolas

Nicolas
Aime la Divine Volonté

Masculin Messages : 843
Age : 46
Inscription : 25/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU

Message par Nicolas le Jeu 9 Fév 2017 - 19:44

Bonsoir à toutes et à tous Livre






  Vendredi 10 Février 2017
 
Sainte Scholastique, Vierge 
Morte en 543. Soeur de Saint Benoît de Nursie, elle fonda un monastère au pied du mont Cassin. Elle est considérée comme la première moniale bénédictine.
 
5ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Blanc )
Année A
 
 
 
 
 
 

(Première lecture)
Livre de la Genèse                   3 : 1 à 8
 
 
«  Vous serez comme des dieux, connaissant le bien et le mal   »
 
Le serpent était le plus rusé de tous les animaux des champs
que le SEIGNEUR DIEU avait faits.
Il dit à la femme :
« Alors, DIEU vous a vraiment dit :
“Vous ne mangerez d’aucun arbre du jardin” ? »
La femme répondit au serpent :
« Nous mangeons les fruits des arbres du jardin.
Mais, pour le fruit de l’arbre qui est au milieu du jardin,
DIEU a dit :
“Vous n’en mangerez pas, vous n’y toucherez pas,
sinon vous mourrez.” »
Le serpent dit à la femme :
« Pas du tout ! Vous ne mourrez pas !
Mais DIEU sait que, le jour où vous en mangerez,
vos yeux s’ouvriront,
et vous serez comme des dieux,
connaissant le bien et le mal. »
La femme s’aperçut que le fruit de l’arbre devait être savoureux,
qu’il était agréable à regarder
et qu’il était désirable, cet arbre, puisqu’il donnait l’intelligence.
Elle prit de son fruit,
et en mangea.
Elle en donna aussi à son mari,
et il en mangea.
Alors leurs yeux à tous deux s’ouvrirent
et ils se rendirent compte qu’ils étaient nus.
Ils attachèrent les unes aux autres des feuilles de figuier,
et ils s’en firent des pagnes.
Ils entendirent la VOIX DU SEIGNEUR DIEU
qui se promenait dans le jardin à la brise du jour.
L’homme et sa femme allèrent se cacher aux REGARDS DU SEIGNEUR DIEU
parmi les arbres du jardin.
 
– PAROLE du SEIGNEUR.

 
Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris

 
 
 
 
 
 
 
 Le bonheur d’être pardonné

 
Poème chanté appartenant au recueil de David.
 
 [Psaume  31 (32)  ; entièrement]

 
 
 
  Psaume  31 (32) : 1 et 2, 5cdef, 6 et 7  

 
R/  Heureux l’homme dont la faute est enlevée !  

 
Heureux l’homme dont la faute est enlevée,
et le péché remis !
Heureux l’homme dont le SEIGNEUR ne retient pas l’offense,
dont l’esprit est sans fraude !
R/

 
J’ai dit : « Je rendrai grâce au SEIGNEUR
    en confessant mes péchés. »
Et TOI, TU as enlevé l’offense de ma faute.
R/

 
Ainsi chacun des tiens TE priera aux heures décisives ;
même les eaux qui débordent ne peuvent L’atteindre.
TU es un REFUGE pour moi, mon ABRI dans la détresse ;
de chants de délivrance, TU m’as entouré.
R/

 
Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris
 
 
 
 
 
 
 
Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Marc                             7 : 31  à  37
 
Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
SEIGNEUR, ouvre notre cœur pour nous rendre attentifs aux PAROLES DE TON FILS.     
Alléluia.
(cf. Ac 16, 14b)
  
 
 
 
«  IL fait entendre les sourds et parler les muets  »
 
En ce temps-là,
JESUS quitta le territoire de Tyr ;
passant par Sidon, IL prit la direction de la mer de Galilée
et alla en plein territoire de la Décapole.
Des gens LUI amènent un sourd
qui avait aussi de la difficulté à parler,
et supplient JESUS de poser la main sur lui.
JESUS l’emmena à l’écart, loin de la foule,
lui mit les doigts dans les oreilles,
et, avec SA SALIVE, lui toucha la langue.
Puis, les yeux levés au ciel,
IL soupira et lui dit :
« Effata ! », c’est-à-dire : « Ouvre-toi ! »
Ses oreilles s’ouvrirent ;
sa langue se délia,
et il parlait correctement.
Alors JESUS leur ordonna
de n’en rien dire à personne ;
mais plus IL leur donnait CET ORDRE,
plus ceux-ci LE proclamaient.
Extrêmement frappés, ils disaient :
« IL a bien fait toutes choses :
IL fait entendre les sourds et parler les muets. »
 
– Acclamons la PAROLE de DIEU.

 
Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris
 
 
Évangile + commentaire (audio)

 
http://www.radiofidelite.fr/comment/evangcom.php?jour=41
 
Écouté sur :
http://radiofidelite.fr/fr/ 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

http://www.aelf.org/2017-02-10/romain/messe

 
Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/

 
 
 
 
 
Amicalement, fraternellement
Nicolas

Nicolas
Aime la Divine Volonté

Masculin Messages : 843
Age : 46
Inscription : 25/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU

Message par Nicolas le Ven 10 Fév 2017 - 19:30

Bonsoir à toutes et à tous Livre







  Samedi 11 Février 2017
 
 
NOTRE-DAME de Lourdes
En invoquant l’IMMACULÉE MÈRE de DIEU, qui se manifesta à Bernadette dans la grotte de Massabielle à Lourdes, le peuple chrétien découvre en MARIE l’image de l’Église à venir. C’est aujourd’hui la journée mondiale des malades, instituée en 1992 par le Pape Jean-Paul II.
 
 
5ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Vert )
Année A
 
 
 
 
 
 

(Première lecture)
Livre de la Genèse                   3 : 9 à 24
 
 
«  Le SEIGNEUR DIEU le renvoya du jardin d’Éden, pour qu’il travaille la terre   »
 
Quand l’homme eut désobéi à DIEU,
le SEIGNEUR DIEU l’appela et lui dit :
« Où es-tu donc ? »
Il répondit :
« J’ai entendu TA VOIX dans le jardin,
j’ai pris peur parce que je suis nu,
et je me suis caché. »
Le SEIGNEUR reprit :
« Qui donc t’a dit que tu étais nu ?
Aurais-tu mangé de l’arbre
dont Je t’avais interdit de manger ? »
L’homme répondit :
« La femme que TU m’as donnée,
c’est elle qui m’a donné du fruit de l’arbre,
et j’en ai mangé. »
Le SEIGNEUR DIEU dit à la femme :
« Qu’as-tu fait là ? »
La femme répondit :
« Le serpent m’a trompée,
et j’ai mangé. »
Alors le SEIGNEUR DIEU dit au serpent :
« Parce que tu as fait cela,
tu seras maudit parmi tous les animaux
et toutes les bêtes des champs.
Tu ramperas sur le ventre et tu mangeras de la poussière
tous les jours de ta vie.
Je mettrai une hostilité entre toi et la femme,
entre ta descendance et sa descendance :
celle-ci te meurtrira la tête,
et toi, tu lui meurtriras le talon. »
Le SEIGNEUR DIEU dit ensuite à la femme :
« Je multiplierai la peine de tes grossesses ;
c’est dans la peine que tu enfanteras des fils.
Ton désir te portera vers ton mari,
et celui-ci dominera sur toi. »
IL dit enfin à l’homme :
« Parce que tu as écouté la voix de ta femme,
et que tu as mangé le fruit de l’arbre
que Je t’avais interdit de manger :
maudit soit le sol à cause de toi !
C’est dans la peine que tu en tireras ta nourriture,
tous les jours de ta vie.
De lui-même, il te donnera épines et chardons,
mais tu auras ta nourriture en cultivant les champs.
C’est à la sueur de ton visage que tu gagneras ton pain,
jusqu’à ce que tu retournes à la terre dont tu proviens ;
car tu es poussière,
et à la poussière tu retourneras. »

L’homme appela sa femme Ève (c’est-à-dire : la vivante),
parce qu’elle fut la mère de tous les vivants.
Le SEIGNEUR DIEU fit à l’homme et à sa femme des tuniques de peau
et les en revêtit.
Puis le SEIGNEUR DIEU déclara :
« Voilà que l’homme est devenu comme l’un de nous
par la connaissance du bien et du mal !
Maintenant, ne permettons pas qu’il avance la main,
qu’il cueille aussi le fruit de l’Arbre de Vie,
qu’il en mange et vive éternellement ! »
Alors le SEIGNEUR DIEU le renvoya du jardin d’Éden,
pour qu’il travaille la terre d’où il avait été tiré.
IL expulsa l’homme,
et IL posta, à l’orient du jardin d’Éden,
les Kéroubim, armés d’un glaive fulgurant,
pour garder l’accès de l’Arbre de Vie.
 
– PAROLE du SEIGNEUR.

 
Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris

 
 
 
 
 
 
 
 L’homme passe, DIEU RESTE

 
Prière de Moïse, l’envoyé de DIEU.
 
 [Psaume  89 (90)  ; entièrement]

 
 
 
  Psaume  89 (90) : 2, 3 et 4, 5 et 6, 12 et 13  

 
R/  D’âge en âge, SEIGNEUR,
TU as été notre REFUGE.  

 
Avant que naissent les montagnes,
que TU enfantes la Terre et le monde,
de toujours à toujours,
TOI, TU ES DIEU.
R/

 
TU fais retourner l’homme à la poussière ;
TU as dit : « Retournez, fils d’Adam ! »
À TES YEUX, mille ans sont comme hier,
c’est un jour qui s’en va, une heure dans la nuit.
R/

 
TU les as balayés : ce n’est qu’un songe ;
dès le matin, c’est une herbe changeante :
elle fleurit le matin, elle change ;
le soir, elle est fanée, desséchée.
R/

 
Apprends-nous la vraie mesure de nos jours :
que nos cœurs pénètrent la Sagesse.
Reviens, SEIGNEUR, pourquoi tarder ?
Ravise-TOI par égard pour Tes Serviteurs.
R/

 
Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris
 
 
 
 
 
 
 
Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Marc                             8 : 1  à  10
 
Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
L’homme ne vit pas seulement de pain, mais de toute PAROLE qui sort de la BOUCHE DE DIEU.     
Alléluia.
(Mt 4, 4b)
  
 
 
 
«  Les gens mangèrent et furent rassasiés  »
 
En ces jours-là,
comme il y avait une grande foule,
et que les gens n’avaient rien à manger,
JESUS appelle à LUI Ses Disciples et leur dit :
« J’ai de la compassion pour cette foule,
car depuis trois jours déjà ils restent auprès de Moi,
et n’ont rien à manger.
Si Je les renvoie chez eux à jeun,
ils vont défaillir en chemin,
et certains d’entre eux sont venus de loin. »
Ses Disciples LUI répondirent :
« Où donc pourra-t-on trouver du pain
pour les rassasier ici, dans le désert ? »
IL leur demanda :
« Combien de pains avez-vous ? »
Ils LUI dirent :
« Sept. »
Alors IL ordonna à la foule de s’asseoir par terre.
Puis, prenant les sept pains
et rendant grâce,
IL les rompit,
et IL les donnait à Ses Disciples
pour que ceux-ci les distribuent ;
et ils les distribuèrent à la foule.
Ils avaient aussi quelques petits poissons,
que JESUS bénit et fit aussi distribuer.
Les gens mangèrent et furent rassasiés.
On ramassa les morceaux qui restaient :
cela faisait sept corbeilles.
Or, ils étaient environ quatre mille.
Puis JESUS les renvoya.
Aussitôt, montant dans la barque avec Ses Disciples,
IL alla dans la région de Dalmanoutha.
 
– Acclamons la PAROLE de DIEU.

 
Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris
 
 
Évangile + commentaire (audio)

 
http://www.radiofidelite.fr/comment/evangcom.php?jour=42
 
Écouté sur :
http://radiofidelite.fr/fr/ 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

http://www.aelf.org/2017-02-11/romain/messe

 
Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/

 
 
 
 
 
Amicalement, fraternellement
Nicolas

Nicolas
Aime la Divine Volonté

Masculin Messages : 843
Age : 46
Inscription : 25/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU

Message par Nicolas le Sam 11 Fév 2017 - 19:09

Bonsoir à toutes et à tous Livre






Dimanche 12 Février 2017
 
 
6ième Dimanche du Temps Ordinaire
 
 
(Couleur liturgique : Vert )
Année A
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Lien :
http://www.ktotv.com/emissions/priere-et-vie-de-l-eglise/priere/en-marche-vers-dimanche
 
Vu sur :
www.KTOTV.com
 
 
 
 
 

(Première lecture)
Livre de Ben Sira le Sage       15 : 15 à 20  
 
 
«  IL n’a commandé à personne d’être impie  »  
 
Si tu le veux, tu peux observer les commandements,
il dépend de ton choix de rester fidèle.
    Le SEIGNEUR a mis devant toi l’eau et le feu :
étends la main vers ce que tu préfères.
    La vie et la mort sont proposées aux hommes,
l’une ou l’autre leur est donnée selon leur choix.
    Car LA SAGESSE DU SEIGNEUR EST GRANDE,
FORT EST SON POUVOIR, ET IL VOIT TOUT.
    SES REGARDS sont tournés vers ceux qui LE craignent,
IL connaît toutes les actions des hommes.
    IL n’a commandé à personne d’être impie,
IL n’a donné à personne la permission de pécher.
 
 
– PAROLE du SEIGNEUR.

 
 
Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris

 
 
 
 
 
 
  MYSTÈRE et MERVEILLE de la LOI de DIEU

 
Psaume  118 (119), entièrement

 
 
Psaume  118 (119)  :  1 et 2, 4 et 5, 17 et 18, 33 et 34 

 
R/ Heureux ceux qui marchent
suivant LA LOI DU SEIGNEUR !

 
Heureux les hommes intègres dans leurs voies
qui marchent suivant LA LOI DU SEIGNEUR !
Heureux ceux qui gardent SES EXIGENCES,
ils LE cherchent de tout cœur !
R/

 
TOI, TU promulgues des PRÉCEPTES
à observer entièrement.
Puissent mes voies s’affermir
à observer TES COMMANDEMENTS !
R/

 
Sois bon pour ton serviteur, et je vivrai,
j’observerai TA PAROLE.
Ouvre mes yeux,
que je contemple LES MERVEILLES DE TA LOI.
R/

 
Enseigne-moi, SEIGNEUR, LE CHEMIN DE TES ORDRES ;
à les garder, j’aurai ma récompense.
Montre-moi comment garder TA LOI,
que je l’observe de tout cœur.
R/

 
Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris
 

« Chants audio du Psaume 118 (119) » 

Du CD, Signes :

http://www.mirari.fr/MHG2

 
 
 
 
 

(Deuxième lecture)
Première Lettre de Saint Paul Apôtre aux Corinthiens        2 : 6 à 10
 
 
« La SAGESSE QUE DIEU avait prévue dès avant les siècles pour nous donner la gloire »  
 
Frères,
    c’est bien de sagesse que nous parlons
devant ceux qui sont adultes dans la foi,
mais ce n’est pas la sagesse de ce monde,
la sagesse de ceux qui dirigent ce monde
et qui vont à leur destruction.
    Au contraire, ce dont nous parlons,
c’est de LA SAGESSE DU MYSTÈRE DE DIEU,
SAGESSE TENUE CACHÉE,
établie par LUI dès avant les siècles,
pour nous donner la gloire.
    Aucun de ceux qui dirigent ce monde ne L’a connue,
car, s’ils L’avaient connue,
ils n’auraient jamais crucifié le SEIGNEUR DE GLOIRE.
    Mais ce que nous proclamons, c’est, comme dit l’Écriture :

ce que l’œil n’a pas vu,
ce que l’oreille n’a pas entendu,
ce qui n’est pas venu à l’esprit de l’homme,
ce que DIEU a préparé pour ceux dont IL EST AIMÉ.


    Et c’est à nous que DIEU, PAR L’ESPRIT, en a fait la RÉVÉLATION.
Car l’ESPRIT scrute le fond de toutes choses,
même LES PROFONDEURS DE DIEU.
 
 
– PAROLE du SEIGNEUR.

 
 
Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris

 
 
 
 
 
 
 
Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Matthieu        5 : 17 à 37
 
Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
 
TU ES BÉNI, PÈRE,
SEIGNEUR DU CIEL ET DE LA TERRE,
TU as révélé aux tout-petits
les Mystères du Royaume !
 
Alléluia.
(cf. Mt 11, 25)
  
 
 
 
Il a été dit aux Anciens. Eh bien ! Moi, Je vous dis
 
En ce temps-là,
JESUS disait à Ses Disciples :
    « Ne pensez pas que Je sois venu abolir la Loi ou les Prophètes :
Je ne suis pas venu abolir, mais accomplir.
    AMEN, Je vous le dis :
Avant que le ciel et la Terre disparaissent,
pas un seul iota, pas un seul trait ne disparaîtra de la Loi
jusqu’à ce que tout se réalise.
    Donc, celui qui rejettera
un seul de ces plus petits commandements,
et qui enseignera aux hommes à faire ainsi,
sera déclaré le plus petit dans le Royaume des Cieux.
Mais celui qui les observera et les enseignera,
celui-là sera déclaré grand dans le Royaume des Cieux.
    Je vous le dis en effet :
Si votre justice ne surpasse pas celle des scribes et des pharisiens,
vous n’entrerez pas dans le Royaume des Cieux.

    Vous avez appris qu’il a été dit aux anciens :

Tu ne commettras pas de meurtre,
 
et si quelqu’un commet un meurtre,
il devra passer en jugement.
    Eh bien ! Moi, Je vous dis :
Tout homme qui se met en colère contre son frère
devra passer en jugement.
Si quelqu’un insulte son frère,
il devra passer devant le tribunal.
Si quelqu’un le traite de fou,
il sera passible de la géhenne de feu.
    Donc, lorsque tu vas présenter ton offrande à l’autel,
si, là, tu te souviens que ton frère a quelque chose contre toi,
    laisse ton offrande, là, devant l’autel,
va d’abord te réconcilier avec ton frère,
et ensuite viens présenter ton offrande.
    Mets-toi vite d’accord avec ton adversaire
pendant que tu es en chemin avec lui,
pour éviter que ton adversaire ne te livre au juge,
le juge au garde,
et qu’on ne te jette en prison.
    AMEN, Je te le dis :
tu n’en sortiras pas
avant d’avoir payé jusqu’au dernier sou.

    Vous avez appris qu’il a été dit :

Tu ne commettras pas d’adultère.

    Eh bien ! Moi, Je vous dis :
Tout homme qui regarde une femme avec convoitise
a déjà commis l’adultère avec elle dans son cœur.
    Si ton œil droit entraîne ta chute,
arrache-le
et jette-le loin de toi,
car mieux vaut pour toi perdre un de tes membres
que d’avoir ton corps tout entier jeté dans la géhenne.
    Et si ta main droite entraîne ta chute,
coupe-la
et jette-la loin de toi,
car mieux vaut pour toi perdre un de tes membres
que d’avoir ton corps tout entier qui s’en aille dans la géhenne.
    Il a été dit également :

Si quelqu’un renvoie sa femme,
qu’il lui donne un acte de répudiation.


    Eh bien ! Moi, Je vous dis :
Tout homme qui renvoie sa femme,
sauf en cas d’union illégitime,
la pousse à l’adultère ;
et si quelqu’un épouse une femme renvoyée,
il est adultère.

    Vous avez encore appris qu’il a été dit aux anciens :

Tu ne manqueras pas à tes serments,
mais tu t’acquitteras de tes serments envers le SEIGNEUR.


    Eh bien ! Moi, Je vous dis de ne pas jurer du tout,
ni par le Ciel, car c’est le TRONE DE DIEU,
    ni par la Terre, car elle est SON MARCHEPIED,
ni par Jérusalem, car elle est la Ville du GRAND ROI.
    Et ne jure pas non plus sur ta tête,
parce que tu ne peux pas
rendre un seul de tes cheveux blanc ou noir.
    Que votre parole soit ‘oui’, si c’est ‘oui’,
‘non’, si c’est ‘non’.
Ce qui est en plus
vient du Mauvais. »
 
 
– Acclamons la PAROLE de DIEU.

 
 
Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

http://www.aelf.org/2017-02-12/romain/messe

 
Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/

 
 
 
 
 
Amicalement, fraternellement
Nicolas

Nicolas
Aime la Divine Volonté

Masculin Messages : 843
Age : 46
Inscription : 25/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU

Message par Marie du 65 le Dim 12 Fév 2017 - 10:03

Merci @Nicolas


_________________


Notre Dame de Lourdes Priez pour nous qui avons recours à Vous
"Je veux passer mon ciel à faire du bien sur la terre" (Ste Thérèse de Lisieux)
"Que mon âme était heureuse, ô bonne Mère quand j'avais le Bonheur de Vous contempler" (Ste Bernadette à la Vierge Marie)

Marie du 65
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE

Féminin Messages : 14432
Age : 62
Localisation : LOURDES
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU

Message par Nicolas le Dim 12 Fév 2017 - 20:48

Bonsoir à toutes et à tous Livre






  Lundi 13 Février 2017
 
De la férie
 
6ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Vert )
Année A
 
 
 
 
 
 

(Première lecture)
Livre de la Genèse                   4 : 1 à 15, 25
 
 
«  Caïn se jeta sur son frère Abel et le tua  »
 
L’homme s’unit à Ève, sa femme :
elle devint enceinte, et elle mit au monde Caïn.
Elle dit alors :
« J’ai acquis un homme
avec l’aide du SEIGNEUR ! »
Dans la suite, elle mit au monde Abel, frère de Caïn.
Abel devint berger, et Caïn cultivait la terre.
Au temps fixé, Caïn présenta des produits de la terre
en offrande au SEIGNEUR.
De son côté, Abel présenta les premiers-nés de son troupeau,
en offrant les morceaux les meilleurs.
Le SEIGNEUR tourna SON REGARD vers Abel et son offrande,
mais vers Caïn et son offrande, IL ne le tourna pas.
Caïn en fut très irrité et montra un visage abattu.
Le SEIGNEUR dit à Caïn :
« Pourquoi es-tu irrité, pourquoi ce visage abattu ?
Si tu agis bien, ne relèveras-tu pas ton visage ?
Mais si tu n’agis pas bien…,
le péché est accroupi à ta porte.
Il est à l’affût, mais tu dois le dominer. »
Caïn dit à son frère Abel :
« Sortons dans les champs. »
Et, quand ils furent dans la campagne,
Caïn se jeta sur son frère Abel et le tua.
Le SEIGNEUR dit à Caïn :
« Où est ton frère Abel ? »
Caïn répondit :
« Je ne sais pas.
Est-ce que je suis, moi, le gardien de mon frère ? »
Le SEIGNEUR reprit :
« Qu’as-tu fait ?
La voix du sang de ton frère
crie de la terre vers Moi !
Maintenant donc, sois maudit
et chassé loin de cette terre
qui a ouvert la bouche pour boire le sang de ton frère,
versé par ta main.
Tu auras beau cultiver la terre,
elle ne produira plus rien pour toi.
Tu seras un errant,
un vagabond sur la Terre. »
Alors Caïn dit au SEIGNEUR :
« Mon châtiment est trop lourd à porter !
Voici qu’aujourd’hui TU m’as chassé de cette terre.
Je dois me cacher loin de TOI,
je serai un errant,
un vagabond sur la Terre,
et le premier venu qui me trouvera me tuera. »
Le SEIGNEUR lui répondit :
« Si quelqu’un tue Caïn, Caïn sera vengé sept fois. »
Et le SEIGNEUR mit un signe sur Caïn
pour le préserver d’être tué par le premier venu qui le trouverait.

Adam s’unit encore à sa femme,
et elle mit au monde un fils.
Elle lui donna le nom de Seth
(ce qui veut dire : accordé),
car elle dit :
« DIEU m’a accordé une nouvelle descendance
à la place d’Abel, tué par Caïn. »
 
– PAROLE du SEIGNEUR.

 
Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris

 
 
 
 
 
 
 
 DIEU paraît pour prononcer SON JUGEMENT

 
Psaume appartenant au recueil d’Assaf.
 
 [Psaume  49 (50)  ; entièrement]

 
 
 
  Psaume  49 (50) : 1 et 5a, 7ac et 8, 16bc et 17, 20 et 21abc  

 
R/  Offre à DIEU le sacrifice d’action de grâce.  

 
Le DIEU des dieux, le SEIGNEUR,
parle et convoque la Terre
du Soleil levant jusqu’au Soleil couchant :
« Assemblez, devant Moi, Mes Fidèles.
R/

 
« Écoute, Mon Peuple, Je parle.
Moi, DIEU, JE SUIS TON DIEU !
Je ne t’accuse pas pour tes sacrifices ;
tes holocaustes sont toujours devant Moi.
R/

 
« Qu’as-tu à réciter MES LOIS,
à garder MON ALLIANCE à la bouche,
toi qui n’aimes pas les reproches
et rejettes loin de toi MES PAROLES ?
R/

 
« Tu t’assieds, tu diffames ton frère,
tu flétris le fils de ta mère.
Voilà ce que tu fais ; garderai-Je le silence ?
Penses-tu que JE SUIS comme toi ? »
R/

 
Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris
 
 
 
 
 
 
 
Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Marc                             8 : 11  à  13
 
Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
MOI, JE SUIS LE CHEMIN, LA VÉRITÉ ET LA VIE, dit le SEIGNEUR. Personne ne va vers le PÈRE sans passer par MOI.     
Alléluia.
(Jn 14, 6)
  
 
 
 
«  Pourquoi cette génération cherche-t-elle un signe ?   »
 
En ce temps-là,
les pharisiens survinrent
et se mirent à discuter avec JESUS ;
pour LE mettre à l’épreuve,
ils cherchaient à obtenir de LUI un signe venant du Ciel.
JESUS soupira au plus profond de LUI-MEME et dit :
« Pourquoi cette génération cherche-t-elle un signe ?
AMEN, Je vous le déclare :
aucun signe ne sera donné à cette génération. »
Puis IL les quitta, remonta en barque,
et IL partit vers l’autre rive.
 
– Acclamons la PAROLE de DIEU.

 
Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris
 
 
Évangile + commentaire (audio)

 
http://www.radiofidelite.fr/comment/evangcom.php?jour=44
 
Écouté sur :
http://radiofidelite.fr/fr/ 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

http://www.aelf.org/2017-02-13/romain/messe

 
Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/

 
 
 
 
 
Amicalement, fraternellement
Nicolas

Nicolas
Aime la Divine Volonté

Masculin Messages : 843
Age : 46
Inscription : 25/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU

Message par Nicolas le Lun 13 Fév 2017 - 19:11

Bonsoir à toutes et à tous Livre






  Mardi 14 Février 2017
 
Saint Cyrille, Moine  ;  Saint Méthode, Évêque 
IX ième siècle. Ces deux frères, originaires de l’Empire byzantin, évangélisèrent les Slaves et inventèrent l’alphabet cyrilique. Copatrons de l’Europe avec Saint Benoît.
 
6ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Blanc )
Année A
 
 
 
 
 
 

(Première lecture)
Livre de la Genèse                   6 : 5 à 8  ;  7 : 1 à 5, 10
 
 
«  Je vais effacer de la surface du sol les hommes que j’ai créés  »
 
Le SEIGNEUR vit que la méchanceté de l’homme
était grande sur la Terre,
et que toutes les pensées de son coeur
se portaient uniquement vers le mal
à longueur de journée.
Le SEIGNEUR se repentit d’avoir fait l’homme sur la Terre ;
IL s’irrita en SON CŒUR et IL dit :
« Je vais effacer de la surface du sol
les hommes que J’ai créés
– et non seulement les hommes
mais aussi les bestiaux, les bestioles et les oiseaux du ciel –
car Je me repens de les avoir faits. »
Mais Noé trouva grâce aux YEUX DU SEIGNEUR.
Le SEIGNEUR dit à Noé :
« Entre dans l’arche, toi et toute ta famille,
car J’ai vu qu’au sein de cette génération,
devant Moi, tu es juste.
De tous les animaux purs,
tu prendras sept mâles et sept femelles ;
des animaux qui ne sont pas purs,
tu en prendras deux, un mâle et une femelle ;
et de même des oiseaux du ciel,
sept mâles et sept femelles,
pour que leur race continue à vivre
à la surface de la Terre.
Encore sept jours, en effet,
et Je vais faire tomber la pluie sur la Terre,
pendant quarante jours et quarante nuits ;
J’effacerai de la surface du sol
tous les êtres que J’ai faits. »
Noé fit tout ce que le SEIGNEUR lui avait ordonné.

Sept jours plus tard,
les eaux du déluge étaient sur la Terre.
 
– PAROLE du SEIGNEUR.

 
Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris

 
 
 
 
 
 
 
 La VOIX du SEIGNEUR

 
Psaume appartenant au recueil de David.
 
 [Psaume  28 (29)  ; entièrement]

 
 
 
  Psaume  28 (29) : 1 et 2, 3ac et 4, 3bc et 9c et 10  

 
R/  Le SEIGNEUR bénit Son Peuple
en Lui donnant la paix.   

 
Rendez au SEIGNEUR, vous, les dieux,
rendez au SEIGNEUR GLOIRE ET PUISSANCE.
Rendez au SEIGNEUR LA GLOIRE DE SON NOM,
adorez le SEIGNEUR, ÉBLOUISSANT DE SAINTETÉ.
R/

 
La VOIX DU SEIGNEUR domine les eaux,
le SEIGNEUR domine la masse des eaux.
VOIX DU SEIGNEUR DANS SA FORCE,
VOIX DU SEIGNEUR QUI ÉBLOUIT.
R/

 
Le DIEU DE LA GLOIRE déchaîne le tonnerre,
Et tous dans SON TEMPLE s’écrient : « GLOIRE ! »
Au déluge le SEIGNEUR a siégé ;
IL siège, le SEIGNEUR, IL EST ROI POUR TOUJOURS !
R/

 
Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris
 
 
 
 
 
 
 
Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Marc                             8 : 14  à  21
 
Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
Si quelqu’un M’aime, il gardera MA PAROLE, dit le SEIGNEUR ; MON PÈRE l’aimera, et NOUS viendrons vers lui.     
Alléluia.
(Jn 14, 23)
  
 
 
 
«  Prenez garde au levain des pharisiens et au levain d’Hérode !   »
 
En ce temps-là,
les Disciples avaient oublié d’emporter des pains ;
ils n’avaient qu’un seul pain avec eux dans la barque.
Or JESUS leur faisait cette recommandation :
« Attention ! Prenez garde au levain des pharisiens
et au levain d’Hérode ! »
Mais ils discutaient entre eux sur ce manque de pains.
JESUS s’en rend compte et leur dit :
« Pourquoi discutez- vous sur ce manque de pains ?
Vous ne saisissez pas ? Vous ne comprenez pas encore ?
Vous avez le cœur endurci ?
Vous avez des yeux et vous ne voyez pas,
vous avez des oreilles et vous n’entendez pas !
Vous ne vous rappelez pas ?
Quand J’ai rompu les cinq pains pour cinq mille personnes,
combien avez-vous ramassé
de paniers pleins de morceaux ? »
Ils LUI répondirent :
« Douze.
– Et quand J’en ai rompu sept pour quatre mille,
combien avez-vous rempli de corbeilles
en ramassant les morceaux ? »
Ils LUI répondirent :
« Sept. »
IL leur disait :
« Vous ne comprenez pas encore ? »
 
– Acclamons la PAROLE de DIEU.

 
Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris
 
 
Évangile + commentaire (audio)

 
http://www.radiofidelite.fr/comment/evangcom.php?jour=45
 
Écouté sur :
http://radiofidelite.fr/fr/ 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

http://www.aelf.org/2017-02-14/romain/messe

 
Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/

 
 
 
 
 
Amicalement, fraternellement
Nicolas

Nicolas
Aime la Divine Volonté

Masculin Messages : 843
Age : 46
Inscription : 25/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU

Message par Nicolas le Mar 14 Fév 2017 - 18:55

Bonsoir à toutes et à tous Livre






  Mercredi 15 Février 2017
 
De la férie
 
6ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Vert )
Année A
 
 
 
 
 
 

(Première lecture)
Livre de la Genèse                   8 : 6 à 13, 20 à 22
 
 
«  Noé regarda : et voici que la surface du sol était sèche  »
 
Au bout de quarante jours,
Noé ouvrit la fenêtre de l’arche qu’il avait construite,
    et il lâcha le corbeau ;
celui-ci fit des allers et retours,
jusqu’à ce que les eaux se soient retirées, laissant la terre à sec.
    Noé lâcha aussi la colombe
pour voir si les eaux avaient baissé à la surface du sol.
    La colombe ne trouva pas d’endroit où se poser,
et elle revint vers l’arche auprès de lui,
parce que les eaux étaient sur toute la surface de la Terre ;
Noé tendit la main, prit la colombe,
et la fit rentrer auprès de lui dans l’arche.
    Il attendit encore sept jours,
et lâcha de nouveau la colombe hors de l’arche.
    Vers le soir, la colombe revint,
et voici qu’il y avait dans son bec un rameau d’olivier tout frais !
Noé comprit ainsi que les eaux avaient baissé sur la Terre.
    Il attendit encore sept autres jours et lâcha la colombe,
qui, cette fois-ci, ne revint plus vers lui.
    C’est en l’an six cent un de la vie de Noé,
au premier mois, le premier jour du mois,
que les eaux s’étaient retirées,
laissant la Terre à sec.
Noé enleva le toit de l’arche, et regarda :
et voici que la surface du sol était sèche.

    Noé bâtit un autel au SEIGNEUR ;
il prit, parmi tous les animaux purs et tous les oiseaux purs,
des victimes qu’il offrit en holocauste sur l’autel.
    Le SEIGNEUR respira l’agréable odeur,
et IL se dit en LUI-MEME :
« Jamais plus Je ne maudirai le sol à cause de l’homme :
le cœur de l’homme est enclin au mal dès sa jeunesse,
mais jamais plus Je ne frapperai tous les vivants
comme Je l’ai fait.
    Tant que la Terre durera,
semailles et moissons,
froidure et chaleur,
été et hiver,
jour et nuit
jamais ne cesseront. »
 
– PAROLE du SEIGNEUR.

 
Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris

 
 
 
 
 
 
 
 Prière d’un homme arraché à la mort


 [Psaume  115 (116B)  ; entièrement]

 
 
  Psaume  115 (116B) : 12 et 13, 14 et 15, 18 et 19  

 
R/  SEIGNEUR, je T’offrirai le sacrifice d’Action de Grâce.   

 
Comment rendrai-je au SEIGNEUR
tout le bien qu’IL m’a fait ?
J’élèverai la coupe du salut,
j’invoquerai le NOM DU SEIGNEUR.
R/

 
Je tiendrai mes promesses au SEIGNEUR,
oui, devant tout Son Peuple.
Il en coûte au SEIGNEUR
de voir mourir les siens !
R/

 
Je tiendrai mes promesses au SEIGNEUR,
oui, devant tout Son Peuple,
à l’entrée de la MAISON DU SEIGNEUR,
au milieu de Jérusalem !
R/

 
Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris
 
 
 
 
 
 
 
Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Marc                             8 : 22  à  26
 
Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
Que le PÈRE DE NOTRE SEIGNEUR JÉSUS CHRIST
OUVRE À SA LUMIÈRE les yeux de notre cœur,
pour que nous percevions l’espérance que donne SON APPEL.     
Alléluia.
(cf. Ep 1, 17-18)
  
 
 
 
«  L’aveugle se trouva guéri, et il distinguait tout avec netteté  »
 
En ce temps-là,
    JESUS et Ses Disciples arrivèrent à Bethsaïde.
Des gens LUI amènent un aveugle
et LE supplient de le toucher.
    JESUS prit l’aveugle par la main
et le conduisit hors du village.
IL lui mit de la salive sur les yeux
et lui imposa les mains.
IL lui demandait :
« Aperçois-tu quelque chose ? »
    Levant les yeux, l’homme disait :
« J’aperçois les gens :
ils ressemblent à des arbres
que je vois marcher. »
    Puis JESUS, de nouveau, imposa les mains
sur les yeux de l’homme ;
celui-ci se mit à voir normalement,
il se trouva guéri,
et il distinguait tout avec netteté.
    JESUS le renvoya dans sa maison en disant :
« Ne rentre même pas dans le village. »
 
– Acclamons la PAROLE de DIEU.

 
Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris
 
 
Évangile + commentaire (audio)

 
http://www.radiofidelite.fr/comment/evangcom.php?jour=46
 
Écouté sur :
http://radiofidelite.fr/fr/ 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

http://www.aelf.org/2017-02-15/romain/messe

 
Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/

 
 
 
 
 
Amicalement, fraternellement
Nicolas

Nicolas
Aime la Divine Volonté

Masculin Messages : 843
Age : 46
Inscription : 25/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU

Message par Nicolas le Mer 15 Fév 2017 - 19:38

Bonsoir à toutes et à tous Livre






  Jeudi 16 Février 2017
 
De la férie
 
6ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Vert )
Année A
 
 
 
 
 
 

(Première lecture)
Livre de la Genèse                   9 : 1 à 13
 
 
«  Je mets mon arc au milieu des nuages, pour qu’il soit le Signe de l’ALLIANCE entre MOI et la Terre  »
 
DIEU bénit Noé et ses fils. IL leur dit :
« Soyez féconds, multipliez-vous, remplissez la Terre.
    Vous serez la crainte et la terreur
de tous les animaux de la Terre,
de tous les oiseaux du ciel,
de tout ce qui va et vient sur le sol,
et de tous les poissons de la mer :
ils sont livrés entre vos mains.
    Tout ce qui va et vient, tout ce qui vit
sera votre nourriture ;
comme Je vous avais donné l’herbe verte,
Je vous donne tout cela.
    Mais, avec la chair, vous ne mangerez pas
le principe de vie, c’est-à-dire le sang.
    Quant au sang, votre principe de vie,
J’en demanderai compte à tout animal
et J’en demanderai compte à tout homme ;
à chacun, Je demanderai compte
de la vie de l’homme, son frère.
    Si quelqu’un verse le sang de l’homme,
par l’homme son sang sera versé.
Car DIEU a fait l’homme à Son Image.
    Et vous, soyez féconds, multipliez-vous,
devenez très nombreux sur la Terre ;
oui, multipliez-vous ! »
    DIEU dit encore à Noé et à ses fils :
    « Voici que MOI, J’établis MON ALLIANCE avec vous,
avec votre descendance après vous,
    et avec tous les êtres vivants qui sont avec vous :
les oiseaux, le bétail, toutes les bêtes de la Terre,
tout ce qui est sorti de l’arche.
    Oui, J’établis MON ALLIANCE avec vous :
aucun être de chair ne sera plus détruit par les eaux du déluge,
il n’y aura plus de déluge pour ravager la Terre. »
    DIEU dit encore :
« Voici le Signe de l’ALLIANCE que J’établis entre MOI et vous,
et avec tous les êtres vivants qui sont avec vous,
pour les générations à jamais :
    Je mets MON ARC au milieu des nuages,
pour qu’il soit le Signe de l’ALLIANCE entre MOI et la Terre. »
 
– PAROLE du SEIGNEUR.

 
Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris

 
 
 
 
 
 
 
 Détresse et espérance

 
Prière d’un malheureux à bout de force, qui expose sa plainte au SEIGNEUR.
 
 [Psaume  101 (102)  ; entièrement]

 
 
 
  Psaume  101 (102) : 16 à 18, 19 à 21, 22 et 23 et 29  

 
R/  Du Ciel, le SEIGNEUR regarde la Terre.

 
Les nations craindront le NOM DU SEIGNEUR,
et tous les rois de la Terre, SA GLOIRE :
quand le SEIGNEUR rebâtira Sion,
quand IL apparaîtra dans SA GLOIRE,
IL se tournera vers la prière du spolié,
IL n’aura pas méprisé sa prière.
R/

 
Que cela soit écrit pour l’âge à venir,
et le peuple à nouveau créé chantera son DIEU :
« Des HAUTEURS, SON SANCTUAIRE, le SEIGNEUR s’est penché ;
du Ciel, IL regarde la Terre
pour entendre la plainte des captifs
et libérer ceux qui devaient mourir. »
R/

 
On publiera dans Sion le NOM DU SEIGNEUR
et SA LOUANGE dans tout Jérusalem,
au rassemblement des royaumes et des peuples
qui viendront servir le SEIGNEUR.
Les fils de Tes Serviteurs trouveront un séjour,
et devant TOI se maintiendra leur descendance.
R/

 
Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris
 
 
 
 
 
 
 
Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Marc                             8 : 27  à  33
 
Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
TES PAROLES, SEIGNEUR, sont ESPRIT et elles sont vie.
TU as les PAROLES de la VIE ÉTERNELLE.     
Alléluia.
(cf. Jn 6, 63c.68c)
  
 
 
 
«  TU ES LE CHRIST. – Il fallait que le FILS de l’Homme souffre beaucoup   »
 
En ce temps-là,
    JESUS s’en alla, ainsi que Ses Disciples,
vers les villages situés aux environs de Césarée-de-Philippe.
Chemin faisant, IL interrogeait Ses Disciples :
« Au dire des gens, QUI SUIS-JE ? »
    Ils LUI répondirent :
« Jean le Baptiste ;
pour d’autres, Élie ;
pour d’autres, un des Prophètes. »
    Et LUI les interrogeait :
« Et vous, que dites-vous ? Pour vous, QUI SUIS-JE ? »
Pierre, prenant la PAROLE, LUI dit :
« TU ES LE CHRIST. »
    Alors, IL leur défendit vivement
de parler de LUI à personne.
    IL commença à leur enseigner
qu’il fallait que le FILS de l’Homme souffre beaucoup,
qu’IL soit rejeté
par les anciens, les grands prêtres et les scribes,
qu’IL soit tué,
et que, TROIS JOURS APRES, IL RESSUSCITE.
    JESUS disait cette PAROLE ouvertement.
Pierre, LE prenant à part,
se mit à LUI faire de vifs reproches.
    Mais JESUS se retourna
et, voyant Ses Disciples, IL interpella vivement Pierre :
« Passe derrière MOI, Satan !
Tes pensées ne sont pas celles de DIEU,
mais celles des hommes. »
 
– Acclamons la PAROLE de DIEU.

 
Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris
 
 
Évangile + commentaire (audio)

 
http://www.radiofidelite.fr/comment/evangcom.php?jour=47
 
Écouté sur :
http://radiofidelite.fr/fr/ 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

http://www.aelf.org/2017-02-16/romain/messe

 
Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/

 
 
 
 
 
Amicalement, fraternellement
Nicolas

Nicolas
Aime la Divine Volonté

Masculin Messages : 843
Age : 46
Inscription : 25/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU

Message par Nicolas le Jeu 16 Fév 2017 - 20:29

-

Nicolas
Aime la Divine Volonté

Masculin Messages : 843
Age : 46
Inscription : 25/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 19 sur 19 Précédent  1 ... 11 ... 17, 18, 19

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum