Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX



Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum. Notre mail : moderateurlepeupledelapaix@yahoo.com

J'ai une pathologie psychiatrique...

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

J'ai une pathologie psychiatrique...

Message par Steph911 le Jeu 3 Déc 2015 - 12:09

Bonjour à tous,

Je suis Stéphane et j'ai 34 ans.

En 2004, j'ai été victime d'un très gros harcellement dans mon village: Presque tous les habitants de ce village se sont moqué de moi voir insulté et cela a duré près de 4 mois !

Je n'ai pas su trop comment réagir face à cela, je me suis contenté de ne rien dire (je suis assez timide) et j'ai "courbé l'échine"...

Cela m'a fait bcp de mal intérieurement.

Choqué, angoissé, ayant le fort sentiment d'être méprisé par les autres, j'ai "décidé" de demander de l'aide à un psychiatre du CMP de mon village.

Celui-ci a commencé à me donner un traitement pour calmer mon anxiété et mes angoisses (traitement au Valium) et m'a fortement recommandé de faire un suivi psychiatrique avec lui...

Cela fait maintenant plus de 10 ans que je suis suivi, tous les 3 mois environ (RdV).

Etant tjrs autant mal dans ma peau, on m'a accordé une reconnaissance de travailleur handicapé et je perçois une allocation aux adultes handicapés à 80% ! J'ai même une carte orange d'invalidité...

Au niveau traitement, je prend Abilify (antipsychotique) et Bromazépam (Lexomil, un anxiolitique). C'est un traitement quotidien mais je n'ai pas d'injections.

J'ai du faire au moins 6 hospitalisations en centre psychiatrique car trop mal dans ma tête.

Je n'ai jamais trop compris de quoi j'étais atteint exactement... J'ai lu sur certains documents de mon dossier médical: Psychose Paranoide voir Schyzophrène !

C'est très étrange car je ne pense pas entendre des voix et je n'ai pas de dédoublement de la personnalité par exemple.

Voila, je me retrouve taxé de schyzo, de handicapé, etc... Je n'y comprend plus rien.

Je suis devenu une sorte d'assisté social et cela ne me plais pas !

Amicalement.

Steph911
Avec Saint Benoit

Masculin Messages : 119
Age : 37
Localisation : Hautes-Alpes
Inscription : 28/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai une pathologie psychiatrique...

Message par namita le Jeu 3 Déc 2015 - 13:21

peut-être que l'on te sent fragile que d'une certaine façon on veut te protéger.

Se questionne

avatar
namita
Contre la Franc Maconnerie

Féminin Messages : 340
Age : 62
Localisation : france région aquitaine porte du médoc
Inscription : 06/08/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai une pathologie psychiatrique...

Message par Steph911 le Jeu 3 Déc 2015 - 14:26

Bonjour,

Je n'en sais pas plus... Se questionne

En tout cas Merci! de votre réponse.

Steph'

Steph911
Avec Saint Benoit

Masculin Messages : 119
Age : 37
Localisation : Hautes-Alpes
Inscription : 28/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai une pathologie psychiatrique...

Message par Invité le Jeu 3 Déc 2015 - 14:49

Bonjour Steph,
Je viens de prendre connaissance de votre témoignage!!!
Le harcèlement est ce qu'il y a de plus perturbant dans la vie d'une personne, pour avoir vécu cela je sais combien la personne souffre.
Je comprends votre douleur et votre timidité face à ce mal-être, avec du recul il faut vous dire maintenant  je suis un homme que l'on a peut-être bafoué mais je suis debout et Dieu est près de moi!!!
Un suivi avec un psychiatre est ce qu'il y a de mieux à faire, vous pouvez dialoguer avec lui et surtout exprimer vos douleurs!!
Le Lexomil est un bon décontractant, vous dormez comme il faut ou prenez vous un autre médicament? Il vous faut un sommeil réparateur c'est primordial.
Surtout, ne pas  garder en tête que vous êtes ceci ou cela, le principal est la guérison, assisté social encore moins, certes vous avez besoin de soins mais ne culpabilisez pas combien sont passés par ce chemin avant de connaître le bout du tunnel !
Dieu et Marie sont près de vous, ayez confiance!!!
Je vais prier pour vous!!
Amicalement

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai une pathologie psychiatrique...

Message par Steph911 le Jeu 3 Déc 2015 - 15:51

Bonjour et merci Marie du 65 !

Non, je n'ai pas de somnifères pour dormir, je fais mes nuits correctement...

Ce n'est pas évident d'oublier toutes les méchancetés que l'on a pu me dire, maintenant c'est dans ma tête, ça ne part pas comme ça...

Que Dieu vous garde !

Steph'

Steph911
Avec Saint Benoit

Masculin Messages : 119
Age : 37
Localisation : Hautes-Alpes
Inscription : 28/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai une pathologie psychiatrique...

Message par maxkolbe le Jeu 3 Déc 2015 - 17:35

Bonjour Steph !
Quel témoignage !

Le comportement humain des qu'il n'est plus en Christ devient horrible et engendre de fâcheuses conséquences, comme ces médisances ont engendré un mal être.

Le psy a intérêt à vous garder et donc vous a assigné à résidence comme si vous étiez malade alors que vous avez en fait été blessé dans votre cœur .

Le remède le plus puissant que je connaisse c'est le Christ!!
Lui aussi a été bafoué et a pardonné à ses bourreaux..

Le pardon est une libération et empêche la lourdeur de s'installer dans un cœur.
En plus de donner la force de sourire face à un affront.

Je me permets de vous dire, si cela n'est pas déjà fait, d'offrir vos souffrances au Seigneur et de Lui demander de vous obtenir la grâce du pardon pour ce qu'ils vous ont fait.

Ces mots méchants ne sont que paroles de pauvres pécheurs, avec ceci en tête, elles perdent de leur impact... Car ces personnes ne sont pas meilleures que vous.

La grâce sacramentelle (confession, communion, bénédiction) agira en vous selon ce que le Seigneur veut bien nous donner et ce que nous voulons bien prendre.

Le Seigneur offre Sa Paix, à nous de la saisir!
Si on l'a souhaité, c'est facile..
Si on ne la cherche pas, la route sera tumultueuse !

Fraternellement en Christ
Dove
Maxkolbe
avatar
maxkolbe
Combat avec Sainte Marie

Masculin Messages : 1680
Age : 39
Localisation : Provence
Inscription : 12/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai une pathologie psychiatrique...

Message par Steph911 le Jeu 3 Déc 2015 - 17:40

Bonsoir Maxkolbe,

Il est vrai que pardonner n'est pas si évident !

Je m'en remet à notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ !

Bien à vous.

Steph'

Steph911
Avec Saint Benoit

Masculin Messages : 119
Age : 37
Localisation : Hautes-Alpes
Inscription : 28/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai une pathologie psychiatrique...

Message par c12345 le Jeu 3 Déc 2015 - 17:46

Moi j'irai consulté une autre personne si vous vous sentez pas bien diagnostiqué.
Demandé  l'avis d'un  autre psy. pourrait vous aider à voir plus clair.
C'est aussi très décevant de voir des gens s'attaquer à notre personne et que ces personnes ne se sentent pas obliger de venir s'excuser.
Restez-vous toujours dans votre village?
Vos parents dans tout ça ne disent rien.?
Faire d'autres démarches pour vous-même vous aiderait peut-être.
bon courage Steph.
avatar
c12345
Contemplatif

Féminin Messages : 1996
Inscription : 25/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai une pathologie psychiatrique...

Message par namita le Jeu 3 Déc 2015 - 17:49

Je n'ai pas répondu grand chose, je connais  bien le problème également. Je sais que remettre le doigt où ça fait mal, c'est faire ressortir les grosses douleurs;   Par rapport au harcèlement, il faut être bien entouré. se rapprocher de personnes qui peuvent te comprendre. Aussi donner beaucoup d'amour également autour de soi, en retour on finit par en recevoir. Etre avec des gens qui partagent ta foi, qui sont le contraire des gens qui harcèlent.
Essayez  de ne plus penser à eux, sinon c'est comme si vous  les laissiez  encore vous faire du mal !

Il ne faut jamais désespérer de personne. Jeune fille, une personne m'a fait beaucoup pleurer en portant sur moi des jugements infondées, totalement faux !  Comme si je n'avais pas suffisamment souffert comme ça en perdant une maman, alors que j'avais 17ans ! A la fin de sa vie, elle me disait, vous êtes plus gentilles que mes propres filles, et elle m'appelait son ange gardien.
Je lui ai rendu, le mal par le bien,  elle a dû regretter ses paroles;

courage

Prie

faites plein de prières demande de l'aide.
avatar
namita
Contre la Franc Maconnerie

Féminin Messages : 340
Age : 62
Localisation : france région aquitaine porte du médoc
Inscription : 06/08/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai une pathologie psychiatrique...

Message par spiri le Jeu 3 Déc 2015 - 18:00

Schizo c'esst un mot.....

Il n'y a qu'un humain malade ou angoissé
le remède c'est le rosaire et un peu de médicaments.
jc
avatar
spiri
Hosanna au plus haut des cieux!

Masculin Messages : 499
Localisation : quebec
Inscription : 16/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai une pathologie psychiatrique...

Message par Delsanto le Jeu 3 Déc 2015 - 18:01

Bien dormir est primordial, effectivement. Et une mauvaise image de soi (comme bien d'autres choses) peut perturber le fragile système veille/sommeil.

Mais....ce n'est pas votre cas.

Ceci dit, je vois mal comment on peut qualifier de schizophrène quelqu'un qui se sent simplement mal dans sa peau, pour avoir été harcelé....

Et alors qu'il semble ne pas présenter les troubles les plus classiques de la schizophrénie.  (hallucinations visuelles ou auditives etc)

A mon sens vous feriez mieux, en l'occurrence, d'avoir recours à un ou une psychologue....


Car telle que vous présentez votre situation ici, vous ne relevez pas de la psychiatrie.

Je vais vous faire une confidence (ici? ah bon, il y a mieux pour cela Smile ) j'ai, dans un passé déjà ancien (20 ans) fait l'objet du même diagnostic (Psychose à caractère paranoïde, schizophrénie) et tout cela sans que le moindre examen médical ait été effectué par le praticien en question. Pas une prise de tension en 5 ans, pas une seule analyse biologique basique, à plus forte raison aucune analyse un peu plus orientée vers le dosage de neurotransmetteurs, pas une seule radio du crâne  (justifiée au regard des sensations que j'évoquais) etc. Bref, un praticien adepte du seul ordonnancier..

J'ai eu droit à une prescription d'antipsychotique....Dont je n'ai jamais avalé le moindre cachet...

Heureusement... Car le médoc est  maintenant sous surveillance étroite à cause de ses effets secondaires et....il s'est avéré que mes problèmes n'avaient strictement rien à voir avec des troubles psy.

Maintenant, attention! je ne suis pas en train de vous écrire: stoppez votre traitement. On ne se connaît pas.

Je suis juste en train de vous écrire: méfiez-vous et, dans votre situation bien précise, voyez plutôt un psychologue...

Lequel ou laquelle vous donnera son avis....Mais franchement, le traitement que vous avez me parait inadapté..

D''autant que vous avez posté un fil sur la chasteté dans lequel, finalement, vous  diagnostiquez vous-mêmes l'origine de votre malaise: la frustration de relations féminines.... A mon avis la rencontre avec une jeune femme pourrait bien faire d'une pierre, deux coups: résoudre votre problème de chasteté et vous guérir de votre très hypothétique schizophrénie. Et même vous remettre au travail....

Voilà, Steph. Ceci dit, pas d'imprudence. Demandez d'autres avis... Auprès d'un autre médecin ou, je me répète, d'un psychologue.

Quant à la rencontre que vous souhaitez, pourquoi ne pas vous inscrire sur un site de rencontres catholiques...Il y en a.

Delsanto
En adoration

Masculin Messages : 2530
Inscription : 05/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai une pathologie psychiatrique...

Message par maxkolbe le Jeu 3 Déc 2015 - 18:09

@Steph911 a écrit:Bonsoir Maxkolbe,

Il est vrai que pardonner n'est pas si évident !

Je m'en remet à notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ !

Bien à vous.

Steph'

Oui le pardon est difficile mais avec la grâce du Christ il est à portée de main !
Et guéri le cœur, même si il reste une cicatrice plus ou moins douloureuse quand on appuie dessus.

Le psy se gardera bien de vous le dire !

Allez vers Jésus ! Smile
avatar
maxkolbe
Combat avec Sainte Marie

Masculin Messages : 1680
Age : 39
Localisation : Provence
Inscription : 12/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai une pathologie psychiatrique...

Message par Thierry le Jeu 3 Déc 2015 - 18:15

Je ne vais pas ajouter une réponse de plus, Stéphane ... simplement que je vous prend dans mes prières, et que j'appuie tout particulièrement la première réponse de maxkolbe en tous points, ainsi que celle ci dessus.

UDP
avatar
Thierry
Aime la Divine Volonté

Masculin Messages : 814
Age : 53
Localisation : Diocèse de Rouen
Inscription : 29/06/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai une pathologie psychiatrique...

Message par Invité le Jeu 3 Déc 2015 - 18:28

Je vais dans le sens de Delsanto faire attention aux médicaments prescrits ils peuvent vous aider mais néanmoins avec parfois des contre indications qui peuvent avoir sur votre état l'inverse de l'effet recherché.
En ce qui concerne le Pardon, une petite confidence, j'ai mis un an jour pour jour afin de Pardonner à une personne qui était très proche de moi.
Mais surtout ne suivez pas mon exemple!!!
Il y a en effet de très bons sites catholiques pour des rencontres entre chrétiens!!!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai une pathologie psychiatrique...

Message par Fortunatus le Jeu 3 Déc 2015 - 19:25

Je peux vous dire, comme médecin, que entendre des voix n'est pas obligatoire dans la schyzo, surtout dans la forme paranoïde, forme qui est, heureusement, beaucoup moins méchante que les autres.

Néanmoins, si jadis, au Moyen Age, on exagérait en mettant trop d'accent sur les maladies spirituelles, de nos jours le pendule est passé à l'autre extrême: on diagnostique trop facilement les blessures spirituelles comme formes de folies. Si, jadis, les prêtres manquaient de formation médicale minime, de nos jours ce sont les médecins qui manquent de formation spirituelle minime. On tient des gens pendant des dizaines d'années sur des médicaments qui les rend en état de dépendence et de lobotomisation, quand le remède qu'il faut est complètement d'autre nature.

Je ne sais pas si tel est votre cas. Mais vous devez garder toujours à l'esprit que Jésus Christ est un médecin puissant. Pas seulement un village entier s'est moqué de Lui, mais la population de la capitale, seulement quelque jours après l'avoir déclaré roi, criait qu'il soit crucifié. Il a reçu des crachats en plein visage. Des gifles. Des fausses témoignages contre Lui. On Lui a arraché ses vêtements, on L'a habillé en torchons de pourpre, on Lui a mis une fausse couronne qui faisait mal. On  L'a humilié en le mettant à poil. Tous ça L'a fait souffrir peut être plus que les coups de fouet. Plus que les clous foncés dans Son très saint corps. Même peu avant Sa mort, quand il avait soif à cause de l'hémorragie, on Lui a donné du vinaigre. C'est ça la vraie folie des hommes: quand ils arrivent à se moquer de Dieu. Oui, l'homme est bien capable de ça. Il l'a fait alors, il le fait encore.

Mettez votre malaise à Ses pieds. Puisez à la racine de la Croix, car là-bas c'est le trésor de l'humanité. La Croix est bien l'Arbre de la Vie, la Croix est bien l'axe du monde, voilà tout le secret.
avatar
Fortunatus
Aime le chapelet

Masculin Messages : 442
Inscription : 18/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai une pathologie psychiatrique...

Message par namita le Jeu 3 Déc 2015 - 19:44

c'est exactement ça, penser à ce qu'a vécu Jésus. Il faut penser à Jésus qui a laissé faire alors qu'il avait tous les pouvoirs !

il a souffert sans riposter alors qu'il en avait les capacités, c'est encore plus beau.







avatar
namita
Contre la Franc Maconnerie

Féminin Messages : 340
Age : 62
Localisation : france région aquitaine porte du médoc
Inscription : 06/08/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai une pathologie psychiatrique...

Message par Delsanto le Jeu 3 Déc 2015 - 21:56

Alors je suis totalement d'accord avec ce qui est écrit ci-dessus.

Le hic c'est qu'à aucun moment Steph n'évoque une difficulté à pardonner.

Il parle d'une difficulté à oublier des faits traumatisants.

Ce n'est pas du tout la même chose..

En fait, et en fonction de ce qu'il nous écrit - on est en virtuel et on n'a pas le dossier  - Steph souffre d'une mauvaise image de lui, d'un sentiment d'infériorité qu'il somatise presque nécessairement.. Le tout peut être aggravé par une médication inadaptée...

Mais jusqu'à preuve du contraire, c'est tout.

C'est à Steph de venir nous dire s'il a un problème avec le pardon.

Ou s'il est simplement très mal dans ses baskets, comme on dit.

Je pense qu'il faut être prudent et ne pas en rajouter une couche, en faisant naitre dans son esprit qu'il est peut être mal parce qu'après tout, il n'a jamais su et ne sait toujours pas pardonner.

Ou prier.

Dans un autre contexte, c'est le genre de propos que je me suis vu maintes fois opposer...avant même qu'on ait creusé la question avec moi. Un à priori qu'on ne peut pas se permettre; surtout quand il permet de se dédouaner...

Or c'était faux.

Bien sûr que les mérites à nous acquis par Jésus sur la Croix sont immenses

Bien sûr que Dieu peut tout guérir et essuyer toutes larmes

Bien sûr qu'on a le devoir de pardonner ou de travailler un pardon - travailler car pour pardonner  il ne suffit pas toujours d'ouvrir un petit tiroir dans la tête.

Mais bien sûr aussi que les hommes ont un devoir de réflexion d'abord et d'assistance éclairée et aimante ensuite, auprès de leurs frères..

Dieu ne se charge pas de tout non plus.

Dans le cas de Steph, et toujours jusqu'à preuve contraire, il y a un besoin de remise en confiance et peut-être (?) de désintoxication médicamenteuse.

Delsanto
En adoration

Masculin Messages : 2530
Inscription : 05/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai une pathologie psychiatrique...

Message par maxkolbe le Ven 4 Déc 2015 - 2:54

@delsanto
@Steph911 a écrit:Bonsoir Maxkolbe,

Il est vrai que pardonner n'est pas si évident !

Je m'en remet à notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ !

Bien à vous.

Steph'
avatar
maxkolbe
Combat avec Sainte Marie

Masculin Messages : 1680
Age : 39
Localisation : Provence
Inscription : 12/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai une pathologie psychiatrique...

Message par Delsanto le Ven 4 Déc 2015 - 8:34

Pas d'accord, Maxkolbe.


C'est vous qui avez, le premier, soulevé la question du pardon.

Steph n'en parlait absolument pas dans son mail d'ouverture.

Alors, l'ayant soulevée cette question du pardon, il attrape la balle au bond et fait une remarque incidente sur elle....mais c'est tout. Moi, j'ai lu le mail d'une personne qui n'a plus confiance en elle; pas le mail d'une personne qui traine "la haine", comme on dit.

Le post que vous citez ci-dessus n'est nullement la preuve qu'il n'arrive pas à pardonner. Sa remarque, banale et généraliste, donne simplement à penser que s'il traine encore une légère amertume, il la confie à Dieu.

Mais manifestement ce n'est pas son problème majeur.

Son problème majeur est un problème de psychologie ; pas de spiritualité.

Mais laissons-le venir nous le dire lui-même, comme je l'y invite.

Delsanto
En adoration

Masculin Messages : 2530
Inscription : 05/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai une pathologie psychiatrique...

Message par namita le Ven 4 Déc 2015 - 12:16

c'est vrai que pardonner demande des efforts, du recul aussi, et ce n'est pas simple je le reconnais. C'est une lutte de chaque instant. Avant cela, on peut passer par un tas d'états d'âme, de questionnements, où peut tout peut faire basculer parce qu'on est au bout du rouleau. Mais quand arrive enfin la lumière, quand on sort de ses idées sombres, on se dit heureusement que je suis arrivée à ne rien lâcher ! Mais il faut bien le reconnaitre, quand la foi est là, ça aide pour beaucoup.

Que ne donnerait-on pas pour que le temps passe plus vite, pour qu'enfin la lumière soit. On sait que ça va arriver, mais quand on souffre tout est toujours trop long.

Il faut continuer à espérer et nous espérer pour vous pour tout ce que vous ressentez, pour que votre vie soit plus douce !!

Prie

















avatar
namita
Contre la Franc Maconnerie

Féminin Messages : 340
Age : 62
Localisation : france région aquitaine porte du médoc
Inscription : 06/08/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai une pathologie psychiatrique...

Message par c12345 le Ven 4 Déc 2015 - 13:02

Là si je m'abuse il est question d'un village. Il demeure dans un village ou tout le monde là insulté par leurs propos.
Le pardon oui mais ¸a chaque fois qu'il va sortir il va ¸etre en contact avec ces gens, qui eux n'auront pas dérogé dans leurs pensées, ils ne seront pas plus aimable.
Alors que doit-il faire pour se renforcir rentrer en communication avec eux. Ne pas se faire faire mal à chaque fois.
avatar
c12345
Contemplatif

Féminin Messages : 1996
Inscription : 25/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai une pathologie psychiatrique...

Message par maxkolbe le Ven 4 Déc 2015 - 13:43

@Delsanto a écrit:Pas d'accord, Maxkolbe.


C'est vous qui avez, le premier, soulevé la question du pardon

Oui je me suis imaginé que ce devait être dur de pardonner à tout un tas de crétins,
je n'ai pas attendu qu'il le dise...
Quand on est encore choqué on a pas le temps de pardonner, ça peut être un long chemin, surtout quand les conséquences sont lourdes.
Ce que j'ai dit ne va en rien contre ce que vous ou les autres ont dit.
Bien sûr que notre ami Steph souffre d'une mauvaise image de soi et possiblement
d'avoir un traitement médical mal adapté...
Mais je ne suis pas docteur, ce que je sais c'est que le pardon en Christ
enlève bien des lourdeurs dans un cœur qui a beaucoup souffert...
Voilà pourquoi il me semblait essentiel de le relever...

Que la Paix du Seigneur règne dans nos cœurs !!!

Dove
avatar
maxkolbe
Combat avec Sainte Marie

Masculin Messages : 1680
Age : 39
Localisation : Provence
Inscription : 12/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai une pathologie psychiatrique...

Message par Célestine le Mar 8 Déc 2015 - 17:35

Bonjour Steph,

Tu peux être fière de toi, au vu de ce que tu vis, les gens ne sont pas à ta place et il est plus facile de se moquer que de comprendre.

Je sais que c'est difficile de supporter la critique mais cela permet aussi d'apprendre à ne plus vivre du regard et se détacher du regard des autres. La plus part des gens en société en souffrent sans s'en rendre compte, si je ne suis pas comme tout le monde les autres ne vont pas m'aimer certes c'est en parti vrai mais il n'est pas question d'être soi dans ce cas.

Pour moi le pardon est vertueux mais cela ne change rien au mémoires psychique et traumatiques, exemple je tombe dans les escalier enfant j'en garde un traumatisme j'aurais beau pardonner, je ne vois pas quel impacte cela aura.

J'entend aussi que la foi peut faire des miracles et nous guérir aussi bien entendu il faut s'y tenir mais il ne faut pas renier l'aspect physiologique et psychique. Tu n'avance plus avec ton psy pour moi c'est "normal" la médecine traditionnelle à ses limites dans la paroles.

Par contre il y a d'autre approches, comme travailler sur les mémoires traumatise via le corps, cela reste dans le cadre des approche de la médecine mais via le corps: il y a la kinésiologie, la chiropractie, aller se faire masser, sont d'autre approche beaucoup plus douce(non rembourser bien souvent il est vrai). La guérison est un chemin qui est différents d'une personne à une autre tant les raisons que les remèdes.
Il faut continuer quoi qu'il advienne, bon courage à toi!!!
avatar
Célestine
Avec Sainte Therese de l'Enfant Jésus

Féminin Messages : 164
Inscription : 10/10/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai une pathologie psychiatrique...

Message par le papillon des étoiles le Mar 8 Déc 2015 - 18:05

Bonjour Steph

Ce que vous décrivez (harcèlement, moquerie, insultes, et ce qui plus est pendant 4 mois) aurait justifié une plainte pour harcèlement moral et insultes... (personne dans votre entourage n'y a pensé ?)

voici ce que nous disent les textes de loi :

Le harcèlement par la diffamation et l’injure
Il est réprimé par les articles R 621-1 et R 621-2 du Code Pénal qui disposent : « que la diffamation non publique envers une personne et l’injure non publique lorsqu’elle n’a pas été précédée de provocation sont punies d’une amende de première classe ».

Ce comportement est donc condamnable moralement et pénalement...

et effectivement quand il n'y a pas réparation du préjudice en l'occurence moral subi, ne serait ce que des excuses de la part des harceleurs mis devant leur forfait, la page est difficile à tourner et le traumatisme reste longtemps vivace...

Le pardon vient après et c'est une question de choix personnel, NOUS N Y SOMMES PAS OBLIGES.

Je dis cela, parceque paradoxalement consécutivement à des actes de violence subies, on m'a jadis culpabilisé de ne pas avoir trouvé la force de pardonner (le comble quand on souffre encore des faits)... Chose qui plus est, m'aurait été facilité si j'avais porté plainte? Hélàs timide et honteuse (à tort évidemment), je n'ai pas trouvé la force ni d'insister face au gendarme qui voulait savoir en public de quoi il en retournait, ni en informer ma famille (ll s'agissait d'un viol)..

Aujourd'hui il est trop tard (j'avais 11 ans et j'en ai 57)

Justice donc ne m'a pas été faite... et je pense avoir le droit de retenir ce préjudice commis. C'est à dire qu'il sera imputé à cette personne lors du jugement ou du moins montré. je ne réclame pas vengeance non plus mais la conscience du tort causé)

Donc parfois il vaut mieux solliciter une aide sur le plan pénal que trainer son âme meurtrie des lustres avec le secours des médicaments... (même si une aide médicamenteuse temporaire est nécessaire).

Il y a de la colère à sortir, et si on ne peut pas l'exprimer au moins l'écrire...

ecrire une lettre exprimant sa colère, adressée aux personnes qui vous ont nuit et qu'importe si les mots sont violents, y exprimer ce que l'on a ressenti puis l'enterrer ou la brûler ou la jeter dans une rivière.. (surtout ne pas envoyer d'insultes !)

symboliquement cela permet d'aider à tourner la page quand pour x ou y raisons il n'est plus possible de demander réparation...

Le pardon viendra en son temps ou ne viendra pas.. Chacun est libre selon son coeur de voir ce qui lui est possible d'accorder ou pas....

De tout coeur avec vous, Steph.

(il y a aussi une forme de thérapie très intéressante pour se libérer de cette souffrance : "le cri primal"..

Vous pouvez aussi vous inscrire à des cours de boxe en salle, ou vous acheter un sac et taper dedans pour extérioriser une légitime colère... (surtout pas contre les types en question, vous vous mettriez non seulement à leur niveau, mais en plus hors la loi)

oui, il y a des étapes avant le facultatif pardon... celui ci d'ailleurs ne peut être réalisé pleinement que lorsqu'on trouve la force d'aimer pleinement celui qui vous a fait souffrir comme s'il ne vous avait jamais rien fait.

C'est une invitation que l'on trouve dans les évangiles, un cheminement parfois long, mais surtout pas une obligation..

L'important c'est déjà de se reconstruire... avant même de penser à vos bourreaux, à leur salut.

Chaque chose en son temps.

Prenez soin de vous !

avec toute mon affection,

le papillon des étoiles.




le papillon des étoiles
Avec Saint Maximilien Kolbe

Féminin Messages : 83
Inscription : 02/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai une pathologie psychiatrique...

Message par Invité le Mar 8 Déc 2015 - 18:43

Bonsoir papillon des étoiles,
Je viens de prendre connaissance de votre message à steph et je me permet d'intervenir.
Oui il faut porter plainte c'est ce qu'il y a de mieux à faire!!
J'ai subit un viol alors que j'avais 23 ans et ceci devant ma petite fille qui avait à peine deux ans!!
J'ai porté plainte, j'ai eu la présence d'esprit de courir derrière mon agresseur et de relever la plaque d'immatriculation de sa voiture, avec ce signalement les gendarmes ont pu le retrouver et me le présenter chez moi!!
Lorsqu'il était dans l'entrebâillement de la porte ma petite fille s'est écriée "çà c'est le monsieur qui a battu Maman" ont dit que la vérité sort de la bouche des enfants et bien là c'était le cas.
Suite à cela je suis allée au tribunal, sentence 3 mois de prison avec sursis!!!
Voilà la belle justice!!!
En tout cas j'ai été pendant des mois sans dormir avec la peur au ventre!!
J'ai 61 ans et j'ai réussi à lui pardonner, le chemin a été très difficile, même si parfois j'ai encore peur si je dois sortir le soir!!
Voilà mon témoignage parmi tant d'autres.
Courage
Amicalement

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai une pathologie psychiatrique...

Message par le papillon des étoiles le Mar 8 Déc 2015 - 19:39

Bonsoir Marie

Voilà ou je voulais en venir : il a été demandé des comptes à votre agresseur...

La justice des hommes même si ce n'est plus la loi du talion (oeil pour oeil dent pour dent) estime qu'il est nécessaire de faire reconnaitre les torts subis publiquement, parfois y joindre un dédommagement (le préjudice est souvent également matériel (médecin, psychologue, temps de travail perdu voire perte d'un emploi ou incapacité d'en reprendre un)

et surtout une peine.. même si celle ci du fait de notre culture justement chrétienne, n'est plus proportionnelle au dommage subi... (abolition de la peine de mort, peines avec sursis ou remises de peine...)

M'enfin 3 mois avec sursis pour un viol c'est se moquer du monde ! (faut pas non plus aller d'un extrême à l'autre comme c'est de plus en plus souvent le cas)

Après quand on craint le regard des autres et parfois leur réprobation,  bref, qu'on n'a pas confiance en soi de nature, et qu'en plus on doit pour x raisons continuer à vivre dans le même village que ces sombres abrutis, ce n'est pas évident de faire cette démarche.

idem quand on est enfant et qu'on a peur de dire les choses... (surtout les détailler ainsi que du jugement de ses parents dans une famille ou l'on craint plus que tout le scandale)

D'ou mes solutions alternatives proposées (la lettre, le sac de boxe)

Mais le principal ; qu'on porte plainte ou pas :  être soutenu, compris, entendu et reconnu comme victime.


le papillon des étoiles
Avec Saint Maximilien Kolbe

Féminin Messages : 83
Inscription : 02/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai une pathologie psychiatrique...

Message par Célestine le Mar 8 Déc 2015 - 20:12

Il doit être difficile de porter plainte contre un village entier!!!

Mais après tout, si cela permet de remettre les gens à leurs place et d'être pointer du doigts c'est aussi comme cela que les choses bougent.

Beaucoup de gens sont persécuter et n'obtiendrons pas réparation par la justice humaine. Puisse Dieu ce faire Juge également...

avatar
Célestine
Avec Sainte Therese de l'Enfant Jésus

Féminin Messages : 164
Inscription : 10/10/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai une pathologie psychiatrique...

Message par c12345 le Mar 8 Déc 2015 - 20:39

Est-il partie de son village?
Je me pose toujours cette question. Je n'ai pas de réponse.
avatar
c12345
Contemplatif

Féminin Messages : 1996
Inscription : 25/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai une pathologie psychiatrique...

Message par Invité le Mer 9 Déc 2015 - 9:02

Je reviendrai sur ce fil dans la journée
Amicalement

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai une pathologie psychiatrique...

Message par Invité le Mer 9 Déc 2015 - 12:13

Bonjour steph,
Fortunatus a écrit

Je ne sais pas si tel est votre cas. Mais vous devez garder toujours à l'esprit que Jésus Christ est un médecin puissant. Pas seulement un village entier s'est moqué de Lui, mais la population de la capitale, seulement quelque jours après l'avoir déclaré roi, criait qu'il soit crucifié. Il a reçu des crachats en plein visage. Des gifles. Des fausses témoignages contre Lui. On Lui a arraché ses vêtements, on L'a habillé en torchons de pourpre, on Lui a mis une fausse couronne qui faisait mal. On L'a humilié en le mettant à poil. Tous ça L'a fait souffrir peut être plus que les coups de fouet. Plus que les clous foncés dans Son très saint corps. Même peu avant Sa mort, quand il avait soif à cause de l'hémorragie, on Lui a donné du vinaigre. C'est ça la vraie folie des hommes: quand ils arrivent à se moquer de Dieu. Oui, l'homme est bien capable de ça. Il l'a fait alors, il le fait encore. a écrit:

Ces paroles sont tout à fait appropriées, et je dirai donc à steph de lire ce message très puissant!!
Amicalement

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai une pathologie psychiatrique...

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum