Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX



Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum.

Que pensez-vous du féminisme ?

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Que pensez-vous du féminisme ?

Message par P12345 le Lun 8 Juin - 9:55

Bonjour,
je pose cette question car je lis /j'entends assez souvent des petites critiques partielles du féminisme et de ses effets ("oui, c'était salutaire, mais faut pas exagérer") où l'on désire garder beaucoup des acquis mais évacuer les dérives.
Donc j'aimerais savoir ce que les gens estiment être des dérives, ce qu'ils estiment être des progrès à ne pas remettre en cause, etc.
Personnellement j'inscris ma propre critique du féminisme comme un chapitre au sein d'une critique plus globale de l'individualisme occidental moderne qui va de pair avec l'éloignement de Dieu, le matérialisme et la foi dans des valeurs modernes telles que l'autonomie ou la liberté. Plus exactement une liberté, une autonomie, qui évacuent Dieu et ne se réfèrent plus à Lui.

P12345
Avec Saint Joseph

Féminin Messages : 1404
Age : 49
Localisation : Vers mon port d'attache
Inscription : 05/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que pensez-vous du féminisme ?

Message par P12345 le Lun 8 Juin - 15:33

Matériellement, les changements dûs au progrès médical tels que pillule et ivg auraient été impensables il y a un siècle.
Concrètement il était donc impossible aussi pendant très longtemps de séparer la sexualité de la procréation (cette séparation initiale donne le coup d'archet dans les sociétés occidentales où commence alors une révolution anthropologique)
ce qui faisait que, les femmes pouvant tomber enceintes avec un rapport, elles étaient prudentes.
Cette prudence tempérait leurs attentes amoureuses.
Devant la réserve féminine, les hommes ne fuyaient pas, ils partaient en campagne et faisaient la cour.
La femme ne cédant que mariée (en général), la sexualité était encadrée de sécurité et donc propice pour la femme et l'enfant.
Les féministes ont fait voler tout cela en éclat, je n'arrive pas à adhérer à l'idée que les lois Veil et Neuwirth, le divorce facile, la banalisation du sexe hors mariage, la désinvolture sexuelle, l'hésitation masculine à s'engager, que tout cela soit dans l'intérêt des femmes.

P12345
Avec Saint Joseph

Féminin Messages : 1404
Age : 49
Localisation : Vers mon port d'attache
Inscription : 05/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que pensez-vous du féminisme ?

Message par Neb le Lun 8 Juin - 22:48

je suis tout a fait d'accord avec vous.

Tout d'abord ces lois sont le fruit de la classe dominante. C'est le combat de la riche qui s'ennui chez elle et veut s'amuser a travailler. Car moi la femme pauvre qui se retrouve forcé a travaillé parce que son mari ne gagne pas assez et donc a faire nounou, femme de ménage, ouvriere, postiere, bref tout les metiers dont personne ne veut elle ne le fait pas par désir mais pas nécessité et ce a cause des femministe qui en augmentant le nombre de salarié ont joué a la baisse sur les salaires (loi de l'offre et de la demande). Puis les salaires trop bas ne permettent plus a un homme seul de nourir sa famille, d'autant plus que la société nous force par integration social a posséder un maximum de babiol (tele, ordi, tablette, smatphone, voiture, vaccance a haiti) dont l'obsolessence programmé de plus en plus precoce nous force a gagné de plus en plus (ce que l'on appelle progres car on consomme mes amis).


Ces loi sont un danger pour tous :

Pour la femme car elle ont perdi leur feminité. Leur utérus sont devenus des tombaux. Or le corps de la femme est fait pour donner la vie. Et elles en souffre de ne pas le faire que ce soit consciemment ou inconsciemment. Ensuite la femme qui fait l'homme ce n'est pas un epanouissement. Les hormones synthetique lui detruit son corps et joue sur son corps (libido, cancer,...). On joue au petit sorcier car les hormones agissent directement dans le cerveau. Et je peux vous dire que les medecins n'y connaissent rien au domaine. Ils ont seuleument quelques donnée statistique et superficielle. Le sujet n'est pas maitrisé dans le fond.
La femme se retrouvant a travaillé n'est plus soumise a son mari elle est emmancipé. Quand il lui demande un café elle peut lui gueler dessus et meme s'en aller (elle a un salaire). Mais en revanche elle est soumise a son patron qui lui ne l'aime pas.

Le mari est perdant car il est emmasculé. Il n'a plus le role financier, mais doit s'occuper des petits (ce qui n'est pas un drame mais le faire autant que la femme ce n'est pas normal). Le mari n'est plus le protecteur celui qui s'occupe des souci externe laissant ainsi a la femme le loisir de se concentrer sur son foyer.

enfin l'enfant il a tout perdu. Il voit les couples se separer car n'etant plus complementaire les parents peuvent se separer s'en probleme. L'enfant qui vient de naitre voit sa mere partir au travail et on le met dans les bras d'une inconnue (la nounou, qui souvent ne ressemblent pas du tout a ses parents). Pour mémoire l'enfant a un moins a connue les 9/10 de sa vie dans le ventre de sa mere. celle ci est donc son monde a lui. Elle est un peu son dieu.
De plus la mere a moins de temps a concacrer a ses enfants elle a une carriere a mené qui risque de mettre de cote les etudes de ses enfants.

Pour le couple l'amour n'est dans la complementarité et non dans l'égalité. On aime celui a qui on peut apporter quelque chose et de qui on peut recevoir.

Neb
Pour le roi

Masculin Messages : 696
Age : 28
Localisation : Paris
Inscription : 12/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que pensez-vous du féminisme ?

Message par Laurent35 le Lun 8 Juin - 23:03

Bonjour Philon,

En fait, sur ces questions là, nous avons des réponses dans la Bible et dans la doctrine catholique. Les commandements divins sont bons pour l'homme et vont toujours dans le sens de la vie. Dieu nous invite à donner la vie à d'autres hommes (âmes) et à créer un cadre familial propice au développement de la vie. Le féminisme, c'est l'égalité professionnelle entre les hommes et les femmes (impossible si on veut avoir des enfants), la contraception (refus de la vie), le droit à l'avortement (la mort), l'homosexualité (contre nature), l'enseignement de la théorie de genre aux enfants (pour bien les perturber et en faire des détraqués), et le droit au divorce (destruction du cadre familial). Le féminisme ne mène pas au bonheur mais à la mort. Le féminisme s'oppose à la fois à la loi naturelle et à la loi divine.

D'un point de vue nationaliste, le féminisme est une trahison car il affaiblit le pays et facilite l'immigration.

Quant à l'ordination de femmes prêtres, c'est ridicule. Pour jouer le rôle de Jeanne d'Arc, on choisit une femme. Pour jouer le rôle de Jésus-Christ, on choisit des hommes. Les apôtres étaient tous des hommes.

La religion chrétienne est la plus douce qui soit vis-à-vis des femmes : la polygamie est interdite, et un mari doit traiter sa femme avec amour et respect.

Pour sceller sa nouvelle alliance avec les hommes, Dieu a choisi une femme, Marie, et la maternité. Une femme est ainsi devenue mère de Dieu. Quel privilège ! Quelle autre religion valorise autant la femme et la maternité ? Et malheureusement, les féministes font tout pour s'opposer à cette maternité. Les féministes n'aiment pas ce qu'il y a de plus noble chez la femme.

Le féminisme, culture de la mort :

Laurent35
Près de Jésus Christ

Masculin Messages : 25
Inscription : 24/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que pensez-vous du féminisme ?

Message par Laurent35 le Mar 9 Juin - 10:53

Le féminisme, c'est la culture de la mort physique et spirituelle. La photo suivante montre bien l'aboutissement du féminisme. En coupant la croix, on coupe l'homme de la grâce et donc du seul chemin qui mène au salut.


Les féminismes mènent avant tout un combat contre le christianisme comme le montrent les profanations d'églises (Notre Dame de Paris, cathédrale de Strasbourg, Pussy Riots à Moscou, etc.), ou les attaques contre les catholiques lors des Manif' Pour Tous.


Inna Shevchenko (Femen ukrainienne ayant tronçonné la croix) : "Tout d’abord, je dois vous expliquer que l’un des principaux messages que nous essayons de faire passer à travers notre combat est que la religion, et donc l’Église, répand des valeurs misogynes. Je crois que là où commence la religion s’arrête le féminisme. Nous ne pouvons pas parler de liberté pour les femmes dans ces conditions. L’autre motivation de cet acte du 17 août était bien sûr que le verdict dans le procès des Pussy Riot était rendu ce même jour. Elles sont nos homologues russes et nous ne pouvions évidemment pas manquer ce rendez-vous."

La liberté de se damner...

Laurent35
Près de Jésus Christ

Masculin Messages : 25
Inscription : 24/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que pensez-vous du féminisme ?

Message par P12345 le Jeu 11 Juin - 9:25

Les gens diraient que ça, ce sont les dérives, mais que globalement l'idée du féminisme est bonne : "émanciper la femme de la domination masculine".
Or c'est ce discours interprétatif que je mets en cause : comment, nous aurions été durant des siècles intolérablement dominées par ces messieurs (battues, trompées, violées) ???
Et nous aurions été de pov'p'tites innocentes injustement traitées ? Et la domination féminine, elle n'existe donc pas ?
Et le monde moderne serait "meilleur" pour les femmes, à tous points de vues ?
Et ceci grâce aux "luttes" des femmes à qui nous devrions reconnaissance ?
Eh bien mes amis, sur chacun des points de ce discours féministes, je soulève des objections car chacune de ces idées aujourd'hui admises suscite mes doutes.
1 Emanciper la femme de la domination masculine :
disons plutôt globalement "atomiser la société dans son ensemble", détacher l'individu de son enracinement, sa culture, ses coutumes, ses devoirs.
Car hommes et femmes se devaient jadis mutuellement l'un à l'autre en l'absence de moyens fiables pour empêcher la grossesse : pour avoir accès au plaisir l'homme se pliait à l'exigence d'engagement féminine (="pas avant le mariage"), exigence qui relevait non d'une ignoble domination patriarcale inculquant aux femmes de rester vierges mais beaucoup plus du rude bon sens féminin : puisque "ça se passe dans son corps" et que c'est elle qui pouvait en porter neuf mois les conséquences, autant encadrer le plaisir de certaines garanties (pour ne pas se retrouver enceinte d'un gosse "sans père"). D'où : réserve féminine face au sexe(pudeur, hésitation), d'où zèle conquérant masculin , désir exacerbé, puissance virile pour montrer à la belle qu'on n'est pas un idiot, (alors qu'aujourd'hui c'est plutôt l'inverse, la femme essayant de fixer un homme hésitant à s'engager parce qu'il peut avoir le plaisir sans la responsabilité) )donc la femme était sure de se sentir désirable : elle avait un pouvoir sur l'homme, celui de poser des conditions sécurisantes et l'homme majoritairement s'inclinait et épousait, poussé par le désir. Eros et Psyché s'équilibraient donc et c'était bénéfique pour les enfants à naitre car ils naissaient dans le mariage.

P12345
Avec Saint Joseph

Féminin Messages : 1404
Age : 49
Localisation : Vers mon port d'attache
Inscription : 05/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que pensez-vous du féminisme ?

Message par P12345 le Jeu 11 Juin - 10:08

C'est très rusé de présenter le libéralisme familial et culturel (pendant du libéralisme économique) comme libérateur pour les plus faibles (femmes, enfants), quitte à attribuer (via l'idéologie de "gender") cette relative faiblesse  à une culture patriarcale dont on doit se débarrasser.
Dans la réalité, la maternité possible est une donnée biologique qui rend la femme vulnérable : les systèmes traditionnels reconnaissent cette réalité et organisent la société de façon qu'un ensemble de droits /de devoirs régulent l'éventuelle cruauté naturelle des relations : l'amour se civilise en acceptant l'encadrement par le mariage. L'homme qui est plus fort et moins lié (il ne peut tomber "enceint" !) doit protection et fidélité à la femme et aux enfants qui doivent respect, obéissance, etc.
Des règles contraignent TOUT LE MONDE (pas seulement les femmes).
Dans le monde libéral qui fait sauter les entraves culturelles (morales, religieuses, douanières, politiques...) tout le monde (même les hommes) est en principe libre : le plus fort a les mêmes libertés que le plus faible. Il n'est plus obligé de le protéger ( ex : l'entreprise qui n'a pas envie de payer des charges sociales et qui va délocaliser vers la Chine).
En fait le plus faible en pâtit même si, en théorie, il a "les mêmes droits" que le plus fort.
La logique libérale appliquée à la famille favorise de facto le plus fort c'est à dire le moins impliqué dans la procréation, l'homme. Il n'est pas obligé d'épouser ni de prendre en charge la femme qui va devoir travailler (=double journée) pour s'assurer une subsistance ainsi qu"à ses enfants. D'où la quasi nécessité de recourir à la pillule pour que le nombre de grossesses soit limité (en France un ou deux enfants)et que la salariée se consacre au travail.
La femme moderne se voit obligée de donner priorité au travail, de limiter ses grossesses, et elle fait souvent, avant de trouver un mari, l'expérience cruelle de devoir "ramer" pour conquérir un homme, l'homme qui, lui, hésite à s'engager car cela restreindrait sa liberté sexuelle : en effet l'ivg et la contraception lui permettent un choix élargi de partenaires, et l'accés au plaisir sans responsabilité, sans engagement.

Je refuse de considérer cela comme un "progrès" qui serait "dans mon intérêt".

P12345
Avec Saint Joseph

Féminin Messages : 1404
Age : 49
Localisation : Vers mon port d'attache
Inscription : 05/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que pensez-vous du féminisme ?

Message par WorshipYlios le Jeu 11 Juin - 10:39

Mais le plus gros problème du féminisme c'est qu'il est prôné par des personnes avides de pouvoirs, ou de liberté sans tabou (une réelle liberté?) (un liberté comme le voit les Francs-Maçons ?).

Le féminisme est l'un des facteurs ayant apporté une certaine décadence de la société du 21ième : sexualité débridée (des cours dans les collèges...), un droit à la discrimination de celui qui n'est pas dans ce courant (tu es facho si tu n'es pas d'accord avec l'avortement....).

Et les hommes ont accepté ces changements car, ce sont les femmes qui font l'éducation des hommes !

_________________
"Toi, suis moi!" (Jean 21,22)

https://www.youtube.com/watch?v=bwJU2odzMQI

WorshipYlios
J'adore l'Eucharistie
J'adore l'Eucharistie

Masculin Messages : 274
Age : 18
Localisation : France
Inscription : 15/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que pensez-vous du féminisme ?

Message par P12345 le Jeu 11 Juin - 11:10

Ils ont accepté aussi parce que ça leur ôte bien des contraintes(d'épouser, de nourrir une famille)
mais finalement l'absence de contraintes se retourne contre la majorité des hommes car seuls les plus riches en profitent. Les chômeurs, les jeunes des banlieues, les petits employés basiques : ont-ils accès à cette sexualité cumulative et sans engagement que les médias font miroiter ?
Non, pour la plupart, alors ils vont sur internet.
Car dans la réalité le sexe adultère ou les liaisons, les cohabitations, entrainent des conséquences, maintenant les femmes se font faire des enfants sans prévenir et après elles font les rechetches pour prouver la paternité et obliger l'amant (même d'un soir) à payer une pension.
Alors maintenant on a tendance à aller vers la liaison "virtuelle" (une amie par le net), le porno, des trucs comme ça.

P12345
Avec Saint Joseph

Féminin Messages : 1404
Age : 49
Localisation : Vers mon port d'attache
Inscription : 05/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que pensez-vous du féminisme ?

Message par patoche le Jeu 11 Juin - 12:03

Droit de votes?
Droit de choisir son mari?
Droit de porter plainte pour viol?
Droit à la justice quand on se fait frapper?
Ne pensez vous pas tout de même que dans toute chose il y a du bon et du mauvais?

patoche
J'adore l'Eucharistie
J'adore l'Eucharistie

Masculin Messages : 291
Inscription : 17/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que pensez-vous du féminisme ?

Message par WorshipYlios le Jeu 11 Juin - 12:06

Oui, mais cela sont des droits naturels que nous devons respecter, car nous sommes tous égaux, et donc, jouissons des mêmes droits!

_________________
"Toi, suis moi!" (Jean 21,22)

https://www.youtube.com/watch?v=bwJU2odzMQI

WorshipYlios
J'adore l'Eucharistie
J'adore l'Eucharistie

Masculin Messages : 274
Age : 18
Localisation : France
Inscription : 15/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que pensez-vous du féminisme ?

Message par patoche le Jeu 11 Juin - 12:23

Des droits naturels dis tu... des droits obtenues par des luttes féministes cependant ...

patoche
J'adore l'Eucharistie
J'adore l'Eucharistie

Masculin Messages : 291
Inscription : 17/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que pensez-vous du féminisme ?

Message par WorshipYlios le Jeu 11 Juin - 12:43

Oui, mais c'est de notre faute, après tout, cette émancipation était importante ! Mais après, ils (oui, ils, car des hommes les soutiennent) sont allés trop loin !

_________________
"Toi, suis moi!" (Jean 21,22)

https://www.youtube.com/watch?v=bwJU2odzMQI

WorshipYlios
J'adore l'Eucharistie
J'adore l'Eucharistie

Masculin Messages : 274
Age : 18
Localisation : France
Inscription : 15/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que pensez-vous du féminisme ?

Message par Stephie96 le Jeu 11 Juin - 13:27

@patoche a écrit:Droit de votes?
Droit de choisir son mari?
Droit de porter plainte pour viol?
Droit à la justice quand on se fait frapper?
Ne pensez vous pas tout de même que dans toute chose il y a du bon et du mauvais?
Parfaitement d'accord, les féminismes ont fait évolué la société pour que les femmes aient des droits, auparavant nous étions considéré comme des enfants aux yeux de la loi, aucun droit. Cependant, je ne suis pas d'accord avec ce que le féminisme est devenu aujourd'hui, si les féminismes n'auraient pas existé les pays occidentaux auraient été comparable à l'Arabie Saoudite encore aujourd'hui.

_________________
Le seigneur n'est qu'à une prière de distance

Stephie96
Avec Saint Benoit

Féminin Messages : 119
Age : 20
Localisation : Montréal
Inscription : 14/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que pensez-vous du féminisme ?

Message par P12345 le Jeu 11 Juin - 13:36

Droit de vote : à l'heure où la politique n'a plus de pouvoir (il y a eu un référendum sur le mariage gay ???), ça ne veut plus rien dire.
Droit de choisir son mari : ce n'est pas une invention féministe mais un combat de l'Eglise catholique qui défendit très tôt le libre choix.
Porter plainte pour viol : à certaines époques il me semble que ça a été possible, d'autre part les familles,la parentèle vengeait leur honneur(blessé dans le corps de leur fille) en poursuivant le coupable(de viol ou de séduction, la fratrie d'Elvire poursuit Dom Juan pour le tuer. Je n'ai jamais bénéficié de pareille solidarité de la part de mes proches) Renseignons-nous plus précisément avant d'attribuer la punition du viol aux seules féministes.
La justice contre la violence du mari : autrefois les formes de défenses (voisinage, famille) et de surveillance étaient plus effectives car onne vivait pas dans l'isolement et on tenait à sa réputation. Un mari soiffard ou brutal se faisait remettre à sa place par les autres hommes (le beau-père, le beau-frère, le curé, le châtelain...).
Le féminisme s'appuie sur une image caricaturale qu'il donne du passé mais qui ne correspond sans doute pas à la réalité historique.
Ces amalgames avec des pays arabes montrent que l'enseignement évacue l'histoire et que nos sociétés déconstruisent l'école : le niveau de culture, de connaissances, abaissé, simplifié, le manque de rigueur intellectuelle, rendent les élèves, le grand public, maléables. Les idées féministes rencontrent peu d'objection.

P12345
Avec Saint Joseph

Féminin Messages : 1404
Age : 49
Localisation : Vers mon port d'attache
Inscription : 05/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que pensez-vous du féminisme ?

Message par patoche le Jeu 11 Juin - 14:08

Philon a écrit:Droit de vote : à l'heure où la politique n'a plus de pouvoir (il y a eu un référendum sur le mariage gay ???), ça ne veut plus rien dire.
Droit de choisir son mari : ce n'est pas une invention féministe mais un combat de l'Eglise catholique qui défendit très tôt le libre choix.
Porter plainte pour viol : à certaines époques il me semble que ça a été possible, d'autre part les familles,la parentèle vengeait leur honneur(blessé dans le corps de leur fille) en poursuivant le coupable(de viol ou de séduction, la fratrie d'Elvire poursuit Dom Juan pour le tuer. Je n'ai jamais bénéficié de pareille solidarité de la part de mes proches) Renseignons-nous plus précisément avant d'attribuer la punition du viol aux seules féministes.
La justice contre la violence du mari : autrefois les formes de défenses (voisinage, famille) et de surveillance étaient plus effectives car onne vivait pas dans l'isolement et on tenait à sa réputation. Un mari soiffard ou brutal se faisait remettre à sa place par les autres hommes (le beau-père, le beau-frère, le curé, le châtelain...).
Le féminisme s'appuie sur une image caricaturale qu'il donne du passé mais qui ne correspond sans doute pas à la réalité historique

Attention à ne pas tomber dans l’extrême opposé. Chacun trouvera des arguments plus ou moins vrai pour valider leurs pensées ou idées, sont ils pour autant vrai?
Sans doute que votre vérité historique n'est pas totalement neutre non plus.
ne pensez vous pas qu'il faille une certaine mesure?
Comment pouvez vous d'un coté défendre la parole de Jésus et de l'autre exprimez la vengeance comme réponse?
Pour ma part je ne vivais pas autrefois. Je vis aujourd'hui, et il faut bien s'adapter à la situation de notre époque , et heureusement que certaine personne lutte pour leurs droits...
Mon propos n'est pas de faire l'apologie du féminisme , mais de reconnaître à ce dernier des bienfaits et non pas que des choses négatives.
Je ne dis pas que tout est bon , mais je crois que dans une société où l'on vote alors il est bien que les femmes votes.
je ne considère pas le métiers de nourrice , de factrices , d'aides ménagère comme des métiers de basses mesures;
Pour exemple, j'ai des problèmes de santé et je suis bien contant d'avoir des aides ménagères qui viennent m'aider dans mon quotidien pour me faciliter un peu ma vie et pour faciliter celle de mon épouse qui est elle ravi de pouvoir accomplir une tache sociétale dans les hôpitaux.
Moi même étant bloqué au domicile , et du coup devant accomplir le boulot de maîtresse de maison. Cuisine, tache ménagère, éducations des enfants;
je peux aussi témoigner du travail que sa représente et que je trouve ça juste que chacun puisse choisir.
Pour nous le choix c'est imposé de lui même en raison de ma santé, mais même si cette dernière ne m'avais pas contrainte au domicile, si ma femme avais voulu travailler , je l'aurait fait.
Car oui je suis d'accord sur le fait qu'il faille un des conjoints aux domicile mais non ce ne doit pas être obligatoirement la femme.
Ce que je veux signifier je le rappelle, c'est qu'il ne faut pas confondre l'extrémisme des -ismes et les ismes eux mêmes.
Associés les pussy riot à tout les féministes par exemple c'est comme associé L' EI à tout les musulmans.

Fraternellement

patoche
J'adore l'Eucharistie
J'adore l'Eucharistie

Masculin Messages : 291
Inscription : 17/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que pensez-vous du féminisme ?

Message par P12345 le Jeu 11 Juin - 14:29

"Il faut bien s'adapter à la situation de notre époque"
voilà une injonctuion (très libérale) qui contredit l'idée que vous développez, à savoir que les féministes luttent pour les droits des femmes :
alors il faut choisir : c'est bien qu'on lutte ?
Ou bien il faut s'adapter ?
Et puis on vote mais honnêtement à quoi ça nous sert ?
Vous trouvez que les lois, les décisions graves sont adoptées selon la volonté des citoyens de base ?

P12345
Avec Saint Joseph

Féminin Messages : 1404
Age : 49
Localisation : Vers mon port d'attache
Inscription : 05/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que pensez-vous du féminisme ?

Message par P12345 le Jeu 11 Juin - 14:47

Ce n'est pas pour vous provoquer, Patoche.
J'essaie juste de dégager le féminisme de la perspective sous laquelle tous nous sommes habitués à le considérer :
un mouvement "progressiste" qui mis à part certaines dérives extrêmes, aurait été "nécessaire" car il aurait libéré les femmes d'une intolérable tutelle patriarcale, etc.
Je l'examine à la lumière d'une autre perspective :
et si, au fond, l'intérêt n'avait pas été prioritairement celui des femmes mais celui de l'économie libérale mondialisée ?
Si l'on admet que l'économie marchande dérégulée s'appuie sur la "casse" des valeurs traditionnelles (dont la famille) parce qu'elles la freinent, alors le féminisme qui cherchent surtout à faire travailler la femme, à limiter son rôle maternel, à libérer les pulsions de tous et à ignorer les différences des sexes (les salariés deviennent interchangeables), le féminisme s'entend avec l'économie marchande dérégulée comme larron en foire.
A partir de là on se demandera si l'un et l'autre représentent un progrès pour l'humanité.
Je rappelle en passant que la "mère" du féminisme (Simone de Beauvoir) était existentialiste et non croyante.

P12345
Avec Saint Joseph

Féminin Messages : 1404
Age : 49
Localisation : Vers mon port d'attache
Inscription : 05/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que pensez-vous du féminisme ?

Message par spiri le Jeu 11 Juin - 15:54

Ce mouvement est un détournement de satan tant qu'à l'importance de la femme ds la société. Les femmes ont pris plus de place en commencant à voter, mais maintenant elles prennent la pillule et veulent un salaire égal à l'homme , celà engendre des divorces. La femme moderne ne veut plus se soumettre, elle veut bien paraitre et séduire.
Loin de moi la pensée que la femme n'est pas aussi douée pour les professions et je comprends celles qui ont une famille à charge.
Nous sommes à l'heure de la femme, celle de marie
qui devient coopératrice au salut, son heure est venue
de là la tentation de certaines à devenir évêque......
Mais le véritable rôle de la femme c'est d'imiter marie comme une religieuse, assister l'homme et non le dominer. Je pense à la papesse soeur..?? j'ai lu le livre,,, elle a assisté pie 12 et elle était vraiment son inspiratrice, son énergie, sa gérante, c'est ça le rôle de la femme , sinon elle a le plus grand rôle dans la procréation, donner la vie.
jc

spiri
Hosanna au plus haut des cieux!

Masculin Messages : 489
Localisation : quebec
Inscription : 16/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que pensez-vous du féminisme ?

Message par patoche le Jeu 11 Juin - 16:14

vous ne me provoquez pas, juste que nos vision sont différentes.
Là où vous montrer un désir archaïques à mes yeux, dénuer du point d'ancrage actuel de notre monde, je vous incite à faire preuve d'un regard porter sur le monde actuel. Vous faites du féminisme un point menant au temps moderne , je le rends comme une conséquences.
Le féminisme s'ancre dans un monde , dans un contexte général.
Dans ce contexte général , je dis qu'il a apporté des choses bonnes et mauvaises. Vous dites et d'autres qu'il ne fût que mauvais.
C'est un peu comme dire que toute notre société est mauvaise, Mais vous faites parties de cette société...Devons nous en faire une lapalissade?;
La société est mauvaise alors vous êtes mauvais/ses .
Pour ma part c'est pas le cas , je vois les choses différemment , dans notre société, il y a des choses bonnes et mauvaises , je suis de la société je participe à la société et je souhaite que cette dernière puisse respecter chacun et chacune.
Or comment respecter tous si on fait de nos idéaux les seuls valables?
Là où vous voyez comme négatifs la laïcité , moi je la vois comme positive.
Nous sommes dans un monde qui bouge qui évolue dans lequel il faut à la fois s'adapter et à la fois survivre.
Vous êtes dans une vision dualistes d'opposition , dans le ou, dans le choix , je suis dans une vision dualistes intégrantes dans le et .
Le jour et la nuit , même si les deux du point de vue singulier dans le quel nous sommes ne sont pas superposé mais successif. Ceci dit l'un et l'autre sont et amènent chacun leurs tour ce qui nous est nécessaires pour vivre.
Ceci dit , dites vous que cela même si j'utilise la forme affirmative d'un point de vue linguistique, n'est qu'une supposition que je fais , n'ayant malheureusement aucune certitude que cela soit la vérité. Ceci est juste un instantané de ma pensée actuelle.
De plus nous sommes tous des croyants que nous le voulions ou non, si ce n'était pas le cas cela voudrait que nous sommes des savants , hors encore aujourd'hui tout savoir que nous possédons est incomplet... hors nous ne sommes pas Dieu, et l'humilité veut que nous gardions des réserves mêmes sur nos certitudes.
j'entends que cela puisse choquer ou perturber le regard catholique persuader que la vérité est en Christ , Hors même si lui la détiens , rien ne nous dit qu'il nous aient tout dit. Il a put se contenter de dire ce que l'homme avait besoin de savoir à l'instant de sa venu.
Nous restons des chercheurs.
Là non plus ni voyez rien de plus qu' une tentative de modération d'une vision qui me semble prendre racine dans un extrême.Et non une provocation.
je pense surtout au femme , nourrice, postière qui lors de se fil de discussion aurait put être choqué par certains propos que vous même n'avait pas tenu.
je pense aussi à ces citoyennes qui ont passé de nombreuses heures à revendiquer des choses en toutes bonnes volontés, et qui pourrait voir dans les propos tenues un dénigrement d'elle même.
Je pense à cette femme qui a put avorter à cause d'une situation qu'elle ne contrôler pas en raison d'une société perverses , culpabilisant de ce fait , et ce voyant accablé encore un peu plus par vos positions, je penses à ces femmes qui prennent la pilule parce que le monde est comme ça aujourd'hui, qu'il faut travailler, faire des études , et qu'au fond cela convient bien à certaines.
En conclusion je penses à toute celle qui font les choses en conséquences d'une situation actuelles et qui n'ont pas à se sentir coupables pour autant. j'ai de l'empathie et de la compassion pour elle même si mes idées et croyances différent des leurs , et j'aime à rappeler que les féminismes qu'elles défendent ne sont pas que le fruit d'une congrégations satanique.
Le féministes est vaste et ne se résument pas qu'à une catégorie de personne.
Si le féminisme n'avait pas de raison d'être , il n'existerait pas.
est ce pour autant que je vais participer à des combats féministes ? Non .
Oui je suis d'accord avec vous sur le cercle familiale briser , sur la perte de certaine valeurs moral du à cette société , mais nous humains apprenons, faisons des erreurs , sommes encore en pleine évolution, alors je retiens avant tout que dans le féminisme il y a d' bord une volonté d'améliorations de sa condition, une volonté de rendre le monde meilleur , tout comme vous avez cette volonté, et tout comme j' en ai la volonté.
Je note aussi la courtoisie du dialogue et le respect dont vous faites preuve qui amène à un échange cordiale de pensée vis à vis des valeurs que nous souhaitons défendre.

Fraternellement

patoche
J'adore l'Eucharistie
J'adore l'Eucharistie

Masculin Messages : 291
Inscription : 17/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que pensez-vous du féminisme ?

Message par P12345 le Jeu 11 Juin - 17:26

Critiquer le féminisme ne revient pas à faire culpabiliser les femmes : au contraire je pense que, du point de vue sociologique, la situation de l'immense majorité d'entre elles a empiré sous des aspects basiques (précarisation) et / ou prioritaire pour la femme (amour, famille) si bien que les petites "avancées" (concernant surtout une élite) ne valent pas autant de ravages et de sacrifices : la double journée n'est pas un progrès.
L'instabilité conjugale, le divorce facile non plus.
Avec l'avortement, les quelques cas de situation très difficile où l'ivg était quasi nécessaire ont servi à légaliser toute demande d'ivg sans obligation d'en informer le père !
Ne vous inquietez pas des citoyennes qui disent s'être battues (en fait elles ont été l'instrument d'un mouvement global de dilution du lien social), ce n'est pas  leur personnes mais leurs positions (que j'estime construite sur des bases fausses) que je mets en cause.
Le féminisme dans l'aspect "absolu" (tolérant fort mal les contradicteurs, surtout dans les médias) qu'il se donne a effectivement sa raison d'être : mais ce n'est ni le bonheur ni l'intérêt des femmes.

P12345
Avec Saint Joseph

Féminin Messages : 1404
Age : 49
Localisation : Vers mon port d'attache
Inscription : 05/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que pensez-vous du féminisme ?

Message par P12345 le Jeu 11 Juin - 17:42

2 Nous serions d'innocentes victimes de méchants hommes/la domination serait toujours masculine.
Désopilant. Hilarant, cocasse.
La domination féminine existe elle aussi, elle est plus subtile et psychologique et tend à prendre l'enfant en otage.
Et malheureusement elle se développe dans l'Occident moderne là où, jadis, la morale et la nature mettaient une limite. Et je pense que ce n'est pas non plus notre intérêt qu'on favorise notre domination, dans l'éducation par exemple mais aussi en politique, ou au niveau professionnel dans ce qui touche la famille ou les grossesse : là, oui, on est dans l'extrême !
Les garçons qui ne sont plus séparés de l'univers féminin (comme jadis), qui ont des maitresses d'écoles et des profs femmes, qui vont à l'école mixte où il n'y a plus de discipline, qui passent l'enfance, l'adolescence avec des femmes (la pédiatre, la psychologue...), dont la mère est souvent divorcée, et encore plus souvent dans un surinvestissement affectif de l'enfant, eh bien plus tard le risque est gros que cela devienne un homme réticent à s'engager avec une femme, trop comblé par la mère qu'il ne peut la quitter, ni un honnête homme ni un mari et pere responsable. Mais plutôt quelqu'un qui aura une identité fragile.

P12345
Avec Saint Joseph

Féminin Messages : 1404
Age : 49
Localisation : Vers mon port d'attache
Inscription : 05/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que pensez-vous du féminisme ?

Message par P12345 le Jeu 11 Juin - 18:16

Le féminisme n'est que l'un des aspects du détachement global de l'homme moderne d'avec la religion. Il donne en apparence des libertés, des invitations à casser les tabous. Et surtout il donne à la femme, via la contraception et l'ivg, un pouvoir de vie et de mort qui normalement n'appartient qu'à Dieu.
Et cela n'est pas en réalité dans l'intérêt des femmes, pas plus que l'individualisme n'est dans celui, réel, de l'individu.

P12345
Avec Saint Joseph

Féminin Messages : 1404
Age : 49
Localisation : Vers mon port d'attache
Inscription : 05/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que pensez-vous du féminisme ?

Message par Neb le Jeu 11 Juin - 22:44

Avant le feminisme la societe est regit par le droit de la republique. Droit basé sur des idée Romaine et chrétienne de la femme qui en fait une moins que rien.

Après le féminisme la femme est devenue l'égale de l'homme. Ainsi elle a disparut. Car la femme est femme car elle est autre et non égal à l'homme. Qui dit égalité dit aucune distinction. Or le probleme est surtout d'avoir voulu comparer les deux sexes. On ne peut comparer l'incomparable .
"Homme et femme il les créa" : quoi de plus antifeministe comme phrase ?

Je pense que dans l'ancien régime les gens avait beaucoup mieux compris comment devait s'organiser la relation homme femme. D'ailleur c'est une epoque ou les gens n'avait pas du mal a fonder famille.

Il faut sortir du relativisme et voir une amélioration dans une situation ou on est passé d'un pire a un autre pire.

Neb
Pour le roi

Masculin Messages : 696
Age : 28
Localisation : Paris
Inscription : 12/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que pensez-vous du féminisme ?

Message par P12345 le Ven 12 Juin - 8:10

Je ne pense pas que les idées romaines et surtout chrétiennes d'avant le féminisme faisaient de la femme une moins que rien. L'idée d'égalité devant Dieu est présente chez Saint Paul.

P12345
Avec Saint Joseph

Féminin Messages : 1404
Age : 49
Localisation : Vers mon port d'attache
Inscription : 05/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que pensez-vous du féminisme ?

Message par WorshipYlios le Ven 12 Juin - 9:01

Sûrement, mais à l'époque romaine (voire même chez les hellénistes) la femme n'avait aucun droit (sauf à Sparte car il faut des femmes spartiates pour donner de valeureux guerrier)!

Dans le monde antique, la femme n'avait pas de prénom, on lui donner celui de son père, elle n'avait qu'un "nom", elle n'était pas vraiment instruite, elle avait essentiellement une éducation pour devenir "une bonne maitresse de maison".

Après c'est vrais que l'Eglise a mis une réelle séparation entre les fonctions de l'homme et de la femme, mais ces deux fonctions étaient égales, l'une avait besoin de l'autre !

_________________
"Toi, suis moi!" (Jean 21,22)

https://www.youtube.com/watch?v=bwJU2odzMQI

WorshipYlios
J'adore l'Eucharistie
J'adore l'Eucharistie

Masculin Messages : 274
Age : 18
Localisation : France
Inscription : 15/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que pensez-vous du féminisme ?

Message par P12345 le Ven 12 Juin - 9:35

Certes, mais dans le contexte de l'Antiquité ce ne devait probablement pas être vu comme une injustice ?

P12345
Avec Saint Joseph

Féminin Messages : 1404
Age : 49
Localisation : Vers mon port d'attache
Inscription : 05/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que pensez-vous du féminisme ?

Message par Neb le Ven 12 Juin - 22:53

Je parle de Rome la paienne. Le mari avait le droit de vie et de mort sur sa femme (tuer sa femme etait tout a fait autorisé).
Le droit des femmes de la republique (avant le feiminisme) est beaucoup basé sur ces principes. Ce qui fait qu'elle n'avait peu de droit. Et surtout était mal considéré (interdiction de vote, par peur du retour de la monarchie, interdiction de divorcer, pas de carte bancaire, ...) plein de disposition qui jamais n'aurait existé au moyen age, ou la vie etait sexsué mais pas avilissante.

Neb
Pour le roi

Masculin Messages : 696
Age : 28
Localisation : Paris
Inscription : 12/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que pensez-vous du féminisme ?

Message par vévette le Sam 13 Juin - 10:28

@neb a écrit:Je parle de Rome la paienne. Le mari avait le droit de vie et de mort sur sa femme (tuer sa femme etait tout a fait autorisé).
Le droit des femmes de la republique (avant le feiminisme) est beaucoup basé sur ces principes. Ce qui fait qu'elle n'avait peu de droit. Et surtout était mal considéré (interdiction de vote, par peur du retour de la monarchie, interdiction de divorcer, pas de carte bancaire, ...) plein de disposition qui jamais n'aurait existé au moyen age, ou la vie etait sexsué mais pas avilissante.

Bonjour

Oui, vous avez raison. Il n'y a pas si longtemps que ça d'ailleurs ! Les femmes mangeaient même debout derrière les hommes qu'elles avaient servis, leur avaient donné la meilleure part et restaient debout pour devancer leur désir.

Et dans pas mal de familles, c'était les pères qui arrangeaient les mariages, pour mettre en commun des terres.

ça existe encore dans certains pays.

vévette
Avec Saint Joseph

Féminin Messages : 1270
Localisation : Bretagne
Inscription : 13/11/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que pensez-vous du féminisme ?

Message par Elysé le Sam 13 Juin - 20:26

http://lepeupledelapaix.forumactif.com/t31893-henry-makow-denonce-le-feminisme-et-le-nouvel-ordre-mondial

Je vous conseille ce lien si vous voulez vraimment voir ce qu'est le féminisme, son origine et les conséquences diaboliques sur nos sociétés.

Elysé
Combat avec l'Archange Michel

Masculin Messages : 1148
Age : 43
Localisation : FRANCE
Inscription : 24/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que pensez-vous du féminisme ?

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 21:51


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum