Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX



Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum.

Attention, théologie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Attention, théologie

Message par Albatros50 le Lun 11 Mai 2015 - 0:41

Bonjour,

Bon ben je ne suis pas expert mais à mon sens çà a un rapport avec les puissances de l'air:
http://www.rivtsion.org/f/index.php?sujet_id=536
et peut-être bien aussi le manque de foi des soi-disant croyants.
https://www.youtube.com/watch?v=IFkhw6hMqtU
(Raymond Bourgier, c'est un prédicateur évangéliste que je ne connais pas personnellement mais que je trouve intéressant de par ces interventions sur le net.)
J'ai plein de questions qui me trottent dans la tête car c'est quand même mystérieux.
Et vous que pensez-vous sur le cas de l'intendant infidèle ?

avatar
Albatros50
Près de Jésus Christ

Masculin Messages : 20
Inscription : 16/11/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Attention, théologie

Message par tous artisans de paix le Lun 11 Mai 2015 - 2:22

Bonjour,


@Albatros50 a écrit:Bon ben je ne suis pas expert mais à mon sens çà a un rapport avec les puissances de l'air:

C'est à dire? scratch



@Albatros50 a écrit:Et vous que pensez-vous sur le cas de l'intendant infidèle ?


Je dirais que ce chapitre de l'évangile de Saint Luc est un avertissement général, qu'on peut diviser en deux parties:

- un avertissement pour tous les chrétiens, en général (Luc 12, 35-40)

- un avertissement particulier pour ceux qui se sont vus confier une charge spéciale, une mission particulière (Luc 12, 41-48)



1) C'est un avertissement tout d'abord pour tous les chrétiens, pour les serviteurs ordinaires (les laïcs):


Il ne faudrait pas, avec le temps, devenir des chrétiens tièdes - des chrétiens "mondains" dirait le pape François - et s'endormir sur ses lauriers, en oubliant que chacun doit travailler à la vigne du Seigneur.


Chaque chrétien a une responsabilité.


Chaque chrétien bâtit l'Eglise, chaque chrétien a sa pierre à apporter à l'édifice, chaque chrétien est chargé d'entretenir l'Eglise, qui est la maison du Maître.


Et chaque chrétien doit s'efforcer, par la grâce de Dieu, de progresser et de demeurer dans la sainteté: le corps, temple de l'Esprit Saint, est aussi la demeure du Seigneur.


Il faut prendre garde à ne pas tiédir et à ne pas apostasier partiellement ou totalement sa foi.


Et il ne faut pas se contenter d'écouter la parole de Dieu, en oubliant de la pratiquer: il faut la vivre et la pratiquer.


Jacques 1

21 C’est pourquoi, ayant rejeté tout ce qui est sordide et tout débordement de méchanceté, accueillez dans la douceur la Parole semée en vous ; c’est elle qui peut sauver vos âmes.
22 Mettez la Parole en pratique, ne vous contentez pas de l’écouter : ce serait vous faire illusion.
23 Car si quelqu’un écoute la Parole sans la mettre en pratique, il est comparable à un homme qui observe dans un miroir son visage tel qu’il est,
24 et qui, aussitôt après, s’en va en oubliant comment il était.
25 Au contraire, celui qui se penche sur la loi parfaite, celle de la liberté, et qui s’y tient, lui qui l’écoute non pour l’oublier, mais pour la mettre en pratique dans ses actes, celui-là sera heureux d’agir ainsi.
26 Si l’on pense être quelqu’un de religieux sans mettre un frein à sa langue, on se trompe soi-même, une telle religion est sans valeur.
27 Devant Dieu notre Père, un comportement religieux pur et sans souillure, c’est de visiter les orphelins et les veuves dans leur détresse, et de se garder sans tache au milieu du monde.



On trouve le même avertissement, dans l'évangile de St Matthieu:


Matthieu 24

42 Veillez donc, car vous ne savez pas quel jour votre Seigneur vient.
43 Comprenez-le bien : si le maître de maison avait su à quelle heure de la nuit le voleur viendrait, il aurait veillé et n’aurait pas laissé percer le mur de sa maison.
44 Tenez-vous donc prêts, vous aussi : c’est à l’heure où vous n’y penserez pas que le Fils de l’homme viendra.
45 Que dire du serviteur fidèle et sensé à qui le maître a confié la charge des gens de sa maison, pour leur donner la nourriture en temps voulu ?
46 Heureux ce serviteur que son maître, en arrivant, trouvera en train d’agir ainsi !
47 Amen, je vous le déclare : il l’établira sur tous ses biens.
48 Mais si ce mauvais serviteur se dit en lui-même : “Mon maître tarde”,
49 et s’il se met à frapper ses compagnons, s’il mange et boit avec les ivrognes,
50 alors quand le maître viendra, le jour où son serviteur ne s’y attend pas et à l’heure qu’il ne connaît pas,
51 il l’écartera et lui fera partager le sort des hypocrites ; là, il y aura des pleurs et des grincements de dents.


Tout cela fait écho à ce que disaient les apôtres, dans leurs lettres:

2 Pierre 3

03 Sachez d’abord que, dans les derniers jours, des moqueurs viendront avec leurs moqueries, allant au gré de leurs convoitises,
04 et disant : « Où en est la promesse de son avènement ? En effet, depuis que les pères se sont endormis dans la mort, tout reste pareil depuis le début de la création. »

05 En prétendant cela, ils oublient que, jadis, il y avait des cieux, ainsi qu’une terre sortie de l’eau et constituée au milieu de l’eau grâce à la parole de Dieu.
06 Par ces mêmes éléments, le monde d’alors périt dans les eaux du déluge.
07 Mais les cieux et la terre de maintenant, la même parole les réserve et les garde pour le feu, en vue du jour où les hommes impies seront jugés et périront.
08 Bien-aimés, il est une chose qui ne doit pas vous échapper : pour le Seigneur, un seul jour est comme mille ans, et mille ans sont comme un seul jour.
09 Le Seigneur ne tarde pas à tenir sa promesse, alors que certains prétendent qu’il a du retard. Au contraire, il prend patience envers vous, car il ne veut pas en laisser quelques-uns se perdre, mais il veut que tous parviennent à la conversion.
10 Cependant le jour du Seigneur viendra, comme un voleur. Alors les cieux disparaîtront avec fracas, les éléments embrasés seront dissous, la terre, avec tout ce qu’on a fait ici-bas, ne pourra y échapper.
11 Ainsi, puisque tout cela est en voie de dissolution, vous voyez quels hommes vous devez être, en vivant dans la sainteté et la piété,
12 vous qui attendez, vous qui hâtez l’avènement du jour de Dieu, ce jour où les cieux enflammés seront dissous, où les éléments embrasés seront en fusion.
13 Car ce que nous attendons, selon la promesse du Seigneur, c’est un ciel nouveau et une terre nouvelle où résidera la justice.
14 C’est pourquoi, bien-aimés, en attendant cela, faites tout pour qu’on vous trouve sans tache ni défaut, dans la paix.
15 Et dites-vous bien que la longue patience de notre Seigneur, c’est votre salut, comme vous l’a écrit également Paul, notre frère bien-aimé, avec la sagesse qui lui a été donnée.
16 C’est ce qu’il dit encore dans toutes les lettres où il traite de ces sujets ; on y trouve des textes difficiles à comprendre, que torturent des gens sans instruction et sans solidité, comme ils le font pour le reste des Écritures : cela les mène à leur propre perdition.
17 Quant à vous, bien-aimés, vous voilà prévenus ; prenez garde : ne vous laissez pas entraîner dans l’égarement des gens dévoyés, et n’abandonnez pas l’attitude de fermeté qui est la vôtre.
18 Mais continuez à grandir dans la grâce et la connaissance de notre Seigneur et Sauveur, Jésus Christ. À lui la gloire, dès maintenant et jusqu’au jour de l’éternité. Amen.


2 Timothée 3

01 Sache-le bien : dans les derniers jours surviendront des moments difficiles.
02 En effet, les gens seront égoïstes, cupides, fanfarons, orgueilleux, blasphémateurs, révoltés contre leurs parents, ingrats, sacrilèges,
03 sans cœur, implacables, médisants, incapables de se maîtriser, intraitables, ennemis du bien,
04 traîtres, emportés, aveuglés par l’orgueil, amis du plaisir plutôt que de Dieu ;
05 ils auront des apparences de piété, mais rejetteront ce qui fait sa force. Détourne-toi aussi de ces gens-là !




2) Puis vient le cas particulier de l'intendant, qui a reçu une responsabilité spéciale parmi les serviteurs:


Avec l'intendant, Jésus donne aussi un avertissement à tous les prêtres et à toutes les personnes ayant reçu une charge particulière, une responsabilité spéciale dans l'Eglise.


"A qui il a été beaucoup donné, il sera beaucoup demandé" disait Jésus.


Ceux qui ont reçu une responsabilité particulière ont aussi reçu de Dieu les capacités et les connaissances nécessaires et ils savent ce que l'on attend d'eux: gare à celui qui tiédit, qui abuse de l'autorité qui lui a été confiée et qui dévoie sa charge, en oubliant que son Maître revient bientôt.


Saint Paul, par exemple, prenait sa mission très au sérieux. Il disait: "malheur à moi si je n'annonçais pas l'évangile!"


1 Corinthiens 9

16 En effet, annoncer l’Évangile, ce n’est pas là pour moi un motif de fierté, c’est une nécessité qui s’impose à moi. Malheur à moi si je n’annonçais pas l’Évangile !
17 Certes, si je le fais de moi-même, je mérite une récompense. Mais je ne le fais pas de moi-même, c’est une mission qui m’est confiée.


Il disait aussi:

Timothée 4

03 Un temps viendra où les gens ne supporteront plus l’enseignement de la saine doctrine ; mais, au gré de leurs caprices, ils iront se chercher une foule de maîtres pour calmer leur démangeaison d’entendre du nouveau.
04 Ils refuseront d’entendre la vérité pour se tourner vers des récits mythologiques.
05 Mais toi, en toute chose garde la mesure, supporte la souffrance, fais ton travail d’évangélisateur, accomplis jusqu’au bout ton ministère.
06 Moi, en effet, je suis déjà offert en sacrifice, le moment de mon départ est venu.
07 J’ai mené le bon combat, j’ai achevé ma course, j’ai gardé la foi.
08 Je n’ai plus qu’à recevoir la couronne de la justice : le Seigneur, le juste juge, me la remettra en ce jour-là, et non seulement à moi, mais aussi à tous ceux qui auront désiré avec amour sa Manifestation glorieuse.


--> "accomplis jusqu'au bout ton ministère". Il y a une idée d'endurance, de ne pas abandonner en chemin.



Les "intendants" ont la charge du troupeau qui appartient au Seigneur. Ils doivent le protéger et faire en sorte qu'il s'agrandisse.


Ils ne peuvent pas se permettre de le négliger - voire de le malmener - et de ne pas le protéger contre les loups.


Actes 20

18 Quand ils furent arrivés auprès de lui, il leur adressa la parole : « Vous savez comment je me suis toujours comporté avec vous, depuis le premier jour où j’ai mis le pied en Asie :
19 j’ai servi le Seigneur en toute humilité, dans les larmes et les épreuves que m’ont values les complots des Juifs ;
20 je n’ai rien négligé de ce qui était utile, pour vous annoncer l’Évangile et vous donner un enseignement en public ou de maison en maison.
21 Je rendais témoignage devant Juifs et Grecs pour qu’ils se convertissent à Dieu et croient en notre Seigneur Jésus.
22 Et maintenant, voici que je suis contraint par l’Esprit de me rendre à Jérusalem, sans savoir ce qui va m’arriver là-bas.
23 Je sais seulement que l’Esprit Saint témoigne, de ville en ville, que les chaînes et les épreuves m’attendent.
24 Mais en aucun cas, je n’accorde du prix à ma vie, pourvu que j’achève ma course et le ministère que j’ai reçu du Seigneur Jésus : rendre témoignage à l’évangile de la grâce de Dieu.
25 Et maintenant, je sais que vous ne reverrez plus mon visage, vous tous chez qui je suis passé en proclamant le Royaume.
26 C’est pourquoi j’atteste aujourd’hui devant vous que je suis pur du sang de tous,
27 car je n’ai rien négligé pour vous annoncer tout le dessein de Dieu.
28 Veillez sur vous-mêmes, et sur tout le troupeau dont l’Esprit Saint vous a établis responsables, pour être les pasteurs de l’Église de Dieu, qu’il s’est acquise par son propre sang.
29 Moi, je sais qu’après mon départ, des loups redoutables s’introduiront chez vous et n’épargneront pas le troupeau.
30 Même du milieu de vous surgiront des hommes qui tiendront des discours pervers pour entraîner les disciples à leur suite.

31 Soyez donc vigilants, et souvenez-vous que, durant trois ans, nuit et jour, je n’ai cessé, dans les larmes, de reprendre chacun d’entre vous.
32 Et maintenant, je vous confie à Dieu et à la parole de sa grâce, lui qui a le pouvoir de construire l’édifice et de donner à chacun l’héritage en compagnie de tous ceux qui ont été sanctifiés.




Pour résumer, il y a une idée d'endurance, il y a l'idée de continuer jusqu'au bout sans se lasser, sans perdre de vue la mission qui nous a été confiée par le Seigneur, ni l'objectif à atteindre.


Saint Paul utilisait l'exemple d'une course: il disait que nous sommes comme des coureurs.


Nous devons nous efforcer de tenir la distance, nous devons nous efforcer de tenir bon et de courir jusqu'à la ligne d'arrivée, jusqu'au bout (ou jusqu'au retour du Seigneur), sans nous arrêter, sans être disqualifiés:


1 Corinthiens 9

24 Vous savez bien que, dans le stade, tous les coureurs participent à la course, mais un seul reçoit le prix. Alors, vous, courez de manière à l’emporter.
25 Tous les athlètes à l’entraînement s’imposent une discipline sévère ; ils le font pour recevoir une couronne de laurier qui va se faner, et nous, pour une couronne qui ne se fane pas.
26 Moi, si je cours, ce n’est pas sans fixer le but ; si je fais de la lutte, ce n’est pas en frappant dans le vide.
27 Mais je traite durement mon corps, j’en fais mon esclave, pour éviter qu’après avoir proclamé l’Évangile à d’autres, je sois moi-même disqualifié.


Timothée 4

07 J’ai mené le bon combat, j’ai achevé ma course, j’ai gardé la foi.


C'est une question de persévérance: chaque chrétien doit persévérer jusqu'au bout et accomplir son travail de chrétien avec zèle, sans sombrer dans la paresse et la tiédeur.




En résumé, ce n'est pas parce que le Maître est au loin que son serviteur peut se permettre de ne pas prendre soin de la demeure du Maître. Désolé


Le maître à fait confiance à son serviteur (et d'autant plus à celui à qui il a confié une charge spéciale!): il lui a demandé de s'occuper de la maison en son absence.


Le bon serviteur ne peut pas trahir la confiance de son maître. Il doit s'acquitter de sa tache tous les jours, jusqu'au bout, sans la bâcler, même si son maître semble être loin et n'est pas là pour vérifier que le serviteur fait bien son travail.


Et puis, le maître peut toujours revenir à tout moment et surprendre son serviteur. Gare au serviteur si son maître le surprend en train de se tourner les pouces et de ne rien faire, au lieu d'entretenir le domaine du Seigneur!



Amitiés Coucou
avatar
tous artisans de paix
Enfant de Dieu

Féminin Messages : 3324
Inscription : 17/06/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Attention, théologie

Message par Albatros50 le Ven 15 Mai 2015 - 14:58

Merci, c'est plus clair à présent.
Je ne sais pas comment tu fais pour expliquer tout çà mais tu es bien informé.
Que Dieu bénisse l'église !
avatar
Albatros50
Près de Jésus Christ

Masculin Messages : 20
Inscription : 16/11/2014

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum