Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX

USA, Iran, Israël, Russie, Chine, Syrie vers une 3em guerre mondiale? - Page 8 Bannie10

Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum. Notre mail : moderateurlepeupledelapaix@yahoo.com
-23%
Le deal à ne pas rater :
Montre GPS Garmin Fenix 5S Plus Silver avec bracelet noir
499 € 649.99 €
Voir le deal

USA, Iran, Israël, Russie, Chine, Syrie vers une 3em guerre mondiale?

Page 8 sur 19 Précédent  1 ... 5 ... 7, 8, 9 ... 13 ... 19  Suivant

Aller en bas

USA, Iran, Israël, Russie, Chine, Syrie vers une 3em guerre mondiale? - Page 8 Empty Re: USA, Iran, Israël, Russie, Chine, Syrie vers une 3em guerre mondiale?

Message par Lotfi le Dim 13 Nov 2011 - 21:39

D'après beaucoup de prophéties les USA seront inondés par un grand déluge et par plusieurs Ouragans comme punition et des centaines de millions périront.......Mais aussi les USA seront jusqu'au Golfe
Arabo'Perse pour faire la guerre aux musulmans.....
La suite des évènements certains la connaissent dont les théoritiens du NOM.
Ceux qui croient avoir détruit le catholicisme et pourrant détruire l'Islam,sont hantés par l’orgueil et le rêve.......
Ils oublient une chose:Le seigneur n'a jamais dit que l'Alliance est détenue par Satan.
Lotfi
Lotfi
Gloire à toi Seigneur Jésus-Christ

Masculin Messages : 4780
Inscription : 01/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

USA, Iran, Israël, Russie, Chine, Syrie vers une 3em guerre mondiale? - Page 8 Empty Re: USA, Iran, Israël, Russie, Chine, Syrie vers une 3em guerre mondiale?

Message par vero57 le Dim 13 Nov 2011 - 21:53

Ce qui est préoccupant, est que tant d'innocents vont de nouveau être touchés.Comme toujours, ce sont eux qui trinquent.
Ma mère me raconte souvent les histoires de son enfance.Elle est née en 1931 et donc a connu la période de la guerre 1939-45.Mes grands parents ont été contraints à l'exode , ils ont retrouvé leur maison détruire au retour, tous leurs biens pillés,ma mère a eu une scolarité pitoyable et n'a pas pu faire les études qu'elle aurait voulu faire pour devenir institutrice.Et pourtant, mes grands-parents n'avaient jamais fait de mal à une mouche, ni leurs voisins, qui ont connu la même situation.
Pendant que la majorité des gens a tout à perdre, d'autres font fortune .Ils ont des millions de vie sur la conscience (en ont-ils une?...).
Ma mère m'a dit un jour: j'espère, et je prie pour que nous ne connaissions plus jamais de guerre....
Le mouvement des indignés fera peut-être que les gens se réveillent enfin.Il ne doit pas être possible qu'une minorité démoniaque scelle le destin de millions d'autres.
Il me semble qu'après la guerre de 1939-45 les gens ont dit:plus jamais ça.Les pères de l'Europe ont réussi à construire la paix et une bande de démons ont infiltré toutes les structures destinées à préserver la paix mondiale, se sont octroyé le droit de contrôler la monnaie à cause de la traitrise de nos "représentants" politiques et ont permis au loup d'entrer dans la bergerie en ouvrant grand les portes...
C'est triste à en pleurer.

vero57
Combat avec l'Archange Michel

Féminin Messages : 1117
Inscription : 16/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

USA, Iran, Israël, Russie, Chine, Syrie vers une 3em guerre mondiale? - Page 8 Empty Re: USA, Iran, Israël, Russie, Chine, Syrie vers une 3em guerre mondiale?

Message par Charles-Edouard le Mer 16 Nov 2011 - 14:52

Nucléaire > La guerre (secrète) contre l'Iran a-t-elle commencé?

Alors que les Occidentaux se disputaient, ce lundi, sur l'option militaire pour stopper le programme nucléaire de l'Iran (Londres ne l'exclut pas, Juppé crie casse-cou, Berlin ne veut même pas en débattre), d'intéressantes informations ont émergé de Téhéran.

On a ainsi appris que Hassan Moghaddam, un commandant des Gardiens de la révolution qui fait partie des 17 victimes d'une énorme explosion, samedi, sur la base militaire de Malard (25 km de la capitale), était "le père du programme balistique de l'Iran", dixit le Brigadier général Abbas Khani, l'un des haut cadres de l'armée idéologique du régime. Il aurait notamment supervisé la mise au point du Shahab, d'une portée de 1500 km.

Moghaddam a été inhumé en grande pompe à Téhéran (photo Reuters), en présence de l'ayatollah Ali Khamenei soi-même. Officiellement, l'explosion, tellement puissante qu'elle a été entendue jusque dans la capitale, est accidentelle. Elle serait intervenue alors que des soldats transportaient des explosifs.

Reste que le timing de cet accident laisse perplexe. Il survient quatre jours après le dernier rapport de l'Agence internationale de l'énergie atomique sur l'Iran, où la police nucléaire de l'Onu donne à penser que Téhéran a bien travaillé à un projet de bombe, et alors qu'Israël a multiplié les menaces d'attaque.

Pour le Christian Science Monitor américain, le scénario d'un attentat perpétré par les services israéliens est "cohérent" à défaut de pouvoir être étayé. Le journal rappelle la série d'accidents et de morts mystérieuses qui ont touché ces dernières années les programmes d'armement nucléaire ou balistique iraniens : une explosion déjà, en octobre 2010, sur un site de fabrication du missile Shahab; trois scientifiques nucléaires assassinés; et un virus informatique, Stuxnet (dont l'ancien chef de l'état major israélien Gaby Eskhenazy revendiqua la paternité) qui a donné le tournis pendant des mois, en 2009, aux centrifugeuses où l'Iran enrichit son uranium.

Le magazine Time, lui, évoque ouvertement la thèse d'un attentat à Malard, sur la foi d'une "source du renseignement occidental à Jérusalem". Le ministre israélien de la Défense Ehoud Barak a déclaré n'avoir aucune information mais il a souhaité: "Puissent de telles explosions se reproduire."
http://globservateur.blogs.ouest-france.fr/archive/2011/11/15/nucleaire-la-guerre-contre-l-iran-aurait-elle-commence.html

Charles-Edouard
Grand Emérite du combat contre l'antichrist

Masculin Messages : 17580
Age : 36
Localisation : Ile de France, Nord, Bretagne
Inscription : 25/05/2005

http://armeeprovidence.populus.org/

Revenir en haut Aller en bas

USA, Iran, Israël, Russie, Chine, Syrie vers une 3em guerre mondiale? - Page 8 Empty Re: USA, Iran, Israël, Russie, Chine, Syrie vers une 3em guerre mondiale?

Message par vero57 le Mer 16 Nov 2011 - 15:25

Le monde fait de nouveau les frais des sionistes communistes tyranniques (mondialistes) qui ont été derrière toutes les guerres du 19ième et du 20ième siècle.
Cette vidéo décrit très bien comment fonctionne leurs manipulations.Elles se déroulent toujours selon les même schéma et j'espère qu'à l'aube du 21ième siècle, même s'il a mal commencé (Libye et ailleurs...), les gens arriveront à ouvrir les yeux tous les jours davantage.

Pour vous donner une idée, la fortune familiale des Rockefeller (dont il est question aussi dans cette vidéo...) est estimée à 11trillions480millions de milliards.
Inimaginable...pendant que d'autres meurent de faim, se retrouvent SDF, meurent dans les génocides, de faim, de froid ou des suites de leur situation précaire.

http://www.agoravox.tv/actualites/economie/article/goldman-sachs-les-nouveaux-maitres-32516

Prions pour que le Seigneur daigne écouter nos prières pour la paix dans le monde.


vero57
Combat avec l'Archange Michel

Féminin Messages : 1117
Inscription : 16/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

USA, Iran, Israël, Russie, Chine, Syrie vers une 3em guerre mondiale? - Page 8 Empty Re: USA, Iran, Israël, Russie, Chine, Syrie vers une 3em guerre mondiale?

Message par jean-gaston le Mer 16 Nov 2011 - 18:38

bonjour a tous;

VERO57;

j ai écouter la vidéo sur golman-sahs,c est incroyable de savoir et de ne pas pouvoir rien faire pour arreter ces malades.

la plus grande peur c est a a la fin du vidéo quand il dit que l U.S.A. vont tomber mais que ce pays entraineras les autres pays alors plus de pays pour émigrer.

ca c est nous couper de toute notre liberté de choix.on n est coincer.

bravoU.S.A.


merci
jean-gaston Jésus confiance Jésus confiance Amen
jean-gaston
jean-gaston
Avec l'Archange Saint Michel

Masculin Messages : 198
Age : 68
Localisation : montreal
Inscription : 17/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

USA, Iran, Israël, Russie, Chine, Syrie vers une 3em guerre mondiale? - Page 8 Empty Re: USA, Iran, Israël, Russie, Chine, Syrie vers une 3em guerre mondiale?

Message par bona fide le Dim 20 Nov 2011 - 18:06

Des navires de guerre russes pour protéger la Syrie ?
Alors que la pression s'accentue sur la Syrie, la Russie semble bel et bien décidée à soutenir coûte que coûte son allié. Le Premier ministre russe Vladimir Poutine l'a réaffirmé ce vendredi 18 novembre, lors d'une conférence de presse à Moscou avec le Premier ministre français François Fillon : "Nous appelons à la retenue et à la précaution, c'est notre position" sur la Syrie.

Et pour bien se faire comprendre, la Russie, qui dispose d'une base navale à Tartous, dans l'ouest de la Syrie, aurait décidé d'envoyer ses navires de guerre dans les eaux territoriales syriennes afin d'empêcher toute intervention militaire étrangère contre son allié. L'information, qui provient d'une agence de presse syrienne, a été jugée suffisamment fiable pour que le quotidien israélien "Haaretz" la relaie sur son site.

L'étau se resserre

Il n'est, pour le moment, pas question d'une opération militaire contre la Syrie, bien que dans l'opposition syrienne des voix commencent à réclamer une telle intervention à la Turquie.

Mais l'étau se resserre autour du président syrien Bachar al-Assad. Ce vendredi après-midi, une réunion de concertation internationale sur la Syrie se tenait, selon nos sources, au Quai d'Orsay. La semaine dernière, la Ligue arabe avait suspendu la participation de Damas de son organisation. Samedi, son ultimatum sommant Bachar al-Assad de cesser la répression arrive à expiration. De leur côté, Paris, Berlin et Londres veulent présenter au Comité des droits de l'Homme de l'Assemblée générale de l'ONU une résolution condamnant les agissements du régime. Un vote devrait intervenir mardi.

Sarah Halifa-Legrand – Le Nouvel Observateur

http://tempsreel.nouvelobs.com/monde/20111118.OBS4834/des-navires-de-guerre-russes-pour-proteger-la-syrie.html
bona fide
bona fide
Aime la Divine Volonté

Masculin Messages : 805
Age : 59
Localisation : Portugal
Inscription : 24/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

USA, Iran, Israël, Russie, Chine, Syrie vers une 3em guerre mondiale? - Page 8 Empty Re: USA, Iran, Israël, Russie, Chine, Syrie vers une 3em guerre mondiale?

Message par Lotfi le Dim 20 Nov 2011 - 19:09

selon les prophéties non reconnues par l'Eglise,c'est la turquie qui va envahir la syrie mais subira un échec total.....çà va se passer après la chute de Bachar El-assad...
Lotfi
Lotfi
Gloire à toi Seigneur Jésus-Christ

Masculin Messages : 4780
Inscription : 01/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

USA, Iran, Israël, Russie, Chine, Syrie vers une 3em guerre mondiale? - Page 8 Empty Re: USA, Iran, Israël, Russie, Chine, Syrie vers une 3em guerre mondiale?

Message par Coquelicot le Dim 20 Nov 2011 - 20:09

à Lofti

N'est-ce pas la fameuse prophétie.... annonçant des milliers de morts dans le détroit des Dardanelles séparant l'Europe de l'Asie ????

à quand la fin de Bachar ?

merci !
Coquelicot
Coquelicot
Veut-etre un saint/e

Féminin Messages : 247
Localisation : Belgique
Inscription : 19/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

USA, Iran, Israël, Russie, Chine, Syrie vers une 3em guerre mondiale? - Page 8 Empty Re: USA, Iran, Israël, Russie, Chine, Syrie vers une 3em guerre mondiale?

Message par Gilles le Dim 20 Nov 2011 - 21:20

@Coquelicot a écrit:à quand la fin de Bachar ?



À COQUELICOT :

Voir le fil de discussion suivant...

EST-CE BIENTÔT LA FIN DU RÉGIME SYRIEN DU PRÉSIDENT AL-ASSAD ???
Gilles
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 24958
Age : 64
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

USA, Iran, Israël, Russie, Chine, Syrie vers une 3em guerre mondiale? - Page 8 Empty Re: USA, Iran, Israël, Russie, Chine, Syrie vers une 3em guerre mondiale?

Message par Lotfi le Dim 20 Nov 2011 - 23:47

@Coquelicot a écrit:à Lofti

N'est-ce pas la fameuse prophétie.... annonçant des milliers de morts dans le détroit des Dardanelles séparant l'Europe de l'Asie ????

à quand la fin de Bachar ?

merci !
La bataille se déroulera à Diar Bakr au nord de la Syrie où les Turcs seront battus.......
A la même Année Abdallah de L'Ababie Saoudite sera mort ce qui annonce Non pas la tribulation qui a commencé mais le début de la grande tribulation
Lotfi
Lotfi
Gloire à toi Seigneur Jésus-Christ

Masculin Messages : 4780
Inscription : 01/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

USA, Iran, Israël, Russie, Chine, Syrie vers une 3em guerre mondiale? - Page 8 Empty Re: USA, Iran, Israël, Russie, Chine, Syrie vers une 3em guerre mondiale?

Message par basileus le Lun 21 Nov 2011 - 16:16

je vous conseille de relire ayos cosmas d'etolie et le père paîssos.

Tous y est dit et rien de moins.

CQFD ON EST EN PLEIN DEDANS TOUS AU ABRIS.
basileus
basileus
J'adore l'Eucharistie
J'adore l'Eucharistie

Masculin Messages : 273
Inscription : 13/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

USA, Iran, Israël, Russie, Chine, Syrie vers une 3em guerre mondiale? - Page 8 Empty Re: USA, Iran, Israël, Russie, Chine, Syrie vers une 3em guerre mondiale?

Message par Gilles le Mar 22 Nov 2011 - 2:54

AFP, Mis à jour le: 21 novembre 2011 18:19

Nucléaire: Washington sanctionne à nouveau l'Iran et avertit le monde

USA, Iran, Israël, Russie, Chine, Syrie vers une 3em guerre mondiale? - Page 8 5097988936DDFDB561E7CDAB9F239D
AFP

L'administration américaine a imposé de nouvelles sanctions sur l'Iran en raison de ses ambitions nucléaires, frappant en particulier les secteurs bancaire et pétrolier, et mis en garde tous ceux, de par le monde, qui font des affaires avec l'Iran.

"L'Iran a choisi la voie de l'isolement international", a affirmé le président Barack Obama en rappelant qu'en 2009, au tout début de son mandat, il avait offert un dialogue à ce pays.

Depuis, l'ONU a adopté un quatrième volet de sanctions en 2010 pour tenter de forcer Téhéran à faire la transparence sur son programme nucléaire, dont les grandes puissances pensent qu'il comporte un volet militaire secret.

A la suite d'un récent rapport de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) allant en ce sens, le Royaume-Uni, le Canada et les Etats-Unis ont annoncé lundi un nouveau tour de vis.

Un décret de la Maison Blanche durcit les mesures de rétorsion contre les personnes morales ou physiques apportant "sciemment" un soutien au développement des ressources pétrolières et du secteur pétrochimique en Iran.

De son côté, le secrétaire au Trésor américain, Timothy Geithner, a indiqué lors d'une conférence de presse que son ministère avait désigné formellement l'Iran comme une "source d'inquiétude majeure en matière de blanchiment".

Conformément à la loi "Patriot Act" votée peu de temps après les attentats du 11-Septembre, cette mesure ouvre la voie à d'éventuelles sanctions des Etats-Unis contre les banques qui traitent avec l'Iran, par l'intermédiaire de banques iraniennes ou de la banque centrale du pays.

Il est toutefois à noter que la Banque centrale iranienne ne fait pas l'objet de sanctions spécifiques.

"Les établissements financiers du monde entier doivent réfléchir sérieusement aux risques qu'ils prennent à commercer avec l'Iran", a déclaré M. Geithner lors d'une conférence de presse avec la secrétaire d'Etat Hillary Clinton.

En octobre, le sénateur démocrate Robert Menendez avait rappelé que les pays européens peuvent acheter du pétrole iranien, le raffiner et l'exporter aux Etats-Unis en toute légalité et avait plaidé pour des mesures qui forceraient les Européens à se détourner du brut iranien, sans avoir à décréter un embargo qui bénéficierait à l'Iran en faisant monter les prix.

Le Trésor a également annoncé qu'il plaçait sur sa liste noire "onze personnes morales ou physiques" qu'il accuse de contribuer "au programme d'armes de destruction massive" de Téhéran. Cette mesure a pour effet de geler les éventuels actifs que ces personnes pourraient avoir sur le sol américain.

Le Royaume-Uni avait annoncé plus tôt lundi la rupture de tous les liens existant entre le secteur financier britannique et les banques d'Iran, et le Canada avait dit bloquer "virtuellement" toutes les transactions avec le pays.

La France, elle, a proposé lundi notamment à l'Allemagne, le Canada, les Etats-Unis, le Japon, et le Royaume-Uni, de geler "dès à présent" les avoirs de la banque centrale et d'interrompre les achats de pétrole iraniens pour convaincre Téhéran de renoncer à son programme nucléaire militaire.

L'Iran sera visé par d'autres pays "dans les prochains jours", a assuré Hillary Clinton.

Son collègue du Trésor a aussi souligné que Washington comptait "continuer à explorer d'autres mesures", notamment "des sanctions supplémentaires contre la Banque centrale iranienne".

"Tant que l'Iran poursuivra sur ce chemin dangereux, les Etats-Unis continueront à trouver des moyens, tant avec nos partenaires que par nos propres actions, d'isoler le régime iranien et à faire croître la pression" sur lui, a prévenu M. Obama dans un communiqué.

© 2011 AFP

USA, Iran, Israël, Russie, Chine, Syrie vers une 3em guerre mondiale? - Page 8 2mh9iqi5
Gilles
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 24958
Age : 64
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

USA, Iran, Israël, Russie, Chine, Syrie vers une 3em guerre mondiale? - Page 8 Empty Re: USA, Iran, Israël, Russie, Chine, Syrie vers une 3em guerre mondiale?

Message par amanda55 le Mar 22 Nov 2011 - 16:23

Une guerre générale évitable mais imminente
Les signes avant-coureurs d'un conflit mondial sont réunis et il est probable que les ? Canons d?ao?t, ?, qui annonçaient le début des hostilités des deux guerres mondiales, se fassent entendre de nouveau prochainement. Le compte ? rebours a déjà commencé et se calcule en semaines et possiblement en jours !
Une telle conflagration mondiale n'exclue pas l'utilisation de l'arme nucléaire puisqu'aujourd'hui un conflit qui embraserait les grandes puissances asiatiques implique qu'elles puissent utiliser tout leur arsenal pour répondre à l'agression.
Une telle éventualité effraie à juste titre 99% de la population qui comprend avec raison que cela serait de la pure folie. Mais ils oublient qu'il existe le 1% qui ne pense pas comme eux. Un oligarque ne défend pas les mêmes valeurs que le citoyen. Au cours des siècles, d'innombrables guerres ont été déclenchées par des oligarchies pour des raisons qui n'avaient rien ? voir avec la préservation de la souverainet? des nations ou des individus.
Quelles sont les intentions de l'oligarchie financière ?

C:\Users\User\AppData\Local\Microsoft\Windows\Temporary Internet Files\OLKCF4\La lettre du webmestre.HTML


amanda55
Avec Saint Benoit

Féminin Messages : 123
Age : 74
Inscription : 09/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

USA, Iran, Israël, Russie, Chine, Syrie vers une 3em guerre mondiale? - Page 8 Empty Re: USA, Iran, Israël, Russie, Chine, Syrie vers une 3em guerre mondiale?

Message par amanda55 le Mar 22 Nov 2011 - 16:28


amanda55
Avec Saint Benoit

Féminin Messages : 123
Age : 74
Inscription : 09/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

USA, Iran, Israël, Russie, Chine, Syrie vers une 3em guerre mondiale? - Page 8 Empty Re: USA, Iran, Israël, Russie, Chine, Syrie vers une 3em guerre mondiale?

Message par Charles-Edouard le Mer 23 Nov 2011 - 13:54

Iran : Chine et Russie bloquent toute sanction
Nucléaire . Moscou défend Téhéran et veut enterrer le rapport de l’Agence internationale de l’énergie atomique.

C’est un niet catégorique : Moscou ne lâchera pas les Iraniens sous la pression, même s’ils sont devenus indéfendables. En mars, Vladimir Poutine acceptait de donner aux frappes de l’Otan en Libye un vernis onusien consensuel, mais le Premier ministre russe ne s’en estime pas vraiment remercié : les Occidentaux comptent désormais pomper l’or noir du pays sans la Russie, ou presque. Concernant l’Iran, Vladimir Poutine entend donc revenir à la manœuvre et ne pas laisser une fois de plus Washington lui dicter la marche à suivre.

D’ailleurs, peu importe le fond du dossier, les enjeux sont ailleurs. Evidemment, le rapport confidentiel de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA), livré le 9 novembre, dénonçait plus précisément que jamais la portée militaire du programme nucléaire iranien.

Trois jours après, le chef des inspecteurs de l’agence basée à Vienne, Herman Nackaerts, se fendait d’un briefing historique de cinquante minutes dans lequel il détaillait les engins explosifs des Iraniens et leurs stratagèmes pour maquiller l’utilisation d’uranium enrichi à des fins militaires. Ainsi que leurs calculs mathématiques de haut vol, effectués depuis 2008 et totalement injustifiés dans un cadre purement civil.

«Point crucial». La Russie n’ignore rien des agissements de Téhéran et veut que cela se sache. Mais elle refuse de céder une nouvelle fois, dans l’urgence, aux Occidentaux. Lors de la réunion du conseil des gouverneurs de l’AIEA, aujourd’hui et demain, on ne discutera donc pas d’un renvoi du dossier devant le Conseil de sécurité de l’ONU, comme l’espérait encore la semaine dernière Paris, Londres et Washington. Flanqués des Chinois, les Russes accepteront tout juste de demander à l’Iran de répondre à une série de questions techniques, d’ici au mois de mars.

«Nous sommes malheureusement à un point crucial», note gravement un diplomate européen, pour qui une réaction politique mollassonne de la communauté internationale cette semaine face à la certitude d’une bombe iranienne, risque de conforter l’irresponsabilité de Pékin et de Moscou.

Et les pays favorables à une condamnation de Téhéran font monter les enchères. «Comme sur la Syrie, une désunion n’est pas souhaitable, mais possible», préviennent-ils. Avec ou sans leur soutien, la France, le Royaume-Uni et les Etats-Unis, sûrs de l’appui d’une grande majorité des 35 délégations qui siègent à l’AIEA, comptent condamner fermement la course à la bombe du régime des mollahs, par le vote d’une résolution à Vienne.

«La division arrangerait Pékin, qui n’a pas apprécié non plus qu’on lui torde le bras en Libye et ne veut pas apparaître comme étant à la remorque des Occidentaux»,note Jean-Vincent Brisset, directeur de recherche à l’Institut des relations internationales et stratégiques (Iris).

Calculs égoïstes.«Nous avons rendez-vous avec l’histoire», presse un autre acteur du dossier, qui craint que les calculs égoïstes des grandes puissances ne décrédibilisent l’agence, garante de stabilité depuis 1957. «L’AIEA, c’est un gendarme du nucléaire. Dans son dernier rapport, le gendarme nous dit pour la première fois : attention, untel va sans doute bientôt avoir la bombe. Si on ne s’entend pas tout de suite pour punir l’Iran, alors on entre dans un autre monde.»
http://www.liberation.fr/monde/01012371995-iran-chine-et-russie-bloquent-toute-sanction

Charles-Edouard
Grand Emérite du combat contre l'antichrist

Masculin Messages : 17580
Age : 36
Localisation : Ile de France, Nord, Bretagne
Inscription : 25/05/2005

http://armeeprovidence.populus.org/

Revenir en haut Aller en bas

USA, Iran, Israël, Russie, Chine, Syrie vers une 3em guerre mondiale? - Page 8 Empty Re: USA, Iran, Israël, Russie, Chine, Syrie vers une 3em guerre mondiale?

Message par Charles-Edouard le Mer 23 Nov 2011 - 13:56

Nucléaire iranien: la Chine estime que les sanctions vont aggraver la situation
le 23/11/11
PEKIN (AFP) - La Chine a estimé mercredi que les sanctions occidentales contre l'Iran allaient "compliquer, aggraver la situation" et "intensifier la confrontation" autour de la question du programme nucléaire de Téhéran.

"La Chine a toujours été contre des sanctions unilatérales vis-à-vis l'Iran", a précisé le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Liu Weimin après l'annonce de sanctions contre l'Iran par les Etats-Unis, la Grande-Bretagne et le Canada.

"Nous sommes d'avis que des pressions et des sanctions ne peuvent pas résoudre fondamentalement la question du nucléaire iranien. Au contraire, elles vont compliquer, aggraver la situation et intensifier la confontation (autour de cette question), et aller à l'encontre de la paix et de la stabilité régionales", selon M. Liu.

Les nouvelles sanctions adoptées mardi visent en particulier les secteurs bancaire et pétrolier.

Elles ont été annoncées à la suite d'un récent rapport de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) qui renforce le soupçon d'une "possible dimension militaire" du programme nucléaire iranien.

L'Iran a rejeté le nouveau rapport de l'AIEA en affirmant que son programme nucléaire était uniquement à but pacifique.

Soutien traditionnel de l'Iran, la Chine -- qui y achète beaucoup de pétrole -- est devenue son premier partenaire commercial avec des échanges bilatéraux de 30 milliards de dollars, contre seulement 400 millions seulement il y a 15 ans.

La Russie, autre allié de l'Iran dont les positions sont proches de la Chine, a qualifié ces nouvelles mesures d'"inacceptables".

© 2011 AFP
http://www.liberation.fr/depeches/01012373250-nucleaire-iranien-la-chine-estime-que-les-sanctions-vont-aggraver-la-situation

Charles-Edouard
Grand Emérite du combat contre l'antichrist

Masculin Messages : 17580
Age : 36
Localisation : Ile de France, Nord, Bretagne
Inscription : 25/05/2005

http://armeeprovidence.populus.org/

Revenir en haut Aller en bas

USA, Iran, Israël, Russie, Chine, Syrie vers une 3em guerre mondiale? - Page 8 Empty Re: USA, Iran, Israël, Russie, Chine, Syrie vers une 3em guerre mondiale?

Message par basileus le Mar 29 Nov 2011 - 16:19

par Daren Butler et Nastassia Astrasheuskaya

ISTANBUL/MOSCOU (Reuters) - La Turquie n'a pas écarté mardi l'option d'une intervention militaire en Syrie en cas de poursuite de la répression des manifestations hostiles au président Bachar al Assad qui a fait plus de 3.500 morts depuis la mi-mars et entraîné une série de sanctions économiques contre Damas.

Mais, signe des divisions persistantes entre les puissances étrangères dans le dossier syrien, la Russie s'est dite opposée à un embargo sur les livraisons d'armes à Damas et a estimé qu'il fallait cesser de poser des ultimatums aux autorités syriennes.

Le Conseil des droits de l'homme des Nations unies a déclaré lundi que l'armée et les forces de sécurité syriennes avaient commis des "crimes contre l'humanité" - meurtres, tortures et viols - et réclamé l'instauration d'un embargo sur les livraisons d'armes au régime de Damas.

Malgré l'adoption de nouvelles sanctions économiques et le nombre croissant de déclarations condamnant la répression des manifestations, le président Bachar al Assad s'accroche au pouvoir et continue d'imputer les violences à des "groupes terroristes armés" soutenus par l'étranger.

L'Occident a jusqu'à présent toujours écarté l'hypothèse d'une intervention militaire similaire à celle menée en Libye pour protéger la population civile des forces de Mouammar Kadhafi.

Face à l'impasse des discussions avec Damas, le ministre des Affaires étrangères Ahmet Davutoglu a déclaré mardi que l'option militaire restait sur la table.

"Si l'oppression se poursuit, la Turquie est prête à tout scénario. Nous espérons qu'une intervention militaire ne sera jamais nécessaire. Le régime syrien doit trouver un moyen de faire la paix avec son propre peuple", a dit le ministre dans une interview à la chaîne de télévision turque Kanal 24.

Il a estimé qu'un régime qui torture son propre peuple n'avait aucune chance de se maintenir au pouvoir.

ZONE TAMPON

La communauté internationale pourrait être amenée à décider de l'instauration d'une "zone tampon" au cas où des centaines de milliers de Syriens chercheraient à fuir les violences dans leur pays, a-t-il ajouté.

Les autorités turques devaient annoncer de nouvelles sanctions contre la Syrie à l'issue d'une réunion entre le chef de la diplomatie, le président Abdullah Gül, et le Premier ministre Recep Tayyip Erdogan.

Si les opérations militaires aériennes contre les forces kadhafistes en Libye se sont révélées cruciales pour permettre aux rebelles de chasser l'ancien "Guide" de la révolution, l'Occident montre plus de réticences à intervenir militairement en Syrie en raison de la position géographique de Damas, voisin d'Israël et du Liban, et de ses liens avec l'Iran.

A Moscou, le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov a rejeté mardi l'idée d'un embargo sur les livraisons d'armes à la Syrie.

"Nous savons comment les choses se sont passées en Libye, où l'embargo sur les armes n'a été appliqué qu'à l'armée libyenne. L'opposition a reçu des armes, et des pays comme la France et le Qatar en ont parlé publiquement, toute honte bue", a-t-il dit lors d'une conférence de presse en compagnie de son homologue islandais, à Moscou.

"Plus les événements en Syrie dureront, plus la situation nous préoccupera. Pour l'essentiel, des groupes armés provoquent les autorités. Attendre des autorités qu'elles ferment les yeux là-dessus n'est pas juste", a ajouté le chef de la diplomatie russe.

SANCTIONS TURQUES

En octobre, de concert avec la Chine, la Russie avait opposé son veto à une résolution du Conseil de sécurité de l'Onu condamnant les violences perpétrées par le régime du président Bachar al Assad.

La Syrie a représenté 7% du total des livraisons d'armes russes à l'étranger en 2010, selon le club de réflexion russe CAST, consacré aux questions militaires.

Moscou a exhorté le président Assad à mettre en place des réformes mais n'a pas appelé à sa démission et a accusé les pays occidentaux de chercher à mener une intervention armée.

Le ministre turc des Transports, Binali Yildirim, a fait savoir mardi que son pays poursuivrait ses échanges commerciaux avec le Proche-Orient et le Moyen-Orient via l'Irak au cas où les violences viendraient à perdurer en Syrie.

La Turquie devrait, dans la foulée de la Ligue arabe, imposer à son tour des sanctions à la Syrie, avec laquelle elle a 800 km de frontières. Yildirim a précisé que ces sanctions seraient prises de sorte qu'elles ne nuisent pas à la population syrienne elle-même.

Une semaine après avoir suspendu la Syrie, la Ligue arabe a décidé dimanche, à une large majorité de ses 22 membres, d'imposer des sanctions économiques, financières et politiques à l'encontre de Damas. Le Liban et l'Irak, deux pays limitrophes de la Syrie, ont voté contre. Le Liban a annoncé qu'il refusait d'appliquer ces sanctions. De même, Bagdad a laissé entendre qu'il ne les imposerait pas non plus.

Eric Faye et Marine Pennetier pour le service français
basileus
basileus
J'adore l'Eucharistie
J'adore l'Eucharistie

Masculin Messages : 273
Inscription : 13/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

USA, Iran, Israël, Russie, Chine, Syrie vers une 3em guerre mondiale? - Page 8 Empty Re: USA, Iran, Israël, Russie, Chine, Syrie vers une 3em guerre mondiale?

Message par Dondedieu le Mar 29 Nov 2011 - 17:49

BRRRRRRRR....

Ca fait froid dans le dos.......!!!!!

PRIONS... PRIONS... PRIONS ..TOUS ENSEMBLE ET PLUS QUE JAMAIS...!!!
Le processus Biblique continue....!!!
Dondedieu
Dondedieu
Avec l'Archange Gabriel

Féminin Messages : 569
Localisation : FRANCE
Inscription : 17/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

USA, Iran, Israël, Russie, Chine, Syrie vers une 3em guerre mondiale? - Page 8 Empty Re: USA, Iran, Israël, Russie, Chine, Syrie vers une 3em guerre mondiale?

Message par Charles-Edouard le Mer 30 Nov 2011 - 15:02

Iran : Nicolas Sarkozy évoque des sanctions après l'attaque de l'ambassade britannique
30.11.11 | 08h06


Au lendemain de l'attaque de son ambassade à Téhéran, la Grande-Bretagne a décidé, mercredi 30 novembre, d'évacuer son personnel vers les Emirats arabes unis. Un premier groupe d'une vingtaine de diplomates a embarqué en milieu de matinée à bord d'un avion à destination de Dubaï, et le reste de l'équipe devrait suivre dans la journée. L'opération se déroule avec le concours du ministère des affaires étrangères iranien et de plusieurs ambassades européennes, dont l'ambassade de France, où les diplomates britanniques ont passé la nuit après avoir été évacués sains et saufs mardi soir de la chancellerie et de l'ancienne résidence britannique.

Mardi, plusieurs dizaines de manifestants islamistes radicaux ont attaqué, occupé et saccagé l'ambassade britannique à Téhéran dont ils ont réclamé la fermeture, faisant monter la tension déjà vive avec les pays occidentaux autour du dossier nucléaire iranien. Cette attaque est intervenue alors que l'ambassade avait demandé expressément lundi aux autorités iraniennes de prendre les mesures "adéquates" pour protéger ses locaux lors de la manifestation.

NICOLAS SARKOZY ÉVOQUE DE NOUVELLES SANCTIONS

L'événement a suscité de nombreuses réactions internationales. Nicolas Sarkozy a condamné "fermement" l'attaque "scandaleuse" de l'ambassade britannique à Téhéran, mercredi pendant le Conseil des ministres, a rapporté la porte-parole du gouvernement Valérie Pécresse. L'événement "conforte", selon lui, la décision d'imposer de nouvelles sanctions à l'Iran, a affirmé Mme Pécresse. Parmi lesquelles "le gel des avoirs de la Banque d'Iran et l'embargo total sur les exportations de pétrole iraniennes", a cité M. Sarkozy selon la porte-parole.

Dans une interview publiée mercredi dans le magazine L'Express, le ministre des affaires étrangères, Alain Juppé, a pour sa part déclaré que la recherche d'une position commune de l'Union européenne sur de nouvelles sanctions contre l'Iran figurait au programme du conseil des affaires étrangères de l'Union, jeudi 1er décembre à Bruxelles. Une position commune est selon lui nécessaire pour "que la pression soit maximale".

De son côté, Hillary Clinton a exigé de l'Iran qu'il protège les diplomates étrangers en poste dans le pays et a condamné "de la manière la plus ferme" l'assaut contre la représentation diplomatique britannique, qualifié mardi d'"inacceptable" par le président américain, Barack Obama. "C'est un affront fait non seulement aux Britanniques mais à toute la communauté internationale, a déclaré Mme Clinton. Les gouvernements ont le devoir de protéger la vie et la propriété de la communauté diplomatique [dans leurs pays] et nous attendons du gouvernement iranien qu'il y satisfasse."

Ban Ki-moon s'est pour sa part déclaré "choqué et indigné" par l'attaque, selon son porte-parole, rapportant des propos tenus par le secrétaire général lors d'un entretien avec le ministre britannique à l'aide au développement, Andrew Mitchell.

REPRÉSAILLES AUX SANCTIONS CONTRE L'IRAN

Le Parlement iranien a voté dimanche une loi réduisant les relations diplomatiques entre les deux pays au niveau de chargé d'affaires et prévoyant l'expulsion de l'ambassadeur britannique dans un délai de deux semaines. Cette décision a été prise en représailles aux nouvelles sanctions économiques contre l'Iran décidées la semaine dernière par Londres, de concert avec les Etats-Unis et le Canada, après la publication d'un rapport de l'AIEA (Agence internationale de l'énergie atomique) étayant les soupçons des Occidentaux selon lesquels Téhéran aurait travaillé à la fabrication d'une arme nucléaire malgré ses démentis répétés.

Le Conseil de sécurité de l'ONU a rapidement condamné l'attaque de l'ambasssade britannique "dans les termes les plus sévères" alors que Téhéran a exprimé ses "regrets" pour "le comportement inacceptable d'un petit nombre de manifestants en dépit des efforts de la police".
http://www.lemonde.fr/asie-pacifique/article/2011/11/30/l-attaque-de-l-ambassade-britannique-a-teheran-condamnee_1610964_3216.html

Charles-Edouard
Grand Emérite du combat contre l'antichrist

Masculin Messages : 17580
Age : 36
Localisation : Ile de France, Nord, Bretagne
Inscription : 25/05/2005

http://armeeprovidence.populus.org/

Revenir en haut Aller en bas

USA, Iran, Israël, Russie, Chine, Syrie vers une 3em guerre mondiale? - Page 8 Empty Re: USA, Iran, Israël, Russie, Chine, Syrie vers une 3em guerre mondiale?

Message par Charles-Edouard le Jeu 1 Déc 2011 - 13:09

Nucléaire: Iran partage l'avis de la Russie et de la Chine

L'Iran se rallie à la position de la Russie et de la Chine sur les problèmes concernant le monde entier, a déclaré samedi soir le président iranien Mahmoud Ahmadinejad, en direct sur une chaîne TV locale, informe ITAR-TASS.

" L'Iran, la Russie et la Chine forment un bloc. Les positions russe et chinoise sur nombre de dossiers internationaux nous semblent plus proches que celles des Etats-Unis et de leurs alliés ", a-t-il dit.

L'Iran aspire à développer le nucléaire civil et non à se doter d'une bombe nucléaire, selon lui.

" Notre objectif consiste à maîtriser les technologies nucléaires civiles pour développer diverses branches de l'économie, telles que l'énergétique, la médecine, l'industrie et l'agriculture. Malheureusement, certaines puissances cherchent à monopoliser les technologies d'avant-garde en faisant une relation d'équivalence entre le nucléaire civil et la bombe atomique ", a souligné Mahmoud Ahmadinejad.

Il a réaffirmé que l'Iran était prêt à poursuivre, sans préalables et sur la base des principes de la justice et du respect mutuel, les négociations avec le groupe " cinq plus un " (les cinq membres permanents du Conseil de sécurité de l'ONU et l'Allemagne qui forment un groupe de médiateurs internationaux en charge du problème nucléaire iranien).

Evoquant les nouvelles sanctions décrétées cette semaine contre l'Iran par plusieurs pays occidentaux, le président iranien a fait remarquer que la part de ces pays dans le commerce extérieur iranien était minime.

" Notre chiffre d'affaires est de 190 milliards de dollars, la part de l'Europe ne constituant que 24 milliards ", a-t-il indiqué.

Le président avait déjà déclaré que les nouvelles sanctions contre l'Iran ne le feraient pas renoncer au programme nucléaire et qualifié de " vol " les tentatives de geler les avoirs iraniens à l'étranger.
Sources:
http://french.ruvr.ru/2011/11/27/61096394.html

Charles-Edouard
Grand Emérite du combat contre l'antichrist

Masculin Messages : 17580
Age : 36
Localisation : Ile de France, Nord, Bretagne
Inscription : 25/05/2005

http://armeeprovidence.populus.org/

Revenir en haut Aller en bas

USA, Iran, Israël, Russie, Chine, Syrie vers une 3em guerre mondiale? - Page 8 Empty Re: USA, Iran, Israël, Russie, Chine, Syrie vers une 3em guerre mondiale?

Message par Charles-Edouard le Ven 2 Déc 2011 - 9:51

L'UE durcit ses sanctions contre l'Iran et menace son secteur pétrolier
le 01.12.2011, 10h17

L'Europe a durci jeudi ses sanctions contre l'Iran du fait de son programme nucléaire controversé, deux jours après le saccage de l'ambassade de Grande-Bretagne à Téhéran, et menace de s'attaquer d'ici à fin janvier au secteur stratégique du pétrole dans le pays.
Les ministres européens des Affaires étrangères réunis à Bruxelles ont gelé les avoirs de 143 nouvelles sociétés ou organisations iraniennes et de 37 personnes supplémentaires, également interdites de visa.

Cela s'ajoute à déjà plusieurs trains de mesures en ce sens. L'UE avait déjà auparavant gelé les biens de 290 entreprises et organismes iraniens et privé de visa 76 personnes liées au programme nucléaire et au régime.
La décision fait suite au rapport de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) qui vient d'étayer les soupçons des Occidentaux selon lesquels Téhéran, malgré ses démentis, a travaillé à la fabrication d'une arme atomique.
La Maison Blanche a salué ce nouveau train de mesures, ainsi que de nouvelles sanctions européennes contre la Syrie annoncées le même jour. Elles reflètent "la détermination de l'UE à exercer une pression sur ces régimes afin de mettre un terme à leurs actes inacceptables", a déclaré dans un communiqué Jay Carney, le porte-parole du président Barack Obama.
Et l'UE prépare déjà la prochaine étape : le pétrole. Elle a "décidé de travailler sur des sanctions plus dures et sans précédent sur les secteurs financier et pétrolier", a indiqué à Bruxelles le ministre français des Affaires étrangères Alain Juppé.
Une déclaration de l'UE précise qu'elles viseront "le système financier iranien, le secteur des transports, de l'énergie" ainsi que la Garde révolutionnaire iranienne, d'ici à la prochaine réunion des ministres de l'UE, le 30 janvier 2012.
Paris, Berlin et Londres notamment soutiennent un embargo pétrolier, mais le projet se heurte aux réticences de certains Etats dépendant du pétrole iranien.
"La Grèce a émis un certain nombre de réserves", a reconnu M. Juppé. Mais l'interruption des livraisons de l'Iran pourrait "être compensée par l'augmentation de la production dans d'autres pays", a-t-il fait valoir.
L'UE a importé 5,8% de son pétrole brut d'Iran, soit 30,3 millions de tonnes en 2010, selon la Commission européenne. L'essentiel -un bon tiers- va à l'Italie, suivie de l'Espagne, la Belgique et la Grèce.
Le brut iranien représente 14,6% des importations de pétrole en Espagne, 14% en Grèce, 13,1% en Italie.
Tout en s'y disant favorable, le Suédois Carl Bildt s'est interrogé sur "l'impact" réel d'un embargo qui ne concernerait pas la Chine, principal client de l'Iran.
Selon l'agence de notation Fitch, il n'affecterait que peu les compagnies pétrolières BP, Shell, Total ou Eni, qui profiteront au final d'une probable hausse des cours.
L'UE a aussi dans sa ligne de mire la banque centrale iranienne, ainsi que la banque Tejarat, et ses filiales au Royaume-Uni, en France, et en Allemagne, selon un diplomate.
De hauts responsables du gouvernement américain ont assuré pouvoir soutenir "en temps utile" des sanctions contre la banque centrale iranienne.
L'offre de négociation du groupe des 5+1 (Chine, Russie, Etats-Unis, France, Grande-Bretagne + Allemagne) reste sur la table, a rappelé le chef de la diplomatie européenne Catherine Ashton.
Israël a pour sa part exclu "à l'heure actuelle" une attaque des installations nucléaires iraniennes en guise de rétorsion.
Le saccage mardi de la chancellerie britannique dans la capitale iranienne a jeté de l'huile sur le feu.
Les ministres ont dénoncé ce qu'ils considèrent comme une action "contre l'ensemble de l'UE", menaçant Téhéran de "mesures appropriées". Après que Londres a fermé son ambassade, "nous avons décidé de coordonner nos décisions de rappel de nos ambassadeurs", a expliqué Alain Juppé.
De son côté la Norvège a rouvert dans la soirée son ambassade à Téhéran, fermée pour des raisons de sécurité après l'attaque de la mission diplomatique britannique, et convoqué l'ambassadeur d'Iran à Oslo pour condamner cette attaque, a annoncé le gouvernement norvégien.
Source:
http://www.leparisien.fr/flash-actualite-monde/l-ue-durcit-ses-sanctions-contre-l-iran-et-menace-son-secteur-petrolier-01-12-2011-1747563.php


Charles-Edouard
Grand Emérite du combat contre l'antichrist

Masculin Messages : 17580
Age : 36
Localisation : Ile de France, Nord, Bretagne
Inscription : 25/05/2005

http://armeeprovidence.populus.org/

Revenir en haut Aller en bas

USA, Iran, Israël, Russie, Chine, Syrie vers une 3em guerre mondiale? - Page 8 Empty Re: USA, Iran, Israël, Russie, Chine, Syrie vers une 3em guerre mondiale?

Message par Charles-Edouard le Mer 14 Déc 2011 - 13:04

Toute attaque contre la Syrie ou l'Iran déclenchera la 3ème guerre mondiale!

Dans une interview à la chaîne Russia Today, le général russe à la retraite, Leonid Ivashov, a qualifié la présence de navires de guerre russes se dirigeant vers le port syrien de Tartous comme un fait « avant tout politique et pacifique parce qu’il n’est pas question de participer à la guerre. Au contraire, leur mission est d'éviter une guerre régionale, qui risque d’être déclenchée par une agression contre la Syrie ou contre l’Iran ». En effet, le patrouilleur russe Ladny de la flotte russe de la mer Noire a mis le cap sur la Méditerranée, dimanche 4 décembre a annoncé le porte-parole de la Flotte russe de la mer Noire Viatcheslav Troukhatchev. Le général Ivashov a précisé que « cette flotte militaire russe porte un message à Israël, à la communauté internationale, et surtout à la Turquie, qui a décidé de participer à une éventuelle aventure militaire ».

Refusant toute ingérence dans les affaires internes d’un État souverain, notamment la Syrie, le général russe a critiqué le gouvernement de M. Erdogan, le jugeant « désormais dominé par les ploutocrates du monde et par les politiciens américains, et regrettant que la Turquie soit l'outil déclencheur d’une guerre régionale ».

Le bulletin du Ministère de la Défense publié par le Premier ministre Poutine va dans le même sens que les propos du général Ivashov. Le Président russe Medvedev et le Président chinois Hu ont « validé un accord de principe » stipulant que la seule façon d’arrêter l’agression de l’Occident dirigée par les États-Unis sera une « action militaire directe et immédiate ». Le dirigeant chinois a déjà donné ordre à ses forces navales de se « préparer à la guerre ». La semaine dernière, le général militaire de l'Université chinoise de la Défense nationale, Zhang Zhaozhong a averti que « la Chine n’hésitera pas à protéger l’Iran, même s’il faut déclencher une troisième guerre mondiale ». De son côté, le général russe Nikolaï Makarov a déclaré : « Je n’exclus pas des conflits armés locaux ou régionaux pouvant évoluer vers une guerre à grande échelle, incluant l’utilisation d’armes nucléaires ».

Ces tensions font suite à l’agression subie par l’ambassadeur de Russie, Vladimir Titorenko et deux de ses adjoints, de retour de Syrie, par les forces de sécurité du Qatar soutenues par la CIA et des agents du MI6 britannique. Ces derniers ont tenté de s’emparer d’une valise diplomatique contenant des informations recueillies par les services de renseignements syriens et portant sur la préparation d’une invasion de la Syrie et de l’Iran par les États-Unis.

Pour comprendre ce qui pousse les États-Unis et ses alliés occidentaux à mener une guerre, un célèbre journaliste d’investigation américain, Greg Hunter, a enquêté. Il apparaît que les systèmes économiques occidentaux croulent sous le poids de plus de 100 000 milliards de dollars de dette, qu’ils ne sont pas en mesure de rembourser : « Jamais dans l’histoire, le monde n’a été aussi proche du chaos financier et de la guerre nucléaire en même temps ». Les risques et les menaces qui nous attendent si la situation continue, ne se limiteront pas au Moyen-Orient mais pourront déclencher une guerre mondiale aux conséquences catastrophiques, allant jusqu’à menacer l'Humanité !

Nous sommes à un tournant de l’histoire, il est temps que l’arrogance et les sanctions de l’Occident cessent. La situation géopolitique que nous traversons risque de nous entraîner dans une guerre incontrôlable pour l’Humanité !
Source:
http://www.cameroonvoice.com/news/article-news-5430.html
Yahia Gouasmi


Dernière édition par Charles-Edouard le Mer 14 Déc 2011 - 13:39, édité 2 fois

Charles-Edouard
Grand Emérite du combat contre l'antichrist

Masculin Messages : 17580
Age : 36
Localisation : Ile de France, Nord, Bretagne
Inscription : 25/05/2005

http://armeeprovidence.populus.org/

Revenir en haut Aller en bas

USA, Iran, Israël, Russie, Chine, Syrie vers une 3em guerre mondiale? - Page 8 Empty Re: USA, Iran, Israël, Russie, Chine, Syrie vers une 3em guerre mondiale?

Message par Charles-Edouard le Mer 14 Déc 2011 - 13:27


Charles-Edouard
Grand Emérite du combat contre l'antichrist

Masculin Messages : 17580
Age : 36
Localisation : Ile de France, Nord, Bretagne
Inscription : 25/05/2005

http://armeeprovidence.populus.org/

Revenir en haut Aller en bas

USA, Iran, Israël, Russie, Chine, Syrie vers une 3em guerre mondiale? - Page 8 Empty Re: USA, Iran, Israël, Russie, Chine, Syrie vers une 3em guerre mondiale?

Message par Charles-Edouard le Mer 14 Déc 2011 - 13:34

Silence Médias, aucun débat, rien: Risques 3e guerre mondiale

Déjà en mars 2010:

Les signes annonciateurs d’une
troisième guerre mondiale s’accumulent


Les USA traversent, non seulement en raison du rachat des dettes des banques par l’Etat, mais aussi de leur dette publique qui avait déjà énormément augmenté – leurs crédits à l’étranger leur coûtent 1 milliard de dollars par jour – leur pire crise financière depuis la Seconde Guerre mondiale. Si les flux financiers cessent ou s’ils se détournent du dollar, les USA sont en faillite.


Pourtant les USA ne font pas un effort d’économie suffisant pour réduire leur dette publique croissante. Ils n’augmentent pas les impôts pour accroître leurs recettes, ne tentent guère de rogner sur les budgets publics, surtout pas sur leur budget militaire, celui qui a le plus augmenté.


Il faut dire que les USA, en divers endroits du monde, ont engagé au total 200 000 soldats. C’est pourquoi personne n’a compris que le plus grand chef de guerre du monde ait reçu le Prix Nobel de la paix bien qu’il ait renforcé ses troupes. Peut-être était-ce une mesure préventive, car la guerre en Iran dépend avant tout de lui.


Les exemples de chefs politiques qui, confrontés à un échec économique, ont choisi la guerre comme dernier recours pour se maintenir au pouvoir abondent dans l’his­toire. C’est encore plus vrai lorsqu’un pays connaît des crises économiques successives et que la guerre semble le seul moyen d’en sortir. C’est ainsi que les USA ont surmonté leur plus grave crise économique du XXe siècle en entrant dans la Première Guerre mondiale, la crise économique mondiale en entrant dans la Seconde, et ils pourraient donc être tentés de résoudre la troisième crise écono­mique de la même manière. Les deux guerres mondiales ont en effet permis aux Etats-Unis non seulement de venir à bout de leurs deux plus gros endettements, mais aussi de devenir la première puissance économique mondiale. La tentation est donc forte d’essayer une troi­sième fois le même remède.
Source:
http://anti-fr2-cdsl-air-etc.over-blog.com/article-silence-medias-aucun-debat-rien-risques-3e-guerre-mondiale-46966920.html

Charles-Edouard
Grand Emérite du combat contre l'antichrist

Masculin Messages : 17580
Age : 36
Localisation : Ile de France, Nord, Bretagne
Inscription : 25/05/2005

http://armeeprovidence.populus.org/

Revenir en haut Aller en bas

USA, Iran, Israël, Russie, Chine, Syrie vers une 3em guerre mondiale? - Page 8 Empty Re: USA, Iran, Israël, Russie, Chine, Syrie vers une 3em guerre mondiale?

Message par vero57 le Jeu 15 Déc 2011 - 12:28

voici une information que je relaie à la suite de vos commentaires
http://eso-news.blogspot.com/

Peut-être cela infléchira t-il quelques-uns à changer de camp?

vero57
Combat avec l'Archange Michel

Féminin Messages : 1117
Inscription : 16/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

USA, Iran, Israël, Russie, Chine, Syrie vers une 3em guerre mondiale? - Page 8 Empty Re: USA, Iran, Israël, Russie, Chine, Syrie vers une 3em guerre mondiale?

Message par Charles-Edouard le Ven 23 Déc 2011 - 20:35

La guerre contre l’Iran se précise
le jeudi 22 décembre
REDEPLOIEMENT MASSIF DES FORCES RUSSES DANS LA REGION EN PREVISION D’UNE GUERRE
Selon la chaîne satellitaire iranienne arabophone alAlam, citant des sources du ministère russe de la Défense, le Kremlin a reçu des informations sur une possible attaque israélienne, avec le soutien des Etats-Unis contre les installations nucléaires de l'Iran !

Cette aggravation de la situation géopolitique de la Syrie et de l'Iran inquiète la Russie au point de la pousser à réviser le déploiement de leurs forces stationnées dans le sud du Caucase, la Mer Caspienne, la Méditerranée et la mer Noire" estiment des sources militaires russes .Or, cette question a été l’un des premiers points discutés au sommet russo-européen, organisé à Bruxelles. L'ambassadeur russe à l'UE, Vladimir Tchijov, avait déclaré en marge de cette réunion, qu’une attaque militaire israélienne ou américaine contre l’Iran conduirait à une "dégradation catastrophique des événements."Le diplomate a souligné que "l'impact négatif d’une telle agression ne se répercutera pas seulement sur la région, mais aussi sur tout le globe ! »Dans ce contexte, la Russie a déjà commencé, il y a un an, ses préparatifs militaires en vue de réduire les pertes potentielles en cas d'attaques contre Téhéran et elle est sur le point de les achever !Parmi les nouvelles mesures militaires que Moscou a adoptées, celles relatives à sa base militaire 102ème située en Arménie. En effet, le nombre des troupes de la garnison russe située dans la banlieue d'Erevan a été réduit, voire certaines unités militaires on été redéployées dans la région de Gyumri, près de la frontière turco-arménienne. Car selon les Russes, les forces américaines attaqueront l’Iran à partir du territoire turc. D’où les familles des militaires russes ont été déplacées vers la Russie ! Toujours selon alAlam, s’il n’est pas clair le rôle que pourra jouer la base russe 102 dans un conflit irano-américain. Toutefois, ce dont on est sûr c’est que depuis le début de Décembre, les forces militaires russes dans les bases en Ossétie du Sud et en Abkhazie, ont été placées en état d’alerte permanent .De même, plusieurs flottes marines russes naviguent en mer Noire dans les zones situées près de la frontière avec la Géorgie, car cette dernière rejoindra le camp hostile à l'Iran dans le cas d'un tel conflit.

Mais encore..
Le bataillon des missiles antinavires sol-mer (130 km), placé dans la région d’Ayzerpash au Daghestan a été placé lui aussi en état d’alerte. De même, des frégates équipées de lance-missiles, appartenant à la flotte russe de la mer Caspienne, ont été transportées du port d'Astrakhan au port de la capitale du Daghestan. Et le destroyer Tatarstan, équipé de missiles d'une portée de 200 km, sera rejoint par le destroyer Volgodunsk équipé d'artillerie côtière lourde. Récemment, plusieurs unités marines russes naviguent en Méditerranée, notamment le porte-avion l'Amiral Kouznetsov qui se dirige vers le port syrien de Tartous. Des sources du ministère russe de la Défense ont affirmé que la flotte pourrait être accompagnée de plusieurs sous-marins russes, a rapporté alAlam. Et si la nature de la mission de ces forces maritimes reste plus ou moins secrète, les fonctionnaires du ministère russe de la Défense, sont préoccupés par l'avenir de la base militaire 102, car elle représente un point d’assise important pour la Russie dans le Caucase du Sud. Rappelons que la Géorgie a annulée en avril 2011, un accord devant assurer le transfert des expéditions militaires de la Russie vers l'Arménie via le territoire géorgien. Faute de cet accord, la base 102 ne peut être ravitaillée qu’à travers la voie aérienne, et pour ce qui est des matières premières comme le carburant, elles sont assurées par la partie arménienne qui les achète de l'Iran. Or, selon le général Youri Natkachov, qui a longtemps été le commandant adjoint des forces russes dans le Caucase du Sud: "En cas de conflit, la Russie pourrait briser le siège en ouvrant par la force militaire des couloirs en Géorgie pour assurer l'approvisionnement de l'Arménie". L'expert a ajouté: «Il semble que l'armée russe est maintenant très méfiante à l’égard de l'Azerbaïdjan , surtout que durant ces trois dernières années , il a doublé son budget militaire et il a acheté des drones israéliens , sans compter d’autres dispositifs de surveillance militaire avancée , ce qui est une source de préoccupation légitime pour Téhéran et Erevan."Pour sa part, le chef du Centre de recherches militaires russes, Anatoly Tsifanok, a déclaré que Bakou a haussé la pression sur Moscou, exigeant une révision en hausse du loyer de la station de radar Gabala. Mais, dans le cas d'un différend entre l'Iran et l'Azerbaïdjan sur les champs pétrolifères situés dans le sud de la mer Caspienne, il est peu probable que Bakou soutiendra une campagne militaire contre l'Iran. Comme il est peu probable que l'Azerbaïdjan menace d’agresser l'Arménie. "Un avis qui n’est pas partagé par l'expert militaire russe Vladimir Popov, qui estime «que dans l'éventualité d'une guerre contre l'Iran, l’Azerbaïdjan, et avec le soutien de la Turquie, pourrait attaquer l'Arménie. Et donc, les forces armées russes se tiendront aux côtes des forces aériennes d'Arménie, voire les troupes russes ne participeront pas au conflit à moins d'une menace militaire de la Turquie ou d’Azerbaïdjan contre l’Arménie. "
http://www.reflexiondz.net/La-guerre-contre-l-Iran-se-precise_a15067.html

Charles-Edouard
Grand Emérite du combat contre l'antichrist

Masculin Messages : 17580
Age : 36
Localisation : Ile de France, Nord, Bretagne
Inscription : 25/05/2005

http://armeeprovidence.populus.org/

Revenir en haut Aller en bas

USA, Iran, Israël, Russie, Chine, Syrie vers une 3em guerre mondiale? - Page 8 Empty Re: USA, Iran, Israël, Russie, Chine, Syrie vers une 3em guerre mondiale?

Message par violaine le Ven 23 Déc 2011 - 21:52

@ Charles Edouard

tout cela est annoncé dépuis longtemps et surement que la troisième guerre mondiale viendra par ces pays.

Violaine
violaine
violaine
Avec les anges

Féminin Messages : 6385
Localisation : bretagne
Inscription : 10/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

USA, Iran, Israël, Russie, Chine, Syrie vers une 3em guerre mondiale? - Page 8 Empty Re: USA, Iran, Israël, Russie, Chine, Syrie vers une 3em guerre mondiale?

Message par Charles-Edouard le Dim 25 Déc 2011 - 7:33

Bonjour Violaine, oui malheureuseument...
Voiçi ce que j'ai vu sur internet ce matin:
Possible guerre contre la Syrie et l'Iran, la Russie prête à riposter

IRIB- Selon la chaîne satellitaire iranienne arabophone Al-Alam, citant des sources du ministère russe de la Défense, le Kremlin a reçu des informations, sur une possible attaque israélienne, avec le soutien des Etats-Unis, contre les installations nucléaires de l'Iran.

Cette aggravation de la situation géopolitique de la Syrie et de l'Iran inquiète la Russie, au point de la pousser à réviser le déploiement de ses forces stationnées, dans le Sud du Caucase, la Mer Caspienne, la Méditerranée et la mer Noire" estiment des sources militaires russes .Or, cette question a été l’un des premiers points discutés au Sommet russo-européen, organisé, à Bruxelles. L'ambassadeur russe, à l'UE, Vladimir Tchijov, avait déclaré, en marge de cette réunion, qu’une attaque militaire israélienne ou américaine contre l’Iran conduirait à une "dégradation catastrophique des événements. Le diplomate a souligné que "l'impact négatif d’une telle agression ne se répercutera pas seulement sur la région, mais aussi sur tout le globe !" Dans ce contexte, la Russie a, déjà, commencé, il y a un an, ses préparatifs militaires, en vue de réduire les pertes potentielles, en cas d'attaques contre Téhéran, et elle est sur le point de les achever ! Parmi les nouvelles mesures militaires que Moscou a adoptées, celles relatives à sa base militaire 102ème, située, en Arménie. En effet, le nombre des troupes de la garnison russe, située dans la banlieue d'Erevan, a été réduit, voire, certaines unités militaires on été redéployées, dans la région de Gyumri, près de la frontière turco-arménienne. Car, selon les Russes, les forces américaines attaqueront l’Iran, à partir du territoire turc. D’où le déplacement des familles des militaires russes vers la Russie ! Toujours selon Al-Alam, si le rôle que pourra jouer la base russe 102, dans un conflit irano-américain, n'est pas clair, toutefois, ce dont on est sûr, c’est que, depuis le début de Décembre, les forces militaires russes, dans les bases, en Ossétie du Sud et en Abkhazie, ont été placées, en état d’alerte permanent. De même, plusieurs unités navales de la marine russe naviguent, en mer Noire, dans les zones situées près de la frontière avec la Géorgie, car cette dernière rejoindra le camp hostile à l'Iran, dans le cas d'un tel conflit.
Mais encore..

Le bataillon des missiles anti-navires sol-mer (130 km), placé dans la région d’Ayzerpash, au Daghestan, a été placé, lui aussi, en état d’alerte. De même, des frégates équipées de lance-missiles, appartenant à la flotte russe de la mer Caspienne, ont été transportées du port d'Astrakhan au port de la capitale du Daghestan. Et le destroyer "Tatarstan", équipé de missiles d'une portée de 200 km, sera rejoint par le destroyer "Volgodunsk", équipé d'artillerie côtière lourde. Récemment, plusieurs unités navales de la marins russe naviguent, en Méditerranée, notamment, le porte-avion "l'Amiral Kouznetsov", qui se dirige vers le port syrien de Tartous. Des sources du ministère russe de la Défense ont affirmé que la flotte pourrait être accompagnée de plusieurs sous-marins russes, a rapporté Al-Alam. Et si la nature de la mission de ces forces maritimes reste plus ou moins secrète, les fonctionnaires du ministère russe de la Défense sont préoccupés par l'avenir de la base militaire 102, car elle représente un point d’assise important, pour la Russie, dans le Caucase du Sud. Rappelons que la Géorgie a annulé, en avril 2011, un accord devant assurer le transfert des expéditions militaires de la Russie vers l'Arménie, via le territoire géorgien. Faute de cet accord, la base 102 ne peut être ravitaillée qu’à travers la voie aérienne, et pour ce qui est des matières premières, comme le carburant, elles sont assurées, par la partie arménienne, qui les achète à l'Iran. Or, selon le général Youri Natkachov, qui a, longtemps, été le commandant adjoint des forces russes, dans le Caucase du Sud: "En cas de conflit, la Russie pourrait briser le siège, en ouvrant, par la force militaire, des couloirs, en Géorgie, pour assurer l'approvisionnement de l'Arménie". L'expert a ajouté: «Il semble que l'armée russe soit, maintenant, très méfiante, à l’égard de l'Azerbaïdjan , surtout que, durant ces trois dernières années , il a doublé son budget militaire et il a acheté des drones israéliens , sans compter d’autres dispositifs de surveillance militaire avancée, ce qui est une source de préoccupation légitime, pour Téhéran et Erevan. "Pour sa part, le chef du Centre de recherches militaires russes, Anatoly Tsifanok, a déclaré que Bakou a haussé la pression sur Moscou, exigeant une révision en hausse du loyer de la station de radar "Gabala". Mais, dans le cas d'un différend entre l'Iran et l'Azerbaïdjan, sur les champs pétrolifères, situés, dans le Sud de la mer Caspienne, il est peu probable que Bakou soutienne une campagne militaire contre l'Iran. Comme il est peu probable que l'Azerbaïdjan menace d’agresser l'Arménie. "Un avis qui n’est pas partagé par l'expert militaire russe, Vladimir Popov, qui estime «que dans l'éventualité d'une guerre contre l'Iran, l’Azerbaïdjan, et avec le soutien de la Turquie, pourrait attaquer l'Arménie. Et, donc, les forces armées russes se tiendront aux côtes des forces aériennes d'Arménie, voire, les troupes russes ne participeront pas au conflit, à moins d'une menace militaire de la Turquie ou de l’Azerbaïdjan contre l’Arménie".
http://french.irib.ir/analyses/articles/item/160273-possible-guerre-contre-la-syrie-liran-la-russie-pr%C3%AAte-%C3%A0-riposter

Charles-Edouard
Grand Emérite du combat contre l'antichrist

Masculin Messages : 17580
Age : 36
Localisation : Ile de France, Nord, Bretagne
Inscription : 25/05/2005

http://armeeprovidence.populus.org/

Revenir en haut Aller en bas

USA, Iran, Israël, Russie, Chine, Syrie vers une 3em guerre mondiale? - Page 8 Empty Re: USA, Iran, Israël, Russie, Chine, Syrie vers une 3em guerre mondiale?

Message par Dondedieu le Dim 25 Déc 2011 - 15:17

Il est un temps encore plus grand et plus fort ou nous devons décupler nos prières...
JESUS est présent et toute sa troupe est déjà mobilisée...

Repentons-nous de tous nos péchés et prions pour ceux qui ne croient pas,ou qui croient en un DIEU différent du vrai...
Prions pour la reconvertion de tous les pécheurs...!

JESUS vient vite...!!!

UNION DE PRIERES...

Dondedieu
Dondedieu
Avec l'Archange Gabriel

Féminin Messages : 569
Localisation : FRANCE
Inscription : 17/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

USA, Iran, Israël, Russie, Chine, Syrie vers une 3em guerre mondiale? - Page 8 Empty Re: USA, Iran, Israël, Russie, Chine, Syrie vers une 3em guerre mondiale?

Message par Charles-Edouard le Dim 1 Jan 2012 - 15:46

NEWS: ISRAELVALLEY - IRAN ISRAËL - SELON DES EXPERTS "UNE GUERRE AVEC L'IRAN NE POURRA PAS AVOIR LIEU AVANT LE MOIS D'AVRIL 2012"

Un article très intéressant (1) : La scène a de quoi intriguer. Vendredi dernier, 16 décembre, Ehud Barak, le ministre israélien de la défense, effectue une visite impromptue aux Etats-Unis pour rencontrer le président des Etats-Unis, non pas à la Maison Blanche, mais, pendant une demi heure, derrière l’estrade du Gaylord Hotel à National Harbor dans le Maryland où Barack Obama devait prononcer un discours devant les 5400 membres du Judaïsme réformé. De quoi ont-ils pu parler ? Quelle information ne pouvait pas être transmise par un télégramme chiffré ou une ligne de téléphone cryptée ? Pourquoi une telle urgence et un tel secret ? Ehud Barak est-il venu recevoir une réponse d’Obama? Un mot vient à l’esprit : Iran.

Là, Amir Oren, le spécialiste des affaires militaires du quotidien Haaretz explique : « Il peut y avoir trois raisons à une rencontre entre un ministre israélien de la défense et un président américain. Transmettre au chef de l’exécutif une information militaire ou diplomatique. Tenter de convaincre le président de changer sa politique, ou, tenter de savoir s’il y a une possibilité de le convaincre d’effectuer une certaine opération. » Oren poursuit. « Si Barak espérait convaincre Obama d’accepter une attaque contre l’Iran au cours des prochains mois, il n’y a aucun signe indiquant qu’il a réussi ». En tout cas, le ministre est revenu du Maryland particulièrement élogieux envers l’administration américaine. Au cours d’une cérémonie à l’occasion de la fête de Hannouca, le 20 décembre, il a remercié les Etats-Unis qui « plus qu’auparavant, sont aux côtés d’Israël en terme de sécurité, alors que les deux pays sont d’accord pour que tout soit fait afin d’empêcher l’Iran d’obtenir l’arme nucléaire. Actuellement la parole est à la diplomatie, on verra après..»

Israël peut-il lancer une frappe sur le nucléaire iranien sans obtenir le feu vert des Américains ? En tout cas, Benjamin Netanyahu ont, à plusieurs reprises refusé d’avertir Washington de l’imminence d’une telle opération et les responsables de l’administration Obama multiplient les avertissements. Le dernier en date, Leon Panetta, le secrétaire à la défense. Le 2 décembre, lors d’une conférence du centre Saban à Washington, il a répété qu’une intervention militaire contre les installations nucléaires iraniennes ne devait être que le tout dernier recours. De toutes manières a-t-il dit, cela ne servirait pas à grand-chose : « Dans le meilleur des cas, des frappes aériennes retarderaient le programme nucléaire iranien d’un an, peut-être deux. Cela dépend de la capacité à frapper vraiment les cibles qui sont visées. Franchement, certains de ces cibles sont très difficiles à atteindre » Et puis : « Cela ne ferait que profiter au régime actuellement déséquilibré et en décalage par rapport aux soulèvements populaires dans la région. » Et, toujours selon Panetta, cela aurait des conséquences désastreuses pour les économies européennes et américaines en engendrant un cycle de violence incontrôlable au proche Orient.

Un avertissement clair et net auquel Benjamin Netanyahu a répondu indirectement quatre jours plus tard. Prenant la parole, lors de la cérémonie annuelle à la mémoire de David Ben Gourion, à Sde Boker, dans le Neguev, s’identifiant au fondateur de l’état, il a évoqué les décisions fondamentales qu’un dirigeant doit prendre : « Je veux croire que nous agirons toujours avec responsabilité, courage et détermination pour prendre les bonnes décisions, qui assureront notre avenir et notre sécurité » Et de rappeler que Ben Gourion a eu la volonté de « prendre les décisions difficiles, nécessaires afin d’assurer la sécurité et l’avenir d’Israël »… Car il a proclamé l’indépendance d’Israël en dépit des énormes pressions qu’il subissait de l’intérieur et de l’extérieur pour ne pas le faire. L’actuel Premier ministre résistera t-il à toutes les pressions pour donner l’ordre de déclencher la grande opération en Iran ? Il est persuadé que sa mission historique est d’éliminer « la menace existentielle» que constitue le nucléaire iranien.

B. Netanyahu à Sde Boker le 4 novembre
Pour l’heure, il se heurte à l’opposition de la quasi-totalité des anciens chefs de l’armée et des divers services de sécurité. A leur tête, Meir Dagan, l’ancien patron du Mossad pour qui une frappe israélienne en Iran « serait une idiotie et déboucherait sur une guerre régionale ». A ses côtés, l’ancien chef d’état major, le général Amnon Lipkin Shahak, Youval Diskin ex N°1 du Shin Beth, et le général Ouri Saguy qui a commandé les renseignements militaires. D’après ce que l’on sait, les chefs actuels de l’armée et des divers services sont du même avis mais obéiront à l’ordre s’il vient du cabinet de sécurité où, actuellement, les avis sont partagés. Certains commentateurs israéliens rappellent qu’en 1981 la décision de bombarder Osirak, le réacteur nucléaire irakien, avait été prise par Menahem Begin, sans consulter le gouvernement…

En l’occurrence, expliquent ces mêmes experts, une guerre en Iran ne devrait pas avoir lieu avant le mois d’avril prochain. En effet, d’ici là, le ciel est, dans cette partie du monde, trop couvert ce qui gênerait les frappes aériennes. Reste à savoir où en sont les Iraniens. Selon la dernière déclaration de Panetta, le 20 décembre : « Téhéran pourrait développer une arme nucléaire d’ici un an. Moins s’ils ont un centre secret d’enrichissement d’uranium ». Le Pentagone s’est empressé de publier une mise au point. Pour l’instant aucun centre de ce genre n’a été détecté en Iran.

Exercice de défense passive en Israël.
En attendant, et à tout hasard, la défense passive renforce ses préparatifs en Israël. Les exercices, essais de sirènes, mise en alerte de services de secours, d’hôpitaux etc. semblent s’accélérer. La presse et diverses personnalités ont évoqué l’éventualité de ripostes iraniennes. Il y aurait, selon certaines estimations, des dizaines de milliers de victimes israéliennes. Pas du tout, a répondu Ehoud Barak, il y aurait tout au plus 500 morts…
Sources:
http://www.israelvalley.com/news/2011/12/25/34189/israelvalley-iran-israel-selon-des-experts-une-guerre-avec-l-iran-ne-pourra-pas-avoir-lieu-avant-le-mois-d-avril-2012-en-
Charles Enderlin

Charles-Edouard
Grand Emérite du combat contre l'antichrist

Masculin Messages : 17580
Age : 36
Localisation : Ile de France, Nord, Bretagne
Inscription : 25/05/2005

http://armeeprovidence.populus.org/

Revenir en haut Aller en bas

USA, Iran, Israël, Russie, Chine, Syrie vers une 3em guerre mondiale? - Page 8 Empty Re: USA, Iran, Israël, Russie, Chine, Syrie vers une 3em guerre mondiale?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 8 sur 19 Précédent  1 ... 5 ... 7, 8, 9 ... 13 ... 19  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum