Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX



Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum.
anipassion.com

Famille d'origine "gay" militante : quelle attitude adopter ?

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Famille d'origine "gay" militante : quelle attitude adopter ?

Message par P12345 le Ven 21 Aoû 2015 - 9:40

Dans ma famille d'origine, cette thématique de la féminisation des hommes est très marquée, c'est l'une des raisons pour lesquelles je ne les vois plus depuis que je suis mère !
En effet ils adhèrent à l'idéologie "gender".
Donc chez eux les hommes essaient, par goùt, d'occuper une place de femme. Le message diffus est la dévalorisation , le mépris, d'une femme qui fait les tâches féminines, qui se trouve bien dans un rôle féminin classique, comme mère au foyer, parce que c'est ce qu'ils aimeraient faire, au fond. Alors ils font ces choses (cuisine, déco, militer pour le "droit" à l'enfant) et la famille trouve toujours que c'est mieux fait que par une femme, c'est "progressiste", ils sont plus empathiques, plus beaux, meilleurs cuisiniers, etc.(et bien sûr ils materneraient mieux les enfants...)
Alors que ma soeur, elle, est devenue un "garçon manqué" avec l'approbation de mes parents.
Quant à moi je suis la seule de ma fratrie qui ne soit pas homosexuelle, qui soit mariée avec des enfants.
Toujours ma mère et mon frère m'ont fait comprendre que ma place était menacée et que j'en étais indigne, qu'ils voulaient, comme Iznogoud, "être Califes à la place du Calife".
Et cela explique ma fuite.

P12345
Avec Saint Joseph

Féminin Messages : 1404
Age : 50
Localisation : Vers mon port d'attache
Inscription : 05/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Famille d'origine "gay" militante : quelle attitude adopter ?

Message par P12345 le Ven 21 Aoû 2015 - 15:19

C'est surtout cela qui me fait peur, pas tellement le style différent de leur vie mais cet empiètement.
Avec eux j'ai toujours eu un sentiment diffus de n'être "rien", que le féminin (comme disent les penseurs de "gender"), cela ne dépend pas de l'anatomie, il faut le "devenir", on ne "nait" pas avec...j'avais envie de leur dire "mais il y a déjà une femme ici : moi".
Et pour eux, bien sur, c'est celui qui va l'arracher de haute lutte qui aura le féminin : qui va être le plus beau, empathique, aimant, raffiné, mieux savoir éduquer les enfants, régaler de ses spécialités les tablées familiales...et là c'est toujours mon frère qui gagne.
Le féminisme ne rend pas seulement les femmes usurpatrices des pouvoirs masculins, rivales des hommes au plan professionnel : il favorise aussi une usurpation de la féminité et de la maternité par les hommes (certains).
Si chacun accepte son sexe de naissance, il n'y a pas rivalité, élimination des concurrents, mais coopération féconde, attirance pour ce qui nous manque et que l'autre possède.
J'ai froid dans le dos là encore avec l'entrée du "gender" à l'école, qui légitime le cauchemar de mon enfance et de ma jeunesse.

P12345
Avec Saint Joseph

Féminin Messages : 1404
Age : 50
Localisation : Vers mon port d'attache
Inscription : 05/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

famille d'origine gay

Message par Oyaya Jean Remy le Sam 22 Aoû 2015 - 14:01

Bonjour Philon

J'ai pris connaissance de ton probleme et des points de vue des divers autres freres et soeurs du forum.

De fait je te comprends d'autant plus que mon probleme est a quelques nuances pres de meme nature.
En effet, que faire quand au sein d'une meme famille, la foi, les pratiques culturelles et surtout religieuses ne sont plus les memes ?

Mon probleme est que dans la famille, certains membres sont devenus des francs macons et ils ne s'en cachent meme pas !!!! Tout comme toi je cherche a m'en proteger en les frequentant le moins possible afin d'eviter d'etre victime de leurs pratiques occultes qui sont loin d'etre catholiques.

Je cherche mon salut en participant a ce forum et surtout en demandant la divine protection de Jesus Christ et de Dieu Tout Puissant par l'intercession de tous les Saints et de vous aussi chers freres et soeurs en Christ.
Ma question de fond est de savoir comment concretement me mettre a l'abri des pratiques occultes des membres de la famille et de leurs sombres allies ? ? ?

Oyaya Jean Remy
J'ai la foi

Masculin Messages : 6
Inscription : 18/08/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Famille d'origine "gay" militante : quelle attitude adopter ?

Message par Gilles le Sam 22 Aoû 2015 - 14:21

@Oyaya Jean Remy a écrit:Je cherche mon salut en participant a ce forum et surtout en demandant la divine protection de Jesus Christ et de Dieu Tout Puissant par l'intercession de tous les Saints et de vous aussi chers freres et soeurs en Christ.

Ma question de fond est de savoir comment concretement me mettre a l'abri des pratiques occultes des membres de la famille et de leurs sombres allies ? ? ?

Bonjour Jean Remy ! sunny

Voici un fil de discussion où vous trouverez de puissantes prières qui je l'espère, pourront vous venir en aide. thumright


PRIÈRE DE PROTECTION ENVERS LES PERSONNES QUI NOUS VEULENT DU MAL...

Bonne journée ! 

Gilles.  Chapeau
avatar
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 24031
Age : 61
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Prière protection

Message par Bretagne le Sam 22 Aoû 2015 - 15:14

Bonjour @"Jean Rémy"...
Connaissez-vous Jean Plya ?Il écrit beaucoup de choses , des livres etc...C'est un catholique béninois avec beaucoup de compétences .
Vous concernant , il a une prière qui pourrait vous aider .Je mets le titre et vous pouvez la retrouver sur internet , il y a beaucoup de pages le concernant .Et comme il est aussi du continent africain , il connaît bien les problèmes que vous évoquez .
"Je me place au pied de la Croix de Jésus de Nazareth"
Bonne journée .Que le Seigneur vous bénisse vous et votre famille
Bretagne

Bretagne
Pour le roi

Féminin Messages : 646
Inscription : 19/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Famille d'origine "gay" militante : quelle attitude adopter ?

Message par P12345 le Sam 22 Aoû 2015 - 20:35

Bonjour Oyaya Jean Rémy,
l'occultisme est dangereux et ce d'autant plus qu'on ne sait pas vraiment jusqu'où il va, quels milieux il infiltre.
Dans ma jeunesse athée pleine d'erreurs, j'ai connu quelqu'un qui fricotait avec une secte, pratiquait l'astrologie, la chiromancie, les pendules, et participait à des messes noires.
J'ai lieu de penser (suppositions) qu'il y a aussi des francs maçons dans les amis de mes parents.
Vous avez raison de vouloir vous en protéger !
Les quinze oraisons de Sainte Brigitte (tous les jours)peuvent vous y aider et, de surcroit, obtenir des conversions de vos proches.
Aller régulièrement à la messe et rejoindre un groupe de prière peut beaucoup aider.

P12345
Avec Saint Joseph

Féminin Messages : 1404
Age : 50
Localisation : Vers mon port d'attache
Inscription : 05/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Famille d'origine "gay" militante : quelle attitude adopter ?

Message par P12345 le Lun 24 Aoû 2015 - 8:57

De manière globale la famille est fragilisée par un monde non-croyant qui l'érode et elle réagit avec un repli sur soi qui favorise, de son côté "trop d'intimité", un attachement trop fort et "donc" le nivellement des différences parents-enfants et homme-femme.
Le monde où nous vivons favorise par exemple le chomage, le harcèlement et la précarité : les femmes travaillent donc parce qu'il le faut ! Mais cela entraine une indifférenciation des rôles, une ressemblance des sexes : si madame gagne un salaire, alors monsieur peut materner, cuisiner, repasser...
Le côté "jungle" du monde du travail fait qu'on n'a guère que la famille sur qui on peut compter mais avec le nombre de divorces qu'on a, c'est surtout le lien enfant-parent qu'on surinvestit (surtout qu'avec l'ivg et la pillule on a moins d'enfants), et ce surinvestissement maintient l'enfant dans l'immaturité, il va avoir du mal plus tard à quitter ses père et mère (c'est un leitmotiv de l'anorexique prise entre le lien "amoureux" à sa mère et un monde sans limites où il faut se battre seule contre tous).
Dans la famille traditionnelle, classique, c'est le père (non l'enfant) qui est au sommet de la pyramide et le monde extérieur est encadré. Quitter ses père et mère est organisé, ritualisé, ce n'est pas l'individu qui le fait entièrement seul : son parcours est balisé (on se marie dans son milieu, on reprend le métier de son père, etc.). Il y a moins de risques de fusion prolongée avec la mère, de dérives incestuelles, à l'intérieur de la famille et à l'extérieur moins d'insécurité !
Mais pourquoi a-t-on abandonné ces modèles ?
Pourquoi a-t-on ce que Michéa nomme le "compexe d'Orphée" (="interdiction de regarder en arrière") ?

P12345
Avec Saint Joseph

Féminin Messages : 1404
Age : 50
Localisation : Vers mon port d'attache
Inscription : 05/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Famille d'origine "gay" militante : quelle attitude adopter ?

Message par P12345 le Mar 25 Aoû 2015 - 8:57

Le problème avec ma fratrie et mes parents est qu'ils véhiculent ces idées gay-friendly et "gender" tout en gardant de bons contacts très étroits avec la parentèle bretonne catholique qu'ils ont réussi, à force de commérages, à rendre méfiants vis-à-vis de moi (qui, après bien des erreurs de jeunesse, me suis reconvertie et mariée).
Il y a un contrôle de leurs relations avec moi, de ce que je peux leur dire.
Ma mère est en relation intime avec tous ceux de ma génération avec qui je ne peux avoir de contacts sans qu'ils l'en informent et qu'elle impose ses points de vue (pareil avec mes anciens copains d'enfance, de scouts ou de prépas).
J'ai du fuir géographiquement très loin pour échapper à ça.

P12345
Avec Saint Joseph

Féminin Messages : 1404
Age : 50
Localisation : Vers mon port d'attache
Inscription : 05/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Famille d'origine "gay" militante : quelle attitude adopter ?

Message par P12345 le Jeu 27 Aoû 2015 - 8:12

Une famille avec une thématique homosexuelle (tendance inofficielle d'un parent, "mariage" gay adoptant des gosses, personne homosexuelle épousant, telle Oscar Wilde, une personne de sexe opposé ...) c'est très problématique pour les enfants qui y grandissent.
Ils sont privés de repères.
Ils n'auront pas de modèle d'un couple aimant parce que aimer c'est aimer totalement, c'est le don total à l'autre, et cela comprend aussi sa différence de sensibilité, son corps, sa fécondité, sa façon spécifique à son sexe de vivre l'union...et cela fait défaut dans ce style de famille. On y "apprend" plutôt que le féminin rebute l'homme, l'agace, le fait fuir, qu'on a besoin du ventre féminin pour avoir des enfants mais que le reste, c'est "galère".
C'est une problématique que Philippe Arino (je vais souvent sur son site, très riche) étend aux familles où règne la mésentente, il pense que l'enfant, privé du modèle vivant d'un couple aimant, ne peut pas se convaincre que l'homme et la femme soient faits l'un pour l'autre.

P12345
Avec Saint Joseph

Féminin Messages : 1404
Age : 50
Localisation : Vers mon port d'attache
Inscription : 05/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Famille d'origine "gay" militante : quelle attitude adopter ?

Message par P12345 le Jeu 27 Aoû 2015 - 8:31

Ca me fait penser à un monsieur que je connais : ses deux parents ne s'entendaient pas.
Le père, fils unique d'une veuve assez riche, "devait" se marier sur l'injonction de sa mère qui était ambitieuse.
Mais, très brillant, beau gosse, grand voyageur par son métier, il avait un attachement trop fort à sa mère et ne se fixait jamais à une femme. C'était un dom Juan. La maman lui ordonna presque de se marier !
Il prit l'une de ses conquêtes, une fille jolie mais instable et inconstante et...pauvre. Ce qui déplut à la mère qui fit tout pour les faire divorcer !
Les époux eurent des liaisons extraconjugales. Madame en souffrait, Monsieur l'accusant de l'"empêcher de vivre sa liberté sexuelle".
Ils eurent un enfant (cet homme que je connais) mais madame devint dépressive et ne voulut pas s'en occuper alors sa belle-mère accourrut et s'en chargea, puis elle "ordonna" à son fils de répudier Madame, ce qu'il fit. Mère et fils formèrent le "vrai" couple éducateur du petit garçon (la mère voulut même venir vivre chez son fils divorcé) pendant que sa vraie maman, répudiée, passant de boulots en jobs, d'amants en aventure, de dépressions en thérapies, mit fin à ses jours, lorsque son fils, ce petit garçon devenu adulte qui était son confident et unique soutien, se maria.
Ce Monsieur très sympathique connait lui aussi la dépression, il "court" les filles, ce qui cause des problèmes conjugaux.
Je l'ai mis dans mes intentions de prières. Quand on connait l'histoire des gens, on comprend que l'absence de repères de l'enfance cause l'absence de discernement de l'âge adulte.
Mais le problème est que notre société, par ses mentalités, ses lois, (s'"adaptant" à la réalité), favorise, banalise, multiplie des situations problématiques qui devraient rester des exceptions.

P12345
Avec Saint Joseph

Féminin Messages : 1404
Age : 50
Localisation : Vers mon port d'attache
Inscription : 05/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Famille d'origine "gay" militante : quelle attitude adopter ?

Message par P12345 le Jeu 27 Aoû 2015 - 10:48

L'"invention" de l'adolescence avec l'industrialisation (Patrick Huerre) comme une classe à part à la fois consommatrice de produits spécifiques et transgressive est aussi pour quelque chose dans cette absence de repère.
Ce n'est pas par hasard que nos sociétés adulent cette période de vie, l'allongent (on commence de plus en plus tôt à être ado, on prolonge l'adolescence jusqu'à la trentaine) et en font un modèle à suivre :
c'est une phase où l'on a les droits des adultes (compte en banque, permis, sorties, sexualité mais sans les devoirs ni les contraintes (famille, fécondité, enfants à nourrir, travailler 8 heures par jour, les impôts, la vaisselle, la routine...).
Autrefois cette phase de transition était courte ou inexistante : on passait (presque) directement de l'enfance (cadrée, obéissante et protégée) à l'age adulte (avec ses responsabilités, le sérieux de la maternité, les devoirs du père de famille...).
Aujourd'hui l'"idéal" c'est l'ado ingrat, égoiste, jouisseur, rebelle aux contraintes et aux institution, indéterminé...et l'on est souvent maintenu malgré soi dans cette phase prolongée à cause de la précarité des emplois !

P12345
Avec Saint Joseph

Féminin Messages : 1404
Age : 50
Localisation : Vers mon port d'attache
Inscription : 05/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Famille d'origine "gay" militante : quelle attitude adopter ?

Message par P12345 le Jeu 27 Aoû 2015 - 12:26

J'ajoute que l'affinité existe entre le "gender" et notre façon très occidentale de prolonger et d'encenser l'adolescence :
c'est un âge/une phase de vie "à cheval" sur deux âges. On n'est pas encore parents (ni marié ni papa ni maman)mais plus du tout enfant (on a un corps développé, des amours, une sexualité)
c'est donc un no man's land générationnel, supposé rebelle à l'autorité parentale et qui refuse de l'exercer comme de la subir. C'est une période d'indifférenciation, on ne sait pas encore quels choix faire.
La différence sexuelle y est logiquement malmenée : les ados sont ensembles au collège, s'habillent en unisexe; leur sexualité est inféconde (usage de la pillule/du préservatif) et donc sans engagement. On "sort" ensemble quelques mois, on passe à quelqu'un d'autre. On se cherche à travers des "expériences" sexuelles.
Valoriser dans la culture cette période d'indétermination, souvent instable et déséquilibrée (c'est l'âge des drogues, des troubles alimentaires, de la délinquance) c'est donner à une société des modèles qui mettent en cause les différences sexuelle et générationnelle et qui favorisent l'insécurité.
Personnellement je n'ai jamais aimé l'adolescence et n'y suis entrée qu'à reculons.
J'aurais donné beaucoup pour vivre à une époque où on l'écourtait, où l'on se mariait tôt pour avoir des enfants, où l'adulte responsable, travailleur, père/mère de famille, servaient de modèle aux jeunes (et non l'inverse !)

P12345
Avec Saint Joseph

Féminin Messages : 1404
Age : 50
Localisation : Vers mon port d'attache
Inscription : 05/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Famille d'origine "gay" militante : quelle attitude adopter ?

Message par P12345 le Jeu 27 Aoû 2015 - 13:59

Dans ma famille d'origine existe une fascination pour l'adolescence, les "bandes" de jeunes.
Mes parents se sentent plus "djeunes" que moi !
Dans le militantisme, ils ont trouvé comme une seconde jeunesse en s'occupant des problèmes des jeunes homosexuels et des familles. C'était l'occasion de se mettre du côté des jeunes concernés et du discours militant et de donner des leçons aus familles perçues comme "intolérantes" ou pleines de préjugés.
Ils ont fait de la rééducation populaire en diffusant le discours politiquement correct qui est plutôt hostile à la famille traditionnelle.
Au moment du Pacs, ils étaient en première ligne avec la bande de copains de mon frère. Celui-ci me disait que le Pacs n'abimerait en rien le mariage ni la famille...en réalité le Pacs a été majoritairement utilisé par des couples homme-femmes qui y ont vu un "produit" concurrençant avantageusement le mariage car il en offrait les mêmes avantages avec beaucoup moins de contraintes.

P12345
Avec Saint Joseph

Féminin Messages : 1404
Age : 50
Localisation : Vers mon port d'attache
Inscription : 05/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Famille d'origine "gay" militante : quelle attitude adopter ?

Message par P12345 le Ven 28 Aoû 2015 - 9:26

Merci pour les prières que vous avez indiquées !
Parfois j'ai peur qu'avec tout ça je sois incapable de sortir de cela, que Dieu est trop loin et je n'aurai pas la force d'aller vers Lui.
Je me sens souvent "pas assez bien" pour qu'Il m'aime avec tous ces conflits et ces gens très forts, très malins.
Dans cette famille tout est rapport de force, enjeux de pouvoir ! Je suis partie prenante, évidemment.
Hier j'ai fait une journée jeûne au pain + prières car c'était la Sainte Monique et cette Sainte protège les mères.
Elle avait un mari paien qui la trompait et un fils qui fut d'abord manichéen avant de se convertir et de devenir Saint Augustin.

P12345
Avec Saint Joseph

Féminin Messages : 1404
Age : 50
Localisation : Vers mon port d'attache
Inscription : 05/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Famille d'origine "gay" militante : quelle attitude adopter ?

Message par P12345 le Jeu 17 Déc 2015 - 16:50

Ma mère me semble étrange (étrangère?)
Je l'ai eue au téléphone car on s'envoie des cadeaux à Noel et je remarque des choses qui autrefois m'auraient parues normales tant j'y ai été habituée petite :
1 elle a 75 ans mais ses activités sorties, fréquentation (une troupe théatrale avec des lycéens)sont des trucs de jeunes pour la plupart.
2 elle admet les Chrétiens si ils sont de "gauche" mais elle fait des reproches à ceux qui défendent la famille (les "manifs pour tous", ceux qui sont contre l'ivg, etc)
3 elle voit les jeunes comme des "lapins" qui ne pensent qu'à "ça", elle trouve normaux, "progressistes"des comportements impudiques...je pense surtout que les jeunes ont besoin de repères et soif d'absolu.
4 Elle me parle comme si j'étais inapte à élever mes gosses et comme si elle voulait le faire à ma place (avec son idéologie libertaire)
5 et enfin elle veut savoir si mon mari non croyant s'est converti, je n'avais pas répondu à cette question par lettre parce que je trouve cela indiscret.
Elle m'a prise de court et , piégée, j'ai dit que "je ne savais pas" car mon mari est en cheminement.

Pour le moment je n'ai pas envie qu'on se voie car cela ne laisse rien présager de bon.

P12345
Avec Saint Joseph

Féminin Messages : 1404
Age : 50
Localisation : Vers mon port d'attache
Inscription : 05/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Famille d'origine "gay" militante : quelle attitude adopter ?

Message par prier_chanter_adorer le Jeu 17 Déc 2015 - 20:43

tiens, je viens seulement de remarquer cette discussion, puisqu'elle est remontée...
Ton histoire montre bien des points communs avec ce que j'ai vécu...
Mes parents étaient libertaires, très branchés gauchistes, franc-maçons où ils ont fait une carrière d'exception. Mais surtout militants dès la fin des années 50, pour l'avortement et jusqu'au-boutistes : conduite d'autobus pour l'Angleterre ou la Hollande quand c'était interdit ou pour les avortements tardifs, direction de centres du planning familial, organisation de cliniques sauvages, etc.
avec en prime les enfants - moi et mes frères et soeurs - battus à coup de fouet tous les jours et le discours "si j'avais pu avorter, tu ne serais pas là et j'aurais fait une meilleure carrière".
Et bien sûr, laïcards, anticléricaux, haineux envers l'Eglise et la religion. etc.
Bref une belle horreur.
Mais Smile notre bon Jésus m'a poussé à l'Eglise dès l'enfance ( j'ai pratiqué, et tout fait, catéchisme, communion... en cachette ! )
Que dire avec 60 ans de recul ?
- que ça ne s'arrange jamais. aucun espoir de réconciliation. Il faut accepter et laisser la distance. Tout ce que j'ai sacrifié pour tenter d'amener mes proches de la famille à une vie plus saine, tournée vers la paix, vers le bien, sans parler de la religion, etc. RIEN n'a servi. Ce n'est que perte de temps, d"énergie, de vitalité. Au contraire, beaucoup de souffrance pour moi. C'était une erreur.
Parce que le démon est trop puissant.
- par contre, les prières ont eu plus d'impact. Confier à notre Seigneur et à Marie l'espoir de les tourner vers la lumière du Christ a permis que chez eux naisse au moins une interrogation, une aspiration spirituelle...
- Je sais maintenant que durant toute ma vie j'ai recherché des personnes ( amis, relations, profession, etc. ) dans le même genre, ou du moins qui avaient un comportement déviant et avaient besoin d'être converties. Et que j'ai souffert tout autant, et toujours inutilement.
Un bête comportement répétitif, reproduisant le système familial de l'enfance.
Encore une erreur !
- par contre, une fois que j'ai eu admis que ma famille n'était PAS ma vraie famille, que si le Christ m'avait emporté dans son Eglise c'était pour justement m'entourer de notre douce famille du Ciel, alors la paix, la joie la sincérité des relations, tout est devenu possible et normal.
- du coup, après m'être confié totalement à la Sainte Famille, j'ai pu découvrir et aimer de vraies personnes humaines, frères et soeurs de coeur de notre famille catholique. Et enfin recevoir de l'amour, du vrai amour, de la vraie charité.

Bref ! mon expérience avec une famille déviante et perverse est simple :
il n'y a rien à faire - sauf prier pour eux -, on doit fuir, et justement se réfugier dans notre vraie et seule famille, auprès de Jésus et de Marie, et avec ceux qui les aiment autant que nous.
Ca a l'air tout bête, trop simple. Et pourtant on peut perdre des dizaines d'années avant de redécouvrir ces simples vérités...
Ah oui : Saint Joseph est le premier secours en ce cas ! Sûrement le plus important à prier.
Alors, que Saint Joseph vous garde et vous aide !

prier_chanter_adorer
Avec les chérubins

Masculin Messages : 71
Localisation : Nord
Inscription : 28/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Famille d'origine "gay" militante : quelle attitude adopter ?

Message par P12345 le Ven 18 Déc 2015 - 7:59

Merci !
C'est aussi à des conclusions comme celles -là que j'arrive...et je prie pour eux !

P12345
Avec Saint Joseph

Féminin Messages : 1404
Age : 50
Localisation : Vers mon port d'attache
Inscription : 05/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Famille d'origine "gay" militante : quelle attitude adopter ?

Message par P12345 le Sam 26 Déc 2015 - 15:11

Ce qui fait mal c'est qu'ils soient agressifs :
on ne peut pas avoir une conversation calme, c'est dommage.
J'ai du avoir plusieurs coups de fil car il y a eu un décès et j'ai pu constater que j'ai intérêt à cacher bien des choses si je ne veux pas me faire "taper dessus" :
ce que je pense, ce que sont mes convictions sur la famille, le couple, le mariage, l'éducation...et comment mon expérience de vie m'y a conduite.
Les personnes se croient agressées et réagissent sur un mode combatif. Elles me culpabilisent.
C'est dommage.
Pour éviter ça je fais du slalom entre les sujets dangereux.
Elles émaillent la conversation de reproches voilés pour montrer à quel point je les blesse et que je suis du côté des "méchants". Et incapable d'élever bien des enfants (il n'y a qu'eux qui seraient capables).
Le bien pour eux est : leurs souhaits.
Ils pensent que c'est à moi de "les convaincre" et que je suis trop réac-méchante pour cela tandis qu'ils seraient du côté du bien.

Je me décourage car je vois que mon petit "processus de paix" initié depuis deux ans (reprise de contacts, envoi de cadeaux...) ne va servir à rien, ça ne va pas ramener la paix. C'est complètement inutile et mes efforts tombent à l'eau, pis même : ils rallument des flammes de guerre.

Pourquoi certains athées sont agressifs avec les croyants ?
Pourquoi certains athées pensent que nous, en nous prononçant contre (exemples) la loi Taubira ou l'avortement, on fait du mal aux autres ?

P12345
Avec Saint Joseph

Féminin Messages : 1404
Age : 50
Localisation : Vers mon port d'attache
Inscription : 05/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Famille d'origine "gay" militante : quelle attitude adopter ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum