Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX



Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum.

Présentation du juste du Christ

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Présentation du juste du Christ

Message par le juste du CHRIST le Mer 17 Sep 2014 - 16:58

pourquoi JESUS CHRIST s'est il fait baptiser

le juste du CHRIST
Aime la Bible

Masculin Messages : 13
Inscription : 16/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation du juste du Christ

Message par Aldous le Mer 17 Sep 2014 - 17:51

@le juste du CHRIST a écrit:pourquoi JESUS CHRIST s'est il fait baptiser
Bonjour,

Parce que il reconnaissait Jean-Baptiste (le Baptiste justement), qui baptisait ses auditeurs, comme un prophète.
avatar
Aldous
J'adore l'Eucharistie
J'adore l'Eucharistie

Masculin Messages : 253
Inscription : 24/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation du juste du Christ

Message par tous artisans de paix le Mer 17 Sep 2014 - 18:34

Bonjour et bienvenue,


Welcome




Voici ce que nous dit le catéchisme officiel de l'Eglise Catholique, à propos du baptême de Jésus:



Le Baptême de Jésus

535 Le commencement (cf. Lc 3, 23) de la vie publique de Jésus est son Baptême par Jean dans le Jourdain (cf. Ac 1, 22). Jean proclamait " un baptême de repentir pour la rémission des péchés " (Lc 3, 3). Une foule de pécheurs, publicains et soldats (cf. Lc 3, 10-14), Pharisiens et Sadducéens (cf. Mt 3, 7) et prostituées (cf. Mt 21, 32) vient se faire baptiser par lui. " Alors paraît Jésus ". Le Baptiste hésite, Jésus insiste : il reçoit le Baptême. Alors l’Esprit Saint, sous forme de colombe, vient sur Jésus, et la voix du ciel proclame : " Celui-ci est mon Fils bien-aimé " (Mt 3, 13-17). C’est la manifestation (" Épiphanie ") de Jésus comme Messie d’Israël et Fils de Dieu.

536 Le Baptême de Jésus, c’est, de sa part, l’acceptation et l’inauguration de sa mission de Serviteur souffrant. Il se laisse compter parmi les pécheurs (cf. Is 53, 12) ; il est déjà " l’Agneau de Dieu qui ôte le péché du monde " (Jn 1, 29) ; déjà, il anticipe le " baptême " de sa mort sanglante (cf. Mc 10, 38 ; Lc 12, 50). Il vient déjà " accomplir toute justice " (Mt 3, 15), c’est-à-dire qu’il se soumet tout entier à la volonté de son Père : il accepte par amour le baptême de mort pour la rémission de nos péchés (cf. Mt 26, 39). A cette acceptation répond la voix du Père qui met toute sa complaisance en son Fils (cf. Lc 3, 22 ; Is 42, 1). L’Esprit que Jésus possède en plénitude dès sa conception, vient " reposer " sur lui (Jn 1, 32-33 ; cf. Is 11, 2). Il en sera la source pour toute l’humanité. A son Baptême, " les cieux s’ouvrirent " (Mt 3, 16) que le péché d’Adam avait fermés ; et les eaux sont sanctifiées par la descente de Jésus et de l’Esprit, prélude de la création nouvelle.

537 Par le Baptême, le chrétien est sacramentellement assimilé à Jésus qui anticipe en son baptême sa mort et sa résurrection ; il doit entrer dans ce mystère d’abaissement humble et de repentance, descendre dans l’eau avec Jésus, pour remonter avec lui, renaître de l’eau et de l’Esprit pour devenir, dans le Fils, fils bien-aimé du Père et " vivre dans une vie nouvelle " (Rm 6, 4) :

Ensevelissons-nous avec le Christ par le Baptême, pour ressusciter avec lui ; descendons avec lui, pour être élevés avec lui ; remontons avec lui, pour être glorifiés en lui (S. Grégoire de Naz., or. 40, 9 : PG 36, 369B).

Tout ce qui s’est passé dans le Christ nous fait connaître qu’après le bain d’eau, l’Esprit Saint vole sur nous du haut du ciel et qu’adoptés par la Voix du Père, nous devenons fils de Dieu (S. Hilaire, Mat. 2 : PL 9, 927).


http://www.vatican.va/archive/FRA0013/_P1I.HTM




N'hésitez pas à consulter ce catéchisme: il est très complet et offre beaucoup de réponses aux diverses questions que l'on peut se poser, sur toutes sortes de questions.


Amitiés Coucou
avatar
tous artisans de paix
Enfant de Dieu

Féminin Messages : 3309
Inscription : 17/06/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation du juste du Christ

Message par tous artisans de paix le Mer 17 Sep 2014 - 18:38

Et effectivement, comme le dit Aldous, Jean Baptiste est celui qui prépare le chemin du Seigneur, celui qui annonce le Seigneur. Il reconnaît Jésus, de même que Jésus reconnaît son rôle de prophète.


Tout le monde - ou presque - venait se faire baptiser par lui.


Amitiés Coucou
avatar
tous artisans de paix
Enfant de Dieu

Féminin Messages : 3309
Inscription : 17/06/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation du juste du Christ

Message par tous artisans de paix le Mer 17 Sep 2014 - 19:02

Pardon, j'ai peut-être été un peu abrupte dans ma réponse, en ne faisant que citer le CEC.


En fait, les pécheurs venaient se faire baptiser par Jean Baptiste, pour le pardon de leur péchés.


Jésus n'a jamais commis le moindre péché. Par contre, il a porté nos péchés sur la croix.


Lui qui n'a jamais péché, il s'est chargé de TOUS nos péchés.


Saint Paul nous dit même qu'il a été identifié aux péchés des hommes.


Or, comme tous les pécheurs se font baptiser par Jean Baptiste, Jésus aussi vient, humblement, se faire baptiser.


Et puis, il nous montre le bon exemple.



Amitiés Coucou


avatar
tous artisans de paix
Enfant de Dieu

Féminin Messages : 3309
Inscription : 17/06/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation du juste du Christ

Message par le juste du CHRIST le Mer 17 Sep 2014 - 19:14

MERCI.mais en tant que descendant de sacrificateur Jean n'a t il pas 
transféré tous les péchés du monde sur l'agneau de Dieu(CHRIST).comme ses pères le faisaient dans le tabernacle avec les animaux.car avant de tuer l'animal il fallait lui imposé les mains pour lui transféré tous les péchés du peuple avant de le tué.ainsi et si le Christ avait envoyé Jean en tant que représentant du monde pour lui transféré les péchés du monde.

le juste du CHRIST
Aime la Bible

Masculin Messages : 13
Inscription : 16/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation du juste du Christ

Message par tous artisans de paix le Mer 17 Sep 2014 - 19:49

C'est une théorie intéressante.


Je n'avais jamais songé au fait que Jean Baptiste était descendant de sacrificateur.


Mais je ne crois pas qu'il ait transféré les péchés sur Jésus parce que - je n'ai aucune certitude - mais il me semble que le baptême de Jean était un baptême pour la rémission des péchés.


Ce n'était pas supposé transférer les péchés. scratch


Par ailleurs, Jean Baptiste est mort avant que Jésus ne soit crucifié et Jésus ne portait pas encore les péchés à ce moment là.


Je pense qu'il ne s'est chargé de nos péchés que la nuit du jour où il fut crucifié.


Comment aurait-il gardé son contact privilégié avec Dieu s'il avait porté tous les péchés du monde pendant toute la durée de son ministère?


Jésus était prêtre, prophète et roi.


Il a dû pouvoir se transférer les péchés lui-même. Après tout, il a bien dit que personne ne prenait sa vie: c'est Lui qui la donnait.


Il me semble que c'est Lui-même qui a joué le rôle de prêtre sacrificateur, selon l'ordre de Melchisédech.


Dans la lettre aux Hébreux, St Paul nous dit que Jésus est notre grand prêtre, qui compatit à nos faiblesses.


Hebreux 4

14 Ainsi, puisque nous avons en Jésus, le Fils de Dieu, un grand prêtre excellent qui a pénétré les cieux, demeurons fermes dans la profession de notre foi.
15 Car nous n'avons pas un grand prêtre impuissant à compatir à nos infirmités; pour nous ressembler, il les a toutes éprouvées hormis le péché.
16 Approchons-nous donc avec assurance du trône de la grâce, afin d'obtenir miséricorde et de trouver grâce, pour être secourus en temps opportun.


Certaines versions ne disent pas 'grand prêtre", mais souverain sacrificateur.


Mais ce n'est que mon avis.


Amitiés  Coucou


Dernière édition par tous artisans de paix le Mer 17 Sep 2014 - 22:11, édité 1 fois
avatar
tous artisans de paix
Enfant de Dieu

Féminin Messages : 3309
Inscription : 17/06/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation du juste du Christ

Message par tous artisans de paix le Mer 17 Sep 2014 - 19:56

D'ailleurs, St Paul est encore plus explicite dans le chapitre suivant de l'épître aux Hébreux:


Hébreux 5

1 En effet, tout grand prêtre, pris d'entre les hommes, est établi pour les hommes en ce qui regarde le culte de Dieu, afin d'offrir des oblations et des sacrifices pour les péchés.
2 Il est capable d'user d'indulgence envers ceux qui pèchent par ignorance et par erreur, puisqu'il est lui-même entouré de faiblesse.
3 Et c'est à cause de cette faiblesse qu'il doit offrir pour lui-même, comme pour le peuple, des sacrifices pour les péchés.
4 Et nul ne s'arroge cette dignité; il faut y être appelé de Dieu, comme Aaron.
5 Ainsi le Christ ne s'est pas élevé de lui-même à la gloire du souverain pontificat, mais il l'a reçue de celui qui lui a dit: " Tu es mon Fils, je t'ai engendré aujourd'hui ";
6 comme il dit encore dans un autre endroit: " Tu es prêtre pour toujours selon l'ordre de Melchisédech.
"
7 C'est lui qui, dans les jours de sa chair, ayant avec de grands cris et avec larmes offert des prières et des supplications à celui qui pouvait le sauver de la mort, et ayant été exaucé pour sa piété,
8 a appris, tout Fils qu'il est, par ses propres souffrances, ce que c'est qu'obéir;
9 et maintenant que le voilà au terme, il sauve à jamais tous ceux qui lui obéissent.
10 Dieu l'ayant déclaré "grand prêtre selon l'ordre de Melchisédech."
11 Sur ce sujet, nous aurions beaucoup de choses à dire, et des choses difficiles à vous expliquer, parce que vous êtes devenus lents à comprendre.
12 Vous, en effet, qui depuis longtemps devriez être des maîtres, vous avez encore besoin qu'on vous enseigne les premiers éléments des oracles de Dieu, et vous en êtes venus à avoir besoin de lait, plutôt que d'une nourriture solide.
13 Quiconque en est encore au lait, n'est pas capable de la parole de perfection car c'est un enfant.
14 Mais la nourriture solide est pour les hommes faits, pour ceux dont le sens est exercé par habitude à discerner le bien et le mal.



Amitiés Coucou
avatar
tous artisans de paix
Enfant de Dieu

Féminin Messages : 3309
Inscription : 17/06/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation du juste du Christ

Message par le juste du CHRIST le Mer 17 Sep 2014 - 20:48

merci.lorsque nous lisons la bible surtout les épitres nous nous aperçevons de la façon dont les apotres expliquent la bible par correspondance avec l'ancien testament par exemple celui de Melchisédech et le CHRIST(hebreux 7)ou encore celui des animaux sacrificiels et l'agneau de DIEU(CHRIST).de meme JESUS nous apprend que JEAN BAPTISTE est LE PLUS GRAND DE TOUS LES HOMMES NéS DE FEMME,MAIS LE PLUS PETIT DANS LE ROYAUME EST EST PLUS QUE LUI(matthieu 11).alors qu'a bien pu faire JEAN BAPTISTE pour etre mis a un tel niveau;de plus il affirme de JEAN qu'il est plus qu'un prophète alors Jean avait une position particulière dans l'accomplissement de notre salut.aussi le fait que JESUS est pris les péchés n'a jamais fais de lui un pécheur;parceque porté l'habit d'un militaire ne fait pas de quelqu'un un millitaire,de meme Christ ayant pris les péchés n'est pas un pécheur:mais JEAN Baptiste a reçu Jesus en que agneau et non comme sacrificateusuite du message

le juste du CHRIST
Aime la Bible

Masculin Messages : 13
Inscription : 16/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation du juste du Christ

Message par le juste du CHRIST le Mer 17 Sep 2014 - 21:15

c'est après sa résurrection que le CHRIST entre dans sa sacrificature(jean 20v7),notamment lorsqu'il monta au ciel il entame son role de souvérrain sacrificateur céleste(heb 5,6,7,8,9 et 10).suite

le juste du CHRIST
Aime la Bible

Masculin Messages : 13
Inscription : 16/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation du juste du Christ

Message par tous artisans de paix le Mer 17 Sep 2014 - 21:50

Re-bonjour!  Chapeau


Les sujets que vous abordez sont très intéressants, je trouve. Merci.  Very Happy


Vous devriez les aborder dans la section "écriture sainte" ou "questions-réponses", car, sur votre fil de présentation, des gens risquent malheureusement de passer à côté.


C'est dommage!  Désolé


lorsque nous lisons la bible surtout les épitres nous nous aperçevons de la façon dont les apotres expliquent la bible par correspondance avec l'ancien testament par exemple celui de Melchisédech et le CHRIST(hebreux 7)ou encore celui des animaux sacrificiels et l'agneau de DIEU(CHRIST)


Tout à fait! Les pères de l'Eglise ont aussi beaucoup écrit, sur la façon d'interpréter les deux testaments, l'un par rapport à l'autre Very Happy


:mais JEAN Baptiste a reçu Jesus en tant que agneau et non comme sacrificateur c'est après sa résurrection que le CHRIST entre dans sa sacrificature(jean 20v7),notamment lorsqu'il monta au ciel il entame son role de souvérrain sacrificateur céleste(heb 5,6,7,8,9 et 10).suite  



C'est votre opinion et je la respecte.  thumright


Mais je ne suis pas tout à fait d'accord avec, parce que, s'il est vrai que Jésus se présente à Jean Baptiste comme un agneau, il me semble qu'il repart en tant que prêtre.


En effet, au moment où il se fait baptiser, Dieu lui dit: "Tu es mon fils, je t'ai engendré aujourd'hui".


Or, Saint Paul semble nous dire que c'est à ce moment là que Dieu a fait de Jésus un prêtre sacrificateur:


Hébreux 5

5 Ainsi le Christ ne s'est pas élevé de lui-même à la gloire du souverain pontificat, mais il l'a reçue de celui qui lui a dit: " Tu es mon Fils, je t'ai engendré aujourd'hui ";


D'ailleurs, juste après cette phrase, Saint Paul nous dit:


Hébreux 5

7 C'est lui qui, dans les jours de sa chair, ayant avec de grands cris et avec larmes offert des prières et des supplications à celui qui pouvait le sauver de la mort, et ayant été exaucé pour sa piété,
8 a appris, tout Fils qu'il est, par ses propres souffrances, ce que c'est qu'obéir;
9 et maintenant que le voilà au terme, il sauve à jamais tous ceux qui lui obéissent.



Saint Paul nous dit bien que Jésus a offert ses souffrances, ses larmes, ses supplications dans les jours de sa chair, c'est à dire quand il n'était pas encore entré dans sa gloire.


Pour pouvoir offrir son sacrifice, il fallait qu'il soit déjà prêtre. C'est donc bien que Jésus était déjà prêtre avant sa résurrection.


Enfin, c'est ce que je crois.  scratch


de meme JESUS nous apprend que JEAN BAPTISTE est LE PLUS GRAND DE TOUS LES HOMMES NéS DE FEMME,MAIS LE PLUS PETIT DANS LE ROYAUME EST EST PLUS QUE LUI(matthieu 11).alors qu'a bien pu faire JEAN BAPTISTE pour etre mis a un tel niveau;


Quand vous dites: "qu'a-t-il bien pu faire pour être mis à un tel niveau?", vous voulez dire pour être le plus grand des hommes?


C'est une bonne question.  La Bible nous parle assez peu de lui et pourtant... scratch


Je pense que c'est parce qu'il était un très grand prophète. Et humble! (si humble, que la Bible ne nous parle pas tant que ça de lui)


Il a reçu l'Esprit Saint dès le ventre de sa mère.


Il est celui qui prépare directement la venue du messie. Il est le dernier prophète avant le messie. (et en plus, il est son cousin!).


Il est le nouvel Elie. Et pour finir, il va mourir en martyr.


Et je vois que vous l'aimez beaucoup.   Very Happy


Mais je ne sais pas trop. Peut-être y'a-t-il encore d'autres raisons?


En tout cas, je vous invite vraiment à reprendre ce débat dans une rubrique du forum plus adéquate, afin que d'autres membres puissent venir y participer.


Amitiés  Coucou
avatar
tous artisans de paix
Enfant de Dieu

Féminin Messages : 3309
Inscription : 17/06/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation du juste du Christ

Message par le juste du CHRIST le Mer 17 Sep 2014 - 21:57

g me déconnecte pour un moment après on continuera

le juste du CHRIST
Aime la Bible

Masculin Messages : 13
Inscription : 16/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation du juste du Christ

Message par tous artisans de paix le Mer 17 Sep 2014 - 22:01


J'ajouterai juste ceci, si vous le permettez: dans Hébreux 7, Saint Paul nous dit:


Hébreux 7:


25 De là vient aussi qu'il peut sauver parfaitement ceux qui s'approchent de Dieu par lui, puisqu'il est toujours vivant pour intercéder en leur faveur.
26 Tel est, en effet, le grand prêtre qu'il nous fallait, saint, innocent, sans tache, séparé des pécheurs, et élevé au-dessus des cieux;
27 qui n'a pas besoin, comme les grands prêtres, d'offrir chaque jour des sacrifices d'abord pour ses propres péchés, ensuite pour ceux du peuple, - car ceci, il l'a fait une fois pour toutes en s'offrant lui-même.
28 La Loi, en effet, institue grands prêtres des hommes sujets à la faiblesse; mais la parole du serment, intervenue après la Loi, institue le Fils qui est arrivé à la perfection pour l'éternité.



Saint Paul nous dit bien que Jésus est le grand prêtre qu'il nous fallait et qu'il s'est offert (lui-même) une fois pour toutes.


A bientôt.


Amitiés Coucou
avatar
tous artisans de paix
Enfant de Dieu

Féminin Messages : 3309
Inscription : 17/06/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation du juste du Christ

Message par tous artisans de paix le Mer 17 Sep 2014 - 22:10

Ah... J'avais oublié que vous n'aviez pas encore reçu le "droit d'écriture".


Vous ne pouvez donc pas poster ailleurs, pour le moment. Oups!


D'ailleurs, vous ne vous êtes pas non plus présenté. Il serait bon que vous vous présentiez, afin que nous puissions discuter plus avant.


Autrement, je crains que nous ne puissions poursuivre cet échange.


Merci.


Etes-vous catholique? Protestant? Qu'est-ce qui vous amène sur le forum?


Amitiés Coucou

avatar
tous artisans de paix
Enfant de Dieu

Féminin Messages : 3309
Inscription : 17/06/2014

Revenir en haut Aller en bas

Présentation du juste du Christ

Message par le juste du CHRIST le Jeu 18 Sep 2014 - 15:19

je crois que je me suis déjà présenté,mais c'est pas bien grave.je suis de la Côte d'Ivoire et je suis issu d'une famille musulmane.J'ai finalement quitté celle-ci pour embrasser le Christianisme où je trouve du réconfort.
je suis un CATHOLIQUE comme tous les apôtres de la SAINTE BIBLE.
Ne soyez pas inquiets car vu mon parcours soyez indulgent et veillez bien acceptez mes questions.
KONE CHEICK OUMAR EST MON NOM ET J'AI 28 ANS,je continue mes études EN CRIMINOLOGIE à l'UNIVERSITE FELIX HOUPHOUET BOIGNY.JE N'ai jamais la théologie.

le juste du CHRIST
Aime la Bible

Masculin Messages : 13
Inscription : 16/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation du juste du Christ

Message par le juste du CHRIST le Jeu 18 Sep 2014 - 18:52

je crois que je me suis déjà présenté,mais c'est pas bien grave.je suis de la Côte d'Ivoire et je suis issu d'une famille musulmane.J'ai finalement quitté celle-ci pour embrasser le Christianisme où je trouve du réconfort.
je suis un CATHOLIQUE comme tous les apôtres de la SAINTE BIBLE.
Ne soyez pas inquiets car vu mon parcours soyez indulgent et veillez bien acceptez mes questions.
KONE CHEICK OUMAR EST MON NOM ET J'AI 28 ANS,je continue mes études EN CRIMINOLOGIE à l'UNIVERSITE FELIX HOUPHOUET BOIGNY.JE N'ai jamais fait la théologie.

le juste du CHRIST
Aime la Bible

Masculin Messages : 13
Inscription : 16/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation du juste du Christ

Message par maxkolbe le Jeu 18 Sep 2014 - 19:36

@le juste du CHRIST a écrit:de meme JESUS nous apprend que JEAN BAPTISTE est LE PLUS GRAND DE TOUS LES HOMMES NéS DE FEMME,MAIS LE PLUS PETIT DANS LE ROYAUME EST EST PLUS QUE LUI(matthieu 11).alors qu'a bien pu faire JEAN BAPTISTE pour etre mis a un tel niveau;
Cela veut clairement dire que quand un humain accède à la Gloire de la Résurrection, càd faire partie de la Communion des Saints, même le plus in-méritant et moins glorieux des ressuscités, sera plus grand que le plus grand de tous les hommes sur terre, qui sont pécheurs et mortels.
Il ne s'agit pas d'abaisser Jean le Baptiste, mais de montrer à quel point haut sont ceux qui vivent désormais dans la Présence de Dieu, dans le Royaume.
avatar
maxkolbe
Combat avec Sainte Marie

Masculin Messages : 1680
Age : 37
Localisation : Provence
Inscription : 12/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation du juste du Christ

Message par le juste du CHRIST le Ven 19 Sep 2014 - 15:02

JEAN BAPTISTE ne serait-il pas le plus grand de tous les hommes nés de femme parce qu'il représentais tous les hommes comme son ascendant AARON dans le tabernacle qui représentait tous le peuple lors du grand  jour de l'expiation(lévitique 16 )?Parce que l'animal devait d'abord prendre les péchés par imposition des mains avant de mourir,et d'on le sang était utilisé pour la purification des péchés et du tabernacle, ou encore pour être chasser dans désert.
JÉSUS CHRIST en tant que agneau de DIEU(voici l'agneau de Dieu qui ôte le péché du monde.JEAN 1 VERSET 29).devait prendre les péchés du monde des mains d'un sacrificateur terrestre surtout du plus grand de tous les hommes sur terre.Est-ce que les six mois séparant le SEIGNEUR et JEAN BAPTISTE n'étaient-ils pas pour nous le précisé en tant que mystère,car tel  Dieu créé l'HOMME le sixième jour et dont 6 symbolise le chiffre de l'homme(APOC 13V18)........... Lévite

le juste du CHRIST
Aime la Bible

Masculin Messages : 13
Inscription : 16/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation du juste du Christ

Message par tous artisans de paix le Ven 19 Sep 2014 - 17:41

@le juste du CHRIST a écrit:je crois que je me suis déjà présenté,mais c'est pas bien grave.je suis de la Côte d'Ivoire et je suis issu d'une famille musulmane.J'ai finalement quitté celle-ci pour embrasser le Christianisme où je trouve du réconfort.
je suis un CATHOLIQUE comme tous les apôtres de la SAINTE BIBLE.
Ne soyez pas inquiets car vu mon parcours soyez indulgent et veillez bien acceptez mes questions.
KONE CHEICK OUMAR EST MON NOM ET J'AI 28 ANS,je continue mes études EN CRIMINOLOGIE à l'UNIVERSITE FELIX HOUPHOUET BOIGNY.JE N'ai jamais fait la théologie.


Bonjour,


Désolée, j'ignorais que vous vous étiez déjà présenté. Vous vous étiez présenté sous le même nom?


Vous auriez été le bienvenu sur ce forum, même si vous n'étiez pas catholique, vous savez? Very Happy


Nous demandons simplement aux membres des autres confessions de respecter la catholicité du forum, à savoir de respecter l'Eglise et sa doctrine, et de rester cordial dans les échanges.


Vos questions sont évidemment les bienvenues.  Very Happy


En revanche, les membres de ce forum ne seront pas nécessairement toujours d'accord avec vous. Et, en tant que catholiques, nous devons nous incliner face à l'interprétation officielle donnée par l'Eglise, lorsqu'il y en a une.



JEAN BAPTISTE ne serait-il pas le plus grand de tous les hommes nés de femme parce qu'il représentais tous les hommes comme son ascendant AARON dans le tabernacle qui représentait tous le peuple lors du grand  jour de l'expiation(lévitique 16 )?Parce que l'animal devait d'abord prendre les péchés par imposition des mains avant de mourir,et d'on le sang était utilisé pour la purification des péchés et du tabernacle, ou encore pour être chasser dans désert.
JÉSUS CHRIST en tant que agneau de DIEU(voici l'agneau de Dieu qui ôte le péché du monde.JEAN 1 VERSET 29).devait prendre les péchés du monde des mains d'un sacrificateur terrestre surtout du plus grand de tous les hommes sur terre.Est-ce que les six mois séparant le SEIGNEUR et JEAN BAPTISTE n'étaient-ils pas pour nous le précisé en tant que mystère,car tel  Dieu créé l'HOMME le sixième jour et dont 6 symbolise le chiffre de l'homme(APOC 13V18)...........


A ce sujet, je vous invite à relire les réponses que je vous ai déjà données sur ce fil.


J'ajouterai encore ceci: Il me semble que, si Jean Baptiste était le sacrificateur, alors cela signifie que c'est lui qui aurait offert le Christ en sacrifice. Du moins, je pense.


Or, ce n'est pas Jean Baptiste qui a offert le Christ: la Bible nous dit explicitement que le Seigneur Jésus s'est offert lui-même: il est prêtre, prophète et roi.


Jean 10

17 C'est pour cela que mon Père m'aime, parce que je donne ma vie pour la reprendre.
18 Personne ne me la ravit, mais je la donne de moi-même; j'ai le pouvoir de la donner, et le pouvoir de la reprendre: tel est l'ordre que j'ai reçu de mon Père."


Jésus nous dit bien qu'il s'est offert lui-même et qu'il a le pouvoir de donner sa vie. Il a reçu ce pouvoir de son père. Il a reçu l'onction, au moment de son baptême: "Moi, aujourd'hui, je t'ai engendré".


C'est au moment de son baptême par Jean Baptiste que Jésus a reçu officiellement l'onction sainte.


De même, St Paul nous le dit également dans Hébreux 7.25-28:



Le baptême était un baptême pour la rémission - le pardon - des péchés et c'est au moment de ce baptême que Jésus a reçu l'onction: il serait paradoxal qu'il se soit chargé des péchés à ce moment là, il me semble.


Et plus tard, Jean Baptiste était mort. Donc...


Enfin, le sacrifice était réalisé et offert au moment de la Pâque, en principe... pas des mois avant.


Bref, je ne partage pas votre opinion. Mais je peux me tromper.



Amitiés  Coucou


Dernière édition par tous artisans de paix le Ven 19 Sep 2014 - 17:53, édité 1 fois
avatar
tous artisans de paix
Enfant de Dieu

Féminin Messages : 3309
Inscription : 17/06/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation du juste du Christ

Message par tous artisans de paix le Ven 19 Sep 2014 - 17:50

Pour terminer, voici ce que nous dit le catéchisme officiel de l"Eglise catholique:



" L’Agneau qui enlève le péché du monde "

608 Après avoir accepté de Lui donner le Baptême à la suite des pécheurs (cf. Lc 3, 21 ; Mt 3, 14-15), Jean-Baptiste a vu et montré en Jésus l’Agneau de Dieu, qui enlève les péchés du monde (cf. Jn 1, 29. 36). Il manifeste ainsi que Jésus est à la fois le Serviteur souffrant qui, silencieux, se laisse mener à l’abattoir (cf. Is 53, 7 ; Jr 11, 19) et porte le péché des multitudes (cf. Is 53, 12), et l’agneau Pascal symbole de la rédemption d’Israël lors de la première Pâque (cf. Ex 12, 3-14 ; Jn 19, 36 ; 1 Co 5, 7). Toute la vie du Christ exprime sa mission : servir et donner sa vie en rançon pour la multitude (cf. Mc 10, 45).

Jésus épouse librement l’amour rédempteur du Père

609 En épousant dans son cœur humain l’amour du Père pour les hommes, Jésus " les a aimés jusqu’à la fin " (Jn 13, 1) " car il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ceux qu’on aime " (Jn 15, 13). Ainsi dans la souffrance et dans la mort, son humanité est devenue l’instrument libre et parfait de son amour divin qui veut le salut des hommes (cf. He 2, 10. 17-18 ; 4, 15 ; 5, 7-9). En effet, il a librement accepté sa passion et sa mort par amour de son Père et des hommes que Celui-ci veut sauver : " Personne ne m’enlève la vie, mais je la donne de moi-même " (Jn 10, 18). D’où la souveraine liberté du Fils de Dieu quand il va lui-même vers la mort (cf. Jn 18, 4-6 ; Mt 26, 53).

A la Cène Jésus a anticipé l’offrande libre de sa vie

610 Jésus a exprimé suprêmement l’offrande libre de Lui-même dans le repas pris avec les douze apôtres (cf. Mt 26, 20), dans " la nuit où Il fut livré " (1 Co 11, 23). La veille de sa passion, alors qu’Il était encore libre, Jésus a fait de cette dernière Cène avec ses apôtres le mémorial de son offrande volontaire au Père (cf. 1 Co 5, 7) pour le salut des hommes : " Ceci est mon corps donné pour vous " (Lc 22, 19). " Ceci est mon sang, le sang de l’alliance, qui va être répandu pour une multitude en rémission des péchés " (Mt 26, 28).

611 L’Eucharistie qu’il institue à ce moment sera le " mémorial " (1 Co 11, 25) de son sacrifice. Jésus inclut les apôtres dans sa propre offrande et leur demande de la perpétuer (cf. Lc 22, 19). Par là, Jésus institue ses apôtres prêtres de l’Alliance Nouvelle : " Pour eux Je me consacre afin qu’ils soient eux aussi consacrés dans la vérité " (Jn 17, 19 ; cf. Cc. Trente : DS 1752 ; 1764).

L’agonie à Gethsémani

612 La coupe de la Nouvelle Alliance, que Jésus a anticipée à la Cène en s’offrant lui-même (cf. Lc 22, 20), il l’accepte ensuite des mains du Père dans son agonie à Gethsémani (cf. Mt 26, 42) en se faisant " obéissant jusqu’à la mort " (Ph 2, 8 ; cf. He 5, 7-Cool. Jésus prie : " Mon Père, s’il est possible que cette coupe passe loin de moi... " (Mt 26, 39). Il exprime ainsi l’horreur que représente la mort pour sa nature humaine. En effet celle-ci, comme la nôtre, est destinée à la vie éternelle ; en plus, à la différence de la nôtre, elle est parfaitement exempte du péché (cf. He 4, 15) qui cause la mort (cf. Rm 5, 12) ; mais surtout elle est assumée par la personne divine du " Prince de la Vie " (Ac 3, 15), du " Vivant " (Ap 1, 17 ; cf. Jn 1, 4 ; 5, 26). En acceptant dans sa volonté humaine que la volonté du Père soit faite (cf. Mt 26, 42), il accepte sa mort en tant que rédemptrice pour " porter lui-même nos fautes dans son corps sur le bois " (1 P 2, 24).

La mort du Christ est le sacrifice unique et définitif

613 La mort du Christ est à la fois le sacrifice Pascal qui accomplit la rédemption définitive des hommes (cf. 1 Co 5, 7 ; Jn 8, 34-36) par l’Agneau qui porte le péché du monde (cf. Jn 1, 29 ; 1 P 1, 19) et le sacrifice de la Nouvelle Alliance (cf. 1 Co 11, 25) qui remet l’homme en communion avec Dieu (cf. Ex 24, Cool en le réconciliant avec Lui par le sang répandu pour la multitude en rémission des péchés (cf. Mt 26, 28 ; Lv 16, 15-16).

614 Ce sacrifice du Christ est unique, il achève et dépasse tous les sacrifices (cf. He 10, 10). Il est d’abord un don de Dieu le Père lui-même : c’est le Père qui livre son Fils pour nous réconcilier avec lui (cf. 1 Jn 4, 10). Il est en même temps offrande du Fils de Dieu fait homme qui, librement et par amour (cf. Jn 15, 13), offre sa vie (cf. Jn 10, 17-18) à son Père par l’Esprit Saint (cf. He 9, 14), pour réparer notre désobéissance.



De manière globale, je vous invite à aller lire tout le paragraphe 2 du catéchisme, intitulé "Jésus est mort crucifié", paragraphes 595 à 623.

http://www.vatican.va/archive/FRA0013/_P1L.HTM



Amitiés Coucou
avatar
tous artisans de paix
Enfant de Dieu

Féminin Messages : 3309
Inscription : 17/06/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation du juste du Christ

Message par le juste du CHRIST le Sam 20 Sep 2014 - 18:59

Le document présenté ci dessus est tout à fait vrai.
JE VOUS EXHORTE A LIRE CE LONG TEXTE QUI EST LE FRUIT DE LABORIEUSES RECHERCHES ET VOUS EN JUGEREZ VOUS MÊME,ensuite on passera à un autre sujet.

Le baptême de Jésus et l’expiation des péchés


< Matthieu 3:13-17 >

“Alors Jésus arrive de la Galilée au Jourdain, vers Jean, pour être baptisé par lui. Celui-ci l’en détournait, en disant : C’est moi qui ai besoin d’être baptisé par toi et toi tu viens à moi! Mais Jésus lui répondit : “Laisse faire pour l’instant : car c’est ainsi qu’il nous convient d’accomplir toute justice”. Alors il le laisse faire. Ayant été baptisé, Jésus aussitôt remonta de l’eau ; et voici que les cieux s’ouvrirent : il vit l’Esprit de Dieu descendre comme une colombe et venir vers lui. Et voici qu’une voix venue des cieux disait : “Celui-ci est mon Fils bien-aimé, qui a toute ma faveur””.
Notre Seigneur Dieu a coupé le lien des péchés pour tout le monde. Ceux qui sont sous le joug du péché sont des esclaves du péché. Par Sa rédemption notre Seigneur les a entièrement libérés. Il a ôté tous nos péchés. Y a-t-il encore quelqu’un qui souffre de péché?

Nous devons comprendre que notre guerre contre le péché est terminée. Nous ne devons plus jamais souffrir du péché. Notre esclavage du péché s’est achevé lorsque Jésus nous a rachetés ; tous les péchés ont cessé sur le champ. Tous nos péchés ont été expiés par Son Fils. Dieu a payé pour tous nos péchés par l’intermédiaire de Jésus qui nous a libérés, à jamais.

Savez-vous combien de personnes ont souffert de leurs péchés? Cela a commencé au temps d’Adam et Ève. L’humanité entière a souffert du péché hérité d’Adam.

Mais Dieu a fait un pacte décrit dans Genèse 3:15, et le pacte dit qu’Il délivrera tous les pécheurs. Il a dit que l’homme serait racheté de ses péchés par le sacrifice d’eau et d’Esprit de Jésus-Christ. Et au moment venu, Il a envoyé notre Sauveur, Jésus, pour qu’Il vive avec nous.



le juste du CHRIST
Aime la Bible

Masculin Messages : 13
Inscription : 16/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation du juste du Christ

Message par le juste du CHRIST le Sam 20 Sep 2014 - 19:21

Il a aussi promis d’envoyer Jean-Baptiste avant Jésus et Il a tenu sa promesse.
Marc 1:1-8 : “Commencement de l’Évangile de Jésus Christ, Fils de Dieu. Selon qu’il est écrit dans Isaïe le prophète : Voici que j’envoie mon messager en avant de toi pour préparer ta route. Voix de celui qui crie dans le désert : Préparez le chemin du Seigneur, rendez droits ses sentiers, Jean le Baptiste fut dans le désert, proclamant un baptême de repentir pour la rémission des péchés. Et s’en allaient vers lui tout le pays de Judée et tous les habitants de Jérusalem, et ils se faisaient baptiser par lui dans les eaux du Jourdain, en confessant leurs péchés. Jean était vêtu d’une peau de chameau et mangeait des sauterelles et du miel sauvage. Et il proclamait : “Vient derrière moi celui qui est plus fort que moi, dont je ne suis pas digne, en me courbant, de délier la courroie de ses sandales. Moi, je vous ai baptisés avec de l’eau, mais lui vous baptisera avec l’Esprit saint.

JEAN-BAPTISTE, TÉMOIN ET PRÉCURSEUR DE L’ÉVANGILE

Ceux qui croient en Jésus sont baptisés. Baptême signifie : “Être lavé, être recouvert, être immergé, faire passer”. Une fois que Jésus a été baptisé, la justice de Dieu a été accomplie ; “Justice” se dit “dikaiosune” en Grec ; ce qui signifie “Être juste”, mais également “plus propre”, “plus convenable”.
Pour Jésus, être baptisé consistait à devenir le Sauveur de la manière la plus juste et la plus convenable. Ceux qui croient en Jésus reçoivent donc le cadeau de la rédemption de Dieu ; ils le reçoivent en croyant à Son baptême et la Croix, à l’eau et à l’Esprit.
Dans le Nouveau Testament, Jean-Baptiste est le dernier souverain sacrificateur (de l’Ancien Testament). Relisons Matthieu 11:10-11. La Bible dit que Jean-Baptiste est le représentant de l’humanité. En tant que souverain sacrificateur de l’ère du Nouveau Testament, il a transféré tous les péchés du monde sur Jésus, selon le ministère du souverain sacrificateur de l’Ancien Testament.

Jésus en a témoigné Lui-même à Jean. On peut lire dans Matthieu 11:13-14 : “Tous les prophètes en effet, ainsi que la Loi, ont mené leurs prophétie jusqu’à Jean. Et lui, si vous voulez m’en croire, il est cet Élie qui doit revenir.” Jean-Baptiste, qui a baptisé Jésus, était donc le descendant du souverain sacrificateur, Aaron, et le dernier de ceux-ci. La Bible atteste aussi que Jean est un descendant d’Aaron dans l’Ancien Testament (Luc 1:5, 1 Chroniques 24:10).

Mais pourquoi Jean vivait-il seul dans le désert, vêtu de poils de chameau? Pour assurer le sacerdoce du souverain sacrificateur. Et, en tant que représentant de l’humanité, Jean-Baptiste ne pouvait vivre parmi les gens. Alors il criait à ces derniers : “Repentez-vous, race de vipères!” et les baptisait pour fruit de la repentance, qui ramènerait les gens à Jésus, Celui qui a pris tous leurs péchés. Jean-Baptiste a transféré les péchés du monde sur Jésus pour notre salut.

DEUX GENRES DE BAPTÊME

Jean-Baptiste a baptisé le peuple, puis Jésus. Le premier baptême était “le baptême de repentance” qui ramenait les pécheurs à Dieu. Nombre de gens qui ont entendu les paroles de Dieu par l’intermédiaire de Jean ont abandonné leurs idoles et sont retournés vers Dieu.

Le deuxième baptême est le baptême de Jésus. Le baptême qui transférait tous les péchés du monde sur Jésus. Jean-Baptiste a baptisé Jésus pour accomplir la justice de Dieu. Jésus a été baptisé par Jean-Baptiste pour sauver tous les peuples de leurs péchés (Matthieu 3:15).

Pourquoi Jean devait-il baptiser Jésus? Pour qu’Il efface les péchés du monde. Dieu devait laisser Jean transférer tous les péchés sur Jésus afin que les gens qui croient en Lui soient sauvés.

Jean-Baptiste était le serviteur de Dieu et son travail consistait à aider tous les hommes à être lavés de leurs péchés ; il était le représentant de toute l’humanité et a attesté de l’évangile de la rédemption. Jean devait donc vivre seul dans le désert. À l’époque de Jean-Baptiste, le peuple d’Israël était corrompu jusqu’au cœur.
Alors, Dieu a dit dans l’Ancien Testament dans Malachie 3:23-24 : “Voici que je vais vous envoyer Élie le prophète, avant que n’arrive le jour de Yahvé, grand et redoutable. Il ramènera le cœur des pères vers leurs fils et le cœur des fils vers leurs pères, de peur que je ne vienne frapper le pays d’anathème.”

Aux yeux de Dieu, tout le peuple d’Israël, qui adorait Jéhovah, était corrompu. Personne n’était juste devant Lui. Par exemple, les chefs religieux du temple, les prêtres, les hommes de la Loi et les Scribes avaient le cœur particulièrement malveillant. Israël et les prêtres n’offraient pas de sacrifice selon la Loi de Dieu.

Les prêtres ont abandonné l’imposition des mains et le rituel de l’offrande du sang que Dieu leur avait enseignés pour l’expiation de leurs péchés. Il est écrit que les prêtres de l’époque de Malachie ont abandonné le sacrifice, l’imposition des mains et le rituel de l’offrande du sang.

Alors, Dieu a dit dans l’Ancien Testament dans Malachie 3:23-24 : “Voici que je vais vous envoyer Élie le prophète, avant que n’arrive le jour de Yahvé, grand et redoutable. Il ramènera le cœur des pères vers leurs fils et le cœur des fils vers leurs pères, de peur que je ne vienne frapper le pays d’anathème.”

Aux yeux de Dieu, tout le peuple d’Israël, qui adorait Jéhovah, était corrompu. Personne n’était juste devant Lui. Par exemple, les chefs religieux du temple, les prêtres, les hommes de la Loi et les Scribes avaient le cœur particulièrement malveillant. Israël et les prêtres n’offraient pas de sacrifice selon la Loi de Dieu.

Les prêtres ont abandonné l’imposition des mains et le rituel de l’offrande du sang que Dieu leur avait enseignés pour l’expiation de leurs péchés. Il est écrit que les prêtres de l’époque de Malachie ont abandonné le sacrifice, l’imposition des Alors, Dieu a dit dans l’Ancien Testament dans Malachie 3:23-24 : “Voici que je vais vous envoyer Élie le prophète, avant que n’arrive le jour de Yahvé, grand et redoutable. Il ramènera le cœur des pères vers leurs fils et le cœur des fils vers leurs pères, de peur que je ne vienne frapper le pays d’anathème.”

Aux yeux de Dieu, tout le peuple d’Israël, qui adorait Jéhovah, était corrompu. Personne n’était juste devant Lui. Par exemple, les chefs religieux du temple, les prêtres, les hommes de la Loi et les Scribes avaient le cœur particulièrement malveillant. Israël et les prêtres n’offraient pas de sacrifice selon la Loi de Dieu.

Les prêtres ont abandonné l’imposition des mains et le rituel de l’offrande du sang que Dieu leur avait enseignés pour l’expiation de leurs péchés. Il est écrit que les prêtres de l’époque de Malachie ont abandonné le sacrifice, l’imposition des mains et le rituel de l’offrande du sang.
Le prophète Isaïe a prédit : “Parlez au cœur de Jérusalem et criez-lui que son service est accompli, que sa faute est expiée, qu’elle a reçu de la main de Yahvé double punition pour tous ses péchés” (Isaïe 40:2).

Jésus-Christ a enlevé tous les péchés, les miens, les vôtres, et ceux de tout le monde, sans exception ; les péchés originels, les péchés présents et même les péchés du futur sont lavés par Son baptême. Il nous a tous rachetés. Nous devrions tous être au courant de la rédemption.

Ayant été sauvés de nos péchés, nous savons que nous devons croire en l’évangile qui atteste que Jean-Baptiste a transféré tous les péchés sur Jésus par le baptême.

Nous ne devons pas nous méprendre en pensant : “Puisque Dieu est amour, nous entrerons dans le Royaume des Cieux par notre seule foi en Jésus, même si nous avons des péchés dans nos cœurs.”

Pour être rachetés de tous nos péchés, nous devons croire à Son baptême, par lequel Jean-Baptiste a transféré tous les péchés du monde sur Jésus, et en la Croix. C’est par “l’eau” que Jean-Baptiste a transmis tous les péchés des hommes à Jésus.

La première chose que Dieu a faite pour nous sauver a été d’envoyer Jean dans ce monde. Le messager de Dieu, Jean-Baptiste a été envoyé en tant qu’ambassadeur du Seigneur, et a transféré tous les péchés du monde sur Jésus par le baptême. Il a exercé la fonction de souverain sacrificateur pour toute l’humanité.

Dieu a dit qu’Il nous envoyait Son messager, Jean-Baptiste. “J’envoie devant toi mon messager.” “En avant de toi” signifie antérieurement à Jésus. Pour quelle raison a-t-Il a envoyé Jean avant Jésus? Pour transférer tous les péchés du monde sur Jésus, le Fils de Dieu, par le baptême. “En avant de toi pour préparer ta route.” C’est ce que cela signifie.

Quel est celui qui a préparé le chemin pour que nous puissions être rachetés et aller au paradis? Jean-Baptiste. “Ta” est mis pour Jésus et “Mon”, pour Dieu Lui-même. Donc, quand Il dit : “J’envoie mon messager en avant de toi pour préparer ta route”, qu’est ce que cela signifie?

Qui doit préparer notre route pour que nous puissions aller au paradis? Jean-Baptiste a transféré tous nos péchés sur Jésus pour que nous puissions croire que Jésus a effacé tous les péchés ; son travail consistait à transférer les péchés et à baptiser Jésus-Christ. La possibilité de croire en la vérité et d’être rachetés nous a été donnée par Jésus et Jean.

De quoi dépend notre salut? Il dépend de notre foi en l’œuvre de Jésus, le Fils de Dieu, et en le fait que le messager de Dieu ait transféré tous les péchés du monde sur Lui. Nous devons tous connaître l’évangile du pardon des péchés. Dieu le Père a envoyé Son messager avant Son fils. Il était celui qui devait baptiser Jésus et faire de lui le représentant de tous les hommes. Ainsi, Il a accompli pour nous le travail de la rédemption.

Dieu a envoyé Son serviteur, Jean-Baptiste, pour qu’il baptise Son Fils, et pour qu’il prépare le chemin du salut de ceux qui croiraient en Lui. C’est la raison du baptême de Jésus. Le baptême de Jésus par Jean-Baptiste symbolise la rédemption à travers laquelle tous les péchés de l’humanité ont été transférés sur Jésus, afin que tous les hommes puissent croire en Lui et aller au paradis.

Les péchés du futur ont également été transmis à Jésus par Son baptême. Jésus et Jean-Baptiste ont préparé ensemble le chemin du paradis pour nous. Ainsi, Dieu a révélé le secret de la rédemption à travers Jean Baptiste.

En tant que représentant de chacun d’entre nous, Jean-Baptiste a baptisé Jésus pour que nous puissions croire à notre rédemption et aller au paradis. Il a transféré tous les péchés sur Jésus par le baptême. Voici l’heureuse nouvelle de la rédemption, l’évangile.

POURQUOI JEAN-BAPTISTE EST-IL NÉ?
Dans Malachie 3:1, on peut lire : “Voici que je vais envoyer mon messager, pour qu’il fraye un chemin devant moi.” Il faut lire la Bible attentivement. Pourquoi Dieu a-t-il envoyé Son messager avant nous? Pourquoi Jean-Baptiste est-il né six mois avant Jésus?

Nous devons comprendre tout ce qui se trouve dans la Bible. Il y a un passage dans l’Ancien Testament concernant le ministère du souverain sacrificateur, Aaron. Aaron est le grand frère de Moïse. Lui et son fils étaient oints par Dieu, en tant que prêtres. Les autres Lévites travaillaient pour eux. Ils leur apportaient les ustensiles nécessaires, mélangeaient la pâte pour le pain etc… lorsque les fils d’Aaron offraient le sacrifice au saint tabernacle.

Donc, les fils d’Aaron avaient été oints pour prendre part au même travail que les autres, mais au Jour des Expiations, le dixième jour du septième mois, le souverain sacrificateur, seul, offrait le sacrifice de l’expiation pour son peuple.

Dans Luc 1:5, on trouve l’histoire de l’ascendance de Jean-Baptiste. Nous devons avoir une idée exacte du messager de Dieu pour nous faire une idée exacte de Jésus. Nous avons tendance à générer beaucoup d’idées concernant Jésus, mais nous ne savons pas grand chose de Jean-Baptiste qui est venu avant Lui. Je vais tâcher de vous aider à comprendre.

“Commencement de l’Évangile de Jésus-Christ, Fils de Dieu. Selon qu’il est écrit dans Isaïe le prophète : Voici, que j’envoie mon messager en avant de toi” L’évangile du paradis commence toujours avec Jean-Baptiste.

Si l’on comprend bien Jean-Baptiste, il est facile de comprendre et de croire en l’évangile de la rédemption de Jésus. C’est comme écouter des ambassadeurs, envoyés dans le monde pour connaître la situation de chaque pays. Si nous connaissons Jean-Baptiste, nous pouvons comprendre convenablement la rédemption de Dieu.

Il est dommage que beaucoup de Chrétiens actuels ne connaissent pas l’importance de Jean. Dieu n’a pas envoyé Jean parce qu’Il s’ennuyait et n’avait rien d’autre à faire. Les quatre évangiles du Nouveau Testament parlent de Jean-Baptiste avant de parler de la rédemption de Jésus.

Mais les évangélistes d’aujourd’hui l’ignorent totalement et disent aux gens que croire uniquement en Jésus est suffisant pour être sauvé. En effet, ils incitent les gens à vivre comme des pécheurs toute leur vie et les feront finir en enfer. Si vous croyez uniquement en Jésus, sans connaître le rôle de Jean-Baptiste, le Christianisme est une autre religion pour vous. Comment être rachetés de vos péchés si vous ne connaissez pas la vérité? C’est impossible.

L’évangile de la rédemption n’est ni simple ni facile. Aussi, de nombreuses personnes pensent que la rédemption dépend de notre foi en la Croix puisque Jésus y est mort pour nous. Si vous ne croyez qu’en la crucifixion sans connaître la vérité de la transmission des péchés, aucune foi ne vous amènera à la rédemption complète.

Dieu a donc envoyé Jean-Baptiste pour faire savoir au monde comment la rédemption s’accomplirait et comment Jésus enlèverait tous les péchés du monde. C’est uniquement en connaissant la vérité que nous pouvons comprendre que Jésus est le Fils de Dieu qui a pris tous nos péchés sur Lui.

Jean-Baptiste nous parle de la vérité de la rédemption. Il nous dit comment il est venu pour attester de la divinité de Jésus ; comment les gens ne L’ont pas accepté lorsque la Lumière est descendue sur le monde. Il a aussi attesté, dans Jean 1, qu’il était celui qui avait préparé l’évangile de la rédemption en baptisant Jésus-Christ.

Si nous n’avions pas le témoignage de la rédemption de Jean-Baptiste, comment pourrions-nous croire en Jésus? Nous n’avons jamais vu Jésus, et comme nous sommes de cultures et de religions différentes, comment serait-il possible de croire en Jéhovah?

Avec toutes ces religions dans le monde, comment pourrions-nous connaître Jésus-Christ? Comment pourrions-nous savoir que Jésus était le Fils de Dieu et qu’il nous a rachetés en prenant tous les péchés du monde à Son compte?

Nous devons donc consulter l’Ancien Testament pour découvrir, dès le début, des paroles de rédemption et considérer que Jésus est notre Sauveur.

Nous devons avoir une connaissance correcte afin de croire de façon correcte. On ne peut rien faire sans connaissance. Pour croire en Jésus et être sauvés, nous devons connaître l’évangile de la rédemption dont Jean-Baptiste a attesté ainsi que le rôle qu’il y a joué. Pour avoir une foi accomplie en Jésus Christ, nous devons connaître la vérité de la rédemption.

Alors, comme Jésus a dit : “Vous connaîtrez la vérité et la vérité vous rendra libres.” Vous devez connaître la vérité de la rédemption de Jésus.

LES PREUVES DE LA BIBLE

Partons à la recherche des preuves de la rédemption dans la Bible. Voyons ce que les quatre évangiles disent de Jean-Baptiste, qui il était, et pourquoi il était appelé “le représentant de l’humanité” ou “le dernier souverain sacrificateur.” Comment tous les péchés du monde ont été transmis à Jésus par son intermédiaire, et si Jésus a pris tous les péchés à Son compte ou non.

Les évangiles commencent tous les quatre avec Jean-Baptiste. Jean 1:6 nous relate le facteur le plus important de l’évangile. Il nous explique qui a accompli la tâche du transfert de tous les péchés du monde sur Jésus. “Il y eut un homme envoyé de Dieu ; son nom était Jean. Il vint pour témoigner, pour rendre témoignage à la lumière, afin que tous crussent par lui” (Jean 1:6-7).

Il est dit : “afin que tous crussent par lui,” et qu’il est venu pour “rendre témoignage à la lumière.” La lumière est Jésus-Christ. Cela signifie que Jean est venu pour rendre témoignage à Jésus afin que tous puissent croire en Lui. Maintenant, étudions Matthieu plus précisément.

Matthieu 3:13-17 : “Alors Jésus arrive de la Galilée au Jourdain, vers Jean, pour être baptisé par lui. Celui-ci l’en détournait, en disant : “C’est moi qui ai besoin d’être baptisé par toi et c’est toi qui viens à moi!” Mais Jésus lui répondit : Laisse faire pour l’instant : car c’est ainsi qu’il nous convient d’accomplir toute justice.” Alors il le laisse faire. Ayant été baptisé, Jésus aussitôt remonta de l’eau ; et voici que les cieux s’ouvrirent : il vit l’Esprit de Dieu descendre comme une colombe et venir sur lui. Et voici qu’une voix venue des cieux disait : “Celui-ci est mon Fils bien-aimé, qui a toute ma faveur.””

Jean-Baptiste a baptisé Jésus. Dans Luc 1:7-8, Jésus-Christ accomplit la rédemption de tous les péchés en se faisant baptiser par Jean.

Examinons Luc 1:1-14 : “Puisque beaucoup ont entrepris de composer un récit des événements qui se sont accomplis parmi nous, d’après ce que nous ont transmis ceux qui furent dès le début témoins oculaires et serviteurs de la Parole, j’ai décidé, moi aussi, après m’être informé exactement de tout depuis les origines, d’en écrire pour toi l’exposé suivi, excellent Théophile, pour que tu te rendes bien compte de la sûreté des enseignements que tu as reçus. Il y eut aux jours d’Hérode, roi de Judée, un prêtre du nom de Zacharie, de la classe d’Abia, et il avait pour femme une descendante d’Aaron, dont le nom était Élisabeth. Tous deux étaient justes devant Dieu, et ils suivaient, irréprochables, tous les commandements et observances du Seigneur. Mais ils n’avaient pas d’enfant, parce que Élisabeth était stérile et que tous deux étaient avancés en âge. Or il advint, comme il remplissait devant Dieu les fonctions sacerdotales au tour de sa classe, qu’il fut, suivant la coutume sacerdotale, désigné par le sort pour entrer dans le sanctuaire du Seigneur et y brûler l’encens. Et toute la multitude du peuple était en prière, dehors, à l’heure de l’encens. Alors lui apparut l’Ange du Seigneur, debout à droite de l’autel de l’encens. A cette vue, Zacharie fut troublé et la crainte fondit sur lui. Mais l’ange lui dit : “Sois sans crainte, Zacharie, car ta supplication a été exaucée ; ta femme Élisabeth t’enfantera un fils, et tu l’appelleras du nom de Jean. Tu auras joie et allégresse, et beaucoup se réjouiront de sa naissance.”

Luc nous apprend en détails l’ascendance de Jean. Luc, l’apôtre de Jésus, explique l’ascendance de Jean depuis le commencement. Luc a enseigné l’évangile à un homme nommé Théophile, qui avait une culture différente et ne connaissait rien du Seigneur.

Alors, pour lui apprendre qui était Jésus, le Sauveur des pécheurs, Luc pensa qu’il devait lui expliquer l’ascendance de Jean-Baptiste en détails.

Dans Luc 1:5-9, il est dit : “Il y eut aux jours d’Hérode, roi de Judée, un prêtre du nom de Zacharie, de la classe d’Abia, et il avait pour femme une descendante d’Aaron, dont le nom était Élisabeth. Tous deux étaient justes devant Dieu, et ils suivaient, irréprochables, tous les commandements et observances du Seigneur. Mais ils n’avaient pas d’enfant, parce que Élisabeth était stérile et que tous deux étaient avancés en âge. Or il advint, comme il remplissait devant Dieu les fonctions sacerdotales au tour de sa classe, qu’il fut, suivant la coutume sacerdotale, désigné par le sort pour entrer dans le sanctuaire du Seigneur et y brûler l’encens. Et toute la multitude du peuple était en prière, dehors, à l’heure de l’encens.”

Puis, un incident est survenu alors que Zacharie servait Dieu suivant la coutume de la prêtrise. Et Luc a attesté clairement que Zacharie était le descendant d’Aaron. Alors, à quelle classe Zacharie appartient-il? Il s’agit d’un sujet très important.

Il explique : “Or il advint, comme il remplissait devant Dieu les fonctions sacerdotales au tour de sa classes ...”. Nous savons que Luc connaissait si bien Zacharie puisqu’il expliquait l’évangile de la rédemption d’après Zacharie et Élisabeth.

Comme nous sommes également des Gentils et que nous appartenons à des races différentes, nous ne pouvons pas comprendre le salut de Jésus si cela ne nous est pas expliqué en détails, point par point. Examinons ces détails. Jean-Baptiste est né de Zacharie et de sa femme Élisabeth, qui était l’une des filles d’Aaron. Maintenant, examinons l’ascendance de Zacharie et de Jean.








le juste du CHRIST
Aime la Bible

Masculin Messages : 13
Inscription : 16/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation du juste du Christ

Message par le juste du CHRIST le Sam 20 Sep 2014 - 20:10

Pour comprendre l’ascendance de Jean-Baptiste, nous devons lire l’Ancien Testament, 1 Chroniques 24:1-19:“Classes des fils d’Aaron : fils d’Aaron : Nadab, Abihu, Éléazar et Itamar. Nadab et Abihu moururent en présence de leur père sans laisser de fils et c’est Éléazar et Itamar qui devinrent prêtres. David les répartit en classes, ainsi que Sadoq, l’un des fils d’Éléazar, et Ahimélek, l’un des fils d’Itamar, et les recensa selon leurs services. Les fils d’Éléazar se trouvèrent avoir plus de chefs de preux que les fils d’Itamar ; on forma seize classes avec les chefs de famille des fils d’Éléazar et huit avec les chefs de famille des fils d’Itamar. On les répartit au sort, les uns comme les autres ; il y eut des officiers consacrés, des officiers de Dieu, parmi les fils d’Éléazar, comme parmi les fils d’Itamar. L’un des lévites, le scribe Shemaya, fils de Netanéel, les inscrivit en présence du roi, des officiers, du prêtre Sadoq, d’Ahimélek fils d’Ébyatar, des chefs de familles sacerdotales et lévitiques ; on tirait une fois au sort pour chaque famille des fils d’Éléazar, toutes les deux fois pour les fils d’Itamar. Yehoyarib fut le premier sur qui tomba le sort, Yedaya le second, Harim le troisième, Séorim le quatrième, Malkiyya le cinquième, Miyyamîn le sixième, Haqqoç le septième, Abiyya le huitième, Yéshua le neuvième, Shekanyahu le dixième, Élyashib le onzième, Yaqim le douzième, Huppa le treizième, Ishbaal le quatorzième, Bilga le quinzième, Immér le seizième, Hézir le dix-septième, Happiçèç le dix-huitième, Petahya le dix-neuvième, Yehèzqel le vingtième, Yakîn le vingt et unième, Gamul le vingt-deuxième, Delayahu le vingt-troisième, Maazyahu le vingt-quatrième. Tels sont ceux qui furent recensés selon leur service, pour entrer dans le Temple de Yahvé, conformément à leur règle, règle transmise par Aaron, leur père, comme le lui avait prescrit Yahvé, Dieu d’Israël.”

Lisons une nouvelle une fois le verset 10 : “Haqqoç le septième, Abiyya le huitième”. Ici, David tire au sort la part de chaque fils d’Aaron pour que le sacrifice soit offert dans l’ordre (Comme vous le savez, Aaron était le grand frère de Moïse. Dieu a ordonné Moïse comme Son représentant, et Aaron en tant que souverain sacrificateur du saint tabernacle devant le peuple d’Israël.)

Les autres Lévites étaient placés sous la direction des prêtres, et Aaron et son fils avaient la charge de tous les sacrifices devant Dieu. Après le tirage au sort de David, les prêtres, descendants d’Aaron, devaient tirer au sort à chaque fois et cela engendrait beaucoup de confusion.

Alors, David a changé le système, inscrivant chaque classe dans l’ordre. Il y avait 24 classes dans l’ordre originaire des petits-fils d’Aaron, et le huitième était Abiya. Il est dit : “Il y a eu un sacrificateur, du nom de Zacharie, de la classe d’Abiya.” Zacharie était donc un sacrificateur de la classe d’Abiya, et ils étaient eux-mêmes les descendants d’Aaron, le souverain sacrificateur. Zacharie était un sacrificateur de la classe d’Abiya, qui était le père de Jean-Baptiste. Nous savons par la Bible qu’ils se mariaient entre eux.

Comme vous le savez, Jacob a épousé la fille de son oncle du côté maternel. Cette explication d’ascendance a une grande importance. Il est dit : “un sacrificateur du nom de Zacharie, de la classe d’Abiya.”

Il est donc définitivement le descendant d’Aaron. Qui donc? Zacharie, le père de Jean-Baptiste. Il s’agit d’un facteur important dans l’explication de la rédemption de Jésus, du ministère de Jean-Baptiste, et du transfert des péchés du monde sur Jésus.

SEULS LES FILS D’AARON PEUVENT ÊTRE NOMMÉS SOUVERAIN SACRIFICATEURS


Dans quel passage de la Bible est-il spécifié que les fils d’Aaron devaient être nommés souverains sacrificateurs?

Examinons Nombres 20:22-29 : “Ils partirent de Cadès, et les Israélites, toute la communauté, arrivèrent à Hor-la-Montagne. Yahvé parla à Moïse et à Aaron, à Hor-la-Montagne, sur la frontière du pays d’Édom. Il dit : “Qu’Aaron soit réuni aux siens : car il ne doit pas entrer dans le pays que je donne aux Israélites, puisque vous avez été rebelles à ma voix, aux eaux de Meriba. Prends Aaron et Éléazar, son fils, et fais-les monter sur la montagne de Hor. Tu ôteras alors à Aaron ses vêtements, pour en revêtir Éléazar, son fils, et Aaron sera réuni aux siens : c’est là qu’il doit mourir.” Moïse fit ce que Yahvé avait ordonné. Sous les yeux de toute la communauté, ils montèrent sur la montagne de Hor. Moïse ôta à Aaron ses vêtements pour en revêtir Éléazar, son fils ; et Aaron mourut là, au sommet de la montagne. Puis Moïse et Éléazar redescendirent de la montagne. Toute la communauté vit qu’Aaron avait expiré, et toute la maison d’Israël pleura Aaron pendant trente jours.”

Dans l’Exode, la Loi de Dieu est rapportée, disant que les fils du souverain sacrificateur doivent assumer la prêtrise, comme leur père le faisait quand il en avait l’âge.

Dans l’Exode 28:1-5 : “Quant à toi, fais approcher de toi Aaron ton frère et ses fils, d’entre les Israélites, pour qu’il exerce mon sacerdoce : Aaron, Nadab et Abihu, Éléazar et Itamar, fils d’Aaron. Tu feras pour Aaron ton frère des vêtements sacrés qui lui feront une glorieuse parure. Tu t’adresseras à tous les hommes habiles que j’ai comblés d’habileté et ils feront les vêtements d’Aaron, pour qu’il soit consacré à l’exercice de mon sacerdoce. Voici les vêtements qu’ils feront : un pectoral, un éphod, un manteau et une tunique brodée, un turban et une ceinture. Ils feront des vêtements sacrés pour ton frère Aaron et pour ses fils, afin qu’ils exercent mon sacerdoce. Ils prendront l’or, la pourpre violette et écarlate, le cramoisi et le fin lin.”
Dieu a clairement assigné le rite du sacrifice à Aaron, le frère de Moïse. La prêtrise n’était pas ouverte aux autres hommes. Alors, Dieu a demandé à Moïse de consacrer Aaron comme souverain sacrificateur, et de lui faire faire des vêtements appropriés comme Il l’avait Lui-même défini. Nous ne devons pas oublier les paroles de Dieu.

Exode 29:1-9 : “Voici ce que tu leur feras pour les consacrer à mon sacerdoce. Prends un jeune taureau et deux béliers sans défaut, puis des pains sans levain, des gâteaux sans levain pétris à l’huile, des galettes sans levain frottées d’huile que tu auras faites de fleur de farine de froment. Tu les mettras dans une même corbeille et tu les offriras, dans la corbeille, en même temps que le taureau et les deux béliers. “Tu feras approcher Aaron et ses fils de l’entrée de la Tente du Rendez-vous, et tu les laveras avec de l’eau. Tu prendras les vêtements et tu revêtiras Aaron de la tunique, du manteau de l’éphod, de l’éphod, du pectoral, et tu lui fixeras l’écharpe de l’éphod. Tu placeras le turban sur sa tête, et tu y mettras le signe de la sainte consécration. Tu prendras l’huile d’onction, tu en répandras sur sa tête et tu l’oindras. Tu feras alors approcher ses fils et tu les revêtiras de tuniques. Tu les ceindras d’une ceinture et tu assujettiras leur calotte. Le sacerdoce leur appartiendra alors par un décret perpétuel. Tu investiras Aaron et ses fils.”

Tu ceindras Aaron et ses fils d’une écharpe, et tu leur attacheras des bandeaux... Le sacerdoce leur appartiendra grâce à une prescription perpétuelle. Tu investiras donc Aaron et ses fils. Dieu a spécifié que seuls Aaron et ses fils pouvaient être consacrés pour exercer le sacerdoce de façon perpétuelle. Il a dit mot pour mot : “par une prescription perpétuelle”. . Cela signifie même après la venue de Jésus au monde.

C’est pour cela que Luc a soigneusement expliqué que Zacharie était un descendant d’Aaron, le souverain sacrificateur. Alors que Zacharie était dans l’exercice de ses fonctions, devant Dieu, dans le temple du Seigneur, un ange est apparu et lui a dit que sa prière avait été exaucée, que sa femme Élisabeth enfanterait un fils.
Zacharie ne le croyant pas, dit : “À quoi reconnaîtrai-je cela? Ma femme est d’un âge avancé.” Parce qu’il doutait, Dieu le rendit muet un instant pour prouver que Ses paroles étaient vraies.

Au temps annoncé, sa femme tomba enceinte et un peu plus tard, Marie, la vierge, était également enceinte. Les deux situations étaient l’œuvre de Dieu afin de préparer notre salut. Pour sauver l’humanité corrompue, Il devait envoyer Son serviteur Jean et faire naître Son Fils unique dans le monde.

Puis Il dut faire baptiser Son Fils par Jean-Baptiste, pour qu’il lui transfère tous les péchés du monde, afin que ceux qui croient en Lui puissent être sauvés.

LA PROVIDENCE SPÉCIALE DE DIEU!

Le sauveur de l’humanité, Jésus-Christ, est né du corps de la vierge Marie. Marie était la fiancée de Joseph qui était descendant de Juda. Jésus devait naître descendant de Juda pour accomplir le pacte de Dieu, comme Jean-Baptiste devait naître dans la maison du souverain sacrificateur, Aaron.

Dieu les a conçus tous les deux pour les faire naître dans le monde, Jean avant Jésus. Jean est né, il pouvait donc baptiser Jésus et transférer sur Lui tous les péchés du monde. Le descendant du souverain sacrificateur devait offrir le sacrifice de l’expiation afin d’accomplir le pacte de Dieu décrit dans l’Ancien Testament, et pour que l’évangile de la rédemption de Jésus puisse être cru et correctement respecté.

Dans l’Exode, Dieu donne à Israël Sa loi et le pacte ; la Loi de Dieu et la Loi pour l’exercice du ministère sacrificiel dans le tabernacle, les vêtements des prêtres, les détails des sacrifices et la succession de la prêtrise par les fils de prêtres. Dieu a nommé Aaron et ses descendants souverains sacrificateurs à perpétuité.

Tous les descendants d’Aaron peuvent donc offrir le sacrifice et les souverains sacrificateurs ne peuvent être issus que de la maison d’Aaron. Que pensez-vous de cela?

Cependant, parmi les descendants d’Aaron, Dieu a choisi un prêtre, nommé Zacharie, et sa femme Élisabeth. Il a dit : “Voici que j’envoie mon messager en avant de toi pour préparer ta route” Quand Dieu dit à Zacharie qu’Il allait rendre Élisabeth féconde, et que l’enfant se nommerait Jean, Zacharie fut tellement étonné qu’il devint muet à Son commandement et jusqu’à ce que le fils soit né et porte ce nom.

Un fils est vraiment né chez lui. Quand est venu le moment de nommer le bébé selon la coutume d’Israël, le fils devait porter le nom de son pèr“Quant à Élisabeth, le temps fut accompli où elle devait enfanter, et elle mit au monde un fils. Ses voisins et ses proches apprirent que le Seigneur avait fait éclater sa miséricorde à son égard, et ils s’en réjouissaient avec elle. Et il advint, le huitième jour, qu’ils vinrent pour circoncire l’enfant. On voulait l’appeler Zacharie, du nom de son père ; mais, prenant la parole, sa mère dit : “Non, il s’appellera Jean.” Et on lui dit : “Il n’y a personne de ta parenté qui porte ce nom!” Et l’on demandait par signes au père comment il voulait qu’on l’appelât. Celui-ci demanda une tablette et écrivit : “Jean est son nom” ; et ils en furent tous étonnés. A l’instant même, sa bouche s’ouvrit et sa langue se délia, et il parlait et bénissait Dieu. La crainte s’empara de tous leurs voisins, et dans la montagne de Judée tout entière on racontait toutes ces choses. Tous ceux qui en entendirent parler les mirent dans leur cœur, en disant : “Que sera donc cet enfant?” Et, de fait, la main du Seigneur était avec lui” (Luc 1:57-66).

Zacharie était muet à cette époque. Au moment où on devait donner un nom au bébé, les parents ont suggéré que le bébé soit appelé Zacharie. Mais sa mère insistait pour qu’on l’appelle Jean. À cela, les autres membres de la famille répliquaient qu’il n’y avait jamais eu personne ayant ce nom et que le bébé devait s’appeler comme son père.

Comme Élisabeth continuait d’insister à propos de ce nom, les membres de la famille allèrent chez Zacharie et demandèrent quel devait être le nom du bébé. Zacharie, qui ne pouvait pas parler, demanda une tablette et écrivit : “Jean.” Tous les parents furent étonnés par le choix insolite de ce nom.

Mais aussitôt après l’avoir nommé ainsi, la bouche de Zacharie s’est ouverte. Il a adoré Dieu, a été rempli d’Esprit saint et a prophétisé.

Luc raconte la naissance de Jean-Baptiste dans la maison de Zacharie : “Il y eut un souverain sacrificateur, du nom de Zacharie, de la classe d’Abiya.” D’une providence spéciale de Dieu, Jean-Baptiste, le représentant de l’humanité, est né de Zacharie, le descendant d’Aaron.

Et par l’intermédiaire de Jean-Baptiste et de Jésus-Christ, Dieu a accompli le salut de l’humanité. Nous sommes sauvés de tous nos péchés en croyant à l’œuvre de la rédemption réalisée par Jean et Jésus-Christ.

le juste du CHRIST
Aime la Bible

Masculin Messages : 13
Inscription : 16/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation du juste du Christ

Message par le juste du CHRIST le Sam 20 Sep 2014 - 20:32

LE BAPTÊME DE JÉSUS

Jean-Baptiste avait affirmé que Jésus était le Fils de Dieu et qu’Il effacerait tous nos péchés. C’était Jean-Baptiste le serviteur de Dieu qui avait attesté de notre salut. Cela ne veut pas dire que Dieu ne nous dit pas Lui-même qu’Il est notre Sauveur. Dieu œuvre en utilisant Ses serviteurs de l’église, et par la bouche de tous ceux qui ont été sauvés.

Dieu a dit : “ ...parlez au cœur de Jérusalem et criez-lui que son service est accompli, que sa faute est expiée, qu’elle a reçu de la main de Yahvé double punition pour tous ses péchés.” Une voix crie : “Dans le désert, frayez le chemin de Yahvé; dans la steppe, aplanissez une route pour notre Dieu. Que toute vallée soit comblée, toute montagne et toute colline abaissées, que les lieux accidentés se changent en plaine et les escarpements en large vallée; alors la gloire de Yahvé se révélera et toute chair, d’un coup, la verra, car la bouche de Yahvé a parlé.” Une voix dit : “Crie”, et je dis : “Que crierai-je?” - “Toute chair est de l’herbe et toute sa grâce est comme la fleur des champs. L’herbe se dessèche, la fleur se fane, quand le souffle de Yahvé passe sur elles; oui, le peuple, c’est de l’herbe - l’herbe se dessèche, la fleur se fane, mais la parole de notre Dieu subsiste à jamais””(Isaïe 40:2, Cool.

“Désormais, tu n’es plus pécheur, J’ai racheté tous tes péchés et le combat est terminé.” C’est la voix de l’évangile de la rédemption qui continue de nous parler. C’est ce qu’on appelle l’évangile préparé.

Quand nous comprenons l’œuvre de Jean-baptiste, nous pouvons être libérés de nos péchés.

Les quatre évangiles nous parlent de Jean-Baptiste, et le dernier prophète de l’Ancien Testament fait également référence à Jean-Baptiste, le serviteur de Dieu. Le Nouveau Testament commence par la naissance de Jean-Baptiste et le transfert des péchés par son intermédiaire.

Pourquoi l’appelons-nous Jean-Baptiste? Parce qu’il a baptisé Jésus. Quel sens a le baptême? Cela signifie : “faire passer, être immergé, être lavé”, c’est synonyme de “l’imposition des mains” de l’Ancien Testament.

Dans l’Ancien Testament, quand un homme avait péché, il transférait ses péchés sur la tête de l’offrande, le sacrifice sans défaut, en y posant ses mains, et le sacrifice mourait avec ses péchés. “L’imposition des mains,” a pour signification : “faire passer”. “L’imposition des mains” et le baptême sont donc la même chose bien que portant un nom différent.

Alors, quelle est la signification du baptême de Jésus? Son baptême était la seule manière de pratiquer l’expiation dans l’ordination de Dieu.

Dans l’Ancien Testament, les pécheurs devaient poser leurs mains sur la tête du sacrifice afin de transférer leurs péchés sur la tête du sacrifice. Ils devaient ensuite l’égorger et le sacrificateur apportait le sang pour le jeter sur les cornes de l’autel de l’offrande brûlante. C’était la manière d’expier les péchés journaliers.

Et comment cela se passait-il pour les péchés de l’année?

Aaron, le souverain sacrificateur, offrait le sacrifice pour tout le peuple d’Israël. Étant donné que Jean-Baptiste était de la maison d’Aaron, il lui revenait d’être un souverain sacrificateur, et Dieu l’a prédestiné à être le dernier souverain sacrificateur selon sa promesse de la rédemption.

Jean-Baptiste était le représentant de toute l’humanité et le dernier souverain sacrificateur de toute l’humanité car l’Ancien Testament s’est terminé avec la naissance de Jésus. Qui d’autre que Jean-Baptiste aurait pu transférer tous les péchés du monde sur Jésus dans le Nouveau Testament, exactement comme Aaron avait expié les péchés de son peuple dans l’Ancien Testament? En tant que dernier sacrificateur de l’Ancien Testament et en tant que représentant de l’humanité, Jean-Baptiste a transféré tous les péchés du monde sur Jésus en Le baptisant.

Puisque Jean a transféré tous les péchés sur Jésus, nous pouvons être rachetés en croyant à l’évangile d’eau et d’Esprit. Jésus est devenu l’Agneau qui sauve tous les pécheurs, ainsi, il pouvait accomplir l’œuvre de rédemption telle que Dieu l’avait projetée. Jésus nous a dit que Jean-Baptiste était le dernier prophète, le souverain sacrificateur qui Lui a transmis tous les péchés du monde.Pourquoi Jésus ne l’a-t-il pas fait Lui-même? Pourquoi avait-il besoin de Jean-Baptiste? Ce n’est pas sans raison que Jean-Baptiste est venu six mois avant Jésus. C’était pour accomplir la loi de l’Ancien Testament, pour accomplir à la lettre l’Ancien Testament.

Jésus est né de la vierge Marie, et Jean-Baptiste d’une vieille femme nommée Élisabeth.

C’est l’œuvre de Dieu, et Il a accompli le projet selon lequel ils sauveraient tous les pécheurs. Pour nous sauver du combat contre le péché, et de toutes les souffrances de l’humanité coupable, Il a envoyé Son serviteur, Jean, et son propre Fils, Jésus. Jean-Baptiste était envoyé en tant que représentant de l’homme. Il était le dernier souverain sacrificateur.



LE PLUS GRAND HOMME NÉ D’UNE FEMME.
Examinons Matthieu 11:7-14 : “Demandez et l’on vous donnera ; cherchez et vous trouverez ; frappez et l’on vous ouvrira. Car quiconque demande reçoit ; qui cherche trouve ; et à qui frappe on ouvrira. Quel est d’entre vous l’homme auquel son fils demandera du pain, et qui lui remettra une pierre? ou encore, s’il lui demande un poisson, lui remettra-t-il un serpent? Si donc vous, qui êtes mauvais, vous savez donner de bonnes choses à vos enfants, combien plus votre Père qui est dans les cieux en donnera-t-il de bonnes à ceux qui l’en prient! “Ainsi, tout ce que vous voulez que les hommes fassent pour vous, faites-le vous-même pour eux : voilà la Loi et les Prophètes.” “Entrez par la porte étroite. Large, en effet, et spacieux est le chemin qui mène à la perdition, et il en est beaucoup qui s’y engagent ; mais étroite est la porte et resserré le chemin qui mène à la Vie, et il en est peu qui le trouvent...””

Les gens allaient dans le désert voir Jean-baptiste, qui criait : “Repentez-vous, race de vipère!” Et Jésus disait : “Mais ceux qui portent des vêtements somptueux sont dans la maison des rois.”

Jésus Lui-même attestait de la grandeur de Jean. “Qui êtes vous allés voir? Un barbare vêtu de poils de chameau qui crie de toutes ses forces? Il devrait être vêtu de poils de chameau. Qui êtes-vous allé voir? Un homme habillé de vêtements somptueux? Ceux qui s’habillent de vêtements somptueux sont dans la maison du roi. Mais il est plus grand que le roi.” Ainsi en a attesté Jésus. “Mais ceux qui portent des vêtements somptueux sont dans les maisons des rois. Qui êtes-vous donc allés voir? Un prophète? Oui, je vous dis, et plus qu’un prophète.”

Dans les temps anciens, les prophètes étaient plus importants que les rois. Comprenez-vous? Jean-Baptiste était plus important que tous les prophètes de l’Ancien Testament. En effet, Jean, le dernier souverain sacrificateur et le représentant de l’homme, était plus important qu’Aaron, le premier souverain sacrificateur.Jésus Lui-même a rendu témoignage à Jean.

Qui est le représentant de l’homme? À part Jésus Christ Lui-même, quel est le plus grand homme sur la terre? Jean-Baptiste. “Oui, je vous dis, et plus qu’un prophète. Voici que j’envoie mon messager en avant de toi pour préparer ta route.”

Jean-Baptiste affirmait que le combat contre le péché était terminé. “Voici l’agneau de Dieu, qui ôte le péché du monde!” Jean-Baptiste a attesté le fait que Jésus ait enlevé le péché du monde.

Dans Matthieu 11:11 : “En vérité je vous le dis, parmi les enfants des femmes, il n’en a pas surgi de plus grand que Jean le Baptiste.” Existe-t-il quelqu’un de plus grand parmi ceux qui sont nés de femmes?

Que veut dire “nés de femmes?” Cela signifie : tous les hommes. À l’exception d’Adam, tous les hommes sont nés de femmes. Oui, et parmi ceux qui sont nés de femmes, il n’est surgi aucun plus grand que Jean-Baptiste. Par conséquent, Jean-Baptiste était le souverain sacrificateur, le prophète, et notre représentant.

Dans l’Ancien Testament, Aaron et ses fils étaient ordonnés par Dieu pour servir à perpétuité. Tous les péchés devaient être lavés par Aaron et ses fils. Dieu l’avait ordonné ainsi.

Si quelqu’un d’autre parmi les Lévites s’était introduit et avait osé franchir la porte, il serait certainement mort. Tout ce qu’ils pouvaient faire était de ramasser le bois pour le feu de l’autel, de dépouiller les animaux, d’en laver les intestins, et de séparer les graisses. S’ils étaient assez présomptueux pour s’essayer au travail des prêtres, ils devaient mourir. C’était la Loi de Dieu. Ils ne pouvaient pas l’outrepasser.

Sur la terre, il ne s’est pas levé de plus grand que Jean-Baptiste. Il était le plus grand parmi les mortels. “Depuis les jours de Jean le Baptiste jusqu’a présent le Royaume de Cieux souffre violence, et des violents s’en emparent”.

La rédemption des hommes a été accomplie lorsque Jean-Baptiste a baptisé Jésus. Et ceux qui croient en Jésus peuvent entrer dans le Royaume des Cieux. Ils deviennent justes. Voyons comment le père de Jean a attesté de son fils.



LA DÉPOSITION DE ZACHARIE, LE PÈRE DE JEAN

Examinons Matthieu 11:7-14 : “Demandez et l’on vous donnera ; cherchez et vous trouverez ; frappez et l’on vous ouvrira. Car quiconque demande reçoit ; qui cherche trouve ; et à qui frappe on ouvrira. Quel est d’entre vous l’homme auquel son fils demandera du pain, et qui lui remettra une pierre? ou encore, s’il lui demande un poisson, lui remettra-t-il un serpent? Si donc vous, qui êtes mauvais, vous savez donner de bonnes choses à vos enfants, combien plus votre Père qui est dans les cieux en donnera-t-il de bonnes à ceux qui l’en prient! “Ainsi, tout ce que vous voulez que les hommes fassent pour vous, faites-le vous-même pour eux : voilà la Loi et les Prophètes.” “Entrez par la porte étroite. Large, en effet, et spacieux est le chemin qui mène à la perdition, et il en est beaucoup qui s’y engagent ; mais étroite est la porte et resserré le chemin qui mène à la Vie, et il en est peu qui le trouvent...””

Les gens allaient dans le désert voir Jean-baptiste, qui criait : “Repentez-vous, race de vipère!” Et Jésus disait : “Mais ceux qui portent des vêtements somptueux sont dans la maison des rois.”

Jésus Lui-même attestait de la grandeur de Jean. “Qui êtes vous allés voir? Un barbare vêtu de poils de chameau qui crie de toutes ses forces? Il devrait être vêtu de poils de chameau. Qui êtes-vous allé voir? Un homme habillé de vêtements somptueux? Ceux qui s’habillent de vêtements somptueux sont dans la maison du roi. Mais il est plus grand que le roi.” Ainsi en a attesté Jésus. “Mais ceux qui portent des vêtements somptueux sont dans les maisons des rois. Qui êtes-vous donc allés voir? Un prophète? Oui, je vous dis, et plus qu’un prophète.”

Dans les temps anciens, les prophètes étaient plus importants que les rois. Comprenez-vous? Jean-Baptiste était plus important que tous les prophètes de l’Ancien Testament. En effet, Jean, le dernier souverain sacrificateur et le représentant de l’homme, était plus important qu’Aaron, le premier souverain sacrificateur.Jésus Lui-même a rendu témoignage à Jean.

Qui est le représentant de l’homme? À part Jésus Christ Lui-même, quel est le plus grand homme sur la terre? Jean-Baptiste. “Oui, je vous dis, et plus qu’un prophète. Voici que j’envoie mon messager en avant de toi pour préparer ta route.”

Jean-Baptiste affirmait que le combat contre le péché était terminé. “Voici l’agneau de Dieu, qui ôte le péché du monde!” Jean-Baptiste a attesté le fait que Jésus ait enlevé le péché du monde.

Dans Matthieu 11:11 : “En vérité je vous le dis, parmi les enfants des femmes, il n’en a pas surgi de plus grand que Jean le Baptiste.” Existe-t-il quelqu’un de plus grand parmi ceux qui sont nés de femmes?

Que veut dire “nés de femmes?” Cela signifie : tous les hommes. À l’exception d’Adam, tous les hommes sont nés de femmes. Oui, et parmi ceux qui sont nés de femmes, il n’est surgi aucun plus grand que Jean-Baptiste. Par conséquent, Jean-Baptiste était le souverain sacrificateur, le prophète, et notre représentant.

Dans l’Ancien Testament, Aaron et ses fils étaient ordonnés par Dieu pour servir à perpétuité. Tous les péchés devaient être lavés par Aaron et ses fils. Dieu l’avait ordonné ainsi.

Si quelqu’un d’autre parmi les Lévites s’était introduit et avait osé franchir la porte, il serait certainement mort. Tout ce qu’ils pouvaient faire était de ramasser le bois pour le feu de l’autel, de dépouiller les animaux, d’en laver les intestins, et de séparer les graisses. S’ils étaient assez présomptueux pour s’essayer au travail des prêtres, ils devaient mourir. C’était la Loi de Dieu. Ils ne pouvaient pas l’outrepasser.

Sur la terre, il ne s’est pas levé de plus grand que Jean-Baptiste. Il était le plus grand parmi les mortels. “Depuis les jours de Jean le Baptiste jusqu’a présent le Royaume de Cieux souffre violence, et des violents s’en emparent”.

La rédemption des hommes a été accomplie lorsque Jean-Baptiste a baptisé Jésus. Et ceux qui croient en Jésus peuvent entrer dans le Royaume des Cieux. Ils deviennent justes. Voyons comment le père de Jean a attesté de son fils.



LA DÉPOSITION DE ZACHARIE, LE PÈRE DE JEAN

La Loi est l’ombre des biens à venir. Le sacrifice de l’Ancien Testament, du mouton et du bouc, nous fait comprendre que Jésus-Christ viendra et enlèvera nos péchés de la même manière afin d’effacer ces derniers.

Les personnes de l’Ancien Testament, David, Abraham, et les autres connaissaient et croyaient en la signification du rite sacrificiel. Cela annonçait que le Messie, le Christ (Jésus veut dire Sauveur) viendrait un jour et laverait tous leurs péchés. Ils croyaient en leur rédemption et au fait qu’ils seraient sauvés par leur foi.

La Loi était une ombre des biens qui allaient arriver. Les offrandes sacrificielles pour les péchés quotidiens et annuels ne pouvaient nous racheter complètement. Alors, Celui qui est accompli et éternel, Celui qui est sans défaut, le fils de Dieu, devait venir sur terre.

Il a dit qu’Il devait venir pour accomplir la volonté de Son Père comme en témoigne le livre écrit de Sa main : “Alors il déclare : Voici, je viens pour faire ta volonté. Il abroge le premier régime pour fonder le second.” Nous sommes rachetés de nos péchés parce que Jésus-Christ enlève nos péchés comme c’est écrit dans l’Ancien Testament, et parce que nous croyons en Lui.

Lisons Hébreux 10:10 : “Et c’est en vertu de cette volonté que nous sommes sanctifiés par l’oblation du corps de Jésus Christ, une fois pour toutes.” Et c’est en vertu de cette volonté que nous sommes sanctifiés, par l’offrande du corps de Jésus-Christ, une fois pour toutes. Sommes-nous sanctifiés ou non?  Nous le sommes. Que cela signifie-t-il? Dieu le Père a envoyé Son Fils et Lui a transmis tous nos péchés par le baptême puis il L’a jugé une fois pour toutes sur la Croix. Ainsi, Il a délivré tous ceux qui souffraient du péché. C’était la Volonté de Dieu.

Pour nous délivrer, Jésus s’est offert Lui-même une fois pour toutes, nous pouvons donc être sanctifiés. Nous avons été sanctifiés. Jésus s’est sacrifié pour nous et Il est mort pour nous (à notre place) c’est pourquoi nous n’avons pas besoin d’être jugés.

Le sacrifice de l’Ancien Testament était offert tous les jours car les nouveaux péchés avaient besoin de nouvelles offrandes pour être lavés.

Dans Jean 13, on trouve une histoire où Jésus lave les pieds de Pierre. Il a lavé les pieds de Pierre pour lui prouver qu’il va pécher dans le futur et pour lui faire comprendre qu’Il a déjà été racheté ainsi de tous ses péchés. Jésus savait que Pierre allait pécher de nouveau, donc Il a versé l’eau dans la cuvette et a lavé ses pieds.

Pierre a voulu refuser, mais Jésus a dit : “Ce que je fais, tu ne le sais pas à présent ; mais par la suite tu comprendras.” Ce qui veut dire  : “Tu pécheras de nouveau après ça, tu Me renieras et pécheras à nouveau après mon Ascension, donc Je lave tes pieds pour mettre en garde Satan de ne pas te tenter car J’ai déjà pris tous tes péchés futurs.

Pensez-vous qu’Il ait lavé les pieds de Pierre pour nous dire que nous devons nous repentir tous les jours? Non, Si nous devions nous repentir tous les jours pour être rachetés, Jésus n’aurait pas enlevé tous nos péchés une fois pour toutes.

Or, Jésus a dit qu’il nous a sanctifiés une fois pour toutes. Si nous nous repentons tous les jours, nous devons retourner à l’Ancien Testament. Alors qui peut devenir juste? Qui peut être totalement racheté? En croyant en Dieu, qui peut vivre sans péché?

Qui peut être sanctifié par la repentance? Nous péchons sans cesse, alors comment être pardonnés pour tous ces  péchés? Comment se repentir tous les jours? Nous avons tendance à oublier les péchés du matin à la fin de la journée, et les péchés du soir le lendemain matin. Il nous est impossible de nous repentir de tous nos péchés.

C’est pour cette raison que Jésus a été baptisé et s’est offert Lui-même sur la Croix, afin que nous puissions être sanctifiés tous ensemble. Le comprenez-vous? Nous avons tous été rachetés de nos péchés en même temps. Nous ne sommes pas rachetés chaque fois que nous nous repentons.


Y a-t-il encore des péchés
pour lesquels nous devons
nous repentir?
Non.

Nous avons été sauvés en croyant que Jésus avait enlevé tous nos péchés, vos péchés, et les miens.“Tandis que tout prêtre se tient debout chaque jour, officiant et offrant maintes fois les mêmes sacrifices, qui sont absolument impuissants à enlever des péchés, lui au contraire, ayant offert pour les péchés un unique sacrifice, il s’est assis pour toujours à la droite de Dieu, attendant désormais que ses ennemis soient placés comme un escabeau sous ses pieds. Car par une oblation unique il a rendu parfaits pour toujours ceux qu’il sanctifie. Or l’Esprit saint lui aussi nous l’atteste ; car après avoir déclaré : Telle est l’alliance que je contracterai avec eux après ces jours-là, le Seigneur dit : Je mettrai mes lois dans leur cœur et je les graverai dans leur pensée. Ni de leur péchés, ni de leurs offenses, je ne me souviendrai plus. Or là où les péchés sont remis, il n’y a plus d’oblation pour le péché”(Hébreux 10:11-18).

Que signifie “Là où les péchés sont remis” dans 10:18? Cela veut dire que le péché lui-même, n’importe quel péché, est expié à jamais, sans exception. Dieu les a pardonnés. Le croyez-vous? “Or là où les péchés sont remis, il n’y a plus d’oblation pour le péché.”

Résumons. Si Jean-Baptiste n’avait pas posé ses mains sur Jésus, autrement dit, s’il n’avait pas baptisé Jésus, pourrions-nous avoir été rachetés? Nous n’aurions pas pu l’être. Imaginons le contraire. Si Jésus n’avait pas élu Jean-Baptiste en tant que représentant de l’humanité et s’Il n’avait pas pris tous les péchés à Son compte, pourrait-Il avoir lavé nos  péchés? Il ne le pourrait pas.

La loi de Dieu est juste. Cela est loyal. Il ne pouvait se contenter de dire qu’Il était notre Sauveur, qu’Il avait enlevé nos péchés. Il devait également enlever nos péchés physiquement. Pourquoi Jésus est-il venu vers nous, incarné? Parce qu’Il connaissait les péchés des hommes, les péchés des cœurs et de la chair, et pour les effacer, Lui, le Fils de Dieu, devait venir à nous, incarné.

Si Jésus-Christ n’avait pas été baptisé, nos péchés seraient toujours là. S’Il avait été crucifié sans avoir auparavant enlevé nos péchés, Sa mort n’aurait aucune signification. Cela n’aurait rien à voir avec nous. Aucune signification.

Alors qu’Il commençait son ministère public à l’âge de trente ans, Il est donc venu trouver Jean-Baptiste au Jourdain pour se faire baptisé. Son ministère public a commencé lorsqu’Il avait trente ans et s’est terminé lorsqu’Il en avait trente-trois. Quand Il a eu trente ans, Il est allé vers Jean-Baptiste pour être baptisé. “Laisse faire à présent, car c’est ainsi qu’il nous convient d’accomplir toute justice afin que le peuple entier soit sauvé et devienne juste. Il est bon de faire ainsi. Maintenant, baptise-Moi.” Alors, Jésus est baptisé pour la rédemption de tout le peuple.

Parce que Jésus avait été baptisé et avait enlevé tous nos péchés, et que nos péchés avaient été transférés sur Lui par les mains de Jean-Baptiste, Dieu a détourné le regard quand Jésus est mort sur la Croix. Même si Jésus était Son propre Fils, Il devait laisser Son Fils mourir.

Dieu est amour, mais Il devait laisser Son Fils mourir. Alors, pendant trois heures, ce furent les ténèbres. Jésus a crié juste avant de mourir : “Éli, Éli, lama sabachthani?” C’est-à-dire : “Mon Dieu, Mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné?” Jésus, chargé de tous nos péchés, a reçu le jugement sur la Croix à notre place. Il nous a ainsi sauvés. Sans le baptême de Jésus, Sa mort n’aurait aucune signification.


Êtes-vous un pécheur
ou un homme juste?
Un homme juste qui n’a aucun
péché dans le cœur.

Si Jésus était mort sur la Croix sans avoir enlevé nos péchés, et sans avoir été baptisé, Sa mort n’aurait pas accompli la rédemption. Pour nous racheter, Jésus a été baptisé par Jean, le représentant de l’humanité, et a reçu le jugement sur la Croix pour que tous ceux qui croient en lui soient sauvés.

Donc, depuis l’époque de Jean-Baptiste jusqu’à ce jour, le Royaume des Cieux a subi de la violence. Puisque Jean-Baptiste a transféré les péchés des hommes sur Jésus, vos péchés ainsi que les miens ont pu être expiés. Vous et moi, pouvons donc désormais appeler Dieu Notre Père et entrer joyeusement dans le Royaume des Cieux.

Dans Hébreux 10:18 : “Or, là où les péchés sont remis, il n’y a plus d’oblation pour le péché.” Êtes-vous des pécheurs? Maintenant que Jésus a déjà payé toutes vos dettes, devez-vous continuer de les payer?

Il y avait un homme qui buvait trop et qui avait une dette envers plusieurs créanciers. Mais son fils a gagné beaucoup d’argent et un jour a payé toutes les factures de son père. Son père n’a donc plus de dettes quelle que soit la quantité qu’il a bue.

C’est ce que Jésus a fait pour nous. Il a payé d’avance pour tous nos péchés. Pas uniquement les péchés de nos vies, mais aussi le péché du monde. Ils ont tous été transférés sur Jésus quand Il a été baptisé. Alors êtes-vous pécheurs à présent? Non, vous ne l’êtes plus.

Si nous avions connu cet évangile de la rédemption depuis le début, il nous aurait été vraiment facile de croire en Jésus. Il est vrai que c’est dommage et beaucoup de gens s’étonnent à ce sujet.
La Loi est l’ombre des biens à venir. Le sacrifice de l’Ancien Testament, du mouton et du bouc, nous fait comprendre que Jésus-Christ viendra et enlèvera nos péchés de la même manière afin d’effacer ces derniers.

Les personnes de l’Ancien Testament, David, Abraham, et les autres connaissaient et croyaient en la signification du rite sacrificiel. Cela annonçait que le Messie, le Christ (Jésus veut dire Sauveur) viendrait un jour et laverait tous leurs péchés. Ils croyaient en leur rédemption et au fait qu’ils seraient sauvés par leur foi.

La Loi était une ombre des biens qui allaient arriver. Les offrandes sacrificielles pour les péchés quotidiens et annuels ne pouvaient nous racheter complètement. Alors, Celui qui est accompli et éternel, Celui qui est sans défaut, le fils de Dieu, devait venir sur terre.

Il a dit qu’Il devait venir pour accomplir la volonté de Son Père comme en témoigne le livre écrit de Sa main : “Alors il déclare : Voici, je viens pour faire ta volonté. Il abroge le premier régime pour fonder le second.” Nous sommes rachetés de nos péchés parce que Jésus-Christ enlève nos péchés comme c’est écrit dans l’Ancien Testament, et parce que nous croyons en Lui.

Lisons Hébreux 10:10 : “Et c’est en vertu de cette volonté que nous sommes sanctifiés par l’oblation du corps de Jésus Christ, une fois pour toutes.” Et c’est en vertu de cette volonté que nous sommes sanctifiés, par l’offrande du corps de Jésus-Christ, une fois pour toutes. Sommes-nous sanctifiés ou non?  Nous le sommes. Que cela signifie-t-il? Dieu le Père a envoyé Son Fils et Lui a transmis tous nos péchés par le baptême puis il L’a jugé une fois pour toutes sur la Croix. Ainsi, Il a délivré tous ceux qui souffraient du péché. C’était la Volonté de Dieu.

Pour nous délivrer, Jésus s’est offert Lui-même une fois pour toutes, nous pouvons donc être sanctifiés. Nous avons été sanctifiés. Jésus s’est sacrifié pour nous et Il est mort pour nous (à notre place) c’est pourquoi nous n’avons pas besoin d’être jugés.

Le sacrifice de l’Ancien Testament était offert tous les jours car les nouveaux péchés avaient besoin de nouvelles offrandes pour être lavés.

Dans Jean 13, on trouve une histoire où Jésus lave les pieds de Pierre. Il a lavé les pieds de Pierre pour lui prouver qu’il va pécher dans le futur et pour lui faire comprendre qu’Il a déjà été racheté ainsi de tous ses péchés. Jésus savait que Pierre allait pécher de nouveau, donc Il a versé l’eau dans la cuvette et a lavé ses pieds.

Pierre a voulu refuser, mais Jésus a dit : “Ce que je fais, tu ne le sais pas à présent ; mais par la suite tu comprendras.” Ce qui veut dire  : “Tu pécheras de nouveau après ça, tu Me renieras et pécheras à nouveau après mon Ascension, donc Je lave tes pieds pour mettre en garde Satan de ne pas te tenter car J’ai déjà pris tous tes péchés futurs.

Pensez-vous qu’Il ait lavé les pieds de Pierre pour nous dire que nous devons nous repentir tous les jours? Non, Si nous devions nous repentir tous les jours pour être rachetés, Jésus n’aurait pas enlevé tous nos péchés une fois pour toutes.

Or, Jésus a dit qu’il nous a sanctifiés une fois pour toutes. Si nous nous repentons tous les jours, nous devons retourner à l’Ancien Testament. Alors qui peut devenir juste? Qui peut être totalement racheté? En croyant en Dieu, qui peut vivre sans péché?

Qui peut être sanctifié par la repentance? Nous péchons sans cesse, alors comment être pardonnés pour tous ces  péchés? Comment se repentir tous les jours? Nous avons tendance à oublier les péchés du matin à la fin de la journée, et les péchés du soir le lendemain matin. Il nous est impossible de nous repentir de tous nos péchés.

C’est pour cette raison que Jésus a été baptisé et s’est offert Lui-même sur la Croix, afin que nous puissions être sanctifiés tous ensemble. Le comprenez-vous? Nous avons tous été rachetés de nos péchés en même temps. Nous ne sommes pas rachetés chaque fois que nous nous repentons.


Y a-t-il encore des péchés
pour lesquels nous devons
nous repentir?
Non.

Nous avons été sauvés en croyant que Jésus avait enlevé tous nos péchés, vos péchés, et les miens.“Tandis que tout prêtre se tient debout chaque jour, officiant et offrant maintes fois les mêmes sacrifices, qui sont absolument impuissants à enlever des péchés, lui au contraire, ayant offert pour les péchés un unique sacrifice, il s’est assis pour toujours à la droite de Dieu, attendant désormais que ses ennemis soient placés comme un escabeau sous ses pieds. Car par une oblation unique il a rendu parfaits pour toujours ceux qu’il sanctifie. Or l’Esprit saint lui aussi nous l’atteste ; car après avoir déclaré : Telle est l’alliance que je contracterai avec eux après ces jours-là, le Seigneur dit : Je mettrai mes lois dans leur cœur et je les graverai dans leur pensée. Ni de leur péchés, ni de leurs offenses, je ne me souviendrai plus. Or là où les péchés sont remis, il n’y a plus d’oblation pour le péché”(Hébreux 10:11-18).

Que signifie “Là où les péchés sont remis” dans 10:18? Cela veut dire que le péché lui-même, n’importe quel péché, est expié à jamais, sans exception. Dieu les a pardonnés. Le croyez-vous? “Or là où les péchés sont remis, il n’y a plus d’oblation pour le péché.”

Résumons. Si Jean-Baptiste n’avait pas posé ses mains sur Jésus, autrement dit, s’il n’avait pas baptisé Jésus, pourrions-nous avoir été rachetés? Nous n’aurions pas pu l’être. Imaginons le contraire. Si Jésus n’avait pas élu Jean-Baptiste en tant que représentant de l’humanité et s’Il n’avait pas pris tous les péchés à Son compte, pourrait-Il avoir lavé nos  péchés? Il ne le pourrait pas.

La loi de Dieu est juste. Cela est loyal. Il ne pouvait se contenter de dire qu’Il était notre Sauveur, qu’Il avait enlevé nos péchés. Il devait également enlever nos péchés physiquement. Pourquoi Jésus est-il venu vers nous, incarné? Parce qu’Il connaissait les péchés des hommes, les péchés des cœurs et de la chair, et pour les effacer, Lui, le Fils de Dieu, devait venir à nous, incarné.

Si Jésus-Christ n’avait pas été baptisé, nos péchés seraient toujours là. S’Il avait été crucifié sans avoir auparavant enlevé nos péchés, Sa mort n’aurait aucune signification. Cela n’aurait rien à voir avec nous. Aucune signification.

Alors qu’Il commençait son ministère public à l’âge de trente ans, Il est donc venu trouver Jean-Baptiste au Jourdain pour se faire baptisé. Son ministère public a commencé lorsqu’Il avait trente ans et s’est terminé lorsqu’Il en avait trente-trois. Quand Il a eu trente ans, Il est allé vers Jean-Baptiste pour être baptisé. “Laisse faire à présent, car c’est ainsi qu’il nous convient d’accomplir toute justice afin que le peuple entier soit sauvé et devienne juste. Il est bon de faire ainsi. Maintenant, baptise-Moi.” Alors, Jésus est baptisé pour la rédemption de tout le peuple.

Parce que Jésus avait été baptisé et avait enlevé tous nos péchés, et que nos péchés avaient été transférés sur Lui par les mains de Jean-Baptiste, Dieu a détourné le regard quand Jésus est mort sur la Croix. Même si Jésus était Son propre Fils, Il devait laisser Son Fils mourir.

Dieu est amour, mais Il devait laisser Son Fils mourir. Alors, pendant trois heures, ce furent les ténèbres. Jésus a crié juste avant de mourir : “Éli, Éli, lama sabachthani?” C’est-à-dire : “Mon Dieu, Mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné?” Jésus, chargé de tous nos péchés, a reçu le jugement sur la Croix à notre place. Il nous a ainsi sauvés. Sans le baptême de Jésus, Sa mort n’aurait aucune signification.


Êtes-vous un pécheur
ou un homme juste?
Un homme juste qui n’a aucun
péché dans le cœur.

Si Jésus était mort sur la Croix sans avoir enlevé nos péchés, et sans avoir été baptisé, Sa mort n’aurait pas accompli la rédemption. Pour nous racheter, Jésus a été baptisé par Jean, le représentant de l’humanité, et a reçu le jugement sur la Croix pour que tous ceux qui croient en lui soient sauvés.

Donc, depuis l’époque de Jean-Baptiste jusqu’à ce jour, le Royaume des Cieux a subi de la violence. Puisque Jean-Baptiste a transféré les péchés des hommes sur Jésus, vos péchés ainsi que les miens ont pu être expiés. Vous et moi, pouvons donc désormais appeler Dieu Notre Père et entrer joyeusement dans le Royaume des Cieux.

Dans Hébreux 10:18 : “Or, là où les péchés sont remis, il n’y a plus d’oblation pour le péché.” Êtes-vous des pécheurs? Maintenant que Jésus a déjà payé toutes vos dettes, devez-vous continuer de les payer?

Il y avait un homme qui buvait trop et qui avait une dette envers plusieurs créanciers. Mais son fils a gagné beaucoup d’argent et un jour a payé toutes les factures de son père. Son père n’a donc plus de dettes quelle que soit la quantité qu’il a bue.

C’est ce que Jésus a fait pour nous. Il a payé d’avance pour tous nos péchés. Pas uniquement les péchés de nos vies, mais aussi le péché du monde. Ils ont tous été transférés sur Jésus quand Il a été baptisé. Alors êtes-vous pécheurs à présent? Non, vous ne l’êtes plus.

Si nous avions connu cet évangile de la rédemption depuis le début, il nous aurait été vraiment facile de croire en Jésus. Il est vrai que c’est dommage et beaucoup de gens s’étonnent à ce sujet.

Mais il ne s’agit pas de quelque chose de nouveau. Cela existe depuis le commencement. Seulement nous ne le savions pas. L’évangile d’eau et d’Esprit a toujours été cité dans les Écritures et a toujours été actif. Il a toujours été là. Il était là avant que vous et moi ne soyons nés. Il était là avant la création de la terre.



L’ÉVANGILE DE LA RÉDEMPTION
Jésus Christ, qui a porté tous nos péchés pour nous, l’a fait avant même que vous et moi soyons nés. Il les a tous enlevés. Avez-vous encore des péchés en vous? Non. Et qu’en est-il des péchés que commettrez demain? Ils sont également compris dans le péché de l’humanité.

Maintenant, abandonnons les péchés futurs. Les péchés que nous commettons sont également compris dans le péché du monde, n’est ce pas? Ils ont été transférés sur Jésus oui ou non? Oui.

Alors les péchés de demain ont-ils également été transférés sur Lui ? Oui, Il les a tous pris, sans exception. Il n’en a pas laissé un seul de côté. L’évangile nous dit de croire de tout notre cœur au fait que Jésus a pris tous nos péchés en une seule fois, et qu’Il a payé pour tous.

“Commencement de l’Évangile de Jésus Christ, le Fils de Dieu.” L’évangile des cieux est une bonne nouvelle. Il nous  dit : “J’ai ôté tous tes péchés. Je suis ton sauveur. Crois-tu en Moi?” Sur beaucoup de gens, seuls très peu répondent : “Oui, je crois. Je crois comme Tu nous l’as dit. C’est si simple que je peux le comprendre immédiatement.” Ceux qui ont dit cela seront des justes comme Abraham.

Cependant, les autres disent : “Je ne peux pas le croire. Ça me paraît si nouveau et étrange.”

Alors Il demande : “Dis-moi juste si J’ai pris tous tes péchés ou non?”

“J’ai appris que Tu n’avais pris que le péché originel et non ceux d’aujourd’hui.”

“Je vois que tu es trop malin pour croire à ce qu’on te dit. Tu dois aller en enfer car Je n’ai rien à te dire.”

Nous sommes sauvés en croyant à Sa rédemption complète. Ceux qui insistent et disent qu’ils ont des péchés en eux, iront en enfer. C’est leur choix.

L’évangile de la rédemption commence par le témoignage de Jean-Baptiste. Puisque Jésus a pris tous nos péchés en se faisant baptiser par Jean-Baptiste, nous sommes sanctifiés lorsque nous croyons.

L’apôtre Paul a beaucoup parlé du baptême de Jésus dans ses épîtres. Galates 3:27 : “Vous tous en effet, baptisés dans le Christ, vous avez revêtu le Christ.” Être baptisé dans le Christ signifie que nous sommes dans le Christ. Quand Jésus a été baptisé, nos péchés ont été transférés sur Lui par Jean-Baptiste et nos péchés ont tous été effacés.

1 Pierre 3:21 : “ce qui y correspond, c’est le baptême qui vous sauve à présent, et qui n’est pas l’enlèvement d’une souillure charnelle, mais l’engagement à Dieu d’une bonne conscience, par la résurrection de Jésus-Christ.”

Seuls ceux qui croient au témoignage de Jean-Baptiste, au baptême de Jésus, et au Sang versé sur la Croix, ont en eux la grâce de la rédemption.

Le juste de DIEU.

le juste du CHRIST
Aime la Bible

Masculin Messages : 13
Inscription : 16/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation du juste du Christ

Message par tous artisans de paix le Sam 20 Sep 2014 - 21:30

Bonjour,


Je regrette, votre théorie ne me paraît pas conforme à la doctrine de l'Eglise catholique, ni à la Bible.


Il n'a jamais été question de deux baptêmes différents: Jésus a reçu le même baptême que tous les autres hommes  qui venaient voir Jean Baptiste.


Et comment expliquer que Jean-Baptiste ait dit à Jésus: "c'est toi qui devrait me baptiser". C'est la preuve qu'il s'agissait d'un baptême pour la rémission des péchés et de rien d'autre.


Jean 3

13 Alors parut Jésus, venant de Galilée au Jourdain vers Jean, pour être baptisé par lui.
14 Jean s'en défendait en disant: " C'est moi qui ai besoin d'être baptisé par vous, et vous venez à moi! "


D'ailleurs, il est bien dit que Jésus est venu "pour être baptisé par lui", pas pour prendre les péchés du monde sur lui.


Jean Baptiste était grand, car il est celui qui a préparé le chemin du Seigneur en prêchant aux hommes et en désignant Jésus comme étant l'agneau.


Il n'a jamais été question, pour lui, de transférer les péchés sur Jésus.


Jésus est prêtre (sacrificateur, si vous préférez) selon l'ordre de Melchisedech. Je vous invite à relire la lettre aux hébreux, chapitre 7.


Jésus s'est offert lui-même en sacrifice.


Votre doctrine ressemble fort à une certaine doctrine protestante et vous ne tenez aucunement compte des réponses qui vous sont données: vous n'essayez même pas d'y répondre, vous les ignorez.


Etes vous certain d'être catholique, comme vous nous l'avez annoncé?  scratch


je suis un CATHOLIQUE comme tous les apôtres de la SAINTE BIBLE.


Il va de soi qu'en disant "catholique", je parlais de l'Eglise catholique romaine, puisque nous sommes sur un forum catholique romain.


Prétendre être "catholique", sur un forum catholique romain, sans appartenir à l'Eglise catholique romaine, serait, bien évidemment, une affirmation de nature à induire les gens en erreur: une information ayant pour but de tromper son prochain.


Un chrétien qui croit détenir la vérité n'a pas besoin d'user de subterfuge et de se faire passer pour ce qu'il n'est pas.


Une personne qui use d'artifices ou de mensonges n'a pas le Seigneur avec elle, car elle n'a pas la vérité avec elle.


Or, le Seigneur est le chemin, la vérité et la vie.


Les apôtres n'ont jamais prêché par le mensonge ou par le subterfuge.


Aussi, je vous repose la question: êtes-vous certain d'être catholique romain?


Merci de répondre avec la plus grande sincérité, afin que les lecteurs de ce forum puissent se faire une opinion, en toute connaissance de cause.


Enfin s'il s'avère que je suis dans l'erreur et que vous êtes bien catholique romain, je vous prie d'accepter toutes mes excuses.



Paix
avatar
tous artisans de paix
Enfant de Dieu

Féminin Messages : 3309
Inscription : 17/06/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation du juste du Christ

Message par tous artisans de paix le Dim 21 Sep 2014 - 1:29

Tous les descendants d’Aaron peuvent donc offrir le sacrifice et les souverains sacrificateurs ne peuvent être issus que de la maison d’Aaron. Que pensez-vous de cela?

Que le messie, Lui, devait, au contraire être prêtre selon l'ordre de Melchisedech et non selon la descendance d'aaron. Voyez le psaume 110 (109)


Dans l’Ancien Testament, Aaron et ses fils étaient ordonnés par Dieu pour servir à perpétuité. Tous les péchés devaient être lavés par Aaron et ses fils. Dieu l’avait ordonné ainsi.


Vous faites erreur:

Le psaume 110 (109) nous dit, au sujet du messie:

4 Le Seigneur l'a juré, il ne s'en repentira point: "Tu es prêtre pour toujours à la manière de Melchisédech."


Et St Paul nous explique:

11 Si donc la perfection avait pu être réalisée par le sacerdoce lévitique, - car c'est sous lui que le peuple reçut la loi, - quelle nécessité y avait-il qu'il surgît un autre prêtre "selon l'ordre de Melchisédech", et non selon l'ordre d'Aaron?
12 Car, le sacerdoce étant changé, il est nécessaire que la Loi le soit aussi.
13 En effet, celui de qui ces paroles sont dites appartient à une autre tribu, dont aucun membre n'a servi à l'autel:
14 il est notoire en effet que votre Seigneur est sorti de Juda, tribu à laquelle Moïse n'a jamais attribué le sacerdoce.
15 Cela devient plus évident encore, s'il surgit un autre prêtre à la ressemblance de Melchisédech,
16 institué, non d'après les prescriptions d'une loi charnelle, mais selon la puissance d'une vie qui ne finit point,
17 selon ce témoignage: " Tu es prêtre pour toujours selon l'ordre de Melchisédech. "
18 Ainsi, a été abrogée la première ordonnance, à cause de son impuissance et de son inutilité,
19 - car la Loi n'a rien amené à la perfection, - mais elle a été l'introduction à une meilleure espérance, par laquelle nous avons accès auprès de Dieu.


La première ordonnance a été abrogée. Dieu fait ce qu'il veut.


Jean-Baptiste était le représentant de toute l’humanité et le dernier souverain sacrificateur de toute l’humanité car l’Ancien Testament s’est terminé avec la naissance de Jésus.


Pas tout à fait.


L’Ancien Testament

121 L’Ancien Testament est une partie inamissible de l’Écriture Sainte. Ses livres sont divinement inspirés et conservent une valeur permanente (cf. DV 14) car l’Ancienne Alliance n’a jamais été révoquée.

122 En effet, " l’Économie de l’Ancien Testament avait pour principale raison d’être de préparer l’avènement du Christ Sauveur du monde ". " Bien qu’ils contiennent de l’imparfait et du provisoire ", les livres de l’Ancien Testament témoignent de toute la divine pédagogie de l’amour salvifique de Dieu : " En eux se trouvent de sublimes enseignements sur Dieu, une bienfaisante sagesse sur la vie humaine, d’admirables trésors de prière ; en eux enfin se tient caché le mystère de notre salut " (DV 15).

123 Les chrétiens vénèrent l’Ancien Testament comme vraie Parole de Dieu. L’Église a toujours vigoureusement repoussé l’idée de rejeter l’Ancien Testament sous prétexte que le Nouveau l’aurait rendu caduc.


Par ailleurs, Jésus était soumis à la Loi: il est venu l'accomplir. Elle n'a pas disparu, comme par magie, à sa naissance.


Enfin, Jésus nous dit, au moment de la cène, que la coupe est le sang de l'alliance nouvelle: cette alliance débute donc à ce moment là, pas à la naissance de Jésus.


Or, Jésus a dit qu’il nous a sanctifiés une fois pour toutes. Si nous nous repentons tous les jours, nous devons retourner à l’Ancien Testament. Alors qui peut devenir juste? Qui peut être totalement racheté? En croyant en Dieu, qui peut vivre sans péché?

Qui peut être sanctifié par la repentance? Nous péchons sans cesse, alors comment être pardonnés pour tous ces  péchés? Comment se repentir tous les jours? Nous avons tendance à oublier les péchés du matin à la fin de la journée, et les péchés du soir le lendemain matin. Il nous est impossible de nous repentir de tous nos péchés.

C’est pour cette raison que Jésus a été baptisé et s’est offert Lui-même sur la Croix, afin que nous puissions être sanctifiés tous ensemble. Le comprenez-vous? Nous avons tous été rachetés de nos péchés en même temps. Nous ne sommes pas rachetés chaque fois que nous nous repentons.


Y a-t-il encore des péchés
pour lesquels nous devons
nous repentir?
Non.


C'est très dangereux et complètement anti-catholique et anti-biblique!

Vous êtes en train de dire que les hommes n'ont plus à se repentir de leurs péchés. Bien sûr que si! Nos péchés sont pardonnés grâce à Jésus, mais encore faut-il que nous les reconnaissions et que nous demandions pardon!


Matthieu 18


15 Si ton frère a péché contre toi, va reprends-le entre toi et lui seul; s'il t'écoute, tu auras gagné ton frère.
16 S'il ne t'écoute pas, prends avec toi encore une ou deux (personnes), afin que toute chose se décide sur la parole de deux ou trois témoins.
17 S'il ne les écoute pas, dis-le à l'Eglise; et s'il n'écoute pas même l'Eglise, qu'il soit pour toi comme le païen et le publicain.
18 En vérité, je vous le dis, tout ce que vous lierez sur la terre sera lié dans le ciel et tout ce que vous délierez sur la terre sera délié dans le ciel.


Jean 20

21 Il leur dit une seconde fois: "Paix avec vous!" Comme mon Père m'a envoyé, moi aussi je vous envoie."
22 Après ces paroles, il souffla sur eux et leur dit: "Recevez l'Esprit-Saint."
23 "Ceux à qui vous remettrez les péchés, ils leur seront remis; et ceux à qui vous les retiendrez, ils leur seront retenus."


Pourquoi Jésus nous aurait-il dit cela?


Et voyez ce que Pierre dit à Simon le magicien, après son baptême:


Actes 8

13 Simon lui-même crut aussi et, baptisé, il s'attacha à Philippe; et à la vue des miracles et des grands prodiges accomplis il était frappé de stupeur.
(...)
20 Mais Pierre lui dit:" Périsse ton argent avec toi, puisque tu as pensé acquérir le don de Dieu à prix d'argent!
21 Il n'y a pour toi ni part ni lot dans cette affaire, car ton coeur n'est pas droit devant Dieu.
22 Repens-toi donc de ta malice, et prie le Seigneur de te pardonner, s'il est possible, la pensée de ton coeur,
23 car je vois que tu es dans un fiel amer et dans les liens de l'iniquité. "
24 Et Simon répondit: " Priez vous-mêmes le Seigneur pour moi, afin qu'il ne m'arrive rien de ce que vous avez dit.


Vous vous trompez lourdement, en disant de ne pas se repentir!


Dans la parabole du pharisien et du publicain, c'est le publicain qui reconnait humblement ses péchés, qui est juste. Non l'autre!


On ne peut pas pécher et faire comme si de rien n'était: le Seigneur attend de nous que nous prenions conscience de nos péchés et que nous lui demandions pardon.


Et, grâce à jésus, nous sommes pardonnés.


D'ailleurs, si le Christ s'est offert pour nos péchés, c'est bien parce que nous péchons, même si nous devons nous efforcer de pécher le moins possible.


Il est normal de le reconnaître, de demander pardon et de se prévaloir du sacrifice du Christ pour demander à Dieu de nous pardonner.


Jacques 5

16 Confessez donc vos fautes l'un à l'autre, et priez les uns pour les autres, afin que vous soyez guéris; car la prière fervente du juste a beaucoup de puissance.


Vous n'êtes définitivement pas catholique romain!


Dernière édition par tous artisans de paix le Dim 21 Sep 2014 - 4:55, édité 1 fois
avatar
tous artisans de paix
Enfant de Dieu

Féminin Messages : 3309
Inscription : 17/06/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation du juste du Christ

Message par tous artisans de paix le Dim 21 Sep 2014 - 2:14

Voici quel était le rôle de Jean Baptiste, d'après l'ange Gabriel:


Luc 1

11 Un ange du Seigneur lui apparut, debout à droite de l'autel de l'encens.
12 Zacharie, en le voyant, fut troublé, et la crainte le saisit.
13 Mais l'ange lui dit: " Ne crains point, Zacharie, car ta prière a été exaucée: ta femme Elisabeth t'enfantera un fils que tu appelleras Jean.
14 Et ce sera pour toi joie et allégresse, et beaucoup se réjouiront de sa naissance;
15 car il sera grand devant le Seigneur, il ne boira ni vin ni rien qui enivre, et il sera rempli de l'Esprit-Saint dès le sein de sa mère;
16 il ramènera beaucoup des enfants d'Israël au Seigneur leur Dieu;
17 et lui-même marchera devant lui, avec l'esprit et la puissance d'Elie, pour ramener les coeurs des pères vers les enfants et les indociles à la sagesse des justes, afin de préparer au Seigneur un peuple bien disposé. "


Même Jean Baptiste a douté!


Luc 7

18 Les disciples de Jean lui rapportèrent tout cela. Et Jean appela deux de ses disciples,
19 qu'il envoya vers Jésus pour lui dire: " Etes-vous celui qui doit venir, ou devons-nous en attendre un autre? "
20 Arrivés près de lui, les hommes lui dirent: " Jean-Baptiste nous a envoyés vers vous pour dire: Etes-vous celui qui doit venir, ou devons-nous en attendre un autre? "
21 En ce même moment il guérit un grand nombre de personnes de maladies, d'infirmités et d'esprits mauvais, et il accorda de voir à beaucoup d'aveugles.
22 Puis il leur répondit: " Allez rapporter à Jean ce que vous avez vu et entendu: les aveugles voient, les boiteux marchent, les lépreux sont guéris, les sourds entendent, les morts ressuscitent, les pauvres sont évangélisés.
23 Heureux celui pour qui je ne serai pas une occasion de chute! "


Et alors quoi? Il aurait transféré les péchés du monde sur Jésus, mais lui aurait, par la suite, pris par le doute, au fond de sa prison, demandé s'il était bien celui qui devait venir dans le monde?

Ce n'est pas très logique. scratch


Dernière édition par tous artisans de paix le Dim 21 Sep 2014 - 4:53, édité 1 fois
avatar
tous artisans de paix
Enfant de Dieu

Féminin Messages : 3309
Inscription : 17/06/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation du juste du Christ

Message par tous artisans de paix le Dim 21 Sep 2014 - 2:55

Je rappelle ce que dit le catéchisme de l'Eglise:

"Le Baptiste hésite, Jésus insiste : il reçoit le Baptême. Alors l’Esprit Saint, sous forme de colombe, vient sur Jésus, et la voix du ciel proclame : " Celui-ci est mon Fils bien-aimé " (Mt 3, 13-17). C’est la manifestation (" Épiphanie ") de Jésus comme Messie d’Israël et Fils de Dieu.

(...)

Tout ce qui s’est passé dans le Christ nous fait connaître qu’après le bain d’eau, l’Esprit Saint vole sur nous du haut du ciel et qu’adoptés par la Voix du Père, nous devenons fils de Dieu (S. Hilaire, Mat. 2 : PL 9, 927)".




Puis, il y a le baptême de sang, que Jésus va recevoir:


"536 Le Baptême de Jésus, c’est, de sa part, l’acceptation et l’inauguration de sa mission de Serviteur souffrant. Il se laisse compter parmi les pécheurs (cf. Is 53, 12) ; il est déjà " l’Agneau de Dieu qui ôte le péché du monde " (Jn 1, 29) ; déjà, il anticipe le " baptême " de sa mort sanglante (cf. Mc 10, 38 ; Lc 12, 50). Il vient déjà " accomplir toute justice " (Mt 3, 15), c’est-à-dire qu’il se soumet tout entier à la volonté de son Père : il accepte par amour le baptême de mort pour la rémission de nos péchés (cf. Mt 26, 39)".



Jésus se laisse humblement compter parmi les pécheurs et demande le baptême pour la rémission des péchés. Il anticipe le baptême de sa mort sanglante.


Mais que Jean Baptiste ait transféré les péchés sur Jésus, je n'y crois pas.


Relisez Hébreux 9

11 Mais le Christ ayant paru comme grand prêtre des biens à venir, c'est en passant par un tabernacle plus excellent et plus parfait, qui n'est pas construit de main d'homme, c'est-à-dire, qui n'appartient pas à cette création-ci
12 et ce n'est pas avec le sang des boucs et des taureaux, mais avec son propre sang, qu'il est entré une fois pour toutes dans le saint des Saints, après avoir acquis une rédemption éternelle.
13 Car si le sang des boucs et des taureaux, si la cendre d'une vache, dont on asperge ceux qui sont souillés, sanctifient de manière à procurer la pureté de la chair,
14 combien plus le sang du Christ qui, par l'Esprit éternel, s'est offert lui-même sans tache à Dieu, purifiera-t-il notre conscience des oeuvres mortes, pour servir le Dieu vivant?


On voit bien ici que Jésus est à la fois victime sans tache et son propre prêtre/sacrificateur.


Si c'est Jean Baptiste qui avait été le sacrificateur de Jésus-agneau, alors Jésus n'aurait été que victime: il n'aurait pas été prêtre (sacrificateur); Non?


S'il n'avait été que victime (agneau) et non prêtre, pourquoi dit-on de lui qu'il est prêtre? Qu'offre-t-il donc au Seigneur? Rien du tout! Il serait l'offrande, mais il n'offrirait rien.


Jésus est prêtre, mais non selon l'ordre lévitique: selon l'ordre de Melchisédech, qui offrit à Dieu du pain et du vin. Et St Paul nous laisse entendre que ce sacrifice est meilleur que le sacrifice lévitique.


Oui, son corps est vraiment une nourriture, et son sang vraiment une boisson. C'est pourquoi, nous catholiques, nous croyons véritablement que le pain et le vin deviennent corps du Christ.


Dernière édition par tous artisans de paix le Dim 21 Sep 2014 - 5:02, édité 3 fois
avatar
tous artisans de paix
Enfant de Dieu

Féminin Messages : 3309
Inscription : 17/06/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation du juste du Christ

Message par tous artisans de paix le Dim 21 Sep 2014 - 3:01


Voici enfin ce que dit Saint Ambroise (340 - 397), l'un des pères de l'Eglise, au sujet du baptême du Christ:


Dans Les Sacrements et les mystères, saint Ambroise explique au nouveaux baptisés le baptême qu’ils ont reçu à Pâques et met en parallèle Naaman, le baptême du Christ par Jean Baptiste et le passage de la mer Rouge par les Hébreux :

Livre I

J’aborde l’explication des sacrements que vous avez reçus. Il n’aurait pas convenu de la donner plus tôt, car chez le chrétien la foi vient en premier lieu. Aussi donne-t-on, à Rome, le nom de fidèles à ceux qui ont été baptisés, et notre père Abraham a été justifié par la foi, non par les œuvres. Vous avez reçu le baptême, vous avez la foi. Il m’est interdit d’en juger autrement, car tu n’aurais pas été appelé à la grâce, si le Christ ne t’avais jugé digne de sa grâce. […]
Tu t’es ensuite approché, tu as vu la fontaine, tu as vu aussi le prêtre près de la fontaine. Je ne puis pas non plus douter que la même pensée ne vous soit venue qu’à ce Naaman le Syrien. Car, bien qu’il ait été purifié, il douta cependant tout d’abord. Pourquoi ? Je vais le dire, écoute.
Tu es entré, tu as vu de l’eau, tu as vu le prêtre, tu as vu le lévite [1]. Je crains que quelqu’un n’ait dit peut-être : « C’est tout ? » Bien sûr c’est tout, c’est vraiment tout, là où est toute innocence, toute piété, toute grâce, toute sainteté. Tu as vu ce que tu as pu voir des yeux du corps et avec des regards humains ; tu as vu non ce que cela produit, mais ce qui se voit. Ce qu’on ne voit pas est bien plus grand que ce qu’on voit, parce que ce qu’on voit est temporel, ce qu’on ne voit pas éternel.
Disons tout d’abord : « Garde la garantie de ma parole et réclames-en l’exécution. » Nous admirons les mystères des Juifs qui ont été donnés à nos pères. Ils sont excellents tout d’abord par l’ancienneté de leurs sacrements, puis par leur sainteté. Voici ma promesse : les sacrements des chrétiens sont plus divins et plus anciens que ceux des Juifs.
Quoi de plus extraordinaire que le passage des Juifs à travers la mer, pour parler à présent du baptême ? Pourtant les Juifs qui l’ont traversée sont tous morts au désert. Par contre, celui qui passe par cette fontaine-ci [2], c’est-à-dire des choses terrestres aux choses célestes, — car c’est là un passage et donc la Pâque, c’est son passage, celui du péché à la vie, de la faute à la grâce, de la souillure à la sainteté, — celui qui passe par cette fontaine ne meurt pas, mais ressuscite.
Naaman était donc lépreux. Une esclave dit à sa femme : « Que mon maître, s’il veut être purifié, aille au pays d’Israël et il y trouvera celui qui pourra le débarrasser de sa lèpre. » Elle dit cela à sa maîtresse, cette femme le dit à son mari, Naaman le dit au roi de Syrie. Celui-ci, parce qu’il l’avait en grande faveur, l’envoya au roi d’Israël. Le roi d’Israël apprit qu’on lui avait envoyé quelqu’un qu’il aurait à débarrasser de la lèpre, et il déchira ses vêtements. Alors le prophète Élisée lui fait dire : « Qu’y a-t-il que tu as déchiré tes vêtements, comme s’il n’y avait pas de Dieu capable de purifier un lépreux. Envoie-le moi. » Il le lui envoya. À son arrivée, le prophète lui dit : « Va, descends dans le Jourdain, baigne-toi et tu seras guéri. » Il se mit à réfléchir et à se dire : « C’est tout ? Je suis venu de Syrie en Judée et on me dit : Va au Jourdain, baigne-toi et tu seras guéri. Comme s’il n’y avait pas des fleuves meilleurs dans mon pays ! » Ses serviteurs lui dirent donc : « Maître, pourquoi ne fais-tu pas ce que dit le prophète ? Fais-le plutôt et essaie. » Alors il se rendit au Jourdain, se baigna et en sortit guéri.
Qu’est-ce que cela signifie donc ? Tu as vu de l’eau. Cependant toute eau ne guérit pas, mais l’eau qui a la grâce du Christ guérit. Il y a une différence entre l’élément et la sanctification, entre l’acte et l’efficacité. L’acte s’accomplit avec de l’eau, mais l’efficacité vient de l’Esprit-Saint. L’eau ne guérit pas si l’Esprit n’est descendu et n’a consacré cette eau.
Tu l’as lu : quand Notre-Seigneur Jésus-Christ a institué le rite du baptême, il vint à Jean, et Jean lui dit : « C’est moi qui dois être baptisé par toi, et c’est toi qui viens à moi ! » Le Christ lui répondit : « Laisse seulement, car c’est ainsi qu’il convient d’accomplir toute la justice. » Vois que toute la justice est placée dans le baptême. Pourquoi donc le Christ est-il descendu, sinon pour que la chair fût purifiée, cette chair qu’il a prise de notre condition ? Le Christ n’avait pas besoin qu’on le purifiât de ses péchés, lui qui n’a pas commis de péché, mais nous en avions besoin, nous qui restons sujets au péché. Si c’est donc pour nous qu’a été institué le rite du baptême, c’est à notre foi que ce rite a été proposé.
Le Christ descendit, Jean était là qui baptisait. Et voilà que l’Esprit-Saint descendit comme une colombe. Ce n’est pas une colombe qui descendit, mais comme une colombe. Souviens-toi de ce que j’ai dit : le Christ a pris une chair, non pas comme une chair, mais la réalité de cette chair, le Christ a vraiment pris chair, tandis que l’Esprit-Saint descendit du ciel sous l’apparence d’une colombe ; non pas dans la réalité d’une colombe, mais sous l’apparence d’une colombe. Jean vit donc et il crut.
Le Christ descendit, l’Esprit-Saint descendit aussi. Pourquoi le Christ est-il descendu le premier et ensuite l’Esprit-Saint, alors que le rite habituel du baptême comporte que la fontaine soit d’abord consacrée, puis que celui qui doit être baptisé y descende ? [3] Car, dès que le prêtre entre, il fait aussitôt l’exorcisme sur la créature qu’est l’eau, puis il fait l’invocation et la prière pour que la fontaine soit sanctifiée et qu’il y ait là la présence de la Trinité éternelle, tandis que le Christ est descendu d’abord, que l’Esprit-Saint l’a suivi. Pour quelle raison ? Pour que le Seigneur Jésus n’eût pas l’air, pour ainsi dire, d’avoir besoin du mystère de la sanctification, mais pour qu’il sanctifiât lui-même et que l’Esprit sanctifiât aussi.
Ainsi donc le Christ descendit dans l’eau et l’Esprit-Saint descendit comme une colombe. Dieu le Père, à son tour, parla du ciel. Tu as la présence de la Trinité.
Qu’il y ait eu dans la mer Rouge une figure de ce baptême, l’apôtre le dit en ces termes : « Nos pères ont tous été baptisés dans la nuée et dans la mer. » Et il ajouta : « Tout cela s’est fait pour eux en figure. » Pour eux en figure, mais pour nous en vérité. Alors Moïse tenait son bâton, le peuple juif était coupé de toute part : l’Égyptien en armes le pressait d’un côté et de l’autre les Hébreux étaient arrêtés par la mer. Ils ne pouvaient ni passer la mer, ni retourner en arrière pour attaquer l’ennemi. Ils se mirent à murmurer.
Prends garde de te laisser séduire par le fait qu’ils furent exaucés. Bien que le Seigneur les ait exaucés, ils ne sont pourtant pas exempts de faute, eux qui ont murmuré. Quand tu es dans l’angoisse, tu as à croire que tu en sortiras, non pas à murmurer ; à demander, à prier, non à faire entendre des plaintes.
Moïse tenait son bâton et conduisait le peuple des Hébreux, la nuit dans une colonne de lumière, le jour dans une colonne de nuée. La lumière, qu’est-elle d’autre que la vérité, car celle-ci répand une lumière visible et claire. La colonne de lumière, qu’est-elle d’autre que le Christ Seigneur qui a chassé les ténèbres de l’incroyance et a répandu dans le cœur des hommes la lumière de la vérité et de la grâce spirituelle ? Mais la colonne de nuée, c’est l’Esprit-Saint. Le peuple était dans la mer et la colonne de lumière le précédait, puis venait la colonne de nuée comme l’image de l’Esprit-Saint. Tu vois donc qu’on nous a montré dans l’Esprit-Saint et dans l’eau le type du baptême.



Note: je rappelle ce que dit l'Eglise dans la déclaration conjointe, avec l'Eglise Luthérienne, sur la doctrine de la justification:


25. Nous confessons ensemble que le pécheur est justifié au moyen de la foi en l’œuvre salvatrice de Dieu en Christ ; ce salut lui est offert par l’Esprit Saint dans le baptême en tant que fondement de toute sa vie chrétienne. Dans la foi justifiante, la personne humaine place sa confiance en la promesse miséricordieuse de Dieu, une foi qui embrasse l’espérance placée en Dieu et l’amour. Cette foi est active dans l’amour ; c’est pour cela que le chrétien ne peut et ne doit pas demeurer sans œuvres. Mais tout ce qui dans la personne humaine précède et suit le don libre de la foi, n’est pas la cause de la justification et ne la mérite pas.

http://www.vatican.va/roman_curia/pontifical_councils/chrstuni/documents/rc_pc_chrstuni_doc_31101999_cath-luth-joint-declaration_fr.html
avatar
tous artisans de paix
Enfant de Dieu

Féminin Messages : 3309
Inscription : 17/06/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation du juste du Christ

Message par tous artisans de paix le Dim 21 Sep 2014 - 4:58

Pour finir, sachez que je n'ai rien contre vous mais je suis en désaccord avec votre doctrine et je trouve dommage que vous n'ayez pas été très honnête avec nous, dans votre présentation.


Vous n'êtes pas venu pour échanger sincèrement avec nous et/ou débattre.


Vous êtes venu pour nous imposer toute une doctrine, sur le baptême, sur la repentance des péchés (ou son absence), etc... qui n'est pas conforme à ce que nous croyons. Dommage.


Je sais que vous ne pouvez désormais plus écrire en public, car on vous a retiré le droit d'écriture, je crois. Mais j'ai tenu à répondre quand même, pour les lecteurs du forum.


Pardonnez-moi néanmoins si j'ai parfois été un peu sèche dans mes propos, à votre encontre.


Je me suis sentie quelque peu trahie par le fait que vous ayez affirmé être catholique (en sachant que nous comprendrions "catholique romain")


Que Dieu vous bénisse et vous garde, qu'il vous montre Sa vérité.


Paix Coucou
avatar
tous artisans de paix
Enfant de Dieu

Féminin Messages : 3309
Inscription : 17/06/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation du juste du Christ

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum