Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX



Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum.

L'incroyant absolu.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'incroyant absolu.

Message par prevo le Dim 31 Aoû 2014 - 0:55

Bonsoir à tous,

J'aimerais savoir comment, selon vous, Dieu réagit face à l'incroyant absolu.

Parce que je me suis rendue compte que dans la Bible, Dieu (Jésus ou le Père) ne sont jamais face à des incroyants, mais face soit à des désobéissances, soit à des croyants vénérant d'autres Dieux ou, pour Jésus, des refus de le reconnaitre comme Dieu.

Mais jamais Dieu n'a à faire à de "vrais" incroyants. Jamais Jésus n'a croisé une personne qui lui aurait dit :" Je ne crois pas en Dieu. Que ce soit l'Eternel ou toi, je n'y crois pas. Tout cela est invention pure, et quand bien même tu me guérirais de ma maladie, quand bien même je te verrais ressusciter un mort je ne croirais pas en toi car je pense fondamentalement que Dieu n'existe pas. "

Ce que je vous dis là je l'ai entendu hier lors d'un repas et je me suis demandée ce que Dieu pense d'une personne (baptisé enfant et élevé pourtant dans la religion catholique) qui ne croit absolument pas. Qui agit le plus droitement possible dans la vie, mais qui ne croit pas du tout que Dieu existe et pense que tout cela est pure invention. Qui dit lui-même que même s'il voyait une apparition penserait qu'il est psychologiquement gravement malade et c'est tout !
Une personne qui ne veut pas être enterré religieusement, qui ne voit aucun intérêt à être aimé par Dieu et ainsi de suite...

Comment l'Eglise catholique voit ce type de personne et que leur dire ? Ils ont entendu parler de Dieu, sont même baptisés, mais ne croient pas du tout et se sentent bien ainsi. Ils ne "ressentent" RIEN, mais ABSOLUMENT RIEN pour Dieu...

On ne peut pas leur demander de faire semblant de croire , quel intérêt cela aurait ?

Merci de vos avis sur ce problème.

Bien fraternellement,



avatar
prevo
Veut-etre un saint/e

Féminin Messages : 203
Inscription : 06/06/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'incroyant absolu.

Message par maxkolbe le Dim 31 Aoû 2014 - 5:19

Justement j'ai eu un échange avec une personne du style. Ca ne l'intéresse pas, ni ne le préoccuppe en ce moment de sa vie. Un athée pur et dur!
Dès que je lui parlais de mon espoir d'une vie après la mort ou je serais enfin avec Dieu, il m'a tout de suite dit que je  ne le convertirai pas, alors que je lui faisait simplement part de mon espoir, lui croyait que je voulais "l'embobiner".

Je lui ai fait remarquer qu'il interpretait mal mes propos, je parlais avec joie et assurance parce que cela me touche, mais lui est libre dans sa tête de penser que je suis fou ou naïf ou juste que ressens le mystère de la vie plus pleinement que lui. Mais en tant que non-croyant, cette dernière option ne lui est pas encore accessible de par sa non-croyance en Dieu, à notre rendez vous face à face après la mort.

Il percevait donc ma foi comme ma vérité à moi que je cherchais forcément à lui imposer si j'y mettai du zèle.
Cela trahi un grand blocage sur sa relation avec Dieu; pour échanger avec des personnes comme ça, il faut du tact et de la patience, et beaucoup de prières pour la conversion des pécheurs! Car c'est Dieu qui convertit les coeurs, mais c'est vrai que parfois un Chrétien qui cite Jésus à un non-croyant fera de l'effet dans son coeur et dans son âme.

Le proverbe dit "Si la Bible est le Livre des Chrétiens, alors que la vie des Chrétiens soit le Livre des Païens"
Montrer l'exemple est efficace, beaucoup moins quand il cherche à s'imposer en donneur de leçons.
Cela aidera aussi à les ramener vers le Seigneur.


Je ne sais comment Dieu réagit avec ces gens qui arrivent devant Lui au terme de leurs vies. Ils seront jugés comme les autres selon le bien qu'ils ont fait dans leurs vies comme nous tous. 

Quant au sujet de leur foi annihilationiste, peut être que cela donnera, comme nous en avons parlé dans un sujet récent, des âmes errantes,
qui devront rester dans une sorte de "purgatoire ou mort prolongée" jusqu'à que s'éveille en eux la soif de connaître Dieu.
Sinon, qui peuvent bien être ces âmes errantes si ce n'est des morts qui ne veulent pas aller vers Dieu, des incroyants?

Mais, à lire l'Evangile ou le Catéchisme, le refus du don de Dieu et le non-intérêt pour Dieu semble bel et bien conduire en Enfer malheureusement.
Mais ce qui est impossible à l'homme, ne l'est pas à Dieu !

_________________
Que la Paix du Christ règne dans nos coeurs!
IHS
avatar
maxkolbe
Combat avec Sainte Marie

Masculin Messages : 1680
Age : 37
Localisation : Provence
Inscription : 12/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'incroyant absolu.

Message par pirazzi le Dim 31 Aoû 2014 - 8:29

Chers Prevo et Maxkolbe , voilà le vous ais lus et cela m'a interpeller . J'ai dans ma famille une personne très chère a mon coeur et qui ne croit pas du tout a Dieu . J'ai beaucoup de peine pour elle et je me fait du soucis . On as été élever dans la mème croyance , elle a un très bon coeur et a horreur des injustices mais dés que l'on parle de la religion , elle se met dans une colère noire . C'est pour cela que je n'ose plus en discuter avec elle car je ne veux pas me disputer et je trouve que c'est dommage car je m'inquiète pour quand elle partiras a son tour . Donc je prie beaucoup pour son ame . flower
avatar
pirazzi
J'adore l'Eucharistie
J'adore l'Eucharistie

Féminin Messages : 258
Age : 57
Localisation : Fournès
Inscription : 06/08/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'incroyant absolu.

Message par Aldous le Dim 31 Aoû 2014 - 9:57

@prevo a écrit:Bonsoir à tous,

J'aimerais savoir comment, selon vous, Dieu réagit face à l'incroyant absolu.
...
Qui agit le plus droitement possible dans la vie, mais qui ne croit pas du tout que Dieu existe et pense que tout cela est pure invention. Qui dit lui-même que même s'il voyait une apparition penserait qu'il est psychologiquement gravement malade et c'est tout !
Une personne qui ne veut pas être enterré religieusement, qui ne voit aucun intérêt à être aimé par Dieu et ainsi de suite...
Bonjour,

Est-ce qu'on ne peut pas se poser la question que celui qui agit le plus droitement possible, d'une certaine façon "croient " en Dieu? Dans les béatitudes Jésus dit que le bonheur qu'il promet est pour une bonne part lié à l'attitude que l'on a dans la vie:
Heureux les pauvres en esprit, car le Royaume des Cieux est à eux.
Heureux les affligés, car ils seront consolés.
Heureux les doux, car ils posséderont la terre.
Heureux les affamés et assoiffés de la justice, car ils seront rassasiés.
Heureux les miséricordieux, car ils obtiendront miséricorde.
Heureux les cœurs purs, car ils verront Dieu.
Heureux les artisans de paix, car ils seront appelés fils de Dieu.
Heureux les persécutés pour la justice, car le Royaume des Cieux est à eux.

Si cette personne agit le plus droitement possible on est en droit de se dire qu'elle est conforme à cette partie des béatitudes.
Aussi j'aurai tendance à rejoindre ce que dit maxholbe:
Ils seront jugés comme les autres selon le bien qu'ils ont fait dans leurs vies comme nous tous.

L'Eglise dit que les athées sont surtout ceux qui ne veulent pas reconnaître Dieu pour la raison qu'avant tout ils ne veulent pas changer de vie. Et ne voulant pas changer de vie trouvent absurde de se poser la question de Dieu.
Elle (l'Eglise) en vient ainsi à distinguer d'une certaine façon ceux qui "ne veulent pas croire en Dieu" pour les raisons que je viens d'évoquer (ne pas vouloir changer de vie) et "ceux qui ne peuvent croire en Dieu" qui malgré un examen de la question de Dieu en leur âme et conscience ne parviennent pas à croire. C'est évidemment les premiers (ceux qui ne veulent pas croire en Dieu parce qu'ils ne veulent pas changer de vie) qui constitue un athéisme qui est un véritable péché. Les autres où dans le sens qu'ils ne parviennent pas à croire en Dieu mais cependant sont tournés vers le bien (qu'on pourrait écrire le Bien) ne sont pas dans la même catégorie si je peux dire.
Elle (l'Eglise) va même jusque à écrire ainsi dans le cathéchisme:
L'athéisme n'est pas un péché , si la personne n'a jamais entendu parlé de Dieu, ou bien si, en son âme et conscience, elle a examiné la question de Dieu mais ne parvient pas à croire.

bien à vous,
bon dimanche
avatar
Aldous
J'adore l'Eucharistie
J'adore l'Eucharistie

Masculin Messages : 253
Inscription : 24/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'incroyant absolu.

Message par prevo le Dim 31 Aoû 2014 - 10:19

Maxkolbe et Pirazzi, Est-ce que les personnes dont vous parlez sont des personnes qui ont aussi de la peine avec l'amour humain ?

Parce que la personne que je connais n'a pas vraiment accès à cet amour là non plus. Il se "calque" sur ce qu'il voit chez les autres, il fait "pareil" mais a de la peine avec cette source d'amour. Il ne "ressent" pas.

Ces personnes là, ressentent le croyant presque comme une provocation parce qu'il a accès a un niveau d'amour qui, n'étant pas de nature "sensible" est encore plus difficile a acquérir pour lui.

avatar
prevo
Veut-etre un saint/e

Féminin Messages : 203
Inscription : 06/06/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'incroyant absolu.

Message par Michael le Dim 31 Aoû 2014 - 14:36

Je pense que la plupart d'entre nous avons tous été confrontés avec un ou des athées convaincus.
Je n'ai jamais aimé parler de Dieu avec eux.
Ma croix que j'ai au cou parle pour moi.

J'ai récemment été encore confronté par un collègue de travail athée jusqu'au bout des ongles.
C'est une bonne personne malgré tout.
Quand j'ai repris le travail suite à mes 3 opérations il est venu me voir pour me demander si j'avais vu le tunnel....
J'ai trouvé ça bizarre un peu cette question pour un athée de cet envergure.

Peut-être que à quelque part,ma détermination et ma foi inébranlable l'a secoué plus que je ne le pense....


....................



_________________
♦''La plupart des hommes vont au purgatoire, beaucoup vont en enfer; un petit nombre va directement au Ciel"♦(Medjugorje)

Michael
Dans la prière

Masculin Messages : 5206
Inscription : 08/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'incroyant absolu.

Message par maxkolbe le Dim 31 Aoû 2014 - 16:30

@Aldous a écrit:Les autres où dans le sens qu'ils ne parviennent pas à croire en Dieu mais cependant sont tournés vers le bien (qu'on pourrait écrire le Bien) ne sont pas dans la même catégorie si je peux dire.



Sans vouloir jouer sur les mots, je pense que le Bien avec un b majuscule inclus la totalité du Bien, et donc de la foi et du désir de connaitre Dieu, alors que le bien sans majuscule pourra contenir que notre propre idée du bien, selon notre coeur ou notre morale.

@Aldous a écrit:Elle (l'Eglise) va même jusque à écrire ainsi dans le cathéchisme:
L'athéisme n'est pas un péché , si la personne n'a jamais entendu parlé de Dieu, ou bien si, en son âme et conscience, elle a examiné la question de Dieu mais ne parvient pas à croire.



Voilà une chose rassurante pour les athées, mais il me semble que dans la liste des 7 péchés capitaux, la paresse était autrefois nommé l'acédie, qui représente plus la paresse spirituelle, le rejet de la prière, de la lecture spirituelle et le fait de ne pas vouloir chercher Dieu.
Mais cela représente peut être une faute d'ordre temporel, à une époque où l'Eglise était obligatoire dans la vie des hommes, pas comme de nos jours, et que si l'homme ne faisait pas ses "devoirs" envers Dieu et l'Eglise, c'était un péché.

Cela a peut être évolué du fait que dans presque tous les pays catholiques, il n'y a plus de religion d'état, le clergé est séparé du pouvoir temporel et donc laissé libre d'accès à ceux qui veulent croire ou non.
Ceux qui veulent aller dans la foi d'eux-même ne sont plus vraiment concernés par l'acédie, à moins de se dire croyant et d'agir seulement selon notre propre volonté et intelligence.

Je racontai à mon ami incroyant l'exemple de la blague de l'homme amnésique qui se réveille dans le train, et qui demande aux passagers "où sommes nous? d'où venons nous et où allons nous" et tout le monde dans le train lui dit qu'ils n'en savent rien et continuent à vaquer à leurs occupations sans chercher à savoir tout ça. Mais cela rends fou cet homme qui cherche ces réponses!
C'est ce que mon ami m'a répondu, "voilà, je suis là moi aussi dans le train, je fais, puis après c'est fini de moi et basta".

Pour répondre à ta question prevo, cet ami a un petit enfant avec une compagne, il les aiment beaucoup et est aimé en retour, mais il ne veut pas se marier avec sa compagne "sauf pour les impôts", car le reste ne représente rien, c'est de là qu'a débuté notre conversation.

En revanche il a perdu son père, qui était à ses dire un anarchiste athée dont il dit avoir hérité des croyances et que par rapport à ça la porte de la foi en Dieu ne lui serait jamais accessible. Le décès de son père lui a montré la brutalité de la vie, et pour lui, ce qu'est son père maintenant, c'est les souvenirs et la transmission qu'il a fait autour de lui, matérielle et spirituelle, voilà ce qu'il en reste, car pour lui son âme est une réaction chimique du cerveau qui s'est arrêtée d'exister lors de la mort, ou "la grande déconnexion".

C'est très dur de faire un deuil en étant incroyant.

Je garde espoir et prie pour lui et sa famille, tôt ou tard il en aura marre de "juste faire des trucs dans le train de la vie" et se posera des questions d'ordre spirituel, et trouvera sur sa route des personnes qu'il l'aideront à cheminer, car la vie des Chrétiens est le Livre des Païens! Et Dieu dans sa bonté mets Ses enfants sur le chemin des égarés.

En tant que Chrétien je pense que nous avons le devoir d'amener notre famille et nos amis vers Dieu.

Prière pour les athées de l'Abbé Alain René Arbez

Dieu qui aimes tous les êtres humains sans exception, nous te prions pour ceux et celles qui ne croient pas ou qui hésitent à croire en toi.

Merci d’avoir voulu l’homme capable de choisir librement ce qu’il estime important, merci de lui permettre de cheminer à son rythme, et de respecter les étapes de sa vie.

Car tu n’es pas un Dieu qui s’impose par effraction dans nos âmes, mais après avoir parlé à nos prédécesseurs dans la foi, ta parole est un murmure en nos cœurs, et tu te laisses rencontrer dans l’expérience de la vie, à travers des circonstances et des événements multiples.

Tu es le Dieu Unique, mais les approches personnelles de ta présence sont nombreuses. En toi s’enracine notre vérité, mais nos chemins ne sont pas tracés d’avance, il revient à chacun(e) de chercher et de trouver sa voie.

Tu apprécies ceux et celles qui, sans connaître ton message d’amour, luttent pour le respect des autres et s’engagent à leur service, car partager l’eau vive sans en connaître la source est déjà un pas vers toi.

Les épreuves de nos existences, ce n’est pas toi qui nous les envoies, mais tu es fidèlement à nos côtés pour nous donner la force de les surmonter.

Tu es invisible mais présent par l’Esprit vivant de Jésus, Fils d’Israel, guide pour chacun vers ton royaume de justice, de paix, de partage fraternel, de sérénité.

Dieu qui peux nous engendrer à une vie plus forte que la mort, mets des signes sur le chemin de ceux et celles qui peinent à croire en ta Parole, afin qu’ils découvrent à la fois la beauté de ton mystère et la grandeur de leur vocation humaine. Qu’un souffle les saisisse et les libère de leurs réticences.

Mets sur leur chemin des témoins proches et humbles qui seront pour eux un encouragement, une parole, un appel, un appui.

Que les communautés qui se réclament de toi et des Saintes Écritures ne soient jamais des obstacles à la lumière que tant d’hommes et de femmes recherchent à travers leurs parcours difficiles ou joyeux.

Toi le Dieu d’Israël, le Dieu des assoiffés de vérité, toi l’inspirateur des artisans d’un monde plus humain, fais comprendre à ceux et celles qui rejettent ton nom que tu n’es pas celui qu’ils nient.

Toi le tout autre, invisible et proche de nous pour les siècles des siècles, sois l’étincelle ou le clin d’œil providentiel qui les remette en route vers toi et vers le meilleur d’eux-mêmes.
Amen

_________________
Que la Paix du Christ règne dans nos coeurs!
IHS
avatar
maxkolbe
Combat avec Sainte Marie

Masculin Messages : 1680
Age : 37
Localisation : Provence
Inscription : 12/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'incroyant absolu.

Message par Aldous le Dim 31 Aoû 2014 - 17:14

@maxkolbe a écrit:
@Aldous a écrit:Les autres où dans le sens qu'ils ne parviennent pas à croire en Dieu mais cependant sont tournés vers le bien (qu'on pourrait écrire le Bien) ne sont pas dans la même catégorie si je peux dire.
Sans vouloir jouer sur les mots, je pense que le Bien avec un b majuscule inclus la totalité du Bien, et donc de la foi et du désir de connaitre Dieu, alors que le bien sans majuscule pourra contenir que notre propre idée du bien, selon notre coeur ou notre morale.
Bonjour maxkolbe,

disons que j'entends se tourner vers le bien dans le sens que vous l'entendez certainement quand vous avez écrit:
Ils seront jugés comme les autres selon le bien qu'ils ont fait dans leurs vies comme nous tous.

Bien à vous,
avatar
Aldous
J'adore l'Eucharistie
J'adore l'Eucharistie

Masculin Messages : 253
Inscription : 24/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'incroyant absolu.

Message par prevo le Lun 1 Sep 2014 - 10:45

maxkolbe :
En tant que Chrétien je pense que nous avons le devoir d'amener notre famille et nos amis vers Dieu.





Oui mais comment ?

Quand "l'idée" même de Dieu ne leur manque pas.

Je voyais hier, nous avons eu une jeune femme de notre famille qui est venue manger et, bien qu'elle nous parlait des difficultés qu'elle rencontrait (emploi, séparation, manque d'argent...) je me suis demandée si je devais à un moment ou à un autre lui dire un mot sur Dieu, car bien qu'elle ne s'en préoccupe pas elle a été baptisée.

Mais ça serait tombé comme un cheveu sur la soupe et elle aurait vécu cela comme une intrusion très déplaisante dans sa vie car elle n'a pas baptisé son enfant et se passe très bien de Dieu (ceci dit ça ne signifie pas que je ne le ferai pas un jour).

Ce qui se passe chez les incroyants (du moins ceux qui m'a été donné de rencontrer) c'est que : Premièrement, Dieu ne leur manque pas ; et deuxièmement, ils sont en FACE A FACE avec la logique.

Par exemple, face à un verset comme : Actes 1 : 1-9 : Après avoir dit cela, il fut élevé pendant qu'ils le regardaient, et une nuée le déroba à leurs yeux.


Là, l'incroyant s'arrête. Tout le côté "paranormal" de la Bible dans son ensemble, l'incroyant s'y arrête et fait machine arrière inexorablement.

Ce sont plus des "freins" à la conversion que des "aides". Si rien de tout cela ne s'était produit (les miracles, le paranormal), de la Genèse à l'Apocalypse, beaucoup auraient cru ! Parce que la promesse d'un royaume "ailleurs" répond dans l'inconscient à presque tous les humains. Les paroles du Christ ne sont pas hors de leur portée mais le "miraculeux", si. Ce qui les fait rigoler, ce sont les miracles. Ce qui les plonge dans l'incroyance, ce sont les miracles. Ce qui les y maintient, ce sont les miracles.

Alors que leur dire ?

Concernant cette jeune femme, j'ai pensé lui demander si elle allait faire baptiser son petit garçon, mais je me suis demandée ce que j'allais bien lui dire APRES pour la convaincre ?

Nous disons nous-mêmes que ceux qui agissent droitement, sans être baptisés et sans croire en Dieu (non pas volontairement mais, comme disait Aldous sans y parvenir) vont au Ciel comme les croyants, alors comment la motiver pour la convaincre ?








avatar
prevo
Veut-etre un saint/e

Féminin Messages : 203
Inscription : 06/06/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'incroyant absolu.

Message par Delsanto le Lun 1 Sep 2014 - 11:05

Il n'y a pas pire sourd que celui qui ne veut pas entendre!

Alors pourquoi peut-on ne pas vouloir entendre?

Là, eh bien plusieurs réponses sont possibles...

Ce qui m'étonne toujours dans ces histoires de rejet du surnaturel, c'est que ces mêmes personnes qui rejettent ledit surnaturel adhèrent souvent sans problème (et sans connaissance aucune des sujets) aux affirmations de la science sur maintes lois de la nature... Certaines parfois totalement invérifiables car bâties (au moins dans un premier temps) sur la simple spéculation...(pensons en particulier à tout ce qui touche à la physique quantique).

Et sans aller chercher aussi loin, comment peut-on ne pas s'étonner, tout bêtement, qu'il existe quelque chose plutôt que rien. Et que ce quelque chose soit tellement bien organisé qu'il trouve le moyen de rendre les plus grands cerveaux perplexes..?

N'est-ce pas miraculeux, cet univers ajusté au "millimètre"???

Leur propre vie n'est-elle pas une cause d'étonnement de premier ordre?

Donc, je répète: pas pire sourd que celui qui ne veut pas entendre...

Delsanto
Combat l'antechrist

Masculin Messages : 2468
Inscription : 05/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'incroyant absolu.

Message par maxkolbe le Lun 1 Sep 2014 - 14:04

@prevo a écrit:maxkolbe :
En tant que Chrétien je pense que nous avons le devoir d'amener notre famille et nos amis vers Dieu.


Oui mais comment ?


La Pratique plutôt que la Théorie!

Comme dit Delsanto, nul n'est plus sourd.... C'est donc là où la prière et l'exemple d'espérance, de foi et de charité chrétienne est nécessaire.
Parfois une petite action pleine d'amour ou une parole d'espoir et d'amour est beaucoup mieux que d'essayer de faire comprendre le catéchisme tout entier à une personne tiède ou incroyante pendant un repas....

Les incroyants remarquent que le Chrétien est (sensé être) joyeux.
Même si sa vie est difficile et compliqué, il est joyeux... car il est avec Christ!

Cette joie est un témoignage qui parle au cœur des incroyants Soleil

En tout cas, cela dépends de la personne qu'on a en face, du contexte et du temps dont on dispose avec elle ...
Parfois parler de Jésus directement, peut être très bénéfique ou pas, selon leur degré d'ouverture... car si cela leur est caché, Satan leur fera faire la sourde oreille.

Mais la joie manifestée plus telle action ou telle petite remarque emplie d'espoir et d'amour sera toujours appréciée et pourra ouvrir le coeur de la personne incroyante.

(Contrairement à une leçon de morale théorique qui serait certainement perçu comme du prosélytisme, comme en font souvent les évangélistes ou TJ. Le prosélytisme est insupportable aux oreilles de l'incroyant!)


Cette personne repartira donc avec le souvenir de cette joie qui vous anime et de cette action ou parole que vous lui avait témoigné qui lui a laissé sa marque d'amour et d'espoir.

Nous pouvons ensuite prier pour cette personne après l'avoir vue.

C'est déjà pas mal comme programme, après il faut laisser le temps au temps et à Dieu en continuant à la porter dans nos prières.
La prière de l'Abbé Arbez est très belle je trouve.

@prevo a écrit:Ce qui se passe chez les incroyants (du moins ceux qui m'a été donné de rencontrer) c'est que : Premièrement, Dieu ne leur manque pas ; et deuxièmement, ils sont en FACE A FACE avec la logique.

Alors que leur dire ?


La foi devance la raison pour un croyant, c'est à dire que là où la logique ne résous plus rien, le Chrétien met sa foi en avant, accepte le miraculeux, car c'est l'Amour de notre Dieu qui agit. (Guérisons, apparitions, miracles eucharistiques, révélations mystiques...) Évidemment face au miraculeux le discernement est de mise, nous pouvons alors nous appuyer sur la Bible, le Magistère et le Saint Esprit.

La raison est parfois le seul outil fiable de l'incroyant. Et elle est bien limitée pour comprendre ce monde de fou!

Mais les préceptes "temporels" de Jésus parlent à tout le monde:

Aimez vous les uns les autres comme moi je vous ai aimé.
Aimez vos ennemis et priez pour leur conversion. (celui là est plus dur d'accès à certains)

Cela dénote aussi à quel point Dieu aime ses tous enfants, sans favoritisme aucun, les bons comme les mauvais.
Mais Il souhaite leur conversion.

Et conversion ça ne veut pas dire aller à l'église le dimanche sans rien changer,
mais bien dire convertir son cœur à son message d'Amour. (et aller à l'église Wink )
Je dit cela surtout car les gens se détournent de l'Eglise d'abord, prétextant bien des choses, puis se détournent finalement de Dieu.

Nous disons nous-mêmes que ceux qui agissent droitement, sans être baptisés et sans croire en Dieu (non pas volontairement mais, comme disait Aldous sans y parvenir) vont au Ciel comme les croyants, alors comment la motiver pour la convaincre ?  



Ne pas commencer directement avec ça avec un incroyant!
La Bible crie que seul Jésus sauve et le baptême fait de nous les enfants de Dieu. Pendant quasiment tout le temps de la Chrétienté, les papes disaient Hors de l'Eglise, point de Salut.

Nôtre rôle est de retourner à Dieu et d'être ses serviteurs,
nous Chrétiens le savont et devont le communiquer à ceux qui ne le savent pas ou l'on oublié.
On ne peut pas le faire en un jour non plus!

@prevo a écrit:Concernant cette jeune femme, j'ai pensé lui demander si elle allait faire baptiser son petit garçon, mais je me suis demandée ce que j'allais bien lui dire APRES pour la convaincre ?


Le baptême est une bénédiction Divine qui "marche", que l'on y croient ou non.
Comment une maman, même si athée mais aimante, pourrait-elle refuser une bénédiction du Ciel valable pour l'éternité à son enfant chéri?
On devient Enfant de Dieu après le baptême, ce n'est pas rien!

Après tout elle même a été baptisé et cela n'a pas fait d'elle une sainte, ou transformé en une "désagréable personne religieuse intégriste". Elle a toujours gardé sa liberté d'être et de penser donc en quoi cela nuirait à son enfant?  Mais peut être a-t-elle été protégée plus qu'elle ne le sait.

Souvent ceux qui refusent le baptême à leur enfant disent que cela va "l'influencer et nuire à sa liberté de conscience, il choisira quand il sera grand etc..."

Dis lui que pendant 20 ans il aura été privé de grâces du Ciel et que quand il sera à cet "âge de choisir" il aura déjà pris cher dans ce monde où le Mal règne en maître!

Le baptême c'est comme une assurance vie spirituelle offerte gratuitement, par l'auteur de la Vie. Soleil
Pourquoi le refuser?

_________________
Que la Paix du Christ règne dans nos coeurs!
IHS
avatar
maxkolbe
Combat avec Sainte Marie

Masculin Messages : 1680
Age : 37
Localisation : Provence
Inscription : 12/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'incroyant absolu.

Message par c12345 le Lun 1 Sep 2014 - 16:39

Prêcher par l'exemple c'est déjà pas si mal.
quand j'étais jeune j'ai été baptisé. Je suis arrêtée d'aller à la messe pour certaine raison. J'ai baptisé mes enfants.
Mais la pratique n'a pas été solide.
Maintenant je me remets à la pratique.
L'exemple est déjà un grand pas.
Je ne demande à personne de mes enfants de faire baptiser leurs enfants.
Ceux qui sont baptisés et les non baptisés je pose dès fois dès gestes ou dès paroles qui montre ma croyance envers Dieu.
Je prie pour tous.
avatar
c12345
Contemplatif

Féminin Messages : 1996
Inscription : 25/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'incroyant absolu.

Message par AZUR le Lun 1 Sep 2014 - 17:03

"Le baptême est comme une assurance-vie spirituelle offerte gratuitement par l'auteur de la Vie". : très bien exprimé! Applaudissement

AZUR
Combat avec Sainte Marie

Féminin Messages : 1737
Localisation : France
Inscription : 12/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'incroyant absolu.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum