Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX



Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum.

lexique sur la prière; ajoutez vos citations...

Page 6 sur 27 Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 16 ... 27  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: lexique sur la prière; ajoutez vos citations...

Message par Bryand le Ven 6 Mar 2015 - 22:24


@spiri a écrit:Apres chaque dizaine on ajoute la prière de la dame de tous les peuples.

Seigneur jésus christ fils du père envoie à présent .......



jc
Seigneur Jésus-Christ, Fils du Père,
Envoie à présent Ton Esprit sur la terre.
Fais habiter l’Esprit Saint
dans les cœurs de tous les Peuples,
afin qu’ils soient préservés
de la corruption, des calamités et
de la guerre.
Que la Dame de tous les Peuples,
Qui fut un jour Marie,
soit notre Avocate.
Amen.

Ce vocable de Dame de tous les peuples me fait beaucoup penser
à celui de Saint-Théodore de Chertsey, dans la province de Québec, au Canada:
au sanctuaire Marie-Reine-des-Coeurs.
Ce vocable:
Marie Reine des cœurs et Reine de l'univers entier ...

La demande de Marie à Amsterdam était de la proclamer co-Rédemptrice.
Dans son Cahier 1943, Maria Valtorta avait reçu cette locution du Seigneur:
« Nombreuses sont les pages secrètes que vous ne connaissez pas sur la vie de la très pure co-Rédemptrice. Je vous l'ai déjà dit ((dans un message de juin)): ''Les secrets de Marie sont trop purs et divins pour que l'esprit humain puisse les connaître''. Je vous en dis juste assez pour augmenter en vous la vénération envers la plus Sainte du Ciel, après Dieu.   »
avatar
Bryand
Combat avec Sainte Marie

Masculin Messages : 1536
Age : 65
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: lexique sur la prière; ajoutez vos citations...

Message par Bryand le Ven 6 Mar 2015 - 22:49

@Gilbert Chevalier a écrit:Merci Briand !



Paroles de Saints pour une année
Merci monsieur Gilbert Chevalier. C'est bien là une présentation hors du commun.
Je vais explorer plus à fond. Je place votre présentation dans mon Livre d'or sur la prière.
Très riche! Merci!
Bryand
avatar
Bryand
Combat avec Sainte Marie

Masculin Messages : 1536
Age : 65
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: lexique sur la prière; ajoutez vos citations...

Message par Gilbert Chevalier le Sam 7 Mar 2015 - 9:51

Mon cher Bryand, je te souhaite bien du plaisir à décortiquer ma vidéo qui contient 365 paroles de Saints ; mais en retour, tu seras bien fortifié car les paroles des Saints font toujours du bien.
avatar
Gilbert Chevalier
Aime la Divine Volonté

Masculin Messages : 872
Age : 66
Localisation : Pays de la Loire
Inscription : 07/02/2015

http://www.montfortajpm.sitew.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: lexique sur la prière; ajoutez vos citations...

Message par Bryand le Sam 7 Mar 2015 - 11:39

Merci Gilbert. 
Et c'est la raison d'être de ce lexique sur la prière.
Merci pour votre participation.
La grande question: Mais qu'est-ce que prier?
Il ne s'agit plus de la prière vocale, nous l'avons vu... 
Nous parlons désormais de la prière du coeur... 
Cette intensité de la prière, celle que nous devons tous atteindre, ceux qui l'ont atteinte 
   peuvent nous aider à l'atteindre à notre tour. Pour  bien des raisons, les temps avancent; les hommes
     de bonne volonté, de toute part, s'uniront et s'intensifieront dans la prière, et ainsi la connaissance augmentera:
       la connaissance de Dieu, qui a seule le pouvoir de conversion.


Faites de ce lexique votre Livre d'or,
et ajoutez-y un million d'autres passages de ceux qui nous révèlent ce que Dieu a fait en eux. 
Et c'est ce que Dieu veut faire en chacun de nous...

Continuons nos méditations:
Des Pères spirituels de l'Orient:
« La prière garde de toute enflure.
  Elle empêche d'être soumis et touché par les outrages de l'ennemis. 
    Elle élève chaque jour celui qui prie dans l'amour et le désir de Dieu.  »
Calliste et Ignace Xanthopouloi


Comment? On n'a pas à se creuser les méninges. On désire atteindre à cette intensité?
 Il Faut le demander, car tout est grâce avons-nous déjà indiqué... 
En ce même jour du 7 mars, belle coïncidence dans les paroles de sainte Thérèse d'Avila:
Une pensée par jour:
« Il ne faut pas se fatiguer sans relâche à creuser notre sujet:
  il faut aussi se tenir auprès de notre Seigneur 
        dans le silence de l'entendement.  »

Complétons notre si profitable école avec l'Ange à son protégé:
     « Ta foi est source de joie.
   Il n'en a pas toujours été ainsi, t'en souviens-tu?
 La source s'est mise à jaillir à partir du moment où 
  tu as découvert le cœur à Cœur avec Jésus, 
     grâce à la prière du cœur. Aide d'autres 
     à découvrir ce jaillissement prodigieux tout intérieur, 
        source de la joie du Christ. »
avatar
Bryand
Combat avec Sainte Marie

Masculin Messages : 1536
Age : 65
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: lexique sur la prière; ajoutez vos citations...

Message par Bryand le Dim 8 Mar 2015 - 9:58

En ce matin du 8 mars:
L'Ange dit à son protégé:
« Dans le combat que tu livres tout au long de ta vie, 
l'adversaire est toujours le mal, jamais une autre personne.
 Jésus te demande instamment de l'aimer, quelle qu'elle soit.
 Ne te sers jamais des armes de ce monde dans ce combat permanent: 
    l'envie, le ressentiment, la jalousie, la colère. En les employant tu écartes
       les armes de lumière que sont l'amour et la prière, la douceur et l'humilité
Seules ces armes-ci te donnent la force de vaincre durablement. 

Ta force ne vient pas de toi, elle t'est donnée par le Seigneur, gratuitement. 
Demande-la chaque matin pour la journée. 
''À chaque jour suffit sa peine'' (Math 6:34) te dit Jésus lui-même.  »
avatar
Bryand
Combat avec Sainte Marie

Masculin Messages : 1536
Age : 65
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: lexique sur la prière; ajoutez vos citations...

Message par Bryand le Mar 10 Mar 2015 - 9:40

Aujourd'hui 10 mars:
Chez les Pères spirituels de l'Orient:
« Pour nous, l'acte de prier, qui est un acte 
   de rébellion contre l'esclavage
 plus essentiel et plus efficace que la lutte armée,
 est en même temps une sorte de retour au sens 
de notre responsabilité et de notre relation avec Dieu. »
Métropolite Antoine Bloom
-
C'est là notre rôle; et notre amour que l'on doit à l'auteur de notre existence, 
    le Créateur de notre esprit et de notre âme.
Une fois que notre cœur l'a compris, faisons taire toutes ces récriminations 
 (contre Dieu) que l'on entend quotidiennement autour de nous. 
Mais ces récriminations, il est possible que ce soit nous-mêmes qui les faisions...

« Ô mon Seigneur! quand je songe à toutes les souffrances 
     que vous avez endurées et combien vous étiez loin de 
  les avoir méritées, je ne sais pas que penser de moi, 
ni où j'avais l'esprit quand je désirais ne pas souffrir, 
  ni où j'en suis quand je me disculpe de quelque chose.  »
sainte Thérèse d'Avila
avatar
Bryand
Combat avec Sainte Marie

Masculin Messages : 1536
Age : 65
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: lexique sur la prière; ajoutez vos citations...

Message par Bryand le Mer 11 Mar 2015 - 9:38

Qu'est-ce que la douleur?
Si notre réponse est: une contrariété,
alors nous ne nous sommes pas encore engagés
    sur le chemin de l'amour,
         chemin de la perfection.
Aujourd'hui 11 mars:
Une pensée par jour
Padre Pio:
« Certaines douceurs intérieures sont des sucres d'orge pour enfants! 
    Elles ne sont pas un signe de perfection
  Ce ne sont pas les douceurs qui importent, mais les douleurs!
Les signes d'un amour véritable s'appellent aridités, dégoûts, impuissances...

La douleur est source de joie
L'exil est beau, car quand on souffre, 
    on a quelque chose à dire à Dire. 
Le don de notre douleur, de nos souffrances, 
   est une bien grande chose; cela nous sera impossible au Paradis (GB, 35). »

Des Pères spirituels de l'Orient:
« La foi procède de l'amour, l'amour de la contemplation
   Il est impossible de ne pas aimer le Christ.
  Il suffit de ne pas lui résister, de nous livrer à la contemplation
          de son image dans l'Évangile. Alors il fera nos cœur captifs.  »
Père Alexandre Eltchaninoff

Sainte Thérèse complète notre méditation de ce matin
sur le sens du véritable amour:
« J'ai reconnu que le vrai moyen pour ne pas tomber, 
     c'est de s'attacher à la croix et de mettre sa confiance
   en Celui qui a daigné s'y étendre. Je le regarde comme l'ami véritable.  »
sainte Thérèse d'Avila
avatar
Bryand
Combat avec Sainte Marie

Masculin Messages : 1536
Age : 65
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: lexique sur la prière; ajoutez vos citations...

Message par Bryand le Ven 13 Mar 2015 - 9:59

Ce matin, 13 mars:
« C'est Jésus qui prie en moi.  »
Une pensée par jour:
« Je sens mon âme remplie de force et de confiance 
en pensant que ce n'est plus moi qui prie, mais Jésus en moi.  »
sainte Bernadette
avatar
Bryand
Combat avec Sainte Marie

Masculin Messages : 1536
Age : 65
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: lexique sur la prière; ajoutez vos citations...

Message par Bryand le Dim 15 Mar 2015 - 10:06

Sommes-nous affairés? Forcément! 
La journée commence, nous établissons les étapes de nos projets.
 Évidemment nous devons gagner notre vie, celle de notre famille. 
Puis les commissions; puis les divertissements; puis tel ou tel événement. 

Comment être moins affairés?
 Et si on établissait une liste des actions quotidiennes en séparant
 les actes essentiels de ceux qui le sont moins.
Nous pouvons sûrement récupérer (d'abord) une heure à quelque part,
où nous pourrons nous enfermer dans un coin de la maison que nous appellerons ''notre sanctuaire''. 
Là, devenons l'ami du silence...

Ce matin, 15 mars, 
Une pensée par jour:
Les Pères spirituels de l'Orient:
« L'ami du silence s'approche de Dieu; 
et en s'entretenant avec lui dans le secret, il reçoit la lumière. »
Jean Climaque
avatar
Bryand
Combat avec Sainte Marie

Masculin Messages : 1536
Age : 65
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: lexique sur la prière; ajoutez vos citations...

Message par Bryand le Lun 16 Mar 2015 - 10:23

La souffrance n'est pas une punition.
Nous devons la considérer comme une amie,
tout comme le ''silence'' du dernier poste...
Toutefois nous devons apprendre à nous en servir et non pas la subir.
Bien sûr que si cette souffrance est un mal de dent, nous irons voir le dentiste.
 Si cette souffrance est une appendicite, nous irons voir le médecin.
 Tout mal physique qui se guérit réclame de notre part, charitablement,
   que l'on fasse ce qui se doit. De même que pour le mal moral, le nôtre
  ou celui de quelqu'un d'autre qui se confie à nous.

Si la souffrance, quelle qu'elle soit, s'acharne envers nous, physique, morale, spirituelle, etc. ,
  offrons-la à Dieu, en union aux souffrances que Jésus a endurées, 
et voyons ce qu'il en fera, en dehors de nos propres possibilités.
 Et disons alors, après nous être confiés à Dieu: 
la Providence y pourvoira.


Aujourd'hui 16 mars 2015:
« Après la chute originelle, la souffrance est devenue l'auxiliaire de la création;
elle est le plus puissant levier pour redresser le monde
elle est le bras droit de l'Amour qui veut obtenir notre régénération
(ASN, 42). »
Padre Pio

« Pour que les persécutions et les affronts
 laissent en l'âme des fruits et des avantages,
 il est bon de se dire qu'ils atteignent Dieu 
avant de nous atteindre nous-mêmes. 
En effet, quand le coup me frappe, il a déjà frappé 
cette souveraine Majesté par le péché. » 
Thérèse d'Avila
avatar
Bryand
Combat avec Sainte Marie

Masculin Messages : 1536
Age : 65
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: lexique sur la prière; ajoutez vos citations...

Message par Bryand le Mar 17 Mar 2015 - 9:37

Dans les deux postes précédents nous parlions du silence
Qu'est-ce que le silence? Son accès dépend de nous;
    les résultats dépendent de Dieu et du degré de notre amour. 
Mais le degré de notre amour dépend à la fois de nous
    (volonté et cordialité vont de pair) et de Dieu.
 Alors demandons à Dieu le don d'aimer. Car c'est là le grand objectif.
Nous n'avons pas accès au silence, pour différentes raisons? alors
    
 que l'accès dépend de nous. Eh bien! demandons aussi cette disposition
     et Dieu nous aidera à éliminer de ce qui défavorise notre accès au silence.

Ce matin, ces deux sources nous aideront à comprendre: Qu'est-ce que le silence?
L'Ange dit à son protégé:
« Entre dans la contemplation du Dieu de tendresse et de bonté. 
Abandonne-toi, sans paroles, au silence de l'âme.
 Reste tout simplement là, en sa Présence, immobile et paisible.
 L'Esprit Saint lui-même intercède alors pour toi
    ''en gémissements inexprimables'' (Rom 8:26),
 que la contemplation te fera percevoir peu à peu
   dans leur immense douceur.
Que la contemplation devienne ainsi le délice de ton cœur. »

Et des Pères spirituels de l'Orient:
« Le silence se révèle être le seul climat 
   où la voix de l'Éternel peut résonner
Toutes les ondes du silence sont polarisées 
     par cette suprême audition
L'aiguille du cœur est irrésistiblement aimantée vers ce seul pôle-là.  »
Métropolite Émilianos Timiadis
avatar
Bryand
Combat avec Sainte Marie

Masculin Messages : 1536
Age : 65
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: lexique sur la prière; ajoutez vos citations...

Message par Bryand le Jeu 19 Mar 2015 - 10:18

Bonne fête saint Joseph!
Et bonne fête à chacun, 
car la fête d'un saint ou d'une sainte, 
   que nous apprécions tout particulièrement, 
  c'est aussi notre fête, puisqu'on reçoit le cadeau 
      de sa présence d'une façon toute particulière. 
C'est une ouverture à la grâce
 Merci mon Dieu pour tant de bienfaits... 
       À travers les saints et saintes vous nous choyez!

Ce que disait sainte sainte Bernadette Soubirous:
«Marie immaculée. Glorieux saint Joseph
Et vous, saint Jean, disciple bien-aimé du Divin Cœur, 
      enseignez-moi la grande science de l'Amour.»

Et sainte Thérèse d'Avila:
«Le Seigneur semble avoir donné grâce aux autres 
    pour nous assister dans tel ou tel besoin; 
  mais saint Joseph, je le sais par expérience
   nous assiste en toutes nos nécessités. 
Notre Seigneur veut nous montrer sans doute, 
   qu'il exauce dans le ciel toutes les prières 
  de celui auquel il obéissait sur la terre.»
avatar
Bryand
Combat avec Sainte Marie

Masculin Messages : 1536
Age : 65
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: lexique sur la prière; ajoutez vos citations...

Message par Sofoyal le Jeu 19 Mar 2015 - 10:47

thumright
avatar
Sofoyal
Combat l'antechrist

Masculin Messages : 2385
Inscription : 03/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: lexique sur la prière; ajoutez vos citations...

Message par Bryand le Jeu 19 Mar 2015 - 23:27

@Sofoyal a écrit:thumright
          

           Dove
avatar
Bryand
Combat avec Sainte Marie

Masculin Messages : 1536
Age : 65
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: lexique sur la prière; ajoutez vos citations...

Message par Bryand le Ven 20 Mar 2015 - 10:38

Cette force de ne pas supporter l'attitude des médisants
   qui abaissent toujours le prochain, on doit la demander en priorité,
      car c'est une grâce plus importante que bien d'autres.

«Possède l'amour vrai celui-là
 qui ne supporte ni soupçons 
    ni paroles contre le prochain
Thalassius l'Africain moine du VIIe s
avatar
Bryand
Combat avec Sainte Marie

Masculin Messages : 1536
Age : 65
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: lexique sur la prière; ajoutez vos citations...

Message par Bryand le Dim 22 Mar 2015 - 10:24

« Le seul moyen de passer la journée 
        en toute paix et sainteté
     sans péché, c'est de faire une prière 
          fervente et très sincère
  dès que tu t'éveilles le matin
Cette prière mettra le Christ dans ton coeur,
        avec le Père et le Saint Esprit. »
saint Jean de Cronstadt


Et de l'Ange à son protégé
en ce 22 mars:
« Par ta foi tu participes 
à l'éternelle jeunesse du Règne de Dieu
C'est le monde autour de toi qui est vieux;
 seul le chrétien peut irradier
la paix et la joiesignes extérieurs 
de la jeunesse du coeur. 

Celle du corps importe peu;
 ce corps corruptible
 ressuscitera en corps spirituel.
 Ne te laisse jamais dominer 
    par ''la chair vendue 
au pouvoir du péché'' (Rom 7:14).
 Que ta ligne de conduite en toutes choses 
n'obéisse pas à la chair corruptible,
 mais à l'esprit incorruptible. »
avatar
Bryand
Combat avec Sainte Marie

Masculin Messages : 1536
Age : 65
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: lexique sur la prière; ajoutez vos citations...

Message par Bryand le Lun 23 Mar 2015 - 9:51

«Avant de poursuivre la prière
il faut d'abord dire: Père.
Réfléchis donc pour savoir si ta vie
   te donne le droit d'appeler Dieu: Père
Ce n'est que par la sainteté que peuvent 
     s'établir cette filiation et cette amitié
Basile de Césarée 
Père de l'Église IVe s


Cette filiation, une fois effectivement réalisée, en vue de notre divinisation, s'opère lors de notre transformation, par la grâce. Et cela s'effectue tout au long de notre vie.


Comme complément à notre réflexion:
cfé Dictionnaire de la prière
Don Guy-Marie Oury, théologien bénédictin:
« Sainteté
La sainteté appartient en propre à Dieu, elle est l'expression de sa transcendance par rapport à tout le monde créé ; elle exprime aussi sa perfection  morale ; Dieu est à l'opposé du péché  qui le contredit.
L'appel des hommes au salut est un appel à participer à leur mesure à cette sainteté de Dieu : « Il nous a choisis dans le Christ pour que nous soyons saints et immaculés en sa présence dans l'amour » (Eph. 1, 4). La vocation à la sainteté est universelle et n'est pas seulement le fait de quelques privilégiés dans l'Eglise. Le péché, sauf le péché de fragilité, est quelque chose de tout à fait anormal dans la logique de la vie chrétienne, puisque le baptême implique la mort au péché et la renonciation effective au péché.
La sainteté consiste à s'ouvrir au maximum à la grâce qui s'offre libéralement à chacun, et à vivre pleinement le don de la vie divine que Dieu voudrait dispenser à chacun. '' Si tu savais le don de Dieu '', dit Jésus à la Samaritaine (Jn 4, 10). '' Je suis venu apporter le feu sur la terre, et comme je voudrais que déjà il fut allumé '', déclare Jésus avant sa Passion (Lc 12, 49) ; il s'agit du feu qui doit s'allumer dans les cœurs à la suite du sacrifice du Christ et qui purifiera et embrasera le monde, dans la mesure où la bonne volonté des hommes acceptera de coopérer en recevant activement l'amour de Dieu et en y conformant leur vie.
La sainteté peut se définir de différentes manières, sous forme de la divinisation de l'homme, sous forme de la participation à la vie trinitaire, sous forme du plein épanouissement du baptême, sous forme du développement parfait de la charité, sous forme d'approche de Dieu et d'union à Lui. Ces aspects ne s'opposent pas l'un à l'autre ; ce sont des manières diverses d'aborder la même réalité infiniment riche, la charité étant la plénitude de la vie divine animant tout l'agir de l'homme.»

Romains 12: 1-2
« 1- Je vous exhorte donc, frères, par la miséricorde de Dieu, à offrir vos personnes en hostie vivante, sainte, agréable à Dieu : c'est là le culte spirituel que vous avez à rendre.
   2- Et ne vous modelez pas sur le monde présent, mais que le renouvellement de votre jugement vous transforme et vous fasse discerner quelle est la volonté de Dieu, ce qui est bon, ce qui lui plaît, ce qui est parfait.  »

avatar
Bryand
Combat avec Sainte Marie

Masculin Messages : 1536
Age : 65
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: lexique sur la prière; ajoutez vos citations...

Message par Bryand le Mar 24 Mar 2015 - 9:42

Notre ''Qu'est-ce que prier'' nous en apprend encore:
La prière est un don. Demandons-le.

« Celui qui s'est avancé vers le Christ doit d'abord 
    se faire violence pour parvenir au bien, 
       même si notre coeur ne le veut pas.
 Il faut donc que nous nous fassions un chemin vers la vertu; 
que ceux qui n'ont pas la charité s'efforcent de l'atteindre. 

Si Dieu nous voit lutter ainsi,
 il nous donne la prière véritable;
il nous donne un coeur compatissant.  »
Macaire l'Égyptien
avatar
Bryand
Combat avec Sainte Marie

Masculin Messages : 1536
Age : 65
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: lexique sur la prière; ajoutez vos citations...

Message par Bryand le Mer 25 Mar 2015 - 10:02

Aujourd'hui 25 mars, jour de l'Annonciation.
9 mois avant la date de Noël, Marie devient enceinte.
Arrive dans l'humanité le ''Premier-né''!
Celui qui est la cause de notre engendrement n'est ''pas né comme tout le monde''.
De quelle espèce sommes-nous donc?
Prise de conscience.
Que nous offre donc Dieu?
Nous sommes engendrés! car:
« Il a donné à tous ceux qui l'ont reçu le pouvoir d'être enfant de Dieu; 
      à ceux qui croient en son nom, qui ne sont point nés du sang, 
         ni de la volonté de la chair,
            ni de la volonté de l'homme, mais de Dieu même.  » (jean 1:12)
(Version de la Vulgate)


«  La préface de cette fête en dit bien l'objet : Le Christ, pour sauver les hommes,
     devait naître parmi les hommes ; c'est lui que l'ange annonce à la Vierge immaculée, 
  et qu'à l'ombre de l'Esprit Saint elle accueille par la foi ; lui qu'elle porte avec tendresse dans sa chair.
 Il venait accomplir les promesses faites à Israël, combler et même dépasser l'espérance des nations.
 Tout le mystère de l'Incarnation est dit en ces quelques mots.
La Vierge Marie s'étonne du message qui lui est transmis de la part du Très-Haut. 
     Comment peut-on être à la fois vierge, et mère ?
 L'ange lui répond que rien n'est impossible à Dieu. Mais pourquoi une naissance hors série,
   hors des lois de la nature, qui fait parfois douter et qui procure certains sarcasmes sur 
     la ‘’ crédulité naïve ‘’ des croyants ? 
Pourquoi Jésus n'est-il pas né comme tout le monde, lui qui a voulu être un homme comme les autres,
     vivant parmi eux? Le fait historique de sa conception virginale a un sens symbolique profond qu'un texte 
       de saint Jean le théologien et le mystique, nous fait comprendre. 
Il parle des membres de la nouvelle humanité dont Jésus est le premier né
     ceux qui ne sont pas engendrés de la chair et du sang, 
         ni d'un vouloir d'homme, mais de Dieu.
Nous ne pouvons pas oublier que c'est en notre nom qu'elle a répondu. Son fiat (Qu'il me soit fait selon ta parole. Voici la servante du Seigneur), est aussi le modèle de foi qui nous est proposé par la première et la plus grande des croyantes de tous les temps.
La scène de l'Annonciation se reproduit mystiquement pour chaque croyant.
 La foi, en effet, nous dit que l'Esprit Saint engendre en nos cœurs le Fils de Dieu. 
  Marie y coopère. Mère de Jésus-Christ, elle est devenue, par le fait même, Mère de ses frères
Que souhaite-t-elle, sinon que notre « fiat » soit un écho fidèle du sien ? 
L'Annonciation est fêtée solennellement dans l'Église orthodoxe. »
Le saint du jour
Marcel Driot o.s.b.
avatar
Bryand
Combat avec Sainte Marie

Masculin Messages : 1536
Age : 65
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: lexique sur la prière; ajoutez vos citations...

Message par Bryand le Jeu 26 Mar 2015 - 9:36

Dans la collection Une pensée par jour,
aujourd'hui 26 mars:
« La vie est un calvaire, certes,
    mais qu'il convient de gravir avec joie.
Les croix sont comme les bijoux offerts par l'Époux, 
     et j'y suis particulièrement attaché.
Je me réjouis de mes souffrances
Je souffre uniquement lorsque je ne souffre pas (CE, 22)»
Padre Pio 


« Si nous embrassons la Croix,
 si nous cherchons à servir
      le Seigneur dans la vérité,
    le démon s'enfuira
  La vérité, il la redoute comme la peste. 
   Ami du mensonge, et le mensonge même, 
     il ne fera pas de pacte 
avec ceux qui marchent dans la vérité. »
Thérèse d'Avila
avatar
Bryand
Combat avec Sainte Marie

Masculin Messages : 1536
Age : 65
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: lexique sur la prière; ajoutez vos citations...

Message par Bryand le Mer 1 Avr 2015 - 11:42

Le même sujet que 
http://lepeupledelapaix.forumactif.com/t28642p150-lexique-sur-la-priere-ajoutez-vos-citations#301757
précédemment abordé, (Thalassius l'Africain moine du VIIe s):

 nous rappelle ici qu'il ne faut pas perdre de vue
   de TOUJOURS 
   bien parler en faveur du prochain
Fût-il exacteur de quelque chose?
     parlons-lui de sa possible réhabilitation. 
  Fût-il lui-même prévaricateur par calomnie ou médisance? 
     venons en aide à la fois à la victime 
        et n'hésitons pas à faire le reproche à l'auteur
    de cette disgracieuse faute, de manière à lui faire voir
      qu'il doit se reprendre en vue de s'amender urgemment, 
     en lui aidant à le faire. C'est possible!



En ce 1er avri:
« La colère, la  vanité ou suffisance,
 et les jugements défavorables 
sur le compte du prochain,
voilà ce qui chasse la grâce du Saint Esprit  »
Hiéromoine Parthène de Kiev
-
En ce même jour, l'Ange dit à son protégé:
« Respecte toujours la vérité. 
      Elle ne t'appartient pas.
Ne la farde pas, et ne la déforme pas.


La vérité, quelle qu'elle soit, appartient à Dieu;
    elle fait partie de l'ordre du cosmos. 
 Le mensonge trouble cet ordre, il le dérègle. 
Le mal accompli par une créature, image de Dieu, ne reste jamais, 
    par ses répercussions, dans la sphère individuelle. 
Il se communique à toute la création.
 De même la vérité et le respect de la vérité
    en accroissent la beauté spirituelle.
Purifie ton coeur par la prière
   l'élévation de tes actes et de tes intentions,
 la pureté du regard que tu portes sur les personnes et les choses.  »
avatar
Bryand
Combat avec Sainte Marie

Masculin Messages : 1536
Age : 65
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: lexique sur la prière; ajoutez vos citations...

Message par Bryand le Jeu 2 Avr 2015 - 12:12

«La prière ne doit pas être
 considérée comme allant de soi :
 il faut apprendre à prier
Cette citation vient du pape Benoît XVI, lors de ses catéchèses.
L'une de ses grandes catéchèses, c'est celle sur la prière
     où nous apprenons à concevoir que la prière est une école.
Je vais me servir de quelques bribes de cette catéchèse pour nous amener
    à quatre thèmes où nous découvrirons ce qu'a été pour nous la prière, au cours de notre vie,
       ce qu'elle est devenue 
          et de ce qu'elle peut encore devenir, 
       et je dirais même de ce qu'elle DOIT devenir.
Et nous verrons les déviations sur la prière, donc que nous pouvons,
 même chrétiens, être bien loin de cette école de la prière
        telle qu'enseignée par Jésus et l'Église à sa suite.



Dans sa première catéchèse, notre guide et professeur nous parle de l’universalité de la prière.
Je crois que c'est d'abord cette dimension qui nous atteint. Espérons que nous l'avons dépassée, 
car quoique louable, elle ne l'est pas encore si nous n'avons pas demandé à Jésus, comme ses disciples:
 ''Seigneur apprends-nous à prier!''
« La prière,
un phénomène universel

 . . .  la prière que nous a enseignée Jésus et que continue à nous enseigner l'Eglise. C'est en Jésus en effet que l'homme devient capable de s'approcher de Dieu avec la profondeur et l'intimité du rapport de paternité et de filiation. Avec les premiers disciples, avec une humble confiance, nous nous adressons alors au Maître et nous Lui demandons : « Seigneur, enseigne-nous à prier » (Lc 11, 1).
Lors des prochaines catéchèses, en nous approchant de la Sainte Ecriture, de la grande tradition des Pères de l'Eglise, des Maîtres de spiritualité, de la Liturgie, nous voulons apprendre à vivre encore plus intensément notre relation avec le Seigneur, dans une sorte d' '' école de prière '' .

La prière dans l'ancienne Égypte








« Mon cœur désire te voir... Toi qui m'as fait voir les ténèbres, crée pour moi la lumière. Fais que je te voie ! Penche sur moi ton visage aimé » (A.Barucq, Hymnes et prières de l'Egypte ancienne)
Fais que je te voie ; c'est là le cœur de la prière ! . . . »
À SUIVRE
avatar
Bryand
Combat avec Sainte Marie

Masculin Messages : 1536
Age : 65
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: lexique sur la prière; ajoutez vos citations...

Message par Bryand le Ven 3 Avr 2015 - 11:56

LA PRIÈRE DANS les religions de la Mésopotamie


«Dans les religions de la Mésopotamie dominait un sentiment de culpabilité mystérieux et paralysant, mais sans qu'il soit privé pour autant de l'espérance de rachat et de libération de la part de Dieu. Ainsi pouvons-nous apprécier cette supplication de la part d'un croyant de ces anciens cultes, qui résonne ainsi :


(Bas-relief de la « Tablette de Shamash », représentant le dieu Shamash, assis sur son trône et faisant face à son symbole de disque solaire, et à gauche le roi babylonien Nabû-apla-iddina introduit par un prêtre et une divinité protectrice, ixe siècle av. J.-C., British Museum.)


''O Dieu qui es indulgent même pour la faute la plus grave, absous mon péché.... Regarde Seigneur, ton esclave épuisé, et souffle sur lui ta brise : sans attendre pardonne-lui. Allège ta sévère punition. Libéré de mes liens, fais que je recommence à respirer ; brise mes chaînes, défaits mes liens '' (M.-J. Seux, Hymnes et prières aux Dieux de Babylone , Paris 1976).
Autant d'expressions qui démontrent comment l'homme, dans sa recherche de Dieu, 
   a eu l'intuition, même confusément, d'un côté, de sa faute, de l'autre de l'aspect
           de la miséricorde et de la bonté divine. »
À SUIVRE
avatar
Bryand
Combat avec Sainte Marie

Masculin Messages : 1536
Age : 65
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: lexique sur la prière; ajoutez vos citations...

Message par Bryand le Sam 4 Avr 2015 - 11:22

La prière chez les Romains 

«Chez les Romains également, qui constituèrent ce grand Empire dans lequel naquit et se diffusa en grande partie le christianisme des origines, la prière, même si elle est associée à une conception utilitariste et fondamentalement liée à la demande de protection divine sur la vie de la communauté civile, s'ouvre parfois à des invocations admirables en raison de la ferveur de la piété personnelle, qui se transforme en louange et en action de grâces. En est témoin un auteur de l'Afrique romaine du IIe siècle après Jésus Christ, Apulée. Dans ses écrits, il manifeste l'insatisfaction de ses contemporains 

Les grands dieux romains: 
Jupiter, Pluton, Persephone, 
Neptunus, Amphitrite.
à l'égard de la religion traditionnelle et le désir d'un rapport plus authentique avec Dieu. Dans son chef-d'œuvre "Les métamorphoses", un croyant s'adresse à une divinité féminine par ces paroles: 
'' Divinité sainte, source éternelle de salut, protectrice adorable des mortels, qui leur prodigues dans leurs maux l'affection d'une tendre mère ; pas un jour, pas une nuit, pas un moment ne s'écoule qui ne soit marqué par un de tes bienfaits '' (Apulée de Madaure, Métamorphoses, XI, 25).'' 

  Pendant la même période, l'empereur Marc-Aurèle - qui était un philosophe qui réfléchissait sur la condition humaine - affirme la nécessité de prier pour établir une coopération fructueuse entre action divine et action humaine. Il écrit dans ses Pensées:
 ''Qui te dit que les dieux ne nous aident pas également en ce qui dépend de nous ? Commence donc à les prier et tu verras'' (Dictionnaire de Spiritualité XII/2, col. 2213) 
  Ce conseil de l'empereur philosophe a été effectivement mis en pratique par d'innombrables générations d'hommes avant le Christ, démontrant ainsi que la vie humaine sans la prière, qui ouvre notre existence au mystère de Dieu, devient privée de sens et de référence. En effet, dans chaque prière s'exprime toujours la vérité de la créature humaine, qui d'une part fait l'expérience de la faiblesse et de l'indigence, et demande donc de l'aide au Ciel, et de l'autre est dotée d'une dignité extraordinaire, car, en se préparant à accueillir la Révélation divine, elle se découvre capable d'entrer en communion avec Dieu.»
À SUIVRE
avatar
Bryand
Combat avec Sainte Marie

Masculin Messages : 1536
Age : 65
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: lexique sur la prière; ajoutez vos citations...

Message par Bryand le Dim 5 Avr 2015 - 12:28

avatar
Bryand
Combat avec Sainte Marie

Masculin Messages : 1536
Age : 65
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: lexique sur la prière; ajoutez vos citations...

Message par Bryand le Lun 6 Avr 2015 - 11:35

 « ''L'homme de tous les temps
         prie car il ne peut faire à moins 
      de se demander quel est le sens
        de son existence,
    qui reste obscur et décourageant.''  
Chers amis, dans ces exemples de prières des différentes époques et civilisations apparaît la conscience que l'être humain a de sa condition de créature et de sa dépendance d'un Autre qui lui est supérieur et source de tout bien. L'homme de tous les temps prie car il ne peut faire à moins de se demander quel est le sens de son existence, qui reste obscur et décourageant, s'il n'est pas mis en relation avec le mystère de Dieu et de son dessein sur le monde. La vie humaine est un mélange de bien et de mal, de souffrance imméritée et de joie et de beauté, qui nous pousse spontanément et irrésistiblement à demander à Dieu cette lumière et cette force qui puisse nous secourir sur la terre et ouvrir une espérance qui aille au-delà des frontières de la mort.
    Les religions païennes demeurent une invocation qui, de la terre, attend une parole du Ciel. L'un des derniers grands philosophes païens, qui vécut à une époque déjà pleinement chrétienne Proclus de Constantinople, donne voix à cette attente, en disant :
       '' Inconnaissable, personne ne te contient. Tout ce que nous pensons t'appartient. Nos maux et nos biens sont en toi, chacune de nos aspirations dépend de toi, ô Ineffable, que nos âmes sentent présent, en t'élevant un hymne de silence ''
               (Hymni, éd. E. Vogt, Wiesbaden 1957, in Preghiere dell'umanità, op. cit. p. 61).


Dans les exemples de prière des différentes cultures, que nous avons pris en considération, nous pouvons voir un témoignage de la dimension religieuse et du désir de Dieu inscrit dans le cœur de chaque homme, qui trouvent leur accomplissement et leur pleine expression dans l'ancien et dans le Nouveau Testament. La Révélation, en effet, purifie et porte à sa plénitude l'aspiration originelle de l'homme à Dieu, en lui offrant, dans la prière, la possibilité d'une relation plus profonde avec le père céleste.


Au début de notre chemin dans l'« école de la prière » nous voulons alors demander au Seigneur qu'il illumine notre esprit et notre cœur pour que la relation avec Lui dans la prière soit toujours plus intense, affectueuse et constante. Encore une fois, nous lui disons : « Seigneur, apprends-nous à prier » (Lc 11, 1). »


Cette première catéchèse du pape Benoît se termine ici.
Nous avons appris ce qu'est la prière dans les différentes cultures:
      la prière adressée sincèrement par ceux qui cherchent une relation véritable avec Dieu
   Ceux qui savent que sans la protection divine l'homme demeure vulnérable. . .
Mais qu'est Dieu? Les différentes cultures savent que Dieu existe, mais qu'est Dieu pour eux? 
   N'est-ce pas la grande question? N'est-ce pas celle que Jésus a posé à ses apôtres immédiats,
      lorsque qu'il avait à leur enseigner le projet du Père? Il leur demanda: ''Pour vous, qui suis-je''?
Ce dialogue était possible avec ceux qui allaient devenir les chefs de l'Église: et leur formation et la connaissance.
Mais dans les différentes cultures, la question demeure.
Comment Jésus a-t-il abordé cette question avec les philosophes de son temps?
À SUIVRE
avatar
Bryand
Combat avec Sainte Marie

Masculin Messages : 1536
Age : 65
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: lexique sur la prière; ajoutez vos citations...

Message par Bryand le Ven 10 Avr 2015 - 11:45

@Bryand a écrit:
Mais qu'est Dieu? Les différentes cultures savent que Dieu existe, mais qu'est Dieu pour eux? 
   N'est-ce pas la grande question? N'est-ce pas celle que Jésus a posé à ses apôtres immédiats,
      lorsque qu'il avait à leur enseigner le projet du Père? Il leur demanda: ''Pour vous, qui suis-je''?
Ce dialogue était possible avec ceux qui allaient devenir les chefs de l'Église: et leur formation et la connaissance.
Mais dans les différentes cultures, la question demeure.
Comment Jésus a-t-il abordé cette question avec les philosophes de son temps?
Comment vais-je composer mon texte?
La culture romaine, au temps de Jésus, passait par les philosophes. La philosophie, ou plutôt ''les philosophies'' étaient, à cette époque,  le média qui nourrissait la perception des peuples sur lesquels l’empire romain s’étendait, sur les grands concepts de l’existence des hommes, de la nature, ainsi que de leurs destinées qu’ils confiaient à une multitude de dieux. Mais il y avait toute une invention de philosophies par tous ceux qui s’improvisaient ‘’philosophes’’ des passions humaines et qui s’opposaient à la véritable sagesse. Les véritables philosophes, tel que Platon et quelques autres, avaient laissé place à tout plein de philosophies. Les Romains n'ont jamais su égaler les grands philosophes grecs champions de la pensée; les penseurs romains étaient, pour une forte majorité, plutôt tournés vers les passions ''égocentrées'' dont le sensualisme prévalait... Mais il y eut tout de même de nombreux ''orateurs, poètes et jurisconsultes'' romains, dont la philosophie a su les rendre d'habiles constructeurs de la pensée au profit de l'empire politique et des arts...
Cependant les meilleurs du peuple romain étaient lassés par un trop plein de philosophisme et de polythéisme.
 
Particulièrement dans la Rome païenne d'un peuple qui s'intéressait  à tous genres de philosophies, comme on peut s'intéresser aujourd'hui aux épisodes des feuilletons qui prédominent le quotidien de nos écrans de télévisions, et qui véhiculent du bon mais avec encore plus de mauvais, qui influencent la perception de nos contemporains. (nous y reviendrons).


Dans notre histoire ici, nous allons puiser dans l'oeuvre de Maria Valtorta: l'Évangile tel qu'il m'a été raconté.


Commençons notre histoire: (Je laisse de côté tous les détails romancés dont je donnerai la référence à la fin de notre histoire.)


 Jésus a alors été demandé par Jeanne, une sainte femme, qui était l'épouse de Chouza (Judéen qui faisait partie de la cour d'Hérode Antipas).  Elle voulait que Jésus parle avec ses amies romaines, dans le but, comme on peut s'en douter, de les amener à la pensée chrétienne, avec une approche que seul Jésus, se disait-elle, saurait faire avec ses amies férues de discours philosophiques.
Nous sommes au livre 3, chapitre 27, dans lequel nous allons décortiquer l'essentiel. Plutôt intéressant!
Les textes en bruns sont cités tels quels.


Vision du samedi 19 mai 1945
Jésus, grâce à un batelier qui l'a accueilli dans sa petite embarcation, débarque sur le quai du jardin de Chouza.
Une fois rendu sur la propriété de Chouza, il est acueilli par un serviteur : un jardinier, qui s’empresse de lui ouvrir le portail bordé de haies fleuries de rosiers. Puis une servante est chargée de l’accueillir :
—«"La paix à cette maison et à toi, Joanna. Où est ta maîtresse ?"     »
—«"Là-bas, avec ses amies. Je vais l'appeler. Elles t'attendent depuis trois jours, par peur d'arriver en retard." »
…C’est le serviteur qui va chercher sa maîtresse. En attendant Jésus marche lentement, dans le jardin fleuri,
       vers l’endroit que lui a indiqué la servante. On peut deviner qu’il médite sur la nature pour préparer
          les idées de son discours. Jésus remarque :

«d'autres plantes à fleurs, mais la floraison n'est pas arrivée et elles occupent une place minime en comparaison des rosiers.  »  . . . «Jeanne accourt. Elle n'a même pas posé sa corbeille à moitié remplie de roses, ni les ciseaux qu'elle avait pour la cueillette, et elle court ainsi, les bras tendus, agile et gracieuse dans son riche vêtement de laine fine d'un rose très clair. . . .   » . . . «  Elle laisse tomber sa corbeille aux pieds de Jésus et s'agenouille, au milieu des roses éparses, pour baiser son vêtement   »
"Paix à toi, Jeanne. Je suis venu."  
—"Et j'en suis heureuse. Elles aussi sont venues. Oh ! maintenant il me semble que j'ai eu tort de vous faire rencontrer. Comment ferez-vous pour vous entendre ? Elles sont tout à fait païennes !" 


On voit que Jeanne avait demandé à jésus de venir expressément rencontrer ses amies. Mais elle regrette, car elle craint que ses amies soient quelque peu trop attachées à leurs concepts philosophiques, et ainsi de décevoir le Maître…
À SUIVRE
avatar
Bryand
Combat avec Sainte Marie

Masculin Messages : 1536
Age : 65
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: lexique sur la prière; ajoutez vos citations...

Message par Bryand le Sam 11 Avr 2015 - 10:47

@Bryand a écrit:On voit que Jeanne avait demandé à jésus de venir expressément rencontrer ses amies. Mais elle regrette, car elle craint que ses amies soient quelque peu trop attachées à leurs concepts philosophiques, et ainsi de décevoir le Maître…
« Jésus sourit, lui pose la main sur la tête:
—"N'aie pas peur. Nous nous entendrons très bien. Et tu as bien fait. La rencontre sera fleurie de bien comme ton jardin est fleuri de roses. Ramasse maintenant ces pauvres roses que tu as laissées tomber et allons trouver tes amies." »
Les trois Romaines s’appellent : Plautina, Valeria et Lidia.
Lorsque Jésus et Jeanne s’approchent des trois amie, Valeria s’avance pour accueillir la première Jésus :
«— "Salut, Sauveur de ma Faustina !" 
 
—"Paix et lumière à toi et à tes amies."
Les amies s'inclinent sans parler. »
En effet, Jésus avait guéri l’enfant de Valeria peu de temps auparavant; elle accueille le Maître parce qu’elle l’avait donc déjà rencontré et voulait ainsi lui faire honneur.
 
Jésus parle des fleurs dont elles étaient entrain de s’occuper à les placer pour décorer la place.
"Vous vous occupez de fleurs ? Continuez, continuez. … Si nous admirons ce bouton de rose . . . comment ne pourrions-nous pas regretter de le voir mourir ? . . . Mais c'est parce qu'en cette créature qui s'épanouit il y a une vie. Et d'en voir la mort, cela nous peine.   Pourtant la plante est plus sage que nous. Elle sait que sur toute blessure de la tige que l'on taille, naît un rejeton qui donnera une nouvelle rose. Et voici alors que notre esprit doit recueillir l'enseignement et faire, de l'amour un peu sensuel que l'on a pour une fleur, une invitation à une pensée plus haute."   
—‘’ Quelle pensée, Maître ?"
demande Plautina qui écoute attentivement et que séduit la pensée élégante du Maître hébreu.     
"Celle-ci. Comme une plante ne meurt pas tant que sa racine est nourrie par le sol, et n'est pas entraînée dans la mort par la mort de la tige, ainsi l'humanité ne meurt pas quand cesse la vie terrestre d'un être, mais elle développe sans cesse de nouvelles fleurs.  Voici une pensée encore plus élevée, capable de nous faire bénir le Créateur:
      alors que la fleur, quand elle est morte ne revit pas et cela est triste,
        l'homme, endormi de son dernier sommeil, n'est pas mort . . .   . . .    
    Aussi, Valeria, si ta petite était morte, tu n'aurais pas perdu ses caresses. 
  Sur ton âme serait toujours venu le baiser de ta créature séparée mais pas oublieuse de ton amour. 
 Vois-tu comme il est doux d'avoir foi en une vie éternelle ? Où est maintenant ta petite ?" 
Valeria croyait que cela allait ennuyer le Maître. Mais Jésus répond :
"M'ennuyer ? oh, que non ! Jamais les enfants ne m'ennuient. Ils sont toujours mes amis."
—    "Tu as des enfants ou des neveux, Maître ?"
demande Plautina qui observe avec quels sourires Jésus essaie de faire rire la petite. 
"Je n'ai ni enfants ni neveux, mais j'aime les enfants comme j'aime les fleurs, parce qu'ils sont purs et sans
         malice. Et même, ô femme, donne-moi ta petite. Il m'est si doux de serrer sur mon cœur un petit ange."
Et il s'assied avec la petite qui l'observe et Lui dépeigne la barbe, . . . . . .     
Plautina dit :  
"Notre amie, bonne et sage, une des rares qui ne nous dédaignent pas [6] et ne se gâte pas dans notre fréquentation, 
        ( La note 6 précise : ‘’ Les femmes juives, tout comme les hommes, 
      ne se mêlaient pas aux romain(e)s, qu'ils considéraient comme "impurs".)
 t'aura dit que nous avons désiré te voir et t'entendre pour te juger d'après ce que tu es. Car Rome ne croit pas aux fables... Pourquoi souris-tu Maître ?"   
"Après je te le dirai, continue." 
À SUIVRE
avatar
Bryand
Combat avec Sainte Marie

Masculin Messages : 1536
Age : 65
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: lexique sur la prière; ajoutez vos citations...

Message par Bryand le Dim 12 Avr 2015 - 11:20

@Bryand a écrit:...
.... ...   ...   nous avons désiré te voir et t'entendre pour te juger d'après ce que tu es. Car Rome ne croit pas aux fables... Pourquoi souris-tu Maître ?"   
"Après je te le dirai, continue." 

— "Car Rome ne croit pas aux fables et elle veut juger avec science et conscience avant de condamner et d'exalter. Ton peuple t'exalte et te calomnie de la même façon. Tes œuvres porteraient à t'exalter, les paroles de nombreux hébreux à te croire un peu moins qu'un criminel. Tes paroles sont solennelles et sages comme celles d'un philosophe. Rome a beaucoup d'amour pour les doctrines des philosophes et... je dois le dire, les philosophes actuels n'ont pas une doctrine qui nous satisfasse [7], surtout parce que leur manière de vivre n'y correspond pas."


(la note 7 précise : Les doctrines en vogue à l'époque étaient essentiellement : 
le stoïcisme, l'épicurisme, le cynisme et le scepticisme. )  
  
—"Ils ne peuvent avoir une manière de vivre qui corresponde à leur doctrine."
—"Parce qu'ils sont païens, n'est-ce pas ?"  
—"Non. Parce qu'ils sont athées."    
—"Athées ? Ils ont leurs dieux."    
— "Ils ne les ont même plus, femme. Je te rappelle les anciens philosophes, les plus grands. Ils étaient païens, eux aussi, mais regarde quelle élévation de vie ils ont eue ! Mélangée à l'erreur, parce que l'homme est porté à l'erreur. Mais, quand ils se sont trouvés devant les mystères les plus grands: la vie et la mort, quand ils ont été mis en face du dilemme : Honnêteté ou Malhonnêteté, Vertu ou Vice, Héroïsme ou Lâcheté, quand ils ont pensé qu'en se tournant vers le mal il en serait résulté du mal pour la patrie et pour les citoyens, voilà qu'alors avec leur volonté de géants ils ont rejeté loin d'eux les tentacules des mauvais polypes et, libres et saints, ils ont su vouloir le Bien à tout prix. Ce Bien qui n'est autre chose que Dieu."  
—"Tu es Dieu, dit-on. Est-ce vrai ?"  
—"Je suis le Fils du Dieu Vrai, fait Chair en demeurant Dieu."
—"Mais, qu'est-ce que Dieu ? Le plus grand des maîtres, si nous te regardons."
—"Dieu est bien plus qu'un maître. Ne rabaissez pas l'idée sublime de la divinité en la limitant à la sagesse."  
—"La sagesse est une divinité. Nous avons Minerve. C'est la déesse du savoir. [9]"
(la note 9 : Minerve (Athéna pour les grecs), est la déesse de la sagesse, de l'intelligence mais aussi de la guerre.) 
   
—"Vous avez aussi Vénus, déesse du plaisir. Pouvez-vous admettre qu'un dieu, c'est-à-dire un être supérieur aux mortels possède, porté à la perfection, tout ce qui est laideur chez les mortels ? Pouvez-vous penser qu'un être éternel ait éternellement les petits, mesquins, avilissants plaisirs de celui qui ne jouit que d'un temps limité ? Et qu'il en fasse le but de sa vie ? Ne pensez-vous pas quel ciel dégoûtant est ce que vous appelez Olympe où fermentent les plus mauvaises tendances de l'humanité ? Si vous regardez votre Ciel, que voyez-vous ? Luxure, crimes, haine, guerres, vols, ripailles, pièges, vengeances. Si vous voulez célébrer les fêtes de vos dieux, que faites-vous ? Des orgies. Quel culte leur rendez-vous ? Où est la vraie chasteté de celles qui sont consacrées à Vesta [10]?
(la note 10 : Les vestales n'échappaient certainement pas à la décadence des mœurs romaines au temps de Tibère. Déjà un siècle avant, Marc Antoine fut accusé d'impudicité avec 3 vestales.)

Sur quel code divin s'appuient vos pontifes pour rendre un jugement ? Quelles paroles peuvent lire vos augures dans le vol des oiseaux ou dans le fracas du tonnerre [11]?
(la note 11 : Les augures, pour prédire l'avenir, interprétaient les signes célestes
   (tonnerre, éclairs, etc.), le vol et le chant des oiseaux, ou l'appétit des poulets sacrés.)

Et les entrailles sanglantes des animaux sacrifiés quelles réponses peuvent-elles fournir à vos haruspices [12] ?


(la note 12 : Pour prédire l'avenir, les haruspices examinaient les entrailles des victimes, 
    ainsi que la flamme, la fumée et divers éléments liés au sacrifice.) 
Tu as dit : "Rome ne croit pas aux fables". Et alors pourquoi croit-elle que douze pauvres hommes, en faisant faire le tour des champs à un porc, une brebis et un taureau et en les immolant ensuite, puissent se rendre propice Cérès [13], si vous avez une infinité de divinités qui se détestent entre elles et aux vengeances desquelles vous croyez ? Non. Dieu est bien autre chose. Il est Éternel, Unique et Spirituel."  


(la note 13 : Il s'agit ici d'une allusion à la purification (lustratio), une pratique assez rare. Une procession, menée par douze prêtres, fait trois fois le tour de l'objet à purifier. Le sacrifice d'un porc, d'une brebis et d'un taureau. C'est la suovetaurilia (su-ove-taurilia) qui termine la cérémonie dédiée à divers dieux (Mars, Cérès…). (Un bas relief au musée du Louvre montre clairement la présence de 12 officiants)

—"Mais, tu dis que tu es Dieu, et tu es chair."
À SUIVRE
avatar
Bryand
Combat avec Sainte Marie

Masculin Messages : 1536
Age : 65
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: lexique sur la prière; ajoutez vos citations...

Message par Bryand le Lun 13 Avr 2015 - 11:19

@Bryand a écrit: Et Jésus, comme s'il était le plus adroit des pères,
 sort de la tonnelle en soutenant la petite qui fait ses
 premiers pas et qui veut aller vers un jet d'eau qui ondule au soleil.    

Les dames restent où elles sont pour parler entre elles. Et Jeanne, prise entre deux désirs, reste sur le seuil de la tonnelle...      
Enfin Lidia se décide, et après elle les autres, et va vers Jésus qui rit parce que la petite veut saisir le spectre solaire que produit le jet d'eau ...   ...   ... 
—"Maître... je n'ai pas compris pourquoi tu as dit que nos maîtres ne peuvent avoir une bonne manière de vivre, puisqu'ils sont athées. Ils croient à un Olympe, mais ils croient..."       

—"Ils n'ont plus que l'extérieur de la croyance. Tant qu'ils ont vraiment cru, comme les vrais sages ont cru à cet Inconnu dont je t'ai parlé, à ce Dieu qui satisfaisait leur âme, même s'Il n'avait pas de nom, même sans le vouloir, tant qu'ils ont tourné leur pensée vers cet Être, bien supérieur, bien supérieur aux pauvres dieux pleins d'humanité et de basse humanité,que le paganisme leur avait donnés,
ils ont, nécessairement, un peu reflété Dieu. L'âme est un miroir qui renvoie la lumière et un écho qui renvoie les paroles."  
—"Quoi, Maître ?"   
—"Dieu."           
—"C'est une grande parole !"    

—"C'est une grande vérité."       

Valeria, que séduit la pensée de l'immortalité, demande:

"Maître, explique-moi où est l'âme de ma petite. Je baiserai cet endroit comme un sanctuaire 
       et l'adorerai puisque c'est une partie de Dieu." 
 —"L'âme! C'est comme cette lumière que ta petite Fausta veut saisir et elle ne le peut parce qu'elle est incorporelle. Mais elle existe. Moi, toi, tes amies, la voient. L'âme est visible aussi en tout ce qui différencie l'homme de la brute. 
       Quand ta petite te dira ses premières pensées, pense que cette intelligence c'est son âme
       Quand elle t'aimera non par instinct mais par raison, pense que cet amour c'est son âme
         Quand elle grandira à tes côtés, belle non seulement en son corps mais en sa vertu, 
              pense que cette beauté c'est son âme
     Et n'adore pas l'âme, mais Dieu qui l'a créée, 
    Dieu qui veut se faire un trône de toute âme bonne."     
     

—"Mais, où est cette chose incorporelle et sublime ? Dans le cœur ? dans le cerveau ?"          

—"Elle est dans tout ce qu'est l'homme. Elle vous contient et elle est contenue en vous. Quand elle vous quitte, vous devenez des cadavres. Quand elle est tuée par un crime que l'homme commet contre lui-même, vous êtes damnés, séparés pour toujours de Dieu."          

—"Tu admets donc que le philosophe qui nous a déclarés "immortels" avait raison, bien que païen [17] ?" 
demande Plautina.      
   (La note 17 précise: Exact: Platon évoque l'immortalité de l'âme dans le Phédon où il décrit le dernier jour de Socrate.)
"Je ne l'admets pas. Je fais davantage. Je dis que c'est un article de foi
     L'immortalité de l'âme, c'est-à-dire l'immortalité de la partie supérieure de l'homme est le mystère le plus certain et le plus       
     consolant de la croyance
        C'est ce qui nous donne l'assurance de notre origine
      de notre but, de ce que nous sommes, et nous enlève l'amertume de toute séparation."   

Plautina réfléchit profondément. Jésus l'observe et se tait. Enfin elle demande:



—"Et Toi, tu as une âme ?"   
Jésus répond :
—"Certainement."          
"Mais, es-tu Dieu ou non ?"  
À SUIVRE


Dernière édition par Bryand le Jeu 16 Avr 2015 - 11:49, édité 1 fois
avatar
Bryand
Combat avec Sainte Marie

Masculin Messages : 1536
Age : 65
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: lexique sur la prière; ajoutez vos citations...

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 27 Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 16 ... 27  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum