Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX



Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum.

Mon amour ( texte )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Mon amour ( texte )

Message par B24572 le Dim 8 Sep 2013 - 15:05

Encore une nouvelle triste je vous l'accorde mais que j'affectionne enormement ^^ j'espre que ma nouvelle vous plaira


Merci de donner votre avis ^^


Mon amour je t'écris cette lettre pour t'expliquer pourquoi au moment ou tu la liras j'aurais déjà franchit la barrière qui m'attachait à cette vie. Cette lettre il n'y a que toi qui a le droit de la lire , elle est pour toi . C'est pour cette raison que je la laisse là ou seul toi pourra la trouver. Là ou tant de fois par le passé nous nous sommes aimés. Je pars car je ne sers plus à rien sur cette terre, j'ai perdu il y a longtemps ma seule et unique raison de vivre, je l'ai perdu quand je t'ai perdu.
Mes parents ne m'ont jamais compris, ils n'ont même jamais essayer de comprendre que mon orientation sexuelle n'était pas une passade, ni même une quelconque maladie, que je n'étais pas anormale, juste différent pour certains et trop courageux ou audacieux pour d'autres.
En fait chacun à un point de vue différent sur cette question, mes parents me haïssent pour ça, alors que d'autre m'ont trouvé très courageux d'oser affronter ma vraie nature.
Seulement personnes n'a comprit que je souffrais trop, que cette haine me rongeait un peu plus chaque jour, que le dégoût que je voyais dans le regard de mes parents ne faisaient que me rendre plus vulnérable, plus seul, m'enfonçant dans un gouffre de noirceur dont j'ai été incapable de sortir.
Si tu avais encore été à mes côtés j'y serais peut être parvenue mais je t'ai trahis, je t'ai perdu, toi mon seul et unique amour, toi le seule lumière dans mes ténèbres, toi mon seul et unique rayon de soleil .
Je t'ai toujours voué un amour inconditionnel et pourtant je t'ai blessé au plus haut point, je t'ai fais souffrir, je t'ai trahi.
Trahi parce que je doutais, trahi parce que j'étais trop faible pour résister. J'ai cru que j'arriverai à passer outre, j'ai cru que j'arriverai à oublier mais je n'y suis pas parvenu.
Ce poids sur ma conscience m'a obligé à faire la seule chose que je pouvais encore faire, te dire la vérité.
Ce moment cruciale ou j'ai vu la peine, la douleur et la haine dans tes yeux, jamais je n'aurais pu l'oublier. J'étais trop con, j'avais tout et je n'ai réussis qu'à faire couler ces précieuses larmes sur ton visage d'ange.
Quand tu m'as hurlé de dégager je n'ai pas cherché à comprendre, ni à te raisonner, j'ai obéis, docilement et je suis partie.
Tes sanglots continuaient de m'atteindre à chaque pas que je faisais, et à mesure que je m'éloignais de toi mon cœur se brisait un peu plus, tombant en un millier de morceaux, mon cœur n'a jamais réussi à s'en remettre, n'a jamais réussis à se reconstruire, il est juste resté meurtrit, blessé pour l'éternité mais au fond c'était sans doute ma punition, la punition que je devais recevoir pour avoir fait couler les larmes d'un ange.
Pendant quelques semaines je ne t'ai plus revu, chaque journées, chaque heure, chaque minute s'écoulait avec un lenteur insoutenable.
J'avais l'impression que le temps s'était arrêté, juste pour moi.

Puis finalement tu es revenu me voir, j'ai eu un mince espoir l'espace d'une seconde que tu m'avais pardonné, juste une seconde mon cœur s'est allégé avant que tu ne réduises mes espoirs à néant.
Tu étais différent, froid, distant, hautain envers moi et au final je l'avais plus que mérité.
Pendant tout ce temps la situation chez moi se dégradait, si avant j'avais le courage de faire face à cette situation après t'avoir perdue j'ai aussi perdu l'envie de me battre. L'envie de montrer à tous que ma différence était aussi ma plus grande force car en réalité elle était surtout devenue ma plus grande souffrance.
J'ai passé mon temps à m'excuser, à pleurer sur cet amour perdue, à me lamenter sur le sort que j'avais moi même façonné. J'ai prié pour retourner en arrière, pour effacer ces brefs instants d'inconscience, de bêtises, mais rien ne se produisait. Rien, je devais me rendre compte que finalement j'avais bel et bien perdu et ceux à jamais le seul homme que j'ai jamais aimé.
Mes erreurs passées m'ont simplement empêché d'avoir un avenir heureux.
Pendant toute cette agonie mes relations avec mes parents n'ont fait que ce détériorer, je n'étais plus à leurs yeux qu'un sale PD, rien de plus, juste un mec bon à se faire défoncer par d'autres.
J'ai bêtement cru qu'aucun d'eux ne réalisaient vraiment ce qu'ils disaient, la souffrance qu'ils m'infligeaient, j'étais juste trop crédule, un simple adolescent incompris par sa propre famille, détesté pour ne pas rentrer dans un moule de conformité complètement absurde.
Chacune de leurs paroles, chacun de leurs regards emplis de déception, de haine et de dégoût à mon égard ne faisait que me faire sombrer un peu plus dans les tréfonds d'un enfer sans issue.
Je n'ai fais que décevoir tout le monde, toi, ma famille, même mes prétendus amis ont fini par m'abandonner sans que je ne sache pourquoi.
Je me suis retrouvé seul, seul face à mes doutes, mes interrogations, ma peine et mon dégoût de moi même pour avoir fais s'effondrer d'une simple phrase, d'une simple erreur le seul bonheur que je connaissais, celui que je vivais dans tes bras.

C'est toujours quand on croit ne pas pouvoir tomber plus bas qu'en fait le pire arrive.
Alors que je croyais que plus rien ne pourrais me faire d'avantage souffrir, encore une fois je me suis trompé.
Il n'a fallut qu'une seule phrase de ta part pour que je sois définitivement anéantis.
“j'ai rencontré quelqu'un, un homme bien, celui avec qui je veux partager ma vie »
Tu me l'as annoncé avec un sourire qui te rendais juste resplendissant.
As tu pensé qu'à cet instant tu venais toi même de mettre fin à mes jours, as tu pensé que cette simple phrase achèverait ma misérable existence ?
Mais à près tout je ne peux pas t'en vouloir, toi mon seul amour.
Je suis rentré chez moi, mes pas m'ont guidés sans que je ne le comprenne, je n'étais plus qu'une coquille vide, une simple enveloppe charnel dénué d'âme.
Trois mois, j'ai supporté ça pendant trois mois, te voir l'enlacer, l'embrasser, lui susurrer des mots doux.
J'ai vu cette étincelle dans tes yeux, celle qui jadis ne brillait que pour moi, rien que pour moi. J'ai cru que tu avais enfoncé une lame dans mon cœur et que tu t'amusais à la retourner quand je t'ai entendu l'appeler par ce petit nom qui n'était que pour moi.
Je me suis senti trahis, désemparé, et tellement seul.
J'ai cherché du réconfort dans l'alcool, j'ai bu autant que je le pouvais, j'ai bu pour oublier. Mais rien n'y faisait le lendemain tout était aussi présent et douloureux que la veille.
Rien n'arrivait vraiment à me faire oublier ce gouffre sans fond qui s'était installé dans mon cœur, dans mon corps, dans mon âme.
Mes parents ne se sont pas inquiété pour moi, n'ont eu aucun geste à mon égard, aucune parole réconfortante, rien.
En fait si, mon père est entré dans ma chambre, m'a parlé enfin je crois, moi la seule chose que je voyais c'était celle lame éblouissante, ce métal froid qui m'appelait dans un cri muet.
J'ai vu cette lame froide et pleine de promesse tomber à mes côtés, lancée par celui qui m'avait conçut et alors que je la contemplais j'entendais ses mots cruels.
“ finis en, crève et fou nous la paix »
La porte de ma chambre s'est refermé, et le silence de la pièce m'a fait réalisé que finalement j'étais plus seul que jamais, que personne n'avait besoin de moi, que je ne comptais pour personne.
J'ai alors pris une feuille de papier et couché sur cette feuille mes dernières pensées, celles que je t'envoies, celles qui ne sont que pour toi.
J'ai laissé cette lame entailler mes chaires, laissant ainsi s'écouler ce liquide carmin de mon corps.
Quand le noir m'engloutira, quand le froid me saisira, quand la vie me quittera je sais au fond de moi que l'image qui me suivra sera la tienne.
Alors une dernière fois je t'aime mon amour.
Toi qui jusqu'à la fin aura été le seul et unique homme que j'aurai aimé.
Toi qui aura su donner un sens à ma vie même si maintenant elle m'échappe un peu plus à chaque goutte de sang qui s'écoule de mes plaies.
Ne sois pas triste, ne t'en veux pas, car au fond je resterais toujours auprès de toi qu'importe ou je me trouve après cette vie.
Je resterai à tes côtés, je tiendrai la promesse qu'on s'était faîtes même si pour toi maintenant ça n'a plus d'importance.
Mes pensées s'échappent vers toi alors qu'enfin je me sens libéré et que je ferme les yeux.
Adieux mon amour.


Dernière édition par Boya le Dim 8 Sep 2013 - 15:39, édité 1 fois

B24572
Contre le nouvel ordre mondial

Féminin Messages : 519
Inscription : 20/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon amour ( texte )

Message par Marie Rose le Dim 8 Sep 2013 - 15:34

Que de souffrances! Ce qui reste injuste et insoutenable c'est le comportement des parents
La porte de ma chambre s'est refermé, et le silence de la pièce m'a fait réalisé que finalement j'étais plus seul que jamais
Je pense qu'il se trompe,il n'est pas seul, il croit être seul mais il ne l'est pas

Combien souffent, acceptent même de souffrir et offrent pour des freres en soeurs en souffrance,communient à la messe pour eux,suppliant le Seigneur de les aider, de se manifester à eux.

Ce que je souhaite à un garçon comme lui ,c'est de rencontrer des personnes qui lui manifestent de l'amour et lui montrent qu'il se trompe,qu'il est quelqu'un de bien qui a beaucoup à donner

Apparemement il est homo,et parle d'un amour impossible,du rejet qu'il subit de ses parents

Mais Boya, il n'y a pas que les homos qui subissent une telle souffrance
l'horphelin, l'enfant maltraité et battu,l'époux ou l'épouse trompé, trahi, abandonné
la mère qui perd un enfant,l'enfant malade...
Je ne sous estime pas du tout la souffrance de ce garçon, mais le monde est ainsi,pourri, qui me donne bien souvent envie d'hurler ou vomir.Mais dans ce monde brille une lumière,et cette lumière c'est Jésus
Seul Jésus peut guérir ce garçon, le relever
Des personnes aussi peuvent lui transmettre cet amour,lui redonner confiance

En tout cas merci pour ce passage,qui m'a quand même arraché quelques larmes

Et pour moi, perso, je me dis que ce qui tue le plus, détruit,c"est le regard des autres,le regard de ceux qui jugent
avatar
Marie Rose
En adoration

Féminin Messages : 2607
Localisation : bouches du rhône
Inscription : 07/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon amour ( texte )

Message par B24572 le Dim 8 Sep 2013 - 15:39

bonneur c'est un ecrit ^^ de moi ce n'est pas une personne qui a temoigner , j'ecrit beaucoup de nouvelle ^^
c'est un texte  qui relate aussi mes souffrance Wink

mais d'un coter je suis contente que tu as reussi a pleurer juste en lisant , cela veux dire qu'elle et bien ecrite et que j'ai pu transmetre mes sentiment que je voulais ^^

B24572
Contre le nouvel ordre mondial

Féminin Messages : 519
Inscription : 20/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon amour ( texte )

Message par Marie Rose le Dim 8 Sep 2013 - 15:51

C'est très beau mais très dur
Je te félicite pour ces écrits, franchement ils touchent et réveillent

mais la question que je me pose tjs

es tu un garçon ou une fille? lol
avatar
Marie Rose
En adoration

Féminin Messages : 2607
Localisation : bouches du rhône
Inscription : 07/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon amour ( texte )

Message par B24572 le Dim 8 Sep 2013 - 15:56

d'abord merci ^^ je suis contente que mon texte tes toucher vraiment ^^

ensuite mdr la grande question qu on me pose souvent --"

Je suis une fille oui mdr

Mais interieurement j'aurais aimer etre un homme bref compliquer ^^
j'aime beaucoup parler au masculin et avoir des personnages gays

B24572
Contre le nouvel ordre mondial

Féminin Messages : 519
Inscription : 20/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon amour ( texte )

Message par Marie Rose le Dim 8 Sep 2013 - 16:01

Enfin je le sais :roulerire: 

Je suis scotchée de voir ce que tu as écrits, car mes souffrances à moi, j'aurais aimé les écrire, mais impossible.

Mais c'est peut-être meiux ainsi, les gens se suicideraient en lisant Rigole 

En tout cas on y ressent beaucoup l'amour et la souffrance,mais je crois que l'un ne va pas sans l'autre

avatar
Marie Rose
En adoration

Féminin Messages : 2607
Localisation : bouches du rhône
Inscription : 07/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon amour ( texte )

Message par B24572 le Dim 8 Sep 2013 - 16:06

Lol oui enfin tu le sais mais vois tu jai un avatar et c'est moi sur la photo mdr alors a moin que je sois un travesti o_o je serais un travesti tres réussi lol

Ensuite j'ecris beaucoup si tu veux je peux tenvoyer quelques un de mes ecrit si tu le souhaite ^^ .
L'ecriture et un bon défouloire pour dire nos souffrance sur papier mais il n'y a pas que cela , tu dois avoir un autre executoire qui peut etre la musique , chanter , le sport ...


B24572
Contre le nouvel ordre mondial

Féminin Messages : 519
Inscription : 20/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon amour ( texte )

Message par raphaelsimon le Dim 8 Sep 2013 - 17:45

c'est triste en effet.

ça me fait penser à une discussion que j'ai eut avec une amie hier soir. Nous parlions de l'homosexualité et du mariage. Elle était pour , moi j'étais contre. Je lui disait que je ne croyais pas que le mariage allez permettre aux homosexuels de s 'accepter mieux. Je ne lui ai pas dit combien je trouvais important de conserver nos différences. Combien nous devions les accepter et les apprivoisées. Combien il était important de ne pas se dire je suis comme tout le monde. et Je suis fier de ne pas être comme tout le monde. Si nous étions tous identique , le monde serait bien triste. Je ne lui ai pas dit combien il était bons d'avoir tant de culture différentes. combien il était passionnant de découvrir l'autre dans ses différences. Je ne crois pas qu'elle est compris que mon opposition face aux regroupement de deux unions certes réunis par l'amour mais à but et conséquences différentes n'était pas contre les homosexuels mais bel et bien pour que ceux ci se réalise pleinement dans un amour qui leurs est personnel et unique. Nos différences sont notre plus grande richesses au fond. Alors il faut le prôner haut et fort , les accepter et en faire une bénédiction et ne pas forcement chercher à le renier en voulant être comme tout le monde. Nous ne pouvons nous unir que si nous sommes différents. Si nous étions tous pareil , tout seraient tellement fade et son ans goût.
Regarde comment notre société nous oblige à mentir pour pouvoir être libre. Quel tristesse....
bien à toi triste demoiselle.
Moi je t'aime sincèrement , pas de l'amour des amants , mais de cette amour fraternelle , de cette amour de la différence qui nous rends à la fois si unique et si identique.

raphaelsimon
J'ai la foi

Masculin Messages : 6
Inscription : 08/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon amour ( texte )

Message par Marie Rose le Dim 8 Sep 2013 - 18:33

Moi je t'aime sincèrement , pas de l'amour des amants , mais de cette amour fraternelle , de cette amour de la différence qui nous rends à la fois si unique et si identique.
Bravo Raphaël très jolie ce que vous dites!!toi aussi boya, tu es très jolie sur la photo,l'air d'avoir un sacré caractère aussi Smile
avatar
Marie Rose
En adoration

Féminin Messages : 2607
Localisation : bouches du rhône
Inscription : 07/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon amour ( texte )

Message par B24572 le Dim 8 Sep 2013 - 21:33

merci raphael ^^

mdr bonneur merci pour le compliment et ouis jai mon caractere ^^ mais je suis generalement gentille même sil faut pas trop samuser a me chercher apres je montre les dent lol

B24572
Contre le nouvel ordre mondial

Féminin Messages : 519
Inscription : 20/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon amour ( texte )

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum