Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX



Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum.

L'élevage intensif , un désastre mondial [Promotion du végétarisme]

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'élevage intensif , un désastre mondial [Promotion du végétarisme]

Message par Invité le Dim 25 Aoû 2013 - 5:31

Bonjour et bonsoir à tous et à toutes !
Etant une conviction à la fois personnelle et universelle contre laquelle je me bat et qui me tient énormément à coeur , je me devais de faire un sujet là-dessus.

Je tiens à préciser que ce sujet n'est pas pour vous faire culpabiliser , vous agresser ou encore vous 'forcer' à ne plus consommer d'animaux , je veux simplement , ouvrir les yeux aux gens qui ne savent rien de ce monde cruel et pollueur qu'est l'élevage intensif industriel.

Certains d'entre vous n'en aurons rien à faire et d'autres serons peut-être plus sensible à ce sujet , ne vous inquiétez pas , je ne vais pas vous mettre de vidéos ou de photos d'animaux écorchés ou en agonie , je réserve ça aux méchants !diablo 

Je vais donc aborder plusieurs sujets , en essayant d'être le plus clair possible , mais sachez que même si je n'arrive à toucher qu'un seul d'entre vous , ce sera déjà une énorme victoire !

Les 3 principales raisons de ne pas consommer de viande :

-La compassion envers les animaux.
-Votre propre santé.
-Les dégâts sur l'environnement.


La compassion envers nos amis les bêtes :

Si vous plantez une aiguille dans votre main , vous avez mal , si vous plantez une aiguille dans le coussinet de votre chien ou chat , il aura mal aussi , vous ne souhaitez donc pas faire de mal à votre animal de compagnie , vous l'aimez , le protégez , vous le nourrissez et vous ne voudriez pas qu'il lui arrive quelque chose.

Nous avons donc , pour la plupart d'entre nous , un amour pour les animaux bien présent même chez les plus carnivores  ! Nous avons avec le temps ,choisis nos animaux de compagnie , nous les avons différenciés des animaux que l'on mange et de ceux que l'on aime.

Nous nous régalons donc ( pour la plupart d'entre nous ) , d'un bon steak de veau , de cheval , de boeuf , de porc ,  par contre nous répugnions , par exemple , la consommation de chien , de chat , de hamster , ou même de tortue !

Il n'y a pourtant aucunes raisons dans ces choix , sauf , peut-être , la qualité de la viande , les chinois consomment du chien et du chat et peuvent avoir ces mêmes animaux en compagnons domestiques.

Chaque animal , ressent des choses très proches de nous , comme le stress , la peur , l'angoisse , l'amour ( une maman pour son petit) , que ce soit le chien , le cochon , la marmotte et même certains reptiles.

Il faut savoir que le steak que vous avez dans votre assiette , était un animal avant d'être un morceau de viande dans du plastique au supermarché , qu'il vivait simplement sans rien demander , certes je fais un peu de sentimental , mais c'est la vérité , en étant pour la protection animale , j'ai vu des choses horrifiantes , comme par exemple , une brebis se faisant égorger alors que l'agneau tétait encore cette dernière avant de lui même se faire égorger.

Et ne croyez surtout pas , que la France abat ses animaux sans douleur !

Le premier producteur mondial de foie gras est la France avec 19 992 tonnes en 201119, suivi de très loin par la Bulgarie 2 660 tonnes (2011)19, la Hongrie 2 450 tonnes (2011)19, l'Espagne 850 tonnes (2011)19 enfin la Chine dans une moindre mesure.

Tout le reste des pays européens INTERDISENT la production de foie gras tellement les conditions d'élevage sont jugées INHUMAINES !

Voici la taille d'un foie de volaille malade et d'un foie de volaille sain.

Le foie gras est vraiment peu important pour les souffrances qu'il cause !

Le gavage des canards n'est qu'un exemple , je ne souhaite pas épiloguer longtemps sur le sujet , vous avez plein de sites comme http://www.petafrance.com/ qui vous indiquerons ce qu'endurent les animaux.

C'est la même chose pour les porcs , tellement engraissés qu'ils en deviennent atrophiés ne pouvant même plus se déplacer...

Nouvelle insolite : Le cochon plus intelligent?

Vous l'aurez compris tous les animaux peuvent vous aimer comme un chien ( ne me sortez pas le requin ou je mords ! Annoyed and disappoi ) le ferait ! Et ils sont souvent plus intelligents que nos propres animaux de compagnie !



Dernière édition par Caddaric le Dim 25 Aoû 2013 - 5:38, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'élevage intensif , un désastre mondial [Promotion du végétarisme]

Message par Invité le Dim 25 Aoû 2013 - 5:31

Votre propre santé :


Élevage, viande et santé humaine représentant les risques pour la santé imputées à l'élevage
Les élevages d’animaux et la consommation de produits animaux sont indissociables. Or, les deux contribuent chacun à leur manière à aggraver notre fardeau sanitaire.

Élevage et santé humaine

L’élevage est en soi un facteur de risque pour notre santé. Les systèmes industriels de production sont depuis longtemps la norme dans les pays développés et deviennent de plus en plus répandus dans les pays en développement. Le nombre énorme d’animaux élevés en confinement, dotés d’une variabilité génétique très pauvre, et soumis à une croissance rapide, crée des conditions idéales pour l’émergence et la propagation de nouveaux pathogènes.

Il n’y a jamais eu de « grippe légumineuse », ni de « grippe épinard » ou de « maladie du petit pois fou »... Par contre, les systèmes modernes d’élevage sont des incubateurs à virus, listeria monocytogènes, salmonelles, campylobacters, E. coli, et autres promoteurs de « grippes » en tout genre. Comme l’indique un rapport de la FAO1 : « il n’est pas surprenant que les trois-quarts des nouveaux pathogènes ayant affecté les humains dans les dix dernières années proviennent des animaux ou des produits animaux ».
En France, les propos des médecins sur les E. Coli se veulent rassurants alors même qu'elles ont conduits plusieurs personnes à l'hôpital dont certaines dans des états graves.

De plus, en élevage intensif, l’usage important d’antibiotiques contribue à l’antibiorésistance.

Certains ont cru pouvoir favoriser le poisson en remplacement de la viande. Mais aux ravages de la pêche sur la faune aquatique et sur les écosystèmes sont venus s’ajouter les effets de l’aquaculture, qui représente désormais 35% de la production totale de poisson et 47% du volume de poisson destiné à la consommation humaine. Or, « l’aquaculture utilise des produits chimiques, des engrais, des antibiotiques qui sont nocifs alors que les contrôles sont très limités », selon le responsable du Rapport 2003 sur l’aquaculture en Méditerranée. D’après les données de l’Agence norvégienne de contrôle de la pollution, les rejets d’une ferme piscicole de moyenne importance produisant 3 120 tonnes de saumons sont équivalents aux rejets d’une ville de 50 000 habitants.

Consommation de produits animaux et santé humaine

La surconsommation de viande a pour effet d’augmenter la prévalence des affections suivantes : cancers (colon, prostate), maladies cardio-vasculaires, hypercholestérolémie, obésité, hypertension, ostéoporose, diabète (type 2), altération des fonctions cognitives, calculs biliaires, polyarthrite rhumatoïde et sans doute bien d’autres. Nous en arrivons à des situations ubuesques où les animaux paient deux fois pour notre boulimie de viande. Ainsi, après avoir fait grand usage des rats, la recherche contre l’obésité complète sa panoplie en recourant à des mini-cochons.

Contrairement à une idée reçue, les produits animaux ne sont pas indispensables à la santé humaine. La position conjointe des diététiciens américains et canadiens, émise en 2003, a formulé un bon résumé de cette réalité. Ces deux organisations, qui regroupent 70 000 diététiciens, ont endossé le fait que « les régimes végétariens (y compris le végétalisme) menés de façon appropriée, sont bons pour la santé, adéquats sur le plan nutritionnel et bénéfiques pour la prévention et le traitement de certaines maladies ». Cette position de l’Association américaine de diététique a été réaffirmée en 20099.

On entend parfois dire que l’alimentation carnée « se suffit » tandis que les végétariens ont besoin d’ingérer des suppléments pour pallier aux déficiences de leur régime. C’est oublier que les carnivores consomment ces mêmes suppléments, produits en usine, par animaux interposés.

Végétaliser son alimentation

Plus de 200 000 personnes sont atteintes chaque année en France de maladies d’origine alimentaire et, dans l’immense majorité des cas, du fait de la consommation de produits animaux. Si nous végétalisons notre alimentation, nous arriverons à un monde où les gens seront en meilleure santé et n’auront plus, par leurs impôts, à combler des déficits d’assurance-maladie. Cela en vaut la peine.



Dernière édition par Caddaric le Dim 25 Aoû 2013 - 5:49, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'élevage intensif , un désastre mondial [Promotion du végétarisme]

Message par Invité le Dim 25 Aoû 2013 - 5:32

Les dégâts sur l'environnement :

Photographie aérienne d'un >>Feed Lots<<, au Texas. Des milliers d'animaux entassés et une gigantesque fosse à déjection.

L'élevage intensif : un désastre écologique

La croissance de la population mondiale et l’évolution des préférences alimentaires sont cause d’une demande croissante de produits d’origine animale : viande, lait , œufs.
En 2000 : 229 millions de tonnes de viandes consommées dans le monde
En 2050 : 465 millions de tonnes de viandes le seront (estimation FAO : organisation des nations unies pour l’alimentation et l’agriculture )
Le développement de l’élevage intensif lié aux systèmes industriels est donc spectaculaire , entraînant des conséquences négatives pour l’environnement et puisant dans des ressources vitales pour certains pays en voie de développement. Le GIEC (groupe intergouvernemental d’experts sur le climat) proclame quant à lui, que « l’industrie des élevages est une des plus grandes menaces pour la planète ».

L’élevage intensif, une source de désolation pour la planète :

Réchauffement climatique

L’élevage est la 2° source de gaz à effet de serre soit 18% des émissions (contre 13,5% pour les transports) dont 37% des émissions de méthane, gaz dont le pouvoir de réchauffement est 20 fois plus élevé que celui du CO2.
Ceci en liaison avec l’expansion des pâturages (cf déforestation) ; l’utilisation d’engrais azotés, de carburants ; la fermentation entérique des ruminants ; la fermentation des déjections animales.Selon une récente étude japonaise, 1 kg de bœuf équivaut à 3 heures de conduite en laissant les lampes allumées chez soi, soit 36,2 kg de CO2.
En France, la part agricole représente 25 % des gaz à effet de serre dont 14% des émissions de dioxyde de carbone , 70% de celles de méthane et 76% de celles de protoxyde d’azote.
D’après une étude de l’APSARes ( association de professionnels de santé pour une alimentation responsable), la consommation de produits d’origine animale génère en France environ 1500 Kg eq.CO2 par habitant et par an. ( Kg eq.CO2 = quantité de gaz à effet de serre convertie en équivalent CO2)

Déforestation et érosion des sols

La surface utilisée pour l’élevage (alimentation et élevage proprement dit ) représente 1/3 des terres émergées.Face à la demande croissante de produits d’origine animale, la déforestation se poursuit à un rythme inquiétant : au cours des vingt dernières années, ce sont 20% de la forêt amazonienne qui ont disparu : les pâturages s’étendant au détriment de l’habitat de la faune sauvage menacent les écosystèmes et mettent en danger la biodiversité.Le surpâturage provoquant un piétinement excessif du sol entraîne sa dégradation ( sol compact, ruissellement des eaux, terre arable emportée…)

Pollution de l’air et de l’eau

Les produits polluants liés aux activités d’élevage industriel se retrouvent dans l’air et , en se combinant à la vapeur d'eau, ils se transforment en acides sulfurique et nitrique qui provoquent des pluies acides.
.La pollution des eaux est due aux déchets animaux contenant hormones, antibiotiques et autres produits chimiques (engrais et pesticides utilisés dans les cultures destinées à l’alimentation du bétail).

En Bretagne, 98% des nitrates contenus dans les eaux proviennent des engrais et de l’épandage de milliers de m3 de lisiers produits par les porcs et volailles entassés dans les élevages industriels.

L’élevage intensif, un gaspillage de ressources


4 millions d’êtres humains sont confrontés à la rareté ou à la pénurie de l’eau….

Sachant qu’il faut
entre 13 000 et 100 000 litres d’eau pour produire un kilo de bœuf
entre 2000 et 4000 litres pour un litre de lait
environ 1000 litres pour un kilo de farine de blé
environ 500 litres pour un kilo de pommes de terre.
Un hamburger de 150 gr coûte 2400 l. d’eau !

800 millions d’affamés sur notre planète…
Alors que 50% de la production mondiale de céréales et 90% de celle de soja sont destinés à la nourriture du bétail (sachant qu’il faut 10 kg de nourriture pour produire 1 kg de viande de boeuf).
Sur une surface égale, on peut produire 1 kg de viande, 160 kg de pommes de terre, 200 kg de tomates.


« Une baisse de 50¨% de la consommation de viande en Occident d’ici 2020 permettrait de diminuer de 3,6 millions le nombre d’enfants souffrant de malnutrition dans les pays en voie de développement.» (Institut international de la recherche pour une politique alimentaire)

Des solutions simples, rapides et efficaces


Prendre conscience des problèmes environnementaux et humains engendrés par notre demande en produits d'origine animale et considérer l’animal comme un être vivant, sensible.
« Je souhaiterais un mode de consommation qui protège cette planète et traite les animaux et autres êtres vivants comme des éléments de la Création devant être traités avec respect et attention. » (Rajendra Pachauri, président du GIEC. Prix nobel de la Paix en 2007)

Réduire sa consommation de viande et produits d’origine animale.

« Afin d’éviter une contribution croissante du secteur de l’élevage au réchauffement planétaire, nous recommandons cet objectif moyen mondial de 90gr de viande par jour, dont pas plus de 50 gr de viande de ruminant. » (Tony Mc Michael, épidémiologiste de l’université nationale australienne)
(Le poids d'un steak est de 150 gr...)
-> En complément, lire l’article « Viande et Santé ».

Opter, chaque semaine,  pour une journée sans viande

Au niveau individuel : toujours d’après l’étude de l’APSARes, chaque personne adoptant la pratique d’une journée sans produits d’origine animale, chaque semaine, « supprime » au cours de cette  année plus de 1000 kms.
Au niveau collectif : il est possible de faire une demande auprès des mairies pour que les restaurants des collectivités adoptent cette démarche.
Un exemple de plus en plus suivi : La ville de GAND ( Belgique) a proclamé, depuis mai 2009, le jeudi journée sans produits d’origine animale : menu végétarien dans les écoles primaires, les restaurants des personnels de la ville auxquels s’associent ,de plus en plus nombreux,  les restaurants de la ville. Ceci accompagné de campagnes de sensibilisation concernant une forme d’alimentation plus saine, plus variée et plus  respectueuse de l’environnement et du bien-être animal.

«  Si les 240 000 habitants de Gand arrêtaient de manger de la viande un jour par semaine , au bout d’une année cela équivaudrait  à 20 000 voitures qui ne rouleraient plus ! »  commente Tom Balthazar, conseiller municipal à Gand.

Donc cela va bien au-delà de la 'simple' souffrance animale ! Nous privons des humains d'eau et de nourriture pour déguster un simple steak bourré de médicaments !

http://www.animal-cross.org/elevage-et-environnement.html


Dernière édition par Caddaric le Dim 25 Aoû 2013 - 6:13, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'élevage intensif , un désastre mondial [Promotion du végétarisme]

Message par Invité le Dim 25 Aoû 2013 - 5:51

D'accord et le cuir dans tout ça ? Au final je ne profite qu'indirectement des 'restes' des abattoirs...

Faux ! Souvent l'industrie du cuir est indépendante de celle de l'abattage industriel , on tue donc des animaux pour leurs peaux au même titre que les phoques pour leurs fourrures !

Le cuir est une catastrophe écologique et sanitaire

L'industrie du cuir délocalise souvent dans des pays où la législation et les normes sanitaires sont laxistes ou peu regardantes...

Le documentaire suivant, nous emmène chez les ouvriers tanneurs en Inde. Les industriels du cuir n'hésitent pas à délocaliser afin de tirer un maximum de profit au détriment des populations locales.  Non seulement le cuir est devenu une horreur sans nom en ce qui concerne les mauvais traitements infligés aux bétails mais aussi envers les hommes et les femmes travaillant pour un salaire misérable dans des conditions inacceptables que ce soit sur le plan sanitaire ou écologique, le tannage polluant les rivières et les nappes phréatiques.



Infos utiles :

-Saviez-vous que l'oeuf d'une poule est en fait une menstruation ? La même chose qu'une menstruation humaine enveloppée dans de la gélatine par exemple.
-Saviez-vous que pour qu'une vache produise du lait , est est inséminée artificiellement , accouche d'un veau qui dès la naissance est envoyé à l'abattoir pour que le lait de la vache destiné au veau finisse dans nos céréales ?

Que faire , quels gestes adopter ?

Si après tout ceci , vous pensez encore que vous passer de viande est impossible , il est préférable d'acheter votre viande certifiée >>AB , Agriculture biologique<< , tout comme vos oeufs.

Si vous pensez pouvoir vous passer de viande , de poisson , crustacés ,mais pas d'oeufs et de lait , alors optez pour un régime ovo-lacto-végétarien , c'est un immense pas pour l'environnement même si vous consommez des oeufs et du lait , c'est d'ailleurs ce qui est d'abord recommandé à une personne voulant arrêter la viande. On appelle plus communément cette alimentation  : Végétarisme.

Si vous pensez pouvoir vous passer de viande , lait , oeufs , poissons , miel , alors optez pour un régime VégétaLien , qui exclut toute consommation de produits issus de l'exploitation animale.

Et enfin , si comme moi , vous pouvez vous passer de viande , lait , oeufs , miel , poissons , crustacés , cuir , laine , soie , vous opterez pour le vénérable rang de Vegan , c'est à dire une personne qui laisse aux animaux ce qui leur appartient !

J'ai 24 ans , je suis vegan , en pleine santé , avec même un petit bourrelet !
Je ne mange pas que de la salade , bien au contraire , quand on devient végétarien on se rends compte que finalement , y'a pas tant de choses dont on n'avait l'habitude de manger qui sont interdites ( Frites , pâtes sauce tomate, pain ,confiture etc etc).

J'ai prit conscience que nous foncions droit dans le mur avec une alimentation omnivore classique , exploitation des pauvres à notre insu , exploitation des animaux , pollution de la planète etc...

VOUS avez le pouvoir , même si vous croyez que votre seule personne ne suffira pas à arrêter cette monstruosité qu'est l'élevage industriel. Un an de végétarisme , vous évite , grosso-modo , la mort de plus de 58 animaux de toutes sortes , imaginez sur une vie , et sur rien qu'une dizaine de personne , 30 000 bêtes sauvées.

Je vous recommande , ce reportage qui m'a ouvert les yeux , et qui m'a fait devenir Vegan.
J'espère de tout mon coeur que certains d'entre vous bannirons définitivement la viande de leurs vies.
Fraternellement , Caddaric.



Liens utiles :
- http://www.vegetarisme.fr/
- http://www.petafrance.com/
- http://www.seashepherd.fr/
- http://www.unmondevegan.com/index.cfm ( Vous allez vous étonnez des produits disponibles)
- http://www.l214.com/?gclid=CJLXuNPpl7kCFZQZtAodz24ANg

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'élevage intensif , un désastre mondial [Promotion du végétarisme]

Message par Samaritain le Jeu 29 Jan 2015 - 18:07

Dommage que Caddaric ne soit plus sur le forum, je ne savais pas qu'il était parti....  Confused Ses explications, outre le fait qu'elles sont exactes, sont conformes avec le nouveau testament :

Epitre aux romains 1.14 :

17 Car le royaume de Dieu, ce n'est pas le manger et le boire, mais la justice, la paix et la joie, par le Saint Esprit.

20 Pour un aliment, ne détruis pas l'oeuvre de Dieu. A la vérité toutes choses sont pures; mais il est mal à l'homme, quand il mange, de devenir une pierre d'achoppement.

21 Il est bien de ne pas manger de viande, de ne pas boire de vin, et de s'abstenir de ce qui peut être pour ton frère une occasion de chute, de scandale ou de faiblesse.



Voilà, je pense qu'il était important de donner une référence religieuse catholique à ce thème, car on dit trop souvent que le végétarisme vient d'extrême orient, alors que cela est cité aussi dans le Nouveau Testament. (le fait que des pratiquants ou théologiens n'aient pas tenu compte de cela, c'est une autre histoire qui renvoie intimement à soi-même, et à son rapport avec Dieu et le monde).

Comme j'avais dit hier sur un autre fil que les canetons femelles étaient broyés, dans la production du foie gras, je mets ici la source de ce que je disais :


Info foie gras: pour chaque canard mâle gavé, un caneton femelle a été broyé vivant ou gazé dans un couvoir. Les femelles sont éliminées à la naissance car elles ne donnent pas un "bon foie gras".

Bien entendu, la même chose existe pour les poussins mâles, dans la production des oeufs, la même chose existe pour les chevreaux ou veaux, pour la production du fromage, etc, on élimine tous les êtres qui "encombrent" la chaine alimentaire industrielle. (Il y a même une histoire de poussins dont on coupe le bout du petit bec pour ne pas qu'ils se blessent entre eux, tellement ils sont serrés dans l'élevage en batterie, mais je n'ai pas retrouvé le lien qui parle de ça, et je ne sais plus dans quelles circonstances précises cela arrive).

Il est très évident que ces agissements sont démoniaques, on n'est plus du tout dans la ferme ancestrale des siècles passés, où l'animal vivait normalement à l'air libre, puis était tué subitement, pour la consommation.
Aujourd'hui, on est dans la torture et la souffrance permanente et atroce, dans le massacre de masse et systématique, et cela est extrêmement négatif à mon sens.

Dernière réflexion : le Nouveau Testament disait déjà, dans l'antiquité, de ne pas consommer de viande, alors imaginons ce qui aurait été écrit à l'époque s'il avait déjà existé nos horreurs modernes ! Étonné

Chapeau
avatar
Samaritain
Pour le roi

Masculin Messages : 625
Localisation : Paris
Inscription : 11/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'élevage intensif , un désastre mondial [Promotion du végétarisme]

Message par Mamouchou le Ven 30 Jan 2015 - 18:54

Sans vouloir devenir végétarienne, je prône, personnellement, le '' beaucoup moins de viande'' et le ''beaucoup plus de mets végétariens''. En effet, certains avec des légumineuses sont absolument délicieux. Je remarque ds mon milieu que certains hommes ont l'impression de n'être pas nourris s'ils n'ont pas de viande.

Un autre point: chaque fois qu'il y a une fête quelconque, les hôtes se croient souvent obligés de préparer des tonnes de nourriture dont, entre autres beaucoup trop de viandes et autres protéines...

Pr ce qui est de la culture intensive, c'est une vraie insulte au Créateur et à sa création, compte tenu de tous les pesticides qu'on y utilise et du forçage indu des sols auxquels on demande plus que beaucoup trop et pr alimenter trop de bétail entre autres et, à mon avis, c'est encore bien pire, pr fabriquer du combustible!
Quelle horreur tt ça!!! Je le répète, cela ne peut être que temporaire dans l'histoire de l'humanité!

Mamouchou
Contre la puce électronique

Féminin Messages : 133
Inscription : 24/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'élevage intensif , un désastre mondial [Promotion du végétarisme]

Message par Mamouchou le Ven 30 Jan 2015 - 18:55

En passant, j'approuve les végétariens.

Mamouchou
Contre la puce électronique

Féminin Messages : 133
Inscription : 24/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'élevage intensif , un désastre mondial [Promotion du végétarisme]

Message par maxkolbe le Sam 31 Jan 2015 - 4:22

Merci Samaritain d'avoir remis ce sujet intéressant en vue.

Il est plus approprié d'en parler ici.

Samaritain a écrit:Epitre aux romains 1.14 :

17 Car le royaume de Dieu, ce n'est pas le manger et le boire, mais la justice, la paix et la joie, par le Saint Esprit.

20 Pour un aliment, ne détruis pas l'oeuvre de Dieu. A la vérité toutes choses sont pures; mais il est mal à l'homme, quand il mange, de devenir une pierre d'achoppement.

21 Il est bien de ne pas manger de viande, de ne pas boire de vin, et de s'abstenir de ce qui peut être pour ton frère une occasion de chute, de scandale ou de faiblesse.

Quel est le contexte de cette citation?

N'est-ce pas en rapport avec la fin de l'interdit alimentaire dans la loi?
Lorsque Pierre eût la vision de la table avec tous les aliments déclarés purs par le Seigneur.
Affranchissant l'ancien interdit.

Les premiers Chrétiens viennent juste d'en devenir conscients et cela doit créer des histoires avec ceux qui respectent encore les interdits alimentaires, tout comme ceux qui hésitent à en consommer bien que déjà convertis au Christ.

Cet épître doit surement concerner leur rapport avec les Juifs restés fidèles à l'Ancienne Alliance, ou plutôt non encore convertis au Christ, et peut être aussi aux païens aux coutumes variées qu'ils commencent à fréquenter pour évangéliser, et qui ont peut être aussi des interdits alimentaires qui leur sont propres.

Tout cela pour le bien vivre ensemble, pour ne pas offenser en mangeant du lièvre, du chameau ou du porc devant les autres et évangéliser sans trop chercher à détruire des coutumes ou bien des choix plus que des croyances.

D'ailleurs il ya différence entre choix et croyance.
la croyance viens d'en haut, le choix viens de nous. le choix individuel tel que nous le connaissons aujourd'hui est assez récent, l'anticonformisme social de ce genre (à l'occidentale) est spécifique à l'évolution de la culture de notre époque.

Je pense Samaritain que tu as posté ce passage surtout pour relever:

Samaritain a écrit:
21 Il est bien de ne pas manger de viande, de ne pas boire de vin, et de s'abstenir de ce qui peut être pour ton frère une occasion de chute, de scandale ou de faiblesse.

Je trouve que le reste de la phrase l'éclaire d'une manière différente.

Pour quelles raisons est il bien de ne pas manger de viande?

Pour éviter une occasion de chute:
- tomber dans la gloutonnerie (à la Obélix) ou l'ivrognerie

Pour éviter une occasion de scandale:
- offenser des personnes à évangéliser qui ne mangent pas de porc devant eux en leur disant que c'est bon pour eux... par exemple.

et de faiblesse:
- céder à la tentation du bien manger bien boire(?)

Quoi d'autre veut il dire par faiblesse?

Pour quelle autre raison est il bien de ne pas manger de la viande selon St Paul?

Est-ce par respect pour la vie animale qu'il ne faut pas tuer?
Où est-ce clairement explicité?

Est-ce pour ne pas soutenir une industrie mortifère?

Est-ce que c'est parce que notre organisme n'est pas fait pour digérer la viande?

Est-ce pour éviter de consommer des pesticides et autres poisons que l'on y trouve aujourd'hui?

Est-ce que c'est parce que c'est manger "la mort"?

Contrairement aux légumes et céréales qui sont "vivants"?

Il y aurait il des références dans la bible de ces choses là ou développé par les Saints (comme Ste Hildegarde von Bingen)

Pour le côté négatif et destructeur de la grosse industrie de la viande, qui est assez récent, est-ce qu'il y a un Saint qui s'y est opposé de son vivant?
avatar
maxkolbe
Combat avec Sainte Marie

Masculin Messages : 1680
Age : 38
Localisation : Provence
Inscription : 12/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'élevage intensif , un désastre mondial [Promotion du végétarisme]

Message par Samaritain le Sam 31 Jan 2015 - 9:03

Bonjour à tous,

Mamouchou écrit :

"Quelle horreur tt ça!!! Je le répète, cela ne peut être que temporaire dans l'histoire de l'humanité!"

==> Absolument. Si l'homme ne met pas un frein à ça, de très grandes catastrophes nous attendent, humanitaires, sanitaires et écologiques.
Après avoir fait beaucoup trop d'enfants, sans être amoureux, juste par mécanisme sexuel et écrasement de la femme, voilà que la terre entière est surpeuplée, et que, suite à ce surpeuplement humain, on torture maintenant les bêtes, et la terre elle-même par des pesticides et pollutions, pour s'adapter à ce surpeuplement humain mécanique et non-naturel. On marche sur la tête !
Je donne donc totalement raison au Pape quand il demande qu'on arrête de se reproduire comme des lapins, je trouve juste qu'il aurait du dire que toute l'humanité est concernée par ça, et non pas seulement les catholiques. (surtout que les pays de famine ne sont pas catholiques).
Je trouve que ce Pape a même été très soft et très gentil dans son expression, car regardons les choses de face : le résultat du surpeuplement humain, c'est la misère extrême, la souffrance, la famine, la mort, les épidémies, la torture industrielle des animaux, et la pollution extrême du monde, et même les crises économiques et le chômage ! Rien que ça !
Le Pape aurait même eu le droit d'être très grossier et en colère, il aurait été encore trop gentil, car il n'y a pas de mot pour exprimer l'irresponsabilité de l'homme, avec toutes ses conséquences dramatiques.


Maxkolbe écrit :

"Quel est le contexte de cette citation?
N'est-ce pas en rapport avec la fin de l'interdit alimentaire dans la loi?
Lorsque Pierre eût la vision de la table avec tous les aliments déclarés purs par le Seigneur.
Affranchissant l'ancien interdit.
Les premiers Chrétiens viennent juste d'en devenir conscients et cela doit créer des histoires avec ceux qui respectent encore les interdits alimentaires, tout comme ceux qui hésitent à en consommer bien que déjà convertis au Christ.
Cet épître doit surement concerner leur rapport avec les Juifs restés fidèles à l'Ancienne Alliance, ou plutôt non encore convertis au Christ, et peut être aussi aux païens aux coutumes variées qu'ils commencent à fréquenter pour évangéliser, et qui ont peut être aussi des interdits alimentaires qui leur sont propres.
Tout cela pour le bien vivre ensemble, pour ne pas offenser en mangeant du lièvre, du chameau ou du porc devant les autres et évangéliser sans trop chercher à détruire des coutumes ou bien des choix plus que des croyances."


==> Très intéressant, mais je pense qu'on peut objecter des choses :

D'abord, le contexte que tu évoques, de la citation "A la vérité toutes choses sont pures; mais il est mal à l'homme, quand il mange, de devenir une pierre d'achoppement." est tempéré par la citation juste précédente : "17 Car le royaume de Dieu, ce n'est pas le manger et le boire, mais la justice, la paix et la joie, par le Saint Esprit."

Ensuite, il n'est pas du tout établi que les premiers chrétiens et les juifs de l'ancienne alliance, ou les peuples environnants, ne mangeaient pas de viande.
Je te fais remarquer que les interdits alimentaires ont surtout consisté, dans presque le monde entier (à part l'Inde), à faire juste des prières pour purifier l'acte néfaste de tuer, sans interdit de manger de la viande, et c'est valable encore chez les juifs (casher), et chez les musulmans (hallal), la seule exception étant le porc chez les musulmans, mais l'islam n'existait pas à l'époque de l'Epitre aux romains.
On ne peut pas spéculer que les pratiques antérieures des juifs consistaient en végétarisme, ça me parait extrêmement improbable, vu leurs coutumes qu'on peut encore observer. S'il s'agissait du cochon, il suffisait de nommer le cochon. (comme l'islam l'a fait, d'ailleurs).

Donc, pourquoi dire à des gens qui prient avant de manger, "de ne pas manger de viande et de ne pas boire du vin" ?
A mon avis, c'est un conseil nouveau, c'est le Souffle de la nouvelle alliance, du Christ.


Tu écris :

"D'ailleurs il y a différence entre choix et croyance.
la croyance viens d'en haut, le choix viens de nous. le choix individuel tel que nous le connaissons aujourd'hui est assez récent, l'anticonformisme social de ce genre (à l'occidentale) est spécifique à l'évolution de la culture de notre époque."


==> Je ne parle pas ici de l'époque moderne, je te dis juste que pour moi, la pratique du végétarisme ne vient pas seulement d'un choix personnel spirituel, mais aussi des écritures sacrées, à savoir :
"21 Il est bien de ne pas manger de viande, de ne pas boire de vin..."
Dans d'autres cultures, extrême orientales, cela vient aussi de la religion, non d'un choix personnel.


Ensuite, sur la citation : "21 Il est bien de ne pas manger de viande, de ne pas boire de vin, et de s'abstenir de ce qui peut être pour ton frère une occasion de chute, de scandale ou de faiblesse.",
tu en dis :

"Pour éviter une occasion de chute:
- tomber dans la gloutonnerie (à la Obélix) ou l'ivrognerie
Pour éviter une occasion de scandale:
- offenser des personnes à évangéliser qui ne mangent pas de porc devant eux en leur disant que c'est bon pour eux... par exemple.
et de faiblesse:
- céder à la tentation du bien manger bien boire(?)
Quoi d'autre veut il dire par faiblesse?"


==> Hummm.. tu spécules, il n'est pas dit que la chute consiste juste en gloutonnerie (sinon, seule la tempérance aurait été conseillée), il est dit clairement qu'il est bien de ne pas manger de viande.
Chercher des raisons subjectives, c'est aussi ça le choix personnel, non ?
Quand on dit dans la Bible de "ne pas commettre d'adultère", on ne va pas chercher pour quelles raisons secondaires ces lois existent.
Sinon, on pourrait spéculer par exemple que l'adultère n'est pas si grave aujourd'hui, puisque les attachements ne sont plus ceux d'antan, les conditions d'éducation non plus, etc, en mettant en parallèle nos conditions actuelles avec celles de l'antiquité, en disant que c'était une loi relative pour juste corriger les juifs, etc.
on n'en sortirait pas...

La chute, pour le fait de manger de la viande, ça peut être aussi, et surtout, de faire souffrir des créatures de Dieu et de leur ôter la vie, de les tuer.

Pourquoi crois-tu que toutes les civilisations du monde prient pour purifier la nourriture, surtout la viande ?
Par recommandation religieuse, pour purifier cet acte négatif, il ne s'agit pas de se faire pardonner une gloutonnerie.

Pour moi, "éviter le scandale" concerne l'alcool, et c'est un autre débat.
L'exemple du porc que tu donnes, n'est qu'un exemple, justement, fort improbable à mon avis. Le porc, c'est le porc, et ne pas manger de viande, c'est ne pas manger de viande, ce sont 2 choses très différentes.
Surtout que les juifs mangent de la viande.

La faiblesse peut concerner la viande (céder par gourmandise, sans respect de la vie et de la souffrance), et peut concerner aussi l'alcool, car on est évidemment faible quand on cède à l'alcool, on s'accoutume par faiblesse et cela provoque vite des problèmes de santé, et problèmes relationnels, avec des scandales, des coups aux femmes, des bagarres, l'adultère, etc.


Tu demandes ensuite :

"Pour quelle autre raison est il bien de ne pas manger de la viande selon St Paul?
Est-ce par respect pour la vie animale qu'il ne faut pas tuer?
Où est-ce clairement explicité ?"


==> le pourquoi n'est pas dit, mais c'est la seule chose probable, vu que s'il s'agissait de gloutonnerie, on conseillerait juste la tempérance, évidemment. (surtout dans le désert, où la nourriture est rare !).
Dire, dans le désert torride de la Palestine, de ne pas manger de viande, juste pour éviter la gloutonnerie, ce serait de la folie et de l'extrémisme fanatique, c'est très improbable que ce soit pour contrer la gloutonnerie.

Tu demandes ensuite, en cascade :

"Est-ce pour ne pas soutenir une industrie mortifère?"

==> à l'époque, non, d'accord. Mais le bon sens demande de prendre en compte les données modernes.


"Est-ce que c'est parce que notre organisme n'est pas fait pour digérer la viande?"

==> c'est possible aussi, je n'en sais rien du tout, ça dépasse mes compétences. Voir les médecins, ou diététiciens qui trouvent des façons de compenser les éléments manquants.
mais pourquoi tout le monde prie pour purifier ? c'est aussi pour purifier un acte impur, selon moi.


Est-ce pour éviter de consommer des pesticides et autres poisons que l'on y trouve aujourd'hui?

==> ça, non, évidemment, puisque ça n'existait pas à l'époque, toutefois, le bon sens demande de prendre tout ça en compte, aujourd'hui.


"Est-ce que c'est parce que c'est manger "la mort"?
Contrairement aux légumes et céréales qui sont "vivants"?"


==> oui, je crois qu'on peut dire ça.

"Il y aurait il des références dans la bible de ces choses là ou développé par les Saints (comme Ste Hildegarde von Bingen)"

==> je ne sais pas, jamais vu.

"Pour le côté négatif et destructeur de la grosse industrie de la viande, qui est assez récent, est-ce qu'il y a un Saint qui s'y est opposé de son vivant?"

==> Les Saints étant déclarés "Saints" bien après leur mort, je n'ai pas d'exemple de ça.
Il y a une communauté monastique qui est végétarienne, les frères maristes, je crois. (toutefois, ils n'ont pas dit, je crois, que c'était par dogmatisme, ça peut être un choix personnel de leur part, je ne sais pas).


En conclusion, et en marge de la religion, n'oublions pas le rapport de l'OMS (organisation mondiale de la santé) qui a déclaré il y a quelques années, que "plus le nord mangeait de viande, plus le sud crevait de faim", c'est désormais démontré scientifiquement, car pour avoir de la viande, cela monopolise les terrains de culture.
Donc, manger de la viande aujourd'hui, ne tue plus seulement les animaux, mais les hommes, indirectement, mais quand même.

Bonne journée.
Chapeau
avatar
Samaritain
Pour le roi

Masculin Messages : 625
Localisation : Paris
Inscription : 11/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'élevage intensif , un désastre mondial [Promotion du végétarisme]

Message par Samaritain le Mer 25 Fév 2015 - 10:27

Bonjour,

Voici un nouveau passage que je viens de trouver sur le végétarisme dans la chrétienté :

“Celui qui tue se tue lui-même,
et celui qui mange la chair des animaux abattus mange le corps de mort.
Ne tuez pas, ne mangez jamais la chair de vos innocentes victimes,
si vous ne voulez pas devenir les esclaves de Satan,
car voilà le chemin de la souffrance qui conduit à la mort...
Je vous ai donné chaque herbe portant semence...
Quant à la chair et au sang qui vivifie les animaux,
vous ne devez pas en manger et,
certes, je vous demanderai compte de leur sang bouillonnant,
leur sang dans lequel demeure l'âme,
je vous redemanderai compte pour chaque animal tué,
de même que pour les âmes de tous les hommes tués.”


D'après :
Evangile de la Paix de Jésus-Christ selon le disciple Jean, d’après des textes araméens et slavons; par le docteur Szekely, éd. Pierre Genillard.

Lien pour lire ce livre en PDF :
http://www.edinburgh-acupuncture.co.uk/wp-content/uploads/2014/09/Evangile-de-la-Paix-de-Jésus.pdf

Le passage cité vient de la page 53.

Remarque importante :
Ce livre n'est pas un texte canonique de l'Eglise catholique, tout comme les évangiles apocryphes de Nag Hammadi, toutefois, l'original en araméen de ce texte est conservé au Vatican (Biblioteca apostolica vaticana, section d'Anselmo. M. Albareda. Prefecto).

Il convient donc de lire ce texte avec discernement. Je ne le connaissais pas, je viens de tomber dessus.

Chapeau
avatar
Samaritain
Pour le roi

Masculin Messages : 625
Localisation : Paris
Inscription : 11/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'élevage intensif , un désastre mondial [Promotion du végétarisme]

Message par maxkolbe le Mer 25 Fév 2015 - 11:52

Ce texte sonne comme une exhortation qu'une invitation à devenir végétarien.
Il me semble que je connaissai certaines de ses lignes, pourtant je n'ai pas lu les apocryphes.
A le lire, on dirait que manger de la viande est un péché mortel.
Cela contraste avec la vision de la table et des aliments que Dieu déclare pur ainsi que les autres textes où être végétarien est suggéré comme étant sain.
avatar
maxkolbe
Combat avec Sainte Marie

Masculin Messages : 1680
Age : 38
Localisation : Provence
Inscription : 12/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'élevage intensif , un désastre mondial [Promotion du végétarisme]

Message par Scala-Coeli le Mer 25 Fév 2015 - 12:25

Pourtant dans la Bible, on parle de repas avec du veau gras, etc. pour le retour du fils prodigue. C'est un peu contradictoire. Manger des bêtes, un crime ?? Étonné Je croyais que Dieu nous avait soumis toutes les bêtes de la terre...
Le texte que propose Samaritain est une apologie du végétarisme.
avatar
Scala-Coeli
MEDIATRICE
MEDIATRICE

Féminin Messages : 1117
Localisation : Lutèce
Inscription : 04/07/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'élevage intensif , un désastre mondial [Promotion du végétarisme]

Message par Samaritain le Mer 25 Fév 2015 - 13:53

En effet, le texte est fort, vous avez raison.  Wink

Une apologie....? oui... mais si cet écrit reflète la Parole de Jésus, alors c'est une recommandation Divine, et non une simple opinion martelée fortement. D'où l'intérêt de démêler cette affaire...  scratch

Faire un festin de veau, etc, était peut être une pratique ancienne de tous les peuples pour fêter un événement, ça ne veut pas dire que Jésus était forcément d'accord avec ça....
Et Dieu a donné les bêtes au monde, ainsi que le reste, mais pas pour faire tout et son contraire (sinon, on aurait le droit de torturer et de détruire la planète). Ainsi, tout est une question d'interprétation, n'oubliez pas le passage, Biblique celui-là, cité plus haut :

Epitre aux romains 1.14 :
17 Car le royaume de Dieu, ce n'est pas le manger et le boire, mais la justice, la paix et la joie, par le Saint Esprit.
20 Pour un aliment, ne détruis pas l'oeuvre de Dieu. A la vérité toutes choses sont pures; mais il est mal à l'homme, quand il mange, de devenir une pierre d'achoppement.
21 Il est bien de ne pas manger de viande, de ne pas boire de vin, et de s'abstenir de ce qui peut être pour ton frère une occasion de chute, de scandale ou de faiblesse.


Tout ce que j'ai écrit sur ce sujet est en relation avec ce passage de l'Epitre aux Romains. Je regarde si le texte araméen ci-dessus s'en approche ou non, si ce qu'a dit Maria Valtorta s'en approche ou non, etc etc.
Et dans ce texte araméen "fort" - lisez le lien que j'ai mis - il est dit aussi de ne pas boire de vin, comme dans l'épitre aux Romains ! Et ce, alors que les juifs en boivent, mangent de la viande, etc, tout comme les arabes à l'époque, tout comme les occidentaux.
Comment se fait-il que dans un texte aussi ancien, on parle de ne pas boire d'alcool et de ne pas manger de viande, alors que cela va totalement à l'encontre de toutes les cultures environnantes (juifs, arabes, egyptiens, occidentaux, etc) ?
Ce texte semble donc apparaitre comme faisant partie d'un corpus nouveau, provenant peut être effectivement de l'enseignement de Jésus...

Je trouve dommage qu'il n'y ait eu, à ma connaissance, aucune étude approfondie, aucun livre publié, du Vatican, concernant des comparaisons entre la Bible officielle et tous les Evangiles apocryphes, afin que l'on comprenne bien toutes les nuances du Dogme...

Chapeau
avatar
Samaritain
Pour le roi

Masculin Messages : 625
Localisation : Paris
Inscription : 11/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'élevage intensif , un désastre mondial [Promotion du végétarisme]

Message par Tibelle07 le Mer 25 Fév 2015 - 14:02

Scala-Coeli a écrit:Pourtant dans la Bible, on parle de repas avec du veau gras, etc. pour le retour du fils prodigue. C'est un peu contradictoire. Manger des bêtes, un crime ??  Étonné Je croyais que Dieu nous avait soumis toutes les bêtes de la terre...
Le texte que propose Samaritain est une apologie du végétarisme.

Dieu nous as soumis les animaux pas dans le sens de "faites en l'usage que vous voulez " mais uniquement en tant que gardien de la création n'oublions pas que Dieu pense à chaque animal et comme le dit Saint Jean Paul II "les animaux sont aussi proche de Dieu que les hommes".
avatar
Tibelle07
En adoration

Féminin Messages : 2771
Age : 18
Localisation : France
Inscription : 05/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'élevage intensif , un désastre mondial [Promotion du végétarisme]

Message par maxkolbe le Mer 25 Fév 2015 - 21:43

Il me semble que manger de la viande ne viens pas d'une culture, mais plutôt d'un impératif de survie, et de l'observation du comportement des espèces dans la nature.
Je me demande si il y eut déjà une civilisation qui ne mangeait pas de viande.
Cela m'étonnerai en fait, je ne vois que l'inde ou le végétarianisme est une règle, mais pas pour tous.

C'est vrai que la demande de ne pas manger de viande sonne comme un appel du ciel à une autre vie que celle du laborieux fermier qui représente cependant 95% de l'humanité au cours de son histoire.
Gagner son pain au prix de sa propre sueur a pourtant été le nouveau but du jour pour l'homme fraîchement déchu.

Allez demander à un gaillard d'hier ou d'aujourd'hui qui a un travail pénible et physique de se nourrir seulement de salade, pain et fromage!


Le Corps? ou l'Esprit?

Beaucoup choisissent le corps, car ses besoins sont immédiats.

J'aurai bien aimé que l'Eglise incite a éviter de se nourrir de viande morte, mais il n'en a pas été le cas car le but était de faire accepter le Christ comme sauveur et d'obéir aux commandements.
Détruire une culture entièrement pour faire rentrer le Christ dans la vie des gens aurait été perçu comme une hostilité.
On a qu'a voir les extrémistes religieux du jour voulant imposer leurs règles bizarres sur nous pour voir l'effet que ça fait.

Donc je comprends que ce point de vue était un lourd sacrifice que peu auraient fait, et le bébé aurait été rejeté avec (et à cause de) l'eau du bain...

Le Christ nous sauve, le reste importe peu, du moment qu'on est pas dans l'excès. Tout est permis, rien n'est indispensable.
avatar
maxkolbe
Combat avec Sainte Marie

Masculin Messages : 1680
Age : 38
Localisation : Provence
Inscription : 12/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'élevage intensif , un désastre mondial [Promotion du végétarisme]

Message par Samaritain le Lun 4 Mai 2015 - 2:04

Bonjour Maxkolbe,

Votre réponse m'avait échappé, car je viens assez peu sur les forums.

Vous écrivez :

"Il me semble que manger de la viande ne viens pas d'une culture, mais plutôt d'un impératif de survie. (...) Allez demander à un gaillard d'hier ou d'aujourd'hui qui a un travail pénible et physique de se nourrir seulement de salade, pain et fromage!"

==> J'ai dit ça une fois à une garde du corps, une femme végétarienne et même vegan, ultra-musclée et très sportive, et un peu mécontente, elle m'a brandi ses muscles en me disant que c'était n'importe quoi, que cette histoire de personne physique qui avait besoin de viande était juste un préjugé et une excuse. Je pensais un peu comme vous, Maxkolbe, d'ailleurs il y a d'autres impératifs que le travail dur, par exemple, un climat froid peut pousser à consommer de la viande. pensais-je, mais j'ai dû me taire, car en fait, je n'y connais rien, je ne sais pas si la viande est indispensable à un athlète ou à une personne de climat froid, je pensais que oui, mais cette femme m'a certifié que non, qu'elle connaisssait des hommes très "physiques", complètement vegan, comme elle, et elle était canadienne en plus.

Du coup, je n'ai pas d'opinion là-dessus, par incompétence.

Mais notez que de toute façon, tout le monde n'est pas ce gaillard que vous décrivez, par exemple, je travaille en ville et ne suis pas obligé d'avoir une consommation carnée. Enormément de gens sont dans mon cas, le but n'étant pas que tout le monde soit végétarien, mais qu'un grand nombre le soient, ceux qui peuvent, afin qu'il n'y ait plus d'élevage industriel atroce, mais seulement des fermes à l'ancienne, où les animaux pouvaient vivre tranquillement et naturellement, jusqu'au dernier moment.
Ceci suppose un esprit de responsabilité, un sérieux, une humanité, qui fait que ceux qui peuvent s'en passer, s'en passent, par compassion pour les bêtes, les hommes, et la planète.

Et peu importe l'Histoire, et quel pourcentage de fermiers il y avait dans le passé, car dans le passé, les animaux n'étaient pas torturés comme aujourd'hui, donc, les conditions ayant changé, nous devons changer aussi afin de ne pas détruire le monde, surtout qu'il ne faut pas oublier le rapport de l'OMS qui dit que plus les gens mangent de viande, plus il y a des crèves-la-faim dans le tiers-monde, donc tous ces excès font mourir des hommes aussi, et pas seulement des bêtes.
A chacun donc de voir ce qu'il a à faire, en conscience.


Vous écrivez :

"Je me demande si il y eut déjà une civilisation qui ne mangeait pas de viande.
Cela m'étonnerai en fait, je ne vois que l'inde ou le végétarianisme est une règle, mais pas pour tous."


==> Dites, il n'y a pas que l'Inde : la Bible, dans l'Epitre aux romains cité juste ci-dessus, dans mon post précédent, le dit assez clairement, et peu importe si l'Eglise n'a pas suivi ce conseil pour ne pas trop heurter les populations à christianiser (ce qui peut largement se comprendre, je suis d'accord avec vous).
Mais il n'en reste pas moins que c'est écrit dans la Bible.

Et en dehors de l'Inde, où la majorité du pays est quand même végé, il y a, au niveau des règles théoriques, aussi la Chine, le Taoisme à l'origine conseille totalement le végétarisme pour toutes sortes de raisons, comme en Inde : impureté spirituelle de la viande morte qui rend l'homme impur, intoxication physique par les toxines animales, compassion envers les bêtes, (et en Inde, le Bouddhisme et l'Hindouisme rajoutent le  "karma", qui fait qu'une mauvaise action rejaillit sur son auteur à un moment x indéterminé).
Par la suite, le Taoisme s'est beaucoup dégradé à cause du peuple, et c'est pour ça que vous voyez des chinois prenant parfois leurs distances avec la morale (t'chan, zen, etc), que ce soit au niveau des relations entre hommes et femmes, ou au niveau du végétarisme, ou au niveau de la violence. Mais tout ça est contradictoire avec leurs écritures ancestrales, il faut le savoir, ils ont dégradé leur morale il y a longtemps, comme l'Occident l'a fait au 20ème siècle avec la sienne.
A l'origine, d'après les traités taoistes, il fallait éviter au maximum les relations sexuelles, par exemple, donc, voyez comme tout a changé...

L'egypte ancienne qui portait les animaux aux nues, où tuer un chat était puni de mort, je crois, non ? humm...je ne sais pas s'ils étaient végé, mais on n'en sait rien, c'est possible.
Et le Judaisme qui trouve la viande impure, qui enlève le sang, et l'Islam qui ne mange pas de porc et qui légifère sur le mode de tuer les bêtes, et les règles de prières dans ces religions pour limiter l'impureté de cette consommation....

Dites, ça fait beaucoup de grandes traditions religieuses où on parle de ça, vous ne trouvez pas ?
Pratiquement toutes les grandes religions touchent le sujet !  Shocked
Est-ce un hasard ? Non, évidemment.

Après, ce que font les peuples, on s'en fiche un peu, les gens font la guerre depuis toujours, les hommes choisissent systématiquement le corps à la place de l'esprit, etc, ce n'est pas pour ça que c'est une bonne chose, ce qui compte, c'est ce que disent les religions qui corrigent les hommes, justement.

En tout cas, c'est juste une discussion, je ne dis pas du tout que c'est une règle établie de façon officielle par l'Eglise, bien entendu, même si c'est écrit dans la Bible. (les frères maristes sont végétariens, en monastère, par exemple).

Coucou
avatar
Samaritain
Pour le roi

Masculin Messages : 625
Localisation : Paris
Inscription : 11/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'élevage intensif , un désastre mondial [Promotion du végétarisme]

Message par Tibelle07 le Lun 4 Mai 2015 - 10:16

C'est sur qu'à l'époque , les animaux n'étaient pas maltraité comme aujourd'hui.

PS: Avant c'était plus les hommes qui se faisaient décapités.
avatar
Tibelle07
En adoration

Féminin Messages : 2771
Age : 18
Localisation : France
Inscription : 05/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'élevage intensif , un désastre mondial [Promotion du végétarisme]

Message par maxkolbe le Lun 4 Mai 2015 - 14:21

Samaritain a écrit:Bonjour Maxkolbe,

Votre réponse m'avait échappé, car je viens assez peu sur les forums.

Vous écrivez :

"Il me semble que manger de la viande ne viens pas d'une culture, mais plutôt d'un impératif de survie. (...) Allez demander à un gaillard d'hier ou d'aujourd'hui qui a un travail pénible et physique de se nourrir seulement de salade, pain et fromage!"

==> J'ai dit ça une fois à une garde du corps, une femme végétarienne et même vegan, ultra-musclée et très sportive, et un peu mécontente, elle m'a brandi ses muscles en me disant que c'était n'importe quoi, que cette histoire de personne physique qui avait besoin de viande était juste un préjugé et une excuse. Je pensais un peu comme vous, Maxkolbe, d'ailleurs il y a d'autres impératifs que le travail dur, par exemple, un climat froid peut pousser à consommer de la viande. pensais-je, mais j'ai dû me taire, car en fait, je n'y connais rien, je ne sais pas si la viande est indispensable à un athlète ou à une personne de climat froid, je pensais que oui, mais cette femme m'a certifié que non, qu'elle connaisssait des hommes très "physiques", complètement vegan, comme elle, et elle était canadienne en plus.

Du coup, je n'ai pas d'opinion là-dessus, par incompétence.
Vous savez @Samaritain, mes idées ne sont pas arrêtés, on discutent simplement et je me pose des questions quant à son manque de succés jusqu'à aujourd'hui.

En revanche de nos jours, le végétarianisme a le vent en poupe, donc un garde du corps peut s'intéresser à ce régime plus facilement, par exemple on connait la valeur nutritive en protéine de certaines algues comme la spiruline et au XXIeme siècle, contrairement à avant, nul besoin d'habiter à moins de 10km des côtes atlantiques pour s'en procurer.
C'est le bon côté du "progrès" et de la mondialisation.
Une prise de conscience plus large sur certains sujets, et un accés facile à quasiment tout ce qu'on veux.
Le monde change très vite, le temps s'accélère, tout se mélange.
Mais il me semble que le végétarisme s'inscrive dans une démarche, à laquelle pas tout le monde n'est prêt d'adhérer, à la ville comme à la campagne.

Effectivement, si il y en avait plus cela serait "idéal", mais j'imagine déjà les histoires dans les cantines, à voir comment le hallal fait grabuge, alors que le casher n'est jamais été un problème national.

Samaritain a écrit:ous écrivez :

"Je me demande si il y eut déjà une civilisation qui ne mangeait pas de viande.
Cela m'étonnerai en fait, je ne vois que l'inde ou le végétarianisme est une règle, mais pas pour tous."


==> Dites, il n'y a pas que l'Inde : la Bible, dans l'Epitre aux romains cité juste ci-dessus, dans mon post précédent, le dit assez clairement, et peu importe si l'Eglise n'a pas suivi ce conseil pour ne pas trop heurter les populations à christianiser (ce qui peut largement se comprendre, je suis d'accord avec vous).
Mais il n'en reste pas moins que c'est écrit dans la Bible.

Et en dehors de l'Inde, où la majorité du pays est quand même végé, il y a, au niveau des règles théoriques, aussi la Chine, le Taoisme à l'origine conseille totalement le végétarisme pour toutes sortes de raisons, comme en Inde : impureté spirituelle de la viande morte qui rend l'homme impur, intoxication physique par les toxines animales, compassion envers les bêtes, (et en Inde, le Bouddhisme et l'Hindouisme rajoutent le  "karma", qui fait qu'une mauvaise action rejaillit sur son auteur à un moment x indéterminé).
Par la suite, le Taoisme s'est beaucoup dégradé à cause du peuple, et c'est pour ça que vous voyez des chinois prenant parfois leurs distances avec la morale (t'chan, zen, etc), que ce soit au niveau des relations entre hommes et femmes, ou au niveau du végétarisme, ou au niveau de la violence. Mais tout ça est contradictoire avec leurs écritures ancestrales, il faut le savoir, ils ont dégradé leur morale il y a longtemps, comme l'Occident l'a fait au 20ème siècle avec la sienne.
A l'origine, d'après les traités taoistes, il fallait éviter au maximum les relations sexuelles, par exemple, donc, voyez comme tout a changé...

L'egypte ancienne qui portait les animaux aux nues, où tuer un chat était puni de mort, je crois, non ? humm...je ne sais pas s'ils étaient végé, mais on n'en sait rien, c'est possible.
Et le Judaisme qui trouve la viande impure, qui enlève le sang, et l'Islam qui ne mange pas de porc et qui légifère sur le mode de tuer les bêtes, et les règles de prières dans ces religions pour limiter l'impureté de cette consommation....

Dites, ça fait beaucoup de grandes traditions religieuses où on parle de ça, vous ne trouvez pas ?
Pratiquement toutes les grandes religions touchent le sujet !  
Est-ce un hasard ? Non, évidemment.

Après, ce que font les peuples, on s'en fiche un peu, les gens font la guerre depuis toujours, les hommes choisissent systématiquement le corps à la place de l'esprit, etc, ce n'est pas pour ça que c'est une bonne chose, ce qui compte, c'est ce que disent les religions qui corrigent les hommes, justement.

En tout cas, c'est juste une discussion, je ne dis pas du tout que c'est une règle établie de façon officielle par l'Eglise, bien entendu, même si c'est écrit dans la Bible. (les frères maristes sont végétariens, en monastère, par exemple).

Oui la théorie et la sagesse en parlent partout, pas au même niveau cependant mais la pratique des hommes est le but recherché. Au moins la majorité, ce qui n'est pas le cas en ce qui nous concerne.

De ce que je sais, l'Egypte Ancienne vénérait certains animaux et donc avait du respect pour eux, ils pensait que les animaux maltraités leur reprocherait devant Dieu. Y pensons nous?
mais cela ne s'étendait pas à tout le règne animal, ni à tout le monde.

La Bible et le Coran mentionnent certains animaux à ne pas manger pour des raisons qui m'échappent, mais pas spécialement pour les protéger ou pour les respecter il me semble.
C'est plus pour le respect de l'homme pour ce qu'il est (et de ne pas s'abaisser à manger du porc, du corbeaux et autres)

Je n'ai quand même pas l'impression que l'exhortation de la Bible à ne pas manger de viande fût réellement entendue en quelconque époque, même lorsque la religion fut bien implantée.
Cela sonne plus comme un conseil que comme un règle, non ?
avatar
maxkolbe
Combat avec Sainte Marie

Masculin Messages : 1680
Age : 38
Localisation : Provence
Inscription : 12/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'élevage intensif , un désastre mondial [Promotion du végétarisme]

Message par Tibelle07 le Lun 4 Mai 2015 - 14:50

Ça nous rappelle surtout que Dieu voulait l'homme végétarien et que à cause du péché , Dieu a autorisé à manger de la viande pour survivre mais c'était pas son plan de création initial. Que les hommes mangent leurs frères et sœurs cadets les animaux , que ces derniers se mangent entre eux. Et même que les humains mangent leur propre chair (cannibalisme). Ce sont des régimes alimentaires que Dieu ne voulait pas. Hommes et animaux devaient se nourrir des végétaux (Genèse).
avatar
Tibelle07
En adoration

Féminin Messages : 2771
Age : 18
Localisation : France
Inscription : 05/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'élevage intensif , un désastre mondial [Promotion du végétarisme]

Message par carine le Lun 4 Mai 2015 - 22:43

prenant ce fil au vol, je ne l'ai pas encore lu mais pense que l'information concernant les poussins broyés dans de grosses industries de volaille peut y trouver une bien triste place :

En France tout d'abord, ce qui est une honteuse réalité : http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/poussins-broyes-et-etouffes-l-association-l214-denonce-les-pratiques-d-un-couvoir-breton-7775328654

ailleurs aussi :
http://www.notre-planete.info/actualites/actu_2073_150000_poussins_haches_vivants.php

La dénonciation de ces faits engagent notre responsabilité en tant que consommateurs et nécessitent une remise en question.

carine
Gloire à toi Seigneur Jésus-Christ

Féminin Messages : 4320
Localisation : France
Inscription : 28/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'élevage intensif , un désastre mondial [Promotion du végétarisme]

Message par vévette le Lun 4 Mai 2015 - 23:12

et le gavage des oies et des canards pour le foie gras...

http://www.stopgavage.com/gavage

attention, les vidéos sont dures Sad
avatar
vévette
Avec Saint Joseph

Féminin Messages : 1270
Localisation : Bretagne
Inscription : 13/11/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'élevage intensif , un désastre mondial [Promotion du végétarisme]

Message par prevo le Mar 5 Mai 2015 - 10:30

Tibelle07 a écrit:Ça nous rappelle surtout que Dieu voulait l'homme végétarien et que à cause du péché , Dieu a autorisé à manger de la viande pour survivre mais c'était pas son plan de création initial. Que les hommes mangent leurs frères et sœurs cadets les animaux , que ces derniers se mangent entre eux. Et même que les humains mangent leur propre chair (cannibalisme). Ce sont des régimes alimentaires que Dieu ne voulait pas. Hommes et animaux devaient se nourrir des végétaux (Genèse).

Tout à fait d'accord avec vous Tibelle et merci Invité d'avoir ouvert ce sujet.

La poursuite du bien absolu nous poussera, tôt ou tard, je le pense,  à nous diriger vers le végétalisme.

Le pêché de gourmandise n'est pas le moindre des pêchés capitaux, et en dehors d'une nécessité absolue de tuer pour se défendre ou pour manger, enlever une vie à un animal ne s'explique que par ce pêché de gourmandise qui nous "bouffe" l'âme, le profit d'un grand nombre, et la bestialité qui nous habite encore et toujours et qui se gargarise du sang versé.

J'ai une question qui me trotte dans la tête depuis longtemps concernant le lait et les animaux domestiques car c'est à ce sujet (entre autres) que je n'arrive pas à sauter le pas car ma "gourmandise" me porte surtout et uniquement sur les produits laitiers.

Serait-il possible et envisageable (dans un monde idéal) de boire du lait et d'utiliser ses dérivés (fromage, beurre..) si nous prélevions le lait "en surplus" à la vache ou à la chèvre, sans bien sûr la forcer à avoir un petit pour cela ?

En ce cas il n'y aurait pas de souffrance (me semble t-il) infligée à l'animal... Bien sûr ces produits seraient des mets recherchés (donc rares et chers) mais pourrait-on s'en accommoder dans le cadre du végétarisme ?

Dieu m'aide à mettre en pratique ce à quoi j'aspire ! Amen
avatar
prevo
Veut-etre un saint/e

Féminin Messages : 203
Inscription : 06/06/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'élevage intensif , un désastre mondial [Promotion du végétarisme]

Message par Tibelle07 le Mar 5 Mai 2015 - 10:39

Moi personnellement , je préfère le fromage de chèvre à la viande de chèvre. Le fromage est fait avec le lait pas avec une chèvre décapité ;/
avatar
Tibelle07
En adoration

Féminin Messages : 2771
Age : 18
Localisation : France
Inscription : 05/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'élevage intensif , un désastre mondial [Promotion du végétarisme]

Message par prevo le Mar 5 Mai 2015 - 10:48

Tibelle07 a écrit:Moi personnellement , je préfère le fromage de chèvre à la viande de chèvre. Le fromage est fait avec le lait pas avec une chèvre décapité ;/

Je ne comprends pas. Que l'on mange du fromage de chèvre ou de fromage fait avec du lait de vache le sort des petits qu'elles ont pour produire leur lait est le même me semble t-il, mais je ne suis pas experte dans ce domaine...

Le chevreau est une viande qui est consommée en France, non ?
avatar
prevo
Veut-etre un saint/e

Féminin Messages : 203
Inscription : 06/06/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'élevage intensif , un désastre mondial [Promotion du végétarisme]

Message par vévette le Mar 5 Mai 2015 - 10:54

Tibelle07 a écrit:Moi personnellement , je préfère le fromage de chèvre à la viande de chèvre. Le fromage est fait avec le lait pas avec une chèvre décapité ;/

oui, le lait n'a pas de rapport avec la viande. On en fait du beurre aussi.
avatar
vévette
Avec Saint Joseph

Féminin Messages : 1270
Localisation : Bretagne
Inscription : 13/11/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'élevage intensif , un désastre mondial [Promotion du végétarisme]

Message par Scala-Coeli le Mar 5 Mai 2015 - 11:05

prevo a écrit:

Je ne comprends pas. Que l'on mange du fromage de chèvre ou de fromage fait avec du lait de vache le sort des petits qu'elles ont pour produire leur lait est le même me semble t-il, mais je ne suis pas experte dans ce domaine...

Le ministère de l'Agriculture indique sur son site que :

Les vaches de race allaitante, ou race à viande, sont des vaches destinées à l’élevage de veaux pour la production de viande. Elles ne sont donc pas soumises à la traite : elles allaitent leurs veaux. Parmi les races à viandes, on trouve par exemple la Charolaise, la Blonde d’Aquitaine, ou la Limousine.

Au contraire, les vaches de race laitière sont séparées de leurs veaux à la naissance car leur lait est trait pour la consommation humaine. La prim’Holstein est la race laitière la plus répandue en France.

Il existe aussi des races mixtes (lait et viande).

http://agriculture.gouv.fr/Qu-est-ce-qu-une-vache-allaitante

Mais il n'est pas précisé ce qu'ils font du veau de la vache laitière.
avatar
Scala-Coeli
MEDIATRICE
MEDIATRICE

Féminin Messages : 1117
Localisation : Lutèce
Inscription : 04/07/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'élevage intensif , un désastre mondial [Promotion du végétarisme]

Message par Tibelle07 le Mar 5 Mai 2015 - 11:07

prevo a écrit:
Tibelle07 a écrit:Moi personnellement , je préfère le fromage de chèvre à la viande de chèvre. Le fromage est fait avec le lait pas avec une chèvre décapité ;/

Je ne comprends pas. Que l'on mange du fromage de chèvre ou de fromage fait avec du lait de vache le sort des petits qu'elles ont pour produire leur lait est le même me semble t-il, mais je ne suis pas experte dans ce domaine...

Le chevreau est une viande qui est consommée en France, non ?

La vache et la chèvre sont des animaux qui produisent énormément de lait et donc les petits sont très bien sevré même si du lait est pris pour le fromage. Les végétariens mangent du fromage 😉. Il n'y a pas de soucis de ce côté là. Certaines sont séparés des petits pour produire le lait uniquement pour le fromage mais les petits sont sevré par d'autres mères ou même au biberon (c'est trop mignon cela). Les petits ne sont pas mal sevré à cause de cela.
avatar
Tibelle07
En adoration

Féminin Messages : 2771
Age : 18
Localisation : France
Inscription : 05/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'élevage intensif , un désastre mondial [Promotion du végétarisme]

Message par vévette le Mar 5 Mai 2015 - 11:18

Oui,il faut que la vache ou la chèvre ait des petits pour avoir du lait. Elles sont traites deux fois par jour et le lait vendu à la coopérative laitière pour la vente ou la fabrication de fromage et de yaourts.

Les petits veaux ? où ils grandissent dans le troupeau ou... ils sont vendus pour être élevés jusqu'à ce qu'on les emmène à l'abattoir...
avatar
vévette
Avec Saint Joseph

Féminin Messages : 1270
Localisation : Bretagne
Inscription : 13/11/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'élevage intensif , un désastre mondial [Promotion du végétarisme]

Message par Tibelle07 le Mar 5 Mai 2015 - 11:33

C'est une autre histoire. Ça dépend des éleveurs.
avatar
Tibelle07
En adoration

Féminin Messages : 2771
Age : 18
Localisation : France
Inscription : 05/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'élevage intensif , un désastre mondial [Promotion du végétarisme]

Message par vévette le Mar 5 Mai 2015 - 11:41

Tibelle07 a écrit:C'est une autre histoire. Ça dépend des éleveurs.

je connais bien car mon beau frère est un éleveur de veaux.

Il n'y a rien à faire, quand mon mange du veau, c'est un bébé vache Crying or Very sad
avatar
vévette
Avec Saint Joseph

Féminin Messages : 1270
Localisation : Bretagne
Inscription : 13/11/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'élevage intensif , un désastre mondial [Promotion du végétarisme]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum