Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX



Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum.

Que pensez vous du dons d'organes ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Que pensez vous du dons d'organes ?

Message par Jeunereligieux le Jeu 8 Aoû 2013 - 13:18

Bonjours a tous, Welcome 

Je viens de voir un reportage la dessus sur le dons d'organes et j'aimerai savoir ce que vous pensez de ce dons la ?
j'ai vraiment un avis mitigé sur ce sujet la Se questionne 

Pray 


avatar
Jeunereligieux
Près de Jésus Christ

Masculin Messages : 20
Age : 21
Localisation : Lyon
Inscription : 08/08/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que pensez vous du dons d'organes ?

Message par espada le Jeu 8 Aoû 2013 - 13:42

je pense que c'est un don de vie. si tu es mort cérébralement parlant, que ce sont les machines qui maintiennent en vie ta dépouille, il faut arreter les machines. l'ame est partie, il ne reste plus que pour un laps de temps , le corps physique d'un individu qui lui ne pense plus, et ne ressent plus rien, (désolée pour l'image: comme une coquille vide) quelqu'un dans le comas qui a un doppler cérébrale plat, fait plusieurs fois dans la journée, est mort.lorsque les organes sont prélevés pour sauver 1, voire deux, voire 3 personnes, ce n'est pas sur une personne sacrifiées pour leur besoin. cette personne est réellement morte. étant travaillé en tant qu'aide soignante seulement en neuro-chir, en chirurgie cardio -vasculaire et en néphrologie. j'ai vu la tristesse et j'ai vu l'allégresse de ce miracle de la science médicale. mais racontes plutot ce qui te fait peur? pourquoi es-tu partagé? car je pense, que, effectivement on peut avoir de gros à priori surtout quand on est croyant. lorsque j'ai débuté dans ma carrière, je me suis posée beaucoup de questions. et là, je n'ai plus de doute sur le cadeau de vie que cela représente. malgré la mort. il ne faut pas oublier qu'à une certaine époque, lorsque les femmes allaient donner la vie et que l'hopital d'aujourd'hui n'était qu'une douce utopie, beaucoup décédait seule, parfois avec leur bébés, et parfois le bébé tout seul. aujourd'hui accoucher n'est pratiquement plus une cause de mortalité dans les pays encore riches. la medecine, la vraie, celle qui sauve, répare des vies, est pour La Vie. meme si on commence à constater que le comportement de certains medecins est largement interessé par le gain pécuniers, il existe encore beaucoup de gens motivés à servir la vie.
avatar
espada
Aime la prière

Féminin Messages : 35
Age : 45
Localisation : val de marne (france)
Inscription : 03/08/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que pensez vous du dons d'organes ?

Message par Jeunereligieux le Jeu 8 Aoû 2013 - 20:16

Je ne suis pas d'accord avec toi quand tu es en mort cérébrale ton âme est emprisonner a cause des machines et elle ne peux pas partir, ensuite cela me dérange car c'est un acte contre nature et la médecine d'aujourd'hui veux sauver tout le monde mais parfois cela est impossible en même temps le don d'organe est tellement beau car c'est un cadeau de vie que l'on offre et cela est admirable pour les personnes qui en on besoin.
C'est un sujet très difficile a débattre , surtout que c'est quand même récent !
avatar
Jeunereligieux
Près de Jésus Christ

Masculin Messages : 20
Age : 21
Localisation : Lyon
Inscription : 08/08/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que pensez vous du dons d'organes ?

Message par orchidz le Lun 17 Fév 2014 - 11:49

Il m'est souvent venue l'idée de faire ma carte de donneuse.
Quel est le positionnement de l'Eglise là dessus?

Computer
 
avatar
orchidz
Avec le Pape François

Féminin Messages : 943
Inscription : 21/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que pensez vous du dons d'organes ?

Message par orchidz le Lun 17 Fév 2014 - 12:36

http://www.france-adot.org/don-organe.html

Qu'est-ce qu'une greffe ?
Une greffe est la mise en place dans le corps humain d'un organe étranger qui lui est devenu nécessaire. On parle aussi de transplantation.

On greffe :
Pour remplacer ou suppléer un organe en défaillance sévère et irréductible,et dont la fonction est vitale.,
Pour permettre à un malade de retrouver une existence normale.

Une autogreffe est une greffe dans laquelle le greffon provient du sujet lui-même. Le donneur est aussi le sujet qui va recevoir la greffe.
Une allogreffe (ou homogreffe) est une greffe faite à partir d'un donneur.
Une xénogreffe est une greffe pratiquée entre deux organismes d'espèce différente, par exemple greffe d'un organe d'animal chez l'homme. Ce type de greffe n'est pas viable à l'heure actuelle.

Quels sont les tissus et les organes que l'on greffe ?


Prélevés de son vivant (plus de détails) :

*Essentiellement les Cellules Souches Hématopoïétiques (ou moelle osseuse, donneurs familiaux ou non)
*Rein, entre proches du cercle familial
*Peau tissus et les organes que l'on greffe
*Fragments osseux
*Lobe hépatique et lobe pulmonaire (exceptionnellement)

Prélevés après la mort :

*Cœur
*Foie
*Rein
*Cœur-poumon
*Poumon
*Pancréas
*Os - cartilage
*Cornée (partie transparente du globe oculaire, située devant l'iris - on ne prélève pas l'oeil)
*Peau
*Intestin (rarement)

Depuis quand greffe-t-on ?

Les premiers succès chez l'homme, dans le monde, sont :
1959 pour le rein
1967 pour le coeur
1981 pour le bloc coeur-poumon
Premières transplantations en France :
Rein : 1955
Coeur : 1968
Foie : 1972
Pancréas : 1976
Coeur-poumon : 1982
Poumon seul : 1987
Première greffe de moelle osseuse en France : 1956

Quelles sont les conditions pour qu'une greffe réussisse ?

Il faut :
*d'une part, greffer un tissu ou un organe dont les caractéristiques biologiques soient les plus proches de celle du receveur : c'est la compatibilité tissulaire,
* d'autre part, maîtriser les phénomènes inéluctables de rejet.

Qu'est-ce que la compatibilité tissulaire ?

C'est la plus ou moins grande similitude biologique des tissus du donneur avec ceux du receveur.
Chaque être humain se définit, sous l'angle biologique, par des antigènes réunis en un groupe tissulaire qui lui est propre. On parle encore de groupe tissulaire HLA (Human Leucocyte Antigen) parce que ces antigènes, spécifiques de l'individu, se localisent électivement à la surface des globules blancs, tout en existant aussi sur l'enveloppe des autres cellules de l'organisme.
Quand le donneur possède le même groupe tissulaire que le receveur ou un groupe très voisin, on dit qu'il y a compatibilité : le greffon est accepté ; la greffe réussit. Dans le cas contraire, il y a rejet du greffon donc, échec de la greffe.

Chacun peut-il être donneur ?


Tout sujet en état de mort encéphalique, malgré tous les efforts des médecins pour le sauver, doit être considéré comme un donneur potentiel. Dans ce contexte, les médecins entreprennent les recherches des antécédents médicaux et la réalisation d'examens sérologiques permettant de dépister d'éventuelles maladies transmissibles. Seuls ces examens, effectués juste avant le prélèvement, autoriseront ou non le don d'organes et de tissus. On ne définit pas de contre-indications à prori, et chaque citoyen est potentiellement donneur, quelque soit son état de santé du moment.
En pratique, la qualité fonctionnelle du greffon dépend en grande partie des conditions dans laquelle survient la mort. Un organe dont la fonction est douteuse sera refusé.
Il n'y a pas de limite d'âge légale, cela dépend des organes concernés. Le critère retenu est la qualité des organes prélevables. C'est l'état physiologique du donneur et les circonstances de sa mort qui en décident.

Comment puis-je faire connaître ma position vis à vis du Don d'Organes ?

Si je refuse tout prélèvement d'organes le jour de mon décès, j'ai la possibilité de m'inscrire sur le Registre Nationale des Refus, auprès de l'Agence de la biomédecine. J'aurai dès lors l'assurance de ne pas être prélevé.
Si au contraire je suis résolument POUR le Don d'Organes, je dois :
le signaler à mes proches, afin que ceux-ci puissent témoigner de ma
mieux, porter sur moi une carte de donneur d'organes. Celle-ci n'est pas obligatoire mais facilite grandement le don. Elle me permet d'affirmer
ma position et signifie que "j'accepte que le jour de mon décès, si les
Je peux mentionner à mes proches ma volonté d'exclure du prélèvement un ou des organes
Il n'y a pas d'âge minimum pour prendre sa carte de donneur : même un mineur peut affirmer ainsi sa position. Il faut simplement savoir qu'en cas de décès (idem pour un majeur faisant l'objet d'une mesure de protection légale), le prélèvement ne peut avoir lieu qu'avec l'accord des parents. L'expérience prouve que de connaître la position de leur enfant facilite le choix des parents.

Qu'est-ce que la mort encéphalique (cérébrale) ?
C'est l'arrêt de toute activité cérébrale. Cet état est irréversible. La certitude de la mort est incontestable, confirmée par des examens médicaux spécialisés. Elle ne peut être constatée que dans un service de réanimation.
En état de mort encéphalique, les grandes fonctions de l'organisme doivent être maintenues par une circulation sanguine et une assistance ventilatoire et un maintien du corps à température pour une bonne conservation des organes.

Tous les greffons conviennent-ils ?
Le greffon est l'organe ou le tissu que l'on greffe.
A l'exception du rein, l'organe doit être de même volume ou légèrement inférieur (poumon) que celui qui est à remplacer, en bon état fonctionnel et le plus compatible possible au plan immunologique.
Un greffon qui convient est aussi un greffon géographiquement disponible, c'est-à-dire que le transport et les conditions matérielles de mise en oeuvre permettent de le faire parvenir là où se trouve le receveur dans des limites de temps compatibles avec la durée de survie du greffon (ischémie froide). Elle varie selon l'organe.

A qui va le don ?
Le don est strictement ANONYME. Tous les individus ont des chances égales quant à l'attribution des greffons. Quand un organe est disponible, il est attribué selon des règles strictes dont l'Agence de la biomédecine est garante.

Peut-on vendre un organe ?
NON. Le don est un acte bénévole. Il ne peut faire l'objet d'aucune compensation, financière ou autre.
Pour le receveur, l'organe transplanté est GRATUIT. Les soins reçus pendant l'hospitalisation du donneur avant son décès sont pris en charge par l'organisme social dont il dépend.
La loi Bioéthique prévoit de très lourdes sanctions dans le cas où ces règles ne seraient pas respectées.

Est-ce que le Don d'Organes et le don du corps à la science sont la même chose ?
NON. Le Don d'Organes est un don pour la vie. Bien que la personne soit décédée, ses organes sont maintenus en état de fonctionner. Après prélèvement(s) l'aspect extérieur du corps fait l'objet des plus grands soins de la part des médecins, avant la restitution à la famille pour le rite funéraire de chacun.
"Léguer son corps à la science", c'est donner l'ensemble de son corps, après la mort, pour les besoins d'une faculté de médecine. Le corps ne sera pas restitué à la famille. Ce type de don est payant par le donateur (frais de transport et de conservation du corps). Il doit s'adresser au Laboratoire d'anatomie d'un CHU ou à la faculté de médecine la plus proche.

Qui prélève ? Où prélève-t-on ?
Le prélèvement est effectué par une équipe médico-chirurgicale spécialisée d'un hôpital ayant obtenu l'agrément.
Le prélèvement est obligatoirement pratiqué dans un hôpital habilité par le ministère de la santé et le préfet du département.
Si le sujet en état de mort encéphalique se trouve dans un hôpital non habilité, le transfert vers un hôpital préleveur est indispensable. Le transfert est obligatoirement médicalisé (ex. Samu).
Une fois le(s) prélèvement(s) effectué(s), le corps est ramené dans son hôpital d'origine, sans frais supplémentaire pour la famille du donneur.
On prélève chez le même donneur un ou plusieurs organes selon leur état et les besoins.

Comment conserver et transporter le greffon ?
En France, tous les organes prélevés sont conservés par le froid dans des liquides de conservation.
Le transport est effectué au plus vite (véhicule automobile, T.G.V., avion, hélicoptère...). La durée de conservation, variable selon les organes, n'excède pas quelques heures.

Qui paie le prélèvement ?
Le donneur en état de mort encéphalique est pris en charge par la Sécurité Sociale. Seuls sont dus les soins reçus pendant l'hospitalisation du donneur avant son décès.
Le transport d'un hôpital non préleveur à un hôpital préleveur est pris en charge par l'organisme de couverture sociale du receveur; il en est de même de l'hospitalisation en réanimation et des examens pratiqués.
Les frais des prélèvements sont facturés aux hôpitaux qui ont transplanté.
Pour la famille du donneur, le prélèvement n'entraîne aucun frais lié à cette intervention. Par contre, le corps une fois rendu à la famille, celle-ci supportera les frais d'obsèques identiques, qu'il y ait eu prélèvement ou non.

Comment le receveur est-il sélectionné ?
C'est l'Agence de la biomédecine qui dispose des critères, attribue les greffons et à ce titre gère la liste nationale des patients en attente de greffe.
Le mode de sélection dépend, selon l'organe, des règles de priorité fondées sur des critères exclusivement médicaux, géographiques, et du temps de conservation du greffon qui est différent suivant l'organe concerné.

Peut-on être greffé plusieurs fois ?
C'est possible mais on est alors limité par la résistance naturelle du corps humain aux interventions répétées. L'organisme a déjà fabriqué des anticorps dirigés vers l'organe greffé considéré comme étranger (on dit du malade qu'il est "hyperimmunisé").

Qui greffe ?
La greffe est effectuée dans le service spécialisé d'un hôpital habilité aux transplantations, par une équipe rompue à ce type d'interventions. Les greffes d'organes ne peuvent se dérouler que dans le secteur public. Les greffes de tissus sont possibles dans le secteur privé ou public.

Quelles sont les complications possibles d'une greffe ?
Les complications possibles sont essentiellement de deux sortes :
* le rejet : la greffe n'est pas tolérée par le receveur. Le plus souvent ce rejet peut être "contrôlé"
*l'infection : en luttant contre le rejet, on diminue les capacités de défense de l'organisme contre les bactéries, virus et parasites rendant le patient plus vulnérable (immuno-déprimé). Des agents, comme le CMV (cytomégalo virus) présent de façon anodine chez une grande partie de la population, sont actifs chez un sujet immuno-déprimé.

Les traitements anti rejet.
La contrainte principale est liée à la nécessité de poursuivre le traitement immunosuppresseur (médicament anti-rejet) à vie. Cela impose une surveillance régulière.
"La greffe est souvent vécue comme une seconde naissance", reprise d'une activité professionnelle ou d'une scolarité normale, exercice de presque tous les sports.

Quelle est la position des différentes religions ?
La plupart des courants religieux sont favorables au Don d'Organes : le catholicisme, le protestantisme, l'islam, le judaïsme, une des grandes familles du bouddhisme.
Néanmoins, il faut noter l'opposition de l'hindouisme et du shintoïsme.
Que l'on ait une conviction religieuse ou non n'influe évidemment pas sur les notions de fraternité, d'amour, de dignité, de respect. Les prélèvements et transplantations d'organes ne posent pas de problèmes particuliers, ils incitent cependant à une profonde réflexion.

DISCOURS DU PAPE JEAN PAUL II AU 18ème CONGRÈS INTERNATIONAL
SUR LA TRANSPLANTATION D'ORGANES

http://www.france-adot.org/images/pj/discours-pape.pdf[/size]
avatar
orchidz
Avec le Pape François

Féminin Messages : 943
Inscription : 21/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que pensez vous du dons d'organes ?

Message par Invité le Lun 17 Fév 2014 - 18:08

Merci pour ces précisions.  Coucou 
Ca fait 20 ans cette année que j'ai ma carte de donneur.
Mon père m'a donné l'habitude dès l'adolescence également d'aller donner mon sang ; il y a tellement pénurie.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que pensez vous du dons d'organes ?

Message par PierreII le Ven 17 Avr 2015 - 11:24

De nos jours plus besoin de carte de donneurs d'organes, nous servons tous de pièces détachés.
Pour moi, je ne pense pas que tel est la volonté de Dieu. Donner par exemple un rein, oui mais prélever des organes sur une personne soi-disant en état de mort cérébrale, je suis contre.
http://www.alternativesante.fr/coups-de-gueule/don-d-organes-reflechissez-bien
avatar
PierreII
J'adore l'Eucharistie
J'adore l'Eucharistie

Masculin Messages : 273
Localisation : France
Inscription : 03/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que pensez vous du dons d'organes ?

Message par Invité le Ven 17 Avr 2015 - 11:51

je suis donneuse de sang depuis l'an dernier, je trouve que c'est un très très beau geste de charité, et fait en action de grâce pour le Seigneur, je suis sûre que ça vaut de l'or...

je suis pour le don d'organe, quand il est fait dans les règles de respect des personnes , pas d'acharnement, etc,

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que pensez vous du dons d'organes ?

Message par vévette le Ven 17 Avr 2015 - 11:57

Eucharistie a écrit:je suis donneuse de sang depuis l'an dernier, je trouve que c'est un très très beau geste de charité, et fait en action de grâce pour le Seigneur, je suis sûre que ça vaut de l'or...

je suis pour le don d'organe, quand il est fait dans les règles de respect des personnes , pas d'acharnement, etc,

ça sauve des vie et ça, c'est important.
avatar
vévette
Avec Saint Joseph

Féminin Messages : 1270
Localisation : Bretagne
Inscription : 13/11/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que pensez vous du dons d'organes ?

Message par Invité le Ven 17 Avr 2015 - 12:09

oui, mais personnellement, je fais ça en premier pour notre Seigneur, ça doit lui faire tellement plaisir

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que pensez vous du dons d'organes ?

Message par Neb le Ven 17 Avr 2015 - 21:16

Avec la nouvelle loi le don d'organe va être à l'origine de plein d'euthanasie et de personne non soigné afin de remplir les stocks.
avatar
Neb
Pour le roi

Masculin Messages : 696
Age : 28
Localisation : Paris
Inscription : 12/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que pensez vous du dons d'organes ?

Message par PierreII le Sam 18 Avr 2015 - 15:48

Bravo neb, c'est aussi ce que moi je pense et ce sont de nouveau les riches qui vont se remplir les poches. Crying or Very sad
avatar
PierreII
J'adore l'Eucharistie
J'adore l'Eucharistie

Masculin Messages : 273
Localisation : France
Inscription : 03/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que pensez vous du dons d'organes ?

Message par Stef54 le Lun 20 Avr 2015 - 20:28

Bonsoir à toutes et tous,

Je respecte toutes celles et ceux qui ont un avis positif sur le sujet.
C'est un bel exemple que de penser pouvoir sauver une vie.

Cependant, personnellement, je ne suis pas pour donner mes organes une fois mort.

Chacun ses choix. Il est difficile parfois de pouvoir les expliquer. Mais je m'y refuse.

La tolérance, si elle existe, devrait comprendre ce genre de réponse.

Alors il n'y a pas de religieux dans mon choix. C'est comme cela.
Et si je développe un peu, je dirais que oui, c'est beau de sauver une vie lorsque l'on est mort, mais que pour en arriver là, combien d'argent dépenser pour ?
Alors qu'en amont, peut être, il y a un travail plus difficile à faire pour éviter peut être toutes ces maladies, tous ces problèmes ?

Le don de soi, ce n'est pas que donner ses organes, c'est bien au delà du physique et tant que nous n'aurons pas cette fraternité, cet amour pour le bien de tous, alors pour moi, je n'y verrai qu'un genre de business, une prouesse technologique, sans plus.

Quelqu'un a t-il des infos sur cette nouvelle loi au fait, de la ministre de la santé qui aurait décider de ne plus demander au proches du mort pour le don d'organes ?

Cela veut-dire quoi exactement cette loi ?
Ceux qui ont leur cartes , c'est bon, ils peuvent prélever....Mais les autres, qui n'ont pas cette carte, c'est open-bar ??? on ne demande pas et on prend ?

Si tel est le cas, où est ma liberté de choix ????
Merci de votre éclaircissement sur cette nouvelle loi (en France)
avatar
Stef54
Aime le Rosaire

Masculin Messages : 784
Localisation : Lorraine
Inscription : 03/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que pensez vous du dons d'organes ?

Message par caillon le Mer 22 Avr 2015 - 11:27

Bonjour frères et soeurs en christ

Nous, les humains, on aiment bien tout ce qui nous arrangent bien face au vieillissement, face a la mort, l'Homme est capable du pire. N'oublions pas que nous sommes de simple mortels. Mais que dit Dieu dans tout ça ? que nous dit la bible sur la vie et la mort,? et que nous dit JÉSUS ?
Laissons le christ vivre en nous , dans nos vies, laissons la volonté de Dieu agir en nous, c'est lui qui a les pièces de rechange que nous avons besoin puisqu'il vie en nous. ayons un peu de discernements.Lis la Bible! Bible shalom
avatar
caillon
Avec Saint Benoit

Féminin Messages : 113
Age : 51
Localisation : CAMPBON (PAYS DE LA LOIRE)
Inscription : 11/08/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que pensez vous du dons d'organes ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum