Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX



Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum.

oraison

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

oraison

Message par deicaritas le Mar 13 Nov 2007 - 21:43

Bonjour,
on ma parlé qu'il existait 3 types de prières,
les prières recitées ( comme l'ave Maria)
la meditation sur un texte biblique
l'oraison
en quoi consiste ce dernier point?
Merci
avatar
deicaritas
Aime la prière

Féminin Messages : 35
Inscription : 13/11/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: oraison

Message par Dousig le Mar 13 Nov 2007 - 23:26

L'oraison :
il y a l'oraison mentale,
et l'oraison orale. Lire à partir du chapitre 24 sainte Thérèses d'Avila sur ce lien.

http://livres-mystiques.com/partieTEXTES/Avila/Perfection/table.html
avatar
Dousig
Aime le Rosaire

Messages : 760
Inscription : 12/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: oraison

Message par deicaritas le Mer 14 Nov 2007 - 13:52

merci beaucoup!!!
avatar
deicaritas
Aime la prière

Féminin Messages : 35
Inscription : 13/11/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: oraison

Message par P4572 le Lun 2 Mar 2009 - 10:15

Comment faire oraison
Deux autres écueils existent dans la manière de faire oraison, l’un consistant à tomber dans une spéculation intellectuelle et l’autre, à l’inverse, ...
www.salve-regina.com/Spiritualite/Comment_faire_oraison.htm - 50k

P4572
Dans la prière

Masculin Messages : 5079
Inscription : 01/08/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: oraison

Message par Père Jean le Lun 2 Mar 2009 - 10:28

"Pour moi, la prière c’est un élan du cœur, c’est un simple regard jeté vers le ciel, c’est un cri de reconnaissance et d’amour au sein de l’épreuve comme au sein de la joie (Ste. Thérèse de l’Enfant-Jésus, ms. autob. C 25r)."

Cf http://www.vatican.va/archive/FRA0013/__P8U.HTM

Père Jean
PRETRE
PRETRE

Masculin Messages : 67
Age : 76
Localisation : Paris
Inscription : 07/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: oraison

Message par Mariam le Mar 3 Mar 2009 - 19:24

Ce que j'ai retiré de l'exercice proprement dit de l'oraison mentale - comme l'oraison du carmel :

Se fixer un rendez-vous dans la journée, une entrevue avec le Seigneur.

A l'heure considérée s'arrêter, se retirer dans un endroit (si possible seul), paisible et sans bruit pour s'installer confortablement afin que l'esprit soit au calme et le corps au repos.

Puis se tourner vers la présence continuelle de Dieu à nos côtés, dans notre vie mais plus concrêtement dans notre coeur et dans la pièce où nous nous trouvons : concentrer son esprit et son coeur sur le fait que le Seigneur attendait cette rencontre et qu'Il est bien là - en esprit et en vérité !

Puis sans rien dire, dans le silence :
De cette Présence reconnue s'en émouvoir, s'en imprégner, y gouter, y plonger, s'en nourrir, respirer la présence de Dieu, s'en remplir... Se laisser contempler par le Bien-Aimé, se laisser aimer !

Et ceci, jusqu'au temps écoulé préalablement prévu à l'avance - un réveil pour l'indiquer est conseillé afin d'éviter de regarder sa montre durant l'oraison. La durée est variable selon le coeur et les possibilités de chacun ; la constance et la fidélité sont préférables à la quantité.

Ce temps passé intimement avec le Seigneur est un rendez-vous d'Amour que l'on a du mal à se passer quand on y a gouté, le rendez-vous devient quotidien et vital.

Pour moi, l'oraison mentale c'est : dans le silence du coeur, se rendre présent à la Présence de Dieu et se nourrir de cette Présence.

"Parle Seigneur, ton serviteur écoute !"

Mariam
avatar
Mariam
Pour le roi

Féminin Messages : 642
Age : 45
Localisation : Sud Est
Inscription : 07/11/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: oraison

Message par P4572 le Mer 4 Mar 2009 - 9:19

Merci Mariam, pour ce précieux témoignage de votre oraison.

Ce matin encore, il m'est plus aisé d'allumer mon ordi que de me tourner vers le Seigneur.
J'essaie d'inverser la tendance.

Dites moi, cette forme d'oraison ressemble à une adoration sans la présence réelle ?

Autre chose, allumez vous une bougie et contemplez vous une icône ?

bien amicalement dans le Seigneur

Michel

P4572
Dans la prière

Masculin Messages : 5079
Inscription : 01/08/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: oraison

Message par Mariam le Mer 4 Mar 2009 - 13:02

Oui Panetier,

Certains pensent que l'oraison du Carmel peut être comparé à une adoration mais en esprit seul : pas Jésus - Corps et Ame - dans le Très Saint Sacrement, mais Jésus dans notre coeur.

Quand je fais oraison dans ma chambre, j'ai une grande icône de la Sainte Face de Jésus faite au canevas : cela m'aide beaucoup quand mon esprit divague, je me recentre alors sur Jésus par la contemplation de son regard, de ses yeux.

Quelques fois je mets une bougie, mais ce n'est pas systématique.

Fraternellement en Christ,
Mariam
avatar
Mariam
Pour le roi

Féminin Messages : 642
Age : 45
Localisation : Sud Est
Inscription : 07/11/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: oraison

Message par P4572 le Dim 26 Juil 2009 - 15:21

PDF]
PRIER SANS CESSE our avoir l'esprit d'oraison, il faut s'y ...

Format de fichier: PDF/Adobe Acrobat - www.assumpta.fr/pdf/raf_priere01.pdf%2Boraison%2Bet%2Bvie%2Bdans%2Bl%27esprit%26hl%3Dfr%26gl%3Dfr&ei=hjJqSu38LafajQfZxI2mCw&sa=X&oi=gview&resnum=8&ct=other&usg=AFQjCNEfHQ000EQbwGzmhmPLq32IiSHxAQ" target="_blank" rel="nofollow">Afficher
en temps pour arriver au véritable esprit d'oraison, en voici deux : ... C'est là le fondement de la vie d'oraison. En effet c'est une vie...
www.assumpta.fr/pdf/raf_priere01.pdf - www.assumpta.fr/pdf/raf_priere01.pdf" target="_blank" rel="nofollow">Pages similaires

P4572
Dans la prière

Masculin Messages : 5079
Inscription : 01/08/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: oraison

Message par P4572 le Dim 26 Juil 2009 - 15:21

PDF]
PRIER SANS CESSE our avoir l'esprit d'oraison, il faut s'y ...


Format de fichier: PDF/Adobe Acrobat - www.assumpta.fr/pdf/raf_priere01.pdf%2Boraison%2Bet%2Bvie%2Bdans%2Bl%27esprit%26hl%3Dfr%26gl%3Dfr&ei=hjJqSu38LafajQfZxI2mCw&sa=X&oi=gview&resnum=8&ct=other&usg=AFQjCNEfHQ000EQbwGzmhmPLq32IiSHxAQ" target="_blank" rel="nofollow">Afficher
en temps pour arriver au véritable esprit d'oraison, en voici deux : ... C'est là le fondement de la vie d'oraison. En effet c'est une vie...
www.assumpta.fr/pdf/raf_priere01.pdf - www.assumpta.fr/pdf/raf_priere01.pdf" target="_blank" rel="nofollow">Pages similaires

P4572
Dans la prière

Masculin Messages : 5079
Inscription : 01/08/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: oraison

Message par soline le Jeu 19 Nov 2009 - 10:30

Moi, je dirais comme mariam que j'aime beaucoup l'oraison, et tout partiuclièement en présence du Saint sacrement. Habitant en ville à Nantes, j'essaye d'aller souvent à l'église en fin d'après midi, vers 18 h, et là, je me retrouve seule avec le Seigneur, et c'est un moment de pur bonheur. J'essaye tout simplement de penser très fort à Lui, et alors je sens sa présence douce à mes côtés.
Il est vrai cependant, qu'il n'est pas toujours facile d'être fidèle au rendez-vous, mais lorsqu'on y est fidèle, le Seigneur est très bon et nous montre vraiment son amour.

soline
Avec les chérubins

Messages : 61
Inscription : 21/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: oraison

Message par abbaruah le Jeu 19 Nov 2009 - 12:29

A ce sujet, j'aimerai vous raconter une petite aventure :
je m'étais garée sur le parking d'une église pour faire une course. Je place mon ticket sur le tableau de bord. Ma course fût plus rapide que ce que j'avais cru. Il me restait 10 mns de stationnement, je me dis : " allons, devant le Saint Sacrement et accordons 10 minutes au Seigneur ". Au bout de ce laps de temps dûment chronométré je sortie de l'église promptement pour ne pas encourir une amende. Je me dirige vers ma voiture, une autre voiture vient doucement vers moi, s'arrête, la vitre se baisse et un homme me dit : " j'ai pris un ticket de stationnement pour 1h, mais finalement je m'en vais, ça vous interesse ? - ouiche, que je lui dit -
Je suis retournée devant le Saint Sacrement et assez misérablement j'ai pensé : " Seigneur, pour que je vienne te voir plus longuement, tu en est réduit à me payer mon stationnement ? pardon, ô pardon.
( les lettres de sa plaque d'immatriculation c'était : AME )
avatar
abbaruah
Aime le Rosaire

Féminin Messages : 712
Age : 65
Localisation : BRETAGNE, pas loin de Rennes
Inscription : 19/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: oraison

Message par myriam85 le Jeu 19 Nov 2009 - 14:52

Merci pour ce petit récit Abbaruah ! C'est un beau clin d'oeil du Ciel !
J'aime aussi beaucoup faire oraison, penser au Seigneur. J'ai deux images que j'aime particulièrement, celle de la sainte face avec le visage du Seigneur qui a été obtenu par la NASA à partir su Saint Suaire et l'image de Jésus miséricordieux peinte d'après la vision de soeur Faustine.





En méditant devant ces images j'ai eu parfois le sentiment que le visage du Christ devenait vivant et son regard était comme un regard qui voyait tout de moi jusqu'au fond de l'âme. Devant le Seigneur on ne peut rien cacher tout devient transparent. Mais c'est un regard en même temps si plein d'Amour.
avatar
myriam85
Contre le nouvel ordre mondial

Féminin Messages : 504
Age : 52
Localisation : Vendée
Inscription : 20/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: oraison

Message par Sylvie le Jeu 19 Nov 2009 - 18:31

abbaruah a écrit:A ce sujet, j'aimerai vous raconter une petite aventure :
je m'étais garée sur le parking d'une église pour faire une course. Je place mon ticket sur le tableau de bord. Ma course fût plus rapide que ce que j'avais cru. Il me restait 10 mns de stationnement, je me dis : " allons, devant le Saint Sacrement et accordons 10 minutes au Seigneur ". Au bout de ce laps de temps dûment chronométré je sortie de l'église promptement pour ne pas encourir une amende. Je me dirige vers ma voiture, une autre voiture vient doucement vers moi, s'arrête, la vitre se baisse et un homme me dit : " j'ai pris un ticket de stationnement pour 1h, mais finalement je m'en vais, ça vous interesse ? - ouiche, que je lui dit -
Je suis retournée devant le Saint Sacrement et assez misérablement j'ai pensé : " Seigneur, pour que je vienne te voir plus longuement, tu en est réduit à me payer mon stationnement ? pardon, ô pardon.
( les lettres de sa plaque d'immatriculation c'était : AME )

Bonjour Abbaruah,

Merci pour votre partage qui me confirme à nouveau que Dieu est bien présent dans les moindres petits détails.

Union de prières en Jésus par Marie,
Sylvie.
avatar
Sylvie
J'adore l'Eucharistie
J'adore l'Eucharistie

Féminin Messages : 268
Localisation : Québec
Inscription : 25/03/2008

http://forumdeprieres.forumsactifs.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: oraison

Message par P4572 le Ven 28 Mai 2010 - 23:12

Prier, c’est rencontrer Dieu



Le Père Marie-Eugène fut un homme de prière. L’oraison unifiait sa vie. Il n’a cessé d’en enseigner les voies, revenant toujours à l’essentiel. Nous sommes faits pour Dieu. « Dieu est Amour » (1 Jn 4,Cool. Il a de la joie à se donner. « Echange d’amitié où l’on s’entretient souvent seul à seul avec Dieu dont on se sait aimé » (Thérèse d’Avila), regard simple sur le mystère de Dieu manifesté dans le Christ Jésus, regard soutenu et animé par l’Esprit Saint, l’oraison est l’exercice premier de la vie divine en nous, le mouvement vital de la grâce filiale en notre âme. Elle n’est pas un exercice parmi d’autres : elle est le mouvement de la vie baptismale.

L’oraison est la rencontre de l’être vivant tel que nous sommes avec le Dieu vivant qui habite en nous : rencontre du Créateur et de sa créature, du Dieu Saint et de l’homme pécheur que la grâce rend capable d’amour filial. Mystère de nos relations personnelles avec le Dieu-Trinité, temps fort de notre vie de baptisés, l’oraison comme rencontre nous porte à rechercher la présence divine au milieu de nos occupations quotidiennes.

L’oraison est un contact vivant. Notre part, indispensable parce que libre, est de recueillement, d’orientation de tout notre être vers cette présence,invisible et obscure, mais réelle et agissante de Dieu en nous. L’important, c’est d’établir un contact vrai et vivant avec Dieu. Or, « la foi donne Dieu », nous dit Jean de la Croix. C’est une vérité évangélique. La foi de la femme malade fait tressaillir Jésus. « Qui m’a touché ? ». Cette foi lui « arrache » une force qui guérit. « J’ai senti qu’une force était sortie de moi » (cf. Lc 8,43-48). Notre acte de foi, foi vivante qui espère et aime dans la pauvreté sentie et l’impuissance, fait tressaillir Dieu. La foi touche Dieu. Et Dieu se donne. Lui-même. Il a de la joie à se donner.

Notre collaboration dans cet échange d’amour qu’est la prière d’oraison est une collaboration de foi. C’est un regard de foi, regard sur Jésus, regard persévérant sur l’obscur de son mystère, regard nourri de prière vocale, de lecture, de méditation peut-être, ou simplement de silence. Que le contact se fasse dans la joie ou la tristesse, la ferveur ou la sécheresse, l’activité ou l’impuissance, l’enthousiasme ou l’écrasement, peu importe. Au-delà du senti, Dieu se donne. Ce regard de foi, que l’Esprit Saint perfectionne peu à peu en simplifiant son exercice, crée une intimité de plus en plus profonde avec Jésus. Il fait entrer dans ses sentiments. Il fait découvrir l’Église de l’intérieur. La fidélité du regard, voilà ce que Dieu attend de nous. Car c’est dans l’oraison que son Amour se donne, prépare ses instruments, forge ses témoins. Dans l’oraison, Dieu fait les saints.

P4572
Dans la prière

Masculin Messages : 5079
Inscription : 01/08/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: oraison

Message par P4572 le Ven 28 Mai 2010 - 23:17



Prier, c’est rencontrer Dieu



Le Père Marie-Eugène fut un homme de prière. L’oraison unifiait sa vie. Il n’a cessé d’en enseigner les voies, revenant toujours à l’essentiel. Nous sommes faits pour Dieu. « Dieu est Amour » (1 Jn 4,Cool. Il a de la joie à se donner. « Echange d’amitié où l’on s’entretient souvent seul à seul avec Dieu dont on se sait aimé » (Thérèse d’Avila), regard simple sur le mystère de Dieu manifesté dans le Christ Jésus, regard soutenu et animé par l’Esprit Saint, l’oraison est l’exercice premier de la vie divine en nous, le mouvement vital de la grâce filiale en notre âme. Elle n’est pas un exercice parmi d’autres : elle est le mouvement de la vie baptismale.

L’oraison est la rencontre de l’être vivant tel que nous sommes avec le Dieu vivant qui habite en nous : rencontre du Créateur et de sa créature, du Dieu Saint et de l’homme pécheur que la grâce rend capable d’amour filial. Mystère de nos relations personnelles avec le Dieu-Trinité, temps fort de notre vie de baptisés, l’oraison comme rencontre nous porte à rechercher la présence divine au milieu de nos occupations quotidiennes.



L’oraison est un contact vivant. Notre part, indispensable parce que libre, est de recueillement, d’orientation de tout notre être vers cette présence, invisible et obscure, mais réelle et agissante de Dieu en nous. L’important, c’est d’établir un contact vrai et vivant avec Dieu. Or, « la foi donne Dieu », nous dit Jean de la Croix. C’est une vérité évangélique. La foi de la femme malade fait tressaillir Jésus. « Qui m’a touché ? ». Cette foi lui « arrache » une force qui guérit. « J’ai senti qu’une force était sortie de moi » (cf. Lc 8,43-48). Notre acte de foi, foi vivante qui espère et aime dans la pauvreté sentie et l’impuissance, fait tressaillir Dieu. La foi touche Dieu. Et Dieu se donne. Lui-même. Il a de la joie à se donner.

Notre collaboration dans cet échange d’amour qu’est la prière d’oraison est une collaboration de foi. C’est un regard de foi, regard sur Jésus, regard persévérant sur l’obscur de son mystère, regard nourri de prière vocale, de lecture, de méditation peut-être, ou simplement de silence. Que le contact se fasse dans la joie ou la tristesse, la ferveur ou la sécheresse, l’activité ou l’impuissance, l’enthousiasme ou l’écrasement, peu importe. Au-delà du senti, Dieu se donne. Ce regard de foi, que l’Esprit Saint perfectionne peu à peu en simplifiant son exercice, crée une intimité de plus en plus profonde avec Jésus. Il fait entrer dans ses sentiments. Il fait découvrir l’Église de l’intérieur. La fidélité du regard, voilà ce que Dieu attend de nous. Car c’est dans l’oraison que son Amour se donne, prépare ses instruments, forge ses témoins. Dans l’oraison, Dieu fait les saints.




P4572
Dans la prière

Masculin Messages : 5079
Inscription : 01/08/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: oraison

Message par soso le Sam 31 Juil 2010 - 3:16

Je fais oraison depuis 4 ans maintenant et j'ai une anecdote a racontée aussi le jour ou je me suis dit aujourd'hui je vais pensée à la miséricorde du Seigneur, tout de suite j'ai ressentie une paix et joie indescriptible que jamais je n'avais connue avant, même dehors je ne marché pas mais planais.

"Quand l'homme contemple au dedans de cette lumière éternelle , il oublie tout ce qui est charnel , s'oublie lui même et voudrais se cacher au plus profond de la terre afin de ne pas être privé de ce bien unique- Dieu " Séraphim de Sarov

" Tant que notre esprit sera dissipé en images charnelles, il ne sera jamais capable de contempler(...) aveugler qu'il sera par tant d'obstacle et de pensées qui l'agitent de tous cotés. Par conséquent, le premier degré à gravir - pour que l'âme puisse contempler la nature invisible de Dieu est le recueillement intérieure " Grégoire Le Grand "
avatar
soso
Avec l'Archange Saint Michel

Messages : 191
Age : 54
Localisation : Paris
Inscription : 10/11/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: oraison

Message par P4572 le Lun 16 Aoû 2010 - 10:31

La prière : lumière de l'âme



La prière est la lumière de l'âme bien suprême, c'est la prière, l'entretien familier avec Dieu. Elle est communication avec Dieu et union avec lui. De même que les yeux du corps sont éclairés quand ils voient la lumière, ainsi l'âme tendue vers Dieu est illuminée par son inexprimable lumière.


La prière n'est donc pas l'effet d'une attitude extérieure, mais elle vient du cœur. Elle ne se limite pas à des heures ou à des moments déterminés, mais elle déploie son activité sans relâche, nuit et jour.

En effet, il ne convient pas seulement que la pensée se porte rapidement vers Dieu lorsqu'elle s'applique à la prière; il faut aussi, même lorsqu'elle est absorbée par d'autres occupations - comme le soin des pauvres ou d'autres soucis de bienfaisance -, y mêler le désir et le souvenir de Dieu, afin que tout demeure comme une nourriture très savoureuse, assaisonnée par l'amour de Dieu, à offrir au Seigneur de l'univers. Et nous pouvons en retirer un grand avantage, tout au long de notre vie, si nous y consacrons une bonne part de notre temps.

La prière est la lumière de l'âme, la vraie connaissance de Dieu, la médiatrice entre Dieu et les hommes.

Par elle, l'âme s'élève vers le ciel, et embrasse Dieu dans une étreinte inexprimable; assoiffée du lait divin, comme un nourrisson, elle crie avec larmes vers sa mère. Elle exprime ses volontés profondes et elle reçoit des présents qui dépassent toute la nature visible.

Car la prière se présente comme une puissante ambassadrice, elle réjouit, elle apaise l'âme.

Lorsque je parle de prière, ne t'imagine pas qu'il s'agisse de paroles


. Elle est un élan vers Dieu, un amour indicible qui ne vient pas des hommes et dont l'Apôtre parle ainsi: Nous ne savons pas prier comme il faut, mais l'Esprit lui-même intervient pour nous par des cris inexprimables.

Une telle prière, si Dieu en fait la grâce à quelqu'un, est pour lui une richesse inaliénable, un aliment céleste qui rassasie l'âme. Celui qui l'a goûté est saisi pour le Seigneur d'un désir éternel, comme d'un feu dévorant qui embrase son cœur.

Lorsque tu la pratiques dans sa pureté originelle, orne ta maison de douceur et d'humilité,


Illumine-la par la justice; orne-la de bonnes actions comme d'un revêtement précieux; décore ta maison, au lieu de pierres de taille et de mosaïques, par la foi et la patience.

Au-dessus de tout cela, place la prière au sommet de l'édifice pour porter ta maison à son achèvement. Ainsi tu te prépareras pour le Seigneur comme une demeure parfaite. Tu pourras l'y accueillir comme dans un palais royal et resplendissant, toi qui, par la grâce, le possèdes déjà dans le temple de ton âme.

Long cri vers Dieu dans la détresse, mains levées, cœur ouvert, remise totale au Père, force de la faiblesse, Jésus, notre prière, ouvre-nous le chemin vers le Père.

P4572
Dans la prière

Masculin Messages : 5079
Inscription : 01/08/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: oraison

Message par P4572 le Dim 31 Juil 2011 - 11:34

De l'importance de l'oraison




Tous les saints sont d'accord... tous en ont fait l'expérience: la pratique assidue de l'oraison - par exemple, tenir à un temps qui lui est consacré tous les jours en dépit de la sècheresse et de tout ce qui nous sollicite - n'est pas chose facile à faire.
Le Catéchisme de l'Église catholique n'hésite pas à le dire et y consacre tout un chapitre: "La prière est un don de la grâce et une réponse décidée de notre part. Elle suppose toujours un effort. La prière est un combat." (voir Le combat de la prière)
... mais c'est la source de tout le reste! la source de notre sainteté et la source de notre fécondité apostolique. C'est par l'oraison qu'on arrivera à une vie motivée par l'amour.





À un cardinal qui lui demandait ce qui était le plus important: la communion ou l'oraison, Marthe Robin répondit:

"On peut communier tous les jours et vivre dans le péché, mais on ne peut pas faire oraison et rester dans le péché."




Saint Bonaventure, docteur de l'Église surnommé le "Docteur séraphique", l'un des piliers de la théologie chrétienne au Moyen Âge, abonde dans le même sens. Traitant de l'importance de l'oraison, il écrit:





  • "Si vous voulez souffrir avec patience les adversités et les misères de cette vie, soyez homme d'oraison.
  • Si vous voulez obtenir le courage et la force de vaincre les tentations de l'ennemi, soyez homme d'oraison.
  • Si vous voulez mortifier votre propre volonté avec toutes ses inclinations et ses appétits, soyez homme d'oraison.
  • Si vous voulez connaître les astuces de Satan et déjouer ses tromperies, soyez homme d'oraison.
  • Si vous voulez vivre dans la joie et marcher doucement dans les voies de la pénitence, soyez homme d'oraison.
  • Si vous voulez chasser de votre âme les mouches importunes des vaines pensées et des soucis, soyez homme d'oraison.
  • Si vous voulez nourrir votre âme de la moelle de la dévotion et l'avoir toujours remplie de bonnes pensées et de bons désirs, soyez homme d'oraison.
  • Si vous voulez fortifier et affermir votre courage dans les voies de Dieu, soyez homme d'oraison.
  • Enfin, si vous voulez déraciner de votre âme tous les vices et planter en leur place les vertus, soyez homme d'oraison.

C'est dans l'oraison que l'on reçoit l'union et la grâce du Saint-Esprit qui enseigne toutes choses. Je dis plus, si vous voulez vous élever à la hauteur de la contemplation et jouir des doux embrassements de l'Époux, exercez-vous à l'oraison. Elle est la voie par laquelle l'âme s'élève à la contemplation et au goût des choses célestes. Voyez-vous déjà quelle est la vertu et quel est le pouvoir de l'oraison ? Mais pour prouver tout ce qui vient d'être dit, sans nous servir du témoignage des Écritures divines, tenons-nous en à ceci : c'est que nous avons entendu et vu, et que nous voyons tous les jours un grand nombre de personnes simples qui ont obtenu tous les biens que nous avons énumérés et d'autres plus grands encore, par le moyen de l'exercice de l'oraison. "

P4572
Dans la prière

Masculin Messages : 5079
Inscription : 01/08/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: oraison

Message par P4572 le Dim 31 Juil 2011 - 11:48

Prière à la Vierge Marie



O Marie, O ma Sainte et Bonne Mère, donnez-moi et donnez à tous de comprendre la grande valeur du silence dans lequel on entend Dieu.

Apprenez-moi à me taire pour écouter la Sagesse éternelle, apprenez-moi à tirer du silence tout ce qu'il renferme de grand, de surnaturel, de divin.

Aidez-moi à en faire une prière parfaite, une prière vibrante, agissante et donc capable de glorifier Dieu et de sauver les âmes.

Ma vie vaudra ce que vaudra mon oraison.
Marthe Robin


P4572
Dans la prière

Masculin Messages : 5079
Inscription : 01/08/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: oraison

Message par P4572 le Sam 1 Fév 2014 - 22:13


Plutôt que de lutter contre les distractions, il faut prier avec elles :

c'est ainsi qu'ont toujours fait les grands priants car c'est une école d'humilité et d'abandon confiant à Dieu.

Jacques Gauthier -12.01.2014 - Fr Lawrence Lew OP

Du blogue de Jacques Gauthier :

http://www.jacquesgauthier.com/blog2/item/146-ecole-de-priere-17-prier-avec-les-distractions.html

« Dès que je me mets en présence de Dieu au début de l’oraison, les distractions arrivent tout de suite. Est-ce normal » ?

Oui, c’est un signe que tu es vivant et que ton imagination fonctionne. Tous les priants connaissent les distractions, que ce soit durant la prière vocale, liturgique, ou durant la méditation, l’oraison. Thérèse d’Avila a montré qu’en entrant dans le silence de Dieu, on renonce délibérément à l’activité de nos sens. « L’âme recueille toutes ses puissances et rentre en elle-même avec son Dieu » (Chemin de la perfection, 28). On se met volontairement dans la nuit, nous dit de son côté Jean de la Croix : nuit des sens, nuit de la raison, nuit de la foi, nuit de Dieu. Cet état est déroutant pour nous qui cherchons à tout contrôler, à tout comprendre, alors qu’il s’agit de s’abandonner, de se laisser prendre par l’amour de Dieu. Pour Thérèse d’Avila, les distractions dans l’oraison occasionnent la sécheresse, l’aridité face à Dieu, le découragement. Plusieurs abandonnent cette voie royale parce qu’ils pensent qu’ils ne plaisent pas à Dieu, qu’ils sont trop distraits et qu’ils ne sont pas faits pour cette prière plus contemplative.

Le combat de la prière

Contrairement à ta décision de prier, qui elle vient de la volonté, les distractions sont souvent indépendantes de notre vouloir. Elles vont et viennent comme des mouches, nous empêchent de nous concentrer comme nous le voudrions. Certaines viennent du dehors, comme les bruits de la rue, d’autres de soi-même : l’imagination avec ses images, la mémoire avec ses souvenirs, le corps avec ses douleurs. Vouloir les chasser ajoute à ton trouble, mieux vaut prier avec elles. C’est de l’ordre du combat spirituel où tu laisses Dieu triompher en toi en te recentrant sur le Christ.

« Partir à la chasse des distractions serait tomber dans leurs pièges, alors qu’il suffit de revenir à notre cœur : une distraction nous révèle ce à quoi nous sommes attachés et cette prise de conscience humble devant le Seigneur doit réveiller notre amour de préférence pour Lui, en Lui offrant résolument notre cœur pour qu’Il le purifie. Là se situe le combat, le choix du Maître à servir » (Catéchisme de l’Église catholique, 2729).

Si les distractions persistent, comme se rappeler un rendez-vous, acheter du pain, finir un travail, téléphoner à un ami, répondre à un courriel, et bien écris-les sur un papier à portée de main et continue à prier. Reviens sans cesse à ton cœur, vrai lieu de la prière, où demeure la Trinité. Certes, ces distractions seront remplacées par d’autres, mais elles seront peut-être moins accaparantes.

Tu peux aussi revenir à ton cœur en fixant un crucifix, en contemplant uneicône, en méditant un verset d’un psaume. Tu plonges de nouveau en toi et tu adores le Seigneur qui est présent au fond de ton cœur. Pour t’aider à demeurer dans le recueillement, tu peux réciter une courte prière vocale, répéter le nom de Jésus qui te conduira à un silence plus intérieur.

Les distractions sont des occasions de prière, de t’offrir à Dieu; à toi de les transformer en demande, intercession, action de grâce, pardon. C’est la vie qui jaillit de ton inconscient. « Merci Seigneur pour la voiture que je dois réparer. Je te bénis pour les enfants qui me donnent du souci. Aide-moi, Seigneur, à accepter tel collègue. Je te demande pardon pour ce désir de vengeance qui monte en moi lorsque je pense au voisin. Merci de me rappeler telle fête qui approche. Je te confie telle personne, etc. »

Bien respirer dans l’Esprit

Pour ceux et celles qui ont vraiment beaucoup de distractions et n’arrivent pas à se recueillir, je suggère de respirer profondément, surtout lorsqu’on prie seul dans le secret de son cœur. On inspire en visualisant l’air qui gonfle l’abdomen et le diaphragme. L’air entre dans les poumons, soulève le thorax et les épaules. Nous sentons la vie qui ouvre les narines, bat dans le cœur, irrigue les veines comme une source d’eau vive. La respiration devient plus lente; nous acceptons le souffle qui soulève lentement la poitrine. S’il y a une partie de notre corps que nous aimons moins, nous l’offrons au Seigneur. Il est présent dans la respiration. Nous inspirons normalement par le nez, nous expirons profondément par la bouche. On remplit lentement les poumons d’air en accueillant l’amour de Dieu. On inspire et expire en disant intérieurement « Abba », ou « Jésus ». Nous pouvons aussi nous exercer à cette prière trinitaire : on inspire en disant, « Père »; on expire, « en ton Fils »; on inspire « donne-moi »; on expire, « l’Esprit ».

Tout peut être occasion d’élever son cœur vers Dieu qui connaît les faiblesses de notre nature : « Seigneur, apprends-moi à prier. Dieu, viens à mon aide. Esprit Saint, viens prier en moi ». Dieu préfère nous voir prier distraits que de ne pas prier du tout parce que l’on n’arrive pas à se recueillir. Offre-toi donc à Dieu tel que tu es, car il ne méprise pas ta prière d’enfant. Encore ici, seul l’amour compte pour persévérer dans la prière, remplie ou non de distractions.

Un jour, peut-être, tu ne penseras à rien en priant, car la présence du Père, de Jésus ou de l’Esprit aspirera tellement ton cœur que seuls resteront un élan intérieur, un simple regard, une attention amoureuse. Tu sauras alors qu’il y a un véritable plaisir à prier, avec ou sans distractions.

Pour aller plus loin, je vous suggère: Guide pratique de la prière chrétienne(Presses de la Renaissance, 323 pages); Expérience de la prière (Parole et Silence, 140 pages).



P4572
Dans la prière

Masculin Messages : 5079
Inscription : 01/08/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: oraison

Message par P4572 le Lun 17 Mar 2014 - 23:34

     Lettre du Général Delaunay aux Hommes-Adorateurs







Né en 1923, le général Delaunay était chef de l’état-major de l’armée de Terre française du 1er octobre 1980 au 9 mars 1983. Le 16 août 1949, pendant la guerre d’Indochine, une grenade lui explose entre les mains. Il survit mais perd la main droite, ce qui ne l’empêche pas de reprendre le combat. Durant la guerre d’Algérie, il  est capitaine puis général, il dirige l’École de cavalerie de Saumur de 1976 à 1979. Aujourd’hui, il écrit aux Hommes-Adorateurs : 
On me demande de dire la place qu’a tenu la prière dans ma vie, et notamment l’oraison. J’ai toujours été chrétien mais j’ai connu plusieurs conversions successives.Mon mariage avec une chrétienne d’abord. Par amour, je me suis laissé entraîner par elle dans une recherche personnelle de Dieu à travers Jésus. La mort de notre troisième enfant, Pascale, suivant de peu notre entrée aux  Equipes Notre Dame, fut ensuite pour moi un double choc, déterminant. L’accession progressive à des responsabilités grandissantes et l’affrontement correspondant à des difficultés m’ont amené à me confier davantage à Dieu. J’y ai toujours retrouver la paix et la confiance en Jésus et en moi.
Aujourd’hui, arrivé à la grande vieillesse, vulnérable et environné par la mort, j’ai l’impression d’avoir été accompagné tout au long de ma vie et j’en rends grâces à Dieu. J’attends sereinement la Rencontre entre cette vie et l’autre, un commencement et pas une fin.
Sur le fond, voici ce que j’ai à dire :




  1. Pour trop de mâles humains, la religion, c’est une affaire de bonnes femmes. Moi, j’ai eu la chance d’avoir un père qui avait mis la foi au centre de sa vie et qui le montrait, tout en étant un excellent professionnel, un bon citoyen et un père admirable.A le regarder et à l’imiter, j’ai appris que la prière ne remplace pas la compétence mais qu’on est d’autant meilleur qu’on peut s’appuyer sur Dieu, à travers ce face à face qu’on appelle l’oraison, (adoration quand on est devant le Saint Sacrement). C’est pourquoi je l’ai mise dans ma vie et je continue à la pratiquer tous les jours.

  2. Devant la déliquescence de la société et la sinistrose ambiante, il ne nous reste que la prière. Et pas seulement celle des vieilles dames : celle des hommes dans la force de l’âge, des responsables : prière collective et prière individuelle. C’est de celle-là que je parlerai surtout.

  3. La pratique de l’oraison quotidienne, c’est surtout une question de volonté. Il m’a fallu des années de combat et de chutes pour réussir à la placer dans ma vie.

  4. Bien que ce soit une affaire d’amour, il y a, si j’ose dire, une technique de l’oraison. Je mets mon réveil sur alerte pour  30 minutes pour n’avoir pas à regarder ma montre. Je fais le calme en moi, je respire, je m’imbibe d’un texte évangélique, je fais mon  cinéma dans ma tête avec la scène en question en me mettant dans la peau de Zachée par exemple, puis je décroche mentalement le téléphone divin et j’ose m’adresser à Dieu en lui disant : « Me voilà ! Je t’aime et je veux rester avec toi. Je branche le pilote automatique. Maintenant c’est Toi qui es aux commandes ! »… et je reste là en silence dans l’abandon… jusqu’à ce que le vibreur sonne…

  5. Mes distractions, je ne les écarte pas : Je les prie, je les incorpore à mon oraison.

  6. Si je suis sec ,je répète une formule, celle toute simple du pèlerin russe « Jésus Sauveur, prends pitié de moi, pécheur ! »

  7. Quand, c’est fini je m’abstiens de juger mon oraison mais je remercie mon « pilote » et je lui dis « A demain ! »

  8. Devant le Saint Sacrement, je fais de même mais pendant une heure et, si possible, de nuit.



 

P4572
Dans la prière

Masculin Messages : 5079
Inscription : 01/08/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: oraison

Message par BENEDICTE 2 le Mar 18 Mar 2014 - 9:24

merci pour ce texte ....

BENEDICTE 2
Avec l'Archange Gabriel

Féminin Messages : 559
Localisation : france
Inscription : 25/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: oraison

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum