Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX



Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum.
anipassion.com

Infos sur l'opposition à la loi Taubira de DENATURATION du mariage

Page 4 sur 28 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 16 ... 28  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Infos sur l'opposition à la loi Taubira de DENATURATION du mariage

Message par Garabandal le Ven 5 Avr 2013 - 13:00

Prie Prie Prie N'oublions pas que notre arme première reste la prière. Prie Prie Prie


Prie Prions donc pour nos sénateurs de quelque bord que ce soit.


Prie N'oublions pas dans nos prières la France et ses enfants qui risquent d'être les premières victimes si la loi Taubira passe.


Prie En attendant, espérons en la Miséricorde de notre Seigneur,
afin que les coeurs des sénateurs se tournent vers ce qui est juste, et vers ce qui est la Volonté du Père.



Prie Prie En union de prières. Prie Prie



Dernière édition par Garabandal le Ven 5 Avr 2013 - 23:21, édité 2 fois
avatar
Garabandal
Avec Saint Joseph

Masculin Messages : 1344
Age : 49
Localisation : Alsace
Inscription : 29/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Infos sur l'opposition à la loi Taubira de DENATURATION du mariage

Message par Garabandal le Ven 5 Avr 2013 - 13:13




Mobilisation des opposants au mariage pour tous devant le Sénat


Des manifestants opposés au projet de loi sur le "mariage pour tous", rassemblés devant le Sénat, le 4 avril 2013.
(PIERRE ANDRIEU / AFP)

8
Ils se sont à nouveau mobilisés pour se faire entendre. Sifflets pour les uns, prières pour les autres, quelques milliers d'opposants au mariage pour tous sont descendus dans la rue, jeudi 4 avril au soir, à Paris, à l'appel du collectif La Manif pour tous. Ils s'étaient donnés rendez-vous devant le Sénat, au premier jour de l'examen du projet de loi, qui doit durer jusqu'au 12 ou 13 avril. La préfecture de police de Paris a dénombré 3 000 manifestants.

Devant le palais du Luxembourg, bravant la pluie, ils exigent le retrait du texte ouvrant le mariage et l'adoption aux couples homosexuels. "L'exécutif doit comprendre que nous irons jusqu'au bout", martelle Tugdual Derville, du collectif de La Manif pour tous. Même message relayé par les slogans scandés : "La loi ne passera pas !", "Le Sénat avec nous". Face aux manifestants, un important dispositif de sécurité empêche d'accéder aux abords du Sénat. Un peu plus loin, une centaine de partisans du projet de loi se mobilisent également pour "s'opposer à la haine".

"La France mérite châtiment"

A quelques rues de là, face à l'entrée du Sénat, une centaine de membres de l'association catholique intégriste Civitas sont agenouillés pour prier devant un tableau de la Sainte Famille. "Nous sommes là pour exprimer une sainte colère par rapport à ce président et ce gouvernement sourds et autistes", argumente Alain Escada, son président. "La France mérite châtiment si elle autorise le mariage des sodomites", clame Jérôme, muni d'une grande croix en bois. Vers 21 heures, les manifestants se dispersent dans le calme.

D'autres rassemblements ont eu lieu ailleurs en France. A Lyon, de 200 à 300 opposants au projet de loi se sont réunis dans le centre pour faire entendre "la voix du peuple de France". En tête du cortège, six manifestants au visage caché derrière un masque blanc dont la bouche était recouverte d'un bâillon, portaient un mannequin recouvert d'un drapeau tricolore symbolisant "Marianne à l'agonie". A Toulouse, 150 personnes se sont réunies sur la place du Capitole, séparées d'une trentaine de contre-manifestants par un cordon de policiers, avant une dispersion dans le calme.

Francetv info avec AFP

http://www.francetvinfo.fr/mobilisation-des-opposants-au-mariage-pour-tous-devant-le-senat_296201.html
avatar
Garabandal
Avec Saint Joseph

Masculin Messages : 1344
Age : 49
Localisation : Alsace
Inscription : 29/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Infos sur l'opposition à la loi Taubira de DENATURATION du mariage

Message par Philippe Marie le Ven 5 Avr 2013 - 15:16

Vous remarquerez que la plupart sont jeunes.
avatar
Philippe Marie
Avec Saint Joseph

Masculin Messages : 1385
Age : 69
Localisation : Maisons Laffitte
Inscription : 13/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Infos sur l'opposition à la loi Taubira de DENATURATION du mariage

Message par Garabandal le Ven 5 Avr 2013 - 19:15

Loi Taubira.
Conséquence au niveau des écoles : ça fait peur !!
(voir à partir de 2')

<iframe width="640" height="360" src="http://www.youtube.com/embed/50KG3sDV7yY?feature=player_detailpage" frameborder="0" allowfullscreen></iframe>
avatar
Garabandal
Avec Saint Joseph

Masculin Messages : 1344
Age : 49
Localisation : Alsace
Inscription : 29/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Infos sur l'opposition à la loi Taubira de DENATURATION du mariage

Message par Garabandal le Ven 5 Avr 2013 - 20:05

ON CROIT REVER, et pourtant...

Verbalisé pour port d’un tee-shirt de la Manif pour tous !

manif pour tous

Franck
Talleu

Père de famille en colère
ADDENDUM (NDLR) : Contrairement à ce que la date sur la photo peut laisser croire, ceci n’est malheureusement PAS un Poisson d’Avril.

J’étais lundi au jardin du Luxembourg avec mon épouse et mes six enfants au « pique-nique pour tous » qui s’y improvise depuis quelques jours. Devant y retrouver quelques amis rencontrés sur des réseaux sociaux, nous étions convenus, pour nous reconnaître, de porter le sweat-shirt rendu célèbre par les manifestations des 13 janvier et 24 mars dernier. Vêtement non militant puisqu’il ne comporte pas le titre de la « Manif pour tous », mais juste une famille « normale » symbolisée. Nous n’avions emmené aucun drapeau, sifflet, vuvuzela ou autre matériel de manifestant : seule une chasse aux œufs avec les enfants devait y être organisée. Les amis, jusqu’alors virtuels, que nous y avons retrouvés étaient nombreux certes, mais ni plus ni moins agités que la foule de badauds profitant de cette belle journée du 1er avril.

Moins d’un quart d’heure après notre arrivée, quelques agents s’approchèrent de notre groupe, agacés par nos vêtements, nous demandant de retirer ou couvrir ces sweat-shirts au motif, je suppose ô combien subversif, qu’ils représentent la silhouette d’un papa et d’une maman tenant par la main leurs deux enfants. Refusant d’obtempérer, un des agents réclama mes papiers et m’emmena au poste pour m’y verbaliser. Restait à trouver motif à contravention. On commença par « port d’une tenue contraire aux bonnes mœurs », mais devant ma réaction très amusée et les conseils de son collègue (plus gradé, donc plus réfléchi), il fut transformé en « organisation d’une manifestation ludique sans autorisation ». La nature de la contravention invoquée me semblant fallacieuse, j’ai signé mon désaccord au bas du procès verbal, ce qui me vaudra d’être convoqué par le tribunal de police pour des poursuites judiciaires ultérieures.

Le brave agent qui m’a verbalisé n’a probablement jamais lu les penseurs du « gender » comme Judith Butler ou Nicolas Gougain, et aurait même du mal à mettre des mots derrière les initiales LGBT. Cependant, il a reconnu dans la famille stylisée de mon sweat-shirt un symbole à même de troubler le nouvel ordre public qu’imposera à tous le mariage homosexuel.

Chers pères de famille, une nouvelle résistance s’annonce : ce n’est pas celle des combats interminables dans des tranchées pour garder quelques mètres d’une patrie à transmettre aux enfants, ce n’est plus celle des maquis dont on ne revient que quelques nuits noires pour embrasser nos bien-aimées. Non, la résistance des mois à venir est celle des parcs et des lieux publics, en famille, au bras de madame, arborant fièrement notre joie (et nos sweats) de vivre un mariage heureux. Ne craignons pas trop les amendes, car nous serons tellement nombreux qu’avec le maigre budget que le nouveau régime socialiste a laissé à la police et la justice, ils seront bien obligés d’abandonner avant nous.
http://picardie.france3.fr/2013/04/04/un-soissonnais-verbalise-paris-pour-port-de-tee-shirt-de-la-manif-pour-tous-228331.html


Petite vidéo dispo de l'interview de Franck Talleu (ci-dessous)
http://picardie.france3.fr/2013/04/04/un-soissonnais-verbalise-paris-pour-port-de-tee-shirt-de-la-manif-pour-tous-228331.html

L'info sur le site Boulevard Voltaire
http://www.bvoltaire.fr/francktalleu/verbalise-pour-port-dun-tee-shirt-de-la-manif-pour-tous,17590
avatar
Garabandal
Avec Saint Joseph

Masculin Messages : 1344
Age : 49
Localisation : Alsace
Inscription : 29/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Infos sur l'opposition à la loi Taubira de DENATURATION du mariage

Message par Philippe Marie le Ven 5 Avr 2013 - 22:29

Et pendant ce temps on laisse les FEMEN tranquilles. Taubira, Hollande vous nous faites honte. Pas par votre iniquité mais par votre bétise
avatar
Philippe Marie
Avec Saint Joseph

Masculin Messages : 1385
Age : 69
Localisation : Maisons Laffitte
Inscription : 13/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Infos sur l'opposition à la loi Taubira de DENATURATION du mariage

Message par Lumen le Sam 6 Avr 2013 - 1:10

Merci à tous, pour toutes ces informations.

Voici quelques prières pour vous remercier de nous encourager à la prière Garabandal !

Fraternellement


Prière de Marthe Robin pour la France

Ô PÈRE, ô mon Dieu,
délivrez et sauvez maintenant votre France.
Préparez les coeurs de ses enfants
à la mission qu'ils vont avoir à accomplir
pour toutes les nations et pour l'Eglise toute entière..
Ô PÈRE, ô mon Dieu, que les coeurs de vos élus
tressaillent à votre appel,
reconnaissant votre voix,
votre commandement, votre invitation à agir.
Conduisez-les chacun à leur place
et chacun à sa mission.
Imposez-leur tout ce que vous voudrez de chacun et de tous.
Que rien ne soit l'effet de leur choix,
mais de votre unique désir
et de votre unique volonté d'amour.
O Maman immaculée,
ne les laissez pas se tromper, ni s'égarer.
Amen

Prière dictée par Jésus à Marcel VAN

Seigneur Jésus, aie compassion de la France, daigne l'étreindre dans ton Amour et lui en montrer toute la tendresse.
Fais que, remplie d'amour pour toi, elle contribue à te faire aimer de toutes les nations de la terre.
Ô Amour de Jésus, nous prenons ici l'engagement de te rester à jamais fidèles et de travailler d'un cœur ardent à répandre ton Règne dans tout l'univers.
Amen.

Prière de Jean-Paul II à Lourdes

« Ici, sur cette terre de France, je confie, ô Mère de Dieu, à ton amour maternel les fils et les filles de ce peuple. Ils n'ont pas cessé de t'honorer, dans leurs traditions, dans l'art de leurs cathédrales, dans leurs pèlerinages, dans la piété populaire comme dans la dévotion des auteurs spirituels, sûrs de demeurer proches du Christ en te contemplant, en t'écoutant, en te priant.

Beaucoup ont tenu à se consacrer à toi, y compris des rois, comme l'a fait Louis XIII au nom de son peuple.

O Marie, obtiens pour ces frères et sœurs de France les dons de l'Esprit Saint, afin de donner une nouvelle jeunesse, la jeunesse de la foi, à ces chrétiens et à leurs communautés, que je confie à ton Cœur Immaculé, à ton amour maternel. »

Lumen
Pour la Paix

Féminin Messages : 3823
Localisation : France
Inscription : 03/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Infos sur l'opposition à la loi Taubira de DENATURATION du mariage

Message par thanneguy le Sam 6 Avr 2013 - 10:38

http://www.zenit.org/fr/articles/le-gender-pour-tous-et-les-droits-des-parents?utm_source=feedburner&utm_medium=feed&utm_campaign=Feed:+zenit/french+%28ZENIT+French%29#_ftn5
avatar
thanneguy
Aime la Divine Volonté

Masculin Messages : 876
Age : 47
Inscription : 16/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Infos sur l'opposition à la loi Taubira de DENATURATION du mariage

Message par Garabandal le Sam 6 Avr 2013 - 14:18

Merci Etoile Bleue pour vos prières.

Les esprit des députés, des sénateurs, des ministres, du président, et des bien-pensants sont si rigides, les coeurs sont devenus si insensibles et fermés... Qui peut encore changer cela ? De nouveaux arguments ? De nouvelles manifestations ?... La frustration, la colère des personnes méprisées et bafouées par les gouvernants ? (espérons que non)


Seul Dieu peut encore changer les coeurs, et seuls nos humbles prières peuvent toucher notre Père...

Demain c'est le jour de la Divine Miséricorde : tournons-nous vers celui qui peut tout !


Chapelet de la Divine Miséricorde
Ce chapelet se récite sur un chapelet normal (§ 810).

Au début :
Notre Père... Je vous salue Marie... Je crois en Dieu...

Sur les gros grains du NOTRE PERE :
- Père Eternel, je t'offre le Corps et le Sang, l'Ame et la Divinité de ton Fils bien-aimé, Notre Seigneur Jésus-Christ, en réparation de nos péchés et de ceux du monde entier.

Sur les petits grains du JE VOUS SALUE MARIE :
- Par sa douloureuse Passion, sois miséricordieux pour nous et pour le monde entier.

A la fin du chapelet, on dit trois fois :
- Dieu Saint, Saint Fort, Saint Immortel, prends pitié de nous et du monde entier.

Puis on ajoute trois fois :
- Jésus, j'ai confiance en toi.
avatar
Garabandal
Avec Saint Joseph

Masculin Messages : 1344
Age : 49
Localisation : Alsace
Inscription : 29/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Infos sur l'opposition à la loi Taubira de DENATURATION du mariage

Message par Garabandal le Sam 6 Avr 2013 - 14:24

Voici le texte de Thanneguy :MERCI !
Lisez-le, franchement, on saisit mieux l'état d'esprit qui est à l'ooeuvre chez les bien-pensants...
Il y en a un qui se frotte les mains.... diablo diablo diablo diablo

Le "Gender pour tous" et les droits des parents
Etat des lieux en Europe

Les parents qui voudront transmettre certaines valeurs à leurs enfants vont dans les prochains mois se heurter à l'école de la République, telle que l’actuel gouvernement veut la refonder, en particulier à propos de la complémentarité homme-femme, de la sexualité humaine et de la morale.
Le projet de loi Taubira sur le mariage doit être considéré en lien avec un autre projet fondamental de l’actuel gouvernement : le projet de « refondation de l'école de la République » actuellement discuté à l’Assemblée Nationale. Ce projet de loi sur la « refondation de l'école de la République » prévoit, entre autres dispositions, d’introduire un nouvel enseignement obligatoire de morale laïque et d’éducation civique, ainsi que de lutter dès le plus jeune âge contre les stéréotypes de genre. Dans la presse et à l’Assemblée, le ministre de l’éducation nationale, Vincent Peillon, a précisé que « le but de la morale laïque est d'arracher l'élève à tous les déterminismes, familial, ethnique, social, intellectuel »[1]pour « permettre à chaque élève de s'émanciper », car « le but de l’école républicaine a toujours été de produire un individu libre »[2]. Dans la même veine, la Ministre de la Justice, Christiane Taubira a également déclaré à l’Assemblée que « dans nos valeurs, l'Education vise à arracher les enfants aux déterminismes sociaux et religieux et d'en faire des citoyens libres »[3].

L’un de ces déterminismes serait l’identité de genre ; la déconstruction des stéréotypes de genres est conçue comme un moyen d’émancipation des enfants. Le projet de « refondation de l'école de la République » prévoit à présent que « l’éducation à l’égalité de genre » devienne une mission de l’école élémentaire, dès l’âge de 6 ans, « afin de substituer à des catégories comme le sexe (…) le concept de genre qui (…) montre que les différences entre les hommes et les femmes ne sont pas fondées sur la nature, mais sont historiquement construites et socialement reproduites »[4]. Cette volonté ressort également du récent rapport de l’Inspection Générale des Affaires Sociales[5] qui recommande que l’école s’engage dans la « lutte contre les stéréotypes de genre » « dès le plus jeune âge », qu’elle déconstruise « l’idéologie de la complémentarité » homme-femme pour « tendre vers une société » égalitaire. A cette fin, ce rapport recommande notamment aux enseignants de remplacer les appellations « garçons » et « filles » par les termes neutres « amis » ou « enfants », de raconter des histoires dans lesquels les enfants ont deux papas ou deux mamans, etc. Il s’agit, dit le rapport, d’empêcher la « différenciation sexuée » et l’intériorisation par les enfants de leur identité sexuelle. Outre ces aspects relatifs à la théorie du genre, la morale laïque promue par le projet de « refondation de l'école de la République » est aussi source d’inquiétudes. Ce projet de loi vise à refonder la société via l’école ; il est complémentaire du projet Taubira qui « refonde » la famille via le mariage. Comme l’indique M. Peillon, « le gouvernement s'est engagé à s'appuyer sur la jeunesse pour changer les mentalités, notamment par le biais d'une éducation au respect de la diversité des orientations sexuelles » [6].

Ainsi, si la loi Taubira sur le « mariage » est adoptée, l’école publique devra non seulement « déconstruire les stéréotypes de genre » dans l’esprit des enfants, mais en outre leur enseigner qu’il est normal d’avoir deux mères (et un père inconnu), ou deux pères (et une mère porteuse). Ces « parentalités » seront enseignées comme des faits objectifs (et non comme des choix) et seront donc insusceptibles de tout jugement moral. Les parents qui voudront transmettre la morale naturelle à leurs enfants seront pris au piège : ils devront expliquer à leurs enfants qu’il ne faut pas croire tout ce qui est dit à l’école, mais qu’il faut se taire pour ne pas avoir d’ennuis. Ce sera une violation manifeste des droits naturels des parents. Les projets et déclarations de Mme Taubira et de M. Peillon témoignent d’ailleurs sans ambigüité de leur intention de ne pas respecter les droits des parents, mais d’arracher les enfants pour les libérer. Ce droit a pourtant été réaffirmé dans les grandes déclarations des droits de l’homme après la seconde Guerre Mondiale, en réaction aux totalitarismes nazi, fasciste et communiste. La Déclaration universelle des droits de l’homme reconnaît que « la famille est l'élément naturel et fondamental de la société et a droit à la protection de la société et de l'Etat » (art. 16.3) et que « les parents ont, par priorité, le droit de choisir le genre d'éducation à donner à leurs enfants » (Art. 26.3). En ratifiant le Pacte international relatif aux droits civils et politiques, les Etats se sont engagés « à respecter la liberté des parents de faire assurer l'éducation religieuse et morale de leurs enfants conformément à leurs propres convictions » (Art. 18.4). De façon plus explicite encore, la Convention européenne des droits de l’homme énonce que « L’Etat, dans l’exercice des fonctions qu’il assumera dans le domaine de l’éducation et de l’enseignement, respectera le droit des parents d’assurer cette éducation et cet enseignement conformément à leurs convictions religieuses et philosophiques » (Protocole additionnel 1er, Art. 2).

Actuellement, les droits de la famille sont à nouveau attaqués au nom d’un projet de société, fondé non plus sur la famille, mais sur les notions de tolérance, de non-discrimination et de pluralisme et qui envisage l’homme comme un individu purement abstrait. Le pouvoir de l’Etat qui s’en trouve de nouveau étendu, car en se donnant pour mission de réaliser un « projet de société », il se donne d’abord le pouvoir de le définir et le droit de l’imposer.

Ce à quoi les parents français vont devoir faire face, les parents espagnols l’ont déjà affronté avec succès. En revanche, en Allemagne, des parents ont préféré être condamnés à des peines de prison ferme plutôt que d’envoyer leurs enfants à des cours d'éducation sexuelle. En Russie, la situation est différente, des gouvernements régionaux, à la demande des familles, adoptent des lois visant à protéger les enfants de la propagande LGBT, mais ils font face à de fortes pressions des institutions européennes et des lobbies.

EN ESPAGNE

Le projet de M. Peillon est très similaire au cours « d’éduction à la citoyenneté » créé et imposé par l’ancien gouvernement espagnol de M. Zapatero. Il s’agissait d’enseigner une morale laïque, assez antireligieuse, avec une forte insistance sur l’égalité de genre et la sexualité infantile (voir ci une vidéo de présentation). L’objectif de cette discipline obligatoire et notée dès l’école primaire était de « construire la conscience morale » des enfants, de travailler sur leur « identité personnelle » et leur « éducation émotionnelle et affective ».

Une partie importante de la société espagnole a rejeté ce cours. Le Parti Populaire, principal parti de droite, ainsi que la Conférence épiscopale espagnole l’ont également dénoncé. Les trois évêques de Madrid ont déclaré moralement acceptable d’employer tous les moyens légitimes pour défendre la liberté de conscience, y compris l’objection de conscience[7]. Très rapidement, ce sont 55.000 familles qui se sont déclarées « objectrices de conscience » et ont refusé la participation de leurs enfants à ces cours. Les parents ont formé plus de 70 associations locales et régionales pour soutenir les objecteurs et lutter contre cet enseignement. De nombreux parents ont été poursuivis par les autorités, près de 2300 procédures judiciaires ont été initiées. Dans près de neuf cas sur dix, en 2007 et 2008, les tribunaux locaux et régionaux ont condamné le gouvernement pour atteinte aux droits des parents. Les parents ont cependant échoué devant la Cour suprême espagnole qui n’a pas reconnu leur droit fondamental de s'opposer à cet enseignement, bien qu’elle ait reconnu l’existence d’un risque d’endoctrinement. Le 19 mars 2010, 305 parents ont saisi la Cour européen des droits de l’homme[8] (avec l’aide de l’ECLJ) sur le fondement de la Convention européenne des droits de l’homme qui énonce que « L’Etat, dans l’exercice des fonctions qu’il assumera dans le domaine de l’éducation et de l’enseignement, respectera le droit des parents d’assurer cette éducation et cet enseignement conformément à leurs convictions religieuses et philosophiques » (Protocole additionnel 1er, Art. 2). La Cour européenne ne s’est pas encore prononcée. Elle devra juger si le cours d’éducation à la citoyenneté poursuit ou non un « but d'endoctrinement qui pourrait être considéré comme ne respectant pas les convictions religieuses et philosophiques des parents »[9]et vérifier que « les informations ou connaissances figurant au programme scolaire [sont] diffusées de manière objective, critique et pluraliste, permettant aux élèves de développer un sens critique à l'égard du fait religieux dans une atmosphère sereine, préservée de tout prosélytisme intempestif »[10]. Il n’est pas dit que la Cour condamnera l’Espagne. Cela étant, suite à la mobilisation populaire, le nouveau gouvernement de droite de Mariano Rajoy a annoncé dès son élection vouloir réformer ce cours, ce qu’il a commencé à faire.

EN ALLEMAGNE

Des parents ont préféré être condamnés à des peines de prison ferme plutôt que d’envoyer leurs enfants à des cours d'éducation sexuelle. Le programme de ces cours, obligatoires dans toutes les écoles primaires privées et publiques, varie selon les Länder. Dans plusieurs régions des parents ont demandé que leurs enfants âgés entre 7 et 9 ans soient dispensés de ce cours dont ils avaient pu préalablement prendre connaissance du contenu. Face au refus de l’école, certains parents ont passé outre et ont été condamnés à des peines d’amendes pour avoir gardé leurs enfants à la maison. Allant au bout de leur objection de conscience en refusant de payer ces amendes, qu’ils considéraient comme des violations de leurs droits parentaux, des parents ont finalement été condamnés à passer 43 jours en prison. C’est le cas de plusieurs familles à Salzkotten, en Rhénanie. Certains parents, ayant plusieurs enfants, ont fait plusieurs séjours en prison.

Ces parents ont saisi la Cour européenne des droits de l’homme qui a jugé que l'Allemagne pouvait obliger les parents à soumettre leurs enfants à ces cours dans le but « d'intégrer les minorités et d'éviter la formation de ''sociétés parallèles'' motivées par la religion ou l'idéologie ». Concernant l’enseignement de la théorie du genre aux enfants, la Cour a estimé, d’accord avec le gouvernement allemand, que « l'éducation sexuelle devrait encourager la tolérance entre les êtres humains quelque soit leur orientation identité sexuelle »[11].

Dans d’autres affaires, la Cour européenne a validé la condamnation de parents qui avaient refusé la participation de leurs enfants à des cours obligatoires d’éthique laïque[12], mais à l’inverse, elle a jugé à propos de parents humanistes[13] que le caractère obligatoire de cours de culture religieuse viole leurs droits.

EN RUSSIE

En Russie, à la demande des associations familiales et de l’Eglise orthodoxe, un nombre croissant de régions russes, neuf à ce jour dont Saint Petersburg et Kaliningrad[14], adopte des lois visant à protéger les enfants de la « propagande homosexuelle ». Ces lois, dont la première a été adoptée en 2006 suite à des manifestations homosexuelles ayant choqué la population, visent à protéger les enfants des messages présentant les pratiques LGBT de façon agressive et favorable ou comme étant équivalente aux relations conjugales[15]. Le 25 janvier dernier, le Parlement russe, la Douma, a adopté en première lecture à une quasi-unanimité un projet de loi étendant cette interdiction à l’ensemble du territoire de la Fédération de Russie. Le Gouvernement agit au nom de sa responsabilité de « protéger les enfants des informations mettant en danger leur santé et leur croissance morale et spirituelle »[16], notamment celles susceptibles de saper les valeurs familiales. Ces lois ne sont pas un phénomène isolé : les « gay prides » sont souvent interdites, et la Russie a annoncé ne pas vouloir confier d’enfants russes à l’adoption internationale à des couples de même sexe.

DANS LES INSTITUTIONS INTERNATIONALES

Ce qui est en cause à travers le débat sur l’école, le mariage et la famille, c’est la structure et la nature de la société : le mariage, l’école et la famille sont interdépendants et définissent largement la société. Il faut reconnaître que ce débat oppose le peuple ordinaire, la rue, à une soi-disant « élite éclairée » dont le projet social –comme la théorie du gender- est peu concevable pour les non-initiés. Le débat se déroule aussi au sein des institutions internationales qui, plus que les institutions nationales, exercent consciemment la responsabilité de définir et de susciter la société de demain. La Cour européenne se définit elle-même comme « la conscience de l’Europe »[17].

La Russie est actuellement fortement critiquée par les diverses instances de l’Union européenne (Bruxelles) et du Conseil de l’Europe (Strasbourg). Le Parlement européen, Mme Ashton, qui représente la diplomatie européenne, l’Assemblée parlementaire et le Comité des ministres du Conseil de l’Europe ont tous condamné les lois russes interdisant la « propagande homosexuelle auprès des mineurs ». Les organisations LGBT mènent très activement campagne. Le Comité des Ministres du Conseil de l’Europe a fait part de sa « vive préoccupation »[18] et a demandé à la Russie de s’engager à se conformer à l’avis que doit rendre la « Commission de Venise »[19]. L’objectif de ces pressions est d’éviter que le projet de loi fédérale soit adopté définitivement par la Douma en seconde lecture en mai prochain.

Les institutions européennes affirment que ces lois russes violent les droits de l’homme alors qu’elles visent la protection de la famille, de la morale, et de la santé des enfants, et ne portent pas atteinte de façon générale à la liberté d’expression, ni à la vie privée des personnes homosexuelles. Des ONG familiales russes répondent aux ONG pro-LGBT internationales[20]. Les russes ont peu de chances d’être entendus sur ce sujet qui a acquis une importance considérable dans l’ordre des priorités politiques des institutions européennes et américaines ; néanmoins, ils ont la capacité de résister à ces pressions.

La promotion de la théorie du genre n’est pas limitée à l’école. En fait, la question est beaucoup plus vaste. Les droits des parents se heurtent à la politique générale de non-discrimination selon l’orientation sexuelle dans laquelle s’inscrit la promotion de la théorie du genre. Le problème qui se pose à l’école se pose également dans le reste de la société. À cet égard, de nombreuses personnes ont déjà été sanctionnées en raison de leur refus moral de l’homosexualité. Le cas de l’Angleterre est exemplaire : depuis l’adoption en 2010 d’une loi sur l’égalité et la non-discrimination,. Ainsi, au Royaume-Uni, depuis l’adoption en 2010 d’une loi sur l’égalité et la non-discrimination, les sanctions et condamnations se multiplient[21]. Ainsi par exemple un couple s’est vu refuser l’agrément pour être famille d’accueil en raison de son jugement sur l’homosexualité, un médecin a dû quitter ses fonctions au sein d’un service social après s’être abstenu de prendre part à la décision de confier des enfants à des couples de même sexe, les agences catholiques d'adoption ont été contraintes de cesser leurs activités en raison de leur refus de confier des enfants à l’adoption à des couples de même sexe[22], une employée de mairie affectée à l’État civil et un conseiller conjugal ont été licenciés après avoir exprimé leur incapacité, en conscience, à conseiller sexuellement un couple d’homosexuels et à célébrer leur union civile. La Cour européenne n’a pas jugé abusifs ces licenciements[23]. C’est aussi le cas en Espagne où un magistrat qui avait demandé une expertise médicale visant à déterminer s’il est dans l’intérêt de l’enfant d’être adopté par la compagne de sa mère, a été suspendu pour dix ans au motif que cette demande d’expertise aurait constitué une manœuvre dilatoire et un acte homophobe[24].

Ce ne sont que quelques exemples d’un phénomène qui risque fort de se généraliser, en particulier si l’Union européenne adopte la proposition de « directive du Conseil relative à la mise en œuvre du principe de l'égalité de traitement entre les personnes sans distinction de religion ou de convictions, de handicap, d'âge ou d'orientation sexuelle ».

Cette tendance est forte, mais pas inéluctable comme en témoigne les exemples espagnols et russes. Autre exemple récent, un projet du Conseil de l’Europe « sur les droits et le statut juridique des enfants et les responsabilités parentales » qui entérinait le mariage, l’adoption, la PMA pour les couples de même sexe et même les mères porteuses (la GPA) a finalement été rejeté par le Comité des Ministres après un intense travail de « contre-lobbying ». L’objectif de cette recommandation était de refonder la famille sur la seule volonté (et non pas sur la biologie) et de poser le principe de l’acceptabilité et l’équivalence de tous les types d’unions et de procréation (adoption, PMA, GPA « pour tous »).

Dès lors, manifester pour demander le retrait de la loi Taubira, c’est aussi manifester pour protéger la liberté de conscience des parents et leur droit inaliénable d’éduquer leurs enfants dans le respect des valeurs morales fondamentales, notamment s’agissant de la complémentarité homme-femme, de la sexualité et du sens de la vérité. Il y a de la haine et de la violence contre la conscience morale, le mariage et la famille qui sont perçus comme des obstacles à la liberté individuelle, à l’émancipation… et l’emprise idéologique des pouvoirs publics.

Les expériences de la Russie, du Royaume-Uni, de l’Allemagne et de l’Espagne montrent aux familles françaises que rien n’est joué d’avance et que différents scenarii sont possibles. Ce qui se passera en France sera déterminant en Europe et dépendra du degré de mobilisation et de conscience politique des familles et des évêques. Mais sur le fond, la seule stratégie est de montrer en quoi consiste la véritable liberté, fondée sur la vérité. La vérité n’est pas inaccessible : c’est la vérité que tout enfant a un père et une mère et a besoin d’eux. Parce que ces enfants sont ceux des parents et non de l’Etat, les autorités publiques ont le devoir de respecter les droits des parents d’éduquer leurs enfants.

Le témoignage de la liberté et de la vérité passe par l’éducation familiale, mais aussi par la manifestation publique, et si nécessaire par l’objection de conscience.

Grégor Puppinck

Docteur en Droit

Directeur

European Centre for Law and Justice



[1] Voir LEXPRESS.fr, du 02/09/2012, Vincent Peillon pour l'enseignement de la "morale laïque".

[2] Assemblée nationale, compte-rendu intégral de la deuxième séance du jeudi 14 mars 2013. [3] Assemblée nationale, 3 février 2013. Le compte rendu intégral de la deuxième séance du dimanche3 février 2013 rapporte une formulation légèrement différente que celle qui a été très largement rapportée dans les médias et que nous reproduisons.

[4] Commission des affaires culturelles de l’Assemblée nationale, 28 février 2013. Présentation orale de l’amendement par son auteur Mme Julie Sommaruga, député.

http://www.dailymotion.com/video/xy2pjv_amendement-introduisant-la-theorie-du-genre-a-l-ecole-elementaire_news#.UV6b5JO-18E

[5] Inspection générale des affaires sociales, GRESY Brigitte, GEORGES Philippe, Rapport sur l'égalité entre les filles et les garçons dans les modes d'accueil de la petite enfance, Décembre 2012.

[6] Lettre de Vincent Peillon, Ministre de l’Eduction nationale, aux recteurs, datée du 4 janvier 2013.

[7] September, 1st, 2008. In: http://www.cas-aranjuez.org/Colegio/Tablon/Documentos/CartaObispos.pdf

[8] affaire Ramos Bejarano et Autres c. Espagne, n° 15976/10

[9] Johanna APPEL-IRRGANG et autres contre l'Allemagne (no 45216/07)

[10] Affaires Johanna APPEL-IRRGANG et autres contre l'Allemagne (no 45216/07), Décision.

[11] Affaires Konrad contre l’Allemagne no. 35504/03 du 11 septembre 2006, et DOJAN et autres contre l’Allemagne du 13 Septembre 2011 N° 319/08, 2455/08, 7908/10, 8152/10, 8155/10 du 13 septembre 2011.

[12] Johanna APPEL-IRRGANG et autres contre l'Allemagne (no 45216/07)

[13] Folgero et autres contre Norvège, GC, no 15472/02, 29 juin 2007

[14] Il s’agit des régions de Ryazan, Archangel, Kostroma, St Petersburg, Novosibirsk, Magadan, Samara, de al Republique de Bashkortostan, du Territoire de Krasnodar et de Kaliningrad.

[15] D’après la définition donnée par la Cour Suprême russe, dans son arrêt du 15 Aout 2012 relatif à la loi de la Région Archange.

[16] Loi fédérale sur la protection fondamentale des droits des enfants (no. 124-FZ du 24 Juin 1998)

[17] La conscience de l'Europe, 50 ans de la Cour européenne des droits de l'homme, Conseil de l'Europe, octobre 2010.

[18] Conseil de l’Europe, Décision du Comité des Ministres lors de sa 1164e réunion (5-7 mars 2013) relative à l’affaire ALEKSEYEV contre Russie, 4916/07.

[19] La Commission de Venise est composée d’experts en droit constitutionnel ; elle s’est prononcée récemment sur la nouvelle Constitution hongroise.

[20] Communication to the Committee of Ministers of the Council of Europe concerning Alekseyev v. Russia (application no. 4916/07), by the Family and Demography Foundation, http://en.familypolicy.ru/read/240

[21] Voir le site internet des organisations Christian Concern et Christian Legal Centre.

[22] Voir l’article de Jean Mercier, Cour Européenne des Droits de l'homme : pas de discrimination antichrétienne, du 15 janvier 2013 paru dans La Vie.

[23] Affaires Eweida et autres contre le Royaume-Uni, n°48420/10, 59842/10, 51671/10 et 36516/10 du 15 janvier 2013.

[24] Tribunal Supremo, Recurso No. 192/2009, http://www.hispanidad.com/imagenes//escanear0002.pdf

( 5 avril 2013) © Innovative Media Inc.
avatar
Garabandal
Avec Saint Joseph

Masculin Messages : 1344
Age : 49
Localisation : Alsace
Inscription : 29/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Infos sur l'opposition à la loi Taubira de DENATURATION du mariage

Message par carine le Sam 6 Avr 2013 - 21:37

Merci Bénédicte pour la vidéo de Patrice André vraiment très intéressante aussi à Garabandal pour l’entretien avec Mr Grégor Puppinck ainsi qu’à thanneguy pour le lien concernant l’article : le gender pour tous et les droits des parents.

Merci à tous pour ce fil très instructif !
Grâce aux informations données par les uns et les autres, on peut prendre conscience des terribles conséquences de cette loi mauvaise.

Puissent de nombreuses personnes les regarder et les partager afin que toutes les implications du « mariage pour tous » deviennent une évidence pour une majorité de français ainsi que pour un maximum de gens à l’échelle mondiale.
Puissent toutes ces interventions éclairer et réveiller nos consciences collectives.


carine
Gloire à toi Seigneur Jésus-Christ

Féminin Messages : 4320
Localisation : France
Inscription : 28/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Infos sur l'opposition à la loi Taubira de DENATURATION du mariage

Message par Lumen le Sam 6 Avr 2013 - 21:59



Garabandal ! Union de prières dans le Coeur Miséricordieux de Notre Seigneur et le Coeur Compatissant de Maman Marie

Que Dieu vous bénisse !

Fraternellement.

Lumen
Pour la Paix

Féminin Messages : 3823
Localisation : France
Inscription : 03/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Infos sur l'opposition à la loi Taubira de DENATURATION du mariage

Message par Andrée le Sam 6 Avr 2013 - 23:59

Merci pour toutes ces informations. Je trouve que c'est vraiment très triste pour tout ceux qui vont avoir à vivre toutes ces nouveautés. Ce qui me fait le plus mal c'est que la majorité des français ne sont pas au courant de toutes ces manipulations qui se préparent. En plus c'est difficile à croire pour tout ceux qui sont loin de cette actualité.

Nous qui savons, faisons savoir autour de nous et prions avec force le Seigneur de venir à notre secours. Pauvre France, fille aînée de l'Eglise qu'as-tu fait des promesses de ton Baptême. ?

Andrée
Pour le roi

Féminin Messages : 629
Age : 78
Localisation : 44
Inscription : 13/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Infos sur l'opposition à la loi Taubira de DENATURATION du mariage

Message par Garabandal le Lun 8 Avr 2013 - 19:06

@tous merci por vos remerciements Wink
Ne considérons pas que cette loi soit passée tant qu'elle n'est pas définitivement votée.
Quand bien même elle le serait : notre Espérance restera ancrée dans le Christ, car le moment venu, il rétablira la Vérité et la Lumière sur notre pauvre France, sur notre pauvre Terre...

Seul Dieu lui-même rétablira la lumière dans les coeurs endurcis.
Au moment de voter (jeudi ou vendredi) prions que l'ombre de Esprit Saint plane sur le Sénat et dans le coeur de chaque sénateurs. Prions...


En voiture SIMONE !!!
Simone, c'est le nom d'un collectif d'intellectuel interpellant les sénateurs.
Auparavant, petit rappel sur cette expression datant des années 30...

http://www.secouchermoinsbete.fr/315-en-voiture-simone-origine-de-l-expression/1
L'expression "en voiture Simone" vient de Simone Louise de Pinet de Borde des Forest, qui était une des premières femme pilote automobile dans les années 30. C'est Guy Lux dans une émission d'Intervilles en 1961 qui consacra l'expression, s'adressant à Simone Garnier, co-présentatrice de l'émission.
L'expression complète est "En voiture Simone, c'est toi qui conduis, c'est moi qui klaxonne !". Simone Louise de Pinet de Borde des Forest a également été une des premières femme française à obtenir son permis de conduire.


Les propos du collectif SIMONE...

Débats au Sénat : la lettre du collectif "Simone"
Un collectif de 55 intellectuelles appelé "Simone" a envoyé jeudi dernier, jour de l'ouverture des débats sur le "mariage pour tous" au Sénat, une lettre adressée a chacun des sénateurs.

Paru dans un article du Figaro publié le 4 avril :

"Un collectif de 55 intellectuelles, parmi lesquelles les écrivains Éliette Abécassis et Alice Ferney, la professeur de droit Marie-Anne Frison-Roche ou la sociologue Nathalie Heinich, a écrit aux sénateurs pour leur faire part de sa "préoccupation" quant au projet de loi sur le mariage homosexuel. Cette lettre a été envoyée juste avant l'examen du texte au Sénat, qui doit débuter dans l'après-midi.

Dans le projet de loi,
les droits et intérêts supérieurs de l'enfant sont "sacrifiés au profit de l'intérêt des adultes"
, écrit ce collectif, baptisé "Simone".
"Le premier de ses droits est celui à une filiation structurante et comparable à celle des autres enfants", poursuit-il en référence à l'adoption plénière [prévue par le texte au même titre que le] mariage pour les couples homosexuels.
"Imposer à des enfants un état civil déniant la différence des sexes qui a présidé à leur engendrement, cela conduit à poser que le père et la mère sont interchangeables, bannissant la raison et la signification des mots", soulignent les auteurs.

Le collectif s'inquiète également d'un possible accès des couples de femmes à la procréation médicalement assistée (PMA), qui constituerait un "effacement délibéré des origines". Il craint aussi que les hommes ne réclament le "recours à la gestation pour autrui" (GPA). "Déjà, la pression s'accentue pour légaliser cette pratique en France ou, à défaut, pour la légitimer à l'étranger. S'ouvriraient alors des trafics en tout genre dont les femmes les plus fragiles socialement sont, partout, les premières victimes", écrit le collectif."



Le Huffington Post publie une partie de cette lettre :

"Madame la Sénatrice, Monsieur le Sénateur,

Intellectuelles de nombreuses disciplines, nous souhaitons vous faire part de notre préoccupation quant au projet de loi concernant l’ouverture du mariage aux personnes de même sexe.

Le rapport de la mission sur l’adoption présidée par Jean-Marie Colombani en mars 2008 le rappelait clairement: 'Il ne peut y avoir un droit à l'adoption d'un enfant : l'adoption ne doit exister que dans l'intérêt de l'enfant et s'inscrire dans une politique de protection de l'enfance'.

Dans le projet de loi, le raisonnement a bel et bien été inversé.
L’enfant, de sujet de droit, devient objet de droit : la loi l’institutionnalise. Les droits et l’intérêt supérieur de l’enfant sont ainsi sacrifiés au profit de l’intérêt des adultes -seuls à avoir voix au chapitre- à réaliser leur 'projet' d’enfant. Or, un enfant n’est pas un 'objet', ni un 'projet', mais une personne. Le premier de ses droits est celui à une filiation structurante et comparable à celle des autres enfants.


Imposer à des enfants un état civil déniant la différence des sexes qui a présidé à leur engendrement, cela conduit à poser que le père et la mère sont interchangeables, bannissant la raison et la signification des mots.

Ce contresens fait également d’autres victimes par ricochet: les femmes. Si deux hommes peuvent former un couple parental en adoptant, on peut s’attendre à voir réclamer le recours à la gestation pour autrui (GPA). C’est extrêmement grave. Déjà, la pression s’accentue pour légaliser cette pratique en France ou, à défaut, pour la légitimer à l’étranger. S’ouvriraient alors des trafics en tout genre dont les femmes les plus fragiles socialement sont, partout, les premières victimes."
http://www.lamanifpourtous.fr/toutes-les-actualites/155-debats-au-senat-la-lettre-du-collectif-simone
avatar
Garabandal
Avec Saint Joseph

Masculin Messages : 1344
Age : 49
Localisation : Alsace
Inscription : 29/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Infos sur l'opposition à la loi Taubira de DENATURATION du mariage

Message par Garabandal le Mar 9 Avr 2013 - 16:56

La démocratie entre les mains des sénateurs

Relayé ce matin (9 avril) par Le Figaro, un appel aux sénateurs. Chers sénateurs, nous comptons sur votre sagesse démocratique et le rejet du texte pour aider le Président de la République à retirer le projet de loi Taubira.
Voilà le choc de démocratie que tout le pays attend !



http://www.lamanifpourtous.fr/toutes-les-actualites/161-la-democratie-entre-les-mains-des-senateurs
avatar
Garabandal
Avec Saint Joseph

Masculin Messages : 1344
Age : 49
Localisation : Alsace
Inscription : 29/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Infos sur l'opposition à la loi Taubira de DENATURATION du mariage

Message par thanneguy le Mar 9 Avr 2013 - 19:13

Le mariage pour tous déjà dans le dico
La définition du mot «mariage» sera modifiée dans le prochain «Petit Larousse», qui paraîtra en juin. «Un homme et une femme» sera remplacé par «deux personnes de sexe différent, ou de même sexe».
storybild

La définition de «mariage» est déjà actualisée dans le Larousse en ligne. (photo: DR)

par e-mail

Story

Le mariage gay examiné jeudi au Sénat
Story

Six gardes à vue après la manif' antimariage gay
Story

Des milliers de personnes contre le mariage gay

N'en déplaise aux opposants au mariage pour tous qui se réfugient derrière «la définition du dictionnaire» pour réfuter l'extension de ce terme aux personnes de même sexe, les pros du dico ont déjà pour la plupart entériné cette évolution de la société. «Nous avons modifié dans le Petit Larousse 2014 (qui sera publié en juin 2013) la définition du mot «mariage» en tenant compte du projet de loi en cours d'examen», indique Carine Girac-Marinier, directrice des dictionnaires et encyclopédies chez Larousse.
Diaporama Ils défendent le mariage pour tous

Auparavant, «mariage» y était défini comme un «acte solennel par lequel un homme et une femme établissent entre eux une union dont les conditions, les effets et la dissolution sont régis par les dispositions juridiques en vigueur dans leur pays...» La définition 2014 précisera: «Acte solennel par lequel deux personnes de sexe différent, ou de même sexe, établissent entre eux une union...». La définition de «mariage» est d'ores et déjà actualisée dans le Larousse en ligne.
http://www.lessentiel.lu/fr/news/france/story/Le-mariage-pour-tous-deja-dans-le-dico-14619269
avatar
thanneguy
Aime la Divine Volonté

Masculin Messages : 876
Age : 47
Inscription : 16/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Infos sur l'opposition à la loi Taubira de DENATURATION du mariage

Message par Garabandal le Mar 9 Avr 2013 - 19:27

Merci Thanneguy, c'est vraiment aterrant de voir le zèle de certains d'enterrer la différentiation sexuelle comme fondement du mariage... Annoyed and disappoi
avatar
Garabandal
Avec Saint Joseph

Masculin Messages : 1344
Age : 49
Localisation : Alsace
Inscription : 29/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Infos sur l'opposition à la loi Taubira de DENATURATION du mariage

Message par Garabandal le Mar 9 Avr 2013 - 19:51

SOS La France a besoin de guerriers de la prière !!

La cible : Fabienn Keller, sénatrice de l'opposition.

Cette femme qui a été élue par des grands électeurs, est pourtant censée agir au nom de ceux qu'elle représente !!
Que fait-elle ? Elle affirme un "choix personnel" (!!) résultat d'un aveuglement personnel...

Prie Prie Prions pour que l'Esprit Saint la visite et qu'il lui soit donné le DISCERNEMENT... Prie Prie

Espérons jusqu'au dernier instant !
Peut-être que lors du vote, au moment d'appuyer sur le bouton...
...son doigt soit dirigé par une force d'Amour qui la dépasse...
A Dieu rien d'impossible !!

Prie Prie Prions pour que l'Esprit Saint la visite et qu'il lui soit donné le DISCERNEMENT... Prie Prie




Fabienne Keller joue « l’apaisement » contre la charge de Christine Boutin sur Twitter


Le projet de loi du Mariage pour tous est examiné depuis hier au Sénat. Si la plupart des élus de droite se sont prononcés contre, Fabienne Keller, sénatrice UMP du Bas-Rhin et ex-maire de Strasbourg, votera pour, avait-elle prévenu en mars dernier. De quoi fâcher aujourd’hui Christine Boutin, chef de file du Parti chrétien-démocrate, qui lui répond de manière cinglante sur Twitter. « Je n’envisage pas de répondre par un tweet », réagit Fabienne Keller, qui s’explique.


Affirmant son « choix personnel », pour ce mariage au sens « civil » du terme, la parlementaire Fabienne Keller a annoncé sur Twitter, le 1er mars dernier, dans un court message : « Sénatrice de l’opposition, je voterai en faveur du texte sur le mariage pour tous ». Cette déclaration, postée le 1er mars dernier, alors que le texte avait été débattu et adopté le 12 février à l’Assemblée nationale, a été « exhumée » hier du ventre du réseau social par Christine Boutin.

Et ce, pour être cloué au pilori, un mois plus tard, par Christine Boutin, l’une des leaders de la contestation -le texte étant discuté en ce moment au Sénat. « Que cherches-tu Fabienne ?? Énorme déception ! Tu te trompes sur tous les plans, anthropologique et carrière… Raté ! », lui rétorque l’ex-ministre du logement -qui avait été incommodée, lors de la dernière manifestation des anti-mariage pour tous, le 24 mars dernier, par des gaz lacrymogènes. À la suite de quoi, Christine Boutin avait demandé la démission du ministre de l’Intérieur Manuel Valls, responsable, selon elle, du gazage de familles et d’enfants.

Fabienne Keller, jointe au téléphone, précise : « Je n’envisage pas de répondre par un tweet à cette prise position forte de Christine Boutin. 140 signes, c’est trop peu pour une réponse. L’anthropologie ou la carrière, ce n’est pas le sujet », considère l’ancienne maire, qui plaide « depuis le début » pour un « débat dépassionné et apaisé ». « C’est d’ailleurs pour apaiser le sujet que j’ai indiqué ma position pour le Mariage pour tous, après le débat de l’Assemblée nationale et avant celui qui a lieu dans l’assemblée où je siège, le Sénat. Je regrette que le débat en amont n’ait pas été plus long avant le projet de loi », poursuit-elle.

Pour autant, conclut l’élue strasbourgeoise, « j’ai un profond respect pour ceux qui ne partagent pas la même opinion que moi, car c’est un sujet qui touche à l’expérience de chacun.»
http://www.dna.fr/actualite/2013/04/09/christine-boutin-tance-fabienne-keller-sur-twitter
avatar
Garabandal
Avec Saint Joseph

Masculin Messages : 1344
Age : 49
Localisation : Alsace
Inscription : 29/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Infos sur l'opposition à la loi Taubira de DENATURATION du mariage

Message par thanneguy le Mar 9 Avr 2013 - 21:30

@garabandal oui la ont par en roue libre,pour certains ont n'et que des numero
avatar
thanneguy
Aime la Divine Volonté

Masculin Messages : 876
Age : 47
Inscription : 16/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Infos sur l'opposition à la loi Taubira de DENATURATION du mariage

Message par carine le Mer 10 Avr 2013 - 8:42

Grave et triste nouvelle pour notre pays :

Mariage pour tous : le Sénat adopte l’article 1 dans un climat électrique

Après deux jours de débats, le Sénat a adopté l’article 1 du mariage pour tous, celui ouvrant le mariage et l’adoption entre personnes de même sexe. Les débats ont été marqués par la volonté de l’UMP de les faire durer et par des échanges tendus entre sénateurs de l’opposition et de la majorité.
A l’annonce du vote, l’hémicycle du Sénat a retenti d’applaudissements nourris à gauche et de huées à droite. Les sénateurs ont adopté mardi avant minuit l’article 1 du mariage pour tous par 179 voix contre 157. Un article symbolique : il ouvre le mariage et l’adoption aux personnes de même sexe. Son vote s'est fait sans modification par rapport à l’Assemblée nationale. Il est donc définitif, à condition que le Sénat adopte tout le projet de loi.
Avec 10 voix de plus que la majorité requise (169), ce résultat est de bon augure pour la gauche en vue du vote sur l’ensemble du texte. Elle ne détient la majorité au Sénat que de 6 sièges.

Dans le détail, les sénateurs UMP Fabienne Keller, Alain Milon, Christian Cointat et Jacqueline Farreyrol ont voté pour, ainsi que François Grosdidier, une surprise. Christophe-André Frassa et Yann Gaillard se sont abstenus. Roger Karoutchi n’a pas pris part au vote. Au centre, Chantal Jouanno a voté pour et Vincent Capo-Canellas, Muguette Dini, Pierre Jarlier, Valérie Létard se sont abstenus.
Au groupe RDSE (à majorité PRG), on compte quatre abstentions (Nicolas Alfonsi, Jean-Pierre Chevènement, Pierre-Yves Collombat, François Vendasi) et un contre (Gilbert Barbier). Les sénateurs des groupes PS, CRC (communiste) et écologistes ont voté pour.

Obstruction et scrutins publics
Le Sénat a adopté l’article après 9h30 de débats, marquées par l’obstruction de l’UMP. Le Président du groupe, Jean-Claude Gaudin, avait pourtant promis qu’il n’y en aurait pas. « Ce n’est pas de l’obstruction, c’est de l’explication de vote », lance d’un large sourire l’UMP Hugues Portelli, fin connaisseur de la procédure, lors d’une suspension. En face, la gauche, minoritaire en séance, se retrouve contrainte d’avoir recours au scrutin public toute l’après-midi lors des votes sur les amendements de l’opposition. Le scrutin public permet de voter pour les absents. La droite s’en émeut. Elle y voit aussi un moyen de faire taire « les doutes » qui peuvent s’exprimer chez certains socialistes. Explication du président du groupe PS François Rebsamen : la tenue de plusieurs commissions au même moment retient des sénateurs.

Lors du vote sur l’article 1, l’UMP demande le quorum (la moitié des sénateurs), qui n’est pas atteint. « C’est une comédie d’obstruction », peste le porte-parole du PS, David Assouline. Le règlement impose d’attendre une heure. A la reprise, à 23h30, le vote peut enfin avoir lieu. On connaît la suite.

Suite à lire sur :

http://www.publicsenat.fr/lcp/politique/mariage-tous-s-nat-adopte-l-article-1-un-climat-lectrique-363767

carine
Gloire à toi Seigneur Jésus-Christ

Féminin Messages : 4320
Localisation : France
Inscription : 28/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Infos sur l'opposition à la loi Taubira de DENATURATION du mariage

Message par Garabandal le Mer 10 Avr 2013 - 13:20

Tristesse infinieavant tout pour les enfants qui en seront les premières victimes : on leur enlève un père ou une mère, êtres irremplaçables...

Tristesse ensuite pour ces hommes et femmes aveugles et sans autre dieu que leur propre désir. Ce sont nos élus, et ils représentent une grande partie de la population (la moitié), elle-même aveuglée par la superficialité et le matérialisme.

Tristesse pour ces hommes qui ont fait de la tolérance le fondement de leur vision de l'homme. Non, on n'a pas à tout tolérer.
NON, on ne peut tolérer ce qui conduit à l'absurde et à la désagrégation de notre humanité.

Tristesse , car désormais sont grandes ouvertes les portes de l'adoption des enfants par les couples homosexuels, mais également les portes de la PMA (procréation médicale assistée), et par ricochet la GPA (gestation pour autrui), et des mariage à 3 comme cela se voit dans d'autres pays. Désormais tout est possible puisque tout ce qui est imaginable est peu à peu soumis au diktat de la tolérance...

Bienvenu dans "le meilleur des mondes", ce monde où l'homme s'érige en dieu et se fait lui-même créateur d'un monde qui va à sa perte...

Prends pitie Prends pitie Prends pitie


Mais n'oublions pas que nous avons le Christ, et que nous pouvons lui remettre notre pauvre monde, notre pauvre France, et nos pauvres frères et soeurs égarés entre Ses Mains.
Lui peut tout renouveler...

Oui, au delà de la tristesse restons dans l'Espérance, restons dans la joie car même si le monde va à sa perte, nous sommes à Lui et Ses Chemins sont Paix, Vérité et Amour.

Ce qui se passe aujourd'hui ne peut que nous conforter dans notre choix de suivre le Seigneur.
Ce qui se passe aujourd'hui ne fera pas de nous des désespérés, des gens dans la colère ou la haine... bien au contraire.

Ce qui se passe aujourd'hui ne peut que nous décider de donner davantage notre vie au Seigneur.


Gloire à toi Seigneu Gloire à toi Seigneu Gloire à toi Seigneu Gloire à toi Seigneu Gloire à toi Seigneu



A la lumière de ce passage de la Bible évoqué par Gilles sur un autre fil, nous pouvons puiser l'inspiration pour voir au-delà de ce monde ténébreux qui s'enfonce,
afin de rester relié dans la paix et la joie à Celui qui est de toute Eternité...

(Cette traduction est un peu différente... mais elle est à mon sens plus riche
"charité" peut être remplacé par "amour"...
être longanime : avoir la patience d'endurer les offenses des autres ou ses propres malheurs.)


La Bible de Jérusalem

1 Corinthiens, chapitre 13

1Co 13:1- Quand je parlerais les langues des hommes et des anges, si je n'ai pas la charité, je ne suis plus qu'airain qui sonne ou cymbale qui retentit.
1Co 13:2- Quand j'aurais le don de prophétie et que je connaîtrais tous les mystères et toute la science, quand j'aurais la plénitude de la foi, une foi à transporter des montagnes, si je n'ai pas la charité, je ne suis rien.
1Co 13:3- Quand je distribuerais tous mes biens en aumônes, quand je livrerais mon corps aux flammes, si je n'ai pas la charité, cela ne me sert de rien.
1Co 13:4- La charité est longanime ; la charité est serviable ; elle n'est pas envieuse ; la charité ne fanfaronne pas, ne se gonfle pas ;
1Co 13:5- elle ne fait rien d'inconvenant, ne cherche pas son intérêt, ne s'irrite pas, ne tient pas compte du mal ;
1Co 13:6- elle ne se réjouit pas de l'injustice, mais elle met sa joie dans la vérité.
1Co 13:7- Elle excuse tout, croit tout, espère tout, supporte tout.
1Co 13:8- La charité ne passe jamais. Les prophéties ? elles disparaîtront. Les langues ? elles se tairont. La science ? elle disparaîtra.
1Co 13:9- Car partielle est notre science, partielle aussi notre prophétie.
1Co 13:10- Mais quand viendra ce qui est parfait, ce qui est partiel disparaîtra.
1Co 13:11- Lorsque j'étais enfant, je parlais en enfant, je pensais en enfant, je raisonnais en enfant ; une fois devenu homme, j'ai fait disparaître ce qui était de l'enfant.
1Co 13:12- Car nous voyons, à présent, dans un miroir, en énigme, mais alors ce sera face à face. A présent, je connais d'une manière partielle ; mais alors je connaîtrai comme je suis connu.
1Co 13:13- Maintenant donc demeurent foi, espérance, charité, ces trois choses, mais la plus grande d'entre elles, c'est la charité.
avatar
Garabandal
Avec Saint Joseph

Masculin Messages : 1344
Age : 49
Localisation : Alsace
Inscription : 29/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Infos sur l'opposition à la loi Taubira de DENATURATION du mariage

Message par Yadé le Mer 10 Avr 2013 - 13:26

Ca m'a choqué mais je m'y attendais malheureusement.
Je ne savais pas que le vote a eu lieu de nuit, c'est vrai qu'à 23h passé il devait y avoir du monde et dans une sacrée forme, au sénat en plus...
C'est vieux comme le monde ce procédé anti-démocratique, usé et abusé par tout les pouvoirs successifs, niveau maternelle.
Pardon pour cette expression, on devra dire niveau "école de parent féminin" maintenant?

Si le jour où je me marie et que j'ai des enfants on veut m'imposer ces appellations, je ferai un scandale. Je serai une épouse et une mère point.
C'est pas la loi qui gouverne quand elle va contre l'intêret du peuple, c'est de la dictature ça.

Ce que ce gouvernement ne semble pas comprendre, c'est que plus il ira dans ce sens, donc dans un sens opposé au Seigneur, plus il lui arrivera des tuiles.
Il n'y a qu'à recenser ce qui s'est passé pour eux récemment. Et jamais un gouvernement n'a été aussi détesté, mais qu'espèrent-ils?
C'est l'image idiote de l'abruti qui croit qu'il va se frayer un passage dans une montagne en se jettant dessus tête la première. C'est toujours la montagne qui gagne, pas de pot.
avatar
Yadé
Avec Saint Maximilien Kolbe

Féminin Messages : 79
Age : 33
Inscription : 17/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Infos sur l'opposition à la loi Taubira de DENATURATION du mariage

Message par Lumen le Mer 10 Avr 2013 - 14:25

La France, dégringole les marches, elle qui est un modèle pour toutes les autres Nations. Celles-ci n'auront plus d'ancrage valable, de porte drapeau pour le peuple de Dieu ! Cependant il nous reste Rome et le Pape.
Va-il réagir à ce choix ? J'espère que oui, car notre Dieu parle à travers lui !

Fraternellement.

Lumen
Pour la Paix

Féminin Messages : 3823
Localisation : France
Inscription : 03/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Infos sur l'opposition à la loi Taubira de DENATURATION du mariage

Message par thanneguy le Mer 10 Avr 2013 - 21:31

http://www.rue89.com/2013/04/10/monde-pierre-berge-enerve-contre-pub-manif-tous-241360
avatar
thanneguy
Aime la Divine Volonté

Masculin Messages : 876
Age : 47
Inscription : 16/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Infos sur l'opposition à la loi Taubira de DENATURATION du mariage

Message par jo le Mer 10 Avr 2013 - 21:49

avatar
jo
J'adore l'Eucharistie
J'adore l'Eucharistie

Féminin Messages : 252
Age : 66
Localisation : REGION PARISIENNE
Inscription : 26/12/2008

http://leraton-laveuretl-aigle.blogspirit.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Infos sur l'opposition à la loi Taubira de DENATURATION du mariage

Message par carine le Mer 10 Avr 2013 - 22:32

Merci thanneguy pour le lien :
http://www.rue89.com/2013/04/10/monde-pierre-berge-enerve-contre-pub-manif-tous-241360

Belle manifestation d’anti-démocratie lorsque les journalistes qui ont accepté l’encart de la pub des anti-mariage pour tous, sont menacés de perdre leur emploi par leur patron, directeur du monde par un tweet : « Cette pub dans Le Monde est tout simplement une honte et ceux qui l’ont acceptée ne sont pas dignes de travailler dans ce journal ».
Impensable ! Où est la liberté de la presse ? Où la liberté de conscience ?

Quant aux commentaires que l’on peut lire à la suite de cette information, la majorité, sont extrêmement cathophobes, déclarant constamment que les catholiques sont ceux qui s’opposent au mariage pour tous !!!!

A croire que, seuls les catholiques réfléchissent !
Ils insultent simplement toutes les autres personnes de tout bord, qui, responsables, s’opposent à cette loi.

Sans compter toutes les horreurs et détresses que cette loi va engendrer, comme l’a récapitulé Garabandal, avec l’acceptation de la GPA et la PMA qui dépendaient du passage de celle-ci, un clivage se créé dans notre pays entre anti et pro, juste ce dont nous avions besoin dans des moments déjà difficiles sur les plans économique et mondial. Au lieu de réunir les français, nos dirigeants les divisent !


carine
Gloire à toi Seigneur Jésus-Christ

Féminin Messages : 4320
Localisation : France
Inscription : 28/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Infos sur l'opposition à la loi Taubira de DENATURATION du mariage

Message par Garabandal le Ven 12 Avr 2013 - 13:20

55% des Français défavorables au mariage et à l'adoption

Enquête d'opinion BVA publiée ce vendredi 12 avril dans Le Parisien : 55% des Français défavorables à l’instauration du droit au mariage et à l’adoption pour les couples homosexuels.



http://www.lamanifpourtous.fr/toutes-les-actualites/171-55-des-francais-defavorables-au-mariage-et-a-l-adoption
avatar
Garabandal
Avec Saint Joseph

Masculin Messages : 1344
Age : 49
Localisation : Alsace
Inscription : 29/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Infos sur l'opposition à la loi Taubira de DENATURATION du mariage

Message par lardida le Ven 12 Avr 2013 - 14:11

Prends pitie Si je comprends bien, la majorité simple suffit.

Pour les domaines importants, pourquoi la majorité des deux/tiers n'est-elle pas applicable ?

Se questionne
avatar
lardida
Combat l'antechrist

Féminin Messages : 2084
Inscription : 23/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Infos sur l'opposition à la loi Taubira de DENATURATION du mariage

Message par carine le Ven 12 Avr 2013 - 15:15

Oui Lardida, au Sénat il leur suffisait de 169 voix pour que la loi passe alors que
la majorité des français sont contres (55%)
Démocratie ???

carine
Gloire à toi Seigneur Jésus-Christ

Féminin Messages : 4320
Localisation : France
Inscription : 28/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Infos sur l'opposition à la loi Taubira de DENATURATION du mariage

Message par lardida le Ven 12 Avr 2013 - 15:35

Merci Carine.

En effet, la majorité simple ne devrait pas s'appliquer dans de tels cas.
Que faire pour changer cette loi du pourcentage à la décision de la loi, je suppose que ce serait le même problème ....

Où va la démocratie, de fait ....



avatar
lardida
Combat l'antechrist

Féminin Messages : 2084
Inscription : 23/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Infos sur l'opposition à la loi Taubira de DENATURATION du mariage

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 28 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 16 ... 28  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum