Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX



Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum.
anipassion.com

« Sur ce lit de mort, quel adieu ! » Max Jacob

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

« Sur ce lit de mort, quel adieu ! » Max Jacob

Message par Bénédicte777 le Sam 16 Mar 2013 - 8:53

« Sur ce lit de mort, quel adieu ! »

Le poète Max Jacob (1876 – 1944), juif d’origine, s’est converti au catholicisme en 1909 à la suite d’une apparition de la figure du Christ sur un mur de sa misérable chambre de Montmartre. En 1943, alors que presque tous les membres de sa famille avaient été déportés par les nazis, il s’imagine déjà, lui aussi, sur son lit de mort :

« Soyez à mon côté, Image du Fils de Dieu […] Sur ce lit de mort, de quel œil verrais-je la vie ? ma vie ? Sinon comme un amas de puérilités ? Et les mondanités ! les méchancetés ! les impertinences ! que tout cela va me paraître grave au moment de la mort et comme ils ont été courts mes repentirs !

Sur ce lit de mort, quel adieu ! […]

Mais où seras-tu mon âme ? Seras-tu abandonnée aux hasards, à l’infini et la proie du démon, rejetée comme les tièdes vomis par Dieu, ou bien par telle bonne œuvre qui a touché Dieu, seras-tu recueillie par ses anges et amenée au Trône Divin ?

Mon Dieu, je vous prie pour ce jour-là. Rien ne compte sinon ce jour… je me confie à Vous pour ce jour-là. » (Extraits d’une méditation du poète parue après sa mort dans le n° 1 de la revue La Table Ronde – déc. 1944 – intitulée « De la Mort »)

Quelque temps après cette invocation à Dieu si bouleversante, la Gestapo venait arrêter Max Jacob pour l’emmener au camp de Drancy, l’antichambre de la mort de milliers de déportés. Il y mourut d’une pneumonie, le 5 mars 1944.

Chacun de nous, un jour, achèvera sa vie.
Prions pour qu’alors le Christ, notre Sauveur, nous accueille par ces mots : ‘bon et fidèle serviteur, (…) entre dans la joie de ton maître’ (Mt 25, 21).

Source :

http://www.fransurf.com/21/caremechretien/150313vendredi.htm
avatar
Bénédicte777
Combat avec l'Archange Michel

Féminin Messages : 1122
Inscription : 27/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: « Sur ce lit de mort, quel adieu ! » Max Jacob

Message par carine le Sam 16 Mar 2013 - 14:25

Merci Bénédicte pour ce beau texte et Merci Seigneur pour la conversion de ton enfant et pour Ton Amour Jesus fish

carine
Gloire à toi Seigneur Jésus-Christ

Féminin Messages : 4320
Localisation : France
Inscription : 28/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: « Sur ce lit de mort, quel adieu ! » Max Jacob

Message par Bénédicte777 le Dim 17 Mar 2013 - 14:22

Oui, Carine, c'est une belle conversion.

Voici l'évocation d'une autre conversion, qui nous interpelle, nous catholiques, "où sommes-nous?"...

Un Juif converti exprime ses doutes sur le dialogue judéo-chrétien

Juif, rabbin, Juif orthodoxe puis loubavitch, Jean-Marie Elie Setbon, né en 1964, a toujours été attiré par le Christ en croix, au point qu'il a fini par se convertir. Il raconte sa conversion dans un ouvrage publié aux éditions Salvator, De la kippa à la croix. Il y écrit notamment :

"Pour les Juifs religieux, Jésus est le "diable". C'est pour cette raison que je suis assez sceptique concernant la sincérité du dialogue judéo-chrétien tel qu'il est pratiqué (même si sur le fond, il peut être très riche). Moi en tout cas, je peux vous dire qu'à cette époque où je suis Juif orthodoxe, pardonnez-moi l'expression, je n'ai absolument rien à faire des chrétiens ! Il est certain qu'il vaut mieux dialoguer que se taper dessus. Mais si on échange en passant sous silence ce qui fâche, ça ne sert à rien. Dans le dialogue, chacun, chrétien comme Juif, doit assumer ce qu'il croit et ne pas se renier pour faire plaisir ou pour plaire à l'autre. Si les chrétiens ont peur de parler de Jésus, ce n'est plus un échange. Chaque partie doit respecter l'autre dans ce qu'il est et dans ce qu'il croit mais sans avoir honte de parler de ce qu'elle vit."

"J'aimerais donc rencontrer un catholique en dehors du cadre d'une église. Cependant, je ne sais pas comment y parvenir. En effet, l'Eglise catholique n'est jamais venue vers moi. Les Témoins de Jéhovah, oui, je m'en souviens ! Mais aucun catholique ne m'a jamais abordé dans la rue. Je n'ai jamais reçu de lettre du curé dans ma boîte aux lettres non plus. [...] A ce moment là, je me pose une question : où sont les catholiques ? Lorsqu'on les cherche, on ne sait pas où les trouver !"

"Le cardinal Lustiger, au sujet des Juifs devenus chrétiens comme lui, parlait de Juifs accomplis. Je ne voudrais choquer personne, mais je ne suis pas d'accord avec lui. Je ne me considère pas comme un Juif accompli mais comme un Juif converti au Christ : on ne parle pas de Juifs accomplis dans les Actes des Apôtres, ni dans les Epitres de Saint Paul ni dans toute la sainte Bible. Les gens qui écoutaient saint Pierre, le chef de l'Eglise, lui demandaient : "que devons-nous faire ?". Il répondait : "convertissez-vous !". Il ne leur a pas demandé de devenir des Juifs accomplis en accueillant Jésus ! Une conversion c'est un renversement total ! Tout à coup on voir, on pense, on mange autrement. On a une relation différente avec les autres et avec Dieu."

Michel Janva
Source :http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/


En tous cas :

Gloire à toi Seigneu
avatar
Bénédicte777
Combat avec l'Archange Michel

Féminin Messages : 1122
Inscription : 27/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: « Sur ce lit de mort, quel adieu ! » Max Jacob

Message par carine le Dim 17 Mar 2013 - 14:42

Oups !!

Merci encore Bénédicte.

Oui ces réflexions interpellent furieusement notre apathie, notre manque de témoignage.
Il est vrai que dès que l'on parle de Jésus ou de Foi dans la vie de tous les jours, nous sommes regardés avec condescendance, du style "ces pauvres, ils croient encore aux contes de fées !". Ce n'est pas dit mais pensé tellement fort que nous pouvons l'entendre mais sans doute doit-on, malgré cela, parler de Dieu à temps et à contre-temps et pour dix sourds, peut-être qu'un entendra !
Il y a aussi le témoignage au quotidien par notre attitude car les paroles sont rarement entendues. Il y a, dans d'autres confessions, des personnes tellement sures de détenir la vérité (comme nous, je pense) que la discussion devient impossible. Alors il est difficile de témoigner. Dans ceux que nous rencontrons, il y a déjà tant d'athés, alors nous essayons de commencer par le début, d'expliquer qu'il y a forcément un Dieu à l'origine de toute la création, de toute vie et c'est bien difficile.

Sommes-nous devenus une génération à la nuque encore plus raide que nos ancêtres ? Même témoins de miracles, ils essaient de décortiquer cela avec leur orgueil, plaçant la science sur un piédestal et expliquant que, grâce à elle, tout a une logique, tout s'explique !
Sauf que les deux ne sont pas incompatibles mais complémentaires et la science ne s'oppose pas à Dieu puique tout vient de Lui, alors pourquoi les hommes ne veulent-ils rien voir ?? Sad

Merci pour ce fort témoignage

carine
Gloire à toi Seigneur Jésus-Christ

Féminin Messages : 4320
Localisation : France
Inscription : 28/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: « Sur ce lit de mort, quel adieu ! » Max Jacob

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum