Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX



Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum.

Baptême quotidien des enfants non nés

Page 3 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Baptême quotidien des enfants non nés

Message par territoire en héritage le Mer 11 Mai - 10:00



Je pense qu'il serait facile à l'administration d'ouvrir éventuellement un autre fil et d'y transférer les messages spécifiques sur le péché irrémissible - sujet très important - que marie-victoire n'accepte pas de voir ici.

Concernant directement les enfants non nés je crois simplement à ce que dit la Sainte Vierge Marie à Medjugorje :

"Ils sont avec moi"

Pour le texte complet :

http://www.chretiensmagazine.fr/2010/07/le-15-juillet-2010-chers-enfants-de.html

ou

https://fr.groups.yahoo.com/neo/groups/Reine_de_la_Paix/conversations/messages/602

5 – Choisis la vie ! Depuis que nous avons une crèche grandeur nature dans notre jardin, nous rencontrons souvent les mères qui viennent y prier. Certaines ont perdu un enfant, et elles trouvent un grand réconfort à remettre cet enfant entre les mains de la Mère de Dieu. Et Marie leur offre son Enfant. Beaucoup nous disent avoir fait un ou X avortements et à quel point elles sont dévastées d’avoir agi ainsi. Prises dans la culture de mort qui nous entoure, on les avait convaincues qu’elles trouveraient ainsi la liberté. Elles nous disent qu’elles ont trouvé tout le contraire et elles portent cette souffrance dans une grande solitude. Contempler la Vierge Marie dans la crèche les aide à retrouver leur identité de mère, à penser à leur enfant vivant et lové dans les bras de Marie, et elles peuvent alors trouver un prêtre pour confesser ce péché dans la sérénité.

La Gospa n’a jamais donné de message public sur l’avortement. Mais dans les années 80 elle a instruit les jeunes du groupe de prière dans ce domaine, et voici ce que j’ai retenu :

La Vierge a recommandé à tous de ne pas juger ces mères, mais de prier pour que de telles mères n’existent plus. Elle a demandé que l’on fasse tout ce qui est en notre pouvoir pour permettre à ces mères de se réconcilier avec Dieu par la confession, et cela avec beaucoup d’amour et de délicatesse. Elle leur a dit clairement :« L’avortement est un grand péché, car c’est tuer une personne humaine. Dieu qui est bon pardonne tous les péchés, mais pour ce péché-là il demande une grande pénitence au père et à la mère de l’enfant. »

Il est beau de voir combien la Vierge inclut le père de l’enfant dans ce domaine délicat. Un prêtre nous disait l’autre jour que beaucoup de femmes venaient confesser un avortement, mais qu’il n’avait jamais vu un homme confesser qu’il avait poussé une femme à avorter. Pourtant, la responsabilité est partagée : beaucoup d’avortements sont dus au refus du père de laisser naître l’enfant, parfois sous la menace « c’est lui ou moi ». Les mères doivent alors savoir que l’on ne peut assurer l’unité d’un couple sur le sang d’un enfant ! C’est une illusion qui mène à une grande déception. Au contraire, résister à de telles menaces ne peut qu’attirer la bénédiction de Dieu sur cette mère qui choisit la vie. Elle ne s’en repentira jamais. Il est important de dire cela aux jeunes, car au milieu de tous les mensonges des media dont ils sont abreuvés, ils ont droit à la vérité ! En leur expliquant doucement et clairement la vérité, on les aide à éviter non seulement de perdre l’état de grâce et l’accès à l’Eucharistie, mais aussi de porter à l’avenir de lourdes conséquences, comme la dépression ou l’obsession de la mort.

La Vierge a dit de ces enfants non nés : « Ils sont avec moi ». Ni plus, ni moins. L’enfant peut recevoir un nom, car c’est un être humain qui fait partie de la famille et que ses parents peuvent invoquer dans la prière. Ils le retrouveront un jour ! Certaines mères lui écrivent une lettre où elles épanchent leur cœur. Dans le cas d’un avortement, elles lui demandent pardon, et lui expriment leur amour. Cette lettre est offerte à la Gospa durant l’apparition. Toute sa sollicitude maternelle accompagne merveilleusement le rôle du prêtre - et du Christ - dans le sacrement de Réconciliation.

Oui, la Mère de Dieu travaille très fort ici, et vous êtes invités ! Venez goûter à cette source de grâces !

Chère Gospa, Mère de Miséricorde, attire à toi et à ton Fils tous les naufragés de l’amour, et multiplie les pasteurs qui pansent leurs blessures !

Soeur Emmanuel +




avatar
territoire en héritage
Combat avec Sainte Marie

Masculin Messages : 1689
Inscription : 04/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Baptême quotidien des enfants non nés

Message par Père Nathan le Mer 11 Mai - 10:04

Mais .... nous aussi, nous sommes avec Elle!

Les âmes du Purgatoire aussi sont avec Elle

Sr Emmanuelle de M n'a pas toujours très bien compris: d'ailleurs elle avoue et dit "il me semble"


Cette phrase de toutes façons ne saurait pas contredire l'enseignement récent de  Rome sur leur statut d'attente,actuellement,  et l'expérience que nous en faisons depuis 30 d'attention et de vigilance

et sur la nécessité de trouver le bon chemin pour leur soit fait  et donné beaucoup d'Amour et de Grâce


Dernière édition par Pere Nathan le Mer 11 Mai - 10:36, édité 1 fois
avatar
Père Nathan
PERE SPIRITUEL DU FORUM
PERE SPIRITUEL DU FORUM

Masculin Messages : 2219
Age : 66
Localisation : Assignation : Rimont (diocèse d'Autun)
Inscription : 13/07/2008

http://catholiquedu.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Baptême quotidien des enfants non nés

Message par Arnaud Dumouch le Mer 11 Mai - 10:33

Pere Nathan a écrit:Mais .... nous aussi, nous sommes avec Elle!

Les âmes du Purgatoire aussi sont avec Elle

Sr Emmanuelle de M n'a pas toujours très bien compris: d'ailleurs elle avoue et dit "il me semble"


Cette phrase de toutes façons ne saurait contredire pas l'enseignement récent de  Rome sur leur statut d'attente,actuellement,  et l'expérience que nous en faisons depuis 30 d'attention et de vigilance

et sur la nécessité de trouver le bon chemin pour leur soit fait  et donné beaucoup d'Amour et de Grâce


Oui, il semble qu'il y ait des limbes pour ces enfants, mais des limbes PROVISOIRES, pas des limbes ETERNELLES (ce qui serait contraire à la foi définie dans Gaudium et Spes 22, 5 : "Nous devons tenir que Dieu propose son salut à tous").

En effet, plus de 20 fois, le Magistère de jadis parlait de ces "limbes" (lieu d'attente), sans jamais avoir défini leur éternité qui est une théorie périmée de saint Augustin.

Si quelqu'un veut ces textes du Magistère, je les ai.
avatar
Arnaud Dumouch
Avec Saint Benoit

Masculin Messages : 103
Inscription : 02/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Baptême quotidien des enfants non nés

Message par Père Nathan le Mer 11 Mai - 10:35

exact

Pas besoin, nous les connaissons par coeur
(Donnés des dizaines de fois sur ce forum)
avatar
Père Nathan
PERE SPIRITUEL DU FORUM
PERE SPIRITUEL DU FORUM

Masculin Messages : 2219
Age : 66
Localisation : Assignation : Rimont (diocèse d'Autun)
Inscription : 13/07/2008

http://catholiquedu.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Baptême quotidien des enfants non nés

Message par Arnaud Dumouch le Mer 11 Mai - 10:39

Merci mon père.

On pourrait donc envisager ces limbes comme un séjour passager où ces petits grandissent, portés par des parents venant du Ciel, fortifient leur liberté, puis se voient proposer la grâce du salut, ou la liberté révoltée de la perdition ?


Dernière édition par Arnaud Dumouch le Mer 11 Mai - 10:49, édité 1 fois
avatar
Arnaud Dumouch
Avec Saint Benoit

Masculin Messages : 103
Inscription : 02/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Baptême quotidien des enfants non nés

Message par Père Nathan le Mer 11 Mai - 10:42

le mot limbes est interdit par Rome pour eux depuis 2 ans
avatar
Père Nathan
PERE SPIRITUEL DU FORUM
PERE SPIRITUEL DU FORUM

Masculin Messages : 2219
Age : 66
Localisation : Assignation : Rimont (diocèse d'Autun)
Inscription : 13/07/2008

http://catholiquedu.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Baptême quotidien des enfants non nés

Message par Père Nathan le Mer 11 Mai - 10:46

REPRISE DU FIL ALLELUIA

Pere Nathan a écrit:Je vous confie ce FIL si important  et à St Michel Archange ....   MERCI !



Vision générale : La question de l’Amour catholique pour les Non-Nés,  du Père Patrick fj

LES ENFANTS NON-NES ?
Les Saints, la Sainte Eglise, semblent jusqu'à ces temps derniers ne pas s'être préoccupés de ce problème.
Pourquoi ?
C'est que pour l'Eglise, une chose était claire : un enfant mort sans baptême ( en particulier un enfant décédé en fausse couche, et donc aussi les enfants avortés sans que l’on se soit préoccupé de les ondoyer pour leur salut de leur vivant) n'est pas introduit à la Vision béatifique du Ciel; ils ne sont pas non plus au Purgatoire (ils n'ont pas de péché personnel à expier), ni bien sûr en Enfer; ils sont dans un état particulier d'attente... puisqu'ils ont, bien entendu, conservé leur âme immortelle créée par Dieu dès le sein maternel. Ce statut particulier d'attente, certains ont bien voulu l'appeler "les Limbes". Depuis deux ans Rome demande que l'on ne parle pas en ce terme là de leur statut d'attente, terme trop équivoque

Ce mot réfère certes au "lieu" où, avant que la Rédemption du monde ne s'accomplisse sur le Golgotha par la Mort du CHRIST, se trouvaient toutes les âmes en attente décédées depuis Adam.
Car jusqu'à ce jour du Vendredi Saint, il n'existait encore ni Purgatoire, ni Ciel de Vision pour les "justes", ni Enfer pour les réprouvés issus d'Adam... Quand Jésus "descend aux enfers", c’est à Sa mort sur la croix, et l'expression du Credo désigne sous cette expression les fameuses limbes. Sur la croix sanglante Marie voit le cadavre de Jésus, dans la Croix glorieuse de son âme remplie de gloire, les justes et les hommes depuis les premiers jours de la création aperçoivent le rédempteur et le juge.

Alors, les justes sont introduits dans cette gloire du paradis où le Christ les introduit à l'intime de sa gloire; certains autres se rejettent loin de lui, comme ils l'ont fait leur vie durant en résistant à la volonté de Dieu, et c'est l'apparition de l'Enfer définitif; d'autres enfin qui ne sont pas assez prêts pour goûter la béatitude éternelle commencent un processus de purification au Purgatoire qui les rapprochera de plus en plus du Ciel des élus.
Depuis la mort et la résurrection de Jésus, le statut des limbes a donc disparu; du moins faut-il dire, que c'est le statut d'attente d'avant Jésus-Christ qui a disparu.

Mais voilà! Les enfants innocents non lavés de la tâche originelle et morts avant de naître se trouvent eux aussi dans un certain état d'attente. Le pape Pie VI a condamné l'hérésie janséniste qui leur refusait ce statut; c'est que les enfants non-nés ne peuvent être ni en Enfer, ni au Purgatoire, mais pas davantage au Paradis céleste puisqu'ils n'ont reçu aucune forme de Baptême:
- ni le baptême sacramentel qui ne leur a pas été administré.
- ni la justification par un acte de Foi qu'il ne leur a pas été possible de faire.
 - ni par le Baptême de désir  ( même si "le désir explicite de Baptême de la part des parents du vivant de l'enfant est considéré par certains théologiens comme valant Baptême pour l'enfant", ce n'est pas le cas pour l'immense majorité des enfants que nous considérons ici ).
  - ni le Baptême de sang, car il faudrait pour cela que la mort ait été procurée par haine du Christ (par ex. si on tue un enfant dans le sein parce qu'on sait qu'il sera chrétien).
  - ni le Baptême de grâce, dont Jean-Baptiste à la Visitation, Nicolas de Flue ou d'autres saints ont bénéficié avant même de naître.

Ces enfants sont donc après leur mort dans un état d'attente: ils sont "in via" (en pèlerinage); ils sont encore dans le temps.

On peut par là dire qu'il est encore au pouvoir de l'Eglise de les atteindre, puisque Jésus a donné à l'Eglise militante de secourir tous les hommes qui sont dans le temps.

Nombreux sont ceux pourtant qui écartent cette considération par ce qu'on appelle une ignorance affectée", disant par ex que « Dieu ne les rejette pas, puisqu'ils sont innocents », ou « qu'ils sont au ciel », ou encore « qu'on ne peut plus rien faire », et « qu'on ne respecte pas la doctrine de l'Eglise en disant qu'on peut quand même les baptiser sacramentellement » ( cette dernière affirmation est par ailleurs exacte)...

Pourtant, nous nous apercevrons que dès que l'on se préoccupe de les retrouver et les aider dans leur détresse actuelle, de les retrouver pour les réintroduire dans la famille humaine, et plus particulièrement dans la communion des saints, il y a comme un soulagement chez les parents, l'entourage, les frères survivants; du côté des chrétiens il y a comme une constante du "sensus fidei" et de l'instinct de la charité, qui de même les pousse à prier et n'avoir de cesse que toute l'Eglise adopte pour leur aide, leur soulagement et leur incorporation dans la communion une liturgie adaptée et reconnue...

Bref, il s'agit d'expliquer comment on peut secourir ces enfants dans la détresse où ils se trouvent dans un cri silencieux qui perdure en eux après la mort.

En effet, l'enfant agressé dans le sein maternel connaît au moment du meurtre une angoisse et un cri silencieux de tout son être, et ce dernier, une fois la mort consommée, se prolonge en un cri de désespoir permanent, une sorte de souffrance ténébreuse incompréhensible; c'est la plus grande torture que Satan ait inventée pour se venger de l'innocence humaine; l'enfant abandonné, rejeté par sa mère et les siens, ignoré de l'humanité toute entière, inconsidéré par les prières explicites de l'Eglise (l'unique canal pourtant des secours de la grâce sur notre terre), va crier sa souffrance, son appel, sa douleur d’être privé de tout amour effectif et de la communion de la grâce de Dieu et de l’Eglise...

Et ce cri, ce désespoir-source, cette angoisse diffusée va s'accrocher à sa mère, à celui de ses frères et sœurs de complexion psychologique plus fragile, au médecin avorteur, aux lieux de sa malédiction (clinique, maison familiale, etc....).
Bref, voilà que cette victime va devenir "source de mal". N'est-ce pas là la raison pour laquelle le démon a un avantage définitif à ce qu'il y ait des milliards d'avortements? En effet, ces enfants deviennent source, en toute justice, de révolte, de coupure avec Dieu, de misères diverses (dépressions, schizophrénies, syndromes, cancers de toutes sortes, etc... ).
Ils engendrent par exemple le syndrome de l'avorteur: le médecin la première fois est-il de bonne foi? L'angoisse rémanente que l'enfant lui rappelle par la suite sans qu'il puisse savoir d'où elle provient, le ramène à l'acte (le criminel qui revient sur le lieu de son crime), et il va ensuite avorter par besoin, par instinct, parfois dans une rage abortive incompréhensible: de plus en plus d'avortements naîtront de ce syndrome, cercle infernal, où l'on voit les âmes des enfants eux-mêmes être comme responsables (non coupables) et provoquer un malaise ténébreux.

Alors comment faire pour aider les enfants non-nés et morts sans baptême ?

Comment permettre à notre enfant, après qu'il a été chargé de la plus grande croix possible, puisse recevoir la plus grande grâce qui y correspond sûrement ?  

Comment les chrétiens peuvent-ils, dans le pouvoir des clés que le Christ a confiées à l'Eglise, les atteindre pour au moins les arracher à cet état irrespirable pour lesquelles Satan organise ces sacrifices humains ?

  Sans vouloir nous étendre, proposons, une approche d'amour en 7 étapes :

.Comme le bon samaritain, poser enfin son regard sur lui, voir son état, s'arrêter, sentir sa détresse.
•Commencer à le confier au Christ par une prière fervente et/ou par une Messe pour l'arracher à sa malédiction, qu'il ne puisse plus être source de mal.
•Le réintroduire dans une relation saine avec notre humanité: le réapprivoiser, en l'entourant d'une tendresse sensible qu'il n'a jamais connue, lui demander pardon, passer du temps pour que se crée entre lui et nous, progressivement, une proximité, une confiance, une intimité; le réengendrer affec-tueusement, maternellement, paternellement, et le mieux connaître, autant qu'il nous est possible
•Lui donner un prénom (qui est souvent "donné"); et le voilà réintégré dans la famille humaine...
•L'introduire à l'intérieur de notre prière, qu'à travers nous, son âme retrouve contact, je crois aussi réconciliation avec Dieu: le faire entrer dans nos actes religieux; credo, communions...
•C'est le moment de la cérémonie, où l'Eglise peut permettre que, d'exclu de la grâce, il soit admis à être plongé dans le rayonnement de la grâce eucharistique; s'il est possible, il est incorporé à la communion de l'Eglise, à la communion des saints, au Corps Mystique du Christ; il est confié explicitement au Cœur Eucharistique du Christ.
•Se réjouir de sa nouvelle mission en le consacrant à Marie, que sous l'autel, il reçoive la robe blanche et la lumière pour que son statut d'attente en quelque sorte devienne chrétien et fécond : prière, patience d'amour et pardon (Apocalypse, chap. 6, verset 11)

Certes, l'Eglise, on peut le penser, aurait dans le pouvoir des clés qui lui a été confiée l'autorité suffisante pour les proclamer officiellement martyrs, comme les saints innocents de Bethléem, du moins ceux qui sont morts par l'avortement provoqué...Il faudrait établir et définir pour cela en quoi c'est en effet par haine du Christ ou son Eglise, que ces meurtres massifs sont organisés. Cette proclamation les mettrait ipso facto au Ciel.

Mais l'Eglise a bien des hésitations. Parmi les raisons, il faut noter qu'il lui manque un préalable dans sa doctrine expresse: "à quel moment Dieu crée-t-il l'âme immortelle et spirituelle dans le processus embryonnaire ?".
Car comment généraliser des cérémonies pour des enfants dont l'Eglise est encore hésitante à définir qu'ils aient tous une âme spirituelle et immortelle, bref, pour des enfants dont certains n'existeraient peut-être pas ! ?

A Cotignac et en d’autres diocèses, l’occasion nous est offerte d'adopter ces victimes innocentes dans une demande d'expiation au cours d'une cérémonie couverte par une demande officielle de Rome  et organisée par un conseil liturgique diocésain   …  ALLELUIA !      
avatar
Père Nathan
PERE SPIRITUEL DU FORUM
PERE SPIRITUEL DU FORUM

Masculin Messages : 2219
Age : 66
Localisation : Assignation : Rimont (diocèse d'Autun)
Inscription : 13/07/2008

http://catholiquedu.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Baptême quotidien des enfants non nés

Message par Arnaud Dumouch le Mer 11 Mai - 10:50

Pere Nathan a écrit:le mot limbes est interdit par Rome pour eux depuis 2 ans
Je pense que c'est l'expression "Limbes éternelles" dont vous parlez. La maintenir serait de nos jours hérétique à cause de Gaudium et Spes 22, 5.


Dernière édition par Arnaud Dumouch le Mer 11 Mai - 10:58, édité 1 fois
avatar
Arnaud Dumouch
Avec Saint Benoit

Masculin Messages : 103
Inscription : 02/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Baptême quotidien des enfants non nés

Message par Arnaud Dumouch le Mer 11 Mai - 10:54

Je connaissais votre prière pour l'accueil et la demande d'adoption de ces enfants. 

Excellente !


Merci.
avatar
Arnaud Dumouch
Avec Saint Benoit

Masculin Messages : 103
Inscription : 02/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Baptême quotidien des enfants non nés

Message par Père Nathan le Mer 11 Mai - 11:00

non : limbes tout court
http://www.vatican.va/roman_curia/congregations/cfaith/cti_documents/rc_con_cfaith_doc_20070419_un-baptised-infants_fr.html

[3] L’idée des limbes, que l’Église a employée pendant des siècles pour désigner le sort des enfants qui meurent sans baptême, n’a pas de fondement clair dans la Révélation, même si elle a été longtemps utilisée dans l’enseignement théologique traditionnel. De plus, penser que les enfants qui meurent sans baptême sont privés de la vision béatifique, ce qui a depuis si longtemps été considéré comme la doctrine commune de l’Église, suscite de nombreux problèmes pastoraux, à tel point que beaucoup de pasteurs d’âmes ont réclamé une réflexion plus approfondie sur les voies du salut. Cette nécessaire reconsidération des enjeux théologiques ne peut faire l’impasse sur les conséquences tragiques du péché originel. Le péché originel implique un état de séparation d’avec le Christ, et cela exclut assurément la possibilité de la vision de Dieu pour ceux qui meurent en cet état.
avatar
Père Nathan
PERE SPIRITUEL DU FORUM
PERE SPIRITUEL DU FORUM

Masculin Messages : 2219
Age : 66
Localisation : Assignation : Rimont (diocèse d'Autun)
Inscription : 13/07/2008

http://catholiquedu.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Baptême quotidien des enfants non nés

Message par Arnaud Dumouch le Mer 11 Mai - 11:06

Finalement tout le défis théologique que relève la CTI se borne à cela : comment rendre cohérents ces différents repères dogmatiques :

1° Après la mort, c'est trop tard (Constitution Benedictus Deus).

2° Le salut est proposé à tout homme par un moyen connu le lui (GS 22, 5).

3° Les limbes existent  (sans plus de précision, jamais leur éternité n'a été définie).
avatar
Arnaud Dumouch
Avec Saint Benoit

Masculin Messages : 103
Inscription : 02/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Baptême quotidien des enfants non nés

Message par Père Nathan le Mer 11 Mai - 11:11

hors sujet


REPRENONS DONC LE SUJET DU FIL

@Catherine Jouenne a écrit:Pour nous aider à pénétrer dans cette approche d’amour vers tous les enfants non-nés
voici des notes sur ce que nous a donné un prédicateur dont c'est l'apostolat diocésain lors d’une retraite :


Console

« La première chose, c’est d’apprendre à les aimer, apprendre à les regarder, apprendre à les voir, apprendre à les découvrir, savoir qu’ils sont là. C’est d’autant plus facile s’ils viennent de nous.

L’enfant souffre, il est sur le bord de la route, il faut regarder ce qu’il a, où est-ce qu’il est, de quoi il a besoin.
Il faut le porter sur notre monture, sur l’âne, avec toutes nos forces, notre patience, notre durée.
Nous l’apportons jusqu’à la maison, jusqu’à ce qu’il soit en pleine santé. Nous regardons, nous ne passons pas à côté, nous ne continuons pas la route, nous nous occupons de celui qui est sur le bord de la route.

Et il y a encore quelque chose de son corps qui est vivant pendant cinquante ans environ
[dans les cellules staminales embryonnaires qui sont dans le corps de sa mère].

La mère reste la mère, c’est pour ça qu’elle souffre tant qu’elle n’a pas retrouvé son enfant et tant que l’enfant ne l’a pas retrouvée avec un flux et un reflux d’âme à âme, d’esprit à esprit, de cœur à cœur et de lumière à lumière. Elle demande de l’aide au Bon Dieu, pas forcément explicitement mais implicitement.

Le prêtre va dire : « Regardez votre enfant, laissez-le vivre, vous êtes sa mère ».

L’enfant ne peut vivre qu’avec elle. Elle va laisser liberté à l’enfant de vivre, elle va découvrir sa présence, il va y avoir une proximité, une complicité lumineuse, une complicité maternelle, une complicité filiale.

Il va naître à ce moment-là un courant d’amour.

Là où elle doit s’aider elle-même, c’est de dire : « Je vais laisser cet enfant respirer, je vais laisser cet enfant vivre, bouger, se manifester, s’exprimer, je veux que cet enfant vive et du coup je vais faire vivre aussi ma respiration maternelle vis-à-vis de lui, je vais lui redonner la Lumière, mon affection, ma tendresse, ma proximité, ma présence, ma disponibilité ».

Et il y a une réciprocité qui se fait à ce moment-là.


Du coup elle va sentir très fort la gratitude que l’enfant a vis-à-vis d’elle, sa mère.
Qu’est-ce qu’il est content qu’elle lui ait donné la vie, l’existence !
Dieu a engendré en elle à partir de son unité sponsale, Il a créé un enfant dans la gratitude universelle, et de Dieu, et de la terre, et de l’univers, et du Ciel, et du monde angélique, et du corps vivant de la mère, et donc il y a une gratitude. Cette gratitude d’exister va revenir à la mère dès lors qu’elle décide de redevenir la mère.

C’est pour ça que nous allons toujours proposer aux mères, si nous sommes dans une perspective chrétienne – mais il faut faire l’équivalent quand nous sommes dans une perspective médicale humaine métaphysique ontologique, cela peut se faire en sagesse humaine –, qu’il y ait d’abord une réconciliation spirituelle contemplative, amoureuse, tendre et incarnée avec l’enfant.

Cela se reconnaît à ce que la paix est revenue.

Je n’ai plus du tout l’intention de ne plus y penser, au contraire je veux y penser tout le temps librement. Le flux et le reflux se font et la croissance se fait dans la gratitude.

Du coup la vertu de gratitude, d’action de grâces, ne cesse d’augmenter. La vénération de l’enfant vis-à-vis de sa mère augmente. Si on est chrétien, l’Esprit de piété aussi, les Dons du Saint-Esprit aussi. Tout cela ne cesse de grandir, les vertus, l’eutrapélie, la gaieté mutuelle, la joie de vivre ensemble.


Cela devient tellement vrai, tellement vivant, la maternité est tellement revenue à elle-même, la maman s’est réconciliée avec sa maternité et cet enfant vit pleinement de cette maternité dans l’action de grâces, c’est tellement vrai que du coup cet enfant existe enfin dans une famille, il existe dans sa mère, il existe dans la famille humaine, et comme il existe dans la famille humaine il a un nom. »
avatar
Père Nathan
PERE SPIRITUEL DU FORUM
PERE SPIRITUEL DU FORUM

Masculin Messages : 2219
Age : 66
Localisation : Assignation : Rimont (diocèse d'Autun)
Inscription : 13/07/2008

http://catholiquedu.net

Revenir en haut Aller en bas

Prière et Bénédiction du Père spirituel

Message par azais le Mer 11 Mai - 16:37

Le Pere Nathan m'a demandé de faire  savoir qu'il ne pouvait plus intervenir sur le forum, pendant au moins un mois  .... et pour des raisons d'ordre religieux.

Il remercie tous ceux qui ont aidé à la recherche de la
                     vérité dans un climat de Paix

Ceux qui le désirent peuvent le rejoindre sur le site http://catholiquedu.free.fr/ZIPA.htm qu'il va reprendre en main pour les surfeurs catholiques du net
avatar
azais
MEDIATEUR
MEDIATEUR

Masculin Messages : 4393
Age : 66
Inscription : 10/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Baptême quotidien des enfants non nés

Message par Joannes Maria le Mer 11 Mai - 21:10

Notre Père qui es aux Cieux
Que Ton Nom soit sanctifié
Que Ton Règne vienne
Que Ta Volonté soit faite sur terre comme au Ciel
Donnes nous notre Pain quotidien
Pardonnes nos offenses comme nous pardonnons
     ceux qui nous offensent
Ne nous laisse pas entrer en tentation
Délivre nous du Malin    Amen

Priez pour nous
PN
Ne nous laissez pas orphelins
avatar
Joannes Maria
Combat l'antechrist

Féminin Messages : 2178
Inscription : 19/05/2010

http://jeanderoquefort.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Baptême quotidien des enfants non nés

Message par jbrouquerol le Mer 11 Mai - 22:01

Un délai qui est bien dommage
Il y a tant à prendre dans ce que vous avez donné ici, que, en vrai, on a de quoi se nourrir!!

Merci
Que votre break religieux contribue au salut du monde et à la Gloire du Divin Fiat que vous nous faites entrevoir

jbrouquerol
Avec Saint Maximilien Kolbe

Masculin Messages : 97
Inscription : 19/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Baptême quotidien des enfants non nés

Message par marie-victoire le Jeu 12 Mai - 8:55

Notre Père qui es aux Cieux
Que Ton Nom soit sanctifié
Que Ton Règne vienne
Que Ta Volonté soit faite sur terre comme au Ciel
Donnes nous notre Pain quotidien
Pardonnes nos offenses comme nous pardonnons
ceux qui nous offensent
Ne nous laisse pas entrer en tentation
Délivre nous du Malin Amen

marie-victoire
Veut-etre un saint/e

Féminin Messages : 216
Age : 58
Localisation : Auvergne
Inscription : 09/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Baptême quotidien des enfants non nés

Message par azais le Ven 13 Mai - 20:11

Notre Père qui es aux Cieux
Que Ton Nom soit sanctifié
Que Ton Règne vienne
Que Ta Volonté soit faite sur terre comme au Ciel
Donnes nous notre Pain quotidien
Pardonnes nos offenses comme nous pardonnons
ceux qui nous offensent
Ne nous laisse pas entrer en tentation
Délivre nous du Malin Amen

avatar
azais
MEDIATEUR
MEDIATEUR

Masculin Messages : 4393
Age : 66
Inscription : 10/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Baptême quotidien des enfants non nés

Message par apis le Sam 14 Mai - 5:08

Notre Père qui es aux Cieux
Que Ton Nom soit sanctifié
Que Ton Règne vienne
Que Ta Volonté soit faite sur terre comme au Ciel
Donnes nous notre Pain quotidien
Pardonnes nos offenses comme nous pardonnons
ceux qui nous offensent
Ne nous laisse pas entrer en tentation
Délivre nous du Mal du malin
et du Mal son venin et donne nous le Bien... Amen
avatar
apis
Avec les chérubins

Masculin Messages : 53
Age : 44
Inscription : 06/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Baptême quotidien des enfants non nés

Message par Charles-Edouard le Sam 14 Mai - 8:13

Prière pour le baptême des enfants non nés

Ô Dieu, notre Père qui, dans ton amour infini pour nous, veux que tous les hommes soient sauvés, avec la foi et l'amour de l'Eglise qui porte dans son cœur de Mère le « Désir du baptême » pour tous les petits enfants du monde, je désire exprimer ici sa charité en baptisant au nom du Père, et du Fils et de l'Esprit Saint, tous les enfants qui, aujourd'hui, seront tués par avortement dans le sein de leur mère.

Avec cet acte de foi et de charité, j'entends, avec toute l'Eglise :

Offrir, avec le sang de Jésus, pour les mains immaculées de la Très Sainte Vierge Marie, celui de tous les petits enfants tués par avortement, implorant pitié et miséricorde pour l'humanité pour le sacrifice de leur vie.

Réparer le grave délit de l'avortement qui, tout en supprimant la vie de celui qui est conçu, le prive en même temps de la grâce du Baptême.

Prier pour la conversion de tous les opérateurs et collaborateurs de l'avortement, horrible délit « qui signe la condamnation de l'homme, de la femme, du médecin, de l'Etat » (Jean-Paul II).

Prier pour la conversion de ceux qui, en méconnaissant le Magistère de l'Eglise et du Christ et grâce aux puissants moyens de communication sociale, soutiennent, justifient et défendent ce très grave péché.

Et enfin, pour invoquer miséricorde sur ceux qui, trompés et séduits
par ces puissants moyens, s'éloignent de l'Amour de Dieu le Père. Réciter le Credo, le Notre Père et un Ave Maria.

Cardinal Ugo Poletti, Vicaire Général de Jean Paul II
Source:
http://www.compagnie-enfants-non-nes.com/priere-pour-le-bapteme-des-enfants-non-nes.html

avatar
Charles-Edouard
Citoyen d'honneur vers la sainteté

Masculin Messages : 16812
Age : 34
Localisation : Ile de France, Nord, Bretagne
Inscription : 25/05/2005

http://armeeprovidence.populus.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Baptême quotidien des enfants non nés

Message par apis le Sam 14 Mai - 9:30

Amen
Notre Père qui es aux Cieux
Que Ton Nom soit sanctifié
Que Ton Règne vienne
Que Ta Volonté soit faite sur terre comme au Ciel
Donnes nous notre Pain quotidien
Pardonnes nos offenses comme nous pardonnons
ceux qui nous offensent
Ne nous laisse pas entrer en tentation
Délivre nous du Malin Amen
avatar
apis
Avec les chérubins

Masculin Messages : 53
Age : 44
Inscription : 06/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Baptême quotidien des enfants non nés

Message par Scala-Coeli le Sam 14 Mai - 11:54

Il y a quelque chose qui me chiffonne quant à la conscience de la mère. Des milliers, des millions de femmes ne sont pas conscientes qu'elles ont tué quelqu'un et ne montrent pas de sentiment de culpabilité (ce qui peut être aussi un mécanisme défensif contre l'horreur de l'acte si elles s'en rendaient compte). Dans de tels cas, la mère ne peut pas prier ni demander le baptême pour son enfant (encore moins si elle est athée). Alors comment faire ? On peut faire donc le baptême à sa place, vraiment ?
avatar
Scala-Coeli
MEDIATRICE
MEDIATRICE

Féminin Messages : 1084
Localisation : Lutèce
Inscription : 04/07/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Baptême quotidien des enfants non nés

Message par Hélène vie et amour le Lun 16 Mai - 0:11

@scala-coeli
OUI, pourquoi ne pas en adopter spirituellement à chaque Eucharistie. Ces chers petits à qui les parents ne penseront pas? La Messe Perpétuelle pour les Enfants Non-nés pourra les accueillir?

Hélène vie et amour
Veut-etre un saint/e

Féminin Messages : 220
Inscription : 05/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Bapteme quotidien des enfants non-nés

Message par Hélène vie et amour le Lun 16 Mai - 1:21

MERCI, Charles-Edouard!  
Toute prière qui sort du cœur est entendu par Dieu. N'oublions pas aussi les fausse-couches!  
Dans le  témoignage émouvant de son inspiration la fondatrice de

http://www.compagnie-enfants-non-nes.com/priere-pour-le-bapteme-des-enfants-non-nes.htm
raconte bien l'importance de 'les faire grandir' en les accompagnant dans la prière et par la Messe.  
Une Messe Perpétuelle est le moyen sublime d'y pourvoir surtout pour les personnes qui comprennent insuffisamment la nécessité de 'les accompagner' au stade où ils pourront faire leur libre choix - car ils ne connaissent pas l'amour et ne savent que ce que leur court vécu dans le sein d'une maman  a pu leur communiquer émotionnellement - son désarroi,  son 'non-désir", la fatalité de la mort!  
Commencer par les non-nés, (fausse-couches? de notre propre famille, des générations précédentes?) puis  élargir :  à notre village, ville, hôpital, région, pays, (pays d'origine), au monde ?  Louer le Seigneur, infiniment Juste, pour la place qu'Il leur réserve dans le Plan de Dieu lorsque le Saint Père,  Pierre, qui détient les clés du Royaume, et l'Eglise leur ouvrira officiellement les portes du Ciel.  Certains prêtres disent qu'il l'a déjà dit officieusement en leur présence!  Nous ne sommes que créatures, comme la Vierge l'a dit au Bx.Père Cestak,  IL NOUS FAUT DEMANDER!  à temps et à contre-temps!
La prochaine Messe, si vous avez des prénoms, est le vendredi, 10 juin (en MP svp) quand possible avec les prénoms des parents.  Pour la Messe Perpétuelle, contactez le Père Nathan.

@Charles-Edouard a écrit:Prière pour le baptême des enfants non nés

Ô Dieu, notre Père qui, dans ton amour infini pour nous, veux que tous les hommes soient sauvés, avec la foi et l'amour de l'Eglise qui porte dans son cœur de Mère le « Désir du baptême » pour tous les petits enfants du monde, je désire exprimer ici sa charité en (demandant la GRÂCE du baptême au nom du Père, et du Fils et de l'Esprit Saint, tous les enfants qui, aujourd'hui, seront tués par avortement dans le sein de leur mère.

Avec cet acte de foi et de charité, j'entends, avec toute l'Eglise :

   Offrir, avec le sang de Jésus, par les mains immaculées de la Très Sainte Vierge Marie, celui de tous les petits enfants tués par avortement, implorant pitié et miséricorde pour l'humanité pour le sacrifice de leur vie.

   Réparer le grave délit de l'avortement qui, tout en supprimant la vie de celui qui est conçu, le prive en même temps de la grâce du Baptême (SACREMENT - corps et âme).
   Prier pour la conversion de tous les opérateurs et collaborateurs de l'avortement, horrible délit « qui signe la condamnation de l'homme, de la femme, du médecin, de l'Etat » (Jean-Paul II).

   Prier pour la conversion de ceux qui, en méconnaissant le Magistère de l'Eglise et du Christ et grâce aux puissants moyens de communication sociale, soutiennent, justifient et défendent ce très grave péché.

   Et enfin, pour invoquer miséricorde sur ceux qui, trompés et séduits
par ces puissants moyens, s'éloignent de l'Amour de Dieu le Père. Réciter le Credo, le Notre Père et un Ave Maria.

Cardinal Ugo Poletti, Vicaire Général de Jean Paul II
Source:
http://www.compagnie-enfants-non-nes.com/priere-pour-le-bapteme-des-enfants-non-nes.htm
Source:
http://www.compagnie-enfants-non-nes.com/priere-pour-le-bapteme-des-enfants-non-nes.html


Hélène vie et amour
Veut-etre un saint/e

Féminin Messages : 220
Inscription : 05/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Baptême quotidien des enfants non nés

Message par Sofoyal le Lun 16 Mai - 2:14

En union de prière!
IHS
avatar
Sofoyal
Combat l'antechrist

Masculin Messages : 2385
Inscription : 03/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Baptême quotidien des enfants non nés

Message par Catherine Jouenne le Lun 16 Mai - 16:08

@Scala-Coeli a écrit:Il y a quelque chose qui me chiffonne quant à la conscience de la mère. Des milliers, des millions de femmes ne sont pas conscientes qu'elles ont tué quelqu'un et ne montrent pas de sentiment de culpabilité (ce qui peut être aussi un mécanisme défensif contre l'horreur de l'acte si elles s'en rendaient compte). Dans de tels cas, la mère ne peut pas prier ni demander le baptême pour son enfant (encore moins si elle est athée). Alors comment faire ? On peut faire donc le baptême à sa place, vraiment ?

@Scala-Coeli

Hélène vous a donné une réponse pour l'adoption des enfants,

Peut-être la réponse que voici pourra-elle aussi vous aider ?
Cette réponse vient à la suite de l'approche d'amour proposée par Père Nathan sur ce fil

Une jeune femme lui demandait :
"Et dans quelle mesure une tierce personne peut intervenir dans cette relation mère-enfant ?"

Il lui a répondu :
"Par la prudence.
Il faut avoir les paroles ajustées.
Par le conseil, il faut donner des conseils, il faut dire ce que je suis en train de vous dire :
« Si j’étais à ta place, voilà ce que je ferais ».

Les tiers sont là pour aider les gens à prendre conscience.
« Oui, je vais le faire, on ne m’avait jamais dit cela ».
Nous ne pouvons pas le faire à leur place, d’accord ?,
mais nous pouvons leur dire : « Voilà ce que tu dois faire ».

Nous pouvons aussi adopter ces enfants si la nana n’en a rien à cirer.
Lisez par exemple le témoignage de Lisbeth Burger qui est la sage-femme :
quelquefois elle rencontre des mamans qui ne veulent rien savoir.

Mais il ne faut pas être psychorigide.
Il faut dans l’immense douceur exprimer cela à une mère.
Il faut faire sauter les conséquences négatives de la conscience de culpabilité,
cela implique qu’il faut lui parler spirituellement, humainement.
Il ne faut surtout pas que ce soit un langage psy.
Il ne faut pas s’attaquer à sa névrose abortive, surtout pas !, parce que là tu ne t’en sors plus, c’est fini.

C’est comme cela qu’il faut les aider.

En priant pour ces enfants, toi-même tu vas avoir avec ces enfants une relation de plus en plus spirituelle,
et après tu parles à la mère : « Tu sais, ces enfants, je les aime bien », ce que tu dis est vrai.

Il faut la vérité, il faut la lumière, il faut le cœur spirituel, il faut la liberté et il faut la communion des personnes.
Cette relation de charité, ou d’amour, ou d’amitié, de communion des personnes est d’abord par rapport aux enfants.
A ce moment-là tu trouveras les mots pour parler à la mère."
avatar
Catherine Jouenne
MEDIATRICE
MEDIATRICE

Féminin Messages : 412
Age : 53
Localisation : France
Inscription : 07/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Baptême quotidien des enfants non nés

Message par azais le Lun 16 Mai - 16:19

C'est très beau merci Catherine ... L'autre jour je parlais de ce sujet avec une femme a un guichet et elle est devenue verte à l'idée que les enfants vivaient avec leur âme et recherchaient de l'affection pour grandir , et des prières ... J'ai compris qu'elle était bien concernée ... Ce conseil est très précieux . Merci de prier pour cette femme de 47 ans. Dont le prénom est Mireille . ( je lui ai laissé mon mail .... )
avatar
azais
MEDIATEUR
MEDIATEUR

Masculin Messages : 4393
Age : 66
Inscription : 10/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Baptême quotidien des enfants non nés

Message par marie-victoire le Lun 16 Mai - 19:19

j'ai rencontré Therese pour Pentecote: elle nous disait à table qu'elle a voulu "adopter" après avoir lu un article de chrétiens magasine là dessus
Et depuis elle a des visites chez elle de 10 enfants qu'elle avait décidé d'adopter selon la voie proposée par Chrétiens magasine
Et les enfants  lui souriaient, disaient leurs prénoms: elle est ahurie et toute émue

et se demandait comment continuer et approfondir


Je suis chez PereNathan pour ses soins, et il m'a fait lire ce passage du Docteur Kenneth Mac All pour me faire encourager à lui dire de lire son livre sur ces questions

voilà le passage

Docteur Kenneth Mac ALL :  "LAISSEZ VENIR LES PETITS ENFANTS"...
Certaines personnes estiment que même les bébés baptisés ont besoin que des prières soient dites pour eux afin de les délivrer du mal qu'ils ont pu connaître dans le ventre de leur mère. Elles pensent que tout enfant qui a éprouvé une souffrance quelconque devrait bénéficier d'une prière de guérison.
Il est logique en effet que des souvenirs douloureux soient éliminés, ce que l'amour de Jésus-Christ est en mesure de réaliser dans l'Eucharistie. Tout comme le baptême intègre les petits enfants au Corps de l'Eglise, ainsi la mort et la résurrection de Jésus, célébrée, dans le Saint Sacrifice, ont le pouvoir de racheter ceux qui n'ont pas reçu le Baptême......


Une étude présentée en 1978 à l'université Lavola de Chicago révéla qu'un certain nombre de malades avaient tenté de se suicider, chaque année, à la même date. Faisant des recherches sur ce phénomène, Andrew Feldemar, un psychologue clinicien de Vancouver, put vérifier que ces dates n'avaient aucune relation avec les fêtes, les deuils ou autres événements familiaux importants, mais qu'elles coïncidaient avec les dates auxquelles les mères avaient essayé de se faire avorter. Même les moyens utilisés par les suicidaires (poisons, couteaux ou autres instruments acérés...) correspondaient à ceux qui avaient été employés dans les tentatives d'avortement.

Feldemar fut encore plus étonné de découvrir que le fœtus avait chaque fois enregistré et compris l'intention dans laquelle ces manœuvres avaient été faites, même si elles avaient eu lieu dans les premières semaines de la grossesse.

Il en tira la conclusion que la mémoire est capable de remonter au moment où l'ovule et le sperme s'unissent, c'est à dire au moment même de la conception.
Une telle étude met en lumière le fait que le fœtus est apte à recueillir des souvenirs avant la formation du cerveau.....

C'est pourquoi l'enfant conserve des êtres aimés, des images qui se sont fixées avant sa naissance. Une femme qui en est à son cinquième mois de grossesse peut faire sur elle-même un test qui montrera que son enfant répond à des gestes d’amour. Quand elle place sa main droite sur le flanc droit de son abdomen et sa main gauche sur le flanc gauche, elle est en mesure de le faire mouvoir vers l'une ou l'autre main. Il lui suffit simplement d’imaginer que le bébé sous la main droite acquiert force et sagesse pendant qu'elle le caresse. Il se déplacera afin d'appliquer son dos arrondi dans le creux il affectueuse main maternelle.

J'ai consigné plus de six cents cas de guérisons immédiates, survenues après qu'une Eucharistie a été spécialement célébrée pour des nouveau-nés: victimes d'avortement ou de fausse couches, mort-nés, abandonnés à leur naissance etc...Ils étaient des enfants qui n'avaient jamais été aimés ou consacrés convenablement à Jésus-Christ par un service sacramentel.

Au cours d’un été, où je séjournais aux Indes, une mère vint me demander conseil au sujet de sa fille schizophrène qui avait fait plusieurs séjours en hôpital psychiatrique. En plus d'autres signes, la malade présentait celui de la folie des grandeurs. En examinant son arbre généalogique, j'appris que plusieurs avortements avaient eut lieu dans sa famille. A deux reprises nous priâmes pour les enfants supprimés et, chaque fois, la mère, bien qu'hindouiste, rapporta qu'elle a vu les pieds du Christ sur la croix. La semaine suivante, sa fille parcourut presque mille kilomètres pour lui dire qu’elle s'était brusquement sentie en bonne santé et que tous les symptômes du mal avaient disparu.



Bonne route sur ce fil

Il y en a des choses à dire !!

Gloire à Dieu

marie-victoire
Veut-etre un saint/e

Féminin Messages : 216
Age : 58
Localisation : Auvergne
Inscription : 09/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Baptême quotidien des enfants non nés

Message par Hélène vie et amour le Mar 17 Mai - 1:05

http://lepeupledelapaix.forumactif.com/t19973p60-bapteme-quotidien-des-enfants-http;//lepeupledelapaix.forumactif.com/l'-Ame n'a pas d'Age    
@"tous"  :  Ce sujet est parfois difficile à aborder de vive-voix.  Il y a un CD 195 à Chrétiens Magazine:  <Le Salut éternel des enfants non-nés>, qui explique bien.  Plus de 800 sont partis dans le monde, et on peut le copier et le passer aux prêtres.  Car l'idéal serait que ces Messes aient lieu sur tout le territoire: tout prêtre peut accepter en privé:  certains Evêques y adhèrent maintenant. (par MPsvp)
Le livre du Dr.McAll (Eds.Bénédictines)"Généalogie et Eucharistie", très facile à lire, trace des énigmes de l'histoire - anciens, générationnelles, ou maladies inguérissables:   sclérose en plaques, schizophrénies, diabètes, dépressions nerveuses, anorexies,etc.   Dr.McAll a établi sur 5 ans des statistiques de guérison durables suite à l'Eucharistie catholique de diverses formes de maladie, de prières pour les âmes des défunts, et particulièrement suite à l'offrande de bébés non-nés - et la guérison de jumeaux survivants.  Son livre a beaucoup intéressé le Pape Jean-Paul II (env.1990) , qui a composé une longue prière en latin" (le Latin étant la langue qui fait autorité dans les annales d'Eglise) - hélas cette prière a disparu.....!  
Que d'occasions providentielles pour se rappeler au bon souvenir, si on ose leur tendre la perche!  Ces petits sont autour et soufflent parfois immédiatement leur prénom.  
@marie-victoire
Adoptez-les, et demandez donc ce charisme, comme Thérèse!  D'autres personnes m'envoient ainsi des prénoms à chaque Messe.  Parfois un aveu entendu au bureau, dans un train, au travail. Parfois il faut "évangéliser" dans l'Invisible si les parents/aÏeux n'étaient pas chrétiens!!
Très souvent la maman connait le prénom.   Et il faut PERSEVERER!
Il y a 25 ans, une amie désirait offrir les 2 enfants avortés de sa sœur, qui se disait 'sataniste'.  Nous lui avions conseillé de demander leurs prénoms à sa sœur - pour deux raisons.  Ce geste d'amour qui le sort de l'oubli est un lien important pour l'enfant avec sa mère, - mais aussi, par ce que s'il y a une grâce chez la mère, il est important qu'elle puisse  relier l'apaisement et joie reçus lors de cette offrande à Dieu afin qu'elle revienne à la foi.  A sa stupéfaction, non-seulement sa sœur a accepté qu'elle offre ses deux enfants par l'Eucharistie, mais elle lui a donné immédiatement les prénoms!  Et ensuite est revenue à la pratique.  Nous avons eu de nombreux exemples similaires.

Bse.Mère Teresa a dit que 70% des ménages et couples se séparent après un avortement.  
Les personnes ayant utilisé le stérilet réalisent pourquoi pendant tant d'années elles ont eu un mal-être, des mouvements d'humeur, des mini-dépressions, des tentations au suicide.   Personne ne leur avait dit que le stérilet était un abortif.
 Une personne qui avait déjà offert ses bébés avortés, rêvait de manière répétitive de 5 paires de petits chaussons blancs.  C'est ainsi que NOUS avons compris le désastre du stérilet!  Elle les a offert par l'Eucharistie et n'a plus jamais fait ce cauchemar.
L'écoute téléphonique est un moyen discret et charitable d'accueillir de telles confidences, car anonyme.  
 
Que de femmes à 50 ans regrettent le bébé dont elles se sont séparées à 2O ans!  
Le péché à confesser est 'j'ai privé mon enfant de la vie'.  

Evitez le terme BAPTEME avec les prêtres. Pour eux, le Baptême est un SACREMENT - donc il faut l'enfant présent, vivant - corps et âme.  Pour les laïques - donner un prénom équivaut à un baptême - mais c'est un sacrementAL de désir, pas un Sacrement d'Eglise! On peut proposer aux  prêtres de les inclure dans le 'Memento des Morts' à leur Messe.-certains acceptent de le faire audiblement ce qui peut permettre aux assistants d'y unir les enfants.  
Quelle joie nous donnerons à notre Maman Marie si nous nous appliquons sérieusement dans cet apostolat!  Vous verrez les merveilles vous-mêmes!
En grande communion de cœur et de prière
Hélène vie et amour

Hélène vie et amour
Veut-etre un saint/e

Féminin Messages : 220
Inscription : 05/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

bapteme-quotidien-des-enfants-non-nes et l'Ame n'a pas d'Age

Message par Hélène vie et amour le Mar 17 Mai - 1:52

http://lepeupledelapaix.forumactif.com/t19973p60-bapteme-quotidien-des-enfants-http;//lepeupledelapaix.forumactif.com/l'-Ame-na-pas-d'age
@carine   @marie-victoire  @phiphi  @bryand @charles-edouard @scala-coeli
@"soloyal"  et tous!  @"catherine-jouenne"
[b]LES PARDONS[/b]
Vous avez tout pardonné ? Tout le monde pense avoir tout pardonné ! Il suffit parfois d’un réflexe de pardon, et beaucoup de problèmes disparaissent ! C’est dans le ‘Notre Père’. « Pardonne-nous NOS offenses COMME nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés. » Nous sommes conçus ‘innocents’. Le péché originel arrive quasi instantanément. Même si ce n’est pas exprès, il reste en nous une douleur – un souvenir – où notre innocence a été blessée par un acte, une pensée, une parole – un jugement, ou une OMISSION . Parfois un 'refus de Dieu'. Et nous avons pu blesser l’innocence d’autrui pareillement ??? même parfois inconsciemment. Réfléchissons, et pourquoi pas, faisons une petite liste, au cours d’une Neuvaine, par exemple ? (les blessures de l’enfance, même dès la conception dans le sein de la mère, son vécu, émotionnellement transmis par les neurones) – les rejets, les chocs émotifs, les injustices vraies ou imaginées, les accidents, les deuils, les séparations et les divorces, les évènements matérielles de la vie, la privation de la vie chrétienne, les déviances parallèles, les disputes familiales (entre enfants), les jalousies?. Dans l’immédiat, nous pouvons les offrir. Jésus a dit à St.Jérome, qui croyait avoir tout donné à Jésus. « Donne-moi tes péchés » ! A travers notre repentir, notre pardon et réparation on les Lui DONNE et Il nous rend notre innocence blessée et la paix, la joie, l’amour. Il peut être nécessaire de s’en confesser ?! Ne rien oublier. C’est Jésus qui nous attend dans le prêtre et Il sait. Notre aveu est une condition.. N’hésitez pas à recommencer plusieurs fois ! en son Saint Nom ! Pape St.Clément aux Corinthiens – 4e Pape après St.Pierre – « Dis aux enfants de mon Peuple. Bien que vos péchés puissent s’étendre de la terre jusqu’au ciel et bien qu’ils soient plus rouge qu’écarlate et plus noirs que la toile à sac, pourtant si vous vous tournez vers Moi de tout votre cœur en disant « Père » Je vous écouterai comme Je le ferai pour un peuple qui était saint ». Pour des enfants partis trop tôt par fausse-couche, parfois à 6 –7 mois - la douleur demeure car par les neurones la ‘mémoire’ est inscrit dans le corps de la mère et demeure pendant 30 ans au moins. (Prof.Mancuso. ) Pour les grossesses inachevées, bébés très désirés : un bébé perdu, les grossesses extra-utérines, il ne faut pas « s’accrocher à ce souvenir » . Les ‘donner’ à Maman Marie, si c’est très difficile. (Anecdote) . Une personne très désireuse d’avoir un enfant, avait conçu 3 fois, puis grande déception, fausse-couche. Elle était venue deux fois à nos Messes, avait donné des prénoms, mais la tristesse ne se résorbait pas. Puis la 3 e fois, elle a eu l’intuition « de donner ses enfants à Marie » - et elle a reçu une grande paix. Il ne faut pas « retenir » les défunts. Il faut les accompagner dans leur voyage « vers le Haut ».

Jadis, on veillait les défunts, autour du lit, en prière continue. Même leur murmurer à l’oreille des paroles apaisantes et saintes. De nos jours, c’est difficile, surtout s’ils meurent à l’hôpital. La « levée du corps » (mise en bière) n’existe pratiquement plus : par ce que les gens ne sont pas informés, et les prêtres peu libres. Que fait-on ? Le Chapelet de Miséricorde.  Nous les recommandons à la Miséricorde du Père éternel , avec espérance. De même pour les défunts, nos aïeux, par la Messe pour les morts et les Indulgences Plénières. (C.E.C : 1261 : Quand aux enfants morts sans baptême, l’Eglise ne peut que les confier à la miséricorde de Dieu qui veut que tous les hommes soient sauvés, et la tendresse de Jésus vers les enfants qui Lui fait dire : « laissez-les enfants venir à Moi, ne les empêchez pas ! » nous permettent d’espérer qu’il y ait un chemin de salut pour les enfants morts sans baptême. » (Lc 18-17 ; Mt19,13-15 ;Mc10,13-15). Ce n’est pas l’innocence qui sauve mais la justification. C’est par l’intercession de l’Eglise notamment. (fr.S.Bonino,op.CIT sur les Limbes: Fam.Xienne2007).

Voici quelques anecdotes qui illustrent les pardons omis. Il est Providentiel comment le Saint Esprit, via nos Anges Gardiens, semble intervenir dans nos conversations. Lors d’une Retraite, juste avant une Messe dont l’intention était prévue, mais à l’insu des participants, pour ‘défaire les nœuds’ et les pardons, une dame de la cinquantaine, venait de me dire qu’elle avait tout pardonné. Puis, elle se met à me raconter une anecdote de sa petite enfance. Ses parents étaient immigrés de Pologne avant la Guerre 39-45. Son père parti à la STO. Sa maman, très pauvre, n’avait pas de cadeau à offrir à ses cinq enfants pour Noël. Elle n’avait donc pu acheter qu’un bébé Jésus en sucre à la boulangerie pour mon interlocutrice qui avait 5 ans. « Ma grande sœur (jalouse ?) m’a croqué la tête de mon bébé Jésus, et qu’est-ce que j’ai pleuré ! » Et elle rajoute (revoyant mentalement la scène). « La peau de vache » . Alors je lui dit en souriant : « Vous êtes sûre que vous avez tout pardonné ? Pourquoi vous n’offririez pas ce pardon à la Messe ? » Elle a pleuré pendant toute la Messe ! Il faut se remettre dans la peau de l’enfant (ou l’adolescent) que l’on était lors de la blessure. Ce pardon a eu des séquelles insoupçonnables. Elle m’a téléphoné 5 mois après pour témoigner. La maman étant décédée, la fratrie était en froid, et ne s’était plus revue depuis 5 ans. En rentrant, elle a téléphoné à sa sœur et lui a raconté son pardon, et aussi aux autres frères et sœurs en pardonnant pour les disputes. Ils se sont tous réconcilié. Pour la première fois depuis cinq ans, ils étaient tous réunis pour Noël dans une grande joie, et ceux qui s’étaient un peu éloignés de la foi revenaient.

Il faut, donc, re-vivre la blessure avec les émotions et à l’age subie dans la peau de l’enfant, l’adolescent, jeune adulte, et la « donner à Dieu ». Ne dit-on pas, « Donner c’est donné, reprendre c’est voler » ? On appelle cela aussi « lâcher-prise » ? C’est dans le Notre Père. « Pardonne-nous nos offenses COMME nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés. » Ces « pardons » concernent aussi nos défunts. C’est la rancune, le ressentiment, les rancœurs qui maintiennent les Ames en Purgatoire. Si les personnes étaient en état conflictuel de leur vivant, ne continuent-ils pas à s’en vouloir dans l’Au-Delà ? Reste-t-il un ‘non-pardon’ entre un défunt et un vivant, ou vice-versa. Une litige, (ex. d’héritage), un événement, une désapprobation qui a généré dispute, même ancienne, ou dans les générations précédentes?

Et chacun de nous n’aurait-il pas blessé l’innocence d’autrui ? Nous avons pu l’estimer négligeable, mais la blessure a pu demeurer chez l’autre : paroles « qui tuent », faits, injustices, parfois ‘repérables’ dans les attitudes des descendants ?

Un acte positif ? Sur plusieurs jours, au cours d’une Neuvaine ? dans un Chemin de Croix (ex. Chemin de Guérison et Contrition) Faites-vous une petite liste des souvenirs qui ‘remontent’. Qui m’a offensée ? En quoi ai-je pu blesser ou offenser autrui ? On se souvient plus facilement des maux que nous avons reçu que ceux que du mal que nous avons infligé, souvent inconsciemment, notamment à nos enfants.
      DONNER chaque blessure ou péché à Jésus. Débloquer les situations ? La parole CREE, La pensée aussi. Les mal-édictions = mal-dire = souhaiter du mal Les béné-dictions = dire du bien = souhaiter le bien Je Confesse à Dieu : en pensée, en parole, par action, par omission Pour les enfants non-nés : les faire passer des ténèbres à la lumière ( Jn.12,44-50) au Saint Nom de Jésus ; transformer la MAL-édiction de la mort en BENE-diction – la VIE, la LUMIERE. (Je Suis le Chemin, la Vérité, la Vie et la Lumière) et (Nombres 6, 21-27 La formule de Bénédiction) exemple : Une grand’mère, mécontente d’une union, d’un mariage, émet avec force de désir qu’il n’y ait pas de descendance : ceci semble parfois être cause d’une difficulté à concevoir. La grand-mère a peut-être oublié cette mal-édiction depuis longtemps, mais le Malin, lui, n’a pas oublié.

     Attention, car la parole CREE. Exemple : Mme. X avait un procès mal plaidé d’un marchand de biens qui l’avait spoliée. Elle désirait confier l’affaire à un bon avocat, qui ne pouvait accepter par excès de travail. Or, Mme.X s’est souvenue qu’étant jeune mère de famille elle avait acheté une maison pour se loger avec ses enfants, mais les locataires désiraient y rester . Le vendeur ne pouvait accepter que leurs loyers anciens soient déduits du prix d’achat. Notez que le vendeur et l’acheteuse étaient dans leur bon droit. Pourtant il a régné un grand mal-être qui a duré, car ils refusaient de partir. Apprenant dans une conférence le problème des ‘non-pardons’, elle se demanda si ce ménage, avait pardonné avant de mourir ? Etaient-ils en Purgatoire? Bien que légalement pas dans son tort, elle cherche à s’en confesser. Le premier prêtre lui en refuse l’Absolution, « car ce n’est pas un péché ». Le 2 e prêtre, sur rendez-vous, est appelé au chevet d’un mourant à l’instant où elle arrive ! Le 3 e confesseur l’a gardée longtemps, et le Seigneur dans la grâce de Confession a tiré d’elle bien d’autres aveux de blessures et oublis de son passé. Elle en est sorti « avec des ailes ». Et le prêtre a accepté de célébrer une Messe pour le ménage en question. Juste après, elle reçoit un coup de fil du bon avocat, lui disant qu’il avait eu un désistement, et qu’il pourrait se charger des son affaire, si elle voulait !!!. Donc, nos pardons et/ou intercessions pour autrui sont fruits de grâces inattendues.

     Exemple : Nombre de femmes ont été victimes du STILBEN, médicament pour les nausées de femmes enceintes, provoquant un rétrécissement de l’uterus des fœtus fillettes, et cause plus tard de fausse-couches. C’est une grande douleur et amertume pour ces jeunes femmes. De savoir qu’elles sont réellement mamans, qu’elles ONT des petits innocents, LEURS enfants, nommés et offerts, donc vivants -dans le Salut - est pour elles un grand réconfort. Il y a aussi d’autres erreurs médicales, dont les victimes sont « libérées » par des pardons et prière accordés aux responsables, au corps médical.

     Une préparation de plusieurs mois est parfois souhaitable. Les « non-nés » semblent avancer de manière proportionnelle à l’amour et prière quotidienne accordée par la maman, pas nécessairement ‘ressenti’. ‘ils ont été longtemps ‘oubliés’ ou s’ils sont imbibés émotionnellement de beaucoup de rejets, violence, coups du concubin coléreux, refus d’acceptation de leur mère, du déni. Il faudra persévérer. Dieu est AMOUR. Selon l’appropriation dans amour humain ils peuvent accueillir et grandir dans l’Amour divin.

     On n'y arrive pas ?  (Certaines situations sont quasiment impardonnables sur le plan humain?!)  Alors demandons à JESUS de les pardonner inconditionnellement dans "les 70 x 7 fois" qu'Il conseille?  Une personne m'a dit avoir reçu cette grande grâce de pardon en priant devant les reliques de Zelie Martin et son époux.

Hélène vie et amour
Veut-etre un saint/e

Féminin Messages : 220
Inscription : 05/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

bapteme-quotidien-des-enfants-non-nes et l'Ame n'a pas d'Age Clonage

Message par Hélène vie et amour le Mar 17 Mai - 3:37

http://lepeupledelapaix.forumactif.com/    FIL   l'ame n'a pas d'age
http://lepeupledelapaix.forumactif.com/t19973p60-bapteme-quotidien-des-enfants-non-nes#360768
@azais   @catherine jouenne @charles-edouard @"Arnaud Dumouche"  @bryand  @phiphi  et tous
Pour ceux que la bioéthique intéresse en profondeur: la lecture de deux livres d'un prêtre expert dans la matière, préalablement médecin anesthésiste expérimenté,  contenant TOUTES  les références doctrinales sur l'encyclique Evangelium Vitae, (et les précédents) thèse plaidé devant la Maison Pontificale avec les compliments du Cardinal Ratzinger et Jean-Paul II.        Eds.Beauchesne
« Evangile de la Vie »  de Jean-Pascal Perrenx.  

« A la lumière de la Raison «  T.1
« A la lumière de la Foi »  T.2

à la Procure
Résumé
Etude pluridisciplinaire (biologique, philosophique, sociologique, juridique, théologique et éthique) de la vie humaine, à la double lumière de la raison, avec comme point de référence l'encyclique «Evangelium vitae». ©Electre 2016

EN CE LENDEMAIN du 99e ANNIVERSAIRE de l'APPARITION  à FATIMA
quand la reine des Anges et la Reine de la Paix envoie l’Ange de la Paix pour préparer Lucie, François et Jacinthe à recevoir ce message.  

Comment faire des sacrifices ? Lors de l’apparition de l’été 1915, à Lucie qui lui posait la question, l’Ange répondit : « Offrez à Dieu un sacrifice en acte de réparation pour les péchés par lesquels Il est offensé, et de supplication pour la conversion des pécheurs. (…)

Le 13 mai 1917, elle précise et rajoute directement ce qu’il faut faire : « supporter toutes les souffrances que Dieu voudra vous envoyer, en acte de réparation pour les péchés par lesquels Il est offensé, et de supplication pour la conversion des pécheurs ».

Ce que demande le Ciel, c’est l’humble offrande des difficultés de la vie quotidienne : nos échecs, nos infirmités, pour certains la solitude (souffrance très dure), les contrariétés, etc. Par exemple, parmi les sept œuvres de miséricorde spirituelle (voir catéchisme de saint Pie X), il y a « supporter patiemment les personnes ennuyeuses »

Et si possible, offrons-les en récitant soit la prière de l’Ange, soit celle enseignée par Notre-Dame le 13 juillet 1917 : « Ô mon Jésus, c’est par amour pour Vous, pour la conversion des pécheurs, en réparation des outrages commis envers le Cœur Immaculé de Marie et pour le Saint Père. »

Ah ! Si à l’occasion de ce centenaire des apparitions de Fatima, nous pouvions petit à petit acquérir l’habitude d’offrir toutes les contrariétés de la vie quotidienne pour les pécheurs, nous aurions fait une véritable et très belle œuvre de Miséricorde !
source CAP FATIMA n°27  

Puissions-nous tous, intervenants  sur le Forum, en prendre de la graine, et ne pas offenser la Vierge en contestant, sur ce FIL fort éclairé et appuyé par le magistère et la Doctrine,   ( concernant l'AME n'A PAS d'AGE, la VIE et le CLONAGE.ET [size=18]relire en entier le FIL si complet  et intéressant, avec réponses de Père Nathan)  ainsi que les commentaires diviseurs sur le Pape François. [/font]


L'Adversaire ne s'immiscerait-il pas ainsi pour semer le doute dans l'esprit des lecteurs insuffisamment structurés dans leur connaissances théologiques ou doctrinales?  N'est pas théologien qui veut!!  

Comme m'a déclaré il y a une 20aine d'années un saint prêtre espagnol,  « avocat du diable » dans les procès préparatoires à la Béatification,  car il devait aussi étudier tous les 'messages' dits célestes.   « Le Malin intervient par une petite phrase, fausse,  ici et là, alors que tout le reste est juste  (repris ailleurs dans le vrai)! »

En cette fête de la Pentecôte, que l’Esprit-Saint nous envoie cette grâce de Paix. de Sacrifice, d'Humilité et de VERITE/size]
[/size]

Hélène vie et amour
Veut-etre un saint/e

Féminin Messages : 220
Inscription : 05/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Baptême quotidien des enfants non nés

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum