Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX



Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum.

Adam et Eve, nos origines...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Adam et Eve, nos origines...

Message par flou le Jeu 24 Mai 2012 - 20:45

Bonsoir à tous

Je me pose des questions sur nos origines, et sur la bible, car en ce moment, plusieurs personnes m’affirme que la bible est une sorte de livre qui n'est pas vrai mais qui sert à maintenir les gens sur le droit chemin, qu'Adam et Eve n'ont pas existé, etc etc.
pour moi tout ce qui est dans la bible est histoire vrai, ai-je raison?
que pensez vous de la préhistoire? cromagnon etc etc?
avatar
flou
Combat l'antechrist

Féminin Messages : 2282
Inscription : 31/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Adam et Eve, nos origines...

Message par Luca le Jeu 24 Mai 2012 - 22:27

Salut flou, alors je vais essayer de te répondre du mieux que je peux, Dieu est tout il est tout puissant, Dieu est le commencement et la fin de toute chose vivante et de toute création, Dieu est notre Dieu notre créateur, créateur de toute chose, la fin de sa création à été l'homme et la femme, part un souffle de vent ils à donner la vie au première homme et à la première femme, la terre étais un beau paradis sans péché, parfait avec aucune impureté, un monde sans tache, il à bien prévenu Adam et Eve de ne pas manger du fruit interdit comme tu connais l'histoire, mais tenté part Satan ils ont fait ce que Dieu ne voulais pas qu'il fessaient, ainsi le péché est existé, le péché n'est pas seulement mentir, voler, tuer, insulté, juger, etc ..., le péché est quelque chose de très profond, un homme exemplaire ma même dit que le péché à changer les animaux, puis il'y a eu des hommes qui ont été choisi part Dieu pour apporté des messages sur terre, donc des Prophètes, il'y a toujours eux des Saints, des personnes ferventes et pieux, chaque les Prophètes ont prophétiser la venu du Messie, la venu du Sauveur du monde, la venu de l'agneau de Dieu qui enlève le péché du monde, l'Ancien Testament sont les histoires des Prophètes et oui il'y a eux les periodes de cromagnon comme tu dis, mais les lois et les commandements de Dieu ont toujours existé peut importe le siècle ou la periode, car comme je les dis Dieu c'est tout, le commencement et la fin, ensuite il'y a eu le Nouveau Testament, c'étais les histoires d'un seul Prophète le Messie Jésus, et seulement les actes et ses enseignements de Jésus et non de plusieurs Prophètes, et aussi d'autres histoires comme "Lettres des Apôtres", "Romains", mais la je te parle des 4 Evangiles écris part les Apôtre de Jésus, ceux qui ont suivis Jésus et qui étais toujours avec lui, donc l'Ancien Testament et le Nouveau Testament c'est comme, le Narnia 1 et Narnia 2, si ont a veux le 1 le commencement il faut aussi voir le 2 comment tout se termine Wink, donc ce que je veux aussi te dire, flou, même si il'y a eux plusieurs periodes durant des siècles Dieu à toujours été la, peut importe la periode, le parfaite exemple selon moi Moïse il étais choisi part Dieu pour être Prophète et c'étais au temps de l'Ancienne Egypte, et pourtant les Egyptiens Adorèrent plusieurs Dieu, mais le seul est unique Dieu création de toute chose, Dieu qui est le commencement et la fin, a toujours été la et le sera jusqu'a la fin, d'ailleurs et sera la étrernellement

Que quelqu'un me corrige si j'ai fait des fautes ou que l'ont rajoute ce que j'ai oublier
avatar
Luca
Gloire à toi Seigneur Jésus-Christ

Masculin Messages : 4328
Age : 21
Inscription : 21/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Adam et Eve, nos origines...

Message par Maud le Jeu 24 Mai 2012 - 22:29

Flou ...

Flavio vous donne quelques réponses...

voici un lien intéressant qui vous expliquera la Bible qui répondra je l'espère à quelques unes de vos questions

vous y trouverez une courte vidéo et divers titres d'articles que vous pouvez cliquez ...et vous aurez une explication objective ..en haut .à droite ..à bien lire aussi .. au bas de la page vous cliquez sur " d'autres sélections" ..il y a 3 pages de questions -réponses ...

http://www.croire.com/Themes/Bible/Bible

Bonne lecture

Maud
avatar
Maud
Citoyen d'honneur vers la sainteté

Féminin Messages : 14722
Localisation : France
Inscription : 16/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Adam et Eve, nos origines...

Message par Maud le Jeu 24 Mai 2012 - 23:05

@Flou

Il existe dans beaucoup de paroisses des groupes qui se réunissent pour étudier la Bible d'une façon assez poussée...
renseignez-vous si cela existe dans la votre ...ou dans une paroisse voisine ...souvent sur la page internet des évéchés il est donné quelques adresses ...

Amicalement
Maud
avatar
Maud
Citoyen d'honneur vers la sainteté

Féminin Messages : 14722
Localisation : France
Inscription : 16/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Adam et Eve, nos origines...

Message par flou le Jeu 24 Mai 2012 - 23:06

Merci infiniment pour vos réponses
@Flavio, je crois en tout ce que tu dis, mais tu le racontes magnifiquement ainsi j'y crois encore plus Smile

@Maud , j'ai pu lire un peu ce lien très intéressant et très bien fait!
j'en conclu que la bible est une forme d'allégorie?qu'elle est surtout la preuve historique du lien entre Dieu et les hommes.
Qu'il est très bon de la lire avec le coeur et une foi profonde mais qu'il ne faut pas la prendre tous les textes à la lettre.

si quelqu'un nous pose la question sur la bible... que dois je répondre?
Fraternellement


avatar
flou
Combat l'antechrist

Féminin Messages : 2282
Inscription : 31/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Adam et Eve, nos origines...

Message par papillon27833 le Ven 25 Mai 2012 - 18:30

Adam signifie "premier homme" je crois.

papillon27833
Débutant

Féminin Messages : 4
Inscription : 25/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Adam et Eve, nos origines...

Message par Emmanuel le Ven 25 Mai 2012 - 20:43

Bonjour Flou,

La Bible n'est pas une allégorie, mais, comme l'explique Flavio, le récit de faits réels, ceux de l'intervention divine dans l'histoire de l'humanité, d'Adam et Ève à Noé, de Noé à Moïse et aux prophètes, et des prophètes à la venue de Notre-Seigneur Jésus-Christ, le Fils de Dieu, notre Sauveur.

Ces personnes ont bien existé. Ceux qui veulent faire passer la Bible comme une simple allégorie, ont perdu la Foi. Ils sont surtout déboussolés par les récits des miracles accomplis par Dieu pour les hommes, tout au long de l'Histoire.

Oui, il faut aussi toujours lire la Bible avec le coeur, car les événements qu'elle rapporte sont ceux d'une intervention d'Amour continuelle de Notre-Père auprès de l'humanité. Comprendre comment Il nous a aimés, et comment Il nous aime encore, nourrit nos âmes de cet Amour, et nous transforme de plus en plus dans Sa Lumière.

Union de prières,

Emmanuel
avatar
Emmanuel
Citoyen d'honneur

Masculin Messages : 10326
Inscription : 14/04/2010

http://imitationjesuschrist.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Adam et Eve, nos origines...

Message par Gilles le Ven 25 Mai 2012 - 21:36



Adam et Eve ont ils existé ?



Comment peut-on croire à un récit mythologique comme la Genèse ?
Voilà le coeur du reproche que la modernité fait à l’Eglise : adhérer par la foi à des textes dont la « science » aurait démontré qu’ils étaient faux.

Cependant, ce reproche ne tient pas.

Le récit de la Genèse n’a pas vocation à expliquer scientifiquement comment se sont passés les premiers instants de la vie sur terre.


Il n’y a pas à choisir entre les premiers chapitres du livre biblique de la Genèse et le « big bang »!
Ce que le récit biblique nous apprend – et que nous croyons de foi certaine, comme étant une révélation de Dieu Lui-même -, c’est que Dieu est le créateur de toute chose.




Il est le seul à avoir créé ex nihilo (à partir de rien), alors que, lorsque des savants nous signalent avoir « créé » les conditions de la vie en laboratoire, ils ont simplement réordonné des atomes et des molécules pour produire celles qui sont nécessaires à la vie – ce qui est déjà énorme, mais n’est pas une création au sens propre du mot, puisqu’ils ont utilisé une matière pré-existante.Par ailleurs, le récit biblique (du moins le deuxième récit de la Création) nous apprend que toute la création terrestre a été faite en vue de l’homme, qui est donc le chef et le sommet de cette création et qui a pour mission de la diriger et de la dominer (ce qui, en notre temps d’écologisme parfois violemment anti-humaniste, mérite d’être rappelé).




Le récit biblique nous rappelle encore que la femme est la « chair de la chair » de l’homme et qu’elle n’est donc pas une créature inférieure, comme, encore de nos jours, trop d’hommes ont tendance à le croire.
Enfin, le récit biblique nous apprend le dogme du péché originel : nous avons contracté, dès notre engendrement, un « péché », duquel nous ne sommes pas responsables, qui trouve sa source dans le désir d’Adam et d’Eve « d’être comme des dieux » (selon la promesse du Tentateur).
Lorsque nous prétendons être notre propre créateur, nous renouons avec ce péché originel. Et,en même temps que la mauvaise nouvelle du péché originel, par qui la mort et la souffrance sont entrées dans le monde, nous apprenons aussi la bonne nouvelle (en grec, cela se dit « évangile »…) du salut, puisque Dieu promet que la descendance de la femme (le Christ) écrasera le serpent (figure du démon).
Tout ceci, nous le croyons, en effet, de foi certaine.
Mais je défie tout scientifique sérieux de prouver que cela est contraire aux connaissances scientifiques actuelles.
Il est bien évident que le genre littéraire des premiers chapitres de la Bible n’est pas le genre littéraire d’un article de revue scientifique à comité de lecture !


Texte de Monsieur l'Abbé Hervé Courcelle Labrousse sur son site "Réponses Catholiques" - suivre le lien ici : http://reponses-catholiques.fr/a-propos/

avatar
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 24031
Age : 61
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Adam et Eve, nos origines...

Message par Clara le Mer 11 Juil 2012 - 10:48

Bonjour,
La question que vous posez, il m'avait déjà semblé voir la réponse quelque part. Et bien oui, dans ma Bible. Je vous fais part de ce qui est écrit dedans :

"Adam et Eve sont les premiers êtres humains et forment le premier couple. Leurs noms sont symboliques. Adam, l'homme, c'est le terrien : Dieu l'a formé avec la poussière du sol (adamah) Eve, la femme, est la mère de tous les vivants: son nom dérive du mot "vie". L'homme et la femme sont créée à l'image de Dieu, c'est à dire doués de la capacité de raisonner, de parler, d'être en relation, d'aimer et de faire des choix. Il n'y a entre eux aucune différence de nature. Gardiens de la Création de Dieu ils ont la mission particulière d'être féconds et de peupler la terre. Ils vivent au commencement en présence de Dieu mais choisissent de ne pas lui obéir. Ils expérimentent alors la honte, la dissimulation, le mensonge. Désormais, la vie sera difficile : le tavail sera pénible, les grossesses de la femme et ses accouchements seront douloureux, une relation de domination/séduction s'établira entre l'homme et la femme, la mort sera leur destinée. Adam et Eve sont expulsés du paradis ; à travers eux, c'est la rupture de l'humanité avec Dieu. L'histoire de l'humanité porte les conséquences de cette fracture et la quête insatiable d'un paradis perdu."

Voilà ce que j'ai trouvé, j'espère que ça peut vous aider.
Clara
avatar
Clara
Va recevoir Jésus Christ

Féminin Messages : 42
Inscription : 10/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Adam et Eve, nos origines...

Message par flou le Mer 11 Juil 2012 - 11:55

@Emmanuel a écrit:Bonjour Flou,

La Bible n'est pas une allégorie, mais, comme l'explique Flavio, le récit de faits réels, ceux de l'intervention divine dans l'histoire de l'humanité, d'Adam et Ève à Noé, de Noé à Moïse et aux prophètes, et des prophètes à la venue de Notre-Seigneur Jésus-Christ, le Fils de Dieu, notre Sauveur.

Ces personnes ont bien existé. Ceux qui veulent faire passer la Bible comme une simple allégorie, ont perdu la Foi. Ils sont surtout déboussolés par les récits des miracles accomplis par Dieu pour les hommes, tout au long de l'Histoire.

Oui, il faut aussi toujours lire la Bible avec le coeur, car les événements qu'elle rapporte sont ceux d'une intervention d'Amour continuelle de Notre-Père auprès de l'humanité. Comprendre comment Il nous a aimés, et comment Il nous aime encore, nourrit nos âmes de cet Amour, et nous transforme de plus en plus dans Sa Lumière.

Union de prières,

Emmanuel

Merci je n'avais pas vu que vous aviez répondu Emmanuel, je suis parfois trop influençable, j'entends tellement autour de moi que la bible est un vieux livre poussiéreux qui n'est que l'invention de l'homme, que l'homme descend du singe, etc etc, que j'en perd le fil, alors que la bible au fond de moi à toujours été quelques chose de bien reel...

clara vasseur, je trouve ce petit passage très bien, très significatif de notre vie actuelle, oui nous sommes tous à la recherche de notre paradis.... chacuns à notre façon....
avatar
flou
Combat l'antechrist

Féminin Messages : 2282
Inscription : 31/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Adam et Eve, nos origines...

Message par mariejesus le Mer 11 Juil 2012 - 12:01

Moi je veux savoir de laquelle des douze tribus l'on fait partie.

Fraternellement
avatar
mariejesus
Combat l'antechrist

Féminin Messages : 2398
Age : 30
Inscription : 09/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Adam et Eve, nos origines...

Message par Audifax le Mer 11 Juil 2012 - 17:07

Bonjour!

Merci de vos réponses éclairantes, c'est en effet un point sur lequel je bute souvent.

Il est clair que lorsque l'on médite un peu toute l'Histoire de l'Humanité, on revient sans cesse au nœud du problème, le péché originel, qui a forcément eu lieu autrement notre propension à nous perdre et à choisir le mal sans qu'il y ait eu déchéance au préalable ne semble pas concorder avec la justice du Père qui créa toute chose bonne en elle-même. "Et Dieu vit que cela était bon".

Avec le péché, la mort est entrée en ce monde, la mort pour le corps corruptible, et la mort éternelle pour l'âme, ce qui n'était certainement pas dans les desseins de Dieu. Mais Il nous a tellement aimé que pris de pitié pour son œuvre, Il a envoyé son Fils pour sauver l'un et l'autre, le corps et l'âme, en ressuscitant l'un et en rachetant l'autre à la mort par le Sacrifice de Jésus-Christ. Jésus Croix

On ne le dit pas assez d'ailleurs, mais le corps ressuscitera aussi, le corps glorieux, car le corps en soi n'est pas une anomalie dont nous aurions à faire totale abstraction pour se désincarner totalement en purs esprits. Si Saint Paul nous a tant mis en garde contre la chair, c'est parce que le corps que nous habitons en cette vie est le corps corruptible, le corps inexorablement voué à la mort et esclave de ses concupiscences.
Notre corps glorieux sera au contraire à l'Image du Christ ressuscité, tel qu'il aurait toujours dû être, c'est à dire incorruptible.
Car de même que Dieu a créé les Anges purs esprits, de même il a voulu des créatures dont l'âme demeurerait dans un corps. Le corps est donc pleinement voulu par Dieu autant que l'âme pour nous autres Hommes. Mais seul le corps glorieux vivra pour toujours en harmonie avec l'âme tandis que celui dont nous sommes vêtus est encore enchaîné au monde mortel, et en partage la faiblesse. Ame envol

Dieu nous a racheté, âme et corps, voilà pourquoi Saint Paul insiste sur le fait que nous ne nous appartenons pas nous-même. Nous appartenons à Dieu, alors rendons-Lui tout, mais même là encore c'est pour notre plus joie! Voyez combien Il nous aime, s'il nous rachète ça n'est point pour nous traiter comme des esclaves, mais comme Ses Enfants dont Il veut s'assurer que nul autre ne viendra jamais les revendiquer Very Happy

Donc voilà le nœud de toute l'Histoire de notre condition d'Hommes mortels est bien le Péché Originel, mais le dénouement est plus grand encore, et il est heureux: la Victoire éternelle du Christ sur la Mort et l'Invitation au Ciel. La plus belle preuve d'Amour de Dieu, si aimant que même pour sauver une seule âme, le Christ aurait souffert tout ce qu'Il a souffert Prie

"Merci d'être venu nous chercher!" Gloire à toi Seigneu
avatar
Audifax
Combat avec l'Archange Michel

Masculin Messages : 1166
Inscription : 06/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Adam et Eve, nos origines...

Message par FLORENCE777 le Mer 11 Juil 2012 - 17:28


L'Homme préhistorique... petit fils dégénéré d'Adam. L'Evolution

Le Croyant se pose des questions sur la réalité physique de l'existence d' Adam. Pourtant de grands scientifiques nous l'affirment aujourd'hui: " A cause de l'invariabilité Chromosomique, nous descendons tous d'un seul et même couple humain. Il ne peut pas y avoir et il n'y a pas eu d'évolution..."
Supposons ! mais alors la question se pose, qui sont ces squelettes d'hommes préhistoriques qui remontent à plusieurs milliers d'années ?

Tout d'abord remettons les choses à leur place. La Datation des os de ces squelettes fut faites au carbone 14. Or, l'inventeur du procédé explique lui-même que la datation au carbone 14 n'est vraiment fiable à 100 % que sur le bois, et sur aucun autre support. En d'autres termes, la datation au carbone 14 sur des os, du tissus, des coquillages, donne des résultats complètements farfelus. On se souvient de ce scientifique non dénué d'humour, qui, afin de vérifier la fiabilité du procédé fit expertiser par cette méthode des coquilles d'escargots encore vivants quelques jours plus tôt, et qui se révèlèrent être agées de 300 000 ans au carbone 14 ...!!!!

L'Explication est pourtant simple. Adam et Eve eurent d'abord Caïn puis Abel nous enseigne la Genèse. Mais le brutal Caïn tua son jeune frère et dû fuir toute sa vie. Puis le couple eut de nouveau un troisième fils: Seth, en remplacement du doux Abel.

Seth marcha dans les voies de Dieu et eut une longue lignée de Saints.

Caïn marcha avec le démon et eut également une longue lignée de dégénérés.

Et voici déja dés l'origine, l'humanité séparée en deux camps: Celui du bien et celui du mal.

La Genèse Chapitre 6 nous explique comment les "Fils de Dieu", "Les Fils du ciel" (descendants de Seth) regardèrent les "filles des hommes" (descendantes dégénérées de Caïn) et en prirent pour femme. Ce qui acheva de corrompre toute l'humanité...d'où la venue nécéssaire du Déluge.

La Fameuse Mystique Italienne Maria Valtorta, nous rapporte comment Notre Seigneur lui enseigna ce passage.

TEMOIGNAGE DE LA MYSTIQUE ITALIENNE MARIA VALTORTA (contre l’évolution)



( Les Cahiers de 1943. Centro editoriale valtortiano. Editions du Parvis. CH-1648 HAUTEVILLE/Suisse)



1) Dans les cahiers de 1943 – le 20 décembre :



Jésus dit à Maria VALTORTA :



« Un des points qui fait sombrer votre orgueil dans l’erreur – un point qui avilit par-dessus tout précisément votre orgueil en vous donnant une origine que vous répudierez comme étant dégradante si vous étiez moins dévoyés – est celui de la théorie darwinienne.

Pour ne pas admettre l’existence de Dieu, qui dans sa puissance peut très bien avoir créé l’univers du néant et l’homme de la boue déjà créée, vous assumez la paternité d’une bête. (…)

Même dans sa formation mentale, une bête sera toujours une bête. Ne vous en rendez-vous pas compte ? Cela ne témoigne pas en votre faveur en ce qui a trait à votre orgueil de pseudo-surhommes.



Mais si vous ne vous en rendez pas compte, ce ne sera pas moi qui vais gaspiller mes paroles à vous en rendre conscients et à vous convertir de cette erreur. Je ne vous demande qu’une chose que, nombreux comme vous êtes, vous ne vous êtes jamais demandée. Et si vous pouvez me répondre par les faits, je ne combattrai plus cette avilissante théorie.



Si l’humain descend du singe, lequel est devenu humain par une évolution progressive, comment se fait-il que, depuis le temps que vous soutenez cette théorie, vous n’ayez jamais réussi à faire un humain d’un singe, même pas avec les méthodes et les instruments perfectionnés d’aujourd’hui ? Vous auriez pu prendre les petits les plus intelligents d’un couple de singes intelligents, et puis les petits intelligents de ceux-ci et ainsi de suite. Vous auriez désormais plusieurs générations de singes sélectionnés, instruits, dont la plus patiente, ingénieuse et tenace méthode scientifique prendrait soin. Mais ils ne seraient toujours que des singes. Si jamais il y avait une modification, ce serait que ces bêtes seraient moins fortes physiquement que les premières et plus vicieuses sur le plan moral, puisque par toutes vos méthodes et vos instruments, vous auriez détruit la perfection simiesque que mon Père créa en ces quadrumanes.



Une autre question. Si l’humain est venu du singe, comment se fait-il que maintenant, même par des greffes et des croisements répugnants, l’humain ne redevienne pas singe ? Vous seriez capables même de tenter de pareilles horreurs si vous saviez que cela pourrait sanctionner favorablement votre théorie. Mais vous ne le faites pas, car vous savez que vous ne réussirez pas à faire un singe d’un humain. Vous en feriez un enfant humain laid, un dégénéré, un délinquant peut-être. Mais jamais un vrai singe. Vous ne tentez pas de le faire parce que vous savez à l’avance que l’expérience serait un échec et votre réputation en serait ruinée.



C’est pour cela que vous ne le faites pas. Pour aucune autre raison. Car de rabaisser un humain au niveau d’une brute dans le but de soutenir une de vos thèses ne vous fait pas horreur et ne vous cause aucun remords. Vous êtes capables de cela et de bien d’autre. Vous êtes vous-mêmes déjà des brutes, car vous niez Dieu et tuez l’esprit qui vous distingue des brutes.



Votre science me fait horreur. Vous avilissez l’intellect et comme des fous, vous ne vous en rendez même pas compte. »







Si le premier péché d’Adam a provoqué une telle déchéance chez l’homme, quelle sera la conséquence du second, auquel s’unissait la malédiction de Dieu ? Quelles auront pu être les sources de péché dans le cœur de l’homme bestial – puisque privé de Dieu – et quelle puissance auront-elles atteint après que Caïn eut non seulement écouté le conseil du Maudit mais qu’il l’eut aussi choisi pour patron bien-aimé, en tuant sur son ordre ? L’abaissement d’une branche, de cette branche empoisonnée par la possession de Satan, n’a pas connu de répit et a revêtu mille visages.



Quand Satan prend la mainmise, il corrompt toutes les ramifications. Quand Satan est roi, son sujet devient lui-même un Satan : un satan qui a tous les dérèglements de Satan, qui va à l’encontre de la loi divine et humaine, qui viole jusqu’aux normes de vie les plus élémentaires et instinctives des hommes qui ont une âme, qui s’abrutit dans les péchés les plus laids de l’homme bestial. Satan s’installe là où Dieu n’est pas présent. L’homme qui n’a plus d’âme vivante devient un homme bestial. Les brutes aiment les brutes. La luxure charnelle – plus que charnelle, d’ailleurs, puisqu’elle est saisie et exaspérée par Satan – le rend avide de toutes les unions. Ce qui est horrible et perturbé comme un cauchemar lui paraît beau et séduisant. Ce qui est licite ne lui apporte aucune satisfaction. C’est trop peu et trop honnête. Fou de luxure, il recherche ce qui est illicite, dégradant, bestial. Ceux qui n’étaient plus enfants de Dieu puisque, comme leur père et avec lui, ils avaient fui Dieu pour faire bon accueil à Satan, se précipitèrent vers ce qui est illicite, dégradant et bestial. Et en guise de fils et de filles, ils eurent des monstres.


(Sur les hommes préhistoriques)


Ce sont ces monstres qui étonnent aujourd’hui vos savants et les induisent en erreur. Par leur physique puissant, leur beauté sauvage et leur ardeur bestiale, ces monstres séduisirent les enfants de Dieu, autrement dit les descendants de Seth par Enosh, Qénân, Mahalaléel, Yéred, Hénok fils de Yéred, Mathusalem, Lamek et Noé, le père de Sem, Cham et Japhet.



C’est alors que Dieu, pour empêcher la branche des enfants de Dieu d’être totalement corrompue par la branche des enfants des hommes, envoya le déluge universel pour éteindre la débauche des hommes sous le poids des eaux et détruire les monstres engendrés par luxure des sans-Dieu à la sensualité insatiable puisque enflammée par les feux de Satan.



L’homme, l’homme contemporain, délire sur les signes somatiques et les angles zygomatiques ; il refuse d’admettre un Créateur parce qu’il est trop orgueilleux pour reconnaître qu’il a été créé, mais il admet descendre de ces brutes ! Il peut ainsi se dire : « C’est tout seuls que nous avons évolué de l’état d’animal à celui d’homme ». Il se dégrade lui-même par refus de s’humilier devant Dieu. Et il s’abaisse. Ah, comme il s’abaisse ! A l’époque de la première corruption, il avait l’aspect de l’animal. Mais il en a aujourd’hui les pensées et le cœur, et son âme, de par sa collusion toujours plus profonde avec le mal, a pris le visage de Satan chez trop d’hommes. Ecris cette dictée dans le livre (…) pour réfuter les coupables théories d’un trop grand nombre de soi-disant savants. Sous la métaphore des histoires anciennes se cachent les vérités-clés de tous les mystères de l’univers. »








Dans le livre « A l’aube d’une ère nouvelle » pp 174-176 : ( Maria Valtorta)



Jésus dit :



« La matière fut tirée du néant et ordonnée à chacune de ses fins par Dieu. (...)

Comment ceux qui veulent expliquer la création et la vie par l'autogenèse et la polygenèse, peuvent-ils nier que le Tout-Puissant puisse faire moins que ce qu'il a pu créer au commencement, où il n'y avait pas même la matière, mais seulement le néant, et ensuite seulement des choses limitées et imparfaites ?

Est-ce logique, purement logique et raisonnable, que l'on admette le miracle du chaos qui s'ordonne par lui-même et engendre la cellule, et que la cellule évolue en espèces et chaque espèce en espèces de plus en plus perfectionnées et nombreuses, tandis qu'on décide que Dieu n'a pas pu faire de lui-même la Création ?



Est-il logique et raisonnable de soutenir l'évolution de l'espèce, d'une espèce donnée jusqu’à la forme animale la plus parfaite, douée de la parole et de la raison, alors qu'on est à même de constater - ce qui concerne ces deux facultés - que depuis des millénaires que les animaux vivent avec l'homme, aucun animal n'ai jamais acquis ni la parole ni la raison ?



Tout animal est tel qu'il a été fait, depuis des millénaires. Il y a bien eu diminution ou augmentation structurelle des dimensions, croisements avec apparition de races nouvelles, hybridations. Mais malgré l'écoulement des siècles et des millénaires, l'on ne voit jamais le taureau cesser d'être taureau, le lion cesser d'être lion, ni le chien cesser d'être chien, lui qui vit avec l'homme depuis des siècles. Pas plus qu'on ne voit les singes, au cours des millénaires et malgré leurs contacts avec l'homme - dont ils peuvent certes imiter certains gestes, mais dont ils ne peuvent pas apprendre la parole -, devenir hommes, même pas du point de vue animal.



Ce sont les créatures inférieures elles-mêmes qui démentent, par l'évidence des faits, les élucubrations des tenants de la science purement rationnelle. Les animaux sont tels qu'ils étaient. Ils témoignent de la toute-puissance de Dieu par la variété des espèces, mais ils n'ont pas évolué.

Ils sont demeurés tels qu'ils étaient, avec leurs instincts, leurs lois naturelles, leurs aptitudes particulières, qui ne sont pas inutiles, même si parfois elles peuvent le paraître.



Dieu ne fait pas d'œuvres inutiles ni totalement nuisibles. Même le venin du serpent est utile et a sa raison d’être.



Que les rationalistes sachent voir ! Qu’ils ôtent les lentilles du rationalisme scientifique, et qu’ils voient à la lumière de Dieu grâce à la Parole divine qui a parlé par la bouche des patriarches et des prophètes de l’Ancien Testament ; grâce aussi aux saints, aux mystiques ou contemplateurs du Temps nouveau à qui un Esprit Unique a révélé ou rappelé des choses cachées et des choses passées, altérées dans leur vérité en passant de bouche en bouche. Qu’ils voient surtout au moyen de la Parole incarnée, qui est Lumière du monde : Jésus, le Maître des maîtres, qui n’a pas changé une syllabe de la Révélation contenue dans le Livre, sachant tout, étant la Vérité, et connaissant la Vérité dans son intégrité, l’a confirmée et ramenée à sa forme primitive, qui est la seule vraie, alors que les rabbins d’Israël l’avaient délibérément déformée. »











4) Dans les cahiers de 1945 à 1950 – le 30 décembre 1946 :



Partie 1



J’apprends (Maria Valtorta) qu’on a retrouvé des squelettes d’hommes-singes dans une caverne. Je reste pensive et je me dis : « Comment peut-on affirmer cela ?Je me demande comment la beauté de l’œuvre de création la plus parfaite a pu se dégrader au point de permettre à des scientifiques de nier que l’homme ait été créé homme par Dieu, et ne soit pas qu’un singe évolué.



Jésus s’adresse à moi pour me dire : « Cherche la clé dans le chapitre 6 de la Genèse. Lis-le. » Je le lis.



Jésus me demande : « Est-ce que tu comprends ? »



- Non, Seigneur. Jésus sourit et me répond : « Tu n’es pas la seule à ne pas comprendre ! Les savants, les scientifiques, les croyants comme les athées ne le comprennent pas. Ecoute-moi attentivement. Si la désobéissance à l’ordre de Dieu et ses conséquences ont pu transmettre à des innocents le mal sous toutes ses formes, de luxure, d’avidité, de colère, d’envie, d’orgueil et d’avarice, si cette transmission s’est bientôt épanouie en fratricide provoqué par l’orgueil, la colère, l’envie et l’avarice, quelle plus profonde décadence et quelle plus forte domination de Satan ce second péché n’aura-t-il pas provoqué ? Adam et Eve avaient manqué au premier des commandements de Dieu à l’homme, commandement sous-entendu dans cet autre – d’obéissance – qui leur fut donné à tous deux : « De l’arbre de la connaissance du bien et du mal tu ne mangeras pas ». L’obéissance est amour. S’ils avaient obéi sans céder à aucune pression du Mal sur leur âme, leur intelligence, leur corps et leur chair, ils auraient aimé Dieu « de tout leur cœur, de toute leur âme et de toutes leurs forces », comme cela leur fut explicitement ordonné bien plus tard par le Seigneur. Ils ne l’ont pas fait et furent punis. Mais ils n’ont pas péché contre l’autre versant de l’amour, c’est-à-dire à l’égard de leur prochain. Ils ne maudirent même pas Caïn, mais ils pleurèrent en égale mesure sur celui qui était mort dans la chair et celui qui était mort spirituellement : ils reconnaissaient en effet que la souffrance permise par Dieu était juste, parce qu’ils avaient eux-mêmes créé la Souffrance par leurs péchés et devaient être les premiers à en faire l’expérience sous toutes ses formes. Ils sont donc demeurés enfants de Dieu, et avec eux leurs descendants venus après cette souffrance. En revanche Caïn pécha à la fois contre l’amour de Dieu et contre l’amour du prochain. Ayant radicalement violé l’amour, Dieu l’a maudit, mais Caïn ne s’est pas repenti. Il s’ensuit que lui-même et ses enfants ne furent que les fils de l’animal qualifié du nom d’homme.





Dans les cahiers de 1944 – le 14 juillet :



Jésus dit :



« L’ignorance très répandue chez les croyants engendre des idées erronées sur l’image de Dieu.

Le singe fut ce qu’il est dès l’instant où il fut créé et fit ses premiers bonds sur les arbres du paradis terrestre. L’homme fut ce qu’il est dès l’instant où Dieu le créa à partir de la boue et où il lui insuffla l’esprit, ce qu’il n’avait fait à aucune autre créature. »


avatar
FLORENCE777
Près de Jésus Christ

Féminin Messages : 20
Age : 43
Inscription : 22/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Adam et Eve, nos origines...

Message par may80 le Lun 13 Aoû 2012 - 10:06

Comme tout peuple, le peuple juif s'est penché sur le commencement du monde. et comme le récit de la Genèse a été écrit après la révélation divine, qu'un Dieu existe donc, le récit est venu pour préciser que le monde n'est pas Dieu (ce sera du panthéisme), que Dieu n'est pas dans le monde (ce sera du polythéisme), mais que le monde a été créé par un Dieu.

Mais ce qu'il faut le plus retenir de la Bible, que ce Dieu ne s'est révélé qu'en Jésus. On a trop parler de Dieu dans l'Ancien Testament, mais on ne peut le connaître qu'à travers Jésus.

may80
Avec l'Archange Saint Michel

Féminin Messages : 181
Inscription : 08/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Adam et Eve, nos origines...

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum