Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX



Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum.

Le chapelet des sept douleurs de la Vierge Marie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le chapelet des sept douleurs de la Vierge Marie

Message par FrancoiseF le Mer 23 Mai - 0:24

Bonsoir à tous,

En partage, ce très beau chapelet en l'honneur de la Vierge Marie.

Ce Chapelet des Douleurs est connu depuis au moins le XIV° siècle mais il a été oublié.

Il est pourtant puissant, et il agit de façon surprenante lorsqu'il est médité avec amour et une vive dévotion. La Vierge Marie y répond très très rapidement.


Paroles de Notre Seigneur Jésus Christ à Soeur Amalia en 1929 :
"Ma fille, tout ce que les hommes demandent au nom des larmes de ma mère, je me sens obligé de le leur accorder de bon cœur. "

La très Sainte Vierge Marie a demandé, lors des apparitions au Rwanda vers 1982 (apparition reconnue par l'Église) auprès de Marie-Claire, à ce qu'on prie à nouveau ce Chapelet :

Le Chapelet des 7 Douleurs de la Vierge Marie.


Ce Chapelet est également nommé le Chapelet des Larmes de Douleurs de la Vierge Marie.

Ce chapelet se compose de 1 "Notre Père" pour 7 "Je Vous Salue Marie", le tout 7 fois, le nombre des douleurs. Grande ressemblance avec le Rosaire, on ajoute simplement de petites prières et les méditations sont différentes.

- "Je crois en Dieu" sur la Croix puis :
"Vos larmes de sang, ô Mère douloureuse, anéantissent le pouvoir de l'enfer. Que votre divine douceur, ô Jésus enchaîné, préserve le monde de la confusion qui le menace !"

- 1 "Notre Père" puis :
"Ô Jésus, regardez les larmes de celle qui Vous a le plus aimé sur terre et qui Vous aime le plus tendrement au Ciel."

- 3 "Je Vous salue Marie" et 1 "Gloire au Père" puis :
"Jésus crucifié! Prosternés à Vos pieds, nous Vous offrons les larmes de sang de celle qui vous a accompagné pendant Votre si douloureux chemin de croix avec un tendre et compatissant amour. Faites, ô bon Maître, que nous prenions à cœur les enseignements tirés des larmes de sang de Votre Très Sainte Mère, afin qu'accomplissant Votre Sainte Volonté sur terre, nous puissions Vous louer et Vous glorifier au ciel pendant toute l'éternité. Amen! Ô Jésus, exaucez nos prières à cause des larmes de sang de votre Très Sainte Mère"

- Sur la médaille :
"Notre-Dame des Douleurs, Toi qui a su partager chacune de tes souffrances avec Dieu le Père pour qui tu as offert toute ton existence ; intercède pour nous, afin que nous devenions forts dans l’épreuve et qu’à travers chaque souffrance, Jésus puisse venir nous aider, nous relever, nous porter comme toi Marie tu L’as porté."

- "Notre Père" sur les gros grains suivi de (7 Pater) :
"Ô Jésus, regardez les larmes de celle qui Vous a le plus aimé sur terre et qui Vous aime le plus tendrement au Ciel."

- "Je Vous salue Marie" sur les petits grains, avec à la fin de chaque série de 7 "Ave" (7 fois 7 Ave) :
"Ô Jésus, exaucez nos prières à cause des larmes de sang de votre Très Sainte Mère."
"Mère du Sauveur, aidez nous dans l’épreuve, consolez nous, priez pour que nos plaies soient offertes à Dieu le Père"
« Priez pour nous Vierge de douleurs, que nous soyons dignes des promesses de Jésus-Christ »


Les méditations sur les Douleurs de la Sainte Vierge sont ce qui importe dans ce Chapelet oublié que la Sainte Vierge Marie nous a fait redécouvrir :

Première Douleur : " La prophétie de Siméon "

Ô ma Mère, Mère si affligée, les paroles de Siméon ont changé toute la joie de Votre Cœur en une amère désolation. Après avoir reçu Votre Divin Enfant entre ses bras et rendu grâce à Dieu de voir la Lumière et le Salut du monde, il vous prédit que Votre Fils serait en butte à toutes les contradictions et persécutions des hommes et traité comme un scélérat. Pendant trente trois ans Vous endurez cette peine, gardant la pensée continuelle de la Passion de Votre Fils. Et pourtant Vous ne perdez pas la paix de l’âme. Quand nous sommes sous le coup d’une grande épreuve, imaginons Jésus nous encourager, comme Vous, à souffrir en aimant.

Ô Marie, obtenez-moi la patience dans les maux de cette vie.


Deuxième Douleur : La fuite en Égypte

Ô ma Mère, Mère si affligée, pour échapper à la persécution d’Hérode Vous devez partir en Égypte. Il doit donc fuir les hommes Celui qui est venu pour sauver les hommes ! Vous comprenez que déjà commence à se réaliser la prophétie de Siméon dans ce dur exil qui Vous est imposé, où, avec Joseph et l’Enfant Jésus, Vous allez Vous trouver étrangers, sans argent ni parents ni amis. Mais Vous portez avec Amour le Divin Enfant, et ainsi Vous trouvez légères toutes les peines. Apprenons de vous à vivre ici-bas comme des voyageurs, sans nous attacher aux biens que le monde nous offre.

Ô Marie, puissè-je vous consoler en offrant à votre Fils un asile dans mon cœur.


Troisième Douleur : La perte de Jésus dans le Temple

Ô ma Mère, Mère si affligée, qu’ils furent longs ces trois jours de douleur et d’angoisse lorsque Vous avez perdu Votre Fils à Jérusalem ! Comme Vous ignorez la cause de Son éloignement, Vous êtes dans l’incertitude d’avoir mérité cet abandon. Vous pouvez croire que vous avez mal pris soin d’un si précieux Trésor et que Vous êtes indigne de vivre plus longtemps dans l’intimité de Jésus. Vous qui ne laissez jamais échapper aucune plainte, Vous Vous plaignez à Votre cher Jésus quand Vous le retrouvez dans le Temple. Ce n’est pas un reproche mais une plainte d’amour ! Quand nous avons perdu Jésus par nos offenses, apprenons à le chercher avec amour.

Ô Marie, obtenez-moi un vrai repentir de mes péchés et un vrai changement de vie.


Quatrième Douleur : La rencontre de Jésus allant à la mort


Ô ma Mère, Mère si affligée, lorsque Vous rencontrez Votre Fils bien-aimé se rendant, en portant la croix, au lieu de son supplice, l’incendie d’amour qui habitait votre cœur se change en un océan de douleur. Que voyez-Vous ? Vous pouvez à peine le reconnaître tant Son Visage est défiguré. Mais Vos regards se rencontrent. Le Fils regarde la Mère et la Mère regarde Son Fils. Si cruelle que doive être Votre Douleur de voir Jésus expirer sur la croix, Votre Amour l’emporte, Vous ne voulez plus Le quitter. Tâchons de suivre le Fils et la Mère en portant nous aussi, la croix que le Seigneur place sur nos épaules

Ô Marie, obtenez-moi la grâce de voir Que la croix unit mon âme à Dieu.


Cinquième Douleur : La mort de Jésus


Ô ma Mère, Mère si affligée, Vous n’abandonnez pas Jésus. Vous ne pensez pas à Votre propre peine, Vous ne pensez qu’aux Souffrances et à la Mort de votre Fils si cher. Ce qui augmente Votre Douleur c’est d’entendre Jésus se plaindre que Son Père Bien-Aimé l’a abandonné. Vous supportez une telle Douleur en silence et sans proférer une plainte. Mais Votre Cœur parle. Vous continuez d’offrir à Dieu la Vie de Votre Fils pour notre Salut. Puissions-nous trouver consolation, quand l’amertume submerge notre cœur, dans la pensée que Jésus, par Sa Mort, nous a ouvert le paradis.

Ô Marie, crucifiée dans votre âme avec votre Fils crucifié sur la croix,remplissez mon cœur de reconnaissance pour votre sacrifice.


Sixième Douleur : Jésus percé d’une lance et descendu de la Croix


Ô ma Mère, Mère si affligée, Vos peines ne sont point finies avec la Mort de Votre Fils. Votre Fils est mort, pourquoi le maltraiter davantage et Vous infliger ce tourment ? Vous apercevez un soldat qui brandit sa lance et l’enfonce violemment dans le Côté de Jésus. Il en sort du Sang et de l’Eau. C’est à Jésus qu’on porte le coup de lance mais c’est Vous qui en ressentez la Douleur. Auparavant Vous aviez Votre Fils pour compatir à Vos souffrances, maintenant Vous ne l’avez plus. Jésus est descendu de la croix, ce Fils que Vous avez donné au monde avec tant d’Amour, le monde vous le rend défiguré. Quel mal nous a fait Jésus pour que nous le maltraitions de la sorte ? Cessons d’être des ingrats et revenons au Cœur de Jésus.

Ô Marie, obtenez-moi la grâce d’aimer mon Dieu, et de faire ce qu’Il me dira.


Septième Douleur : La sépulture de Jésus


Ô ma Mère, Mère si affligée, quelle douleur d’être séparée de Votre Fils bien-aimé ! Le perdre, c’est tout perdre. Au retour du sépulcre qui renferme le corps de Jésus, on peut supposer, comme saint Bonaventure, que Vous passez devant la croix : Vous Vous arrêtez et Vous êtes ainsi la première à l’adorer. Vous pleurez, et tous ceux qui Vous entourent pleurent avec Vous. Nous ne voulons pas Vous laisser pleurer seule. Permettez-nous d’unir nos larmes aux vôtres. Jésus Lui-même, à cause de l’immense Amour qu’il Vous porte, veut nous voir compatir à Vos Douleurs plus encore qu’à Ses Souffrances.

Ô Marie, faites-moi la grâce de penser avec une tendre dévotion à la Passion de Jésus et à vos douleurs.





Prière de conclusion à la fin du Chapelet des Douleurs :

- Père Eternel, Dieu tout puissant, par les sept douleurs de Notre Mère, par les plaies de son Cœur, nous venons T’offrir nos propres douleurs, nos blessures les plus profondes, par Jésus Ton Fils notre Sauveur, accorde nous la grâce de nous fortifier à travers les épreuves, d’accepter tout ce que Tu permets, afin que par Ta grâce, nous en soyons purifiés. Père, par l’intercession de notre Mère, prends pitié de nous, aide nous. Amen

- Ô Marie, Mère de l'Amour, des Douleurs et de la Miséricorde, nous vous demandons d'unir vos prières aux nôtres, afin que Jésus, votre divin Fils, auquel nous nous adressons au nom de vos maternelles larmes de sang, veuille exaucer nos supplications et nous accorder, avec les grâces demandées, la couronne de la vie éternelle. Amen.

- Vos larmes de sang, ô Mère douloureuse, anéantissent le pouvoir de l'enfer. Que votre divine douceur, ô Jésus enchaîné, préserve le monde de la confusion qui le menace. Amen.

Ce Chapelet des Douleurs et des Larmes est un véritable cadeau d'Amour de la Sainte Vierge Marie.

En union de prière.



Ps : Les références directes aux Évangiles pour faciliter les méditations de cette prière :


* 1ère Douleur : la prophétie de Siméon

Luc 2:34 : Syméon les bénit et dit à Marie, sa mère : " Vois ! cet enfant doit amener la chute et le relèvement d'un grand nombre en Israël ; il doit être un signe en butte à la contradiction -
Luc 2:35 : et toi-même, une épée te transpercera l'âme ! - afin que se révèlent les pensées intimes de bien des cœurs. "

La Vierge Marie était très heureuse en venant présenter Son Fils au temple. Le bonheur fut de courte durée.

Ô Marie, obtenez-moi la patience dans les maux de cette vie


* 2ème Douleur : La fuite en Égypte, la souffrance de l'exil

Matthieu 2:13 : Après leur départ, voici que l'Ange du Seigneur apparaît en songe à Joseph et lui dit : " Lève-toi, prends avec toi l'enfant et sa mère, et fuis en Égypte ; et restes-y jusqu'à ce que je te dise. Car Hérode va rechercher l'enfant pour le faire périr. "
Mt 2:14 : Il se leva, prit avec lui l'enfant et sa mère, de nuit, et se retira en Égypte ;
Mt 2:15 : et il resta là jusqu'à la mort d'Hérode, pour que s'accomplît cet oracle prophétique du Seigneur : D'Égypte j'ai appelé mon fils.

Perdre : Famille, amis, maison, repère et sécurité. L'exil et l'inconnu.
La mort des bébés Innocents qu'Hérode a fait tuer.

Ô Marie, puis-je vous consoler en offrant à votre Fils un asile dans mon cœur


* 3ème Douleur : La disparition de Jésus à douze ans au temple
(Luc 2: 41-52)

La terreur de perdre Son enfant et Son Dieu.

Ô Marie, obtenez-moi un vrai repentir de mes péchés et un vrai changement de vie


* 4ème Douleur : La Vierge Marie voit son fils chargé de la Croix
(Luc 23:27 et (Mt 27:31-32)

Souffrance inimaginable d'une Mère qui voit Son Fils qui a été flagellé et torturé, humilié et moqué, battu et blessé sur tout le Saint Corps par la flagellation et sur la Sainte Tête par une couronne d'épines, porter une très lourde Croix sur ses épaules meurtries.

Ô Marie, obtenez-moi la Grâce de voir Que la Croix unit mon âme à Dieu


* 5ème Douleur : Marie debout au pied de la Croix
(Jean 19: 25-27)

Jean 19:25 : Or près de la croix de Jésus se tenaient sa mère...

La Vierge Marie entend les coups de marteaux et voit couler le Sang de Son Fils, Elle voit la Croix se dresser.
Elle reste auprès de Son fils jusqu'au bout.
Elle ressent dans Son Cœur et dans Son Âme toutes les Douleurs de Jésus.

Ô Marie, crucifiée dans votre âme avec votre Fils crucifié sur la croix, remplissez mon cœur de reconnaissance pour votre sacrifice


* 6ème Douleur : Jésus percé d’une lance et Marie reçoit le corps inanimé de son Fils dans Ses bras
(Jean 19,30-40)

Son Fils meurt après d'atroces souffrances, et un soldat ose à nouveau blesser Jésus avec une lance.
La Vierge Marie reçoit la douleur de cette épée en plein coeur et dans Son Âme.
Puis on lui rend enfin Son enfant Jésus, en le posant dans Ses bras.
Sa Souffrance est insoutenable.

Ô Marie, obtenez-moi la grâce d’aimer mon Dieu, et de faire ce qu’Il me dira


* 7ème Douleur : La sépulture de Jésus
(Jean 19:40-42)

Perdre Son Fils bien-aimé, c'est tout perdre.
Souffrance inimaginable et insupportable.

Ô Marie, faites-moi la grâce de penser avec une tendre dévotion à la Passion de Jésus et à vos douleurs.



Ô Marie, Mère de l'Amour, des Douleurs et de la Miséricorde, nous vous demandons d'unir vos prières aux nôtres, afin que Jésus, votre divin Fils, auquel nous nous adressons au nom de vos maternelles larmes de sang, veuille exaucer nos supplications et nous accorder, avec les grâces demandées, la couronne de la vie éternelle. Amen



Paroles de la Mère de Dieu:

"Voici le Chapelet de Mes Larmes. Mon Fils vous en a déjà révélé les invocations. Il veut qu'on M'honore d'une façon particulière par cette prière, et Il accordera volontiers, au nom de Mes Larmes, de grandes grâces.
Ce chapelet servira pour la conversion de beaucoup de pécheurs...
Mon Fils accordera volontiers toutes les grâces sollicitées au nom de Mes larmes... »



Jésus et la Vierge Marie sont intervenus déjà au moins 5 fois pour que ce Chapelet soit connu et prié. Ce n'est certainement pas pour rien.






FrancoiseF
Avec Saint Joseph

Féminin Messages : 1376
Inscription : 21/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum