Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX

Une vraie honte: En finir avec le gaspillage alimentaire ! .... Bannie10

Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum. Notre mail : moderateurlepeupledelapaix@yahoo.com

Une vraie honte: En finir avec le gaspillage alimentaire ! ....

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Aller en bas

Une vraie honte: En finir avec le gaspillage alimentaire ! .... Empty Une vraie honte: En finir avec le gaspillage alimentaire ! ....

Message par Gilles le Jeu 9 Fév 2012 - 4:01

Une vraie honte: En finir avec le gaspillage alimentaire ! .... Lutte-contre-gaspillage-alimentaire-subway-angers

26.01.2012

En finir avec le gaspillage alimentaire...



Chaque année dans le monde, un tiers de la nourriture part à la poubelle. Pour limiter ce gâchis, quelques initiatives individuelles ou politiques voient le jour.

Depuis le début du mois de janvier, la chaîne britannique Marks & Spencer utilise un nouvel emballage permettant aux fraises importées de se conserver deux jours de plus. L'entreprise envisage à présent de généraliser cette nouvelle technologie à tous les fruits fragiles. Si les fraises se conservent mieux, les consommateurs en jetteront moins, espère le distributeur.

Certes il s'agit d'une initiative modeste mais elle s'inscrit dans le cadre d'une laborieuse bataille mondiale contre le gâchis de nourriture. Les chiffres sont en effet choquants : dans le monde entier, un tiers de la nourriture - soit 1,3 milliard de tonnes - part chaque année à la poubelle,
selon une étude commandée l'an dernier par l'Organisation des Nations Unies pour l'Alimentation et l'Agriculture (FAO). Les écologistes font campagne contre le gaspillage de l'eau et de l'énergie mais on ne prête généralement guère attention au gâchis de nourriture, qui requiert pourtant beaucoup d'eau et d'énergie.

Selon l'étude de la FAO, réalisée en Europe et en Amérique du Nord par l'Institut suédois pour l'alimentation et la biotechnologie, 280 à 300 kg de nourriture par personne finissent chaque année à la poubelle. Soit deux fois plus que dans des régions en voie de développement comme l'Afrique sub-saharienne et l'Asie du sud-est. Les consommateurs, qui jettent de la nourriture non périmée, sont responsables d'un tiers de ce gâchis.


Le problème, estime le rapport, c'est "la logique qui prévaut dans les pays industrialisés selon laquelle 'jeter revient moins cher que d'utiliser ou de réutiliser'". Dans les pays émergents, les problèmes sont différents. Faute de technologies adéquates, le gaspillage a lieu en amont, au moment de la récolte, du traitement et de la distribution. Par exemple, en l'absence de contenants réfrigérés, le lait tourne lors de son transport au marché.

Mais avec la hausse des prix des matières premières comme le maïs, la lutte contre le gaspillage est à l'ordre du jour. Au Royaume-Uni par exemple, la Sustainable Restaurant Association (Association de la restauration durable, SRA) basée à Londres, a lancé une campagne à l'automne dernier pour réduire le gaspillage dans ce secteur. Elle a fourni 350 doggy-bag - qui permettent de rapporter chez soi les restes de son repas - à chaque établissement participant à l'opération, et espère déployer cette campagne en dehors de la capitale. Bien sûr, multiplier les emballage n'est pas très écologique mais Tom Tanner, représentant de la SRA, assure que ces doggy bags sont faits de matériaux recyclés et sont compostables.


La SRA encourage également les restaurateurs à limiter le gâchis en cuisine. Une enquête réalisée dernièrement auprès de 10 restaurants londoniens a révélé que la préparation des repas engendrait 500g de déchets par plat. Environ 65% de ces détritus proviennent de mauvaises habitudes en cuisine qui consistent par exemple à mettre les épluchures de légumes à la poubelle.

De l'autre côté de l'Atlantique, Dave Krick achète désormais des carcasses entières de bœuf pour les deux restaurants dont il est copropriétaire dans l'Idaho. Cela contraint les chefs à cuisiner des morceaux de viande différents et à faire preuve de créativité, en les préparant par exemple dans des soupes et des bouillons. Grand utilisateur de produits locaux, Dave Krick aime acheter des légumes comme les betteraves "car tout se mange dans la betterave, même les fanes".

D'après les promoteurs de la réduction du gaspillage alimentaire, les pouvoirs publics devraient s'impliquer davantage dans ce combat. Dans les pays en voie de développement, il faudrait améliorer l'état des routes pour réduire le temps de transport des denrées, explique la FAO.


En Europe, une résolution adoptée le 19 janvier par le Parlement à Strasbourg appelle la Commission et les gouvernements à prendre des mesures concrètes pour réduire de moitié le gâchis alimentaire d'ici à 2025. Parmi les mesures préconisées : mener des campagnes de sensibilisation des consommateurs ou déclarer 2014 "année européenne de lutte contre le gaspillage alimentaire". [Mais aussi vendre à prix bradés les produits dont la date de péremption est proche ou distribuer les invendus aux personnes démunies.]

Source: Kate Galbraith - The New York Times

Une vraie honte: En finir avec le gaspillage alimentaire ! .... 2mh9iqi5


Dernière édition par Gilles le Mar 16 Oct 2012 - 13:00, édité 1 fois
Gilles
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 24856
Age : 64
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Une vraie honte: En finir avec le gaspillage alimentaire ! .... Empty Re: Une vraie honte: En finir avec le gaspillage alimentaire ! ....

Message par Gilles le Jeu 9 Fév 2012 - 15:59

Une vraie honte: En finir avec le gaspillage alimentaire ! .... Jt5sbfon

« Ce qui me scandalise, ce n'est pas qu'il y ait des riches et des pauvres : c'est le gaspillage. »

Mere Teresa

Fraternellement...

Gilles. Ville de Québec - Canada Une vraie honte: En finir avec le gaspillage alimentaire ! .... 271480
Gilles
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 24856
Age : 64
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Une vraie honte: En finir avec le gaspillage alimentaire ! .... Empty Re: Une vraie honte: En finir avec le gaspillage alimentaire ! ....

Message par Gilles le Ven 10 Fév 2012 - 3:15

Une vraie honte: En finir avec le gaspillage alimentaire ! .... Gaspillage.thumbnail

Pour nourrir le monde, réduisons nos pertes alimentaires

11-05-2011
Plus d’un milliard de tonnes gaspillées chaque année. Sad Sad Sad

Une vraie honte: En finir avec le gaspillage alimentaire ! .... 220_501289a1abw300 Le tiers des aliments produits chaque année dans le monde pour la consommation humaine est perdu ou gaspillé


11 mai 2011, Rome - Le tiers des aliments produits chaque année dans le monde pour la consommation humaine, soit environ 1,3 milliard de tonnes, est perdu ou gaspillé, selon un rapport préparé par la FAO à la demande de l'Institut suédois pour l'alimentation et la biotechnologie.

Le rapport Global food losses and food waste sera présenté lors de la tenue, les 16 et 17 mai 2011 à Düsseldorf, de Save Food!, un congrès thématique organisé dans le cadre du Salon international de l'industrie de l'emballage, Interpack2011.

Axée sur les pertes mondiales d'aliments, l'étude de la FAO révèle des faits et chiffres dont nous reproduisons ci-après les plus marquants:



  • Aussi bien les pays industriels que les pays en développement gaspillent grosso modo les mêmes quantités de nourriture, soit 670 millions et 630 millions de tonnes respectivement.
  • Chaque année, les consommateurs des pays riches gaspillent presque autant de nourriture (222 millions de tonnes) que l'entière production alimentaire nette de l'Afrique subsaharienne (230 millions de tonnes).
  • Les fruits et légumes ainsi que les racines et tubercules ont le taux de gaspillage le plus élevé.
  • Le volume total de nourriture perdue ou gaspillée chaque année est équivalent à plus de la moitié de la production céréalière mondiale (2,3 milliards de tonnes en 2009-2010).

Pertes et gaspillage

Le rapport distingue entre pertes alimentaires et gaspillage de nourriture. Les pertes alimentaires - aux stades de la production, de la récolte, de l'après-récolte et de la transformation - sont plus importantes dans les pays en développement. Cela est dû à la fois à des infrastructures défaillantes, à des technologies dépassées et à la faiblesse des investissements dans les systèmes de production alimentaire.

Le gaspillage de nourriture, lui, est plus problématique dans les pays industriels. Il est trop souvent le fait des détaillants et consommateurs qui jettent à la poubelle des aliments parfaitement comestibles. En Europe et en Amérique du Nord, chaque consommateur gaspille entre 95 et 115 kg par an, contre 6 à 11 kg seulement pour le consommateur d'Afrique subsaharienne et d'Asie du Sud et du Sud-Est.

La production alimentaire totale par habitant pour la consommation humaine est de quelque 900 kg par an dans les pays riches, soit près du double des 460 kg produits annuellement dans les régions les plus pauvres. Dans les pays en développement, 40 pour cent des pertes se produisent aux stades de l'après-récolte et de la transformation alors que dans les pays industriels plus de 40 pour cent des pertes sont le fait des détaillants et des consommateurs.

Les pertes alimentaires durant les récoltes et l'entreposage se traduisent par des pertes de revenus pour les petits paysans et par des prix trop élevés pour les consommateurs pauvres, note le rapport. Aussi la réduction des pertes aurait-elle un impact «immédiat et significatif» sur leurs moyens d'existence et leur sécurité alimentaire.


Dilapidation des ressources

Les pertes et le gaspillage alimentaires entraînent la dilapidation des ressources, notamment l'eau, la terre, l'énergie, le travail et le capital. Ils entraînent aussi, inutilement, des émissions de gaz à effet de serre, contribuant ainsi au réchauffement mondial et au changement climatique.

Le rapport présente un certain nombre de suggestions d'ordre pratique visant à la réduction des pertes et du gaspillage.

Dans les pays en développement, le problème se pose du fait principalement des techniques de récolte inadéquates, des défaillances au niveau de la gestion après-récolte, de la logistique, des infrastructures, de la transformation et de l'emballage ainsi que du manque d'information sur les marchés. Une meilleure circulation de l'information permettrait pourtant à la production de mieux répondre à la demande.

Dans ces conditions, on ne saurait trop conseiller le renforcement de la chaîne d'approvisionnement alimentaire en facilitant l'accès direct des petits paysans aux acheteurs. Les secteurs privé et public devraient également investir davantage dans les infrastructures, le transport, la transformation et l'emballage.

Dans les pays à revenus moyens et élevés, les pertes et le gaspillage alimentaires découlent largement du comportement des consommateurs mais aussi du manque de communication entre les différents acteurs de la chaîne d'approvisionnement.

L'influence de l'aspect extérieur

Sur le marché de détail, de grandes quantités d'aliments sont perdues du fait des normes de qualité qui exagèrent l'importance de l'aspect extérieur. Pourtant les études montrent que le consommateur est disposé à acheter des produits dont l'aspect n'est pas exactement conforme aux normes pourvu qu'ils soient sûrs et bons. Le consommateur a donc le pouvoir d'influencer les normes de qualité et il ferait bien d'en user, selon le rapport.

Autre suggestion: la vente directe des produits de la ferme au consommateur sans devoir se conformer aux normes de qualité des supermarchés. Cela est possible au travers des marchés paysans et des points de vente aménagés à même les fermes.

Il convient d'utiliser à bon escient les aliments qui autrement seraient jetés. Les organisations commerciales et caritatives pourraient, à titre d'exemple, collaborer avec les détaillants pour ramasser puis vendre ou utiliser les produits destinés à la poubelle mais encore acceptables en termes de salubrité, goût et valeur nutritive.


Changer les habitudes du consommateur

Dans les pays riches, le consommateur est généralement poussé à acheter plus de nourriture qu'il n'en a besoin. Les promotions du genre "Trois pour le prix de deux" sont un exemple frappant tout comme les plats surdimensionnés déjà cuisinés et prêts-à-emporter que proposent les industriels de l'agroalimentaire. Les restaurants aussi sont en cause, qui offrent des buffets à prix fixes qui poussent le client à remplir abondamment son assiette.

En général, le consommateur ne planifie pas proprement ses achats de nourriture, lit-on dans le rapport. De ce fait, il doit forcément se résoudre à jeter les aliments une fois atteinte leur date d'expiration.

Pour modifier les habitudes du consommateur, l'éducation à l'école et les initiatives politiques constituent de bons points de départ possibles, selon le rapport. Il convient de faire comprendre aux consommateurs des pays riches qu'il est inacceptable de jeter inutilement à la poubelle de la nourriture qui aurait pu servir.

Il convient également de lui faire admettre qu'en raison de la disponibilité limitée des ressources naturelles, il serait plus rentable de réduire le gaspillage de nourriture que d'accroître la production agricole pour nourrir une population mondiale croissante.

Un autre rapport sur l'emballage des aliments à l'intention des pays en développement a été également préparé à l'occasion du congrès Save Food! Il souligne notamment qu'un emballage approprié est un élément clé pour la réduction des pertes qui se produisent à presque toutes les étapes de la chaîne alimentaire.


Source: Une vraie honte: En finir avec le gaspillage alimentaire ! .... Organisation-des-Nations-Unies-pour-l-alimentation-et-l-agriculture-FAO_articleimagelargeur

Gilles. Ville de Québec - Canada Une vraie honte: En finir avec le gaspillage alimentaire ! .... 4020717264

Gilles
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 24856
Age : 64
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Une vraie honte: En finir avec le gaspillage alimentaire ! .... Empty Re: Une vraie honte: En finir avec le gaspillage alimentaire ! ....

Message par Manuela le Ven 10 Fév 2012 - 4:10

Merci cher Gilles pour ces articles. En effet dans le monde tant de pauvreté, cette pauvreté qui nous touche et nous créve le coeur rien que de voir où d`y penser. Tout moindre petit geste est un acte d`amour, de compassion, générosité et cela doit nous faire réflechir en
evitant le gaspillage.


Prions pour eux

Amicalement

Manuela.
Manuela
Manuela
Gloire à toi Seigneur Jésus-Christ

Féminin Messages : 4187
Localisation : Elancourt dans les Yvelines
Inscription : 21/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Une vraie honte: En finir avec le gaspillage alimentaire ! .... Empty Re: Une vraie honte: En finir avec le gaspillage alimentaire ! ....

Message par Gilles le Ven 10 Fév 2012 - 15:58

Bonjour chère Manuela sunny et merci pour ton intérêt envers ce sujet si important ! Very Happy

Voici une excellente vidéo qui parle justement du gaspillage alimentaire...

http://video.telequebec.tv/video/2144/episode-88

Bonne journée chère Amie et que Dieu te bénisse ! sunny

Le travail m'appelle !

Fraternellement...

Gilles. Ville de Québec - Canada Une vraie honte: En finir avec le gaspillage alimentaire ! .... 335916
Gilles
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 24856
Age : 64
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Une vraie honte: En finir avec le gaspillage alimentaire ! .... Empty Re: Une vraie honte: En finir avec le gaspillage alimentaire ! ....

Message par Nicolas77 le Ven 10 Fév 2012 - 16:28

ho la la le gaspillage alimentaire.

pour moi c'est un supplice chaque jour et je vais vous dire pourquoi :
je travaille dans une grande surface, mon Dieu, si vous voyez tous se gachi, j'ai mal de voir cela jour après jour.

mais imaginez vous que le gâchis ne viens pas seulement du magasin qui va jeter un produit car il y a un petit trop sur le paquet ou une déformation qui ne va pas plaire au client, mais cela vient aussi du client lui même qui va prendre un produit frais par exemple et qui change d'avis ainsi au lieu de faire 3 mètre pour le ranger et bien il le cache dans les rayons et on le trouve inconsommable, ou alors des personnes qui mettent un paquet de yaourts dans leur cadis, qui mette un gros pack d'eau dessus, sur 12 yaourts vous allez avoir un de cassé et bien on jette le tous.

j'ai des petit soucis avec mes collègue car des fois je refuse de jeter certain produit qui sont complètement consommable.

je vais dire quelque choses de mauvais mais j'espère que le jours où nous connaitrons la faim et j'ai bien peut que cela vienne vers nous et bien que nous nous souvenions se jour de TOUT se que nous avons gâchée.

c'est INACCEPTABLE.... tant de gens ont fin Sad

nicolas
Nicolas77
Nicolas77
Contemplatif

Masculin Messages : 1752
Age : 32
Localisation : Seine et Marne
Inscription : 06/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Une vraie honte: En finir avec le gaspillage alimentaire ! .... Empty Re: Une vraie honte: En finir avec le gaspillage alimentaire ! ....

Message par Gilles le Sam 11 Fév 2012 - 4:48



Gilles
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 24856
Age : 64
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Une vraie honte: En finir avec le gaspillage alimentaire ! .... Empty Re: Une vraie honte: En finir avec le gaspillage alimentaire ! ....

Message par Luca le Sam 11 Fév 2012 - 14:15

Ah non moi je ne supporte pas le gaspillage ! dans ma maison avec mes parents nous sommes Anti-gaspilliage Very Happy, mon pere et ma mere sont du meme avis ont pense souvent au pauvre alors non ont ne jette rien, ça qui reste ont le mange le lendemain, mais la plus part du temps ont mange çe que il ya et ont le fini, moi parfois il reste du pain, et vers le soir je regarde le pain et je pense au pauvres, donc je le mange meme si je dois me forcer mais rien ne va a la poubelle
Luca
Luca
Gloire à toi Seigneur Jésus-Christ

Masculin Messages : 4328
Age : 24
Inscription : 21/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Une vraie honte: En finir avec le gaspillage alimentaire ! .... Empty Re: Une vraie honte: En finir avec le gaspillage alimentaire ! ....

Message par lardida le Sam 11 Fév 2012 - 14:44

Parfaitement d'accord, il y a tant de façons d'accomoder les restes. D'abord, prévoir un peu moins, il y aura moins de restes; ensuite, on peut congeler pour dans un jour ou deux, ou faire une recette variante pour le repas suivant.

A propos, j'ai découvert qu'il est possible de faire de l'excellent savon maison avec de la cendre de bois, encore une façon de recycler; toutes les personnes qui ont réussi à le faire sont enchantées. J'ai rencontré personnellement des gens dont les parents en faisaient aussi pendant la guerre, et ont toujours continué par après; ils ne voudraient pas d'autre !

http://frogblog.skyrock.com/995322778-Lessive-bio-ecolo-a-faire-soi-meme.html

High five Kisses

lardida
lardida
Combat l'antechrist

Féminin Messages : 2084
Inscription : 23/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Une vraie honte: En finir avec le gaspillage alimentaire ! .... Empty Re: Une vraie honte: En finir avec le gaspillage alimentaire ! ....

Message par Manuela le Dim 12 Fév 2012 - 0:45

Oui, il y à différentes façons de moins gaspiller, des idées toutes simples à inventer chaque jour, ne rien jeter et penser à ceux qui n`on rien à manger.
Merci Gilles pour les vidéos.
@Lardida, merci pour cette découverte du savon maison.

Une vraie honte: En finir avec le gaspillage alimentaire ! .... 761333
Manuela
Manuela
Gloire à toi Seigneur Jésus-Christ

Féminin Messages : 4187
Localisation : Elancourt dans les Yvelines
Inscription : 21/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Une vraie honte: En finir avec le gaspillage alimentaire ! .... Empty Re: Une vraie honte: En finir avec le gaspillage alimentaire ! ....

Message par Joelle27 le Dim 12 Fév 2012 - 14:17

Je suis comme Flavio, on gaspille le moins possible. Nos achats sont pensés, et mis à part le pain que je garde pour les animaux, enfin ce qu'il reste parfois, rien ne se perd.
C'est terrible de voir cette société de consommation, les gens ne se rendent pas compte de leur abondance.

Joelle27
Contre le nouvel ordre mondial

Féminin Messages : 535
Inscription : 30/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Une vraie honte: En finir avec le gaspillage alimentaire ! .... Empty Re: Une vraie honte: En finir avec le gaspillage alimentaire ! ....

Message par Malou le Dim 12 Fév 2012 - 14:23

Je suis d'accord avec toi Nicolas, les consommateurs sont responsables de tout ce gâchis dans les grands magasins. Ils manipulent, abîment les fruits et légumes et abandonnent des produits frais dans n'importe quel rayon. A chaque fois ça me soulève le coeur....

Comme les gens qui gaspillent l'eau et qui pensent que l'eau tombera toujours du ciel...ça me fait mal à chaque fois de voir des voisins sortir leur tuyau d'arrosage pour un oui ou un non : pelouse, voitures....

Quelle inconscience ! C'est sûr qu'un jour ils le regretteront.
Malou
Malou
Dans la prière

Féminin Messages : 5565
Localisation : Nord de France
Inscription : 12/07/2011

http://l-arc-en-ciel.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Une vraie honte: En finir avec le gaspillage alimentaire ! .... Empty Re: Une vraie honte: En finir avec le gaspillage alimentaire ! ....

Message par Gilles le Sam 19 Mai 2012 - 17:08

19/05/2012

Une vraie honte: En finir avec le gaspillage alimentaire ! .... 5d5687569e3753b257256d382b5954aa_XL

50 millions d'Américains ne mangent pas à leur faim !

IRIB- Le chômage, aux Etats-Unis, a fait grimper le chiffre des personnes qui ne mangent pas à leur faim. Actuellement, 50 millions d'Américains font face à la famine, famine que le gouvernement fédéral a rebaptisé «insécurité alimentaire». Le terme signifie, en réalité, l'état de dénuement, dans lequel, les gens vivent, des gens qui attendent, toute la journée, leur ration alimentaire distribuée par des restos du coeur, a rapporté CBS, à ce sujet.

Une vraie honte: En finir avec le gaspillage alimentaire ! .... Logo_IRIB

Gilles. Ville de Québec - Canada Shocked

Gilles
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 24856
Age : 64
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Une vraie honte: En finir avec le gaspillage alimentaire ! .... Empty Re: Une vraie honte: En finir avec le gaspillage alimentaire ! ....

Message par Gilles le Mar 12 Juin 2012 - 3:16

Shocked Shocked Shocked Shocked Shocked Shocked

Le scandale du gaspillage



Dernière édition par Gilles le Jeu 23 Aoû 2012 - 13:21, édité 1 fois
Gilles
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 24856
Age : 64
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Une vraie honte: En finir avec le gaspillage alimentaire ! .... Empty Re: Une vraie honte: En finir avec le gaspillage alimentaire ! ....

Message par Gilles le Jeu 23 Aoû 2012 - 13:05

Mise à jour le mercredi 22 août 2012 à 20 h 27 HAE

Une vraie honte: En finir avec le gaspillage alimentaire ! .... AFP_120822_s87p2_fruits-legumes-usa_sn635 Des fruits et légumes sur un marché des États-Unis Photo : AFP/PAUL J. RICHARDS

États-Unis : 40 % de la nourriture est gaspillée, selon un rapport

Aux États-Unis, près de 40 % de la nourriture termine à la poubelle, selon un rapport rendu public mercredi. Ce gaspillage représente des pertes de 165 milliards de dollars en aliments par an et de 9 kg de nourriture par mois par personne.


Dans son rapport sur le gaspillage alimentaire, le Conseil américain de défense des ressources naturelles explique que le système alimentaire du pays est inefficace à quasiment chaque maillon de la chaîne d'approvisionnement : la production, l'emballage, dans les restaurants et chez les ménages.

Un Américain gaspille en moyenne dix fois plus de nourriture qu'une personne qui vit en Asie du Sud-Est.

Les familles américaines jettent environ 25 % de leur épicerie, ce qui représente une perte de 1365 à 2275 $ chaque année pour une famille de quatre personnes. affraid affraid affraid

Ceux qui vont au restaurant ne sont pas moins gaspilleurs. En moyenne, les Américains délaissent 17 % de leur plat, et 55 % de ces restes ne sont pas rapportés à la maison.

Selon le département américain de l'Agriculture, les ménages, les restaurants et les traiteurs ont gâché un peu plus de 57 milliards de kilos de nourriture pour la seule année 2008. Les épiceries ont jeté près de 20 milliards de kilos, principalement des fruits et légumes invendus.

Ce gaspillage a un impact sur l'environnement, précise le Conseil américain de défense des ressources naturelles. En plus de gâcher des ressources, les déchets alimentaires constituent l'élément le plus présent dans les décharges à travers le pays.

Pour réduire ce gaspillage, l'organisme invite les consommateurs à réduire leur liste d'épicerie, à faire attention aux dates d'expiration et à manger leurs restes.

Une vraie honte: En finir avec le gaspillage alimentaire ! .... Radio-Canada-ca-logo-web

Une vraie honte: En finir avec le gaspillage alimentaire ! .... 2mh9iqi5
Gilles
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 24856
Age : 64
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Une vraie honte: En finir avec le gaspillage alimentaire ! .... Empty Chasse au gaspillage alimentaire

Message par Malou le Jeu 23 Aoû 2012 - 13:57

Des associations partent à la chasse au gaspillage alimentaire
Le Monde.fr | 25.05.2012 à 17h00 • Mis à jour le 25.05.2012 à 17h45

Par Guillaume Faure



Colloques sur le sujet et initiatives associatives se multiplient pour réduire le gaspillage alimentaire. A l'instar de France Nature Environnement qui veut "coacher" des ménages, des restaurants et des cantines.
Les chiffres pour quantifier le gaspillage alimentaire au sein des ménages varient.
Une étude de 2011, menée par Verdicité, l'estimait à 30 kg environ par personne et par an.

Dans les poubelles de ces foyers, on retrouverait même 13 % de produits non-déballés et non-consommés.

Selon la FAO (Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture), si l'on prend en compte le gaspillage chez soi mais également en dehors du domicile, on atteindrait 95 kg par an et par habitant (étude de la FAO en PDF).

Pour Benoît Hartmann, porte-parole de France Nature Environnement (FNE), ce gaspillage est un "scandale éthique et social", aux lourdes conséquences environnementales et économiques. De mai à juillet 2012, FNE et ses associations membres se proposent donc d'être les "coach" anti-gaspillage alimentaire. "Nous avons ciblé le dernier maillon de la chaîne, c'est-à-dire le consommateur", explique le porte-parole.

LIEUX PILOTES

Plus précisément, trois sources de gaspillage alimentaire ont été identifiées : les particuliers, les restaurants et la cantine. Une trentaine de familles, six restaurants, un collège et une école élémentaire servent ainsi de lieux "pilotes".

Pendant un mois, leurs poubelles sont diagnostiquées : pesées, quels types d'aliment jetés, etc. mais sans changer les habitudes. La seconde étape consiste à faire émerger, avec les associations accompagnantes, un ensemble de bonnes pratiques pour réduire le gaspillage, les mutualiser et les diffuser.

Au-delà de cette expérience, France Nature Environnement a prévu de sillonner Paris en septembre avec une structure itinérante. A l'intérieur, un chef proposera de faire goûter aux habitants des plats à base de restes.

Pourtant, le gaspillage alimentaire est difficile à accepter chez les ménages.
"Demandez à quelqu'un s'il gaspille beaucoup, il vous dira en général que non, cela lui semble aberrant", explique Benoit Hartmann.
Une étude de 2009 menée par l'organisation britannique WRAP (Waste & Ressources Action Programme) estimait pourtant que 64 % des déchets alimentaire en Grande-Bretagne étaient évitables et 18 % potentiellement évitables (l'étude de WRAP en PDF).

Un gâchis qui a aussi un coût : de 200 à 1 500€ par an et par foyer, d'après FNE, selon les paramètres choisis.

"Il y a bien sûr la prise de conscience écologique – lorsqu'on dit qu'un kilo de blé aura nécessité 1 200 litres d'eau, par exemple – mais l'argument économique est très fort", ajoute Guillaume d'Hoop, dont l'association PikPik suit douze foyers.

PREMIÈRES RECETTES "ANTI-GASPI"

Parmi les solutions proposées après la phase de diagnostic, il insiste sur la congélation, très efficace pour "de nombreux aliments" dont le pain, un des éléments les plus gaspillés.
Sans oublier la cuisine de restes, avec par exemple des tortillas à l'espagnole pour tout ce qui est légumes, ou un pain perdu, lorsque celui-ci est rassis.

Les recettes peuvent aussi être données par des acteurs plus inattendus. Le SYCTOM, agence parisienne des déchets ménagers, récapitule par exemple les plats à base de restes accommodés dans des "fiches cuisine" (Les recettes anti-gaspi en PDF).

Si le gaspillage était plus connu et visible dans la restauration collective, les volumes en jeu impressionnent toujours.
Le collège de Domène en Isère, participant au "coaching", pratique le comptage de ses déchets depuis trois mois. D'une cuisine autonome, le conseil général de l'Isère a choisi de passer les collèges sous le régime d'une cuisine centrale avec des effets considérables sur les déchets.

"Nous sommes passés de quatre à cinq grandes poubelles avant, à près de huit à dix aujourd'hui" détaille Francis Meneu, gestionnaire du collège.
"A cause d'un imprévu, 110 élèves n'étaient pas venus un midi. J'ai vu jeter plus d'une centaine de tranches de rôti de bœuf", s'émeut-il.

Désormais, son collège ajuste les commandes auprès de la cuisine centrale. "Nous avons vu que seules 33 % des salades en entrée étaient consommées, sur les 420 couverts de la cantine. Quand nous en avons reproposé aux enfants, nous avons donc ajusté nos commandes à ce pourcentage. Cela n'a pas posé de soucis".

Grâce aux bénéfices générés à divers niveaux, le prix du repas est passé de 3,28 euros à 3,18 euros. Francis Meneu insiste également sur une éducation à l'alimentation auprès des enfants, pour véhiculer les bonnes pratiques.

DU CÔTÉ DE LA LOI

Du côté de la restauration, le gaspillage alimentaire est lui presque inconnu et les résultats seront attendus. Christelle Ly, restauratrice dans le 11e arrondissement s'interroge.
"Il y a des pratiques qui nous semblent élémentaires, mais peut-être ne sont elles pas forcément les bonnes". Elle espère faire émerger des solutions intéressantes avec l'opération de coaching.

Au-delà de sa mission de sensibilisation, France Nature Environnement espère également que les textes de lois évolueront. Dans le viseur, par exemple, l'étiquetage des produits. La différence qui existe entre la date limite de consommation (DLC), primordiale pour des raisons sanitaires, et la date limite d'utilisation optimale (DLUO), au-delà de laquelle il est toujours possible de consommer un aliment, est souvent mal comprise.

La DLUO est considérée comme une date butoir, alors que la consommation n'est pas dangereuse. Benoit Hartmann évoque également l'idée d'une loi dite du "bon samaritain" sur le modèle australien. Les producteurs sont incités au don, au lieu de produire des déchets, car ils ne sont plus responsables pénalement de la qualité d'un aliment si celui-ci est cédé à des associations. En échange, ces dernières s'engagent à respecter scrupuleusement la chaîne du froid pour éviter tout problème sanitaire.

Si FNE joue le rôle de "lanceur d'alerte", selon ses propres termes, les décisions majeures tardent donc à venir. Lors d'une session plénière, en janvier 2012, le Parlement européen a bien adopté une résolution incitant à "réduire de moitié le gaspillage alimentaire dans l'UE", estimé à 89 millions de tonnes par an. Mais cela ne reste encore qu'une recommandation.

Guillaume Faure
Malou
Malou
Dans la prière

Féminin Messages : 5565
Localisation : Nord de France
Inscription : 12/07/2011

http://l-arc-en-ciel.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Une vraie honte: En finir avec le gaspillage alimentaire ! .... Empty Re: Une vraie honte: En finir avec le gaspillage alimentaire ! ....

Message par lardida le Jeu 23 Aoû 2012 - 14:06

En effet, le gaspillage est inacceptable surtout que tant de personnes souffrent de manque; il s'agit bien là aussi d'une mauvaise répartition des ressources.

Il faut aussi remarquer que beaucoup de produits périssables se détériorent plus vite, parfois anormalement vite (une salade en un jour ou deux alors qu'elle devrait tenir environ une semaine au frais), ce qui signifie qu'ils sont remplis de mauvais produits, chimiques, pesticides, sols contaminés, productions en serres avec produits nuisibles à la qualité mais les rendant beaux à la vue, etc.

de quoi se poser des questions !

Duh


lardida
lardida
Combat l'antechrist

Féminin Messages : 2084
Inscription : 23/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Une vraie honte: En finir avec le gaspillage alimentaire ! .... Empty Re: Une vraie honte: En finir avec le gaspillage alimentaire ! ....

Message par Malou le Jeu 23 Aoû 2012 - 14:26

Bonjour Lardida,

Heureuse de te relire !
En effet tu penses comme moi que les produits frais ne conservent plus.
Je prends pour exemple les fruits aussi qui gâtent au bout d'une journée à la maison. C'est bien la preuve que nous ne mangeons plus rien de bon...

A bientôt,
bonne après-midi.
Malou
Malou
Dans la prière

Féminin Messages : 5565
Localisation : Nord de France
Inscription : 12/07/2011

http://l-arc-en-ciel.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Une vraie honte: En finir avec le gaspillage alimentaire ! .... Empty Re: Une vraie honte: En finir avec le gaspillage alimentaire ! ....

Message par lardida le Jeu 23 Aoû 2012 - 16:35

merci Malou, je suis maintenant de retour par ici.

En effet, les produits courants sont vendus en état de putréfaction dû aux produits polluants lors de leur croissance/ maturation/ transport.

Trouver des produits bios? Pas si évident, et cher !

lardida
lardida
Combat l'antechrist

Féminin Messages : 2084
Inscription : 23/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Une vraie honte: En finir avec le gaspillage alimentaire ! .... Empty Re: Une vraie honte: En finir avec le gaspillage alimentaire ! ....

Message par l43275 le Jeu 23 Aoû 2012 - 18:37

Bonjour Lardida content de vous voir à nouveau sur le forum.Oui ,il faut voir tous les produits,insecticides et fongicides que nos légumes assimilent avant qu'ils soient dans notre plat.



Cordialement dans le Christ-Roi Maitre des Nations

l43275
Combat l'antechrist

Masculin Messages : 2202
Inscription : 15/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Une vraie honte: En finir avec le gaspillage alimentaire ! .... Empty Re: Une vraie honte: En finir avec le gaspillage alimentaire ! ....

Message par lardida le Jeu 23 Aoû 2012 - 19:19

merci lacroixlys.

il fait moins chaud par ici, Dieu a donné au monde une la nature si variée et si différente dans les diverses contrées ! nous (?) n'en prenons pas soin, malheureusement !

mais que de merveilles !

lardida
lardida
Combat l'antechrist

Féminin Messages : 2084
Inscription : 23/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Une vraie honte: En finir avec le gaspillage alimentaire ! .... Empty Re: Une vraie honte: En finir avec le gaspillage alimentaire ! ....

Message par Gilles le Mar 16 Oct 2012 - 12:56

Mis à jour le: 16 octobre 2012 05:15

Une vraie honte: En finir avec le gaspillage alimentaire ! .... 703995-365496-jpg_484189_434x276

Journée mondiale de l'alimentation: 870 millions d'affamés, 1,5 milliard de mal nourris

L'ONU célèbre mardi la Journée mondiale de l'alimentation alors que le nombre d'affamés dans le monde, 870 millions, a cessé de baisser au cours de la décennie écoulée.

Ce chiffre dépasserait même le milliard et demi de mal nourris si on comptabilisait le déficit en éléments essentiels au développement physique et psychologique des enfants, estime le Rapporteur spécial de l'ONU pour le droit à l'Alimentation Olivier De Schutter.

"Si on mesurait la malnutrition plutôt que la faim, non plus le déficit en calories mais celui en micro-nutriments essentiels au développement des enfants, comme l'iode, le fer, les vitamines, les chiffres seraient encore plus considérables: on passerait au moins à 1,5 milliard", a-t-il indiqué à l'AFP.

Quand les prix des denrées de base augmentent, comme ils l'ont fait cet été brutalement quand la sécheresse aux Etats-Unis laissait présager une moindre récolte de céréales, les plus pauvres réduisent leur consommation: "Non seulement ils font moins de repas mais ceux-ci sont aussi moins diversifiés". explique-t-il.

Pour M. De Schutter, "cette menace n'est pas assez vue comme une priorité, or c'en est une".

L'Afrique sub-saharienne, confrontée à des aléas climatiques sévères, reste la plus affectée par la faim et a vu la part des affamés augmenter quand celle-ci baissait ailleurs, en Asie, en Amérique Latine et en Océanie.

Or la part des investissements agricoles dans le monde a plongé en vingt ans, passant "de 20% de l'aide totale dans les années 80 à 4% aujourd'hui", remarque Luc Guyau, président indépendant du Conseil de la FAO, pour qui le travail essentiel de l'organisation doit être de mettre en place des politiques agricoles favorisant les producteurs.

Une table-ronde réunira mardi au siège de la FAO à Rome près d'une quarantaine de pays, dont une vingtaine de ministres: le ministre français de l'Agriculture Stéphane Le Foll qui la présidera souhaite évoquer la transparence des marchés agricoles et la création de stocks alimentaires d'urgence dans les pays vulnérables, afin de contrer les pénuries et d'éviter les crises.

Une vraie honte: En finir avec le gaspillage alimentaire ! .... Afp_logo

Une vraie honte: En finir avec le gaspillage alimentaire ! .... 2mh9iqi5
Gilles
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 24856
Age : 64
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Une vraie honte: En finir avec le gaspillage alimentaire ! .... Empty Re: Une vraie honte: En finir avec le gaspillage alimentaire ! ....

Message par Maud le Mar 16 Oct 2012 - 14:44

Merci Gilles pour ces informations importantes mais bien tristes pour ces gens qui ne sont pas nourris tandis que d'autres gaspillent honteusement la nourriture

Une table-ronde réunira mardi au siège de la FAO à Rome près d'une quarantaine de pays, dont une vingtaine de ministres: le ministre français de l'Agriculture Stéphane Le Foll qui la présidera souhaite évoquer la transparence des marchés agricoles et la création de stocks alimentaires d'urgence dans les pays vulnérables, afin de contrer les pénuries et d'éviter les crises.

Espérons que cela ne soit pas qu'une réunion sans suivi d'effet.. mais bien une avancée pour plus de partage.

Prends pitie Jésus confiance

Maud
Maud
Maud
Citoyen d'honneur vers la sainteté

Féminin Messages : 14722
Localisation : France
Inscription : 16/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Une vraie honte: En finir avec le gaspillage alimentaire ! .... Empty Re: Une vraie honte: En finir avec le gaspillage alimentaire ! ....

Message par anlise le Mar 16 Oct 2012 - 19:08

Quand je vois qu'en France, des citernes de lait déversées sur la route, ça fait mal au coeur et que l'on dit à la télé que les pays européens sont sur le point de refuser la coopération à l'aide alimentaire !!!

Où sont les bons croyants qui offraient à Dieu leurs récoltes pour quelles soient fructueuses et on ose parler de gaspillage !!!

Les bêtes aujourd'hui sont alimentées à la production, pour produire au maximum et ensuite on crie quand les prix chutes. Que le Seigneur passe faire un tour chez les agriculteurs.
anlise
anlise
Combat avec Sainte Marie

Féminin Messages : 1740
Inscription : 04/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Une vraie honte: En finir avec le gaspillage alimentaire ! .... Empty Re: Une vraie honte: En finir avec le gaspillage alimentaire ! ....

Message par Gilles le Mer 16 Jan 2013 - 15:29

Jeudi 10 janvier 2013, par Audrey Garric

Une vraie honte: En finir avec le gaspillage alimentaire ! .... 000_Par7360579-1024x690

Presque la moitié de la nourriture mondiale serait gaspillée Sad Sad Sad

Alors que 860 millions de personnes sont victimes de malnutrition, et que la fin du siècle comptera 2,5 milliards de bouches supplémentaires à nourrir, la moitié des denrées alimentaires produites dans le monde est aujourd'hui gaspillée. C'est la triste conclusion du rapport Global Food ; Waste Not, Want Not publié jeudi 10 janvier par l'Institution of Mechanical Engineers (IME), l'organisation britannique des ingénieurs en génie mécanique.

Selon cette étude, entre 30 % et 50 % des 4 milliards de tonnes d'aliments produites chaque année sur la planète (soit entre 1,2 et 2 milliards de tonnes) ne finissent jamais dans une assiette. En Europe et aux Etats-Unis en particulier, jusqu'à la moitié de la nourriture achetée est jetée par les consommateurs eux-mêmes.

En cause : des dates de péremption inutilement strictes, des promotions "deux pour le prix d'un", l'exigence des consommateurs occidentaux pour des produits alimentaires esthétiquement parfaits, ainsi que des mauvaises pratiques agricoles, des infrastructures inadaptées et des lieu de stockage peu performants.

Dans les pays en développement, les pertes de nourriture ont lieu au début de la chaîne d'approvisionnement, entre le champ et le marché, du fait de récoltes inefficaces, d'infrastructures de transport locales inadéquates ou de conditions de stockage inappropriées. Lorsque le niveau de développement de l'Etat augmente, indique le rapport, le problème se déplace vers l'aval de la chaîne de production avec des déficiences au niveau des infrastructures régionales et nationales. Dans le Sud-Est asiatique, par exemple, les pertes de riz oscillent entre 37 % et 80 % de la production totale en fonction du stade de développement du pays, la Chine se situant par exemple à 45 % et le Vietnam à 80 %.

Dans les pays développés au contraire, une plus grande partie de la nourriture atteint les consommateurs en raison de bonnes infrastructures. Mais le gaspillage est tout de même à l'œuvre du fait de mauvaises pratiques de marketing et du comportement des consommateurs. Ainsi, jusqu'à 30 % des cultures de légumes du Royaume-Uni ne sont jamais récoltées.


Une vraie honte: En finir avec le gaspillage alimentaire ! .... 000_DV1138777-1024x806

Cette perte nette ne se limite pas, selon le rapport, aux déchets générés par les aliments non consommés. Le gâchis est visible à tous les niveaux de la chaîne de production alimentaire, dans l'utilisation des terres, de l'eau et de l'énergie. Environ 550 milliards de m3 d'eau sont ainsi perdus pour faire pousser des récoltes qui n'atteindront jamais les consommateurs. En raison de ce gaspillage, et de la hausse de la population, la demande en eau pourrait atteindre dix à treize mille milliards de m3 par an en 2050, soit trois fois plus que la demande actuelle.

"La quantité de nourriture gaspillée et perdue dans le monde est stupéfiante, déplore Tim Fox, en charge de l'énergie et de l'environnement à l'IME. C'est de la nourriture qui pourrait être utilisée pour nourrir la population croissante de la planète ainsi que ceux qui ont faim aujourd'hui. C'est également un gaspillage inutile des ressources terrestres, aquatiques et énergétiques qui ont été utilisées dans la production, la transformation et la distribution de ces aliments."

Face à la perspective d'une humanité à 9,5 milliards de têtes d'ici à 2075, impliquant une pression croissante sur les ressources nécessaires à la production alimentaire, l'IME appelle à une action urgente afin d'éviter ce gaspillage. "Les ingénieurs ont un rôle crucial à jouer dans la prévention du gaspillage alimentaire en développant des modes de culture de transport et de stockage plus efficaces", estime l'organisation.

Mais de préciser : "Pour y parvenir, les gouvernements, les agences de développement et les organisations comme les Nations unies doivent travailler ensemble pour aider les mentalités à changer en matière de déchets et décourager les pratiques de gaspillage des agriculteurs, producteurs alimentaires, supermarchés et consommateurs."

Ces changements permettraient d'offrir 60 à 100 % de nourriture en plus sans augmenter la production, tout en libérant du terrain et en diminuant la consommation d'énergie.


Une vraie honte: En finir avec le gaspillage alimentaire ! .... Lemonde_fr_grd

Une vraie honte: En finir avec le gaspillage alimentaire ! .... 2mh9iqi5


Dernière édition par Gilles le Mer 16 Jan 2013 - 15:44, édité 2 fois
Gilles
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 24856
Age : 64
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Une vraie honte: En finir avec le gaspillage alimentaire ! .... Empty Re: Une vraie honte: En finir avec le gaspillage alimentaire ! ....

Message par lardida le Mer 16 Jan 2013 - 15:39

oui, une vraie honte; il aut voir ce qui reste en fin de marchés sur les petites places tant dans les petits villages qu'en ville.

Et maintenant, beaucoup viennent récolter ces "restes".

lardida
lardida
Combat l'antechrist

Féminin Messages : 2084
Inscription : 23/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Une vraie honte: En finir avec le gaspillage alimentaire ! .... Empty Re: Une vraie honte: En finir avec le gaspillage alimentaire ! ....

Message par Gilles le Jeu 17 Jan 2013 - 4:32

Bon jeudi chère "lardida" ! sunny

C'est bien odieux (je dirais même écoeurant Mad) de voir tout ce gaspillage dans le monde entier ! Sad

En ce qui me concerne, je ne jette jamais de nourriture, ayant déjà connu un temps de "disette" il y a plusieurs années.

Il fut un temps que je n'avais qu'un seul pain tranché à manger pour une semaine... Et cela, sans l'agrémenter de beurre ou de quoique ce soit. Shocked Alors, j'ai horreur de ceux qui gaspillent la nourriture même dans les restaurants.

Je vous passe cet article (un peu long je l'admet) mais qui est très révélateur. thumright

Une vraie honte: En finir avec le gaspillage alimentaire ! .... Couve_jmamt_250Affiche britannique de la Seconde guerre mondiale tirée de Waste

Finis ton assiette !

Les effets du gaspillage alimentaire

S’il y a un principe moral relatif à l’alimentation qui fait unanimité, c’est bien celui-ci: le gaspillage, c’est mal. Nos mamans nous disaient de finir nos assiettes et c’est toujours avec un peu de honte qu’on balance au panier une salade oubliée qui macère dans le fond du frigo. On trouvera toujours des personnes pour justifier la consommation de viande ou l’achat d’aliments importés, mais rares sont celles qui vont se vanter de jeter de la nourriture.

Pourtant, la question des effets du gaspillage alimentaire a été assez peu analysée et étudiée. Ce n’est qu’au cours des dernières années qu’on a publié les premières études sérieuses sur le sujet, avec des chiffres qui ont de quoi réveiller les brocolis fanés : dans les pays riches comme les États-Unis, l’Angleterre et le Canada, 50% des aliments produits seraient gaspillés. De tous les aliments offerts au détail, 38% seront perdus (c’est l’équivalent de 183 kilogrammes par personne par année). La moitié au niveau de la transformation et à l’épicerie ou au restaurant, l’autre moitié à la maison. Et il faut ajouter les pertes dans les champs pour atteindre le 50%.

Si on gaspille autant de nourriture, c’est qu’on en produit plus que nécessaire. Statistique Canada estime que depuis 1976, le nombre de calories disponibles pour chaque Canadien a augmenté de 9% à 3384 (alors que les besoins sont d’environ 2000 calories/jour chez les adultes). Les producteurs de tomates jettent celles qui n’ont pas la forme parfaite exigée par les épiceries, les transformateurs produisent en trop de peur de ne pas pouvoir satisfaire les commandes de dernière minute, les épiceries (surtout les plus petites) ont du mal à estimer la demande et doivent se débarrasser d’aliments périmés ou fanés. Pendant ce temps, on achète plus que ce dont on en a besoin pour ne pas retourner à l’épicerie, parce qu’on veut profiter d’une vente «deux pour un», parce que les rabais sont alléchants. Puis les plans changent et les aliments se perdent au frigo.

Impact écologique

L’impact écologique d’un tel gaspillage est stupéfiant. Selon Tristam Stuart, auteur de Waste, 10% des émissions de GES des pays industrialisés est imputable à la production d’aliments qui ne seront pas consommés. On peut aller plus loin et calculer que l’eau gaspillée pour produire de la nourriture qui ne sera pas consommée serait suffisante pour combler les besoins de 9 milliards de personnes (200 litres par jour par personne), la population qu’aura la planète en 2050. Et si on plantait des arbres sur les terres aujourd’hui utilisées à faire pousser des aliments qui seront gaspillés, les GES d’origine humaine seraient théoriquement annulés. Composter ses pommes pourries est une bonne chose, mais ça ne compense pas pour toute l’énergie perdue du pommier au frigo.

Conséquences humaines

J’ai toujours trouvé que le raccourci utilisé par ma mère pour me faire finir mon assiette « y’a des enfants qui meurent de faim » était douteux. Et je me faisais toujours un plaisir de répondre « je vais leur envoyer, mon reste de poulet ». Les conséquences environnementales du gaspillage sont évidentes, celles sur la sous-alimentation le sont moins. Or, la surconsommation aurait pour effet de réduire la quantité de grains disponible et créerait de l’inflation, rendant l’accès à la nourriture plus difficile pour les plus pauvres. Puisque toute la nourriture est transigée sur les mêmes marchés mondiaux, surconsommer dans les pays riches peut vraiment vouloir dire enlever de la nourriture aux plus démunis. Tristam Stuart explique dans Waste que lorsque les pays riches achètent des tonnes de nourriture qui se retrouveront au dépotoir, c’est autant de nourriture qui est retirée du marché et qui n’est pas accessible aux plus pauvres. Une diminution de la demande aiderait à stabiliser les prix et améliorerait les conditions de vie de millions de personnes sous-alimentées. Il faut savoir que plus de 800 millions de personnes souffrent de sous-alimentation (et, ironiquement, 300 millions de personnes souffrent d’obésité). C’est presque trois fois la population des États-Unis. En théorie, la moitié de la nourriture jetée par les Américains suffirait à nourrir toutes les personnes sous-alimentées.

En pratique, cependant, les choses ne sont pas si simples. Les ressources économisées par l’élimination du gaspillage alimentaire en Occident n’iront pas nécessairement aux plus pauvres et ont toutes les chances d’être utilisées pour produire d’autres biens comme des biocarburants ou des textiles. On sait que la sous-alimentation peut exister même lorsque la nourriture est disponible (5% des américains souffrent de sous-alimentation). Pour Tom MacMillan du Food Ethics Council, la réduction du gaspillage alimentaire doit aller de pair avec une réduction de la consommation et une meilleure gestion des ressources. Il croit aussi qu’on ne peut associer réduction du gaspillage et sécurité alimentaire sans les lier à des actions concertées pour réduire la faim et la pauvreté.

N’empêche que ce n’est pas une raison pour jeter l’argument avec l’eau du bain : il demeure plus facile de mettre fin au gaspillage alimentaire que de modifier son régime ou d’arrêter d’utiliser sa voiture. On peut réduire notre empreinte écologique et aider à nourir les plus pauvres simplement en utilisant la nourriture qu’on produit plutôt qu’en la jetant. Qu’est-ce qu’on attend ?

Publié par : Elise Desaulniers

www.penseravantdouvrirlabouche.com

Une vraie honte: En finir avec le gaspillage alimentaire ! .... 2mh9iqi5
Gilles
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 24856
Age : 64
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Une vraie honte: En finir avec le gaspillage alimentaire ! .... Empty Re: Une vraie honte: En finir avec le gaspillage alimentaire ! ....

Message par Gilles le Jeu 17 Jan 2013 - 16:21

Une vraie honte: En finir avec le gaspillage alimentaire ! .... Article_poubelle

Des tonnes de nourriture aboutissent dans les poubelles


Moisson Montréal n'arrive à répondre qu'à 65 % des demandes de ceux qui ont du mal à remplir leur assiette, mais les poubelles sont remplies de denrées encore consommables. Ce gaspillage se chiffre à près de 27 milliards de dollars par année à l'échelle canadienne. Il s'agit d'un véritable enjeu du XXIe siècle, selon un rapport des Nations unies, qui montre qu'un tiers des aliments produits dans le monde est perdu ou gaspillé. Le principal coupable: nos habitudes de consommation. Certains citoyens ont décidé de s'attaquer au problème.


En anglais, on les appelle freegans ou dumpster divers; en français, gratuivores ou glaneurs alternatifs. Leur mode de vie consiste à consommer ce qui est gratuit et à créer des réseaux qui facilitent ce choix pour dénoncer le gaspillage alimentaire. Loin d'être marginal, le mouvement fait de plus en plus d'adeptes dans le monde, Montréal y compris.

Maya, Jamie, Jeanne, Juliette, Lydie et les autres vivent en colocation à la Coop sur Généreux, créée il y a 10 ans par des étudiants de McGill. Ils ont les moyens d'acheter leur nourriture dans les supermarchés, mais ils ont choisi de se nourrir de ce qu'ils trouvent dans les poubelles des épiceries, les fins de marché et les invendus donnés par les commerçants.

Une ruelle du centre-ville, 19 h. C'est l'heure d'aller chercher à manger. Juliette nous donne rendez-vous devant les portes d'un supermarché du centre-ville. Mais c'est dans la ruelle, derrière l'épicerie, qu'elle remplira ses sacs de nourriture. Elle se sert à même la benne à ordures: pain, parmesan, fromage à la crème, beignes, céréales, fruits, légumes, etc.


«Généralement, on récolte trop de choses. Alors on partage grâce à des réseaux sur Facebook et on fait des soupers. Il y a quelques semaines, on a trouvé 10 caisses de produits dont les boîtes étaient à peine endommagées: des mouchoirs, du papier toilette, des pâtes, des céréales», précise Juliette.

Le budget mensuel que les 12 colocataires de la Coop sur Généreux consacrent à l'alimentation est d'environ 90 $, soit 525 $ de moins que le budget moyen des ménages québécois. Avec cet argent, ils n'achètent que des produits qui se font rares parmi les ordures, comme le café, la farine, le sucre ou le lait.

«Je ne suis pas allée au supermarché depuis six ans», lance Lydie. «Je refuse de payer 3 $ pour un melon qui a été cueilli pas encore mûr en Arizona et qui a mûri dans un cargo. En plus, je n'ai pas les moyens de manger ce que je voudrais, des choses fraîches et de bonne qualité, alors je fais les fins de marché, les poubelles de supermarché. On y trouve de tout: des fruits et des légumes frais, du pain de bonne qualité, des pommes de terre, des pâtes, des sauces. On récupère aussi de la viande, du fromage, des oeufs, etc.», précise-t-elle.

**************************************************

Marché Jean-Talon, 21 h. Lydie et Joe sont venus récupérer des fruits et des légumes. La Coop sur Généreux bénéficie d'une entente avec des fruiteries du Plateau Mont-Royal pour récupérer leurs invendus, mais les 12 bouches à nourrir écoulent très rapidement les denrées rapportées. Après avoir récolté une bonne quantité de poivrons, de courges et de carottes ainsi qu'un grand cageot de choux, Lydie et Joe nous interpellent lorsqu'ils découvrent le contenu d'une autre benne. «Oh, mon Dieu! Venez voir ça!» Le conteneur est rempli à ras bord de tomates cerises. Après inspection, seulement quelques tomates sont bonnes à envoyer au compost dans chaque contenant en plastique. Le tri sera rapide et la récolte, inespérée pour Lydie et Joe.

Vidéo : Une vraie honte: En finir avec le gaspillage alimentaire ! .... Div_fleche_anim

http://www.lapresse.ca/actualites/201212/27/01-4607108-des-tonnes-de-nourriture-aboutissent-dans-les-poubelles.php

Depuis presque cinq ans, Charles-Antoine Crête, chef du Toqué!, donne partout dans le monde avec Normand Laprise une conférence intitulée Cooking from Scrap («cuisiner à partir de retailles», en français). «Les retailles sont une invention récente, tout comme le gaspillage. On ne les exploite pas pour être dans le coup, mais plus par respect du produit. Je vais souvent au marché à l'heure des poubelles, parce que je trouve ça fascinant de voir ce qui s'y passe. J'y rencontre des gens ayant un moindre revenu, mais aussi des gens avec des lunettes Louis Garneau. Récupérer le fruit du gaspillage n'est pas propre à une classe sociale: c'est une question de sensibilité», explique le chef du Toqué!

«La semaine où la saison des framboises du Québec commence, celles de la Californie se vendent à 99 cents et restent invendues. Alors les commerçants prennent tout, les cartons, les plastiques et les framboises, pour les mettre directement dans les poubelles», poursuit-il.

«Les conteneurs sont fermés, très hauts, et vidés deux fois par jour. C'est totalement hypocrite: ça ne fait que cacher le gaspillage! Regarder des poubelles pleines de nourriture, je trouve ça débile mental! Une tache sur la laitue, une carotte à deux pattes et c'est à la poubelle!», ajoute M. Crête.

Une vraie honte: En finir avec le gaspillage alimentaire ! .... 589005-stephanie-vallet
Stéphanie Vallet
La Presse

Une vraie honte: En finir avec le gaspillage alimentaire ! .... 2mh9iqi5
Gilles
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 24856
Age : 64
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Une vraie honte: En finir avec le gaspillage alimentaire ! .... Empty Re: Une vraie honte: En finir avec le gaspillage alimentaire ! ....

Message par ravie974 le Jeu 17 Jan 2013 - 17:06

Roooooooooooo punéze moi j'essaie de ne pas gaspiller tout est tellement cher de nos jours ! si par mégarde il y a les reste mes animaux s'en occupe ! la poubelle seert vrament que parce que je ne peux rien en tirer d'une façon ou d'un autre lolllllllll!!

si on était nombreux a agir comme cela imaginez le gain chaque année !
Je préfére mettre moins dans les assiétes et en reprendre au cas ou que de jetter .................... un sous c'est un sous et a l'allure ou ça va tout a l'heure on ne poura plus rien se payer

ravie974
Pour le roi

Féminin Messages : 627
Inscription : 02/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Une vraie honte: En finir avec le gaspillage alimentaire ! .... Empty MERCI GILLES POUR CE BEAU POST!!!

Message par Ange Gardien10 le Ven 18 Jan 2013 - 4:38

Gilles, merci d'avoir posté ceci est ceci est votre meilleur post selon moi! C'est bien de sensibiliser les gens au sujet de ce fléau, moi j'ai pas beaucoup d'argent, si mon ordinateur brise, j'aurai pas l'argent pour en acheter un autre, en plus c'est un réusiné, je m'inquiète à tous les jours pour manger à ma faim, je sais que pendant le Nouvel Ordre Mondial beaucoup de gens vont mourir de faim, je me demande si je vais rester tranquille dans mon appartement pendant longtemps à cause de ce nouveau système, je me sens si vulnérable, les gens gaspillent en même temps que l'épicerie coûte de plus en plus cher, si ça coûte de plus en plus cher, est-ce que c'est justement à cause du gaspillage???

Gilles, merci de sensibiliser les gens sur ce sujet, moi je vois beaucoup de gaspillage dans ma ville, il y a un restaurant, Tim Horton's, partout dans le monde, au lieu de donner les beignes non vendus aux pauvres, ils les jettent, ils doivent toujours être frais du jour alors ceux qui datent de plus d'une journée aux poubelles!! Je leur ai demandé pourquoi on donnait pas leurs beignes aux pauvres, c'est parce que si on leur donne les restes de beignes, ils viendront pas en acheter.

Et à la friperie j'ai vu beaucoup de gaspillage, les gens se débarassent de vêtements de qualité, des objets qui auraient encore pu servir, j'ai entendu la rumeur que dans les boutiques de vêtements neufs, à chaque changement de saison les vêtements invendus étaient jetés à la poubelle, je sais qu'il y a des entrepôts pour les vendre à rabais, mais on en jetterait quand même, mais encore là je dis que c'est une rumeur, j'espère que c'est pas le cas, qu'on jette pas tous ces vêtements!!

Je considère que le gaspillage de nourriture est dû à un manque d'éducation de la consommation, et en même temps on pense pas aux pauvres qui n'ont rien à manger et on pourrait tous crever de faim demain matin, on ne sait pas ce qui pourrait arriver, j'ai tout lu ce qui a été posté ici et suite à cela je trouve que oui, c'est grave de jeter la nourriture, moi je n'ai pas ce problème, mais c'est évident que je vais faire plus attention à l'avenir, je suis sensibilisée à ce sujet mais là je le suis encore plus, je considère que tout bon chrétien se soucie de ce genre de chose, et aussi le souci pour ceux qui n'ont rien à manger, c'est bien beau être un chrétien, mais SANS la conscience chrétienne qui va avec, eh bien on a l'air d'un parfait imbécile.

Félicitations Gilles pour ce post intéressant et intelligent, et sur ce je vous souhaite tous une bonne nuit, à demain, bye!!!
Ange Gardien10
Ange Gardien10
Pour le roi

Féminin Messages : 688
Inscription : 27/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Une vraie honte: En finir avec le gaspillage alimentaire ! .... Empty Re: Une vraie honte: En finir avec le gaspillage alimentaire ! ....

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum