Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX



Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum.

Josefa N°2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Josefa N°2

Message par frerephilippe le Ven 13 Jan 2012 - 15:47

2. La Miséricorde, un don pour Tous
Après ses vœux, en juillet 1922, et durant les 18 mois qui lui restent à vivre, Josefa va recevoir de manière plus explicite, ce que Jésus appelle lui-même « La plus grande preuve d’amour » : son Message de Miséricorde. Août 1922

Le vécu de Josefa, décrit par elle-même, reste la toile de fond sur laquelle s’écrit le Message pour tous. Jésus lance, par elle, son appel au monde :

« Aide-moi, Josefa, aide-moi à découvrir mon Cœur aux hommes ! Voici que je viens leur dire, qu’en vain, ils cherchent le bonheur en dehors de Moi, ils ne le trouveront pas… Souffre et aime, car nous avons à conquérir les cœurs... » 13 juin 1923

A qui s’adresse ce Message ?(juin 1923)

Aux personnes consacrées
Aujourd’hui, surtout depuis le Concile, nous voyons que Jésus appelle beaucoup de personnes à participer à sa mission d’amour, à lui consacrer leur vie, en-dehors des cadres connus de la vie religieuse.
Aux pécheurs
Jésus veut faire connaître sa Miséricorde à ceux qui ont péché gravement, à ceux qui se sont laissés entraîner loin des chemins de la foi et qui risquent de ne plus oser revenir.
« Je cours à leur recherche et je n’épargne rien afin qu’ils reviennent à moi »
« Peu m’importent les chutes… Je connais la misère des âmes. Ce que je veux, c’est qu’elles ne soient pas sourdes à mon appel et qu’elles ne refusent pas les bras que je leur tends pour les relever » 29 juillet 1921
« Ne laissez pas le désespoir s’emparer de vous. Tant qu’il reste à l’homme un souffle de vie, il peut recourir à la Miséricorde et implorer le pardon. Ne vous laissez pas tromper, c’est encore le temps du pardon »
« Oui, venez à moi… et ne craignez pas pour le passé. Mon Cœur l’a submergé dans l’abîme de la Miséricorde… Si vous voulez me donner la plus grande preuve d’Amour, comptez sur mon pardon, et croyez que vos péchés n’arriveront jamais à dépasser ma Miséricorde car elle est infinie »24 mars 1923.
Au monde entier
Le Christ s’adresse à tous : croyants, incroyants, riches, pauvres, gouvernants, travailleurs, jeunes, âgés, qui s’éloignent de Dieu. Il aura des mots personnels pour chacun. Il rejoint les situations concrètes de désarroi, de doute, d’infidélité.
Le Message, que Josefa est chargée de transmettre, tient en ces 4 mots : Dieu aime le monde.
« Je veux que le monde connaisse mon Amour. Je veux que l’on sache mon Amour. Les hommes ne savent pas ce que j’ai fait pour eux ». 13 juin 1923

3. Si le Cœur de Dieu est toute miséricorde, quelle réponse attend-il de notre part ?
Regardons encore Josefa :

1.Jésus lui demande d’accueillir ses dons, non de les mériter
« Je ne te demande pas de mériter les grâces que je te fais, ce que je veux, c’est que tu les reçoives »16 octobre 1920
Au Seigneur qui l’appelle son épouse, Josefa répond qu’elle n’est encore que novice. Jésus lui dit :
« Ne te souviens-tu pas du jour où je t’ai choisie et où tu m’as choisi ? Je n’ai pas voulu te laisser seule et nous avons fait alliance pour toujours… Je te demanderai et je te donnerai ce qui me plaît… » 24 décembre 1920
« Ne t’inquiète pas, Josefa ; si tu jettes un grain de sable dans un vase rempli jusqu’au bord, un peu d’eau en sortira. De même, à mesure que j’entrerai dans ton âme, tu iras te désoccupant de toi ; mais cela se fera peu à peu ».26 mai 1921
« Je suis si heureuse sachant ce que Jésus me prépare car je n’ai rien fait ! Tout sera le prix de ses mérites et fera resplendir sa miséricorde ». 4 mars 1921
2.Jésus invite Josefa à accueillir son pardon.
Son regard me disait qu’Il oubliait tout !’ écrit-elle. 14 mars 1921
3.Josefa découvre sa petitesse et apprend à la donner à Jésus et à s’abandonner.
Le jour de ses premiers vœux- 6 juillet 1922- elle écrit :
« Que je suis heureuse ! Ma petitesse ne m’effraie plus parce que j’ai un Epoux qui soutient sa petite épouse. Oui, mon Jésus, je veux rester très petite car ainsi je puis aller avec plus de confiance me réfugier dans votre Cœur et dans celui de ma Mère Immaculée. Quand je vous vois si bon pour moi, je sens la nécessité de m’abandonner à Vous ».
« Je t’aime - lui répond Jésus - parce que tu es misérable et petite, c’est pourquoi, je t’ai revêtue de mes mérites et couverte de mon Sang. Ta petitesse a laissé la place à ma grandeur ; ta misère et même tes péchés à ma Miséricorde ; ta confiance à mon amour et à ma bonté ».
4.Josefa devient peu à peu, sous le regard de Jésus, ce qu’Il attend d’elle.
« Viens, lui dit Jésus, raconte-moi toutes tes craintes » 3 décembre 1920
De cette attitude de confiance, découle une grande audace apostolique.
Alors que Josefa priait, Jésus lui apparaît. Elle écrit : J’avais beaucoup de choses à lui demander, mais je n’osais pas. Jésus me dit :
« Ne sais-tu pas ce qui est écrit dans le saint Evangile : Demandez et vous recevrez ».
Aussitôt, j’ai sollicité la grâce de mourir dans la Société du Sacré-Cœur. Jésus souriait un peu et m’écoutait comme un Père écoute son enfant. Je sentais grandir ma confiance. Comme j’intercédais pour que le monde entier s’embrasât de ses feux, il dit :
« Ah ! Si l’on connaissait mon Cœur ! Ma plus grande amertume vient de ce que les âmes ne connaissent pas la bonté et la miséricorde de mon Cœur »22 mars 1921
La Vierge Marie et Ste Madeleine-Sophie qui lui apparaissent souvent, aident Josefa à donner cette réponse de confianc
avatar
frerephilippe
Avec le Pape François

Masculin Messages : 953
Age : 58
Localisation : SAINT OUEN et TROIS RIVIERES
Inscription : 29/11/2011

http://wwww.viens Seigneur Jésus

Revenir en haut Aller en bas

Re: Josefa N°2

Message par frerephilippe le Ven 13 Jan 2012 - 15:48

Conclusion
Par ce Message, nous voyons combien Jésus nous demande d’entrer, comme Josefa, dans ce chemin de confiance et d’abandon.

« Mes âmes ne savent pas combien mon Cœur se repose lorsqu’elles me laissent entrer dans le leur, si petit, si misérable mais tout à Moi. Peu m’importent les misères ; ce que je veux, c’est l’amour. Peu m’importent les faiblesses, ce que je veux, c’est la confiance » 23 août 1923

« Je ferai connaître que ma mesure de Miséricorde et d’amour à l’égard des âmes n’a pas de limites. Qu’elles ne se découragent pas ! Je désire pardonner. Je me repose en pardonnant. J’attends sans cesse que les âmes viennent à moi. Je désire qu’elles viennent, qu’elles se jettent dans mes bras. Qu’elles ne craignent pas. Je suis leur Père » 6 août 1922

avatar
frerephilippe
Avec le Pape François

Masculin Messages : 953
Age : 58
Localisation : SAINT OUEN et TROIS RIVIERES
Inscription : 29/11/2011

http://wwww.viens Seigneur Jésus

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum