Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX



Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum.
anipassion.com

La vaccination est la poule aux œufs d’or des labos...!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La vaccination est la poule aux œufs d’or des labos...!

Message par sylvia le Sam 1 Oct 2011 - 20:48

La vérité sur les vaccins



La vaccination est la poule aux œufs d’or des labos. D'abord la généralisation de la pratique vaccinale assure des revenus réguliers à l'industrie, ensuite en créant des millions et millions de malades chroniques ils s’assurent une clientèle à vie...



Pasteur, l’imposteur :

Le dogme pasteurien est tellement ancré dans les esprits que rien n’a pu encore l’ébranler et les Français idolâtrent encore un imposteur.

D’une part, Pasteur a maquillé les résultats d’expérience qui ne lui étaient pas favorables, ensuite, il s’est approprié certains travaux d’autres chercheurs, dont Antoine Béchamp (1816-1908), l’un des plus grands savants du XIXème siècle, médecin biologiste, naturaliste, professeur de chimie médicale et pharmaceutique à la faculté de Montpellier et professeur de chimie biologique et de physique à l’Université de Paris, puis doyen de la Faculté libre de Lille.

Béchamp a démontré la véracité des vues de Claude Bernard sur la valeur du terrain propre à chaque individu et fut le premier à comprendre la cause microbienne des pathologies infectieuses.

Cependant, son œuvre est à peu près inconnue de nos jours, parce qu’elle a été systématiquement discréditée et falsifiée aux profits des intérêts personnels de Pasteur.

Dès l’école, nous apprenons que Pasteur « a sauvé le petit joseph Meister, mordu à la main par un chien enragé ». À vrai dire, il n’existait aucune certitude que le chien fut enragé car on ne signala aucune autre morsure ; de plus, quand bien même il l’aurait été, le risque pour le jeune Meister était infime, car un animal réellement enragé – ce qui est extrêmement rare – ne transmet la maladie que dans 5 à 15 % des cas.

L’affaire de la rage est l’exemple même des mensonges de Pasteur qui ont été répétés et introduits par ses admirateurs dans la mémoire collective, au point d’être devenus des vérités pour le commun des mortels.

Le vaccin de Pasteur, à base de moelle desséchée, était très dangereux et fut bien vite abandonné, et le jeune Meister a eu beaucoup de chance d’en réchapper.

L’histoire n’a retenu que le succès de ce vaccin, mais a oublié de dire qu’il avait multiplié les décès par la rage.

Entre 1869 et 1872, Pasteur a énoncé trois postulats de base erronés qui servent encore aujourd’hui de fondement à la vaccination.
Le premier estimait que l’asepsie règne dans nos cellules : la cellule est propre, tous les microbes sont exogènes (c’est-à-dire qu’ils viennent de l’extérieur) et l’attaquent, et ces germes ont une existence indépendante des organismes vivants.

Le second est que chaque maladie correspond à un agent spécifique, microbe ou virus, contre lequel on peut se prémunir grâce à un vaccin.

Enfin, l’immunité s’obtient par la production d’anticorps en réaction à l’introduction d’antigènes contenus dans le vaccin et ces anticorps confèrent une protection.

Nous savons depuis longtemps que ces postulats sont faux, les découvertes en immunologie les contredisent totalement, mais les vaccinalistes font mine d’ignorer ces travaux…

Sur son lit de mort, Pasteur a reconnu la pertinence des travaux de son rival en énonçant cette phrase célèbre : "Béchamp avait raison, le microbe n'est rien, le terrain est tout". (Source : préparez-vous)
http://wikistrike.over-blog.com/article-la-verite-sur-les-vaccins-85589280.html

Plusieurs vidéos ne sont "plus disponibles"...Voir la liste.

avatar
sylvia
Avec les anges

Féminin Messages : 6631
Inscription : 22/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Vaccin pour la grippe: Le scandale a juste changé de seringue

Message par sylvia le Dim 2 Oct 2011 - 0:09

Vaccin pour la grippe: Le scandale a juste changé de seringue

1 octobre 2011 | Auteur: Jo ^^



Deux ans après, le scandale de la fausse pandémie H1N1 n’est toujours pas terminé. Mieux il rebondit, avec un petit arrangement entre amis. Si 18,9 millions de doses vont être détruites [,]2], avec la complicité des états, ont trouvé un endroit bien pratique – et rentable – pour servir de décharge sauvage : les corps des candidats au vaccin saisonnier. Voilà comment faire des profits, tout en se débarrassant des invendus : refourguer les vieilles souches virales et les vieux adjuvants refusés en les incluant dans les vaccins pour la grippe saisonnière.


Le ministère de la santé et Big Pharma se seraient-ils inspirés des bouchers indélicats de la grande distribution qui sculptent la viande avariée pour lui rendre l’apparence de la fraîcheur ?


Voici l’aveu, tout à fait officiel sur le site du ministère de la santé, de cette forfaiture :


Les souches grippales déterminées par l’OMS pour la saison 2011-2012 sont les mêmes que celles qui composaient les vaccins de la saison 2010- 2011, c’est-à-dire :


- A/California/7/2009 (H1N1), proche des vaccins grippaux pandémiques A(H1N1)2009


- A/Perth/16/2009 (H3N2)


- B/Brisbane/60/2008


Donc, depuis la fausse pandémie H1N1, les souches n’ont pas changé. Avant 2009, le vaccin antigrippal ne contenait que deux souches, changées tous les ans, maintenant, il contient la souche H1N1 en plus.


Or, la propagande officielle du ministère, de son côté, n’a pas changé non plus. Dans les questions-réponses de la brochure diffusée par l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (INPES) on lit :


Pourquoi faut-il faire le vaccin contre la grippe tous les ans ?


Réponse de l’INPES :


L’enveloppe du virus de la grippe subit des modifications d’une année sur l’autre, donnant ainsi naissance à des virus suffisamment différents pour que le vaccin inoculé l’année précédente ne soit plus efficace. Le nouveau vaccin produit chaque année tient compte de ces modifications. Pour les personnes de plus de 65 ans ou présentant une maladie chronique, il est nécessaire de se faire revacciner à l’approche de l’hiver. [3]


Si cette réponse était vraie, les vaccins qui garnissent les rayons des pharmacies depuis cette semaine seraient différents de ceux de 2010 et différents de ceux de 2009. Sinon, ça signifie que les vaccins 2011-2012 ne sont plus efficaces, de l’aveu même de l’administration française !





Le « glissement génétique » annuel du virus qui rendrait nécessaire un nouveau vaccin saisonnier chaque année, adapté aux sous-types dominants en circulation, se serait soudainement suspendu, le temps pour Big Pharma d’écouler les stocks invendus des années précédentes, avant que la date de péremption ne soit atteinte. Petit bénéfice supplémentaire, plus besoin de coûteuses études pour obtenir chaque année de nouvelles autorisations : il suffir de refourguer les vieux stocks et la vieille propagande, peu importe les contradictions, les médias à la botte sont là pour matraquer et inquiéter. [4]


En accommodant ainsi les restes, en contradiction avec la propagande vaccinale, la preuve va être faite que les campagnes de vaccination pour la grippe saisonnière servent avant tout à transférer une partie de nos impôts à l’industrie pharmaceutique.


Fort heureusement, la prise de conscience commencée en 2009 se poursuit dans la population (le nombre de vaccinés baissent sans que le nombre de malades, ni de décès, n’augmentent) et, tôt ou tard, les empoisonneurs et leurs complices – quand bien même ils seraient au sommet de l’État -seront appelés à répondre de leurs agissements.

Post-scriptum :

Reproduction autorisée avec le lien : Vaccin pour la grippe : Le scandale a juste changé de seringue


[1] -Grippe H1N1 : la destruction des vaccins restants achevée d’ici fin novembre


[2] Quand Big Pharma s’est retrouvé avec une annulation de 50 millions de doses sur les bras, des engagements sur les saisons prochaines faisaient partie des contreparties


[3] Page 10 de la brochure Des réponses à vos questions sur la vaccination


[4] Tous les bricolages sont permis : VACCIN anti-GRIPPE : AMM pour Agrippal® et Gripguard® de Novartis, extrait : « Les souches grippales pour la saison 2011-2012 étant identiques à celles qui composaient les vaccins de la saison précédente, 2010-2011, l’Afssaps a jugé non nécessaire le dépôt d’une nouvelle étude pour l’ensemble des vaccins grippaux.





Mais le laboratoire Novartis ayant utilisé pour la souche B, une souche dérivée (NYMC BX-35) à la place de la souche B/Brisbane/60/2008 utilisée pour la saison précédente, pour ses vaccins Agrippal® et Gripguard®, l’EMA a demandé qu’une étude clinique soit réalisée. »


SOURCE


C’est vrai ça! si se sont les mêmes virus que l’année dernière, ceux et celles qui se sont fait vacciner l’année dernière n’aurait pas besoin de le refaire cette année, pourtant on demande la vaccination à tout l’monde. Les « spécialistes » se contredisent encore une fois ici. Et qui nous dit qu’on nous passe pas du vieux stock


http://leveil2011.syl20jonathan.net/?p=4513
avatar
sylvia
Avec les anges

Féminin Messages : 6631
Inscription : 22/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum